AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 Little big adventure ✿ Leah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Juliana Rhodes
Juliana Rhodes
l'histoire sans fin
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 32 ans (23/05)
SURNOM : Jules, à force de l'utiliser, j'en oublie presque mon vrai prénom
STATUT : En couple depuis trois ans et bien déterminée à le rester malgré les difficultés
MÉTIER : Bibliothécaire spécialisée dans les romans jeunesses, une passion et une vocation
LOGEMENT : Appartement #95 à Toowong que je partage avec Alfie... Ainsi que des colocataires un peu envahissant, deux rats et une tortue.
Little big adventure ✿ Leah Giphy
POSTS : 772 POINTS : 210

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Ainée d'une famille de cinq enfants ✿ A perdu son père à l'âge de onze ans ✿ Est passionnée par les livres ✿ Est maniaque et psychorigide mais tente de se soigner ✿ Est amoureuse depuis trois ans de celui qu'elle considère comme l'homme de sa vie ✿ Exerce le métier qu'elle a toujours rêvé de pouvoir faire ✿ Rêve secrètement de vivre les happy ends de contes de fées
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : (10/10) Leonardo #1Stephen, Leah & Alfie #1Tad #2Eva #1Alfie #3Ariane #1Evelyn #1Norah #1Leah #2Caleb & Stephen #1
RPs TERMINÉS : Harvey #1Stephen #1Tad #1Asher #1Leah #1Harvey #2Alfie & Ariane #1Joseph #1Alfie & Joseph #1Asher #2Caleb #1Alfie #1Alfie #2
PSEUDO : Watermelon
AVATAR : Jenna-Louise Coleman
CRÉDITS : Century Sex
DC : Primousse
INSCRIT LE : 18/03/2019
http://www.30yearsstillyoung.com/t23445-a-room-without-books-is-like-a-body-without-a-soul-juliana-rhodes#950001 http://www.30yearsstillyoung.com/t23470-you-get-in-life-what-you-have-the-courage-to-ask-for-juliana-rhodes#951283 http://www.30yearsstillyoung.com/t23469-juliana-rhodes

Little big adventure ✿ Leah Empty
Message(#) Sujet: Little big adventure ✿ Leah Little big adventure ✿ Leah EmptyMer 24 Juil - 0:04





Little big adventure

@Leah Baumann & Juliana Rhodes



J’ai littéralement harcelée Leah de textos depuis qu’elle a lâché cette bombe que je n’étais pas prête à entendre et même si je ne suis toujours pas prête à accepter ce qu’elle m’a dit, mon naturel me pousse à lui prêter main forte malgré mes propres difficultés qui n’ont en réalité rien à voir avec elle. Elle a juste annoncé une bonne nouvelle – enfin j’espère que c’est une bonne nouvelle pour elle – à un très mauvais moment. J’étais encore particulièrement secouée par ma discussion avec Alfie lorsque son aveu est tombé et, sans le vouloir, elle m’a asséné le coup de grâce. Il est très difficile pour moi de voir mon entourage construire ce que je ne peux pas avoir. La plupart de mes collègues tombent enceintes, fondent des familles, se marient, et déroulent sous mes yeux des exemples parfaits de la vie que j’aurais aimé avoir. Et moi, je dois me contenter d’une ambiance tendue au sein de mon couple qui perdure malgré nos efforts respectifs, sans doute encouragée par le poids des non-dits et des faux-semblants. A dire vrai, après l’annonce de Leah, j’ai vraiment été tentée de couper les ponts et de ne plus jamais la recroiser pour éviter d’être constamment renvoyée à cet échec que je ne suis pas prête à accepter. Il ne m’a pas fallu plus de deux heures de réflexion pour que je me rende compte que cette manière de faire serait stupide et puérile. Leah n’a pas choisi ce qui lui est arrivée, elle est totalement perdue face à la situation et ce bébé n’a rien demandé à personne et ne mérite pas qu’on lui tourne le dos par pur égoïsme. Alors je me suis fait violence et j’ai été récupérer sur internet des informations importantes sur la grossesse, envoyant des messages à Leah à chaque fois que quelque chose me paraissait assez important pour qu’elle en prenne connaissance. Les grossesses de ma belle-sœur vont également pouvoir me servir puisque je les ai suivies de très près. Et puis, avoir un enfant a été un de mes objectifs de vie depuis que je suis toute petite, je suis donc particulièrement bien informée sur le sujet et même si elle ne m’a pas vraiment demandé mon aide, j’ai pris le parti de la lui proposer malgré tout, sans forcément me soucier de sa réponse, d’ailleurs. Leah a besoin d’être épaulée dans cet événement compliqué et si j’ai accepté de lui laisser un peu de temps avant qu’elle ne parle à Stephen, je vais aussi profiter de cette occasion pour la pousser à le faire au plus vite car je suis persuadée que, comme tout être humain normalement constitué, il n’apprécierait pas d’être laissé à l’écart alors qu’une vie est en jeu.

Si nous nous retrouvons assises toutes les deux dans une salle d’attente au parquet impeccablement ciré, meublée avec une table basse en marbre autour de laquelle sont positionnés quelques fauteuils en cuir, c’est parce que ce gynécologue a reçu l’année dernière un prix pour ses qualités de praticien et je tiens à ce que Leah bénéficie de toute l’attention dont elle a besoin. Je l’ai presque trainée de force aujourd’hui et je ne peux m’empêcher de lui jeter des coups d’œil inquiets toutes les deux secondes. « Tu es sûre que ça va ? » Je demande, comme si elle était une bombe à retardement sur le point d’exploser. Dans la salle d’attente, seuls deux couples de gens friqués sont présents et Leah et moi faisons tache dans le décor. Les boucles d’oreille de la première femme – enceinte de quadruplets, très certainement, vu la taille de son ventre – son assorti au lustre en cristal suspendu au milieu du salon et je regrette d’avoir opté pour une tenue confortable en ce jours de repos bien mérité. « Je sais que tu m’en veux de t’imposer tout ça et j’en suis vraiment désolée, mais c’est quelque chose de concret et tu ne peux pas te voiler la face. » En vérité, j’ignore totalement si elle m’en veut tant que ça, nous n’en avons pas réellement parlé, je me suis contentée de lui envoyer des conseils pas forcément pertinents sans lui demander si elle avait envie de les recevoir ou si mon attitude vis-à-vis d’elle la dérangeait. Lorsqu’elle m’a avoué qu’elle n’avait pas encore pris de rendez-vous chez un médecin, je me suis empressée de dégotter le meilleur docteur de Brisbane et de prendre rendez-vous pour elle, allant même jusqu’à passer la prendre chez elle pour être certaine qu’elle ne se défile pas. Peut-être aurait-elle préféré que je continue à lui balancer des « si le dentifrice t’écœure, tu devrais en prendre un dans le rayon enfants, il donne moins de nausées » ou encore « tu devrais commencer à mettre de la crème hydratante sur ton ventre matin et soir, en massant ta peau pour la rendre plus élastique, ça évitera les vergetures ». Cette fois, je me suis montrée vraiment très intrusive et si elle ne m’a pas encore demandé de la laisser tranquille, je me doute que ça finira par arriver tôt ou tard et je ne suis pas prête à la laisser se débrouiller seule, elle n’a vraiment pas l’air de savoir ce qu’elle fait. « Au moins, après ce rendez-vous, tu sauras où tu en es et tu auras les idées un peu plus claires. » Elle va avoir un bébé quand même, ce n’est pas le genre de choses anodines qu’elle peut tenter d’ignorer parce qu’elle n’a pas envie d’en prendre conscience. Ce petit être a besoin de sa maman même s’il n’est pas encore là et il faut juste que quelqu’un la secoue un peu – au sens figuré bien sûr – pour qu’elle réalise le rôle très important qu’elle s’apprête à jouer dans quelques mois. « Tu es vraiment sûre que ça va ? » Ok, je suis paniquée, je l’admets, j’ai tellement envie que tout se passe bien pour elle que ça devient une véritable obsession. « Mademoiselle Baumann ? » Un homme d’une cinquantaine d’années, plutôt bien conservé, vient de faire son apparition devant la grande double-porte qui s’est ouverte sur son passage. Je m’empresse de me lever, entrainant Leah à ma suite. Le regard outré de la femme-baleine qui nous prend certainement pour un couple de lesbienne ne m’échappe pas mais je suis bien trop obnubilée par ce fameux rendez-vous pour m’en préoccuper. Le docteur se décale pour nous laisser entrer dans son cabinet et ferme la porte derrière nous. C’est parti. Je crois que je vais m’évanouir.


