AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 I'm so sorry for that • Prim'

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Logan Baumann
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : trente ans.
SURNOM : Lolo pour les intimes. Logan pour les autres.
STATUT : célibataire.
MÉTIER : professeur de sport.
LOGEMENT : Fortitude Valley

POSTS : 1299 POINTS : 2360

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : il démarre au quart de tour • il ne résiste pas à sa bière quotidienne • il aime faire à manger mais il a souvent la flemme • il lit énormément de roman policier •
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Leah ; Stephen ; Deborah ; Alex ; Primrose ; Lilith
RPs TERMINÉS : Neptune ;
PSEUDO : Emily.
AVATAR : Nick Bateman.
CRÉDITS : {ava : SWEET DISASTER ; sign : old money}
DC : //
INSCRIT LE : 31/01/2019
http://www.30yearsstillyoung.com/t23094-logan-gueule-d-ange http://www.30yearsstillyoung.com/t23192-logan-gueule-d-ange http://www.30yearsstillyoung.com/t23286-logan-baumann

MessageSujet: I'm so sorry for that • Prim'   Jeu 14 Mar - 20:54


i'm so sorry for that
logan & primerose.
Grosse journée de boulot aujourd'hui. Tu n'as pas arrêté une minute. À peine eu le temps de déjeuner. Depuis huit heures ce matin, tu n'arrêtes pas. Dix-huit heures. Enfin de retour chez toi. Dans cet appartement que tu as tentée d'aménager à ton gout. Le seul point négatif de ton appartement serait le manque de rangement. Il est grand temps d'investir dans une maison à toi. Investir pour ton avenir et, probablement, ta future famille. Petit tour sur l'ordinateur afin de vérifier tes mails. Lecture rapide du courrier. Petit tour sous la douche. Après une journée entière de sport, rien de tel qu'une bonne douche. Dommage que tu n'es pas de baignoire. T'aurais bien flemmarder un peu dans un bain chaud remplis de mousse. À la place, l'eau chaude coule sur ton corps. Tu traines sous l'eau jusqu'à ce que la pulpe de tes doigts deviennent tout fripés. Serviette autour de la taille. Rapide coup de peigne dans tes cheveux. Devant ton armoire, t'enfiles un caleçon propre puis direction la cuisine. Ton ventre commence à crier famine. L'heure de diner est arrivé. Tu soupires. Il n'y a rien dans ton réfrigérateur. Chaque fois c'est pareil. Chaque fois, tu as la surprise de découvrir un immense désert dans ton réfrigérateur. Pas totalement vide. T'as toujours des bières au frais. Dépité, t'attrapes ton smartphone et passes commande auprès du pizzaiolo du coin. Pas très healthy comme nourriture mais qu'imprte. Fatigué, crevé. T'as aucune envie de cuisiner. En attendant le repas, t'enfiles un pantalon de jogging gris et un tee shirt. Enfin, tu t'avachis dans ton canapé. Télécommande à la main, tu zappes les programmes. Rien de bien intéressant. Comme d'habitude. T'allumes Netflix. À peine le film commencé qu'on sonne à la porte. Tu paies le livreur et vient déguster ta pizza devant ton film. Vingt-trois heures. Pizza terminée. Tout comme les trois bières. L'envie de dormir n'est pourtant pas présente. Même après avoir passé toute une journée en-dehors de chez toi. Aussi étrange que cela puisse paraitre, l'envie de prendre le volant te démange. Envie de bouger, de prendre l'air. Tu troques ton pantalon contre un jean. Par-dessus le tee-shirt, t'enfiles ta veste. En moins de temps qu'il en faut pour le dire, tu montes à bord de ta voiture. Musique à fond. Tu traverses les rues désertes de la ville. Cette ville, tu la connais comme ta poche. Tu pourrais même conduire les yeux fermés. Mais mieux vaut éviter. Les rues de Brisbane sont quasiment désertes. T'arrives dans une rue légèrement animés. Des gens se trouvent devant un bar. Certains sont plus abimés par l'alcool que d'autres. Ça pourrait être toi ce soir mais non. Ce soir, t'es sobre. Ou presque. Trois bières, c'est pas grand chose pour toi. Au loin, tu remarques une silhouette que tu connais bien. Froncement de sourcils. T'avances tout doucement avec ta voiture. C'est bien ce que tu pensais. C'est elle. Primerose en compagnie d'un homme. Et c'est certainement pas le genre de mec le plus propre sur lui. Clairement, il est loin d'être un fils à papa. Tu gares ta voiture plus loin et t'avances vers la jeune femme, d'un pas déterminé. "Hey chérie ! Excuse moi pour le retard, jtrouvais pas de place pour garer ma caisse !" Aucune gêne. Tu jettes un regard noir au mec puis, un second regard noir à Primerose. "Tu peux dégager ! Jme charge de ma nana !" Dis-tu en passant un bras autour de son épaule. Elle va certainement t'arracher les yeux mais tant pis. C'est un risque que t'es prê à prendre.

