AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 Show must go on ¤ Heïana

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Oliver King
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans
SURNOM : Oli le plus souvent, mais en général il est du genre à laisser l'imagination agir
STATUT : célibataire
MÉTIER : mécanicien spécialisée dans les voitures anciennes
LOGEMENT : Appartement n°8 à Fortitude Valley
Show must go on ¤ Heïana Tumblr_inline_pqfd31d3ID1v7vju4_400
POSTS : 720 POINTS : 275

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Il aime l'adrénaline, même s'il s'est calmé depuis quelque temps. Mais parfois, ça le reprendre par période ~ il aime taquiné et s'amuser. Il n'est jamais le dernier ~ c'est un compétiteur ~ il se dit que parfois il devrait faire un peu de sport mais il trouve toujours quelque chose d'autre à faire
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : ¤ Léo ¤ Heïana ¤ Oakley ¤ Primrose¤ Jessian ¤ Mia
RPs TERMINÉS : ¤ Clément
AVATAR : Taron Egerton
DC : nop
INSCRIT LE : 02/06/2019
http://www.30yearsstillyoung.com/t24345-oliver-we-re-running-out-of-alibis http://www.30yearsstillyoung.com/t24390-oliver-we-re-walking-the-wire http://www.30yearsstillyoung.com/t24397-oliver-king

Show must go on ¤ Heïana Empty
Message(#) Sujet: Show must go on ¤ Heïana Show must go on ¤ Heïana EmptyLun 10 Juin - 12:11



Show must go on
EXORDIUM.
C'était un piège, et j'avais sauté les deux pieds dedans. J'aurais du m'en douter, c'était leur sujet de prédilection depuis quelques jours. J'avais pensé innocemment qu'en participant pas, mon silence avait été claire. Mais visiblement, il n'était clair que pour moi. Pourquoi ça me m'était toujours dans des situations délicates ? La prochaine fois, je n'aurais qu'à parler très clairement. En somme, ce n'est pas si compliqué. Je savais que ce texto, je ne devais pas y répondre. Et pourtant, il semblait si anodin. Un lieu, une heure, et un smiley qui l'accompagnait. C'était le smiley qui était trompeur, qui couvrait ma méfiance, et qui m'avait poussé à accepter. Son pouvoir est inimaginable.  

Ce n'était qu'un bar, une soirée où on allait se retrouver. À faire comme tout le monde, à perdre du temps. À penser à autre chose, s'amuser tout simplement. Se retrouver autour d'un verre. Ces gestes anodins, qui rappelle simplement importance de certaines choses. Depuis mon retour, je les multipliais, comme une nécessité. Enfin avant aujourd'hui, parce que maintenant j'allais me renseigner avant de dire oui... En tout cas, ça ne manquait pas de monde. Ni d'ambiance, c'est d'ailleurs ce qui me pétrifia, quand j'avais franchi la porte. Avant de me rendre compte, que ce n'était pas que la musique qui faisait bouger la foule. Mais bien les paroles, les fausses notes des personnes qui se matérialisaient sur scène. Mais aussi de l'énergie qui se propageait tout autour. Si j'étais réceptif, j'aurais été comme eux. Si je n'avais pas cette crainte du ridicule, que plus ou moins toutes personnes récentes à un degré différents. J'avais déjà envie de faire demi-tour, d'ailleurs, mes pieds en prenaient la direction. Avant qu'une main ne me retienne. « Allez viens, ce n'est qu'un micro, il ne va pas te manger » Lui non... « Ce n'est pas mon truc... » « Tu n'es pas obligé de monter, mais viens boire avec nous » Je n'avais aucune volonté. Mais vraiment aucune. Même si un soupire, s'échappe d'entre mes lèvres. J'allais céder. Vraiment, on pouvait me corrompre avec un verre ? La réponse est oui.
Le temps passait, comme mes amis que j'avais accompagnés. Sauf que c'était sur scène. Et moi jouant les spectateurs qui adulent leur idole.

Criant, sifflant à la fin de leur prestation. Agiter par l'alcool qui coulait dans nos veines, bien plus que d'autres. Pour mon cas pas assez. Pas assez pour montrer sur scène comme on me le demandait à cet instant. Il était le temps de filer. D'avoir une échappatoire, d'avoir le regard qui s'agite autour de vous, à la recherche de ce qui pourrait être la bouée de sauvetage. Le prétexte était trouvé, il me fallait un verre, avant. Se lever, se faufiler entre la foule, un regard en arrière. C'était belle et bien, une fuite. Le bar, beaucoup trop prévisible, on allait me chercher là-bas. De même que les toilettes. Et la masse de personnes allaient me cacher un temps. Je bifurquais à la dernière minute, en voyant un de mes amis à ma recherche, au milieu, œil hagard. Ça sent le chaud ! Il n'y avait qu'une table à proximité. Ça fera l'affaire, je n'avais pas cherché à savoir si elle tait occupée. Ou si même, je dérangeais avant de m'installer et de faire face à une jeune femme. « Salut! Euh... Je suis désolé, mais j'ai besoin de me disparaître un petit moment...Et votre table me semble le meilleur choix ! » Elle allait certainement croire que c'est une drague lourde, d'un mec louche. Essouffler, cachant mon visage, tournait vers elle, et ma main sur le côté. Elle aurait de quoi le penser, effectivement.