Code by Sleepy



The universe is big. It’s vast and complicated and ridiculous. And sometimes, very rarely, impossible things just happen and we call them miracles

(c)Miss Pie

Little big adventure ✿ Leah 2eDseF9
Little big adventure ✿ Leah 872289volunteer
Revenir en haut Aller en bas
Leah Baumann
Leah Baumann
la rescapée
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans (08/01)
SURNOM : Bau. Ses frères l'ont toujours appelée comme ça, puis les amis... Même ses parents à la fin.
STATUT : Enfin épanouie.
MÉTIER : Anciennement barmaid au MacTavish, elle a démissionné sur un coup de tête après des mois de frustration à ne plus se plaire à son boulot. Elle est actuellement entrain de passer les tests pour intégrer la caserne des pompiers de Brisbane.
LOGEMENT : #78 Logan City avec Stephen, Anabel, Bruley et le petit pois.
Little big adventure ✿ Leah 1570461162-tumblr-inline-nuxcmtaycz1qlt39u-250
POSTS : 4811 POINTS : 240

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Elle a l'alcool joyeux - Elle a peur des clowns - Elle adore se donner en spectacle - Elle garde bien les secrets - Elle déteste cuisiner, vive les plats déjà préparés!
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Lonnie#2JulealfenTommyLenah#3Raeleah#2Stephen.BCharleyJules#2HadèsAlexAlfeahRosaleah

Univers alternatifs: Lenah-DZRaeleah-DZ
RPs EN ATTENTE :

RPs TERMINÉS : Stephen (FB)MaximilienStephen/DFLehen#4Lehen#5Carter#2Stephen#2AdamLehen#6Lehen#7CarterLehen#8ChadnaLehen#9KaneLehen#10ItziarAsherLehen#11Lehen#12Lehen#14Lehen#13Matteo #1LonnieLehen#16Lehen#15JulianaLehen#18Lehen#14Raelyn (Fb)Lehen#19LeneLeomy#1Lehen#20Cambodge#2Lehen#21HarveyRaelyn-DFLullabyLenah#2Lehen#22AlexCambodge#3Lehen26Romeah#2


RP Abandonnés:
 

AVATAR : Chloé Bennett
CRÉDITS : Stairsjumper (avatar)
DC : Wylda, la marine
INSCRIT LE : 07/09/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t21284-leah-baumann?highlight=leah+baumann http://www.30yearsstillyoung.com/t21340-if-you-can-make-me-smile-i-ll-remember-you-leah-baumann?highlight=leah+baumann http://www.30yearsstillyoung.com/t21758-leah-baumann?highlight=leah+baumann http://www.30yearsstillyoung.com/t21900-leah-baumann?highlight=leah+baumann

Little big adventure ✿ Leah Empty
Message(#) Sujet: Re: Little big adventure ✿ Leah Little big adventure ✿ Leah EmptyLun 5 Aoû - 22:07



Little big adventure .






Leah avait encore du mal à comprendre ce qui lui était passé par l'esprit le jour de l'anniversaire d'Anabel. Etait-ce à cause de l'entrée en matière fracassante d'Alfie, ou alors à cause de la fatigue et de ses émotions bien trop exacerbées ce jour là? Elle n'en savait rien, mais la conclusion restait la même; elle avait lâché le morceau à Jules. De toutes les personnes à qui elle aurait pu se confier dans son entourage, il avait fallu que son choix se porte sur la jeune femme qu'elle n'avait vu que deux fois et qui s'avérait être extrêmement proche de Stephen. Stephen qui n'était pas au courant lui-même qu'il allait être papa, donc. La brune avait toujours eu l'art de se mettre dans des situations compliquées, mais là elle avait atteint des sommets. A croire qu'elle cherchait à ce que ça se sache finalement, sans qu'elle n'ait à lâcher le morceau elle-même au kiné. Sauf que non, c'était tout sauf ça. Elle ne voulait pas lui en parler maintenant, pas alors que toutes ses pensées se bousculaient les unes aux autres, rendant ainsi son esprit complètement chamboulé et incapable de réfléchir avec la moindre cohérence. Elle ignorait ce qu'elle voulait, et ce constat la paralysait au point qu'elle n'effectuait pas la moindre démarche qui allait dans le sens de sa grossesse. Lorsque Jules avait entendu la nouvelle, elle l'avait directement assaillie de question auxquelles elle avait été bien incapable de répondre. Et pour cause, elle n'avait pas planifié la moindre échographie, n'avait pas contacté un seul médecin et n'avait même pas fait confirmer son état en faisant une prise de sang. Elle s'était contentée de fixer le test de la même manière à chaque fois qu'elle le faisait, et sa tête était la même après la quatrième fois; une expression oscillant entre la surprise, la peur et la joie. Plus contradictoire, tu meurs. La brune avait passé le reste de la journée d'anniversaire d'Anabel à craindre que Juliana ne lâche le morceau, mais elle ne l'avait pas fait. Au nom de quoi d'ailleurs, elle l'ignorait. Elles n'étaient pas amies - il était trop tôt pour ça - et la brune faisait partie de la famille de Stephen, ce qui excluait toute solidarité entre elles - du moins sur un sujet aussi important. Alors lorsqu'elle comprit que la jeune femme ne dirait rien, une bouffée de gratitude était montée en elle. Elle n'avait pas énormément de personnes de confiance sur qui compter, et savoir que Juliana était une alliée débarquée de nulle part lui faisait du bien au moral. Ceci étant dit, elle lui avait aussi promis de ne pas traîner pour annoncer la nouvelle au kiné, et c'était bien normal. Leah avait mis la libraire dans une position inconfortable en lui confiant ce lourd secret, elle en était consciente. Mais en cet instant, elle se sentait surtout reconnaissante. Les jours qui avaient suivis l'anniversaire avaient été teintés d'un léger stress, car la jeune femme n'avait pu s'empêcher de se demander si Juliana ne finirait pas par craquer en en parlant à Alfie, qui lui n'aurait pas réfléchi à deux fois avant d'aller annoncer la nouvelle à Stephen. Mais non, rien de tout ça. Au contraire, c'est un autre type de message qui était arrivé sur son portable. Ca avait commencé par des petits articles à gauche à droite, et puis par des conseils qu'elle avait probablement chopé dans un ou l'autre livre sur la maternité qu'elle avait à disposition dans la librairie. Leah trouvait ça touchant, mais un brin oppressant en sachant qu'elle ne savait toujours pas quoi faire de ce petit pois. Cependant, elle n'avait pas osé dire quoique ce soit à Jules, sachant que ces attentions étaient mues par une sincère volonté de l'aider à appréhender la grossesse au mieux. La cerise sur le gâteau avait sans doute été ce moment où la brune lui avait annoncé qu'elle avait pris rendez-vous chez un gynécologue à sa place, lui servant un tas de prétextes sur la nécessité absolue d'être fixée sur son état le plus rapidement possible. Leah savait qu'elle avait raison. Mais ça n'est pas pour autant qu'elle se sentait prête à ce qui allait se dérouler dans cette salle d'examen, ça non. A croire d'ailleurs que la libraire savait exactement à qui elle avait affaire puisqu'elle lui annonça d'emblée qu'elle comptait venir la chercher pour se rendre avec elle à la clinique, rendant donc toute tentative de fuite impossible. Le jour J, Leah s'était donc laissée embarquer par Juliana, affichant un sourire de façade alors qu'elle était morte de trouille à l'intérieur. C'était un pas de plus vers ce petit pois qui était arrivé de façon inopinée dans sa vie, et elle ne savait pas encore comment réagir face à tout ça. Se retrouver confrontée à une échographie allait rendre les choses bien trop réelles, et ça l'effrayait. « Tu es sûre que ça va ? » La jambe de Leah ne cessait de tressauter sans même qu'elle ne s'en rende compte, tandis qu'elle fixait les deux couples présents dans la salle d'attente avec elles. Ils étaient au moins aussi guindés que la décoration de la pièce, ce qui ne faisait qu'accentuer son sentiment de ne rien avoir à faire ici. "Oui ça va. T'en fais pas." Répondit-elle en tournant la tête vers elle, un sourire plaqué sur les lèvres pour la forme. Rien n'était la faute de Jules, et jusqu'à présent elle ne faisait qu'agir dans son intérêt, même si elle s'investissait énormément. Elle s'investissait pour deux, en fait.  « Je sais que tu m’en veux de t’imposer tout ça et j’en suis vraiment désolée, mais c’est quelque chose de concret et tu ne peux pas te voiler la face. » Touché, encore une fois. Se voiler la face, c'est exactement ce qu'elle faisait. Un flot de pensées continu lui traversait l'esprit et elle n'osait pas penser aux conséquences de toute cette histoire. Elle appréhendait la réaction de Stephen, dans un cas comme dans l'autre. Elle avait peur d'être influencée dans une direction qui ne lui conviendrait finalement pas, guidée par l'amour qu'elle ressentait à l'égard du kiné. "Arrête, je t'en veux pas. T'es adorable de faire tout ça pour moi, c'est juste que..." Elle soupira légèrement. "C'est juste que j'ai peur d'affronter ça. Je suis pas prête." Elle releva les yeux vers la petite brune, laissant un sourire triste étirer ses lèvres. Elle ne se sentait pas en paix avec tout ça, c'était même le contraire. « Au moins, après ce rendez-vous, tu sauras où tu en es et tu auras les idées un peu plus claires. » La brunette hocha la tête, une moue crispée sur le visage. Juliana avait raison, sur toute la ligne. Mais ça ne rendait pas les choses plus faciles pour autant. Qu'est-ce qu'elle était supposée faire après ça, courir dans les bras de Stephen en lui collant l'échographie sous le nez? « Tu es vraiment sûre que ça va ? » La jeune femme ouvrit la bouche pour répondre, pour rassurer une nouvelle fois la brune, mais elle se ravisa en voyant la porte du cabinet s'ouvrir sur le gynécologue avec qui elle avait rendez-vous. « Mademoiselle Baumann ? » Jules se leva la première, entrainant Leah à sa suite sous le regard consterné des couples qui attendaient encore. Les apparences étaient trompeuses, et c'est sans doute la seule chose qui fit réellement sourire la brune. Si elle n'avait pas été si stressée, elle aurait même fait une petite plaisanterie afin de mettre ces gens légèrement mal à l'aise, mais elle s'abstint. Prenant sa respiration, elle suivit son amie - à croire que c'était elle, Mademoiselle Baumann - et elles firent leur entrée dans le cabinet. Leah se mordit la lèvre en s'installant sur la chaise que lui désignait le médecin. Celui-ci s'installa en face, le temps de prendre rapidement quelques informations de routine. "... Et donc c'est pour une échographie, c'est bien ça?" La brune hocha la tête sans trop de conviction. "C'est ça oui." Elle se sentait complètement perdue et n'avait qu'une envie; fuir. Elle jeta un regard en biais à Jules, persuadée qu'elle trouverait mieux les mots qu'elle, même si elle n'était pas enceinte. 





