AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 And suddenly, the shine shinning. (Jessian)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
John Williams
le sanguin
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-huit ans. né le quinze septembre. bientôt la quarantaine.
SURNOM : Jo' pour mes amis. John pour les autres. Williams pour mes eennemis.
STATUT : le coeur brisé, le coeur en miettes. Cupidon n'est qu'une vaste fumisterie.
MÉTIER : barman au confidential club à mi-temps.
LOGEMENT : #65, fortitude valley avec la jolie Maddie.
And suddenly, the shine shinning. (Jessian) 50jI
POSTS : 7712 POINTS : 785

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Je suis fils unique – Je n'ai plus aucun contact avec mon père mais aux dernières nouvelles, il s'est retrouvé une compagne – Je suis passionné par l'art sous toutes ses formes : cinéma, photographie, peinture, sculpture – J'adore me rendre au cinéma pour voir un vieux films en noir et blanc – J'aime autant passer des heures sur un jeux vidéos à dégommer des zombies que lire un livre au calme, tranquille – Je ne suis pas doué en relation amoureuse – Je ne supporte pas la violence faites envers les femmes – Je ne jure que par ma moto,
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : And suddenly, the shine shinning. (Jessian) Giphy
Take the risk or lose the chance.
Joddie #3
Paola#4 ; Yoko ; Emmy ; Alex ; Lisbeth ; Jessian ; Lexie ; Freya ; Timothy ; Charlie #10 ; Itziar
RPs EN ATTENTE : Savannah. Ariane. Primrose. Daniel. Elwyn/Nea/Maddie. Harvey. Abel. Wren.
RPs TERMINÉS : Charlie #1 ; Charlie #2 ;Charlie #3 ; Charlie #4 ; Charlie #5 ; Charlie #6 ; Charlie #7 ; Paola #1 ; Paola #2 ; Paola #3 ; Joddie #1 ; Joddie #2 ; Primrose ; Léo & Charlie#8 ; Léo&Charlie #9 ; Caroline #1 ; Heiana #1 ; Heiana #2 ; Cian ; Itziar ; Elwyn ;
PSEUDO : Emily.
AVATAR : Taylor Kitsch.
CRÉDITS : {ava : datura}
DC : Lukà, le névrosé dépressif.
INSCRIT LE : 31/01/2019
http://www.30yearsstillyoung.com/t23687-ta-deuxieme-vie-comment-quand-tu-comprend-que-tu-n-en-as-qu-une-john#964378 http://www.30yearsstillyoung.com/t23692-john-williams-ce-qui-ne-te-tue-pas-te-rend-plus-fort http://www.30yearsstillyoung.com/t23802-john-williams

And suddenly, the shine shinning. (Jessian) Empty
MessageSujet: And suddenly, the shine shinning. (Jessian)   And suddenly, the shine shinning. (Jessian) EmptyMar 11 Juin - 21:01



And suddenly, the shine shinning..
Léo & Jessian.
Ça y est, c'est officiel. Charlie et toi, c'est bel et bien de l'histoire ancienne. Depuis ce fameux soir où Léo est venu te trouver sur ton lieu de travail en te menaçant, te forçant à en venir aux mains avec lui, la rupture entre Charlie et toi fut officiellement déclarée. Décidément, ces dernières semaines, rien ne semble aller pour toi. Le décès de ta mère, la dispute avec Charlie suivie de la rupture, le tabassage de Léo. Rajouté à cela qu'hier soir, tu as avoué à Maddie que c'est toi l'homme responsable de son accident. Hier soir, t'avais trop bu. Ça ne t'arrive que rarement de boire autant mais là, t'as eu besoin de boire pour oublier tout ce qui est en train de se passer dans ta vie. Suite au tabassage de Léo sur ton lieu de travail, ton boss n'a eu aucun scrupule que de te virer. Sans emplois, tu te retrouves dans un sacré bordel. Toi qui vient de voir ton prêt immobilier accordé pour acheter cette maison qui t'as tapé dans l'oeil il y a de cela un mois déjà, tu vas devoir partir en quête d'un nouveau travail. Problème bientôt résolu; t'as un entretien d'embauche demain en fin de journée. Toujours dans un bar mais un lieu bien moins calme que le MacTavish. Tu verras bien ce que ça donne. Allongé sur ton lit, tu fixes un long moment le plafond. Dehors, le soleil a décidé de pointer le bout de son nez aujourd'hui. Toi qui adore les jours de pluie, t'es moyennement ravis de voir l'astre solaire. Toutefois, t'es soulagé de voir qu'il fait beau. Froid certainement mais beau malgré tout, c'est le principal. Un bon quart d'heure s'écoule avant que tu ne poses tes pieds sur le carrelage froid de ta chambre. Maddie n'est pas là. Elle est partie dormir chez une amie. Tu ne sais pas si elle va revenir vivre ici un jour, elle te manque déjà. Coup d'oeil sur ton cellulaire. Aucun message, aucun appel. Tu soupires. Coup de pied au derrière, tu décides de te bouger un peu. Il est déjà treize heures. Dans une heure, t'as rendez-vous au parc de Logan City afin d'y rejoindre Jessian et sa fille, Morgan. Tu n'as spécialement envie de sortir de chez toi. Tu vas tout de même le faire et t'as fait une promesse à Jess. Tu ne peux pas lui faire ça, lui poser un lapin. Jess c'est l'une de tes plus vieilles amies. À tes dix-huit ans, t'étais son baby sitter, ton premier vrai job. Aucune connaissance des enfants, t'as tout de même réussis à te faire obéir par la demoiselle qui t'en faisais voir de toutes les couleurs. Le jour où tu as appris qu'elle fut maman, ça t'as fait un léger choc. Tu la voyais encore petite fille avec ces couettes et là, Jess est maman. Le temps si vit, c'est impressionnant. Ça a tendance à te faire peur de voir le temps défiler si rapidement. Tu ne connais pas le père, seulement les quelques morceaux que ton amie a bien voulu te confier. Une petite dispute a vue le jour entre vous lorsque t'as découvert ce mariage express avec le père de Morgan. Aujourd'hui, c'est de l'histoire ancienne. Après avoir bu ton immense mug de café, tu viens prendre une douche assez rapide et bien chaude surtout. En vêtements, t'enfiles un jean noir et un pull. Tenue simple, confortable et qui te correspond parfaitement. Quatorze heures. T'es en retard. Tu sors en quatrième vitesse de ton appartement et te met à courir jusqu'au quartier de Logan city. C'est essouflé que t'arrives devant l'entrée du parc. T'envoie un message à ton ami. "Jess t'es où ? Jsuis devant l'entrée ?" Sans attendre une réponse de la demoiselle, tu te mets à la chercher dans le parc. L'air est froid, très froid. Pas étonnant que le parc soit quasiment désert. Quelle idée de venir ici en plein hiver mais au moins, la petite fille pourra se défouler jusqu'à tomber d'épuisement.

Spoiler:
 




I just don't know how to be out in the world, man.

by Wiise


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Jessian Reed
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-sept ans (15/05/1992).
SURNOM : jess' par ci, jess' par là, tu en oublierais presque ton prénom.
STATUT : célibataire, ta fille de quatre ans te rappelle que tu as été mariée, un divorce dont tu parles peu.
MÉTIER : mannequin internationale, tu vis ton rêve de gamine bien consciente qu'il peut s'envoler à tout moment.
LOGEMENT : numéro 30 à bayside, il suffit de frapper à la porte jaune canari.
And suddenly, the shine shinning. (Jessian) Tumblr_inline_otnv49bsLW1rifr4k_540
POSTS : 261 POINTS : 850

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : née à brisbane, a quitté la ville à 17 ans avant d'y revenir en 2015 ● joue du piano depuis l'enfance et aime beaucoup chanter ● a vécu 3 ans à Londres ● a une fille de quatre ans nommée Morgane ● a un coquelicot tatoué sur la hanche droite ● est végétarienne ● cours trois fois par semaine et fait autant de sport que possible.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : (2019) corajohnfreyalukàheïanacamilsophiaolivercíanabel.2rehanekári evelyn

RPs EN ATTENTE : tad ● nino ● maddie ● wally ● rosie ● georgina ●

RPs TERMINÉS : (2019) abel
PSEUDO : mollywobbles, #emma.
AVATAR : naomi scott.
CRÉDITS : January Blues (avatar), tumblr (avatar)
DC : not applicable.
INSCRIT LE : 03/06/2019
http://www.30yearsstillyoung.com/t24370-jessian-always-remember-us-this-way http://www.30yearsstillyoung.com/t24437-jessian-love-is-an-open-door

And suddenly, the shine shinning. (Jessian) Empty
MessageSujet: Re: And suddenly, the shine shinning. (Jessian)   And suddenly, the shine shinning. (Jessian) EmptyLun 17 Juin - 7:44



And suddenly, the shine shinning..
John & Jessian.
Les grasses matinées, voilà quatre ans que tu ne sais plus ce que c’est. Alors quand Morgane vient se glisser dans ton lit un peu après sept heures pour te réclamer des pancakes, tu n’es plus surprise du tout. C’est même des moments que tu as appris à aimer ces petits instants où Morgane vient te retrouver dans ton lit et où elle se colle contre toi quelques minutes avant de se transformer en boule hyperactive. Aujourd’hui il n’y a pas école et tu ne travailles qu’en milieu d’après-midi pour un shoot de lingerie à Brisbane. Tu avais donc proposé à John de passer la matinée avec vous au parc ayant promis à Morgane que tu l’y amènerais tester les nouveaux jeux installés à Logan City. Et cette matinée avec John n’était pas tombée dans l’oreille d’un sourd car Morgane te demanda rapidement avec un grand sourire si vous voyiez toujours John aujourd’hui. Alors que tu lui répondais par l’affirmatif, vous descendîtes dans la cuisine pour petit déjeuner. Tu préparais donc rapidement des pancakes pendant que Morgane sortait quelques fruits et son yaourt habituel. Vous aviez votre petite routine pour le petit déjeuner, vous en aviez même deux dépendant de si c’était un jour d’école ou de repos. Alors que tu tournais les pancakes et que Morgane chantonnait la dernière chanson Disney qu’elle s’était mise en tête, tu réalisais que cela faisait un petit moment que tu n’avais pas vu John. Tu avais eu quelques nouvelles par texto mais rien de bien précis ni sérieux. Tu avais cru comprendre qu’il était en couple dernièrement mais il n’avais jamais semblé vouloir rentrer dans les détails à ce sujet. Qu’importe ! Maintenant que vous alliez vous voir, tu allais pouvoir le griller en bonne et due forme. Une fois le petit déjeuner terminé, tu laissais Morgane aller s’habiller. Elle était assez grande pour choisir ses affaires et à ta plus grande surprise avait un sacré oeil pour la mode à son jeune âge. Tu en profitais pour t’habiller d’un jean et d’un pull en cachemire de ton côté avant de retrouver Morgane à la salle de bain pour vous laver les dents. Tu vérifiais qu’elle s’était habillée assez chaudement avant de te maquiller légèrement pendant qu’elle préparait son sac à dos. Elle avait apparemment des dessins à montrer à John et il ne fallait jamais oublier son doudou. Une fois toutes les deux prêtes, vous prîtes la voiture pour vous rendre au parc. Tu venais de te garer et tu aidais Morgane à descendre quand ton portable vibra dans ta poche. Tu attrapais ton sac à main et fermais la voiture avant de prendre la direction de l’entrée. Tu ne fus pas surprise de recevoir un message de John t’indiquant qu’il était déjà là. Je viens de me garer, on arrive dans quelques minutes. Juste le temps de le retrouver parce que John n’est pas du genre à attendre que quelqu’un arrive sans bouger. Et cela ne manque pas car à peine as-tu passer les grilles du parc que tu le vois à quelques centaines de mètres de vous. Morgane aussi l’a vu et lâche ta main pour se mettre à courir dans sa direction. Cela te fait rire et tu la suis mais plus tranquillement. Quand tu arrives à leur hauteur, Morgane est dans les bras de John et lui raconte avec enthousiasme qu’elle veut absolument tester les dernières additions aux jeux pour enfants. « On va y aller ma puce, c’est promis. » Lui dis-tu un grand sourire sur les lèvres avant de te tourner vers John et de déposer un baiser sur sa joue. « Salut toi ! Comment tu vas ? » Ton regard se posa quelques secondes sur son visage et ses traits tirés et son air triste te firent comprendre que ça n’allait peut-être pas très bien. John était devenu comme ton frère au fil des années et voir qu’il n’était pas au top de sa forme ne te plaisait pas. « Allons aux jeux, Morgane a besoin de courir dans tous les sens et nous pourrons discuter. » Dis-tu en lui indiquant l’allée principale qui vous mènerait à l’aire de jeux en quelques minutes.

