AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 save the earth (neptune)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yoko Lee
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-et-un ans (née un 26 août 1997) mais personne lui donne la majorité ce qui lui permet de gratter les réductions au ciné.
SURNOM : yoyo; mulan — appelée comme ça par 95% des gens et les 5% restants ne l'appellent pas.
STATUT : célibataire — préfère s'encombrer de la solitude que de problèmes amoureux.
MÉTIER : étudiante en littérature à l'Université de Queensland — danseuse à la Northlight Theater Company depuis juillet 2016.
LOGEMENT : #66 Fortitude Valley — c'est la voisine qui passe son temps à sonner aux portes parce qu'elle a plus de papier toilettes.

POSTS : 315 POINTS : 3125

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : adore spoiler les gens pour les énerver ✕ a collé un chewing-gum sur le siège de son voisin de cours l'année dernière parce qu'il l'appelait chin ching chong h24 ✕ court tous les dimanches pour entretenir son souffle ✕ déteste les bonbons ✕ a un élastique porte-bonheur qu'elle met à chaque représentation ✕ voudrait devenir blonde ✕ n'a pas de second prénom ✕ préfère mourir que devoir toucher un insecte ✕ a raté trois fois le permis australien ✕ a pour code pin 0000 parce qu'elle l'oublie tout le temps sinon ✕
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : nephtysclément (fb)primrose (fb) ②david (fb)zeldaerínasheroliverneptuneeleonora
RPs EN ATTENTE :

YOKO LEE
LA BOISSON DU YOSHI

RPs TERMINÉS : primrose ①
PSEUDO : lizzie
AVATAR : jennie kim — BLΛƆKPIИK
CRÉDITS : pastel breathing.
DC : plutôt marvel
INSCRIT LE : 01/02/2019
http://www.30yearsstillyoung.com/t23108-y-o-k-o-emotionally-stable-as-a-fxxxing-ikea-table http://www.30yearsstillyoung.com/t23149-y-o-k-o-life-s-great-without-it-you-d-be-dead http://www.30yearsstillyoung.com/t23152-yoko-lee http://www.30yearsstillyoung.com/t23153-yoko-lee

MessageSujet: save the earth (neptune)   Mar 12 Mar - 18:52


NEPTUNE & YOKO The Earth will not continue to offer its harvest, except with faithful stewardship. We cannot say we love the land and then take steps to destroy it for use by future generations.

mars 2019
Ok, cible en vue — encore une belle connerie qui s’annonce pour l’agent Yoko Lee. Assise sur l’un des sièges de la rame de métro en direction d’un arrêt bien précis, la jeune asiatique (écouteurs réglés au volume sonore maximum et cheveux coiffés en macaron) regarde vaguement à la fenêtre, réfléchissant aux prochaines étapes de son plan ; un petit sabotage des affiches de l’industrie nucléaire. Militante pour des causes diverses et variées, Yoko a toujours eu pour l’environnement un attachement particulier, comme l’envie de protéger ce monde qu’elle trouve déjà bien trop pollué et détruit à son goût. Grand émetteur de gaz à effet de serre, l’Australie détient les premières réserves d’uranium de la planète dont elle est aussi le troisième producteur mondial — une horreur aux yeux de celle qui voudrait que l’énergie nucléaire soit radiée de la planète Terre. Et elle ne comprend pas pourquoi personne ne semble réagir dans ce pays qui subit pourtant chaque année les effets du changement climatique ; l’année 2018 a même été une catastrophe avec des précipitations 40% inférieures à la moyenne des années précédentes — et tout le monde s’en fout. Brisbane Central — la voix synthétique résonne dans le wagon et le mouvement de foule sort Yoko de ses pensées ; c’est le prochain arrêt. Un sourire narquois se dessine sur ses lèvres. C’est drôle d’avance et ça l’amuse déjà. Elle se lève pour laisser sa place à une vieille dame et sort son téléphone pour regarder l’heure — fin d’après-midi, un vendredi. Elle a séché sa dernière heure de cours (encore un cours de littérature anglo-saxonne qui ne l’intéresse absolument pas) pour passer à son appartement récupérer son sac à dos et prendre le métro en direction de Spring Hill, le quartier des affaires où les industries et firmes sont bien trop mises en avant selon elle. Elle pose ses mains sur les bretelles de son sac jaune, sac qui contient tout le matériel adéquat pour laisser sa trace. Roma Street — ok, c’est celui-là. Visage innocent aux traits angéliques, Yoko laisse sortir les occupants avant de leur emboîter le pas, sans pour autant quitter les quais de l’arrêt de métro. La station a la particularité d’être à l’extérieur, ce qui arrange moyennement la jeune asiatique mais qui cependant refuse d’abandonner son plan. Son regard glisse sur les annonces publicitaires placardées tout le long du mur — des hommes dont elle a déjà vu les visages à la télévision ; patrons de grandes multinationales, chefs d’entreprises plus soucieuses de faire de l’argent que de sauver la planète ; bref, une belle brochette de connards d’après elle. Elle claque sa langue contre son palais et patiente quelques minutes le temps que la plupart des usagers ait disparu de son champ de vision avant de se diriger en trottinant et sautillant à moitié vers le bout du quai pour s’attaquer à la première affiche ; ah, sa meilleure amie ! South Australian Nuclear Energy System (ou SANES), l’une des entreprises défendant corps et âme l’industrie nucléaire. Elle pose son sac à dos au sol pour en sortir les outils ; des bombes (de toutes les couleurs car Yoko est bien trop pétillante pour n’employer que du noir), des affiches autocollantes (qu’elle a imprimées à l’Université sous format A4) militant pour le climat et incitant les gens à limiter leur consommation à travers des gestes simples mais également du scotch double face et des confettis (pourquoi — elle ne le sait même pas elle-même). Motivée dans ses actes et persuadée de faire comprendre aux australiens dans quel merdier immense ils sont, volume sonore à travers ses écouteurs toujours à fond dans ses oreilles, elle saisit une affiche autocollante qu’elle placarde avec énergie pile sur la tête exposée en plein centre — elle prend ensuite l’une des bombes à sa disposition (la rose) et commence à badigeonner d’insultes l’entreprise, tout en mettant bien en valeur la sienne — sauvez la planète au lieu de sauver vos comptes en banque, bande de cons.
il y en a des cons mais il y a qu'une seule planète