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Primrose Anderson
la ruée vers l'or
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 24 ans (25/07)
SURNOM : Poppy
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Etudiante en droit et strip-teaseuse
LOGEMENT : #55 Fortitude Valley

POSTS : 646 POINTS : 1875

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Amoureuse du luxe ஐ Prête à trahir les siens pour de l'argent ஐ Toujours dans la merde ஐ Vend des stups à ses camarades d'université ஐ Fait des extras au club de striptease pour gagner plus ஐ Cherche à renouer avec sa famille ஐ Se sent coupable après coup lorsqu'elle fait quelque chose de stupide
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : (10/5) Itziar #1Soren #1Jamie #1Joey #1Alex #1Camil #1Raelyn #1Clément #2Logan #1Yoko #2
RPs TERMINÉS : Asher #1Joseph #1Clément #1Yoko #1
PSEUDO : Watermelon
AVATAR : Natalia Dyer
CRÉDITS : Bazzart
DC : Juliana Rhodes
INSCRIT LE : 27/12/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t22778-double-dealing-primrose-alias-poppy http://www.30yearsstillyoung.com/t22826-double-dealing-primrose-alias-poppy#926785 http://www.30yearsstillyoung.com/t22823-primrose-anderson http://www.30yearsstillyoung.com/t22825-primrose-anderson#926770

MessageSujet: Re: I'm so sorry for that • Prim'   Ven 15 Mar - 17:39



 
Logan & Primrose

I'm so sorry for that
La journée a été épuisante mais je n’ai pas le droit de me laisser tomber sur mon canapé pour dormir, j’ai un travail à faire. En arrivant au club, j’affiche le sourire et l’enthousiasme de circonstance même si au fond de moi, j’ai envie de mourir. Je dois assurer mes heures, c’est la règle et c’est ce qui me permet d’obtenir des pourboires et d’acheter ce qui me fait plaisir. Je me change rapidement dans les vestiaires, papotant avec les autres filles qui sont de services ce soir. Uniforme sexy, peau parfaite, maquillage irréprochable… Lorsque je me regarde dans le miroir, j’ai l’impression de ne plus être vraiment moi-même, je suis devenue Poppy, la fille qui fait tourner la tête des hommes venus se rincer l’œil voire plus… Je ne m’attarde pas, je sais ce que j’ai à faire et je le fais, voilà tout. Si je me mets à me poser trop de questions, je crois que mon image de moi-même risquerait d’en prendre un coup et je n’y tiens absolument pas. J’aime mon métier, l’exercer ne me dérange pas et j’ai toujours trouvé qu’il était valorisant, en quelques sortes, les habitués reviennent pour me voir, je plais, et les nombreux regards braqués sur moi en demandant encore plus flattent mon ego. Tant pis pour ce que ma famille pense, je ne fais pas ça pour eux.

Trois heures plus tard, j’ai bu quelques verres, avalé un cachet et je suis assise sur les genoux d’un certain Josh, minaudant autant que possible avec une voix légèrement aigue qui ne me ressemble pas. Je n’agis pas comme ça avec tous les clients mais ce mec m’a bien fait comprendre qu’il avait besoin d’une potiche à câliner ce soir et pas d’une fille bien avec qui il pourrait avoir une conversation sérieuse. En plus, il est blindé de tune, deux beaux billets ont déjà atterri dans mon soutien-gorge et j’espère évidemment qu’il m’en donnera d’autres. Cette soirée promet d’être fructueuse, la fatigue est oubliée, je ne pense plus qu’à une chose, le dépouiller autant que possible. Il se penche vers moi avec son haleine alcoolisée et embrasse maladroitement mes lèvres tout en tâtonnant dans mon dos pour essayer de défaire mon soutien-gorge de représentation. Sa tentative est totalement infructueuse et je sens que ça ne va pas être le meilleur moment de ma vie mais je ne laisse rien paraitre, je joue mon rôle à fond. Alors qu’il s’avance vers moi pour un deuxième essai, je me recule légèrement. « Tu sais quoi Josh… Je pense qu’on serait plus tranquille si on sortait d’ici, on aurait tout le temps qu’on veut… » Je lui laisse miroiter une nuit de folie quelques secondes et malgré l’alcool qui l’a déjà bien amochée, il opine du chef très rapidement. « Par contre, ça te coûtera un peu plus cher. » Cette précision n’a pas l’air de l’émouvoir, c’est gagné.

