AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 Stay calm and get inked » ISAAC

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elora Dawson
l'enfant caché
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-quatre ans - (12.02.1995)
SURNOM : très souvent Elo.
STATUT : célibataire et pour l'instant c'est très bien comme cela.
MÉTIER : assistante de Milena Grimes au cabinet Grimes & Hartman le jour, serveuse dans un bar la nuit.
LOGEMENT : #28, fortitude valley
Stay calm and get inked » ISAAC Original
POSTS : 1570 POINTS : 185

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : ne connais pas son père biologique et viens de se découvrir une famille △ a perdue sa maman il y a trois mois △ discrète et travailleuse, on ne la remarque jamais vraiment △ née à New-York elle a cependant grandie à Brisbane △ amoureuse d’un homme mariée qui cinq ans de plus qu’elle △ végétarienne et fervente protectrice des animaux △ possède trois tatouages.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Stay calm and get inked » ISAAC Tumblr_mpwpk06nVt1s5227io1_500
CADE & LEONARDO #2 △ family don't end in blood. it doesn't start there either. family cares about you not what you can do for them. family's there for the good, the bad, all of it. they got your back even when it hurts. that's family.

Stay calm and get inked » ISAAC Tumblr_inline_ogsyuaKyCJ1rifr4k_500
THOMAS △ would you rescue me? would you get my back? would you take my call when I start to crack? would you rescue me? would you rescue me when I'm by myself? when I need your love, if I need your help. would you rescue me?

Stay calm and get inked » ISAAC Tumblr_nn0szbcaQ21qh1blro4_r1_500
ISAAC #2 △ hold on, to me as we go, as we roll down this unfamiliar road and although this wave is stringing us along. just know you’re not alone, because i’m going to make this place your home.


RPs TERMINÉS : Milena #1ThomasItziar #1TommyNoam #1Isaac #1CadeLéonardo #1Thomas #2Itziar #2Andy
PSEUDO : paindep.
AVATAR : lili reinhart.
CRÉDITS : (avatar) carolcorps.
DC : la tempête émotionnelle, bailey & le marine irlandais, cian
INSCRIT LE : 03/07/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t20534-i-wanna-give-you-wild-love-elora http://www.30yearsstillyoung.com/t20571-you-ll-find-me-in-the-region-of-the-summer-stars-elora

Stay calm and get inked » ISAAC Empty
Message(#) Sujet: Stay calm and get inked » ISAAC Stay calm and get inked » ISAAC EmptySam 20 Avr - 10:15



Stay calm and get inked
Isaac & Elora #2
22 Mars 2019


L’ambiance dans le cabinet est glaciale depuis ce matin. Depuis plusieurs semaines en réalité. Je sais que je suis responsable de tout cela, mais je ne sais pas vraiment comment arranger les choses. Milena m’a assuré que je pouvais garder mon poste, mais elle m’a demandé de lui laisser du temps pour pouvoir digérer la nouvelle. Depuis nous nous adressons à peine la parole et lorsque c’est le cas, on ne parle que de travail et des dossiers que nous traitons, rien de plus. Ce n’est clairement pas ce que j’avais espéré ou même imaginer, mais je ne peux pas lui forcer la main. Ce que je lui ai annoncé à clairement chambouler sa vie et la vision qu’elle avait de sa famille. Je dois me faire toute petite même si je déteste cette situation. Cela fait quelques jours que je remets en question ma place au cabinet. J’aime bien ce que je fais ici et surtout le salaire me permets de rembourser les dettes que maman a laissé tandis que la paie que je touche au bar me permet de payer le loyer. C’est un bon compromis, mais je n’aime pas vraiment vivre dans cette ambiance. J’ai l’impression d’être une paria et j’ai la sensation que Milena aimerait me voir bien loin de son territoire. Un soupire s’échappe d’entre mes lèvres alors que je vois la jeune avocate sortir de son bureau, probablement pour se rendre à un rendez-vous. Je lui adresse un sourire alors qu’elle passe devant moi et le petit rictus que je reçois en échange me réconforte un petit peu malgré tout. Je jette un coup d’œil à l’horloge sur mon ordinateur et me rends compte qu’il va être l’heure pour moi de partir également. Il y a de cela quelques semaines, Isaac m’a fait part de son envie de se faire tatouer. Au fur et à mesure de la conversation, je lui ai fait savoir que j’avais une idée en tête depuis plusieurs mois et surtout l’argent de côté pour réaliser un tatouage en l’honneur de ma maman. Une heure plus tard, on prenait rendez-vous pour ce vendredi après-midi. Une idée quelque peu folle.

Il est quinze heures et je me trouve devant la tattoo parlor, plus stressée que jamais. Pourquoi j’ai accepté de faire cela déjà ? J’aime pas les aiguilles. De dehors, déjà, j’entends le bruit de la machine et j’en ai des frissons. Je possède déjà trois tatouages, mais à chaque fois, c’est la même chose, tant que je n’ai pas le stencil poser sur ma peau, je me demande toutes les trente secondes si c’est vraiment une bonne idée. Il faudrait qu’Isaac se dépêche à arriver sinon je vais partir sans qu’il ne me voie. Nerveusement, je me balance sur mes pieds en jouant avec le sachet de bonbons que j’ai acheté avant de venir. J’ai pris un bon repas à midi, mais une petite dose de sucre avant de se faire graver la peau ça ne fait jamais de mal. Pour la troisième fois en moins de cinq minutes, je jette un coup d’œil à ma montre. Il est en retard en plus de ça. Ah ces hommes… Je sors mon téléphone de la poche arrière de mon jean prêt à lui envoyer un message lorsque je finis par apercevoir la bouille du jeune brun sur le trottoir d’en face. « Ah Jensen te voilà ! » dis-je tout en m’avançant vers lui. Comme par habitude, je me dresse sur la pointe des pieds afin de venir embrasser sa joue, une main sur son épaule. « Alors t’es prêt ? Tu veux pas faire demi-tour hein ? » ajoutais-je tout en parlant un peu trop rapidement pour que ce soit un tant soit peu naturel. « J’ai pris des bonbons. » Je lui agite le sachet sous le nez un petit sourire aux lèvres. « Il paraît que c’est bien de manger du sucre avant de se faire tatouer ! » Si je continue à parler à ce rythme sans respirer, je crois que je vais m’évanouir devant lui. C’est toujours la même chose, je parle beaucoup trop lorsque je suis stressée. Et clairement, je suis stressée à l’idée de rentrer dans cette boutique.   


† Speak and open up your mind. It's something you should do all the time, keep exploring, seek and find. You know you might surprise yourself

Revenir en haut Aller en bas
Isaac Jensen
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 34 ans (13.05.85)
SURNOM : Isy
STATUT : Amoureux d'une étoile
MÉTIER : Infirmier au service des urgences, infirmier bénévole à la croix rouge et aux flying doctors, assistant-coach bénévole de football australien
LOGEMENT : Une maison en relooking intensif située au #17 toowong
Stay calm and get inked » ISAAC Tumblr_inline_nym0jiCpcd1tae3h3_250
POSTS : 6909 POINTS : 530

PETIT PLUS : Est à Brisbane depuis ses 18 ans ∆ à 21 ans, il est diplômé infirmier et commence à travailler sur le pool de remplacement de St Vincent ∆ joueur de football australien de haut niveau, une suite de blessures met terme à sa carrière à ses 25 ans. Il se réoriente et travaille en tant qu'ambulancier ∆ à 28 ans, il est positionné sur un poste d'infirmier au service des urgences de St Vincent ∆ à 32 ans il se fiance à sa copine de plusieurs années mais ils se séparent quelques mois plus tard ∆ en mars 2018, il attente à ses jours ∆ il reprend son poste en septembre 2018.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : fresque participativecalebquinn

Stay calm and get inked » ISAAC Tumblr_nd56smzyuV1tm59yyo1_500
i can feel your heart beat when i'm all alone
mcjen #7mcjen #8

Stay calm and get inked » ISAAC Pim4
the big bang crew
nicolas #2noa #3jane #1

Stay calm and get inked » ISAAC Tumblr_mc3u035Vdq1rdutw3o1_500
family
oakleyjackellie

Stay calm and get inked » ISAAC E4jx
this pub
easy² #3elora #2

Stay calm and get inked » ISAAC Tenor
caring is our essence
stephenjustine

RPs TERMINÉS : mcjen #1easy² #1faithgrisaac #1siaicarternoa #1kane #1yasmine #1mazearthurmattmcjen #2terminusgrisaac #2mayaeasy² #2noa #2kane #2degrassinicolas #1mcjen #3mcjen #4elora #1wendyyasmine #2mcjen #5mcjen #6cwcvli
AVATAR : Julian Morris
CRÉDITS : chevalisse, loonywaltz (ub)
DC : Levi McGrath & Allie Oakheart
INSCRIT LE : 08/04/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t19429p45-isy-strive-for-progress-not-perfection http://www.30yearsstillyoung.com/t19472-isy-notebook http://www.30yearsstillyoung.com/t19473-isaac-jensen http://www.30yearsstillyoung.com/t19596-isaac-jensen

Stay calm and get inked » ISAAC Empty
Message(#) Sujet: Re: Stay calm and get inked » ISAAC Stay calm and get inked » ISAAC EmptySam 18 Mai - 13:37