Spoiler:
 





Revenir en haut Aller en bas
Neptune Lovecraft
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 ans, jeune et sexy.
SURNOM : Nept et pis c'est tout
STATUT : un peu trop accro à son Archie, un peu trop paumée aussi...
MÉTIER : glandeuse, au chômage
LOGEMENT : Une petite maison à Bayside au #15

POSTS : 153 POINTS : 1490

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Neptune, planète sauvage qui débarque dans ta vie pour t’mettre la tête à l’envers - rebelle un peu, adulte qui veut pas grandir - amoureuse d’son meilleur ami, même si elle essaie d’étouffer ses sentiments - dompteuse de vagues sur sa planche de surf, sa meilleure alliée -
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : Archie~Ezio~Zelda~Andrew
~Yoko

~Logan2

RPs TERMINÉS : ~Logan
PSEUDO : sabinou
AVATAR : Cara Delevingne
CRÉDITS : Red Moon
DC : nope
INSCRIT LE : 15/12/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t23323-neptune-ghost-from-the-past http://www.30yearsstillyoung.com/t23332-what-if-we-rewrite-the-stars-nept http://www.30yearsstillyoung.com/t23334-neptune-lovecraft http://www.30yearsstillyoung.com/t23335-neptune-lovecraft

MessageSujet: Re: save the earth (neptune)   Jeu 14 Mar - 15:45


Brisbane ta belle. Brisbane.
Cette ville t’as quand même beaucoup manquée. Mais t’avais besoin de partir. Pour t’soigner. Pour souffler, pour respirer un nouveau bol d’air frais. Et ça t’as fait du bien, même si tu avais le cœur déchiré, en miettes, même si t’avais l’impression de plus savoir respirer. C’était horrible. Fatiguant. T’auras beau regretter c’que tu as fait subir à ton meilleur ami, au moins, cette fois, t’es en forme, enfin normalement et si tu continues à prendre tes médicaments pendant encore un bon moment. Ça t’fait peur.

Toi Neptune, la dompteuse de vagues, y’a quand même des trucs qui te terrorisent et tu restes un être humain avec des sentiments, des émotions, tout ça.

