AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 when you're feeling down, food is all you need | archie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sid Bauer
le tatoueur au coeur tendre
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-neuf ans, né le 26 janvier 1990.
STATUT : célibataire.
MÉTIER : tatoueur, propriétaire de son propre salon, wild ink.
LOGEMENT : #55, spring hill [appartement]
when you're feeling down, food is all you need | archie Gay1
POSTS : 1223 POINTS : 640

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Il a un chat noir et blanc. • Il adore lire et regarder des documentaires. • Il a une sœur cadette. • Il déteste qu’on le prenne en photo. • Il n’a jamais touché à la drogue. • Il a arrêté de fumer et a réduit sa consommation d’alcool. • Il se spécialise dans les tatouages personnalisés. • Il adore dessiner. • Il aime les chats, la crème glacée à la pistache, les musées, les livres de recettes. • Il n'aime pas les épinards, les huîtres, le marron, les imbéciles et les gens bornés.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : aisling #7audenarchiecaroharvey #3lily
joeypénombrephoenixterrence
RPs TERMINÉS : aisling #1 | #2 | #3 | #4 | #5 | #6joharley #1 | #2 | #3harvey #1 | #2zelda
AVATAR : andy biersack. ♥
CRÉDITS : alegria (avatar) + astra (signature) + loonywaltz (ub) + jo (dessin)
DC : gabriel, le manager.
INSCRIT LE : 01/03/2016
http://www.30yearsstillyoung.com/t7497-sid-si-tu-m-appelles-sydney-j-te-promets-que-tu-vas-le-regretter-termine http://www.30yearsstillyoung.com/t10973-we-all-need-a-friend-or-two-sid http://www.30yearsstillyoung.com/t7552-sid-bauer#270693 http://www.30yearsstillyoung.com/t25022-sid-bauer

when you're feeling down, food is all you need | archie Empty
Message(#) Sujet: when you're feeling down, food is all you need | archie when you're feeling down, food is all you need | archie EmptyDim 14 Avr 2019 - 21:46



when you're feeling down, food is all you need

Pizza et bière ? Comment ça se fait que tu sois pas déjà à ma porte ? Je t'attends ! Le message enthousiaste d’Archie arrache un sourire à Sid mais ne l’étonne pas trop. Il savait bien en écrivant son SMS qu’il incluait les deux mots magiques qui piqueraient invariablement l’intérêt de son cousin. Il tape rapidement sa réponse, puis appuie sur le bouton Envoyer. Même s’il a hâte de partir, il s’oblige à prendre quelques minutes pour ranger les croquis qu’il a étalés partout sur son bureau dans un ordre convenable qui lui permettra de s’y retrouver plus tard. Une fois la corvée terminée, il éteint les lumières et sort du salon. Il verrouille la porte, puis prend le chemin de sa voiture, qui est garée comme d’habitude quelques coins de rue plus loin, à la limite de la rue piétonne. Il branche son téléphone à la radio et sélectionne au hasard un album qu’il aime bien écouter en conduisant, sachant qu’il a tout de même une distance convenable à parcourir avant d’arriver à Bayside.

Le trajet se fait sans encombre. C’est loin d’être la première fois qu’il rend visite à son cousin et il pourrait presque faire le trajet les yeux fermés. D’habitude, il roule la fenêtre baissée pour profiter de l’air salin qui s’engouffre dans l’habitacle, mais aujourd’hui il fait gris et il pleut, et le jeune homme n’a pas envie de se retrouver trempé, alors il se contente de l’air recyclé de son climatiseur. En arrivant dans le quartier où habite Archie, il se rend directement à la pizzeria du coin où ils ont l’habitude de commander. Il se gare et entre. Comme toujours, un vieil homme à la peau fripé et au sourire accueillant se tient derrière le comptoir. Sid est presque certain qu’il s’agit du proprio, mais il ne le lui a jamais demandé. Il passe sa commande et le vieil homme lui indique qu’il lui faudra une vingtaine de minutes pour la préparer. Le tatoueur le remercie et ressort du petit commerce. C’est juste le temps qu’il lui faudra pour faire un bond au magasin d’alcool. Il n’y a pas encore si longtemps, il aurait eu de la bière plein son réfrigérateur, mais comme il a radicalement réduit sa consommation d’alcool depuis quelques temps, il doit en acheter. Puisqu’il a du temps à perdre et que le magasin n’est qu’à un coin de rue environ de la pizzeria, il s’y rend à pied. Une vague de froid le heurte de plein fouet quand il entre dans l’établissement et lui donne la chair de poule. Il se rend tout au fond, dans la section des bières et des cidres. Il choisit un peu au hasard trois ou quatre bières différentes qu’Archie aime bien puis encore trois ou quatre qu’il affectionne lui-même. Il rebrousse chemin et se rend au comptoir, où le commis, qui n’a pas l’air particulièrement heureux d’être là, effectue la transaction en échangeant un minimum de paroles.

Après avoir fait un petit détour par sa voiture pour y déposer les bouteilles de bière, il retourne à la pizzeria. Les boîtes en carton sont posées sur le comptoir. En humant le fumet qui s’en dégage, Sid se rend compte qu’il est affamé. Ce n’est pas si étonnant vu l’heure, surtout qu’il a seulement pris un petit-déjeuner de toute la journée, mais en travaillant, il ne s’était pas rendu compte de sa faim. Il paie, laisse comme toujours un pourboire au sympathique vieil homme et s’empare des boîtes. Avec un peu d’effort et quelques manipulations maladroites, il réussit à déverrouiller la portière, à l’ouvrir et à glisser les pizzas sur le siège passager sans rien échapper. Il contourne le capot de la voiture et s’installe derrière le volant. Avant de mettre le contact, il envoie un message à Archie pour le prévenir de son arrivée imminente, puis il sort du stationnement. Il n’a pas de mal à s’engager dans la rue et, cinq minutes plus tard, il se gare chez Archie. Sachant qu’il n’arrive pas à manier les pizzas et les bières sans casse, il attend que son cousin sorte de la petite maison et vienne lui donner un coup de main.



you hate to be vulnerable. yeah you've been hurt and it shows. i've never known one like you before, so much love it overflows. i feel you're almost giving up, saying please don't let me down. i won't turn 'round, i won't head for the door. girl, I'm yours for better or worse, darling, know that you're never alone. i will lay here with you until the hurting is gone. • until the hurting is gone, billy raffoul

when you're feeling down, food is all you need | archie KF17JgG
when you're feeling down, food is all you need | archie 383200artist
Revenir en haut Aller en bas
Archie Allen
l'ulti-mate
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente ans. (01/12)
STATUT : paumé depuis le retour de ta blonde.
MÉTIER : t'es vendeur dans une boutique telstra.
LOGEMENT : bayside, #11, avec l'innocent Douglas et Wall-e le border collie.
My interior world needs to sanitize.
POSTS : 1855 POINTS : 715

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :
RPs EN ATTENTE : Gabriel
RPs TERMINÉS :
PSEUDO : scarecrow.
AVATAR : tyler joseph.
CRÉDITS : scarecrow, i just sit, fairlylocal.
DC : //
INSCRIT LE : 24/05/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t20110-archie-blue-on-black-tears-on-a-river http://www.30yearsstillyoung.com/t20148-archie-the-world-is-so-cold-now-that-you-ve-gone-away http://www.30yearsstillyoung.com/t20152-archie-allen#791319 http://www.30yearsstillyoung.com/t20157-archie-allen

when you're feeling down, food is all you need | archie Empty
Message(#) Sujet: Re: when you're feeling down, food is all you need | archie when you're feeling down, food is all you need | archie EmptyDim 21 Avr 2019 - 22:21



couverture

Sugar, honey, ice, and tea

Tu n’étais pas si brillant, n’est-ce pas ? Tu ne faisais pas particulièrement preuve de caractère, en laissant ta blonde resurgir dans ta vie. Et il y avait Sid. Sid, avec qui tu avais échangé quelques textos. Sid, qui te prévenait qu’il arrivait bientôt. Sid, qui t’avait ramassé en morceau quand elle était partie. Sid, qui devait probablement craindre d’avoir à ressortir la petite cuillère, rien qu’à l’idée que la jeune femme ne s’en aille encore.
Sid, qui t’avait posé quelques questions judicieuses. Quelques questions auxquelles tu n’avais voulu songer, de peur de t’exposer à une possible vérité. Et si elle s’était foutue de ta gueule ? Et si elle t’avait menti, juste pour tranquillement revenir, sans que tu n’oses trop poser de questions ?
Pourquoi ?
Pourquoi est-ce qu’elle te ferait un truc pareil, après s’être barrée pendant huit mois ?
Tu essaies de te dire que ça n’avait pas de sens. Tu essaies de te convaincre qu’elle n’avait dit que la vérité et que Sid s’était trompé.
Tu ne te sens pas super bien, en réalité. Pas tellement à l’aise avec toi-même. Alors, quand tu vois le message de ton cousin qui te propose de la bière et des pizzas, tu n’hésites pas cinq minutes pour lui répondre. Peut-être que c’était tout ce qu’il te manquait. Peut-être que tu n’avais besoin que de ça. De trainer un peu avec la famille, avec le brun, et de penser à autre chose – ou encore voir cette étrange aventure sous un autre angle.

