AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 How can I help you to make you smile again? - John

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Caroline Bauer
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 26 ans
SURNOM : Caro
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Future conseillière en marketing
LOGEMENT : Toowong, maison #204
How can I help you to make you smile again? - John Tumblr_psjhsb6A551sr0e7ko7_250
POSTS : 148 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Je kiff Ariel la petit sirène
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : Sid // Aisling // Lukà // John#2 // Emerik
RPs EN ATTENTE : Harvey
RPs TERMINÉS : John // Joseph // Abel
PSEUDO : Roxanne
AVATAR : Barbara Palvin
CRÉDITS : Cranberry & Tumblr
DC : Nope
INSCRIT LE : 07/05/2019
http://www.30yearsstillyoung.com/t23974-my-past-is-the-reason-i-m-here-right-now-caroline http://www.30yearsstillyoung.com/t24010-you-wanna-be-my-friend-take-a-number

How can I help you to make you smile again? - John Empty
Message(#) Sujet: How can I help you to make you smile again? - John How can I help you to make you smile again? - John EmptyMar 9 Juil - 16:55






How can I help you to make you smile again?
ft. John Williams


Mon dernier rendez-vous chez le physiothérapeute est aujourd’hui. Je n’arrive pas à y croire. Cela fait déjà 3 mois que je suis enfin sortie de l’hôpital et je suis en pleine forme. J’ai retrouvé ma motricité grâce aux nombreux exercices que j’ai dû entreprendre à la maison. Ce ne fut pas facile d’être bien organisée et constante dans mes démarches, mais j’ai réussi. Je me suis accrochée au fait que malgré ma cicatrice sur ma hanche, je n’aurai aucune autre séquelle visible. Vue mon jeune âge, je me voyais mal utiliser une canne le restant de mes jours. C’est avec ma bonne humeur et ma motivation que j’entre dans l’hôpital. Je n’ai jamais apprécié revenir ici, mais aujourd’hui est un jour différent. Je marche dans les couloirs aux couleurs ennuyeuses, me dirigeant vers l’ascenseur pour monter aux étages supérieurs. Une fois devant la porte du spécialiste, je cogne quelques coups avant qu’il ne m’ouvre la porte. Le physiothérapeute m’accueil avec un sourire, ce qui est surprenant vue son habituel mauvaise humeur. Je me rappelle qu’avec Sid, on se marrait à imiter les tronches de mon spécialiste. J’adore me moquer de lui, mais je lui voue aussi un grand respect, car c’est grâce à lui et ma persévérance qu’aujourd’hui, je puisse encore marcher.

Il fait une dernière analyse de mon état, s’assurant que tout est en place. Il me donne un diagnostic positif, m’incitant à poursuivre un entraînement stable et efficace pour garder la forme. J’acquiesce à tous ses conseils, l’écoutant attentivement, car dès que je franchirai cette porte une dernière fois, je devrai voler de mes propres ailes. Je remercie sincèrement le spécialiste qui me félicite pour avoir tenu le coup pendant ce moment difficile de ma vie. On se sert la main pour terminer notre rencontre et par la suite, je quitte la pièce avec le cœur léger. Je décide de retourner à l’étage de mon ancienne chambre, celle dans laquelle j’étais captive pendant plusieurs mois. Lorsque j’arrive devant la porte, je découvre qu’un homme est hospitalisé sur un lit, exactement à l’endroit que je me trouvais. Une infirmière est à son chevet, prenant soin de l’homme dont le visage a été gravement balafré. La soigneuse termine ses soins et sort de la chambre, s’arrêtant devant moi pour me questionner. « Êtes-vous un membre de la famille de Monsieur John Williams? » Mon cœur s’arrête net, ma bouche entrouverte n’émet aucun son. J’avale difficilement ma salive avant d’acquiescer. Je sais que seuls les membres de la famille ont accès aux visites. Si je réponds à la négative, elle va me demander de quitter les lieux et je ne peux pas partir d’ici sans revoir John. Ma réaction fait en sorte que l’infirmière me prend le bras pour me sortir de ma stupeur. « Il sera bien content d’avoir de la visite.. Il n’en n’a pas eu beaucoup dernièrement. » Je tente un sourire pour répondre à la dame avant qu’elle ne me souffle un petit « bonne chance » rempli de tendresse. Je reporte mon attention sur John. Mon John. La fréquentation que j’ai eue pendant plus de 6 mois. Au départ, nous pensions que ce serait une histoire d’une nuit, mais au final, il n’y en a eu plus qu’une. Ensuite, j’ai eu mon accident de moto et je me suis dit qu’il serait préférable que je ne lui donne plus signe de vie. Après tout, je ne pensais pas pouvoir remarcher un jour et qui voudrait coucher avec une handicapée? Doucement, je tente un pas en sa direction puis je fige. Que lui est-il arrivé? Sera-t-il content de me voir? Je sens une boule d’émotion me saisir la gorge et mes yeux s’humectent en un rien de temps. Je prends mon courage à deux mains et m’arrête près de lui. Son visage tuméfier me fend le cœur. Son regard est perdu dans le vide, fixant dehors, comme j’avais l’habitude de faire quand j’étais à sa place. Délicatement, je pose une main sur son avant-bras. « John…? » Ma voix s’éteint dans un flot d’émotions confus.





