AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 The dream in which i'm dying | heather

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Charlie Villanelle
Charlie Villanelle
les grands idéaux
les grands idéaux
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 24 ans (09.09.1995)
SURNOM : Un écho l'appelle encore "ma sirène". Léo l'appelle "grande perche rousse" mais c'est moins glamour.
STATUT : Amoureuse au pluriel. Enceinte au singulier. Perdue multiplié à l'infini.
MÉTIER : A abandonné ses études de sciences politiques à quelques mois de la fin pour devenir traductrice trilingue (anglais, français, chinois) à domicile. Supporte les blagues de Matt en tant que barmaid au DBD depuis fin avril.
LOGEMENT : Elle lui vole sa couverture au #203 Fortitude Valley. Et elle a les clés.
The dream in which i'm dying | heather PRuLXih
POSTS : 4432 POINTS : 1455

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : En ce moment, c'est le bordel.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : (18) : arielfinnleylevi #3sky (fb)heathereavanaustinedge #2cian #4shayariane & levijillian #2tim #9heïana #4martinkane #11yoko & asherrubyclément #7

ZOMBIES : jillianjeremiah

The dream in which i'm dying | heather Tumblr_p5oyhryLKv1uws463o5_250
LEOLIE. You're the first one. When things turn out bad. You know I'll never be lonely. You're my only one. And I love the things. I really love the things that you do. Oh, you're my best friend.

The dream in which i'm dying | heather Tumblr_mz2hsax6If1swb1e4o1_250
TIMLIE. Seasons came and changed the time. When I grew up, I called him mine. He would always laugh and say. "Remember when we used to play?" Bang bang, I shot you down. Bang bang, you hit the ground. Bang bang, that awful sound.

The dream in which i'm dying | heather Tumblr_o4d4u8OHaU1qf2rzro1_250
KARLIE. You and I, we're really not so innocent. Consequences won't be easy. From here, every road leads to regret but if this ain't what you wanted then why'd you even come here? It's 2 A.M. If this isn't what you wanted then why'd you put a smiley in your message then?

The dream in which i'm dying | heather Tumblr_ohlwguBFlQ1rfd7lko1_400
CHARIEL. There's no time for us. There's no place for us. What is this thing that builds our dreams yet slips away from us? There's no chance for us. It's all decided for us. This world has only one sweet moment set aside for us.

RPs EN ATTENTE : lubya #2 ☼ evelyn ☼ freya #2 ☼ joseph & romy
RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens
PSEUDO : kaelice
AVATAR : the queen in the north aka sophie turner
DC : Auden, Caelan & Lily
INSCRIT LE : 30/03/2019
http://www.30yearsstillyoung.com/t23553-villanelle-a-hug-is-just-a-way-to-hide-your-face#956021 http://www.30yearsstillyoung.com/t26251-charlie-auden-caelan-fiche-commune http://www.30yearsstillyoung.com/t23677-charlie-villanelle http://www.30yearsstillyoung.com/t23771-charlie-villanelle

The dream in which i'm dying | heather Empty
Message(#) Sujet: The dream in which i'm dying | heather The dream in which i'm dying | heather EmptyDim 25 Aoû - 2:26


The dream in which i'm dying


Elles s’étaient bien entendues avec leur small talk. Elles avaient parlé de leur second prénom et à quel point elles avaient évité le pire. Elles s’étaient aussi entendues sur le fait que l’ambiance au Death debofre decaf’ était nulle ce soir ainsi que sur le fait qu’en tant que barmaid de ce même bar, Charlie devrait apprendre à la fermer. Mais elle n’a pas pu dire non à quelques railleries alors qu’il n’y avait personne ce soir. Personne à qui parler, personne à observer pour mieux le tailler le lendemain, personne à qui renverser une bière dessus de manière plus ou moins maladroite. Il n’y avait que cette fille, et quelques autres clients qui l’avaient dérangé à lui demander bien trop de cocktails pour une seule soirée. Paraît-il que c’est son boulot, que de préparer les boissons. Paraît-il aussi que ce soir là elle n’avait aucune envie de travailler puisque tout le monde savait que la soirée allait être soft et qu’en conséquence elle est seule. Pas de Yoko avec qui se moquer des clients, pas d’Asher à éloigner des bouteilles d’alcool, pas de Matt avec qui observer les fesses des gens. Heureusement qu’elle était là, elle. Paraît-il que son nom c’est Heather, et elle continuera à l’appeler ainsi autant de temps qu’elle restera sobre et en capacité de faire suivre ces syllabes dans sa bouche. Elle trouve que c’est un joli nom pour une jolie femme, et lorsqu’elle a énoncé cette envie de découvrir la ville et de s’amuser alors Charlie s’est portée volontaire pour devenir son chevalier servant. Cela fait plus d’un mois qu’elle reste terrée chez elle à attendre Tim qui ne reviendra sûrement jamais et la seule fois où elle est sortir pour le show de The Architects elle a appris que le meilleur ami de son petit copain avait un concert. Y’a mieux, comme sortie. En tout cas elle ferra mieux avec Heather, parce que même si elle ne connaît absolument rien sur cette fille elle a l’air drôle et détachée. Avec seulement un peu de laisser aller, elle saura la faire s’amuser dans les meilleurs bars de la ville et dans les rues ensuite, quand l’heure de fermeture arrivera bien trop tôt. Kane bosse ce soir en plus, paraît-il qu’en tant que pompier il est en train de sauver des vies. Une bonne excuse de plus pour ne pas rentrer et pour faire en sorte de ne plus jamais s’arrêter de danser.
Finalement enfin, le bar ferme (non sans que Villanelle chasse de force les derniers alcooliques) et elle peut se permettre de faire visiter les autres coins de la ville à cette ami / quelque chose qui n’a pas encore d’étiquette. Elles auraient pu se bourrer au DBD mais si jamais un jour Matt apprend qu’elle est enceinte il se remémorera aussitôt ce soir en question et il la tuera aussitôt. Elle préfère bizarrement mourir de causes naturelles ou alors suite à une fausse couche qui tourne à la septicémie. Ses plans pour le futur ont dû êtres revus à la baisse, en effet. « Je t’ai donné combien de verres là ? C’est pour savoir combien je vais devoir en rattraper en un temps record. » Elle ne connaît rien d’elle et pourtant elle s’en moque royalement. Heather a de jolis cheveux, ce devrait être un argument suffisant pour passer la soirée avec elle. Elle attendra demain avant la demande en mariage, c’est promis. « Je mets les clés dans ma poche arrière, pense-y pour moi quand je paniquerai à l’idée de les avoir perdu, daaans ... » un coup d’oeil à sa montre à aiguille, des sourcils froncés et un second coup d’oeil à son écran de téléphone plus tard : « trois heures. » Basé sur un calcul totalement aléatoire du temps qu’elle mettra avant d’être totalement bourrée. Elle ne prend pas en compte le fait qu’elle n’a rien mangé depuis la veille au soir, encore moins le fait qu’elle n’a pas bu une goutte d’alcool depuis plus d’un mois et que c’est un fait assez rare pour qu’il soit souligné. Tout ça pour dire qu’elle sera sous l’effet d’un trop plein d’alcool dans moins d’une heure. « On prend des shooters ? J’en prends deux et toi un, parce que t’as de l’avance et que c’est vraiment de la triche. Ou on peut aller danser. Ou on prend un coup de shooters et on va danser. Tu décides, c’est toi qui découvre après tout. »


— I wish I could make you return. But what if i'll never discern as you walk to the toll of the bell ? You'll be fighting for our heaven with hell. You know heroes aren't meant to survive. So much harder to love when alive. Walk with the devil in your head, you would think you were better off dead.
Revenir en haut Aller en bas
Heather Harris
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 26 ans
SURNOM : HH, Disney
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Actrice déchue
LOGEMENT : #122 spring hill
The dream in which i'm dying | heather Tumblr_pyv6xnMZWV1svvxgwo1_r1_250
POSTS : 1780 POINTS : 55

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Lullaby, Charlie, Malachi, Jessian, Lizzie, Sybille, Remi
RPs EN ATTENTE : Sky
PSEUDO : Kinderette
AVATAR : Jodie Comer
CRÉDITS : Freya
DC : Nope
INSCRIT LE : 20/08/2019
http://www.30yearsstillyoung.com/t25871-heather-harris-when-can-i-go-home http://www.30yearsstillyoung.com/t25946-heather-harris-if-you-want-to-be-friendsbring-alcohol

The dream in which i'm dying | heather Empty
Message(#) Sujet: Re: The dream in which i'm dying | heather The dream in which i'm dying | heather EmptyJeu 29 Aoû - 23:45





     

Charlie Villanelle
&
Heather Harris
The dream in which i'm dying
A quoi bon se priver de ce que l’on aime si au final le résultat est le même ? Cette phrase tournait en boucle dans sa tête depuis qu’elle l’avait dit à haute voix, la dernière fois qu’elle avait parlée à son agent. Et même si elle pensait sur le coup l’avoir dit dans l’énervement sans réellement le penser, cela faisait plusieurs jours qu’elle continuait à trotter dans sa tête. Rien ne bougeait alors qu’elle restait calme et faisait l’enfant sage mais que ce soit son ancien comportement ou celui de maintenant elle ne voyait pas la différence… à y réfléchir peut-être que si, même avec ses histoires précédentes elle avait toujours eu du travail alors après tout le problème n’était pas qu’elle fasse la fête, alors pourquoi devrait-elle se retenir ? Sur ces sages paroles la jeune femme c’était motivée à aller dans un bar et profiter enfin de la ville de Brisbane comme il se devait. Peu de temps après cela, elle était en route pour apprécier enfin une soirée comme au bon vieux temps, elle avait enfilé pour l’occasion une tenue qui ne l’a laisserait pas passer inaperçu. La jeune femme dont elle était passée plusieurs fois devant le soir en se baladant qui avait l’air d’avoir une bonne ambiance, à chaque fois elle se disait que quand sa vie lui permettrait de se comporter normalement elle irait mais vu que cela n’avait pas l’air d’arriver autant qu’elle force le destin. De plus Heather avait demandé à une de ses amies du coin si ce bar était bien et elle lui avait affirmé que à chaque fois qu’elle y était allée, elle ne s’était jamais ennuyée, du coup elle avait de grand espoir de passer une bonne soirée.

Cependant elle redescendit vite de son petit nuage après le premier cocktail, l’ambiance était terriblement morte ce soir, la blonde avait cru dans un premier temps qu’elle s’était trompée de bar mais non, elle avait dû tomber sur un jour creux, il s’agissant peut-être d’un signe du destin, s’il faut elle venait de recevoir un message lui disant qu’il fallait qu’elle continue de se tenir à carreaux mais elle trouvait ça injuste. Finalement en commandant son deuxième verre elle entama la discussion avec la jolie serveuse qui était vite devenue la sauveuse de sa soirée et la raison pour laquelle la blonde n’était pas allée voir un autre bar après sa première boisson. La rousse était vraiment sympa, elles avaient vite sympathisé et la jeune femme savait que ce n’était pas simplement dû à l’alcool qu’il y’avait dans son sang au fur et à mesure que la soirée passée, elle avait d’ailleurs vite perdu le compte du nombre de verres qu’elle buvait, elle savait juste qu’elle avait bu assez pour être très heureuse et avoir un shooter dans la main en oubliant qu’elle l’avait commandé 5 minutes avant. Plus elles discutèrent plus le filon passait entre les deux jeunes femmes et lorsque la blonde lui expliqua qu’elle venait d’arriver dans le coin et qu’elle ne connaissait pas, la rousse s’était portée à son grand bonheur volontaire pour lui faire découvrir les lieux. Cela faisait du bien de pouvoir se comporter normalement et librement avec quelqu’un, à présent elle vivrait sa vie pleinement et au diable les conséquences. L’actrice n’avait pas l’impression que sa camarade de soirée l’avait reconnu ou si c’était le cas elle ne lui avait rien dit, ce qui arrangeait la jeune femme ce soir car elle ne voulait plus du tout penser à sa carrière ce soir, elle était simplement Heather Harris une jeune femme qui voulait s’amuser.