C’est un bruit de moteur que l’on finit par couper qui te tire de tes occupations : ranger un peu, avant que Douglas ne le fasse. Quand le jeune était en forme, il finissait souvent par toucher un peu à tes affaires, chose que tu avais en horreur. Alors, tu avais fini par te comporter différemment. Tu avais fini par faire un peu plus attention. Peut-être que ce n’était pas non plus un mal, au final. Tu as rangé tes baskets du bout du pied, avant de filer à l’extérieur, Wall-e sur tes talons. « Cousin ! » cries-tu, avec un léger sourire aux lèvres. Tu t’avances, pour l’attraper brièvement dans tes bras. Le chien vient joyeusement quémander quelques caresses, visiblement content d’avoir la visite de quelqu’un que tu semblais apprécier. « Je peux aider ? » demandes-tu, avant de prendre l’initiative d’attraper les bières. Tu as observé les étiquettes quelques secondes, affichant une mine satisfaite. Il avait bien choisi. « Rhaa, t’as géré. » que tu lâches, avant de te faufiler jusqu’à l’intérieur de la maison. « Tu veux laquelle ? Que je mette les autres au frais en attendant. » dis-tu, en désignant les bières. Tu en as gardé une pour lui, une pour toi, avant de filer jusqu’au frigo. Tes doigts ont choppé un décapsuleur, alors que tu revenais dans le salon. « Et … comment tu vas, toi ? J’t’ai assez bassiné avec Nept’ par texto. » Assez pour qu’on parle d’autre chose. Assez pour qu’on ne parle pas de ton cœur malmené jusqu’à la fin de la soirée.
Tu t’es vautré. Tu t’es vautré sur tes mots, posant ton cul dans le canapé. Tu as fait signe au tatoueur de s’asseoir, lui aussi, alors que la tête de Wall-e est presque immédiatement venue se poser sur ta cuisse. Tes doigts sont venus s’enfoncer dans le pelage du border-collie, juste avant que tu ne te saisisses de ta bière, près à savourer convenablement votre soirée. Motivé face à l’opportunité de te changer les idées.



couverture

don't believe the hype

Yeah, they might be talking behind your head. Your exterior world can step off instead. It might take some friends and a warmer shirt, but you don't get thick skin without getting burnt.

Revenir en haut Aller en bas
Sid Bauer
le tatoueur au coeur tendre
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-neuf ans, né le 26 janvier 1990.
STATUT : célibataire.
MÉTIER : tatoueur, propriétaire de son propre salon, wild ink.
LOGEMENT : #55, spring hill [appartement]
when you're feeling down, food is all you need | archie Gay1
POSTS : 1223 POINTS : 640

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Il a un chat noir et blanc. • Il adore lire et regarder des documentaires. • Il a une sœur cadette. • Il déteste qu’on le prenne en photo. • Il n’a jamais touché à la drogue. • Il a arrêté de fumer et a réduit sa consommation d’alcool. • Il se spécialise dans les tatouages personnalisés. • Il adore dessiner. • Il aime les chats, la crème glacée à la pistache, les musées, les livres de recettes. • Il n'aime pas les épinards, les huîtres, le marron, les imbéciles et les gens bornés.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : aisling #7audenarchiecaroharvey #3lily
joeypénombrephoenixterrence
RPs TERMINÉS : aisling #1 | #2 | #3 | #4 | #5 | #6joharley #1 | #2 | #3harvey #1 | #2zelda
AVATAR : andy biersack. ♥
CRÉDITS : alegria (avatar) + astra (signature) + loonywaltz (ub) + jo (dessin)
DC : gabriel, le manager.
INSCRIT LE : 01/03/2016
http://www.30yearsstillyoung.com/t7497-sid-si-tu-m-appelles-sydney-j-te-promets-que-tu-vas-le-regretter-termine http://www.30yearsstillyoung.com/t10973-we-all-need-a-friend-or-two-sid http://www.30yearsstillyoung.com/t7552-sid-bauer#270693 http://www.30yearsstillyoung.com/t25022-sid-bauer

when you're feeling down, food is all you need | archie Empty
Message(#) Sujet: Re: when you're feeling down, food is all you need | archie when you're feeling down, food is all you need | archie EmptyJeu 9 Mai 2019 - 3:04



when you're feeling down, food is all you need

Archie ne se fait pas attendre. Quelques secondes à peine après que le moteur a cessé de tourner, la porte de la petite maison pivote pour révéler la silhouette enthousiaste de son cousin. Bières en main, Sid ouvre la portière de la voiture et sort de l’habitacle. Après avoir échangé une brève étreinte, il est percuté par une boule de poils qui se presse contre ses jambes. Il se penche vers Wall-E qui, la bouche ouverte sur sa langue pendante et les oreilles dressées sur la tête, attend patiemment les caresses qu’il est venu quémander. Le tatoueur glisse de bonne grâce les doigts dans le pelage foncé du chien pour le saluer, tout en tendant les bières à Archie qui lui a offert de l’aide. Pendant que son cousin examine d’un air critique les étiquettes, il attrape les boîtes de pizza qu’il avait posées sur le siège passager. En entendant les exclamations impressionnées d’Archie, il sourit. « Évidemment que j’ai géré, j’sais pas faire autrement » lance-t-il par-dessus son épaule d’un ton moqueur. Il réussit à se redresser sans trop faire pencher les boîtes et sans se cogner la tête sur le châssis de la voiture, ce qui en soit est une petite victoire vu sa taille de girafe et le gabarit ridiculement minuscule de l’habitacle. Après avoir refermé la portière, il emboîte le pas à Archie, qui a lui-même été devancé par un Wall-E enthousiaste.

« Tu veux laquelle? Que je mette les autres au frais en attendant. » Pas particulièrement difficile, il désigne au hasard l’une des bières rousses qu’il a choisies pour lui-même. Pendant qu’Archie s’occupe d’aller décapsuler leur breuvage alcoolisé, le tatoueur se rend au salon. C’est plus fort que lui, il ne peut s’empêcher de scruter la pièce à la recherche du moindre signe qui révélerait une présence féminine dans la maison. Cependant, rien ne lui saute aux yeux. Le décor ressemble en tout point au désordre organisé qui s’est installé quand Douglas a emménagé. Sid s’était d’ailleurs dit, à l’époque, qu’il aurait bien besoin lui aussi d’un coloc’ fan de propreté pour apprendre à gérer ses pulsions désordonnées. Soulagé de voir que Neptune ne semble pas avoir reposé ses valises de façon permanente dans son ancien logement – il n’aurait pu s’empêcher de donner son opinion à ce sujet si ça avait été le cas – il pose les pizzas sur la table basse du salon. Archie revient sur ces entrefaites. « Et… comment tu vas, toi? J’t’ai assez bassiné avec Nept’ par texto. » Tout en parlant, il est allé s’installer dans le canapé et invite son cousin à faire la même chose.