Spoiler:
 




- - another day of sun with you.
Revenir en haut Aller en bas
John Williams
le sanguin
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-huit ans. né le quinze septembre. bientôt la quarantaine.
SURNOM : Jo' pour mes amis. John pour les autres. Williams pour mes eennemis.
STATUT : le coeur brisé, le coeur en miettes. Cupidon n'est qu'une vaste fumisterie.
MÉTIER : barman au confidential club à mi-temps.
LOGEMENT : #65, fortitude valley avec la jolie Maddie.
And suddenly, the shine shinning. (Jessian) 50jI
POSTS : 7712 POINTS : 785

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Je suis fils unique – Je n'ai plus aucun contact avec mon père mais aux dernières nouvelles, il s'est retrouvé une compagne – Je suis passionné par l'art sous toutes ses formes : cinéma, photographie, peinture, sculpture – J'adore me rendre au cinéma pour voir un vieux films en noir et blanc – J'aime autant passer des heures sur un jeux vidéos à dégommer des zombies que lire un livre au calme, tranquille – Je ne suis pas doué en relation amoureuse – Je ne supporte pas la violence faites envers les femmes – Je ne jure que par ma moto,
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : And suddenly, the shine shinning. (Jessian) Giphy
Take the risk or lose the chance.
Joddie #3
Paola#4 ; Yoko ; Emmy ; Alex ; Lisbeth ; Jessian ; Lexie ; Freya ; Timothy ; Charlie #10 ; Itziar
RPs EN ATTENTE : Savannah. Ariane. Primrose. Daniel. Elwyn/Nea/Maddie. Harvey. Abel. Wren.
RPs TERMINÉS : Charlie #1 ; Charlie #2 ;Charlie #3 ; Charlie #4 ; Charlie #5 ; Charlie #6 ; Charlie #7 ; Paola #1 ; Paola #2 ; Paola #3 ; Joddie #1 ; Joddie #2 ; Primrose ; Léo & Charlie#8 ; Léo&Charlie #9 ; Caroline #1 ; Heiana #1 ; Heiana #2 ; Cian ; Itziar ; Elwyn ;
PSEUDO : Emily.
AVATAR : Taylor Kitsch.
CRÉDITS : {ava : datura}
DC : Lukà, le névrosé dépressif.
INSCRIT LE : 31/01/2019
http://www.30yearsstillyoung.com/t23687-ta-deuxieme-vie-comment-quand-tu-comprend-que-tu-n-en-as-qu-une-john#964378 http://www.30yearsstillyoung.com/t23692-john-williams-ce-qui-ne-te-tue-pas-te-rend-plus-fort http://www.30yearsstillyoung.com/t23802-john-williams

And suddenly, the shine shinning. (Jessian) Empty
MessageSujet: Re: And suddenly, the shine shinning. (Jessian)   And suddenly, the shine shinning. (Jessian) EmptyJeu 20 Juin - 11:18



And suddenly, the shine shinning..
Léo & Jessian.
Plus de travail, plus de copine, plus de mère. Décidément, en ce moment, rien ne semble aller comme tu le voudrais. La nuit dernière fut courte. Non pas parce que tu as travaillé mais parce que tu n'as pas réussis à fermer l'oeil de la nuit, seulement de une heure quarante-trois à deux heures dix-sept. Précis, n'est-ce pas ? Ce matin, c'est réveil matinal. D'ordinaire, t'aimes trainer au lit le plus longtemps possible mais là, tu n'en as clairement pas envie. Coup d'oeil par la fenêtre de ta chambre. Le soleil est présent bien qu'il fasse assez froid dehors. L'hiver ne te dérange pas, t'aime bien le froid. T'emmitoufler dans ton manteau, sortir et admirer les paysages pris dans la glace, la neige. Bien qu'il n'y est pas beaucoup de neige à Brisbane. Dommage. Enfant, t'adorais envoyé des boules de neige sur les passants ou créer un ange de neige rien qu'avec ton corps. Aujourd'hui, tu es particulièrement heureux. Ce qui est extraordinaire pour toi au vue de la période que tu traverses en ce moment. Mais ce matin, t'es certain que ça sera un bon jour. T'as prévu de passer la journée avec Jessie et sa fille, Morgane. Des années que vous vous connaissez Jessie et toi. À l'époque, t'étais son baby sitter dans l'espoir de te faire un peu d'argent de poche. Tu n'avais que dix-huit ans et aucune connaissance des enfants, toutefois t'as tout de même été capable de t'occuper d'elle. Ainsi, au fil des années, une forte complicité c'est créée entre vous. Tu la considères comme ta petite soeur et le fait de la savoir maman te fait bizarre mais t'es fier d'elle et du chemin qu'elle a parcourue. Même si vous vous entendez très bien tous les deux, rien n'empêche les disputes. Notamment, le jour où tu as découvert son mariage express avec cet homme, Abel. Tu ne le connais pas encore. Tu tentes de passer au-dessus de cette histoire est d'être présent pour elle. Il t'arrive même parfois de garder Morgane quelques soirs afin de laisser ton amei vivre sa vie de jeune femme. Certes, elle est maman mais c'est aussi une femme. Elle a le droit à sa dose hebdomadaire de vie de femme, comme tout le monde. Habillé, douché. Tu attrapes ton téléphone, ton portefeuille et sors de ton appartement afin de rejoindre le quartier de Logan City et son parc. Parfois, t'y vas pour courrir mais cette fois, c'est pour passer la journée avec Jess et Morgane. T'es tellement heureux de les voir, il t'en faut pas surtout en ce moment. Arrivé devant l'entrée du parc, t'envoie un message à ton amie afin de savoir où vous vous retrouvez. "Je viens de me garer, on arrive dans quelques minutes " On ne peut pas dire que la patience fasse partie de tes qualités premières cela dit, tu n'arrive pas à rester immobile durant quelques minutes. Durant tes lazy day, tu ne parviens pas à ne rien faire. Toujours besoin de bouger, t'occuper les mains. Ne serait-ce que lire un bouquin par exemple. Marchant lentement à travers les allées du parc, tu entends une petite voix derrière toi. "Tonton John !" Immédiatement, tu sais qu'il s'agit de Morgane. Tu te retournes et viens la prendre dans tes bras en la faisant voltiger et tournoyer en même temps. S'en suit d'un bisou sur sa joue. "Suis trop contente de te voir tonton !" Tu souris et la gardes encore un peu dans tes bras. "Moi aussi ma princesse !" Tu souris en voyant Jess et viens faire lui fait la bise "Toi aussi, je suis contente de te voir. Tu m'as manqué !" C'est vrai. Durant l'époque où elle a vécue en Angleterre, tu regrettais de ne plus la voir autant qu'autrefois. Maintenant qu'elle est revenue en Australie, tu comptes bien passer le plus de temps possible avec elle et Morgane aussi. La petite demoiselle a l'air pressée de rejoindre les jeux pour enfants. Tu la reposes à terre et la petite se met entre sa mère et toi, elle vous prend la main. C'est ensemble que vous avancez vers les jeux pour enfants tandis que Morgane vous raconte pleins de choses. Un vrai moulin à parole cet enfant mais mieux vaut la voir que comme ça qu'autrement. Arrivés sur l'air de jeux, Morgane court au toboggan et glisse en criant de joie. "Maman tu me regardes hein ?!" Tu viens t'assoir sur le banc le plus près du toboggan tout en gardant un oeil sur la demoiselle qui s'amuse comme une folle. Ton regard se porte sur ton amie, un sourire vient immédiatement illuminer ton visage. "Comment tu vas toi ? C'est pas trop dur avec la puce ? Tu sais que si t'as besoin de sortir avec tes amies ou juste de souffler, moi jte la garde avec plaisir !" Jess n'a jamais eu peur de te confier sa fille mais tu te demandes bien ce que dirait le papa s'il était au courant. Tu t'en moques pas mal, après tout, tu ne le connais pas. Et puis garder Morgane ne peut te faire que du bien. Lorsqu'elle vient à la maison, vous faites des fournées de cookies, de la pâte à sel. Une fois, Morgane t'as même obligée à regarder la reine des neiges avec elle, avant de s'endormir dans tes bras. Et puis, elle adore regarder Maddie dessiner, elle lui donne même des idées parfois. Tu passes ton bras par-dessus les épaules de Jess tout en observant la demoiselle en train de s'amuser et courir partout sur l'aire de jeux.

