AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 [fb] a simple day | lukà

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Priam Oowatie
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 25 ans
STATUT : single
MÉTIER : j'entraîne des chevaux pour en faire des champions ; mes photos se vendent bien, aussi.
LOGEMENT : #73 Redcliffe
[fb] a simple day | lukà  Tumblr_p4e3myoXZn1wruyrjo3_400
POSTS : 209 POINTS : 590

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Pas très doué avec les gens ; pas amical ⁂ Fier de ses origines amérindiennes ; espère être un jour plus proche des traditions ⁂ Passe le dōngzhì chaque année en Chine avec sa mère ⁂ Grand lecteur ⁂ Propriétaire de deux chevaux de compétitions ⁂ Sort presque tous les soirs ; bois, danse, couche ⁂ Est plutôt suivi sur le net pour ses photos
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
PSEUDO : Blue(lylee)
AVATAR : Nils Allen Stewart
DC : //
INSCRIT LE : 10/06/2019
http://www.30yearsstillyoung.com/t24476-priam-et-in-tota-patria-cantus-nostrae-resonat http://www.30yearsstillyoung.com/t24550-priam-just-be-quiet http://www.30yearsstillyoung.com/t24990-priam-oowatie

[fb] a simple day | lukà  Empty
Message(#) Sujet: [fb] a simple day | lukà [fb] a simple day | lukà  EmptyJeu 4 Juil - 0:50



Priam

&

Lukà

a simple day
[flashback five years ago]

Tu es conscient de la chance que tu as Priam d’être né dans une famille comme ça. Tu es conscient que chez d’autres personnes, tu n’aurais peut-être pas appris le respect de la nature et l’amour des chevaux. Aujourd’hui, tu en es sûr : tu ne peux plus t’en passer. Comment imaginer ta vie sans l’équitation ? Sans cette sensation de liberté lorsque tu galopes à travers champs ou sur la plage, sans ce frisson qui se brûle le ventre à chaque saut, à chaque départ au pas de course ? Tu en es incapable.

C’est cet amour de la compétition qui t’a porté jusqu’à Brisbane, dans un énième pays que tu ne connaissais pas pour y concourir avec ton cheval personnel, un jeune hongre de sept ans. Il est doué, tu sais le manier à la perfection… vous êtes faits pour être ensemble, non ? Vous êtes faits pour aller loin, pour rafler des médailles et des prix. Pour devenir, tous les deux, célèbres dans le milieu.

Tu es ici pour une semaine. La compétition est dans deux jours, mais il y a un temps d’adaptation pour ton cheval et toi. Tu as fait un tour dans l’écurie qui l’abritera, t’es entraîné déjà quelques fois, a fait connaissance avec le staff… bientôt, vous brillerez. Ceci dit, ce n’est pas parce que tu es ici pour le « boulot » que tu ne peux pas t’accorder un peu de repos et visiter les environs. Quand tu n’es pas au centre équestre, donc, tu te promènes en ville, tu découvres ce qu’il y a à découvrir dans le cours laps de temps qui t’est alloué, tu fais de ton mieux. Tu prends quelques photos souvenir, aussi.

Ceci dit, en cette fin de journée, tu es perdu et éreinté. Tu n’es pas très doué avec ton téléphone portable pour te repérer et une carte papier, n’en parlons pas. C’est pour toi un véritable cauchemar qui te fait grincer des dents. Cela fait une heure que tu tournicotes en ville pour rien. Il y avait un musée sympa à visiter, maintenant il est fermé, c’est certain. Et toi tu as mal aux pieds, tu es agacé et tu as faim d’avoir ainsi gâché ton début de soirée perdu dans les rues de cette ville fort fréquentée.

Bien décidé à te remplir l’estomac et boire un verre pour évacuer la pression – et peut-être discuter avec un serveur sympathique, il y avait-il un bar gay dans le coin ? – tu cherches un endroit chouette pour t’y sustenter avant de passer aux choses sérieuses. Mais tes recherches se révèlent infructueuses.

Alors, le visage contrit, tu es contraint d’aborder un passant au hasard, un homme certainement un peu plus âgé que toi, duquel tu t’approches en glissant une main dans tes cheveux, un poil saoulé par ta présente situation inconfortable :

« Bonsoir, excusez-moi monsieur, je suis perdu. Vous ne connaîtriez pas un restaurant bon et pas trop cher dans les environs ? »

Et puis, parce que de toute manière tu ne le reverras jamais ce type, tu poses la question sans la moindre gêne :

« Et un bar gay pas trop loin, vous pensez que ça existe ? »
Revenir en haut Aller en bas
Lukà Petterson
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-quatre ans.
SURNOM : Lulu pour les intimes.
STATUT : célibataire. coeur brisé qui tente de se reconstruire.
MÉTIER : travaille dans l'édition.
LOGEMENT : #50, dans le quartier de Bayside.
[fb] a simple day | lukà  Giphy-tumblr
POSTS : 1411 POINTS : 1815

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Léonie ; Sohan ; Itziar #1 ; Priam ; Rehane ; Caroline #1 ; Yoko ; Matt #2 ; Jill
RPs EN ATTENTE : Wren. Eireen.
RPs TERMINÉS : Freya #1 ; Freya #2 ; Nea #1 ; Ginny #1 ; Ginny #2 ; Matt #1 ; Matt fantôme ; Timothy #1 ; Lullaby #1 ; Lullaby #2 ; Noa #1 ; Noa #2 ;Charlie ; Maddie #1 ; Jessian #1
PSEUDO : Emilie.
AVATAR : Bob Morley.
CRÉDITS : {ava : nightblood}
DC : John Williams.
INSCRIT LE : 20/06/2019
http://www.30yearsstillyoung.com/t24610-i-m-definitely-on-the-spectrum-of-socially-awkward-luka http://www.30yearsstillyoung.com/t24638-luka-de-mes-souffrances-j-en-ferais-de-l-art http://www.30yearsstillyoung.com/t24959-luka-petterson http://www.30yearsstillyoung.com/t24971-luka-petterson

[fb] a simple day | lukà  Empty
Message(#) Sujet: Re: [fb] a simple day | lukà [fb] a simple day | lukà  EmptyJeu 4 Juil - 12:55