AVENGEDINCHAINS


it will be alright
 But nothing heals the past like time  And they can't steal the love you're born to find
Revenir en haut Aller en bas
Juliana Rhodes
Juliana Rhodes
l'histoire sans fin
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 32 ans (23/05)
SURNOM : Jules, à force de l'utiliser, j'en oublie presque mon vrai prénom
STATUT : En couple depuis trois ans et bien déterminée à le rester malgré les difficultés
MÉTIER : Bibliothécaire spécialisée dans les romans jeunesses, une passion et une vocation
LOGEMENT : Appartement #95 à Toowong que je partage avec Alfie... Ainsi que des colocataires un peu envahissant, deux rats et une tortue.
Little big adventure ✿ Leah Giphy
POSTS : 772 POINTS : 210

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Ainée d'une famille de cinq enfants ✿ A perdu son père à l'âge de onze ans ✿ Est passionnée par les livres ✿ Est maniaque et psychorigide mais tente de se soigner ✿ Est amoureuse depuis trois ans de celui qu'elle considère comme l'homme de sa vie ✿ Exerce le métier qu'elle a toujours rêvé de pouvoir faire ✿ Rêve secrètement de vivre les happy ends de contes de fées
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : (10/10) Leonardo #1Stephen, Leah & Alfie #1Tad #2Eva #1Alfie #3Ariane #1Evelyn #1Norah #1Leah #2Caleb & Stephen #1
RPs TERMINÉS : Harvey #1Stephen #1Tad #1Asher #1Leah #1Harvey #2Alfie & Ariane #1Joseph #1Alfie & Joseph #1Asher #2Caleb #1Alfie #1Alfie #2
PSEUDO : Watermelon
AVATAR : Jenna-Louise Coleman
CRÉDITS : Century Sex
DC : Primousse
INSCRIT LE : 18/03/2019
http://www.30yearsstillyoung.com/t23445-a-room-without-books-is-like-a-body-without-a-soul-juliana-rhodes#950001 http://www.30yearsstillyoung.com/t23470-you-get-in-life-what-you-have-the-courage-to-ask-for-juliana-rhodes#951283 http://www.30yearsstillyoung.com/t23469-juliana-rhodes

Little big adventure ✿ Leah Empty
Message(#) Sujet: Re: Little big adventure ✿ Leah Little big adventure ✿ Leah EmptySam 10 Aoû - 23:00




Little big adventure

@Leah Baumann & Juliana Rhodes



Je ne vois pas comment je pourrais ne pas m’en faire dans une pareille situation. Leah est enceinte. Stephen n’est pas au courant. Alfie n’est pas au courant. C’est une catastrophe en devenir et je dois la garder pour moi pour ne pas risquer de blesser une parfaite inconnue qui a choisi de se confier à quelqu’un qui aurait préféré ne rien savoir. Non seulement, il m’a fallu ravaler toute la jalousie que m’inspirait cette nouvelle que je rêverais de pouvoir annoncer à mes amis et à ma famille dans un futur proche, mais en plus je dois faire comme si de rien n’était devant celui qui partage ma vie et devant un homme pour lequel j’ai énormément d’affection et d’estime. Rien ne va. Malgré tout, je sais que dans cette histoire, je ne peux pas tout ramener à moi et que c’est bien de Leah dont il s’agit. C’est elle qui a subi cette nouvelle choc qu’elle n’attendait pas à recevoir, elle qui doit maintenant entreprendre tout un tas de démarches qui la dépassent pour savoir où elle en a et ce qu’elle doit faire, elle qui va devoir prendre son courage à deux mains pour annoncer à Stephen qu’elle porte son enfant – j’espère au moins que c’est bien le sien, sinon je ne garantis pas qu’elle ressorte vivante de ce cabinet médical –. En définitive, cette histoire craint pour des tonnes de raisons et c’est bien malgré moi que je me retrouve plongée en plein cœur du drame. Quitte à en faire partie, autant le faire à fond, désormais et c’est pour cette raison que j’ai fini par prendre les choses en main devant une Leah qui ne semblait aspirer qu’à faire comme si ce bébé n’existait pas et à continuer sa vie comme si de rien n’était. J’essaie doucement de lui faire comprendre que ça ne va pas être possible, que ce petit-être humain qui a élu domicile dans son ventre va certainement bouleverser sa vie dans le futur mais qu’il commence déjà à bouleverser sa vie maintenant et qu’elle a tout intérêt à se réveiller et à se secouer un peu – mais pas trop fort – pour activer l’option instinct maternel soi-disant livré avec toute femme normalement constituée. J’ai un peu de mal à croire en ce fameux instinct, mais ce n’est certainement pas avec une future maman complètement paniquée que je vais pouvoir avoir un tel débat, tout ce que je dois faire, c’est m’assurer qu’elle comprenne bien dans quoi elle s’embarquer et faire en sorte qu’elle ne porte pas ce secret seule jusqu’à ce qu’il fasse tant de dégâts que notre famille – car elle en fait désormais partie – soit impossible à réparer. « Je sais et je comprends. » Le fait qu’elle n’est pas prête se voit comme le nez au milieu de la figure et c’est certainement une des choses qui m’énerve le plus dans tout ça, parce que moi je suis prête, moi je serais capable d’assumer un enfant si jamais il devait arriver par surprise et que je trouve injuste que ce soit des femmes qui n’ont jamais voulu d’enfant ou des adolescentes immatures qui aient la chance d’avoir ce que je considère comme le futur rôle de ma vie alors que je désespère de connaitre ce bonheur un jour. « C’est justement pour ça qu’on est là, pour savoir combien de temps il te reste pour te préparer. » J’espère pour elle que cette grossesse est récente, mais puisque son ventre n’est pas encore rond, j’imagine qu’elle ne doit pas être trop avancée, mais je n’y connais rien, je sais que ça peut être très différent d’une femme à une autre et pour l’instant tout est particulièrement flou. Le médecin finit par arriver et à nous faire entrer dans son bureau et j’ai l’impression que chaque pas qui rapproche Leah de son échographie est douloureux et presque insurmontable. Je m’attends à tout moment à devoir la porter jusqu’à la table d’examen pour éviter qu’elle ne tombe dans les pommes en cours de route. Avec un peu de malchance, le médecin va croire que je l’ai séquestrée contre son gré et obligée à subir une FIV tant elle semble subir ce rendez-vous plutôt qu’en profiter. Le regard qu’elle me lance alors que le médecin s’adresse à elle traduit parfaitement son désarroi et je ne peux m’empêcher de voler à son secours pour tenter de l’aider à être un peu plus claire. « On a fait une prise de sang. » Je complète, prenant le dossier médical – que j’ai constitué moi-même – des mains de Leah pour le tendre au médecin en face de nous. « Le test de grossesse est positif. » Evidemment. Je n’y connais trop rien au taux de HCG et à tous les trucs scientifiques inscrits sur les résultats de la prise de sang mais j’imagine que ce gynécologue sera parfaitement apte à dire ce qu’il se passe vraiment pour la jeune femme. Leah a l’air au bord de la crise de nerfs ou de l’évanouissement, je ne sais pas trop bien, mais il va falloir qu’elle subisse cette consultation jusqu’au bout et qu’elle finisse par se rendre compte que c’est réel et qu’elle va devoir prévenir le principal concerné et réfléchir à comment organiser les mois et années à venir. Je ne veux pas lui mettre la pression, ça ne sert à rien de la faire paniquer encore davantage en lui rappelant combien c’est important, mais ça l’est et le déni ne pourra lui servir que durant une courte période. « Bien, on va pouvoir commencer, vous pouvez vous assoir. » Je prends place aux côtés de Leah alors que le médecin parcourt ses résultats d’analyse avec un air concentré sur le visage. « Vous avez un taux élevé pour un début de grossesse, est-ce que vous avez en tête votre date de dernières règles ? Et est-ce que vous avez pu noter des changements, une plus grande fatigue par exemple ou d’autres détails qui vous semblent anormaux ? » Je reste muette, attendant bien patiemment alors que Leah doit se prêter au jeu des questions-réponses qu’elle aurait sûrement préféré éviter. J’essaie bien évidemment d’oublier le fait qu’il parait désormais évident que nous sommes un couple de lesbiennes puisque le médecin nous regarde tour à tour en posant pourtant des questions qui ne devraient la concerner qu’elle. Heureusement, nous sommes devenues des copines de galère, maintenant, et elle n’est vraiment pas obligée de m’épargner. Je vais sûrement voir l’intérieur de son utérus dans quelques minutes, alors au point où on en est, plus rien ne peut me choquer.