Je l’ai abandonnée le temps de me rhabiller rapidement par-dessus ma tenue de scène et nous sommes sortis dans les rues de Brisbane. Il fait nuit depuis un moment maintenant. Il m’arrive de ramener des hommes chez moi, mais je sais que ce type est riche et alcoolisé et qu’il ne verra aucun inconvénient à nous offrir une belle chambre d’hôtel. Je me dirige donc vers l’un de ceux que je connais, gloussant à chacune de ses paroles sans queue ni tête comme s’il était l’homme le plus drôle et intéressant que j’ai pu rencontrer dans ma vie. Cette soirée promet d’être l’une des meilleures de ma carrière lorsqu’un garçon m’interpelle. Je mets un peu de temps à réaliser ce qu’il m’arrive lorsqu’un bras se met autour de mon épaule. Le futur mec de ma nuit lève les bras comme un cambrioleur qui vient de se faire arrêter et grommelle qu’il ne cherche pas les ennuis avant de se tirer. Pendant un instant, j’envisage de le suivre mais le bras me tient fermement. Et pas n’importe quel bras… Logan. J’ai peut-être bu quelques verres mais pas assez pour ne pas faire preuve de lucidité. « Putain Logan, mais c’est quoi ton problème ?! » Dis-je en me dégageant rapidement de son étreinte. « JE BOSSAIS !» Je lui hurle dessus, aucun scrupule, il vient de casser mon coup et certainement de me faire perdre au moins cinq cent balles. « Tu m’expliques comment je rattrape ça, maintenant ?! » Je désigne de la main le mec au loin qui s’éloigne toujours de sa démarche titubante. « J’espère que t’as l’intention de me rembourser la tune que tu viens de me faire perdre, chéri. » J’appuie fortement sur le dernier mot. Je suis littéralement hors de moi. Je ne lui ai rien demandé, pourquoi il n’est pas capable de s’occuper de ses affaires ?! Apparemment, c’est trop demander.

Code by Fremione.



@Logan Baumann



Double-dealing
I know the feeling of finding yourself stuck out on the ledge and there ain't no healing from cutting yourself with the jagged edge

Revenir en haut Aller en bas
Logan Baumann
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : trente ans.
SURNOM : Lolo pour les intimes. Logan pour les autres.
STATUT : célibataire.
MÉTIER : professeur de sport.
LOGEMENT : Fortitude Valley

POSTS : 1299 POINTS : 2360

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : il démarre au quart de tour • il ne résiste pas à sa bière quotidienne • il aime faire à manger mais il a souvent la flemme • il lit énormément de roman policier •
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Leah ; Stephen ; Deborah ; Alex ; Primrose ; Lilith
RPs TERMINÉS : Neptune ;
PSEUDO : Emily.
AVATAR : Nick Bateman.
CRÉDITS : {ava : SWEET DISASTER ; sign : old money}
DC : //
INSCRIT LE : 31/01/2019
http://www.30yearsstillyoung.com/t23094-logan-gueule-d-ange http://www.30yearsstillyoung.com/t23192-logan-gueule-d-ange http://www.30yearsstillyoung.com/t23286-logan-baumann

