AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 #44 you make me feel mighty real (lilora)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anonymous
Invité
Invité

#44 you make me feel mighty real (lilora) Empty
MessageSujet: #44 you make me feel mighty real (lilora)   #44 you make me feel mighty real (lilora) EmptyJeu 27 Juin - 11:15


you make me feel mighty real
Lily & Elora


La semaine avait été longue. De toute évidence, ces dernières semaines l’avaient été tout autant. Les histoires d’enterrement, d’héritage et tout le tralala au niveau de la paperasse post-décès avait le don de faire tourner les gens en bourrique, de les rendre dingues et de les épuisés. Il n’y avait pas un jour où Lily ne courait pas dans tous les sens. Elle ne s’était pas rendue compte à quel point un décès pouvait mettre autant de temps à se régler au niveau de l’administratif et cela commençait à lui peser. Si cela ne se ressentait pas en cours, cela se ressentait dans son travail d’étudiante et dans les conversations qu’elle avait avec sa mère. En prime, l’arrivée de Clara dans sa vie s’annonçait ingérable et elle ne savait plus sur quel pied danser. Alors, en cette fin de semaine, elle avait décidé de changer la donne à cette tragique manie de se lamenter comme cela avait été le cas toute la semaine. Sifflotant un petit air de rock alternatif, elle était en train de sortir les chips de leur paquet pour les mettre dans des bols, l’une des touches ultimes d’un apéro qui s’annonçait. Quoi de mieux que de décompresser autour d’un bon cocktail, d’une série dont la nouvelle saison venait de sortir et d’une amie avec qui on pouvait complètement se laisser aller ? Elora était la première personne à qui elle avait pensé. C’était comme une évidence, pour Lily. D’autant plus que ses amies féminines, elle les comptait à peine sur les doigts de la main. Depuis leurs débuts à l’université, Lily avait tout de suite accroché avec la jeune étudiante. Pour sûr, l’alcool rendait parfois les choses plus épicées, mais les lendemains se faisaient toujours innocents. Allait-elle oser lui en parler ce soir, de ses quelques doutes quant au fait qu’il y ait eu peut-être un débordement ? Loin d’elle une telle idée ! Plutôt boire deux verres de plus que lui faire part d’un soupçon. En prime, avec Elora, tout se déroulait de la manière la plus naturelle possible. Pas de chichis, une bonne soirée en perspective et tout se passerait comme sur des roulettes. Le parfait mélange pour oublier, un tant soit peu, toute la paperasse administrative du décès de sa grand-mère et des tourments causés depuis. Une touche supplémentaire de rhum brun dans le Caïpirinha et la cruche se faisait pleine. Il suffisait juste de touiller un peu dans le cocktail pour rendre cette boisson encore plus savoureuse. Un coup d’œil à sa montre et, au moment, un bruit de sonnette à la porte d’entrée. La jeune femme avait un peu d’avance et ce n’était pas plus mal. Quelques minutes plus tôt, en renversant les glaçons dans la cruche, Lily avait juré en oubliant que ceux-ci allaient fondre bien trop rapidement par rapport à l’arrivée de son amie. Elle pria tous les Dieux imaginaires pour ne pas qu’elle soit en retard. A croire qu’on l’avait entendue. Sautiller jusqu’à la porte d’entrée, passer une main dans sa chevelure en bataille, étirer un sourire sur ses lèvres, puis ouvrir la porte. « Salut ! » s’exclama-t-elle en voyant la jolie Elora sur le seuil de la porte, d’une maison qui commençait à se faire bien trop vide à son goût. « Viens, entre ! Je t’attendais ! » Toute la spontanéité et le désespoir dans sa voix, elle ne s’en cacha pas pour autant. Elle tendit la main à son amie et referma la porte derrière elles, pour se faufiler dans le couloir pour arriver jusqu’à la pièce de vie où tout les attendait pour passer une bonne soirée.

.:
 
Revenir en haut Aller en bas
Elora Dawson
l'enfant caché
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-quatre ans - (12.02.1995)
SURNOM : très souvent Elo.
STATUT : célibataire et pour l'instant c'est très bien comme cela.
MÉTIER : assistante de Milena Grimes au cabinet Grimes & Hartman le jour, serveuse dans un bar la nuit.
LOGEMENT : #28, fortitude valley
#44 you make me feel mighty real (lilora) Tumblr_pt0svswJ1I1vnnps3_400
POSTS : 1487 POINTS : 1425

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : ne connais pas son père biologique et viens de se découvrir une famille △ a perdue sa maman il y a trois mois △ discrète et travailleuse, on ne la remarque jamais vraiment △ née à New-York elle a cependant grandie à Brisbane △ amoureuse d’un homme mariée qui cinq ans de plus qu’elle △ végétarienne et fervente protectrice des animaux △ possède trois tatouages.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : #44 you make me feel mighty real (lilora) Tumblr_mpwpk06nVt1s5227io1_500
CADE & LEONARDO #2 △ family don't end in blood. it doesn't start there either. family cares about you not what you can do for them. family's there for the good, the bad, all of it. they got your back even when it hurts. that's family.

