AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 Way down we go || Cian

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thomas Owens-Beauregard
le changement de bord
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 39 ans
SURNOM : Tom, Tomus, Tommy
STATUT : Marié à Myrddin depuis le 10.10.2018
MÉTIER : Amiral de la Royal Navy, n'est plus embarqué depuis presque deux ans mais ne changerait de métier pour rien au monde
LOGEMENT : heureux locataire d'un duplex avec Myrddin à Toowong
Way down we go || Cian 8ix5
POSTS : 4514 POINTS : 1815

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : amiral de la royal navy, la mer à longtemps été sa maison • Père de deux enfants, ex mari de leur mère, son mariage ne le rendait plus heureux • Ses enfants sont tout pour lui • Ainé des Beauregard, il donnerait sa vie pour ses frères • Fils aimé, fils prodige, Thomas sait qu'il décevra son père avec son divorce • Il joue de la guitare, aime le bon vin et a de nombreuses histoires à raconter • Avec un divorce, les enfants d'un foyer malheureux à deux foyer heureux
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : 13/∞
Levi #1Jasper #1Alex #1Wylda #Téodora #1Freya #1EzraJillian #1Cassandra #1Cian #5Cian #6

- dimension zombie/fantôme
JamesonStephen BLéo

RPs TERMINÉS : CharlieCian #3Cian #2 (fb)ElwynAuden #1Elora #3
PSEUDO : Sundae
AVATAR : Tom- WayTooSexy- Hiddleston
CRÉDITS : Avatar moi, dessin du profil Joseph ♥
DC : Clément
INSCRIT LE : 12/03/2015
http://www.30yearsstillyoung.com/t1034-tom-o-etre-a-l-heure-c-est-deja-etre-en-retard http://www.30yearsstillyoung.com/t11396-i-know-the-voices-in-my-head-aren-t-real-but-damn-they-have-some-great-ideas

Way down we go || Cian Empty
Message(#) Sujet: Way down we go || Cian Way down we go || Cian EmptySam 10 Aoû - 16:59



C'est avec un certain étonnement que je me rends compte que je ne suis pas le premier à arriver au navire ce matin alors qu'il n'est que 7h. En général je suis celui qui arrive avant tout le monde et qui commence la vérification seul, dans le calme, avant que le reste de l'équipage n'arrive. Mais aujourd'hui, lorsque j'arrive à l'endroit où est amarré le porte hélicoptère que nous emmenons en mer aujourd'hui, je reconnais la silhouette de Nicolas qui est assit sur une pierre, sac à dos devant lui. Lorsque je m'approche et qu'il m'aperçoit il se lève directement. Avec un sourire et un simple signe de la main je lui indique de se détendre.  « T'es bien matinal dis-donc» souriais-je en lui faisant signe de me suivre.  « J'avais juste envie de ne pas être en retard...» répond-t-il en haussant les épaules  « Du coup tu viens une heure plus tôt … ?» demandais-je, sourire amusé sur les lèvres. Du coin de l'oeil je le vois rougir et baisser le regard, l'air désolé  «relax, je rigole » me reprenais-je en montant sur le pont du navire  «je préfère ça que le retard, mais ça tu le sais déjà » expliquais-je alors que je le laisse me rejoindre.

Ainsi, je passe une bonne heure à lui montrer le bateau, les différents niveaux, mais ne m'attarde pas trop au niveau de la salle des machines, étant donné que notre place à nous est en haut, à côté du commandant de bord. Etant donné qu'il nous reste encore plus de 30 minutes avant l'arrivée du reste de l'équipage, je commence déjà à lui expliquer rapidement le fonctionnement des différents écrans, des cartes et des commandes. C'est une joie immense qui m'abrite lorsque je remarque à quel point le jeune soldat est sincèrement intéressé par tout ce que je lui explique. Ses questions sont nombreuses, mais pertinentes et montrent bien son esprit vif et critique.

A 7h30 tapante, je vois les autres soldats arriver à bord et à 9h tous les soldats qui participent à cet exercice sont arrivé à bord, dont Sullivan et Sam ainsi qu'une centaines d'autres collègues, nouveaux ou anciens. «L'entraînement d'aujourd'hui durera 48h» explique l'amiral de la flotte  «pendant 48h nous naviguerons en haute mer et nous nous adonnerons à différents exercices» son regard glisse sur l'équipage  « Dans un premier temps nous allons simuler un atterrissage d'urgence d'un hélicoptère qui sera piloté par Atwood et ...» je vois bien le coup d’œil que Sullivan me lance mais n'y répond pas et fini par décrocher complètement de son discours.

Depuis notre dernier échange de sms c'est silence radio entre nous. Aucun n'ayant envie de faire le premier pas vers l'autre  et ça fait déjà 48h que cela dur. En général nos disputent ont beau être nombreuses, elles ne durent jamais plus de 24h. Le lendemain tout est oublié mais pas cette fois-ci. Serait-ce la dispute de trop ? Aurais-je réellement manqué de tact en le mettant face à la réalité de la chose ? J'aurais peut-être dû essayer de le comprendre d'avantage, mettre à sa place et tout. Mais c'est tellement difficile. Il vit une situation que je n'ai jamais vécue et il ne m'aide pas à essayer de le comprendre. Il pourrait être une vraie femme par moment.

 «Beauregard, vous avez quelque chose à ajouter ? » me sort Sullivan de mes pensées. Je relève mon regard et ai une seconde de latence avant de secouer la tête  «Non, pas le moins du monde » indiquais-je en croisant mes mains derrière mon dos  « Très bien, alors chacun à son post, nous larguons les amarres dans cinq minutes» après un dernier salut militaire, les gens se dispersent et j'attends que Nicolas me rejoigne avant de monter à nouveau à la cabine.

 «Bon, tu te met là et tu observe, ok ? »  indiquais-je au jeune homme alors que je me place aux commandes du navire. 3600 tonnes, deux moteurs de 5000 chevaux et un simple joystick pour contrôler le tout. Même après 20 ans de carrière ça m'impressionnera toujours. J'ai, certes, sorti des navires bien plus gros et plus puissant du port, mais ça reste incroyablement grisant. La pression est énorme, surtout au début pour éloigner le navire de la bordure. Mais je n'ai pas été meilleur de mes classes pour rien ! Une fois le bateau éloigné suffisamment du quai et bien orienté vers la mer, j'envoie un message à la machinerie pour qu'ils mettent un peu les gaz. Et lorsque je sens le planché vrombir sous mes pieds, mon cœur s'accélère  en même temps que le navire, tandis qu'un sourire serein étire mes lèvres. Je ne me lasserais jamais de cette sensation. Fondant la mer avec une facilité déconcertante, le porte hélicoptère s'engage dans la voie maritime qui lui est réservé et nous nous éloignons rapidement de Brisbane.  « C'est parfait Beauregard» déclare l'amiral derrière moi  «Hemsworth ?»  interpelle-t-il Nicolas qui se tourne rapidement vers son supérieur  « Vous pouvez rejoindre les autres en bas et participer aux différents excercices» Hochant la tête, je  lance un coup d’œil à Nicolas  «Tu vas rester avec Sam et tu fais exactement tout ce qu'il te dit de faire, ok ? » lui glissais-je à l'oreille avant de lui offrir un clin d’œil et un sourire rassurant à mon petit brun avant de lui mettre une tape sur l'épaule.

Je l'observe s'en aller, puis me laisse tomber sur le siège et soupire doucement.  «Tu n'as pas été très attentif lors de mon explication tout à l'heure » reprend Sullivan. Ce qu'il dit n'est pas une question mais une constatation. Et je n'ai pas d'autre choix que d'approuver.  « Si cette histoire concerne Atwood, je veux que vous mettiez tout cela de côté pendant les 48 prochaines heures, compris ?» je grimace  «Est-ce que vous m'avez entendu ? » redemande l'amiral de la flotte en haussant la voix  «Oui, chef » dis-je en me redressant.  «Parfait. Vous pouvez dire à Atwood de décoller »

Me redressant, j'appuie sur le bouton de la communication  « EC-135 T2+ est-ce que vous me recevez ?» demandais-je. Je n'attend pas plus de 5 secondes avant d'entendre la voix de Cian à l'autre bout, me confirmant la réception de mon message  « Vous pouvez décoller. Nos coordonnés sont 27.4698° S, 153.0251° E » je lance un coup à ma montre  «On vous attend pour 10h32  » reprenais-je  «Et n'oubliez pas que votre mission s'est de ne pas vous crasher sur le pont pour ne pas faire plus de dégâts qu'il y en a déjà à bord » ne puis-je m'empêcher d'ajouter. Sullivan va me tuer et Cian aussi, il connaît parfaitement l'exercice. Mais la rancœur est bien trop grande.  Je relâche le bouton pour couper la communication et observe le tableau qui indique les coordonnés afin de stopper le navire au point exacte que j'ai donné à Cian.


Oh my Mistress I bow down to thee,
The ocean has its own melody as most think its cruel, but if thy know it well, Thy will then know it wear the most precious jewel, poseidon himself bows down to the goddess, as he knows the beauty and the ever lasting brightness.


Way down we go || Cian 371680844:
 
Revenir en haut Aller en bas
Cían Atwood
le vert marine
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Trente-neuf ans - (21.04.1980)
SURNOM : Cici par sa nièce, "mon lapin" par son idiot de meilleur ami. Pour les autres ce sera Cían
STATUT : Célibataire et malheureux.
MÉTIER : Amiral au sein de la Royal Navy, pilote de l'aéronautique navale.
LOGEMENT : Un loft à spring hill, #51.
Way down we go || Cian Tumblr_ofrzqrdC0Z1r1jkh3o5_250
POSTS : 3590 POINTS : 1035

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Irlandais pur souche, est à Brisbane depuis ses 15 ans △ a perdu sa petite sœur il y a 24 ans. c’était un accident, mais Cian se sent responsable et ne s’en ai jamais réellement remis △ végétarien △ fume beaucoup trop et continue à consommer de l’herbe occasionnellement △ parle gaélique et jure constamment dans cette langue △ est bénévole auprès des enfants malades à l’hôpital St-Vincent △ considère sa nièce comme sa fille △ a fait le tour du monde en naviguant avec la navy.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : Way down we go || Cian 4nZI9lO
EAVAN #2 & EAVAN #3 △ i wanna give you wild love, the kind that never slows down. i wanna take you high up, let our hearts be the only sound. i wanna go where the lights burn low and you're only mine. i wanna give you wild love

Way down we go || Cian Tumblr_o8iw5ws4Q11ra8x1ao4_500
THOMAS #4 & THOMAS & CLEMENT △ if i was dying on my knees. you would be the one to rescue me. and if you were drowned at sea, i'd give you my lungs so you could breathe. i've got you brother.