Stay calm and get inked
Isaac & Elora #2
22 Mars 2019


La bande du 22 mars 2018 jouait incessamment dans mon esprit, telle une chanson lancinante condamnée à demeurer plaquée sur un disque rayé. Chaque événement de cette journée m'apparaissait encore d'une clarté effarante, comme si jamais une année ne s'était écoulait depuis ce fatidique jour où j'avais pris la décision de mettre fin à ma vie. Je me souvenais incommensurablement de cette aube abritant l'alcool ayant pour unique vocation d'agoniser les heures impossibles à endurer sobre. Je percevais en détail la visite de Greta, cette bonne amie et confidente qui finalement, n'avais jamais su accepter les troubles mentaux qui polluaient abominablement mon âme. Nos échanges étaient gravés en moi comme toutes les cicatrices internes que mon corps conservaient suite à ma tentative de suicide. Son départ, aussi, dont la mélodie m'était encore indéchiffrable. Jamais je n'avais su élucider pourquoi la Jones avait, sachant consciemment que j'étais en danger, refermer avant tant de détermination la porte de notre relation. Je n'en souffrais guère et une partie de moi assimilait entièrement que l'on ne puisse pas supporter la maladie d'Autrui - ainsi qu'on n'y est nullement tenu. Toutefois, il me paraît exister un monde entre soutenir personnellement quelqu'un et le livrer entièrement à lui-même en sachant qu'il risque de causer un acte regrettable.

Je ne faisais pas le procès de Greta cependant. Je ne m'y étais jamais évertué. Puis, secrètement, son départ avait orchestré une indéniable clef de voûte salutaire à mon état. Quand la britannique avait opté pour quitter mon logement, un voile s'était levé sur ma vision des faits. J'avais enfin réalisé que je disposais des armes nécessaires pour mettre un terme au chaos qui régissait ma vie. Je pouvais déployer les mesures qui m'autoriseraient à taire enfin ces tonitruantes et toxiques voix persistant perpétuellement dans ma tête. Je régissais ultimement ces démons que j'étais inapte d'affaiblir. Je possédais la sourdine contre ces idées noires qui m'animaient inlassablement. Je disposais la substance apte à annihiler à jamais mes idées noires.
A défaut de pouvoir contrôler ce qui me faisait du mal, j'étais maître de leur fin. J'étais capable de tout stopper indéfiniment et de m'en libérer enfin.

Le sentiment de soulagement et de sérénité issu de ce funeste constat flirte encore en moi. Parfois il me rassure, parfois il m'effraie. J'ai conscience aujourd'hui, un an plus tard, à quel point il est à double-tranchant, à quel point me sauver dans ce cas particulier en empruntant cette route rime à me ruiner. La sémantique est souvent confuse, abstraite quand pour une partie du monde l'antonyme entre vivre et mourir est flagrant. A mon sens, cependant, le choix est toujours sinueux, fréquemment tortueux, souvent laborieux.

Je tenais ardemment à me faire tatouer aujourd'hui. D'ici quelques heures, cela ferait exactement une année que j'ai attenté à mes jours. Que j'ai usé de tous les médicaments et substances toxiques que j'avais emmagasinés pour jouir de ce sentiment de contrôle sur mon désarroi à ce que j'estimais bon escient. D'ici quelques heures, 365 jours plus tôt, mon cousin Jack aurait la bonne idée de contrecarrer mes plans in extremis et enclencherait un nouveau chapitre de mon histoire.

Souvent, j'ai l'impression qu'il y a encore des débris de moi sur le carrelage de ma cuisine, dans l'ambulance qui m'a pris en charge, dans le couloir des urgences où Noam était de service. Parfois, j'ai le sentiment qu'Isaac est vraiment décédé, cette soirée-là. Et que depuis mon réveil à St Vincent's, je compose une sorte d'imposteur forcé dans une vie qui ne lui convient pas vraiment, qui n'est pas sienne. Au fil des mois, j'ai appris à la tolérer à défaut de l'accepter entièrement. J'apprends à asservir mes idées noires et la ribambelle de leurs sous-fifres qui se dressent en angoisses, anxiété, dépression, dégoût, peur, colère et bien d'autres... Au fil des trimestres, j'autorise la vérité à me happer. Quand je rejetais jadis tout diagnostic de maladie mental me concernant, petit à petit, j'en viens à accepter que la réelle solution est de prendre ce taureau par les cornes pour le coucher. Le monstre serait toujours là, mais il doit avoir espoir de savoir l'apprivoiser.

Et en honneur de tout ce cheminement, de tous ces constats, de ces nouvelles nuances d'oxygène, je voulais graver ma peau. J'avais besoin d'inscrire quelque chose contre ma chaire pour me clamer que j'étais capable de me relever et d'avancer même si ma tête me clamait constamment l'opposé. Il m'était indispensable que ma propre personne conserve quelque chose sur son épiderme qui la rattache au réel et à la vie et qui insuffle aussi force et espoir. J'avais trouvé le dessin pour et aujourd'hui, ce projet inestimable se concrétiserait.

Il est quinze heures quand je peux enfin quitter mon lieu de travail pour rejoindre Elora au tattoo parlor qui eut accepté nos deux projets de tatouages. J'étais vraiment très heureux que la jeune femme m'accompagne dans ce plan. Je considérais la Dawson comme une sœur, voire davantage lorsqu'on sait qu'elle en connait plus sur ma personne que mes véritables sœurs. Elora est un soutien inébranlable et salutaire depuis que je la connais. La reconnaissance que je voue à son égard est indéniable comme inaltérable. De plus, j'avais été présent lorsque sa mère avait malheureusement émis son dernier souffle. J'avais perçus la Dawson dans des situations extrêmes que j'aurais tant rêvé lui épargner. Alors, même si les deux chapitres de nos vies auxquels nous voulions en quelque sorte rendre hommage étaient divergents et propres à nos cœurs, cela signifiait beaucoup pour moi que nous nous tatouions ensemble.

Je rejoignais la barmaid avec du retard. De loin, son attitude semblait trahir son stress et lorsque je me rapprochais et que nous nous saluions, cette impression s'annonça véridique. « Alors t’es prêt ? Tu veux pas faire demi-tour hein ? » Le ton de la Dawson me sonnait pressant. « Non... » Je fronçais doucement les sourcils, attentionné, après avoir enlacé l'américaine. « Tu le veux ? » Même si je tenais beaucoup à me faire tatouer aujourd'hui, je tenais encore plus au bien-être d'Elora. Si elle préférait faire demi-tour et n'était pas prête ou certaine de se faire graver la peau aujourd'hui, les plans pouvaient s'annuler sans aucun problème. « Désolé pour le retard, d'ailleurs. J'ai été retenu au boulot. » Mon interlocutrice agita un paquet de bonbons devant mes yeux, m'annonçant les éventuels bienfaits du sucre avant de passer sous le stencil. « Vraiment ? » Je questionnais davantage pour faire la conversation, un sourire amusé trahissant le fait que je n'y croyais absolument pas. « C'est parti alors ? » J'invitais en prenant deux bonbons du sachets, un pour elle et un pour moi. « A la tienne ? » Je trinquais avant de déballer la sucrerie. J'étais désormais totalement sûr de la tension qui étreignait mon amie proche : j'avais pu constater dans le passé que lorsqu'elle angoissait, Elora était très bavarde. Maintenant, j'hésitais simplement à ce qui était plus judicieux entre pénétrer derechef dans le tattoo parlor pour ne pas faire demi-tour ou ne rien forcer et programmer ces tatouages un autre jour. « Ça va aller ? Si tu ne le sens pas, on peut re-planifier sans problème. Ou annuler. » Par ailleurs, si Elora avait décidé que trois tatouages lui suffisaient pour l'instant et que ça ne l'enchantait pas d'entrer dans la boutique pour me voir passer sous l'aiguille, j'étais aussi capable de faire le mien seul. L'important était qu'elle aille bien. Étonnement, même si je ne m'étais jamais fait tatouer, je ne ressentais pas d'appréhension face à cette décision et ce qui pouvait se dérouler bientôt selon la réponse de mon amie. Mes sentiments et ma volonté liés à ce tatouage étaient beaucoup trop intenses pour laisser quelconque doute ou inquiétude s'installer. Puis, même si l'acte en lui-même pouvait être douloureux, j'étais persuadé - possiblement naïvement - avoir connu pire comme souffrance.



We still hear these heartbeats clear
We left under moonlight. We went with the breeze. I bet on your hazel eyes. You set for my green.

