AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 fifty shades of vodka (joselyn)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jessalyn Oxton
la punk à roulettes
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 23 ans (25.10)
SURNOM : jess, nox
STATUT : célibataire
MÉTIER : étudiante en cinéma, galérienne de la vie
LOGEMENT : #12 fortitude valley
fifty shades of vodka (joselyn) Tumblr_pjehce6NSF1vb4dodo2_r1_540
POSTS : 397 POINTS : 210

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : se déplace généralement en skate › membre d'un groupe du nom d'oxtorm › son chat s'appelle leeroy et son chien kalden › éternelle enfant › a une passion secrète pour les films twilight › adepte de la malbouffe › saute toujours partout › voue un véritable culte aux films de romero › change de couleur de cheveux comme de vêtements › incapable d'aligner deux pas de danse ›
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
fifty shades of vodka (joselyn) Jmc9
joseph › alors c'est l'histoire d'une meuf bourrée-

fifty shades of vodka (joselyn) Oip8
austin › c'est (encore) l'histoire d'une meuf torchée qui veut rentrer chez elle et-

fifty shades of vodka (joselyn) 6rnz
clément › cette fois c'est l'histoire d'un prêtre raptor qui tape sur des ninjas-

fifty shades of vodka (joselyn) Tumblr_oqdp1c6g4S1rwjisqo8_250
clara › il s'est tiré c'con de chien-


garret › celle qui sort son frère réticent-

raelyn › où ça se passe pas très bien-

démo de skate › où tout se passe comme sur des roulettes-
RPs EN ATTENTE : gabriel ▽ bailey ▽ léo ▽ zelda ▽ elwyn ▽ amélia
PSEUDO : harley (camille)
AVATAR : bex taylor-klaus
CRÉDITS : harley
DC : nn
INSCRIT LE : 13/04/2019
http://www.30yearsstillyoung.com/t23684-jess-catch-phrase http://www.30yearsstillyoung.com/t23728-all-my-favorite-things-start-off-as-bad-ideas-jess http://www.30yearsstillyoung.com/t23737-jessalyn-oxton#966795 http://www.30yearsstillyoung.com/t23733-jessalyn-oxton#966661

fifty shades of vodka (joselyn) Empty
MessageSujet: fifty shades of vodka (joselyn)   fifty shades of vodka (joselyn) EmptyMer 17 Avr - 21:04





Jo' & Jess' ϟ

« Il est marrant ce sol, il bouge. »


« Je tiens bien l'alcool, t'inquiète. »  Une affirmation, un défi lancé. Et le type en face n'avait pas l'air du genre à reculer face aux invectives d'une gamine qui faisait trois têtes de moins que lui. Tête haute et sourire insolent plaqué sur les lèvres, Jess fixait l'autre droit dans les yeux, le provocant délibérément. Joe, c'était son nom (enfin il lui semblait. Dans le pire des cas, il avait une tête à s'appeler comme ça.), roula des yeux avant de faire un geste de main à l'adresse du barmaid. Quelques minutes plus tard, les mètres de shooter s'alignaient sur les tables. Oxton se frotta les mains avant de rouler des épaules. Si le cadre avait été différent, on aurait pu croire qu'elle se préparait à affronter Rocky Balboa sur le ring.

Les heures s’enchaînent, tout comme les shooters. Et l'alcool monte, monte, jusqu'à atteindre le point de trop. Elle a beau tenir son alcool, il n'en reste pas moins que comme tout le monde, elle a ses limites. Il est venu le temps de la fermeture du bar et malgré la proposition alléchante du serveur à offrir un taxi ou autre moyen de transport pour ramener à bon port ce qu'on pourrait qualifier de 'la personnification vivante de l'éponge imbibée d'alcool', celle-ci refuse. Elle arrive à former un semblant de phrase cohérente, justifiant qu'il lui faut de l'air et un peu de marche à pieds. De toute façon, elle a pas de voiture et a probablement oublié son skate dans un coin. Un jour, peut-être, remettra-t-elle la main dessus.

Il a l'air d'être quelque chose comme 32h12 -c'est pas bien clair et puis les chiffres arrêtent pas de bouger..., quand, au détour d'un lampadaire agressif, Gessssss' (il faut le lire avec la voix et l'intonation de quelqu'un qui n'articule plus très bien, et surtout il est important de ne pas oublier le petit rire nasillard derrière) se retrouve à fixer le lointain. Elle a l'air bien, cette mer. Calme, apaisante, solitaire et surtout, fraîche ! Sérieusement, qui est le con qui a allumé le chauffage au beau milieu de la nuit ? On a pas idée, vraiment... Scandaleux. En plus ce ça, l'étui de sa guitare semble soudainement lui peser une tonne.

Ravalant un hoquet hautement inflammable à cause des vapeurs d'alcool, Oxton titube dans le sable. Pendant combien de temps ? Difficile à dire. Une heure ? Deux ? Ou peut-être trois minutes. Elle fronce les sourcils et regarde en bas. Ah, l'eau monte vite au dessus de ses mollets dis donc. Il serait plus prudent de reculer un peu. Quelques mètres plus loin, elle poste sa gratte sur le sable. Et surtout, surtout elle retire ses pompes et ses chaussettes pour les faire sécher. Puis son futal, aussi. Elle étend approximativement son vêtement dans le sable, puis retire sa veste pour s'y asseoir en tailleur.

Et elle attend.

Elle ferme ses paupières, juste quelques instants (à moins que ça ne soit un peu plus ?). Pour les reposer, vous savez ? Elle est prise d'un sursaut lorsque son crâne soudainement trop lourd tombe en avant. Elle cligne des yeux et secoue la tête en grommelant. A tâtons, elle cherche dans les poches de sa veste et en sort un paquet de clope. S'en griller une vite fait, ça fera pas de mal. Ca aidera peut-être à éclaircir le brouillard qui lui obscurci le cerveau.

Expirant la fumée, elle se rend compte qu'elle a toujours beaucoup trop chaud. Quelle idée de foutre des températures pareilles à ces horaires là... Elle termine sa clope et l'écrase dans le sable. Peut-être qu'elle pensera à ramasser le mégot en remontant tout à l'heure. Rapidement, elle retire ses dernières couches de vêtements et, aussi nue que l'enfant qui vient de naître, elle se dirige vers la mer. L'eau, si accueillante, une vraie délivrance pour son petit corps en train de littéralement bouillir de l'intérieur.

Elle s'immerge complètement et se laisse bercer par les vaguelettes, perdant une nouvelle fois la notion du temps. Quand elle y pense, elle jette un œil à l'endroit où elle pense avoir laissé ses affaires, histoire de pas trop se perdre. Pas simple de voir quoi que ce soit dans la pénombre, même si pour le coup, la lune éclaire pas mal la zone. En tout cas, le brouillard qui occultait son esprit semble s'évaporer un peu.

Premier coup d'oeil, tout va bien. Second aussi. Et puis soudainement, une silhouette. Elle fronce les sourcils, intriguée. Et pas forcément rassurée non plus. Elle se redresse dans l'eau, s'immergeant jusqu'en dessous du nez. De là, elle observe avec attention. Il veut quoi lui ? Piquer des trucs ? De nouveau, elle ignore combien de temps se passe, mais une chose est sûre... Il a pas l'air de bouger ce con ! Et puis merde, elle va pas passer sa nuit dans la flotte.

« Hé dis, la plage est pas assez grande pour toi qu'tu te sentes obligé de venir squatter là ?! »  qu'elle lance en sortant la tête de l'eau. Dans un premier temps, elle se retient bien d’insulter gratuitement (enfin pas à voix haute quoi), on sait jamais. Implicitement : 'Tire toi de là !'