above the clouds.
Milles Rêves en moi font de douces brûlures.
Revenir en haut Aller en bas
Heïana Brook
Heïana Brook
la douceur exotique
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 25 ans
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Sage-Femme
LOGEMENT : Toowong, N°22
POSTS : 1653 POINTS : 470

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : Yoko
Oliver
Jessian
Mitchell
Abel #2
Caïn
Wally
Rehane
Austin
Victoire
Priam
Freya#2
John#2
Eavan
Paul
Archibald
RPs EN ATTENTE : Thomas Owens-Beauregard / Isaac Jensen / Caleb Anderson / Romy Ashby / Charlie Villanelle / Timothy Decastel / Ellie Epstein / Jasper Wickham / Edge Price
RPs TERMINÉS : Charlie
Abel
John
Clément
Freya
Charlie #2
John #2
Daniel (abandonné)
Henri (abandonné)
Artémis
Charlie #3
Noa
Timothy
Lullaby
Léo
Edge
Adrian (Abandonné)
Stephen
Owen
Terrence
Kári (Abandonné Show must go on ¤ Heïana 3864469563 )
PSEUDO : Heïana Brook
AVATAR : Vaimalama Chaves
DC : Non
INSCRIT LE : 19/05/2019
http://www.30yearsstillyoung.com/t24156-heiana-petit-rayon-de-soleil-tahitien http://www.30yearsstillyoung.com/t24184-heiana-quelque-part-au-dela-de-l-arc-en-ciel

Show must go on ¤ Heïana Empty
Message(#) Sujet: Re: Show must go on ¤ Heïana Show must go on ¤ Heïana EmptyMar 11 Juin - 1:02





Show Must Go On
FEATURING @Oliver King & Heïana Brook
Boy did you really believe that your plan was fine? ‘Cause I can tell you this is not. Game over, they want to catch you. Reload and find a better strategy. What ? Me ?



Tu sauras quand l’ouvrir ;):
 

« Une Piña Colada s’il-vous-plaît »
commanda Heïana avec un sourire poli auprès de la serveuse du bar dans lequel elle venait d’entrer. La jeune femme devait retrouver ici même une copine d’enfance, et était venue sur son conseil. Elle s’assit sur un tabouret haut et attendit que sa boisson alcoolisée préférée arrive. En dehors du rhum, bien sûr. Mais bon, autant commencer la soirée avec un cocktail, ça reste plus léger. Pour l’occasion, la Tahitienne avait revêtu une jolie robe pin-up blanche avec de multiples motifs de cerises ; la tenue se nouait par deux rubans blancs derrière la nuque et tombait juste sur les genoux, ou plutôt planait au-dessus de ceux-ci grâce à un jupon glissé sous la taille, qui était elle-même mise en valeur par un autre lien blanc. Pour aller avec, de simples talons de quelques centimètres, et des bracelets fins sur un de ses poignets. Pour une fois, la Tahitienne s’était maquillée mais très légèrement : du mascara et un rouge à lèvres couleur cerise, en accord avec sa tenue. Par contre elle avait oublié de prendre une veste, quelle idiote! Heureusement qu’il faisait bon.

Le verre arriva, le temps passa. Heïana eut le temps de boire tout son cocktail, et pourtant pas de trace de Rachel à l’horizon. Une heure trente de retard... probablement ne viendra-t’elle jamais. La franco-australienne espérait juste que cette vieille connaissance aille bien. Mais aucun moyen de s’en assurer, elle ne répondait ni à ses SMS ni à ses appels. Heureusement, la soirée battait son plein dans le bar, et Heiana écoutait avec plaisir les différents courageux qui passaient à l’épreuve du karaoké. Cependant, elle ne comptait pas s’éterniser , étant seule au final. Bien que sociable, la demoiselle n’était pas du style à amorcer une conversation avec de parfaits inconnus; s’immiscer dans des groupes déjà faits, n’en parlons pas. Alors qu’elle s’apprêtait  à se lever pour aller payer sa consommation, un homme débarqua juste devant elle, s’installa sur un des tabourets hauts de sa table. Le regard fuyant, le dos voûté, il avait une bien drôle d’attitude. « Salut ! Euh... je suis désolé mais j’ai besoin de disparaître un petit moment... et votre table me semble le meilleur choix ! » déclara l’inconnu d’un air un peu gêné mais déterminé à se cacher. Loin de s’offusquer de son comportement, Heiana pouffa de rire. Quel drôle de retournement de situation !

