AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 I like to see everything in neon [...] Maybe the way that I’m living is killing me • Jill

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alex Clarke
Alex Clarke
la reprise en main
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 ans née le 15 Janvier 1990
SURNOM : Alex est déjà un surnom, donc juste Alex ou Alexandra pour faire plus formel.
STATUT : Amoureuse. Rien n'est simple, mais elle a envie d'y croire cette fois. Parce que sans lui, elle est perdue.
MÉTIER : Journaliste sportive.
LOGEMENT : #115 Quartier Redcliffe. Installée depuis Janvier.
I like to see everything in neon [...] Maybe the way that I’m living is killing me • Jill 1dd196f5ec13ce3ed69759c2e1ae24965cf209bb
POSTS : 2266 POINTS : 715

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Anglaise avec des origines Australiennes, sa famille est un soucis dont elle aimerait s'être débarrassée ▬ Fumeuse ▬ Sportive ▬ Émotive ▬ Manque cruellement de confiance en elle ▬ Prends les choses trop à cœur ▬ A tendance à faire preuve de pessimisme ▬ Cherche à se reconstruire ou à se construire tout court finalement ▬ Signe distinctif: Jamais loin d'une bouteille d'alcool, elle accepte peu à peu d'avoir un soucis, d'être alcoolique en d'autre terme ▬ A tendance à blesser ses proches. ▬ Maladroite, elle réagit mal aux situations stressantes
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : 9/9 | Levi Kyte Freya - SkyJillRomyJohn #2RosalieLeah #2Jasper #2

I like to see everything in neon [...] Maybe the way that I’m living is killing me • Jill 1572576419-essai-14-calex
▬ ANDERSON Family 3/∞ ▬
Calex #8 (flashback)Prim - CalebCalex #10

♫ I knew I loved you then.
But you'd never know
Cause I played it cool when I was scared of letting go.
I know I needed you.
But I never showed.
But I wanna stay with you ♫


I like to see everything in neon [...] Maybe the way that I’m living is killing me • Jill 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f4e5670414b5435744b57643542673d3d2d3534343035363637352e313531646433643832626466313735613431373833393235353438302e676966
▬ JALEX ▬


RPs EN ATTENTE : Stephen #4 ▬ CALEX ∞
Fiche de lien
Moodboards

RPs TERMINÉS : Stephen #1Primrose #1 Ariane (Fb)Primrose #2 Stephen #2 John W. CharlieLeahThomasJasperJeremiahStephen #3



Timlex
Tim #1Tim #2 Tim #3Tim #4




Abandonnés (anciens membres):
Spoiler:
 

PSEUDO : Mo'
AVATAR : Lizzie Olsen
CRÉDITS : minaro (avatar)
DC : Nate le policier trop sexy :P
INSCRIT LE : 29/01/2019
http://www.30yearsstillyoung.com/t23079-whoever-told-you-that-life-would-be-easy-i-promise-that-person-was-lyin-to-you http://www.30yearsstillyoung.com/t23131-if-i-just-lay-here-would-you-lie-with-me-and-just-forget-the-world http://www.30yearsstillyoung.com/t23169-alex-clarke http://www.30yearsstillyoung.com/t25852-alex-clarke https://edif-crackship.tumblr.com/

I like to see everything in neon [...] Maybe the way that I’m living is killing me • Jill Empty
Message(#) Sujet: I like to see everything in neon [...] Maybe the way that I’m living is killing me • Jill I like to see everything in neon [...] Maybe the way that I’m living is killing me • Jill EmptyDim 25 Aoû - 19:23



Elle avait des recherches à terminer pour ses cours, et elle tenait à la réussite de ses études. Alors il est déjà bien tard quand elle finit d’enfiler sa robe courte au décolleté bien trop plongeant.  Ses cheveux habituellement blonds ont été teint il y a déjà plusieurs semaines d’un noir foncé qui reflète bien mieux son nouvel état d'esprit. Un peu de noir sous les yeux, beaucoup de mascaras, et un maquillage qui apporte de la profondeur et de l’intensité à son regard et la voila fine prête à quitter son appartement dans l’un des quartiers chics de Londres. Et elle se regarde une dernière fois dans le miroir avant de partir, elle est loin la fille studieuse, sérieuse, presque intello qu’elle donne en image à tout ces gens qu’elle côtoie chaque jours dans cette prestigieuse école payé par Monsieur Clarke. Elle est loin la fille qui ne sourit pas vraiment, qui ne parle pas vraiment mais qui boss avec acharnement. Elle est loin l’étudiante parfaite et la fille parfaite, et la nuit cette fille se montre sous un autre jour. Et avant de quitter son domicile, elle glisse sous sa langue le produit miracle, celui qui lui permet d’oublier sa vie, d’oublier qui elle est. Ce produit qui lui donne la force de s’éclater jusqu’à l’extase. Qui la désinhibe. Ce produit qui lui permet de se décharger de ses regrets, de ses limites, de ses principes mêmes. Ce produit qui lui promet chaque fois qu’elle en consomme une soirée de folie maximum.

Et elle n’est même pas heureuse en quittant son domicile, elle ne sait pas l’être, elle ne sait plus l'être. Mais elle sait au moins que pendant une soirée elle oubliera. TOUT. Qu’elle finira minable mais qu’elle aura eu l’impression de vivre un peu, d’oublier. Et elle sait qu’elle se réveillera honteuse et avec un mal de crâne atroce mais avec la sensation d’avoir eu le cœur léger le temps d’une soirée. C'est une bien maigre consolation, quelques heures d'extase pour plusieurs jours à regretter et à se reprocher cette vie minable qu'elle vit. Mais elle accepte les contreparties. Et ça ne fait pas longtemps qu’elle a accepté de plonger dans cette double vie à fond, qu’elle se laisse attendrir par l’appel de la drogue, qu’elle se laisse convaincre par les avances de ces hommes. Mais maintenant qu’elle a dépassé le stade des questionnement moraux, maintenant qu’elle a comprit et accepté qu’elle avait honte d’elle bien avant de se droguer, elle peut juste vivre sa décadence à fond. Et elle a trouvé la personne parfaite pour l’accompagner dans tout les excès de sa nouvelle vie. Une sorte de Ariane 2.0, une sorte de guide spirituelle, avec laquelle le programme n'est jamais fixe, mais une chose est assurée, avec elle c’est toujours plus de folie.