Heather resta au bar de la barmaid jusqu’à que la fermeture arrive enfin, sortant dans les premier du bar impatiente d’en découvrir plus, elle attendit sagement que Charlie sorte à son tour pour réellement entamer la soirée. Pendant qu’elles marchèrent en direction de leur prochaine destination, la blonde n’avait pas pu s’empêcher de rire au propos de sa nouvelle amie lui demandant son nombre de verres.


- Darling j’ai arrêté de compter à partir du moment où tu as commencé à me servir des shooters, je pense qu’il va au moins falloir une tournée ou deux de shooters pour me rattraper.

Son accent britannique avait tendance à augmenter au fur et à mesure que l’alcool faisait effet, quand elle était sobre elle l’avait légèrement, même si elle avait vécue 8 ans en Angleterre, elle avait plus côtoyé d’américains que de britannique ce qui lui avait fait perdre un petit peu mais l’alcool avait tendance à faire remonter sans qu’elle le veuille ses origines.  L’actrice suivit du regard les mouvements de la jeune femme qui mettait ses clés dans la poche arrière de son pantalon avant de relever rapidement les yeux en se rendant compte de ce qu’elle faisait.

- Oui oui bien sûr, je m’en souviendrais aussi bien comme le nombre de verres que tu m’as servi, tu peux compter sur moi.

La jeune femme dit cela avec un petit ton ironique mais le sourire au visage, avant de réfléchir par quoi elles allaient commencer. Elle stoppa sa marche trente secondes, le temps de prendre une décision puis reprit la parole d’un ton enjoué.


- On va commencer par des shooters il est temps que tu te mettes à mon niveau ! On va où du coup ?



CODE BY MAY


@Charlie Villanelle


Why can't I be the one I want to be
©️crack in time


Dernière édition par Heather Harris le Mer 25 Sep - 1:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Charlie Villanelle
Charlie Villanelle
les grands idéaux
les grands idéaux
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 24 ans (09.09.1995)
SURNOM : Un écho l'appelle encore "ma sirène". Léo l'appelle "grande perche rousse" mais c'est moins glamour.
STATUT : Amoureuse au pluriel. Enceinte au singulier. Perdue multiplié à l'infini.
MÉTIER : A abandonné ses études de sciences politiques à quelques mois de la fin pour devenir traductrice trilingue (anglais, français, chinois) à domicile. Supporte les blagues de Matt en tant que barmaid au DBD depuis fin avril.
LOGEMENT : Elle lui vole sa couverture au #203 Fortitude Valley. Et elle a les clés.
The dream in which i'm dying | heather PRuLXih
POSTS : 4432 POINTS : 1455

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : En ce moment, c'est le bordel.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : (18) : arielfinnleylevi #3sky (fb)heathereavanaustinedge #2cian #4shayariane & levijillian #2tim #9heïana #4martinkane #11yoko & asherrubyclément #7

ZOMBIES : jillianjeremiah

The dream in which i'm dying | heather Tumblr_p5oyhryLKv1uws463o5_250
LEOLIE. You're the first one. When things turn out bad. You know I'll never be lonely. You're my only one. And I love the things. I really love the things that you do. Oh, you're my best friend.

The dream in which i'm dying | heather Tumblr_mz2hsax6If1swb1e4o1_250
TIMLIE. Seasons came and changed the time. When I grew up, I called him mine. He would always laugh and say. "Remember when we used to play?" Bang bang, I shot you down. Bang bang, you hit the ground. Bang bang, that awful sound.

The dream in which i'm dying | heather Tumblr_o4d4u8OHaU1qf2rzro1_250
KARLIE. You and I, we're really not so innocent. Consequences won't be easy. From here, every road leads to regret but if this ain't what you wanted then why'd you even come here? It's 2 A.M. If this isn't what you wanted then why'd you put a smiley in your message then?

The dream in which i'm dying | heather Tumblr_ohlwguBFlQ1rfd7lko1_400
CHARIEL. There's no time for us. There's no place for us. What is this thing that builds our dreams yet slips away from us? There's no chance for us. It's all decided for us. This world has only one sweet moment set aside for us.

RPs EN ATTENTE : lubya #2 ☼ evelyn ☼ freya #2 ☼ joseph & romy
RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens
PSEUDO : kaelice
AVATAR : the queen in the north aka sophie turner
DC : Auden, Caelan & Lily
INSCRIT LE : 30/03/2019
http://www.30yearsstillyoung.com/t23553-villanelle-a-hug-is-just-a-way-to-hide-your-face#956021 http://www.30yearsstillyoung.com/t26251-charlie-auden-caelan-fiche-commune http://www.30yearsstillyoung.com/t23677-charlie-villanelle http://www.30yearsstillyoung.com/t23771-charlie-villanelle

The dream in which i'm dying | heather Empty
Message(#) Sujet: Re: The dream in which i'm dying | heather The dream in which i'm dying | heather EmptyLun 2 Sep - 10:19


Charlie laisse ses mains tâter sa poche arrière, peu rassurée à l’idée de laisser ses clés autant exposées. Elle n’a pas prévu de sac, pourtant, elle qui devait seulement travailler et sagement rentrer chez elle ensuite. “Chez elle”, ça reste cependant un bien grand mot pour la rousse qui habite tant chez son petit ami que son meilleur ami. Elle dira à l’un qu’elle a dormi chez l’autre et ainsi donc sera réglé le problème, personne ne s’inquiétera et elle rentrera chez Léo au matin quand lui partira à l’université. Le plan est parfait, rien ne peut mal tourner, elles n’auront qu’à s’amuser. Heather a l’air cool. Heather est cool. “Ouais, bon. On va se passer du comptage alors, on fera ça à l’oeil avec toute mon expérience de barmaid.” C’est à dire à peine quelques semaines passées de l’autre côté du comptoir dans lesquelles elle n’a pas appris grand chose. Son expérience se résume seulement à ses nombreuses soirées alcoolisées dans lesquelles elle n’a jamais eu aucune notion de ses limites ou de celles de ses proches. Tant qu’ils peuvent tenir debout, c’est bon. Si jamais ce n’est pas le cas, alors tant qu’ils ne meurent pas étouffés dans leur vomi ça fera tout autant l’affaire. La remarque d’Heather la laisse rigoler innocemment, sa nouvelle amie étant déjà beaucoup alcoolisée et n’ayant surtout pas l’envie de s’arrêter là. Elle lui plait, elle. Elle aurait pu être Charlie, elles auraient pu inverser les rôles sans aucun mal. La seule différence c’est que la rousse connaît cette ville comme sa poche, qu’elle en arpente les rues depuis les premières heures et que la blonde a encore tout à découvrir. “Ceci dit, la tournée de deux shooters me semble parfaite et assez précise.” Pour l’aspect historique et architectural, Charlie passera allègrement là dessus, mais en ce qui concerne les bars elle prendra sa casquette de meilleure guide du pays.
Sans savoir vers où elle la mène, la blonde prend la marche de leur cortège quasi-funèbre avec une assurance nouvelle. Elle a l’impression que tout va bien, ce soir, qu’il s’agit d’un moment en dehors de l’espace temps qui n’aura donc aucune conséquence demain et les autres jours du reste de sa vie. Si seulement. Si seulement elle avait un joker, elle l’aurait utilisé ce soir, elle aurait bu sans retenue, fumé tout ce qui aurait eu le malheur de passer non loin d’elle. Une gueule de bois en aurait été la seule conséquence, et ça aurait été parfait. “Ouf, on est sauvées alors.” Elle rigole face à la remarque de son acolyte qui ne sera en effet d’aucune utilité ce soir, encore moins à propos de ce qui requiert de la mémoire ou même de la concentration. Aussi utile qu’une huître. Heureusement que la blonde sera rapidement dans le même état, elle se serait sentie bien ennuyante sinon. Elle prend finalement le temps de réfléchir au programme de leur soirée pendants quelques secondes, pèse le pour et le contre pour savoir ce qui doit être privilégié entre boire et danse. La conclusion est qu’il n’y a rien à privilégier et qu’elles profiteront donc au maximum de l’un comme de l’autre. Ses pas s’arrêtent un instant, sa mine devient sérieuse alors qu’elle plonge ses yeux dans ceux de la jeune femme qui lui semblent soudainement si familiers. “Electric Playground.” Elle sourit, fait un pas, attrape sa main entre son pouce et son index qu’elle appose respectivement dans sa paume et sur le dos de cette dernière avant de la faire lever dans les airs. Un enfant de huit ans ferait la même chose et elle en rigole déjà. “Enfin ça c’est le but final, on peut faire un arrêt au Canvas avant.”

Un dernier bar avant d’aller en boîte de nuit, cela semble être un bon compromis. Des shooters puis de la danse et des cocktails. Une bonne soirée s’annonce, elle espère seulement que la cliente/amie sera capable de tenir le rythme et qu’elle n’a pas menti sur son cv. Charlie compte bien profiter de cette soirée avec l’une des rares personnes sur terre qui se dit capable de s’amuser jusqu’au bout de la nuit et qui ne fait pa parti de son cercle d’ami qui lui ferra la morale dès qu’ils apprendront pour l’enfant qu’elle porte. “T’as pas de couvre feu au moins ? Et t’es majeure ? T’as la peau si douce on dirait un bébé.” Le dos d’une de ses phalanges caresse son visage pour s’assurer qu’elle dit bien la vérité, encore subjuguée par tant de délicatesse dans son corps.
Finalement elle prend la direction du bar sans attendre de réponse, soudain demandeuse d’action et de quelque chose à faire. Elle tourne en rond depuis un mois et c’est bien trop long pour l’hyperactive qu’elle représente. “J’espère que t’es prête à prendre pleins d’horribles décisions et à toutes les regretter demain.” Villanelle parle autant pour elle que pour Heather. Mais surtout pour elle.


— I wish I could make you return. But what if i'll never discern as you walk to the toll of the bell ? You'll be fighting for our heaven with hell. You know heroes aren't meant to survive. So much harder to love when alive. Walk with the devil in your head, you would think you were better off dead.
Revenir en haut Aller en bas
Heather Harris
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 26 ans
SURNOM : HH, Disney
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Actrice déchue
LOGEMENT : #122 spring hill
The dream in which i'm dying | heather Tumblr_pyv6xnMZWV1svvxgwo1_r1_250
POSTS : 1780 POINTS : 55

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Lullaby, Charlie, Malachi, Jessian, Lizzie, Sybille, Remi
RPs EN ATTENTE : Sky
PSEUDO : Kinderette
AVATAR : Jodie Comer
CRÉDITS : Freya
DC : Nope
INSCRIT LE : 20/08/2019
http://www.30yearsstillyoung.com/t25871-heather-harris-when-can-i-go-home http://www.30yearsstillyoung.com/t25946-heather-harris-if-you-want-to-be-friendsbring-alcohol

The dream in which i'm dying | heather Empty
Message(#) Sujet: Re: The dream in which i'm dying | heather The dream in which i'm dying | heather EmptyLun 9 Sep - 0:45





     

Charlie Villanelle
&
Heather Harris
The dream in which i'm dying
Heather ferma les yeux un instant est pris une grande respiration, elle était bien là. Elle avait l’impression que cela faisait une éternité qu’elle ne s’était pas sentie aussi bien, depuis le début de la soirée et sa rencontre avec Charlie, la blonde n’avait pensé à rien d’autre. Même si cela ne faisait que quelques heures, qu’est-ce qu’elle appréciait le sentiment de liberté qu’elle avait, l’alcool devait pas mal aider c’était certain mais le fait de ne se soucier de rien l’espace d’un soir lui faisait un grand bien. La jeune femme avait l’impression d’être revenue au bon vieux temps, de sortir s’amuser comme si les derniers mois n’avait pas eu lieu et qu’elle profitait de la vie comme elle le voulait. Sa partenaire avait bien aidé à ce que cela arrive, même si elles ne se connaissaient que depuis quelques heures, la blonde l’a trouvé sympathique. Et puis Charlie ne l’avait pas reconnue ce qui était un énorme plus car elle pouvait être elle-même sans se dire dans un coin de faire attention car elle ne savait pas comment l’autre personne pourrait réagir si ce n’était pas ce qu’elle s’imaginait d’elle et aussi elle n’avait pas eu à évoquer le drama qu’elle souhaitait mettre de côté pour ce soir. Même si elles avaient pas mal discuté ensemble, Heather n’avait pas eu à rentrer dans les détails, elle avait seulement expliqué qu’elle était là pour des vacances et qu’elle cherchait à s’amuser et par chance elle était tombée sur la bonne personne. Elle sentait bien la soirée, surtout qu’elle ne faisait que à peine de commencer, l’actrice sentait que c’était une soirée dont elle allait se souvenir ou peut-être pas entièrement suivant comment les choses allait évoluer. Heather était ravie de voir que la rousse avait l’intention de vite arriver à son niveau d’alcoolémie même si pour le moment, elle sentait l’effet de l’alcool mais elle était loin d’avoir atteint sa limite. Mais elle n’avait pas compté ses verres, la seule fois où elle les avait réellement compté, c’était lorsqu’avec un ami il s’était lancé un défi pour savoir celui qui pourrait en boire le plus et elle ne savait plus jusqu’où elle était montée suite à un gros trou noir à partir de la moitié de soirée, elle savait juste le lendemain qu’elle avait perdu et que son ami avait fini dans un état similaire au sien.