❝ young blood, run like a river, never get chained, heaven need a sinner; you can't raise hell with a saint, young blood, came to start a riot.  somebody gotta raise a little hell


fifty shades of vodka (joselyn) 2078041801:
 
Revenir en haut Aller en bas
Joseph Keegan
le raton-squatteur
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 36 ans. 26/04/1983
SURNOM : On m'appelle Jo, mais ça m'emmerde. J'aurais préféré avoir un autre prénom.
STATUT : Célibataire qui ne se gêne pas pour (essayer d')en profiter.
MÉTIER : Ex taulard, garde du corps. Ouais : j'ai menti sur mon CV.
LOGEMENT : Hum...
fifty shades of vodka (joselyn) Tumblr_p8618fdTZv1tvlodpo1_500
POSTS : 9759 POINTS : 3460

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Quand j'étais jeune, j'étais facilement manipulable. Beaucoup trop en ont profité. J'ai subi la ceinture de mon père et il m'arrive encore de sentir les mains du curé sur moi. Depuis, j'ai inversé les rôles. Je suis devenu le manipulateur en apprenant de mes erreurs. J'ai rejoint un gang à vingt ans, j'ai vendu de la drogue à ceux qui n'en demandaient même pas. La justice m'a rattrapé, j'ai été emprisonné pendant trois ans et j'ai pu m'en sortir plus tôt en usant de bonnes paroles religieuses, celles que j'avais apprises par cœur contre mon gré. J'erre, maintenant, à la recherche de stabilité
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : fifty shades of vodka (joselyn) B4pd
Parce que je ne serais rien sans les mots de Deborah.

Alfie&Juliana - Savannah - Raelyn [2] - Jessalyn - Charlie - Spidey - Gabriel L. [2] - Romy [2] - Freya - Robin-Hope - Terrence - Théodore
RPs EN ATTENTE : fifty shades of vodka (joselyn) Tumblr_p8618fdTZv1tvlodpo2_500

KYTE - TERRENCE
RPs TERMINÉS : Yanis - Blake - Yanis [2] - Aubrey - Aubrey [2] - Kane - Aubrey [3] - Liam - Owen - Aubrey [4] - Tess - Blake [2 ripblake] - Jolex - Aubrey [5] - Gaby [abandonné] - Lindsey [abandonné] - Clara - Eve - Jolex [2] - Jolex [3] - Jolex [4] - Primrose - Sid - Raelyn - Juliana - Gabriel L. - Rae&Auden - Romy - Caroline
PSEUDO : Captain Rogers.
AVATAR : Sebastian Stan.
CRÉDITS : Moi et Google.
DC : Aucun.
INSCRIT LE : 25/09/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t21527-pardonnez-moi-mon-pere-j-ai-peche-sans-un-permis-de-peche http://www.30yearsstillyoung.com/t21547-il-y-a-des-jours-ou-je-ferai-semblant-de-t-apprecier http://www.30yearsstillyoung.com/t23547-joseph-keegan

fifty shades of vodka (joselyn) Empty
MessageSujet: Re: fifty shades of vodka (joselyn)   fifty shades of vodka (joselyn) EmptyVen 19 Avr - 6:00



fifty shades of vodka.
Jessalyn & Joseph


L’horizon semble tellement loin, inatteignable. Un mur de peinture noire, tacheté de minuscules étoiles blanches, étend sa longueur jusqu’à la fin de la mer, si elle en possède réellement une. Les vagues, étrangement calmes, viennent caresser le sable frais et leur écume lèchent les rochers un peu plus loin, là où de discrets poissons nocturnes viennent cueillir des insectes fatigués à la surface de l’eau. Au travers la nuit noire, seul un mince braisier de tabac s’illumine à chaque fois qu’une latte est tirée entre les lèvres d’un homme aux cernes creusées. Il est seul mais à la fois accompagné du vent marin encore chaud : un vent qui vient de loin et qui rapporte avec lui une odeur de sel, mais pas ce sel qu’au saupoudre sur une salade sans goût. Un sel rance et humide qui lèverait même le cœur du marin le plus habitué. Une seconde latte est tirée et les paupières de Joseph se ferment pour que le garçon profite d’une noirceur différente. Attentif à sa respiration, il prend une longue pause, les poumons gonflés, la poitrine décambrée, puis il libère tout l’air qu’il enfermait dans ses tripes en laissant un juron s’échapper de ses lèvres entrouvertes. « Fuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuck… » Il appuie sur ses yeux, les écrase légèrement pour se changer les idées, mais il retourne rapidement à la case départ : l’appel de l’envie résonne toujours dans son oreille. La lune rit de lui, et il l’insulte. Ce soir, et depuis plusieurs soirs, Joseph est à sec. Il a beau renverser toutes les poches de son pantalon, de sa veste ou de son sac : il ne déniche plus une seule dose à libérer dans ses veines. Il ne trouve pas le sommeil, mais il lutte. Il lutte pour ne pas simplement frapper chez sa source d’euphorie, Raelyn. Il lutte, car il pense que, au fond de lui, une minuscule lumière de volonté éclaire encore sa raison, faiblement. « T’vas jamais trouver l’sommeil, hein, Jo ? » La braise éclaire son visage, il rejette toute la fumée par ses narines. « Ça y est, j’parle tout seul. De mieux en mieux. » Lunatique, le regard vers ailleurs, il écrase le minuscule reste de sa cigarette dans le sable. C’est à ce moment que ses yeux, habitués à la nuit, découvrent une silhouette ambulante à quelques mètres de lui. Intrigué, Joseph fronce ses sourcils pour mieux scruter cette forme qu’il croit tout d’abord masculine. Aucune longue tignasse ne pend derrière le crâne de cet étranger qui vient lui dérober son coin de solitude. Immobile et silencieux, il observe l’homme faire de la plage son nouveau sanctuaire et il glousse en comprenant que ce sont des vêtements qu’il jette sur le sol. Pendant plusieurs minutes, il ne bouge plus. L’ex taulard perd alors son intérêt et il reporte son attention vers l’horizon qu’il partage maintenant avec une autre personne. Lorsque, enfin, la silhouette s’agite à nouveau, Joseph comprend.  L’inconnu a donc l’intention de profiter d’un bain de minuit, du moins, c’est ce qu’il présume puisqu’une dernière couche de vêtements vient de rencontrer la plage à son tour. La lumière de la lune est tamisée, timide, et Joseph ne peut constater sa nudité. Il se contente de suivre la silhouette du regard tandis que la mer la dévore.