Et Alex ne se souvient même plus comment elle a rencontré cette fille, comment elle s'est liée à elle.  Elle sait juste que cette fille fréquente les mêmes lieux qu'elle, les mêmes soirées, les mêmes ambiances folles. Elle sait juste que cette fille ne connaît pas de limite et dans ce genre de soirées, mieux vaut ne pas être seule. Alors, dans son délire, elle accepte cette compagnie, Alex accepte de vivre sa décadence avec Jill, parce que c'est ainsi qu'on profite le plus. Parce que quitte à se mettre minable, quitte à être dans les excès les plus osés, autant partager l'expérience et s'assurer de toujours le faire avec quelqu'un qui va vous pousser vers le bas. Parce que personne ne veut de quelqu'un qui vienne gâcher sa soirée, son seul bonheur, du moins Alex ne veut pas s'entourer de gens de bons conseils, de toute façon, les bons conseils elle n'a jamais su les écouter. Les bonnes personnes elle n'a jamais su les garder prêt d'elle. Et elle a toujours fini par les décevoir. Alors avec Jill c'est simple. Elle ne juge pas Alex, elle ne juge pas son mode de vie et elle ne sera aucun commentaire déplacé. Elles sont pareils au fond, des ambitions différentes, mais la même envie. Et ni l'une, ni l'autre ne va calmer les ardeurs de l'autre. Et Ariane aurait sans doute été fière d'Alex, ou pas. Elle rejoignait un endroit paumé dans un quartier paumé de Londres. Et si son père l'avait vu habillée ainsi, squattant un tel quartier, il l'aurait sans doute depuis bien longtemps renié et coupé les vivres qui lui servait à s'acheter de la drogue. Mais il n'en savait rien, personne ne le savait, c'était son secret, sa honte à elle et personne ne connaissait ni les raisons qui la poussaient à se droguer, ni ce qu'elle recherchait. Elle n'avait pas à parler dans ces soirées, elle avait juste à boire, à accepter chaque fois plus de substances inconnues, à se laisser tenter par des expériences nouvelles. Elle commençait à se faire un surnom dans ces soirées, Lexie pour ne jamais utiliser son prénom. Mais les gens savaient ce qu'elle voulait, ils savaient aussi qu'elle était du genre ouverte, un peu trop parfois. Mais avec Jill elle se sentait en bonne compagnie pour ça, d'ailleurs au fond, c'est un peu elle qui l'a initié à tout ça. Qui lui a montré la voix pour totalement se lâcher, drogue, alcool, et sexe. Le cocktail parfait pour une soirée réussie. Aucune prise de tête, de toute façon elle finissait toujours avec l'esprit totalement défoncé, et la tête dans les nuages, incapable de réfléchir à son comportement. Elle retrouvait Jill déjà présente et un verre dans la main. Et avant même de la saluer, elle lui piquait son frère qu'elle terminait d'une traite. « J'ai raté quelque chose ? Dis moi que la soirée s'annonce riche et qu'on va pas perdre notre temps avec des gens inintéressants, que je n'ai pas gâché une pilule pour rien ? »

@Jillian McGrath


▬ “What doesn't kill you. Makes you wish you were dead. Got a hole in my soul growing deeper and deeper. And I can't take. One more moment of this silence. The loneliness is haunting me. And the weight of the worlds getting harder to hold up” ▬ By anesidora


Dernière édition par Alex Clarke le Mer 28 Aoû - 2:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jillian McGrath
Jillian McGrath
le cataclysme
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans et née le 4 mai 1988
SURNOM : La bombe à retardement, Jill pour ceux qui ne la connaissent pas encore. Beauty de temps en temps. Mais son surnom préféré reste Babe, mais une seule personne a le droit de l'appeler comme ça.
STATUT : En couple ? Réellement ? Qui aurait cru qu'elle pourrait dire ça un jour. Elle a enfin avoué ses sentiments à Bailey et elle est plus heureuse que jamais.
MÉTIER : Elle a un diplôme d'architecte qui ne lui servira sans doutes jamais, elle enchaîne les petits boulots et elle adore travailler de nuit dans les bars pour profiter de la fête tous les soirs
LOGEMENT : Elle est en colocation avec Owen, mais passe une grande partie de son temps chez Bailey, même si elle ne veut pas vivre avec lui, elle a du mal à quitter cette maison et Logan qu'elle aime aussi beaucoup.
I like to see everything in neon [...] Maybe the way that I’m living is killing me • Jill SomeArtisticAmphibian-size_restricted
POSTS : 1354 POINTS : 800

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Est de retour à Brisbane depuis peu de temps après un voyage de longue durée à Londres*est schizophrène mais ne se soigne pas car elle déteste être sous l'influence de ces médicaments qui la fatigue énormément et l'empêche de faire la fête*craque pour l'ex mari de sa soeur, Bailey Fitzgerald, mais ce n'est pas son genre de s'attarder dans une relation sérieuse*déteste sa soeur Ginny et ses parents car ils ne se sont jamais préoccupé d'elle et de ses problèmes*elle est strip teaseuse au Candy Club*Vit en colocation avec Owen*Elle est féministe engagée*Elle est très douée en dessin mais personne
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : I like to see everything in neon [...] Maybe the way that I’m living is killing me • Jill IEutDYr
Jailey #6 - Jailey #5
I see this tears in your eyes, I feel so helpless inside, Oh love, there is no need to hide, Just let me love you when your heart is tired :l:


I like to see everything in neon [...] Maybe the way that I’m living is killing me • Jill Tumblr_miojf0trrS1s0e0hoo1_500
Tillian #2


I like to see everything in neon [...] Maybe the way that I’m living is killing me • Jill 7kl9
Freya #3 - Freya #4

I like to see everything in neon [...] Maybe the way that I’m living is killing me • Jill Hvu5
McGrath Family - Brunch - Levi #1 - Matt #1 - Levi/Ariane/Matt



Léo - Thomas - Allie - Alex - Team Terreur #2 - Wren #2 - Justin #2 - Remi - Scarlett - Lara - Terrence - Dimitri - Ariane #1 Levi #2 Allie #2 Jet #1 - Freya/Tim - overdose - Owen #1 - Charlie#3 Levi#3 Ariane#2 - Jack #1

Dimension zombi :
Charlie

RPs TERMINÉS : Timothy (Tillian) #1 - Lene (abandonné) - Raelyn (hord du temps) - Artémis (terminé) - Freya (terminé) - Raelyn #2 (Fb 2009) terminé - Pénombre (abandonné) - Bailey #1 - Team Terreur - Edward (abandonné) - Justin - Jailey #3 - John - Freya #2 - Jailey #2 - Charlie #2 - Jailey #4 - Wren #1 - Austin - Noa

PSEUDO : Jill McGrath
AVATAR : Emmy Rossum
DC : Jet (Jeremiah Etish) et la douce Molly
INSCRIT LE : 27/07/2019
http://www.30yearsstillyoung.com/t25365-jill-est-de-retour http://www.30yearsstillyoung.com/t25423-jill-mcgrath-like-a-flower-made-of-iron http://www.30yearsstillyoung.com/t25559-jillian-mcgrath http://www.30yearsstillyoung.com/t25513-jill-mcgrath

I like to see everything in neon [...] Maybe the way that I’m living is killing me • Jill Empty
Message(#) Sujet: Re: I like to see everything in neon [...] Maybe the way that I’m living is killing me • Jill I like to see everything in neon [...] Maybe the way that I’m living is killing me • Jill EmptyLun 26 Aoû - 10:52


I like to see everything in neon [...]

Maybe the way that I'm living is killing

me


Londres... Cette ville dans laquelle Jill avait été emmené de force à cause de la grossesse accidentelle de sa petite sœur. Elle avait été arrachée à sa ville natale, à ses habitudes et à ses activités. Elle était du genre sociable, elle se faisait de nouveaux amis de débauche rapidement. Londres était une grande ville, avec des bars, des boites, de la drogue et de l'alcool à profusion. Elle avait aussi trouvé un nombre incalculable de nouveaux partenaires pour se faire plaisir en fin de soirée. Elle avait le même rythme de vie qu'à Brisbane, mais l’Angleterre ne dépasserait jamais l'Australie dans son esprit. Elle ne savait pas si elle y retournerait un jour, mais tous ses bons comme ses pires souvenirs se trouvaient là-bas.