- Mais oui fait confiance en ton instinct de barmaid ! Ou peut-être que mon haleine te dira mon taux d’alcool mais bon je vais éviter de te souffler sur le visage.

Elle rigola de nouveau avant de continuer à suivre Charlie en lui faisant totalement confiance alors qu’elle la connaissait à peine.

- Parfait pour les shooters, je veux te voir les boire deux par deux !

Puis vint la grande question, savoir où elles allaient passer le reste de la soirée. Heather lui laissait complétement prendre les rênes. Vu que dans un premier temps elle avait décidé de rester sage et de ne pas trop sortir, la blonde avait essayé de se renseigner le moins possible sur les bars et boites qui auraient pu l’intéresser de peur d’être trop tentée par la suite. Le bar où travaillait Charlie avait été plus une recommandation par ses amis et le fait de passer devant tous les jours qu’une réelle trouvaille d’Heather, du coup elle attendait avec impatience de voir où la rousse allait l’amener. Lorsqu’elle la demoiselle s’arrêta pour la regarder dans les yeux, Heather eut l’impression qu’elle venait de prendre l’un des plus grand choix de sa vie en décidant de leur périple nocturne. Quand la barmaid lui attrapa la main pour lui montrer leur but final, Heather fut un peu surprise par le geste mais ne put s’empêcher de sourire avant de rigoler par le geste enfantin de son amie.

- Un beau plan à ce que je vois, direction le Canvas alors, je suis curieuse de voir en combien de verres tu me rejoindras dans les rangs des alcooliques de la soirée.

Puis elles prirent la direction du bar et Heather sentait de plus en plus l’excitation monter, elle appréciait de plus en plus la rousse c’était vraiment la personne qu’elle avait besoin pour ce soir. Sans avoir le temps de répondre à l’avalanche de questions qui faisait toute rire l’actrice, la dernière ne passa pas dans l’oreille d’une sourde surtout lorsqu’elle sentit la main de la demoiselle caresser son visage l’espace d’un instant. Dans un sens son égo était flatté car elle essayait du mieux qu’elle pouvait de garder une peau parfaite mais aussi elle ne pouvait pas s’empêcher qu’elle trouvait le geste intéressant. Finalement cette ville n’était pas si nulle que ça à ses yeux, il y’avait vraiment des gens très intéressant ici. Apercevant le fameux bar qui serait leur QG pour le moment, se fut autour d’Heather de prendre la main de Charlie et de guider le pas de manière un peu plus rapide vers le bar.

- Evidemment que je suis prête après tout j’ai signé pour ça ! Allez vient je t’offre les tournées de shooters pour te remercier d’être ma partenaire de crime pour ce soir et aussi parce que je suis très curieuse de te voir alcoolisé toi aussi. Avec un peu de chance je te dévoilerais peut-être mon secret de peau de bébé, spoiler alert il y’a peut-être des histoires de sang de vierge et de nouveau-né !

Elle lâcha un nouveau rire en lui faisant un clin d’œil et serrant un petit peu plus sa main avant de rentrer dans le bar pour commander directement les shooters qui pimenteront un peu plus la soirée.



CODE BY MAY


Why can't I be the one I want to be
©️crack in time


Dernière édition par Heather Harris le Mer 25 Sep - 1:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Charlie Villanelle
Charlie Villanelle
les grands idéaux
les grands idéaux
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 24 ans (09.09.1995)
SURNOM : Un écho l'appelle encore "ma sirène". Léo l'appelle "grande perche rousse" mais c'est moins glamour.
STATUT : Amoureuse au pluriel. Enceinte au singulier. Perdue multiplié à l'infini.
MÉTIER : A abandonné ses études de sciences politiques à quelques mois de la fin pour devenir traductrice trilingue (anglais, français, chinois) à domicile. Supporte les blagues de Matt en tant que barmaid au DBD depuis fin avril.
LOGEMENT : Elle lui vole sa couverture au #203 Fortitude Valley. Et elle a les clés.
The dream in which i'm dying | heather PRuLXih
POSTS : 4432 POINTS : 1455

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : En ce moment, c'est le bordel.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : (18) : arielfinnleylevi #3sky (fb)heathereavanaustinedge #2cian #4shayariane & levijillian #2tim #9heïana #4martinkane #11yoko & asherrubyclément #7

ZOMBIES : jillianjeremiah

The dream in which i'm dying | heather Tumblr_p5oyhryLKv1uws463o5_250
LEOLIE. You're the first one. When things turn out bad. You know I'll never be lonely. You're my only one. And I love the things. I really love the things that you do. Oh, you're my best friend.

The dream in which i'm dying | heather Tumblr_mz2hsax6If1swb1e4o1_250
TIMLIE. Seasons came and changed the time. When I grew up, I called him mine. He would always laugh and say. "Remember when we used to play?" Bang bang, I shot you down. Bang bang, you hit the ground. Bang bang, that awful sound.

The dream in which i'm dying | heather Tumblr_o4d4u8OHaU1qf2rzro1_250
KARLIE. You and I, we're really not so innocent. Consequences won't be easy. From here, every road leads to regret but if this ain't what you wanted then why'd you even come here? It's 2 A.M. If this isn't what you wanted then why'd you put a smiley in your message then?

The dream in which i'm dying | heather Tumblr_ohlwguBFlQ1rfd7lko1_400
CHARIEL. There's no time for us. There's no place for us. What is this thing that builds our dreams yet slips away from us? There's no chance for us. It's all decided for us. This world has only one sweet moment set aside for us.

RPs EN ATTENTE : lubya #2 ☼ evelyn ☼ freya #2 ☼ joseph & romy
RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens
PSEUDO : kaelice
AVATAR : the queen in the north aka sophie turner
DC : Auden, Caelan & Lily
INSCRIT LE : 30/03/2019
http://www.30yearsstillyoung.com/t23553-villanelle-a-hug-is-just-a-way-to-hide-your-face#956021 http://www.30yearsstillyoung.com/t26251-charlie-auden-caelan-fiche-commune http://www.30yearsstillyoung.com/t23677-charlie-villanelle http://www.30yearsstillyoung.com/t23771-charlie-villanelle

The dream in which i'm dying | heather Empty
Message(#) Sujet: Re: The dream in which i'm dying | heather The dream in which i'm dying | heather EmptyJeu 12 Sep - 16:41


Heather est cool, Heather est sympa et Heather est drôle. Ce sont les seules choses dont elle a besoin pour ce soir et la voilà devenue la parfaite compagnon de beuverie pour la nuit, elle qui ne sait déjà plus à combien de verres elle en est et la barmaid n’en ayant aucune idée non plus. La fine équipe est déjà en route et son amie lui suggère le test de l’haleine, ce à quoi Charlie répond par un long “beurk” de dégoût, bien que largement amusée par la situation. Sa seule exigence est que la rousse boive les shooters deux à deux, ce qui ne sera définitivement pas une première pour elle. ”Challenge accepted.” Elle répond aussitôt, l’oeil vif et l’esprit de compétition désormais activé. Facile, qu’elle se dit. Facile, drôle, et très pratique pour devenir saoul rapidement. C’est tout ce que Charlie souhaite et nul doute qu’avec Heather à ses côtés elle y arrivera rapidement. Elle parle beaucoup, certes, mais avec tout ce qu’elle a déjà bu au DBD nul doute que la suite de la soirée se continuera au même rythme. Aucune des deux femmes ne semble vouloir calmer le jeu et bien au contraire.
Charlie l’hyperactive s’empresse de la prendre par le poignet, un geste anodin pour elle qui se montre tactile avec toutes les personnes qu’elle croise. Son pas se fait un peu plus rapide maintenant qu’elle connaît leur destination finale et elle est surtout impatiente de pouvoir enfin boire de l’alcool à son tour, chose qu’elle se refusait de faire depuis la découverte de sa grossesse. Si elle boit assez ce soir elle pourra oublier qu’un enfant grandit dans son ventre et ainsi donc toute sa vie deviendra bien plus belle l’espace d’une nuit. Une simple nuit pendant laquelle tout peut arriver puisque de toute façon elle compte bien n’en garder aucun souvenir le lendemain matin. Elle se contentera de retourner dans le lit de Kane, prétexter avoir parlé toute la nuit avec Léo, se doucher pour éradiquer toutes les effluves d’alcool de son corps. Le plan parfait pour une nuit parfaite, l’occasion pour elle de se réconcilier avec le Canvas - qui n’est autre que le bar dans lequel son petit ami l’avait frappé pour la dernière fois, enjoy. Alors que la blonde ralentit l’allure quand le bar devient proche, c’est au tour d’Heather de lui prendre la main et de devenir leader à son tour. Cet inversement des rôles fait rire Villanelle, de ce même rire qu’aurait utilisé un enfant. Un rire cristallin, simple, doux, innocent. Comme si un de ces adjectifs pouvaient encore lui être associé, quelle sottise.
”Je suis d’avis qu’une soirée passée sans parler de sang de vierge ni de nouveau né est une soirée perdue.” Elle rétorque, faisant mine d’être toujours aussi sûre d’elle alors que l’évocation du terme de nouveau né vient assurémment de l’ébranler. Ce n’est pas une discussion qu’elle veut avoir ce soir, pas même en second degrès. Pas ce soir, s’il vous plaît. Elle demande une pause, une simple pause et après tout pourra recommencer. Leurs mains toujours entremêlées, elles rentrent fièrement dans le bar et ne perdent pas une seule seconde avant de commander une tournée de shots. Charlie ne prend même pas garde à ce qu’elle commande exactement, mais plus c’est alcoolisé et mieux ce sera. Le but n’est pas de savourer quoi que ce soit, seulement d’être drunk le plus rapidement possible. Been there, done that. Facile.
Comme promis, les deux femmes font s’entrechoquer un verre et la blonde se dépêche toujours d’en boire un second dans la foulée, tuant sa gorge à coup de brûlures toujours plus importantes. Mais rien ne va assez vite à son goût et elle continue de commander à boire, à répondre des “la même chose” au serveur alors qu’elle ne sait toujours pas ce à quoi tout cela correspond. Ce n’est pas trop dégueulasse et c’est la principale chose à retenir. La barmaid n’aime pas forcément l’alcool, il ne s’agit que d’un moyen parmi tant d’autres d’annihiler ses émotions pour un certain temps et de parvenir à ses fins. Un moyen de sociabilisation, aussi ; un moyen pour rentrer dans les rangs et ne pas se faire remarquer. Leurs bras finissent par s’emmêler et chacune fait boire son verre à l’autre. C’est un joli spectacle à regarder mais personne ne se doute de toute la préparation psychologique derrière, surtout après un nombre de verres indéterminé pour Heather et quatre shots en moins de deux minutes pour Charlie. Non pas qu’elles soient déjà totalement bourrées ; seulement allègrement joyeuses. ”Je t’ai vu vaciller là, t’es déjà cuite.” Charlie affirme, sûre d’elle alors qu’elle n’a absolument rien vu, pointant son dos du bout du doigts comme pour montrer le coupable. ”Ok maintenant que c’est plus mon boulot je peux parler librement. Déjà de 1) tu m’as pas dit pourquoi tu voulais tant boire et je suis trop curieuse pour passer à côté de cette question, de 2) t’as vraiment de jolis cheveux et j’exige ton secret en même temps que celui pour la peau et de 3) j’ai pas vraiment de trois alors je vais me contenter de boire à nouveau, histoire que ma tête tourne autant que la tienne sinon ce n’est pas drôle.”


