AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 See where I hide » JESSIAN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cían Atwood
Cían Atwood
le vert marine
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Trente-neuf ans - (21.04.1980)
SURNOM : Cici par sa nièce, "mon lapin" par son idiot de meilleur ami. Pour les autres ce sera Cían
STATUT : Complètement perdu, amoureux d'une belle blonde et sous le charme d'une petite Ailis.
MÉTIER : Amiral au sein de la Royal Navy, pilote de l'aéronautique navale.
LOGEMENT : Un loft à spring hill, #51.
See where I hide » JESSIAN Source
POSTS : 3681 POINTS : 625

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Irlandais pur souche, est à Brisbane depuis ses 15 ans △ a perdu sa petite sœur il y a 24 ans. c’était un accident, mais Cian se sent responsable et ne s’en ai jamais réellement remis △ végétarien △ fume beaucoup trop et continue à consommer de l’herbe occasionnellement △ parle gaélique et jure constamment dans cette langue △ est bénévole auprès des enfants malades à l’hôpital St-Vincent △ considère sa nièce comme sa fille △ a fait le tour du monde en naviguant avec la navy.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : See where I hide » JESSIAN 4nZI9lO
EAVAN #3 & EAVAN #4 △ i wanna give you wild love, the kind that never slows down. i wanna take you high up, let our hearts be the only sound. i wanna go where the lights burn low and you're only mine. i wanna give you wild love

See where I hide » JESSIAN Tumblr_o8iw5ws4Q11ra8x1ao4_500
THOMAS #5 & THOMAS #6 △ if i was dying on my knees. you would be the one to rescue me. and if you were drowned at sea, i'd give you my lungs so you could breathe. i've got you brother.

See where I hide » JESSIAN 80dac129d23506dd534d4045b0c9d72d
CHARLIE #4 △ i would walk a million miles, just to see you smile until the day i die. oh, i need you by my side, we get high on life, until the day we die.


RPs TERMINÉS : Thomas #1 (fb)Charlie #1JohnCharlie #3 (fb)Thomas #2 (fb)Thomas #3Eavan #1Charlie #2Eavan #2Freya
PSEUDO : paindep.
AVATAR : Aaron Paul.
CRÉDITS : (avatar) maverick.
DC : l'enfant caché, Elora & la tempête émotionnelle, Bailey.
INSCRIT LE : 26/12/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t24111-craving-something-i-can-feel-cian http://www.30yearsstillyoung.com/t24185-cian-craving-something-i-can-feel http://www.30yearsstillyoung.com/t24301-cian-atwood

See where I hide » JESSIAN Empty
Message(#) Sujet: See where I hide » JESSIAN See where I hide » JESSIAN EmptyMar 2 Juil - 22:29



See where I hide
Jessian & Cían


Il y a de cela quelques jours, j’ai croisé Niamh par hasard dans la rue. Je ne pensais pas qu’elle vivait encore à Brisbane. Après notre rupture, comme pour me rassurer, je m’étais mis en tête qu’elle avait quittée la ville et que je ne la reverrais jamais de ma vie. C’est ce que j’avais trouvé pour me rassurer, pour me donner une raison de ne pas la chercher. Pour tenter de tourner la page clairement… Je m’en étais tellement persuadé que je pensais cela réel. Et pourtant… C’est en plein centre-ville que je suis tombé sur la jeune femme et surtout sur son ventre arrondis. Je n’étais pas prêt à me confronter à cette vision. Lorsque j’ai quitté l’Irlandaise, je savais parfaitement qu’elle était enceinte, mais cela se voyait à peine. Aujourd’hui, elle est enceinte de sept mois et elle ne peut clairement plus du tout le cacher. Cet enfant que j’ai pensé mien pendant près d’un mois continuais à grandir en elle et bientôt il sera là. La chute fut tellement rude et la revoir m’a complètement retourné. J’ai eu un conflit interne pendant quelques secondes, m’enfuir ou aller vers elle. C’est Niamh qui a fini par prendre la décision pour moi. Sans que je n’aie le temps de faire quoique ce soit, alors que j’étais planté en plein milieu de la rue, elle est venue vers moi. On a échangé de banales politesses dans une espèce de malaise intenable. Je ne savais plus où me mettre. Incapable de la regarder dans les yeux et essayant de ne pas fixer son ventre plus de trente secondes sans la mettre complètement mal à l’aise. C’est lorsqu’elle a passé une main sur son ventre que tout m’est revenu en pleine tête. Cet enfant n’est pas le mien, elle a voulu me le faire croire, mais en réalité elle m’a trompé et elle est avec un autre. À partir de là, je n’ai plus voulu entendre ce qu’elle avait à me dire. Pourtant, elle m’a répété plusieurs fois vouloir me parler et prendre le temps d’avoir une vraie discussion avec moi. Incapable de rester concentré et calme plus longtemps, je l’ai simplement abandonné sur place. Je suis parti, sans un mot. Je ne voulais pas craquer devant elle, je ne voulais pas lui en mettre plein la tête. J’ai fui et depuis, je ne cesse de penser à elle.

Il est sept heures du matin et j’abandonne l’idée même de dormir un peu. Je suis resté éveiller toute la nuit à tourner en rond chez moi. Après avoir vu Niamh, j’ai ressorti certains de nos souvenirs. J’avais tout jeté dans un carton le jour de notre séparation et je n’y avais pas touché depuis. Un carton empli de photos, d’objets souvenirs, et même de quelques vêtements qui appartenaient à la jeune femme. Ma relation avec Niamh est la plus longue que j’ai pu avoir et celle que je pensais la plus sincère. Pour la première fois de ma vie, je me sentais bien avec une femme et au bout de quelques mois, je n’ai pas eu envie d’aller voir ailleurs. Puis ça s'est fini comme cela, avec cette trahison. Je ne me suis jamais réellement replongé dans notre histoire, j’ai fait comme si tout allait parfaitement bien, que cette histoire et sa fin ne m’avais pas brisé de l’intérieur. Clairement, ce n’était pas le cas. J’aurais mieux fait de laisser ce carton au fin fond de mon placard. Il est encore tôt et l’espace d’un instant, j’hésite à appeler Thomas pour que l’on parte faire un tour tous les deux. Mais justement, il est vraiment tôt et je crois que Myrddin va vouloir m’étriper si je lui enlève son mari dès le matin. Alors, j’enfile un short et décide de partir courir, cela ne me fera pas de mal. En revenant de mon jogging, j’ai décidé de faire un grand ménage dans mon appartement, chose que je fais très (très) rarement. Tellement rarement que cela finis par me prendre toute l’après-midi. C’est comme si revoir Niamh, m’avais donné envie de faire un véritable ménage dans ma vie. J’ai quelque peu hésité, mais je n’ai pas jeté le carton de nos souvenirs… Il a retrouvé sa place dans le fond de mon placard, derrière mes vieux uniformes qui ne me vont plus, mais que je garde. Après une bonne douche, je décide de me faire une soirée tranquille chez moi. Il est dix-huit heures et je sais déjà que je vais commander quelque chose à manger et que je vais larvé devant ma télé pour la soirée.

Commande passée, jogging enfilé, je suis prêt à me laisser aller dans mon canapé. Je suis rapidement interrompu par le bruit de ma sonnette. Ma commande a été plutôt rapide. Affamé, je me dépêche d’aller ouvrir la porte. « Ah, t'es pas mes sushis... » dis-je en me retrouvant nez à nez avec Jessian. La brunette que je n’ai pas vue depuis… Des mois… Je connais la jeune femme depuis quelques années. Nous avons fait connaissance par le biais de John, mais notre relation a évolué sans la présence du brun au milieu. Je l’ai perdu de vue pendant quelques années et puis elle est revenue à Brisbane avec une petite fille qui lui ressemble comme deux gouttes d’eau. Et nous sommes devenu proche à nouveau. Petit à petit avec Morgane entre nous. Puis il y a eu Niamh et notre rupture. Ou plutôt la cause de notre rupture. J’ai été incapable de retourner voir Jessian et Morgane. Surtout Morgane en réalité. Cette petite fille qui représentait ce que j’avais touché du doigt, ce que je croyais ne jamais vouloir dans ma vie, mais qui m’a soudainement fait envie. Je me suis perdu avec la fin de ma relation et j’ai abandonné Jessian et Morgane. Tout simplement. J’ai arrêté de répondre aux messages de la jeune femme, j’ai évité ses invitations et ses demandes pour que je puisse l’aider et garder Morgane. Je suis devenu un fantôme et vu le regard que viens de me lancer Jessian, je ne vais pas pouvoir continuer comme cela. « Entre… » Je me décale et la laisser entrer dans mon appartement. Si elle est venue jusqu’ici, je ne vais pas réellement pouvoir lui fermer la porte au nez. Même si j’aurais préféré. « Tu… Tout va bien ? » Question bête Cian, vraiment… Soudainement, je me sens mal à l’aise face à la jeune femme.        



† All I want is nothing more, to hear you knocking at my door. 'Cause if I could see your face once more, I could die as a happy man I'm sure
Revenir en haut Aller en bas
Jessian Reed
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-sept ans (15/05/1992).
SURNOM : jess' par ci, jess' par là, tu en oublierais presque ton prénom.
STATUT : célibataire, ta fille de quatre ans te rappelle que tu as été mariée, un divorce dont tu parles peu.
MÉTIER : mannequin internationale, tu vis ton rêve de gamine bien consciente qu'il peut s'envoler à tout moment.
LOGEMENT : n°30, pine street à bayside, il suffit de frapper à la porte jaune canari.
See where I hide » JESSIAN Tumblr_inline_p2xxvur3jF1sirj9i_250
POSTS : 686 POINTS : 1035

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : née à brisbane, a quitté la ville à 17 ans avant d'y revenir en 2015 ● joue du piano depuis l'enfance et aime beaucoup chanter ● a vécu 3 ans à Londres ● a une fille de quatre ans nommée Morgane ● a un coquelicot tatoué sur la hanche droite ● est végétarienne ● cours trois fois par semaine et fait autant de sport que possible.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : (2019) heïana (fb)camilsophiaolivercíanrehaneevelynhadèslullabyalexandrewyldaalec (fb)jaspereavandimitrilizziejohn.2 & abelheathersky.2tamsin

RPs EN ATTENTE : cora.2 ● abel.3 (fb) ● grace ●

RPs TERMINÉS : (2019) abeljohncoralukàfreyaskyabel.2

PSEUDO : mollywobbles, #emma.
AVATAR : naomi scott.
CRÉDITS : tearsflight (avatar), tumblr (avatar)
DC : marius warren.
INSCRIT LE : 03/06/2019
http://www.30yearsstillyoung.com/t24370-jessian-always-remember-us-this-way http://www.30yearsstillyoung.com/t24437-jessian-love-is-an-open-door

See where I hide » JESSIAN Empty
Message(#) Sujet: Re: See where I hide » JESSIAN See where I hide » JESSIAN EmptyDim 7 Juil - 15:21



See where I hide
Jessian & Cían


S’il y a bien une chose que Morgane a pris d’Abel comme de toi, c’est son côté très sociable. Vous n’aviez jamais été de grands timides et votre fille était un vrai social butterfly. Cela t’amusait plus qu’autre chose et te rassurait aussi car à tes yeux personne ne devrait être seul. Mieux valait être entouré car il est important de pouvoir se reposer sur ses proches de temps en temps. Tu l’avais fait avec ta famille et ton entourage en revenant à Brisbane, tu le faisais encore aujourd’hui mais cette fois tu rendais la pareille à tes amis. Morgane s’était donc fait des amis à l’école et une de ses amies l’invitait à aller voir un spectacle avant d’aller manger au McDo et de jouer au jeu pendant quelques heures. Tu avais rencontré les parents de la petite fille et tu n’avais trouvé aucun inconvénient au programme. Voilà comment tu t’étais retrouvée en fin d’après-midi à Spring Hills devant une petite salle de théâtre avec ta fille qui sautillait d’excitation à tes côtés. Après l’école, vous étiez rapidement rentrées à la maison pour qu’elle se repose et qu’elle puisse se changer avant de revenir ici. D’après ce que tu avais compris c’était une reprise du Magicien d’Oz mais adaptée pour être plus court car elle était destinée à de jeunes enfants qui n’avaient pas la capacité d’attention des plus âgés. La famille de l’amie de Morgane finit par arriver et tu discutais quelques minutes avec eux pour décider de l’heure et du lieu où les retrouver. Ils te promirent de t’indiquer le McDo où ils se rendraient en te précisant qu’ils iraient certainement au plus proche. Ayant payé l’entrée de ta fille, tu les laissais prendre place dans la salle alors que tu quittais le théâtre. Tu avais quelques heures à tuer et tu ne voyais pas vraiment l’intérêt de revenir chez toi à l’autre bout de la ville. Tu décidais de marcher dans la rue et de pourquoi pas faire quelques boutiques ?