A simple day.
Lukà & Priam (fb).
Un an a passé. Aujourd'hui, c'est la date d'anniversaire – si on puis dire ainsi – de ta brutale séparation avec Anna. Ton fils ne devrait d'ailleurs pas tarder à fêter ses un an lui aussi. Il n'existe pas de pire sensation au monde que de savoir son fils là, quelque part et de ne pas pouvoir le voir, le tenir dans tes bras. Anna le sait pourtant que fonder une famille faisait partie de tes rêves et encore plus avec elle pour partager le restant de tes jours. Elle a pourtant fuis, profitant d'une rumeur infondée pour saisir l'occasion de partir loin de toi, loin de Brisbane. Tu ne sais pas où elle peut être. Encore ici ? Avec ces plus de deux millions d'habitants, ça ne serait pas étonnant que tu ne l'es pas encore croiser. Elle te connait, elle sait quel sont les endroits que tu fréquentes et ceux que tu évites le plus possible. Ou bien elle a quittée la ville, peut-être à Sydney. Tu sais qu'elle a de la famille là-bas. Bons nombres de fois tu as manqués de lâcher prise et de mettre fin à tes jours, t'as même été tenté de recommencer à boire. Heureusement, t'as pu compter sur le soutien de ton meilleur ami, Matt. Mais il ne peut pas toujours être derrière toi, le soir c'est le pire. Tu craque de te retrouver tout seul dans cette grande maison. Complètement désemparée, t'as fait une chambre pour ton fils mais tu doute qu'il puisse la découvrir un jour. "C'est pas comme ça que tu vas guérir mec !" Tels sont les paroles de ton meilleur ami et il a raison mais pour le moment, tu ne parviens à retrouver la raison. Et ça ne sera pas le cas non plus aujourd'hui, pas un an après. Anna représentait tout pour toi, ton passé, ton présent et aussi ton avenir. Vous aviez des projets tous les deux et, sans que tu ne puisses le contrôler, tout a volé en éclats. Depuis un an, tu ne vis plus, tu te contentes de survivre. T'as pris ta journée aujourd'hui. Tu ne t'es pas rendu au travail, t'as coupé ton téléphone, t'as même pas ouvert ton ordinateur portable une seule fois de toute la journée. Toute la journée, t'es resté en jogging et tee-shirt. T'as même pas eu le courage de te raser. Passant du canapé à ton lit, t'as lu quelques ouvrages qui trainaient sur ta table de chevet depuis plusieurs semaines, au moins t'as rattrapé ton retard, et t'as passé le plus clair de ton temps à t'abrutir devant un programme idiot que proposait la télévision australienne ; un téléfilm japonais sous-titré en allemand, tout un programme. La journée se termine, la nuit tombe sur la ville. Il est l'heure pour toi de sortir, d'aller prendre l'air. À cette heure tardive, t'es certain de ne rencontrer personne au moins. Tu sors de chez toi, fermant la porte à clé. Mains dans les poches, le regard sur le bitume, tu ne fais pas attention où tu vas. T'évite quand même chaque poteau, chaque contenair qui se trouve sur ta route. « Bonsoir, excusez-moi monsieur, je suis perdu. Vous ne connaîtriez pas un restaurant bon et pas trop cher dans les environs ? » Un passant t'interpelle, tu soupires. Toi qui voulait être tranquille c'est raté. Clairement, ce n'est pas la journée à te parler, les nerfs à vif t'es capable d'envoyer promener une petite mamie qui te demande simplement de l'aider à traverser. "Jpeux vous conseiller The Burrows, c'est dans le quartier de fortitude Valley. C'est pas très loin d'ici !" Avec l'application Google Maps, ça devrait être un jeu d'enfant pour lui de le trouver. « Et un bar gay pas trop loin, vous pensez que ça existe ? » Sa question te surprend sur le moment mais finalement, tu n'en fais pas cas. "Je suis navré mais je ne peux pas vous aider, je n'ai aucune connaissance sur ça .." Te résignes-tu à répondre.


Revenir en haut Aller en bas
Priam Oowatie
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 25 ans
STATUT : single
MÉTIER : j'entraîne des chevaux pour en faire des champions ; mes photos se vendent bien, aussi.
LOGEMENT : #73 Redcliffe
[fb] a simple day | lukà  Tumblr_p4e3myoXZn1wruyrjo3_400
POSTS : 209 POINTS : 590

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Pas très doué avec les gens ; pas amical ⁂ Fier de ses origines amérindiennes ; espère être un jour plus proche des traditions ⁂ Passe le dōngzhì chaque année en Chine avec sa mère ⁂ Grand lecteur ⁂ Propriétaire de deux chevaux de compétitions ⁂ Sort presque tous les soirs ; bois, danse, couche ⁂ Est plutôt suivi sur le net pour ses photos
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
PSEUDO : Blue(lylee)
AVATAR : Nils Allen Stewart
DC : //
INSCRIT LE : 10/06/2019
http://www.30yearsstillyoung.com/t24476-priam-et-in-tota-patria-cantus-nostrae-resonat http://www.30yearsstillyoung.com/t24550-priam-just-be-quiet http://www.30yearsstillyoung.com/t24990-priam-oowatie

[fb] a simple day | lukà  Empty
Message(#) Sujet: Re: [fb] a simple day | lukà [fb] a simple day | lukà  EmptyJeu 4 Juil - 22:44



Priam

&

Lukà

a simple day
Aussitôt que tu as posé tes questions, tu les regrettes, Priam. Tu as le chic pour toujours choisir avec soin tes interlocuteurs, mais ça n’est pas forcément positif. Cela te rappelle la fois où dans une pareille situation (sauf qu’on t’avait volé ton téléphone, donc tu avais encore moins de façons de trouver ton chemin, n’est-ce pas une bonne excuse ?) tu as courtoisement adressé la parole à un jeune garçon, un peu plus jeune que toi (un ado en somme) qui t’a répondu comme à du poisson pourri à coups de « ta gueule j’écoute ma musique l’Indien ». Vexé, tu lui as donné un coup de genou dans les parties intimes avant de t’en aller. Indien, toi ? Que les gens revoient leur géographie, bon sang ! Tu es tout sauf un Indien. Ça se voit non ? Achetez-vous un cerveau si vous ne voyez pas pourquoi.

Ici, ce n’est pas comparable dans le sens où la personne en face de toi est bien plus âgée – et donc mature, mais c’est encore à vérifier – mais où elle tire une tronche de trois mètres de longueur. Quel chouette type tu fais, tu viens l’emmerder ! Totalement gratuitement en plus, alors que tu aurais pu vérifier son expression un peu avant de lui adresser la parole. Te sens-tu coupable de l’avoir dérangé ? Pas du tout. C’est les aléas de la vie, hypocrite que tu es. En effet, tu es bien le premier à t’offusquer (surtout quand tu prends des photos ou que tu t’occupes de ton cheval) qu’un idiot ou l’autre vienne à toi.