Way down we go || Cian 80dac129d23506dd534d4045b0c9d72d
CHARLIE △ i would walk a million miles, just to see you smile until the day i die. oh, i need you by my side, we get high on life, until the day we die.

LeoFreyaJessian

RPs TERMINÉS : Thomas #1 (fb)Charlie #1JohnCharlie #3 (fb)Thomas #2 (fb)Thomas #3Eavan #1Charlie #2
PSEUDO : paindep.
AVATAR : Aaron Paul.
CRÉDITS : (avatar) maverick.
DC : l'enfant caché, Elora & la tempête émotionnelle, Bailey.
INSCRIT LE : 26/12/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t24111-craving-something-i-can-feel-cian http://www.30yearsstillyoung.com/t24185-cian-craving-something-i-can-feel http://www.30yearsstillyoung.com/t24301-cian-atwood

Way down we go || Cian Empty
Message(#) Sujet: Re: Way down we go || Cian Way down we go || Cian EmptyLun 12 Aoû - 0:00



Way down we go
Thomas & Cian


Je n’ai rien dormi de la nuit. Absolument rien. Alors que me voilà en chemin pour embarquer sur une mission de 48 heures en haute mer. Je ne sais pas comment je vais tenir le coup, mais je n’ai pas le choix. Je sais parfaitement que Sullivan va gueuler en me voyant vérifier mon téléphone trop souvent, mais Eavan doit sortir de l’hôpital aujourd’hui et j’ai besoin d’avoir de ses nouvelles. Hier, elle nous a fait une belle frayeur. J’étais au sport et je n’ai pas vu que son amie m’avait appelé une dizaine de fois. Lorsque j’ai lu le message qu’elle avait finit par m’envoyer, j’ai cru tourner de l’œil. Eavan a été admise à l’hôpital en urgence, car quelque chose n’allait pas avec sa grossesse. Je ne suis jamais parti aussi vite de la salle de sport. J’ai probablement grillé quelques feux rouges en chemin, mais je m’en fichais. Il fallait que je la voie. Lorsque je suis arrivé à l’hôpital, je me suis retrouver nez à nez a la fameuse amie qui n’était autre que mon coup d’un soir d’il y a quelques semaines, mais je ne me suis pas attardé là-dessus bien longtemps. Je devais voir Eavan, je devais savoir comment elles allaient toutes les deux. Finalement, il y a eu plus de peur que de mal. Eavan a eu une belle frayeur avec des contractions de faux travail et son médecin lui a fait comprendre qu’il était temps qu’elle calme le rythme et qu’elle se repose pour son dernier mois de grossesse afin de protéger sa santé et surtout permettre à sa petite puce de finir son développement pour naître en pleine santé. J’ai vraiment eu peur pour elles et après avoir passé un long moment avec Eavan à lui faire promettre de se ménager, j’ai fini par rentrer chez moi plus paumé que jamais. Au lieu de dormir, j’ai passé la nuit à tourner dans mon lit incapable de savoir ce que je voulais vraiment. Être présent dans la vie d’Ailis ou juste fuir et oublier tout cela. Au fond de moi, je crois avoir la réponse et pourtant, je refuse de l’accepter. Alors, j’ai continué à me prendre la tête tout seul et à maudire Thomas. J’avais besoin de lui, mais au vu de notre dernier échange, il ne cherche clairement pas à se mettre à ma place pour m’aider à y voir plus clair. J’ai fini par avoir envie de hurler dans mon appartement tellement tout cela me donne le tournis.

Résultat, sept heures du matin, j’ai la tête dans le cul et absolument pas concentré sur la mission qui nous attends. Pourtant, je me dirige vers l’héliport proche de la base, les yeux fermés. Je suis tellement ailleurs que je ne remarque même pas Louis assis près de l’hélicoptère qui nous est confié aujourd’hui. Je sursaute lorsqu’il s’adresse à moi. « Merde Louis, je t’avais pas vu. » Je lui souris un peu et lui serre la main. « Café avant de faire quoique ce soit. » dis-je doucement tout en posant mon sac à dos au sol. « Je vais nous chercher ça. » Et avant que j’aie le temps de dire quoique ce soit, le jeune matelot est déjà parti vers le hangar. On prend le temps de ce boire un café bien chaud qui me réveille quelque peu, je dois l’avouer. « Bon aller, au boulot. Ça déconne pas ce qu’on doit faire aujourd’hui. » Et je vois Louis sourire comme un gamin le matin de Noël. « L’une des manœuvres les plus dangereuses du monde. » me dit-il tout en continuant à sourire. « Je sais que c’est excitant comme pas possible gamin, mais va falloir faire ça vraiment sérieusement. » Et tout de suite, le jeune homme se relève pratiquement au garde à vous. « Je demande qu’à apprendre. »

Pendant une heure, je lui montre quelques vérifications obligatoires sur l’appareil et surtout je répète la manœuvre avec lui. La mer est agitée aujourd’hui, cela ne va pas être de la tarte et on pas le droit à l’erreur. On sera quatre dans cet appareil, je ne peux réellement pas me louper. Alors, on se répète un peu et je tente de me concentrer. Pourtant, mon esprit divague bien trop souvent sur Eavan. Je n’ai toujours pas reçu de message de sa part et cela commence à m’inquiéter alors qu’il est simplement très tôt.

On est installé, j’attends le signal pour décoller et ce dernier finis par arriver. Je reconnais immédiatement la voix de mon meilleur ami. « Reçu, HMAS Toowoomba. » Et alors que je lance les moteurs, Thomas ne peux s’empêcher de placer une remarque qui a le don de m’énerver. Visiblement, il ne veut pas arranger les choses entre nous… « Je fais mon job, faite le vôtre ! » Ma réplique est plus sèche que jamais. Il me gonfle et ce n’est clairement pas le jour. « Over. » Je lâche le bouton de communication et fait décoller mon appareil. Tout le long du chemin, j’échange avec Louis et les deux autres jeunes à bord. Je réponds à leurs questions que je trouve toute très intéressante. Rapidement, on arrive au niveau du navire sur lequel je dois nous faire atterrir. La mer est vraiment agitée et la direction du vent n’est pas en ma faveur. Je tente une descente, mais mon esprit est trop ailleurs, je ne remarque pas que le vent souffle trop dans cette direction et mon appareil fait une échappée vers la gauche, me rapprochant bien trop près de la tour de contrôle du navire. Heureusement, mes réflexes sont instinctifs et je redresse très rapidement mon appareil pour reprendre de l’altitude. Il n’y a plus un bruit dans le cockpit. Je peux pas me rater, les jeunes sont là pour apprendre. Je dois leur montrer que c’est possible même si cette manœuvre est réellement dangereuse. Je me reprends et fais un tour autour du navire afin de m’engager dans l’autre sens et avoir le vent en ma faveur. Le navire ne cesse de tanguer et la descente est réellement difficile, c’est après quelques minutes de bataille et une autre petite frayeur que je finis par poser mon hélicoptère sur le navire. Je suis tellement tendu et nerveux que je n’arrive pas à desserrer mes mains des commandes. J’ai failli nous envoyer dans le décor…          



† All I want is nothing more, to hear you knocking at my door. 'Cause if I could see your face once more, I could die as a happy man I'm sure
Revenir en haut Aller en bas
Thomas Owens-Beauregard
le changement de bord
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 39 ans
SURNOM : Tom, Tomus, Tommy
STATUT : Marié à Myrddin depuis le 10.10.2018
MÉTIER : Amiral de la Royal Navy, n'est plus embarqué depuis presque deux ans mais ne changerait de métier pour rien au monde
LOGEMENT : heureux locataire d'un duplex avec Myrddin à Toowong
Way down we go || Cian 8ix5
POSTS : 4514 POINTS : 1815

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : amiral de la royal navy, la mer à longtemps été sa maison • Père de deux enfants, ex mari de leur mère, son mariage ne le rendait plus heureux • Ses enfants sont tout pour lui • Ainé des Beauregard, il donnerait sa vie pour ses frères • Fils aimé, fils prodige, Thomas sait qu'il décevra son père avec son divorce • Il joue de la guitare, aime le bon vin et a de nombreuses histoires à raconter • Avec un divorce, les enfants d'un foyer malheureux à deux foyer heureux
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : 13/∞
Levi #1Jasper #1Alex #1Wylda #Téodora #1Freya #1EzraJillian #1Cassandra #1Cian #5Cian #6

- dimension zombie/fantôme
JamesonStephen BLéo

RPs TERMINÉS : CharlieCian #3Cian #2 (fb)ElwynAuden #1Elora #3
PSEUDO : Sundae
AVATAR : Tom- WayTooSexy- Hiddleston
CRÉDITS : Avatar moi, dessin du profil Joseph ♥
DC : Clément
INSCRIT LE : 12/03/2015
http://www.30yearsstillyoung.com/t1034-tom-o-etre-a-l-heure-c-est-deja-etre-en-retard http://www.30yearsstillyoung.com/t11396-i-know-the-voices-in-my-head-aren-t-real-but-damn-they-have-some-great-ideas

Way down we go || Cian Empty
Message(#) Sujet: Re: Way down we go || Cian Way down we go || Cian EmptyLun 12 Aoû - 8:38



La réplique de Cian ne m'étonne guère, le ton est logique et son 'over' me fait comprendre qu'il n'y aura plus de nouvelle communication, sauf cas de force majeure. Et j'avoue que tout cela me rassurerait un peu car je ne suis vraiment pas à l'aise actuellement. Comme à chaque fois que Cian fait décoller l'hélicoptère, je sens cette boule d'angoisse qui se forme en moi et qui prend de plus en plus d'ampleur à chaque minute qui passe.Je sais que Cian il gère comme pas deux, qu'avec lui aux commandes ils ne peuvent que parfaitement bien arriver à bord et que, malgré la mer agité, il arrivera à poser son appareil sans problème. Sauf que je sais aussi qu'il a beaucoup de mal à faire la part entre vie professionnelle et vie personnelle, celle-ci empiétant régulièrement sur ses journées de travail. Mais qui suis-je pour l'en blâmer ? J'ai moi-même assez mal gérer mes émotions il y a de ça quelques semaines. Comme dirait Ezra, c'est ce qui nous rend plus humain.