— I wish I could make you return. But what if i'll never discern as you walk to the toll of the bell ? You'll be fighting for our heaven with hell. You know heroes aren't meant to survive. So much harder to love when alive. Walk with the devil in your head, you would think you were better off dead.
Revenir en haut Aller en bas
Heather Harris
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 26 ans
SURNOM : HH, Disney
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Actrice déchue
LOGEMENT : #122 spring hill
The dream in which i'm dying | heather Tumblr_pyv6xnMZWV1svvxgwo1_r1_250
POSTS : 1780 POINTS : 55

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Lullaby, Charlie, Malachi, Jessian, Lizzie, Sybille, Remi
RPs EN ATTENTE : Sky
PSEUDO : Kinderette
AVATAR : Jodie Comer
CRÉDITS : Freya
DC : Nope
INSCRIT LE : 20/08/2019
http://www.30yearsstillyoung.com/t25871-heather-harris-when-can-i-go-home http://www.30yearsstillyoung.com/t25946-heather-harris-if-you-want-to-be-friendsbring-alcohol

The dream in which i'm dying | heather Empty
Message(#) Sujet: Re: The dream in which i'm dying | heather The dream in which i'm dying | heather EmptyDim 15 Sep - 0:28





     

Charlie Villanelle
&
Heather Harris
The dream in which i'm dying
En entendant Charlie accepter son défi, Heather se dit qu’elle avait tiré le gros lot pour avoir la compagnie idéale pour ce soir. La rousse était fun, pas prise de tête et prête à s’amuser elle aussi comme il fallait. Certes le challenge de boire deux shooters en même temps n’avait rien d’exceptionnel mais au moins elle pouvait bien jauger l’état d’esprit de sa nouvelle amie et l’actrice pouvait déjà sentir qu’elle n’allait pas s’ennuyer. La réaction de la jeune femme fasse à sa proposition de lui souffler dans le nez fit pouffer Heather mais cela fit vite remplacer par la curiosité et l’excitation de savoir dans quel endroit la barmaid allait l’amener. Actuellement elle était sur un petit nuage, elle s’amusait tellement alors qu’elle n’avait pas fait grand-chose pour le moment, mais à l’instant la seule chose à laquelle elle pensait c’était de se dire au diable les conséquences, elle verrait où la soirée l’amènerait ce soir, elle méritait bien un jour de repos à ne pas se préoccuper de si on pouvait la voir, si quelqu’un la prenait en photo un peu trop bourrée. Tout cela, elle le mettait de côté elle verrait demain il était temps de vivre l’instant présent. Elle voyait déjà son agent l’appeler si jamais une photo fuitait lui disant qu’elle aurait surement fichu en l’air tous les efforts qu’elle avait fait jusqu’à présent, mais franchement qu’on parle en bien ou en mal en ce moment, le résultat restait le même. Elle n’avait plus de boulot et elle passait pour l’une de ses enfants stars qui avaient du mal à gérer la célébrité en grandissant alors que c’était faux. Parfois elle se demandait si elle devait aussi se raser la tête peut-être qu’elle ferait plaisir à toutes ses personnes qui parlent sur elle. Heather sortit de ses pensées tout en embarquant Charlie avec elle pour rentrer dans le bar tout en souriant en entendant le rire de la jeune femme. En essayant de garder le mystère sur ses produits de beauté, l’actrice ne se rendit pas compte qu’elle avait peut-être touchée sans le savoir un point sensible pour la rousse et rigola à sa répartition.

- Et bien si ça continue je sens que cette soirée va se finir à allumer des bougies et faire un petit rituel satanique.


Elle rigola de plus belle avant de s’installer près du bar pour commander les premiers shooters. Heather ne fait pas spécialement attentions à ce qu’elles commandent mais lorsqu’elle boit le premier verre elle en reconnait la saveur, ce n’est pas le meilleur shooter qu’elle a bu de sa vie mais ça fera l’affaire pour ce soir. Les shooters continuent de venir et l’actrice et étonnait de voir à la vitesse à laquelle sa partenaire descend les verres, elle n’est pas là pour plaisanter elle va très vite rejoindre son état et même si Heather en boit moins qu’elle avec les autres verres qu’elle a pris auparavant elle sent les effets monter de plus en plus. Alors qu’elle demande qu’on les serve encore une fois, elle entend Charlie lui dire qu’elle vacille.

- Pas du tout ! Tu dois avoir la vision qui se trouble déjà, tu ne tiens pas la route ma grande.

Son ton est un peu plus aigu et elle fait semblant d’être offensé mais à vrai dire cela pourrait totalement être le cas, elle ne s’en serait pas rendue compte de toute façon. Puis vint la question à laquelle Heather n’avait absolument pas envie de répondre, le pourquoi de sa soirée. Une petite grimace apparut sur son visage un micro instant avant de sourire en attendant la suite. La barmaid ne le savait pas mais elle avait mis les pieds dans le plat et Heather ne savait pas trop quoi répondre. Au final si elle buvait c’était simplement car elle avait envie d’oublier le reste de sa vie l’espace d’un soir mais la jeune femme lui demanderait surement plus d’informations. Elle but un nouveau shooter comme pour se donner du courage avant de se lancer, elle aurait pu simplement mentir mais son cerveau commençait à ne plus trop être en état pour élaborer quelque chose.

- Je te ferais une liste de tous les produits que j’utilise si tu veux même si certain son ridiculement cher, tu peux voir le résultat ! Et sinon si je bois ce soir c’est pour….

Elle n’eut pas le temps de finir sa phrase quand elle entendit une voix un peu plus loin en face d’elle l’appeler.

- Hey mais c’est toi Kimberley !

Heather ouvrit les yeux en grand et dessoula l’espace d’un instant et se retourna pour reprendre ses esprits l’espace d’un instant tout en lançant un juron, elle n’avait pas envie que cela arrive maintenant. Elle poussa tous les shooters vers Charlie en n’en faisant maladroitement tomber un au passage et roula des yeux en se retournant avec un faux sourire sur le visage alors que deux jeunes hommes se rapprochaient d’elle avec un grand sourire.

- Mais oui c’est toi, ma sœur regardait ta série quand elle était jeune, elle est super fan de toi ! Est-ce qu’on peut avoir une selfie avec toi ? elle va être folle en voyant ça !

- Oh c'est vrai ta soeur regardait la série ?! Ça me touche qu’elle est aimée et avec plaisir pour la photo.

Elle se positionna entre les deux garçons et posa avec eux avant de regarder la photo, mince c’était raté pour passer inaperçu. Elle discuta encore 2 minutes avec eux, tout en se demandant comment Charlie allait réagir, alors qu’elle les saluait une dernière fois en leur disant de passer une bonne soirée un des deux gars reprit la parole une dernière fois.

- C’est vraiment dommage ce qu’il s’est passé mais tu as bien fait, le mec le méritait vraiment ! On est avec toi !

Avec un sourire embarrassé, elle les remercia ne sachant vraiment pas quoi répondre et se sentant mal d’avoir mis de côté son amie pendant ce temps-là et se reconcentra sur elle avec une mine désolée.

- Excuse-moi pour ça, je ne pensais pas que ça arriverait ici et encore moins ce soir…


CODE BY MAY


Why can't I be the one I want to be
©️crack in time


Dernière édition par Heather Harris le Mer 25 Sep - 1:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Charlie Villanelle
Charlie Villanelle
les grands idéaux
les grands idéaux
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 24 ans (09.09.1995)
SURNOM : Un écho l'appelle encore "ma sirène". Léo l'appelle "grande perche rousse" mais c'est moins glamour.
STATUT : Amoureuse au pluriel. Enceinte au singulier. Perdue multiplié à l'infini.
MÉTIER : A abandonné ses études de sciences politiques à quelques mois de la fin pour devenir traductrice trilingue (anglais, français, chinois) à domicile. Supporte les blagues de Matt en tant que barmaid au DBD depuis fin avril.
LOGEMENT : Elle lui vole sa couverture au #203 Fortitude Valley. Et elle a les clés.
The dream in which i'm dying | heather PRuLXih
POSTS : 4432 POINTS : 1455

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : En ce moment, c'est le bordel.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : (18) : arielfinnleylevi #3sky (fb)heathereavanaustinedge #2cian #4shayariane & levijillian #2tim #9heïana #4martinkane #11yoko & asherrubyclément #7

ZOMBIES : jillianjeremiah

The dream in which i'm dying | heather Tumblr_p5oyhryLKv1uws463o5_250
LEOLIE. You're the first one. When things turn out bad. You know I'll never be lonely. You're my only one. And I love the things. I really love the things that you do. Oh, you're my best friend.

The dream in which i'm dying | heather Tumblr_mz2hsax6If1swb1e4o1_250
TIMLIE. Seasons came and changed the time. When I grew up, I called him mine. He would always laugh and say. "Remember when we used to play?" Bang bang, I shot you down. Bang bang, you hit the ground. Bang bang, that awful sound.

The dream in which i'm dying | heather Tumblr_o4d4u8OHaU1qf2rzro1_250
KARLIE. You and I, we're really not so innocent. Consequences won't be easy. From here, every road leads to regret but if this ain't what you wanted then why'd you even come here? It's 2 A.M. If this isn't what you wanted then why'd you put a smiley in your message then?

The dream in which i'm dying | heather Tumblr_ohlwguBFlQ1rfd7lko1_400
CHARIEL. There's no time for us. There's no place for us. What is this thing that builds our dreams yet slips away from us? There's no chance for us. It's all decided for us. This world has only one sweet moment set aside for us.