Mais là c’est une urgence, n’est-ce pas ?

Fieffé menteur. Tu pourrais te débrouiller autrement. Toutefois, tu as ressenti ce besoin vital d’arrêter de torturer tes pieds et de demander un peu d’aide à un mortel comme toi. S’il pense que ça t’enchante, ça n’est pas le cas, loin de là ! Tu n’es pas doué avec les gens, plus avec les animaux – bien plus doux et qui au moins la ferme, mais qui ne peuvent pas indiquer le chemin – et tu aurais préféré éviter cela… bref, vous êtes arrêtés tous les deux, prêts à échanger quelques mots. Trop tard pour reculer.

« The Burrow ? Un contact sur place m’a pourtant affirmé que ça n’est pas si bien ; on lui aurait servi un plat à moitié chaud et après un temps d’attente terrible ; on l’a oublié, le pauvre ! Enfin, sauf doute une mauvaise pioche. Ils y servent quoi ? »

Est-ce ton accent américain qui te rend si désagréable aux yeux de certaines personnes ? Tu ne penses pourtant pas être impoli. Peu importe, tu n’es pas là pour faire ami-ami avec cet homme. Juste pour te dépanner. Tu hoches ma tête, ok il ne connaît pas de bar gay. Tu as tenté, c’est tout. On peut parfois avoir des surprises avec les gens, et ça t’aurait bien fait rire qu’il te donne une très bonne adresse qu’il fréquente personnellement…

« Heu… par contre je ne suis pas d’ici voyez-vous… je viens de Los Angeles, aux États-Unis. Du coup Fortitude Valley ça ne me dit rien. Vous pourriez être un peu plus explicite ? J’ai une carte attendez. »

Tu déballes à nouveau ton immense carte de la ville pour les touristes paumés un minimum à l’aise avec la géographie. Ce n’est pas ton cas. Tu te penches sur lui, le doigt sur le papier et les sourcils froncés. Tes longs cheveux viennent caresser son épaule mais toi tu t’en fiches.

« Du coup… nous sommes ici, c’est bien ça ? C’est où the Burrow ? »

Ton doigt, malheureusement, est bien loin de ta position actuelle. Tu passes pour un con Priam.
Revenir en haut Aller en bas
Lukà Petterson
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-quatre ans.
SURNOM : Lulu pour les intimes.
STATUT : célibataire. coeur brisé qui tente de se reconstruire.
MÉTIER : travaille dans l'édition.
LOGEMENT : #50, dans le quartier de Bayside.
[fb] a simple day | lukà  Giphy-tumblr
POSTS : 1411 POINTS : 1815

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Léonie ; Sohan ; Itziar #1 ; Priam ; Rehane ; Caroline #1 ; Yoko ; Matt #2 ; Jill
RPs EN ATTENTE : Wren. Eireen.
RPs TERMINÉS : Freya #1 ; Freya #2 ; Nea #1 ; Ginny #1 ; Ginny #2 ; Matt #1 ; Matt fantôme ; Timothy #1 ; Lullaby #1 ; Lullaby #2 ; Noa #1 ; Noa #2 ;Charlie ; Maddie #1 ; Jessian #1
PSEUDO : Emilie.
AVATAR : Bob Morley.
CRÉDITS : {ava : nightblood}
DC : John Williams.
INSCRIT LE : 20/06/2019
http://www.30yearsstillyoung.com/t24610-i-m-definitely-on-the-spectrum-of-socially-awkward-luka http://www.30yearsstillyoung.com/t24638-luka-de-mes-souffrances-j-en-ferais-de-l-art http://www.30yearsstillyoung.com/t24959-luka-petterson http://www.30yearsstillyoung.com/t24971-luka-petterson

[fb] a simple day | lukà  Empty
Message(#) Sujet: Re: [fb] a simple day | lukà [fb] a simple day | lukà  EmptyVen 5 Juil - 19:06


A simple day.
Lukà & Priam (fb).
Si t'as décidé de sortir ce soir, c'était bien pour ne rencontrer personne. Avec l'hiver qui s'est installé sur Brisbane, les gens ne désirent plus trainer tard le soir dans les rues de la ville. Seuls quelques âmes en peine sont présentes dans les rues. Près des bars, des restaurants ou bien, tout simplement marchant sans avoir de but précis. Un peu comme ce que t'es en train de faire d'ailleurs. Un homme s'avance vers toi. Toi qui ne comptais adresser la parole à personne, c'est râté. Avant qu'il ne vienne te parler, tu soupires. T'es pressé que cette journée se termine. Tu ne la supporte plus et tout ce qui se produit aujourd'hui semble te ramener à Anna. Ton coeur saigne encore, la blessure est loin d'être refermée. Tu doutes sérieusement qu'elle puisse cicatriser un jour. Anna a fait partie de ta vie depuis tes seize ans. Aujourd'hui t'en as trente-quatre, ce n'est pas une relation banale sans importance. Tu pensais sérieusement que vous valiez mieux que ça, mieux qu'une séparation sans explication. Tu es déçu d'elle et de son comportement. Cela dit, si elle revenait du jour au lendemain à Brisbane, t'es pas certain de rester de marbre face à elle. On ne rencontre son premier amour qu'une fois dans sa vie. Anna est ton premier amour, tu ne peux pas le nier. Clairement, tu n'es pas l'homme le plus sociable de la planète. Tu préfères aller boire un verre seul ou bien aller faire les boutiques en solitaire plutôt que de sortir en bande. À la limite, une soirée avec ton meilleur mais c'est tout. Pour le moment, t'es pas capable d'autre chose. L'homme en face de toi semble perdu. Tu connais très bien la ville et lui indique donc un restaurant que tu juges bien pour le rapport qualité/prix. « The Burrow ? Un contact sur place m’a pourtant affirmé que ça n’est pas si bien ; on lui aurait servi un plat à moitié chaud et après un temps d’attente terrible ; on l’a oublié, le pauvre ! Enfin, sauf doute une mauvaise pioche. Ils y servent quoi ? » Tu es surpris de sa réponse. Ce n'est pas par hasard si t as sortis le nom de ce restaurant à l'inconnu. C'était le restaurant où tu as emmené Anna lors de votre tout premier rendez-vous officiel en tant que couple. Un moment parfait, inoubliable avec celle que tu as aimé secrètement durant des années. Ce n'était pourtant pas gagner entre vous, comme quoi l'amour triomphe toujours. "Ah oui ? Bizarre, à chaque fois que j'y suis allé, je n'ai jamais eu de problèmes. Une mauvaise pioche, sûrement oui. Je vous conseille les burgers, ils sont terribles." Et c'est pas peu dire pour un fan de burgers comme toi. Tu sais les faire mais tu as souvent bien trop la flemme de les préparer. Passer commande c'est tellement plus rapide et plus pratique. Plus cher aussi mais tu t'en fiches, t'es pas si prêt de tes sous que ça. "Pardon d'être un peu trop froid .. Sale journée aujourd'hui .." Et c'est peu de le dire. T'es pressé qu'elle se termine et de passer aux jours suivants même si les prochains n'en seront pas plus facile. Tu es navré de réagir si violemment envers le jeune homme. Il n'y a pour rien et pourtant, tu passes ta mauvaise humeur sur lui. « Heu… par contre je ne suis pas d’ici voyez-vous… je viens de Los Angeles, aux États-Unis. Du coup Fortitude Valley ça ne me dit rien. Vous pourriez être un peu plus explicite ? J’ai une carte attendez. » Toi qui n'a aucun sens de l'orientation, ça risque d'être drôle. Lorsqu'il sors la carte routière, tu ne vois que des lignes partout. Soudainement, tu deviens pâle. "Hum.. sinon je peux vous y conduire ? Et je vous offre votre repas, c'est la moindre des choses après m'être comporté comme un idiot .." Ou comme un con, c'est au choix. Ça ne te ressemble pas, tu oses à peine regarder l'homme dans les yeux. "Sinon, on peut aller chez moi. Jvous préparerais un truc à manger et jdois avoir des boissons au frais." Pas d'alcool cela dit, tu ne tournes qu'aux sodas et aux jus de fruits. C'est comme ça depuis huit ans.