MessageSujet: Re: I'm so sorry for that • Prim'   Dim 17 Mar - 12:06


i'm so sorry for that
logan & primerose.
Ces dernières semaines ont été riches. Disons que ça n’a pas vraiment été le temps d’une remise en question. Tu ne te prends pas la tête avec ce genre de choses, toi. En tous cas, ta tête fut pleine de points d’interrogation, de doutes également. C’est difficile, parce qu’il faut reconnaître les bonnes questions des mauvaises. Il y a aussi les questions que tu esquives depuis plusieurs semaines déjà. Ces derniers jours, tu te noies dans le travail. C'est la seule manière que t'as trouvé pour ne pas penser à tes problèmes. Ce ne sont pas de gros problèmes en soi mais ça te prend bien la tête. C'est donc après une grosse journée de travail que tu te poses enfin chez toi. Bientôt dix-neuf heures. Tu te permets de commander chez le pizzaiolo en bas de ta rue. T'es loin d'être un mec très healthy qui fait attention à ce qu'il mange. T'as la chance d'avoir un bon métabolisme. T'as la chance de ne pas prendre un gramme, ou quasiment pas. Et puis, avec le sport que tu fais quotidiennement, les kilos n'ont pas le temps de s'installer. Donc oui, ce soir, ça sera pizza. Netflix, pizza, bière. Soirée tranquille en célibataire. Vingt-trois heures. Le sommeil n'est toujours pas venu te cueillir. L'envie soudaine de prendre le volant te prend. Ni une, ni deux, tu enfiles un jean et une veste. Baskets aux pieds et te voilà au volant de ton véhicule. Tu traverses les rues désertes de la ville. À quelques rues derrière la tienne, tu arrives dans le quartier des bars et boite de nuit. Dehors, des gens tous plus ou moins émêchés les uns que les autres. Habituellement, tu fais partis de ceux qui tiennent le mieux l'alcool. Mais pas ce soir.
Un peu plus loin dans la rue, tu remarques la silhouette d'une femme que tu ne connais que trop bien. Il s'agit de Primrose. Cette dernière tu l'as connus il y a un bon moment déjà. C'est ta cadette de six ans. Primrose ne mène pas une vie parfaite. Elle ne gagne pas sa vie honnêtement. Ça t'énerve un peu de savoir comment elle gagne sa vie mais que veux-tu dire ? T'es pas son père. T'es juste un ami qui tente, tant bien que mal, de la protéger du mieux que tu peux. Très en colère, tu gars ta voiture plus loin et marche rapidement vers eux. La demoiselle va te tuer, c'est certain. Mais tant pis. Tu ne trouves qu'à quelques centimètres d'eux désormais. En regardant le mec qui l'accompagne d'un peu plus près, tu constates que ce n'est qu'un fils à papa. Pas très beau d'ailleurs et complètement bourré. Elle fait peut-être cela pour l'argent mais ce n'est pas une manière de gagner sa vie. Toi, tu ne coucherais jamais contre du fric. Jamais. T'es peut-être pas l'homme le plus romantique mais c'est tellement immorale de faire ça. Tu entoures donc les épaules de Primrose de tes bras en l'appelant chérie. L'homme prend peur et se tire sans demander son reste. Bien. Et un de moins. Maintenant, il ne te reste plus qu'à affronter la jeune femme. Ce n'est pas la première fois que tu l'empêches de faire son travail, comme elle l'appelle. "C'pas une façon de gagner sa vie. Tu laisses vraiment ses gros porcs te baiser contre du fric ? Excuse moi mais jtrouve ça simplement dégueulasse." Répliques-tu à sa remarque. Soupir quand elle te dit qu'elle bosse. "tu sais très bien c'que je pense de ce job, Prim.." Dis-tu en essayant de ne pas t'énerver. "jcomprends pas pourquoi tu fais ça." Si elle veut vraiment bosser pour payer ses études, tu peux lui trouver un job. Mais tu sais qu'elle ne voudra pas de ton aide et tu la comprends. Elle veut faire ses preuves et prouver qu'elle peut y arriver toute seule. C'est tout à son honneur. "Jte rembourse quand tu veux. Jm'en fiche d'être à sec si ça peut te permettre d'éviter ce genre de situation." Oui l'argent rend la vie plus facile mais elle ne rend pas forcément heureux. Tu t'en fous pas mal d'être fauché ou d'avoir assez d'argent pour vivre comme il faut. Alors si tu dois filer de l'argent chaque mois à Prim, tu le feras sans hésiter. "tu veux bosser ? J'ai besoin de quelqu'un pour gérer mes plannings. Jt'embauche quand tu veux !" personne ne semble faire attention à vous. Normal, ils sont tous pratiquement ivre mort. Comme le type que tu viens de chasser et qui marche en faisant des zig-zag sur la route.

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Primrose Anderson
la ruée vers l'or
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 24 ans (25/07)
SURNOM : Poppy
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Etudiante en droit et strip-teaseuse
LOGEMENT : #55 Fortitude Valley

POSTS : 646 POINTS : 1875

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Amoureuse du luxe ஐ Prête à trahir les siens pour de l'argent ஐ Toujours dans la merde ஐ Vend des stups à ses camarades d'université ஐ Fait des extras au club de striptease pour gagner plus ஐ Cherche à renouer avec sa famille ஐ Se sent coupable après coup lorsqu'elle fait quelque chose de stupide
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : (10/5) Itziar #1Soren #1Jamie #1Joey #1Alex #1Camil #1Raelyn #1Clément #2Logan #1Yoko #2
RPs TERMINÉS : Asher #1Joseph #1Clément #1Yoko #1
PSEUDO : Watermelon
AVATAR : Natalia Dyer
CRÉDITS : Bazzart
DC : Juliana Rhodes
INSCRIT LE : 27/12/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t22778-double-dealing-primrose-alias-poppy http://www.30yearsstillyoung.com/t22826-double-dealing-primrose-alias-poppy#926785 http://www.30yearsstillyoung.com/t22823-primrose-anderson http://www.30yearsstillyoung.com/t22825-primrose-anderson#926770