Alors que tu avançais, tu réalisais que cela faisait un moment que tu n’étais pas venue dans cette partie de la ville. Tu l’avais traversée sans jamais t’y arrêter. C’est à cet instant précis que tu te souvins que Cian habitait dans les environs. A quelques centaines de mètres de l’endroit où tu te trouvais. C’était d’ailleurs comique car la première fois qu’il vous avait invitées chez lui, tu avais eu du mal à trouver et tu étais passée là où tu te trouvais aujourd’hui. Cela faisait un moment que tu n’avais pas vu le blondinet pour ton plus grand déplaisir. Tu avais essayé de gratter quelques informations auprès de John mais tu avais rapidement compris que leurs relations n’étaient plus vraiment au beau fixe. Tu avais essayé de le contacter à plusieurs reprises depuis que tu avais appris pour sa rupture avec Niamh et la cause de cette rupture. Tu avais compris qu’il se coupe un peu de tout le monde au début mais plus le temps passait, moins tu comprenais. Et plus tu commençais à te dire que c’était toi spécifiquement qu’il évitait. Surtout que Morgane demandait régulièrement de ses nouvelles et que tu ne savais pas vraiment quoi lui répondre. A chaque demande tu tentais de le contacter de nouveau mais toujours sans succès. Ayant du temps devant toi ce soir, tu décidais que c’était une bonne occasion pour tenter un coup de poker.

Tu te mis donc à marcher d’un pas déterminé vers l’immeuble dans lequel résidait le jeune homme. Ne voulant pas sonner à l’interphone, tu attendis quelques minutes en bas de l’immeuble que quelqu’un en rentre ou en sorte. Aux alentours de dix-huit heures, quand les gens rentrent du travail ou sortent pour la soirée, on n’attend jamais longtemps. Tu montes les escaliers avant de te poser derrière la porte de chez Cian en croisant les doigts pour qu’il soit chez lui. Tu trouverais autre chose à faire s’il n’était pas là mais si c’était le cas, vous pourriez mettre les choses au clair et tu pourras peut-être comprendre pourquoi il t’évite ainsi. La porte ne s’ouvre pas de suite mais elle finit par s’ouvrir et le visage de Cian est rempli de surprise : « Ah, t'es pas mes sushis... » En effet, tu ne t’étais pas transformée en livreuse de sushis depuis la dernière fois que tu l’avais vue. Un coup d’oeil à sa tenue te fit rapidement comprendre que pour lui c’était une soirée tranquille dans son canapé qui l’attendait. Pas de chance, tu venais l’interrompre … « Si j’avais su que je devais amener des sushis, je l’aurais fait avec plaisir mais tu ne réponds plus à mes appels et je ne suis pas devenue voyante. » Dis-tu en lançant la première pique de la soirée. Tu n’étais pas quelqu’un de très rancunier, tu pouvais comprendre qu’il ne veuille pas te voir mais il aurait pu avoir le courage de te le dire. Et tu aurais préservé Morgane, d’une manière ou d’une autre. « Entre… Tu… Tout va bien ? » Tu ne manques pas de voir que Cian est mal à l’aise. Il ne semble pas savoir où se mettre et cela répond déjà un peu à tes questions. Il sait sans doute que son comportement avec toi n’est pas des plus recommandable. Est-ce qu’il le regrette ? Peut-être mais peut-être pas ? Passant la porte d’entrée, tu rentres dans la pièce principale de son appartement mais tu ne t’installes pas, tu n’es pas certaine d’être la bienvenue. « C’est plutôt à toi que je devrais poser la question. » Lui répondis-tu avant de soupirer. Tu n’étais pas venue pour lui balancer des réflexions à la figure. Juste pour comprendre. « Oui je vais bien, Morgane aussi d’ailleurs. Je l’ai déposée à un spectacle dans le coin avec une amie et ses parents et c’était à côté alors … » Tu hausses les épaules, tu essaies d’expliquer ta venue. « Si tu ne veux plus nous voir, il suffit de nous le dire tu sais ? Mais j’aimerais juste savoir pourquoi. » C’est peut-être ridicule à ses yeux mais pour toi c’est important.


- - another day of sun with you.

absente du 23 septembre au 5 octobre
Revenir en haut Aller en bas
Cían Atwood
Cían Atwood
le vert marine
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Trente-neuf ans - (21.04.1980)
SURNOM : Cici par sa nièce, "mon lapin" par son idiot de meilleur ami. Pour les autres ce sera Cían
STATUT : Complètement perdu, amoureux d'une belle blonde et sous le charme d'une petite Ailis.
MÉTIER : Amiral au sein de la Royal Navy, pilote de l'aéronautique navale.
LOGEMENT : Un loft à spring hill, #51.
See where I hide » JESSIAN Source
POSTS : 3681 POINTS : 625

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Irlandais pur souche, est à Brisbane depuis ses 15 ans △ a perdu sa petite sœur il y a 24 ans. c’était un accident, mais Cian se sent responsable et ne s’en ai jamais réellement remis △ végétarien △ fume beaucoup trop et continue à consommer de l’herbe occasionnellement △ parle gaélique et jure constamment dans cette langue △ est bénévole auprès des enfants malades à l’hôpital St-Vincent △ considère sa nièce comme sa fille △ a fait le tour du monde en naviguant avec la navy.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : See where I hide » JESSIAN 4nZI9lO
EAVAN #3 & EAVAN #4 △ i wanna give you wild love, the kind that never slows down. i wanna take you high up, let our hearts be the only sound. i wanna go where the lights burn low and you're only mine. i wanna give you wild love

See where I hide » JESSIAN Tumblr_o8iw5ws4Q11ra8x1ao4_500
THOMAS #5 & THOMAS #6 △ if i was dying on my knees. you would be the one to rescue me. and if you were drowned at sea, i'd give you my lungs so you could breathe. i've got you brother.

See where I hide » JESSIAN 80dac129d23506dd534d4045b0c9d72d
CHARLIE #4 △ i would walk a million miles, just to see you smile until the day i die. oh, i need you by my side, we get high on life, until the day we die.


RPs TERMINÉS : Thomas #1 (fb)Charlie #1JohnCharlie #3 (fb)Thomas #2 (fb)Thomas #3Eavan #1Charlie #2Eavan #2Freya
PSEUDO : paindep.
AVATAR : Aaron Paul.
CRÉDITS : (avatar) maverick.
DC : l'enfant caché, Elora & la tempête émotionnelle, Bailey.
INSCRIT LE : 26/12/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t24111-craving-something-i-can-feel-cian http://www.30yearsstillyoung.com/t24185-cian-craving-something-i-can-feel http://www.30yearsstillyoung.com/t24301-cian-atwood

See where I hide » JESSIAN Empty
Message(#) Sujet: Re: See where I hide » JESSIAN See where I hide » JESSIAN EmptySam 20 Juil - 23:52



See where I hide
Jessian & Cían


Je pensais passer une soirée tranquille chez moi. Depuis que je me suis blessé à la main, j’ai pas mal de temps à tuer. J’ai un arrêt maladie jusqu’à la fin de la semaine prochaine et je ne sais clairement plus quoi faire de mon temps libre. Je ne sais pas rester sagement chez moi pour me soigner. J’ai constamment envie de bouger et de faire des choses qui me sont impossibles avec deux phalanges cassées. J’ai juste envie de pouvoir piloter mon avion tranquillement ou de naviguer, mais a une main, c’est juste impossible. Alors, je fais d’autre trucs que je n’ai habituellement jamais le temps de faire. C’est en faisant tout cela que je me suis rendu compte que je passais véritablement tout mon temps libre à la caserne. Je comprends un peu mieux pourquoi ma mère et ma nièce râle aussi souvent. Je suis marié à mon métier et c’est bien pour cela que je ne sais plus m’occuper autrement. Alors, même si me rendre au boulot me manque, j’ai tenté de vivre une vie bien plus calme depuis le début de mon arrêt. J’ai regardé des séries que je m’étais promis de visionner depuis des mois, j’ai fait du tri dans mon appartement et je suis même aller me promener en ville chose que je n’avais pas faite depuis bien trop longtemps. Mauvaise idée puisque je suis tombé sur Niamh. Rien de mieux pour me retourner le cerveau. Au moins, cela a eu le mérite de m’obliger à rester chez moi. Je ne me sens pas prêt à la croiser de nouveau et tel un enfant effrayé, je préfère rester enfermer dans mon appartement. Donc, ce soir, je m’étais prévu une petite soirée à ne rien faire de spécial. Une nouvelle série sur Netflix, des sushis et une petite bière.

Ce que je n’avais pas prévu, c’est une visite surprise. Je pensais ouvrir au livreur, très rapide, mais je ne m’attendais réellement pas à voir Jessian sur le pas de ma porte. Cela fait quelques mois que je n’ai pas vu la jeune femme ou plutôt que je l’évite intentionnellement. Depuis ma rupture, je me suis coupé de beaucoup de monde, mais encore plus de la jeune femme et de sa fille. Je ne sais même pas pourquoi… Sûrement, parce que la petite Morgane est la preuve vivante de ce que je n’ai pas pu avoir avec Niamh. Je ne m’étais jamais réellement imaginé père. Après tout, je n’ai jamais eu de relation assez longue pour envisager de devenir papa un jour. Puis Niamh est entrée dans ma vie comme ça sans prévenir. Je pensais qu’on allait passer plusieurs années ensemble, que l’on allait pouvoir construire quelque chose et finalement, je me suis fait prendre pour un con. Du début jusqu’à la fin. Je me suis pris la nouvelle comme une claque en pleine tronche et j’ai été incapable de gérer. Je me suis mis en tête que ce serait de ne pas revoir, Morgane et Jessian. Sans réellement savoir pourquoi, je pensais que ce serait mieux comme cela. Je m’étais déjà bien trop attaché à la petite fille et je ne savais plus trop comment gérer sur le coup. C’était une décision un peu idiote et je crois que Jessian va me le faire comprendre. Je vois dans son regard qu’elle a des choses à me dire. « Je… Je suis désolé Jessian. » dis-je tout en me décalant quelque peu pour la laisser entrer dans mon appartement.