Son intérêt dévie finalement vers cette masse foncée qui jonche la plage. Une sorte de gros étui, il lui semble, peut-être une valise. Bien trop intrigué, il se redresse sur ses deux jambes engourdies, il secoue le sable de ses vêtements, renfile son sac sur son dos puis se dirige à pas mous vers ce fameux objet imposant. Ses pieds s’enfoncent dans le sable, il grimace à plusieurs reprises en sentant des fracas de coquillages lui irriter les orteils. Il n’aurait peut-être pas dû retirer ses chaussures avant de venir ici, bien qu’il n’aurait pas apprécié d’abimer sa seule paire potable – paire qu’il vient justement d’acheter grâce à sa maigre paye. Arrivé à la hauteur de son trésor, il analyse les vêtements et constate rapidement qu’ils ne semblent pas totalement masculins, pas totalement féminins. Encore plus perdu dans son enquête, il s’accroupit vers le gros étui qui semble renfermer un instrument de musique et il y glisse les doigts, impressionné. Il n’a jamais posé la main sur ce genre de matériel, lui et la musique ne sont pas d’excellents amis. Doté d’une personnalité fonceuse, il n’hésite pas une seconde pour redresser l’étui, cherchant à tâtons un moyen de l’ouvrir. Il veut la voir, cette guitare. « Hé dis, la plage est pas assez grande pour toi qu'tu te sentes obligé de venir squatter là ?! »   Il redresse vivement la tête, surpris, mais son cœur reste confortable dans le fond de sa poitrine. Dénué de gêne, il lance, d’un ton assez fort pour que sa voix surplombe les vagues : « Ah, t’es une fille ? Désolé, j’avais des doutes ! » Un sourire malin soulève le coin de ses lèvres. Il ne craint pas grand-chose car il l’a entendu, au son de sa voix : elle est bourrée. Toutefois, désirant respecter moindrement son intimité, il se redresse et fait un pas vers l’arrière. « Fais gaffe, hein. J’suis pas maître-nageur. Si tu t’assommes contre une roche, j’tourne les talons et j’ai rien vu ! J’verrai seulement ta gueule dans les journaux, si on retrouve ton corps avant qu’il ne se fasse gruger par les requins. » Il n’y pense plus, un moment. Ses pensées sont occupées et il peut enfin respirer comme si jamais il n’avait succombé au baiser de la drogue.          

 
made by black arrow




Et on fait tourner le raton. ♫

Bucky n'a tellement aucune réplique dans Avengers que je ne peux pas mettre de citation intéressante, du coup, regardez le raton qui prend son bain, il est mignon. Oui, ce message est une revendication.
Revenir en haut Aller en bas
Jessalyn Oxton
la punk à roulettes
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 23 ans (25.10)
SURNOM : jess, nox
STATUT : célibataire
MÉTIER : étudiante en cinéma, galérienne de la vie
LOGEMENT : #12 fortitude valley
fifty shades of vodka (joselyn) Tumblr_pjehce6NSF1vb4dodo2_r1_540
POSTS : 397 POINTS : 210

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : se déplace généralement en skate › membre d'un groupe du nom d'oxtorm › son chat s'appelle leeroy et son chien kalden › éternelle enfant › a une passion secrète pour les films twilight › adepte de la malbouffe › saute toujours partout › voue un véritable culte aux films de romero › change de couleur de cheveux comme de vêtements › incapable d'aligner deux pas de danse ›
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
fifty shades of vodka (joselyn) Jmc9
joseph › alors c'est l'histoire d'une meuf bourrée-

fifty shades of vodka (joselyn) Oip8
austin › c'est (encore) l'histoire d'une meuf torchée qui veut rentrer chez elle et-

fifty shades of vodka (joselyn) 6rnz
clément › cette fois c'est l'histoire d'un prêtre raptor qui tape sur des ninjas-

fifty shades of vodka (joselyn) Tumblr_oqdp1c6g4S1rwjisqo8_250
clara › il s'est tiré c'con de chien-


garret › celle qui sort son frère réticent-

raelyn › où ça se passe pas très bien-

démo de skate › où tout se passe comme sur des roulettes-
RPs EN ATTENTE : gabriel ▽ bailey ▽ léo ▽ zelda ▽ elwyn ▽ amélia
PSEUDO : harley (camille)
AVATAR : bex taylor-klaus
CRÉDITS : harley
DC : nn
INSCRIT LE : 13/04/2019
http://www.30yearsstillyoung.com/t23684-jess-catch-phrase http://www.30yearsstillyoung.com/t23728-all-my-favorite-things-start-off-as-bad-ideas-jess http://www.30yearsstillyoung.com/t23737-jessalyn-oxton#966795 http://www.30yearsstillyoung.com/t23733-jessalyn-oxton#966661

fifty shades of vodka (joselyn) Empty
MessageSujet: Re: fifty shades of vodka (joselyn)   fifty shades of vodka (joselyn) EmptyVen 19 Avr - 19:24





Jo' & Jess' ϟ

« Il est marrant ce sol, il bouge. »



Ahah ! Pris en flagrant délit de tentative de... Vol ? Il regarde quoi dans ses affaires exactement ? Si elle a de l'argent ? Ou des clopes ? Ou peut-être son portable ? Oxton plisse les yeux en essayant de voir à quoi il ressemble l'autre là-bas. Assez difficile à dire. Carrément impossible même. Une chose est sûre, elle ne connaît pas cette voix. Enfin il lui semble. Pas simple de réellement le savoir vu son état actuel.

Elle est tellement concentrée sur la silhouette de l'autre -qui a l'insolence de lui répondre en plus de ça !- qu'elle sursaute à l'instant ou une vague vient lui éclabousser le visage, lui envoyant un peu d'eau salée dans les rétines. Elle tique un peu quand l'inconnu lui parle de requin et de journal. Plus un réflexe qu'une vraie crainte, elle jette un coup d'oeil rapide par dessus son épaule, s'attendant à tout instant à apercevoir un aileron fendre les flots dans sa direction, le tout accompagné de la si symbolique musique des Dents de la Mer. Heureusement pour elle, rien de tout ça ne semble sur le point de s'accomplir. Elle se retourne dans la direction de la plage, fronçant les sourcils en observant les moindres faits et gestes du visiteur venu d'ailleurs. « T'serai assez sympa pour aller porter une fleur sur ma tombe ? » elle ricane en regardant aux alentours, histoire de vérifier qu'il est bien seul. Au pire, elle les défonce tous ! Un par un, bim ! « Ou une dent d'requin, pour la symbolique... » Même si pour le coup, elle doute que son entourage apprécie l'ironie du geste. De son côté, ça la dérangerait pas.

Jess prend un moment pour peser ses options. Pas très nombreuses, malheureusement. Attendre là dans l'eau et potentiellement le laisser tirer ses affaires si l'envie lui prend, ou sortir pour aller se confronter à lui et ses intentions pas tout à fait claires. En temps normal, elle aurait peut-être pu élaborer un quelconque plan et l'attirer à la flotte ou un truc du genre, mais là, c'est bien plus complexe. « Putain... » grommelle la jeune femme en passant une main dans ses cheveux. « Bon tourne toi j'sors. » Qu'il le fasse ou non, elle s'avance vers la plage, sortant petit à petit de l'eau pour se diriger d'une démarche sûre et presque pas chancelante vers ses affaires. La tête haute, elle fait de son mieux pour avoir l'air digne et ignore complètement le voleur/voyeur/clodo/inconnu. D'ordinaire peu pudique, l'alcool a tendance à complètement lui faire oublier le terme. Dans le pire des cas, elle sait se battre. Ou au moins donner des coups de pied. Enfin d'habitude. Là, elle peine déjà à mettre un pas devant l'autre alors rétamer un type...

« 'tention à c'que tu fais hein. » Pas évident d'avoir l'air menaçante quand on est complètement nue et qu'on fait à peine un mètre soixante. C'est pourtant ce qu'elle essaye de faire. Elle le regarde un instant, histoire de savoir à quoi il ressemble. Merde, il est vachement plus grand, baraqué et surtout sobre qu'elle. Elle déglutit et plisse de nouveau les yeux en l'observant, ne le laissant jamais partir de son champs de vision. Elle le toise, jauge son attitude. Le moindre geste suspect et il se bouffe du sable dans la tronche. Et s'il en vient aux mains, elle a des dents et hésitera pas à s'en servir. (Qui a dit qu'il fallait se battre à la loyale.)