Stay calm and get inked » ISAAC LPbofSO
Stay calm and get inked » ISAAC EeR0psT
Stay calm and get inked » ISAAC 577022hopital
Stay calm and get inked » ISAAC 2M7U0pV
Stay calm and get inked » ISAAC IcdDGTz

Stay calm and get inked » ISAAC OPSD7XP
Revenir en haut Aller en bas
Elora Dawson
l'enfant caché
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-quatre ans - (12.02.1995)
SURNOM : très souvent Elo.
STATUT : célibataire et pour l'instant c'est très bien comme cela.
MÉTIER : assistante de Milena Grimes au cabinet Grimes & Hartman le jour, serveuse dans un bar la nuit.
LOGEMENT : #28, fortitude valley
Stay calm and get inked » ISAAC Original
POSTS : 1570 POINTS : 185

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : ne connais pas son père biologique et viens de se découvrir une famille △ a perdue sa maman il y a trois mois △ discrète et travailleuse, on ne la remarque jamais vraiment △ née à New-York elle a cependant grandie à Brisbane △ amoureuse d’un homme mariée qui cinq ans de plus qu’elle △ végétarienne et fervente protectrice des animaux △ possède trois tatouages.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Stay calm and get inked » ISAAC Tumblr_mpwpk06nVt1s5227io1_500
CADE & LEONARDO #2 △ family don't end in blood. it doesn't start there either. family cares about you not what you can do for them. family's there for the good, the bad, all of it. they got your back even when it hurts. that's family.

Stay calm and get inked » ISAAC Tumblr_inline_ogsyuaKyCJ1rifr4k_500
THOMAS △ would you rescue me? would you get my back? would you take my call when I start to crack? would you rescue me? would you rescue me when I'm by myself? when I need your love, if I need your help. would you rescue me?

Stay calm and get inked » ISAAC Tumblr_nn0szbcaQ21qh1blro4_r1_500
ISAAC #2 △ hold on, to me as we go, as we roll down this unfamiliar road and although this wave is stringing us along. just know you’re not alone, because i’m going to make this place your home.


RPs TERMINÉS : Milena #1ThomasItziar #1TommyNoam #1Isaac #1CadeLéonardo #1Thomas #2Itziar #2Andy
PSEUDO : paindep.
AVATAR : lili reinhart.
CRÉDITS : (avatar) carolcorps.
DC : la tempête émotionnelle, bailey & le marine irlandais, cian
INSCRIT LE : 03/07/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t20534-i-wanna-give-you-wild-love-elora http://www.30yearsstillyoung.com/t20571-you-ll-find-me-in-the-region-of-the-summer-stars-elora

Stay calm and get inked » ISAAC Empty
Message(#) Sujet: Re: Stay calm and get inked » ISAAC Stay calm and get inked » ISAAC EmptySam 25 Mai - 15:48



Stay calm and get inked
Isaac & Elora #2
22 Mars 2019


Je me sens idiote à être aussi nerveuse. J’ai déjà trois tatouages qui ornent ma peau. Je sais exactement comment cela fonctionne, d’ailleurs je me suis toujours fait tatouer par le tatoueur qui va nous prendre en charge avec Isaac. Je lui fais entièrement confiance. C’est un véritable artiste avec ses aiguilles et je ne regrette aucun de mes tatouages. Pourtant, cela me rend nerveuse. Peut-être même bien plus que les fois précédentes sans que je n’arrive à l’expliquer. Je sautille d’un pied à l’autre en attendant Isaac. Lorsqu’il m’a fait part de sa volonté de se faire tatouer, je n’ai pas attendu longtemps avant de lui demander si je pouvais venir avec lui. Quelques temps après le décès de maman, j’ai commencé à avoir cette envie de graver un souvenir d’elle sur ma peau. Une manière de me prouver qu’elle ne sera jamais loin, toujours auprès de moi, malgré tout. Il m’a fallu du temps avant de trouver le dessin parfait, mais je l’ai sur un papier bien plié dans mon agenda depuis des mois. J’attendais d’avoir un peu d’argent pour prendre rendez-vous et puis Isaac m’as parler de son désir de tatouage et j’ai décidé de me lancer avec lui. Je suis sûre de moi. Je sais que je veux ce tatouage et pourtant, je suis nerveuse. Encore plus lorsque je me rends compte que mon ami est en retard. J’ai soudainement envie de faire demi-tour sans pouvoir l’expliquer. Je me sens comme mal à l’aise, soudainement bien trop effrayée par l’idée d’une aiguille qui marque ma peau. Heureusement, j’aperçois le visage familier d’Isaac au loin m’empêchant de prendre la fuite.

Après une étreinte en guise de bonjour, Isaac s’excuse pour son retard, ayant été retenu au travail. « C’est rien t’en fais pas, j’ai pas attendu longtemps. » Je suis arrivé seulement quelques minutes avant lui, ce n’est pas comme s’il m’avait fait attendre pendant des heures. Encore un peu agitée, je finis par secouer mon sac de bonbons sous le nez d’Isaac. J’ai conscience que cette histoire de sucre est très probablement une légende, mais c’est quelque chose qui me rassure et un rituel que j’ai mis en place pour chacun de mes tatouages. Je parle vite, bien trop vite et je sais qu’Isaac a tout de suite compris que je n’étais qu’un sac de nerfs. Pourtant, il prend le temps d’après une sucrerie dans le paquet et nous fait trinquer en souriant. C’est un geste tout ce qu’il y a de plus anodin et pourtant, je me sens déjà un peu moins nerveuse grâce à la présence du brun. Il a cette faculté de toujours me poser, me permettre de me calmer quelque peu. Il est cette force tranquille qui me tient en place. « A la nôtre et à nos futurs tattoos. » dis-je en trinquant donc avec lui avant d’engloutir mon bonbon rapidement suivi par un deuxième. J’ai toujours été très gourmande et les bonbons en gélatine ont toujours été mon pêché mignon. Je crois que le paquet ne va pas faire long feu.

Comme je m’en doutais, mes paroles discontinues ont mis la puce à l’oreille de mon ami. Avant d’ouvrir la porte de la boutique, il se tourne vers moi, voulant s’assurer que je vais bien. L’espace d’un instant, j’ai envie de lui dire que je ne suis pas vraiment sûre de moi. Puis je me souviens pourquoi nous sommes ici à la base. Isaac veut se faire tatouer et il tenait réellement à ce que cela se fasse aujourd’hui. J’ai appris très récemment que le beau brun avait attenté à ses jours et il ne m’a pas fallu bien longtemps pour assembler les pièces du puzzle. Il ne m’a jamais réellement parlé de ce jour-là. Isaac ne m’a jamais dit ce qu’il avait fait, qui l’avait retrouvé, rien. Je ne sais rien et c’est bien mieux comme cela. Je n’arrive pas à imaginer un monde ou Isaac n’est plus. J’avais remarqué ses absences au bar, mais je n’avais pas réellement cherché à en savoir plus et aujourd’hui je m’en veux cruellement. Bien entendu, je ne lui dirais jamais tout cela, je ne veux pas qu’il culpabilise, mais je m’en veux de ne pas avoir été plus présente pour lui. Je ne sais donc pas grand-chose de cette sombre journée, mais je sais qu’aujourd’hui marque cette date anniversaire et Isy tiens à se faire graver la peau aujourd’hui. J’ai compris à quel point cela était important pour lui et rien que pour cela, je ne vais pas faire demi-tour. Je suis véritablement touchée qu’il est accepté que je sois présente avec lui aujourd’hui et je compte bien rester auprès de lui. Alors, doucement, je glisse ma main dans la sienne, un sourire aux lèvres. « Ça va aller. » dis-je tout en serrant sa main dans la mienne. « On va le faire. Je sais à quel point, c’est important pour toi. » Mon regard croise le sien et je ne peux m’empêcher de lui demander en retour. « Ça va aller toi ? » Juste pour me rassurer, pour être sûr que cela ne va pas le renvoyer vers des souvenirs un peu trop sombres.

Je souhaite tout de même le rassurer sur mon comportement. Je connais Isaac et il cherchera à faire passer mon bien-être avant le sien, alors que c'est juste une petite angoisse qui va rapidement passer. « Juste… Je sais pas c’est idiot que je sois nerveuse comme cela. » Un petit rire s’échappe d’entre mes lèvres tandis que je hausse des épaules. « Mais je suis sûre de moi, je veux ce dessin sur ma peau. » Je hoche la tête, pris d’une soudaine assurance qui m’avais manqué jusqu’à présent. Je relève les yeux pour observer l’enseigne et tire légèrement sur la main de mon ami. « Aller, on y va, il doit nous attendre. » Je pousse doucement la porte de la boutique et entre dans l’endroit. J’aime beaucoup la décoration, et même si je me sens toujours aussi nerveuse, je sais que je ne ferais pas demi-tour. Tant qu’Isaac est auprès de moi, ça ira. La secrétaire du tatoueur nous demande de patienter quelques minutes et je vais prendre place sur un des canapés, sortant le dessin de mon agenda. Je l’ai déjà donné à l’artiste, mais j’ai besoin de le regarder encore une fois. J’observe le croquis un instant avant de me tourner vers Isaac toujours auprès de moi. « Qui passe en premier ? Toi ? »   


† Speak and open up your mind. It's something you should do all the time, keep exploring, seek and find. You know you might surprise yourself

Revenir en haut Aller en bas
Isaac Jensen
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 34 ans (13.05.85)
SURNOM : Isy
STATUT : Amoureux d'une étoile
MÉTIER : Infirmier au service des urgences, infirmier bénévole à la croix rouge et aux flying doctors, assistant-coach bénévole de football australien
LOGEMENT : Une maison en relooking intensif située au #17 toowong
Stay calm and get inked » ISAAC Tumblr_inline_nym0jiCpcd1tae3h3_250
POSTS : 6909 POINTS : 530

