AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 Bienvenue à Fortitude Valley - Léo et Maximilien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maximilien Saint Pierre
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : ➥ 25 ans (01.07.1994)
SURNOM : ➥ Max ; Maxou est à éviter
STATUT : ➥ Célibataire
MÉTIER : ➥ Étudiant en école de commerce et professeur de catéchisme bénévole dans son église
LOGEMENT : ➥ Appartement #09, Fortitude Valley.
Bienvenue à Fortitude Valley - Léo et Maximilien  1556007239-ezgif-4-37fbae9dd08d
POSTS : 83 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : ➥ N'assume plus du tout son penchant pour les hommes. ➥ L'impulsivité est son fléau. ➥ Protecteur. ➥ Amical lorsqu'on le connait. ➥ Aime s'amuser. ➥ Taquiner est une passion pour lui.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : ♔ Léo #1 : Bienvenue à Fortitude Valley !
♔ Léandre #1 : La plus simple des rencontres (fb)
♔ Charlie #1 : Vanitas vanitatum et omnia vanitas
♔ Emmy #1 : Let's work out
♔ Léandre #2 : What happens in Vegas ? (au)
RPs EN ATTENTE : ♙ Alfie #1

AVATAR : Alain Fabien Delon
DC : Je n'en ai pas
INSCRIT LE : 22/04/2019
http://www.30yearsstillyoung.com/t23796-maximilien-saint-pierre-there-s-a-starman-waiting-into-the-sky-he-d-like-to-come-and-meet-us-but-he-thinks-he-d-blow-our-minds http://www.30yearsstillyoung.com/t23824-maximilien-saint-pierre-rien-n-est-plus-precieux-qu-un-lien http://www.30yearsstillyoung.com/t23889-maximilien-saint-pierre http://www.30yearsstillyoung.com/t23890-maximilien-saint-pierre#975500 https://maxilimiensaintpierre.fandom.com/fr/wiki/Wiki_Maxilimien

Bienvenue à Fortitude Valley - Léo et Maximilien  Empty
MessageSujet: Bienvenue à Fortitude Valley - Léo et Maximilien    Bienvenue à Fortitude Valley - Léo et Maximilien  EmptyLun 29 Avr - 18:56



Bienvenue à Fortitude Valley !

Après huit longues années à devoir supporter sa belle famille ainsi que son père, Maximilien quittait enfin Spring Hill, un des plus beaux quartiers de Brisbane.

Ce, à la suite d'une énième prise de tête et d'une centième menace de retour dans un camp catholique, le jeune homme décida de quitter le domaine familiale pour voler de ses propres ailes. Cette relation toxique serait à jamais réduite à néant hormis pour les devoirs familiaux.
De toute manière, son père n’était plus son père depuis longtemps mais simplement son géniteur. L’homme qui avait servi à le créer, rien de plus. Il était hors de question que son statut redevienne celui de « papa ». 
Bien entendu, il continuerait — ou du moins essayerait — de respecter les préceptes transmis par ce dernier : égoïsme, sarcasme et haute estime de soi,… Il ne voulait salir le nom des Saint Pierre, il n’en était encore arrivé à ce stade là.



Ainsi, cinq jours après l’ultime confrontation, le jeune français s’était trouvé un logement peu cher à Fortitude Valley. Au numéro neuf, exactement. 
Bien entendu, il aurait très bien pu se permettre de louer dans un autre quartier, plus chic, plus cher mais l’envie n’était pas présente. Ce petit appartement faisait alors bien l’affaire surtout que ses meubles hors de prix allaient rehausser l’allure de cet endroit modeste.


Ce que désirait l’étudiant en commerce était simple. Il voulait  vivre comme un jeune de son âge et ne pas dépenser de sommes trop astronomiques, peut-être même rencontrer des gens — malgré sa phobie de l’attachement —. En prenant son autonomie, il allait peut-être comprendre la vie et son fonctionnement.




Pour les meubles, Maximilien avait bien évidemment fait appel à des déménageurs, seul il n’aurait jamais pu s’en tirer. Pour les objets lourds et légers, il décida de se salir les mains lui-même bien que ce n’était pas vraiment son habitude. Ainsi, il commença par les cartons les plus légers qui s’entassèrent tous assez rapidement dans le petit salon pour finir avec les choses plus lourdes et fragiles. 



Cartons en mains, Saint Pierre s’avançait silencieusement dans les escaliers de l’immeuble qui devenait un véritable chemin de croix. 

Son souffle était court, sa chemise blanche Vicomte Arthur était complètement débraillée et ses cheveux décoiffés retombaient en cascade sur ses beaux yeux bleus. Il avait vraiment l’air de souffrir le martyr même s’il ne prononçait aucun mot. 

La tête bêche et le visage rouge, il finit par arriver sur le premier pallier et posa quelques secondes la boîte qu’il tenait entre ses bras. Les mains du jeune homme se posèrent sur ses cuisses, il reprenait petit à petit une tension normale.
Un long soupir s’échappa d’entre ses lèvres rosées avant que ses orbes bleus ne se portent sur les nombreux cartons qu’il restait à monter. « Merde… » souffla le petit brun, agacé.



Finalement, ses deux grandes et fines mains se posèrent de nouveau sur la boîte contenant tous ses objets de prières. Il entama les quelques marches restantes pour arriver à son étage. 
Là, Maximilien entendit un bruit, comme un ricanement ou une voix, il ne savait jamais distinguer les sons humains.