Pourtant, malgré sa bonne volonté de vouloir aider cet illustre couard fuyant l’adversité d’amis un peu trop enthousiastes de le voir chanter, Heïana n’eut pas le temps de faire connaissance avec lui. Ce pour la simple et bonne raison qu’un éclaireur, détache du bataillon spécial « à la recherche de notre futur star » retrouva sa proie et le fit rapidement savoir au reste du régiment : « Hey les gars ! Oliver est là je l’ai trouvé ! ». Moins de dix secondes plus tard, quatre autres jeunes hommes débarquaient auprès d’Heïana et du fuyard retrouvé. Ses cinq pisteurs allaient ils procéder à son exécution en bonne et due forme ? Heïana observait la scène avec attention et montrait un amusement non dissimulé par son petit sourire en coin. Les nouveaux arrivants la saluèrent d’un signe de tête pour l’un, d’un mot pour l’autre et ils prirent leur ami dans leurs filets, goguenards. « Bah alors Oli’, on se cache dans les jupons d’une demoiselle ? » « Hahaha le lâche » ... Les vannes continuèrent quelques instants avant que l’un des membres du petit groupe d’amis propose, la voix malicieuse et une étincelle de défi dans les yeux : « Ok Oliver, tu ne chanteras... mais seulement si la jolie jeune femme ici présente se sacrifie pour toi ! Bien sûr, tu devras la remercier en lui offrant une conso’». De grands éclats de rire se firent entendre alors qu’Heïana rougissait de gêne, brusquement incrustée dans leur jeu. La demoiselle ne réfléchit pas bien longtemps; pourquoi être timide face à des personnes si sympas, et quitter une soirée s’annonçant bien solitaire au lieu de sortir un peu de sa zone de confort pour essayer de s’amuser ? Joueuse, elle hocha la tête pour signifier son accord, mais ne pipa mot ; ayant été silencieuse tout le temps de l’échange, aucun d’eux n’avait encore entendu sa voix, même pas celui qu’elle secourait vaillamment. Il serait donc encore plus drôle qu’ils la découvrent une fois qu’elle chanterait !

Courageuse, Heïana se dirigea vers la barmaid désignée comme DJ du soir, et lui demanda si elle pouvait lancer la musique pour laquelle elle venait de se décider. D’un sourire ravi, l’employée lui signifia que c’était possible, et Heïana se rendit d’un pas léger sur la scène aménagée pour l’occasion et éclairée. Quelle drôle de sensation ! Mise en valeur par les spots lumineux, la Tahitienne ne distinguait pour sa part que très peu le public. Enfin... il était temps d’honorer sa part du contrat. Les premiers accords de guitare se firent entendre. La brune entreouvrit les lèvres et commença à chanter: « Na na na na... »


black pumpkin & whitefalls





All you need is Faith, Trust and a bit of Pixie Dust ♥


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Oliver King
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans
SURNOM : Oli le plus souvent, mais en général il est du genre à laisser l'imagination agir
STATUT : célibataire
MÉTIER : mécanicien spécialisée dans les voitures anciennes
LOGEMENT : Appartement n°8 à Fortitude Valley
Show must go on ¤ Heïana Tumblr_inline_pqfd31d3ID1v7vju4_400
POSTS : 720 POINTS : 275

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Il aime l'adrénaline, même s'il s'est calmé depuis quelque temps. Mais parfois, ça le reprendre par période ~ il aime taquiné et s'amuser. Il n'est jamais le dernier ~ c'est un compétiteur ~ il se dit que parfois il devrait faire un peu de sport mais il trouve toujours quelque chose d'autre à faire
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : ¤ Léo ¤ Heïana ¤ Oakley ¤ Primrose¤ Jessian ¤ Mia
RPs TERMINÉS : ¤ Clément
AVATAR : Taron Egerton
DC : nop
INSCRIT LE : 02/06/2019
http://www.30yearsstillyoung.com/t24345-oliver-we-re-running-out-of-alibis http://www.30yearsstillyoung.com/t24390-oliver-we-re-walking-the-wire http://www.30yearsstillyoung.com/t24397-oliver-king

Show must go on ¤ Heïana Empty
Message(#) Sujet: Re: Show must go on ¤ Heïana Show must go on ¤ Heïana EmptyDim 16 Juin - 20:25



Show must go on
EXORDIUM.
Si échapper à quelqu'un semblait simple, tout un groupe, relevé presque du défi ? Je ne sais pas ce qu'il m'était passé par la tête. En imaginant que c'était possible. Peut-être que j'avais un peu trop regardé Prison break et que je m'identifiais trop aux personnages. Je n'avais pas un plan dessiné sur le corps, ce n'était pas non plus une prison, mais simplement, un bar, quelconque. Honnêtement, qu'est-ce que je croyais ? Et pourtant, j'ai cru.... Peut-être un peu trop connaissant mes amis et l'insistance qu'ils pouvaient avoir parfois. J'étais déjà parti perdant, dès l'instant où j'avais songé à une échappatoire. Si prétexter aller chercher un verre avait semblé une très bonne idée, elle n'était pas moins classique. Ils avaient vu le coup venir, ou ils me connaissaient trop bien. Et je penchais sérieusement à la dernière hypothèse. J'avais l'avantage de la foule, ils avaient l'avantage d'être plusieurs, et de l'orientation. Je ne perdais pas espoir.