Écouteurs dans les oreilles, tu redécouvres la ville, comme si ça faisait une éternité que t’y avais pas remis les pieds, alors que ça fait seulement huit mois. Mais huit mois, c’est long putain, encore plus sans Archie, sans Ezio, sans Zelda... T’en as revu deux sur trois. Faudrait ptêt que tu envoies un texto à l’autre vieux. T’as peur aussi qu’il t’en veuille, c’qui en soit est parfaitement normal, puis tu repenses surtout aux bons moments que vous avez passé ensemble. Aux soirées à trois avec Archie aussi, aux coups de gueules quand tu perdais à la play et tout le tralala.

Tu déambules un peu partout.
Parfois tu prends le métro sur un coup de tête. Pour aller tu ne sais où, à la recherche de l’inconnu un peu. Pour découvrir une deuxième fois des endroits où tu n’allais plus, pour bon d’accord, aussi peut-être potentiellement trouver un job. T’étais barmaid avant, t’hésites à t’lancer encore dans ça ou d’te trouver une nouvelle voie.
Le surf, ça paie pas, sauf si tu décides de donner des cours.

Spring Hill. Tu ne sais pas trop pourquoi t’as fini ici, mais si jamais tu veux t’lancer dans ton propre business, c’est vrai qu’en soit te retrouver dans ce quartier, c’est pas si bête que ça.
Tes yeux scrutent un peu l’endroit. Tes yeux ils s’arrêtent sur une petite asiat qui semble en vouloir à des industries vu c’qu’elle est en train de faire toute seule.

Elle a du cran et ça t’fait sourire, sauf que bon, c’est quand même craignos de faire ça toute seule. Dans le coin ça va, y’a pas encore de flics à faire leur ronde, mais on est quand même dans un quartier d’affaires assez important ici à Brisbane. T’as décidé d’la rejoindre, sans vraiment savoir pourquoi. Ptêt pour lui filer un coup de main tiens.

Tu tapotes sur son épaule, parce qu’elle est concentrée à fond, et c’est surtout pour éviter d’la faire sursauter. Tu lui fais signe d’retirer un de ses écouteurs aussi.
«C’est la première fois que j’vois quelqu’un avoir plus de couilles que n’importe quel homme d’affaires du coin. Tu veux un coup d’main ?» tu lui demandes, un sourire complice qui se dessine sur tes lèvres quand t’attrapes une de ses bombes de couleur et affiche pour lui prouver que t’as aucune mauvaise intention.


it’s you and i
il paraît que l'amour, c'est un truc dangereux. que ça fait chialer tes jolis yeux. il paraît même que ça fout la fièvre. il paraît que y'en a certains qui crèvent. ▬
Revenir en haut Aller en bas
Yoko Lee
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-et-un ans (née un 26 août 1997) mais personne lui donne la majorité ce qui lui permet de gratter les réductions au ciné.
SURNOM : yoyo; mulan — appelée comme ça par 95% des gens et les 5% restants ne l'appellent pas.
STATUT : célibataire — préfère s'encombrer de la solitude que de problèmes amoureux.
MÉTIER : étudiante en littérature à l'Université de Queensland — danseuse à la Northlight Theater Company depuis juillet 2016.
LOGEMENT : #66 Fortitude Valley — c'est la voisine qui passe son temps à sonner aux portes parce qu'elle a plus de papier toilettes.

POSTS : 315 POINTS : 3125

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : adore spoiler les gens pour les énerver ✕ a collé un chewing-gum sur le siège de son voisin de cours l'année dernière parce qu'il l'appelait chin ching chong h24 ✕ court tous les dimanches pour entretenir son souffle ✕ déteste les bonbons ✕ a un élastique porte-bonheur qu'elle met à chaque représentation ✕ voudrait devenir blonde ✕ n'a pas de second prénom ✕ préfère mourir que devoir toucher un insecte ✕ a raté trois fois le permis australien ✕ a pour code pin 0000 parce qu'elle l'oublie tout le temps sinon ✕
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : nephtysclément (fb)primrose (fb) ②david (fb)zeldaerínasheroliverneptuneeleonora
RPs EN ATTENTE :

YOKO LEE
LA BOISSON DU YOSHI

RPs TERMINÉS : primrose ①
PSEUDO : lizzie
AVATAR : jennie kim — BLΛƆKPIИK
CRÉDITS : pastel breathing.
DC : plutôt marvel
INSCRIT LE : 01/02/2019
http://www.30yearsstillyoung.com/t23108-y-o-k-o-emotionally-stable-as-a-fxxxing-ikea-table http://www.30yearsstillyoung.com/t23149-y-o-k-o-life-s-great-without-it-you-d-be-dead http://www.30yearsstillyoung.com/t23152-yoko-lee http://www.30yearsstillyoung.com/t23153-yoko-lee