Il releva sa tête qui était toujours baissée sans doute à cause de la souffrance. Il aperçu un garçon malingre qui semblait avoir son âge, ce dernier était en train de le regarder fixement.



« Un problème, le mioche ? » souffla-t-il, énervé. Saint Pierre haïssait plusieurs choses. L’une d’elles était d’effectuer des tâches de roturier, une autre était que l’on le regarde faire des efforts. En somme, qu’il ne soit pas vu en petit roi qu’il était mais en simple gamin de 25 ans…



Bienvenue à Fortitude Valley - Léo et Maximilien  2523491165:
 



 
Max, t'es un idiot, tu le sais ? Tu le sais et t'en joues. Tu fais tout pour pas t'attacher mais en vain. Faut juste la percer ta carapace, Max, ta foutue carapace.


Dernière édition par Maximilien Saint Pierre le Mer 1 Mai - 19:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Léo Ivywreath
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 27 ans (10.06.93)
SURNOM : Twig, mais il déteste ce surnom; Leoncino par Charlie; Auden, son prof' d'art, le surnomme Riccioli d'oro.
STATUT : Célibataire accompli enchaînant les relations d'un soir, qui n'aboutissent jamais à rien.
MÉTIER : Etudiant en psychopathologie.
LOGEMENT : Appartement #10, Fortitude Valley, avec Charlie qui squatte le canapé.
Bienvenue à Fortitude Valley - Léo et Maximilien  Img
POSTS : 578 POINTS : 6160

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : aime sortir, faire la fête, rencontrer du monde ✵ sature rapidement des gens, garde difficilement ses amis ✵ n'a jamais été en couple ✵ a une petite tortue tatouée sur la cheville droite ✵ hyperactif, se canalise grâce à des activités spécifiques ✵ dessine les gens ✵ a peur des films d'horreur, des gros moustiques et de vieillir, mais pas de mourir ✵ parle français, un peu de néerlandais et anglais
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : (23/∞)
emmy #1yoko #1bailey #1maximilien #1châteaux de sable (top. com.)
garret (fb)archie (fb)charloiséo #1c‎íanclément #2charlie & john #1leena #1oliverheïana #1primrose & clémentsophiavioletclément & charlie & isaaclexieaudenhenripriamkari
RPs EN ATTENTE : Bienvenue à Fortitude Valley - Léo et Maximilien  Tumblr_p66yaeOj3K1xnbd2ao1_400

jessalyn ☾ alois ☾ emmy ☾ charlie & clément & yoko
RPs TERMINÉS : Bienvenue à Fortitude Valley - Léo et Maximilien  ArcR6yoL_o

john & charlie & clémentcharlie #3charlie #2clément #1charlie #1 (fb)

PSEUDO : Ocy(tocine)
AVATAR : Timothée (bae) Chalamet
CRÉDITS : me
DC : everyone is killing me and everything conspires.
INSCRIT LE : 22/04/2019
http://www.30yearsstillyoung.com/t23798p15-leo-ivywreath-quo-non-ascendam http://www.30yearsstillyoung.com/t23806-leo-the-links-to-come http://www.30yearsstillyoung.com/t23821-leo-ivywreath http://www.30yearsstillyoung.com/t23891-leo-ivywreath

Bienvenue à Fortitude Valley - Léo et Maximilien  Empty
MessageSujet: Re: Bienvenue à Fortitude Valley - Léo et Maximilien    Bienvenue à Fortitude Valley - Léo et Maximilien  EmptyMar 30 Avr - 0:31


bienvenue à fortitude valley@Maximilien Saint Pierre
Le dernier voisin que j'ai eu était parti en quatre semaines. Je ne l'aimais pas trop mal, il était gentil. Et c'était un bon coup, qualité non négligeable. Je n'avais pas pris ses contacts. Tant pis. C'était à peine si je l'avais aidé à déménager. Contre moi, mon chat Socrate frottait sa tête, alors que je cherchais des partitions pour pratiquer le violon. Mes travaux de la journée étaient tout à fait terminés. J'avais enfin un peu de temps libre et rien de prévu ce soir, pour une fois. Je naviguais entre mon ordinateur, mon canapé, mon balcon, mes partitions. Socrate demandait beaucoup d'attention en ce moment. Je m'attelais donc à la tâche, grattant le haut de son museau. Ma journée me paraissait soudain longue. Trop longue. Pas ennuyeuse, mais trop pleine de paresse. Je voulais bouger. Peut-être était-il bon pour moi que j'aille boxer un peu ? Ou plutôt courir ? Je ne savais pas me décider. Je tournais en rond dans mon appartement, réfléchissant à une potentielle activité. Mes yeux se posaient sur la poubelle, dans la petite cuisine ouverte. Descendre les poubelles était une activité comme une autre ! Machiavel venait s’installer sur mon estomac alors que je regardais fixement la poubelle depuis cinq minutes, tête en bas, les pieds en l'air sur le canapé. Un débat avait lieu dans ma tête : me lever et descendre la poubelle ou continuer à ne rien faire plus longtemps ?