Cet espoir me transporta jusqu'à une table. J'étais totalement conscient que je pouvais paraître mal venue et étrange de m'installer sans prévenir. Mais j'étais transporté par cette volonté de ne pas vouloir... Chanter. En soi chanter ne me dérangeait pas, c'était surtout devant des têtes inconnus, qui était le plus flippant. Je m'excusais face à cette jeune femme tout aussi surprise par mon audace. J'allais tout lui expliqué, pourquoi je m'étais assis ? Pourquoi, j'avais ce regard à la recherche de quelque chose ? Mais cette simple voix me prit de court. Dépiter était un mot faible dans cette circonstance. Il fallait que je me rende à l'évidence, ils m'avaient eu. Parce que bien sûr, un ne suffisait pas, il y avait toujours un autre qui suivait derrière. Je baissais la tête, en soupirant, résigné. Avant de le dévier vers sa voisine, l'air désolée. « C'est bon, vous m'avez trouvé, quel exploit ! » Dis-je un peu irrité. Comme si c'était un événement extraordinaire ! Ils ne fallaient pas grands choses pour les rendre heureux. «  Ce n'est pas être lâche, mais... Vous ne vous êtes pas dit que peut-être, je ne cherchais pas à me planquer, mais simplement me faire d'autres connaissances un peu moins lourds que vous !» Non la vérité, je filais bel et bien. Mais je n'allait pas leur faire plaisir. « Les mecs vous êtes lourd, laissez là ! Pas la peine de la mêler à notre jeu... » Enfin le leur, mais comme j'étais un peu responsable. Je me tournais vers elle. « Je suis vraiment désolé... » Ils sont sérieux, ils étaient en train de vraiment lancer un défi. Et de causer la gêne. Parce que je le voyais bien dans les yeux de cette jeune femme. Ils n'auraient certainement pas joué à ce jeu, si j'avais choisi, une table majoritairement de gros bras... Bon, je ne serais peut-être pas là, à mourir de honte, mais carrément mourir tout court, soit dit en passant. « Vous n'êtes pas... » Je n'avais pas eu le temps de finir ma phrase, qu'elle s'était déjà levé. Qu'elle avait franchi la limite de la scène. Je n'arrivais pas à croire qu'elle avait accepté. Après tout, elle me devait rien. On ne se connaissait même pas à vrai dire. Peut-être que la situation l'amuser ?  

« Elle a l'air d'aimer l'idée... ! » A cette remarque, je levais les yeux au ciel. Ils n'avaient pas vraiment laissé le choix non plus. Un filer de voix, laissait la salle dans le silence. Surprenant tout le monde. Il n'y avait pas que sa présence. Mais le choix aussi. Je me souviens de cette chanson, que tout le monde fredonnait à un moment ou un autre, quand elle est sortie. Qu'on ne l'aime ou pas. Si la voix d'origine était douce et calme. La sienne était... Touchante, et surprenante. Parce qu'elle avait réussi à subjuguer tout le monde. « Elle se débrouille bien ! mieux que toi en tout cas... » Je hochais la tête, parce qu'il avait raison. Bon du coup, je me sentais un peu minable de ne pas mettre lancer aussi. Elle avait eu le courage, pas moi. Quelle bonne image, je pouvais donner !

La chanson terminait, je quittais la table. Laissant mes amis derrière. Honnêtement, je crois qu'ils en avaient assez rajouté. Pour m'approcher, de la scène. Je n'allais pas chanter, mais je crois que j'avais un certain pari à tenir. En m'approchant, j'applaudissais en souriant à celle qui m'avait pour ainsi dire sauver des ennuis. « Féliciation, je comprenais mieux pourquoi vous n'avez pas hésité à montrer. Belle voix ! » D'ailleurs, les applaudissements en sortant de scène de la foule était une preuve. « Je suis désolé pour mes amis, j'ai dans l'idée de changer très prochainement ! » Ou pas parce qu'on s'amusait bien avec eux, tout de même. Il ne fallait pas avoir peur d'être sur le devant de la scène. « Je crois que je vous dois un verre non ? » dis-je en souriant.


above the clouds.
Milles Rêves en moi font de douces brûlures.
Revenir en haut Aller en bas
Heïana Brook
Heïana Brook
la douceur exotique
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 25 ans
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Sage-Femme
LOGEMENT : Toowong, N°22
POSTS : 1653 POINTS : 470

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : Yoko
Oliver
Jessian
Mitchell
Abel #2
Caïn
Wally
Rehane
Austin
Victoire
Priam
Freya#2
John#2
Eavan
Paul
Archibald
RPs EN ATTENTE : Thomas Owens-Beauregard / Isaac Jensen / Caleb Anderson / Romy Ashby / Charlie Villanelle / Timothy Decastel / Ellie Epstein / Jasper Wickham / Edge Price
RPs TERMINÉS : Charlie
Abel
John
Clément
Freya
Charlie #2
John #2
Daniel (abandonné)
Henri (abandonné)
Artémis
Charlie #3
Noa
Timothy
Lullaby
Léo
Edge
Adrian (Abandonné)
Stephen
Owen
Terrence
Kári (Abandonné Show must go on ¤ Heïana 3864469563 )
PSEUDO : Heïana Brook
AVATAR : Vaimalama Chaves
DC : Non
INSCRIT LE : 19/05/2019
http://www.30yearsstillyoung.com/t24156-heiana-petit-rayon-de-soleil-tahitien http://www.30yearsstillyoung.com/t24184-heiana-quelque-part-au-dela-de-l-arc-en-ciel

Show must go on ¤ Heïana Empty
Message(#) Sujet: Re: Show must go on ¤ Heïana Show must go on ¤ Heïana EmptyDim 16 Juin - 22:02





Show Must Go On
FEATURING @Oliver King & Heïana Brook
Boy did you really believe that your plan was fine? ‘Cause I can tell you this is not. Game over, they want to catch you. Reload and find a better strategy. What ? Me ?