Elle avait passé sa journée à son école d'architecte, elle ne se servira probablement jamais de son diplôme, mais elle voulait prouver à sa famille qu'elle était capable de faire quelque chose juste pour s'amuser à les contre dire. Elle survolait les cours la journée et passait une bonne partie de sa nuit dehors à s'amuser. Elle sort de chez elle plutôt tard ce soir. Comme à son habitude elle avait mis une robe courte et prêt du corps, elle ne laissait pas place à l'imagination. Elle avait déjà eu le droit à quelques regards envieux ou réprobateurs quand elle marchait dans la rue pour atteindre le bar dans lequel elle avait rendez-vous. Comme quand elle était à Brisbane, elle connaissait les meilleurs fournisseurs de drogue et elle s'amusait à en vendre un peu pour se faire de l'argent. Arrivée au bar, elle retrouve un groupe d'étudiants comme elle, mais n’aperçoit pas encore Alex.

Alex était une fille qu'elle avait rencontré quelques semaines auparavant. C'était une fille qui avait 2 ans de moins qu'elle, elle pouvait passer pour une fille modèle en apparence mais elle était comme Jill, sans limites. Jill avait été son guide dans le monde de la débauche et de la nuit, elle lui avait montré comment elle faisait la fête. Elle lui avait fait découvrir plusieurs drogues et les bienfaits des coups d'un soir. Elles passaient quasiment toutes leurs soirée ensembles, elles étaient toutes les deux étudiantes le jour et fêtardes aguerries la nuit.

Jill commencent à boire en attendant l'arrivée de d'Alex, elle enchaînait déjà les verres. Après 20 minutes d'attente une main frêle attrape le verre de Jill pour le boire cul sec et elle se retrouve face à un visage qui était devenu familier. « J'ai raté quelque chose ? Dis moi que la soirée s'annonce riche et qu'on va pas perdre notre temps avec des gens inintéressants, que je n'ai pas gâché une pilule pour rien ? ». Jill se met à rire en la voyant paniquer, « T'as rien loupé pour l'instant », elle la bouscule légèrement « Et tu m'as même pas attendu pour qu'on prenne la pilule ensemble ? ». Jill sort une pilule d'ecstasy de son sac, sa drogue préférée, pour la poser sous sa langue. En attendant que les effets arrivent, elle attrape Alex par le bras pour l'emmener vers la piste de danse « Allez on danse, ça fait 20 minutes que je t'attendais assise là-bas ». Elle se met à rire en commençant à se déhancher au rythme de la musique.


@Alex Clarke
Revenir en haut Aller en bas
Alex Clarke
Alex Clarke
la reprise en main
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 ans née le 15 Janvier 1990
SURNOM : Alex est déjà un surnom, donc juste Alex ou Alexandra pour faire plus formel.
STATUT : Amoureuse. Rien n'est simple, mais elle a envie d'y croire cette fois. Parce que sans lui, elle est perdue.
MÉTIER : Journaliste sportive.
LOGEMENT : #115 Quartier Redcliffe. Installée depuis Janvier.
I like to see everything in neon [...] Maybe the way that I’m living is killing me • Jill 1dd196f5ec13ce3ed69759c2e1ae24965cf209bb
POSTS : 2266 POINTS : 715

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Anglaise avec des origines Australiennes, sa famille est un soucis dont elle aimerait s'être débarrassée ▬ Fumeuse ▬ Sportive ▬ Émotive ▬ Manque cruellement de confiance en elle ▬ Prends les choses trop à cœur ▬ A tendance à faire preuve de pessimisme ▬ Cherche à se reconstruire ou à se construire tout court finalement ▬ Signe distinctif: Jamais loin d'une bouteille d'alcool, elle accepte peu à peu d'avoir un soucis, d'être alcoolique en d'autre terme ▬ A tendance à blesser ses proches. ▬ Maladroite, elle réagit mal aux situations stressantes
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : 9/9 | Levi Kyte Freya - SkyJillRomyJohn #2RosalieLeah #2Jasper #2

I like to see everything in neon [...] Maybe the way that I’m living is killing me • Jill 1572576419-essai-14-calex
▬ ANDERSON Family 3/∞ ▬
Calex #8 (flashback)Prim - CalebCalex #10

♫ I knew I loved you then.
But you'd never know
Cause I played it cool when I was scared of letting go.
I know I needed you.
But I never showed.
But I wanna stay with you ♫


I like to see everything in neon [...] Maybe the way that I’m living is killing me • Jill 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f4e5670414b5435744b57643542673d3d2d3534343035363637352e313531646433643832626466313735613431373833393235353438302e676966
▬ JALEX ▬


RPs EN ATTENTE : Stephen #4 ▬ CALEX ∞
Fiche de lien
Moodboards

RPs TERMINÉS : Stephen #1Primrose #1 Ariane (Fb)Primrose #2 Stephen #2 John W. CharlieLeahThomasJasperJeremiahStephen #3



Timlex
Tim #1Tim #2 Tim #3Tim #4




Abandonnés (anciens membres):
Spoiler:
 

PSEUDO : Mo'
AVATAR : Lizzie Olsen
CRÉDITS : minaro (avatar)
DC : Nate le policier trop sexy :P
INSCRIT LE : 29/01/2019
http://www.30yearsstillyoung.com/t23079-whoever-told-you-that-life-would-be-easy-i-promise-that-person-was-lyin-to-you http://www.30yearsstillyoung.com/t23131-if-i-just-lay-here-would-you-lie-with-me-and-just-forget-the-world http://www.30yearsstillyoung.com/t23169-alex-clarke http://www.30yearsstillyoung.com/t25852-alex-clarke https://edif-crackship.tumblr.com/

I like to see everything in neon [...] Maybe the way that I’m living is killing me • Jill Empty
Message(#) Sujet: Re: I like to see everything in neon [...] Maybe the way that I’m living is killing me • Jill I like to see everything in neon [...] Maybe the way that I’m living is killing me • Jill EmptyMar 3 Sep - 8:16