Soudain, il y eu comme un bruit à côté, dans l'appartement supposé vide. Je tendais l'oreille. Mon voisin avait-il décidé de revenir ? Auquel cas, j'avais déjà choisi mon activité. Armé d'un sourire graveleux, je filais dans la salle de bain pour remettre un peu mes cheveux en ordre. Voilà qui était mieux. Les bruits avaient cessé, comme si quelqu'un était en train de déposer des choses et qu'il venait de se raviser. Je haussais les épaules, passait une dernière fois la main sur la tête de mon chat noir, Machiavel, et sortais de l'appartement. Je me ravisais soudain, allait attraper une pomme, puis ressortait l'air de rien. En bas des marches se trouvait un type brun, habillé d'une chemise qui aurait pu payer mon loyer si j'en payais un. Il était mignon dans son genre, mais sa difficulté à monter les marches semblait dévoiler de sa personne une faiblesse en cardio'. J'affichais une moue un peu déçue. Il n'était pas mon voisin précédant... mais semblait prêt à investir les lieux. Je croquais dans ma pomme, m'appuyais au mur du coude. Le type relevait ses yeux vers moi l'air énervé alors que je soupirais. « Un problème, le mioche ? » J'haussais un sourcil, avalais mon morceau de pomme. Le mioche ? Je me tournais, pour trouver une autre personne, mais à l'évidence nous étions parfaitement seuls.

« C'est à moi que tu parles ? Non parce que, monsieur Louis-Vuitton tu vas redescendre, faut qu'on s'entende bien si t'es mon nouveau voisin. » Je croquais à nouveau dans ma pomme, croisais les bras. « T'es nouveau dans le coin ? T'as un accent. » J'étais fort pour les déceler, même sans beaucoup de mots, étant donné que le mien était plus ou moins présent. « Tu comptes galérer longtemps comme ça ? » Je n'attendais pas sa réponse, mordait dans ma pomme et venait l'aider à monter ses affaires, restées un pallier plus bas. Le dépassant à nouveau, je déposais un carton devant sa porte et me saisissais à nouveau de ma pomme. « T'es faible en cardio' ou quoi ? Au fait, moi c'est Léo. Je suis presque enchanté, presque. » Sourire aux lèvres, je commençais à redescendre les marches pour me trouver à la hauteur de celui que j'avais soudain envie de continuer à appeler « Monsieur Louis-Vuitton », prêt à lui serrer la main.


aren't we just terrified ?
vous n'avez pas des os en verre, vous pouvez vous cogner à la vie. si vous laissez passer cette chance, alors avec le temps, c'est votre cœur qui va devenir aussi sec et cassant que mon squelette. ☼ i don't know if not knowing what's going on make something brilliant but if it does, then, you know... my life's brilliant.
Revenir en haut Aller en bas
Maximilien Saint Pierre
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : ➥ 25 ans (01.07.1994)
SURNOM : ➥ Max ; Maxou est à éviter
STATUT : ➥ Célibataire
MÉTIER : ➥ Étudiant en école de commerce et professeur de catéchisme bénévole dans son église
LOGEMENT : ➥ Appartement #09, Fortitude Valley.
Bienvenue à Fortitude Valley - Léo et Maximilien  1556007239-ezgif-4-37fbae9dd08d
POSTS : 83 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : ➥ N'assume plus du tout son penchant pour les hommes. ➥ L'impulsivité est son fléau. ➥ Protecteur. ➥ Amical lorsqu'on le connait. ➥ Aime s'amuser. ➥ Taquiner est une passion pour lui.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : ♔ Léo #1 : Bienvenue à Fortitude Valley !
♔ Léandre #1 : La plus simple des rencontres (fb)
♔ Charlie #1 : Vanitas vanitatum et omnia vanitas
♔ Emmy #1 : Let's work out
♔ Léandre #2 : What happens in Vegas ? (au)
RPs EN ATTENTE : ♙ Alfie #1

AVATAR : Alain Fabien Delon
DC : Je n'en ai pas
INSCRIT LE : 22/04/2019
http://www.30yearsstillyoung.com/t23796-maximilien-saint-pierre-there-s-a-starman-waiting-into-the-sky-he-d-like-to-come-and-meet-us-but-he-thinks-he-d-blow-our-minds http://www.30yearsstillyoung.com/t23824-maximilien-saint-pierre-rien-n-est-plus-precieux-qu-un-lien http://www.30yearsstillyoung.com/t23889-maximilien-saint-pierre http://www.30yearsstillyoung.com/t23890-maximilien-saint-pierre#975500 https://maxilimiensaintpierre.fandom.com/fr/wiki/Wiki_Maxilimien

Bienvenue à Fortitude Valley - Léo et Maximilien  Empty
MessageSujet: Re: Bienvenue à Fortitude Valley - Léo et Maximilien    Bienvenue à Fortitude Valley - Léo et Maximilien  EmptyMar 30 Avr - 18:25



Bienvenue à Fortitude Valley !



@Léo Ivywreath

Lorsque Léo se tourna pour regarder si quelqu’un se trouvait derrière lui, Maximilien se mit à rire nerveusement. Quel idiot, pensa-t-il très sincèrement mais il ne le disait pas. Non, il garderait cette petite insulte pour plus tard.

Ainsi, il finit par gravir les dernières marches qui semblaient pourtant insurmontables et déposa son carton devant la porte de son nouveau logement. 