C’est comme un idiot que j’en viens à lui demander comment elle va. Vu la pique qu’elle vient de me lancer, je crois que c’est vraiment pas la chose à demander. Je ne suis jamais à l’aise dans ce genre de situation surtout lorsque je tiens réellement à la personne. On c’est toujours bien entendu avec Jessian, on avait une relation amicale auquel je tenais beaucoup. Puis Morgane, est juste un amour. Une petite fille pleine de vie et qui voulait toujours venir chez moi. Je n’ai jamais fait de babysitting en dehors de Charlie, mais avec Morgane il n’y avait rien de plus simple. Elle n’était pas difficile et on finissait toujours par s’amuser comme si j’avais trois ans moi aussi. Puis soudainement, j’ai rompu avec Niamh et je me voyais plus vraiment passer du temps avec la petite fille. Comme si cela allait réveiller une blessure que je ne me connaissais même pas. Visiblement, j’ai blessé Jessian avec ce genre de décision et je n’aime pas la voir aussi déçue. La brunette m’apprend qu’elle a laissé sa fille avec une amie et ses parents. « Oh… Elle devait être contente. » J’ai un petit pincement au cœur en pensant à Morgane. Je me sens vraiment idiot et Jessian finis par abattre sa carte finale. « C’est pas que je ne veux plus vous voir Jessian. » dis-je en soupirant quelque peu. Je me sens mal à l’aise et je ne sais pas vraiment où me mettre. Nerveusement, je passe ma main blessée dans mes cheveux et bien entendu cela m’arrache une grimace. D’un signe de tête, je lui propose de s’asseoir sur le canapé. Je ne sais comment expliquer les choses. Je crois que je n’ai pas d’explication à donner en soit. C’est juste irrationnel et complètement idiot. Vraiment idiot, ça, c’est certain. « Je… Je sais pas comment t’expliquer Jessian. » Je soupire à nouveau et me tourne vers mon amie le regard désolé. « C’est juste qu’avec ce qui est arriver avec Niamh, c’est devenu compliqué. Je sais pas. » Si je continue à dire que je ne sais rien de cette manière, je crois qu’elle va tout simplement perdre patience. Pourtant, c’est la stricte vérité. Je m’étais enfermé dans cette idée que c’était mieux de rester loin des deux. Maintenant, je n’en suis plus vraiment aussi sûr. « Je vous ai repoussé, je sais, mais c’est pas parce que je veux plus vous voir toutes les deux. » Je hausse un peu les épaules et regarde mon bandage à la main. Rien ne va dans ma vie ces derniers temps, je crois. « Je suis un peu perdu, je crois, je sais qu’il y a rien de logique là-dedans. Pardon. »         



† All I want is nothing more, to hear you knocking at my door. 'Cause if I could see your face once more, I could die as a happy man I'm sure
Revenir en haut Aller en bas
Jessian Reed
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-sept ans (15/05/1992).
SURNOM : jess' par ci, jess' par là, tu en oublierais presque ton prénom.
STATUT : célibataire, ta fille de quatre ans te rappelle que tu as été mariée, un divorce dont tu parles peu.
MÉTIER : mannequin internationale, tu vis ton rêve de gamine bien consciente qu'il peut s'envoler à tout moment.
LOGEMENT : n°30, pine street à bayside, il suffit de frapper à la porte jaune canari.
See where I hide » JESSIAN Tumblr_inline_p2xxvur3jF1sirj9i_250
POSTS : 686 POINTS : 1035

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : née à brisbane, a quitté la ville à 17 ans avant d'y revenir en 2015 ● joue du piano depuis l'enfance et aime beaucoup chanter ● a vécu 3 ans à Londres ● a une fille de quatre ans nommée Morgane ● a un coquelicot tatoué sur la hanche droite ● est végétarienne ● cours trois fois par semaine et fait autant de sport que possible.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : (2019) heïana (fb)camilsophiaolivercíanrehaneevelynhadèslullabyalexandrewyldaalec (fb)jaspereavandimitrilizziejohn.2 & abelheathersky.2tamsin

RPs EN ATTENTE : cora.2 ● abel.3 (fb) ● grace ●

RPs TERMINÉS : (2019) abeljohncoralukàfreyaskyabel.2

PSEUDO : mollywobbles, #emma.
AVATAR : naomi scott.
CRÉDITS : tearsflight (avatar), tumblr (avatar)
DC : marius warren.
INSCRIT LE : 03/06/2019
http://www.30yearsstillyoung.com/t24370-jessian-always-remember-us-this-way http://www.30yearsstillyoung.com/t24437-jessian-love-is-an-open-door

See where I hide » JESSIAN Empty
Message(#) Sujet: Re: See where I hide » JESSIAN See where I hide » JESSIAN EmptyVen 2 Aoû - 22:19



See where I hide
Jessian & Cían


Autant tu étais habituée à ce que les gens entrent et sortent de ta vie sans te donner d’explications et sans t’en devoir, autant, tu faisais attention à qui pouvait entrer dans la vie de Morgane. Ta fille n’ayant que quatre ans, tu essayais de la préserver au maximum de toute rencontre éphémère pour éviter de multiplier les repères qui finiraient par n’avoir plus aucun sens. Avec Cian, tu n’avais jamais réellement hésité car il t’était paru rapidement évident que tu pouvais lui faire confiance et après quelques rencontres, Morgane l’adorait déjà. Malheureusement pour toi, Cian n’était pas la seule personne qui semblait vouloir vous effacer de sa vie comme si de rien n’était. Tu avais déjà vécu ça avec Cora qui du jour au lendemain n’avait plus répondu à tes appels et t’évitait comme la peste. Certes, Morgane était encore petite à ce moment là, elle ne garde de Cora que l’image que tu lui as montré sur les photos et qu’elle voit à la télévision mais être coupée ainsi de la vie d’une de tes amies les plus proches, c’était difficilement supportable. Tu avais compris plus tard ce qui avait poussé Cora à faire ce choix et ce n’était pas une situation dans laquelle tu désirais te trouver avec Cian. Hors de question que tu te retrouves dans quelques temps à comprendre par le biais d’une tierce personne pourquoi il ne voulait plus te voir. S’il avait envie de couper les ponts, tu voulais qu’il te le dise clairement. Alors que Morgane était au théâtre avec une de ses amies, tu décidais de rendre une petite visite surprise à Cian. L’effet fut plutôt réussi, ce dernier tomba des nues en ouvrant la porte. Et tu ne perdis pas de temps pour lui lancer une première pique à la figure. C’était peut-être injuste mais tu en avais assez d’être une variable d’ajustement dans la vie des gens et Morgane était encore trop petite pour pouvoir se défendre contre ce genre de choses alors tu devais le faire à sa place. Cependant, après avoir pris quelques minutes pour observer ton interlocuteur, tu t’en voulais presque de lui avoir balancé cela à la figure car il était évident qu’il n’était pas dans son assiette. Le fait que tu ne sois plus dans sa vie depuis plusieurs mois faisait que tu ignorais pourquoi il était dans cet état mais il était évident pour toute personne extérieure le connaissant un minimum qu’il n’était pas au top de sa forme actuellement. « Je… Je suis désolé Jessian. » Ce ne sont pas des excuses que tu es venu chercher, simplement des explications. En plus de n’avoir pas l’air en forme, il avait l’air sincèrement désolé ce qui ne t’aidait pas à rester en colère. Tu avais tendance à être beaucoup trop emphatique et tu décidais cette fois de ne pas craquer tout de suite, de lui faire comprendre qu’il avait réellement merdé avant de lui demander ce qui lui était arrivé pour être dans cet état. « Laisse tomber les excuses, explique moi plutôt comment on en est arrivé là. » Lui dis-tu alors qu’il te laisse entrer dans son appartement.

Tu ne t’attends pas du tout à ce qu’il te raconte tout ce qui s’est passé dans sa vie ces derniers mois et c’est tant mieux parce qu’il ne le fait pas. A la place, il te demande comment tu vas. Tu as l’impression d’avoir mal entendu tellement ces paroles te semblent en dehors du contexte de ta visite. La deuxième pique sort de ta bouche avant que tu ne puisses la retenir mais tu enchaines rapidement avec la réponse à sa questions, la véritable réponse. Cian semble content de savoir que vous alliez bien mais il était clairement dérangé de ta présence, s’il avait pu se transformer en petite souris, il l’aurait sans aucun doute fait. « Oh… Elle devait être contente. C’est pas que je ne veux plus vous voir Jessian. » Tu le vois grimacer alors qu’il se passe la main dans ses cheveux. Cela attire ton attention sur une blessure que tu n’avais pas remarqué et tu ne peux t’empêcher de t’inquiéter. C’est plus fort que toi. Tu lèves un sourcil à ses paroles. Ah bon ? Pourtant ses actes disent le contraire de ses paroles … Et s’il y a une chose que ta relation avec Abel t’a appris, c’est bien de se fier aux actes plus qu’aux paroles. « J’ai envie de te croire mais vu le nombre de fois où j’ai essayé de te contacter, je t’ai laissé un certain nombre de chances pour me prouver que j’avais tord. » Lui dis-tu tranquillement. Rien ne servait de hausser la voix, tes paroles étaient déjà assez violentes comme cela et dans l’état de Cian, c’était suffisant. Tu pris place sur le canapé, à l’endroit où il t’indiquait de t’asseoir. Tu avais le temps encore avant de récupérer Morgane. Le spectacle n’était pas long mais les filles allaient jouer au McDo et manger quelque chose après. « Je… Je sais pas comment t’expliquer Jessian. C’est juste qu’avec ce qui est arriver avec Niamh, c’est devenu compliqué. Je sais pas. Je vous ai repoussé, je sais, mais c’est pas parce que je veux plus vous voir toutes les deux. Je suis un peu perdu, je crois, je sais qu’il y a rien de logique là-dedans. Pardon. » Tu as du mal à savoir comment réagir alors tu ne réagis pas. Ton visage ne trahi rien, tu n’as pas besoin de te voir dans un miroir pour le savoir. Cian semblait être entré dans une ère de l’indécision. C’était étrange pour toi parce qu’il t’avait toujours paru être l’homme qui avait un plan. Sa carrière militaire faisait qu’il avait toujours une idée pour se sortir de toute situation mais ce n’était apparemment pas le cas aujourd’hui. « Tu sais que toutes les fois où je t’ai envoyé un texto c’était parce que Morgane me demandait quand est-ce qu’on pourrait te voir ? Certes, ma fille n’a que quatre ans mais elle a ses petites habitudes et les parties de jeu avec son Cian sont toujours les meilleures. Et quand texto après texto tu ne me réponds pas, je suis censée lui répondre quoi moi ? » Tu voulais qu’il se mette à ta place, qu’il comprenne que l’on ne pouvait pas sortir aussi facilement de la vie d’un enfant, pas sans causer des dégâts. Morgane étant encore petite, vous trouverez une excuse qui fait qu’elle ne se rendra au final compte de rien mais cela ne marchera pas longtemps. « C’est pour Morgane que je suis là mais je pense que tu as compris où je voulais en venir. Pour l’instant, c’est plutôt pour toi que je me fais du souci. Qu’est-ce que t’as fait ces derniers mois Cian ? » Lui demandas-tu. Qu’il n’ait pas bien digéré sa rupture avec Niamh, c’était compréhensible. Mais il ne s’était pas laissé aller ainsi non ? Elle l’avait trompée, elle ne le méritait pas. Cependant, tu étais bien placée pour savoir que ce n’était pas si simple que ça.


- - another day of sun with you.

absente du 23 septembre au 5 octobre
Revenir en haut Aller en bas
Cían Atwood
Cían Atwood
le vert marine
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Trente-neuf ans - (21.04.1980)
SURNOM : Cici par sa nièce, "mon lapin" par son idiot de meilleur ami. Pour les autres ce sera Cían
STATUT : Complètement perdu, amoureux d'une belle blonde et sous le charme d'une petite Ailis.
MÉTIER : Amiral au sein de la Royal Navy, pilote de l'aéronautique navale.
LOGEMENT : Un loft à spring hill, #51.
See where I hide » JESSIAN Source
POSTS : 3681 POINTS : 625

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Irlandais pur souche, est à Brisbane depuis ses 15 ans △ a perdu sa petite sœur il y a 24 ans. c’était un accident, mais Cian se sent responsable et ne s’en ai jamais réellement remis △ végétarien △ fume beaucoup trop et continue à consommer de l’herbe occasionnellement △ parle gaélique et jure constamment dans cette langue △ est bénévole auprès des enfants malades à l’hôpital St-Vincent △ considère sa nièce comme sa fille △ a fait le tour du monde en naviguant avec la navy.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : See where I hide » JESSIAN 4nZI9lO
EAVAN #3 & EAVAN #4 △ i wanna give you wild love, the kind that never slows down. i wanna take you high up, let our hearts be the only sound. i wanna go where the lights burn low and you're only mine. i wanna give you wild love

See where I hide » JESSIAN Tumblr_o8iw5ws4Q11ra8x1ao4_500
THOMAS #5 & THOMAS #6 △ if i was dying on my knees. you would be the one to rescue me. and if you were drowned at sea, i'd give you my lungs so you could breathe. i've got you brother.