Spoiler:
 




I just don't know how to be out in the world, man.

by Wiise


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Jessian Reed
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-sept ans (15/05/1992).
SURNOM : jess' par ci, jess' par là, tu en oublierais presque ton prénom.
STATUT : célibataire, ta fille de quatre ans te rappelle que tu as été mariée, un divorce dont tu parles peu.
MÉTIER : mannequin internationale, tu vis ton rêve de gamine bien consciente qu'il peut s'envoler à tout moment.
LOGEMENT : numéro 30 à bayside, il suffit de frapper à la porte jaune canari.
And suddenly, the shine shinning. (Jessian) Tumblr_inline_otnv49bsLW1rifr4k_540
POSTS : 261 POINTS : 850

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : née à brisbane, a quitté la ville à 17 ans avant d'y revenir en 2015 ● joue du piano depuis l'enfance et aime beaucoup chanter ● a vécu 3 ans à Londres ● a une fille de quatre ans nommée Morgane ● a un coquelicot tatoué sur la hanche droite ● est végétarienne ● cours trois fois par semaine et fait autant de sport que possible.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : (2019) corajohnfreyalukàheïanacamilsophiaolivercíanabel.2rehanekári evelyn

RPs EN ATTENTE : tad ● nino ● maddie ● wally ● rosie ● georgina ●

RPs TERMINÉS : (2019) abel
PSEUDO : mollywobbles, #emma.
AVATAR : naomi scott.
CRÉDITS : January Blues (avatar), tumblr (avatar)
DC : not applicable.
INSCRIT LE : 03/06/2019
http://www.30yearsstillyoung.com/t24370-jessian-always-remember-us-this-way http://www.30yearsstillyoung.com/t24437-jessian-love-is-an-open-door

And suddenly, the shine shinning. (Jessian) Empty
MessageSujet: Re: And suddenly, the shine shinning. (Jessian)   And suddenly, the shine shinning. (Jessian) EmptySam 22 Juin - 12:20



And suddenly, the shine shinning..
John & Jessian.
Au départ, John n’était censé être que votre babysitteur. Engagé par vos parents pour vous garder quand vous étiez gosses toi et tes soeurs, John avait rapidement pris une place de choix dans ta famille. Il n’avait pas été difficile de comprendre qu’il n’avait lui-même pas une famille très stable et même si tu avais eu du mal à comprendre ce que cela signifiait quand tu étais enfant, en grandissant, tu avais compris que l’atmosphère dans laquelle tu avais grandie n’avait rien à voir avec ce que John avait vécu de son côté. Mais cela ne l’avait pas empêché d’être un excellent babysitteur que tu avais essayé de mener par le bout du nez au départ sans franc succès avant que vous ne créiez au fil du temps de réelles relations fraternelles. Bien entendu, vous aviez toutes grandies et les services de John n’avaient plus été nécessaires quand ta soeur aînée était devenue adolescente mais cela n’empêchait pas le jeune homme de se joindre à vous régulièrement et tu étais ravie que vous ayez gardé au fil des années une relation aussi proche car cela n’était pas gagné du tout vu que tu n’avais pas habité à Brisbane pendant plus de cinq ans. Comme toute relation fraternelle, la vôtre n’avait pas échappé à quelques belles disputes. Dans ta fratrie, vous n’étiez que des filles et il y avait clairement une différence entre ta relation avec tes soeurs et le côté surproducteur de John. Aujourd’hui, avec du recul, tu pouvais comprendre que ton choix de te marier aussi vite avec Abel lui ait paru complètement ahurissant. Mais malgré le fait que cette union s’était terminée en divorce comme John te l’avait prédit, il avait eu la délicatesse de ne pas remuer le couteau dans la plaie en te répétant qu’il te l’avait bien dit. Tu étais à peu près sûre de devoir cela à ta fille qui elle par contre avait réussi à charmer John pour le mener par le bout du nez ce qui t’amusait énormément. A chaque fois que tu taquinais ton ami à ce sujet, il t’assurait que non, qu’il était immunisé contre ses petits yeux de chat potté mais tu savais quelle était la vérité. C’est un grand sourire aux lèvres que tu vis Morgane s’élancer dans les bras de John qui l’attrapa sans souci pour la faire tournoyer dans les airs comme elle adore le faire. Tu les laisses se retrouver alors que tu les rejoins et que John te dit : « Toi aussi, je suis contente de te voir. Tu m'as manqué ! » Tu lui fais la bise et le prend rapidement dans tes bras avant de lui répondre : « Tu m’as manqué aussi gros nounours. » Lui dis-tu pour le taquiner. C’était votre petite blague à vous parce que John avait toujours eu une carrure impressionnante et tu ne savais que trop bien que ce n’était pas un ange. Pourtant, avec toi, il était toujours ce gros nounours que tu avais envie de prendre dans tes bras et qui sera toujours là pour te réconforter. Les années où tu avais quitté Brisbane avaient un peu entachées votre relation mais depuis quatre ans, elle avait repris le cours de sa trajectoire sans grande peine. Morgane ne tarda pas à se rappeler à vous et prenant chacun une de ses petites mains, vous la laissiez vous traîner jusqu’aux jeux en vous racontant toutes sortes d’anecdotes. Une fois arrivés sur l’aire de jeux, Morgane s’élança au milieu des autres enfants mais pas sans veiller à conserver toute votre attention. « Maman tu me regardes hein ?! » Tu laissais échapper un petit rire avant de suivre John sur un banc près du toboggan et de dire à ta fille : « Bien sûr que je te regarde ma puce. Avec tonton John on s’assoit là et on te regarde. » Lui dis-tu en veillant à ce qu’elle ait bien repéré l’endroit où vous aviez pris place. Ce n’est que quelques minutes plus tard que Morgane descendit le toboggan et une fois en bas, tu ne manquais pas de l’applaudir ce qui sembla lui faire très plaisir. Mais quelques secondes plus tard elle était déjà repartie, prête à se faire de nouveaux amis pour l’accompagner dans ses aventures. « Comment tu vas toi ? C'est pas trop dur avec la puce ? Tu sais que si t'as besoin de sortir avec tes amies ou juste de souffler, moi jte la garde avec plaisir ! » Tu reportes ton attention sur ton ami passant tes doigts dans les siens et calant ta tête sur son épaule alors qu’il vient de passer son bras sur les tiennes. Tu as toujours été quelqu’un de très tactile et cela n’a pas changé avec le temps. « Je sais que je peux compter sur toi, merci beaucoup ! Mais plus Morgane grandit, plus c’est facile d’arriver à tout gérer. Je ne nie pas que c’est parfois épuisant mais c’est tout de même plus facile. » Dis-tu en te rappelant des premiers temps, quand Morgane était un bébé. Tu ne travaillais pas à l’époque mais tu as été rassurée d’avoir ton entourage à tes côtés pour t’épauler, c’était pour ça aussi que tu étais rentrée. « Mais sinon je vais bien. Le boulot se passe à merveille et Morgane s’épanouit de jour en jour alors que demander de mieux ? » Tu étais bien dans ta vie aujourd’hui, c’était le plus important. Devais-tu parler à John de la nuit que tu avais passé dans le lit d’Abel ? Peut-être plus tard, ce n’était pas si important que cela. « Toi par contre, y a quelque chose qui va pas. » Devant le regard interrogateur de John, tu lui dis : « Ça se voit dans ton sourire, il n’éclaire pas complètement ton visage. Tu veux en parler ? » Lui demandas-tu en levant la tête et en plongeant tes yeux dans les siens.

Spoiler:
 




- - another day of sun with you.
Revenir en haut Aller en bas
John Williams
le sanguin
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-huit ans. né le quinze septembre. bientôt la quarantaine.
SURNOM : Jo' pour mes amis. John pour les autres. Williams pour mes eennemis.
STATUT : le coeur brisé, le coeur en miettes. Cupidon n'est qu'une vaste fumisterie.
MÉTIER : barman au confidential club à mi-temps.
LOGEMENT : #65, fortitude valley avec la jolie Maddie.
And suddenly, the shine shinning. (Jessian) 50jI
POSTS : 7712 POINTS : 785

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Je suis fils unique – Je n'ai plus aucun contact avec mon père mais aux dernières nouvelles, il s'est retrouvé une compagne – Je suis passionné par l'art sous toutes ses formes : cinéma, photographie, peinture, sculpture – J'adore me rendre au cinéma pour voir un vieux films en noir et blanc – J'aime autant passer des heures sur un jeux vidéos à dégommer des zombies que lire un livre au calme, tranquille – Je ne suis pas doué en relation amoureuse – Je ne supporte pas la violence faites envers les femmes – Je ne jure que par ma moto,
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : And suddenly, the shine shinning. (Jessian) Giphy
Take the risk or lose the chance.
Joddie #3
Paola#4 ; Yoko ; Emmy ; Alex ; Lisbeth ; Jessian ; Lexie ; Freya ; Timothy ; Charlie #10 ; Itziar
RPs EN ATTENTE : Savannah. Ariane. Primrose. Daniel. Elwyn/Nea/Maddie. Harvey. Abel. Wren.
RPs TERMINÉS : Charlie #1 ; Charlie #2 ;Charlie #3 ; Charlie #4 ; Charlie #5 ; Charlie #6 ; Charlie #7 ; Paola #1 ; Paola #2 ; Paola #3 ; Joddie #1 ; Joddie #2 ; Primrose ; Léo & Charlie#8 ; Léo&Charlie #9 ; Caroline #1 ; Heiana #1 ; Heiana #2 ; Cian ; Itziar ; Elwyn ;
PSEUDO : Emily.
AVATAR : Taylor Kitsch.
CRÉDITS : {ava : datura}
DC : Lukà, le névrosé dépressif.
INSCRIT LE : 31/01/2019
http://www.30yearsstillyoung.com/t23687-ta-deuxieme-vie-comment-quand-tu-comprend-que-tu-n-en-as-qu-une-john#964378 http://www.30yearsstillyoung.com/t23692-john-williams-ce-qui-ne-te-tue-pas-te-rend-plus-fort http://www.30yearsstillyoung.com/t23802-john-williams

And suddenly, the shine shinning. (Jessian) Empty
MessageSujet: Re: And suddenly, the shine shinning. (Jessian)   And suddenly, the shine shinning. (Jessian) EmptySam 22 Juin - 20:36