« Oui, c’est à toi que je parle. » souffla doucement le jeune homme avant de se tourner d’un geste simple et rapide, pivotant sur lui-même pour rejoindre les escaliers.
Là, il posa ses deux grandes mains contre les rampes pour éviter de tomber. Il tenait parfaitement en équilibre dessus, complètement penché avec son air supérieur et suffisant.



Le regard bleu-vert de Saint Pierre se posa sur celui qui se trouvait être son nouveau voisin, lui et sa pomme, lui et sa tête de premier de la classe.
À cette idée, il leva les yeux au ciel comme s’il était exaspéré.

Décidément, cette rencontre commençait bien…

« Monsieur Louis Vuitton ? Oh, arrête, c’est de la sous-marque ça ! » s’exclama Maximilien avant de ricaner faussement, tout pour être l’archétype du parfait connard. 

Néanmoins, il n’ignorait pas le jeune Ivywreath et cette marque d’attention pouvait être perçu comme un bon point.
« T'es nouveau dans le coin ? T'as un accent. »
Il hocha la tête positivement tout en annonçant : « Tout nouveau. J’étais de Paris, puis je suis arrivé à Spring Hill durant de nombreuses années et maintenant j’emménage dans un quartier moins… » le brun regarda autour de lui, un air de dégoût prenait place sur son visage, « moins favorisé, dira-t-on. Et toi ? »



Alors qu’il s’apprêtait à répondre à Léo qu’il ne voulait pas de son aide, ce dernier lui coupa l'herbe sous le pied et vint l’aider à monter quelques affaires. Maximilien le regarda s’exécuter et mettre la tâche en œuvre, presque bouche-bée. Eh bien. Rapidement, il reprit son air sérieux, ses bras croisés et ses sourcils froncés. Il jouait à l’homme viril. « T’as juste porté le carton le plus léger, ouais. » fit-il remarquer, vexé. Doucement, il humecta ses fines lèvres alors que le garçon aux cheveux bouclés finit par décliner son identité. Qu’allait-il en faire ?

Une hésitation…

Devait-il tourner les talons, l’ignorer et continuer à monter ses affaires ou agir de manière policée et civilisée ? Saint Pierre opta pour la seconde option, il ne devait pas commencer maintenant à se faire des ennemis. Surtout que le garçon face à lui ne semblait pas être ennuyant ; il était plus une forte tête tout comme lui. Ça, ça plaisait au jeune de la race des Seigneurs. 

Ainsi, à contre cœur et malgré lui — ça se remarquait très facilement — il vint tendre sa main afin d’attraper fermement celle de Léo. Un peu à la manière d’Emmanuel Macron lors de sa première rencontre avec Donald Trump. « Presque enchanté également, mais ça c’est pour être sympa. » et.. miracle ! Maximilien adressa un sourire à son voisin avant d’essuyer sa main à son pantalon. Gentillesse ou méchanceté ? C’était une teinte, en tout cas, le sarcasme régnait en maître au plus grand plaisir de notre très cher protagoniste.



 
Max, t'es un idiot, tu le sais ? Tu le sais et t'en joues. Tu fais tout pour pas t'attacher mais en vain. Faut juste la percer ta carapace, Max, ta foutue carapace.
Revenir en haut Aller en bas
Léo Ivywreath
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 27 ans (10.06.93)
SURNOM : Twig, mais il déteste ce surnom; Leoncino par Charlie; Auden, son prof' d'art, le surnomme Riccioli d'oro.
STATUT : Célibataire accompli enchaînant les relations d'un soir, qui n'aboutissent jamais à rien.
MÉTIER : Etudiant en psychopathologie.
LOGEMENT : Appartement #10, Fortitude Valley, avec Charlie qui squatte le canapé.
Bienvenue à Fortitude Valley - Léo et Maximilien  Img
POSTS : 578 POINTS : 6160

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : aime sortir, faire la fête, rencontrer du monde ✵ sature rapidement des gens, garde difficilement ses amis ✵ n'a jamais été en couple ✵ a une petite tortue tatouée sur la cheville droite ✵ hyperactif, se canalise grâce à des activités spécifiques ✵ dessine les gens ✵ a peur des films d'horreur, des gros moustiques et de vieillir, mais pas de mourir ✵ parle français, un peu de néerlandais et anglais
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : (23/∞)
emmy #1yoko #1bailey #1maximilien #1châteaux de sable (top. com.)
garret (fb)archie (fb)charloiséo #1c‎íanclément #2charlie & john #1leena #1oliverheïana #1primrose & clémentsophiavioletclément & charlie & isaaclexieaudenhenripriamkari
RPs EN ATTENTE : Bienvenue à Fortitude Valley - Léo et Maximilien  Tumblr_p66yaeOj3K1xnbd2ao1_400

jessalyn ☾ alois ☾ emmy ☾ charlie & clément & yoko
RPs TERMINÉS : Bienvenue à Fortitude Valley - Léo et Maximilien  ArcR6yoL_o

john & charlie & clémentcharlie #3charlie #2clément #1charlie #1 (fb)

PSEUDO : Ocy(tocine)
AVATAR : Timothée (bae) Chalamet
CRÉDITS : me
DC : everyone is killing me and everything conspires.
INSCRIT LE : 22/04/2019
http://www.30yearsstillyoung.com/t23798p15-leo-ivywreath-quo-non-ascendam http://www.30yearsstillyoung.com/t23806-leo-the-links-to-come http://www.30yearsstillyoung.com/t23821-leo-ivywreath http://www.30yearsstillyoung.com/t23891-leo-ivywreath