Revenir en haut Aller en bas
Priam Oowatie
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 25 ans
STATUT : single
MÉTIER : j'entraîne des chevaux pour en faire des champions ; mes photos se vendent bien, aussi.
LOGEMENT : #73 Redcliffe
[fb] a simple day | lukà  Tumblr_p4e3myoXZn1wruyrjo3_400
POSTS : 209 POINTS : 590

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Pas très doué avec les gens ; pas amical ⁂ Fier de ses origines amérindiennes ; espère être un jour plus proche des traditions ⁂ Passe le dōngzhì chaque année en Chine avec sa mère ⁂ Grand lecteur ⁂ Propriétaire de deux chevaux de compétitions ⁂ Sort presque tous les soirs ; bois, danse, couche ⁂ Est plutôt suivi sur le net pour ses photos
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
PSEUDO : Blue(lylee)
AVATAR : Nils Allen Stewart
DC : //
INSCRIT LE : 10/06/2019
http://www.30yearsstillyoung.com/t24476-priam-et-in-tota-patria-cantus-nostrae-resonat http://www.30yearsstillyoung.com/t24550-priam-just-be-quiet http://www.30yearsstillyoung.com/t24990-priam-oowatie

[fb] a simple day | lukà  Empty
Message(#) Sujet: Re: [fb] a simple day | lukà [fb] a simple day | lukà  EmptyDim 7 Juil - 0:19



Priam

&

Lukà

a simple day
Si l’on pouvait placer des étiquettes sur le front des gens, pour sûr la tienne serait « chieur insupportable ». Une personne normale, voyant que son interlocuteur n’était pas des plus éveillés serait partie en s’excusant du dérangement ; ce n’était jamais cool de se faire insulter ou agresser en pleine rue en demandant un renseignement, mais il ne fallait pas provoquer non plus. Ce n’était pas comme si vous étiez les seuls êtres humains à des kilomètres à la ronde ! À côté de vous passent de très nombreuses personnes, certaines pressées, d’autres sur leur téléphone, parfois relax. Tu as l’embarras du choix pour demander ton chemin et toi, tu persistes dans ta bêtise d’ennuyer ce monsieur.

Mais est-ce que partir ne serait pas non plus un poil impoli ? Les contacts sociaux te sont souvent difficiles et tu peines à prendre les bonnes décisions auprès des gens. Tu passes souvent pour un rustre sans éducation – et ça ne va pas aller en s’améliorant avec le temps. Tu es comme ces dames âgées au supermarché qui s’entêtent à parler à la caissière alors qu’elle est occupée et qu’elle n’en a rien à faire. Tu en viens à citer ta connaissance alors que tu aurais pu dire un simple « oh d’accord merci, j’irai voir ça » alors que rien n’était moins sûr.

Pourtant, l’homme reste courtois et enchaîne sur sa propre expérience. Tu hoches la tête car tout commentaire est bon à prendre, et tu t’avoues que pour ce restaurant – qui était « next » dans ton esprit – tu n’as pas été chercher fort loin, sur le net par exemple. Te voilà bien con. Devrais-tu le croire ? As-tu seulement envie de te salir à manger un hamburger ? Tu hésites et ça se voit sur ton visage. Tu ne sais pas quoi répondre pour couper court à cet échange et le laisser s’en aller pour vaquer à ses occupations. Comment les gens normaux font-ils ?

Non, tu ne feras pas comme dans les livres que tu lis. C’est  trop théâtral.

Pourtant, alors que tu es coupable, c’est lui qui s’excuse et tu clignes bêtement des yeux en le regardant avec un air idiot. Hein ? Oh, d’accord. Tu secoues la tête.

« Vous n’avez pas à vous excuser, ça arrive à tout le monde, c’est moi qui ai sauté sur la première personne venue. »

Tu lui offres un léger sourire, mais vous n’en avez pas terminé. L’homme plus âgé reprend la parole pour te faire une proposition plus que sympathique – car en attendant, tu ne sais toujours pas où c’est et la carte ressemble à un vieux manuscrit en latin du moyen-âge – et tu hoches la tête, doucement.

« Ce serait avec joie ! Je pense que si vous ne me montrez pas, dans deux heures je serai encore perdu à l’autre bout de la ville ! Et si vous voulez partager un repas avec moi, il n’y a pas de problème non plus ; c’est toujours sympa de rencontrer des gens dans les pays étrangers qu’on visite. »

Il veut vraiment te payer un repas ? Tu te sens encore plus con. Non seulement tu viens le faire chier, mais en plus il se sent obligé de te payer quelque chose pour s’excuser d’avoir été de mauvaise humeur. Bordel, si tu devais rembourser les gens à chaque fois que tu râles, tu serais endetté jusqu’au cou. Car tu râles beaucoup Priam, c’est un sport national chez toi.