Aussi précautionneusement que possible -toujours sans lâcher l'autre du regard-, elle s'accroupit et attrape son pantalon. Vêtement qui semble être bloqué par quelque chose. « T'marche sur mon futal... » grogne Oxton, tout de même assez désireuse de pouvoir se vêtir. Commence à faire froid.




❝ young blood, run like a river, never get chained, heaven need a sinner; you can't raise hell with a saint, young blood, came to start a riot.  somebody gotta raise a little hell


fifty shades of vodka (joselyn) 2078041801:
 
Revenir en haut Aller en bas
Joseph Keegan
le raton-squatteur
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 36 ans. 26/04/1983
SURNOM : On m'appelle Jo, mais ça m'emmerde. J'aurais préféré avoir un autre prénom.
STATUT : Célibataire qui ne se gêne pas pour (essayer d')en profiter.
MÉTIER : Ex taulard, garde du corps. Ouais : j'ai menti sur mon CV.
LOGEMENT : Hum...
fifty shades of vodka (joselyn) Tumblr_p8618fdTZv1tvlodpo1_500
POSTS : 9759 POINTS : 3460

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Quand j'étais jeune, j'étais facilement manipulable. Beaucoup trop en ont profité. J'ai subi la ceinture de mon père et il m'arrive encore de sentir les mains du curé sur moi. Depuis, j'ai inversé les rôles. Je suis devenu le manipulateur en apprenant de mes erreurs. J'ai rejoint un gang à vingt ans, j'ai vendu de la drogue à ceux qui n'en demandaient même pas. La justice m'a rattrapé, j'ai été emprisonné pendant trois ans et j'ai pu m'en sortir plus tôt en usant de bonnes paroles religieuses, celles que j'avais apprises par cœur contre mon gré. J'erre, maintenant, à la recherche de stabilité
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : fifty shades of vodka (joselyn) B4pd
Parce que je ne serais rien sans les mots de Deborah.

Alfie&Juliana - Savannah - Raelyn [2] - Jessalyn - Charlie - Spidey - Gabriel L. [2] - Romy [2] - Freya - Robin-Hope - Terrence - Théodore
RPs EN ATTENTE : fifty shades of vodka (joselyn) Tumblr_p8618fdTZv1tvlodpo2_500

KYTE - TERRENCE
RPs TERMINÉS : Yanis - Blake - Yanis [2] - Aubrey - Aubrey [2] - Kane - Aubrey [3] - Liam - Owen - Aubrey [4] - Tess - Blake [2 ripblake] - Jolex - Aubrey [5] - Gaby [abandonné] - Lindsey [abandonné] - Clara - Eve - Jolex [2] - Jolex [3] - Jolex [4] - Primrose - Sid - Raelyn - Juliana - Gabriel L. - Rae&Auden - Romy - Caroline
PSEUDO : Captain Rogers.
AVATAR : Sebastian Stan.
CRÉDITS : Moi et Google.
DC : Aucun.
INSCRIT LE : 25/09/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t21527-pardonnez-moi-mon-pere-j-ai-peche-sans-un-permis-de-peche http://www.30yearsstillyoung.com/t21547-il-y-a-des-jours-ou-je-ferai-semblant-de-t-apprecier http://www.30yearsstillyoung.com/t23547-joseph-keegan

fifty shades of vodka (joselyn) Empty
MessageSujet: Re: fifty shades of vodka (joselyn)   fifty shades of vodka (joselyn) EmptyMer 1 Mai - 6:20



fifty shades of vodka.
Jessalyn & Joseph


La situation est plutôt marrante : le visage de Joseph trahit son amusement vis-à-vis de cette autorité qu’il possède à l’encontre de cette femme, aux allures plutôt jeunes, qui a fait le mauvais choix de se dénuder pour plonger dans la mer nocturne. Il oublie bien rapidement cet étui de guitare qui l’attirait tant quelques secondes plus tard et il rigole mollement lorsque l’inconnue rétorque avec une plaisanterie. Au moins, il est tombé sur une personne qui a de l’humour. Il ne se prendra peut-être pas une poignée de sable dans les yeux, tout compte fait. « Je bricolerai une fleur avec des dents de requin si tel est ton désir, jeune femme en détresse. » Il croise ses bras sur sa poitrine en basculant la tête sur le côté, n’ayant absolument pas l’intention de bouger d’un centimètre. Il a trouvé sa source de divertissement et il ne compte pas la laisser filer entre ses doigts si facilement. Un prochain silence, alimenté par le son paisible des vagues, flotte à nouveau sur la plage, assez longtemps pour que Joseph plisse le regard afin de s’assurer que la nageuse ne s’est pas noyée. Il scrute l’horizon et voit de nouveau la forme circulaire de sa tête par-delà une vague et, avant qu’il ne puisse demander si elle avait besoin d’un coup de pouce pour sortir de l’eau, elle reprend la parole. Elle lui demande de se tourner, ce qu’il ne fait absolument pas. Il reste planté comme un piquet, les mains dans les poches, à observer sa silhouette qui se sculpte progressivement en sortant de l’eau. Il ne peut pas réellement déceler le dessin de ses traits tellement la noirceur la cache, la dévore. Il constate toutefois sa démarche maladroite témoignant du trop plein d’alcool dans ses veines ou, alors, c’est encore la danse de la mer qui agit sur ses jambes. La tête a toujours besoin de quelques secondes pour comprendre qu’elle ne se trouve plus dans un environnement houleux.

Joseph est au courant : cette carrure qu’il se donne peut intimer certaines personnes. Pourtant, il n’est pas une menace. Il a longtemps joué le rôle du mec dangereux lorsqu’il faisait encore partie d’un gang mais il n’a jamais levé le poing, pas même pour blesser une mouche. Du moins, il ne l’a jamais levé pour attaquer le premier. Alors, devant cette fille plus petite d’au moins une tête, il ne bouge pas, les deux mains dans les poches, un sourire malin redressant la commissure de ses lèvres. Il entend pour la première fois la véritable voix de cette inconnue, maintenant qu’elle se trouve à seulement cinq pas d’elle. Elle le menace mais il reste encore immobile comme s’il était le gardien de ses vêtements. « J’ai pas l’intention de commettre mon premier meurtre ce soir, chérie. » Lorsqu’elle tire sur son pantalon après s’être recroquevillée, il sent la pression sous son pied. Il le relève à sa demande, la laisse cacher la moitié de son corps, puis vient reposer tout son poids sur la bretelle de son soutien-gorge, l’empêchant de le récupérer. Un brin l’amuse : c’est un vrai gamin. « Rassure-moi. T’es majeure ? J’voudrais pas qu’tu m’apprennes que j’suis en train d’regarder les seins d’une meuf de seize ans. Si se sont réellement des seins. » Son sourire s’étire, victorieux. Il ne peut pas s’empêcher de s’amuser un peu : l’apparence de cette fille est différente et c’est exactement pour cette raison qu’il commence déjà à l’apprécier. Il a toujours aimé les gens qui dévient des normes, exactement comme lui. Ce sont les modèles de perfection qu’il ne peut pas regarder sans grimacer. Si cette inconnue a décidé de sauter dans la mer à trois heures du matin, seule, c’est probablement parce qu’elle laisse la folie la guider, plus que la raison.    

 
made by black arrow




Et on fait tourner le raton. ♫

Bucky n'a tellement aucune réplique dans Avengers que je ne peux pas mettre de citation intéressante, du coup, regardez le raton qui prend son bain, il est mignon. Oui, ce message est une revendication.
Revenir en haut Aller en bas
Jessalyn Oxton
la punk à roulettes
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 23 ans (25.10)
SURNOM : jess, nox
STATUT : célibataire
MÉTIER : étudiante en cinéma, galérienne de la vie
LOGEMENT : #12 fortitude valley
fifty shades of vodka (joselyn) Tumblr_pjehce6NSF1vb4dodo2_r1_540
POSTS : 397 POINTS : 210