Bienvenue à Fortitude Valley - Léo et Maximilien  Empty
MessageSujet: Re: Bienvenue à Fortitude Valley - Léo et Maximilien    Bienvenue à Fortitude Valley - Léo et Maximilien  EmptySam 4 Mai - 19:15


bienvenue à fortitude valley@Maximilien Saint Pierre
Juste avant ma remarque, le blanc-bec m'avait gratifié d'un arrogant « Monsieur Louis Vuitton ? Oh, arrête, c’est de la sous-marque ça ! ». Je levais les yeux au ciel, absolument exaspéré par la réplique. Je n'étais pas particulièrement amateur de Louis Vuitton et lui préférait la maison Saint-Laurent, bien que mes mauvaises relations avec mon père ne me permettaient désormais plus d'en acquérir certaines pièces. Autrefois, je m'habillais de luxe, mon père étant assis sur un tas d'or et m'ayant au passage légué une petite partie de sa fortune. Mais bien que j'eus l'intelligence de bloquer l'un de mes comptes - et pas le mieux rempli; je ne pouvais désormais plus me permettre tant de superflu... et cela m'allait bien. La petite vie que je menais avec l'argent que j'avais économisé et l'argent que j'avais gagné en enchaînant quelques cours de langues et quelques petits boulots m'allait bien. Elle était construite de mes mains, au moins. J'en avait fait ma propre vie, pas celle d'un autre, surtout pas celle de mon père. A l'inverse, ce type ressemblait à un petit fils à papa absolument tout parfait et je n'aimais pas trop ça. Le jeune homme se lançait maintenant au sujet de son extraction, m'arrachant un nouvel haussement de sourcil : « Tout nouveau. J’étais de Paris, puis je suis arrivé à Spring Hill durant de nombreuses années et maintenant j’emménage dans un quartier moins... » Je soupirais d'avance, connaissant la suite. Pourtant, il me retournait la question. Je coupais court un instant à la conversation, lui indiquant que j'allais d'abord l'aider à porter tout ça avant de déballer ma vie. Une chose à la fois.

Le jeune homme n'avait presque rien porté, mais il se permettait une remarque qui m'arrachait un ricanement. Je n'avais peut-être pas porté les choses les plus lourdes, mais lui n'avait presque rien porté ! « En attendant, mon cardio' est plus performant que le tiens. Y'a du travail, si tu veux espérer avoir le même souffle que moi un jour. » Je lui adressais un clin d’œil, alors qu'il attrapait ma main, juste après une petite hésitation. « Presque enchanté également, mais ça c’est pour être sympa. » J'avais un nouveau rire, hochais la tête. « Moi je suis né au Québec, j'y ai vécu dix-huit années avant de partir faire mes études aux Pays-Bas. Puis je suis venu ici pour les terminer. C'est très sympa comme quartier, détrompe toi, ça bouge beaucoup. » Je me détournais d'un mouvement félin, me glissait dans mon appartement à la porte toujours ouverte, juste à côté du sien. D'un mouvement de la main, je l'invitais à entrer un instant. « Tu veux boire quelque chose ? » Mon appartement était très bien rangé. J'en avais fait la déco moi-même. Après tout, si je devais y vivre un long moment encore, je voulais m'y sentir parfaitement bien. J'estimais l'avoir décoré avec goût. Mon chat noir, Machiavel, venait s'intéresser au niveau venu. Il était toujours très curieux, bien qu'il fût aussi celui qui faisait beaucoup de bêtises. « Il est gentil, ne t'inquiète pas. Son nom est Machiavel. Tu ne devrai pas tarder à voir Socrate arriver... » Ou alors mon autre chat dormait-il bien caché dans ma chambre. Je me dirigeais vers la cuisine, lançant au jeune homme -dont je ne connaissais pas encore le prénom; qu'il ne devait pas craindre quoi que ce soit pour ces affaires. A cette heure-ci, personne ne passait jamais. Je sortais deux verres en attendant la réponse de mon interlocuteur et me tournait vers lui, puisque la cuisine était ouverte sur le salon-salle à manger.

« Alors, tu es ici pour quoi ? Parce que papa t'as viré de chez toi ? Parce que moi, c'est un peu le cas, dans le fond ! » J'avais un léger rire un peu amer. Mon père ne m'avait pas viré de la maison, mais c'était tout comme. Je n'étais plus le bienvenu dans la maison familiale. « Oh et je n'ai toujours pas ton prénom, Monsieur Louis-Vuitton. Tu comptes me le donner ou je dois payer pour l'avoir ? » Je lui offrais un regard joueur, me remplissais un verre d'eau sans le quitter les yeux.


