AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 the time of childhood¤ Jessian

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Oliver King
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans
SURNOM : Oli le plus souvent, mais en général il est du genre à laisser l'imagination agir
STATUT : célibataire
MÉTIER : mécanicien spécialisée dans les voitures anciennes
LOGEMENT : Appartement n°8 à Fortitude Valley
the time of childhood¤ Jessian Tumblr_inline_pqfd31d3ID1v7vju4_400
POSTS : 679 POINTS : 1170

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Il aime l'adrénaline, même s'il s'est calmé depuis quelque temps. Mais parfois, ça le reprendre par période ~ il aime taquiné et s'amuser. Il n'est jamais le dernier ~ c'est un compétiteur ~ il se dit que parfois il devrait faire un peu de sport mais il trouve toujours quelque chose d'autre à faire
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : ¤ Léo ¤ Heïana ¤ Oakley ¤ Primrose¤ Jessian ¤ Mia
RPs EN ATTENTE : Clément ¤ Pénombre
RPs TERMINÉS : ¤ Clément
AVATAR : Taron Egerton
DC : nop
INSCRIT LE : 02/06/2019
http://www.30yearsstillyoung.com/t24345-oliver-we-re-running-out-of-alibis http://www.30yearsstillyoung.com/t24390-oliver-we-re-walking-the-wire http://www.30yearsstillyoung.com/t24397-oliver-king

the time of childhood¤ Jessian Empty
Message(#) Sujet: the time of childhood¤ Jessian the time of childhood¤ Jessian EmptyMar 2 Juil 2019 - 10:21



the time of childhood
EXORDIUM.
Le soleil était déjà au beau fixe, les gens s'agitaient déjà en bas de sa rue. Il pouvait entendre l'agitation avant coureur d'une journée chargée qui se profilait à l'horizon ou simplement une matinée de détente dans les rues. Oliver était tout aussi agité, mais pas vraiment pour les mêmes raisons. C'était un de ces jours, ou il se posait beaucoup de questions. Ces jours ou il faisait un bon dans le passé. Ce matin, ou il était plus préoccupé que les autres jours. Ou l'angoisse venait le titiller sans aucune raison. Son amie tapie dans l'ombre. Elle ne vous lâchait dignement pas quand tout semblait calme à l'horizon. Une petite piqûre de rappel.
La famille, un mécanisme complexe. Oliver n'a jamais su la comprendre et depuis deux, trois ans, il avait eu son lot de surprise. Aujourd'hui, il se retrouve au point de départ, à devoir tout recommencer, à apprivoiser. Et sans vouloir se l'avouer, ça le travaillait assez pour que ça empiète sur son comportement. Il arrivait à la même conclusion, qu'il n'arrivait pas à les comprendre. Son demi-frère, faisait passer sous le silence radio sa présence, comme s'il n'existait plus. Il avait ces raisons certainement, mais Oliver n'arrivait pas à s'y résoudre.
Il n'avait pas envie de rechercher à comprendre, d'y penser. Mais simplement faire une pause mettre en stand-by son cerveau. Et il savait comment s'y prendre. Une dose d'adrénaline. Ça a toujours eu un certain effet sur lui. Il n'avait pas grand chose sous la main, en si peu de temps. Un moyen rapide efficace, accessible. Son portable devenait l'instrument incontournable, et indispensable, la référence. Son doigt glissait sur l'écran, défilant et rejetant chaque proposition qu'il pouvait bien lui soumettre. Avant qu'une attire son attention. Le parc d'attractions. En grandissait, il y aillait de moins en moins peut-être parce qu'il pensait à tort comme la plupart des gens, que ce n'était plus de son âge.

Pourtant, il avait passé un temps fou. Ce souvenir éveillait beaucoup de choses, les glaces mangeaient sans limite à en être malade, les attractions renouvelaient jusqu'à ce qu'un autre attire ton attention, et qu'il en abuse. Les fous rires, dans le manège avant qu'il ne démarre, un mélange d'excitation et de peur. Ça appartenait au passé qu'il avait envie de revivre là maintenant. Et il savait exactement avec qui. Ils en avaient partagé des choses, des rires, des pertes aussi. Un surtout. Passant de trois inséparable à deux. Ils ont parcouru leur chemin, bien avant, tout en gardant le contact. Un retour dans le passé, ça te dit ? Le message tapait à la va-vite, simple. Oliver n'attendait qu'une réponse qu'il espérait positive. Et quand ce fut le cas. On pouvait voir un sourire se formait à ces lèvres. Les doigts frénétiques sur l'écran. Rendez-vous dans une heure au parc d'attractions.