And suddenly, the shine shinning..
Léo & Jessian.
Lorsque les parents de Jessian t'ont fait confiance en t'engageant pour garder leurs progénitures les soirs où ils désiraient sortir en amis ou avec des amis à eux, t'étais loin de te douter que la petite Jessian deviendrait, des années après, une de tes plus anciennes amies. Avec ces soeurs, ça n'est jamais allé plus loin que le baby sitting mais Jessian est différente. Tu la considères comme ta soeur cadette. Tu tentes de la mettre en garde contre les dangers de la vie. Avec les années, la demoiselle a pris une grande place dans ta vie. Tu n'as jamais eu de véritable famille mais lorsque tu te trouvais chez les Reed, t'avais l'impression de faire partie de leur famille. Juste le temps de quelques heures, c'était fort agréable. L'ambiance familiale des Reed était radicalement opposée à la tienne. Tu as toujours été un peu jaloux de cette famille qui semblait si parfaite. Ce n'était pas de la jalousie méchante. Tu les respectais et prenais ton rôle de baby sitter très au sérieux. Il a été ton premier job, le premier du longue série. Certes, l'argent récolé ne représentait pas grand chose mais à partir de là, t'as su que tu voulais être indépendant. Ne dépendre de personne et surtout pas de tes parents qui eux, n'en avait rien à faire de toi. Au moins chez les Reed, t'étais apprécié à ta juste. Mais les filles ont grandies et n'ont plus eu besoin de baby sitter. T'as continué à enchainer les petits boulots, t'installer dans un appartement à fortitude valley en menant ta petite existence tranquillement. Sans rien demander à personne. Malgré tout, tu as continués de passer du temps chez les Reed. Tu voyais Jessian aussi souvent que vous en aviez envie. Tu ne comptes plus le nombre de soirées que vous avez passés ensemble. Ils font tous partis de tes meilleurs moments. Lors du départ de ton amie pour l'Angleterre, tu t'es sentis comme abandonné sur le moment. Néanmoins, Jess et toi, vous avez continuez à vous écrire par mails. Tu n'as jamais été très doué en informatique, grâce à elle t'as appris à l'être. Le jour où tu as appris que ton amie s'est mariée si jeune à cet homme dont tu ne connais rien, ni son nom, ni son visage, tu as vu rouge. Elle a été parfaitement inconsciente de faire cela. Avec le recul, tu comprends son choix. Elle pensait que c'était le véritable amour à ce moment-là. Aujourd'hui, Jessian est de retour à Brisbane avec sa magnifique petite fille de quatre ans. De temps en temps, elle te la confie. La petite fille est une vraie pile électrique mais c''est un réel plaisir de le garder. T'espère fonder ta famille un de ces jours prochains mais pour le moment tu te contentes d'être un parfait tonton. Un oncle de coeur, bien évidement. Tu fais tournoyer Morgan lorsque tu la prends dans tes bras et la petite fille éclate de rire. Arrivé à la hauteur de Jess, tu l'embrasses sur la joue. « Tu m’as manqué aussi gros nounours. » Cette dernière t'as toujours donné des petits surnoms. En temps normal, ça t'énerverais mais pas avec elle. Passer la journée en la compagnie des deux filles aujourd'hui ne peut qu'être une bonne idée. Cette journée c'était exactement ce dont tu avais besoin. Arrivés aux jeux, Morgane file retrouver les autres enfants. Elle semble s'intégrer parfaitement aux enfants. Jess et toi, vous gardez tout de même un oeil sur la petite. « Bien sûr que je te regarde ma puce. Avec tonton John on s’assoit là et on te regarde. » Tu viens prendre place à côté de ton amie, Morgane toujours dans ton champ de vision. "Elle a la pêche cette enfant. Tu lui donnes quoi à manger ?" Tu passes rarement du temps en compagnie d'enfants mais Morgane ne cesse de courir partout entre le toboggan, les balançoires et la cage d'écureuil. "Remarque sa maman était elle aussi pleine de vie lorsque je la gardais." Lui fais-tu remarquer, un sourire sur ton visage. « Je sais que je peux compter sur toi, merci beaucoup ! Mais plus Morgane grandit, plus c’est facile d’arriver à tout gérer. Je ne nie pas que c’est parfois épuisant mais c’est tout de même plus facile. » Tu es fier du chemin que Jess a parcouru. Aujourd'hui elle a beau être maman, elle arrive tout de même à trouver du temps pour elle. Tu restes tout de même présent, les jours om elle aurait besoin d'un coup de main avec la petite. "ah je n'en doute pas. Et puis, elle est adorable ta fille. Je suis sûre que beaucoup de maman t'envie d'avoir une fille si adorable." Elle a de qui tenir, Jess a été toujours été une amie et une personne formidable. Toujours là pour ses proches mais avec tout de même son petit caractère. « Mais sinon je vais bien. Le boulot se passe à merveille et Morgane s’épanouit de jour en jour alors que demander de mieux ? » Jess a une vie si parfaite depuis sa naissance. Tu l'envies mais c'est de la bonne jalousie. Jamais tu ne lui ferais le moindre mal. Jamais. "Je suis si fier de la personne que tu es devenu Jess et je suis fier d'être rester à tes côtés tout au long de ces années depuis que j'ai été ton baby sitter." T'essaie d'installer la conversation en te focalisant sur elle et sur Morgane mais tu la connais Jess, tu sais qu'il arrivera un moment où elle te posera la fameuse question. Celle que tu redoutes depuis que tu as quitté ton appartement. « Toi par contre, y a quelque chose qui va pas. » Et voilà, il n'a pas fallu bien longtemps avant qu'elle ne s'en rende compte. T'essaie pourtant de cacher toute émotion s'emparant de toi mais, apparemment, tes efforts sont vains. « Ça se voit dans ton sourire, il n’éclaire pas complètement ton visage. Tu veux en parler ? » S'il y a bien une personne à qui tu ne peux pas mentir si ouvertement, c'est bien Jessian. Elle te connait depuis qu'elle haute comme trois pommes et même lorsqu'elle n'était pas en âge de tout comprendre, elle a tout de suite vu que quelque chose clochait chez toi. Tu baisses les yeux et joues nerveusement avec tes doigts. "Je ne peux pas te cacher quelque chose à toi .." Mais par où commencer ? L'affaire Léo/Charlie ? Ta mère ? Tu souffles un bon coup comme pour te donner du courage. "Je suis partis quinze jours en voyage humanitaire à Cape Town. En rentrant, j'ai eu la désagréable surprise de découvrir que ma mère a décidée de mettre fin à ces jours égoïstement .." C'est le coeur encore en miettes que tu te confies à ton amie. Jess est au courant des tensions entre tes parents et toi. Elle sait également que ta mère se trouvait dans un centre spécialisé pour femme battues pas très loin de Brisbane. "C'est pas tout .." Finis-tu par lâcher. Morgane arrive en courant en donnant un petit bouquet de fleurs à sa mère. "Cadeau maman !" La fillette repart aussitôt jouer avec les autres enfants. Ton regard se pose sur la gamine pleine de vie qui s'amuse sans jamais se soucier de rien. T'aimerais tant redevenir le petit garçon d'autrefois qui ne se souciait de rien d'autre que de savoir de quelle couleur ton dessin. "Je sortais avec une fille .. mais ça s'est mal terminée.." C'est le moins que l'on puisse dire. Tu sais que tu peux tout dire à Jess. Jamais elle ne te jugera. Au pire, elle t'engueulera quand elle découvrir ce que t'as fait à Charlie. Une engueulade n'est rien comparée à un jugement de la part de ton amie.

Spoiler:
 




I just don't know how to be out in the world, man.

by Wiise


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Jessian Reed
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-sept ans (15/05/1992).
SURNOM : jess' par ci, jess' par là, tu en oublierais presque ton prénom.
STATUT : célibataire, ta fille de quatre ans te rappelle que tu as été mariée, un divorce dont tu parles peu.
MÉTIER : mannequin internationale, tu vis ton rêve de gamine bien consciente qu'il peut s'envoler à tout moment.
LOGEMENT : numéro 30 à bayside, il suffit de frapper à la porte jaune canari.
And suddenly, the shine shinning. (Jessian) Tumblr_inline_otnv49bsLW1rifr4k_540
POSTS : 261 POINTS : 850

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : née à brisbane, a quitté la ville à 17 ans avant d'y revenir en 2015 ● joue du piano depuis l'enfance et aime beaucoup chanter ● a vécu 3 ans à Londres ● a une fille de quatre ans nommée Morgane ● a un coquelicot tatoué sur la hanche droite ● est végétarienne ● cours trois fois par semaine et fait autant de sport que possible.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : (2019) corajohnfreyalukàheïanacamilsophiaolivercíanabel.2rehanekári evelyn

RPs EN ATTENTE : tad ● nino ● maddie ● wally ● rosie ● georgina ●

RPs TERMINÉS : (2019) abel
PSEUDO : mollywobbles, #emma.
AVATAR : naomi scott.
CRÉDITS : January Blues (avatar), tumblr (avatar)
DC : not applicable.
INSCRIT LE : 03/06/2019
http://www.30yearsstillyoung.com/t24370-jessian-always-remember-us-this-way http://www.30yearsstillyoung.com/t24437-jessian-love-is-an-open-door

And suddenly, the shine shinning. (Jessian) Empty
MessageSujet: Re: And suddenly, the shine shinning. (Jessian)   And suddenly, the shine shinning. (Jessian) EmptyDim 23 Juin - 17:56