« T'as rien loupé pour l'instant » Elle s'en doutait au fond. Ces soirées étaient toutes les même à quelque chose prêt. Les mêmes alcools, les mêmes drogues, les mêmes musiques, les mêmes personnes, à quelque chose prêt c'était toujours pareil. Et sans la drogue qui l'enivrait elle se serait sans doute lassée très vite de ce spectacle. Mais non. Elle continuait à vivre sa vie de débauche, partageant ses moments avec Jill qui lui permettait de sortir de la routine de ces soirées. Qui lui permettait de découvrir de nouvelles choses, de nouvelles sensations, de repousser ses limites au delà même de ce qu'elle pensait possible. « Et tu m'as même pas attendu pour qu'on prenne la pilule ensemble ? ». Alex haussait les épaules et avait prit un air faussement désolé alors qu'elle regardait Jill poser sur le creux de sa langue cette petite pilule. Elle fixait cette pilule et elle réalisait que ce tout petit truc était à la fois son dernier chemin vers le bonheur mais aussi le premier chemin qui la conduisait vers sa fin prématurée. « Je peux prendre de l'avance, ça ne changera pas vraiment l'issue de la soirée, je finis toujours défoncée avant toi de tout façon. Au moins cette fois j'aurais une excuse. » Une excuse pour finir défoncée avant Jill. Elle était juste encore novice par rapport à son aînée et elle croyait toujours pouvoir la suivre. Comme elle l'avait fait avec Ariane les premières fois. Mais elle finissait toujours défoncée, ou bourrée, ou les deux avant Jill. C'était un fait, et au lieu de le prendre en compte et de s'adapter à cette réalité dont elle avait conscience, elle continuait à boire au même rythme que Jill. A consommer autant que Jill et maintenant à commencer avant elle. « Mais au-faite, depuis quand tu m'attends pour faire la fête toi ? » Alex lui avait glissé cette petite phrase tout en la rejoignant sur la piste de danse, laissant son corps s'adapter à la musique et au mouvement des corps autour d'elle qui se déhanchaient allant jusqu'à la frôler par moment. « Si ça fait 20 minutes que tu es là. Tu as repéré un type déjà, que l'on ne se retrouve pas à se battre pour le même, surtout pas pour des types comme eux, ils en valent pas la peine. » Alex montrait un groupe de mec tenant par les pieds un autre type à qui ils faisaient boire de la bière. C'était un spectacle pathétique, autant pour l'image que ça renvoyait d'eux, que pour la bière gâchée à outrance pour des conneries pareilles. C'était souvent ça les mecs dans ce genre de soirée. En début de soirées, ils semblaient tous plus pathétiques les uns que les autres, et plus les verres se vidaient, plus ils devenaient finalement des cibles potentielles pas si terribles. Des bons coups pour un plaisir instantané et aucun risque de problème au réveil. Pas de sentiments, pas d'attaches, pas d'engagements. Ils étaient pathétiques oui, mais bien pratiques. Et c'était souvent la bagarre entre eux à savoir qui se sauveraient le plus vite le lendemain pour ne pas avoir à préparer le petit déjeuner ou à juste avoir à se parler. Des plans parfaits avec des mecs parfaitement incapable d'assimiler la moindre idée de relation durable. Il fallait juste que l'Anglaise laisse la drogue et l'alcool agir pour que ses ressentiments négatifs s'évaporent et pour en arriver à là, il fallait boire encore et encore parce que merde, ces gars ne l'aidaient pas. Ils étaient quand même vraiment cons à se tâter les muscles aussi souvent qu'ils tâtaient les fesses des filles qui passaient à coté d'eux. Et, ils avaient beau la dégoûter à ce moment de la soirée. Elle avait beau avoir envie de les frapper, parce qu'ils étaient quand même réellement cons, elle savait qu'elle finirait avec l'un d'eux ou un autre dans le même style. Elle le savait parce que c'était devenu ça, sa vie. Elle était à leur image, pathétique. Et finalement, c'était peut être pour ça qu'elle avait cru bon de prendre sa pilule avant de rejoindre ce lieu, pour donner le temps à son corps de réagir et pour éviter à son esprit de se rendre compte de la réalité de son quotidien dans ces soirées. Pour que son esprit ne soit plus en capacité d'analyser son niveau de pathétisme, de honte et de dégoût d'elle même. Heureusement elle avait Jill, elle était comme elle. Elle était pareil et il suffisait qu'elle la regarde pour se rappeler que la fête était faite pour s'amuser. Alors elle retrouvait le sourire et aidée par la drogue dans son organisme, elle se prêtait au jeu, elle acceptait de se mettre au niveau des autres et de devenir elle aussi une paumée qui noie son malheur dans l'alcool et qui le fait avec plaisir en plus. « Tu proposes quoi pour ce soir ? J'ai envie d'un truc de fou. » Tout était déjà fou, l'alcool, la drogue, le groupe de prostituées qui se cherchaient des clients auprès des groupes de mecs qui touchaient sans payer, la fille déjà torchée qui semblait même pas se rendre compte qu'elle vomissait sur son mec tout en dansant. Ce bar était l'endroit parfait pour laisser s’exprimer sa folie, mais ce qui était une folie pour le reste du monde, semblait être d'une banalité effarante pour les habitués de ce bar. Alors restait à savoir si Jill et Alex allaient se laisser dans une soirée de folie complète ou juste de folie habituelle.

@Jillian McGrath


▬ “What doesn't kill you. Makes you wish you were dead. Got a hole in my soul growing deeper and deeper. And I can't take. One more moment of this silence. The loneliness is haunting me. And the weight of the worlds getting harder to hold up” ▬ By anesidora
Revenir en haut Aller en bas
Jillian McGrath
Jillian McGrath
le cataclysme
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans et née le 4 mai 1988
SURNOM : La bombe à retardement, Jill pour ceux qui ne la connaissent pas encore. Beauty de temps en temps. Mais son surnom préféré reste Babe, mais une seule personne a le droit de l'appeler comme ça.
STATUT : En couple ? Réellement ? Qui aurait cru qu'elle pourrait dire ça un jour. Elle a enfin avoué ses sentiments à Bailey et elle est plus heureuse que jamais.
MÉTIER : Elle a un diplôme d'architecte qui ne lui servira sans doutes jamais, elle enchaîne les petits boulots et elle adore travailler de nuit dans les bars pour profiter de la fête tous les soirs
LOGEMENT : Elle est en colocation avec Owen, mais passe une grande partie de son temps chez Bailey, même si elle ne veut pas vivre avec lui, elle a du mal à quitter cette maison et Logan qu'elle aime aussi beaucoup.
I like to see everything in neon [...] Maybe the way that I’m living is killing me • Jill SomeArtisticAmphibian-size_restricted
POSTS : 1354 POINTS : 800

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Est de retour à Brisbane depuis peu de temps après un voyage de longue durée à Londres*est schizophrène mais ne se soigne pas car elle déteste être sous l'influence de ces médicaments qui la fatigue énormément et l'empêche de faire la fête*craque pour l'ex mari de sa soeur, Bailey Fitzgerald, mais ce n'est pas son genre de s'attarder dans une relation sérieuse*déteste sa soeur Ginny et ses parents car ils ne se sont jamais préoccupé d'elle et de ses problèmes*elle est strip teaseuse au Candy Club*Vit en colocation avec Owen*Elle est féministe engagée*Elle est très douée en dessin mais personne
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : I like to see everything in neon [...] Maybe the way that I’m living is killing me • Jill IEutDYr
Jailey #6 - Jailey #5
I see this tears in your eyes, I feel so helpless inside, Oh love, there is no need to hide, Just let me love you when your heart is tired :l:


I like to see everything in neon [...] Maybe the way that I’m living is killing me • Jill Tumblr_miojf0trrS1s0e0hoo1_500
Tillian #2


I like to see everything in neon [...] Maybe the way that I’m living is killing me • Jill 7kl9
Freya #3 - Freya #4

I like to see everything in neon [...] Maybe the way that I’m living is killing me • Jill Hvu5
McGrath Family - Brunch - Levi #1 - Matt #1 - Levi/Ariane/Matt



Léo - Thomas - Allie - Alex - Team Terreur #2 - Wren #2 - Justin #2 - Remi - Scarlett - Lara - Terrence - Dimitri - Ariane #1 Levi #2 Allie #2 Jet #1 - Freya/Tim - overdose - Owen #1 - Charlie#3 Levi#3 Ariane#2 - Jack #1