See where I hide » JESSIAN 80dac129d23506dd534d4045b0c9d72d
CHARLIE #4 △ i would walk a million miles, just to see you smile until the day i die. oh, i need you by my side, we get high on life, until the day we die.


RPs TERMINÉS : Thomas #1 (fb)Charlie #1JohnCharlie #3 (fb)Thomas #2 (fb)Thomas #3Eavan #1Charlie #2Eavan #2Freya
PSEUDO : paindep.
AVATAR : Aaron Paul.
CRÉDITS : (avatar) maverick.
DC : l'enfant caché, Elora & la tempête émotionnelle, Bailey.
INSCRIT LE : 26/12/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t24111-craving-something-i-can-feel-cian http://www.30yearsstillyoung.com/t24185-cian-craving-something-i-can-feel http://www.30yearsstillyoung.com/t24301-cian-atwood

See where I hide » JESSIAN Empty
Message(#) Sujet: Re: See where I hide » JESSIAN See where I hide » JESSIAN EmptyVen 9 Aoû - 11:18



See where I hide
Jessian & Cían


Je ne m’étais réellement pas préparé à une visite de Jessian. J’ai bien vu les nombreux messages que la jeune femme a pu m’envoyer, ses appels en absences également. Pourtant, cela fait des mois que je ne lui réponds plus. Je me souviens parfaitement de son tout premier message qui est rester sans réponse. C’était le lendemain de ma dernière dispute avec Eavan. Ce jour-là, j’en voulais à la terre entière et je n’ai pas répondu à la brunette qui me proposait tout simplement de passer un moment avec sa fille et elle comme nous le faisions si souvent. Puis comme une coïncidence mal placée, Jessian finissait toujours par tenter de me contacter quand rien allait ou que je n’étais pas à Brisbane. C’est devenu comme un cercle vicieux. Je voyais son message, je me promettais de lui répondre et je finissais par oublier. Puis il y avait ce malaise que je ressentais au plus profond de moi et que pourtant je n’arrivais tout simplement pas à expliquer. Alors, je me confonds en excuse auprès de mon amie, mais je vois bien que cela ne passe pas. Elle a l’air véritablement en colère contre moi… Jessian a du caractère et je sais qu’elle ne lâchera pas l’affaire. Je le vois dans ses yeux, elle est déterminée. Elle me demande de couper court à mon laïus d’excuse et que je ferais mieux de lui expliquer pourquoi ce si long silence. J’aimerais lui donner une réponse claire et précise. J’aimerais lui dire que je suis le dernier des connards, ce serait plus simple dans le fond. Pourtant, au fond de moi, je sais parfaitement pourquoi j’ai arrêté de répondre à la jeune maman. Je ne sais tout simplement pas comment l’exprimer pour que cela paraisse logique et plausible surtout. Alors, j’hésite, je bégaye et finalement, je ne dis rien de très concret. Je me sens tellement perdu que rien ne semble réellement cohérent. Je dois passer pour le dernier des idiots. Et Jessian commence à perdre patience.

Ce que j’ai toujours apprécié chez la jeune femme, c’est son honnêteté. Elle ne se gênera jamais pour vous dire ce qu’elle pense. Elle n’est jamais blessante, mais elle ne passe pas par quatre-chemins. Notre conversation ne fait pas l’exception. Et elle frappe fort. Jessian ne me parle pas de sa déception à elle, mais belle et bien de celle de sa petite fille. Morgane qui semblait demander après moi. Mon cœur se serre en prenant conscience de tout cela. Je voulais me protéger, rester dans ma bulle en m’éloignant d’elles, mais je n’avais pas réellement pris conscience de l’impact de ma décision. J’ai été égoïste et je suis en train de me détester pour cela. Moi, l’homme de près de 40 ans, je n’ai pas été capable de comprendre que cet enfant n’avait rien demander à personne. Honteux, je baisse les yeux, incapable de croiser le regard de Jessian. Lorsqu’elle me demande ce qu’elle devrait dire à sa fille, je finis par répondre doucement : « Que tonton Cian est juste qu’un pauvre con. » Je hausse les épaules, c’est bien la vérité après tout. La fatigue, les nerfs et la culpabilité prennent le dessus et j’ai les larmes aux yeux. « Je voulais pas blesser ta princesse. » Jamais. Cette gamine, je l’aime énormément. Elle me rappelle si souvent mes moments avec ma nièce lorsqu’elle avait le même âge. Elle était ce petit vent de fraîcheur dans ma vie et je l’ai si lâchement laissé tomber. Elle ne doit rien comprendre. Elle est si jeune qu’elle doit se dire qu’elle a fait quelque chose de mal pour que je ne veuille plus la voir comme cela. Soudainement, je me déteste plus que tout.

Je m’attendais à ce que Jessian me demande de ne plus jamais les approcher. Pourtant, c’est le contraire qui se produit. Elle se rapproche un peu de moi et finis par me demander ce qui ne va pas chez moi. J’ai vu ses yeux se poser sur ma main blessée et probablement sur les cernes qui ornent mon visage. Qu’est-ce que j’ai fait ces derniers mois… Il me faudra quelques secondes seulement pour comprendre que je me suis véritablement laissé aller depuis ma rupture. « J’ai fait n’importe quoi visiblement. » Je relève les yeux pour croiser le regard de mon amie. Je ne veux pas qu’elle m’en veuille et surtout, je ne veux pas qu’elle dise à sa fille qu’on ne se verra plus jamais. « Tu vas me trouver dingue… » Je soupire un peu. Et pourtant, ce que je m’apprête à lui dire n’es que la stricte vérité. Je prends doucement conscience que tout cela n’est que le résultat d’un amalgame que j’ai fait seul dans ma tête. Je pensais me protéger, je n’ai juste fait que des conneries. « Eavan ne m’a pas uniquement trompé Jess. » Un soupire s’échappe d’entre mes lèvres. « Elle était enceinte, elle m’a fait croire que ce bébé était le mien alors que ce n’était pas le cas. Ça ne pouvait pas être le cas. » Non clairement pas. J’étais au Proche-Orient lorsque ce bébé a été conçu… « Cette nouvelle, je l’ai prise comme une énorme claque dans la gueule, mais… Je m’étais fait à l’idée de devenir papa. C’est ce que je voulais soudainement alors que je n’y avais jamais pensé. Puis j’ai appris la vérité… » Cette horrible vérité qui aujourd’hui me fait frissonner et me donne envie de hurler ma rage et ma douleur. Pourtant, je ne fais rien de tout cela. Je reste prostré sur mon canapé. « Et puis… Je sais que ça paraît dingue, mais l’idée de revoir Morgane, de retrouver cette complicité avec elle, ça me renvoyait à l’idée que j’avais perdu tout ça. Ce bébé que j’étais prêt à accueillir avec la femme que j’aime. » Que j’aime oui. Je suis encore incapable de parler d’Eavan au passé. « Je me rends compte à quel point cela sonne idiot, je te jure, mais je me suis renfermé dans ma tristesse. » Une nouvelle fois, je croise le regard de mon amie. « Je suis tellement désolé Jessian. Après ça, j’ai accepté une mission loin d’ici. Puis je suis revenu encore plus en colère et triste. Ma nièce allait mal, je me suis battu avec l’homme qui lui a brisé le cœur » Je lui montre rapidement ma main. « Maintenant, je suis en arrêt pour deux semaines, je deviens dingue chez moi. J’ai croisé Eavan plus enceinte que jamais et ça m’a complètement chamboulé. Je me rends compte que ça n’excuse pas mon silence envers vous, c’était… C’était juste plus simple de vous tenir loin de tout cela. » Je hausse les épaules, espérant réellement qu’elle me pardonnera malgré tout. « Mais vous me manquez toutes les deux, tu sais. »

Spoiler:
 
         



† All I want is nothing more, to hear you knocking at my door. 'Cause if I could see your face once more, I could die as a happy man I'm sure
Revenir en haut Aller en bas
Jessian Reed
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-sept ans (15/05/1992).
SURNOM : jess' par ci, jess' par là, tu en oublierais presque ton prénom.
STATUT : célibataire, ta fille de quatre ans te rappelle que tu as été mariée, un divorce dont tu parles peu.
MÉTIER : mannequin internationale, tu vis ton rêve de gamine bien consciente qu'il peut s'envoler à tout moment.
LOGEMENT : n°30, pine street à bayside, il suffit de frapper à la porte jaune canari.
See where I hide » JESSIAN Tumblr_inline_p2xxvur3jF1sirj9i_250
POSTS : 686 POINTS : 1035

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : née à brisbane, a quitté la ville à 17 ans avant d'y revenir en 2015 ● joue du piano depuis l'enfance et aime beaucoup chanter ● a vécu 3 ans à Londres ● a une fille de quatre ans nommée Morgane ● a un coquelicot tatoué sur la hanche droite ● est végétarienne ● cours trois fois par semaine et fait autant de sport que possible.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : (2019) heïana (fb)camilsophiaolivercíanrehaneevelynhadèslullabyalexandrewyldaalec (fb)jaspereavandimitrilizziejohn.2 & abelheathersky.2tamsin

RPs EN ATTENTE : cora.2 ● abel.3 (fb) ● grace ●

RPs TERMINÉS : (2019) abeljohncoralukàfreyaskyabel.2

PSEUDO : mollywobbles, #emma.
AVATAR : naomi scott.
CRÉDITS : tearsflight (avatar), tumblr (avatar)
DC : marius warren.
INSCRIT LE : 03/06/2019
http://www.30yearsstillyoung.com/t24370-jessian-always-remember-us-this-way http://www.30yearsstillyoung.com/t24437-jessian-love-is-an-open-door

See where I hide » JESSIAN Empty
Message(#) Sujet: Re: See where I hide » JESSIAN See where I hide » JESSIAN EmptyLun 12 Aoû - 8:39



See where I hide
Jessian & Cían


C’était plus fort que toi, tu ne pouvais pas t’en empêcher. Tu avais toujours été honnête, trop honnête certains diront. Oh tu savais jouer les faux-cul, dans ton métier c’était un critère de sélection mais avec ton entourage, tu refusais d’entrer dans ce jeu-là en particulier quand cela concernait ta fille. Tu savais être compréhensive quand il le fallait, tu savais écouter et comprendre mais ton empathie avait des limites et Cian les avait franchies depuis un moment. Si tu n’étais pas venue ce soir, tu étais à peu près sûre qu’il sera sorti de ta vie sans aucune explication. Tu ne savais d’ailleurs pas s’il allait revenir dans ta vie, il était probable que cela ne soit pas le cas mais tu voulais au moins savoir pourquoi. Tu n’arrivais pas à voir ce que Morgane ou toi aviez fait ces derniers mois pour mériter ce genre de traitement. Alors peut-être que tu y allais un peu fort, peut-être que tu exagérais mais tu n’en avais rien à faire. Toi, tout ce que tu voulais c’était comprendre. Tu n’y avais pas été par quatre chemins et la réaction de Cian ne se fit pas attendre. Tu vis à quel point tes mots le touchèrent et tu vis les larmes lui monter aux yeux. Etrangement, cela ne te donna aucun sentiment de satisfaction, au contraire même, tu sentis ton coeur se serrer. Et pour la première fois, tu contemplais la possibilité que cet éloignement ne soit pas aussi simple et aussi tranché que ce que tu aurais bien voulu le penser. « Que tonton Cian est juste qu’un pauvre con. Je voulais pas blesser ta princesse. » Malheureusement, tu n’allais pas pouvoir lui dire une chose pareille mais ce n’était pas vraiment le sujet au final. Tu n’avais aucun mal à croire l’homme en face de toi quand il te disait qu’il ne voulait pas blesser Morgane. Et pourtant c’était ce qu’il avait fait … Tu avais envie de lui en vouloir mais il était évident que Cian n’était pas dans son assiette et tu l’avais vue de nombreuses fois avec ta fille, tu avais du mal à penser qu’il lui ferait du mal intentionnellement. « La question maintenant est de savoir si tu comptes disparaître de sa vie ou non parce que si c’est le cas, j’ai besoin de la préparer à cette possibilité. » Tu ne savais pas pourquoi exactement Cian ne voulait plus voir Morgane mais tu avais besoin de savoir s’il comptait la revoir un jour. Tu aurais du mal à expliquer à ta fille qu’elle ne verrait plus cet homme qu’elle adorait mais mieux valait lui dire la vérité que de la laisser espérer qu’il réapparaisse. « Ou alors tu vas devoir faire une réapparition prochaine, au moins pour la rassurer. » Dis-tu en haussant les épaules. Tu n’étais pas venue pour dire à Cian de ne plus vous approcher mais tu comptais bien lui faire comprendre que s’il entrait de nouveau dans votre vie, il ne pouvait pas en sortir de cette manière une deuxième fois.