RPs EN ATTENTE : lubya #2 ☼ evelyn ☼ freya #2 ☼ joseph & romy
RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens
PSEUDO : kaelice
AVATAR : the queen in the north aka sophie turner
DC : Auden, Caelan & Lily
INSCRIT LE : 30/03/2019
http://www.30yearsstillyoung.com/t23553-villanelle-a-hug-is-just-a-way-to-hide-your-face#956021 http://www.30yearsstillyoung.com/t26251-charlie-auden-caelan-fiche-commune http://www.30yearsstillyoung.com/t23677-charlie-villanelle http://www.30yearsstillyoung.com/t23771-charlie-villanelle

The dream in which i'm dying | heather Empty
Message(#) Sujet: Re: The dream in which i'm dying | heather The dream in which i'm dying | heather EmptyMar 17 Sep - 17:36


“Doit bien y avoir des diy de rituels sataniques sur internet.” Même pas qu’elle rigole, Villanelle. Enfin si, elle rigole, mais elle sait qu’il doit vraiment y avoir ce genre de vidéos qui traînent sur la Toile sans même avoir besoin de se retrouver sur le dark web. Pour sûr qu’elle cherchera plus tard, rien que pour en avoir le coeur net - ou peut être parce qu’elle est beaucoup trop curieuse de voir des inconnus habillés bizarrement réciter la bible à l’envers ? En latin bien sûr. Oui, elle fait dans les clichés. Légèrement. C’est ça qui est drôle. S’ils ressemblent à monsieur tout le monde alors le rituel perd tout son sens, tout son mysthicisme et alors là il vaut mieux continuer à boire des shooters. Elle se dit aussi qu’elle est beaucoup trop bête et que plutôt que de l’amener dans un bar lambda (cool, mais pas franchement original) elle aurait pu l’amener dans un bar à shoot. Celui dans lequel personne ne sait ce qu’il boit et ce peu importe le degré d’alcoolémie du client. Tout le monde se contente d’un titre et, s’il est chanceux, de savoir si c’est doux ou fort. Et, oui, bien sûr qu’elle aurait choisi tous les noms avec une flamme à côté rien que pour rattraper son retard sur Heather. C’est un jeu, et une compétition. Et une nécessité, mais shht. ”On verra vite qui c’est qui ne tient pas la route, ma grande.” La grande bataille du “c’est pas ma tête à moi qui tourne c’est ta tête à toi” est lancée, et tout le monde sait qu’elles en viendront rapidement à une seule et même conclusion finale : c’est la terre qui tourne beaucoup trop vite ce soir. La blonde n’a aucune idée des raisons pour lesquelles Heather souhaite boire ce soir et elle sait encore moins si elle a des limites, mais une chose est sûre c’est que Charlie compte bien oublier ce mot. Elle s’arrêtera quand le bar fermera ou quand on la mettra dehors (les deux combinés, sûrement) parce que maintenant qu’elle est lancée alors autant en profiter au maximum. La vie la rappellera à l’ordre demain, tous ses devoirs et ses obligations avec et cela n’a définitivement rien de drôle, rien de funky, rien de quoi que ce soit de positif. Rien de toute cela n’empêche Charlie de rigoler ce soir. Un rien la laisse rire à gorge déployée et le son qui s’échappe de sa gorge empli joyeusement l’espace, avec une incroyable insouciance.
Pourtant des inconnus s’approchent d’eux, accostent Heather en l’affublant d’un horrible prénom beaucoup trop kitsch aux yeux de Charlie. Elle s’apprête à répliquer (c’est à dire, à les inviter à venir boire avec eux) mais son amie n’a pas l’air d’être de cette avis et elle voit bien son attitude changer. Ca signifie le début des problèmes. Elle ne réagit pas lorsqu’un shooter ce renverse, signe qu’il se passe vraiment quelque chose de pas net. Charlie ne la connaît pas du tout, cette nana du bar, mais elle sait au moins que si elle avait fait tomber un shooter sans qu’il ne termine au fond de sa gorge alors elle se serait énervée. Et ce n’est pas le cas, parce qu’elle fait ce sourire de sainte nitouche digne de Villanelle elle même. What the fuck. La blonde fait cependant ce qu’elle sait faire de mieux : se la jouer troisième roue du carrosse. Elle contine à boire les shooters tout en se retournant de temps à l’autre, intriguée par certains de leurs mots ou de leurs répliques. Wow, elle est avec une staar. Trop cool. C’est l’alcool qui lui fait dire ça, parce qu’en réalité elle se doute bien que cela ne change rien pour la personne qu’est Heather. Elle a simplement droit à une moue intriguée de Charlie, pas discrète le moins du monde alors que les deux inconnus continuent de lui prendre la tête avec beaucoup trop de mots. Et rien à dire de ce côté là : elle est douée pour paraître sobre, très douée. Ca fût plus difficile au moment où le flash lui brûla la rétine, certes, mais pour le reste chapeau bas. ”C’est pas à toi de t’excuser H, c’est eux qui viennent de détruire tes yeux. En plus de ça tu viens définitivement de perdre la course à celle de nous deux qui sera le plus bourré le plus rapidement.” Elle tente de la faire sourire comme elle peut (ne ment cependant pas sur son taux d’alcoolémie). ”Y’a au moins des gars sexy qui t’abordent ? Non parce que sinon dis le moi de suite, que je raye ce choix de carrière. Ca n’en vaudrait pas du tout la peine.” Elle touille la verre face à elle, celui avec une paille et un reste de cocktail - le même verre qui doit appartenir à un parfait inconnu parce qu’elle n’a jamais rien commandé de la sorte. ”On s’en fout du reste du monde. Ce soir on fait ce qu’on veut. Si tu veux oublier ça alors chacune oublie sa vie de merde, et santé.” Elle n’a pas l’audace de lever son verre dans les airs, se contente de le faire glisser sur la table en bois jusu’à ce qu’il s’entrechoque avec celui de son amie. Elles emmerdent le reste du monde.


— I wish I could make you return. But what if i'll never discern as you walk to the toll of the bell ? You'll be fighting for our heaven with hell. You know heroes aren't meant to survive. So much harder to love when alive. Walk with the devil in your head, you would think you were better off dead.
Revenir en haut Aller en bas
Heather Harris
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 26 ans
SURNOM : HH, Disney
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Actrice déchue
LOGEMENT : #122 spring hill
The dream in which i'm dying | heather Tumblr_pyv6xnMZWV1svvxgwo1_r1_250
POSTS : 1780 POINTS : 55

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Lullaby, Charlie, Malachi, Jessian, Lizzie, Sybille, Remi
RPs EN ATTENTE : Sky
PSEUDO : Kinderette
AVATAR : Jodie Comer
CRÉDITS : Freya
DC : Nope
INSCRIT LE : 20/08/2019
http://www.30yearsstillyoung.com/t25871-heather-harris-when-can-i-go-home http://www.30yearsstillyoung.com/t25946-heather-harris-if-you-want-to-be-friendsbring-alcohol

The dream in which i'm dying | heather Empty
Message(#) Sujet: Re: The dream in which i'm dying | heather The dream in which i'm dying | heather EmptySam 21 Sep - 1:48





     

Charlie Villanelle
&
Heather Harris
The dream in which i'm dying
Heather explosa de rire à la remarque de Charlie, elle s’imaginait déjà en train de regarder des tutos sur youtube de rituels satanistes, en regardant des gens beaucoup trop sérieux avec un pentagramme, des bougies noires et des ados en quête de sensation récitant la bible sataniste en donnant en offrande le sang d’une pauvre bête qui n’avait rien demandé. Puis elle se voyait avec la barmaid en train d’essayer de reproduire la même chose et finir par mettre le feu quelque part car suivant son taux d’alcoolémie, il y’avait de forte chance qu’elle renverse une bougie et démarre un incendie. Si ça arrivait évidemment elle mettrait ça sur les forces obscures qui tenteraient de faire passer le message, il fallait se rattraper comme on pouvait.  Les shooters continuent d’arriver rapidement à la suite et Heather commence à réellement sentir que l’alcool fait son effet, elle ne sait pas combien de reste il lui reste avant de ne plus répondre de rien mais elle sent à chaque nouvelle gorgée que cela se rapproche et dans un sens, elle sent la liberté se rapprocher elle aussi. Depuis le début elle a l’impression d’être dans un autre espace-temps, comme une pause sur sa vie où elle peut retourner à s’amuser innocemment sans que rien ne compte à la fin. De plus l’actrice à vraiment une bonne compagnie ce soir, Charlie n’a pas l’air d’être quelqu’un qui se prend la tête et rigole assez facilement et surtout c’était une adversaire hors pair. Heather voit la lueur dans les yeux de la jeune femme qu’elle ne prend pas cette compétition de « qui aura bu le plus de verres ? » à la légère. La barmaid arrive presque à lui mettre le doute lorsqu’elle lui dit que l’actrice commence à vaciller. Mais Harris ne se laisse pas faire et la repartie de la jeune femme lui donne un sourire en coin comme pour lui montrer qu’elle ne perdrait pas ce soir tout exécutant un nouveau cul sec.

Et même si pendant un instant Heather finit par oublier le monde qui l’entoure en dehors de cette soirée qui lui apparait comme être une bulle d’oxygène, la réalité finit toujours par frapper. Dans un premier temps lorsque sa consoeur pour la soirée lui demande ce qui l’amène à boire ce soir, la blonde n’avait pas spécialement envie de partager les raisons surtout à une personne qu’elle vient à peine de rencontrer mais vu le nombre de verres qu’elles viennent de se partager dans un si court délai, elle sait qu’elle peut lui faire confiance. Après tout combien de filles a-t-elle entendue dire qu’elles tenaient l’alcool et qui se retrouvait à ne plus marcher droit au bout de leur deuxième mojito. Cela avait toujours eu tendance à l’agacer entre le mensonge et le plaisir de devoir tenir les cheveux de la fille dans les toilettes avant d’écouter ses histoires avec un copain dont Heather s’en fichait totalement, elle finissait souvent par ne plus les recontacter ensuite. Mais Charlie avait réellement montré qu’elle ne déconnait pas et rien que ça montrait un gage de qualité de  la jeune femme. Alors qu’elle allait livrer à Charlie les raisons de cette petite beuverie organisée au dernier moment, la blonde fut réellement ramenée à la réalité lorsqu’elle se crispa en entendant le nom du personnage qu’elle avait tant détesté à jouer mais qui restait malheureusement son plus grand succès à ce jour. Elle comprenait le fait que certaine actrice est pris une direction complètement trash pour sortir du personnage de disney qui pouvait coller à la peau car franchement ce n’était pas un personnage que Heather appréciait, elle lui était juste redevable pour la célébrité. Cela avait été le meilleur moyen pour reprendre ses esprits, immédiatement elle effaça comme elle pouvait les traces de son génocides de shooters, tout en faisant un dommage collatéral en perdant un verre au passage. Les mots de son agent raisonnaient dans sa tête, il fallait qu’elle donne toujours une bonne impression à ses fans car c’est aussi ce qui faisait qu’elle décrocherait du travail. A contrecœur elle plaqua un sourire sur son visage et abandonna Charlie, heureusement ce n’était pas la première fois qu’elle croisait des gens pendant une soirée, elle n’avait pas perdu l’habitude de faire comme si de rien n’était. Malheureusement les deux garçons ne la lâchaient pas, testant un  peu sa patience au passage, en journée elle n’avait rien contre rencontrer des personnes qui la complimentait au contraire c’était quelque chose qu’elle aimait, cela boostait toujours son égo. Mais en soirée, elle avait juste envie d’une chose c’est qu’elle soit tranquille. Pendant sa discussion elle jeta un œil à son amie qui avait l’air intrigué par cette prise d’otage soudaine et voit la moue sur son visage. Finalement après la photo qui vu le flash doit bien montré qu’elle n’a pas réellement les yeux en face des trous, un autre détail à gérer plus tard si jamais cela se retrouve sur les réseaux sociaux, ils finissent par partir et Heather s’excuse auprès de Charlie en espérant que cela ne change pas son image d’elle. L’actrice se met à sourire en entendant les propos de son amie qui ne lui pose pas de question stupide sur sa célébrité mais qui continue comme si de rien n’était.


- Il me tarde de voir demain à quel point je dois avoir les yeux rouge sur cette photo, je viens peut-être de perdre le premier round mon amie mais ce n’est que le début !

Heather ne put s’empêcher de rire à la question suivante de son amie, pour les mecs sexys il allait falloir repasser car elle jouait pour l’équipe adverse. Il y’en avait quelques-uns qui n’était pas moche, mais elle n’avait pas spécialement de bon critère pour le déterminer.

- Je ne peux pas dire pour les hommes sexy même si je me dis que certain pourrait être à ton goût vu les divers mecs qui sont venues me parler. Mais je peux te dire que niveau filles sexy j’en ai croisé un certain nombre et puis l’avantage d’avoir joué dans une série qui les a fait grandir c’est qu’elles sont toutes fans de moi.