MessageSujet: Re: I'm so sorry for that • Prim'   Lun 18 Mar - 16:32



 
Logan & Primrose

I'm so sorry for that
J’ai tellement les nerfs que j’ai bien l’impression que je vais faire un scandale au beau milieu de la rue. Mais qu’est-ce qu’il lui prend de se mêler de ma vie et de me donner son avis comme ça ?! Je ne lui ai rien demandé, il n’est pas mon copain, pas mon père, pas mon frère et à ce moment précis je suis loin, bien loin, de le considérer comme un ami. Si je lui demande son avis un jour, alors pas de problème, je le laisserais me dire que mon boulot c’est de la merde et que je devrais trouver autre chose pour m’occuper mais à l’heure actuelle, je vis très bien comme ça et je n’ai pas envie de changer ou qu’on essaie de me faire changer. Il ne peut pas comprendre que nous sommes tous différents et que nous faisons nos propres choix de vie ? Apparemment pas et ça m’énerve au plus haut point. « Je me fous complètement de ce que tu penses, Logan. » Dis-je, la voix brûlante d’une colère difficilement contenue. « Je n’ai absolument aucun compte à te rendre, JE fais mes propres choix de vie, JE fais le boulot que j’ai choisi de faire et JE n’ai pas à justifier quoi que ce soit auprès de toi car tu n’as absolument aucun droit sur moi. » C’est comme si je débarquais un jour dans sa vie sans le prévenir en lui disant que je désapprouve ses choix. Franchement, ça ne me viendrait pas à l’idée du tout pour la bonne et simple raison que je n’ai pas du tout pour habitude de me mêler de la vie des gens, ce qu’ils font ne me regardent pas à partir du moment où ça n’a pas d’impact sur moi. « Je ne te demande pas de comprendre quoi que ce soit, je te demande de respecter mes choix et de me laisser travailler, c’est si difficile que ça ? » J’ai beau faire des efforts pour tenter de me mettre à sa place, je n’y parviens absolument pas, tout ce que je vois c’est un mec qui se faisait chier ce soir et a eu envie de venir m’emmerder pour passer le temps. S’il était tombé sur quelqu’un d’autre, il aurait probablement agi exactement de la même façon. « Franchement, qu’est-ce que tu en penserais si je débarquais dans ta vie pour te faire bouleverser tes plans sans même te demander ta vie ? Est-ce que je me suis déjà permis de te critiquer gratuitement alors que tu ne m’avais rien demandé ? » La réponse est non, bien évidemment, je ne me serais jamais permis une telle chose alors que je suis sûre qu’en creusant un peu, je trouverais bien quelque chose à dire sur sa façon de gérer sa vie.

Même lorsque nous parlons argent, ma colère ne retombe bien. C’est bien la première fois que la perspective de gros billets ne suffit pas à mon bonheur, en temps normal il est très facile de m’acheter et me faire miroiter une somme, aussi faible soit-elle, suffit à me faire ranger mon opinion de côté. Je retourne facilement ma veste et vais vers le plus offrant, c’est ma manière de gérer ma vie. Rares sont les personnes à être épargnées par mes folies dépensières. J’ai trahi mon propre meilleur ami pour de l’argent alors je crois que je suis capable d’absolument tout. Mais là, il est allé trop loin et à moins de revendre sa maison, il va en falloir beaucoup plus pour que je lui pardonne son geste. « Ce genre de situation comme tu dis, Logan, c’est mon quotidien et si tu n’es pas capable de l’accepter, je te conseille d’aller te balader à un autre endroit que sur mon lieu de travail, parce que si tu casses mes plans à chaque fois, je vais finir par ne plus avoir assez d’argent pour payer mon loyer. » Heureusement, nous n’en sommes pas là encore, mais je viens de voir au moins deux cent ou trois cent balles s’envoler, ce mec était vraiment plein aux as et je suis sûre que les substances aidant, il aurait dépensé bien plus que de raison. En plus, c’est typiquement le genre de type qui serait revenu à la charge à chaque petit coup de mou. J’ai donc perdu une soirée d’enrichissement maximum et un habitué potentiel. Franchement, ça me gonfle, ça faisait bien longtemps que je n’avais pas eu une soirée aussi fructueuse de toute ma vie. « Gérer tes plannings ? Vraiment ? Pour que tu puisses encore davantage essayer de contrôler ma vie ? Merci, mais non merci. » J’imagine que si je me mettais à travailler pour lui, il prendrait un malin plaisir à m’avoir à l’œil tout au long de la journée pour s’assurer que je me comporte exactement comme il s’y attend. C’est carrément flippant. Je ne sais pas ce qu’il se passe dans sa tête pour qu’il ait à ce point envie de me sauver de ce qu’il pense être « dégueulasse » mais ça ne m’intéresse pas. Tout ce que je veux, c’est qu’il me laisse tranquille. « Et à mon avis, bosser pour toi engendrerait une perte de salaire que je ne suis pas du tout prête à accepter. » En plus, ce n’est pas vraiment la question parce que s’il me payait le même prix, je crois que je resterais au club, j’y ai fait ma place et je m’y sens bien. Mais bon, j’imagine que c’est au-dessus de ses forces d’accepter une chose pareille. « Crois-le ou non mais j’aime mon travail. » Le pauvre va certainement faire un infarctus mais il l’aura bien cherché. « On parle de moi mais… Qu’est-ce que tu fous là ? » S’il me répond qu’il me suit, je l’égorge.