MessageSujet: Re: save the earth (neptune)   Sam 16 Mar - 15:42


NEPTUNE & YOKO The Earth will not continue to offer its harvest, except with faithful stewardship. We cannot say we love the land and then take steps to destroy it for use by future generations.

mars 2019
Faire des bêtises — Yoko a toujours adoré faire des bêtises ; c’est dans sa nature, comme un réflexe dont elle n’a presque plus conscience à présent. Du plus lointain souvenir dont elle se rappelle, elle se voit déjà enchaîner les conneries, les actes à faire hurler sa mère ou rire son grand frère (papa est parti trop tôt pour voir tous ses talentueux exploits). Alors, quand sa sensibilisation au sauvetage de la planète s’est accentuée, Yoko y a vu un moyen d’allier les deux ; faire réagir tout en mettant un peu le bordel — bouger tout en bousculant. Bombe rose entre ses doigts fins, elle s’applique à bien tracer ses lettres, le regard concentré et braqué sur sa page de travail (actuellement une affiche digne des plus grandes propagandes pour la SANES). Elle ne la voit pas arriver ; l’inconnue qui écoute sa propre musique au même niveau sonore que la jeune asiatique. La tape sur son épaule minimise l’effet de surprise mais ne peut empêcher un léger sursaut chez Yoko, qui détourne brusquement son regard chocolat du mur pour le poser sur celui d’une jeune femme qu’elle n’a clairement jamais vu de sa vie. Elle retire d’un geste ses écouteurs et esquisse un sourire aux propos de son interlocutrice de la journée — c’est probablement le meilleur compliment qu’elle est jamais reçu et son expression amusé cache mal une certaine pointe de fierté ; elle fera peut-être moins la maline si les flics débarquent pour la mettre en garde à vue mais en cet instant, c’est le moment de gloire avant la chute. Yoko hoche vivement la tête à la proposition. « Carrément !! C’toujours plus cool à deux » dit-elle tout en pointant du doigt les bombes et autres ustensiles posés au sol, lui indiquant qu’elle peut se servir à sa convenance. Si Yoko n’a pas tendance à donner sa confiance rapidement, elle a en revanche une grande capacité à sociabiliser avec les autres ; curieuse et toujours ravie d’en apprendre plus, elle est fan (pas autant que de Marvel mais on s’en rapproche quand même un peu) des rencontres à l’improviste et des découvertes amicales imprévues. Elle ne fuit jamais les êtres humains, pour autant qu’ils ne soient ni racistes ni contre la protection de l’environnement ; et puis, en toute honnêteté, passer la fin d’après-midi à deux semble une bien meilleure perspective plutôt que solo jusqu’à la tombée de la nuit. « C’est pas la première fois, si ? » commente Yoko en glissant son regard sur les gestes de sa nouvelle partenaire de la journée — elle suppose totalement mais elle a le pressentiment que ce n’est pas la première fois que l’inconnue réalise ce genre de petit acte de rébellion. Après tout, l'ensemble des passagers du métro étant descendu à la même station l'a superbement ignoré, sans lui adresser le moindre signe (ni d'accord ni de désaccord). « Pour sauver la planète ou contre les cons de cette planète ? » ajoute-t-elle, posant une nouvelle question — sa curiosité prend le dessus et dans sa question, elle évoque soit une aide pour le sauvetage de la Terre ou un acte de colère face au gouvernement actuel (et pas forcément contre son inaction face à la fonte des glaciers). Yoko essaye d’ailleurs toujours d’allier les deux dans sa petite guerre contre les politiciens ; tout en dégradant ces affiches qui l’écœurent, elle y pose dessus des astuces pour réduire la consommation de plastique et de déchet — d’une pierre deux coups.
économie jusqu'au bout les gars





Revenir en haut Aller en bas
Neptune Lovecraft
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 ans, jeune et sexy.
SURNOM : Nept et pis c'est tout
STATUT : un peu trop accro à son Archie, un peu trop paumée aussi...
MÉTIER : glandeuse, au chômage
LOGEMENT : Une petite maison à Bayside au #15