Toutefois, c'est avec un grand soulagement que je vois l'hélicoptère arriver dans nos radars puis dans mon champ de vision. Je ralenti le navire puis l'immobilise, essayant de le garder le plus stable possible -ce qui n'est pas forcément très possible compte tenu des remouds de la mer – et me redresse lorsque Cian amorce la descende. Je retiens mon souffle en observant la manœuvre  « Oh shhhhhit !!» c'est une seule et même exclamation qui passe dans les bouches des soldats présent dans la cabine, lorsque l'hélicoptère fait une échappé vers la gauche, les hélices s'approchant dangereusement de la tour de contrôle.  « Atwood !» entendais-je la voix forte de Sullivan  «Maintenez cet hélicoptère droit, bon dieu ! » je grince les dents et retient une remarque, sachant parfaitement que ce n'est pas le moment d'engueuler mon meilleur ami. Fort heureusement, je ne l'entend pas répliquer dans la radio et c'est avec un soulagement sans nom que je le vois gérer la manœuvre avec facilité.

Soupirant, je me redresse, adresse un regard à mon collègue pour lui signifier de prendre ma place et sort de la tour, ignorant mon supérieur qui me hurle de rester à mon poste. Je descend les escaliers quatre à quatre puis sort sur le pont et m'immobilise. Lorsque je vois que les passagers de l'appareil descendent, mais que Cian n'en fait pas parti, je m'élance vers l'hélico et, penché en avant pour avoir moins de prise au vent, je m'avance vers la cabine de pilotage et ouvre la porte.  «Eh Cian » dis-je avec une certaine douceur en posant ma main sur la sienne  « ça va aller, t'as géré» tentais-je de le rassurer, l'obligeant à lâcher les commandes  « Vient, descend,» je l'attrape par le bras, retire son casque que je pose sur le tableau de bord puis le tire pour le déloger de son siège.  « ça va ?» demandais-je une fois le que le soldat ait touché le sol  « Tu nous as fait une belle frayeur» rayais-je, essayant de le détendre un peu. Ce qui n'est pas très évident, en vrai.


Oh my Mistress I bow down to thee,
The ocean has its own melody as most think its cruel, but if thy know it well, Thy will then know it wear the most precious jewel, poseidon himself bows down to the goddess, as he knows the beauty and the ever lasting brightness.


Way down we go || Cian 371680844:
 
Revenir en haut Aller en bas
Cían Atwood
le vert marine
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Trente-neuf ans - (21.04.1980)
SURNOM : Cici par sa nièce, "mon lapin" par son idiot de meilleur ami. Pour les autres ce sera Cían
STATUT : Célibataire et malheureux.
MÉTIER : Amiral au sein de la Royal Navy, pilote de l'aéronautique navale.
LOGEMENT : Un loft à spring hill, #51.
Way down we go || Cian Tumblr_ofrzqrdC0Z1r1jkh3o5_250
POSTS : 3590 POINTS : 1035

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Irlandais pur souche, est à Brisbane depuis ses 15 ans △ a perdu sa petite sœur il y a 24 ans. c’était un accident, mais Cian se sent responsable et ne s’en ai jamais réellement remis △ végétarien △ fume beaucoup trop et continue à consommer de l’herbe occasionnellement △ parle gaélique et jure constamment dans cette langue △ est bénévole auprès des enfants malades à l’hôpital St-Vincent △ considère sa nièce comme sa fille △ a fait le tour du monde en naviguant avec la navy.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : Way down we go || Cian 4nZI9lO
EAVAN #2 & EAVAN #3 △ i wanna give you wild love, the kind that never slows down. i wanna take you high up, let our hearts be the only sound. i wanna go where the lights burn low and you're only mine. i wanna give you wild love

Way down we go || Cian Tumblr_o8iw5ws4Q11ra8x1ao4_500
THOMAS #4 & THOMAS & CLEMENT △ if i was dying on my knees. you would be the one to rescue me. and if you were drowned at sea, i'd give you my lungs so you could breathe. i've got you brother.

Way down we go || Cian 80dac129d23506dd534d4045b0c9d72d
CHARLIE △ i would walk a million miles, just to see you smile until the day i die. oh, i need you by my side, we get high on life, until the day we die.

LeoFreyaJessian

RPs TERMINÉS : Thomas #1 (fb)Charlie #1JohnCharlie #3 (fb)Thomas #2 (fb)Thomas #3Eavan #1Charlie #2
PSEUDO : paindep.
AVATAR : Aaron Paul.
CRÉDITS : (avatar) maverick.
DC : l'enfant caché, Elora & la tempête émotionnelle, Bailey.
INSCRIT LE : 26/12/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t24111-craving-something-i-can-feel-cian http://www.30yearsstillyoung.com/t24185-cian-craving-something-i-can-feel http://www.30yearsstillyoung.com/t24301-cian-atwood

Way down we go || Cian Empty
Message(#) Sujet: Re: Way down we go || Cian Way down we go || Cian EmptyLun 12 Aoû - 11:08



Way down we go
Thomas & Cian


Si j’avais croisé Sullivan avant de prendre place dans ce cockpit, je sais parfaitement qu’il m’aurait interdit de faire décoller l’appareil. Peu de personne me connaisse aussi bien que lui sur la base. Pendant des années, il a été bien plus présent et plus attentif que mon propre paternel. Il me connaît que trop bien, tout comme Thomas et Sam. Ils savent que parfois, je me laisse emporter par mes pensées et que je ne suis pas pleinement présent dans l’action. Pourtant, j’ai bien trop de fierté pour demander à repousser la mission. Je vais faire décoller cet hélicoptère et montrer aux jeunes comme on pose un engin sur un navire de guerre en mouvement. À mes côtés, je remarque que Louis est plus attentif que jamais. Je lui ai demandé de m’assister un peu. En soit, il n’a aucun contrôle sur les commandes, mais il observe la boussole afin de me donner notre position exacte. Le vol se déroule sans encombre, après tout, je pourrais faire cela dans mon sommeil. C’est lorsqu’il faut se poser sur le navire que les choses se complique. Je sais ce que je dois faire, je le sais par cœur. Et pourtant… Pourtant, je ne prends pas le temps de vérifier le sens du vent autour du bâtiment. Cela va mettre fatale et je manque de nous faire nous écraser sur la tour de contrôle. J’entends Sullivan hurler dans la radio, mais je ne l’écoute pas. D’un seul coup, je suis bien plus présent. J’en oublie Eavan, Ailis et tout le reste. J’ai trois gamins avec moi dans cet appareil, je dois les poser en sécurité. Je me reprends très rapidement, de manière instinctive. Je fais le tour du bateau afin de prendre une position qui nous permettra de contrer le vent de se poser sans encombre.

Une fois, l’hélicoptère stable sur le navire, les jeunes sortent très rapidement de l’appareil, probablement terrifié par ce qui vient de se passer. De mon côté, je me sens comme incapable de bouger. J’ai tellement eu peur que mes mains sont violemment crispées sur les commandes. Je finis par revenir sur terre lorsque la porte de mon côté s’ouvre et que la voix de mon meilleur ami se fait entendre à mes côtés. Il est là. On ne se parle plus depuis deux jours et pourtant, il a quitté son poste pour venir me voir. Je sais que je viens de lui donner la trouille de sa vie. « Je suis désolé. » C’est tout ce que j’arrive à dire alors qu’il m’aide pour sortir de l’appareil. Je ne sais même plus pourquoi je m’excuse. Un peu pour tout d’ailleurs. Thomas me demande si je vais bien et la réponse arrive bien trop honnête. « Non. » Non ça ne va pas Thomas. Tu me parles plus, Eavan va mal et moi, je me sens comme un con. Mais je n’ai pas le temps d’en dire plus. Je me dégage quelque peu de la proximité de Thomas et me dirige vers les soldats présents sur le pont. On m’applaudit alors que j’ai raté mon atterrissage, mais je ne dis rien. Je fonds vers mon protégé et les deux qui étaient avec moi. « Ça va ? » Ils sont entiers, mais je veux m’assurer que je ne les ai pas traumatisés. « On reparlera de tout ça. Preuve que c’est bel et bien la manœuvre la plus dangereuse. » Il va falloir que je débrief avec eux, c’est certains. Je n’ai pas le temps d’en dire plus. « ATWOOD ! » Je me redresse en entendant la voix forte de Sullivan. « C’était quoi ce bordel ? 15 ans que vous faites ça Atwood ! Ça n’a jamais été aussi catastrophique, je peux savoir ce qui vous a pris d’entamer une descente en plein sens du vent ?! Vous voulez retourner faire vos classes peut être Atwood. » Ne pas l’envoyer chier. Ne pas lui hurler dessus. Pas devant tout le monde, sinon, ce sera la mise à pied immédiate et je n’ai pas besoin de cela en ce moment. « Le vent a changé subitement Amiral. » dis-je doucement sans jamais croiser son regard. « Je vous préviens Atwood, vous allez recommencer avant la fin de ces 48 heures ! » Et voilà qu’il se tourne pour faire face aux autres. « Au moins, vous avez eu l’exemple parfait de ce qu’il ne faut absolument pas faire dans ce genre de situation. » Il continue son laïus et cela a raison de moi. « Vous savez autant que moi que le vent est imprévisible, la mer est agitée, j’ai fait au mieux. On s’est posé sans encombre non ?! » Et je croise le regard de Thomas qui secoue déjà la tête pour me dire non, mais c’est trop tard. Le silence semble s’éterniser sur le pont avant que Sullivan ne pointe Sam du doigt « Reynolds enchaîner avec le prochain exercice. Atwood et Beauregard dans mon bureau. TOUT DE SUITE ! » Je me demande pourquoi il convoque Thomas également, mais à mon avis, c’est pour lui demander de me surveiller comme si on avait besoin de cela en ce moment alors que notre amitié bat de l’aile. Je jette un regard à Louis qui lui fait comprendre de se tenir à carreau et suis Sullivan à l’intérieur. Je me tourne vers Thomas le suppliant du regard de ne pas m’enfoncer, de ne pas me chercher aujourd’hui, parce que je ne tiendrais pas.       