Il n'avait pas perdu de temps pour se préparer et rejoindre le point de rendez-vous. Il était surpris lui-même par sa vivacité, son enthousiasme retrouvé. Oubliant sa morosité du matin. Il serait presque comme ces gamins qui croisent à cette entrée. À sautiller, à ne pas savoir tenir en place. Ce n'était pas le cas heureusement, il savait se tenir et puis bon, il approchait quand même de la trentaine. Autant dire que, quand Jessian apparaissait dans son champ de vision, aller à sa rencontre, embrasser ces joues , et relater les passages obligés des attractions, des kiosques étaient presque un passage obligé. « Salut !  Faut qu'on fasse la chenille, elle est incontournable ! Oh et puis le palais du rire, on le faisait souvent, je me souviens que tu l'adorais celui-là ! On mangera aussi un petit truc sur place si ça te tente... » On arrivait plus à l'arrêter. Elle allait finir par croire qu'il avait quelque chose pour être dans cet état. Et pourtant non.


above the clouds.
Milles Rêves en moi font de douces brûlures.
Revenir en haut Aller en bas
Jessian Reed
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-sept ans (15/05/1992).
SURNOM : jess' par ci, jess' par là, tu en oublierais presque ton prénom.
STATUT : célibataire, ta fille de quatre ans te rappelle que tu as été mariée, un divorce dont tu parles peu.
MÉTIER : mannequin internationale, tu vis ton rêve de gamine bien consciente qu'il peut s'envoler à tout moment.
LOGEMENT : numéro 30 à bayside, il suffit de frapper à la porte jaune canari.
the time of childhood¤ Jessian Tumblr_inline_oqu6tsW6vP1txmes7_400
POSTS : 549 POINTS : 2285

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : née à brisbane, a quitté la ville à 17 ans avant d'y revenir en 2015 ● joue du piano depuis l'enfance et aime beaucoup chanter ● a vécu 3 ans à Londres ● a une fille de quatre ans nommée Morgane ● a un coquelicot tatoué sur la hanche droite ● est végétarienne ● cours trois fois par semaine et fait autant de sport que possible.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : (2019) freyaheïanacamilsophiaolivercíanabel.2rehanekári evelynskyhadèslullabyalexandrewyldaalec (fb)jaspereavandimitri

RPs EN ATTENTE : tad ● nino ● john.2 ● cora.2 ● lizzie ●

RPs TERMINÉS : (2019) abeljohncoralukà


PSEUDO : mollywobbles, #emma.
AVATAR : naomi scott.
CRÉDITS : tearsflight (avatar), tumblr (avatar)
DC : not applicable.
INSCRIT LE : 03/06/2019
http://www.30yearsstillyoung.com/t24370-jessian-always-remember-us-this-way http://www.30yearsstillyoung.com/t24437-jessian-love-is-an-open-door

the time of childhood¤ Jessian Empty
Message(#) Sujet: Re: the time of childhood¤ Jessian the time of childhood¤ Jessian EmptyMar 9 Juil 2019 - 23:25