Code by Sleepy





The universe is big. It’s vast and complicated and ridiculous. And sometimes, very rarely, impossible things just happen and we call them miracles

(c)Miss Pie

Little big adventure ✿ Leah 2eDseF9
Little big adventure ✿ Leah 872289volunteer
Revenir en haut Aller en bas
Leah Baumann
Leah Baumann
la rescapée
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans (08/01)
SURNOM : Bau. Ses frères l'ont toujours appelée comme ça, puis les amis... Même ses parents à la fin.
STATUT : Enfin épanouie.
MÉTIER : Anciennement barmaid au MacTavish, elle a démissionné sur un coup de tête après des mois de frustration à ne plus se plaire à son boulot. Elle est actuellement entrain de passer les tests pour intégrer la caserne des pompiers de Brisbane.
LOGEMENT : #78 Logan City avec Stephen, Anabel, Bruley et le petit pois.
Little big adventure ✿ Leah 1570461162-tumblr-inline-nuxcmtaycz1qlt39u-250
POSTS : 4811 POINTS : 240

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Elle a l'alcool joyeux - Elle a peur des clowns - Elle adore se donner en spectacle - Elle garde bien les secrets - Elle déteste cuisiner, vive les plats déjà préparés!
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Lonnie#2JulealfenTommyLenah#3Raeleah#2Stephen.BCharleyJules#2HadèsAlexAlfeahRosaleah

Univers alternatifs: Lenah-DZRaeleah-DZ
RPs EN ATTENTE :

RPs TERMINÉS : Stephen (FB)MaximilienStephen/DFLehen#4Lehen#5Carter#2Stephen#2AdamLehen#6Lehen#7CarterLehen#8ChadnaLehen#9KaneLehen#10ItziarAsherLehen#11Lehen#12Lehen#14Lehen#13Matteo #1LonnieLehen#16Lehen#15JulianaLehen#18Lehen#14Raelyn (Fb)Lehen#19LeneLeomy#1Lehen#20Cambodge#2Lehen#21HarveyRaelyn-DFLullabyLenah#2Lehen#22AlexCambodge#3Lehen26Romeah#2


RP Abandonnés:
 

AVATAR : Chloé Bennett
CRÉDITS : Stairsjumper (avatar)
DC : Wylda, la marine
INSCRIT LE : 07/09/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t21284-leah-baumann?highlight=leah+baumann http://www.30yearsstillyoung.com/t21340-if-you-can-make-me-smile-i-ll-remember-you-leah-baumann?highlight=leah+baumann http://www.30yearsstillyoung.com/t21758-leah-baumann?highlight=leah+baumann http://www.30yearsstillyoung.com/t21900-leah-baumann?highlight=leah+baumann

Little big adventure ✿ Leah Empty
Message(#) Sujet: Re: Little big adventure ✿ Leah Little big adventure ✿ Leah EmptySam 31 Aoû - 10:26



Little big adventure .





Leah était parfaitement consciente de la situation dans laquelle elle avait plongé Jules, et ce bien contre son gré. L’existence de sa grossesse lui avait échappée, comme si l’information lui avait brûlé les lèvres à l’instant même où elle avait eu confirmation de celle-ci en voyant les deux barres s’afficher su le test. Idéalement, elle aurait dû laisser échapper cette annonce à la personne la plus indiquée pour l’entendre, à savoir Stephen. Mais non, elle s’était compliqué la vie en apprenant la nouvelle à la seule personne qui n’avait rien à voir là dedans et qui se retrouvait désormais dans une position difficile. Au moins, si ça avait été Alfie, le scénario catastrophe se serait conclut assez rapidement avec Stephen qui l’aurait appris de son cousin par alliance, mettant fin à la confiance qu’il lui portait. Une conclusion rapide mais pas vraiment idéale. Jules lui donnait un délai acceptable pour l’annoncer elle-même au kiné, tout en se montrant d’une aide inattendue dans les démarches de cette grossesse. Un investissement que Leah avait toujours un peu de mal à comprendre mais qu’elle trouvait touchant, bien que légèrement angoissant par moment. La libraire n’attendait pas d’enfant – aux dernières nouvelles – et n’était pas encore maman, pourtant elle avait l’air bien plus renseignée sur le sujet que la brunette qui devait pourtant en être à quelques semaines. Un sentiment de culpabilité naissait chez Leah dès qu’elle réalisait qu’elle ne serait probablement pas à la hauteur face à ce bouleversement qui pointait le bout du nez, un constat qui ne faisait que renforcer sa peur d’affronter la suite. Cependant, Jules n’était pas de cet avis et ne comptait clairement pas la laisser sombrer dans ses doutes puisqu’elle avait pris sur elle d’organiser divers rendez-vous à sa place, telle que cette échographie à laquelle elles se rendaient aujourd’hui. Murée dans un silence propre aux salles d’attente, Leah laissait son esprit divaguer sur cette situation qui échappait à son contrôle. Jules semblait s’inquiéter sur son état psychologique face à tout ça, et après l’avoir rassurée quant à son implication dans toute cette histoire, elle lui avoua ne pas se sentir prête. Pas prête à affronter la réalité, pas prête à s’imaginer une vie à mettre un petit être sans défense au premier plan, et tout simplement pas prête à passer à l’étape supérieure avec Stephen. Tout ça arrivait bien trop tôt, et tout ça lui mettait les nerfs à vif.  « Je sais et je comprends. » Le regard de Leah se plongea dans celui de Jules, alors que cette dernière arborait une mine compréhensive. La brune avait tout de l’ange tombé du ciel, et si ça n’était que le début, Leah ne la remercierait sans doute jamais assez pour ce qu’elle était entrain de faire pour elle. « C’est justement pour ça qu’on est là, pour savoir combien de temps il te reste pour te préparer. » La brunette hocha la tête en laissant un soupir s’échapper de ses lèvres, laissant sa tête se poser doucement contre le mur derrière elle. « Tu as raison. Même si j’ai l’impression que quelques mois ne seront pas suffisants pour que j’arrive à gérer. » Leah ne s’était jamais vue comme une maman et cette pensée ne l’avait même jamais effleurée, jusqu’à aujourd’hui. Cette grossesse remettait tellement de choses en question, et c’est encore une fois ce qui effrayait la jeune femme. Quid de son envie de devenir pompier ? Ou de son couple avec Stephen ? Ils n’avaient jamais discuté de cette éventualité, tout simplement parce qu’il était bien trop tôt pour y songer. Et pourtant, ils allaient bien devoir le faire. Son attention se reporta en direction de la porte qui venait de s’ouvrir sur le médecin qui allait s’occuper d’elle et c’est presque en moonwalk que Leah se dirigea vers l’intérieur du cabinet. Ses membres étaient tendus au maximum, à croire qu’elle s’apprêtait à passer sur le bûcher et non pas une simple échographie. Mais symboliquement, ce rendez-vous représentait énormément et l’idée de voir l’image s’afficher la plongeait dans une anxiété encore plus exacerbée. Le médecin commença à lui poser des questions, et même en y mettant toute sa bonne volonté, Leah ne parvint même pas à ouvrir la bouche. Elle se contenta d’observer Jules de biais, comme si celle-ci avait une espèce de science infuse lui permettant de répondre à sa place alors qu’elles ne se connaissaient pratiquement pas ; une logique implacable made in Baumann. « On a fait une prise de sang. » Oui, voilà. Accrochée à son dossier comme s’il s’agissait là d’un objet de grande valeur, elle consenti toutefois à le donner à la brune qui le tendit directement au médecin qui s’en empara tout en observant les deux jeunes femmes avec curiosité.  « Le test de grossesse est positif. » Et ça aussi. Leah avait l’impression de sécher devant une feuille d’examen aux questions les plus simples, mais elle était tétanisée. Elle resta muette, observant l’homme qui feuilletait rapidement son maigre dossier tout en se demandant si ce dernier n’était déjà pas estampillé d’une mention « future mère indigne. » ou quelque chose du genre. « Bien, on va pouvoir commencer, vous pouvez vous assoir. » La brunette se laissa tomber sur sa chaise, son regard alternant entre Jules et ce médecin, comme si elle n’était absolument pas la personne concernée par ce rendez-vous. « Vous avez un taux élevé pour un début de grossesse, est-ce que vous avez en tête votre date de dernières règles ? Et est-ce que vous avez pu noter des changements, une plus grande fatigue par exemple ou d’autres détails qui vous semblent anormaux ? » Un taux élevé ? Un taux de quoi élevé comment ? Elle fronça les sourcils, avant de réaliser qu’une question découlait de cette première analyse. Bon, on en était là. D’accord. Leah se mordit la lèvre tout en réfléchissant, son cycle menstruel n’ayant jamais été un sujet de conversation habituel pour elle. « Je… Mi-mars je crois. Je n’ai pas la date exacte en tête… Désolée. » Grimaça-t-elle sans savoir si elle avait réellement besoin de s’excuser ou non. « Je me sens fatiguée parfois oui. Et j’ai tendance à être plus pâle que d’habitude… En dehors de ça, ça va. » La jeune femme se tordait les mains, signe évident que sa nervosité était à son apothéose. Ceci était un rendez-vous qu’elle aurait dû avoir avec Stephen, il aurait réussi à la rassurer et à la convaincre que tout irait bien. Mais sans savoir qu’il allait potentiellement devenir papa, difficile pour lui d’être présent. Elle tourna la tête une nouvelle fois en direction de Jules qui gardait son sourire rassurant et elle le lui rendit, ravie de ne pas avoir à affronter ça toute seule en attendant. « Vous avez peut-être une petite carence en fer, c’est relativement fréquent chez les femmes enceintes. Rien de grave, mais il est important d’y remédier rapidement car cela pourrait vous amener à faire de l’anémie et ça, ça serait plus embêtant. Je vais vous faire faire une nouvelle prise de sang pour confirmer. » Il lui sourit, mais le visage de Leah laissait transparaître toute sa panique intérieure. Elle l’observa appuyer sur un bouton, sans doute pour faire venir quelqu’un qui s’occuperait de ladite prise de sang. 