POSTS : 153 POINTS : 1490

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Neptune, planète sauvage qui débarque dans ta vie pour t’mettre la tête à l’envers - rebelle un peu, adulte qui veut pas grandir - amoureuse d’son meilleur ami, même si elle essaie d’étouffer ses sentiments - dompteuse de vagues sur sa planche de surf, sa meilleure alliée -
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : Archie~Ezio~Zelda~Andrew
~Yoko

~Logan2

RPs TERMINÉS : ~Logan
PSEUDO : sabinou
AVATAR : Cara Delevingne
CRÉDITS : Red Moon
DC : nope
INSCRIT LE : 15/12/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t23323-neptune-ghost-from-the-past http://www.30yearsstillyoung.com/t23332-what-if-we-rewrite-the-stars-nept http://www.30yearsstillyoung.com/t23334-neptune-lovecraft http://www.30yearsstillyoung.com/t23335-neptune-lovecraft

MessageSujet: Re: save the earth (neptune)   Dim 17 Mar - 19:20


Rebelle. Depuis que t’es gosse, des conneries, t’en as faites, les compter sur les doigts, c’est devenu compliqué.
Grande gueule. À t’battre parfois pour la planète, t’as jamais manifesté ou quoi, ni été une vraie militante, c’est juste que tu fais quand même des efforts. Du genre, tu as toujours trié tes déchets, t’as même fait ton propre compost pendant un moment aussi. Tu faisais attention à pas trop utiliser l’électricité, bref ce genre de petits gestes, jamais rien de grand, jamais rien d’exceptionnel. T’es quand même une donatrice pour la WWF, parce que c’est une des causes que tu trouves vraiment importante, en plus de plein d’autres, c’est dans celle-là que tu envoie tous les mois de l’argent.

Alors quand t’as vu ce petit bout d’femme dans sa bulle, à saccager des affiches de pub pour des entreprises qui se foutent de la planète, bah, t’as pas hésité une seule seconde pour venir lui filer un coup de main. Mais aussi pour lui éviter de s’retrouver toute seule en garde à vue, parce que, bon, si jamais ça vous arrive, au moins elle aura une copine de cellule. À tes yeux, vouloir sauver la planète, vouloir gueuler contre les grosses entreprises, c’est pas un crime. C’est juste un coup de gueule. Ouais d’accord c’est aussi du vandalisme, et toi, tu connais les bonnes techniques pour éviter que les flics vous tombent dessus. Soit tu sors la carte que t’es une échappée de l’asile, soit -en général- tu te barres en courant après avoir lâché une bombe de peinture à la tronche des flics.

«Haha, ça s’voit tant que ça que j’suis une rebelle dans l’âme ? J’ai beau essayer d’me comporter en adulte, j’te jure, j’y arrive moyennement.» sourire complice alors que la bombe de peinture fait son travail sur les affiches. Le PDG de la boîte se retrouve affublé d’un gloss rose bonbon et des paillettes. T’as pas perdu la main visiblement et c’est tant mieux.
«Les deux, j’ai bon au moins pour ma réponse ?» tu demandes, très focus sur c’que t’es en train de faire. «Puis j’porte un prénom de planète, alors bon, autant sauver la Terre aussi hein.» tu la laissera deviner ton prénom, en planète au féminin -on va dire ça comme ça- y’en a pas des masses.

Spoiler:
 


it’s you and i
il paraît que l'amour, c'est un truc dangereux. que ça fait chialer tes jolis yeux. il paraît même que ça fout la fièvre. il paraît que y'en a certains qui crèvent. ▬
Revenir en haut Aller en bas
Yoko Lee
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-et-un ans (née un 26 août 1997) mais personne lui donne la majorité ce qui lui permet de gratter les réductions au ciné.
SURNOM : yoyo; mulan — appelée comme ça par 95% des gens et les 5% restants ne l'appellent pas.
STATUT : célibataire — préfère s'encombrer de la solitude que de problèmes amoureux.
MÉTIER : étudiante en littérature à l'Université de Queensland — danseuse à la Northlight Theater Company depuis juillet 2016.
LOGEMENT : #66 Fortitude Valley — c'est la voisine qui passe son temps à sonner aux portes parce qu'elle a plus de papier toilettes.