I knew you were
You were gonna come to me
And here you are
But you better choose carefully
'Cause I’m capable of anything
Of anything and everything
Make me your Aphrodite
Make me your one and only
But don’t make me your enemy, your enemy, your enemy

- Katy Perry / Dark Horse



How can I help you to make you smile again? - John KF17JgG
How can I help you to make you smile again? - John 7IiCeQW
Revenir en haut Aller en bas
John Williams
John Williams
le pro de la vitesse
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-huit ans. né le quinze septembre. bientôt la quarantaine.
SURNOM : Jo. John. Johnny. Johnny Boy.
STATUT : coeur brisé, coeur en miettes. pour pas changer.
MÉTIER : barman au Confidential Club. Un patron au top, des collègues géniaux.
LOGEMENT : #712, Toowong. Une maison achetée et retapée par ses soins.
How can I help you to make you smile again? - John F02145aed5b5651e92822ab5c9a72d39
POSTS : 8592 POINTS : 1050

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Je suis fils unique – Je n'ai plus aucun contact avec mon père mais aux dernières nouvelles, il s'est retrouvé une compagne – Je suis passionné par l'art sous toutes ses formes : cinéma, photographie, peinture, sculpture – J'adore me rendre au cinéma pour voir un vieux films en noir et blanc – J'aime autant passer des heures sur un jeux vidéos à dégommer des zombies que lire un livre au calme, tranquille – Je ne suis pas doué en relation amoureuse – Je ne supporte pas la violence faites envers les femmes – Je ne jure que par ma moto,
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Jomina #3 ; Heiana #3 ; Caroline #2 ; Lisbeth ; Lexie #1 ; Terrence #1 ; Road Trip ; Nea ; Jean ; Jane ; Alec ; Shay #1 ; Alex #2
RPs EN ATTENTE : Savannah. Ariane. Primrose. Elwyn/Nea. Harvey. Abel/Jessian. Wren. Mina (UA).
RPs TERMINÉS : Charlie #1 ; Charlie #2 ;Charlie #3 ; Charlie #4 ; Charlie #5 ; Charlie #6 ; Charlie #7 ; Léo & Charlie#8 ; Léo&Charlie #9 ; Charlie #10 ; Primrose ; Caroline #1 ; Heiana #1 ; Heiana #2 ; Cian ; Itziar #1 ; Itziar #2 ; Elwyn #1 ; Freya #1 ; Mina #1 ; Mina #2 ;Jessian #1 ; Yoko #1 ; Timothy ; Alex #1 ; Quinn #1 ; Jillian ;
PSEUDO : Emily.
AVATAR : Taylor Kitsch.
CRÉDITS : {ava : blue raven}
DC : Lukà, le névrosé dépressif.
INSCRIT LE : 31/01/2019
http://www.30yearsstillyoung.com/t23687-ta-deuxieme-vie-comment-quand-tu-comprend-que-tu-n-en-as-qu-une-john#964378 http://www.30yearsstillyoung.com/t23692-john-williams-ce-qui-ne-te-tue-pas-te-rend-plus-fort http://www.30yearsstillyoung.com/t23802-john-williams