Dimension zombi :
Charlie

RPs TERMINÉS : Timothy (Tillian) #1 - Lene (abandonné) - Raelyn (hord du temps) - Artémis (terminé) - Freya (terminé) - Raelyn #2 (Fb 2009) terminé - Pénombre (abandonné) - Bailey #1 - Team Terreur - Edward (abandonné) - Justin - Jailey #3 - John - Freya #2 - Jailey #2 - Charlie #2 - Jailey #4 - Wren #1 - Austin - Noa

PSEUDO : Jill McGrath
AVATAR : Emmy Rossum
DC : Jet (Jeremiah Etish) et la douce Molly
INSCRIT LE : 27/07/2019
http://www.30yearsstillyoung.com/t25365-jill-est-de-retour http://www.30yearsstillyoung.com/t25423-jill-mcgrath-like-a-flower-made-of-iron http://www.30yearsstillyoung.com/t25559-jillian-mcgrath http://www.30yearsstillyoung.com/t25513-jill-mcgrath

I like to see everything in neon [...] Maybe the way that I’m living is killing me • Jill Empty
Message(#) Sujet: Re: I like to see everything in neon [...] Maybe the way that I’m living is killing me • Jill I like to see everything in neon [...] Maybe the way that I’m living is killing me • Jill EmptyMar 10 Sep - 12:58


I like to see everything in neon [...]

Maybe the way that I'm living is killing

me


Jill s'était retrouvée par hasard dans ce bar, cette boite, elle ne savait pas vraiment ce que c'était. C'est la première fois qu'elle venait là et elle avait vite envoyé l'adresse à Alex. Alex était sa partenaire de soirée à Londres depuis qu'elle était arrivée. C'était aussi une étudiante le jour et ne grosse fêtarde la nuit. Une mini Jill. Mini Jill parce que c'est elle qui l'avait initié à tout ce qui était drogue alcool et sexe sans sentiment. C'était son poulain. Jill, elle, vivait de cette manière depuis son adolescence. Elle lui fournissait ses ecstasy, et testait avec elle tout un tas de nouvelles drogues qui arrivaient sur le marché. Jill dealait un peu aussi, il fallait bien se faire de l'argent pour pouvoir vivre une vie avec autant d'excès. Quand Alex arrive dans le dos de Jill pour attraper son verre et le finir en moins d'une seconde Jill rit. Elle voit à ses pupilles et à son état qu'elle ne l'a pas attendu pour commencer la soirée et Jill lui fait une fausse reproche tout en sortant une pilule de son sac. « Je peux prendre de l'avance, ça ne changera pas vraiment l'issue de la soirée, je finis toujours défoncée avant toi de tout façon. Au moins cette fois j'aurais une excuse. ». Jill acquiesce ses propos, « Qu'est ce que tu veux, je suis sur entraînée, tu n'es encore qu'une débutante, mais tu tiens de mieux en mieux quand même » et elles rient toutes les deux en partant sur la piste de danse pour se défouler.

« Mais au faite, depuis quand tu m'attends pour faire la fête toi ? » Jill affiche une moue faussement pensive, elle ne l'avait pas vraiment attendu puisqu'elle avait déjà bu quelques verres au bar avant de la voir débarquer en trombe. Jill se déhanche au rythme de la musique et entraîne Alex dans son sillage. Les deux jeunes femmes se tortillent en attendant que la drogue leur fasse l'effet qu'elles recherchaient tant toute les deux. « Je sais pas, un élan de gentillesse peut-être, profites en ça arrive maximum 2 fois par ans ». Jill observe toute la salle à la recherche de sa proie de la soirée. « Si ça fait 20 minutes que tu es là. Tu as repéré un type déjà, que l'on ne se retrouve pas à se battre pour le même, surtout pas pour des types comme eux, ils en valent pas la peine. ». Jill lui sourit, « Oh pas besoin de se battre pour le même mec on aura qu'à le partager le temps de la soirée » et Jill lui fait un clin d’œil en riant de nouveau, les effets de l'alcool commençaient à se faire ressentir. « Mais on peut en trouver un chacune aussi, j'ai repéré un groupe de gars plus âgés là-bas ! Ça dépend quels sont tes recherches pour la soirée ?! ».

« Tu proposes quoi pour ce soir ? J'ai envie d'un truc de fou. ». Jill lui sourit en jaugeant Alex pour savoir si elle était vraiment prête pour ça, pour faire ce que Jill appelait folies. « Tu sais quoi, rien de mieux pour mettre de la folie dans une soirée qu'un jeu ! ». Jill continue de l'observer en dansant et s'apprête à lui faire une liste des jeux dangereux auxquels elle a l'habitude de jouer. « On a le plus simple, je n'ai jamais ou j'ai déjà, si tu veux commencer en douceur, on a le je consomme le plus possible dans tous les bars de la ville avant de partir en courant sans payer, et il y a mon préféré, action ou vérité... ». Jill observe la réaction de son interlocutrice. « Mais c'est pas le action ou vérité que tu connais, pas celui auxquels tu joues quand t'es en sixième, non ! Là ça tourne autour de question très très personnelles et des activités toujours plus illégales ou folles les unes que les autres ! ». C'était maintenant à la blonde de choisir et Jill trépignait d'impatience. « Alors ? Tu choisis quoi ? ».


@Alex Clarke


But love doesn’t make sense.
Would you rescue me? Would you get my back?, Would you take my call when I start to crack? Would you rescue me while I'm by myself?, When I need your love, if I need your help, Would you rescue me?



I like to see everything in neon [...] Maybe the way that I’m living is killing me • Jill 8conP1m
Revenir en haut Aller en bas
Alex Clarke
Alex Clarke
la reprise en main
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 ans née le 15 Janvier 1990
SURNOM : Alex est déjà un surnom, donc juste Alex ou Alexandra pour faire plus formel.
STATUT : Amoureuse. Rien n'est simple, mais elle a envie d'y croire cette fois. Parce que sans lui, elle est perdue.
MÉTIER : Journaliste sportive.
LOGEMENT : #115 Quartier Redcliffe. Installée depuis Janvier.
I like to see everything in neon [...] Maybe the way that I’m living is killing me • Jill 1dd196f5ec13ce3ed69759c2e1ae24965cf209bb
POSTS : 2266 POINTS : 715

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Anglaise avec des origines Australiennes, sa famille est un soucis dont elle aimerait s'être débarrassée ▬ Fumeuse ▬ Sportive ▬ Émotive ▬ Manque cruellement de confiance en elle ▬ Prends les choses trop à cœur ▬ A tendance à faire preuve de pessimisme ▬ Cherche à se reconstruire ou à se construire tout court finalement ▬ Signe distinctif: Jamais loin d'une bouteille d'alcool, elle accepte peu à peu d'avoir un soucis, d'être alcoolique en d'autre terme ▬ A tendance à blesser ses proches. ▬ Maladroite, elle réagit mal aux situations stressantes
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : 9/9 | Levi Kyte Freya - SkyJillRomyJohn #2RosalieLeah #2Jasper #2

I like to see everything in neon [...] Maybe the way that I’m living is killing me • Jill 1572576419-essai-14-calex
▬ ANDERSON Family 3/∞ ▬
Calex #8 (flashback)Prim - CalebCalex #10

♫ I knew I loved you then.
But you'd never know
Cause I played it cool when I was scared of letting go.
I know I needed you.
But I never showed.
But I wanna stay with you ♫