† All I want is nothing more, to hear you knocking at my door. 'Cause if I could see your face once more, I could die as a happy man I'm sure
Revenir en haut Aller en bas
Thomas Owens-Beauregard
le changement de bord
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 39 ans
SURNOM : Tom, Tomus, Tommy
STATUT : Marié à Myrddin depuis le 10.10.2018
MÉTIER : Amiral de la Royal Navy, n'est plus embarqué depuis presque deux ans mais ne changerait de métier pour rien au monde
LOGEMENT : heureux locataire d'un duplex avec Myrddin à Toowong
Way down we go || Cian 8ix5
POSTS : 4514 POINTS : 1815

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : amiral de la royal navy, la mer à longtemps été sa maison • Père de deux enfants, ex mari de leur mère, son mariage ne le rendait plus heureux • Ses enfants sont tout pour lui • Ainé des Beauregard, il donnerait sa vie pour ses frères • Fils aimé, fils prodige, Thomas sait qu'il décevra son père avec son divorce • Il joue de la guitare, aime le bon vin et a de nombreuses histoires à raconter • Avec un divorce, les enfants d'un foyer malheureux à deux foyer heureux
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : 13/∞
Levi #1Jasper #1Alex #1Wylda #Téodora #1Freya #1EzraJillian #1Cassandra #1Cian #5Cian #6

- dimension zombie/fantôme
JamesonStephen BLéo

RPs TERMINÉS : CharlieCian #3Cian #2 (fb)ElwynAuden #1Elora #3
PSEUDO : Sundae
AVATAR : Tom- WayTooSexy- Hiddleston
CRÉDITS : Avatar moi, dessin du profil Joseph ♥
DC : Clément
INSCRIT LE : 12/03/2015
http://www.30yearsstillyoung.com/t1034-tom-o-etre-a-l-heure-c-est-deja-etre-en-retard http://www.30yearsstillyoung.com/t11396-i-know-the-voices-in-my-head-aren-t-real-but-damn-they-have-some-great-ideas

Way down we go || Cian Empty
Message(#) Sujet: Re: Way down we go || Cian Way down we go || Cian EmptyLun 12 Aoû - 12:08



Lorsque je vois l'hélicoptère avoir une prise au vent trop intense qui le dévie brutalement de sa trajectoire, j'ai l'impression que mon cœur va s'arrêter. Je n'ai jamais supporter que Cian pilote cet engin, sans doute à cause de ma phobie insurmontable du vol mais aussi et surtout parce que tout peut arriver. Un mauvais calcule, une mauvaise trajectoire et c'est la catastrophe. Ajoutez à cela que se poser sur un bateau porter une mer plus qu'instable est sans doute l'exercice le plus difficile et dangereux du monde, tous les éléments sont réuni pour que ma peur irrationnelle s'éveille. Je me vois déjà entrain de me préparer au niveau du zodiac pour aller chercher les survivants au plus vite dans la mer déchaînée, mais Cian est un pilote aguerri et parvient à maîtriser les éléments naturels pour poser son engin sur le pont.

Très rapidement et sans réfléchir, je quitte mon post malgré les directives de Sullivan et descend sur la plate forme pour aller à la rencontre de Cian qui est toujours à l'intérieur de l'hélicoptère. En ouvrant la porte, c'est avec un soulagement sans nom que je me rend compte qu'il est juste nerveux et sans doute aussi apeuré mais bel et bien conscient. Ni une ni deux, je m'empresse de l'aider à descendre de son siège alors qu'il s'excuse. Je secoue doucement la tête pour lui faire comprendre qu'il n'a pas à s'excuser et lui demande simplement s'il va bien.

Sa réponse me brise le cœur et m'enserre les entrailles tant elle regorge d'une douloureuse sincérité. Non. Non il ne va pas bien. Comment peut-il aller bien aussi ? Subitement, je m'en veux amèrement de ne plus lui avoir adresser la parole depuis plus de 48h et de l'avoir laisser broyer du noir. Il avait besoin de moi et je l'ai laissé tombé. Pinçant les lèvres, je l'observe se dégager de mon emprise et se diriger vers Louis avant de soupirer et refermer la cabine, alors que les soldats s'affairent à fixer l'hélicoptère.

J'arrive au niveau de Cian au même moment que Sullivan déboule sur le pont, l'air visiblement énervé. Devant tout le monde, il l'engueule, remettant en cause son expérience et questionnant ses capacités de vol. Je ne dis rien -contre dire un supérieur à l'armée devant le reste des soldats c'est signer son arrêt de mort- mais mon regard fixé sur Sullivan est dur et froid. L'injustice est la pire des choses à mes yeux, et là, clairement, l'amiral nous donne une horrible définition de ce terme.

Il finit par afficher l'erreur de mon meilleur ami devant tout le monde et c'est là que le pilote décide de répliquer. J'ai beau essayé de lui faire comprendre silencieusement de se taire, mais c'est trop tard. Le silence qui suit, simplement brisé par les vagues qui s'échouent contre la coque du bateau, est lourd et pesant. Et lorsque Sullivan reprend la parole, prononçant nos deux noms, c'est sur un ton intransigeant. Déglutissant, je croise le regard de Cian, lui faisant comprendre silencieusement que je ne ferais rien qui ne jouera pas à en sa faveur, et lui emboîte le pas.

Nous entrons derrière l'amiral dans sa cabine personnelle et la porte à tout juste le temps de se refermer derrière nous qu'il laisse éclater sa rage.  « Une manœuvre raté alors que ça fait 15 ans que je vous forme pour ça et un abandon de poste. Vous vous foutez de ma gueule ?!» je me redresse, croisant les bras derrière mon dos  « On est seulement à 2h sur les 48h et vous avez déjà fait les pires erreurs qu'un militaire peu faire ! Vous vous rendez compte que ...»  «Que nous sommes humain ? » tranchais-je subitement, osant enfin contre dire mon supérieur. La surprise se lit sur son visage avant qu'il ne se renfrogne  «Pardon ? »  « Je conçois que vous soyez énervé, j'ai fait une faute majeur et j'ai laissé mes sentiments personnel envers mon meilleur ami interféré avec le bon déroulement de la mission, j'en suis désolé et je ne recommencerais plus» assurais-je, sans quitter Sullivan du regard.

 « Mais vous ne pouvez pas remettre en question les compétences de Cian» reprenais-je après quelques secondes de silence  « Savez-vous combien d'erreur il a fait en 15 ans de carrière ?» demandais-je, tenant parfaitement tête à Sullivan  « 2, si on compte celle-ci.» je fais un pas en avant  « La première était en 2004 lors de son premier vol solo. Il ne s'est pas posé exactement sur X mais un mètre à côté. Ça aurait put être dangereux si ça avait été un promontoire d'une montagne ou je ne sais quoi, mais c'était le début de sa carrière et ça n'est plus jamais arrivé. » je lance un coup d'oeil à mon meilleur ami  « Et la seconde est arrivée aujourd'hui. Je ne sais pas pourquoi il n'a pas gérer le vent, ça aurait pu être grave, mais vous avez parfaitement remarquer que ses réflex étaient instinctifs» je me redresse et prend une profonde inspiration  «Ne remettez pas tout en question toutes ces années où ses vols étaient nickel, juste à cause de cette simple erreur qui était finalement gérée à la perfection »

Je me tais et observe Sullivan, voyant parfaitement qu'il ne sait pas trop où se mettre. Je vois le doute dans son regard qui passe de Cian à moi avant qu'il ne soupire, s'adossant contre son bureau et croise ses bras.  « Vous avez raison» une lueur de triomphe éclate dans mon regard. J'ai réussi à faire capituler l'amiral.  «Atwood, vous allez refaire le même exercice à 17h. » indique-t-il plus calmement en posant son regard sur Cian  « jusque là j'aimerais que vous alliez vous reposer » Il se redresse  « Vous pouvez y aller» nous congédie-t-il. Sans un mot de plus, je me détourne et, posant une main sur le dos de Cian, je le pousse légèrement vers la porte  «Beauregard ? » demande-t-il alors que j'allais ferme la porte  «Surveillez-le un peu, ok » souffle-t-il de manière à ce que seul moi ne puisse l'entendre. Avec un hochement de tête je lui signifie que c'est entendu et je rejoint Cian dans le couloir.

 «T'as faim ?  » demandais-je alors que nous nous dirigeons vers notre cabine  « Ou soif ? Tu veux un truc ?» je regarde Cian puis l'attrape par le bras et l'immobilise  « Ecoute, je suis sincèrement désolé» je l'oblige à se tourner vers moi  « J'aurais jamais du te dire ce que je t'ai dis par sms ce ...c'était pas cool de ma part et ….» je me mordille la lèvre inférieure  «désolé, vraiment »


Oh my Mistress I bow down to thee,
The ocean has its own melody as most think its cruel, but if thy know it well, Thy will then know it wear the most precious jewel, poseidon himself bows down to the goddess, as he knows the beauty and the ever lasting brightness.


Way down we go || Cian 371680844:
 
Revenir en haut Aller en bas
Cían Atwood
le vert marine
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Trente-neuf ans - (21.04.1980)
SURNOM : Cici par sa nièce, "mon lapin" par son idiot de meilleur ami. Pour les autres ce sera Cían
STATUT : Célibataire et malheureux.
MÉTIER : Amiral au sein de la Royal Navy, pilote de l'aéronautique navale.
LOGEMENT : Un loft à spring hill, #51.
Way down we go || Cian Tumblr_ofrzqrdC0Z1r1jkh3o5_250
POSTS : 3590 POINTS : 1035

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Irlandais pur souche, est à Brisbane depuis ses 15 ans △ a perdu sa petite sœur il y a 24 ans. c’était un accident, mais Cian se sent responsable et ne s’en ai jamais réellement remis △ végétarien △ fume beaucoup trop et continue à consommer de l’herbe occasionnellement △ parle gaélique et jure constamment dans cette langue △ est bénévole auprès des enfants malades à l’hôpital St-Vincent △ considère sa nièce comme sa fille △ a fait le tour du monde en naviguant avec la navy.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : Way down we go || Cian 4nZI9lO
EAVAN #2 & EAVAN #3 △ i wanna give you wild love, the kind that never slows down. i wanna take you high up, let our hearts be the only sound. i wanna go where the lights burn low and you're only mine. i wanna give you wild love

Way down we go || Cian Tumblr_o8iw5ws4Q11ra8x1ao4_500
THOMAS #4 & THOMAS & CLEMENT △ if i was dying on my knees. you would be the one to rescue me. and if you were drowned at sea, i'd give you my lungs so you could breathe. i've got you brother.

Way down we go || Cian 80dac129d23506dd534d4045b0c9d72d
CHARLIE △ i would walk a million miles, just to see you smile until the day i die. oh, i need you by my side, we get high on life, until the day we die.