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : se déplace généralement en skate › membre d'un groupe du nom d'oxtorm › son chat s'appelle leeroy et son chien kalden › éternelle enfant › a une passion secrète pour les films twilight › adepte de la malbouffe › saute toujours partout › voue un véritable culte aux films de romero › change de couleur de cheveux comme de vêtements › incapable d'aligner deux pas de danse ›
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
fifty shades of vodka (joselyn) Jmc9
joseph › alors c'est l'histoire d'une meuf bourrée-

fifty shades of vodka (joselyn) Oip8
austin › c'est (encore) l'histoire d'une meuf torchée qui veut rentrer chez elle et-

fifty shades of vodka (joselyn) 6rnz
clément › cette fois c'est l'histoire d'un prêtre raptor qui tape sur des ninjas-

fifty shades of vodka (joselyn) Tumblr_oqdp1c6g4S1rwjisqo8_250
clara › il s'est tiré c'con de chien-


garret › celle qui sort son frère réticent-

raelyn › où ça se passe pas très bien-

démo de skate › où tout se passe comme sur des roulettes-
RPs EN ATTENTE : gabriel ▽ bailey ▽ léo ▽ zelda ▽ elwyn ▽ amélia
PSEUDO : harley (camille)
AVATAR : bex taylor-klaus
CRÉDITS : harley
DC : nn
INSCRIT LE : 13/04/2019
http://www.30yearsstillyoung.com/t23684-jess-catch-phrase http://www.30yearsstillyoung.com/t23728-all-my-favorite-things-start-off-as-bad-ideas-jess http://www.30yearsstillyoung.com/t23737-jessalyn-oxton#966795 http://www.30yearsstillyoung.com/t23733-jessalyn-oxton#966661

fifty shades of vodka (joselyn) Empty
MessageSujet: Re: fifty shades of vodka (joselyn)   fifty shades of vodka (joselyn) EmptyMar 7 Mai - 1:08





Jo' & Jess' ϟ

« Il est marrant ce sol, il bouge. »


Le retour sur le sable sec est pas simple, faut l'avouer. Ses jambes ont l'air de s'être transformées en gelée et ont du mal à véritablement la porter jusqu'à destination. Oxton a beau garder la tête haute, ça l'empêche pas d'avoir cette espèce de sensation nauséeuse qui envahit son être tout entier. Ca tangue de partout, les responsables de la plage veulent pas installer des chemins en dur pour traverser la plage ? C'est trop demander peut-être ? Elle ricane en repensant à la fleur avec la dent de requin, il aura fallu un certain temps pour que l'image n'atteigne son cerveau. Enfin, finalement, la terre promise. Ses affaires, ses vêtements. A première vue, mis à part l'étui qui a bougé, le reste a l'air en ordre. Pas facile à dire dans la pénombre, cela-dit.

A la demande d'Oxton, le type a au moins la décence de la laisser récupérer son pantalon. Elle l'enfile rapidement -avec tout le sable que ça implique, mais c'est bien le dernier de ses soucis, faut être honnête. Au moins, elle est à moitié habillée. Du coup, elle n'a plus qu'à moitié froid.

Cependant... La grande question de la soirée ça reste quand même : Combien de temps Jess va mettre pour se rendre compte qu'elle est dans une sacrée situation de merde ? Non mais sérieusement ? Toute personne normalement constituée aurait tenté de fuir, ou d'appeler les flics. Enfin un truc un minimum sensé quoi ! Mais non, regardez là l'autre inconsciente, déambuler dans son plus simple appareil sur cette plage déserte -mais pas trop- , sous le regard amusé d'un parfait inconnu qui pouvait s'avérer être n'importe qui. Il a beau affirmer qu'il ne compte pas commettre de meurtre ce soir, faudrait être sacrément débile (ou bourrée) pour le prendre au mot. C'est exactement ce que dirait un tueur en cavale ! D'ailleurs demain à la une des journaux, ça sera pas la noyade accidentelle d'une étudiante imbibée d'alcool à en rendre ivres les poissons locaux, non. Au petit matin, les lecteurs pourront se régaler d'un fait divers bien plus sordide et intrigant. L'enlèvement suivi d'un meurtre sanglant d'une jeune inconsciente. Puis il y en aura d'autres après elle ! Et- Okay. Stop. Si ce type est effectivement un tueur, lui montrer qu'elle flippe sa race est pas la bonne chose à faire. D'autant que si, comme il le prétend, il n'est pas de ce genre là bein...

Jess grogne lorsqu’elle n'arrive pas à récupérer son sous-vêtement. D'un mouvement tout sauf gracieux, elle s'assoit dans le sable et se passe une main dans les cheveux en soupirant. « J'sais pas, ç'dépend. C'est arrangeant d'être mineure des fois. T'as peur d'passer pour un vieux dégueulasse ? »  qu'elle ricane en enfouissant ses mains dans le sable, abandonnant momentanément la récupération de son bien. Ca lui arrive un coup de temps en temps, de dire qu'elle est mineure. Sa petite taille et son apparence jouent beaucoup, parfois. Honnêtement, les tarifs réduits c'est quand même pas le genre de trucs sur lesquels elle va cracher. Et puis... Dans l'état dans lequel elle se trouve, elle a clairement pas l'attitude d'une personne majeure, du coup... Le doute est permis. Au pire, il pourra l'apprendre dans le journal du lendemain, après qu'il l'ait tuée ! Jess plisse légèrement les yeux et relève le regard vers l'autre pendant que d'un geste machinal, elle tire de temps à autre sur le foutu vêtement coincé sous le pied de l'autre. « Tu t'promènes souvent sur la plage à des heures pareilles ? »  elle penche la tête sur le côté, essayant de déterminer quelle genre de personne elle a face à elle. « T'es l'maître nageur ou un truc du genre ? Ou alors un d'ces gars qui passe avec des détecteurs de métaux pour trouver d'la feraille... »  elle se redresse légèrement et s'installe en tailleur puis regarde aux alentours l'espace de quelques instants, avant de baisser la voix, parlant à mi-mots. « Ou alors... T'es v'nu te débarrasser de preuves compromettantes et du coup j'suis devenue une témoin gênante. »  Ah l'imagination trop fertile des enfants... Mais si la dernière option s'avère vraie, va franchement falloir qu'elle commence à se la fermer avant que ça dégénère.




❝ young blood, run like a river, never get chained, heaven need a sinner; you can't raise hell with a saint, young blood, came to start a riot.  somebody gotta raise a little hell


fifty shades of vodka (joselyn) 2078041801:
 
Revenir en haut Aller en bas
Joseph Keegan
le raton-squatteur
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 36 ans. 26/04/1983
SURNOM : On m'appelle Jo, mais ça m'emmerde. J'aurais préféré avoir un autre prénom.
STATUT : Célibataire qui ne se gêne pas pour (essayer d')en profiter.
MÉTIER : Ex taulard, garde du corps. Ouais : j'ai menti sur mon CV.
LOGEMENT : Hum...
fifty shades of vodka (joselyn) Tumblr_p8618fdTZv1tvlodpo1_500
POSTS : 9759 POINTS : 3460

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Quand j'étais jeune, j'étais facilement manipulable. Beaucoup trop en ont profité. J'ai subi la ceinture de mon père et il m'arrive encore de sentir les mains du curé sur moi. Depuis, j'ai inversé les rôles. Je suis devenu le manipulateur en apprenant de mes erreurs. J'ai rejoint un gang à vingt ans, j'ai vendu de la drogue à ceux qui n'en demandaient même pas. La justice m'a rattrapé, j'ai été emprisonné pendant trois ans et j'ai pu m'en sortir plus tôt en usant de bonnes paroles religieuses, celles que j'avais apprises par cœur contre mon gré. J'erre, maintenant, à la recherche de stabilité
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : fifty shades of vodka (joselyn) B4pd
Parce que je ne serais rien sans les mots de Deborah.