How can I help you to make you smile again? - John Empty
Message(#) Sujet: Re: How can I help you to make you smile again? - John How can I help you to make you smile again? - John EmptyVen 12 Juil - 23:43


How can I help you to make you smile again?
John & Caroline.
Déjà une semaine que tu te trouves dans cette chambre d'hôpital, une semaine que tu ne vois que ces quatre murs blancs qui t'entourent. Les infirmières, les médecins sont les seuls personnes que tu vois quotidiennement. Il y a Maddie qui vient te voir tous les jours, sauf qu'aujourd'hui, elle n'est pas venue. La tristesse t'envahit. Depuis vos retrouvailles, vous semblez être sur un petit nuage tous les deux. Elle t'as dit qu'elle t'aimais, elle a promis de t'attendre. Tout semble aller pour le mieux entre Maddie et toi, tu restes tout de même sur tes gardes. Un seul mot de travers, un seul geste déplacé et tout peut voler en éclats en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire. Les journées sont longues, tu t'ennuis à mourir. On t'as interdit de te lever à moins que tu ne sois accompagné. D'ordinaire, c'est Maddie qui t'aide à te lever et marcher. Elle n'est pas là et tu t'ennuie. Ça fait une heure et demie que tu regardes ce programme idiot sur la forêt amazonienne. Les documentaires ne te dérangent pas mais aujourd'hui, t'en as marre. Dormir, regarder la télévision. C'est tout ce que tu es bon à faire en ce moment. T'espère que les médecins te laisseront bientôt rentrer chez toi. Au moins là-bas, tu pourrais défoncer les zombies via ta console de jeux. À force de rester assis dans ce lit trop étroit pour toi, ton esprit divague. Il ne cesse de te rappeler encore et encore ce que tu as fait subir à Léo, Charlie et Primrose. Des noires pensées encombrent ton esprit. Ta mère, la mort. Aller la rejoindre, en finir avec la vie. Bientôt quarante ans et tu n'as rien accomplis de bien, au contraire, t'as tout foutu en l'air. Ta première vraie relation. Charlie ... Tu l'as détruite, jamais tu ne pourras te faire pardonner auprès de la demoiselle. Tu n'as aucune excuse, aucune. Tu t'es comporté comme un con avec elle. C'est sans doute pour cela que tu refuses de te lancer avec Maddie. C'est trop tôt et ton coeur saigne encore beaucoup trop pour laisser quelqu'un y pénétrer de nouveau. Une infirmière se charge de toi en ce début d'après-midi. Elle veille à la bonne guérison de tes blessures. Ça te fait encore mal mais qu'importe, tu souffres en silence. Ton corps et ton âme sont là mais ton esprit, lui est ailleurs. Loin, très loin. Tu ne cesses de penser que tout aurait été plus simple si t'étais mort des suites de tes blessures. Une larme coule sur ton visage lorsque t'entends l'infirmière parler à quelqu'un dans le couloir. Tu lèves la tête et là, tu la reconnais. Un sourire en coin, ton coeur fait un bond dans ta poitrine en découvrant le visage de Caroline. Tu ne l'as pas revu depuis des mois, depuis que vous aviez passés la nuit et une partie de la matinée à vous donner aux plaisirs charnels ensemble. Durant six mois, vous étiez des amants et puis, plus rien. Il y a eu Charlie qui est entrée dans ta vie et, tu connais déjà la suite des événements. Inutile de te les rappeler étant donné qu'ils sont encore bien présent dans ta tête. Elle t'interpelle. Tu tournes et lui lance un faible sourire. Elle va certainement te poser des questions, tu n'as pas envie d'y répondre encore une fois mais c'est Caroline, une fille que tu t'apprécies énormément. "Caroline .." Faible sourire, t'es quand même content de te voir. Rares sont les personnes qui viennent te rendre visite alors la présence de quelqu'un ne faisant pas partis de l'équipe médicale te donne du baume au coeur. Vous ignorez tout de la vie de l'un et de l'autre depuis votre dernier rendez-vous. "Comment tu vas ma belle ?" Ton regard se pose sur elle, elle est toujours aussi magnifique que dans tes souvenirs.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Caroline Bauer
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 26 ans
SURNOM : Caro
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Future conseillière en marketing
LOGEMENT : Toowong, maison #204
How can I help you to make you smile again? - John Tumblr_psjhsb6A551sr0e7ko7_250
POSTS : 148 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Je kiff Ariel la petit sirène
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : Sid // Aisling // Lukà // John#2 // Emerik
RPs EN ATTENTE : Harvey
RPs TERMINÉS : John // Joseph // Abel
PSEUDO : Roxanne
AVATAR : Barbara Palvin
CRÉDITS : Cranberry & Tumblr
DC : Nope
INSCRIT LE : 07/05/2019
http://www.30yearsstillyoung.com/t23974-my-past-is-the-reason-i-m-here-right-now-caroline http://www.30yearsstillyoung.com/t24010-you-wanna-be-my-friend-take-a-number