« Mais vous n’êtes pas obligé vous savez ! De toute manière, sur le chemin, vous aurez tout le loisir de vous rétracter. »

Et tu ne seras pas vexé. Vient ensuite une proposition des plus particulière qui te fait sérieusement froncer des sourcils. Hein ? Il veut que tu ailles chez lui ? Pourquoi son regard est aussi fuyant d’un coup ? À ne rien y comprendre. Mais toi, tu n’as pas envie de suivre le premier mec qui passe jusqu’à son appartement ; et s’il s’y passait un événement désagréable ? C’est décidément  étrange, alors tu te dois de refuser, même s’il a l’air gentil.

« Le restaurant m’ira parfaitement, merci. »

Tu ne lui fais pas confiance bien entendu. Comment pourrais-tu ? Vous avez échangé trois mots. Tu espères ne pas le vexer, qu’il ne te plantera pas là en plein milieu du chemin comme un crétin abandonné. Mais au pire, tu t’en ficheras car il y aurait eu alors quelque chose de vraiment louche.
Revenir en haut Aller en bas
Lukà Petterson
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-quatre ans.
SURNOM : Lulu pour les intimes.
STATUT : célibataire. coeur brisé qui tente de se reconstruire.
MÉTIER : travaille dans l'édition.
LOGEMENT : #50, dans le quartier de Bayside.
[fb] a simple day | lukà  Giphy-tumblr
POSTS : 1411 POINTS : 1815

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Léonie ; Sohan ; Itziar #1 ; Priam ; Rehane ; Caroline #1 ; Yoko ; Matt #2 ; Jill
RPs EN ATTENTE : Wren. Eireen.
RPs TERMINÉS : Freya #1 ; Freya #2 ; Nea #1 ; Ginny #1 ; Ginny #2 ; Matt #1 ; Matt fantôme ; Timothy #1 ; Lullaby #1 ; Lullaby #2 ; Noa #1 ; Noa #2 ;Charlie ; Maddie #1 ; Jessian #1
PSEUDO : Emilie.
AVATAR : Bob Morley.
CRÉDITS : {ava : nightblood}
DC : John Williams.
INSCRIT LE : 20/06/2019
http://www.30yearsstillyoung.com/t24610-i-m-definitely-on-the-spectrum-of-socially-awkward-luka http://www.30yearsstillyoung.com/t24638-luka-de-mes-souffrances-j-en-ferais-de-l-art http://www.30yearsstillyoung.com/t24959-luka-petterson http://www.30yearsstillyoung.com/t24971-luka-petterson

[fb] a simple day | lukà  Empty
Message(#) Sujet: Re: [fb] a simple day | lukà [fb] a simple day | lukà  EmptyDim 7 Juil - 21:14



A simple day.
Lukà & Priam (fb).
Allez vers les autres, leur parler, ça ne fait pas partie de tes habitudes. Tu as toujours eu pour habitude d'avancer seul, ou avec un nombre très réduit de personnes à tes côtés. Pas besoin d'avoir trente-six milliards d'amis. Il n'y en aura qu'une petite poignée qui répondront présent qu'importe l'heure du jour ou de la nuit ou que tu sois triste, en colère ou joyeux. Tu ne sais pas comment réagir face à cet homme en face de toi. Clairement, aujourd'hui ce n'est pas la journée où il faut venir te parler ou te chercher des poux. Ça fait déjà un an qu'Anna a disparue de ta vie emportant tout sur son passage. Ton coeur, ta vie, votre fils. Depuis un an, tu te bats quotidiennement pour continuer de te lever chaque matin et de continuer à vivre aussi normalement que possible. Ta mère, Matt, tout tes proches ne cessent de te reprocher de te laisser couler. Ils sont drôle eux, c'est pas si facile de se remettre d'une rupture sentimentale. D'autant plus lorsque tu n'as aucune explication de la personne qui t'abandonne. Face à l'homme, t'es froid et distant. Ce n'est nullement contre lui, c'est simplement toi et ton incapacité à t'ouvrir aux autres. Il faudra que tu en parles à Léonie la prochaine fois mais si elle doit te réparer de la tête aux pieds, elle va avoir beaucoup de travail. Il va falloir que tu la paies ou que tu l'invites au restaurant. « Vous n’avez pas à vous excuser, ça arrive à tout le monde, c’est moi qui ai sauté sur la première personne venue. » Soulagé qu'il ne le prenne pas personnellement, t'es quand même désolé de le recevoir ainsi. Il n'a pas l'air méchant et complètement perdu aussi. Tu n'es pas une mauvaise personne, t'es même tout le contraire. Bien trop gentil, beaucoup de monde te prend pour une bonne poire bien trop souvent. « Ce serait avec joie ! Je pense que si vous ne me montrez pas, dans deux heures je serai encore perdu à l’autre bout de la ville ! Et si vous voulez partager un repas avec moi, il n’y a pas de problème non plus ; c’est toujours sympa de rencontrer des gens dans les pays étrangers qu’on visite. » Clairement, il a raison. C'est toujours plaisant de rencontrer des gens et de discuter avec même si toi, tu n'es pas à l'aise avec des inconnus. Ta nature curieuse reprend le dessus. Tu as envie d'en apprendre plus sur lui, comme par hasard connaitre la raison de sa venue à Brisbane et s'il si plait. Pour toi, cette ville australienne est la plus belle à tes yeux. Tu n'as pas de points de comparaison vu que tu n'as jamais quitté Brisbane, t'es toujours resté ici parce que tu restes convaincus que tu ne te sentiras bien nulle part d'autre. "Pas de soucis. Je vous accompagne." Réponds-tu tout simplement. Tu n'es pas bavard envers lui mais ça, ce n'est pas nouveau. Il n'y a pas qu'avec lui. Vous marchez côte à côte, dans le silence le plus total, mains dans tes poches. Le regard fixé sur le macadam du trottoir qui défile sous tes pieds. « Mais vous n’êtes pas obligé vous savez ! De toute manière, sur le chemin, vous aurez tout le loisir de vous rétracter. » Ca se voit qu'il ne te connait pas. Tu n'est clairement pas le genre de mec à te rétracter. Pour toi, une promesse est une promesse. Tu n'as qu'une parole. "Que neni ! Une promesse est une promesse !" Ca sera pour excuser ton comportement hautain de tout à l'heure. L'idée de te retrouver au beau milieu d'une foule de gens ne t'enchante pas du tout. T'avais juste prévu de faire un tour rapide afin de prendre l'air et te voilà à conduire un jeune homme au restaurant situé à Fortitude Valley. Plus tu t'approche du restaurant et plus ton coeur se serre dans ta poitrine, vous veniez souvent ici avec Anna. Quoi que tu fasses, ton esprit ne cesse de te rappeler la jeune femme. Devant la porte du restaurant tu fais une espèce de crise de panique. Tes pieds refusent d'avancer plus loin, tes mains sont moites, elles tremblent.