Installée dans le canapé en face de lui, tu ne manquais pas ses traits tirés, les cernes sur son visage, sa main bandée et son air triste. Pas simplement triste à cause de ce que tu venais de lui dire, profondément triste et déprimé comme si cette tristesse était installée là depuis des jours, voire des semaines déjà. Tu finis par lui demander ce qu’il avait fait ces derniers mois en espérant qu’il allait te donner des explications, que tu allais pouvoir comprendre. Et à ta grande surprise, c’est ce qu’il fit. « J’ai fait n’importe quoi visiblement. Tu vas me trouver dingue… Eavan ne m’a pas uniquement trompé Jess. Elle était enceinte, elle m’a fait croire que ce bébé était le mien alors que ce n’était pas le cas. Ça ne pouvait pas être le cas. Cette nouvelle, je l’ai prise comme une énorme claque dans la gueule, mais… Je m’étais fait à l’idée de devenir papa. C’est ce que je voulais soudainement alors que je n’y avais jamais pensé. Puis j’ai appris la vérité… » Ton sang se glaça. Tu avais appris la nouvelle de la rupture, de la tromperie d’Eavan par le biais de John qui d’ailleurs ne parlait plus à Cian d’après ce que tu avais vaguement compris. Tu avais pensé pendant un moment que c’était peut-être pour cela qu’il ne voulait plus te voir. Tu n’étais pas la meilleure amie d’Eavan mais tu avais toujours apprécié la jeune femme et savoir qu’elle avait fait une chose pareille à ton ami ne te faisait pas du tout mais alors pas du tout plaisir … « Et puis… Je sais que ça paraît dingue, mais l’idée de revoir Morgane, de retrouver cette complicité avec elle, ça me renvoyait à l’idée que j’avais perdu tout ça. Ce bébé que j’étais prêt à accueillir avec la femme que j’aime. Je me rends compte à quel point cela sonne idiot, je te jure, mais je me suis renfermé dans ma tristesse. Je suis tellement désolé Jessian. Après ça, j’ai accepté une mission loin d’ici. Puis je suis revenu encore plus en colère et triste. Ma nièce allait mal, je me suis battu avec l’homme qui lui a brisé le cœur. Maintenant, je suis en arrêt pour deux semaines, je deviens dingue chez moi. J’ai croisé Eavan plus enceinte que jamais et ça m’a complètement chamboulé. Je me rends compte que ça n’excuse pas mon silence envers vous, c’était… C’était juste plus simple de vous tenir loin de tout cela. Mais vous me manquez toutes les deux, tu sais. » Tu le regardes éberlué. Tu ne t’attendais pas une seule seconde à ce que Cian te déballe son sac de cette manière. Mais peut-être qu’il avait besoin d’en parler finalement. Il y avait tout un tas d’informations que tu devais trier et stocker pour pouvoir les traiter. Mais soudain, tu comprenais mieux pourquoi il avait coupé tout contact et une part de toi était rassurée. Ce n’était ni de ta faute, ni de celle de Morgane. Tu n’avais jamais pensé qu’Eavan serait capable d’une telle chose mais la vie t’avait appris que beaucoup de gens cachent bien leur jeu. Que Cian soit encore amoureux de la jeune blonde ne te surprenait pas mais tu espérais sincèrement qu’il ne lui pardonnerait jamais une chose pareille. « Je … Gosh Cian … » Dis-tu en passant une main dans tes cheveux. Tu te lèves de ta place sur le canapé pour venir t’installer à côté de lui. « Je suis rassurée de savoir que l’on ne t’a pas fait fuir avec Morgane. Je ne pensais pas qu’Eavan serait capable d’une chose pareille … Digéré une trahison pareille c’est … » Dans ta relation avec Abel, tu avais appris à faire face à beaucoup de choses mais il ne t’avait jamais trahie, il ne t’avait jamais trompée et tu lui en étais tous les jours très reconnaissante. C’était autre chose qui ne fonctionnait pas chez vous mais ce n’était pas le sujet. « Tu ne mérites pas tout ça … Tu seras un très bon père le jour où tu auras la chance de l’être, quand je te vois avec Morgane, cela ne fait aucun doute. Je comprends que tu aies eu besoin de prendre du temps pour toi mais il est peut-être temps d’arrêter maintenant non ? » Lui demandas-tu avant d’ajouter : « Je sais que tu es bien entouré alors laisse-nous t’aider à surmonter tout ça. Tu ne peux pas te couper de tous les enfants de ton entourage, pas pour toujours en tout cas, il faudra trouver une solution. Tu arrives à dormir ? » Lui demandas-tu en connaissant déjà sa réponse. Les cernes sous ses yeux parlaient d’eux-mêmes. « Tu veux parler de ta rencontre avec Eavan ? » Lui proposas-tu. « Promis je juge pas, tu parles à une fille qui n’a rien trouvé de mieux à faire que coucher avec son ex-mari il y a quelques semaines, je serais très mal placée pour te faire la morale. » Lui dis-tu un sourire en coin sur les lèvres. Tu espérais que cette confession de ta part le rendrait plus à l’aise pour parler de ce qu’il ressentait s’il avait besoin d’une oreille attentive.


- - another day of sun with you.

absente du 23 septembre au 5 octobre
Revenir en haut Aller en bas
Cían Atwood
Cían Atwood
le vert marine
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Trente-neuf ans - (21.04.1980)
SURNOM : Cici par sa nièce, "mon lapin" par son idiot de meilleur ami. Pour les autres ce sera Cían
STATUT : Complètement perdu, amoureux d'une belle blonde et sous le charme d'une petite Ailis.
MÉTIER : Amiral au sein de la Royal Navy, pilote de l'aéronautique navale.
LOGEMENT : Un loft à spring hill, #51.
See where I hide » JESSIAN Source
POSTS : 3681 POINTS : 625

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Irlandais pur souche, est à Brisbane depuis ses 15 ans △ a perdu sa petite sœur il y a 24 ans. c’était un accident, mais Cian se sent responsable et ne s’en ai jamais réellement remis △ végétarien △ fume beaucoup trop et continue à consommer de l’herbe occasionnellement △ parle gaélique et jure constamment dans cette langue △ est bénévole auprès des enfants malades à l’hôpital St-Vincent △ considère sa nièce comme sa fille △ a fait le tour du monde en naviguant avec la navy.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : See where I hide » JESSIAN 4nZI9lO
EAVAN #3 & EAVAN #4 △ i wanna give you wild love, the kind that never slows down. i wanna take you high up, let our hearts be the only sound. i wanna go where the lights burn low and you're only mine. i wanna give you wild love

See where I hide » JESSIAN Tumblr_o8iw5ws4Q11ra8x1ao4_500
THOMAS #5 & THOMAS #6 △ if i was dying on my knees. you would be the one to rescue me. and if you were drowned at sea, i'd give you my lungs so you could breathe. i've got you brother.

See where I hide » JESSIAN 80dac129d23506dd534d4045b0c9d72d
CHARLIE #4 △ i would walk a million miles, just to see you smile until the day i die. oh, i need you by my side, we get high on life, until the day we die.


RPs TERMINÉS : Thomas #1 (fb)Charlie #1JohnCharlie #3 (fb)Thomas #2 (fb)Thomas #3Eavan #1Charlie #2Eavan #2Freya
PSEUDO : paindep.
AVATAR : Aaron Paul.
CRÉDITS : (avatar) maverick.
DC : l'enfant caché, Elora & la tempête émotionnelle, Bailey.
INSCRIT LE : 26/12/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t24111-craving-something-i-can-feel-cian http://www.30yearsstillyoung.com/t24185-cian-craving-something-i-can-feel http://www.30yearsstillyoung.com/t24301-cian-atwood

See where I hide » JESSIAN Empty
Message(#) Sujet: Re: See where I hide » JESSIAN See where I hide » JESSIAN EmptyJeu 15 Aoû - 21:38



See where I hide
Jessian & Cían


Lorsque Jessian me demande, sans détour, si je compte disparaître complètement de la vie de sa fille, je me retiens de hurler que non. Je ne serais pas capable de tirer un trait sur la brunette et sur sa petite fille. Je sais que j’ai complètement foiré ces derniers mois, mais je ne veux pas les abandonner complètement. L’amitié que j’ai développée avec Jessian me tient réellement à cœur et le fait qu’elle me mette la vérité sous le nez me met tellement mal à l’aise. J’ai agi comme un véritable con avec elle et surtout avec Morgane. Une petite fille de trois ans ne devrait pas pâtir des histoires de cœur d’un homme de quarante ans. La petite puce n’avait rien demander à personne, tout ce qu’elle voulait, c’est pouvoir continuer à me voir et reprendre nos parties de jeu endiablé. Je me sens tellement mal à l’aise que j’en perds mes mots l’espace de quelques minutes. Heureusement, Jessian ne cherche pas à m’enfoncer. Bien au contraire. Elle me présente deux solutions tout ce qu’il y a de plus lucide. Soit je décide de continuer à jouer au con et je ne reverrais jamais sa fille. Soit je me reprends et je réapparais dans leur vie à toutes les deux. Autant dire que je n’ai pas besoin de réfléchir bien longtemps. « Tu vas préparer ta fille à me revoir Jessian. » Je lui souris un peu, timidement malgré tout. Je sais qu’il va falloir un peu de temps avant qu’elle me fasse de nouveau pleinement confiance. Je l’ai cherché après tout. « Enfin… Si tu veux bien me laisser revenir, bien entendu. » dis-je doucement. Je me sens comme en équilibre sur un fil. « Si tu me laisses revenir, je… C’est moi qui parlerais à Morgane, d’accord ? » Jessian ne doit pas être seule qui dois expliquer mes bêtises à sa fille. Je sais que les enfants sont loin d’être idiots et que cela ne sert à rien de leur mentir. Morgane n’a pas besoin de savoir la vérité dans les moindres détails, mais je vais tout faire pour lui faire comprendre qu’elle n’est en rien responsable de ma fuite, loin de là. « Je crois que je lui dois d’énormes excuses… Et à toi aussi. » dis-je doucement.