I like to see everything in neon [...] Maybe the way that I’m living is killing me • Jill 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f4e5670414b5435744b57643542673d3d2d3534343035363637352e313531646433643832626466313735613431373833393235353438302e676966
▬ JALEX ▬


RPs EN ATTENTE : Stephen #4 ▬ CALEX ∞
Fiche de lien
Moodboards

RPs TERMINÉS : Stephen #1Primrose #1 Ariane (Fb)Primrose #2 Stephen #2 John W. CharlieLeahThomasJasperJeremiahStephen #3



Timlex
Tim #1Tim #2 Tim #3Tim #4




Abandonnés (anciens membres):
Spoiler:
 

PSEUDO : Mo'
AVATAR : Lizzie Olsen
CRÉDITS : minaro (avatar)
DC : Nate le policier trop sexy :P
INSCRIT LE : 29/01/2019
http://www.30yearsstillyoung.com/t23079-whoever-told-you-that-life-would-be-easy-i-promise-that-person-was-lyin-to-you http://www.30yearsstillyoung.com/t23131-if-i-just-lay-here-would-you-lie-with-me-and-just-forget-the-world http://www.30yearsstillyoung.com/t23169-alex-clarke http://www.30yearsstillyoung.com/t25852-alex-clarke https://edif-crackship.tumblr.com/

I like to see everything in neon [...] Maybe the way that I’m living is killing me • Jill Empty
Message(#) Sujet: Re: I like to see everything in neon [...] Maybe the way that I’m living is killing me • Jill I like to see everything in neon [...] Maybe the way that I’m living is killing me • Jill EmptyVen 20 Sep - 8:38



Et cette pensée aurait pu à elle seule amener des questionnements sur le choix de vie d'Alex. Mais elle n'est déjà plus en état de réfléchir complètement. D'avoir conscience, que l'idée qu'elle puisse tenir de mieux en mieux avec un mélange d'alcool et de drogue dans le sens, n'a rien de positif, n'a rien d'un exploit qu'il faut fêter en se retrouvant sur la piste de danse à s’abreuvoir d'alcool de plus en plus fort, de plus en plus vite. Et pourtant, c'est ce qu'elles font. En riant déjà visiblement un peu sous l'emprise des substances, elles se retrouvent à danser, à se déhancher pour évacuer toutes les tensions négatives. Et elles continuent tout de même à parler, entre deux verres, obligées d'hausser la voix pour ne pas être couverte par le bruit de la musique, beaucoup trop forte. « Je sais pas, un élan de gentillesse peut-être, profites en ça arrive maximum 2 fois par ans ». Alex sourit à la réponse de Jill, puisqu'elle sait très bien que Jill n'a pas besoin d'elle pour faire la fête, et que si elle avait décidé de finalement pas venir, Jill aurait tout de même trouvé de quoi s'amuser, parce qu'elle n'a besoin de personne pour profiter de cette soirée. « Ouah, deux fois par ans. Quelle chanceuse je fais, tâchons de ne pas gâcher tout ça et de profiter de cet élan de gentillesse qui t'envahis alors. » Alex s'est éclipsée quelques secondes, juste le temps de rejoindre le bar, de demander deux verres d'alcool pour trinquer avec Jill à cette information. Et une fois le contenu du verre ingurgité, et la drogue qui s'immisce peu à peu à travers tout son corps, la discussion se dirige tout naturellement vers le troisième élément, devenu presque indispensable pour une fin de soirée réussie. Les hommes, le sexe. « Le partager, genre chacune notre tour ou en même temps ? » Est-elle en train de parler de plan à trois ? Son clin d’œil laisse place au doute, est-elle sérieuse ? Ou est-elle juste en train de se moquer d'Alex ? « Mais on peut en trouver un chacune aussi, j'ai repéré un groupe de gars plus âgés là-bas ! Ça dépend quels sont tes recherches pour la soirée ?! ». En trouver un chacune, ça semble être l'idée, chacune le sien, et peut-être qu'elles peuvent faire un concours de celle qui trouve le mec le moins débile de la bande ? Ou l'inverse ? Ce n'est que du sexe après tout et pour satisfaire ce coté là de sa vie, Alex a des critères précis mais loin d'être exigeante, elle arrive facilement à trouver de quoi faire. « Musclé, qui ne réfléchit pas, qui ne s'attache pas, et surtout qui ne parle pas. Pas envie de connaître sa vie, son histoire, ses problèmes d'ex ou de mère, juste un mec avec qui coucher et qui sera reparti avant que je me réveille et qui surtout ne me proposera pas de partager un petit-déjeuner avec lui. Et je réalise que je viens de décrire les trois quarts des hommes de cette planète. » Les trois quarts des hommes de cette planète peut être pas, mais réellement neuf dixième des gars qui squattent les soirées auxquelles Alex prends part depuis quelques temps. Et c'est aussi tout l'attrait de ce genre de soirée. Personne n'oserait s'aventurer dans de telles ambiances pour rechercher le prince charmant, ou alors faut être un adepte des histoires d'amour chelous. « Et toi alors ? Comment tu décrirais la perle rare qui va t'accompagner pour la nuit ? » Alex regarde vers le groupe évoqué par Jill quelques secondes auparavant, des gars visiblement bien musclés, dont certains ont déjà perdu leur tee-shirt. Sans doute des sportifs qui viennent exhiber leur corps de rêve pour faire tomber les filles, sans doute même des types déjà en couple. Parfaitement le genre de cible d'Alex.

Mais, elle va devoir repousser un peu la suite de ses plans, puisque Jill lui propose un tout autre programme. Un programme qui ne fait que répondre à l'envie de folie dans cette soirée demandée par Alex. « D'abord, je n'ai jamais joué à un seul action ou vérité lorsque j'étais jeune. Alors je vais commencer par boire ce verre. » Elle  prétexte le jeu du ''je n'ai jamais'' mais Alex savait très bien qu'elle n'avait pas besoin d'un jeu pour boire et qu'elle l'aurait de toute manière descendue sans avoir de raison valable de le faire. Juste pour le plaisir de boire, de s'enivrer et de faire la fête. « Va pour action ou vérité spéciale Jill. Je vais pouvoir découvrir ce qui se cache derrière toute ta folie comme ça. Aucune retenue, et pas de joker je suppose ? » La drogue a envahi son organisme au point qu'elle n'a absolument aucune idée de ce dans quoi elle s'embarque. Jill et elle, se côtoient en soirées, des partenaires de débauches mais elles restent toute deux au stade des verres échangés et des drogues partagées. Ce qui est déjà pas mal pour créer une certaine proximité, mais elles ne savent rien l'une de l'autre et c'est aussi pour ça que ça fonctionne si bien. Pas de soucis, pas de discussions à l'eau de rose ou déprimantes. Et elle se lance dans un jeu avec cette fille ou les limites de chacune risquent d'être mises à rude épreuve. Elle aurait du fuir ou se contenter de squatter la piste de danse en attendant qu'un homme la regarde et repère en elle la proie idéale. Espérant que le moment venue, son taux d'alcoolémie couplé à la drogue ingérée durant la soirée, lui suffirait à se satisfaire de cet homme. Mais, Jill lui propose un tout autre programme, questions très personnelles et activités illégales. Le programme à absolument éviter quand tu n'es pas maître de ton cerveau et de ton corps. Mais Alex ne va pas refuser, bien au contraire. Elle a demandé de la folie, et Jill lui en amène sur un plateau ! Et qu'importe les conséquences, Alex n'a déjà plus la tête à penser à tout ça. Il n'y a que l'instant présent qui compte, pas le passé et encore moins le futur. Juste le présent et cette folle envie de se tester encore un peu, et de repousser ses limites toujours plus loin. C'est la vie qu'elle a choisit de vivre depuis quelques temps, et s'il y a une chose qu'on ne peut pas reprocher à Alex, c'est qu'elle va au bout des choses. Dans le meilleur et surtout dans le pire, quand elle s'engage dans une direction, elle s'y tient et fonce jusqu'à se prendre un mur en pleine face, sans protection. Elle ne connaît plus la demi-mesure, elle ne sait plus être modérée, elle veut juste profiter de chaque soirée pour vivre intensément, ou pour avoir l'impression de vivre et non plus de souffrir constamment. Et si Jill lui propose des choses folles, Alex ne reculera pas. Elle n'a plus rien à perdre après tout, et c'est ce qui rend ce jeu encore plus dangereux pour elle finalement, mais tellement enthousiasmant aussi. « Rassures moi, tu n'as jamais fini en garde à vue avec ce jeu ? »  Et une question censée, une. Mais au fond, elle s'en fout de la réponse, la garde à vue ne lui fait pas peur, son père un peu plus. Mais, elle ne pense pas à tout ça, aux conséquences de ses choix. C'est aussi pour ça qu'elle apprécie tant de se défoncer, les conséquences deviennent toujours moins graves une fois les pilules ingérées !  