Code by Fremione.



@Logan Baumann



Double-dealing
I know the feeling of finding yourself stuck out on the ledge and there ain't no healing from cutting yourself with the jagged edge

Revenir en haut Aller en bas
Logan Baumann
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : trente ans.
SURNOM : Lolo pour les intimes. Logan pour les autres.
STATUT : célibataire.
MÉTIER : professeur de sport.
LOGEMENT : Fortitude Valley

POSTS : 1299 POINTS : 2360

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : il démarre au quart de tour • il ne résiste pas à sa bière quotidienne • il aime faire à manger mais il a souvent la flemme • il lit énormément de roman policier •
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Leah ; Stephen ; Deborah ; Alex ; Primrose ; Lilith
RPs TERMINÉS : Neptune ;
PSEUDO : Emily.
AVATAR : Nick Bateman.
CRÉDITS : {ava : SWEET DISASTER ; sign : old money}
DC : //
INSCRIT LE : 31/01/2019
http://www.30yearsstillyoung.com/t23094-logan-gueule-d-ange http://www.30yearsstillyoung.com/t23192-logan-gueule-d-ange http://www.30yearsstillyoung.com/t23286-logan-baumann

MessageSujet: Re: I'm so sorry for that • Prim'   Jeu 21 Mar - 22:28


i'm so sorry for that
logan & primerose.
Au même titre que Leah, ta soeur, tu t'es fais la promesse de veiller sur Primrose. Cette dernière est loin de mener une vie de rêve. Tu n'apprécies pas trop la savoir en compagnie de ces hommes qui ne pensent qu'à lui sauter dessus. Tu ne supportes pas ce genre d'hommes. Que ce soit une fille que tu ne connais pas ou une de tes amies, c'est la même chose. C'est tellement dégrandant pour une femme de se pavaner en tenue légère devant des hommes en manque de sexe. Parce que oui, c'est ça. Ils sont juste en manque de sexe. Ils se fichent pas mal de rencontrer l'amour dans ce genre d'endroits. Certaine femmes ont choisies de devenir strip-teaseuse. D'autres le subissent. Certaines le font pour se payer un loyer ou, tout simplement, manger. Ou bien pour nourrir leur famille. Ce ne sont pas des femmes qui ont fait de hautes études le plus souvent. Elles sont juste un peu paumées. Elles ont juste besoin qu'on les aides. C'est tout. Et toi, t'as décidé de prendre Primrose sous ton aile. Ce n'est pas si facile à faire. En effet, la demoiselle n'est pas des plus agréables avec toi. Loin de même. La preuve encore ce soir. Certes, t'as fait fuir le type qu'elle s'apprêtait à ramener chez elle mais ça, tu t'en moques pas mal. Ce n'était clairement pas un type pour elle. Elle a beau te hurler dessus, t'engueuler. Ça n'y changera rien. Ton idée est déjà toute faite dans ta tête. T'écoutes la demoiselle qui te hurle carrément dessus. La plupart des gens qui sont dehors et encore à peu près sobre se retournent sur vous. L'attitude de ton amie ne peut que te faire rire. D'ailleurs, tu ne te gênes pas pour éclater de rire. Elle va sûrement te taper. Qu'importe. Elle ne te fais pas peur. "T'as peut-être pas à te justifier et tu t'en fous probablement de mon avis mais jsupporte qu'un mec comme lui te fasse l'amour.Tu mérites mieux que ça Prim !" Et elle en remet une couche. Tu lèves les yeux au ciel et pousses un profond soupir. T'as l'impression d'avoir à faire à ta soeur. Aussi tête de mule l'une que l'autre. Prim aurait très bien pu faire partie de ta famille. Quoi que non. Une tête de mule suffit dans la famille. Pas deux. "un travail ? Ça ? Laisses moi rire deux secondes." Ouais bon d'accord, elle