Sid obéit sans se faire prier et s’assoit à son tour, s’installant de biais, une jambe repliée sous lui, pour faire face à Archie. « C’est normal aussi. Tu t’attendais pas à ce qu’elle revienne, ça t’a fait tout un choc. » Toute cette histoire lui rappelle le départ précipité d’Harley. Il n’avait pas fait bien meilleure figure qu’Archie après sa disparition. La différence, c’est que sa belle blonde à lui n’était jamais revenue. Il se demande comment il aurait réagi, à l’époque, s’il l’avait trouvée sur le palier de son appartement en rentrant chez lui. Même s’il aimerait se convaincre du contraire, il aurait sans doute agi exactement comme Archie. Pour éviter de ressasser le passé, il se concentre sur le présent et plus précisément sur la question que lui a posée Archie. « Ça va. C’est un peu difficile en ce moment avec Caro qui a plein de rendez-vous à l’hôpital pour la rééducation. Ça, plus les heures que je travaille au salon, c’est beaucoup. » Leur père essaie bien d’aider comme il peut, mais il n’a jamais été trop doué côté organisation. De toute façon, Sid sait pertinemment que ça serait plus stressant de toujours se demander s’il se souvient des rendez-vous auxquels il doit accompagner sa fille que de simplement y aller lui-même. « Mais j’y arrive, » conclut-il en prenant une gorgée de sa bière. Il savoure avec bonheur le goût légèrement amer de la boisson et sa fraîcheur rafraîchissante. Et puis, ne résistant plus au fumet alléchant de la pizza, il ouvre la boîte du dessus. C’est celle d’Archie. Il lui tend donc la boîte avant d’ouvrir la sienne en jetant un coup d’œil amusé dans la direction de Wall-E, comme pour vérifier qu’il n’a pas l’intention de se jeter sur leur repas. « Tu m’as jamais raconté comment tu l’as adopté? » dit-il en désignant le border collie d’un coup de menton. Du jour au lendemain, il avait commencé à être accueilli par l’adorable chien mais il n’avait jamais su d’où il était sorti.



you hate to be vulnerable. yeah you've been hurt and it shows. i've never known one like you before, so much love it overflows. i feel you're almost giving up, saying please don't let me down. i won't turn 'round, i won't head for the door. girl, I'm yours for better or worse, darling, know that you're never alone. i will lay here with you until the hurting is gone. • until the hurting is gone, billy raffoul

when you're feeling down, food is all you need | archie KF17JgG
when you're feeling down, food is all you need | archie 383200artist
Revenir en haut Aller en bas
Archie Allen
l'ulti-mate
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente ans. (01/12)
STATUT : paumé depuis le retour de ta blonde.
MÉTIER : t'es vendeur dans une boutique telstra.
LOGEMENT : bayside, #11, avec l'innocent Douglas et Wall-e le border collie.
My interior world needs to sanitize.
POSTS : 1855 POINTS : 715

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :
RPs EN ATTENTE : Gabriel
RPs TERMINÉS :
PSEUDO : scarecrow.
AVATAR : tyler joseph.
CRÉDITS : scarecrow, i just sit, fairlylocal.
DC : //
INSCRIT LE : 24/05/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t20110-archie-blue-on-black-tears-on-a-river http://www.30yearsstillyoung.com/t20148-archie-the-world-is-so-cold-now-that-you-ve-gone-away http://www.30yearsstillyoung.com/t20152-archie-allen#791319 http://www.30yearsstillyoung.com/t20157-archie-allen

when you're feeling down, food is all you need | archie Empty
Message(#) Sujet: Re: when you're feeling down, food is all you need | archie when you're feeling down, food is all you need | archie EmptyMer 15 Mai 2019 - 21:02



couverture

Sugar, honey, ice, and tea

« Évidemment que j’ai géré, j’sais pas faire autrement » Tu ris doucement en l’entendant. Tu lui lances un regard qui se veut accusateur. « Ça passe parce que t’es mon cousin et que je peux avoir l’espoir idiot que ce soit de famille. » lâches-tu, un léger sourire accroché à tes lèvres, alors que tu suis ton chien pour rentrer chez toi. Tu laisses une bière rousse à ton cousin, t’en mets une de côté, avant d’entreposer le reste dans ton frigo. Décapsuleur en main, tu t’occupes d’ouvrir vos boissons, avant de revenir te poser dans le canapé, vers le brun.
« C’est normal aussi. Tu t’attendais pas à ce qu’elle revienne, ça t’a fait tout un choc. » Tu grimaces, un peu. Tes yeux se perdent un instant sur le décor du salon, alors que tu essaies de considérer la situation. « J’comprends pas … Je comprends pas pourquoi elle a jamais cherché à me contacter là-bas. Pourquoi est-ce qu’elle a laissé tous mes messages sans réponse, pour … pour revenir comme ça. Presque comme une fleur. » lâches-tu tout de même, amer. « Alors … Je m’attendais pas trop à ce qu’elle se pointe ici, non. » Tu t’en veux un peu. Tu t’en veux légèrement, parce que tu sens que ton sarcasme n’est pas des plus agréable. « ‘fin, c’est pas d’ta faute, pardon. » te reprends-tu alors, essayant de ne pas trop plomber l’ambiance avec tes problèmes de cœur (parce que c’était de ça dont il s’agissait, d’une certaine façon).

« Ça va. C’est un peu difficile en ce moment avec Caro qui a plein de rendez-vous à l’hôpital pour la rééducation. Ça, plus les heures que je travaille au salon, c’est beaucoup. » répond cependant le brun. Tu hoches la tête, doucement. Caroline. Caroline et l’accident de moto. Tu comprenais que ça commence à devenir un peu difficile pour lui.  « Mais j’y arrive. » ajoute-t-il, avant de se concentrer sur les pizzas. « Elle arrive à s’en sortir ? » demandes-tu, malgré tout inquiet pour la demoiselle. Tu remercies le brun d’un signe de tête, alors qu’il te donne ton carton de pizza. « Merci. » ajoutes-tu tout de même, un peu tardif. « J’sais pas si … ‘fin,  tu sais que si jamais … Genre si vous avez besoin que j’accompagne Caro, ‘fin, voilà. Tu hésites pas, hein. » Si tu pouvais aider, d’une quelconque manière, tu te porterais volontiers volontaire. Parce que c’était ta famille. Parce que c’était ta cousine, et que tu l’adorais.

Tu suis le regard du brun, pour croiser celui de Wall-e, visiblement alléché par le fumet des pizzas. Ses prunelles sombres semblent ne demander qu’une seule chose : Et moi ? Est-ce que je pourrais en avoir un petit peu ?
« Tu m’as jamais raconté comment tu l’as adopté? » demande soudain Sid, alors que tu lâches, pendant un instant, le chien du regard. « C’est vrai ? » réponds-tu, presque surpris. C’était fort possible, cela dit. « J’vais toujours au refuge, de temps en temps. Pour … pour promener les chiens. Neptune avait l’habitude de ramener ici la moitié des bestioles qu’elle trouvait, avant qu’on les porte là-bas. Du coup … On avait l’habitude de les promener aussi. J’ai pas trop arrêté quand elle est partie puis … Douglas était ok pour que j’en prenne un à condition que je m’en occupe. » Tu t’interromps, un instant. Tu fixes l’animal, qui vous observe, langue pendante. « Je m’étais pas vraiment décidé, sur le coup, puis … J’suis allé promener les chiens du refuge genre … en novembre et … Il était dans le lot, et j’ai pas réussi à le laisser. ‘fin … Il avait cette bouille trop cute, là, et il arrêtait pas de couiner quand je les ai ramenés, alors … J’ai craqué. » Tes doigts viennent flatter la tête de la bestiole, qui s’était rapprochée en remuant la queue. Tu souris, un peu, avant d’engloutir une première part de pizza. Est-ce que tu regrettais ton choix ? Est-ce que tu regrettais de l’avoir pris avec toi ? Absolument pas. « Bon, il m’a fait quelques conneries, quand même, genre quelques petits accidents sur le tapis, et il m’a bouffé mon disque de l’équipe des Brisbane Breakers, mais bon. J’ai réussi à sauver les autres. » lâches-tu en riant. Sur le coup, tu n’avais pas tellement ri, mais foutu pour foutu … Au moins, il avait servi à quelque chose, même si ce fut bref. Tu t’étais consolé en te disant qu’il était mieux entre ses pattes qu’en train de prendre la poussière sur une étagère, à défaut de jouer avec de peur de l’abîmer – problématique de beaucoup trop de joueurs d’ultimate. « En vrai, il attrape trop bien les frisbees, en plus. » ajoutes-tu, le sourire toujours accroché aux lèvres.



couverture

don't believe the hype

Yeah, they might be talking behind your head. Your exterior world can step off instead. It might take some friends and a warmer shirt, but you don't get thick skin without getting burnt.