@Jillian McGrath


▬ “What doesn't kill you. Makes you wish you were dead. Got a hole in my soul growing deeper and deeper. And I can't take. One more moment of this silence. The loneliness is haunting me. And the weight of the worlds getting harder to hold up” ▬ By anesidora
Revenir en haut Aller en bas
Jillian McGrath
Jillian McGrath
le cataclysme
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans et née le 4 mai 1988
SURNOM : La bombe à retardement, Jill pour ceux qui ne la connaissent pas encore. Beauty de temps en temps. Mais son surnom préféré reste Babe, mais une seule personne a le droit de l'appeler comme ça.
STATUT : En couple ? Réellement ? Qui aurait cru qu'elle pourrait dire ça un jour. Elle a enfin avoué ses sentiments à Bailey et elle est plus heureuse que jamais.
MÉTIER : Elle a un diplôme d'architecte qui ne lui servira sans doutes jamais, elle enchaîne les petits boulots et elle adore travailler de nuit dans les bars pour profiter de la fête tous les soirs
LOGEMENT : Elle est en colocation avec Owen, mais passe une grande partie de son temps chez Bailey, même si elle ne veut pas vivre avec lui, elle a du mal à quitter cette maison et Logan qu'elle aime aussi beaucoup.
I like to see everything in neon [...] Maybe the way that I’m living is killing me • Jill SomeArtisticAmphibian-size_restricted
POSTS : 1354 POINTS : 800

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Est de retour à Brisbane depuis peu de temps après un voyage de longue durée à Londres*est schizophrène mais ne se soigne pas car elle déteste être sous l'influence de ces médicaments qui la fatigue énormément et l'empêche de faire la fête*craque pour l'ex mari de sa soeur, Bailey Fitzgerald, mais ce n'est pas son genre de s'attarder dans une relation sérieuse*déteste sa soeur Ginny et ses parents car ils ne se sont jamais préoccupé d'elle et de ses problèmes*elle est strip teaseuse au Candy Club*Vit en colocation avec Owen*Elle est féministe engagée*Elle est très douée en dessin mais personne
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : I like to see everything in neon [...] Maybe the way that I’m living is killing me • Jill IEutDYr
Jailey #6 - Jailey #5
I see this tears in your eyes, I feel so helpless inside, Oh love, there is no need to hide, Just let me love you when your heart is tired :l:


I like to see everything in neon [...] Maybe the way that I’m living is killing me • Jill Tumblr_miojf0trrS1s0e0hoo1_500
Tillian #2


I like to see everything in neon [...] Maybe the way that I’m living is killing me • Jill 7kl9
Freya #3 - Freya #4

I like to see everything in neon [...] Maybe the way that I’m living is killing me • Jill Hvu5
McGrath Family - Brunch - Levi #1 - Matt #1 - Levi/Ariane/Matt



Léo - Thomas - Allie - Alex - Team Terreur #2 - Wren #2 - Justin #2 - Remi - Scarlett - Lara - Terrence - Dimitri - Ariane #1 Levi #2 Allie #2 Jet #1 - Freya/Tim - overdose - Owen #1 - Charlie#3 Levi#3 Ariane#2 - Jack #1

Dimension zombi :
Charlie

RPs TERMINÉS : Timothy (Tillian) #1 - Lene (abandonné) - Raelyn (hord du temps) - Artémis (terminé) - Freya (terminé) - Raelyn #2 (Fb 2009) terminé - Pénombre (abandonné) - Bailey #1 - Team Terreur - Edward (abandonné) - Justin - Jailey #3 - John - Freya #2 - Jailey #2 - Charlie #2 - Jailey #4 - Wren #1 - Austin - Noa

PSEUDO : Jill McGrath
AVATAR : Emmy Rossum
DC : Jet (Jeremiah Etish) et la douce Molly
INSCRIT LE : 27/07/2019
http://www.30yearsstillyoung.com/t25365-jill-est-de-retour http://www.30yearsstillyoung.com/t25423-jill-mcgrath-like-a-flower-made-of-iron http://www.30yearsstillyoung.com/t25559-jillian-mcgrath http://www.30yearsstillyoung.com/t25513-jill-mcgrath

I like to see everything in neon [...] Maybe the way that I’m living is killing me • Jill Empty
Message(#) Sujet: Re: I like to see everything in neon [...] Maybe the way that I’m living is killing me • Jill I like to see everything in neon [...] Maybe the way that I’m living is killing me • Jill EmptyMer 9 Oct - 13:12


I like to see everything in neon [...]

Maybe the way that I'm living is killing

me


Elles s'éclataient déjà, les effets de la drogue et de l'alcool se faisaient ressentir assez rapidement. « Ouah, deux fois par ans. Quelle chanceuse je fais, tâchons de ne pas gâcher tout ça et de profiter de cet élan de gentillesse qui t'envahis alors. ». Jill se met à rire en buvant une bonne partie de son nouveau verre. « Oh oui tu as bien raison de profiter ma chère, mais fais gaffe, c'est pas sûr que ça dure toute une soirée ! » et elle se met à rire de nouveau. Cette soirée commençait vraiment bien. Et elles dansent, elles se jettent à corps perdus dans la foule, laissant les substances illicites prendre possession de leurs têtes et de leurs corps. Et elles parlent mecs, comme d'habitude. La finalité de toutes leurs soirées c'était de se trouver un mec avec lequel passer la nuit. « Le partager, genre chacune notre tour ou en même temps ? ». Jill la regarde en haussant un sourcil. « Je suis ouverte à tout type de propositions Alex ! Sache le » et Jill lui fait un nouveau clin d’œil. Elle ne dirait certainement pas non à l'idée de coucher avec Alex et un mec, un pas trop mal et qui sait se servir de ses 10 doigts. Alex lui fait sa description du mec parfait. « C'est mes mecs préférés à moi aussi ! ». Quand elle allait chez un mec c'était certainement pas pour discuter, mais juste pour prendre son pied pendant quelques heures avant de rentrer chez elle. « Et toi alors ? Comment tu décrirais la perle rare qui va t'accompagner pour la nuit ? ». Jill rit en faisant mine de réfléchir. « Que ce soit un mec ou une fille, ou les deux, juste quelqu'un qui sait comment me faire prendre mon pied pour qu'on puisse kiffer pendant une bonne partie de la nuit ! » et elle continue de se déhancher au rythme des basses qui lui faisaient de plus en plus d'effet.