Bon, elle avait fait la forte tête, joué à la fille courageuse, intrigante et déterminée mais... En réalité, Heïana tremblait de tout son être, en elle-même. Voilà bien des années qu'elle n'avait pas chanté devant un si large public! Petite, elle avait eu l'occasion de chanter dans des réunions de famille élargie, ou à des représentations enfantines type kermesse, profitant de l'enseignement particulier qu'elle avait eu en chant et en piano. Mais voilà bien longtemps que cela ne lui était pas arrivé. Quoi, peut-être douze, treize ans? Heureusement, elle pouvait compter sur son caractère assez bien trempé malgré son tempérament très doux de base, et sur son expérience de la panique en tant que sage-femme pour pallier au stress qui l'envahissait. Et cela lui fut bien utile, lorsqu'elle entendit les premières notes de guitare s'élever grâce à la piste musicale trouvée sur Youtube. D'autant plus qu'elle ne pouvait plus hésiter: la chanson par la voix débutait vraiment très peu de temps après les premiers accords. Un, deux... Et la voilà partie. Bon, il faut aussi avouer qu'Heïana n'y était pas allée comme si elle n'avait jamais chanté de toute sa vie. Et elle savait, au fond d'elle, que sa voix était jolie. Reprenant courage, ses lèvres s'étaient entre-ouvertes, et maintenant elle suivait le rythme de la mélodie. Il faut bien avouer que le plus dur était le lancement, le courage d'oser; une fois les premières notes vocales évaporées dans les airs, les cinq minutes de chanson - relativement long pour une musique pop, il faut l'avouer - passèrent à la vitesse de l'éclair. D'autant plus que la Tahitienne était assez à l'aise sur scène, étonnamment. Elle n'était pas du genre à rester toute immobile, coudes serrés contre sa taille. Non pas non plus qu'elle était naturellement starlette ou en recherche d'attention. C'était plutôt qu'elle mettait toutes ses émotions, toute son âme dans les sentiments que lui inspiraient les notes, le rythme, les paroles. Alors, elle balayait la pièce et la foule - qu'elle ne voyait que très peu en réalité à cause de la lumière braquée sur elle - du regard, elle marchait un peu sur scène...

Jusqu'à ce qu'enfin, Fergie-Heïana ne laissa échapper la dernière sonorité, et que deux secondes de silence résonnèrent plus fort qu'une soirée karaoké toute entière. Puis, un petit tonnerre d'applaudissements. Les joues brunes de la Polynésienne se teintèrent d'un charmant pigment rosé, et elle s'inclina un peu maladroitement en remerciement. Puis, elle reposa rapidement le micro à sa place, et descendit de la scène, cueillie aussitôt par celui à cause -ou grâce - à qui sa soirée avait pris un tournant bien inattendu. Reprenant ses esprits, la demoiselle répondit avec modestie: Oh, merci c'est gentil... D'habitude je ne chante que sous ma douche ! Elle se détendit cependant bien vite, notamment quand son interlocuteur s'excusa du comportement de ses amis, dont il comptait apparemment se débarrasser. Trait d'humour ironique qui plut beaucoup à Heïana, au point qu'elle laisse passer un petit ricanement. Vous ne devriez pas, ils ont l'air parfaits pour sortir les autres de leur zone de confort ! Lorsqu'Oliver lui proposa un verre, honorant le pari dans lequel ils avaient tous les deux été engagés bon-gré mal-gré, elle accepta avec joie: J'ai la gorge toute sèche d'avoir chanté !

Ils s'approchèrent du bar, et pour changer, Heïana commanda un verre d'eau - l'hydratation, c'est important - mais surtout un rhum arrangé. Comment ça c'était une boisson de bonhomme ? Rien à fiche! Qu'elle boive un cocktail ou un alcool fort et pur ne concernait qu'elle, quoi que puissent en dire les autres. On sort, si ça ne vous gêne pas? J'ai un peu chaud. L'avantage de ce bar était d'avoir une terrasse extérieure et surtout privée, à l'abri des regards de la rue; le barman le leur indiqua d'ailleurs en entendant Heïana. Ainsi, dans un recoin de la pièce, se trouvait un renfoncement avec un petit escalier amenant à ce coin extérieur, orné de quelques lampes - très sympa d'ailleurs, type médiévales - ainsi que de tables, de bancs et de chaises. Une fois qu'ils y furent arrivé, L'air frais la fit soupirer d'aise; quoi que ses épaules nues ne supporteraient pas des heures le froid de la nuit. Enfin, pour l'instant elle était bien ainsi, voilà le principal. Heïana s'assit sur un banc, et tendit son verre pour trinquer avec son nouveau compagnon de soirée, un large sourire illuminant son visage dans la pénombre nocturne: A vos persécuteurs d'amis et aux conséquences de leurs actes ? Il faut bien avouer qu'au final, Heïana était ravie de ce retournement de situation. Elle se retrouvait avec quelqu'un qui semblait tout à fait sympa au premier abord, au lieu de retourner chez elle, seule, triste et inquiète. Une fois que les verres se furent entrechoqués, la Tahitienne porta le verre à ses lèvres et se délecta du brûlant nectar ambré qu'il contenait. Soupirant, mi-amusée mi-incrédule de ce qu'il venait d'arriver, elle avoua: En tout cas, je n'étais pas fière, sur scène. J'ai bien cru que ma voix allait flancher plusieurs fois sous le coup du trac !