Revenir en haut Aller en bas
Sid Bauer
le tatoueur au coeur tendre
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-neuf ans, né le 26 janvier 1990.
STATUT : célibataire.
MÉTIER : tatoueur, propriétaire de son propre salon, wild ink.
LOGEMENT : #55, spring hill [appartement]
when you're feeling down, food is all you need | archie Gay1
POSTS : 1223 POINTS : 640

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Il a un chat noir et blanc. • Il adore lire et regarder des documentaires. • Il a une sœur cadette. • Il déteste qu’on le prenne en photo. • Il n’a jamais touché à la drogue. • Il a arrêté de fumer et a réduit sa consommation d’alcool. • Il se spécialise dans les tatouages personnalisés. • Il adore dessiner. • Il aime les chats, la crème glacée à la pistache, les musées, les livres de recettes. • Il n'aime pas les épinards, les huîtres, le marron, les imbéciles et les gens bornés.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : aisling #7audenarchiecaroharvey #3lily
joeypénombrephoenixterrence
RPs TERMINÉS : aisling #1 | #2 | #3 | #4 | #5 | #6joharley #1 | #2 | #3harvey #1 | #2zelda
AVATAR : andy biersack. ♥
CRÉDITS : alegria (avatar) + astra (signature) + loonywaltz (ub) + jo (dessin)
DC : gabriel, le manager.
INSCRIT LE : 01/03/2016
http://www.30yearsstillyoung.com/t7497-sid-si-tu-m-appelles-sydney-j-te-promets-que-tu-vas-le-regretter-termine http://www.30yearsstillyoung.com/t10973-we-all-need-a-friend-or-two-sid http://www.30yearsstillyoung.com/t7552-sid-bauer#270693 http://www.30yearsstillyoung.com/t25022-sid-bauer

when you're feeling down, food is all you need | archie Empty
Message(#) Sujet: Re: when you're feeling down, food is all you need | archie when you're feeling down, food is all you need | archie EmptyMer 29 Mai 2019 - 4:19



when you're feeling down, food is all you need

« Elle arrive à s’en sortir? » Sid hoche la tête, comme pour dire ni oui ni non. « Ça dépend des jours. » Il ne sait jamais à quoi s’attendre lorsqu’il frappe à la porte de sa chambre d’hôpital. D’un jour à l’autre, son humeur change, passant de l’abattement le plus total à une joie démesurée et presque maniaque. « Mais en général, son état s’améliore. Les médecins pensent vraiment qu’elle va s’en remettre complètement. » Ils n’arrêtent d’ailleurs pas de souligner à quel point elle est chanceuse de s’en être sortie à si bon compte (l’un d’eux l’a même traitée de miraculée), ce qui commence sérieusement à agacer le tatoueur, qui en a marre de se faire rappeler à tout vent à quel point il est passé près de perdre sa petite soeur. « J’sais pas si … ‘fin,  tu sais que si jamais … Genre si vous avez besoin que j’accompagne Caro, ‘fin, voilà. Tu hésites pas, hein. » L’offre est tellement sincère que Sid sent les larmes monter bêtement. Il se concentre sur sa première gorgée de bière pour les empêcher de déborder et chasser le brouillard dans ses yeux. Habitué à toujours se débrouiller seul et à essayer de faire bonne figure coûte que coûte, il ne s’était pas rendu compte d’à quel point toute la situation lui pèse. Il oublie parfois qu’Archie fait partie de la famille lui aussi et qu’ils peuvent compter l’un sur l’autre. Quand il est certain de pouvoir parler sans trembloter de la voix ou se mettre à chialer, il hoche la tête. « Merci, c’est gentil. J’aurais peut-être besoin d’aide la semaine prochaine. J’ai une cliente qui refuse de déplacer son rendez-vous et ça tombe en même temps qu’un des rendez-vous de physio de Caro. J’sais plus trop quel jour c’est, mais je te texte les détails si tu veux? Tu me diras si ça marche avec ton horaire. »

Préférant, comme Archie, choisir un sujet un peu plus léger, il ramène son attention sur Wall-E qui les observe, l’œil vif et intéressé, comme s’il savait qu’ils parlent de lui. En grignotant lentement sa première part de pizza, il écoute l’histoire d’Archie, un sourire attendri aux lèvres. Il songe que les animaux ont vraiment un don pour se frayer un chemin dans le cœur des humains qu’ils choisissent. C’est pareil pour Mouse qui, mal en point et méfiant comme il l’était, a pourtant décidé de miauler comme un forcené dans cette allée boueuse jusqu’à ce que Sid le trouve et le recueille. Et même si le tatoueur n’avait pas du tout l’intention de le garder au départ, il avait été incapable de se départir de la petite boule de poil noire et blanche. « Bon, il m’a fait quelques conneries, quand même, genre quelques petits accidents sur le tapis, et il m’a bouffé mon disque de l’équipe des Brisbane Breakers, mais bon. J’ai réussi à sauver les autres. » Ce qu’il aurait voulu voir la scène! Juste à imaginer la tête que devait tirer Archie en découvrant le carnage, Sid rigole de bon cœur. « En vrai, il attrape trop bien les frisbees, en plus. »

En souriant autour du goulot, il prend une gorgée de sa bière pour faire descendre la pizza. « C’est pas étonnant qu’il t’ait choisi alors. Vous étiez faits pour vous entendre. » Il se penche vers le chien et tend la main pour lui grattouiller affectueusement la tête, juste derrière les oreilles. « Si tu sais attraper les frisbees, est-ce que ça fait de toi un joueur honoraire dans l’équipe d’Archie, hein? Si oui, c’est pas très honnête au fond, t’es trop mignon, c’est sûr que tu vas déconcentrer l’autre équipe. » L’image de Wall-E courant sur le terrain, la langue pendante et un petit dossard à sa taille sur le dos lui traverse l’esprit. Il a trop envie de la dessiner, alors il la classe soigneusement dans un recoin de son cerveau. Si le résultat est concluant, il se dit qu’il pourra donner le croquis à Archie pour le remercier d’avoir pris un peu soin de Caro lui aussi. Il se redresse et prend ses aises en s’enfonçant confortablement dans le dossier du canapé. Il décide d’attendre un peu avant de manger une autre pointe de pizza, l’expérience lui ayant durement appris que le secret de ces soirées où ils finissent invariablement par ingérer une quantité phénoménale de cochonneries, c’est encore d’y aller avec modération. Dans le silence léger qui s’est installé entre eux, il ne peut s’empêcher de penser à Archie et Neptune, à leur relation trop intense et plus complexe qu’il n’y paraît à première vue. C’est plus fort que lui, ça lui rappelle sa relation avec Aisling et ces sentiments contradictoires qu’il essaie d’ignorer depuis trop longtemps pour qu’ils soient passagers. Les yeux fixés à sa bouteille de bière dont il tente machinalement d’arracher l’étiquette, il demande du bout des lèvres : « Dis, ça t’es déjà arrivé de te demander si ce que tu ressens pour Nept’, c’est pas… plus que de l’amitié? »



you hate to be vulnerable. yeah you've been hurt and it shows. i've never known one like you before, so much love it overflows. i feel you're almost giving up, saying please don't let me down. i won't turn 'round, i won't head for the door. girl, I'm yours for better or worse, darling, know that you're never alone. i will lay here with you until the hurting is gone. • until the hurting is gone, billy raffoul

when you're feeling down, food is all you need | archie KF17JgG
when you're feeling down, food is all you need | archie 383200artist
Revenir en haut Aller en bas
Archie Allen
l'ulti-mate
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente ans. (01/12)
STATUT : paumé depuis le retour de ta blonde.
MÉTIER : t'es vendeur dans une boutique telstra.
LOGEMENT : bayside, #11, avec l'innocent Douglas et Wall-e le border collie.
My interior world needs to sanitize.
POSTS : 1855 POINTS : 715