a un salaire. Donc, en théorie, c'est un travail. Mais tu continues de penser qu'elle mérite que ce travail. Elle a bien d'autres qualités pour être mis en avant. "Ouais bon d'accord. T'as raison !" C'est surtout pour mettre fin à cette conversation que tu dis ça. Mais au fond, tu sais que c'est vrai. T'aimes pas trop l'imprévu. Surtout dans ton travail. T'as horreur qu'on vienne modifier tes plans comme ça, à la dernière minute. Le ton continue de monter avec la demoiselle. Les gens continuent leurs routes ou retournes à ce qu'ils étaient en train de faire. T'écoutes à moitié ce que dit la demoiselle. Ça rentre par une oreille et ça ressort aussitôt par l'autre. "Et moi jcontinue à te dire que tu vaus mieux que ça. Jvais pas gérer ta vie. Arrête de croire que jveux te contrôler. Jsuis ton ami, pas un bourreau. Mais quand je vois ça, désolé mais ça me met hors de moi. Ce mec il avait juste des pensées tellement dégueulasses à ton sujet." Tu te mets à crier à ton tour. On va voir qui crient le plus fort. Elle n'aura pas le dernier mot avec toi. Ou peut-être que si. T'es fatigué de te battre avec elle. T'es pas son ami pour te battre constamment avec elle. Tu veux pas être ce genre de personnes. Ça ne fait que deux minutes que vous discutez mais t'en as déjà marre. "Oh puis tu sais quoi ? Fais donc ce que tu veux. Je m'en fiche !" Non c'est pas vrai. Tu t'en fiches pas. Tu vas, cependant, essayer d'être moins sur son dos. Ou du moins, tu la surveilleras du coin de l'oeil. Le ton de la demoiselle semble s'addoucir. "Déjà, je ne te suis pas. Ensuite, jvis dans ce quartier si tu te souviens pas donc, jsuis un peu chez moi. J'avais pas sommeil alors jme suis dit pourquoi ne pas aller prendre l'air !" Réponds-tu simplement. Le ton de ta voix s'est calmé lui aussi. Tu regrettes un peu de lui avoir foutu son plan en l'air. Connaissant Primrose, elle va sans doute te le faire payer plus tard. Si ça peut l'amuser. "Enfin, jvais peut-être te laisser hein ! Jvoudrais pas gâcher un plan B pour terminer la soirée." Dis-tu sur le ton de l'ironie.  

Spoiler:
 





   
it's not magic ! it's physic !
People say you can't live without love... I think oxygen is more important ▬
Revenir en haut Aller en bas
Primrose Anderson
la ruée vers l'or
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 24 ans (25/07)
SURNOM : Poppy
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Etudiante en droit et strip-teaseuse
LOGEMENT : #55 Fortitude Valley

POSTS : 646 POINTS : 1875

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Amoureuse du luxe ஐ Prête à trahir les siens pour de l'argent ஐ Toujours dans la merde ஐ Vend des stups à ses camarades d'université ஐ Fait des extras au club de striptease pour gagner plus ஐ Cherche à renouer avec sa famille ஐ Se sent coupable après coup lorsqu'elle fait quelque chose de stupide
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : (10/5) Itziar #1Soren #1Jamie #1Joey #1Alex #1Camil #1Raelyn #1Clément #2Logan #1Yoko #2
RPs TERMINÉS : Asher #1Joseph #1Clément #1Yoko #1
PSEUDO : Watermelon
AVATAR : Natalia Dyer
CRÉDITS : Bazzart
DC : Juliana Rhodes
INSCRIT LE : 27/12/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t22778-double-dealing-primrose-alias-poppy http://www.30yearsstillyoung.com/t22826-double-dealing-primrose-alias-poppy#926785 http://www.30yearsstillyoung.com/t22823-primrose-anderson http://www.30yearsstillyoung.com/t22825-primrose-anderson#926770