black pumpkin & whitefalls





All you need is Faith, Trust and a bit of Pixie Dust ♥


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Oliver King
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans
SURNOM : Oli le plus souvent, mais en général il est du genre à laisser l'imagination agir
STATUT : célibataire
MÉTIER : mécanicien spécialisée dans les voitures anciennes
LOGEMENT : Appartement n°8 à Fortitude Valley
Show must go on ¤ Heïana Tumblr_inline_pqfd31d3ID1v7vju4_400
POSTS : 720 POINTS : 275

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Il aime l'adrénaline, même s'il s'est calmé depuis quelque temps. Mais parfois, ça le reprendre par période ~ il aime taquiné et s'amuser. Il n'est jamais le dernier ~ c'est un compétiteur ~ il se dit que parfois il devrait faire un peu de sport mais il trouve toujours quelque chose d'autre à faire
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : ¤ Léo ¤ Heïana ¤ Oakley ¤ Primrose¤ Jessian ¤ Mia
RPs TERMINÉS : ¤ Clément
AVATAR : Taron Egerton
DC : nop
INSCRIT LE : 02/06/2019
http://www.30yearsstillyoung.com/t24345-oliver-we-re-running-out-of-alibis http://www.30yearsstillyoung.com/t24390-oliver-we-re-walking-the-wire http://www.30yearsstillyoung.com/t24397-oliver-king

Show must go on ¤ Heïana Empty
Message(#) Sujet: Re: Show must go on ¤ Heïana Show must go on ¤ Heïana EmptyVen 12 Juil - 19:28



Show must go on
EXORDIUM.
A toi de découvrir Show must go on ¤ Heïana 4222248358

J'avais fait beaucoup de choses, par défis, par envies. En fait, surtout par défis, parfois on peut-être idiot. Mais monter sur une scène... Ça ne m'avait même pas effleuré l'esprit. Ou plutôt, dans ma tête, c'était déjà un non-catégorique. On savait plus ou moins, si on était capable de faire les choses. Si on pourrait passer outre, la peur, l'adrénaline. Et pourtant cette dernière, je la connaissais bien. Mais c'était tout simplement comme un blocage, je savais pertinemment et malgré l'insistance, il était impossible pour moi de monter, être devant les feux des projecteurs, sous des regards insistants, comme maintenant face à la prestation de la jeune femme, qui s'était dévoué. Elle avait beaucoup d'audace et de panache sur scène. Et les regards étaient littéralement sur elle. À sa place, je crois que j'aurais oublié les paroles, ou bégayer, qu'on aurait rien compris à la chanson. Que les quelques fruits, accrochaient au bord des verres, auraient certainement fini par être lancé. Je voyais les choses un peu négatives pas totalement, il y avait du vrai. Mais ce que je ne comprenais pas, c'était cette motivation que cette jeune femme a monté sur scène, à ma place alors que ne me connaissait de nulle part, à part ce soir en jouant l'incruste à sa table . Mais on peut dire qu'on a été surpris l'un comme l'autre.

J'avais perdu et je ne me délestais pas de tâche. Même si on pouvait dire que c'était un pari, j'étais ravie de m'en acquitter. Et soulager qu'elle accepte aussi, après cette petite entrevue, elle pouvait tout aussi bien refuser. Elle en avait tous les droits, une fois accoudée au bar et la commande passait, je revenais sur ces paroles, assez amusé, je dois bien l'avouer. Sur le passage de sa prestation seulement sous la douche, avec une pointe de doute. « Je suis que vous sous estimer la vérité ! » Dis-je en rigolant. Ça pour sortir des sentiers battus, ils n'étaient les derniers ! Je m'amusais beaucoup avec eux, ça serait mal venue de ma part, de dire le contraire. Mais aujourd'hui, ils devaient être comme les chiens, ils ont dû sentir ma peur. Je ne voyais que ça comme explication. « Un peu trop, ils sentent votre peur à des kilomètres et vous êtes vite leurs cibles ! Si vous aimez prendre des risques, ils sont vos hommes !» Et ce n'était pas un euphémisme ! On se connaissait tous depuis des années, on savait tous comme on fonctionnait. Parce que pour la plupart, on s'était connu l'adolescent et à cet âge, tout le monde le sait, on fait n'importe quoi et on s'entraîne.