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :
RPs EN ATTENTE : Gabriel
RPs TERMINÉS :
PSEUDO : scarecrow.
AVATAR : tyler joseph.
CRÉDITS : scarecrow, i just sit, fairlylocal.
DC : //
INSCRIT LE : 24/05/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t20110-archie-blue-on-black-tears-on-a-river http://www.30yearsstillyoung.com/t20148-archie-the-world-is-so-cold-now-that-you-ve-gone-away http://www.30yearsstillyoung.com/t20152-archie-allen#791319 http://www.30yearsstillyoung.com/t20157-archie-allen

when you're feeling down, food is all you need | archie Empty
Message(#) Sujet: Re: when you're feeling down, food is all you need | archie when you're feeling down, food is all you need | archie EmptyDim 2 Juin 2019 - 18:20


couverture

Sugar, honey, ice, and tea

Ça dépendait des jours. L’état de santé de ta cousine dépendait des jours. Tu hoches doucement la tête, réalisant sans peine que l’épreuve que traversait ta cousine était loin d’être de tout repos. « Mais en général, son état s’améliore. Les médecins pensent vraiment qu’elle va s’en remettre complètement. » Un sourire soulagé étire tes lèvres. Si elle s’en remettait, si son état s’améliorait, c’était déjà plutôt positif. « Faut qu’elle continue de s’accrocher. » souffles-tu, convaincu qu’elle en avait la capacité. Et lui aussi. Lui aussi ne devait rien lâcher.
Mais tu te proposes tout de même d’aider. Tu lui proposes d’emmener ta cousine si le besoin se fait sentir, et si tu remarques le trouble du brun, tu ne le lui fais pas spécialement remarquer. « Merci, c’est gentil. J’aurais peut-être besoin d’aide la semaine prochaine. J’ai une cliente qui refuse de déplacer son rendez-vous et ça tombe en même temps qu’un des rendez-vous de physio de Caro. J’sais plus trop quel jour c’est, mais je te texte les détails si tu veux ? Tu me diras si ça marche avec ton horaire. » dit-il, alors que tu hoches la tête. « T’inquiète pas, au pire, je m’arrangerai si besoin. Tu m’dis, et je regarde. » Tu pouvais toujours échanger un matin ou une après-midi avec Alison, ta collègue – ou quelqu’un d’autre, d’ailleurs -, si le besoin s’en faisait sentir. Poser une journée serait peut-être compliqué, mais échanger avec quelqu’un ne devrait pas poser autant de problème. Tu pouvais bien le faire, de toute manière. Tu pouvais bien aider, au moins un peu, ta famille.

La discussion dérive sur un sujet plus léger : Wall-e. Tu racontes votre petite histoire, tu racontes ce qui vous a amené à vous rencontrer. « C’est pas étonnant qu’il t’ait choisi alors. Vous étiez faits pour vous entendre. » lâche Sid, tout en gratouillant la tête du chien, qui remue la queue, plutôt content de recevoir toute cette attention. « Si tu sais attraper les frisbees, est-ce que ça fait de toi un joueur honoraire dans l’équipe d’Archie, hein ? Si oui, c’est pas très honnête au fond, t’es trop mignon, c’est sûr que tu vas déconcentrer l’autre équipe. » Tu ris, amusé par cette image. Il arrivait même à déconcentrer votre équipe, au fond – Abel ne perdant jamais une occasion de jouer avec le chien et de se rouler dans l’herbe avec lui. « J’avoue qu’il est doué pour déconcentrer tout le monde … » souris-tu, avant de chopper une nouvelle part de pizza que tu ingurgites trop rapidement, laissant le silence doucement s’installer. Tu bois un peu de bière, pour essayer de faire passer la pâte garnie que tu tentais d’avaler.

« Dis, ça t’es déjà arrivé de te demander si ce que tu ressens pour Nept’, c’est pas… plus que de l’amitié? » Tu as émis un léger bruit de bouche, alors que tu posais ta bière sur la table, sans forcément oser regarder ton cousin. « Bah … » commences-tu, un peu hésitant, alors que tu commences à te ronger un ongle, une sale manie dont tu ne t’étais toujours pas débarrassé.
Au fond, est-ce que tu ne doutais pas un peu que la question allait tomber ?
« Ben … J’l’ai embrassée quand … Quand elle est revenue. » commences-tu, alors que tu te tords les mains dans tous les sens. « Genre sur la bouche, quoi. Pas tout de suite, hein. ‘fin j’me suis énervé d’abord, j’ai même pas réussi à me rouler un joint pour me calmer, puis … Puis je sais pas. Elle m’a parlé de ses sentiments à elle, puis j’me suis retrouvé sur le canapé à l’embrasser. » explicites-tu. Qu’est-ce que ça voulait dire ? Qu’est-ce que ça signifiait, après tout ? Tu savais que ce n’était pas très malin – de lui parler du fait que tu aies craqué pour elle, et de celui que de la drogue traîne entre les murs de ta baraque. Tu grimaces, toujours sas oser relever la tête. « Mais … Pas … ‘fin. C’est pas que je me suis jamais demandé si je … Si j’étais amoureux d’elle ou quoi avant. Quand elle était là, j’y pensais pas. C’était … C’était Neptune, et la relation qu’on avait me plaisait. J’avais pas besoin de me poser de questions, j’avais pas ce besoin-là. Puis … Puis quand elle est partie, j’étais paumé, mais .. ‘fin t’as vu. » Il avait vu comment tu étais. Il n’avait pas vraiment besoin de détails supplémentaires. « Mais … J’me suis demandé, un peu. Quand … Quand Douglas me l’a fait remarquer, surtout. Puis … J’sais pas, la revoir là, au pied de ma porte, ça m’a pas aidé. » Tu te penches pour chopper ta bière et y tremper tes lèvres, alors que tu te décides enfin à jeter un coup d’œil vers Sid. Une légère moue vient te déformer les lèvres, alors que tu essaies de faire le point sur la relation que tu entretenais aujourd’hui avec la jeune femme. « J’sais même pas si on sort ensemble, tu sais ? » finis-tu par lâcher. « Genre … J’sais pas, c’est tellement bizarre. C’est pas comme avant, vraiment pas. J’ai même plus l’impression qu’on se parle. J’suis toujours à deux doigts me demander si elle va pas disparaître du jour au lendemain puis … J’sais pas. J’ai l’impression qu’on ne se parle même plus, en fait. » Comme si, trop accoutumé à son absence, tu avais fini par la remplacer. « Puis … Ça m’fait peur. J’me connais, et une relation où il s’passe rien et que je comprends pas … » La probabilité que tu dérapes était bien trop élevée. « J’veux pas la perdre encore, mais j’ai même pas l’impression de l’avoir retrouvée. » Au fond, tu ne savais absolument pas sur quel chemin sinueux tu t’engageais.




couverture

don't believe the hype

Yeah, they might be talking behind your head. Your exterior world can step off instead. It might take some friends and a warmer shirt, but you don't get thick skin without getting burnt.

Revenir en haut Aller en bas
Sid Bauer
le tatoueur au coeur tendre
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-neuf ans, né le 26 janvier 1990.
STATUT : célibataire.
MÉTIER : tatoueur, propriétaire de son propre salon, wild ink.
LOGEMENT : #55, spring hill [appartement]
when you're feeling down, food is all you need | archie Gay1
POSTS : 1223 POINTS : 640

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Il a un chat noir et blanc. • Il adore lire et regarder des documentaires. • Il a une sœur cadette. • Il déteste qu’on le prenne en photo. • Il n’a jamais touché à la drogue. • Il a arrêté de fumer et a réduit sa consommation d’alcool. • Il se spécialise dans les tatouages personnalisés. • Il adore dessiner. • Il aime les chats, la crème glacée à la pistache, les musées, les livres de recettes. • Il n'aime pas les épinards, les huîtres, le marron, les imbéciles et les gens bornés.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : aisling #7audenarchiecaroharvey #3lily
joeypénombrephoenixterrence
RPs TERMINÉS : aisling #1 | #2 | #3 | #4 | #5 | #6joharley #1 | #2 | #3harvey #1 | #2zelda
AVATAR : andy biersack. ♥
CRÉDITS : alegria (avatar) + astra (signature) + loonywaltz (ub) + jo (dessin)
DC : gabriel, le manager.
INSCRIT LE : 01/03/2016
http://www.30yearsstillyoung.com/t7497-sid-si-tu-m-appelles-sydney-j-te-promets-que-tu-vas-le-regretter-termine http://www.30yearsstillyoung.com/t10973-we-all-need-a-friend-or-two-sid http://www.30yearsstillyoung.com/t7552-sid-bauer#270693 http://www.30yearsstillyoung.com/t25022-sid-bauer

when you're feeling down, food is all you need | archie Empty
Message(#) Sujet: Re: when you're feeling down, food is all you need | archie when you're feeling down, food is all you need | archie EmptyJeu 4 Juil 2019 - 3:36