PETIT PLUS : Est à Brisbane depuis ses 18 ans ∆ à 21 ans, il est diplômé infirmier et commence à travailler sur le pool de remplacement de St Vincent ∆ joueur de football australien de haut niveau, une suite de blessures met terme à sa carrière à ses 25 ans. Il se réoriente et travaille en tant qu'ambulancier ∆ à 28 ans, il est positionné sur un poste d'infirmier au service des urgences de St Vincent ∆ à 32 ans il se fiance à sa copine de plusieurs années mais ils se séparent quelques mois plus tard ∆ en mars 2018, il attente à ses jours ∆ il reprend son poste en septembre 2018.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : fresque participativecalebquinn

Stay calm and get inked » ISAAC Tumblr_nd56smzyuV1tm59yyo1_500
i can feel your heart beat when i'm all alone
mcjen #7mcjen #8

Stay calm and get inked » ISAAC Pim4
the big bang crew
nicolas #2noa #3jane #1

Stay calm and get inked » ISAAC Tumblr_mc3u035Vdq1rdutw3o1_500
family
oakleyjackellie

Stay calm and get inked » ISAAC E4jx
this pub
easy² #3elora #2

Stay calm and get inked » ISAAC Tenor
caring is our essence
stephenjustine

RPs TERMINÉS : mcjen #1easy² #1faithgrisaac #1siaicarternoa #1kane #1yasmine #1mazearthurmattmcjen #2terminusgrisaac #2mayaeasy² #2noa #2kane #2degrassinicolas #1mcjen #3mcjen #4elora #1wendyyasmine #2mcjen #5mcjen #6cwcvli
AVATAR : Julian Morris
CRÉDITS : chevalisse, loonywaltz (ub)
DC : Levi McGrath & Allie Oakheart
INSCRIT LE : 08/04/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t19429p45-isy-strive-for-progress-not-perfection http://www.30yearsstillyoung.com/t19472-isy-notebook http://www.30yearsstillyoung.com/t19473-isaac-jensen http://www.30yearsstillyoung.com/t19596-isaac-jensen

Stay calm and get inked » ISAAC Empty
Message(#) Sujet: Re: Stay calm and get inked » ISAAC Stay calm and get inked » ISAAC EmptySam 1 Juin - 15:27



Stay calm and get inked
Isaac & Elora #2
22 Mars 2019


Je perçois le stress qui use férocement les nerfs d'Elora dès que nous nous saluons. Incertain toutefois de l'état de nervosité dans lequel se situe mon amie, je m'excuse en premier lieu du retard que j'ai à notre rendez-vous, ayant été retenu au travail. Un sourire rassuré se dessine sur mes lippes lorsqu'elle m'assure que ce n'est rien et je l'invite à trinquer après qu'elle ait agité sous mon nez un sac de bonbons, le sucre ayant manifestement de possibles bienfaits pré-tatouage. J'ai un peu de mal à y croire, mais j'ai également beaucoup appris ces derniers mois sur le pouvoir du mental qui s'accroît en suivant par exemple une routine, en recherchant du confort en mangeant quelque chose de particulier, en reproduisant un événement du passé qui nous invoquait des sentiments positifs... Peut-être en était-il de même pour les sucreries, qu'elles pouvaient libérer des souvenirs enfantins ou procurer un petit boost d'énergie qui nous permettrait de nous sentir d'attaque pour passer sous l'aiguille du tatoueur.

Avant de franchir ce pas, je tenais néanmoins à m'assurer qu'Elora désirait toujours se faire graver la peau en ce jour. Si cette date était cruciale pour moi et offrait une sémantique à l'acte, le bien-être de la jeune femme passait indéniablement avant ces points. J'avais accepté avec grand plaisir que la Dawson m'accompagne pour que l'on se fasse tatouer ensemble ; si j'avais su qu'elle avait dans l'idée d'ajouter une autre oeuvre d'art à son corps, je lui aurais probablement même demandé si ça l'intéressait qu'on prenne nos rendez-vous au tatoueur l'un à la suite de l'autre. La barmaid représentait quelqu'un de très important dans ma vie. Partager ceci avec elle, sachant comment elle percevait le fait que j'ai attenté à mes jours et qu'elle ne m'avait jamais blâmé ou critiqué pour avoir passé à un tel acte mais s'était montrée au contraire compréhensive et pleine d'empathie, m'était inestimable. Il s'agissait de personnalités comme Elora dont je souhaitais m'entourer, car je savais que grâce à elles, je parviendrais à m'en sortir. Aussi, Elora avait de l'expérience en tatouage et avait su de suite trouver le tatoueur parfait à mes yeux. S'il avait su répondre aux attentes de la jeune femme, il avait également répondu favorablement à ma demande de manière à ce que je sois très satisfait et certain du choix de dessin qui finirait sur mon épiderme.

La jeune femme glissa sa main dans la mienne et nous faisions désormais face au tattoo parlor. J'entendais mon interlocutrice m'indiquer et me répéter que ça allait aller tout en s'assurant que je n'avais pour ma part pas changé d'avis et rappelant qu'elle savait à quel point ce tatouage en ce jour m'était important. Je hochais doucement la tête en signe de dénégation et confiais : « Oui, ça va aussi. Mais t'es plus importante pour moi que faire ce tatouage aujourd'hui, tu sais. » Elora me semble se ragaillardir et rit doucement en considérant idiot qu'elle soit si nerveuse. « C'est pas rien, un tatouage... » Je lui assure doucement, passant outre le fait que ceux-ci soient irrémédiables et non sans douleur. A mon sens, ces arguments pour justifier le fait qu'orner à perpétuité de tels dessins sur la peau n'est pas anodin n'étaient pas spécialement les plus judicieux pour pallier l'inquiétude d'Elora. Cette dernière me certifia une dernière fois qu'elle était certaine de concrétiser ce projet et je hochais la tête avec un sourire. Je ne souhaitais rien presser. On allait vivre toute notre vie avec nos choix de dessins, autant procéder à notre rythme.

Lorsque nous pénétrâmes l'installation du tatoueur, la secrétaire nous invita à prendre place sur les fauteuils de la salle d'attente. Je parcourais une nouvelle fois les différents ouvrages affichés sur les murs puis posais mon regard sur un catalogue ouvert à une page de différentes espèces d'oiseaux proposées en tatouages. « Qui passe en premier ? Toi ? » Je n'avais absolument pas pensé à cet aspect et avec un rictus indifférent et un hochement d'épaule, je répliquais : « Comme tu préfères. » Je savais que pour ma part, que je passe en premier ou deuxième, ma détermination resterait indemne. Je ne pensais pas me dégonfler en entendant le bruit de l'aiguille sur la chaire d'Elora ou autre. J'avais tendance à voir et subir une quantité de scènes gores dans mon métier et en quelque sorte, même si je n'étais pas insensible à la douleur ni la souffrance d'Autrui, j'en avais développé une bonne tolérance. Cependant, je pouvais comprendre que lorsqu'on était anxieux ou impatient, l'on pouvait préférer passer en premier pour être en quelque sorte débarrassé ou en deuxième pour avoir la voie ouverte. Ainsi, j'offrais la possibilité de choisir à Elora sans problème, dans l'optique de la mettre la plus à l'aise possible.

Le précédent client sortit du petit cabinet et au pansement qu'il portait à sa jambe, j'en devinais qu'il venait de compléter ou démarrer une oeuvre assez conséquente. J'eus alors une petite pensée pour Kane qui avait directement opté pour des manches de tatouages. Avant cette année, je n'avais jamais songé pour ma part à me faire tatouer, même si je n'avais absolument rien contre cette pratique. D'un côté, je ne ressentais pas ce besoin de graver ma peau d'une quelconque indication et de l'autre, je pensais que c'était peut-être mieux ainsi vu que certains centres hospitaliers refusent que leurs agents aient des tatouages visibles. Je connaissais certains collègues qui devaient panser la zone de leur tatouage sous ordre de leur cadre. Le mien semblait assez ouvert sur cette notion toutefois et dans le pire des cas, le tatouage que j'ambitionnais était plutôt discret et facile à masquer. « Ils ont été lents à faire, tes précédents tatouages ? » Je questionnais, curieux de déterminer combien de temps Elora avait pu rester sous l'impact d'une aiguille pour arborer les symboles de son choix. Je me demandais par ailleurs s'il y avait un maximum d'heures sous le pistolet du tatoueur à ne pas atteindre. Je ne voyais pas spécialement de raison pour une telle règle, si ce n'est celles des conditions de travail de l'artiste, mais j'étais loin d'être un expert en la matière. Dans tous les cas, l'homme qui nous précédait avait dû passer une bonne quantité d'heures ici et vu qu'il prenait un nouveau rendez-vous avec la secrétaire, il n'était apparemment pas resté sur sa fin.



We still hear these heartbeats clear
We left under moonlight. We went with the breeze. I bet on your hazel eyes. You set for my green.