Bière en main, et rhum en main. Et oui rhum, j'aurais pu être étonné pourtant non. Je n'accordais pas un jugement, mais à côté avec ma bière, je paraissais petit joueur, ma fois, ça n'était pas la première fois, ce soir, ce qui me faisait assez rire. Je n'avais pas assez chaud, pas encore en proie à l'alcool pour sortir et pourtant, j'acceptais en la laissant passez devant, pour la rejoindre sur un banc de la terrasse. La nuit semblait clame malgré le vacarme de l'intérieur. Un contraste apaisant. Je levais ma bouteille face à son verre, un sourire aux lèvres « Plutôt aux conséquences de leurs actes ! » Et j'avalais une gorgée, pas comme avec un alcool fort, mais j'essayais de donner le change. « Hum... Vous sembliez pourtant sur de vous... » Dis-je, en revoyant la scène très clairement dans ma tête. En tout cas, vous avez eu bien plus de courage que moi ! » Oui, elle avait quand même pris ta place, idiot. Et je n'en suis pas vraiment fière. Mais comme une petite ampoule au-dessus de ma tête, qui s'éclairait. Delà à dire que c'était une bonne idée. Je me levais sur ce banc qu'on partageait depuis quelques minutes, lui intimant de tenir ma bouteille. « Pouvez vous me tenir ça ! Je tiens à me faire pardonner pour le petit défi, bon, je sais que j'aurais moins de pression... » Je hochais les épaules, d'un air innocent avant de me racler la gorge, et de la regardait de travers, amusé. « Je vous ai à l'œil, je serais si vous en buviez ! » J'avoue, je n'étais pas à l'aise. Je savais que ce que je m'apprêtais à faire, aller soit être une valise dont j'allais traîner toute ma vie, et conclure la soirée, bref un acte mémorable ou rigoler et passer un bon moment. Dans tous les cas, c'était un instant de vulnérabilité. Un souffle lâchait entre mes lèvres, les premiers mots chantaient, se reflétant dans le silence. Je me surprenais à me donner du courage, un rythme de claquement de doigts. Ce n'était pas si terrible de chanter. Plus facile face à une seule personne qui n'était plus vraiment inconnue. Si dans les premiers temps, j'étais raide comme un piqué, je me laissais vite entraîné par l'imagination de la chanson. Sautant du banc, sans se priver de faire un jeu de jambes. J'y prenais du plaisir aussi incroyable que cela puisse paraître. Claquant des mains. J'invitais d'une main tendu compagne de chant de soirée. Avant qu'un coup de tonnerre ne gronde au-dessus de nos têtes. M'ôtant toutes envies de continuer. Je fronçais les sourcils, à l'attente d'une signe, d'une intervention et elle ne fut pas si longue à attendre, quand le vent et la pluie s'invitent à notre petite fête, balayant les intrus sur son passage. J'avais eu juste le temps d'attraper sa main, et de courir se couvrir sous un auvent de terrasse. « Je voulais me faire pardonner, mais je crois que… Je n'ai fait qu'attirer l'orage. Je vous avais prévu, je ne suis pas aussi doué. Voilà une des raisons qui m'ont poussé à ne pas aller sur scène.» Dis-je en riant.


above the clouds.
Milles Rêves en moi font de douces brûlures.
Revenir en haut Aller en bas
Heïana Brook
Heïana Brook
la douceur exotique
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 25 ans
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Sage-Femme
LOGEMENT : Toowong, N°22
POSTS : 1653 POINTS : 470

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : Yoko
Oliver
Jessian
Mitchell
Abel #2
Caïn
Wally
Rehane
Austin
Victoire
Priam
Freya#2
John#2
Eavan
Paul
Archibald
RPs EN ATTENTE : Thomas Owens-Beauregard / Isaac Jensen / Caleb Anderson / Romy Ashby / Charlie Villanelle / Timothy Decastel / Ellie Epstein / Jasper Wickham / Edge Price
RPs TERMINÉS : Charlie
Abel
John
Clément
Freya
Charlie #2
John #2
Daniel (abandonné)
Henri (abandonné)
Artémis
Charlie #3
Noa
Timothy
Lullaby
Léo
Edge
Adrian (Abandonné)
Stephen
Owen
Terrence
Kári (Abandonné Show must go on ¤ Heïana 3864469563 )
PSEUDO : Heïana Brook
AVATAR : Vaimalama Chaves
DC : Non
INSCRIT LE : 19/05/2019
http://www.30yearsstillyoung.com/t24156-heiana-petit-rayon-de-soleil-tahitien http://www.30yearsstillyoung.com/t24184-heiana-quelque-part-au-dela-de-l-arc-en-ciel

Show must go on ¤ Heïana Empty
Message(#) Sujet: Re: Show must go on ¤ Heïana Show must go on ¤ Heïana EmptyDim 21 Juil - 13:27





Show Must Go On
FEATURING @Oliver King & Heïana Brook
Boy did you really believe that your plan was fine? ‘Cause I can tell you this is not. Game over, they want to catch you. Reload and find a better strategy. What ? Me ?