LeoFreyaJessian

RPs TERMINÉS : Thomas #1 (fb)Charlie #1JohnCharlie #3 (fb)Thomas #2 (fb)Thomas #3Eavan #1Charlie #2
PSEUDO : paindep.
AVATAR : Aaron Paul.
CRÉDITS : (avatar) maverick.
DC : l'enfant caché, Elora & la tempête émotionnelle, Bailey.
INSCRIT LE : 26/12/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t24111-craving-something-i-can-feel-cian http://www.30yearsstillyoung.com/t24185-cian-craving-something-i-can-feel http://www.30yearsstillyoung.com/t24301-cian-atwood

Way down we go || Cian Empty
Message(#) Sujet: Re: Way down we go || Cian Way down we go || Cian EmptyMar 13 Aoû - 16:10



Way down we go
Thomas & Cian


Les mains crispées sur les commandes, je n’ose plus bouger. Je fais souvent le malin dans ma profession. Tout le monde ici sait que je suis un véritable casse-cou qui n’a peur de rien. Pourtant, aujourd’hui, je viens probablement de me faire la frayeur de ma vie. Cette manœuvre, je l’ai faite une centaine de fois sans jamais me planter. Et pourtant… Même avec des années expériences, les erreurs arrivent. Cela fait vingt ans que j’écoute Sullivan nous rappeler que le mental est ce qu’il y a de plus important dans notre profession. Il faut croire qu’il avait parfaitement raison. Je n’aurais jamais dû faire décoller cet appareil aujourd’hui, j’avais trop l’esprit en brouiller par d’autres choses. Pourtant, je me pensais plus fort que cela. J’ai clairement sur estimer ma force mentale. Il faut que ce soit Thomas qui vienne ouvrir la porte de l’hélicoptère pour m’aider à me décrisper et sortir du cockpit. Après cela, tout va bien trop vite pour que je prenne conscience de quoique ce soit. Je me précipite vers Louis et les deux autres petits jeunes qui étaient avec moi pour m’assurer que tout le monde va bien et Sullivan débarque plus furieux que jamais. L’Amiral est connu pour son autorité, mais jamais je ne l’avais vu hurler de cette manière. Jamais il n’avait remis toute ma carrière en question en quelques secondes et devant la moitié de la flotte. C’est plus fort que moi, je suis obligé de lui répondre. Il n’y a aucune agressivité dans mon ton. Je ne fais que lui énumérer les faits. Bien entendu, cela ne plaît pas à Sullivan. On ne répond pas à son supérieur, jamais. C’est la règle. La preuve, un silence de mort ce fait autour de nous après que j’ai fini de parler. Je croise le regard de Thomas et je sais que j’ai encore plus foiré. Ça va sentir la mise à pied tout ça… Comme si j’avais besoin de cela dernièrement.

C’est docilement que je suis Sullivan jusqu’à son bureau, Thomas juste derrière moi. Je ne suis pas prêt à l’écouter me hurler dessus et pourtant, c’est tel un automate que je me plante au garde-à-vous devant le bureau de mon supérieur. Il laisse éclater sa colère. Il est furieux que j’aie raté la manœuvre et que Tom est quitté son poste pour descendre sur le pont. Je l’écoute hurler et je me sens à deux doigts de craquer. L’espace de quelques secondes, je me demande réellement ce que je fais là. Pourquoi je me fais encore chier pour qu’au final, on m’engueule comme si j’étais un gamin de 5 ans. J’allais prendre la parole pour lui dire que j’abandonnais tout, mais Thomas est bien plus rapide que moi. Avant que je n’aie le temps de réaliser quoique ce soit, mon meilleur ami prend ma défense comme il la rarement fait. Il rappelle à Sullivan que nous sommes avant tout des humains et que les humains ont des sentiments et des faiblesses. Je m’attendais à ce que notre supérieur lui demande de se taire, mais ce n’est pas le cas. « Vous avez raison. » Je reste sur le cul. Merde alors, ça va rester dans les annales ça. « Atwood, vous allez refaire le même exercice à 17h. » Je hoche la tête me redressant bien droit. « Oui chef. » Et cette fois, je vais lui montrer que j’en suis capable. Sullivan nous donne l’autorisation de partir et je ne me fais pas prier. J’ai besoin de souffler.

Bien entendu, Thomas ne me laisse pas partir aussi facilement. En quelques secondes, il m’assaille de questions aussi débiles les unes que les autres. « Doucement Tom… » dis-je tout en continuant à avancer dans les entrailles du navire. Mais Thomas me retient et on se retrouve nez à nez tous les deux. Thomas s’excuse et je hausse les épaules. « Laisse tomber, t’as dit ce que tu pensais. » Je ne sais quoi lui dire de plus. Il m’a bien fait comprendre que j’étais qu’un con avec mes doutes. « J’avais pas besoin que tu m’enfonce comme ça, c’est tout. » ajoutais-je doucement. Je suis épuisé et je ne peux retenir un bâillement. « Café ? » demandais-je ne voulant pas vraiment entendre Thomas me rappeler que je devrais arrêter de douter de tout. « Je suppose que Sullivan t’a dit de me surveiller, mais t’es pas obligé. »        



† All I want is nothing more, to hear you knocking at my door. 'Cause if I could see your face once more, I could die as a happy man I'm sure
Revenir en haut Aller en bas
Thomas Owens-Beauregard
le changement de bord
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 39 ans
SURNOM : Tom, Tomus, Tommy
STATUT : Marié à Myrddin depuis le 10.10.2018
MÉTIER : Amiral de la Royal Navy, n'est plus embarqué depuis presque deux ans mais ne changerait de métier pour rien au monde
LOGEMENT : heureux locataire d'un duplex avec Myrddin à Toowong
Way down we go || Cian 8ix5
POSTS : 4514 POINTS : 1815

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : amiral de la royal navy, la mer à longtemps été sa maison • Père de deux enfants, ex mari de leur mère, son mariage ne le rendait plus heureux • Ses enfants sont tout pour lui • Ainé des Beauregard, il donnerait sa vie pour ses frères • Fils aimé, fils prodige, Thomas sait qu'il décevra son père avec son divorce • Il joue de la guitare, aime le bon vin et a de nombreuses histoires à raconter • Avec un divorce, les enfants d'un foyer malheureux à deux foyer heureux
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : 13/∞
Levi #1Jasper #1Alex #1Wylda #Téodora #1Freya #1EzraJillian #1Cassandra #1Cian #5Cian #6

- dimension zombie/fantôme
JamesonStephen BLéo

RPs TERMINÉS : CharlieCian #3Cian #2 (fb)ElwynAuden #1Elora #3
PSEUDO : Sundae
AVATAR : Tom- WayTooSexy- Hiddleston
CRÉDITS : Avatar moi, dessin du profil Joseph ♥
DC : Clément
INSCRIT LE : 12/03/2015
http://www.30yearsstillyoung.com/t1034-tom-o-etre-a-l-heure-c-est-deja-etre-en-retard http://www.30yearsstillyoung.com/t11396-i-know-the-voices-in-my-head-aren-t-real-but-damn-they-have-some-great-ideas

Way down we go || Cian Empty
Message(#) Sujet: Re: Way down we go || Cian Way down we go || Cian EmptyMer 14 Aoû - 13:25



Peu importe si Cian et moi ne nous sommes plus adressé la paroles pendant deux jours, peu importe s'il s'est montré injuste, peu importe s'il ne sait pas s'expliquer correctement et a très mal prit mes derniers sms, peu importe aussi s'il m'énerve et me fou en rogne bien trop souvent, on ne s'attaque pas impunément à lui. Cela concerne autant nos collègues qu'Eavan et même Sullivan. C'est à ce dernier que je fini par tenir tête, lui faisant facilement et rapidement comprendre qu'il a plus que tort de s'en prendre ainsi à ce soldat qui n'a, jusqu'à présent, commis qu'une seule erreur en début de carrière. J'ai l'impression que Sullivan oublie toutes ces fois où Cian a parfaitement gérer son hélicoptère, les atterrissages et les décollages dans des conditions parfois extrêmes et qu'il n'a jamais mit personne en danger. Même aujourd'hui lorsqu'il n'a pas géré la descente, je savais qu'il allait facilement retrouver le contrôle sur l'appareil et réussir à le poser sur l'endroit exact du pont.

Ce doit être la première fois de ma carrière que je décide de tenir tête à Sullivan . Bien évidemment, je ne le fait que parce que nous sommes seulement tous les trois seuls dans la cabine de ce dernier. Jamais je n'aurais osé le faire face au reste du crew et ça il le sait. L'amiral de la flotte fini par capituler et me donne raison, chose qui n'arrive jamais. Mais au final je crois qu'il s'est réellement rendu compte que Cian ne va pas bien et que ce n'est pas le moment de lui dire ce genre de choses et de l'enfoncer encore plus bas qu'il ne l'est déjà.

Ainsi, après avoir promis à Sullivan que je surveillerais mon meilleur ami, je sors avec celui-ci et nous nous éloignons de quelques mètres avant que je ne l'immobilise pour m'excuser avec sincérité. Je m'en veux réellement de ne pas avoir essayer de le comprendre d'avantage et j'avoue que j'aurais pu faire un effort. Mais Cian ne semble pas avoir envie d'entendre mes excuses. C'est sur ton las presque froid qu'il me dit que j'avais dis ce que je pensais et qu'il n'avait pas besoin que je l'enfonce d'avantage. Je ne laisse rien paraître mais l'entendre rejeter la faute sur moi et ne pas se remettre en question me fait doucement bouillir de rage. J'ai envie de lui cracher à la gueule qu'il devrait apprendre à communiquer un peu mieux et ne pas prendre mes paroles (ou écrits) aussi personnellement, mais je me retiens de dire quoique ce soit, me doutant que ce n'est vraiment pas le moment.

J'hoche seulement la tête lorsque Cian me propose un café et me met en route  «Peu importe ce que Sullivan a dit ou n'a pas dit, je ne te lâche pas jusqu'à ce que tu te sois allongé sur le lit et que t'ai dormi un peu » dis-je sur un ton presque intransigeant et entre dans la cabine que nous nous partageons tous les deux. Je me dirige directement vers la machine à café et la met en route  «Tu m'explique un peu plus en détail ce qui s'est passé et pourquoi tu n'as pas dormi de la nuit ? » demandais-je en m'adossant contre le plan de travail, croisant les bras et posant mon regard sur Cian  « Et ne le nie pas, je le vois à tes cernes et tes cheveux digne d'un hérisson que t'as pas vraiment fermé l'oeil de la nuit» reprenais-je, lui intimant ainsi d'être sincère dans ses paroles et espérant qu'il saura se montrer un peu plus réfléchis et qu'il accepte mes éventuels futurs conseils.


Oh my Mistress I bow down to thee,
The ocean has its own melody as most think its cruel, but if thy know it well, Thy will then know it wear the most precious jewel, poseidon himself bows down to the goddess, as he knows the beauty and the ever lasting brightness.