Stay calm and get inked » ISAAC LPbofSO
Stay calm and get inked » ISAAC EeR0psT
Stay calm and get inked » ISAAC 577022hopital
Stay calm and get inked » ISAAC 2M7U0pV
Stay calm and get inked » ISAAC IcdDGTz

Stay calm and get inked » ISAAC OPSD7XP
Revenir en haut Aller en bas
Elora Dawson
l'enfant caché
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-quatre ans - (12.02.1995)
SURNOM : très souvent Elo.
STATUT : célibataire et pour l'instant c'est très bien comme cela.
MÉTIER : assistante de Milena Grimes au cabinet Grimes & Hartman le jour, serveuse dans un bar la nuit.
LOGEMENT : #28, fortitude valley
Stay calm and get inked » ISAAC Original
POSTS : 1570 POINTS : 185

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : ne connais pas son père biologique et viens de se découvrir une famille △ a perdue sa maman il y a trois mois △ discrète et travailleuse, on ne la remarque jamais vraiment △ née à New-York elle a cependant grandie à Brisbane △ amoureuse d’un homme mariée qui cinq ans de plus qu’elle △ végétarienne et fervente protectrice des animaux △ possède trois tatouages.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Stay calm and get inked » ISAAC Tumblr_mpwpk06nVt1s5227io1_500
CADE & LEONARDO #2 △ family don't end in blood. it doesn't start there either. family cares about you not what you can do for them. family's there for the good, the bad, all of it. they got your back even when it hurts. that's family.

Stay calm and get inked » ISAAC Tumblr_inline_ogsyuaKyCJ1rifr4k_500
THOMAS △ would you rescue me? would you get my back? would you take my call when I start to crack? would you rescue me? would you rescue me when I'm by myself? when I need your love, if I need your help. would you rescue me?

Stay calm and get inked » ISAAC Tumblr_nn0szbcaQ21qh1blro4_r1_500
ISAAC #2 △ hold on, to me as we go, as we roll down this unfamiliar road and although this wave is stringing us along. just know you’re not alone, because i’m going to make this place your home.


RPs TERMINÉS : Milena #1ThomasItziar #1TommyNoam #1Isaac #1CadeLéonardo #1Thomas #2Itziar #2Andy
PSEUDO : paindep.
AVATAR : lili reinhart.
CRÉDITS : (avatar) carolcorps.
DC : la tempête émotionnelle, bailey & le marine irlandais, cian
INSCRIT LE : 03/07/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t20534-i-wanna-give-you-wild-love-elora http://www.30yearsstillyoung.com/t20571-you-ll-find-me-in-the-region-of-the-summer-stars-elora

Stay calm and get inked » ISAAC Empty
Message(#) Sujet: Re: Stay calm and get inked » ISAAC Stay calm and get inked » ISAAC EmptyLun 10 Juin - 16:48



Stay calm and get inked
Isaac & Elora #2
22 Mars 2019


Voir Isaac aussi calme et sûr de lui m’aide à retrouver une certaine tranquillité. Je sais parfaitement que ma nervosité ne me fera pas reculer. Après tout, cela a été la même chose les trois premières fois et je suis toujours ressorti avec mon tatouage sur la peau. Je crois que je me mets juste un peu trop de pression et que l’acte de graver un dessin sur mon corps pour le reste de ma vie me stresse plus que de raison. Je sais que je suis sûre de moi. Ce tatouage, j’y ai pensé pendant des mois et des mois. Je ne suis pas une bonne dessinatrice, mais heureusement mon meilleur ami sait se débrouiller avec un crayon entre les doigts. J’ai longuement parlé de mon idée avec Noam, il est celui qui me connaît le mieux et il n’a pas été long à comprendre mon idée et à la réaliser. Il y a plusieurs croquis, la perfectionniste que je suis voulais toujours changer un petit détail. Heureusement, Noam a de la patience avec moi, parce que j’ai failli le rendre dingue quand même. Je voulais juste avoir le dessin parfait et maintenant, je veux l’avoir sur ma peau. Je dois juste me calmer un petit peu et heureusement Isaac est là. Ce n’était pas spécialement prévu à la base, mais je suis vraiment heureuse de faire cela avec lui. Finalement, c’est la meilleure idée que l’on pouvait avoir.

Face au tattoo parlor, ma main glisser dans celle d’Isaac, nous échangeons sur le fait d’être sûr de vouloir faire cela aujourd’hui. Je sais très bien qu’il a remarqué ma nervosité et que c’est pour cela qu’il me pose ce genre de questions. Il est comme cela Isaac, il fera toujours passer le bonheur des autres avant le sien. Ce qu’il oublie, c’est que je le connais aussi bien qu’il me connaît. Je sais qu’il a décidé de se faire tatouer aujourd’hui, car cette date est importante pour lui. Je ne veux pas le forcer à m’en parler, mais je sais que c’est important pour lui et rien que pour cela, je ne reculerai pas. Je pourrais annuler mon tatouage et rester auprès de lui, mais je n’en ai pas envie. Ce tatouage, je l’ai prévu pour une raison bien précise également et je crois que j’ai besoin de passer cette étape. Aussi dur soit-elle. « Ne te fais pas de souci pour moi Isy. » Plus facile à dire qu’à faire pour lui, c’est certains, mais je me devais de lui rappeler. Si je suis ici devant cette boutique avec lui, c’est que j’avais bien réfléchi à tout cela. « J’ai vraiment envie de ce tatouage, je… Je crois que c’est juste tout ce qu’il représente qui me freine un peu. » dis-je doucement en fuyant le regard de mon ami. Faire ce tatouage en hommage à ma maman, c’est réellement prendre conscience qu’elle est partie. Dans quelques mois, cela fera un an et j’ai toujours autant de mal à le réaliser. Parfois, je me surprends à passer devant notre ancienne maison et à regarder par les fenêtres pour voir si j’aperçois sa silhouette. Lorsque mon téléphone sonne, j’espère parfois que c’est elle qui m’appelle et qu’elle me racontera sa journée avant de me dire qu’elle m’aime. C’est une étape difficile à passer, mais je veux réellement le faire. Comme pour avoir un peu plus de soutiens, je serre la main d’Isaac un peu plus fort dans la mienne. « Un peu dur de penser à maman, mais ça va aller. » Je lui souris timidement et nous finissons par entrer dans le tattoo parlor, plus motivé que jamais.

Une fois installer dans la salle d’attente, je demande à Isaac s’il souhaite passer en premier ou pas. Bien entendu, le jeune brun étant qui il est, me laisse l’option de choisir. J’aurais dû m’y attendre après tout, mais je préférais lui demander s’il voulait être le premier à passer sous l’aiguille.« Mon dessin va être un peu long, je sais pas ce que tu as prévu, mais si tu préfères ne pas attendre deux heures à mes côtés passe en premier. » Je ne vais pas faire quelques choses de très gros, mais le dessin est empli de traits fins et je compte demander que les ombres soient faites sous forme de petits points et non pas juste du noir et du gris. Je sais que c’est une technique qui prendra forcément un peu plus de temps. « Après, si tu préfères voir ce que ça donne avant d’y passer aussi, je passe en première. » En gros, on n’est pas plus avancé et cela me fait rire. On veut tellement faire passer le bien-être de l’autre avant que l’on n’arrive pas à prendre une décision. « Tu sais quoi, c’est ta journée. Donc tu décides. » Ou comment se débarrasser de la responsabilité de prendre une décision assez rapidement. Je me tourne vers Isaac pour lui faire mon plus beau sourire. Je sais qu’avec cela, je vais forcément gagner. Au bout de quelques minutes, un homme fini par sortir du fond de la boutique, un beau bandage sur la jambe. Il a l’air d’avoir une belle pièce là-dessous et semble ne pas l’avoir encore fini puisqu’il prend un nouveau rendez-vous. J’adore les tatoueurs qui prennent le temps de faire les choses bien pour leurs clients. Mon attention se reporte sur Isaac après qu’il m’ait posé une nouvelle question. « Oh euh… Jamais plus d’une heure. » dis-je en pensant à mes trois tatouages. « Le trèfle et la flèche ont été assez rapides, pas plus d’une demie heure, je dirais. » dis-je tout en pointant les fameux tatouages. Je tourne mon bras vers Isaac afin de lui montrer le dernier que j’ai pu faire, une vague dans le creux de mon bras, près du coude. « Celui-là a été le plus long, parce qu’il y a pleins de petits traits, tu vois. Mais ça avait pris une heure, pas plus si je me souviens bien. » Je souris et repose mon bras le long de mon corps. « Honnêtement le "pire" c’est le début, après ça va mieux. » Au bout d’un moment, la peau est comme anesthésier a force d’avoir été piqué plusieurs fois et on finit par s’habituer au bruit et a cette idée qu’une aiguille nous rentre dans la peau plusieurs fois à la seconde. « Je sais pas où tu veux le faire, mais il paraît que certains endroits sont plus douloureux que d’autre. » finis-je par ajouter en haussant les épaules.     