POSTS : 315 POINTS : 3125

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : adore spoiler les gens pour les énerver ✕ a collé un chewing-gum sur le siège de son voisin de cours l'année dernière parce qu'il l'appelait chin ching chong h24 ✕ court tous les dimanches pour entretenir son souffle ✕ déteste les bonbons ✕ a un élastique porte-bonheur qu'elle met à chaque représentation ✕ voudrait devenir blonde ✕ n'a pas de second prénom ✕ préfère mourir que devoir toucher un insecte ✕ a raté trois fois le permis australien ✕ a pour code pin 0000 parce qu'elle l'oublie tout le temps sinon ✕
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : nephtysclément (fb)primrose (fb) ②david (fb)zeldaerínasheroliverneptuneeleonora
RPs EN ATTENTE :

YOKO LEE
LA BOISSON DU YOSHI

RPs TERMINÉS : primrose ①
PSEUDO : lizzie
AVATAR : jennie kim — BLΛƆKPIИK
CRÉDITS : pastel breathing.
DC : plutôt marvel
INSCRIT LE : 01/02/2019
http://www.30yearsstillyoung.com/t23108-y-o-k-o-emotionally-stable-as-a-fxxxing-ikea-table http://www.30yearsstillyoung.com/t23149-y-o-k-o-life-s-great-without-it-you-d-be-dead http://www.30yearsstillyoung.com/t23152-yoko-lee http://www.30yearsstillyoung.com/t23153-yoko-lee

MessageSujet: Re: save the earth (neptune)   Mar 19 Mar - 20:35


NEPTUNE & YOKO The Earth will not continue to offer its harvest, except with faithful stewardship. We cannot say we love the land and then take steps to destroy it for use by future generations.

mars 2019
Deux enfants rebelle qui se croisent derrière les poubelles — rencontre purement écolo. Au sourire complice de l’inconnue qui avoue sans aucun détour être une petite rebelle pas vraiment encore adulte dans sa tête, Yoko lâche un rire et esquisse un sourire également ; elles sont pareil car s’il y a bien une chose que la jeune asiatique n’a clairement pas encore entièrement acquis ces dernières années, c’est la maturité et le comportement d’adulte. Toujours dans sa bulle d’enfance et sa crise d’adolescence retardée, elle sait qu’elle est loin d’être une adulte responsable et prête à assumer la vie des grands ; bien au contraire. Yoko n’ajoute rien mais elle sait que son interlocutrice a compris — same for me girl ; et elle rit en voyant le boulot qu’elle vient de réaliser sur l’affiche. Elle a définitivement trouvé la bonne partenaire de la journée. « Tout juste même ! Deux causes ralliées en une, économique et écologique, le jury valide » réplique-t-elle en lui adressant un clin d’œil avant de reprendre son activité. L’affiche colle mal ; elle claque sa langue contre son palais, agacée, et se baisse pour récupérer le scotch double face afin de coller dignement ses papiers A4. En même temps, elle réfléchit aux propos de l’inconnue (sur qui elle va bientôt pouvoir mettre un nom) dont la dernière phrase laisse supposer un patronyme féminin directement lié au système solaire. « Si c’est pas un signe ça— attends, me dis rien et je devine ? » ; son index est levé, comme pour couper la fille dans ses propos si elle s’apprête à lui donner la réponse. Yoko adore jouer — parfois trop peut-être ; jouer avec les autres, jouer avec le feu. Mais qu’importe si elle se brûle, tant qu’elle peut rendre son quotidien un peu moins ennuyant. Son esprit évalue les différentes possibilités (elle adore réfléchir sur les prénoms et leurs significations) ; sans vraiment savoir pourquoi, elle élimine Mars, Jupiter, Pluton et Mercure — consonance légèrement plus masculine et puis, nécessité de bien faire un tri au départ. Il n’empêche qu’il reste encore pas mal de choix — Vénus, Saturne, Uranus, Neptune et la Terre, évidemment. Tout en tapotant sur son affiche pour s’assurer que cette dernière est bien maintenue, elle demande « Bon ok, j’vais devoir te demander quelques indices. Euh— planète gazeuse ? » (elle ne se rappelle plus de la dénomination pour les planètes rocheuses) ; elle saisit une bombe d’une autre couleur (cette fois-ci bleue), passe derrière l’inconnue pour se positionner devant une autre affiche, toujours d’un tocard du village qui lui donne envie de commettre un meurtre. Elle commence à colorier son visage avant de s’arrêter brusquement. « Attends, planète du système solaire ou pas ? » ; éclat de rire — ça va être hyper long sinon.
après elles ont jusqu'à minuit

Spoiler:
 





Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: save the earth (neptune)   


Revenir en haut Aller en bas
 

save the earth (neptune)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: spring hill
-