Un sourire en coin apparaît sur son visage et elle regarde le verre de la jeune femme en se demandant si elle a commandé un cocktail en plus des shooters restant pendant qu’elle n’était pas là. Heather se sentit rassurée en écoutant la jeune femme cela n’avait l’air de rien changé à son grand soulagement et elle comprit que la principale raison de cette soirée c’était d’oublier le reste. Elle lève un shooter à côté de la barmaid et le bois.

- A la liberté que nous apportera cette soirée ! Sinon c’est bien beau de picoler mais je pense qu’il est temps que tu me montres tes mouvements sur la piste de danse.



CODE BY MAY


Why can't I be the one I want to be
©️crack in time


Dernière édition par Heather Harris le Mer 25 Sep - 1:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Charlie Villanelle
Charlie Villanelle
les grands idéaux
les grands idéaux
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 24 ans (09.09.1995)
SURNOM : Un écho l'appelle encore "ma sirène". Léo l'appelle "grande perche rousse" mais c'est moins glamour.
STATUT : Amoureuse au pluriel. Enceinte au singulier. Perdue multiplié à l'infini.
MÉTIER : A abandonné ses études de sciences politiques à quelques mois de la fin pour devenir traductrice trilingue (anglais, français, chinois) à domicile. Supporte les blagues de Matt en tant que barmaid au DBD depuis fin avril.
LOGEMENT : Elle lui vole sa couverture au #203 Fortitude Valley. Et elle a les clés.
The dream in which i'm dying | heather PRuLXih
POSTS : 4432 POINTS : 1455

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : En ce moment, c'est le bordel.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : (18) : arielfinnleylevi #3sky (fb)heathereavanaustinedge #2cian #4shayariane & levijillian #2tim #9heïana #4martinkane #11yoko & asherrubyclément #7

ZOMBIES : jillianjeremiah

The dream in which i'm dying | heather Tumblr_p5oyhryLKv1uws463o5_250
LEOLIE. You're the first one. When things turn out bad. You know I'll never be lonely. You're my only one. And I love the things. I really love the things that you do. Oh, you're my best friend.

The dream in which i'm dying | heather Tumblr_mz2hsax6If1swb1e4o1_250
TIMLIE. Seasons came and changed the time. When I grew up, I called him mine. He would always laugh and say. "Remember when we used to play?" Bang bang, I shot you down. Bang bang, you hit the ground. Bang bang, that awful sound.

The dream in which i'm dying | heather Tumblr_o4d4u8OHaU1qf2rzro1_250
KARLIE. You and I, we're really not so innocent. Consequences won't be easy. From here, every road leads to regret but if this ain't what you wanted then why'd you even come here? It's 2 A.M. If this isn't what you wanted then why'd you put a smiley in your message then?

The dream in which i'm dying | heather Tumblr_ohlwguBFlQ1rfd7lko1_400
CHARIEL. There's no time for us. There's no place for us. What is this thing that builds our dreams yet slips away from us? There's no chance for us. It's all decided for us. This world has only one sweet moment set aside for us.

RPs EN ATTENTE : lubya #2 ☼ evelyn ☼ freya #2 ☼ joseph & romy
RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens
PSEUDO : kaelice
AVATAR : the queen in the north aka sophie turner
DC : Auden, Caelan & Lily
INSCRIT LE : 30/03/2019
http://www.30yearsstillyoung.com/t23553-villanelle-a-hug-is-just-a-way-to-hide-your-face#956021 http://www.30yearsstillyoung.com/t26251-charlie-auden-caelan-fiche-commune http://www.30yearsstillyoung.com/t23677-charlie-villanelle http://www.30yearsstillyoung.com/t23771-charlie-villanelle

The dream in which i'm dying | heather Empty
Message(#) Sujet: Re: The dream in which i'm dying | heather The dream in which i'm dying | heather EmptyMar 24 Sep - 18:05


Charlie souligne la combativité alcoolique de son amie du soir et sourit avec joie. Heureusement que ce n’est que le premier round ; heureusement. Elle ne s’autorisera pas à revivre ce genre de soirées avant de très longs mois et il est par conséquent hors de question qu’elles s’arrêtent en si bon chemin alors que la Terre tourne encore (trop vite, certes, mais au moins a-t-elle le mérite de faire quelque chose). Cette soirée ne prendra fin que lorsque son corps le décidera et pas avant. Elle veut tester ses limites une dernière fois, se sentir invincible une dernière fois avant de sombrer dans sa chétivité quotidienne quasi lassante. Personne ne prend soin d’elle ce soir et c’est tant mieux, allez vous faire voir tous les groupies : Heather est à elle pour toute la nuit et advienne que pourra. Laissez ses yeux tranquilles, peut être en trouvera-t-elle encore l’utilité pour les quelques décennies qu’il lui reste à vivre. ”Tous les camés penseront que tu es des leurs.” Elle se moque, la blonde, alors qu’elle a de moins en moins fière allure. Il n’y a plus d’image à tenir pour le DBD (si jamais le bar en avait eu une à un moment donné, autre que ce répère méga-trop-cool) et aucun de ses proches un peu trop présents dans les environs : la voie est libre. Elle peut faire toutes ces stupides choses qui lui passent par la tête, c’est parfait.
Heather la fait lever un sourcil à cause de son discours confus à propos de mec sexy qui se transforment en fille. Hein ? Charlie la regarde dans les yeux un long instant, les sourcils froncés comme si toute cette mascarade allait lui servir à mieux comprendre les mots énoncés par son amie. Enfin, elle comprend. Plus moule que frite (voire pas frite du tout, apparemment), c’est noté. Cette inconnue est pleine de secrets et décidement elle plait de plus en plus à la blonde au fur et à mesure qu’elle les lui distille. Pour les prochains elle devra être plus directe, cependant, parce que l’alcoolémie de la barmaid ne risque certainement pas de redescendre en flèche. ”Merde, j’savais que j’aurais dû devenir un star pour pécho tout le monde.” Ca doit avoir des avantages certains et en plus tout le monde sait que tous les acteurs sont toujours soit très beaux soit très très beaux, alors Charlie aurait été dans son paradis. Dommage qu’elle ait simplement décidé de foutre sa vie en l’air parce que l’idée initiale d’Heather avait l’air plus que tentante quand même. Des garçons ou des filles ; la blonde n’aurait pas fait sa difficile. Si elle avait été un peu plus sobre, elle aurait sans doute fait comprendre à Heather qu’elle s’en moquait royalement de qui elle pouvait aimer et que par conséquent elle n’avait pas à se cacher ou faire quoi que ce soit d’autre d’aussi stupide. Mais là, vraiment, un discours de ce genre semble au delà de ses forces alors que la subtilité s’est évadée de son corps en suivant les vapeurs d’alcool du bar.
Le toast est parfait et Charlie lève à son tour son verre - totalement volé - pour en boire quelques gorgées, ravie d’être tombée sur un London Night sans même le vouloir. Quelle belle soirée, décidement. Rien ne peut mal se passer. Rien ne peut mal tourner. La raison ? Parce qu’elle l’a décidé. Ses jambes flageolent alors qu’elle compte de nouveau sur elle pour porter le poids de son corps mais elle n’en tient pas compte ; sourire triomphant sur les lèvres. Danser. Got it. Elle peut faire ça, elle sait faire ça. Elle adore danser, en plus. Elle le faisait souvent avec Léo, du temps où les deux meilleurs amis sortaient encore dans les bars. Ils dansaient souvent sur un rythme totalement opposé à celui de la chanson actuel (généralement, ils se fredonnaient un air de Queen entre eux) et peu importe parce que ça les amusait intensément. Ils s’amusent toujours quand ils sont ensemble et le petit doigt de Charlie lui dit qu’il en sera de même avec Heather alors qu’elle vient la prendre par le bout des doigts, leur faisant abandonner leur shooters sans aucune considération. Peut être seront-ils là à leur retour ou peut être pas ; peu importe. La blonde fait tourner son amie (ce qui n’est sans doute pas la meilleure idée du monde) et elle l’entraîne au milieu de la foule, sourire sur les lèvres et rire en ultrason. Ses pieds se mettent en marche selon leur propre grès et les mains de Charlie agissent aussi selon leur porpre volonté. Sa danse est bordélique mais au moins a-t-elle le mérite d’exister. Elle s’amuse, aussi. Enormement. Elle lève les mains au ciel, crie quand elle croit reconnaître un refrain d’une chanson qu’elle n’a jamais écouté, fait passer ses mains autour des épaules d’Heather pour ne pas la perdre dans la foule bien trop dense du bar. Envolées, claustrophobie et agoraphobie ; merci alcool. Envolées, tous ses grands idéaux ; merci alcool. Merci alcool de lui faire oublier toutes ses limites et Charlie d’aussitôt s’empresser de les franchir, rapprochant dangereusement sa tête de celle de son amie, emmêlant ses doigts dans ses cheveux dans l’euphorie du moment. Tout ceci n’est qu’un jeu et bon sang qu’il est amusant alors que la blonde continue de tâter le terrain avec cette fille qui reste une quasi inconnue mais qui, ce soir, devient son ange salvateur. Qui n’a jamais voulu embrasser un ange ?




— I wish I could make you return. But what if i'll never discern as you walk to the toll of the bell ? You'll be fighting for our heaven with hell. You know heroes aren't meant to survive. So much harder to love when alive. Walk with the devil in your head, you would think you were better off dead.
Revenir en haut Aller en bas
Heather Harris
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 26 ans
SURNOM : HH, Disney
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Actrice déchue
LOGEMENT : #122 spring hill
The dream in which i'm dying | heather Tumblr_pyv6xnMZWV1svvxgwo1_r1_250
POSTS : 1780 POINTS : 55

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Lullaby, Charlie, Malachi, Jessian, Lizzie, Sybille, Remi
RPs EN ATTENTE : Sky
PSEUDO : Kinderette
AVATAR : Jodie Comer
CRÉDITS : Freya
DC : Nope
INSCRIT LE : 20/08/2019
http://www.30yearsstillyoung.com/t25871-heather-harris-when-can-i-go-home http://www.30yearsstillyoung.com/t25946-heather-harris-if-you-want-to-be-friendsbring-alcohol

The dream in which i'm dying | heather Empty
Message(#) Sujet: Re: The dream in which i'm dying | heather The dream in which i'm dying | heather EmptyVen 27 Sep - 2:07




     

Charlie Villanelle
&
Heather Harris
The dream in which i'm dying
Même si elle avait l’impression de bien tenir au niveau de l’alcool dans sa tête, la réalité en était peut-être autrement. Elle avait l’impression que ce qu’elle disait été de plus en plus confus, Heather ne savait vraiment pas comment elle avait réussi à avoir un semblant de sobriété quand on était venue lui parler. Heureusement les questions que lui avaient posées les deux jeunes hommes n’étaient pas bien compliquées. On lui avait déjà demandé 100 fois ses questions-là, c’était machinalement qu’elle avait répondu avec le sourire comme elle aurait pu le faire dans une interview mais sans flancher, la jeune femme n’avait pas envie de se lancer des fleurs mais qu’est-ce qu’elle pouvait être une bonne actrice des fois. Pourquoi est-ce qu’on ne pouvait pas dans ces moments-là voir son talent à rester professionnelle et imperturbable en toutes circonstances ? C’était sur ce genre de chose qu’il fallait se concentrer pas le fait qu’elle est tapée un gars qui le méritait bien en pleine tronche. Enfin après avoir vu des étoiles avec un flash de téléphone lui explosant la rétine et ne la mettant surement pas en valeur, elle était retournée voir sa partenaire de soirée. Mon dieu le soulagement qu’elle avait eu en voyant que Charlie ne s’était pas transformée en espèce de groupie en apprenant qu’elle trainait avec quelqu’un de connu ou qu’elle ne la saoulait pas avec 36 000 questions, elle faisait comme si de rien n’était avec des commentaires comme si il s’agissait d’une conversation normale. Heather avait presque envie de la prendre dans ses bras et de l’embrasser en la remerciant, se sentant un peu mal parce qu’il s’était produit. Elle ne culpabilisait pas par rapport à la barmaid mais par le fait que ce soir elle voulait oublier son métier jusqu’à qu’elle s’endorme ou ait un trou de mémoire à cause de l’alcool.