Revenir en haut Aller en bas
Priam Oowatie
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 25 ans
STATUT : single
MÉTIER : j'entraîne des chevaux pour en faire des champions ; mes photos se vendent bien, aussi.
LOGEMENT : #73 Redcliffe
[fb] a simple day | lukà  Tumblr_p4e3myoXZn1wruyrjo3_400
POSTS : 209 POINTS : 590

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Pas très doué avec les gens ; pas amical ⁂ Fier de ses origines amérindiennes ; espère être un jour plus proche des traditions ⁂ Passe le dōngzhì chaque année en Chine avec sa mère ⁂ Grand lecteur ⁂ Propriétaire de deux chevaux de compétitions ⁂ Sort presque tous les soirs ; bois, danse, couche ⁂ Est plutôt suivi sur le net pour ses photos
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
PSEUDO : Blue(lylee)
AVATAR : Nils Allen Stewart
DC : //
INSCRIT LE : 10/06/2019
http://www.30yearsstillyoung.com/t24476-priam-et-in-tota-patria-cantus-nostrae-resonat http://www.30yearsstillyoung.com/t24550-priam-just-be-quiet http://www.30yearsstillyoung.com/t24990-priam-oowatie

[fb] a simple day | lukà  Empty
Message(#) Sujet: Re: [fb] a simple day | lukà [fb] a simple day | lukà  EmptyJeu 18 Juil - 20:01



Priam

&

Lukà

a simple day
Il semble laisser tomber cette idée de t’emmener chez lui pour tu ne sais quelle raison. Tu es enchanté, car la solution aurait pu vite tourner au vinaigre et le malaise s’installer s’il avait insisté. Non, clairement, tu ne peux pas suivre un gars, aussi beau gosse soit-il, jusqu’à chez lui sans le connaître un minimum. Tu regardes pas mal de séries policières en ce moment et si tu t’imagines aisément dans la peau de l’inspecteur charismatique du groupe, la plupart des enquêtes te font froid dans le dos. Ce serait con de se mettre gratuitement en danger pour avoir voulu faire plaisir à quelqu’un.

Par contre, il est toujours prêt à t’inviter au restaurant et tu le suis, marchant à côté de lui dans un silence gêné. Plusieurs fois tu es tenté d’ouvrir la bouche et de lui poser des questions – genre comment il s’appelle, quel âge il a, s’il travaille, quelles sont ses passions – mais celle-ci reste résolument close. La timidité sans doute. La peur de déranger. Tu espères que ces appréhensions disparaîtront une fois à table, sinon le repas se transformera en véritable cauchemar de gêne et d’embarras. Et tu regretteras bien vite d’avoir croisé son chemin.

Quand tu lui assures qu’il n’est pas obligé de venir – tu penses que cela est plus poli de lui répéter qu’il n’est pas forcé de t’accompagner et de payer pour avoir l’air gentil et se racheter d’un quelconque péché – car pour toi, être de mauvaise humeur n’est pas un péché, c’est tout à fait normal et humain – il insiste et invoque la promesse qu’il t’a faite. Bah ! S’il veut après tout. Même si pour toi, une promesse faite à un gamin probablement insupportable et qu’on ne connaît ni d’Eve ni d’Adam n’a pas grande valeur. Bientôt, vous arrivez devant le restaurant en question, et c’est là que les choses commencent à se gâter.

Toi, tout naturellement, tu pousses la porte de l’établissement pour entrer et tiens la porte à ton partenaire de repas. Sauf qu’il ne vient pas à ta suite. Alors tu te retournes, près à lui demander ce qu’il attend – ou le regarder décamper comme un voleur après avoir volé le porte-feuille placé dans ta poche arrière avec exaspération – mais il semble tétanisé. Il ne bouge pas. Son regard te semble soudain vide, ses mains tremblent. Il n’a pas l’air bien. Alors tu ressors et refermes la porte, soucieux, les sourcils froncés par l’inquiétude et l’incompréhension.

« Quelque chose ne va pas ? Vous vous sentez malade ? Vous voulez vous asseoir quelques minutes ? Qu’est-ce qui ne va pas ? »

Tu ne soupçonnes pas une minute la vérité sur la situation de ce type.

((@Lukà Petterson hrp : désolée pour le retard, je n'ai pas trop la tête à rp en ce moment ; j'espère que ça te conviendra tout de même [fb] a simple day | lukà  873483867))
Revenir en haut Aller en bas
Lukà Petterson
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-quatre ans.
SURNOM : Lulu pour les intimes.
STATUT : célibataire. coeur brisé qui tente de se reconstruire.
MÉTIER : travaille dans l'édition.
LOGEMENT : #50, dans le quartier de Bayside.
[fb] a simple day | lukà  Giphy-tumblr
POSTS : 1411 POINTS : 1815

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Léonie ; Sohan ; Itziar #1 ; Priam ; Rehane ; Caroline #1 ; Yoko ; Matt #2 ; Jill
RPs EN ATTENTE : Wren. Eireen.
RPs TERMINÉS : Freya #1 ; Freya #2 ; Nea #1 ; Ginny #1 ; Ginny #2 ; Matt #1 ; Matt fantôme ; Timothy #1 ; Lullaby #1 ; Lullaby #2 ; Noa #1 ; Noa #2 ;Charlie ; Maddie #1 ; Jessian #1
PSEUDO : Emilie.
AVATAR : Bob Morley.
CRÉDITS : {ava : nightblood}
DC : John Williams.
INSCRIT LE : 20/06/2019
http://www.30yearsstillyoung.com/t24610-i-m-definitely-on-the-spectrum-of-socially-awkward-luka http://www.30yearsstillyoung.com/t24638-luka-de-mes-souffrances-j-en-ferais-de-l-art http://www.30yearsstillyoung.com/t24959-luka-petterson http://www.30yearsstillyoung.com/t24971-luka-petterson

[fb] a simple day | lukà  Empty
Message(#) Sujet: Re: [fb] a simple day | lukà [fb] a simple day | lukà  EmptyLun 22 Juil - 17:34