aren't we just terrified ?
vous n'avez pas des os en verre, vous pouvez vous cogner à la vie. si vous laissez passer cette chance, alors avec le temps, c'est votre cœur qui va devenir aussi sec et cassant que mon squelette. ☼ i don't know if not knowing what's going on make something brilliant but if it does, then, you know... my life's brilliant.
Revenir en haut Aller en bas
Maximilien Saint Pierre
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : ➥ 25 ans (01.07.1994)
SURNOM : ➥ Max ; Maxou est à éviter
STATUT : ➥ Célibataire
MÉTIER : ➥ Étudiant en école de commerce et professeur de catéchisme bénévole dans son église
LOGEMENT : ➥ Appartement #09, Fortitude Valley.
Bienvenue à Fortitude Valley - Léo et Maximilien  1556007239-ezgif-4-37fbae9dd08d
POSTS : 83 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : ➥ N'assume plus du tout son penchant pour les hommes. ➥ L'impulsivité est son fléau. ➥ Protecteur. ➥ Amical lorsqu'on le connait. ➥ Aime s'amuser. ➥ Taquiner est une passion pour lui.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : ♔ Léo #1 : Bienvenue à Fortitude Valley !
♔ Léandre #1 : La plus simple des rencontres (fb)
♔ Charlie #1 : Vanitas vanitatum et omnia vanitas
♔ Emmy #1 : Let's work out
♔ Léandre #2 : What happens in Vegas ? (au)
RPs EN ATTENTE : ♙ Alfie #1

AVATAR : Alain Fabien Delon
DC : Je n'en ai pas
INSCRIT LE : 22/04/2019
http://www.30yearsstillyoung.com/t23796-maximilien-saint-pierre-there-s-a-starman-waiting-into-the-sky-he-d-like-to-come-and-meet-us-but-he-thinks-he-d-blow-our-minds http://www.30yearsstillyoung.com/t23824-maximilien-saint-pierre-rien-n-est-plus-precieux-qu-un-lien http://www.30yearsstillyoung.com/t23889-maximilien-saint-pierre http://www.30yearsstillyoung.com/t23890-maximilien-saint-pierre#975500 https://maxilimiensaintpierre.fandom.com/fr/wiki/Wiki_Maxilimien

Bienvenue à Fortitude Valley - Léo et Maximilien  Empty
MessageSujet: Re: Bienvenue à Fortitude Valley - Léo et Maximilien    Bienvenue à Fortitude Valley - Léo et Maximilien  EmptyMer 8 Mai - 14:10


Bienvenue à Fortitude Valley !



@Léo Ivywreath

Maximilien n’aimait pas tant que ça être amical mais l’entrain et la bonne humeur du jeune garçon qui lui faisait face arriva à lui arracher un sourire. Bien joué. « En attendant, mon cardio' est plus performant que le tiens. Y'a du travail, si tu veux espérer avoir le même souffle que moi un jour. » Max leva les yeux au ciel sans répondre à cette remarque. Lui, ce n’était pas le cardio ou l’endurance son truc mais bel et bien la musculation ; chacun son truc après tout. Bien évidemment, entre temps le français avait porté quelques cartons, il n’avait pas envie de passer pour une loque devant son nouveau voisin. Ils allaient devoir se supporter quelques temps alors autant que cela se passe bien ; sinon ça allait devenir une bataille de voisinage et ce n’était pas tant la tasse de thé de Saint Pierre. 


« Moi je suis né au Québec, j'y ai vécu dix-huit années avant de partir faire mes études aux Pays-Bas. Puis je suis venu ici pour les terminer. C'est très sympa comme quartier, détrompe toi, ça bouge beaucoup. » le jeune homme sourit, pour faire ses études dans plusieurs pays il devait sans doute faire parti de la même classe sociale que lui. De ce fait, le capital sympathie de Maximilien augmenta dans un automatisme. « Intéressant, t’as bien sûr t’imprégner la culture des trois pays alors, tabarnak. » souffla le jeune homme avec sa petite blague de mauvais goût avant de continuer, « On verra ça. Pour l’instant j’ai toujours méprisé cet endroit. Je n’y ai presque jamais mis les pieds. » avoua Saint Pierre avant d’hausser les épaules.



Lorsque le plus âgé — de seulement un an, oh ! — l’invita à rejoindre son appartement, Max n’hésita pas vraiment et préféra, pour la première fois, laisser son antipathie de côté. Un revers de tête pour replacer son éternelle mèche brune et il s’approcha timidement avant de pénétrer dans l’appartement. Il regarda autour de lui, stupéfait que cela si propre et bien rangé pour un étudiant. Léo commençait à marquer des points dans l’estime de notre protagoniste. « Tu veux boire quelque chose ? » le petit brun hocha la tête avant de répondre, « Je veux bien ! Sers moi n’importe quoi, je ne suis pas difficile. » annonça-t-il alors qu’un chat se mit à se frotter contre ses mollets. Ne l’ayant pas vu, il sursauta tout d’abord tout en posant sa main sur sa poitrine. Le con avait vraiment eu peur ! Il ne s’était pas attendu à voir un chat. Honteux de sa réaction, il décida de ne pas relever la tête et de se baisser afin de caresser la petite boule de poil. « Il est gentil, ne t'inquiète pas. Son nom est Machiavel. Tu ne devrai pas tarder à voir Socrate arriver... »

« Je vois ça, très câlin ce petit minou. » il semblait tout adouci, le monsieur Louis Vuitton en face d’un animal. À noter, il n’était pas toujours insupportable !