Way down we go || Cian 371680844:
 
Revenir en haut Aller en bas
Cían Atwood
le vert marine
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Trente-neuf ans - (21.04.1980)
SURNOM : Cici par sa nièce, "mon lapin" par son idiot de meilleur ami. Pour les autres ce sera Cían
STATUT : Célibataire et malheureux.
MÉTIER : Amiral au sein de la Royal Navy, pilote de l'aéronautique navale.
LOGEMENT : Un loft à spring hill, #51.
Way down we go || Cian Tumblr_ofrzqrdC0Z1r1jkh3o5_250
POSTS : 3590 POINTS : 1035

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Irlandais pur souche, est à Brisbane depuis ses 15 ans △ a perdu sa petite sœur il y a 24 ans. c’était un accident, mais Cian se sent responsable et ne s’en ai jamais réellement remis △ végétarien △ fume beaucoup trop et continue à consommer de l’herbe occasionnellement △ parle gaélique et jure constamment dans cette langue △ est bénévole auprès des enfants malades à l’hôpital St-Vincent △ considère sa nièce comme sa fille △ a fait le tour du monde en naviguant avec la navy.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : Way down we go || Cian 4nZI9lO
EAVAN #2 & EAVAN #3 △ i wanna give you wild love, the kind that never slows down. i wanna take you high up, let our hearts be the only sound. i wanna go where the lights burn low and you're only mine. i wanna give you wild love

Way down we go || Cian Tumblr_o8iw5ws4Q11ra8x1ao4_500
THOMAS #4 & THOMAS & CLEMENT △ if i was dying on my knees. you would be the one to rescue me. and if you were drowned at sea, i'd give you my lungs so you could breathe. i've got you brother.

Way down we go || Cian 80dac129d23506dd534d4045b0c9d72d
CHARLIE △ i would walk a million miles, just to see you smile until the day i die. oh, i need you by my side, we get high on life, until the day we die.

LeoFreyaJessian

RPs TERMINÉS : Thomas #1 (fb)Charlie #1JohnCharlie #3 (fb)Thomas #2 (fb)Thomas #3Eavan #1Charlie #2
PSEUDO : paindep.
AVATAR : Aaron Paul.
CRÉDITS : (avatar) maverick.
DC : l'enfant caché, Elora & la tempête émotionnelle, Bailey.
INSCRIT LE : 26/12/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t24111-craving-something-i-can-feel-cian http://www.30yearsstillyoung.com/t24185-cian-craving-something-i-can-feel http://www.30yearsstillyoung.com/t24301-cian-atwood

Way down we go || Cian Empty
Message(#) Sujet: Re: Way down we go || Cian Way down we go || Cian EmptyJeu 15 Aoû - 21:44



Way down we go
Thomas & Cian


Je dois avouer que je suis quelque peu étonné de voir Thomas prendre ma défense de cette manière. Non pas qu’il ne l’a jamais fait, bien au contraire. On sera toujours là pour surveiller les arrières de l’autre. Toujours. Mais contrairement à moi, Thomas n’est pas un rebelle. Il est celui qui reste dans les rangs, celui qui ne tient tête à personne. Alors le voir répondre à Sullivan reste quelque peu surprenant. J’étais prêt à donner ma démission sur un stupide coup de tête, mais Thomas est venu à ma rescousse. Comme s’il avait senti que j’allais dire la connerie de trop. Que ma spontanéité allait me jouer des tours encore une fois. Je ne dis rien. Je me contente de sourire un peu, parce que malgré notre dispute, il est présent pour moi, il me défend. Heureusement, Sullivan n’insiste pas. Il ne cherche pas à m’enfoncer un peu plus. Je crois que lui aussi a compris que ce n’était clairement pas la meilleure des méthodes pour me faire comprendre que j’avais merdé. Je sais parfaitement que je n’aurais pas dû rater cette manœuvre. J’ai honte d’avoir échoué et je sais que je vais y penser pendant un moment encore. Il peut être certain qu’à 17 heures, je vais lui faire un atterrissage dans les règles de l’art. Je ne le décevrai pas cette fois.

Sullivan finit par nous donner l’autorisation de quitter son bureau et je ne me fais pas prier. J’ai besoin d’un break et surtout d’une immense tasse de café. Il faudrait que je dorme aussi, mais je n’ai clairement pas le temps. Le programme de la mission nous a été transmis, il y a de cela quelques jours et je sais que bientôt, je dois animer un exercice avec les jeunes recrues. Je ne vais pas déroger à mon devoir. J’ai déjà assez honte de ce qui s’est passer ce matin, je ne vais pas répéter l’expérience. Bien entendu, je ne suis pas seul dans le couloir qui mène à ma cabine. Thomas me suit comme mon ombre et je ne peux rien lui dire après tout, c’est toujours pareil, dès que nous sommes en mission en mer nous partageons la même cabine. On pourrait avoir le luxe d’avoir chacun notre cabine, mais on a gardé cette habitude de cohabiter sur un bateau. Alors, je propose à Beauregard de venir prendre un café avec moi. Juste pour la forme puisque je sais pertinemment qu’il ne va pas me lâcher aussi facilement. Je ne veux pas agir de manière idiote avec lui… Je crois que les tensions sont déjà trop importantes entre nous et je n’ai clairement pas envie de le voir me tourner le dos. Je crois que je n’aurais pas la force de supporter cela. D’ailleurs, Thomas confirme mes pensées. Il s’est mis en tête de ne pas me lâcher tant que je n’aurai pas dormi un peu. On se connaît tellement que cela aussi il la deviner… Je ne peux rien lui cacher. Et bien entendu, il me pose des questions. Ne pouvant rien lui cacher, je ris même un peu en l’entendant me comparer à un hérisson. « Tu l’aime pas mon look d’hérisson ? » Déconner pour ne pas montrer que j’ai mal, que rien ne semble aller ces derniers temps et que je déteste me sentir aussi perdu. Je vais m’asseoir sur mon lit et lève les yeux vers lui. « Ea a fini à l’hôpital hier. » Je vois le visage de Thomas changer subitement et m’empresse d’ajouter : « Rien de grave… Elle a eu comme un faux travail parce qu’elle est trop stressée et qu’elle sait pas se poser et se reposer. » Je lève les yeux au ciel en pensant à cela. Eavan est une vraie pile électrique même enceinte de huit mois elle continue à courir dans tous les sens et son corps lui a fait comprendre qu’il était temps qu’elle se calme un peu. « Mais elle m’a appelé. Elle l’a pas appeler lui en premier, mais moi… » Et faible comme je suis, j’ai accouru à l’hôpital. « Forcément, j’ai débarqué à St Vincent. » Forcément. Je ne pouvais pas rester chez moi à attendre de ses nouvelles. Et forcément, aujourd’hui, je ne sais pas si c’était la meilleure des idées. « Et je… » Tu quoi Cian ? « Je sais pas Thomas. Ça me travaille et je… Je suis juste perdu sur ce que je dois faire. » Je crois que je n’ai jamais été aussi incertain. Habituellement, je suis celui qui prends des décisions sur un coup de tête, sans réfléchir et qui le regrette plus tard. Je n’ai jamais été quelqu’un de poser et de réfléchi. La preuve dès que je commence à réfléchir ce n’est pas bon pour moi. « Alors j’ai pas dormi et j’ai foiré cette putain de mission comme un débutant. » Epuisé, je me laisse tomber sur mon matelas, le regard rivé au plafond.
       



† All I want is nothing more, to hear you knocking at my door. 'Cause if I could see your face once more, I could die as a happy man I'm sure
Revenir en haut Aller en bas
Thomas Owens-Beauregard
le changement de bord
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 39 ans
SURNOM : Tom, Tomus, Tommy
STATUT : Marié à Myrddin depuis le 10.10.2018
MÉTIER : Amiral de la Royal Navy, n'est plus embarqué depuis presque deux ans mais ne changerait de métier pour rien au monde
LOGEMENT : heureux locataire d'un duplex avec Myrddin à Toowong
Way down we go || Cian 8ix5
POSTS : 4514 POINTS : 1815

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : amiral de la royal navy, la mer à longtemps été sa maison • Père de deux enfants, ex mari de leur mère, son mariage ne le rendait plus heureux • Ses enfants sont tout pour lui • Ainé des Beauregard, il donnerait sa vie pour ses frères • Fils aimé, fils prodige, Thomas sait qu'il décevra son père avec son divorce • Il joue de la guitare, aime le bon vin et a de nombreuses histoires à raconter • Avec un divorce, les enfants d'un foyer malheureux à deux foyer heureux
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : 13/∞
Levi #1Jasper #1Alex #1Wylda #Téodora #1Freya #1EzraJillian #1Cassandra #1Cian #5Cian #6

- dimension zombie/fantôme
JamesonStephen BLéo

RPs TERMINÉS : CharlieCian #3Cian #2 (fb)ElwynAuden #1Elora #3
PSEUDO : Sundae
AVATAR : Tom- WayTooSexy- Hiddleston
CRÉDITS : Avatar moi, dessin du profil Joseph ♥
DC : Clément
INSCRIT LE : 12/03/2015
http://www.30yearsstillyoung.com/t1034-tom-o-etre-a-l-heure-c-est-deja-etre-en-retard http://www.30yearsstillyoung.com/t11396-i-know-the-voices-in-my-head-aren-t-real-but-damn-they-have-some-great-ideas

Way down we go || Cian Empty
Message(#) Sujet: Re: Way down we go || Cian Way down we go || Cian EmptyVen 16 Aoû - 20:43



Prendre la défense de Cian est venue de façon totalement naturelle. Personne ne s'en prend à lui avec ce genre d'injustice. Pas même Sullivan. Je peux lui pardonner beaucoup de chose à mon supérieur, mais pas le fait de dire toute ces atrocités et afficher la faute de Cian devant tout le monde. Et je le lui fais bien comprendre aujourd'hui en lui tenant tête pour la première fois de ma carrière. Moi, le parfait soldat, qui n'a jamais mit un pied en dehors du rang qui était toujours parfaitement droit et sans bavure, j'ai décidé qu'aujourd'hui était le jour de la rébellion. Je fais le tout tranquillement et cordialement, mais l'effet est là. La surprise se lit autant sur le visage de Sullivan que Cian et c'est avec une fierté certaine que je vois l'amiral capituler. Celui-ci fini par me donner raison et nous congédie avant de me demander de surveiller mon ami.

Ensemble, mon binôme et moi allons rejoindre notre cabine et, une fois la porte fermé derrière nous, je me dirige vers la machine à café et demande directement des explications à Cian. Celui-ci n'hésite finalement pas longtemps et après une rapide pique d'humour, m'avoue qu'Eavan a été admise à l'hôpital hier. Trop de stress qui aurait déclencher un faux travail.  « Merde ...» soufflais-je, des flashback de la naissance prématurée de Clara me revenant en mémoire. Fort heureusement, Cian me rassure réellement en me disant que tout va bien, que la mère comme l'enfant vont bien et qu'elle a juste besoin de beaucoup de repose. Hochant la tête, j'attrape deux tasses que je met en place sur la machine avant de faire couler le café, tandis que Cian reprend la parole.