Alfie&Juliana - Savannah - Raelyn [2] - Jessalyn - Charlie - Spidey - Gabriel L. [2] - Romy [2] - Freya - Robin-Hope - Terrence - Théodore
RPs EN ATTENTE : fifty shades of vodka (joselyn) Tumblr_p8618fdTZv1tvlodpo2_500

KYTE - TERRENCE
RPs TERMINÉS : Yanis - Blake - Yanis [2] - Aubrey - Aubrey [2] - Kane - Aubrey [3] - Liam - Owen - Aubrey [4] - Tess - Blake [2 ripblake] - Jolex - Aubrey [5] - Gaby [abandonné] - Lindsey [abandonné] - Clara - Eve - Jolex [2] - Jolex [3] - Jolex [4] - Primrose - Sid - Raelyn - Juliana - Gabriel L. - Rae&Auden - Romy - Caroline
PSEUDO : Captain Rogers.
AVATAR : Sebastian Stan.
CRÉDITS : Moi et Google.
DC : Aucun.
INSCRIT LE : 25/09/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t21527-pardonnez-moi-mon-pere-j-ai-peche-sans-un-permis-de-peche http://www.30yearsstillyoung.com/t21547-il-y-a-des-jours-ou-je-ferai-semblant-de-t-apprecier http://www.30yearsstillyoung.com/t23547-joseph-keegan

fifty shades of vodka (joselyn) Empty
MessageSujet: Re: fifty shades of vodka (joselyn)   fifty shades of vodka (joselyn) EmptyVen 10 Mai - 5:51



fifty shades of vodka.
Jessalyn & Joseph


Il aurait pu simplement détourner les yeux et faire comme s’il était le seul usager de la plage, cette nuit. Il aurait pu observer un moment cette femme – qu’il pensait homme au début – se baigner à la belle étoile comme si elle n’avait pour seule compagnie que la lune, et ne rien dire. Malgré ces nombreuses possibilités qui lui aurait offert le repos, il avait préféré s’amuser un peu pour changer ses pensées qui se transformaient lentement en un brouillard toxique. Récemment, il a coupé les contacts avec Deborah, du moins, elle lui a demandé de ne plus lui parler jusqu’à ce que la tension entre eux se calme. Il avait respecté son choix en espérant jour et nuit qu’un message s’affiche sur son portable. Il n’a pas beaucoup d’amis, Joseph. Depuis que la belle a tourné la page, son téléphone est muet et il se sent seul comme s’il était encore coincé derrière les barreaux de la prison. Son addiction frappe à sa porte et la cocaïne lui murmure à l’oreille la promesse de l’accompagner dans sa solitude. Mais il lutte : il la déteste, cette pute… et il l’adore.

Malheureusement pour cette jeune femme nue qui contre le courant pour se retrouver à nouveau sur le sable qui lui semble probablement mouvant vu son taux élevé d’alcool dans le sang, Joseph a décidé de se changer les idées en s’amusant un peu de sa situation. Il ne veut pas rire d’elle, là n’est pas son intention. Il souhaite simplement se marrer un peu avec ou sans elle afin que les minutes s’écoulent plus rapidement. Il n’a pas l’impression qu’il arrivera à dormir, cette nuit. Son cerveau est bien trop actif. Lorsque, enfin, la femme aux traits masculins arrive à sa hauteur – même si, au fond, elle lui arrive à peine aux épaules –, le garçon préfère s’assurer qu’elle a plus de dix-huit ans. Il ne se permettrait pas de jouer à ce petit jeu s’il risquait d’ajouter la pédophilie à son dossier criminel. La réponse que lui offre la jeune ne lui convient pas, il plisse le regard, toujours incertain. « T’as pas l’air d’prendre ça très au sérieux alors j’imagine qu’on va pas s’retrouver à la cour ensemble. » Naaaan. Elle est majeure. Il ne faut pas oublier qu’elle est bourrée, sur la plage, en plein milieu de la nuit. Ça n’est pas l’habitude d’une adolescente qui habite encore sous le toit de maman. Un sourire malin redresse le coin des lèvres du garçon lorsque son nouveau jouet tente une énième fois de récupérer le vêtement sur lequel il exerce une pression. Il la laisse étaler ses théories loufoques en ricanant et, quand elle abandonne finalement en s’essayant au sol, il se permet enfin de répondre. « J’ai probablement pas une meilleure raison qu’toi d’être ici. On est pareils, au fond. La seule différence, c’est que je suis pas bourré et j’ai pas décidé de plonger dans la mer comme un idiot. » Il soulève enfin son pied pour la laisser récupérer son soutien-gorge et il détourne les yeux vers l’étui de guitare qui l’avait tant intrigué quelques minutes plus tôt. « J’ai pas l’impression que tu tiens à ta guitare. Tu l’as laissé traîner là, comme si aucun voleur viendrait t’la prendre. Confiance aveugle en les citoyens de Brisbane ou naïveté ? Il l’interroge du regard même si la noirceur l’empêche de réellement voir ses traits. Ils ne sont en fait que deux ombres chinoises projetées sur un drap bleu. Lunatique, Joseph s’accroupit et s’installe à quelques centimètres de son nouveau divertissement nocturne et il penche la tête sur le côté, intrigué. Lorsqu’il pose sa main dans le sable, il frôle du bout du doigt un mégot de cigarette récemment éteint. Il enfonce sa main dans sa poche pour en sortir son paquet de clopes et il le tend à la jeune femme. Il se sert lui-même, coince le bâton de tabac entre ses lèvres et fait craquer son briquet avant de le porter sous l’embout de la cigarette de l’adulte aux traits enfantins. En chemin, le reflet de la flamme éclair ses iris et il découvre leur couleur. « J’aurais juré que tes yeux étaient bruns. Félicitation, t’as hérité d’une belle teinte cyan. » Il allume sa clope, tire une latte et expire toute la fumée par ses narines. « J’ai envie de t’appeler Olivia parce que t’as la gueule d’une Olivia. Mais tu peux me corriger si t’as pas envie d’te faire débaptiser. »          


 
made by black arrow




Et on fait tourner le raton. ♫

Bucky n'a tellement aucune réplique dans Avengers que je ne peux pas mettre de citation intéressante, du coup, regardez le raton qui prend son bain, il est mignon. Oui, ce message est une revendication.
Revenir en haut Aller en bas
Jessalyn Oxton
la punk à roulettes
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 23 ans (25.10)
SURNOM : jess, nox
STATUT : célibataire
MÉTIER : étudiante en cinéma, galérienne de la vie
LOGEMENT : #12 fortitude valley
fifty shades of vodka (joselyn) Tumblr_pjehce6NSF1vb4dodo2_r1_540
POSTS : 397 POINTS : 210