when you're feeling down, food is all you need

En rétrospective, Sid se dit que ce n’était certainement pas le sujet le plus léger à aborder. En même temps, il se voyait mal continuer la soirée comme si de rien n’était. La question aurait certainement continué à l’agacer et il aurait fini par la poser de toute façon. Autant en avoir le cœur net maintenant. Après un court silence comme s’il cherchait à organiser ses pensées, Archie se lance. Le tatoueur relève la tête de sa bière pour se concentrer pleinement sur ce que lui raconte son cousin. Il n’aime pas le voir comme ça, c’est évident que toute cette histoire le met à l’envers et il se surprend à éprouver une colère féroce envers Neptune, semblable à celle qu’il avait ressentie en voyant dans quel état son départ avait laissé Archie. Il espère sincèrement que son histoire de cancer est vraie – ça serait un comble qu’elle ait inventé un prétexte aussi larmoyant pour expliquer son départ –, mais surtout qu’elle est là pour rester et que, si elle a l’intention de repartir sans donner d’adresse, ça sera plus tôt que tard. Archie aura mal de toute façon, mais il vaudrait mieux qu’elle disparaisse avant qu’il ne se soit complètement raccroché à elle. Pour empêcher son visage de trahir ses pensées, il enroule ses lèvres autour du goulot de sa bouteille et prend une gorgée de bière amère. « Puis... Ça m’fait peur. J’me connais et une relation où s’passe rien et que je comprends pas... J’veux pas la perdre encore, mais j’ai même pas l’impression de l’avoir retrouvée. » Archie se tait et, légèrement paniqué, Sid constate que c’est à son tour de parler. Il doit trouver quelque chose de réconfortant (ou juste de pertinent) à répondre et il se trouve soudainement très bête d’avoir lancé le sujet alors qu’il n’est pas du tout la bonne personne pour éclairer son cousin sur ses sentiments. Il était déjà aux prises avec ses sentiments troubles pour Aisling quand il est tombé sous le charme d’Harvey. Maintenant, il n’a aucune idée de ce qu’il devrait faire alors il change d’idée comme il change de t-shirt sans arriver à quoi que ce soit. Faut croire que la confusion et la peur de s’engager, c’est génétique. Il finit par faire la moue et hocher légèrement la tête. « C’est pas facile quand rien n’est défini, j’aurais du mal moi aussi, » commence-t-il prudemment. Le visage d’Harvey s’impose dans son esprit, avec ses yeux rieurs et sa bouche tentatrice, et il se retient de soupirer. Même quand on pense qu’une relation est bien définie, rien ne garantit que ça ne dérapera pas. La façon dont son cœur manque un battement dès qu’il pense aux caresses du beau blond et à leurs confidences nocturnes est une preuve suffisante de l’inefficacité des règles. S’ils s’en étaient tenu à leur accord tacite, ils n’en seraient pas là. « J’aimerais pouvoir te dire que c’est facile de passer de l’amitié à l’amour, mais la vérité c’est que j’en sais rien. » Cette fois, c’est à Aisling qu’il songe, Aisling pour qui il a développé une tendresse indéniable. Leur relation est si facile, si confortable… Résisterait-elle à un changement de direction? Il craint que non, et c’est ce qui le freine. Ça et la peur de s’être trompé sur ses sentiments et de jouer par inadvertance avec les siens. En même temps, il a conscience qu’il oublie parfois lui-même à quel point elle peut être forte. Il ne voudrait pas lui enlever la possibilité de faire un choix en taisant ses sentiments. Toutes ces réflexions commencent à lui peser et il avale une autre gorgée de bière pour essayer de les chasser. « Je pense que l’important, c’est d’abord de comprendre ce que tu toi tu ressens et ce que tu veux. Après tu pourras voir ce que tu vas faire et où ça va te mener. » L’ironie de la situation ne lui échappe pas : il est incapable de suivre son propre conseil et pourtant, ça serait un excellent point de départ.



you hate to be vulnerable. yeah you've been hurt and it shows. i've never known one like you before, so much love it overflows. i feel you're almost giving up, saying please don't let me down. i won't turn 'round, i won't head for the door. girl, I'm yours for better or worse, darling, know that you're never alone. i will lay here with you until the hurting is gone. • until the hurting is gone, billy raffoul

when you're feeling down, food is all you need | archie KF17JgG
when you're feeling down, food is all you need | archie 383200artist
Revenir en haut Aller en bas
Archie Allen
l'ulti-mate
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente ans. (01/12)
STATUT : paumé depuis le retour de ta blonde.
MÉTIER : t'es vendeur dans une boutique telstra.
LOGEMENT : bayside, #11, avec l'innocent Douglas et Wall-e le border collie.
My interior world needs to sanitize.
POSTS : 1855 POINTS : 715

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :
RPs EN ATTENTE : Gabriel
RPs TERMINÉS :
PSEUDO : scarecrow.
AVATAR : tyler joseph.
CRÉDITS : scarecrow, i just sit, fairlylocal.
DC : //
INSCRIT LE : 24/05/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t20110-archie-blue-on-black-tears-on-a-river http://www.30yearsstillyoung.com/t20148-archie-the-world-is-so-cold-now-that-you-ve-gone-away http://www.30yearsstillyoung.com/t20152-archie-allen#791319 http://www.30yearsstillyoung.com/t20157-archie-allen

when you're feeling down, food is all you need | archie Empty
Message(#) Sujet: Re: when you're feeling down, food is all you need | archie when you're feeling down, food is all you need | archie EmptyMer 17 Juil 2019 - 21:57


couverture

Sugar, honey, ice, and tea

Une moue légère, un hochement de tête. Une réaction à tes doutes. Tu te grattes le haut du crâne, l’espace d’un instant. Tu es paumé, avec Neptune, n’est-ce pas ? Tu ne sais pas où aller, tu ne sais pas ce que ça va donner.
Peut-être que vous alliez simplement exploser en vol.
« C’est pas facile quand rien n’est défini, j’aurais du mal moi aussi. » lance-t-il, alors que tu ne peux qu’acquiescer. Tu ne savais pas faire. Tu ne savais probablement pas mieux que lui comment te comporter dans la situation qui t’était imposée. Alors, qu’est-ce que tu faisais ? Comment est-ce que tu le vivais ?
Maladroitement.
Maladroitement, et tu sentais que la connerie n’était pas très loin. Tu sentais que tu allais la blesser. Pourquoi ? Parce que tout semblait trop beau pour être vrai. Parce que quelque chose semblait avoir changé, parce que rien ne se passe jamais comme tu l’attendais. Ce serait triste, n’est-ce pas ? Ce serait malheureux, que tout se déroule comme tu l’avais imaginé. Comme sur des roulettes. En réalité, tu te sentais plutôt au sommet d’une colline sinueuse, sur un caddie tremblotant, à deux doigts de se retourner. « J’aimerais pouvoir te dire que c’est facile de passer de l’amitié à l’amour, mais la vérité c’est que j’en sais rien. » Il n’en savait rien, et toi, tu n’en étais absolument pas certain. « J’sais pas ce que ça peut donner … Autant j’veux bien croire à .. l’inverse. Genre … Quand on s’rend compte que y’a pas autant qu’on voudrait. Mais Nept’ … Elle sait beaucoup de choses à mon sujet, elle me connait et … d’une certaine manière, je me demande si elle ne va pas essayer de croire qu’elle peut … changer ce qui lui plait pas ? Ou genre … Qu’elle occulte ce qu’elle veut pas voir, tu vois … ? » Okay, ce n’est absolument pas clair. Sid n’a probablement pas compris une miette de ce que tu essayais de marmonner, alors tu te ronges un ongle, cherchant une formulation plus adaptée. « J’ai … J’ai peur qu’on s’aime en occultant nos défauts, parce qu’on les connait, plutôt que de les accepter. » Plutôt que de vivre avec eux, de les apprivoiser.

« Je pense que l’important, c’est d’abord de comprendre ce que tu toi tu ressens et ce que tu veux. Après tu pourras voir ce que tu vas faire et où ça va te mener. » Tu hausses un sourcil, essayant de comprendre, alors que tu t’enfonces un peu plus dans le canapé. Qu’est-ce que tu ressentais ? Qu’est-ce que tu voulais établir avec Neptune ? De quoi est-ce que tu avais besoin, pour être bien ? « Genre … Poser des bases ? » demandes-tu, alors que tu tends la main vers une nouvelle part de pizza, pour l’engloutir – à croire que tu avais besoin de bouffer pour correctement réfléchir. « Et si … ‘fin, si elle dit non, t’vois ? Si ça lui plait pas, ou si elle dit oui pour dire non après, ou j’sais pas quoi … Si elle décide encore de plus me voir … ? » De se tirer sans te donner de nouvelles. De te rejeter, juste parce que tu ne lui convenais pas ? « J’ai l’impression d’avoir des préoccupations d’adolescente mais … fuck, quoi. » Tu ne voulais pas la perdre. Tu ne voulais pas qu’elle disparaisse, encore, et tu craignais que le fait de te mettre en couple avec elle vous pousse au bord du précipice. Tu soupires, profondément agacé par tes hésitations. Au fond, c’était plus aisé avant, quand tes quelques préoccupations n’impliquaient pas de perdre la nana que tu avais toujours adulée.