La tension semble redescendre quelque peu dans mon appartement. Jessian semble un peu moins en colère, un peu moins tendu également. On finit par aller s’installer sur mon canapé et cette fois, j’ai bel et bien l’intention d’être pleinement honnête avec la jeune mannequin. C’est timidement et un peu hésitant que je finis par lui expliquer les raisons de mon absence et surtout de ce silence envers elle. Je voulais rester simple, mais je suis incapable de retenir le flot de paroles qui s’échappe d’entre mes lèvres. J’ai besoin de parler de tout cela. J’évoque très rarement les réelles raisons de ma rupture avec Eavan. Je reste évasif la plupart du temps. Les gens n’ont pas besoin de savoir que mon ex petite amie m’as menti sur un sujet aussi gros que sa grossesse. Pourtant, j’ai confiance en Jessian. Surtout, je me rends compte que j’aurais dû être honnête avec elle depuis bien longtemps. Je me pensais plus fort en m’enfermant dans ma bulle et en tenant mes proches loin de mes soucis, mais en réalité, je tentais juste de me persuader que tout allait bien alors que ce n’est clairement pas le cas. Ma rencontre quelque peu inattendue avec Eavan, m’as complètement secoué et m’as surtout mis face à cette tristesse qui me ronge depuis près de quatre mois. Alors, je laisse tout sortir. Je ne retiens rien ou presque. Je ne cherche pas à effrayer Jessian, mais juste à lui donner tous les détails de l’histoire. Je sais que mon récit est forcément biaisé, qu’Eavan aurait sans doute tout un tas de choses à ajouter à cela, pour nuancer, mais elle n’est pas là. Je vois le visage de mon amie s’affaisser au fur et à mesure de mes paroles me faisant baisser les yeux. J’ai véritablement du mal à exprimer tout ce que je ressens, mais je vois bien que Jessian a compris. Elle me l’assure tout de suite d’ailleurs, tout d’abord en se rapprochant de moi, mais surtout par ses mots toujours si bienveillants. « Digérée, une trahison pareille me paraît impossible. » ajoutais-je pour tenter de compléter la fin de sa phrase qui a été laissée en suspens. « Je pourrais plus jamais lui faire confiance. » dis-je doucement. Je sais parfaitement que mes sentiments pour Eavan sont toujours présents, ils ne partiront pas en un claquement doigts. Il est difficile d’effacer deux ans de relations qu’importe soit la trahison.

Dans une douceur infinie, Jessian me demande de ne plus me renfermer seul dans mon coin. Elle souhaite être présente. J’en ai presque les larmes aux yeux. Je l’ai évité pendant des mois et des mois, pourtant elle est adorable avec moi. Elle a raison, je ne peux pas me couper de tout le monde et encore moins des enfants que je connais. « Je suis désolé, tu sais… » Je m’en veux véritablement d’avoir été aussi con avec elle et encore plus avec sa fille. Je renifle un coup me sentant idiot d’être à deux doigts de craquer comme cela. Je secoue un peu la tête et tente de remettre mes idées aux claires afin de répondre à la jeune brune qui semble si inquiète soudainement. Elle me demande si j’arrive à dormir et je soupire légèrement. Il faut croire que je me trimballe avec une tête horrible en ce moment pour que tout le monde me pose cette question. « J’ai vraiment une sale gueule hein ? » Je ris légèrement en m’enfonçant dans mon canapé. « Tout le monde me pose cette question en ce moment… » Je soupire quelque peu et passe une nouvelle fois ma main sur mon visage. « Non, je dors pas très bien… Puis je bosse beaucoup pour éviter de penser, mais je sais plus vraiment si c’est la meilleure des solutions. » Et alors que la brunette enchaîne les questions envers moi et surtout me questionne sur Eavan, elle finit par lâcher une information quelque peu capitale. « Pardon ? » Je me redresse assez rapidement et plonge mon regard dans celui de Jessian. Elle tente de me fuir un peu et je vois a quel point elle est sérieuse. Merde alors… C’est quoi le délire en ce moment ? Tout le monde retombe dans les bras de son ex ? « Avec Abel ? Sérieux ? » Je ne la juge pas. Jamais. Mais je suis assez surpris, je dois l’avouer. Et comme elle le dit si bien, on ne va pas se juger alors que l’on se retrouve dans la même situation ou tout du moins une situation similaire. « Je l’ai vu au DBD. On, c’est quitter son ventre ne se voyait pas, maintenant elle est enceinte de huit mois alors imagine… » Je n’ai pas besoin de lui faire de dessin, Jessian a eu un bébé elle aussi, elle sait très bien à quoi ressemble le ventre d’une femme enceinte de huit mois. « On a discuté parce que je suis incapable de l’éviter, elle m’a dit ne pas être heureuse avec son compagnon et le père de la petite. Et… Elle m’a demandé d’être amis et d’être présent dans la vie de sa fille. » Sa fille. Pas la mienne. La sienne et celui d’un autre, c’est ce qui me blesse le plus dans le fond. « Je suis tellement perdu Jess, t’as même pas idée. Je la déteste pour m’avoir fait ça et en même temps, je me sens incapable de la laisser seul. » Je soupire à nouveau, je me trouve idiot. On dirait un adolescent, incapable de prendre une décision. « Elle me manque tellement et pourtant ce bébé qu’elle attends n’es pas le mien et je crois que je ne pourrais jamais vraiment l’oublier ça, tu vois ? »        



† All I want is nothing more, to hear you knocking at my door. 'Cause if I could see your face once more, I could die as a happy man I'm sure
Revenir en haut Aller en bas
Jessian Reed
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-sept ans (15/05/1992).
SURNOM : jess' par ci, jess' par là, tu en oublierais presque ton prénom.
STATUT : célibataire, ta fille de quatre ans te rappelle que tu as été mariée, un divorce dont tu parles peu.
MÉTIER : mannequin internationale, tu vis ton rêve de gamine bien consciente qu'il peut s'envoler à tout moment.
LOGEMENT : n°30, pine street à bayside, il suffit de frapper à la porte jaune canari.
See where I hide » JESSIAN Tumblr_inline_p2xxvur3jF1sirj9i_250
POSTS : 686 POINTS : 1035

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : née à brisbane, a quitté la ville à 17 ans avant d'y revenir en 2015 ● joue du piano depuis l'enfance et aime beaucoup chanter ● a vécu 3 ans à Londres ● a une fille de quatre ans nommée Morgane ● a un coquelicot tatoué sur la hanche droite ● est végétarienne ● cours trois fois par semaine et fait autant de sport que possible.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : (2019) heïana (fb)camilsophiaolivercíanrehaneevelynhadèslullabyalexandrewyldaalec (fb)jaspereavandimitrilizziejohn.2 & abelheathersky.2tamsin

RPs EN ATTENTE : cora.2 ● abel.3 (fb) ● grace ●

RPs TERMINÉS : (2019) abeljohncoralukàfreyaskyabel.2

PSEUDO : mollywobbles, #emma.
AVATAR : naomi scott.
CRÉDITS : tearsflight (avatar), tumblr (avatar)
DC : marius warren.
INSCRIT LE : 03/06/2019
http://www.30yearsstillyoung.com/t24370-jessian-always-remember-us-this-way http://www.30yearsstillyoung.com/t24437-jessian-love-is-an-open-door

See where I hide » JESSIAN Empty
Message(#) Sujet: Re: See where I hide » JESSIAN See where I hide » JESSIAN EmptySam 17 Aoû - 23:33



See where I hide
Jessian & Cían


Cian n’est pas le genre d’homme à se réveiller un matin et à décider subitement sans raison de ne plus voir Morgane. Tu te doutais bien dès le début qu’il avait ses raisons et c’était aussi pour ça que tu n’avais pas insisté au début, que tu n’avais pas cherché à le harceler plus que ça. Un texto de temps en temps, un appel à la volée, ce n’était pas du harcèlement. Toutefois, les choses ne pouvaient pas continuer ainsi. Il fallait que tu saches pour Morgane s’il voulait être dans sa vie ou en dehors. Si les raisons qu’il avait étaient rédhibitoires pour vous voir désormais. Tu n’y allais pas par quatre chemins et tu ne manquais pas de voir que Cian n’était vraiment pas fier de lui. Cela était étrange pour toi de le voir dans un tel état car Cian c’était cet amiral de la Royal Navy qui n’avait peur de rien dans ton esprit. Ce qu’il avait vécu ces derniers mois devait avoir été un vrai choc pour que vous en arriviez là. Mais même si tu pouvais être emphatique et te mettre à sa place, tu refusais de lui laisser tout passer. « Tu vas préparer ta fille à me revoir Jessian. Enfin… Si tu veux bien me laisser revenir, bien entendu. »  Tu ne serais pas là si tu ne comptais pas lui laisser la possibilité de se racheter. Tu lui aurais laissé un message lui disant clairement de ne plus chercher à passer vous voir et tu aurais tourné la page, tu aurais forcé Morgane à tourner la page avec toi. Un petit sourire que tu voulais rassurant se dessina sur ton visage. « Je n’ai pas besoin de la préparer, te revoir va la faire sauter de joie, je te préviens il y aura des cris. » Lui dis-tu avec un sourire taquin sur les lèvres. Tu connaissais assez ta fille pour savoir qu’elle allait être plus que ravie de retrouver son Cian. Tu avais hésité un peu à passer chez lui ce soir mais tu ne le regrettais pas désormais car peut-être que c’était exactement ce dont il avait besoin. « Si tu me laisses revenir, je… C’est moi qui parlerais à Morgane, d’accord ? Je crois que je lui dois d’énormes excuses… Et à toi aussi. » Tu poses instinctivement ta main sur celles du jeune homme. Il s’était déjà pas mal excusé ce soir et au final cela ne changeait rien. Ce qui t’intéressait à toi c’était qu’il revienne dans votre vie, les excuses ne changeaient pas grand chose. « Laisse tomber les excuses, contente-toi d’être là, c’est l’essentiel. Tu t’es déjà excusé. » Lui dis-tu tranquillement.

Tu ne t’attendais à ce que Cian te conte dans de tels détails ce qui lui était arrivé et les raisons derrière sa rupture avec Eavan. Tu connaissais mal et peu la jolie blonde, la voyant principalement quand tu voyais Cian et à la volée les autres fois. Elle avait l’air adorable et tu n’aurais jamais imaginé qu’elle fasse une chose pareille, qu’elle puisse blesser ton ami de cette manière. Choquée était un terme faible pour décrire ce que tu ressentais. Tu ne comprenais vraiment pas comment elle avait pu faire une chose pareille et tu espérais qu’elle s’en mordait les doigts. Toutefois, cela n’aidait pas Cian à faire le deuil de cette relation. « Digérée, une trahison pareille me paraît impossible. Je pourrais plus jamais lui faire confiance. » Comment refaire confiance après une histoire pareille ? Tu n’avais pas la réponse. Tu n’avais jamais eu de problème de confiance avec Abel et c’était certainement la raison qui faisait que tu insistais auprès de tous pour justifier sa place dans la vie de Morgane. Il n’avait pas été un mari exemplaire mais il ne t’avait jamais trompée, ça tu en étais certaine car comme toi, il était amoureux, vos sentiments étaient réels. Il n’était juste pas prêt à grandir. « Tu n’as pas à lui refaire confiance, elle ne le mérite pas. » Dis-tu fermement au jeune homme. Tu ne savais pas où était Eavan aujourd’hui, ce qu’elle faisait de sa vie mais tu espérais qu’elle n’essayait pas de se racheter auprès de Cian, ce serait vraiment le comble à tes yeux.