How can I help you to make you smile again? - John Empty
Message(#) Sujet: Re: How can I help you to make you smile again? - John How can I help you to make you smile again? - John EmptyLun 5 Aoû - 13:40






How can I help you to make you smile again?
ft. John Williams


« Caroline.. » Lorsqu’il souffle mon nom, accroché d’un faible sourire, mon cœur se déchire en mille morceaux. Cela fait des mois que je n’ai pas entendu le timbre de sa voix, que je n’ai pas sentie son doux parfum, que je n’ai pas profité de la proximité qui nous unissait. 6 mois de fréquentation, de plaisirs charnels et de fous rires. C’était un bon partenaire, toujours prêt à embarquer dans mes folies. Puis il y a eu mon accident. Je ne voulais pas qu’il me voit dans cet état et de toute manière, on ne s’est pas réécrit suite à ma collision. J’imagine que la vie avait décidé qu’il était temps pour nous de nous séparer pour continuer notre route chacun de notre côté. Je me demande ce qu’il est devenu par la suite, je me demande pourquoi il est ici, s’il a passé à autre chose… « Comment tu vas ma belle ? » Son petit sourire me fait fondre. Pour être franche, je suis déboussolée, décontenancé de le voir dans un si piteux état, mais je me dis qu’il n’a pas besoin d’entendre du négatif, que je dois lui mentir et lui dire que je vais bien. Ila beaucoup plus besoin de soutien moral que moi. Je dépose une main sur une petite partie de son visage qui n’est pas balafré. Je ne veux pas lui faire de mal, seulement avoir un petit contact avec sa peau, pour le caresser. « Je vais bien… » Dis-je en un souffle, le cœur gonflé par la tristesse. Je camoufle le tout d’un sourire délicat, pour le rassurer. « Ça fait tellement longtemps… » Ma gorge se serre. J’ignore pourquoi je suis si sensible présentement. Habituellement, je n’ai pas l’habitude d’être aussi émotionnelle. « Je suis contente de te voir John… J’aurais préféré te revoir dans d’autres conditions par contre… » Un petit rire se glisse à la fin de ma phrase, essayant de reprendre le contrôle sur mes émotions rocambolesque.  J’ignore si je dois poser LA question. Lui demander la raison pour laquelle il est cloué au lit présentement. Peut-être qu’il n’a pas envie d’en parler, comme moi lorsque j’avais subit mon accident. Je voulais qu’on me laisse tranquille avec ce genre de question. Je voulais qu’on me désennuie avec d’autres choses que des conversations chiantes sur ma santé. « J’espère qu’il prenne bien soin de toi ici. Aux dernières nouvelles, ils offrent un excellent service de soin… Et les infirmières sont plutôt canons, alors t’auras de quoi te rincer l’œil quand tu vas t’ennuyer! » Dis-je en lui faisant un clin d’œil, histoire de détendre l’atmosphère.