« Mais toi … ? » demandes-tu soudain, en te redressant. « T’as des rencontres plus joyeuses à raconter ? » poursuis-tu, alors que tu viens caresser la tête du chien. Peut-être que tu t’immisçais un peu trop dans sa vie. Peut-être que tu étais un poil trop curieux, mais au pire, il te recadrerait.
Tu t’inquiétais, malgré tout.
Tu t’inquiétais qu’il ne vive plus tant pour lui. Qu’il se noie entre son taf et Caroline, par peur de ne pas être suffisant.




couverture

don't believe the hype

Yeah, they might be talking behind your head. Your exterior world can step off instead. It might take some friends and a warmer shirt, but you don't get thick skin without getting burnt.

Revenir en haut Aller en bas
Sid Bauer
le tatoueur au coeur tendre
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-neuf ans, né le 26 janvier 1990.
STATUT : célibataire.
MÉTIER : tatoueur, propriétaire de son propre salon, wild ink.
LOGEMENT : #55, spring hill [appartement]
when you're feeling down, food is all you need | archie Gay1
POSTS : 1223 POINTS : 640

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Il a un chat noir et blanc. • Il adore lire et regarder des documentaires. • Il a une sœur cadette. • Il déteste qu’on le prenne en photo. • Il n’a jamais touché à la drogue. • Il a arrêté de fumer et a réduit sa consommation d’alcool. • Il se spécialise dans les tatouages personnalisés. • Il adore dessiner. • Il aime les chats, la crème glacée à la pistache, les musées, les livres de recettes. • Il n'aime pas les épinards, les huîtres, le marron, les imbéciles et les gens bornés.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : aisling #7audenarchiecaroharvey #3lily
joeypénombrephoenixterrence
RPs TERMINÉS : aisling #1 | #2 | #3 | #4 | #5 | #6joharley #1 | #2 | #3harvey #1 | #2zelda
AVATAR : andy biersack. ♥
CRÉDITS : alegria (avatar) + astra (signature) + loonywaltz (ub) + jo (dessin)
DC : gabriel, le manager.
INSCRIT LE : 01/03/2016
http://www.30yearsstillyoung.com/t7497-sid-si-tu-m-appelles-sydney-j-te-promets-que-tu-vas-le-regretter-termine http://www.30yearsstillyoung.com/t10973-we-all-need-a-friend-or-two-sid http://www.30yearsstillyoung.com/t7552-sid-bauer#270693 http://www.30yearsstillyoung.com/t25022-sid-bauer

when you're feeling down, food is all you need | archie Empty
Message(#) Sujet: Re: when you're feeling down, food is all you need | archie when you're feeling down, food is all you need | archie EmptySam 10 Aoû 2019 - 6:00


when you're feeling down, food is all you need

Sid n’est pas vraiment certain d’avoir trouvé quelque chose d’utile à dire pour aider Archie. Un peu dépité, il se penche vers sa boîte de pizza pour en tirer une autre part. Tout en enfonçant prudemment ses dents dans la pâte recouverte de délicieuses garnitures pour éviter de faire des dégâts, il réfléchit à ce que son cousin a dit. J’ai peur qu’on s’aime en occultant nos défauts, parce qu’on les connait, plutôt que de les accepter. Il pense à Aisling. Ignorerait-il ses défauts s’ils devaient commencer à sortir avec elle? Il ne croit pas. Depuis le temps qu’ils s’apprivoisent, ils ont appris à se connaître, tant dans leurs qualités que leurs défauts. Il l’a vue quand elle si défoncée qu’elle ne savait plus différencier le haut du bas et quand les drogues la rendaient si malade qu’il croyait qu’elle allait en mourir. Et elle l’a vu se refermer comme une huître pour ne rien laisser paraître de son mal-être, mais aussi imploser sous la force de la douleur qui l’envahissait. « J’sais pas si c’est vraiment possible d’ignorer les défauts de l’autre. Ça fait tellement longtemps que vous vous connaissez… Si ça se trouve, c’est juste qu’elle les a juste déjà acceptés, tes défauts? Et toi, les siens? » Après tout, la ligne est si fine parfois entre l’amitié et l’amour, ces sentiments à la fois si différents et si semblables qui mutent et se transforment continuellement. C’est aussi inexplicable que puissant, et on ne choisit pas sur qui ça tombe.

L’air préoccupé, Archie soupire. « Et si… ‘fin, si elle dit non, t’vois? Si ça lui plait pas, ou si elle dit oui pour dire non après, ou j’sais pas quoi… Si elle décide encore de plus me voir…? J’ai l’impression d’avoir des préoccupations d’adolescente mais … fuck, quoi. » Le tatoueur hausse les épaules, comme pour dire c’est un risque à prendre. Après, il est d’avis que, si elle décide encore de se barrer sans donner de nouvelles, cancer ou pas, c’est qu’au fond, elle n’en a rien à foutre d’Archie. « Si elle se tire encore une fois, c’est son problème. Et toi, tu mérites mieux qu’une meuf qui s’amuse à te planter là sans prévenir, » répond-il franchement. « Même si c’est Neptune et que vous avez toujours été inséparables. » Pour se donner le temps de bien réfléchir à ce qu’il veut ajouter, il avale quelques bouchées supplémentaires. Puis : « Tu ne pourras jamais être certain de ton coup. La seule chose que tu peux faire, c’est te demander si c’est quelque chose qui vaut la peine d’être vécu, quoi qu’il arrive. Et si tu te dis que tu regretteras plus de ne pas l’avoir fait que d’avoir tenté le coup, t’as ta réponse. » Présenté de cette façon, ça paraît assez simple. Il a beau savoir que les choses ne sont pas toujours aussi évidentes que ça dans la vraie vie, il a quand même l’impression de se donner ce conseil à lui-même en même temps qu’il le donne à Archie. Et ça lui fait étrangement du bien de se dire une chose pareille parce que ça lui paraît assez évident, tout à coup, qu’il regretterait bien plus de ne jamais avoir avoué ses sentiments à Aisling que de l’avoir fait sans que ça ne donne quoi que ce soit. Philosophe, il se dit que, d’une certaine façon, l’amour, c’est comme les tatouages. Il faut éviter de se concentrer trop longtemps sur la peur de regretter et juste se lancer. Et puis accepter par la suite les fissures et les meurtrissures qui vous zèbrent le cœur comme on accepte qu’un tatouage marque la peau pour toujours et raconte une histoire.

Archie se redresse dans son siège, l’air curieux. « Mais toi…? T’as des rencontres plus joyeuses à raconter? » La question évoque évidemment son escapade imprévue au garage avec Harvey. Un gloussement veut franchir ses lèvres à ce souvenir et il l’étouffe en prenant une généreuse gorgée de bière. « On peut dire ça oui, » finit-il par répondre, la tête penchée sur le côté et un sourire en coin aux lèvres. « J’ai voulu trouver quelques motos pour Caro, pour qu’elle remplacer celle qui s’est crashée. Je me suis retrouvé dans l’appart’ d’un mec que j’avais jamais rencontré de ma vie. » Ce n’est pas son genre normalement et il s’explique encore mal l’attirance fulgurante qu’ils ont ressentie l’un pour l’autre, mais il ne regrette pas le moins du monde l’aventure. Le sourire fond sur ses lèvres comme neige au soleil. « Mais en vrai, même si je fais comme si je sais de quoi je parle, je suis aussi paumé que toi de ce côté-là. » Il fronce les sourcils et soupire. « Tu sais Aisling? Elle était avec moi le jour de l’accident de Caro. Elle a tout géré, je sais pas comment j’aurais fait sans elle. Et ça faisait un moment que j’me disais qu’il y avait peut-être… plus que de l’amitié entre nous. Et ça l’a plus ou moins confirmé. Sauf que j’ose pas me lancer, j’ai peur de tout gâcher. » Mi-amusé, mi-découragé, il hoche la tête en levant sa bière presque vide en direction d’Archie, comme pour faire un toast. « On fait un sacré duo toi et moi quand même. J’crois qu’on est juste pas doués pour l’amour, » conclut-il avec un brin de fatalisme, juste pour le plaisir de se montrer dramatique.