AVENGEDINCHAINS


it will be alright
 But nothing heals the past like time  And they can't steal the love you're born to find
Revenir en haut Aller en bas
Juliana Rhodes
Juliana Rhodes
l'histoire sans fin
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 32 ans (23/05)
SURNOM : Jules, à force de l'utiliser, j'en oublie presque mon vrai prénom
STATUT : En couple depuis trois ans et bien déterminée à le rester malgré les difficultés
MÉTIER : Bibliothécaire spécialisée dans les romans jeunesses, une passion et une vocation
LOGEMENT : Appartement #95 à Toowong que je partage avec Alfie... Ainsi que des colocataires un peu envahissant, deux rats et une tortue.
Little big adventure ✿ Leah Giphy
POSTS : 772 POINTS : 210

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Ainée d'une famille de cinq enfants ✿ A perdu son père à l'âge de onze ans ✿ Est passionnée par les livres ✿ Est maniaque et psychorigide mais tente de se soigner ✿ Est amoureuse depuis trois ans de celui qu'elle considère comme l'homme de sa vie ✿ Exerce le métier qu'elle a toujours rêvé de pouvoir faire ✿ Rêve secrètement de vivre les happy ends de contes de fées
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : (10/10) Leonardo #1Stephen, Leah & Alfie #1Tad #2Eva #1Alfie #3Ariane #1Evelyn #1Norah #1Leah #2Caleb & Stephen #1
RPs TERMINÉS : Harvey #1Stephen #1Tad #1Asher #1Leah #1Harvey #2Alfie & Ariane #1Joseph #1Alfie & Joseph #1Asher #2Caleb #1Alfie #1Alfie #2
PSEUDO : Watermelon
AVATAR : Jenna-Louise Coleman
CRÉDITS : Century Sex
DC : Primousse
INSCRIT LE : 18/03/2019
http://www.30yearsstillyoung.com/t23445-a-room-without-books-is-like-a-body-without-a-soul-juliana-rhodes#950001 http://www.30yearsstillyoung.com/t23470-you-get-in-life-what-you-have-the-courage-to-ask-for-juliana-rhodes#951283 http://www.30yearsstillyoung.com/t23469-juliana-rhodes

Little big adventure ✿ Leah Empty
Message(#) Sujet: Re: Little big adventure ✿ Leah Little big adventure ✿ Leah EmptyMar 17 Sep - 23:46




Little big adventure

@Leah Baumann & Juliana Rhodes



L’attitude de Leah face à cette grossesse n’est absolument pas rassurante. J’ai l’impression que non seulement elle ne réalise pas vraiment ce qui est en train de lui arriver, mais aussi qu’elle n’accepte pas vraiment le peu qu’elle réalise. Une chose est sûre, elle n’a pas l’air prête du tout pour que sa vie soit bouleversée par un petit être humain dont elle aura la charge pendant environ dix-huit, voire plus, parce que j’imagine sans peine que nos enfants sont à notre charge toute notre vie même lorsqu’ils se construisent en dehors du foyer familial. Je ne connais pas bien cette fille, je ne suis donc pas très bien placée pour lui faire la morale ou lui remettre les idées en place. Je me contente donc de faire de mon mieux pour l’épauler et lui faire prendre les bonnes décisions. Je me suis renseignée sur les examens médicaux à pratiquer, sur les échéances importantes, sur l’alimentation à respecter, sur les visites obligatoires, sur les déclarations à effectuer, sur les démarches à mettre en route dès maintenant même si l’enfant ne viendra au monde que dans plusieurs mois et je l’ai harcelée de textos pour qu’elle prenne bien tout en compte. Je suis certainement beaucoup trop lourde avec elle, d’autant plus que nous ne sommes pas assez proches pour que je sois dans cette salle d’attente avec elle à ce moment précis, mais je ne peux vraiment pas faire autrement. Je sais qu’elle n’a pas encore partagé cette annonce choc avec Stephen et je me sens déjà assez coupable de ne pas pouvoir lui en parler, il faut donc impérativement que je me rende utile et il n’y a qu’en épaulant Leah que j’ai la sensation de faire quelque chose de bien. A la maison avec Alfie, je dois supporter les silences pesants et tenir ma langue pour ne pas lâcher la bombe que je viens d’apprendre – et qui risquerais de remettre sur le tapis la conversation horrible que nous avons eu à propos d’une éventuelle descendance, il est donc dans mon intérêt de tenir ma langue – alors m’investir dans autre chose est essentiel. Si je peux en plus faire quelque chose d’utile, c’est mieux. « Bien sûr que si tu arriveras à gérer, tu n’auras pas vraiment le choix. » Devant un bébé qui a besoin de sa maman, elle apprendra, comme le font toutes les mamans du monde. Ce ne sera pas facile pour elle qui ne semble pas avoir un penchant très marqué pour la maternité, mais au fil des mois, ça deviendra plus facile et elle grandira avec cet enfant à qui elle aura décidé de donner la vie malgré une arrivée surprise. Malgré tout, je me rends compte que mes propos peuvent être un peu durs et je ne veux surtout pas la faire flipper. « Ce que je veux dire, c’est que tu auras tous tes proches autour de toi, ça se passera très bien. » En tout cas, moi je serais là, parce qu’en étant avec Stephen, Leah intègre ma famille bizarrement composée et je ne me vois pas la laisser tomber. Vivre sa grossesse à distance va être incroyablement difficile parce que je suis évidemment jalouse de voir qu’elle a droit à ce bonheur qui me fait tellement envie mais qui reste – et restera – inaccessible.

Devant le médecin, dans le cabinet médical, les choses sont très loin de s’arranger pour Leah qui a l’air paniquée et déboussolée devant un examen des plus classiques. Heureusement que nous avons précisé dès le départ qui était enceinte, le gynécologue aurait totalement pu croire que c’était de moi dont il s’agissait et non pas de Leah. Je prends la parole à sa place, essayant de l’inclure dans la conversation dont elle est censée être l’élément centrale. Je ne veux pas lui voler son moment mais elle a l’air de compter sur moi pour prononcer toutes les paroles qui restent coincées dans sa gorge alors je fais de mon mieux, guettant son approbation à chaque phrase sans réussir à savoir si je l’ai réellement obtenue ou non. Elle arrive quand même à répondre aux questions qu’on lui pose et je me retiens de préciser que sa pâleur doit sûrement être plus liée à son niveau d’anxiété général qu’à une carence en fer. Mais si le médecin le dit, c’est que ça doit être vrai. Se rend-il compte de l’état de détresse émotionnel dans lequel se trouve Leah ? Si ce n’est pas le cas, c’est qu’il n’est vraiment pas très doué, je crois que ça se sent à des kilomètres. Enfin, j’imagine que si je le ressens, c’est surtout parce que je le sais et si elle ne m’avait rien dit lors de l’anniversaire d’Anabel, j’aurais sûrement supposé qu’elle était juste souffrante comme elle semblait l’indiquer. Stephen aussi n’a rien vu, ou alors il fait bien semblant. Une personne entre dans la pièce, appelée par le médecin et je suis étonnée de me rendre compte qu’il fait pratiquer ses analyses sur place. Il doit décidément disposer de moyens peu courants parmi ses confrères car je n’ai jamais vu ça auparavant. « Si vous voulez bien me suivre. » Demande-t-elle à Leah après une brève explication de la part du médecin. « Je t’attends ici. » Je précise alors, l’exhortant au passage à se lever pour suivre l’infirmière parce que je crains un instant qu’elle reste plantée là sans trop savoir ce qu’elle a à faire. Je ne sais pas qui d’elle ou de moi se sent le moins à sa place mais je m’efforce d’avoir l’air suffisamment assurée pour deux. « Nous procéderons ensuite à l’examen. » La porte se referme derrière Leah et je pianote nerveusement sur le bureau désormais vide, écoutant le bruit du médecin qui s’affaire, hors de ma vue masqué par un paravent qui abrite vraisemblablement la partie examen de son cabinet. Je n’ai plus qu’à prier pour que cette échographie n’accentue pas la nervosité de Leah et lui permette justement de rendre tout ceci un peu plus réel mais aussi un peu plus acceptable à ses yeux. J’aimerais tellement pouvoir l’aider davantage. Après ce rendez-vous traumatisant, une virée entre filles s’imposera pour lui changer les idées, je ne veux pas être là que pour les mauvais moments, il faut que je lui prouve que je peux être là pour les bons côtés également.