And suddenly, the shine shinning..
John & Jessian.
Quand tu avais quitté Brisbane à tes dix-sept ans, ça avait été pour toi une évidence. Tu devais sauter sur cette opportunité qui était celle qui allait te permettre de lancer ta carrière. Tu n’avais pas pensé aux conséquences que cela pouvait avoir sur ta famille et ton entourage. Avec John, vous aviez réussi à garder contact mais cela n’avait pas été le cas avec tout le monde et il y avait eu certaines erreurs à rattraper à ton retour. Mais tu n’avais jamais été du genre à te défiler alors tu les as assumées comme une grande. Après ton divorce et ta grossesse que tu as vécu très seule, tu pouvais bien affronter quelques anciennes connaissances qui t’en voulaient un peu. Tu avais peu parlé de ta grossesse à ton entourage, tu n’en avais jamais parlé à John et tu ne pensais pas vraiment le faire car il semblait déjà assez remonté contre Abel sans qu’il sache tous les détails. Abel avait beaucoup de tords, tu étais la première à les lui reprocher mais il était un père attentif et aimant pour Morgane aujourd’hui et il faisait des efforts, des efforts que tu reconnaissais volontiers et que tes parents avaient dû admettre à contre coeur également. Oui, tes parents ne rêvaient pas pour toi d’un mariage éclair et d’une vie de mère célibataire mais c’était ta vie et tu la menais comme tu l’entendais. Tu ne t’en plaignais pas et ton entourage était là pour t’épauler, tu ne leur en demandais pas plus. John avait toujours été là et particulièrement avec Morgane qu’il adorait et qui l’adorait en retour. Tu ne savais pas très bien pourquoi John n’était pas déjà papa. Etait-ce parce qu’il n’avait pas trouvé la bonne personne ou parce qu’il craignait de ne pas pouvoir être un bon père ? Tu n’en savais rien mais tu espérais que ce n’était pas la deuxième option. John n’avait pas eu la famille la plus stable en grandissant mais quand tu le voyais avec Morgane, tu n’avais aucun doute, il ferait un père exceptionnel. « Elle a la pêche cette enfant. Tu lui donnes quoi à manger ? » Tu laissais échapper un petit rire à ces paroles. L’hyperactivité de Morgane, ça venait un peu de toi et un peu d’Abel. Cela pouvait être épuisant à la longue et il y avait certaines fin de journées où tu avais du mal à tenir debout mais ton entourage était amusé par ce trait de caractère de ta fille. « Je pense qu’elle est à la limite de l’hyperactivité. J’essaie de lui donner un peu de tout à manger et même de la viande de temps en temps. » Dis-tu à John avant que ce dernier ne te taquine au sujet de ton régime alimentaire. Voilà de longues années que tu ne mangeais plus de viande et que tu suivais un régime bien particulier pour t’assurer que ton corps reste au meilleur de sa forme. Une grosse contrainte au début qui était devenue une habitude plus qu’autre chose. « ah je n'en doute pas. Et puis, elle est adorable ta fille. Je suis sûre que beaucoup de maman t'envie d'avoir une fille si adorable. » Tu essayais d’élever Morgane du mieux que tu pouvais. Ce n’était pas toujours simple et du haut de tes vingt-sept ans, tu voyais les regards critiques des mères plus âgées et expérimentées qu’elles te lançaient à la sortie de l’école. « Moi je la trouve adorable et c’est ce qui compte. » Dis-tu avec un petit sourire. « Elle est épanouie et tant qu’elle ne devient pas une enfant roi, je n’aurai pas à me plaindre. » Tes parents veillaient littéralement au grain en ce qui concernaient l’éducation de Morgane. S’ils trouvaient que quelque chose n’allait pas, ils n’hésitaient pas à te le faire savoir et cela arrivait régulièrement. Ce que tu faisais de leurs remarques et conseils, c’était ton problème. « Je suis si fier de la personne que tu es devenu Jess et je suis fier d'être rester à tes côtés tout au long de ces années depuis que j'ai été ton baby sitter. » Malgré les années, tu n’étais pas devenue plus à l’aise quand tu devais recevoir des compliments. Tu baissais légèrement la tête, sentant rosir tes petites joues bronzées. C’était plus fort que toi, presque une réaction automatique. « C’est aussi grâce à toi que j’en suis là aujourd’hui. Ce n’est pas simple tous les jours mais j’essaie de faire au mieux. » Tu avais toujours eu un côté bonne élève malgré tout, une part de toi avait envie de contenter ton entourage et ce n’était pas toujours simple de jongler entre les différentes injonctions auxquelles tu faisais face. Tu déposais un baiser sur la joue de John pour le remercier de ce compliment avant de lui dire : « Toi aussi tu as changé tu sais. T’es plus le gamin abandonné, je suis heureuse qu’on ait pu te donner une famille. » Par famille, tu entendais toi, Morgane, tes soeurs dans une certaine mesure et aussi tes parents qui étaient ravis de recevoir John de temps en temps. Mais il était temps d’arrêter de parler de Morgane et toi et de parler de John. Car il était évident que quelque chose n’allait pas. C’était la manière dont son visage ne s’illuminait pas complètement quand il voyait Morgane, pas comme d’habitude. « Je suis partis quinze jours en voyage humanitaire à Cape Town. En rentrant, j'ai eu la désagréable surprise de découvrir que ma mère a décidée de mettre fin à ces jours égoïstement .. » Tu laissais échapper un petit cri de surprise, amenant ta main devant ta bouche. Quoi ? La mère de John s’était suicidée ? Mais … Quoi ? Tu n’avais jamais rencontré la famille de John et tu savais que c’était compliqué mais de là à ce que sa mère mette fin à ses jours … Avant que tu ne puisses répliquer, il te dit : « C'est pas tout .. » Tes yeux s’ouvrirent une nouvelle fois de surprise et tu allais le prendre dans tes bras quand Morgane arriva soudainement avec un bouquet de fleurs dans les mains, te le tendant toute heureuse. Déposant un baiser sur sa joue, tu lui dis : « Merci ma puce, il est magnifique. Mais il ne faut pas trop arracher les fleurs du parc, ça tu peux le faire chez papi et mamie. » Ta fille hocha la tête avant de retourner jouer. Tu allais relancer John mais il n’en eut pas besoin car il te dit : « Je sortais avec une fille .. mais ça s'est mal terminée.. » Ça s’est mal terminé ? Qu’est-ce que ça veut dire que ça s’est mal terminé ? Connaissant la chance de John, ça peut vouloir tout dire et pas que du bien. Mais il va falloir traiter ces différents sujets un peu un. Posant ta main sur celle de John, tu lui dis : « Je suis vraiment désolée pour ta mère. Je … Pourquoi maintenant ? » Tu ajoutais ensuite : « Je suis là si tu as besoin de quoi que ce soit, surtout n’hésite pas d’accord ? » Tu plongeais ton regard dans le sien pour qu’il comprenne bien le message. Ce n’était pas tout le temps à John de venir à ton secours, cela allait dans les deux sens. Et en ce moment, c’était John qui avait besoin de soutien. « Cette rupture tombe mal pour le coup. Tu veux en parler ? Vous étiez ensemble depuis combien de temps ? » Demandas-tu curieuse.

Spoiler:
 




- - another day of sun with you.
Revenir en haut Aller en bas
John Williams
le sanguin
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-huit ans. né le quinze septembre. bientôt la quarantaine.
SURNOM : Jo' pour mes amis. John pour les autres. Williams pour mes eennemis.
STATUT : le coeur brisé, le coeur en miettes. Cupidon n'est qu'une vaste fumisterie.
MÉTIER : barman au confidential club à mi-temps.
LOGEMENT : #65, fortitude valley avec la jolie Maddie.
And suddenly, the shine shinning. (Jessian) 50jI
POSTS : 7712 POINTS : 785

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Je suis fils unique – Je n'ai plus aucun contact avec mon père mais aux dernières nouvelles, il s'est retrouvé une compagne – Je suis passionné par l'art sous toutes ses formes : cinéma, photographie, peinture, sculpture – J'adore me rendre au cinéma pour voir un vieux films en noir et blanc – J'aime autant passer des heures sur un jeux vidéos à dégommer des zombies que lire un livre au calme, tranquille – Je ne suis pas doué en relation amoureuse – Je ne supporte pas la violence faites envers les femmes – Je ne jure que par ma moto,
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : And suddenly, the shine shinning. (Jessian) Giphy
Take the risk or lose the chance.
Joddie #3
Paola#4 ; Yoko ; Emmy ; Alex ; Lisbeth ; Jessian ; Lexie ; Freya ; Timothy ; Charlie #10 ; Itziar
RPs EN ATTENTE : Savannah. Ariane. Primrose. Daniel. Elwyn/Nea/Maddie. Harvey. Abel. Wren.
RPs TERMINÉS : Charlie #1 ; Charlie #2 ;Charlie #3 ; Charlie #4 ; Charlie #5 ; Charlie #6 ; Charlie #7 ; Paola #1 ; Paola #2 ; Paola #3 ; Joddie #1 ; Joddie #2 ; Primrose ; Léo & Charlie#8 ; Léo&Charlie #9 ; Caroline #1 ; Heiana #1 ; Heiana #2 ; Cian ; Itziar ; Elwyn ;
PSEUDO : Emily.
AVATAR : Taylor Kitsch.
CRÉDITS : {ava : datura}
DC : Lukà, le névrosé dépressif.
INSCRIT LE : 31/01/2019
http://www.30yearsstillyoung.com/t23687-ta-deuxieme-vie-comment-quand-tu-comprend-que-tu-n-en-as-qu-une-john#964378 http://www.30yearsstillyoung.com/t23692-john-williams-ce-qui-ne-te-tue-pas-te-rend-plus-fort http://www.30yearsstillyoung.com/t23802-john-williams

And suddenly, the shine shinning. (Jessian) Empty
MessageSujet: Re: And suddenly, the shine shinning. (Jessian)   And suddenly, the shine shinning. (Jessian) EmptyMar 25 Juin - 17:01



And suddenly, the shine shinning..
Léo & Jessian.
Passer du temps avec Jessian et Morgane s'était exactement ce qu'il te fallait. Avec le temps, Jessian et toi êtes devenus de très bons amis. Tu la considères comme ta soeur. À son départ pour l'Angleterre, tu l'as très mal vécu mais heureusement que les mails étaient là pour rester en contact. Aujourd'hui, elle est revenue à Brisbane et vous continuez de vous voir autant qu'avant. Peut-être même plus, pour ton plus grand plaisir. Jess est vraiment une personne avec qui tu aimes trainer et puis que dire de sa fille ? Elle est tout simplement adorable. Tout le portrait craché de sa mère. T'es fier du chemin que la demoiselle a parcouru depuis lle jour où elle était haute comme trois pommes et que tu la gardes ainsi que ses soeurs. Avec ces dernières, tu n'as plus trop de contact contrairement à Jessian. Elle a toujours été ta préférée des trois. Cette journée s'annonçait parfaite : Jessian, Morgane, toi et le parc. Mis à part le temps hivernal, rien ne pourra entraver cette journée. Après ce que tu venais de traverser, cette journée représentait exactement ce que tu recherchais : le bonheur. Depuis que les deux demoiselles t'ont rejoins, t'espérais bien cacher ta mauvaise mine à ton mine. Tu fais bien attention à ce qu'aucun blanc ne s'installe entre vous pour que ton amie ne puisse te poser des questions sur toi, sur ta vie privée. Juste en face du toboggan, tu prends place sur un banc, Jess a tes côtés. L'un comme l'autre, vous preniez grand soin de surveiller la gamine en train de jouer avec les autres enfants de son âge. « Je pense qu’elle est à la limite de l’hyperactivité. J’essaie de lui donner un peu de tout à manger et même de la viande de temps en temps. »  Tu n'as jamais vu une enfant aussi active qu'elle mais mieux vaut la voir comme ça qu'affalée toute la journée devant sa tablette ou la télévision. Le jour où t'aurais un enfant, tu te fais la promesse qu'il ne passera pas ses journées devant ses écrans. Pas comme ce que t'as pu faire étant enfant. Tu connais la nature du régime alimentaire de ton amie. Souvent, tu l'a taquiné en rapport à ça mais en aucun cas, tu ne t'ai permis de juger ses choix. Si elle ne souhaite plus consommer de viandes, c'est son choix. Personne n'a le droit de la juger pour ça. "C'est ta fille. C'est à toi de savoir ce qui est bon pour elle. Tu sais que je respecterais toujours tes choix." Tout comme sa mère, Morgane est une enfant adorable. T'es tellement heureux de la connaitre et de faire partie de sa vie. Le simple fait de t'appeler "tonton" te rend immédiatement le sourire. « C’est aussi grâce à toi que j’en suis là aujourd’hui. Ce n’est pas simple tous les jours mais j’essaie de faire au mieux. »  C'est un fait, tu es on ne peut plus fier du chemin eu ton amie à a parcouru. Qu'on se le dise, tu n'es pas le plus à l'aise lorsqu'il s'agit de recevoir des compliments. Il faut dire que tu n'as pas l'habitude que l'on t'en fasse. Tu sens tes joues rougirent lorsque ton amie t'en fait. Tu te contentes simplement de lui sourire, tout en surveillant Morgane du coin de l'oeil. "C'était un peu mon job à l'époque de te montrer le bon exemple mais je suis content si j'ai contribué, ne serait-ce qu'un petit peu, à faire de toi quelqu'un de bien." On ne peut pas dire que tu sois quelqu'un de bien toi. Pas après ce qu'il vient de se passer entre Charlie et toi. Être un homme respectable ne fait pas partie de tes capacités. Tu n'as jamais eu de modèle dans la vie pour t'apprendre à un être quelqu'un de bien. Seul ton père t'as appris à être un connard avec les femmes et, apparemment, il a réussis. « Toi aussi tu as changé tu sais. T’es plus le gamin abandonné, je suis heureuse qu’on ait pu te donner une famille. » Tu ne sais plus quoi lui répondre mais tout ce qu'elle te dit, ça te touche au plus profond de toi. Rares sont les personnes qui te font de tels compliments. Des amis, tu n'en as pas des masses. T'es heureux et fier de pouvoir compter Jess parmi les tiens. "Au fond, je serais toujours ce gamin abandonné par ses parents et livré à lui-même. Les moments que j'ai passé avec toi et ta famille font partis de mes plus beaux souvenirs d'enfance. Merci de m'avoir permis d'entrer dans votre famille !" Tu l'embrasse doucement sur son front. Tu fais toujours partie de la vie et de la famille de Jessian. Et aujourd'hui, Morgane s'est ajouté à vous pour le plus grand bonheur de tout le monde. Le calme et le silence s'étaient retrouvés entre vous. Jess n'a pas perdu de temps en te demandait si tout allait bien pour toi. Loin de toi l'idée de lui mentir en lui disant que tout allait bien, tu lui parla donc de ta mère et de son suicide. "Jme dis qu'aujourd'hui, elle a sûrement trouvé la paix .." Tu n'en restes pas moins encore attristé par sa mort et très en colère aussi. Pour toi, ceux qui décident de se suicider ne sont que des lâches qui ne désirent pas se battre, qui ne veulent pas être brave. Ta vie est loin d'être idyllique mais tu n'as jamais baissé les bras. Tu t'es toujours battus pour réussir à survivre dans ce monde. "Je ne saurais jamais pourquoi elle a fait ça .. Elle ne m'a même pas laissé une lettre pour me dire au revoir.. tu te rends compte ?" Tu ne veux pas pleurer devant elle pourtant, une larme vient glisser le long de ta joue que t'essuis rapidement en espérant que Jess ne l'ai pas vu. "Merci. Cette journée, c'est ce qu'il me fallait. Vous faites mon bonheur les filles." Ce n'est que la vérité. Il ne se passera jamais rien avec Jessian. À tes yeux, elle ne sera que ta petite soeur pour le restant de tes jours. Au fond de toi, t'espérais que la demoiselle n'ai pas entendu ta dernière phrase mais ce n'est pas tombé dans l'oreille d'une sourde et, étant curieuse, elle ne manqua pas de poser des questions quant à cette relation perdue. "Trois mois, tout au plus. Je savais qu'on ne finirais pas ensemble mais j'étais quand même attaché à elle." Tu ne sais pas si tu dois lui dire que tu l'as trompé. Jess est une fille et entre filles, elles se soutiennent. Tu n'as pas envie de lui mentir en lui racontant à quel point tu as été le petit ami parfait. Parce que très clairement, tu ne l'as pas été. Charlie n'aurait jamais dû devenir tienne le temps de quelques mois. "J'ai merdé avec elle .. Je .. Je suis allé voir ailleurs .. A croire qu'à force d'essayer d'être un minimum heureux, c'est moi qui détruit mon propre bonheur." En aucun cas, tu ne t'attends à ce que ton amie te soutienne. Elle ne devrait même pas en avoir la simple pensée. La vérité c'est que t'es un connard et que tu ne changera probablement sûrement jamais. "Pardon ! T'as certainement pas envie de m'entendre me plaindre." Morgane revient vers vous en courant. "maman. Soif te plait !" La petite fille se met sur tes genoux, tes bras encercle sa petite taille.