Pour essayer de le rassurer, tu lui dis qu’il sera un très bon père, c’est une certitude. Mais pour l’instant, il faut qu’il se remette sur pied. La solitude ne lui réussissait clairement pas et même si tu ne connaissais pas bien l’entourage du jeune homme, tu savais qu’il avait des amis qui devaient beaucoup s’inquiéter pour lui. « Je suis désolé, tu sais… J’ai vraiment une sale gueule hein ? Tout le monde me pose cette question en ce moment… Non, je dors pas très bien… Puis je bosse beaucoup pour éviter de penser, mais je sais plus vraiment si c’est la meilleure des solutions. » Ton regard se pose involontairement sur son poignet blessé et la réponse à cette question n’est pas difficile à trouver. Non, ce n’est pas une bonne solution. Le travail n’a jamais été une bonne solution pour oublier ses malheurs même si cela soulage un temps c’est vrai. « Vu ton état aujourd’hui, je pense que nous pouvons en conclure que ce n’est pas la meilleure solution. Et je ne veux pas être méchante mais oui, tu as une sale gueule d’un homme blessé qui ne trouve pas le sommeil. » Lui dis-tu un petit sourire taquin sur les lèvres. Tu essayais de détendre un peu l’atmosphère quand une idée te traversa l’esprit. « Pourquoi ne viendrais-tu pas passer le week-end à la maison ? Morgane sera ravie de t’avoir et ça te permettra de ne pas être seul et de ruminer toute la journée. Je te promets de ne pas t’intoxiquer avec ma cuisine et je t’autorise à faire griller de la viande sur mon barbecue. » Lui dis-tu un sourire en coin sur les lèvres. Cian avait toujours aimé te taquiner sur ton régime végétarien et tu espérais fair apparaître un petit sourire sur ses lèvres au lieu de cet air de chien battu qu’il arborait depuis que tu avais passé la porte de l’appartement. Quand tu lui confiais que tu avais couché avec Abel, sa réponse fut immédiate et la surprise put se lire sur son visage : « Pardon ? Avec Abel ? Sérieux ? » Tu n’avais pas des millions d’ex-maris donc oui, c’était bien d’Abel dont tu parlais. Tu en avais peu parlé pour l’instant mais tu avais toujours eu cette même réaction, comme si tu aurais dû être plus intelligente que ça. « C’était un moment de faiblesse, je n’en suis pas fière mais c’est derrière nous je pense. » Dis-tu en haussant les épaules. Tu assumais assez mal le fait d’être retombée dans les bras d’Abel simplement parce que tu savais que cette étreinte, contrairement à celles que tu vivais de temps en temps avec des inconnus, serait remplie d’amour et cela te manquait cruellement. Mais cette confidence eut l’effet escompté car Cian te dit : « Je l’ai vu au DBD. On, c’est quitter son ventre ne se voyait pas, maintenant elle est enceinte de huit mois alors imagine… On a discuté parce que je suis incapable de l’éviter, elle m’a dit ne pas être heureuse avec son compagnon et le père de la petite. Et… Elle m’a demandé d’être amis et d’être présent dans la vie de sa fille. Je suis tellement perdu Jess, t’as même pas idée. Je la déteste pour m’avoir fait ça et en même temps, je me sens incapable de la laisser seul. Elle me manque tellement et pourtant ce bébé qu’elle attends n’es pas le mien et je crois que je ne pourrais jamais vraiment l’oublier ça, tu vois ? » Bien sûr qu’il ne pourrait pas l’oublier et il ne devait pas l’oublier ! La colère que tu avais contre Eavan ne faisait que grandir. Comment pouvait-elle demander à Cian de rester son ami et d’être présent dans la vie de son enfant ? Cette femme méritait vraiment un award pour être aussi fucked-up ! Elle n’avait pas le droit d’attendre ça de ton amis c’était complètement injuste. « Ce ne serait pas la laisser seule Cian. Elle a le père de sa fille, son entourage, tu ne la laisserais pas seule. Tu ne peux pas penser qu’à elle, il faut que tu penses à toi également. » Et revenir en contact avec Eavan alors qu’il n’avait pas encore fait le deuil de cette relation te semblait être une mauvaise idée. « Elle n’a pas le droit de te demander ça, c’est injuste envers toi. Je … A ta place j’essaierai de garder mes distances le temps de savoir ce que tu veux et ce que tu es en capacité de lui donner. » Ce n’est pas facile de redéfinir les relations après une rupture, tu ne le sais que trop bien avec Abel. « Si tu ne passais pas ton temps seul à rester dans cet appartement rempli de souvenir, peut-être qu’elle te manquerait un peu moins ? » Lui demandas-tu interrogatrice. Ce serait un début en tout cas …


- - another day of sun with you.

absente du 23 septembre au 5 octobre
Revenir en haut Aller en bas
Cían Atwood
Cían Atwood
le vert marine
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Trente-neuf ans - (21.04.1980)
SURNOM : Cici par sa nièce, "mon lapin" par son idiot de meilleur ami. Pour les autres ce sera Cían
STATUT : Complètement perdu, amoureux d'une belle blonde et sous le charme d'une petite Ailis.
MÉTIER : Amiral au sein de la Royal Navy, pilote de l'aéronautique navale.
LOGEMENT : Un loft à spring hill, #51.
See where I hide » JESSIAN Source
POSTS : 3681 POINTS : 625

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Irlandais pur souche, est à Brisbane depuis ses 15 ans △ a perdu sa petite sœur il y a 24 ans. c’était un accident, mais Cian se sent responsable et ne s’en ai jamais réellement remis △ végétarien △ fume beaucoup trop et continue à consommer de l’herbe occasionnellement △ parle gaélique et jure constamment dans cette langue △ est bénévole auprès des enfants malades à l’hôpital St-Vincent △ considère sa nièce comme sa fille △ a fait le tour du monde en naviguant avec la navy.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : See where I hide » JESSIAN 4nZI9lO
EAVAN #3 & EAVAN #4 △ i wanna give you wild love, the kind that never slows down. i wanna take you high up, let our hearts be the only sound. i wanna go where the lights burn low and you're only mine. i wanna give you wild love

See where I hide » JESSIAN Tumblr_o8iw5ws4Q11ra8x1ao4_500
THOMAS #5 & THOMAS #6 △ if i was dying on my knees. you would be the one to rescue me. and if you were drowned at sea, i'd give you my lungs so you could breathe. i've got you brother.

See where I hide » JESSIAN 80dac129d23506dd534d4045b0c9d72d
CHARLIE #4 △ i would walk a million miles, just to see you smile until the day i die. oh, i need you by my side, we get high on life, until the day we die.


RPs TERMINÉS : Thomas #1 (fb)Charlie #1JohnCharlie #3 (fb)Thomas #2 (fb)Thomas #3Eavan #1Charlie #2Eavan #2Freya
PSEUDO : paindep.
AVATAR : Aaron Paul.
CRÉDITS : (avatar) maverick.
DC : l'enfant caché, Elora & la tempête émotionnelle, Bailey.
INSCRIT LE : 26/12/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t24111-craving-something-i-can-feel-cian http://www.30yearsstillyoung.com/t24185-cian-craving-something-i-can-feel http://www.30yearsstillyoung.com/t24301-cian-atwood

See where I hide » JESSIAN Empty
Message(#) Sujet: Re: See where I hide » JESSIAN See where I hide » JESSIAN EmptyJeu 29 Aoû - 12:35



See where I hide
Jessian & Cían


Les paroles de Jessian me font l’effet d’une sacrée claque. Je ne m’attendais pas à voir la jeune femme ce soir et pourtant, j’avais clairement besoin qu’elle vienne me secouer. J’ai trop abusé en tenant la brunette et sa fille loin de ma vie. Je n’ai jamais été du genre à ignorer purement et simplement les gens sans jamais reprendre contact avec eux. Je voulais réellement appeler Jessian. Disons que je me suis simplement laissé submerger par ma vie et les derniers événements. Pour être honnête, je ne saurais dire combien de temps, c’est écouler depuis mon dernier contact avec la maman. C’est probablement ça le pire. Je suis incapable de me souvenir de la dernière fois ou j’ai vu Morgan et réaliser cela me fait encore plus culpabiliser. Je suis persuadé que la petite fille n’a pas oublié elle et qu’elle attendait avec impatience notre prochaine après-midi de jeux qui n’es jamais venue. Je me rends compte que Jessian a été réellement patiente avec moi et je ne méritais pas autant. Je m’en veux réellement pour avoir agi comme cela avec Jessian, mais surtout avec sa fille qui n’est qu’une enfant de quatre ans et qui ne comprends pas toutes les histoires d’adultes. J’assure à la brunette que Morgane me reverra, que je ne peux pas l’abandonner comme cela. J’ai été un idiot pendant des mois, mais je compte bel et bien me rattraper. J’en fais part à mon amie et sa réponse me fait sourire doucement. « Je me doute qu’elle va crier oui. » Morgane est assez expressive et lorsqu’elle joyeuse elle peut devenir très bruyante ce qui m’a toujours fait rire. Et bien entendu, je m’attends à être attaqué par des câlins et dans le fond, je crois que j’ai réellement besoin de cela pour oublier le reste. Je suis triste d’en prendre conscience aussi tard. Je sens la main de Jessian se poser contre la mienne et cela me rassure à nouveau. J’ai clairement merdé, mais elle est toujours là et elle veut toujours de moi dans sa vie et surtout dans celle de sa fille. « Je dois lui expliquer malgré tout Jess. Avec des mots simples, mais lui expliqué que je suis pas parti à cause d’elle et surtout que vous m’avez cruellement manqué toutes les deux. » Je lui souris quelque peu. « Je suis désolé pour avoir mis autant de temps à réaliser tout ça. » ajoutais-je malgré tout, pour m’excuser encore une fois.

Et soudainement, je réalise que Jessian est avant tout mon amie et que je peux me confier à elle. Alors en quelques minutes, elle se prend des mois d’informations en pleine tête. Je lui dis tout. Je vide mon sac. Je crois que j’en avais réellement besoin. J’ai parlé de tout cela avec Thomas, mais il est bien plus impliqué que Jessian et je sais qu’il a son avis complètement arrêté sur la situation ce qui n’es pas le cas de la jeune maman. Alors, je lui parle de tout. Je ne cache rien. Je parle de la tromperie d’Eavan, de ce bébé qui n’es pas mien et du fait que je suis complètement perdu dans mes sentiments. Je vois à quel point Jessian est surprise et qu’elle ne sait plus vraiment comment gérer la tonne d’informations que je viens de déverser sur elle. Et elle me demande comment je vais, surtout si je dors. Un rire nerveux s’échappe d’entre mes lèvres. Tout le monde me rabâche la même chose en ce moment. Je dois véritablement avoir une sale gueule, ce n’est pas possible autrement. Et elle m’assure que oui, cela se voit. Et son regard se pose sur ma main. « Ça, c’est autre chose. » dis-je rapidement en désignant mon bandage d’un coup de tête. Oui, c’est clairement autre chose, mais probablement que je n’aurais pas réagi aussi violemment si cela était arrivé à une autre période de ma vie. Pourtant, je ne vais pas me vanter auprès de Jessian. Je ne suis pas réellement fier d’avoir frappé cet homme même si je continue à penser qu’il l’avait bel et bien mérité. Et heureusement, elle n’insiste pas. Bien au contraire, elle me propose de venir passer le week-end avec elle et sa fille. Je dois dire que ça proposition me réchauffe le cœur et sa petite blague sur son régime alimentaire m’arrache un sourire. « Tu veux un scoop ? Je mange plus de viande non plus. » Je lui souris un peu. « Je vais plus pouvoir t’embêter, c’est dommage ! » Ce changement est encore assez récent dans ma vie, c’est ma nièce qui m’a ouvert les yeux sur la réalité des choses et petit à petit, je change mes habitudes alimentaires, mais on pourra parler de cela plus tard.