Et heureusement que j'ai le dos tourner sinon il m'aurait vu lever les yeux au ciel. C'est bien joli qu'Eavan l'ait appeler lui, mais j'avoue pour le coup je ne peux aucunement m'en réjouir : elle ne fait que lui donner des faux espoirs et ça, c'est vraiment très moyen. J'ai juste envie qu'elle soit, pour une dans sa vie, sincère avec Cian, qu'elle lui dise réellement ce qui se passe dans sa caboche et pas qu'elle lui fasse des coups comme ça. Je prend donc comme excuse de devoir surveiller le café avant d'attraper les tasses et me tourner vers mon meilleur ami qui s'est allongé sur le matelas.  « Je comprend totalement» dis-je en m'avançant vers lui lorsqu'il me dit qu'il est juste super perdu et qu'en plus il a foiré la mission parce qu'il n'a pas dormi  «Je vois » lui tendant sa tasse, j'attrape une chaise et m'installe en face de lui.

 «J'ai du mal à comprendre Eavan » avouais-je finalement avant de lever le regard vers Cian  «Ne t'énerve surtout pas hein, mais je suis aller la voir il y a quelques semaines » expliquais-je  «quand tu m'as dit que tu l'avais vu, j'ai longtemps hésité avant de lui envoyé un email et lui demander si on pouvait se voir » je prend une gorgé de ma boisson  «Je voulais juste m'assurer qu'elle n'allait pas te faire de faux espoirs et …. » je lève la main  «Laisse moi m'expliquer s'il te plait » le coupais-je calmement  « On s'est vu dans ce café et ...»

Je ne peux en dire d'avantage que la porte s'ouvre à grande volée, me faisant brillamment sursauté  «Qu'est-ce que...? » commençais alors que mon regard se pose sur une Thalia hors d'haleine  « Ce ...c'est Nicolas et Louis» souffle-t-elle en s'accrochant à la porte  «on sait pas quoi faire et je pensais que ... »  «Qu'est-ce qui se passe ? » la coupais-je en me levant brusquement, posant ma tasse sur la table  «Ils sont entrain de le disputer mais méchamment et on ...on a tous peur qu'ils commencent à se ... »  « Ils sont où ?» demandais-je en sortant dans le couloir  «le pont ! » lance Thalia derrière moi alors que je m'élance déjà vers l'escalier, sachant pertinemment que je suis talonner par Cian. C'est vraiment la dernière chose qu'il nous fallait maintenant : que ces deux gamins décident de se disputer ici, sur un bateau, en pleine mer.

Arriver sur le pont, j'apperçois les deux garçons un peu plus loin et accélère ma course au moment où je vois Louis qui saute, littéralement, sur Nicolas.  « PUTAIN ! STOP !» hurlais-je  « Arrêtez ça, tout de suite !» leur ordonnais-je. J'ai très vite fait de retenir Nicolas a répondre à l'assaut et, l'attrapant pas la taille, je l'éloigne, me plaçant rapidement entre lui et l'autre soldat.  « Vous m'expliquez ce qui se passe ici ?!» demandais-je en les regardant l'un après l'autre, bien content que Cian se soit aussi interposer et retient un Louis qui tremble visiblement de rage.

C'est alors que mon regard se pose sur le reste du crew qui nous observe, et je soupire.  « Louis, Nico, dans notre cabine. Et que ça saute !» ordonnais-je en poussant le jeune homme devant moi. Cian en fait de même avec l'autre brun et ensemble nous repartons en sens inverse jusqu'à la cabine que nous venons de quitter, mon meilleur ami et moi. Me plaçant devant devant les deux garçons, je croise les bras et les observe tour à tour  « Alors, on m'explique ?»

 « C'est lui qui a commencé ! » s'exclame subitement Louis  « Il a insulté Cian !»  « C'est même pas vrai !» s'insurge Nicolas.  «Nico, tais toi » intimais-je au jeune homme, dardant mon regard sur Louis  «Vas-y, raconte. Qu'est-ce qu'il a dit sur Cian » l'incitais-je à continuer.  «Il a dit que Cian ne gère absolument rien, qu'il est un danger pour tout le monde et qu'il ne devrait pas avoir le droit de piloter un hélicoptère » j'arque un sourcil et porte mon attention sur Nicolas  «C'est vrai ? » demandais-je à ce dernier qui secoue la tête  «j'ai jamais dit ça ! » se défend-t-il  «MYTHO ! » l'insulte Louis que je fais taire d'un coup d'oeil  «Nicolas … ? » insistais-je et grimace légèrement lorsqu'il baisse le regard  « J'ai juste dit que ça aurait pu être dangereux» dit-il en soupirant  « Et c'est vrai. Je veux dire, c'était une situation dangereuse et ça aurait pu mal tourner. Mais jamais je n'ai dit que vous ne gérez rien » reprend-t-il s'adressant à Cian  « Vraiment, j'ai pas dis ça ...croyez moi s'il vous plaît» sa voix est teinté de désespoir qui me brise un peu le cœur, et je me passe une main sur le visage, ne disant rien afin de laisser mon meilleur ami réagir à son tour.


Oh my Mistress I bow down to thee,
The ocean has its own melody as most think its cruel, but if thy know it well, Thy will then know it wear the most precious jewel, poseidon himself bows down to the goddess, as he knows the beauty and the ever lasting brightness.


Way down we go || Cian 371680844:
 
Revenir en haut Aller en bas
Cían Atwood
le vert marine
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Trente-neuf ans - (21.04.1980)
SURNOM : Cici par sa nièce, "mon lapin" par son idiot de meilleur ami. Pour les autres ce sera Cían
STATUT : Célibataire et malheureux.
MÉTIER : Amiral au sein de la Royal Navy, pilote de l'aéronautique navale.
LOGEMENT : Un loft à spring hill, #51.
Way down we go || Cian Tumblr_ofrzqrdC0Z1r1jkh3o5_250
POSTS : 3590 POINTS : 1035

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Irlandais pur souche, est à Brisbane depuis ses 15 ans △ a perdu sa petite sœur il y a 24 ans. c’était un accident, mais Cian se sent responsable et ne s’en ai jamais réellement remis △ végétarien △ fume beaucoup trop et continue à consommer de l’herbe occasionnellement △ parle gaélique et jure constamment dans cette langue △ est bénévole auprès des enfants malades à l’hôpital St-Vincent △ considère sa nièce comme sa fille △ a fait le tour du monde en naviguant avec la navy.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : Way down we go || Cian 4nZI9lO
EAVAN #2 & EAVAN #3 △ i wanna give you wild love, the kind that never slows down. i wanna take you high up, let our hearts be the only sound. i wanna go where the lights burn low and you're only mine. i wanna give you wild love

Way down we go || Cian Tumblr_o8iw5ws4Q11ra8x1ao4_500
THOMAS #4 & THOMAS & CLEMENT △ if i was dying on my knees. you would be the one to rescue me. and if you were drowned at sea, i'd give you my lungs so you could breathe. i've got you brother.

Way down we go || Cian 80dac129d23506dd534d4045b0c9d72d
CHARLIE △ i would walk a million miles, just to see you smile until the day i die. oh, i need you by my side, we get high on life, until the day we die.

LeoFreyaJessian

RPs TERMINÉS : Thomas #1 (fb)Charlie #1JohnCharlie #3 (fb)Thomas #2 (fb)Thomas #3Eavan #1Charlie #2
PSEUDO : paindep.
AVATAR : Aaron Paul.
CRÉDITS : (avatar) maverick.
DC : l'enfant caché, Elora & la tempête émotionnelle, Bailey.
INSCRIT LE : 26/12/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t24111-craving-something-i-can-feel-cian http://www.30yearsstillyoung.com/t24185-cian-craving-something-i-can-feel http://www.30yearsstillyoung.com/t24301-cian-atwood

Way down we go || Cian Empty
Message(#) Sujet: Re: Way down we go || Cian Way down we go || Cian EmptyDim 18 Aoû - 18:45



Way down we go
Thomas & Cian


Je dois avouer que les propos de Sullivan ont été violent. Je sais qu’il déteste être déçu par ses recrues. Notre Amiral aime que tout se déroule dans les règles, sans encombre et sans sortir des sentiers battus. Clairement sa mission de 48 heures commençait réellement, mal et il a passé ses nerfs sur moi. Heureusement que Thomas est là pour tempérer les choses. J’étais réellement prêt à lui donner ma démission dans l’instant, pour qu’il me laisse tranquille, qu’il arrête de me rabaisser. Je voulais juste que l’on me laisse tranquille. « C’était pas mon intention de foiré quoique ce soit. » dis-je malgré moi avant de quitter la cabine de l’Amiral. Je ne veux pas qu’il croie que tout cela a été fait de manière intentionnelle. Loin de là. Je suis militaire depuis plus de vingt ans, mes missions, je les ai toujours prises au sérieux. Aujourd’hui était juste une erreur de parcours…

Alors que je pensais pouvoir aller m’enfermer dans ma cabine, ne serait-ce pendant une heure, Thomas me suit à la trace. J’aurais dû m’en douter. Il s’excuse même pour notre dernier échange de messages que nous avons eu et je dois avouer que cela me touche. Je lui souris quelque peu, mais j’ai du mal à faire plus. J’aurais réellement aimé être seul, mais je ne peux pas envoyer Thomas chier. Je sais parfaitement qu’il va mal le prendre et on n’a pas besoin de cela en ce moment. Alors, c’est ensemble que l’on se dirige vers notre cabine pour un café bien mérité et probablement une petite sieste pour moi. Il faut que je me repose si je veux pouvoir rattraper l’échec de ce matin.

Une fois installer dans notre cabine, je finis par expliquer les derniers événements à Thomas. Je lui parle d’Eavan, de son appel paniqué hier et de ma soirée passer à l’hôpital. Je finis par rajouter en soufflant longuement : « J’ai rencontré son mec aussi… » Et ça je m’en serais réellement bien passé surtout vu son comportement. Il se pensait supérieur à moi et j’étais à deux doigt d’exploser, mais cela, je n’ai pas besoin de le préciser, je pense que Thomas l’a déjà compris. D’ailleurs, je relève la tête et remarque que ce dernier me tourne le dos. Je le connais assez pour savoir qu’il n’est pas d’accord avec moi ou avec ce que je suis en train de lui raconter. « Je sais que je n’avais rien à faire là-bas, tu peux le dire Thomas… » Je préfère qu’il soit franc avec moi, mais il semblerait qu’il n’est pas trop envie de me confronter. Il me tend une tasse de café que j’accepte avec plaisir. J’ai véritablement besoin de me poser un peu avant de rejoindre le reste du crew pour continuer la mission.