MessageSujet: Re: I'm so sorry for that • Prim'   Hier à 21:58



 
Logan & Primrose

I'm so sorry for that
Je ne me souviens pas avoir déjà été aussi en colère contre quelqu’un que je le suis contre Logan à l’heure actuelle. J’estime qu’il n’a absolument aucune leçon à me donner et que même s’il n’apprécie pas mon métier ou mes activités ou quoi que ce soit chez moi, rien ne l’empêche d’arrêter de me parler et de se passer de ma présence dans sa vie. En revanche, il n’a pas à s’interposer dans mon quotidien pour me donner des leçons de morale dont je n’ai absolument rien à faire. Il est irréprochable peut-être ? Franchement, j’aimerais bien voir ça. En attendant, il m’a cassé mon coup d’un soir et il me parle le plus normalement du monde des personnes avec qui je fais l’amour. Déjà, je ne fais pas l’amour avec ces mecs, je fais mon boulot, c’est totalement différent et en plus il n’a aucun droit sur les personnes qui passent ou ne passent pas dans mon lit. Je déteste sa façon de me juger comme ça et je ne décolère pas une seconde. « Ah ouais ?! Tu voudrais être à sa place, c’est ça ?! » Le ton mordant que j’emploie ne laisse évidemment pas de place au doute, j’ai la haine contre lui et je ne peux pas m’empêcher de lui rentrer dedans. Je ne vois pas ce qui pourrait le pousser à vouloir choisir qui vient ou non passer la nuit avec moi si ce n’est pas pour prendre lui-même cette place. Dans tous les cas, ça me gonfle, je déteste avoir l’impression qu’on essaie de me dicter ma vie et si ma famille n’a pas réussi à le faire ce n’est pas Logan qui y parviendra. « Oui, c’est un travail, c’est mon travail et je ne le fais pas pour te plaire, alors si tu n’es pas content, tu vas vivre ta vie et tu oublies mon existence, je n’ai pas besoin de toi. » S’il estime avoir une place importante dans ma vie à cet instant précis, il se trompe complètement, je pense que s’il disparaissait du jour au lendemain, ça ne serait pas une grande perte pour moi, bien au contraire. Quel genre d’ami se permet de porter de tels jugements de valeur sans même essayer de comprendre ? Mes vrais amis ne se sont jamais comportés de cette manière avec moi et je suis à deux doigts de le rayer de la liste lorsqu’il avoue d’un seul coup que finalement, j’ai peut-être raison. Je ne comprends plus rien et je n’arrive nullement à me radoucir. Il gagne juste un peu de temps avant que j’explose totalement et que je le massacre. « Tu ne veux pas gérer ma vie ?! Mais qu’est-ce que tu es en train de faire, là ? Tu me donnes ton avis comme si tu détenais toutes les vérités et que je devais absolument suivre ton opinion ? Tu te permets de t’amuser avec moi alors que j’étais en train de terminer mon travail ? Tu n’arrêtes pas de dire que mon attitude dégueulasse ? Non mais quel rôle penses-tu jouer dans ma vie pour te permettre de porter un tel jugement sur moi ? Je me fous de ce que tu penses, tu perds ton temps et tu me fais perdre le mien. » Je trouve son comportement absolument ridicule. Bien sûr que ce mec avait des pensées dégueulasses me concernant, il attendait simplement que je me retrouve à poil dans son lit, mais je ne vois pas en quoi c’est un problème sachant que je le savais depuis le début et que c’était quelque chose que j’acceptais sachant que j’allais être payée pour cela. Être payée pour plaire, ce n’est pas si mal finalement. Je me plais au club, mon patron me laisse vivre et j’ai ma petite routine maintenant. Il croit tout savoir sur tout et pouvoir me dicter ma ligne de conduite mais il est à des années lumières de savoir ce qu’il se passe dans ma vie. Lorsqu’il me dit que je peux faire ce que je veux et qu’il s’en fiche, c’est à moi de ricaner cette fois. Il me prend la tête depuis de longues minutes à propos de ma vie qui ne le regarde absolument pas et quand il voit que je ne prends pas en compte ses remarques, il change son fusil d’épaule ? Ce mec est totalement à côté de la plaque. « La prochaine fois que tu n’as pas sommeil, fais-moi plaisir, vas te promener loin de mon lieu de travail. Tu me le trouves mon plan B ? Parce que je n’en avais pas besoin avant que tu foutes la merde. » Je n’ai pas envie de retourner danser juste pour trouver une nouvelle proie pour la nuit. Je sais que la seule chose qu’il me reste à faire c’est de rentrer chez moi dormir, probablement toute seule. Faire une telle chose m’ennuie parce que ça voudrait dire que Logan aurait réussi son coup et je refuse de lui donner cette victoire qu’il ne mérite absolument pas.

Code by Fremione.






Double-dealing
I know the feeling of finding yourself stuck out on the ledge and there ain't no healing from cutting yourself with the jagged edge

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: I'm so sorry for that • Prim'   


Revenir en haut Aller en bas
 

I'm so sorry for that • Prim'

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: fortitude valley :: canvas
-