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : se déplace généralement en skate › membre d'un groupe du nom d'oxtorm › son chat s'appelle leeroy et son chien kalden › éternelle enfant › a une passion secrète pour les films twilight › adepte de la malbouffe › saute toujours partout › voue un véritable culte aux films de romero › change de couleur de cheveux comme de vêtements › incapable d'aligner deux pas de danse ›
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
fifty shades of vodka (joselyn) Jmc9
joseph › alors c'est l'histoire d'une meuf bourrée-

fifty shades of vodka (joselyn) Oip8
austin › c'est (encore) l'histoire d'une meuf torchée qui veut rentrer chez elle et-

fifty shades of vodka (joselyn) 6rnz
clément › cette fois c'est l'histoire d'un prêtre raptor qui tape sur des ninjas-

fifty shades of vodka (joselyn) Tumblr_oqdp1c6g4S1rwjisqo8_250
clara › il s'est tiré c'con de chien-


garret › celle qui sort son frère réticent-

raelyn › où ça se passe pas très bien-

démo de skate › où tout se passe comme sur des roulettes-
RPs EN ATTENTE : gabriel ▽ bailey ▽ léo ▽ zelda ▽ elwyn ▽ amélia
PSEUDO : harley (camille)
AVATAR : bex taylor-klaus
CRÉDITS : harley
DC : nn
INSCRIT LE : 13/04/2019
http://www.30yearsstillyoung.com/t23684-jess-catch-phrase http://www.30yearsstillyoung.com/t23728-all-my-favorite-things-start-off-as-bad-ideas-jess http://www.30yearsstillyoung.com/t23737-jessalyn-oxton#966795 http://www.30yearsstillyoung.com/t23733-jessalyn-oxton#966661

fifty shades of vodka (joselyn) Empty
MessageSujet: Re: fifty shades of vodka (joselyn)   fifty shades of vodka (joselyn) EmptyLun 13 Mai - 20:43





Jo' & Jess' ϟ

« Il est marrant ce sol, il bouge. »


Finalement, ça a l'air d'aller. Ca se passe mieux qu'escompté, pour le moment en tout cas. Jess fait en sorte de rester sur ses gardes et en principe ça devrait bien se passer, pas vrai ? Elle peut mentir sur son âge ou encore prétendre être attendue quelque part. Enfin elle peut toujours essayer... Son capital crédibilité reste malheureusement assez bas... Tout comme sa dignité, d'ailleurs. Enfin pour cette dernière, ça fait bien longtemps qu'elle subit et n'a plus son mot à dire. Et puis de toute façon, à quoi bon en avoir une de nos jours ? C'est un frein, un truc vachement surfait.

Oxton essaye de déterminer à qui elle a à faire. Un simple promeneur nocturne ? Un vagabond à la recherche d'un toit pour la nuit ? Si son sang n'était pas aussi saturé d'alcool, elle pourrait peut-être prendre le temps d'observer le type de vêtements que porte son interlocuteur. Mais le fait est qu'il a raison et marque un sacré point. Elle est bourrée et pas lui. Mais il y a aussi une autre différence majeure entre eux deux : la couche de vêtements qui repose sur leurs épaules respectives. Ca reste un détail important et non négligeable, l'air de rien. « Touché. » Force est de constater qu'effectivement, ses actions de ce soir ne sont pas de type intelligentes. C'est même incroyablement stupide et dangereux. Le genre de chose que la petite voix perdue dans un coin de sa tête permet en général d'éviter. Seulement cette pauvre entité baigne dans un bain de vodka à l'orange et s'est très probablement noyée dedans.

Pendant que l'autre observe l'étui de la guitare, Jess en profite pour ramasser son sous-vêtement, victoire. Elle le secoue brièvement, histoire d'enlever le plus de sable possible avant de l'enfiler. Dans le même temps, elle réussi même à mettre la main sur son tshirt, roulé en boule non loin d'elle. Même action mécanique, même procédé. Rien de bien compliqué. Enfin ça reste pas simple quand on a la motricité d'un enfant de cinq ans qui vient de tourner sur lui-même pendant une minute entière, vous suivez ? Après cette épreuve, Jess peut enfin souffler. Elle tente de se recoiffer comme elle peut, mais elle sent déjà que l'eau de mer attaque sa masse capillaire. Putain, si y a bien une chose dont elle a horreur, c'est les sales effets de la flotte salée. « J'y tiens j'y tiens. » marmonne-t-elle. Oh ça, c'est probablement ce qu'elle a de plus précieux. Pas spécialement d'un point de vue pécunier, vu qu'elle se doute que c'est une occasion que ses parents avaient acheté à l'époque, mais c'est un objet qui reste cher à son petit cœur. « J'pensais juste pas qu'il y aurait quelqu'un à cette heure là... » qu'elle bougonne ensuite, un peu à la façon d'un enfant prit en faute. C'est débile comme résonnement, y a pas à dire. L'endroit est public et probablement très fréquenté du coup... Elle soupire en grimaçant, se rendant soudainement compte qu'elle a sacrément merdé ce soir. Rien que ce type aurait très bien pu repartir avec ta guitare et en tirer une cinquantaine de dollars dans un pawn shop miteux... « Merci d'pas l'avoir prise, du coup. » Oui, bah oui. Remercier un parfait inconnu de pas avoir volé ton seul bien précieux semble la meilleure chose à faire. Au moins s'il la tue, ça sera pas parce qu'il a été vexé d'une quelconque incivilité d'Oxton.

Alors qu'elle tend une main pour attraper l'étui, le type s'accroupit devant elle et l'observe un instant. Jess l'observe en retour, ne sachant pas vraiment ce qu'il attend. Étonnamment, il sort un paquet de clopes et lui en propose une qu'elle accepte finalement bien volontiers. Elle l'imite en plaçant sa cigarette entre ses lèvres, sans jamais lâcher l'inconnu du regard. Il est sympa, finalement, mais elle garde une certaine méfiance à son égard. Elle le remercie après qu'il ait allumé le tabac et tire dessus avant de souffler la fumée sur le côté. Drôle de moment, pour parler de ses yeux. Elle affiche néanmoins un bref sourire en coin. Les yeux bleus, c'est une histoire de famille ça. Elle n'a pas vraiment eu le temps de voir les siens, mais elle jurerait qu'ils sont de couleur claire aussi. « Pas simple de voir ça dans le noir... » simple constat, mais phrase à peu près sensée. La première depuis tout à l'heure, probablement. Elle hésite un instant, avant de finalement décider qu'elle a pas grand chose à perdre de toute façon. « Jess. J'm'appelle Jess. » elle prend quelques secondes supplémentaires à dévisager l'inconnu, cherchant un nom qui pourrait lui convenir. « Richard ? » Rick. Ca lui va pas mal, décide-t-elle en attirant finalement l'étui à côté d'elle. Elle se réinstalle correctement et commence à l'ouvrir. « Ou Barney. T'as la tête d'un Rick ou d'un Barney. » Avant de sortir son instrument de l'étui, Oxton prend sa cigarette pour faire tomber les cendres dans le sable avant de la coincer de nouveau entre ses lèvres et de poser la gratte sur ses jambes. « Dis moi Barn', t'as bien une chanson préférée ? C'à peu près tout c'que je peux t'offrir pour te remercier d'pas t'être tiré avec. Et d'pas être un tueur en série. » elle affiche un bref sourire en jouant quelques notes et accordant l'instrument.