Spoiler:
 




I just don't know how to be out in the world, man.

by Wiise


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Jessian Reed
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-sept ans (15/05/1992).
SURNOM : jess' par ci, jess' par là, tu en oublierais presque ton prénom.
STATUT : célibataire, ta fille de quatre ans te rappelle que tu as été mariée, un divorce dont tu parles peu.
MÉTIER : mannequin internationale, tu vis ton rêve de gamine bien consciente qu'il peut s'envoler à tout moment.
LOGEMENT : numéro 30 à bayside, il suffit de frapper à la porte jaune canari.
And suddenly, the shine shinning. (Jessian) Tumblr_inline_otnv49bsLW1rifr4k_540
POSTS : 261 POINTS : 850

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : née à brisbane, a quitté la ville à 17 ans avant d'y revenir en 2015 ● joue du piano depuis l'enfance et aime beaucoup chanter ● a vécu 3 ans à Londres ● a une fille de quatre ans nommée Morgane ● a un coquelicot tatoué sur la hanche droite ● est végétarienne ● cours trois fois par semaine et fait autant de sport que possible.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : (2019) corajohnfreyalukàheïanacamilsophiaolivercíanabel.2rehanekári evelyn

RPs EN ATTENTE : tad ● nino ● maddie ● wally ● rosie ● georgina ●

RPs TERMINÉS : (2019) abel
PSEUDO : mollywobbles, #emma.
AVATAR : naomi scott.
CRÉDITS : January Blues (avatar), tumblr (avatar)
DC : not applicable.
INSCRIT LE : 03/06/2019
http://www.30yearsstillyoung.com/t24370-jessian-always-remember-us-this-way http://www.30yearsstillyoung.com/t24437-jessian-love-is-an-open-door

And suddenly, the shine shinning. (Jessian) Empty
MessageSujet: Re: And suddenly, the shine shinning. (Jessian)   And suddenly, the shine shinning. (Jessian) EmptyJeu 27 Juin - 8:46



And suddenly, the shine shinning..
John & Jessian.
Maintenant que tu avais grandi, tu avais du mal à comprendre comment tes parents avaient choisi John comme babysitteur. Tu n’avais jamais posé la question à tes parents parce que tu avais tout de suite adoré John même si tu lui en avais fait voir de toutes les couleurs les premières fois qu’il vous avait gardées toi et tes soeurs. John n’avait rien à voir avec l’enfant de coeur que tu avais imaginé que tes parents embaucheraient et ce qui t’amusait c’est que des fois il te faisait penser à Abel. Ton ex-mari que tes parents ne pouvaient pas voir en peinture alors qu’ils adoraient John. Peut-être que cela était simplement dû au fait qu’ils avaient choisi John alors que tu leur avais imposé Abel mais bon, ce qui est fait est fait et ton divorce était arrivé dans ta famille comme une bénédiction malgré le fait que tes parents jugeaient assez sévèrement le divorce en tant que tel. John, de plus de dix ans ton aîné, avait toujours été présent dans ta vie, à toutes les étapes et il t’avait vu grandir. Maintenant, il jouait aussi un rôle dans la vie de Morgane et tu étais ravie de voir que les deux s’entendaient très bien. « C'est ta fille. C'est à toi de savoir ce qui est bon pour elle. Tu sais que je respecterais toujours tes choix. » Tu ne pus t’empêcher de sourire légèrement à ces paroles. Certes, Morgane était ta fille et John ne se permettrait peut-être pas de commenter la manière dont tu l’élevais mais il n’avait pas toujours respecté tes choix sans rien dire, notamment au sujet de ton mariage avec Abel. Avec le recul tu comprenais pourquoi tu avais paniqué tout le monde mais sur le moment, il t’était impensable de ne pas t’unir avec l’homme que tu considérais être l’homme de ta vie. « A part quand je me marie avec un londonien bon à rien et drogué n’est-ce pas ? » Tu le taquinais, le sourire que tu avais sur les lèvres en était une preuve. Souvenirs d’une dispute qui avait jeté un froid sur votre relation pendant quelques temps mais comme toujours, vous aviez réussi à vous retrouver, à passer outre malgré tout. Alors que John te disait qu’il était fier de toi, tu ne pus t’empêcher de le remercier à son tour parce que pour le coup, il avait joué un rôle assez important dans ta vie, autant que ta famille. De toute manière, pour toi John en faisait parti. « C'était un peu mon job à l'époque de te montrer le bon exemple mais je suis content si j'ai contribué, ne serait-ce qu'un petit peu, à faire de toi quelqu'un de bien. » John avait été ton héros, tu l’avais idolâtré quand tu étais gamine et adolescente. En grandissant toutefois, tu avais bien compris que John n’était pas un ange. Cela n’avait nullement diminué l’affection que tu lui portais, ni ce que tu pensais de lui mais tu avais arrêté de le voir comme un être parfait qui ne pouvait rien faire de mal. « Ton job c’était de vérifier qu’on ne fasse pas trop de connerie quand tu nous gardais, le reste c’était du bonus. » Lui dis-tu avec un clin d’oeil. C’est fou à quel point des gens peuvent marquer votre vie. John t’avait fait découvrir d’autres choses, des existences que tes parents ne pouvaient sans doute pas imaginer. Tu avais vu John grandir lui aussi au fil des années et changer et tu étais fière de l’homme qu’il était devenu. « Au fond, je serais toujours ce gamin abandonné par ses parents et livré à lui-même. Les moments que j'ai passé avec toi et ta famille font partis de mes plus beaux souvenirs d'enfance. Merci de m'avoir permis d'entrer dans votre famille ! » Tu n’es pas certaine que c’est toi qu’il doit remercier parce que ce sont tes parents qui lui ont permis de se faire une place dans votre famille. Mais peut-être qu’il parle de Morgane et toi, votre petite famille à toutes les deux. Ne pas lui donner un rôle dans ta vie et celle de ta fille n’avait jamais été une option. « Tu n’as pas besoin de nous remercier tu sais, c’est un plaisir partagé. » Lui dis-tu simplement en haussant les épaules après qu’il ait déposé ses lèvres sur ton front. Depuis le début de votre échange, tu n’avais pu t’empêcher de remarquer que John n’était pas au top de sa forme et alors que tu le questionnais, tu appris qu’il venait de faire face au suicide de sa mère. Tu ne connaissais pas la mère de ton ami mais tu n’arrivais pas à imaginer que l’on puisse se suicider, c’était inimaginable pour toi. « Jme dis qu'aujourd'hui, elle a sûrement trouvé la paix .. Je ne saurais jamais pourquoi elle a fait ça .. Elle ne m'a même pas laissé une lettre pour me dire au revoir.. tu te rends compte ? » John était clairement touché par la disparition de sa mère dans de telles circonstances et qui ne le serait pas ? Tu n’étais pas certaine qu’un petit mot ait rendu les choses plus acceptables mais bon, peut-être que pour John cela aurait fait la différence. Le ton qu’il utilisait pour te parler de cela te faisait comprendre qu’il avait du mal à comprendre comment une personne pouvait en arriver là, qu’il avait du mal à l’accepter. « Il y a des fois où vivre ce n’est plus supportable. Dans ce moment là, on devient égoïste. Ce n’est pas parce qu’elle a mis fin à ses jours de cette manière que ta mère ne t’aimait pas et cherchait à t’abandonner. Des fois c’est juste une addition de petites choses qui font que la vie n’est plus supportable. » Dis-tu sur un ton attristé et posé. « Tu as le droit de lui en vouloir mais elle n’a pas l’air d’avoir eu une vie facile non plus et à un certain âge, les conséquences de cette vie se font plus prégnantes. » Tu voulais que John n’en veuille pas à sa mère. Une part de lui lui en voudra toujours mais peut-être que c’était mieux ainsi si sa mère avait dû passé les années qui lui restait à être profondément malheureuse, cela ne valait pas le coup. « Merci. Cette journée, c'est ce qu'il me fallait. Vous faites mon bonheur les filles. » Savoir que vous êtes un soutien pour le jeune homme es tout ce qu’il te faut. « On sera toujours là. » Dis-tu sincèrement à ton ami. Tu ne comptais plus repartir de Brisbane et tu espérais ne jamais sortir de la vie de John. Après une petite intervention de Morgane, John te confia avoir été en couple, couple qui n’existait plus aujourd’hui. « Trois mois, tout au plus. Je savais qu'on ne finirais pas ensemble mais j'étais quand même attaché à elle. J'ai merdé avec elle .. Je .. Je suis allé voir ailleurs .. A croire qu'à force d'essayer d'être un minimum heureux, c'est moi qui détruit mon propre bonheur. » Tu fronces les sourcils. Tu étais prête à soutenir John dans cette épreuve mais clairement, tromper sa copine ce n’est pas vraiment une bonne idée. « Pourquoi aller voir ailleurs si t’étais heureux avec elle ? » Lui demandas-tu légèrement étonnée et un peu sévère. Malgré ses nombreux tords, le tromperie n’avait jamais été quelque chose qui t’avait inquiété dans ta relation avec Abel. Vous vous étiez restés fidèles jusqu’à la fin, tu en étais persuadée. « Tu peux pas attendre de tes proches qu’ils te pardonnent tous tes écarts. Tu n’es pas destiné à tromper tes copines parce que ton père est un connard. Ca c’est une excuse bidon. » Tu ne connaissais pas son père mais tu avais cru comprendre qu’il n’était pas non plus le meilleur exemple du monde. « Pardon ! T'as certainement pas envie de m'entendre me plaindre. » Levant les yeux au ciel, tu commençais à lui dire : « Ne dit pas … » Mais Morgane revint vers vous et se glissant dans les bras de John, elle te demanda à boire. Tu plongeais ta main dans le sac que tu avais pris pour en retirer la gourde pour enfant de ta fille couverte de princesses. « Et voilà ma puce. » Lui dis-tu avant d’attraper ton téléphone et de faire une photo de Morgane et John. « On ne peut pas toujours parler de moi, c’est toi qui a besoin de soutien aujourd’hui. » Dis-tu à John de manière appuyée. Morgane qui vous regardait ne tarda pas à déposer un baiser sur la joue de son tonton en disant : « Je veux pas que tonton triste. » Avant de se blottir de nouveau contre lui.