Je ne m’attendais pas à ce que Thomas commence à me faire des révélations. Il me demande de rester calme et de ne pas m’énerver, mais j’ai déjà envie de lui sauter à la gorge. Depuis quand il va dans mon dos pour parler avec mon ex petite amie. Je ne lui demande pas de prendre mon parti constamment, mais pourquoi il va parler avec Eavan sur mon sujet. Et surtout… Qu’est-ce qu’il a bien pu lui dire. « Qu’est-ce… » Je n’ai même pas le temps de finir ma phrase que mon meilleur ami me coupe et continue à tenter de s’expliquer en bégayant comme un adolescent. La fatigue n’aidant pas, je me sens réellement prêt à exploser. Heureusement pour lui, je n’en aurais pas le temps. On se fait interrompre par une Thalia essoufflée qui nous explique que Louis et Nicolas sont en train de se prendre la tête sur le pont. « Putain c’est pas possible ! » Je me lève aussi rapidement que Thomas et c’est en courant que l’on se dirige vers le pont pour comprendre ce qu’il se passe. En se précipitant, je lance tout de même dans la direction de mon ami : « On a pas fini notre discussion tous les deux. » Lorsque l’on arrive, Louis est à deux doigts de sauter sur Nicolas. On est obligé de s’interposer et je dois passer un bras autour de la taille de Louis afin de le retenir. « Calme toi ! » Je connais très bien Louis, il est tout aussi impulsif que moi, malheureusement et s’il est dans cet état-là, c’est qu’il s’est vraiment passé un truc entre eux. Thomas leur ordonne de nous suivre dans la cabine pour ne pas se donner en spectacle. Je vois Louis prêt à contester et lui lance un regard noir. « En avant Walsh et sans discussion ! » Qu’ils ne viennent pas me gonfler tout les deux, ma patience a carrément perdu ses limites et je suis prêt à hurler sur le premier qui dépassera les bornes. Il ne va pas falloir me chercher et leurs explications ont intérêt à être clair.

Autant dire que ce n’est pas le cas… Louis à sa version de l’histoire, Nicolas la sienne. Un instant, j’ai juste envie d’exploser de rire, nerveusement. Ils nous ressemblent tellement tous les deux, c’est presque effrayant parfois. Nicolas me demande de le croire et je vois que Thomas me laisse carte blanche pour répondre. Surtout reste calme Cian. « Tu as raison Nicolas, c’est dangereux. » Je vois Louis qui est déjà en train d’ouvrir la bouche pour gueuler et lui lance un nouveau regard noir. « Tu ferais mieux de te taire, Louis. » Je ne veux pas m’emporter contre lui, mais se battre comme des gosses, c’est puéril. Je sais parfaitement que nous faisions la même chose avec Tom et que l’on est mal placer pour leur faire la morale, pour autant nous sommes les supérieurs et on est obligé d’exiger l’ordre et le calme. Je lance un nouveau regard noir, mais à Nicolas cette fois-ci. « C’est dangereux, mais ton opinion sur tes supérieurs, tu les gardes précieusement pour toi Hemsworth ! Quand tu auras 15 ans de carrière comme moi, tu pourras venir discuter mes choix et mes manœuvres. » Entre Sullivan et lui c’est juste trop. Personne n’avait remis en doute mes capacités de pilote de cette manière et ceux en moins de quelques heures. « Personne n’es parfait, souviens toi bien de ça ! » Et surtout arrêter tous de me gonfler sinon vous allez payer pour les autres. Je sens bien que Thomas se retient d’intervenir pour venir en aide à son petit protéger, mais je lui laisse pas le temps de dire quoique ce soit. « Donc, à 17h00, je vous attends sur l’héliport, tous les deux ! » Ils veulent discuter mes manœuvres, on va donc leur montrer que je suis parfaitement capable de gérer mon hélicoptère. « En attendant, vous avez intérêt à suivre les exercices à la lettre, je veux plus entendre parler de vous, c’est compris ?! » Ils se lèvent tous les deux et se mettent au garde à vous. « Rompez et retourner à vos missions respectives. » Et je me tourne vers Thomas, prêt à entendre la fin de sa petite histoire.


       



† All I want is nothing more, to hear you knocking at my door. 'Cause if I could see your face once more, I could die as a happy man I'm sure
Revenir en haut Aller en bas
Thomas Owens-Beauregard
le changement de bord
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 39 ans
SURNOM : Tom, Tomus, Tommy
STATUT : Marié à Myrddin depuis le 10.10.2018
MÉTIER : Amiral de la Royal Navy, n'est plus embarqué depuis presque deux ans mais ne changerait de métier pour rien au monde
LOGEMENT : heureux locataire d'un duplex avec Myrddin à Toowong
Way down we go || Cian 8ix5
POSTS : 4514 POINTS : 1815

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : amiral de la royal navy, la mer à longtemps été sa maison • Père de deux enfants, ex mari de leur mère, son mariage ne le rendait plus heureux • Ses enfants sont tout pour lui • Ainé des Beauregard, il donnerait sa vie pour ses frères • Fils aimé, fils prodige, Thomas sait qu'il décevra son père avec son divorce • Il joue de la guitare, aime le bon vin et a de nombreuses histoires à raconter • Avec un divorce, les enfants d'un foyer malheureux à deux foyer heureux
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : 13/∞
Levi #1Jasper #1Alex #1Wylda #Téodora #1Freya #1EzraJillian #1Cassandra #1Cian #5Cian #6

- dimension zombie/fantôme
JamesonStephen BLéo

RPs TERMINÉS : CharlieCian #3Cian #2 (fb)ElwynAuden #1Elora #3
PSEUDO : Sundae
AVATAR : Tom- WayTooSexy- Hiddleston
CRÉDITS : Avatar moi, dessin du profil Joseph ♥
DC : Clément
INSCRIT LE : 12/03/2015
http://www.30yearsstillyoung.com/t1034-tom-o-etre-a-l-heure-c-est-deja-etre-en-retard http://www.30yearsstillyoung.com/t11396-i-know-the-voices-in-my-head-aren-t-real-but-damn-they-have-some-great-ideas

Way down we go || Cian Empty
Message(#) Sujet: Re: Way down we go || Cian Way down we go || Cian EmptyDim 18 Aoû - 22:33



Debout devant la machine à café, regard fixé sur le liquide brun qui vient remplir les tasses, je ne réagis pas lorsque Cian me dit que je peux avouer ce qui me passe par l'esprit lorsqu'il évoque le fait d'être aller à l'hôpital et d'avoir vu le père de l'enfant. Je n'ai absolument pas envie d'envenimer la situation et puis il est arrive parfaitement et tout seul à tirer des conclusions, il n'a donc pas besoin de moi pour ça. Je me contente donc tout simplement à lui apporter sa tasse de café, restant silencieux jusqu'à ce que je sois bien installé sur ma chaise. Là, je reprend la parole et regrette l'exact moment où mes mots franchissent mes lèvres.

Si je vois bien que le sang de Cian ne fait qu'un tour lorsque j'évoque le fait que je sois aller voir Eavan derrière son dos, je dois avouer que je suis quelque part franchement soulagé que Nicolas et Louis décident que c'est le moment pour se foutre sur la gueule. Me levant tout à coup, je sors de la cabine et m'élance dans le couloir, talonné par Cian qui ne peut s'empêcher de me dire que je n'ai pas fini mon histoire. Je m'efforce de ne pas rouler des yeux et me concentre sur notre objectif premier : séparer les deux recrues qui semble bien décidé à s'entre tuer.

Arriver sur le pont, je m'approche des deux garnements au moment même où Louis était sur le point de sauter sur Nicolas, le poing levé. Avec Cian, nous parvenons à les séparer de justesse avant que je ne décide qu'ils nous doivent des explications. Ces mêmes explications qu'ils nous donneront une fois dans notre cabine.

Et c'est là que nous nous trouvons. Évidemment, c'est Louis qui prend la parole en premier, insultant directement Nicolas. L'aspirant pilote a toujours été grande gueule, ce genre de personne impulsive qui s'emporte très rapidement. Un mini Cian, quoi. Alors que Nicolas il est bien plus réservé mais pas idiot ni naïf. Il est juste plus réfléchis. J'aimerais dire 'comme moi' mais je n'ai commencé à être réfléchi qu'après avoir atteint le grade de Lieutenant donc à 30 ans. Mais là n'est pas la question.

S'ils se sont foutu sur la tronche aujourd'hui c'est simplement parce que Nicolas a osé dire que le ratage de Cian était dangereux. Il n'a absolument pas tort mais n'a aucun droit de dire ça. Je suis totalement d'accord avec mon meilleur ami lorsqu'il le remet à sa place en lui disant de garder ses commentaires pour lui mais je trouve qu'il exagère un peu trop la chose. Il n'a pas forcément besoin d'abaisser ainsi mon protéger car je pourrais très bien dire beaucoup de chose contre Louis aussi. Mais je décide de simplement donner raison à Cian et hoche la tête vers Nicolas, lui offrant ce genre de regard qui signifie que je ne peux rien pour lui et qu'il va simplement devoir se calmer et réfléchir à ses agissements.

Je les laisse ensuite partir après que l'amiral leur ait ordonné d'être au l'héliport à 17h et qu'il va leur montrer deux trois choses. J'ai un pincement au cœur pour Nicolas -nous partageons tous les deux cette aversion du vol- mais ne dis rien jusqu'à ce que la porte soit refermée derrière eux  « T'avais pas besoin de te montrer aussi ignoble, tu sais» dis-je en passant à côté du soldat pour récupérer ma tasse de café  « Je n'excuse en rien le fait qu'il ait critiqué un supérieur, ça ne se fait pas, mais est-ce une raison pour Louis de lui en mettre une ?» je secoue la tête  « Non, clairement non.» je prend une gorgé de mon café  «Mais bon, t'es bien trop borné et tu reconnais beaucoup trop en lui pour être capable de lui dire quoique ce soit » dis-je en repassant à côté de Cian, lançant un coup d'oeil vers ma montre

 « Je vais retourner à mon post» reprenais-je en ouvrant la porte  « repose toi bien» et sans lui laisser le temps de dire quoique ce soit, je me referme la porte derrière moi et me dirige vers les escaliers, faisant attention à ne pas renverser le liquide brun sur ma chemise.


Oh my Mistress I bow down to thee,
The ocean has its own melody as most think its cruel, but if thy know it well, Thy will then know it wear the most precious jewel, poseidon himself bows down to the goddess, as he knows the beauty and the ever lasting brightness.


Way down we go || Cian 371680844:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Way down we go || Cian Empty
Message(#) Sujet: Re: Way down we go || Cian Way down we go || Cian Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

Way down we go || Cian

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: sur la route
-