Au fur et à mesure de nos confidences, Jessian m’apprend qu’elle a couché avec son ex-mari et cela m’interpelle, mais elle passe cela d’un revers de main. « On a tous des moments de faiblesse faut croire. » dis-je en souriant un peu. Je ne me moquerai pas d’elle là-dessus, loin de là. Je crois que dans le fond je la comprends bien plus qu’elle ne peut l’imaginer. « Je vais pas te juger Jess. Fait juste attention à toi. » Oui, parce que je donne des conseils que je suis visiblement incapable de suivre moi-même. C’est comme cela… On pense toujours aux autres avant de penser à soi et Jessian me le rappelle bien. Je vois que mon amie n’approuve pas du tout les agissements d’Eavan et plus particulièrement cette proposition qu’elle a pu me faire. Me proposer d’entrer dans la vie de sa fille et surtout de rester dans la sienne. Cette proposition dans laquelle je me perds, incapable de prendre une réelle décision. Et Jessian ne mâchera pas ses mots, bien au contraire. Elle parle d’injustice et me demande de faire attention à moi, de garder mes distances. J’approuve bêtement, en hochant la tête même si je ne suis pas sûr d’adhérer à ses propos. Je ne suis sûr de rien en réalité. « Je sais pas ce que je veux, Jess… » Non, je n’en sais absolument rien. « Et puis, plus j’y pense, plus je me sens perdu. » ajoutais-je en haussant les épaules. Je me sens si fébrile et à la fois si idiot d’attendre une sorte d’illumination. Je sais qu’Eavan me manque. Je ne pourrais jamais dire le contraire. Pourtant, cela s’arrête là. Après ça, je ne sais plus. Je ne suis pas sûr de vouloir savoir non plus. Je me sens comme bloqué dans une période qui me manque et incapable de faire le premier pas pour complètement passer à autre chose. « Je sais que je devrais passer à autre chose, la sortir de ma vie et pourtant, je sais qu’elle a besoin d’aide et je peux pas m’empêcher de retourner près d’elle. » Je soupire à nouveau. « Elle a été ma seule relation véritable sérieuse et… » Et quoi Cian ? « Je voulais pas que ça se finisse comme ça, c’est tout. » Je hausse les épaules et un rire nerveux s’échappe d’entre mes lèvres en entendant la dernière question de mon amie. Je crois qu’elle n’a réellement pas tort sur ce point-là. « Et si on allait chercher ta fille ensemble ? » demandais-je alors, déterminé a ne pas laisser Jessian partir aussi rapidement et surtout à mettre en œuvre ce qu’elle m’a proposer un peu plus tôt. « Et je passe le week-end avec vous ? » Je suis un peu hésitant, ne voulant pas non plus m’imposer dans leur quotidien. « On pourrait aller à la plage avec Morgane ? Je sais pas… » Je relève la tête pour croiser le regard de la brunette. « Tu as raison, j’ai besoin de sortir de chez moi. Je me suis renfermé dans ma bulle depuis bien trop longtemps. Je pensais que c’était le mieux pour y voir clair, mais je suis clairement trompé. » Et il aura fallu que la brunette vienne me secouer pour que je le comprenne pleinement. « Je crois que ta visite tombait réellement à pic, tu sais. »        



† All I want is nothing more, to hear you knocking at my door. 'Cause if I could see your face once more, I could die as a happy man I'm sure
Revenir en haut Aller en bas
Jessian Reed
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-sept ans (15/05/1992).
SURNOM : jess' par ci, jess' par là, tu en oublierais presque ton prénom.
STATUT : célibataire, ta fille de quatre ans te rappelle que tu as été mariée, un divorce dont tu parles peu.
MÉTIER : mannequin internationale, tu vis ton rêve de gamine bien consciente qu'il peut s'envoler à tout moment.
LOGEMENT : n°30, pine street à bayside, il suffit de frapper à la porte jaune canari.
See where I hide » JESSIAN Tumblr_inline_p2xxvur3jF1sirj9i_250
POSTS : 686 POINTS : 1035

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : née à brisbane, a quitté la ville à 17 ans avant d'y revenir en 2015 ● joue du piano depuis l'enfance et aime beaucoup chanter ● a vécu 3 ans à Londres ● a une fille de quatre ans nommée Morgane ● a un coquelicot tatoué sur la hanche droite ● est végétarienne ● cours trois fois par semaine et fait autant de sport que possible.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : (2019) heïana (fb)camilsophiaolivercíanrehaneevelynhadèslullabyalexandrewyldaalec (fb)jaspereavandimitrilizziejohn.2 & abelheathersky.2tamsin

RPs EN ATTENTE : cora.2 ● abel.3 (fb) ● grace ●

RPs TERMINÉS : (2019) abeljohncoralukàfreyaskyabel.2

PSEUDO : mollywobbles, #emma.
AVATAR : naomi scott.
CRÉDITS : tearsflight (avatar), tumblr (avatar)
DC : marius warren.
INSCRIT LE : 03/06/2019
http://www.30yearsstillyoung.com/t24370-jessian-always-remember-us-this-way http://www.30yearsstillyoung.com/t24437-jessian-love-is-an-open-door

See where I hide » JESSIAN Empty
Message(#) Sujet: Re: See where I hide » JESSIAN See where I hide » JESSIAN EmptyLun 2 Sep - 8:10



See where I hide
Jessian & Cían


Cette visite, tu avais hésité à la faire. Après tout, tu aurais simplement pu accepter que Cian ne désirait pas vous revoir et ne jamais lui demander d’explications. Si cela s’était passé ainsi, tu savais que tu ne lui aurais pas laissé une nouvelle possibilité d’avoir une place dans ta vie. Ce genre de comportement devenait pour toi de plus en plus inacceptable et ton côté rancunier ne faisait que le souligner. Alors tu avais bien fait de venir pour mettre Cian devant ses responsabilités. Car c’est une chose que de couper soudainement tout contact avec son entourage adulte mais c’est une autre paire de manches quand cela concerne les enfants. Et tu refusais que l’on fasse délibérément du mal à ta fille, ça tu ne l’accepteras jamais. Cian ne l’avait pas vraiment fait délibérément, c’était plus compliqué que cela bien sûr mais n’était-ce pas aux adultes de prendre sur eux pour préserver la nouvelle génération ? Tu le voyais ainsi pour ta fille en tout cas. « Je me doute qu’elle va crier oui. »  Tu secoues la tête en riant avant de le laisser ajouter : « Je dois lui expliquer malgré tout Jess. Avec des mots simples, mais lui expliqué que je suis pas parti à cause d’elle et surtout que vous m’avez cruellement manqué toutes les deux. Je suis désolé pour avoir mis autant de temps à réaliser tout ça. » Ta fille n’avait peut-être que quatre ans mais elle était extrêmement intelligente et elle allait vite comprendre ce que Cian lui expliquerait. Tu le laisseras d’ailleurs décider ce qu’il veut dire à ta fille, tu sais qu’il saura trouver les mots justes pour qu’elle comprenne. « Mieux vaut tard que jamais comme on dit ! » Finis-tu par conclure en essayant de plaisanter. Pas certaine que ce soit le bon moment mais tu avais envie de détendre légèrement l’atmosphère malgré tout.

Cian te raconta alors tous les déboires auxquels il avait fait face ces derniers mois et en particulier ceux qui concernaient Eavan. Tu étais à des années lumières de te douter qu’il était en train de gérer une situation pareille. Tu avais compris qu’il était en train de se remettre d’une rupture mais pas grand chose d’autre. Tu ne sais pas comment réagir parce qu’au fond, il n’y a pas de bonne manière de réagir à tout ce qu’il vient de te dire. Tu encaisses et tu essaies d’enregistrer toutes ces informations pour être de bon conseil mais au final, tu sais que Cian fera ce qu’il a prévu de faire, tu peux simplement lui donner ton avis sur la situation. Ce qui te dérange le plus dans un premier temps c’est son poignet que tu vois blessé et quand tu le lui fais remarquer, il te dit : « Ça, c’est autre chose. » Tu le connais assez pour savoir qu’il est impulsif et quand tu vois son regard fuyant, tu décides de ne pas insister. Pas maintenant, pas ce soir. Il est évident que l’homme en face de toi est épuisé et qu’il a besoin de changer d’air. Alors tu lui proposes de venir passer le week-end chez toi. La chambre d’amis est disponible et ce sera un bon moyen pour lui de retrouver Morgane. Tu tentes de nouveau une petite blague mais te trouves rapidement bête quand Cian te dit : « Tu veux un scoop ? Je mange plus de viande non plus. Je vais plus pouvoir t’embêter, c’est dommage ! » C’était un scoop en effet parce que même si le végétarisme devenait de plus en plus populaire pour des raisons climatiques notamment, rares sont les personnes qui s’y mettaient vraiment finalement. « Bonne nouvelle ! Je viens de faire le plein de tofu. » Lui dis-tu avec un clin d’oeil. La vérité c’était que tu n’étais plus une grosse mangeuse depuis longtemps …

Pour pousser Cian à te confier ce qui le tracassait, tu n’avais pas hésité longtemps à lui raconter que tu avais couché avec Abel. Cela te fit sourire de voir la réaction de ton ami. Dans ton entourage, tout le monde avait tendance à penser que tu étais parfaite, que tu ne faisais pas d’erreurs mais ces personnes n’avaient pas compris que ta vie était en réalité une succession d’erreurs que tu essayais de tourner en réussites. « On a tous des moments de faiblesse faut croire. Je vais pas te juger Jess. Fait juste attention à toi. » Pouvais-tu réellement faire attention à toi ? Vous en aviez déjà rediscuté et vous étiez arrivés à la conclusion que c’était une erreur et qu’il allait falloir passer complètement à autre chose. Mais ce n’était pas facile pour toi, tu n’avais pas quitté Abel parce que tu ne l’aimais plus ou parce qu’il y avait quelqu’un d’autre et cette attirance … Arg ! Il allait falloir faire avec. « Je vais faire au mieux mais nous savons tous les deux que se laisser une deuxième chance serait suicidaire. On se ferait plus de mal qu’autre chose et cette fois il y aurait Morgane entre nous. » Blesser votre fille était quelque chose que vous préfériez éviter et c’était ce qui allait vous sauver certainement. Tu n’en étais pas encore sûre mais tu pouvais le sentir. Tu finis par lui faire remarquer qu’il ne devait rien à Eavan. Elle l’avait trompé et attendait le bébé d’un autre, il ne lui devait strictement rien. Mais tu savais aussi que c’était plus facile à dire qu’autre chose.  « Je sais pas ce que je veux, Jess… Et puis, plus j’y pense, plus je me sens perdu. Je sais que je devrais passer à autre chose, la sortir de ma vie et pourtant, je sais qu’elle a besoin d’aide et je peux pas m’empêcher de retourner près d’elle.  Elle a été ma seule relation véritable sérieuse et… Je voulais pas que ça se finisse comme ça, c’est tout. » Personne ne veut jamais qu’une relation se termine mal et dans le cas de Cian, très mal. C’est normal qu’il cherche à se raccrocher à quelque chose qui lui a apporté beaucoup de bonheur dans le passé mais tu trouves cela injuste qu’Eavan lui demande d’être là. Lui a tout bien fait pour la rendre heureuse et c’est elle qui a tout foutu en l’air. « Les seules questions que tu dois te poser sont les suivantes. Est-ce que tu serais capable de lui refaire confiance ? Est-ce que tu seras capable d’élever l’enfant d’un autre homme qui sera toujours dans les parages ? » Parce qu’au final, si Cian se remet avec Eavan, c’est ce qu’il va se passer. La réponse est peut-être oui aux deux questions mais tu préfères les poser. Encore une fois, tu ne le juges pas, tu veux simplement poser les bases clairement pour que cela soit clair dès le début. « Et si on allait chercher ta fille ensemble ? Et je passe le week-end avec vous ? On pourrait aller à la plage avec Morgane ? Je sais pas… Tu as raison, j’ai besoin de sortir de chez moi. Je me suis renfermé dans ma bulle depuis bien trop longtemps. Je pensais que c’était le mieux pour y voir clair, mais je suis clairement trompé. Je crois que ta visite tombait réellement à pic, tu sais. » Tu ne peux cacher ton amusement à voir Cian aussi excité à l’idée de sortir de chez lui. Tu ne pensais pas que ton invitation serait reçue avec autant d’enthousiasme mais cela te faisait réellement plaisir. Tu rassurais de suite Cian sur ce point : « Ce n’était pas une fausse invitation, tu es le bienvenue. Pour ce qui est des activités, je te laisserai en parler avec Morgane mais s’il fait beau, la plage c’est une excellente idée. » Lui dis-tu avec un grand sourire. Tu étais heureuse de voir Cian faire des plans, envisager de sortir de cet appartement où il s’était enfermé pour presque ne plus en sortir. Te levant, tu lui dis : « Par contre, si tu viens chercher Morgane avec moi, je te propose de te préparer un peu. Je n’ai rien contre le look ermite que  tu as choisi mais soyons honnêtes, tu peux faire mieux. » Lui dis-tu pour le taquiner.


- - another day of sun with you.

absente du 23 septembre au 5 octobre
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

See where I hide » JESSIAN Empty
Message(#) Sujet: Re: See where I hide » JESSIAN See where I hide » JESSIAN Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

See where I hide » JESSIAN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: spring hill :: logements
-