† Speak and open up your mind. It's something you should do all the time, keep exploring, seek and find. You know you might surprise yourself

Revenir en haut Aller en bas
Isaac Jensen
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 34 ans (13.05.85)
SURNOM : Isy
STATUT : Amoureux d'une étoile
MÉTIER : Infirmier au service des urgences, infirmier bénévole à la croix rouge et aux flying doctors, assistant-coach bénévole de football australien
LOGEMENT : Une maison en relooking intensif située au #17 toowong
Stay calm and get inked » ISAAC Tumblr_inline_nym0jiCpcd1tae3h3_250
POSTS : 6909 POINTS : 530

PETIT PLUS : Est à Brisbane depuis ses 18 ans ∆ à 21 ans, il est diplômé infirmier et commence à travailler sur le pool de remplacement de St Vincent ∆ joueur de football australien de haut niveau, une suite de blessures met terme à sa carrière à ses 25 ans. Il se réoriente et travaille en tant qu'ambulancier ∆ à 28 ans, il est positionné sur un poste d'infirmier au service des urgences de St Vincent ∆ à 32 ans il se fiance à sa copine de plusieurs années mais ils se séparent quelques mois plus tard ∆ en mars 2018, il attente à ses jours ∆ il reprend son poste en septembre 2018.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : fresque participativecalebquinn

Stay calm and get inked » ISAAC Tumblr_nd56smzyuV1tm59yyo1_500
i can feel your heart beat when i'm all alone
mcjen #7mcjen #8

Stay calm and get inked » ISAAC Pim4
the big bang crew
nicolas #2noa #3jane #1

Stay calm and get inked » ISAAC Tumblr_mc3u035Vdq1rdutw3o1_500
family
oakleyjackellie

Stay calm and get inked » ISAAC E4jx
this pub
easy² #3elora #2

Stay calm and get inked » ISAAC Tenor
caring is our essence
stephenjustine

RPs TERMINÉS : mcjen #1easy² #1faithgrisaac #1siaicarternoa #1kane #1yasmine #1mazearthurmattmcjen #2terminusgrisaac #2mayaeasy² #2noa #2kane #2degrassinicolas #1mcjen #3mcjen #4elora #1wendyyasmine #2mcjen #5mcjen #6cwcvli
AVATAR : Julian Morris
CRÉDITS : chevalisse, loonywaltz (ub)
DC : Levi McGrath & Allie Oakheart
INSCRIT LE : 08/04/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t19429p45-isy-strive-for-progress-not-perfection http://www.30yearsstillyoung.com/t19472-isy-notebook http://www.30yearsstillyoung.com/t19473-isaac-jensen http://www.30yearsstillyoung.com/t19596-isaac-jensen

Stay calm and get inked » ISAAC Empty
Message(#) Sujet: Re: Stay calm and get inked » ISAAC Stay calm and get inked » ISAAC EmptyDim 30 Juin - 22:01



Stay calm and get inked
Isaac & Elora #2
22 Mars 2019


Au fil de la conversation, je découvre que la nervosité d'Elora n'est pas uniquement générée par le fait de se tatouer indéfiniment et douloureusement la peau mais est aussi due à toute la signification de l'oeuvre à inscrire sur sa chaire. J'étais présent lorsque la mère de la jeune femme eût à s'envoler et j'ai été témoin de l'abominable douleur que cela avait provoqué à son enfant. Je ne pouvais qu'imaginer la teneur de ce que perdre un parent pouvait infliger comme chagrin, mais par l'expérience de mes proches, je savais que l'on ne se remettait jamais réellement de ces tragédies. On apprend doucement, progressivement, à vivre avec la douleur, mais on ne pallie jamais ces absences, on ne guérit jamais ces peines lancinantes. J'observais avec affection et attention mon amie et expirais doucement lorsqu'elle me serra, doté d'un peu plus de force, la main. Je comprenais mieux toute l'importance de ce tatouage désormais ainsi que tous les souvenirs qu'il ferait inexorablement remonter. En quelque sorte, aujourd'hui, Elora et moi avions deux sources de désarrois à graver sur notre peau, deux preuves que l'on parvenait à survivre malgré la souffrance et qu'on ne désirait pas la renier, mais bien l'apprivoiser, aussi ardu cela puisse être. J'attirais doucement l'étudiante contre moi et déposais un baiser amical contre sa tempe avant que nous entrâmes dans le tattoo parlor. « Ça va aller, » je confirmais, faisant écho à ses propres paroles.

Une fois installés dans la salle d'attente de l'artiste, la Dawson me demandait si je préférais me faire tatouer la peau avant ou après elle. L'ordre de passage m'était tout à fait égal et je ne pus retenir une certaine surprise en entendant que mon amie proche comptait bien deux heures de travail pour réaliser son tatouage. « J'ai rien de prévu à part être ici. Je peux te tenir compagnie pendant ces deux heures sans souci et avec plaisir. » J'offrais sincèrement avec un sourire à mon interlocutrice. J'étais aussi très intrigué et impatient à l'idée de constater le résultat du dessin pour lequel Elora avait opté. J'avais conscience de sa forte et sincère sémantique et j'étais persuadé que sa forme physique allait être sublime dans son unicité. « Je ne pense pas que le mien sera long. Tu veux voir le croquis ? » Je suggérais à la blonde. L'oeuvre en elle-même n'était pas exceptionnelle, elle pouvait même être caractérisée de très basique parce qu'elle était composée d'éléments peu saugrenus. L'association de ceux-ci pouvait cependant interloquer puisqu'il s'agissait d'un point-virgule sectionnant une ligne d'électrocardiogramme. J'avais été assez pointilleux dans la représentation de cette fréquence comme dans l'emplacement du point-virgule, et heureusement, Ginny m'avait accordé toute sa patience et son talent pour retranscrire sur papier l'identique de ce que j'avais en tête. Quant à l'emplacement sur mon corps, il m'était venu naturellement : ce tatouage se tiendrait à l'intérieur de mon avant-bras, dans le premier tiers supérieur de celui-ci. Je ne comptais ni cacher cette oeuvre, ni l'exhiber. Ce projet m'était avant tout personnel mais je n'éprouvais absolument aucune honte face à sa future présence ou de sa signification. Par ailleurs, je souhaitais qu'il se localise à un endroit sur lequel je n'aurais jamais de misère à poser mon regard en cas de coup dur, ce tatouage agissant alors tel un memento dédié à me remémorer d'où je venais et ce que j'avais accompli jusqu'ici pour ultimement ne pas lâcher prise sur mon combat.

« Après, si tu préfères voir ce que ça donne avant d’y passer aussi, je passe en première. » me proposait la barmaid. « Tu sais quoi, c’est ta journée. Donc tu décides. » Je ris doucement en remarquant que l'on tournait en rond, l'un comme l'autre tenant à faire passer le bonheur de son proche en premier. Je considérais assez singulier également que la jeune femme estime cette journée comme étant la mienne. Je l'avais informée pourquoi je souhaitais réaliser ce tatouage ce 22 mars - qui marquait le terme pile d'une année écoulée suite à ma tentative de suicide -, en revanche, en aucun cas je me trouvais au stade où j'étais capable de m'approprier cette journée. Avec ses propos, Elora m'indiquait une nouvelle phase que j'aurais à traverser dans le cadre de ma convalescence. Toutefois,  je ne souhaitais pas spécialement prendre la décision de qui allait subir l'aiguille du tatoueur en premier et m'en remettais sournoisement au destin. Je me relevais et fouillais mes poches à la recherche d'une pièce. « Pile c'est toi, face c'est moi. » J'annonçais avec un rictus joueur. Je lançais la pièce et la plaquais contre le dos de ma main. « Face. » Je lisais avant de montrer la pièce à Elora et me rasseoir à ses côtés.

Un client sortit de l'atelier avec une jambe pansée et je ne pouvais m'empêcher de me demander à quoi ressemblait sa nouvelle acquisition. Il s'orienta derechef vers la secrétaire afin de prendre un nouveau rendez-vous et toujours curieux par rapport au temps que prendrait le futur ouvrage de mon amie, je la questionnais quant à la durée de réalisation de ses précédents arts. Elle m'informa que la flèche et le trèfle qu'elle arborait avaient été réalisés en moins d'une demi-heure et la vague au creux de son bras avait été gravée en environ une heure. J'observais cette dernière et demandais : « Ils ont tous été faits par le même tatoueur ? »

Elora indiqua par la suite que selon la zone que l'aiguille du tatoueur approchait, la douleur changeait. Je hochais la tête, considérant ceci tout à fait logique. Certaines zones du corps humain sont bien plus sensibles que d'autres, parce qu'elles sont moins protégées par le gras ou la peau ou que y reposent nombreuses terminaisons nerveuses. « Je pense que j'ai dû prendre une des zones les moins risquées à ce niveau-là. Il sera sur mon avant-bras. Et le tien ? » J'interrogeais, intéressé. « Tes autres tatouages, ils sont aussi liés à une personne ? »



We still hear these heartbeats clear
We left under moonlight. We went with the breeze. I bet on your hazel eyes. You set for my green.

Stay calm and get inked » ISAAC LPbofSO
Stay calm and get inked » ISAAC EeR0psT
Stay calm and get inked » ISAAC 577022hopital
Stay calm and get inked » ISAAC 2M7U0pV
Stay calm and get inked » ISAAC IcdDGTz

Stay calm and get inked » ISAAC OPSD7XP
Revenir en haut Aller en bas
Elora Dawson
l'enfant caché
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-quatre ans - (12.02.1995)
SURNOM : très souvent Elo.
STATUT : célibataire et pour l'instant c'est très bien comme cela.
MÉTIER : assistante de Milena Grimes au cabinet Grimes & Hartman le jour, serveuse dans un bar la nuit.
LOGEMENT : #28, fortitude valley
Stay calm and get inked » ISAAC Original
POSTS : 1570 POINTS : 185

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : ne connais pas son père biologique et viens de se découvrir une famille △ a perdue sa maman il y a trois mois △ discrète et travailleuse, on ne la remarque jamais vraiment △ née à New-York elle a cependant grandie à Brisbane △ amoureuse d’un homme mariée qui cinq ans de plus qu’elle △ végétarienne et fervente protectrice des animaux △ possède trois tatouages.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Stay calm and get inked » ISAAC Tumblr_mpwpk06nVt1s5227io1_500
CADE & LEONARDO #2 △ family don't end in blood. it doesn't start there either. family cares about you not what you can do for them. family's there for the good, the bad, all of it. they got your back even when it hurts. that's family.