Code by Sleepy



The universe is big. It’s vast and complicated and ridiculous. And sometimes, very rarely, impossible things just happen and we call them miracles

(c)Miss Pie

Little big adventure ✿ Leah 2eDseF9
Little big adventure ✿ Leah 872289volunteer
Revenir en haut Aller en bas
Leah Baumann
Leah Baumann
la rescapée
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans (08/01)
SURNOM : Bau. Ses frères l'ont toujours appelée comme ça, puis les amis... Même ses parents à la fin.
STATUT : Enfin épanouie.
MÉTIER : Anciennement barmaid au MacTavish, elle a démissionné sur un coup de tête après des mois de frustration à ne plus se plaire à son boulot. Elle est actuellement entrain de passer les tests pour intégrer la caserne des pompiers de Brisbane.
LOGEMENT : #78 Logan City avec Stephen, Anabel, Bruley et le petit pois.
Little big adventure ✿ Leah 1570461162-tumblr-inline-nuxcmtaycz1qlt39u-250
POSTS : 4811 POINTS : 240

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Elle a l'alcool joyeux - Elle a peur des clowns - Elle adore se donner en spectacle - Elle garde bien les secrets - Elle déteste cuisiner, vive les plats déjà préparés!
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Lonnie#2JulealfenTommyLenah#3Raeleah#2Stephen.BCharleyJules#2HadèsAlexAlfeahRosaleah

Univers alternatifs: Lenah-DZRaeleah-DZ
RPs EN ATTENTE :

RPs TERMINÉS : Stephen (FB)MaximilienStephen/DFLehen#4Lehen#5Carter#2Stephen#2AdamLehen#6Lehen#7CarterLehen#8ChadnaLehen#9KaneLehen#10ItziarAsherLehen#11Lehen#12Lehen#14Lehen#13Matteo #1LonnieLehen#16Lehen#15JulianaLehen#18Lehen#14Raelyn (Fb)Lehen#19LeneLeomy#1Lehen#20Cambodge#2Lehen#21HarveyRaelyn-DFLullabyLenah#2Lehen#22AlexCambodge#3Lehen26Romeah#2


RP Abandonnés:
 

AVATAR : Chloé Bennett
CRÉDITS : Stairsjumper (avatar)
DC : Wylda, la marine
INSCRIT LE : 07/09/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t21284-leah-baumann?highlight=leah+baumann http://www.30yearsstillyoung.com/t21340-if-you-can-make-me-smile-i-ll-remember-you-leah-baumann?highlight=leah+baumann http://www.30yearsstillyoung.com/t21758-leah-baumann?highlight=leah+baumann http://www.30yearsstillyoung.com/t21900-leah-baumann?highlight=leah+baumann

Little big adventure ✿ Leah Empty
Message(#) Sujet: Re: Little big adventure ✿ Leah Little big adventure ✿ Leah EmptyJeu 26 Sep - 23:01



Little big adventure .






L’attente permettait à Leah de laisser ses méninges fonctionner à plein régime, ce qui n’était pas forcément une bonne idée si l’on prenait en compte la détresse dans laquelle elle se retrouvait depuis quelque temps maintenant. Son regard se perdait sur les différentes affiches accrochées au mur, certaines montrant des familles ou encore des femmes exposant leur bonheur avec leur bébé. Une sensation qui paraissait inatteignable à une Leah complètement perdue quant à la façon de réagir face à cette bombe qui venait d’arriver dans sa vie. Elle ressentait l’incompréhension de Jules qui elle n’avait jamais caché son envie d’avoir un enfant, même si la brune ignorait à quel point devenir mère lui tenait à cœur. Et même si la jeune femme s’étonnait de ne pas avoir encore ressenti une pointe d’agacement chez Juliana – parce que sa patience était tout bonnement improbable – elle se doutait que la compagne d’Alfie ne devait pas se sentir au mieux à ses côtés dans cette salle. Depuis le début, leur relation avait pris une tournure étrange et peu commune ; entre la presqu’agression de Leah qui l’avait prise pour une potentielle aventure de Stephen et maintenant cette grossesse dont elle seule était dans la confidence, autant dire qu’elles ne partaient pas vraiment sur un bon pied. Et pourtant. Jules s’était investie avec autant de force que si c’était elle qui était tombée enceinte, et si elle n’était pas vraiment du genre à s’épancher, la brunette ne la remercierait jamais assez. Elle ignorait la finalité de toute cette histoire, mais grâce à la libraire elle se sentait moins seule, et c’était déjà beaucoup pour elle. « Bien sûr que si tu arriveras à gérer, tu n’auras pas vraiment le choix. » A nouveau, la brune se montrait optimiste pour deux et lui assurait qu’elle serait capable d’assumer ce qui lui tombait dessus. Leah se raidit légèrement en sentant la nuance fataliste amenée par la jeune femme, mais comme si celle-ci avait perçu ce changement, elle se tourna vers elle en adoucissant ses traits. « Ce que je veux dire, c’est que tu auras tous tes proches autour de toi, ça se passera très bien. » Encore une fois, Leah lui lança un petit sourire destiné à la remercier silencieusement pour son soutien. Même si ses paroles avaient du sens, elles n’arrivaient pas à la détendre totalement. Avoir ses proches avec elle peut-être, mais qu’en serait-il de Stephen ? La brunette réalisa soudainement que tant qu’elle ne lui en aurait pas parlé, elle ne parviendrait pas à venir à bout de l’angoisse qui la tenaillait. « Je l’espère. » Murmura-t-elle sans trop de conviction, relevant les yeux vers le médecin qui leur ouvrait le chemin vers son cabinet, le bras tendu. Le cœur de la jeune femme battait toujours plus vite et menaça carrément de sortir de sa poitrine lorsque l’interrogatoire – ou plutôt les questions de routine, mais à cet instant elle avait l’impression d’être une de ces criminelles qu’on menaçait d’une lampe pour leur soutirer des informations – commença. La gorge nouée, les mots refusaient de sortir et c’est une nouvelle fois Jules qui vint à sa rescousse en répondant à sa place – dans la mesure du possible. Finalement, elle parvint à retrouver un semblant de contenance et à répondre elle-même. Après quelques minutes, sa pâleur fut ce qui semblait le plus inquiéter le médecin en premier lieu, et la décision de refaire une prise de sang fut prise. « Si vous voulez bien me suivre. » A peine un instant après que le docteur n’ait appelé une collaboratrice, cette dernière entra dans le cabinet pour entraîner Leah à sa suite. « Je t’attends ici. » La brune hocha la tête en se relevant, jetant un regard alarmé à son amie avant de porter son attention sur l’infirmière. « Nous procéderons ensuite à l’examen. » Entendit-elle avant de passer la porte et de refermer celle-ci, laissant Jules seule dans le cabinet. La jeune femme traversa une nouvelle fois la salle d’attente mais pour atteindre cette fois une pièce différente qui avait des allures de laboratoire. La petite blonde qui l’accompagnait s’afféra autour d’elle afin de rassembler son matériel et après quelques minutes, Leah fut reconduite vers le cabinet avec quelques millilitres de sang en moins – ce qui ne fit finalement qu’accentuer sa pâleur. Comme un automate, la brunette subissait les évènements plus qu’elle ne les vivait de façon proactive. Jules l’avait traînée ici et à présent, l’examen qu’elle redoutait le plus allait arriver. Ce qui rendrait cette situation beaucoup trop réelle à son goût. « Vous pouvez vous allonger sur la table. » Lui lança le médecin en désignant du menton ladite table tout en refermant son dossier et en se relevant pour se diriger vers elle. La brune lança un regard de biais à Jules, l’implorant silencieusement de venir auprès d’elle. Toujours sans un mot, elle obtempéra et se positionna sur la table en observant avec curiosité le chariot que l’homme amena auprès d’elle. Elle remonta sa blouse et descendit légèrement son pantalon afin de dévoiler son ventre encore plat avant de laisser s’échapper un soupir en fixant désespérément le mur devant elle. « Ca va être un peu froid. » Précisa le médecin en s’emparant d’un tube de gel qu’il pressa pour en faire sortir son contenu sur la peau frissonnante de Leah. Un peu froid, hein ? Serrant les dents, elle le laissa poser la sonde sur son ventre et ferma les yeux, pas certaine de vouloir regarder l’écran qu’il venait d’allumer. Soudain, les battements rapides d’un cœur se firent entendre et le sang de la jeune femme se figea, quand au même moment, la main de Jules vint rejoindre la sienne pour la serrer fort. Lentement, elle tourna la tête vers l’écran et ressentit une légère frustration en constatant qu’elle ne comprenait pas grand-chose à ce qu’elle voyait. Les larmes lui montèrent aux yeux et elle détourna une nouvelle fois le regard, sans parvenir à mettre des mots sur les émotions contradictoires qu’elle ressentait.

***

 « J’ai besoin d’aller boire un verre. » Lança Leah en direction de Juliana, sachant pertinemment que l’alcool n’étant plus une option, seule la compagnie et les conseils avisés de sa partenaire de fortune pourraient l’apaiser un peu avant de rentrer chez elle. « Enfin… Si ça te dit. Et si tu as le temps. Je veux dire, tu en as déjà tellement fait que… » Sa voix se brisa et tout en avançant sur le trottoir, elle plongea ses mains dans ses poches en regardant fixement le sol. La brune était tiraillée entre l'envie de discuter de ce qui venait de se passer et celle d'enterrer cet instant dans les tréfonds de sa mémoire. Dans sa main se tenait le dossier légèrement renfloué par le médecin; l'échographie de datation lui donnait maintenant une idée de précise de la conception de ce bébé: Le Cambodge. Le souvenirs de ce voyage mémorable ne quittaient pas ses pensées et rendaient d'autant plus difficile le silence qu'elle faisait autour de sa grossesse. « Merci pour tout ça Jules. » Lâcha-telle finalement avec sincérité, plongeant son regard troublé dans celui de celle qu'elle considérait de plus en plus comme une amie, même si cette amitié se construisait un peu par la force des choses. 