@John Williams




I knew you were
You were gonna come to me
And here you are
But you better choose carefully
'Cause I’m capable of anything
Of anything and everything
Make me your Aphrodite
Make me your one and only
But don’t make me your enemy, your enemy, your enemy

- Katy Perry / Dark Horse



How can I help you to make you smile again? - John KF17JgG
How can I help you to make you smile again? - John 7IiCeQW
Revenir en haut Aller en bas
John Williams
John Williams
le pro de la vitesse
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-huit ans. né le quinze septembre. bientôt la quarantaine.
SURNOM : Jo. John. Johnny. Johnny Boy.
STATUT : coeur brisé, coeur en miettes. pour pas changer.
MÉTIER : barman au Confidential Club. Un patron au top, des collègues géniaux.
LOGEMENT : #712, Toowong. Une maison achetée et retapée par ses soins.
How can I help you to make you smile again? - John F02145aed5b5651e92822ab5c9a72d39
POSTS : 8592 POINTS : 1050

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Je suis fils unique – Je n'ai plus aucun contact avec mon père mais aux dernières nouvelles, il s'est retrouvé une compagne – Je suis passionné par l'art sous toutes ses formes : cinéma, photographie, peinture, sculpture – J'adore me rendre au cinéma pour voir un vieux films en noir et blanc – J'aime autant passer des heures sur un jeux vidéos à dégommer des zombies que lire un livre au calme, tranquille – Je ne suis pas doué en relation amoureuse – Je ne supporte pas la violence faites envers les femmes – Je ne jure que par ma moto,
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Jomina #3 ; Heiana #3 ; Caroline #2 ; Lisbeth ; Lexie #1 ; Terrence #1 ; Road Trip ; Nea ; Jean ; Jane ; Alec ; Shay #1 ; Alex #2
RPs EN ATTENTE : Savannah. Ariane. Primrose. Elwyn/Nea. Harvey. Abel/Jessian. Wren. Mina (UA).
RPs TERMINÉS : Charlie #1 ; Charlie #2 ;Charlie #3 ; Charlie #4 ; Charlie #5 ; Charlie #6 ; Charlie #7 ; Léo & Charlie#8 ; Léo&Charlie #9 ; Charlie #10 ; Primrose ; Caroline #1 ; Heiana #1 ; Heiana #2 ; Cian ; Itziar #1 ; Itziar #2 ; Elwyn #1 ; Freya #1 ; Mina #1 ; Mina #2 ;Jessian #1 ; Yoko #1 ; Timothy ; Alex #1 ; Quinn #1 ; Jillian ;
PSEUDO : Emily.
AVATAR : Taylor Kitsch.
CRÉDITS : {ava : blue raven}
DC : Lukà, le névrosé dépressif.
INSCRIT LE : 31/01/2019
http://www.30yearsstillyoung.com/t23687-ta-deuxieme-vie-comment-quand-tu-comprend-que-tu-n-en-as-qu-une-john#964378 http://www.30yearsstillyoung.com/t23692-john-williams-ce-qui-ne-te-tue-pas-te-rend-plus-fort http://www.30yearsstillyoung.com/t23802-john-williams

How can I help you to make you smile again? - John Empty
Message(#) Sujet: Re: How can I help you to make you smile again? - John How can I help you to make you smile again? - John EmptyMar 6 Aoû - 18:46