Stay calm and get inked » ISAAC Tumblr_inline_ogsyuaKyCJ1rifr4k_500
THOMAS △ would you rescue me? would you get my back? would you take my call when I start to crack? would you rescue me? would you rescue me when I'm by myself? when I need your love, if I need your help. would you rescue me?

Stay calm and get inked » ISAAC Tumblr_nn0szbcaQ21qh1blro4_r1_500
ISAAC #2 △ hold on, to me as we go, as we roll down this unfamiliar road and although this wave is stringing us along. just know you’re not alone, because i’m going to make this place your home.


RPs TERMINÉS : Milena #1ThomasItziar #1TommyNoam #1Isaac #1CadeLéonardo #1Thomas #2Itziar #2Andy
PSEUDO : paindep.
AVATAR : lili reinhart.
CRÉDITS : (avatar) carolcorps.
DC : la tempête émotionnelle, bailey & le marine irlandais, cian
INSCRIT LE : 03/07/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t20534-i-wanna-give-you-wild-love-elora http://www.30yearsstillyoung.com/t20571-you-ll-find-me-in-the-region-of-the-summer-stars-elora

Stay calm and get inked » ISAAC Empty
Message(#) Sujet: Re: Stay calm and get inked » ISAAC Stay calm and get inked » ISAAC EmptyLun 8 Juil - 5:32



Stay calm and get inked
Isaac & Elora #2
22 Mars 2019


Depuis que je connais Isaac, et cela commence à faire un moment, il a toujours été très attentif avec moi. Je ne sais pas si cela vient de son métier ou uniquement de son caractère, mais cette manière qu’il a de toujours faire attention aux autres me fait chaud au cœur. Nous sommes ici pour lui à la base et pourtant, il prend tout le temps nécessaire pour s’assurer que je vais bien et que je suis véritablement sûre de vouloir entrer dans ce tattoo shop. Je sais que je ne veux pas faire demi-tour, j’attends ce moment depuis bien trop longtemps. Pourtant, penser à ma maman me rends quelque peu fébrile. Faire ce tatouage en hommage pour elle, c’est vraiment se prendre en pleine tête qu’elle est vraiment partie et qu’elle ne reviendra jamais. Je ne sais pas si je l’accepte réellement pour le moment. Cette idée qu’à vingt-quatre ans, je ne reverrais jamais ma maman. Et surtout que j’ai perdu la seule personne qui m’était la plus chère dans ce monde. Penser à tout cela fait monter les larmes, encore plus lorsqu’à mes côtés, Isaac m’assure que ça va aller. Je hoche la tête timidement. Bien sûr que ça va aller, il me faut juste un tout petit peu plus de temps pour l’accepter pleinement. Heureusement, Isaac est là. Il est toujours là, jamais bien loin. Toujours prêt à me tendre la main et à me prendre dans ses bras pour me réconforter. « Je sais pas ce que je ferais sans toi des fois. » dis-je doucement en lui souriant tendrement. Je dois lui répéter cela un peu trop régulièrement, mais il doit savoir à quel point, c’est sincère.

Après cette étape, ce besoin de souffler, on finit par entrer dans le salon de tatouage. Cela étant une grande première pour Isaac, je lui propose de passer avant lui tout en lui faisant savoir que mon tatouage risque d’être un peu long. Je ne vais pas faire un dessin énorme, mais j’ai demandé quelques détails assez fins et je connais mon tatoueur, il va vouloir prendre son temps pour faire cela bien. C’est bien pour cela que je reviens toujours ici, je sais que je ne serais pas déçue avec le résultat. Isaac, dans sa douceur éternelle, me fait savoir qu’il passera le temps nécessaire ici. Je crois que nous sommes partis pour passer le reste de notre journée ensemble dans ce salon. Ce n’est pas moi qui vais râler à propos de cela. Je ne refuse jamais un temps passer avec Isaac. Jamais. « Oui montre, moi le dessin. » dis-je en souriant. Nous avions pris rendez-vous ensemble et pourtant je ne sais même pas ce qu'Isaac compte se faire graver sur la peau. Lorsque le brun finis par déplier sa feuille de papier devant moi, mon cœur se serre un peu. Cet électrocardiogramme qui représente tellement pour lui. Cela me laisse un peu sans voix. Je vois dans ses yeux à quel point cela est important pour lui et je peux le comprendre. Où tout du moins tenter de comprendre. « C’est parfait, je trouve. » lui dis-je en souriant un peu timidement. Je pose ma main sur sa cuisse et mon regard se perd à nouveau sur ce dessin. Un croquis empli de simplicité, mais qui représente tellement. Peu de personne pourrons réellement saisir la portée et l’importance de ce tatouage, mais n’est-ce pas le but dans le fond ? Graver sur sa peau quelque chose qui a tellement de signification pour nous, mais que personne d’autre ne pourra réellement comprendre. C’est la beauté du tatouage après tout. Ce dessin sera parfait sur Isy.

Finalement, incapable de nous décider, nous finissons par tirer à pile ou face pour savoir qui passera en premiers sous l’aiguille d’Alexis. « Parfait comme ça ! » Ce sera donc Isaac en premier. C’est le mieux, je pense, vu que son dessin est assez simple, il n’en aura pas pour longtemps. Ça me laissera le temps de m’habituer au bruit de l’aiguille et de me détendre un peu aussi. C’est le mieux, je pense, vu que son dessin est assez simple, il n’en aura pas pour longtemps. Heureusement, Isaac continue à me distraire en me faisant parler des tatouages qui sont déjà présents sur ma peau et que j’aime tellement. « Oui, c’est Alexis qui les a tous faits ! » dis-je en souriant alors que je vois la tête du fameux tatoueur passer par l’entrebâillement de la porte. Il doit être en train de préparer son matériel pour nous. « Je l’ai trouvé tellement sympa la première fois et j’étais tellement contente du résultat que je suis toujours revenu ici. » Lorsque l’on trouve un bon artiste, on ne veut plus s’en séparer après cela. Et puis, la dernière fois que je suis venu, j’avais beaucoup parlé avec Alexis et le courant était réellement bien passer entre nous. Je lui avais promis de revenir et me voilà encore ici aujourd’hui. « Tu sera pas déçu, je te promets ! » D’ailleurs, on parle de tout cela, mais je me rends compte qu'Isaac n’a même pas vu le dessin de ce que je souhaite faire. Je pose mon sac à main sur mes genoux et en sort le papier avec le dessin que Noam m’avait fait. « Je t’ai même pas montré le dessin. Regarde. » Je lui tends la feuille ou est représenter un papillon un peu particulier. Une aile normale et une aile emplie de fleurs. C’est la représentation parfaite de ma maman. Elle aimait beaucoup les papillons, elle me prenait toujours dans le jardin de notre maison pour me montrer les papillons qui venaient dans ses fleurs. C’est un souvenir de ma mère qui est gravé en moi et je ne voyais pas un meilleur hommage pour elle. Noam la connaissait tellement bien qu’il avait de suite compris ce que j’avais en tête et je ne le remercierais jamais assez pour ce dessin. « Je vais le faire sur l’avant-bras aussi. Comme ça, j’aurais la vague d’un côté et le papillon de l’autre. » ajoutais-je en souriant. « Et non… Mes tatouages ne sont pas vraiment tous pour quelqu’un. » répondis-je à la question de mon ami. « La flèche, je l’ai faite en commun avec Noam. C’était un peu notre truc à nous. Le trèfle juste parce que j’aime beaucoup la signification et puis la vague, c’est mon amour pour l’Océan. C’est assez simple, je sais, mais ça me représente moi. » Je sais que je n’ai pas à justifier mes choix de tatouages, mais je préfère lui expliquer clairement les choses après tout.

J’allais parler à nouveau, mais Alexis finis par venir vers nous. « Aller les jeunes suivez-moi. » On se lève en même temps avec Isaac et on suit le grand costaud dans le fond de la boutique, près de son atelier de travail. « Alors, qui commence ? » C’est en souriant que je pointe Isaac du doigt et que je prends place sur une chaise pliante dans un coin de la pièce. « Tu me le traumatises pas, c’est son tout premier. » ajoutais-je tandis qu'Alexis finissait de sortir son stencil pour tout préparer.      