- Ah super les camés ! Le dernier public que je n’avais pas encore convaincu !

Lorsque Charlie lui demanda si des mecs sexy l’abordait, Heather ne put s’empêcher de répondre de manière assez abstraite mais qui dans sa tête se comprenait facilement sur le fait qu’elle n’aimait pas les hommes. Cela avait du mieux sonner dans sa tête car au regard un peu confus de la blonde, l’actrice compris qu’elle n’avait pas été si clair que ce qu’elle pensait. Après tout la blonde n’avait toujours pas l’habitude d’assumer son homosexualité en dehors du groupe restreint de ses amis ou de personne dont elle savait qu’elles ne diraient rien. Jusqu’à que tout explose seul des personnes du milieu artistiques comme elle le savait et ils connaissaient aussi le règles de discrétions pour que cela ne s’ébruitent pas. Même si aujourd’hui Heather n’avait plus rien à cacher dans le concret elle ne s’était pas encore faite à l’idée, qu’elle pouvait le dire sans craindre de répercutions et faire ce qu’elle voulait. La liberté était là mais elle n’en avait pas encore sentit le gout. Quand Charlie percuta elle eut comme l’impression de voir une ampoule s’allumer au-dessus sa tête ce qui l’a fit un peu rire dans sa barbe car elle trouvait l’image très drôle. A son tour les neurones de son cerveau se connectèrent lorsque Charlie rétorqua qu’elle aurait pu pécho tout le monde.

- Il n’est pas trop tard pour changer de voie et me rejoindre dans la conquête de la célébrité. C’est bien ça le plus important non ? Tu ferais une très belle actrice tu ferais tourner la tête de beaucoup de personnes.


Sa dernière phrase est dite avec un sourire en coin, il faut dire ce qui est en plus d’être une excellente partenaire de jeu d’alcool, Charlie est aussi très belle, heureusement qu’il y a de la justice dans ce monde faisant que plein de jolies filles ne soient pas hétéros. Elles finissent par trinquer à la bonne continuité de cette soirée tout en observant le nouveau verre mystérieux de son amie avant d’avaler un autre shooter. Il va falloir qu’elle se calme un petit peu car le bar commence un peu bouger dans tous les sens. Il est temps de passer à une autre étape importante de la soirée, la danse. Heather adore danser encore plus quand elle a de l’alcool dans le sang car elle se lâche réellement en se fichant complétement de si elle danse bien ou non. C’était avec un grand sourire sur le visage qu’elle s’était laissée emporter sur la piste de danse par son amie décidemment parfaite à ses yeux ce soir. L’idée de Charlie de faire tournoyer Heather l’avait fait rire jusqu’à que son ventre lui dise fuck mais elle avait décidé de passer outre préférant aller au milieu de la foule prête à donner tout ce qu’elle avait. Entre les éclats de rires avec des danses plus ou moins en raccord avec le rythme de musique tout en manquant de se casser la figure deux ou trois fois et des chansons chanter en yaourt, Heather ne peut s’empêcher d’apprécier le moment, cela faisait tellement longtemps qu’elle ne s’était pas autant amusée. Petit à petit les deux jeunes femmes se rapprochent de l’une et de l’autre, entrant dans l’espace vital de l’une et de l’autre. L’actrice à l’impression d’entrer en transe, sentant les bras de la barmaid passer autour de ses épaules, Heather pose machinalement les siennes sur les hanches de la jeune femme. Le visage de la blonde est si proche, qu’elle peut sentir son souffle sur son visage, le regard de l’actrice bouge vers les lèvres actuellement très attirante de la jeune femme, l’envie qu’elle éprouve au fond d’elle-même depuis qu’elle a rencontré sa sauveuse depuis le début de la soirée refait surface. Elle hésite l’espace d’un instant quelques murmures font surface dans sa tête pour lui rappeler d’être prudente qu’elle est en public mais l’alcool ayant raison d’elle, la jeune femme décide de les ignorer. Heather franchit le pas en capturant les lèvres de la blonde, un mélange de douceur et d’alcool qui n’était pas désagréable. Le baiser ne dura pas bien longtemps peut être ramenée à la réalité de ce qu’elle venait de faire ou par l’envie de savoir en regardant Charlie si elle pouvait le faire de nouveau.




CODE BY MAY


Why can't I be the one I want to be
©️crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Charlie Villanelle
Charlie Villanelle
les grands idéaux
les grands idéaux
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 24 ans (09.09.1995)
SURNOM : Un écho l'appelle encore "ma sirène". Léo l'appelle "grande perche rousse" mais c'est moins glamour.
STATUT : Amoureuse au pluriel. Enceinte au singulier. Perdue multiplié à l'infini.
MÉTIER : A abandonné ses études de sciences politiques à quelques mois de la fin pour devenir traductrice trilingue (anglais, français, chinois) à domicile. Supporte les blagues de Matt en tant que barmaid au DBD depuis fin avril.
LOGEMENT : Elle lui vole sa couverture au #203 Fortitude Valley. Et elle a les clés.
The dream in which i'm dying | heather PRuLXih
POSTS : 4432 POINTS : 1455

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : En ce moment, c'est le bordel.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : (18) : arielfinnleylevi #3sky (fb)heathereavanaustinedge #2cian #4shayariane & levijillian #2tim #9heïana #4martinkane #11yoko & asherrubyclément #7

ZOMBIES : jillianjeremiah

The dream in which i'm dying | heather Tumblr_p5oyhryLKv1uws463o5_250
LEOLIE. You're the first one. When things turn out bad. You know I'll never be lonely. You're my only one. And I love the things. I really love the things that you do. Oh, you're my best friend.

The dream in which i'm dying | heather Tumblr_mz2hsax6If1swb1e4o1_250
TIMLIE. Seasons came and changed the time. When I grew up, I called him mine. He would always laugh and say. "Remember when we used to play?" Bang bang, I shot you down. Bang bang, you hit the ground. Bang bang, that awful sound.

The dream in which i'm dying | heather Tumblr_o4d4u8OHaU1qf2rzro1_250
KARLIE. You and I, we're really not so innocent. Consequences won't be easy. From here, every road leads to regret but if this ain't what you wanted then why'd you even come here? It's 2 A.M. If this isn't what you wanted then why'd you put a smiley in your message then?

The dream in which i'm dying | heather Tumblr_ohlwguBFlQ1rfd7lko1_400
CHARIEL. There's no time for us. There's no place for us. What is this thing that builds our dreams yet slips away from us? There's no chance for us. It's all decided for us. This world has only one sweet moment set aside for us.

RPs EN ATTENTE : lubya #2 ☼ evelyn ☼ freya #2 ☼ joseph & romy
RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens
PSEUDO : kaelice
AVATAR : the queen in the north aka sophie turner
DC : Auden, Caelan & Lily
INSCRIT LE : 30/03/2019
http://www.30yearsstillyoung.com/t23553-villanelle-a-hug-is-just-a-way-to-hide-your-face#956021 http://www.30yearsstillyoung.com/t26251-charlie-auden-caelan-fiche-commune http://www.30yearsstillyoung.com/t23677-charlie-villanelle http://www.30yearsstillyoung.com/t23771-charlie-villanelle

The dream in which i'm dying | heather Empty
Message(#) Sujet: Re: The dream in which i'm dying | heather The dream in which i'm dying | heather EmptySam 28 Sep - 18:23


Et ça, là, c’est une très mauvaise idée. Une très très mauvaise idée. Mais une très très belle mauvaise idée, ô qu’elle est belle cette mauvaise idée là, celle à qui on a apparemment donné le nom d’Heather, celle qui la fait tournoyer (s’entrechoquer avec tous les autres) au milieu de la piste de danse (du bar bondé). Heureusement (?) que l’alcool inhibe toutes les peurs et tous les doutes, qu’il lui laisse seulement ses ailes pour qu’elles s’envolent toujours plus haut, oubliant de préciser qu’à minuit elles ne pourront que s’écraser. Qu’importe. Il se sera passé bien de nouvelles sonne quand les douze coups de minuits sonneront, elles ne seront sûrement plus dans ce bar ni dans aucun autre. Leur Terre à elles tournera à un rythme affolant, il faudra en parler aux spécialistes, peut être qu’une apocalypse se prépare. Il y aura réellement une apocalypse si jamais Kane sait ce qu’elle fait de ses soirées, et il y en aura une autre si Tim apprend qu’elle boit tout sauf de l’eau. Oh quel magnifique merdier. Heureusement que pour l’heure elle ne pense à rien de tout ça, bien trop heureuse qu’Heather ait avancé son visage encore un peu plus près du sien, assez pour que leurs lèvres se frôlent et se découvrent pendant un bref instant. Trop court, définitivement trop court. Sa notion du temps est altérée, certes, mais quoi qu’il en soit cet instant là aurait pu encore durer une éternité ou deux. Ce n’est qu’un jeu, un jeu qu’elle aime beaucoup trop pour l’arrêter en si bon chemin. Les mains de Charlie se lient derrière le cou d’Heather, dont les mains s’aventurent sur ses hanches sans que la blonde n’y voit aucun inconvénient et bien au contraire. L’étudiante rouvre ses yeux après le baiser terminé, croise le regard de son amie qu’elle a un mal fou à analyser. Elle a trop d’alcool dans son sang pour analyser quoi que ce soit désormais, elle ne peut que foncer dans le mur tête baissée, agir comme si aucun de ses actes n’avait jamais de conséquences, céder à ses propres caprices sans penser aux autres. Son caprice du moment, c’est elle, ses lèvres, son sourire et ses yeux qui sont si beaux. Si elle l’a embrassé la première alors cela signifie que c’est ce qu’elle veut aussi, non ? C’est en tout cas la conclusion la plus facile, celle qui vient rapidement à l’esprit de Charlie. La meilleure conclusion. Parce que c’est celle qui l’arrange. Celle qui lui permet de répondre à ce baiser par un autre encore, plus passionné alors qu’elle devient de moins en moins capable de continuer à danser. Elle ne peut pas faire deux choses en même temps, la grande rousse, et son ordre de priorité est bien défini dans sa tête. 'Faut vraiment qu'on devienne amies. Genre vraiment amies. Elle aimerait bien avoir une amie avec d’aussi jolis cheveux, une amie qui embrasse aussi bien aussi. Et une qui décide de partir se bourrer la gueule d’un claquement de doigts - pour l’aspect pratique de la chose. Une simple amie qui ne la juge pas et qui sache s’amuser, c’est tout ce qu’elle demande.
La blonde rompt le baiser en même temps que la musique change et qu’elle reconnaît les premières notes de Bohemian Rhapsody. Elle crie comme la plupart des clients du bar, un sourire sur les lèvres, les deux mains en l’air - sûrement que ça prouve qu’elle est heureuse ? Elle passe d’un jeu à un autre sans aucune transition, se dit que maintenant qu’elle a embrassé Heather une fois (deux), elle peut recommencer pour toute la nuit entière. C’est une nouvelle règle qu’elle vient d’inventer et qui lui convient parfaitement alors qu’elle reprend la position avec ses mais derrière Heather, son regard vissé sur le sien en même temps qu’elle chante (hurle) les paroles de manière plutôt approximative.