you hate to be vulnerable. yeah you've been hurt and it shows. i've never known one like you before, so much love it overflows. i feel you're almost giving up, saying please don't let me down. i won't turn 'round, i won't head for the door. girl, I'm yours for better or worse, darling, know that you're never alone. i will lay here with you until the hurting is gone. • until the hurting is gone, billy raffoul

when you're feeling down, food is all you need | archie KF17JgG
when you're feeling down, food is all you need | archie 383200artist
Revenir en haut Aller en bas
Archie Allen
l'ulti-mate
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente ans. (01/12)
STATUT : paumé depuis le retour de ta blonde.
MÉTIER : t'es vendeur dans une boutique telstra.
LOGEMENT : bayside, #11, avec l'innocent Douglas et Wall-e le border collie.
My interior world needs to sanitize.
POSTS : 1855 POINTS : 715

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :
RPs EN ATTENTE : Gabriel
RPs TERMINÉS :
PSEUDO : scarecrow.
AVATAR : tyler joseph.
CRÉDITS : scarecrow, i just sit, fairlylocal.
DC : //
INSCRIT LE : 24/05/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t20110-archie-blue-on-black-tears-on-a-river http://www.30yearsstillyoung.com/t20148-archie-the-world-is-so-cold-now-that-you-ve-gone-away http://www.30yearsstillyoung.com/t20152-archie-allen#791319 http://www.30yearsstillyoung.com/t20157-archie-allen

when you're feeling down, food is all you need | archie Empty
Message(#) Sujet: Re: when you're feeling down, food is all you need | archie when you're feeling down, food is all you need | archie EmptyHier à 14:34



couverture

Sugar, honey, ice, and tea

« J’sais pas si c’est vraiment possible d’ignorer les défauts de l’autre. Ça fait tellement longtemps que vous vous connaissez… Si ça se trouve, c’est juste qu’elle les a juste déjà acceptés, tes défauts ? Et toi, les siens ? » propose ton cousin, alors que tu hausses les épaules. Est-ce que c’était le cas ? Est-ce que vous aviez accepté les défauts de chacun ? Si ça ne pouvait qu’aider les choses à mieux fonctionner ? Tu t’interroges. Tu te questionnes, mais au fond, tu te demandes si ces questions ont raison d’être. Ton cousin hausse les épaules, sans savoir, probablement comment trop t’aider dans ta réflexion, mais tu ne pouvais pas vraiment lui en vouloir, au fond. « Si elle se tire encore une fois, c’est son problème. Et toi, tu mérites mieux qu’une meuf qui s’amuse à te planter là sans prévenir. Même si c’est Neptune et que vous avez toujours été inséparables. » Tu te mordilles la lèvre, doucement. Vous aviez toujours été ensemble, c’est vrai. Et peut-être que c’était ce qui te faisait peur, un peu. Peut-être que c’était ce qui t’effrayait : de la perdre subitement, et probablement définitivement (pour une durée supérieure à huit mois, où elle finit par s’échouer sur ton pallier). « Tu ne pourras jamais être certain de ton coup. La seule chose que tu peux faire, c’est te demander si c’est quelque chose qui vaut la peine d’être vécu, quoi qu’il arrive. Et si tu te dis que tu regretteras plus de ne pas l’avoir fait que d’avoir tenté le coup, t’as ta réponse. » Tu croques dans ta pizza, tout en essayant de méditer son conseil. « J’imagine que … dans tous les cas, j’peux compter sur toi pour me ramasser à la petite cuillère ? » laisses-tu échapper doucement, ponctuant ta phrase d’un sourire sincère. Parce que c’était la réalité. Parce que tu savais que tu pouvais compter sur lui – et lui aussi, réciproquement. Parce que tu savais qu’il te soutiendrait dans les moments difficiles, sans pour autant te détourner de la réalité, si tu venais à trop t’égarer. Peut-être que c’était ce que tu appréciais : sa sincérité, son honnêteté.
Et est-ce que tu allais te laisser tenter par une relation approfondie avec Neptune ?
Probablement, au fond. Probablement, parce qu’il avait raison : tu regretterais plus de l’avoir perdu sans rien essayer, plutôt que de savoir pourquoi rien n’avait fonctionné.

Et lui ? Est-ce que son avenir se dessinait un peu mieux ? Est-ce qu’il s’en sortait mieux, sur le plan sentimental ?
Un gloussement résonne dans la pièce, alors que tu viens appuyer ton coude sur le dossier du canapé, affichant un sourire intrigué. « On peut dire ça oui. J’ai voulu trouver quelques motos pour Caro, pour qu’elle remplace celle qui s’est crashée. Je me suis retrouvé dans l’appart’ d’un mec que j’avais jamais rencontré de ma vie. » lâche-t-il, alors que tu l’observes, amusé. « Ah oui ? Dis m’en plus. » demandes-tu, juste pour le taquiner. Tu n’avais pas souvenir qu’il t’aie déjà raconté une histoire du genre – pas qu’il soit coincé, mais tu ne le voyais pas non plus sauter sur le premier garagiste qu’il rencontrait. Tu avais bien envie de l’embêter un peu plus, mais tu n’en as pas le temps : déjà, son sourire s’efface.
« Mais en vrai, même si je fais comme si je sais de quoi je parle, je suis aussi paumé que toi de ce côté-là. Tu sais Aisling ? Elle était avec moi le jour de l’accident de Caro. Elle a tout géré, je sais pas comment j’aurais fait sans elle. Et ça faisait un moment que j’me disais qu’il y avait peut-être… plus que de l’amitié entre nous. Et ça l’a plus ou moins confirmé. Sauf que j’ose pas me lancer, j’ai peur de tout gâcher. » Tu l’écoutes. Tu l’écoutes, attentivement. Ton cœur se serre à la mention de l’accident de ta cousine, et tu réalises à quel point cette nana, Aisling, a pu l’épauler.
Vous vous ressemblez beaucoup, tous les deux, pas vrai ?
« On fait un sacré duo toi et moi quand même. J’crois qu’on est juste pas doués pour l’amour. » déclare ton cousin, tout en levant sa bière pour faire un toast. A croire que c’était de famille. A croire que c’était génétique. Tu hoches la tête, doucement. « C’est notre petit non-talent … » marmonnes-tu, avant d’afficher un léger sourire. « Mais … Ouais. On n’est pas vraiment les plus doués, dans nos affaires. » N’importe qui réussirait probablement à mieux gérer que vous. « Qu’est-ce qui te retient, pour Aisling ? » demandes-tu, prudent. A ses dires, peut-être que vos craintes étaient similaires. Peut-être qu’il tentait de se conseiller tout autant qu’il voulait te réconforter.
Est-ce que vous ne vouliez simplement pas entendre qu’il était possible de vous aimer ?
Est-ce que vous ne vouliez tout simplement pas savoir ce que c’était ?
« Au fond, peut-être que, tous les deux, on a juste peur de voir ce que ça pourrait donner. » Peut-être que vous ne saviez que vous concentrer sur l’échec, plutôt qu’une possible réussite. « Tu m’as dit que j’pourrais jamais être certain du truc. Toi non plus, au fond. Alors … Alors peut-être qu’on devrait juste … se lancer ? Puis au pire, on pourra toujours venir pleurer sur ce bon vieux canapé. » Et essayer de comprendre pourquoi ça n’avait pas fonctionné, tout en se lançant dans de grandes théories de vie. « J’dis pas qu’on les appelle là tout de suite, hein ! Sauf si tu penses que c’est vraiment une bonne idée. Mais peut-être que … comme tu dis, on devrait arrêter de considérer les choses, et juste essayer. »



couverture

don't believe the hype

Yeah, they might be talking behind your head. Your exterior world can step off instead. It might take some friends and a warmer shirt, but you don't get thick skin without getting burnt.

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

when you're feeling down, food is all you need | archie Empty
Message(#) Sujet: Re: when you're feeling down, food is all you need | archie when you're feeling down, food is all you need | archie Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

when you're feeling down, food is all you need | archie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: bayside :: Logements
-