AVENGEDINCHAINS


it will be alright
 But nothing heals the past like time  And they can't steal the love you're born to find
Revenir en haut Aller en bas
Juliana Rhodes
Juliana Rhodes
l'histoire sans fin
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 32 ans (23/05)
SURNOM : Jules, à force de l'utiliser, j'en oublie presque mon vrai prénom
STATUT : En couple depuis trois ans et bien déterminée à le rester malgré les difficultés
MÉTIER : Bibliothécaire spécialisée dans les romans jeunesses, une passion et une vocation
LOGEMENT : Appartement #95 à Toowong que je partage avec Alfie... Ainsi que des colocataires un peu envahissant, deux rats et une tortue.
Little big adventure ✿ Leah Giphy
POSTS : 772 POINTS : 210

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Ainée d'une famille de cinq enfants ✿ A perdu son père à l'âge de onze ans ✿ Est passionnée par les livres ✿ Est maniaque et psychorigide mais tente de se soigner ✿ Est amoureuse depuis trois ans de celui qu'elle considère comme l'homme de sa vie ✿ Exerce le métier qu'elle a toujours rêvé de pouvoir faire ✿ Rêve secrètement de vivre les happy ends de contes de fées
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : (10/10) Leonardo #1Stephen, Leah & Alfie #1Tad #2Eva #1Alfie #3Ariane #1Evelyn #1Norah #1Leah #2Caleb & Stephen #1
RPs TERMINÉS : Harvey #1Stephen #1Tad #1Asher #1Leah #1Harvey #2Alfie & Ariane #1Joseph #1Alfie & Joseph #1Asher #2Caleb #1Alfie #1Alfie #2
PSEUDO : Watermelon
AVATAR : Jenna-Louise Coleman
CRÉDITS : Century Sex
DC : Primousse
INSCRIT LE : 18/03/2019
http://www.30yearsstillyoung.com/t23445-a-room-without-books-is-like-a-body-without-a-soul-juliana-rhodes#950001 http://www.30yearsstillyoung.com/t23470-you-get-in-life-what-you-have-the-courage-to-ask-for-juliana-rhodes#951283 http://www.30yearsstillyoung.com/t23469-juliana-rhodes

Little big adventure ✿ Leah Empty
Message(#) Sujet: Re: Little big adventure ✿ Leah Little big adventure ✿ Leah EmptyVen 27 Sep - 21:38




Little big adventure

@Leah Baumann & Juliana Rhodes



L’attente est longue, le silence est pesant et je me surprends à regarder ma montre pas moins de quatre fois en l’espace de deux minutes. Pourtant, les prélèvements de Leah sont plutôt rapides et cette dernière est vite reconduite dans le cabinet où le médecin lui impose de s’allonger sur la table d’examen. Le regard de Leah croise le mien et, sans qu’elle ait besoin de dire un mot, c’est à ses côtés que je me retrouve, la main dans la sienne, comme un couple s’apprêtant à découvrir sa petite merveille. Pourtant, je sais que ce geste n’est pas motivé par une émotion positive mais bien par l’angoisse qui lui noue l’estomac et qui est clairement perceptible dans son regard. Les battements du cœur du bébé se font entendre et l’image qui apparait à l’écran, explicitée par le médecin qui nous détaille chaque image avec précision, me font monter les larmes aux yeux. Leah broie ma main dans la sienne et je m’efforce de ne pas perdre des doigts dans cette opération tout en restant obnubilée par le petit écran et les explications qui s’enchainent, les unes après les autres, difficilement compréhensibles pour certaines et renvoyant Leah à ses doutes et à ses incertitudes. J’aimerais tellement qu’elle voit tout ça de la manière dont moi je le perçois. Je trouve ça beau, elle va donner la vie, il y a un petit être humain qui grandit en elle et qu’elle est en train d’aider à être assez fort pour pouvoir affronter le monde extérieur. Il est si petit encore et pourtant si grand et déjà si conscient du monde qui l’entoure. J’ai beau savoir que pour Alfie, la famille n’est pas une priorité, je ne peux pas m’empêcher d’avoir envie de vivre ça un jour quand je vois des images pareilles. Je donnerais tellement pour être à la place de Leah, pour que ce petit cœur ce soit dans mon ventre qu’il soit en train de battre et non pas dans le sien, que ce soit mon rôle de l’aimer, de le protéger et de le guider dans ses premiers pas. Je crois que je ne comprendrais jamais pourquoi Alfie n’a pas envie de vivre une chose aussi fabuleuse que de devenir parent mais c’est quelque chose qui ne se contrôle pas et qui ne s’impose pas, c’est donc mes propres rêves que je dois mettre de côté, parce que le perdre serait beaucoup trop dur et que ce n’est pas un choix que je suis capable de faire. En temps normal, j’arrive à peu près à gérer parce que je n’y suis pas confrontée mais là, c’est vraiment beaucoup trop pour moi et je peine à retenir mes larmes. Le médecin doit définitivement croire qu’on est en couple et si jamais Leah décide de choisir le même praticien pour les rendez-vous qui auront lieu en présence de Stephen, il va vraiment se demander qui sont ces dingues qui vont accueillir un bébé. Espérons malgré tout qu’il n’alerte pas les autorités compétentes par peur qu’on lui reproche quelque chose si cette histoire venait à tourner au vinaigre.

***

L’air frais redonne un peu de couleurs au visage pâle de Leah mais elle n’a quand même pas l’air au mieux de sa forme et il est absolument évident que je ne vais pas la laisser plantée là sans me soucier de ce qui lui arrive après ce rendez-vous coup de poing qui lui a enfin donné les informations qu’elle attendait depuis pas mal de temps. Je veux recueillir ses impressions, être là pour l’encourager, discuter avec elle de ce qu’elle compte faire par la suite et surtout prêter une oreille attentive à ce qu’elle aurait besoin de confier pour pouvoir l’épauler un maximum. Je ne sais pas si elle a besoin de conseils ou simplement envie de parler et de se libérer de ce poids qui pèse sur ses épaules mais peu importe, je serais là quoi qu’il advienne. « Bien sûr que j’ai le temps. » Tout le temps qu’il faudra pour que les larmes que je perçois dans le ton de sa voix se tarissent et qu’elle retrouve un semblant de sourire. « Je resterais avec toi autant que tu le souhaites, tu n’es pas seule. » Je ne sais pas pourquoi lui dire qu’elle est entourée me parait être aussi essentiel mais ça me semble primordial. Je veux qu’elle sache qu’elle pourra toujours compter sur moi et qu’elle comprenne que si une inconnue peut lui apporter son soutien c’est que ses proches le feront également, aucun doute là-dessus. « Tu n’as vraiment pas à me remercier, c’est avec plaisir. » Peut-être que je commence à vivre un peu par procuration cette grossesse, peut-être que ce n’est pas très sain, peut-être que la naissance de ce bébé me tient un peu trop à cœur mais finalement je m’en fous, tant que je lui suis utile, ça n’a aucune importance. Nous nous attablons à l’intérieur du premier café venu. L’endroit est petit mais l’ambiance plutôt chaleureuse et je laisse Leah commander avant de demander un basique thé à la menthe. Le serveur repart et je me décide à briser le silence qui s’installe entre nous. « J’imagine que c’est encore un peu flou tout ça, mais tu as une idée de ce que tu veux faire ? »  C’est important qu’elle arrive à s’organiser et à établir un petit planning mental qui lui évitera de s’égarer totalement sur ce chemin qu’elle ne maitrise pas. Elle a l’air d’être totalement incapable de prendre une décision vue l’état dans lequel elle se trouve, mais je reste persuadée qu’au fond d’elle, elle sait ce qu’elle doit faire, elle a juste besoin de s’éclaircir un peu les idées pour trouver la solution. « Je sais que ça te gonfle que je n’arrête pas de te le répéter, mais tu dois vraiment en parler à Stephen et je ne dis pas ça juste parce que c’est Stephen mais surtout parce que tu as vraiment besoin de soutien et on sait toutes les deux que le mien ne te suffit pas. » Je ne partage pas sa vie au quotidien, moi, je ne serais pas là en permanence pour l’aider à élever cet enfant, même si je serais évidemment ravie de pouvoir lui apporter tout l’amour qu’une tante – oui on va dire que je le serais même si ce statut ne s’applique pas à moi – peut lui donner. « Pourquoi est-ce que tu as aussi peur de le lui dire ? » Stephen est un papa formidable, il le prouve en permanence avec Anabel, alors il sera tout aussi merveilleux pour ce second enfant, j’en suis certaine.