How can I help you to make you smile again?
John & Caroline.
Plus le temps passe et plus ton cercle d'amis se restreint considérablement. Certains diront que c'est bien fait pour toi, certainement ont-ils raison mais tu n'en fait pas cas. Avec le temps, t'as appris à ne rien attendre des gens. S'il souhaite avancer à tes côtés, tu les autorises à le fzire et sinon, qu'ils aillent au diable. Bientôt quarante ans, tu n'as aucunement envie de perdre du temps avec des gens qui n'en valent pas la peine. Voir Caroline à l'hôpital te fait extrêmement plaisir. Tu ne t'attendais pas à ce qu'elle prenne cinq minutes dans sa journée pour venir te voir à l'hôpital. À une époque, vous vous êtes vus régulièrement pour passer plusieurs nuits ensemble. Ça fait très longtemps que tu n'as plus revus la demoiselle, elle ne venait même plus au MacTavish. Vous deux, ce n'était pas fait pour durer. C'était simplement une jolie parenthèse le temps de quelques nuits. Six mois de relations charnelles et puis, du jour au lendemain, plus rien. T'as continué ton chemin sans elle mais tu ne peux t'empêcher de te demander ce qu'il se serait passé dans ta vie si Caroline et toi étiez restés proche au point d'accorder une chance à votre relation. Aurais-tu été fidèle à la demoiselle ? Serais-tu sortis avec Charlie ? Peut-être que toute cette histoire avec la rousse et son meilleur ami n'aurait jamais eu lieu. Peut-être aussi que tu ne te trouverais pas ici, en ce moment-même. Avec des si, on referait le monde. Ce qui est fait est fait, la marche arrière n'existe pas. Ces retrouvailles te font plaisir même si t'aurais préféré qu'elle ne te voit pas ainsi. Des bleus partout sur le visage, le corps, t'es loin d'être fier de toi et de tout ce qui vient de se produire dans ta vie depuis hier soir. Tu lui souris faiblement. Les coups te font encor eun peu souffrir même si les médicaments t'aident à soulager la douleur. « Je vais bien… Ça fait tellement longtemps… » En effet oui, ça fait un long moment. Six mois pour exact. En six mois, il s'en passe des choses dans une vie. Caroline est certaine à cent mille lieux de s'imaginer ce que tu as traversé durant ces dernières semaines. "Ouais .. six mois .." Réponds-tu d'un air blasé comme si la revoir ne te faisais pas plaisir. C'est plutôt les médicaments et la morphine qui te rendent comme cela. « Je suis contente de te voir John… J’aurais préféré te revoir dans d’autres conditions par contre… » Tu te redresses dans ton lit et viens prendre délicatement la main de ton amie. Tu lui souris toujours faiblement. "Les conditions ne sont pas parfaite, c'est vrai mais je suis content de te revoir aussi ma Caro. J'arrête pas de me demander pourquoi on a arrêter de se voir .." Entre vous, ça s'est toujours super bien passé. Vous vous entendiez parfaitement, toujours les mêmes délires. Ce même amour de l'alcool et du sexe. Au lit, avec Caroline tout se passait à merveille. Tout était parfait, peut-être un peu trop même pour que cela puisse durer. "Je ne t'en veux pas tu sais. T'as voulu avancer et c'est tout à ton honneur, on s'est jamais jurés fidélités nous deux !" A elle non, mais à Charlie oui. Ton coeur se serre dans ta poitrine lorsque la rousse apparait subitement dans ta tête. « J’espère qu’il prenne bien soin de toi ici. Aux dernières nouvelles, ils offrent un excellent service de soin… Et les infirmières sont plutôt canons, alors t’auras de quoi te rincer l’œil quand tu vas t’ennuyer! » Heureusement qu'elle ne te pose la fameuse question afin de connaitre la raison de ta venue à l'hôpital. Tu n'as aucune envie de raconter une énième fois cette soirée à quelqu'un. Elle te connait bien Caroline, elle sait que tu ne résistes pas à la gente féminine. Ou du moins, c'était le cas avant. "Tu parles, elle ne t'arrive pas à la cheville ma belle. D'ailleurs, permet-moi de te dire que t'es toujours aussi canon que dans mes souvenirs." Tu réponds au clin d'oeil de la demoiselle par un clin d'oeil en retour. Tu fais le malin mais, à l'intérieur, tu ne te remets pas de tout ces derniers événements qui sont survenus dans ta vie. Tu te racle la gorge et reprend un ton sérieux en observant la demoiselle. "Comment tu vas toi ? T'es sûrement pas ici pour mes beaux yeux." Elle ne devait probablement pas se douter de tomber sur toi, comme quoi le hasard fait bien les choses.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

How can I help you to make you smile again? - John Empty
Message(#) Sujet: Re: How can I help you to make you smile again? - John How can I help you to make you smile again? - John Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

How can I help you to make you smile again? - John

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: toowong :: st vincent's hospital
-