❝ young blood, run like a river, never get chained, heaven need a sinner; you can't raise hell with a saint, young blood, came to start a riot.  somebody gotta raise a little hell


fifty shades of vodka (joselyn) 2078041801:
 
Revenir en haut Aller en bas
Joseph Keegan
le raton-squatteur
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 36 ans. 26/04/1983
SURNOM : On m'appelle Jo, mais ça m'emmerde. J'aurais préféré avoir un autre prénom.
STATUT : Célibataire qui ne se gêne pas pour (essayer d')en profiter.
MÉTIER : Ex taulard, garde du corps. Ouais : j'ai menti sur mon CV.
LOGEMENT : Hum...
fifty shades of vodka (joselyn) Tumblr_p8618fdTZv1tvlodpo1_500
POSTS : 9759 POINTS : 3460

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Quand j'étais jeune, j'étais facilement manipulable. Beaucoup trop en ont profité. J'ai subi la ceinture de mon père et il m'arrive encore de sentir les mains du curé sur moi. Depuis, j'ai inversé les rôles. Je suis devenu le manipulateur en apprenant de mes erreurs. J'ai rejoint un gang à vingt ans, j'ai vendu de la drogue à ceux qui n'en demandaient même pas. La justice m'a rattrapé, j'ai été emprisonné pendant trois ans et j'ai pu m'en sortir plus tôt en usant de bonnes paroles religieuses, celles que j'avais apprises par cœur contre mon gré. J'erre, maintenant, à la recherche de stabilité
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : fifty shades of vodka (joselyn) B4pd
Parce que je ne serais rien sans les mots de Deborah.

Alfie&Juliana - Savannah - Raelyn [2] - Jessalyn - Charlie - Spidey - Gabriel L. [2] - Romy [2] - Freya - Robin-Hope - Terrence - Théodore
RPs EN ATTENTE : fifty shades of vodka (joselyn) Tumblr_p8618fdTZv1tvlodpo2_500

KYTE - TERRENCE
RPs TERMINÉS : Yanis - Blake - Yanis [2] - Aubrey - Aubrey [2] - Kane - Aubrey [3] - Liam - Owen - Aubrey [4] - Tess - Blake [2 ripblake] - Jolex - Aubrey [5] - Gaby [abandonné] - Lindsey [abandonné] - Clara - Eve - Jolex [2] - Jolex [3] - Jolex [4] - Primrose - Sid - Raelyn - Juliana - Gabriel L. - Rae&Auden - Romy - Caroline
PSEUDO : Captain Rogers.
AVATAR : Sebastian Stan.
CRÉDITS : Moi et Google.
DC : Aucun.
INSCRIT LE : 25/09/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t21527-pardonnez-moi-mon-pere-j-ai-peche-sans-un-permis-de-peche http://www.30yearsstillyoung.com/t21547-il-y-a-des-jours-ou-je-ferai-semblant-de-t-apprecier http://www.30yearsstillyoung.com/t23547-joseph-keegan

fifty shades of vodka (joselyn) Empty
MessageSujet: Re: fifty shades of vodka (joselyn)   fifty shades of vodka (joselyn) EmptyVen 31 Mai - 3:34


fifty shades of vodka.
Jessalyn & Joseph


Que le hasard ait décidé d’offrir à Joseph une agréable compagnie pour la nuit, ce n’est pas si mal, finalement. Il a toujours été social et, même s’il arrive quelques fois à profiter de la solitude, il se rappelle bien rapidement que ce sont les autres qui arrivent à le faire respirer. Ils lui rappellent qu’il n’est pas seul dans cette ville, dans ce pays, sur cette planète et que, si un jour il retombe au fond du trou, une main sera toujours tendue vers lui – du moins, il l’espère. Bientôt fortement rassuré de ne pas contempler la nudité d’une femme mineure, il se permet de se chasser les idées et de ne plus penser à la possibilité d’être en pleine infraction. De toute façon, il l’avait deviné depuis le début : même si les traits de cette fille sont plutôt jeunes, elle n’a pas l’attitude d’une personne qui n’a pas soufflé dix-huit bougies. Cela ne fait pas d’elle un exemple de maturité, la preuve est qu’elle avait décidé de se baigner dans la mer en pleine nuit. Peut-être que Joseph l’avait sauvée, en fin de compte. Comme elle l’avait sauvé de son envie brûlante de serrer les dents en sentant la pointe de l’aiguille glisser dans sa veine.

Pour combler le silence, l’homme use du stratagème ultime : celui d’inclure dans la conversation la fameuse guitare qui avait été abandonnée sur le sable. L’inconnue le rassure en affirmant aimer cet instrument de musique et qu’elle a simplement été pris au dépourvu en constatant qu’elle n’était pas la seule touriste sur la plage. « T’es pas la seule qui aime bien la compagnie de la lune. » D’ailleurs, il commence à la côtoyer trop souvent, celle-là. Son sommeil est de moins en moins réparateur. Il n’arrive pas à en comprendre la cause, mais la nervosité commence à le ronger un peu trop loin en dessous de la peau. Comme une bactérie mangeuse de chair, l’anxiété qui pond ses œufs au fond de ses tripes le dévore à petit feu. Pourtant, il sait comment la combattre, mais il n’a pas le courage. Il devrait le dire, à Deborah. Cesser de cacher des choses à sa meilleure amie. Mais il n’arrive pas à accumuler assez de courage pour mettre fin au mensonge. Légèrement lunatique, l’homme hoche la tête lorsque la plus jeune le remercie pour ne pas avoir volé son bien. Il est bien des choses, mais pas un voleur : par conséquent, c’est normal, pour lui, de ne pas être parti avec sans faire un bruit.

Après s’être confortablement installé sur le sable, Joseph propose une clope à sa compagnie et s’en sert une à lui-même. Son corps ne réclamait pas de tabac, mais cette drogue légale colle à la peau comme les moustiques. En tirant une latte, il ricane doucement en laissant ses yeux voyager vers l’horizon, là où il ne pourra jamais aller. Après avoir aperçu le visage de la jeune femme, il tente de la baptiser mais il fait erreur alors elle le corrige. « Enchanté, alors, Jess. » Jessica, probablement, mais il ne pose pas la question. Ça ne l’intéresse pas vraiment. C’est ensuite à son tour de deviner son prénom et la commissure de ses lèvres s’étire en une grimace. Elle lui refile des vieux noms, celle-là. Quoique… Le prénom Joseph ne vole pas plus haut. « Appelle-moi comme tu veux, j’ai l’habitude de mentir quand on m’demande mon nom, de toute façon. » Elle opte alors pour le prénom du grand dinosaure mauve et lui propose indirectement de jouer quelques notes à la guitare. La clope coincée entre les lèvres, il réfléchit en fronçant les sourcils et il hausse les épaules, l’air perdu. « J’connais pas beaucoup d’trucs. Ah, si, la chanson dans la publicité des menthes pour l’haleine. » Il fredonne l’air de cette fameuse publicité en interrogeant Jess du regard et il souffle, finalement : « Sinon, j’connais Queen. C’est carrément le seul groupe de musique que j’peux nommer. » Joseph et la culture générale, ça fait deux. Les modes populaires n’ont jamais capté son attention. En observant longuement l’instrument de musique malgré le faible éclairage du ciel, il demande : « T’fais partie d’un groupe ? J’ai un pote qui joue du piano dans un groupe. Street truc-machin, que ça s’appelle… Street… Cat ! Street cat. C’est débile comme nom, pire que Barney. »  



 
made by black arrow




Et on fait tourner le raton. ♫

Bucky n'a tellement aucune réplique dans Avengers que je ne peux pas mettre de citation intéressante, du coup, regardez le raton qui prend son bain, il est mignon. Oui, ce message est une revendication.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

fifty shades of vodka (joselyn) Empty
MessageSujet: Re: fifty shades of vodka (joselyn)   fifty shades of vodka (joselyn) Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

fifty shades of vodka (joselyn)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: logan city :: streets beach
-