« Alors, tu es ici pour quoi ? Parce que papa t'as viré de chez toi ? Parce que moi, c'est un peu le cas, dans le fond ! » Immédiatement, Maximilien releva la tête afin de planter son regard bleu vers le garçon qui se trouvait face à lui. Il pinça sa lèvre, ça alors, c’était presque la même chose que lui. « Il ne m’a pas viré mais… je ne pouvais plus vivre avec ce type, je ne le considère même pas comme mon père. J’ai pris mon indépendance pour le fuir. Il m’a viré sans le vouloir, en somme. Toi ? » rétorqua Saint Pierre. Il avait vraiment dit la moitié, il n’avait pas très envie de se livrer si facilement à un garçon qu’il venait de rencontrer. Il aimait critiquer son père, bien entendu, mais il n’aimait pas tout dévoiler. « Oh et je n'ai toujours pas ton prénom, Monsieur Louis-Vuitton. Tu comptes me le donner ou je dois payer pour l'avoir ? »


Le brun hocha la tête vigoureusement en se retenant de rire, « Bah, pour toi ça sera simplement une redevance en ménage gratuit. Tu viendras passer l’aspirateur chez moi. » et finalement il fit non de la tête, il n’allait pas asservir sa nouvelle rencontre, « Moi, c’est Maximilien mais tu peux m’appeler Max. Et sens toi fier parce que je n’offre pas à grand monde ce privilège. » rétorqua le jeune homme avant d’envoyer un clin d’œil à Léo. « Par pitié, oublie moi cette sous marque de Louis V, en revanche. »




 
Max, t'es un idiot, tu le sais ? Tu le sais et t'en joues. Tu fais tout pour pas t'attacher mais en vain. Faut juste la percer ta carapace, Max, ta foutue carapace.
Revenir en haut Aller en bas
Léo Ivywreath
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 27 ans (10.06.93)
SURNOM : Twig, mais il déteste ce surnom; Leoncino par Charlie; Auden, son prof' d'art, le surnomme Riccioli d'oro.
STATUT : Célibataire accompli enchaînant les relations d'un soir, qui n'aboutissent jamais à rien.
MÉTIER : Etudiant en psychopathologie.
LOGEMENT : Appartement #10, Fortitude Valley, avec Charlie qui squatte le canapé.
Bienvenue à Fortitude Valley - Léo et Maximilien  Img
POSTS : 578 POINTS : 6160

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : aime sortir, faire la fête, rencontrer du monde ✵ sature rapidement des gens, garde difficilement ses amis ✵ n'a jamais été en couple ✵ a une petite tortue tatouée sur la cheville droite ✵ hyperactif, se canalise grâce à des activités spécifiques ✵ dessine les gens ✵ a peur des films d'horreur, des gros moustiques et de vieillir, mais pas de mourir ✵ parle français, un peu de néerlandais et anglais
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : (23/∞)
emmy #1yoko #1bailey #1maximilien #1châteaux de sable (top. com.)
garret (fb)archie (fb)charloiséo #1c‎íanclément #2charlie & john #1leena #1oliverheïana #1primrose & clémentsophiavioletclément & charlie & isaaclexieaudenhenripriamkari
RPs EN ATTENTE : Bienvenue à Fortitude Valley - Léo et Maximilien  Tumblr_p66yaeOj3K1xnbd2ao1_400

jessalyn ☾ alois ☾ emmy ☾ charlie & clément & yoko
RPs TERMINÉS : Bienvenue à Fortitude Valley - Léo et Maximilien  ArcR6yoL_o

john & charlie & clémentcharlie #3charlie #2clément #1charlie #1 (fb)

PSEUDO : Ocy(tocine)
AVATAR : Timothée (bae) Chalamet
CRÉDITS : me
DC : everyone is killing me and everything conspires.
INSCRIT LE : 22/04/2019
http://www.30yearsstillyoung.com/t23798p15-leo-ivywreath-quo-non-ascendam http://www.30yearsstillyoung.com/t23806-leo-the-links-to-come http://www.30yearsstillyoung.com/t23821-leo-ivywreath http://www.30yearsstillyoung.com/t23891-leo-ivywreath

Bienvenue à Fortitude Valley - Léo et Maximilien  Empty
MessageSujet: Re: Bienvenue à Fortitude Valley - Léo et Maximilien    Bienvenue à Fortitude Valley - Léo et Maximilien  EmptyLun 27 Mai - 15:34


Bienvenue à Fortitude Valley@Maximilien Saint Pierre
Nous avions passé la porte de mon appartement et je l'invitais à me suivre alors qu'un de mes chats venait saluer mon interlocuteur. « Intéressant, t’as bien sûr t’imprégner la culture des trois pays alors, tabarnak. » Je tournais la tête vers lui, un sourcil haussé, sourire amer au coin des lèvres. Je lâchais un mmh un peu hésitant pour toute réponse. Alors que je lui indiquais que le quartier était très sympa, le jeune homme me fit part de ses doutes. « On verra ça. Pour l’instant j’ai toujours méprisé cet endroit. Je n’y ai presque jamais mis les pieds. » J'avais une sorte de rire, un haussement d'épaules. « Tu ne devrais pas juger sans avoir vu ! Dans deux semaines, tu seras accro' à ce quartier. Même si les murs des appartements ne sont pas très épais. Mais t'as de la chance, je suis un voisin bien éduqué. » Je lui envoyais un regard éloquent. Il allait bientôt apprendre à me connaître, de toute façon. Je lui proposais à boire, en tout hôte poli que j'étais. Et puis, ses incroyables efforts pour monter ses affaires avaient dû lui coûter en énergie... et devaient lui avoir donné soif ! A cette pensée ironique, je retenais un commentaire plein de sarcasme. « Je veux bien ! Sers moi n’importe quoi, je ne suis pas difficile. » Je hochais la tête, sortais un verre pour lui et lui parlais depuis la cuisine.