† Speak and open up your mind. It's something you should do all the time, keep exploring, seek and find. You know you might surprise yourself

Revenir en haut Aller en bas
Isaac Jensen
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 34 ans (13.05.85)
SURNOM : Isy
STATUT : Amoureux d'une étoile
MÉTIER : Infirmier au service des urgences, infirmier bénévole à la croix rouge et aux flying doctors, assistant-coach bénévole de football australien
LOGEMENT : Une maison en relooking intensif située au #17 toowong
Stay calm and get inked » ISAAC Tumblr_inline_nym0jiCpcd1tae3h3_250
POSTS : 6909 POINTS : 530

PETIT PLUS : Est à Brisbane depuis ses 18 ans ∆ à 21 ans, il est diplômé infirmier et commence à travailler sur le pool de remplacement de St Vincent ∆ joueur de football australien de haut niveau, une suite de blessures met terme à sa carrière à ses 25 ans. Il se réoriente et travaille en tant qu'ambulancier ∆ à 28 ans, il est positionné sur un poste d'infirmier au service des urgences de St Vincent ∆ à 32 ans il se fiance à sa copine de plusieurs années mais ils se séparent quelques mois plus tard ∆ en mars 2018, il attente à ses jours ∆ il reprend son poste en septembre 2018.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : fresque participativecalebquinn

Stay calm and get inked » ISAAC Tumblr_nd56smzyuV1tm59yyo1_500
i can feel your heart beat when i'm all alone
mcjen #7mcjen #8

Stay calm and get inked » ISAAC Pim4
the big bang crew
nicolas #2noa #3jane #1

Stay calm and get inked » ISAAC Tumblr_mc3u035Vdq1rdutw3o1_500
family
oakleyjackellie

Stay calm and get inked » ISAAC E4jx
this pub
easy² #3elora #2

Stay calm and get inked » ISAAC Tenor
caring is our essence
stephenjustine

RPs TERMINÉS : mcjen #1easy² #1faithgrisaac #1siaicarternoa #1kane #1yasmine #1mazearthurmattmcjen #2terminusgrisaac #2mayaeasy² #2noa #2kane #2degrassinicolas #1mcjen #3mcjen #4elora #1wendyyasmine #2mcjen #5mcjen #6cwcvli
AVATAR : Julian Morris
CRÉDITS : chevalisse, loonywaltz (ub)
DC : Levi McGrath & Allie Oakheart
INSCRIT LE : 08/04/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t19429p45-isy-strive-for-progress-not-perfection http://www.30yearsstillyoung.com/t19472-isy-notebook http://www.30yearsstillyoung.com/t19473-isaac-jensen http://www.30yearsstillyoung.com/t19596-isaac-jensen

Stay calm and get inked » ISAAC Empty
Message(#) Sujet: Re: Stay calm and get inked » ISAAC Stay calm and get inked » ISAAC EmptyVen 16 Aoû - 13:16



Stay calm and get inked
Isaac & Elora #2
22 Mars 2019


Suite aux aveux d'Elora, j'élucidais le fait que cet après-midi, nous nous ferons tous les deux graver la chaire en honneur de monuments importantes de notre histoire, d'éléments qui nous avaient redéfinis entièrement, tout en menaçant de nous détruire abruptement, des malheurs que nous peinions à apprivoiser, à tolérer, mais dont nous refusions catégoriquement tous les deux d'effacer. Puisque même si la douleur flirtait vilement avec l'insoutenable, il n'en demeurait qu'elle reflétait aussi des victoires, des bonheurs, du courage. On chérissait nos chagrins, car sans eux, nous ne pourrions jamais totalement aspirer à constituer les êtres que nous composions désormais et qui prospéraient chaque jour durant. On avançait, même si les pas vers l'avenir pouvaient régulièrement nous paraître périlleux, frisaient l'impossible. « Je sais pas ce que je ferais sans toi des fois. » Je m'étais rapproché de mon amie de manière à l'enlacer doucement et déposer un baiser sur sa tempe. Je couvais avec attention par la suite sa main de la mienne, assurant : « Aussi bien, j'en suis sûr. » Elora était l'une des femmes les plus fortes que je connaissais. J'étais fier d'évoluer à ses côtés et comblé de l'avoir rencontrée. Je mettrais sans hésitation tous les moyens en oeuvre pour l'épauler, la soutenir, l'aider en cas de besoin. Cependant, ultimement, j'étais persuadé que la Dawson s'en sortirait toujours. Elle faisait partie des battants, des persévérants. Son cœur reposait indéniablement sur sa main, mais il était bien trop gros et fort pour craquer entièrement.

Je renseigne Elora que je n'ai aucune contrainte pour le reste de la journée et peux ainsi passer toute l'après-midi dans ce salon comme en sa compagnie sans problème aucun. Je proposais ensuite de lui montrer le dessin pour lequel j'avais opté. J'avais l'idée en tête depuis des mois, toutefois, la coucher sur papier avait constitué un exercice qui dépassait mon entendement. Peut-être étais-je beaucoup trop sévère ou critique avec moi-même. Aussi, je ne m'étais pas senti à l'aise pour solliciter un artiste que je ne connaissais pas personnellement en vue de dessiner ce futur tatouage, même s'il n'était pas extrêmement explicite. Ainsi, Ginny avait endossé le rôle de mon salut, assimilant derechef ce que je désirais, en saisissant toute la sémantique et usant d'une patience infinie pour que cette oeuvre soit idéalement juste à mes yeux. C'était le cas, j'en étais fier et m'en estimais chanceux. Avec le concert d'Elora, j'aurais également l'opportunité de l'avoir bientôt contre ma peau. En quelque sorte, je concrétisais ce projet grâce à deux femmes importantes dans ma vie. Je dépliais le papier afin de démontrer le simple mais lourd de sens tatouage. « C’est parfait, je trouve. » Un sourire sincère apparut sur mes lippes, valorisant son approbation.

Un tirage au sort établit que je serais le premier à être tatoué. Intéressé, je questionne la jeune femme sur ses autres tatouages et l'écoute attentivement m'en expliquer leur signification. Ils sont tous très joliment ainsi que finement réalisés et je comprends désormais pourquoi Elora voue autant de confiance en la technique d'Alexis. Le tatoueur manie réellement bien son outil. « Tu sera pas déçu, je te promets ! » Je lève un regard reconnaissant vers Elora. « J'en doute pas, vu le résultat des tiens. » Par ailleurs, le fait de me faire tatouer en même temps qu'elle rend l'expérience encore plus spéciale, tout comme la signification de ce qu'on compte inscrire à perpétuité sur notre épiderme.

La Dawson pose par la suite son sac à main au sol et en sort une feuille de papier. En la dépliant, elle me dévoile sur prochain tatouage. Je m'approche doucement de manière à observer soigneusement le papillon dont les ailes sont différentes. Les détails sont impressionnants et l'ouvrage en lui-même sublime. « Je vais le faire sur l’avant-bras aussi. Comme ça, j’aurais la vague d’un côté et le papillon de l’autre. »   « Il est magnifique. » Je complimente avec franchise, ayant du mal à décrocher mon regard de l'insecte tant il invite à la minutie et la délicatesse. Il me semble raconter toute une histoire, ainsi que des milliers de sentiments.

Curieux, je ne peux m'empêcher de questionner si tous les tatouages de la blonde ont rapport avec une personne. Elle me répond par la négative et m'apprend le sens de ces œuvres. « Je ne savais pas que tu aimais tant l'océan. Tu navigues ? » Mon intérêt pour la jeune femme ne se tarit jamais.

Alexis, le tatoueur, s'approche de la pièce où nous attendions sa disponibilité. Il nous invite à le suivre et rapidement, nous nous retrouvons dans son atelier. Je jette un coup d’œil aux différents outils et remarque que le tatoueur semble très carré en matière de désinfection et entretien de l'ensemble de son atelier. Elora lui indique que je passerais en premier et s'installe sur une chaise pliante à proximité. « Tu me le traumatises pas, c’est son tout premier. » Un rire fila entre mes lèvres. Même si je ne suis pas habitué à l'art du tatouage ni à tous ces instruments, ils ne m'impressionnent pas forcément. Alexis m'invite à m'installer sur le siège et après avoir pris connaissance du tatouage et stipulé toutes les informations nécessaires à détenir quant à la réalisation de ce dernier et sa prise en charge par la suite, l'encre commence à graver ma peau. Quarante-cing minutes plus tard, la zone choisie de mon avant-bras est totalement gravée du dessin que je lui avais confié et duquel je n'ai su résister à observer l'avancée du début à la fin. La chaire nettoyée puis protégée, Alexis pose son regard vers Elora. « A ton tour, » Je prononce, sourire satisfait et fier aux lippes. Je suis réjouit du résultat et aussi très fier. Ce tatouage n'aurait pas pu être effectué en de meilleurs circonstances ni compagnie et je suis persuadé qu'il m'aidera pour la suite de ma convalescence.



We still hear these heartbeats clear
We left under moonlight. We went with the breeze. I bet on your hazel eyes. You set for my green.

Stay calm and get inked » ISAAC LPbofSO
Stay calm and get inked » ISAAC EeR0psT
Stay calm and get inked » ISAAC 577022hopital
Stay calm and get inked » ISAAC 2M7U0pV
Stay calm and get inked » ISAAC IcdDGTz

Stay calm and get inked » ISAAC OPSD7XP
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Stay calm and get inked » ISAAC Empty
Message(#) Sujet: Re: Stay calm and get inked » ISAAC Stay calm and get inked » ISAAC Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

Stay calm and get inked » ISAAC

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: hors du temps
-