the time of childhood
EXORDIUM.
La nostalgie du passé … Voilà quelque chose qui ne t’avait jamais beaucoup attiré. Tu avais vécu de très bons moments dans ton enfance, ton adolescence, au début de ta vie d’adulte aussi et tout au long de ta vie finalement mais tu ne regrettais pas un temps passé que tu n’arrivais plus à retrouver. Pour toi, ce qui était dans le passé devait y rester, souhaiter le retour de temps meilleurs était un moyen de se voiler la face et de ne pas prendre les problèmes à bras le corps. La seule nostalgie dont tu pouvais faire preuve concernait ta relation avec Abel mais là encore, elle était de courte durée car tu ne manquais pas de te rappeler quelques minutes plus tard pourquoi tu avais fini par poser les papiers de divorce sur la table de la cuisine. Tu n’avais que vingt-sept ans, beaucoup de personnes de ton âge commençaient à peine à découvrir le monde quand tu avais déjà voyagé sur tous les continents, tu avais été mariée et tu étais déjà maman. Ce n’était pas parce que tu avais fait tout cela que tu te sentais plus aguerrie ou plus vieille ou déjà lassée. Non, il te restait encore des tonnes de choses à vivre, tu en étais persuadée. Voilà pourquoi, tu fus étonnée de recevoir un message d’Oliver alors que tu croquais un morceau de banane après un photoshoot. Un retour dans le passé, ça te dit ? Un sourire se dessina de suite sur tes lèvres alors que tu pensais à un de tes meilleurs amis que tu n’avais pas vu depuis un moment. Quand tu étais revenue vivre à Brisbane, tu avais de suite repris contact avec tes amis les plus proches et Oliver en faisait parti. Sauf qu’à cette époque, vous étiez trois, une sorte de trio inséparable. Vous aviez affronté le collège et le lycée ensemble et cela crée des liens. Mais votre trio s’était brisé il y a quelques années suite à la mort de votre ami. Une tragédie à laquelle il avait fallu faire face et qu’Oliver avait pris de manière bien plus frontale que toi. Il avait été impossible de vous voir pendant plusieurs mois mais aujourd’hui, vous essayiez de retrouver votre amitié, de la reconstruire sans que l’absence de votre ami ne soit trop béante. Vous n’en aviez jamais parlé mais il était évident à chacune de vos rencontres qu’il n’était jamais réellement loin de vous. Bien sûr ! Qu’est-ce que tu me proposes ? Envoyas-tu à Oliver alors que tu terminais ta banane et que tu partais te changer. Tu envoyais un texto à ta mère pour vérifier que Morgane était bien à l’école et que en lui confirmant que tu viendrais la récupérer en fin de journée. Tu avais eu un photoshoot très tôt ce matin pour avoir les lueurs du lever de soleil et tu avais laissé ta fille chez tes parents la veille au soir pour qu’elle n’ait pas à se réveiller trop tôt pour aller à l’école. Rendez-vous dans une heure au parc d'attractions. Tu poussais la porte de l’endroit où tu prévoyais de te changer et tu poussais un léger soupir. Ca allait être un peu juste mais tu allais devoir relever le défi !

Tu mis une quinzaine de minutes à tes changer et à te remaquiller un peu plus sobrement avant de quitter le plateau. Tu saluais les différentes mannequins avant de saluer le directeur du photoshoot et les équipes techniques. Tu quittais ensuite les lieux à toute vitesse avant de monter dans ta voiture et de prendre la direction du parc d’attraction de la ville. Tu arrivais sur le parking pile à l’heure indiquée par Oliver mais bien entendu, tu mis quelques minutes à te garer et tu te mis à courir vers l’entrée du parc pour essayer de limiter ton retard. Tu scannais la foule quelques minutes avant que ton regard ne tombe sur ton ami. Tu n’hésitas pas une seule seconde et te mis à marcher vers Oliver qui lui aussi semblait heureux de te voir. « Salut !  Faut qu'on fasse la chenille, elle est incontournable ! Oh et puis le palais du rire, on le faisait souvent, je me souviens que tu l'adorais celui-là ! On mangera aussi un petit truc sur place si ça te tente...  » Tu ne pus t’empêcher de laisser échapper un petit rire avant de secouer la tête. Il allait falloir que tu te remettes dans le bain. Morgane était encore trop petite pour ce genre de sortie, tu n’étais pas venue depuis des années ! « Le palais du rire c’est un incontournable en effet ! Je ne te le pardonnerai pas si tu ne m’y accompagnes pas ! » Dis-tu à ton amie en déposant à ton tour tes lèvres sur ses joues pour le saluer. « Par contre je n’avalerai rien avant que tu me promettes que l’on ne fait aucun manège à sensation forte après manger. » Vomir en public n’était pas vraiment un but dans ta vie. « On commence par la chenille ? » Lui proposas-tu te mettant en marche vers l’attraction. « Comment tu vas ? » Ne pus-tu t’empêcher de lui demander également.


- - another day of sun with you.

présence réduite jusqu'au 1er septembre
Revenir en haut Aller en bas
 

the time of childhood¤ Jessian

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: redcliffe :: dreamworld
-