Spoiler:
 




- - another day of sun with you.
Revenir en haut Aller en bas
John Williams
le sanguin
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-huit ans. né le quinze septembre. bientôt la quarantaine.
SURNOM : Jo' pour mes amis. John pour les autres. Williams pour mes eennemis.
STATUT : le coeur brisé, le coeur en miettes. Cupidon n'est qu'une vaste fumisterie.
MÉTIER : barman au confidential club à mi-temps.
LOGEMENT : #65, fortitude valley avec la jolie Maddie.
And suddenly, the shine shinning. (Jessian) 50jI
POSTS : 7712 POINTS : 785

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Je suis fils unique – Je n'ai plus aucun contact avec mon père mais aux dernières nouvelles, il s'est retrouvé une compagne – Je suis passionné par l'art sous toutes ses formes : cinéma, photographie, peinture, sculpture – J'adore me rendre au cinéma pour voir un vieux films en noir et blanc – J'aime autant passer des heures sur un jeux vidéos à dégommer des zombies que lire un livre au calme, tranquille – Je ne suis pas doué en relation amoureuse – Je ne supporte pas la violence faites envers les femmes – Je ne jure que par ma moto,
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : And suddenly, the shine shinning. (Jessian) Giphy
Take the risk or lose the chance.
Joddie #3
Paola#4 ; Yoko ; Emmy ; Alex ; Lisbeth ; Jessian ; Lexie ; Freya ; Timothy ; Charlie #10 ; Itziar
RPs EN ATTENTE : Savannah. Ariane. Primrose. Daniel. Elwyn/Nea/Maddie. Harvey. Abel. Wren.
RPs TERMINÉS : Charlie #1 ; Charlie #2 ;Charlie #3 ; Charlie #4 ; Charlie #5 ; Charlie #6 ; Charlie #7 ; Paola #1 ; Paola #2 ; Paola #3 ; Joddie #1 ; Joddie #2 ; Primrose ; Léo & Charlie#8 ; Léo&Charlie #9 ; Caroline #1 ; Heiana #1 ; Heiana #2 ; Cian ; Itziar ; Elwyn ;
PSEUDO : Emily.
AVATAR : Taylor Kitsch.
CRÉDITS : {ava : datura}
DC : Lukà, le névrosé dépressif.
INSCRIT LE : 31/01/2019
http://www.30yearsstillyoung.com/t23687-ta-deuxieme-vie-comment-quand-tu-comprend-que-tu-n-en-as-qu-une-john#964378 http://www.30yearsstillyoung.com/t23692-john-williams-ce-qui-ne-te-tue-pas-te-rend-plus-fort http://www.30yearsstillyoung.com/t23802-john-williams

And suddenly, the shine shinning. (Jessian) Empty
MessageSujet: Re: And suddenly, the shine shinning. (Jessian)   And suddenly, the shine shinning. (Jessian) EmptyVen 28 Juin - 17:08



And suddenly, the shine shinning..
John & Jessian.
Tu ne comprends toujours pas comment les parents de Jessian ont pu t'embaucher afin de garder leurs trois filles dès qu'ils avaient envie de sortir afin de profiter de leur amour, de leurs amis. En apparence, tu n'as rien du gendre idéal. Des conneries, t'en as fait comme tout le monde bien évidement, mais tu t'es toujours retrouvé livré à toi-même. Au fond, tu as toujours été ce gamin paumé, abandonné par ses parents trop occupés à se détruire mutuellement. Depuis ta naissance,  t'es certain de n'avoir été que le fruit d'un malheureusement accident. Et s'ils n'avaient jamais souhaités avoir d'enfants ? Peut-être que finalement, ils ne désiraient pas d'enfants. Ça expliquerait pourquoi tu n'as jamais eu de frère ou de soeur. T'en as toujours souffert d'être fils unique. Lorsque tu as commencé à travailler pour les Reed, ils t'ont gentiment accueillis dans leur famille. Tu n'en demandais pas tant, c'est tout de même merveilleux ce sentiment de compter pour quelqu'un le temps d'une après-midi ou d'une soirée. Avec les soeurs de Jess, ça n'est jamais allés plus loin que la relation d'un baby sitter et d'une enfant. Jess est la seule avec qui tu as créer une réelle complicité . Un lien très fort vous unis et t'es contente de constater que ce lien perdure dans le temps. T'es fier de la femme qu'elle est en train de devenir et fier aussi de la mère formidable qu'elle est pour Morgane. « A part quand je me marie avec un londonien bon à rien et drogué n’est-ce pas ? » Tu ne peux t'empêcher de sourire. Jess n'a pas tort. Lorsque tu as su qu'elle s'était mariée à cet homme prénommé Abel, tu n'as pas pu t'empêcher de lui faire des remarques concernant le fait que tu ne comprenais pas ce mariage express. Avec le temps, tu regrettes les paroles que t'as pu avoir à son égard. Tu sais que ce n'était pas la meilleure chose à faire. L'amour est rarement logique de toute façon. T'es bien placé pour le savoir lorsque tu penses à ta relation avec Charlie. Ça aussi se fut express. "Je trouve que tu décris parfaitement ton ex mari." Un sourire aux lèvres, ce n'est pas toi qui va la contredire. "toutefois, je regrette de t'avoir fait la morale vis à vis de ce mariage." Il est important de reconnaitre ces erreurs et l'important c'est de ne pas les refaire. Cette dispute avait jeté un froid entre vous durant plusieurs semaines mais vous aviez tout de même réussi à passer au-dessus de cela. Pour un homme rancunier comme toi, t'es assez fier d'avoir su t'excuser auprès de celle que tu considères comme ta soeur depuis toujours. T'es fier d'être toujours aussi proche de la demoiselle et d'avoir une grande place dans la vie Morgane. Tu ne peux t'empêcher de sourire lorsque la petite demoiselle t'appelle tonton. Ce petit mot ne signifie pas grand chose mais pour toi, il a une très grande importance. Peut-être qu'un jour tu pourras être, à ton tour un père. « Ton job c’était de vérifier qu’on ne fasse pas trop de connerie quand tu nous gardais, le reste c’était du bonus. » C'est vrai. Au début, ça te faisait peur de devoir surveiller trois jeunes filles mais finalement, tu ne t'en ai pas trop mal sortis. "Et vous ne m'avez pas rendus la tâche si évidente que ça. Mais je dois quand même te dire que t'as toujours été ma préférée." Jamais tu ne pourras dire assez merci à Jess et sa famille de t'avoir laissé faire partie de la leur. Durant le temps d'une soirée, t'as eu l'impression d'avoir une vraie famille. Et t'espères qu'un jour, tu pourras fonder la tienne. Pour le moment, c'est assez mal partis. Depuis le temps que vous vous connaissez, Jess avait eu connaissance de ta situation familiale. Elle savait que ta mère se trouvait en centre spécialisée pour femme battues et qu'elle avait énormément de mal à te reconnaitre, toi, son fils. Jamais tu n'aurais pensé être aussi affecté par la mort de ta mère. Tu pensais que tu serais soulagé qu'elle soit enfin délivrée de tout ce que ton père lui a fait. Perdre l'un de ses parents est dans l'ordre naturel des choses. Toutefois, il n'est jamais facile d'accepter ce décès. « Il y a des fois où vivre ce n’est plus supportable. Dans ce moment là, on devient égoïste. Ce n’est pas parce qu’elle a mis fin à ses jours de cette manière que ta mère ne t’aimait pas et cherchait à t’abandonner. Des fois c’est juste une addition de petites choses qui font que la vie n’est plus supportable. Tu as le droit de lui en vouloir mais elle n’a pas l’air d’avoir eu une vie facile non plus et à un certain âge, les conséquences de cette vie se font plus prégnantes. » Les mots de Jess te font du bien à entendre. Elle te comprend et tente de te rassurer. Ça marche plutôt très bien. Un bisou déposé sur le front de ton amie, t'es content de partager ce petit moment avec elle. Et de l'avoir dans ta vie également. Puis viens le moment de lui dévoiler la seconde chose qui te tracasse le plus. Cette chose dont tu n'es pas fier mais que tu as décidé d'assumer malgré tout. Toujours assumer ces actes que l'ont ait été un connard ou une personne bien. Honteusement, tu baisses la tête. Tu n'es vraiment pas fier de ce que tu as fait subir à Charlie. Ce qui est fait est fait, malheureusement. « Pourquoi aller voir ailleurs si t’étais heureux avec elle ? » Ceci est une excellente question. Depuis votre première grosse dispute, tu tentes de trouver une réponse à cette question. La seule réponse qui te vient en tête c'est parce que t'es un connard. C'est pas plus compliqué. "Parce que je suis idiot ?" Jess va certainement te trouver trop dur avec toi-même mais c'est vrai. Tu n'es qu'un idiot qui reproduit les mêmes erreurs que son paternel qui plus est. C'est ça ce qui t'agace le plus au final : ressembler à ton père. « Tu peux pas attendre de tes proches qu’ils te pardonnent tous tes écarts. Tu n’es pas destiné à tromper tes copines parce que ton père est un connard. Ca c’est une excuse bidon. » Jess a, encore une fois, raison. Tu comprends tout à fait le fait que Charlie ne veuille plus de toi. Tu la dégouttes certainement. Toi aussi, tu te dégouttes. "T'es entièrement raison Jess .. Je n'ai aucune excuse.." Et tu ne t'en cherches pas non plus. Charlie n'était pas celle qu'il te fallait tout simplement. Elle n'était pas la femme qui te ferait devenir fidèle. Tu doutes même de sa présence sur Terre. Pas le temps de continuer votre conversation de grands, Morgane arrive vers vos et réclame de l'eau à sa mère. Elle se met sur tes genoux, tenant sa gourde à l'effigie de princesse dans ses petites mains. Jess vous prend en photo avec son smartphone. Tu te laisses prendre au jeu et Morgane fait un immense sourire à sa mère. "T'as raison mais tu me connais non ? Tu sais combien je déteste parler de moi.." Ca a toujours été le cas et ça le seras toujours. Morgane te fait un bisou sur la joue. Tu lui souris et caresses sa petite joue. « Je veux pas que tonton triste. »  "Je ne suis pas triste ma puce. Pas quand je suis avec ta maman et toi !" C'est vrai. À cet instant, rien n'aurait pu te faire plus plaisir que de passer cette journée en compagnie de ton amie et de sa fille. "C'est dommage qu'il fasse si froid, on aurait pu faire un pique nique. Au pire, on peut s'en faire un au milieu de mon salon !" Heureusement que Maddie est en déplacement pour toute la journée. Quoi qu'elle ne dira rien vu qu'elle adore la petite Morgane lorsqu'elle vient à l'appartement. "oh oui maman dis oui ! Te plaiiit !" La petite fille lance une moue boudeuse à sa mère, ce qui ne peut t'empêcher de te faire rire.