#44 you make me feel mighty real (lilora) Tumblr_inline_ogsyuaKyCJ1rifr4k_500
THOMAS #2 △ would you rescue me? would you get my back? would you take my call when I start to crack? would you rescue me? would you rescue me when I'm by myself? when I need your love, if I need your help. would you rescue me?

#44 you make me feel mighty real (lilora) Tumblr_nn0szbcaQ21qh1blro4_r1_500
ISAAC #2 △ hold on, to me as we go, as we roll down this unfamiliar road and although this wave is stringing us along. just know you’re not alone, because i’m going to make this place your home.


RPs TERMINÉS : Milena #1ThomasItziar #1TommyNoam #1Isaac #1CadeLéonardo #1
PSEUDO : paindep.
AVATAR : lili reinhart.
CRÉDITS : (avatar) carolcorps.
DC : la tempête émotionnelle, bailey & le marine irlandais, cian
INSCRIT LE : 04/07/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t20534-i-wanna-give-you-wild-love-elora http://www.30yearsstillyoung.com/t20571-you-ll-find-me-in-the-region-of-the-summer-stars-elora

#44 you make me feel mighty real (lilora) Empty
MessageSujet: Re: #44 you make me feel mighty real (lilora)   #44 you make me feel mighty real (lilora) EmptyMer 10 Juil - 13:28


YOU MAKE ME FEEL MIGHTY REAL
Lily & Elora


La semaine a été horrible. Tout s’est bousculé du jour au lendemain sans que je n’aie eu le temps de comprendre quoique ce soit. Il y a de cela encore quelques jours, j’avais un appartement et désormais, je me retrouve à la rue. Enfin… Pas complètement, à la rue, puisque Léonardo a accepté de m’héberger quelque temps, mais la situation est loin d’être idéale. Je déteste avoir à demander de l’aide. J’ai toujours été quelqu’un de très autonome et devoir appeler toutes mes connaissances pour leur quémander un bout de canapé fut réellement compliqué pour moi. Je ne savais pas réellement quoi faire. Hors de questions que j’appelle Thomas, j’avais trop peur qu’il me fasse la morale pour ne pas avoir su gérer mon argent. Ce n’est pas son genre et en même temps, j’étais terrorisé à l’idée de l’appeler. Je ne sais pas pourquoi… Probablement parce que Thomas représente la seule figure paternelle que je n’ai jamais eu. J’avais tout simplement peur qu’il soit déçu et je ne me sentais pas prête pour affronter tout cela. Alors, je n’ai rien dit et je me suis plutôt tourné vers Léonardo. Heureusement, mon demi-frère a été très compréhensif et a bien voulu m’accueillir sur son canapé. Il a été un véritable amour, mais son appartement est plutôt petit et la situation ne va pas pouvoir durer comme cela éternellement. Je n’ai aucune idée de comment faire pour trouver un nouvel appartement et y penser me stress énormément. Comme si je n’avais déjà pas assez de problèmes comme cela dans ma vie. Je n’avais réellement pas besoin de cela. Je ne sais tout simplement plus ou donner de la tête.

Heureusement, ce soir, je vais pouvoir souffler un peu. J’espère sincèrement que durant l’espace d’une soirée, je vais pouvoir me changer les idées. J’ai bien l’intention de ne pas aborder le sujet du logement et de mes problèmes d’argent. Lily ne me forcera pas à parler, je la connais assez bien pour savoir que si je lui dis que je préfère éviter certains sujets, elle n’insistera pas. C’est donc avec le sourire aux lèvres que je quitte le cabinet Grimes et Hartmann. Ce soir, je vais retrouver mon amie et j’ai vraiment hâte. Étant donné que mon compte en banque est littéralement vide, je vais devoir arriver les mains vide chez Lily. Je n’apprécie pas spécialement cette idée, mais je suis sûr que la brunette finira par comprendre. C’est le pas léger que je finis par arriver à Toowong. Sans même m’en rendre compte, je passe une main dans mes cheveux pour me recoiffer. Je ne saurais réellement qualifier mon amitié avec la jeune femme, mais une chose est sûre, on finit toujours très proche en soirée. Pas que cela me dérange, loin de là. Je ne sais pas réellement ce que va donner la soirée de ce soir, mais je laisse le champ ouvert à toutes les possibilités.

La porte s’ouvre d’un seul coup, laissant apparaître une Lily qui semble monter sur ressort. Cela me fait rire et je pénètre dans la maison tout en venant déposer mes lèvres sur sa joue. « Salut toi. » dis-je alors que déjà Lily me trainait à l’intérieur de la demeure. Une fois arriver dans le salon, je reste un peu sans voix. « Wahou t’a prévu une soirée pour quinze ? » Je vois que Lily a prévu différents alcools et autres cocktails du genre, c’est parfaitement ce dont j’avais besoin. « À croire que t’as lu dans mes pensées, j’avais vraiment besoin de tout ça ! » Je me tourne alors pour sourire à la jeune femme. Je vois bien qu’elle n’a pas l’air très en forme, et même si généralement, on ne s’épanche pas sur nos vies, je ne peux m’empêcher de lui demander timidement : « Ca va toi ? »            



† i'm fallin. in all the good times, i find myself longing for change and in the bad times, i fear myself
Revenir en haut Aller en bas
 

#44 you make me feel mighty real (lilora)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: toowong :: logements
-