Code by Sleepy



The universe is big. It’s vast and complicated and ridiculous. And sometimes, very rarely, impossible things just happen and we call them miracles

(c)Miss Pie

Little big adventure ✿ Leah 2eDseF9
Little big adventure ✿ Leah 872289volunteer
Revenir en haut Aller en bas
Leah Baumann
Leah Baumann
la rescapée
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans (08/01)
SURNOM : Bau. Ses frères l'ont toujours appelée comme ça, puis les amis... Même ses parents à la fin.
STATUT : Enfin épanouie.
MÉTIER : Anciennement barmaid au MacTavish, elle a démissionné sur un coup de tête après des mois de frustration à ne plus se plaire à son boulot. Elle est actuellement entrain de passer les tests pour intégrer la caserne des pompiers de Brisbane.
LOGEMENT : #78 Logan City avec Stephen, Anabel, Bruley et le petit pois.
Little big adventure ✿ Leah 1570461162-tumblr-inline-nuxcmtaycz1qlt39u-250
POSTS : 4811 POINTS : 240

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Elle a l'alcool joyeux - Elle a peur des clowns - Elle adore se donner en spectacle - Elle garde bien les secrets - Elle déteste cuisiner, vive les plats déjà préparés!
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Lonnie#2JulealfenTommyLenah#3Raeleah#2Stephen.BCharleyJules#2HadèsAlexAlfeahRosaleah

Univers alternatifs: Lenah-DZRaeleah-DZ
RPs EN ATTENTE :

RPs TERMINÉS : Stephen (FB)MaximilienStephen/DFLehen#4Lehen#5Carter#2Stephen#2AdamLehen#6Lehen#7CarterLehen#8ChadnaLehen#9KaneLehen#10ItziarAsherLehen#11Lehen#12Lehen#14Lehen#13Matteo #1LonnieLehen#16Lehen#15JulianaLehen#18Lehen#14Raelyn (Fb)Lehen#19LeneLeomy#1Lehen#20Cambodge#2Lehen#21HarveyRaelyn-DFLullabyLenah#2Lehen#22AlexCambodge#3Lehen26Romeah#2


RP Abandonnés:
 

AVATAR : Chloé Bennett
CRÉDITS : Stairsjumper (avatar)
DC : Wylda, la marine
INSCRIT LE : 07/09/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t21284-leah-baumann?highlight=leah+baumann http://www.30yearsstillyoung.com/t21340-if-you-can-make-me-smile-i-ll-remember-you-leah-baumann?highlight=leah+baumann http://www.30yearsstillyoung.com/t21758-leah-baumann?highlight=leah+baumann http://www.30yearsstillyoung.com/t21900-leah-baumann?highlight=leah+baumann

Little big adventure ✿ Leah Empty
Message(#) Sujet: Re: Little big adventure ✿ Leah Little big adventure ✿ Leah EmptyMar 1 Oct - 12:18



Little big adventure .






Dans un monde idéal, c’était Stephen qui aurait dû être à ses côtés et non pas la compagne du cousin de Rachel. Comment est-ce qu’elle s’était retrouvée dans cette situation, Leah n’aurait su le dire avec exactitude. Depuis que sa décision de s’inscrire chez les pompiers avait été prise, la brune avait l’impression de vivre une vie qui n’était pas totalement la sienne, un peu comme si elle observait la scène de loin. Cette grossesse était un évènement imprévu qui la secouait bien plus qu’elle ne se l’avouait à elle-même. En effet, la présence même de ce petit pois exigeait d’elle de prendre des décisions qu’elle n’était pas encore prête à considérer, parce qu’elle ne savait pas elle-même ce qu’elle voulait. C’était précisément pour ça qu’elle n’arrivait pas encore à mettre Stephen dans la confidence, tout simplement parce que quand ça serait fait, son choix serait forcément influencé par le kiné. Voudrait-il de ce bébé ? Ou lui dirait-il qu’il était bien trop tôt pour eux, pour devenir parents alors même qu’ils commençaient tout juste à trouver une stabilité dans ce couple qu’ils étaient les premiers surpris de former, finalement. Dans un cas comme dans l’autre, Leah ne se sentait pas prête à entendre la réponse. Elle avait besoin de temps, besoin de se poser et de réfléchir à ce qu’elle voulait réellement. La jeune femme n’était pas d’un naturel égoïste, mais elle devait bien avouer que pour la première fois, elle avait enfin des perspectives d’avenir autres que celle consistant à bosser derrière un bar pour le restant de ses jours. Et cet évènement venait tout bouleverser. Plus perdue que jamais, la future maman courrait après un temps qu’elle n’avait pas pour prendre sa décision, comme le lui faisait remarquer Jules alors qu’elle l’inscrivait à divers rendez-vous médicaux, comme cette fameuse échographie de datation. Un moment qu’elle vécu intensément, mais pas forcément pour les raisons habituelles. La brunette ressentait davantage de stress et d’angoisse qu’un réel bonheur en voyant apparaître cette image sur l’écran. Juliana cependant ne pouvait pas détourner ses yeux remplis de larmes, et Leah pensa brièvement qu’elle aurait dû être à sa place aujourd’hui ; elle aurait su quoi faire, elle. Main dans la main, les deux jeunes femmes vivaient cet examen ensemble mais avec des émotions contradictoires. La brunette était en proie aux doutes tandis que la libraire voyait les choses d’un point de vue extérieur, ravie de ce qui lui arrivait. Tout ça était bien trop difficile à encaisser pour une Leah au summum de la fragilité, et elle finit par détourner le regard, écoutant d’une oreille les explications brumeuses que leur donnait le médecin. Le seul détail qui retint son attention fut la date présumée de la conception, car celle-ci la renvoya directement vers le Cambodge ; un périple qui avait rapproché le couple d’une manière indescriptible. Leah savait que tout risquait désormais de basculer et que ce bébé mettait en péril ce qu’ils étaient parvenus à construire jusqu’ici, et c’était bien ce qui l’effrayait. C’est dans un quasi silence que le reste du rendez-vous se passa, et la brune eut bien du mal à retenir des larmes de désarroi face à ce qui lui tombait sur la tête. Refusant de se laisser aller, elle sortit de l’établissement en inspirant une longue bouffée d’air frais, heureuse d’être enfin libérée de cet espace confiné qui lui donnait des sueurs froides. Elle tourna la tête vers Juliana, un air reconnaissant sur le visage. Cette fille ne la connaissait presque pas, et pourtant elle était là à la soutenir alors que rien ne l’y obligeait. Son attitude calme rassurait énormément Leah, et elle sentait qu’elle avait encore un peu besoin de cette présence apaisante avant de reprendre la direction de l’appartement. C’est ainsi qu’elle proposa avec hésitation – non pas par manque d’envie mais bien parce qu’elle n’avait pas envie de la déranger plus que nécessaire – à la jeune femme de l’accompagner pour boire un verre, histoire de se remettre des émotions de la journée. « Bien sûr que j’ai le temps. Je resterais avec toi autant que tu le souhaites, tu n’es pas seule. » Un début de sourire étira les lèvres de la brunette, rassurée sur le fait qu’elle ne ferait pas face trop vite à la solitude. Jules était définitivement une sainte. « Tu n’as vraiment pas à me remercier, c’est avec plaisir. » Ajouta-t-elle après que Leah l’eut remerciée, déclenchant un nouveau sourire timide chez la future maman. Elle disait peut-être ça par principe, mais ses paroles la réconfortaient quand même. « C’est gentil. Et évidemment que si je dois te remercier… Quand je vois tout ce que tu fais alors que tu n’y es pas du tout obligée, je veux dire… » Sa voix se brisa un peu et elle releva les yeux vers le ciel afin de s’empêcher de fondre en larmes en plein milieu de la rue. « … Juste, merci. » Reprit-elle avec un peu plus de conviction, se dirigeant avec elle vers une artère un peu plus fréquentée afin de tomber sur un café où elles pourraient se poser un peu pour discuter. Elles passèrent rapidement commande – Leah se força à commander un thé pour faire bonne figure même si elle se serait volontiers envoyé un shot de téquila pour la peine – et une fois que le serveur eut tourné les talons, le regard de Jules se posa sur elle.  « J’imagine que c’est encore un peu flou tout ça, mais tu as une idée de ce que tu veux faire ? »  Les lèvres de Leah tremblèrent légèrement tandis qu’elle secouait la tête, un air dépité sur le visage. Autant être honnête ; elle était paumée. « Je sais que ça te gonfle que je n’arrête pas de te le répéter, mais tu dois vraiment en parler à Stephen et je ne dis pas ça juste parce que c’est Stephen mais surtout parce que tu as vraiment besoin de soutien et on sait toutes les deux que le mien ne te suffit pas. » La brune comprenait parfaitement son point de vue, et elle savait qu’elle avait raison. Mais se rendre compte de ça ne rendait pas les choses moins compliquées, en tout cas pour elle. Sur le papier, tout était simple… Mais la réalité était bien plus difficile à affronter. « Pourquoi est-ce que tu as aussi peur de le lui dire ? » Sa question était légitime et Leah décida d’être franche avec elle, même si elle savait d’avance que son discours n’aurait peut-être pas le moindre sens pour la brune. « J’appréhende sa réaction. » Elle releva le nez vers Jules, penchant la tête sur le côté en passant sa main dans ses cheveux avant de se laisser retomber en arrière, son pied bougeant de manière frénétique avec nervosité. « Je sais que ça va te paraître étrange, mais j’ai peur qu’il me dise qu’il veut de ce bébé. Mais j’ai aussi peur qu’il me dise qu’il n’en veut pas. » Elle grimaça légèrement, sachant pertinemment que Juliana ne comprendrait probablement pas. « Je me sens pas prête à être mère, on n’en a jamais discuté. J’ai des projets, je… » Elle prit une profonde inspiration en sentant les larmes pointer une nouvelle fois le bout de leur nez. « … Je sais pas ce que je ferais s’il me dit qu’il est prêt, lui. Il a déjà Anabel, il travaille avec des bébés… Et moi j’y connais rien du tout. D’un autre côté, imagine qu’il me dit qu’il me sort qu’il est pas prêt à ça, je fais quoi moi ? Je le prends comment ? » Autant d’alternatives qu’elle ne se sentait pas de taille à affronter, pas maintenant. « Tu dois me prendre pour une folle… » Marmonna-t-elle en soupirant, plongeant sa tête dans ses mains avec lassitude.



AVENGEDINCHAINS


it will be alright
 But nothing heals the past like time  And they can't steal the love you're born to find
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Little big adventure ✿ Leah Empty
Message(#) Sujet: Re: Little big adventure ✿ Leah Little big adventure ✿ Leah Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

Little big adventure ✿ Leah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: logan city :: pacific wellness
-