Spoiler:
 




I just don't know how to be out in the world, man.

by Wiise


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Jessian Reed
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-sept ans (15/05/1992).
SURNOM : jess' par ci, jess' par là, tu en oublierais presque ton prénom.
STATUT : célibataire, ta fille de quatre ans te rappelle que tu as été mariée, un divorce dont tu parles peu.
MÉTIER : mannequin internationale, tu vis ton rêve de gamine bien consciente qu'il peut s'envoler à tout moment.
LOGEMENT : numéro 30 à bayside, il suffit de frapper à la porte jaune canari.
And suddenly, the shine shinning. (Jessian) Tumblr_inline_otnv49bsLW1rifr4k_540
POSTS : 261 POINTS : 850

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : née à brisbane, a quitté la ville à 17 ans avant d'y revenir en 2015 ● joue du piano depuis l'enfance et aime beaucoup chanter ● a vécu 3 ans à Londres ● a une fille de quatre ans nommée Morgane ● a un coquelicot tatoué sur la hanche droite ● est végétarienne ● cours trois fois par semaine et fait autant de sport que possible.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : (2019) corajohnfreyalukàheïanacamilsophiaolivercíanabel.2rehanekári evelyn

RPs EN ATTENTE : tad ● nino ● maddie ● wally ● rosie ● georgina ●

RPs TERMINÉS : (2019) abel
PSEUDO : mollywobbles, #emma.
AVATAR : naomi scott.
CRÉDITS : January Blues (avatar), tumblr (avatar)
DC : not applicable.
INSCRIT LE : 03/06/2019
http://www.30yearsstillyoung.com/t24370-jessian-always-remember-us-this-way http://www.30yearsstillyoung.com/t24437-jessian-love-is-an-open-door

And suddenly, the shine shinning. (Jessian) Empty
MessageSujet: Re: And suddenly, the shine shinning. (Jessian)   And suddenly, the shine shinning. (Jessian) EmptyDim 14 Juil - 8:43



And suddenly, the shine shinning..
John & Jessian.
Aujourd’hui, il n’y avait pas que le ciel qui était maussade. John n’était pas au meilleur de sa forme et il ne t’avait pas fallu bien longtemps pour pousser l’homme que tu considérais comme ton frère aux confidences. Les conversations vides n’avaient aucun intérêt dans cette situation et Morgane était bien trop occupée par ses jeux pour prêter attention à la conversation qui se déroulait à l’extrémité de l’aide de jeux. C’était toujours un plaisir pour toi de passer du temps avec John. Votre relation avait toujours été des plus simple, comme coulant de source. « Je trouve que tu décris parfaitement ton ex mari. Toutefois, je regrette de t'avoir fait la morale vis à vis de ce mariage. » Tu ne peux t’empêcher de secouer la tête. Non, tu ne décris pas bien ton ex-mari. Abel a beaucoup de tords, tu seras la première à le reconnaître mais il n’a jamais été un bon à rien. Il a été drogué, tu l’as été aussi mais aujourd’hui, il semble s’être calmé. Tu ne le changeras jamais complètement, tu n’as même jamais essayé. L’essentiel c’est qu’il tienne tout cela loin de Morgane, le reste, cela ne te regarde plus. « Abel est là pour sa fille, c’est le plus important. N’oublie pas qu’il a déménagé à Brisbane pour la voir quelques heures chaque dimanche et ne l’avoir avec lui qu’une fois par mois. » Tu ne peux t’empêcher de le défendre parce que tu trouves injuste que tout ton entourage lui tombe systématiquement dessus. L’échec de votre relation vous regardait et tu y avais certainement joué un rôle toi aussi. « Et je ne t’en veux pas de m’avoir fait la morale. Je savais que je ne pourrais pas l’éviter mais Abel et moi ça sonnait comme une évidence. » Dis-tu en haussant les épaules. Le sujet glissa sur le job de babysitting que John avait exercé chez vous soit un sujet beaucoup moins sensible que celui de ton ex-mari. Tu ne sais pas si le job de John c’était de vous montrer le bon chemin mais en tout cas tu gardais de très bons souvenirs du temps passé ensemble et tu étais ravie que vous ayez gardé contact au fil du temps. « Et vous ne m'avez pas rendus la tâche si évidente que ça. Mais je dois quand même te dire que t'as toujours été ma préférée. » Tu ris à ses paroles. Bien sûr que vous ne lui aviez pas rendu la tâche facile ! Cela n’aurait pas été aussi drôle sinon ! Vous n’étiez pas des enfants spécialement turbulentes mais vous restiez des enfants avec beaucoup d’énergie à dépenser et vous aimiez bien faire quelques bêtises de temps en temps. « Je garde ça pour moi, mes soeurs ne seraient pas très heureuses de l’entendre. » Dis-tu avec un clin d’oeil à John. Tu le taquinais bien entendu. Tes soeurs n’en avaient certainement rien à faire que tu sois sa préféré ou plutôt elles devaient déjà s’en douter vu que tu étais la seule à faire une place aussi importante à John dans ta vie. Ce dernier te parla ensuite de sa mère qui était décédée et tu décelais dans mal l’incompréhension qu’il éprouvait face à ce geste. Toi-même, tu ne savais pas ce qui pouvait le motiver mais tu essayais de montrer à John que des fois, il ne faut pas chercher. Des fois, ces gestes là sont inévitables mais ne dépendent pas de ceux qui restent pour vivre les conséquences. Quand il dépose ses lèvres sur ton front, tu comprends que le sujet est clos pour aujourd’hui. Tu le gardes toutefois dans un coin de ton esprit pour prendre des nouvelles de ton ami dans les jours qui viennent et vérifier que tout va bien. John te parle ensuite de sa dernière relation qui a pris brutalement fin après une tromperie. Tu ne peux t’empêcher de demander à John pourquoi il avait fait ça s’il était aussi bien avec elle qu’il te disait : « Parce que je suis idiot ? » Tu secoues la tête face à ces paroles en soupirant. Tu ne penses pas que cela soit la bonne explication. John a tendance à détruire les bonnes choses qui lui arrivent dans la vie, comme s’il s’interdisait toute forme de bonheur sur le long terme, comme si des petites touches de temps en temps suffisaient. Il t’était impossible de laisser passer le fait qu’il avait trompé sa copine toutefois et tu n’hésitais pas à le remettre légèrement en place. Il n’était nullement destiné à tromper qui que ce soit, il fallait qu’il se le mette dans la tête. « T'es entièrement raison Jess .. Je n'ai aucune excuse.. » Non, il n’en avait pas vraiment. C’était lui et lui seul qui était responsable de la fin de cette relation qui devait avoir été mouvementée si la jeune femme avait appris la tromperie. « Il faut que tu arrêtes de saboter toutes les choses qui te rendent heureux. Tu as aussi le droit d’être heureux, ce n’est pas réservé uniquement aux autres. » Lui dis-tu alors que Morgane revenait vers vous coupant court à votre conversation. Tu te concentrais donc sur ta fille que tu fis boire et que tu pris en photo avec John comme souvenir de ce temps passé ensemble. « T'as raison mais tu me connais non ? Tu sais combien je déteste parler de moi.. » Tu le savais et c’était pour cette raison que tu avais un peu insisté aujourd’hui. John était entouré, il n’y avait aucune raison qu’il fasse face à la situation seul. Souriant, tu vis Morgane rendre le sourire à John qui vous proposa : « Je ne suis pas triste ma puce. Pas quand je suis avec ta maman et toi ! C'est dommage qu'il fasse si froid, on aurait pu faire un pique nique. Au pire, on peut s'en faire un au milieu de mon salon ! » Tu n’eus pas le temps de répondre que Morgane te suppliait déjà : « Oh oui maman dis oui ! Te plaiiit ! » Tu secouais légèrement la tête, amusée. Ces deux-là avaient une complicité qui était indéniable. « Si ça ne dérange pas tonton John et que nous n’allons pas interrompre le travail de Maddie, manger quelque chose ne nous fera pas de mal. » Dis-tu alors que Morgane se levait déjà pour faire une petite danse de la victoire. Tu te levais à ton tour, récupérant ton sac avant de dire à John : « Tu fais une heureuse dis-moi. Tu veux qu’on passe acheter quelque chose ? » Vu que ce pique nique était improvisé, peut-être aviez-vous besoin de rations.

Spoiler:
 




- - another day of sun with you.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

And suddenly, the shine shinning. (Jessian) Empty
MessageSujet: Re: And suddenly, the shine shinning. (Jessian)   And suddenly, the shine shinning. (Jessian) Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

And suddenly, the shine shinning. (Jessian)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: logan city :: oates park
-