Et une nouvelle chanson pour la route! ;)

Heïana dégustait son rhum avec gourmandise, se délectant de l'arôme de ce nectar fabuleux. Nul doute que parmi tous les alcools forts, celui-ci était son préféré, et de loin, très loin ! Sinon, un bon verre de vin rouge ou blanc lui convenaient tout à fait. Une bière de temps à autres, mais aromatisée aux fruits pour le bec sucré que la jeune femme était. Autant elle ne buvait pas forcément toutes les semaines, autant elle savait savourer ces délicieux breuvages lorsqu'elle avait l'opportunité d'en porter à ses papilles. Peu de temps après leur commandes, les deux jeunes gens sortirent du bar, la métisse ressentant le besoin d'un peu d'air frais, et il lui fit effectivement le plus grand bien. Elle rit lorsque son challenge man de la soirée parla de ses amis comme une meute de dangereux loups, prêts à vous attaquer à la moindre faiblesse pour vous obliger à sortir de votre zone de confort. Elle répliqua avec amusement : Au moins, vous ne devez pas vous ennuyer avec eux ! Cependant, pour ce soir-là et ce défi-là, le jeune homme ne semblait pas être du même avis, et les deux trinquèrent finalement aux conséquences des actes de sa bande de copains, plutôt qu'à eux en particulier. Ils s'assirent sur un banc, dans un calme presque total si on oubliait le vacarme filtrant par la porte du bar, dans lequel la soirée était bien animée. D'ailleurs, cet apaisement ambiant, bien que tout relatif, sembla amener un déclic pour le Roi de la soirée d'Heïana. Avec un regard curieux, elle tendit la main lorsqu'il lui demanda de gérer sa boisson pour lui, et prit donc la bouteille avec elle. Qu'avait-il donc en tête? Elle rit à sa fausse menace, et répondit avec désinvolture: Mon rhum me suffit largement. Votre bière est en sécurité avec moi. Comme pour appuyer ses dires, la Tahitienne déposa le contenant en verre sur son genou, la maintenant toujours dans une main, alors qu'elle sirotait une gorgée du rhum, ses yeux ancrés dans ceux du garçon le lui ayant offert.

Un instant, un souffle, une respiration plus tard, sa voix s'éleva dans les airs, rapidement accompagné de quelques claquements de doigt, en rythme. D'un sourire appréciateur, Heïana l'observa réaliser le défi qu'il aurait dû relever quelques minutes plus tôt, profitant de la bulle de tranquillité qu'était l'extérieur du bar et la pénombre nocturne. C'est qu'il se débrouillait plutôt bien à vrai dire ! Intriguée autant qu'amusée, la métisse déposa leurs boissons sous le banc, à l'abri d'un coup de pied malheureux, et se mit à frapper dans ses mains, au rythme des claquements des phalanges du garçon. D'ailleurs, enhardi par les secondes défilant sans qu'aucun couac ne survienne, le jeune homme se leva sur le banc, et suite à un joli pas de danse, en sautant, inventant sa propre chorégraphie tout en chantant. Un exploit que peu osaient tenter à vrai dire, gérer sa respiration et sa voix tout en dansant étant extrêmement compliqué. Il fut d'ailleurs salué par la maïeuticienne avec un petit cri d'encouragement, et la demoiselle aurait été ravie de danser avec lui, prête à saisir la main qu'il lui tendait... Quand un éclair éblouissant zébra le ciel ténébreux jusqu'à le dissocier en deux parties bien distinctes, tel Moïse séparant les eaux du Nil, pendant une courte seconde. Ainsi, lorsque les doigts d'Heïana se glissèrent contre la paume de son inconnu, elle se sentit emportée vers l'abri surplombant l'entrée du bar. Surprise, elle écouta le jeune homme s'excuser, alors que de la pluie tombait; étonnamment, elle restait assez fine, et moins brutale que les autres fois où de l'orage la provoquait. La maïeuticienne rit et demanda avec malice: Eh bien quoi, vous êtes en sucre ?

La jeune femme retira lentement sa main de celle de son amateur de bières, et la garda tendue vers lui alors que de quelques pas habiles, elle reculait pour se retrouver sous la pluie, un sourire toujours éclatant sur le visage. Puis d'une chorégraphie improvisée mais légère, aux mouvements joyeux et harmonieux, Heïana commença à danser à son tour, tout en chantant, d'une voix moins profonde et plus insouciante que sur scène: I'm singing in the rain... Peut-être la prendrait-il pour une folle, une idiote ou une simple d'esprit ? Qu'importe, la Tahitienne se laissait porter au gré de ses envies et de ses émotions, et là, son coeur lui dictait de danser sous la pluie qui tombait sur ses épaules, mouillait ses cheveux, sa robe mais qui réchauffait son coeur. Pourquoi se laisser dicter une si jolie soirée par une courte intempérie ? Que craindre ? Même pas de quoi s'en faire pour son maquillage, qui était peu présent et waterproof en plus de cela. Sa jolie robe pin-up, qui correspondait bien à l'époque de la chanson, se soulevait autour d'elle, rendue aérienne grâce à son jupon. A cet instant, on voyait que la danse était clairement un de ses loisirs, ses pas bien que non-prévus à l'avance étaient harmonieux les uns avec les autres, les mouvements de ses bras et de sa tête coordonnés, et son sourire éclatant sous les perles d'eau fraîche, qui semblaient d'ailleurs de plus en plus rares deux minutes à peine après leur apparition à Brisbane. Ah, les caprices de la météo australienne... !


black pumpkin & whitefalls





All you need is Faith, Trust and a bit of Pixie Dust ♥


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Show must go on ¤ Heïana Empty
Message(#) Sujet: Re: Show must go on ¤ Heïana Show must go on ¤ Heïana Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

Show must go on ¤ Heïana

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: spring hill
-