Je crois que Machiavel l'aimait bien. Il acceptait les caresses, se frottait contre la jambe de mon invité. Je réprimais un petit sourire attendri. Machiavel avait toujours été le plus câlin des deux de mes chats. Il était le plus curieux, mais aussi le plus maladroit. Il n'avait peur de rien et bondissait souvent entre les pieds de mes invités pour apprendre à les connaître - même si ces derniers n'aimaient pas forcément les chats. Machiavel faisait même la fête à certains de mes invités récurrents, comme Archie ou Charlie, sur qui il aimait ronronner. Avec pas mal d'amertume, je lançais une question sur la raison de son emménagement. Cela fait, je revenais avec les deux bières qui restaient dans mon frigo. « Il ne m’a pas viré mais… je ne pouvais plus vivre avec ce type, je ne le considère même pas comme mon père. J’ai pris mon indépendance pour le fuir. Il m’a viré sans le vouloir, en somme. Toi ? » Je penchais la tête sur le côté. Alors, ma blague avait en fait tapé juste ? Je posais les bières sur la table basse du salon, me laissait choir dans le canapé en soupirant. « Moi je parle plus à mon père. Ma mère, bof, de temps en temps pour Noël, mon anniversaire et le sien, puis jour de l'An. J'me suis viré tout seul, je suis parti aux Pays-Bas et puis voilà, mais je crois qu'il ne veut plus de moi chez lui. C'est comme ça, hein ? C'est mieux, comme ça. » Je hochais la tête, ouvrais les bières en haussant les épaules. Bien sûr que c'était mieux ainsi. Je n'allais pas m'excuser auprès de mon père et puis quoi, encore ? Les excuses, ça ne servait à rien de toute façon. Mon père n'acceptait pas ce que j'étais, tant pis pour lui. Il faisait sa vie, je faisais la mienne, c'était comme ça.

Je demandais son prénom à mon interlocuteur, puisque lui avait le mien mais que moi, je n'avais pas le sien. « Bah, pour toi ça sera simplement une redevance en ménage gratuit. Tu viendras passer l’aspirateur chez moi. » J'éclatais de rire. « Tu peux toujours courir. Je paye pas en ménage, je paye en nature. » Je lui envoyais un regard provocateur, joueur, avant de m'enfiler une longue gorgée de bière. « Moi, c’est Maximilien mais tu peux m’appeler Max. Et sens toi fier parce que je n’offre pas à grand monde ce privilège. » Je ne me redressais que pour lui faire une révérence caricaturale en ricanant. « Joli prénom. Plus long que simplement Léo. » « Par pitié, oublie moi cette sous marque de Louis V, en revanche. » Je secouais la tête de droite à gauche, buvais à nouveau ma bière. « Ça c'est trop tard, tu m'as cherché, c'est ton surnom ! » Je l'invitais à s'asseoir à mes côtés, posais mon regard sur le mélange de portraits que j'avais moi-même dessiné et qui trônait, accroché au milieu d'un des murs de mon appartement. « Paris, alors, hein... Tu viens faire des études ou un truc, ici ? Ou alors t'es bénévole dans un truc... Attends, laisses moi deviner. » Je le détaillais du regard. J'adorais jouer à ce jeu. Je me passais la main dans les cheveux, yeux plissés. « Tu... Fais des études de commerce. Ou tu vends des trucs. Et puis tu vas à la messe le dimanche, t'es bien le genre de type qu'on rencontre à la messe. Mais y'a un problème, avec la religion. T'es pas tout à fait d'accord avec tout ce que ça raconte du coup tu te réfugie dans les études. » J'affichais mon grand sourire vainqueur, l'air de dire "t'façon s'il me disait que j'ai pas raison, c'est qu'il n'assumait pas" alors que je pouvais être tout à fait à côté de la plaque. Il y avait d'ailleurs plus de chances pour que ça soit le cas que de chances que je tombe juste. « Oh et heum... Tu risques de croiser une rousse, souvent, par ici. J'te le dit maintenant parce que 'faut pas que tu la vires, même si elle reste plantée devant chez moi sans que j'y sois. C'est pas ma copine, hein, c'est ma meilleure pote. Et si tu l'emmerde... » Je laissais ma menace en suspend, pas vraiment sérieux, et m'enfilais ma bière. Au fond, si, je l'étais peut-être un peu.


aren't we just terrified ?
vous n'avez pas des os en verre, vous pouvez vous cogner à la vie. si vous laissez passer cette chance, alors avec le temps, c'est votre cœur qui va devenir aussi sec et cassant que mon squelette. ☼ i don't know if not knowing what's going on make something brilliant but if it does, then, you know... my life's brilliant.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Bienvenue à Fortitude Valley - Léo et Maximilien  Empty
MessageSujet: Re: Bienvenue à Fortitude Valley - Léo et Maximilien    Bienvenue à Fortitude Valley - Léo et Maximilien  Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

Bienvenue à Fortitude Valley - Léo et Maximilien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: fortitude valley :: logements
-