— I wish I could make you return. But what if i'll never discern as you walk to the toll of the bell ? You'll be fighting for our heaven with hell. You know heroes aren't meant to survive. So much harder to love when alive. Walk with the devil in your head, you would think you were better off dead.
Revenir en haut Aller en bas
Heather Harris
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 26 ans
SURNOM : HH, Disney
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Actrice déchue
LOGEMENT : #122 spring hill
The dream in which i'm dying | heather Tumblr_pyv6xnMZWV1svvxgwo1_r1_250
POSTS : 1780 POINTS : 55

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Lullaby, Charlie, Malachi, Jessian, Lizzie, Sybille, Remi
RPs EN ATTENTE : Sky
PSEUDO : Kinderette
AVATAR : Jodie Comer
CRÉDITS : Freya
DC : Nope
INSCRIT LE : 20/08/2019
http://www.30yearsstillyoung.com/t25871-heather-harris-when-can-i-go-home http://www.30yearsstillyoung.com/t25946-heather-harris-if-you-want-to-be-friendsbring-alcohol

The dream in which i'm dying | heather Empty
Message(#) Sujet: Re: The dream in which i'm dying | heather The dream in which i'm dying | heather EmptySam 5 Oct - 0:17




     

Charlie Villanelle
&
Heather Harris
The dream in which i'm dying
Quel sentiment agréable envahit Heather en sentant les lèvres de Charlie contre les siennes, elles sont douces, pas rugueuse c’est parfait. Ça doit être la première fois qu’elle embrasse une semi-inconnue en plein milieu de la foule sans se poser la moindre question. Merci à l’alcool de d’avoir éloigné sa moindre appréhension, sa moindre peur à se demander ce qu’il pourrait bien se passer si quelqu’un la voyait et la prenait en photo, là, maintenant. L’actrice apprécie beaucoup le moment et présent et elle se dit qu’après tout c’est ce qu’elle est réellement et elle n’a plus besoin de le cacher. Charlie est définitivement la compagne idéale pour ce soir, en plus d’être drôle, sympathique, la jeune femme embrassé très très bien. Ce n’était absolument pas ce qu’Heather avait imaginé de la soirée à la base mais c’était un revirement qu’elle trouvait très intéressante et appréciable. Dans un premier temps son baiser est plutôt court, même si l’alcool lui est bien monté au cerveau elle préfère tout de même s’assurer que la jeune femme et d’accord car elle n’imagine pas le malaise dans le cas contraire. L’actrice n’est pas certaine d’être à 100% de la véracité des signaux qu’elle a reçu. Son plaisir arrive à son summum quand la barmaid capture à son tour ses lèvres avec plus de passion faisant sourire Heather qui l’a presse un peu plus contre elle grâce à ses mais toujours niché sur les hanches de la belle demoiselle. A cet instant elle oublie complétement qu’elle est sur une piste de danse malgré le bruit qui l’entoure et que ses sens sont totalement éveillés. Heather ne peut s’empêche un de rire en par le fait que Charlie lui demande qu’elles deviennent amies, en se disant que le timing est vraiment parfait pour ce genre de propos.

- Avec plaisir darling ! Je te donnerais mon numéro tout à l’heure.

Elle lui fait un petit clin d’œil avant de capturer ses lèvres une nouvelle fois langoureusement, simplement parce qu’elle en a envie. Un sentiment de liberté et de bien être l’accapare ce soir et elle a l’impression que cela agit comme une drogue à laquelle elle deviendrait déjà accro. Depuis combien de temps elle n’a pas ressenti le plaisir d’une bonne soirée avec une amie sans imaginer les conséquences ? Elle ne le sait plus et son cerveau n’est pas capable de chercher une date. Lorsque la fameuse chanson de Queen retentit et que Charlie rompt leur baiser pour chanter, Heather la rejoint immédiatement en rigolant se moquant éperdument de massacrer la chanson tout en sautant et se trémoussant tout en ne quittant pas des yeux sa nouvelle amie. Elle continue de danser avec Charlie pendant que d’autres morceaux passent en se disant que le lieu est vraiment super mais elle sent la chaleur de la foule et de l’endroit bien trop petit pour le nombre de personne à l’intérieur l’accaparer. Sans trop de réflexion elle attrape la main de la blonde et s’approche près de son oreille.

- Allons dehors un petit peu, j’étouffe dedans !

Sans réellement attendre de réponse elle embarque la jeune femme avec elle sans lui lâcher la main pour ne pas la perdre en essayant de se frayer un passage dans la foule. La soif est aussi revenue à force de chanter mais le bar est bondé et elle n’a pas envie de faire la queue. Elle attrape sans trop s’arrêter deux verres sur le plateau d’une serveuse qui elle aussi devait batailler pour avancer et qui ne faisait pas réellement attention à son plateau. Elle espère juste ne pas s’être faite grillée et avance assez rapidement pour ne pas que la femme s’en rende compte. Lorsqu’elles sortent Heather lâche la main de Charlie et lui tend un verre en espérant que les personnes à qui été destinés ses mélanges avaient bon goûts. Elle inspire et expire à fond pour profiter un peu de la fraicheur et prend une gorgée en grimaçant. Il s’agit d’une vodka redbull, elle n’aime pas vraiment ça mais cela fera l’affaire, elle se dit qu’elle aurait pu tomber sur pire.

- Après ce super démarrage de soirée, je suis curieuse de la suite du programme ! Tu me donnes un petit indice ?



CODE BY MAY


Why can't I be the one I want to be
©️crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Charlie Villanelle
Charlie Villanelle
les grands idéaux
les grands idéaux
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 24 ans (09.09.1995)
SURNOM : Un écho l'appelle encore "ma sirène". Léo l'appelle "grande perche rousse" mais c'est moins glamour.
STATUT : Amoureuse au pluriel. Enceinte au singulier. Perdue multiplié à l'infini.
MÉTIER : A abandonné ses études de sciences politiques à quelques mois de la fin pour devenir traductrice trilingue (anglais, français, chinois) à domicile. Supporte les blagues de Matt en tant que barmaid au DBD depuis fin avril.
LOGEMENT : Elle lui vole sa couverture au #203 Fortitude Valley. Et elle a les clés.
The dream in which i'm dying | heather PRuLXih
POSTS : 4432 POINTS : 1455

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : En ce moment, c'est le bordel.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : (18) : arielfinnleylevi #3sky (fb)heathereavanaustinedge #2cian #4shayariane & levijillian #2tim #9heïana #4martinkane #11yoko & asherrubyclément #7

ZOMBIES : jillianjeremiah

The dream in which i'm dying | heather Tumblr_p5oyhryLKv1uws463o5_250
LEOLIE. You're the first one. When things turn out bad. You know I'll never be lonely. You're my only one. And I love the things. I really love the things that you do. Oh, you're my best friend.

The dream in which i'm dying | heather Tumblr_mz2hsax6If1swb1e4o1_250
TIMLIE. Seasons came and changed the time. When I grew up, I called him mine. He would always laugh and say. "Remember when we used to play?" Bang bang, I shot you down. Bang bang, you hit the ground. Bang bang, that awful sound.

The dream in which i'm dying | heather Tumblr_o4d4u8OHaU1qf2rzro1_250
KARLIE. You and I, we're really not so innocent. Consequences won't be easy. From here, every road leads to regret but if this ain't what you wanted then why'd you even come here? It's 2 A.M. If this isn't what you wanted then why'd you put a smiley in your message then?

The dream in which i'm dying | heather Tumblr_ohlwguBFlQ1rfd7lko1_400
CHARIEL. There's no time for us. There's no place for us. What is this thing that builds our dreams yet slips away from us? There's no chance for us. It's all decided for us. This world has only one sweet moment set aside for us.

RPs EN ATTENTE : lubya #2 ☼ evelyn ☼ freya #2 ☼ joseph & romy
RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens
PSEUDO : kaelice
AVATAR : the queen in the north aka sophie turner
DC : Auden, Caelan & Lily
INSCRIT LE : 30/03/2019
http://www.30yearsstillyoung.com/t23553-villanelle-a-hug-is-just-a-way-to-hide-your-face#956021 http://www.30yearsstillyoung.com/t26251-charlie-auden-caelan-fiche-commune http://www.30yearsstillyoung.com/t23677-charlie-villanelle http://www.30yearsstillyoung.com/t23771-charlie-villanelle

The dream in which i'm dying | heather Empty
Message(#) Sujet: Re: The dream in which i'm dying | heather The dream in which i'm dying | heather EmptyHier à 15:58


Heather finit par rapidement les exfiltrer de la foule et la blonde n’a pas la force de lutter ni même de lancer quelques mots à son encontre pour lui dire qu’elle aurait envie de rester dedans jusqu’à la fin de la nuit. Surtout quand il s’agit de chanter une chanson de Queen. Surtout quand elle est avec des personnes qui sont au courant de sa vie mais pas trop quand même, juste assez pour s’amuser et trop peu pour que rien ne se termine jamais. Mais soit, qu’elles sortent, qu’Heather retrouve l’air frais non contaminé par la cigarette et les effluves d’alcool. La blonde continue de suivre sans jamais s’arrêter de danser et se dit qu’il sera toujours temps pour elles de retourner à l’intérieur ensuite, quand elle aura eu ses cinq minutes de pauses et qu’elles pourront recommencer leur incroyable débauche. Toujours plus, toujours plus loin. Ca ferait un très bon motto pour Villanelle, mais cette belle idée est rapidement effacée par la jolie Heather lui tendant un verre sorti de nulle part. De littéralement nulle part, et ça ça lui plaît. Le goût est ignoble parce que le Redbull est une ignoble boisson, mais le seul but de sa soirée est devenu celui d’être saoul le plus rapidement possible alors dans ce cas de figure là le Vodka-Redbull est accepté. Et dans ce cas là seulement.
Le premier réflexe de Charlie est de s’asseoir à même le trottoir, son verre dans une main, son téléphone dans l’autre et les yeux levés vers le ciel étoilé australien. Elles sont belles, les étoiles ce soir. Son dos vient s’appuyer contre un poteau et l’arrière de son crâne avec. ”Y’a une étoile filante.” Elle annonce, aussi neutre qu’il est humainement possible de d’être. ”C’est une étoile morte, au fond. Je comprends pas pourquoi tout le monde trouve ça joli.” On en revient toujours à la mort avec elle, que de joyeuseries. Mort, tombeau. Cimetière. Cycle infini ; impossible de totalement l’oublier même avec plus d’alcool dans le sang que de raison.
Tirée à nouveau de ses pensées par une amie encore plus en forme que ce qu’elle aurait imaginé, Charlie commence à se souvenir de la raison pour laquelle il ne faut pas changer de station après avoir bu trop d’alcool. Mauvaise idée. Très mauvaise idée. Quand on s’assoit on ne se relève plus ; telle est la règle. Peut être que le poids du bébé entre aussi en jeu ? Sweetie il faut savoir doser les plaisirs.” Oh que c’est ironique venant de Charlie, cette même personne qui n’a aucune idée de comment doser les choses. Elle ne sait jamais faire les choses à moitié ; elle ne le fait pas ou elle le fait trop. Ce soir, pourtant, elle n’a pas la force de continuer parce que plus rien n’est comme avant. Quelque chose a changé, dans sa vie, dans son coeur, dans son corps. Tout a littéralement changé et rien n’est de la faute d’Heather. Elle aurait réellement aimé terminer cette soirée avec elle, faire un milliard de choses qu’elle aurait regretté ou non. Elle embrasse réellement bien, ceci dit. ”Mon petit ami va s’inquiéter.” L’heure affichée sur son téléphone lui fait se rendre compte qu’elle a une quinzaine de minutes avant qu’il ne revienne du travail ; autant de temps pour faire croire qu’elle n’a rien fait de stupide cette nuit. ”T’es de Fortitude ? On peut rentrer ensemble, au moins. Et j’ai qu’à te donner mon numéro comme ça t’auras qu’à m’appeler la prochaine fois que tu veux découvrir la ville. J’serai une meilleure guide la prochaine fois, c’promis. Toujours prego mais un peu plus préparée à la soirée. C’promis.” Ah. Ouais. Ça.


— I wish I could make you return. But what if i'll never discern as you walk to the toll of the bell ? You'll be fighting for our heaven with hell. You know heroes aren't meant to survive. So much harder to love when alive. Walk with the devil in your head, you would think you were better off dead.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

The dream in which i'm dying | heather Empty
Message(#) Sujet: Re: The dream in which i'm dying | heather The dream in which i'm dying | heather Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

The dream in which i'm dying | heather

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: fortitude valley :: canvas
-