A simple day.
Lukà & Priam (fb).
Pourquoi lui as-tu proposer d'aller chez toi ? Honnêtement, ça ne tourne pas rond chez toi, Petterson. Le jeune homme ne semble pas t'en tenir rigueur, bien, parfait. Toi qui est d'ordinaire si réservé, à un point tel qu'il t'es impossible de tenir une conversation plus de dix minutes avec un inconnu, tu t'étonne de vouloir accompagner le garçon jusqu'où restaurant. Pourquoi as-tu proposé ce resto ? Et pourquoi as-tu tenu à l'accompagner ? Te retrouver là-bas est au-dessus de tes forces. Ce restaurant a été votre restaurant avec Anna. C'est ici où tu l'as amené pour la première fois, pour célébrer votre union. Après tant d'années de dur labeur, tu as finalement réussis à la faire craquer et lui prouver que tu n'étais pas un mauvais garçon. Juste un mec qui n'a pas eu de chance et qui est tombé sur les pires amis que la planète puisse porter. T'avais tenté l'emberlucoter mais ça n'a pas fonctionner. Finalement, il aura fallu attendre ton entrée à l'université pour que ta dulcinée tombe dans tes bras, l'honnêteté avec les femmes ça paie à chaque fois. Le jeune homme et toi, vous traversez la ville à vitesse modérée. Vous n'êtes pas pressés, le but n'est pas non plus de lui faire découvrir la ville. Pas cette fois du moins. "Brisbane te plait ? Jveux dire tu pense quoi de la ville ?" Tu n'as aucune idée sil a déjà pu parcourir Brisbane ou non. Depuis combien de temps est-il ici ? Si ça se trouve, il vient tout juste de débarquer et t'es la première personne qu'il rencontre. Stop ! Ça suffit Petterson, t'es assommant avec toutes tes questions. Pas étonnant que tu te donnes mal à la tête plusieurs fois par semaine. "Si t'as besoin d'un guide pour te faire visiter la ville, je suis ton homme. Jsuis né ici, jconnais la ville un peu comme ma poche." Avec ces plus de deux millions d'habitants, Brisbane est loin d'être une petite ville. Tu la connais bien mais de là à dire par coeur, tu n'en est pas rendu là encore. Arrivé devant le restaurant, tu t'arrête net comme s'il y avait un obstacle devant toi t'empêchant de passer. Rien que voir la devanture du restaurant, ton coeur vient de faire un bond dans ta poitrine. Tes mains sont moites, ton coeur se serre et commence à battre lentement. « Quelque chose ne va pas ? Vous vous sentez malade ? Vous voulez vous asseoir quelques minutes ? Qu’est-ce qui ne va pas ? » T'as jamais été très doué pour cacher tes émotions, tes sentiments aux personnes proche de toi. Même pas à un inconnu, la preuve est là. Cet homme a bien vu que quelque chose ne tournait pas rond chez toi. "Disons que .." Tu te stoppes net encore une fois, le coeur qui se serre d'avantage. "C'est ici que j'ai emmené mon ex petite amie à l'époque où je n'étais qu'un étudiant.. jdevrais pas penser à cela mais la séparation entre elle et moi me fait encore bien trop souffrir.." Normal, Anna n'est partie que depuis un an. La séparation est encore fraiche, il te faudra bien plus qu'un pour parvenir à l'oublier totalement. T'espère jusque dans deux ou trois ans, la douleur sera supportable.


Revenir en haut Aller en bas
Priam Oowatie
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 25 ans
STATUT : single
MÉTIER : j'entraîne des chevaux pour en faire des champions ; mes photos se vendent bien, aussi.
LOGEMENT : #73 Redcliffe
[fb] a simple day | lukà  Tumblr_p4e3myoXZn1wruyrjo3_400
POSTS : 209 POINTS : 590

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Pas très doué avec les gens ; pas amical ⁂ Fier de ses origines amérindiennes ; espère être un jour plus proche des traditions ⁂ Passe le dōngzhì chaque année en Chine avec sa mère ⁂ Grand lecteur ⁂ Propriétaire de deux chevaux de compétitions ⁂ Sort presque tous les soirs ; bois, danse, couche ⁂ Est plutôt suivi sur le net pour ses photos
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
PSEUDO : Blue(lylee)
AVATAR : Nils Allen Stewart
DC : //
INSCRIT LE : 10/06/2019
http://www.30yearsstillyoung.com/t24476-priam-et-in-tota-patria-cantus-nostrae-resonat http://www.30yearsstillyoung.com/t24550-priam-just-be-quiet http://www.30yearsstillyoung.com/t24990-priam-oowatie

[fb] a simple day | lukà  Empty
Message(#) Sujet: Re: [fb] a simple day | lukà [fb] a simple day | lukà  EmptyHier à 1:50



Priam

&

Lukà

a simple day
Et pendant que vous marchez, il fait la conversation. Toi qui pensais qu’il serait dur et froid comme le roc, voulant expédier cette rencontre impromptue rapidement, tu t’es agréablement trompé. Tu as du mal à le cerner, tu ne sais pas comment te comporter avec lui. Normalement ? Mais ça veut dire quoi, normalement ? Tu vas te contenter de lui répondre poliment, avec la tête de celui qui est intéressé – tu l’es réellement, c’est vrai, tu ne sais juste pas comment le montrer – et ça sera déjà bien. Un pas vers la sociabilisation. Et puis au pire, si ça rate, quelle importance ? Tu ne reviendras jamais ici, tu ne reverras jamais cet homme.

« Brisbane, c’est pas mal. Enfin, je ne me sens pas totalement dépaysé, ce n’est pas comme en Chine, mais c’est sympa. »

Tu ne penses pas avoir dit ce qu’il voulait entendre, mais tu es bien incapable de mentir. La vérité est que la ville ne te donne pas des frissons, tu n’es pas estomaqué à chaque coin de rue. Toi, ce que tu préfères, c’est les animaux.

« Oh, ça serait gentil. Je n’ai pas énormément de temps, je suis ici pour une compétition équestre, mais suffisamment pour visiter quelques trucs… donc si vous voulez... »

De la part d’un gars qui vient presque d’insulter la ville natale de son hôte, tu as du culot. Mais tu ne le remarques même pas. La situation, de toute manière, prend vite un tournant dramatique avec la réaction étrange de l’homme, devant ce fameux restaurant duquel il ne disait pourtant que du bien. Mauvais souvenirs ? Tu ne tardes pas à comprendre. Ah.

Embêté par la situation, et ne sachant trop comment réagir à sa détresse, tu t’approches et poses une main douce sur son épaule, soucieux. Quelle idée a-t-il eu de t’emmener ici s’il ne peut pas mettre un pied à l’intérieur sans être dans tous ses états ! Ce n’était pas fort malin, mais tu ne lui en veux pas pour autant.

« On va changer d’endroit, d’accord ? Nous trouverons bien un restaurant où nous remplir l’estomac dans la joie et la bonne humeur. »

Même si ces deux termes étaient loin de te correspondre quand tu n’avais pas un petit verre de trop dans le nez, Priam. Allons, tu te dois d’être poli et bien élevé. Il compte en plus te payer le repas ! Alors tu vas sourire, comme une jeune épousée, même si elle n’est pas sûre d’avoir envie d’être là. Tu pousses sans beaucoup de fermeté l’homme éploré loin de cette maudite enseigne.

« Vous aimez la bouffe chinoise ? »

((@Lukà Petterson hrp : encore une fois désolée du retard, je suis incorrigible :c))
Revenir en haut Aller en bas
Lukà Petterson
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-quatre ans.
SURNOM : Lulu pour les intimes.
STATUT : célibataire. coeur brisé qui tente de se reconstruire.
MÉTIER : travaille dans l'édition.
LOGEMENT : #50, dans le quartier de Bayside.
[fb] a simple day | lukà  Giphy-tumblr
POSTS : 1411 POINTS : 1815

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Léonie ; Sohan ; Itziar #1 ; Priam ; Rehane ; Caroline #1 ; Yoko ; Matt #2 ; Jill
RPs EN ATTENTE : Wren. Eireen.
RPs TERMINÉS : Freya #1 ; Freya #2 ; Nea #1 ; Ginny #1 ; Ginny #2 ; Matt #1 ; Matt fantôme ; Timothy #1 ; Lullaby #1 ; Lullaby #2 ; Noa #1 ; Noa #2 ;Charlie ; Maddie #1 ; Jessian #1
PSEUDO : Emilie.
AVATAR : Bob Morley.
CRÉDITS : {ava : nightblood}
DC : John Williams.
INSCRIT LE : 20/06/2019
http://www.30yearsstillyoung.com/t24610-i-m-definitely-on-the-spectrum-of-socially-awkward-luka http://www.30yearsstillyoung.com/t24638-luka-de-mes-souffrances-j-en-ferais-de-l-art http://www.30yearsstillyoung.com/t24959-luka-petterson http://www.30yearsstillyoung.com/t24971-luka-petterson

[fb] a simple day | lukà  Empty
Message(#) Sujet: Re: [fb] a simple day | lukà [fb] a simple day | lukà  EmptyAujourd'hui à 0:02


A simple day.
Lukà & Priam (fb).
Toi qui voulais être seul ce soir, seul avec ta conscience. Toi qui ne parle pas beaucoup d'ordinaire, tu te surprends à faire la conversation à cet homme qui marche à côté de toi. Vous traversez la ville regagnant la rue du restaurant que tu viens de lui conseiller. T'es complètement fou de lui avoir donné l'adresse de ce restaurant et encore plus cinglé de lui avoir proposé de l'accompagner. « Brisbane, c’est pas mal. Enfin, je ne me sens pas totalement dépaysé, ce n’est pas comme en Chine, mais c’est sympa. » Tu pourrais parler durant des heures de Brisbane, en vanter ses mérites et lui indiquer tous les lieux incontournables et mythiques à ne surtout pas manquer. Si tu n'avais pas pu créer ta propre maison d'édition, t'aurais pu être un excellent guide touristique. T'es un enfant de Brisbane, tu connais la ville par coeur. "Ah tant mieux alors ! Tu verras les gens sont sympas. Pas tous mais bon, y'a des cons partout !" Pas de filtre, si t'as quelque chose à dire, tu ne prend pas quatre chemins pour le dire. Un trait de personnalité des Doherty que tu leur a emprunté. Il trainait certainement déjà dans tes veines depuis longtemps et à force de les fréquenter, ce trait de caractère ressort de plus en plus. Surtout en grandissant et devenant un adulte responsable. « Oh, ça serait gentil. Je n’ai pas énormément de temps, je suis ici pour une compétition équestre, mais suffisamment pour visiter quelques trucs… donc si vous voulez... » L'homme accepte ta proposition de lui faire visiter la ville, il n'en fallait pas plus pour te rendre heureux. "Tu fais du cheval ? C'est cool ça !" Enfant, t'aurais voulu apprendre à monter à cheval. Malheureusement, étant Lukà le maladroit, il fallait mieux éviter. T'as déjà foutu un nombre incalculable de fois une peur bleue à ta mère, tu ne voulais pas risquer de faire bien pire. T'es déjà responsable -en grande partie- de ses cheveux blancs, pas question de lui faire faire un arrêt cardiaque. "T'aime quoi comme lieu ? Les lieux calmes ou les lieux un peu branchés, plus hype ?" S'il choisit le second choix, tu ne pourras pas faire grand chose pour lui. T'évite au maximum ce genre d'endroit, préféré t'enterrer chez toi. Rester seul chez toi, avec un bouquin.
Vous voici arrivés devant le restaurant, tu t'arrête net comme s'il y avait un obstacle devant toi. Tant de souvenirs te remontent d'un coup. Ça ne fait qu'un an qu'elle est partie et son départ te fait toujours aussi mal. Quatorze ans de relation, set mois de grossesse partagé. Tout ça pour quoi ? Pour rien justement. L'homme voit bien que t'es mal d'être ici, il ne comprend pas alors tu lui explique. Tu lui dis que c'est à cause de ton ex, c'est votre restaurant. Celui qui a servi à marquer vos un an de relation. Vous n'étiez que des étudiants à cette époque. « On va changer d’endroit, d’accord ? Nous trouverons bien un restaurant où nous remplir l’estomac dans la joie et la bonne humeur. » Tu te contente de hocher la tête face aux paroles de l'homme en face de toi. Avec la chance que t'as, t'aurais été capable de te retrouver assis à cette table au fond de la salle, là où étais assis autrefois avec Anna. « Vous aimez la bouffe chinoise ? » Tu souris à sa phrase. "Tu peux me tutoyer hein ?! Jsuis pas si vieux quand même !" C'est quelque chose dont tu as horreur, t'aime pas quand quelque te vouvoie. T'aime pas ça. "Mais oui, j'adore la nourriture chinoise. J'adore toute la nourriture cela dit !" C'est vrai, il n'y a pas grand chose que tu n'aime pas. Tu mange de tout, sans jamais rechigner ou te faire prier.



Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

[fb] a simple day | lukà  Empty
Message(#) Sujet: Re: [fb] a simple day | lukà [fb] a simple day | lukà  Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

[fb] a simple day | lukà

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: logan city
-