Alex veut pimenter la soirée, elle veut jouer, elle veut de la folie. Tout ce que Jill aime dans la vie. Alors elle li fait la liste des jeux auxquels elle aime jouer pendant ces soirées. « D'abord, je n'ai jamais joué à un seul action ou vérité lorsque j'étais jeune. Alors je vais commencer par boire ce verre. ». Jill la regarde étonnée, « Tu n'as jamais fait de soirée un peu puérile avec le jeu de la bouteille et action ou vérité pour que tout le monde puisse rouler des pelles à tout le monde ? » Jill avait fait ce genre de soirée à plusieurs reprises quand elle était à Brisbane. « Va pour action ou vérité spéciale Jill. Je vais pouvoir découvrir ce qui se cache derrière ta folie comme ça. Aucune retenue, et pas de joker je suppose ? ». Jill la regarde avec des yeux qui pétillent d'excitation. « Tu as tout compris! Sexe, drogue, alcool, vol, tout est autorisé, et si tu ne réponds pas ou que tu ne fais pas ton gage, tu perds ! ». Et Jill détestait perdre plus que tout au monde. Elle allait faire tout ce qu'Alex lui dirait, elle n'avait aucune limite, mais Jill avait des doutes sur les capacités d'Alex à relever n'importe quel défi. Cette soirée commençait vraiment à devenir intéressante. Elle ne savait pas comment cette soirée allait se terminer, cela dépendait de jusqu'où iraient les deux filles. « Rassures moi, tu n'as jamais fini en garde à vue avec ce jeu ? ». Jill fronce les sourcils, bien sûr que oui elle s'était déjà faite arrêter à cause de ce jeu assez stupide. « Si je te dis que je me suis déjà faite arrêter tu joues quand même ? » et elle sourit à Alex, attendant impatiemment sa réponse. « Vas y commence ! Je te laisse faire pour le début ! ».   

@Alex Clarke


But love doesn’t make sense.
Would you rescue me? Would you get my back?, Would you take my call when I start to crack? Would you rescue me while I'm by myself?, When I need your love, if I need your help, Would you rescue me?



I like to see everything in neon [...] Maybe the way that I’m living is killing me • Jill 8conP1m
Revenir en haut Aller en bas
Alex Clarke
Alex Clarke
la reprise en main
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 ans née le 15 Janvier 1990
SURNOM : Alex est déjà un surnom, donc juste Alex ou Alexandra pour faire plus formel.
STATUT : Amoureuse. Rien n'est simple, mais elle a envie d'y croire cette fois. Parce que sans lui, elle est perdue.
MÉTIER : Journaliste sportive.
LOGEMENT : #115 Quartier Redcliffe. Installée depuis Janvier.
I like to see everything in neon [...] Maybe the way that I’m living is killing me • Jill 1dd196f5ec13ce3ed69759c2e1ae24965cf209bb
POSTS : 2266 POINTS : 715

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Anglaise avec des origines Australiennes, sa famille est un soucis dont elle aimerait s'être débarrassée ▬ Fumeuse ▬ Sportive ▬ Émotive ▬ Manque cruellement de confiance en elle ▬ Prends les choses trop à cœur ▬ A tendance à faire preuve de pessimisme ▬ Cherche à se reconstruire ou à se construire tout court finalement ▬ Signe distinctif: Jamais loin d'une bouteille d'alcool, elle accepte peu à peu d'avoir un soucis, d'être alcoolique en d'autre terme ▬ A tendance à blesser ses proches. ▬ Maladroite, elle réagit mal aux situations stressantes
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : 9/9 | Levi Kyte Freya - SkyJillRomyJohn #2RosalieLeah #2Jasper #2

I like to see everything in neon [...] Maybe the way that I’m living is killing me • Jill 1572576419-essai-14-calex
▬ ANDERSON Family 3/∞ ▬
Calex #8 (flashback)Prim - CalebCalex #10

♫ I knew I loved you then.
But you'd never know
Cause I played it cool when I was scared of letting go.
I know I needed you.
But I never showed.
But I wanna stay with you ♫


I like to see everything in neon [...] Maybe the way that I’m living is killing me • Jill 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f4e5670414b5435744b57643542673d3d2d3534343035363637352e313531646433643832626466313735613431373833393235353438302e676966
▬ JALEX ▬


RPs EN ATTENTE : Stephen #4 ▬ CALEX ∞
Fiche de lien
Moodboards

RPs TERMINÉS : Stephen #1Primrose #1 Ariane (Fb)Primrose #2 Stephen #2 John W. CharlieLeahThomasJasperJeremiahStephen #3



Timlex
Tim #1Tim #2 Tim #3Tim #4




Abandonnés (anciens membres):
Spoiler:
 

PSEUDO : Mo'
AVATAR : Lizzie Olsen
CRÉDITS : minaro (avatar)
DC : Nate le policier trop sexy :P
INSCRIT LE : 29/01/2019
http://www.30yearsstillyoung.com/t23079-whoever-told-you-that-life-would-be-easy-i-promise-that-person-was-lyin-to-you http://www.30yearsstillyoung.com/t23131-if-i-just-lay-here-would-you-lie-with-me-and-just-forget-the-world http://www.30yearsstillyoung.com/t23169-alex-clarke http://www.30yearsstillyoung.com/t25852-alex-clarke https://edif-crackship.tumblr.com/

I like to see everything in neon [...] Maybe the way that I’m living is killing me • Jill Empty
Message(#) Sujet: Re: I like to see everything in neon [...] Maybe the way that I’m living is killing me • Jill I like to see everything in neon [...] Maybe the way that I’m living is killing me • Jill EmptyJeu 17 Oct - 3:36



Alex ne se souvient plus réellement ou est-ce qu'elle a rencontré Jill, n'y même comment elle s'est liée d'une amitié improbable avec elle, mais elle sait une chose, avec Jill rien n'est impossible. C'est le mot d'ordre des soirées, la folie, l'amusement, et le plaisir sous toutes ses formes. A coups d'alcool, de drogue, de danse et de sexe. Et si Alex n'avait jamais été une fille prête à coucher avec le premier venu, elle avait changé. Elle était désormais bien plus libre avec son corps, et c'était dans sa tête que les choses n'allaient plus. Mais pendant ces soirées, elle retrouvait une sensation de liberté qu'elle n'avait plus dans sa vie, et elle pensait guérir en cédant à cette folie. Elle pensait que ça l'aiderait à aller mieux, mais c'était uniquement parce qu'elle était déjà sous l'effet des substances avalées qu'elle avait une telle vision. Et au réveil, elle s'en rendrait compte, mais elle recommencerait encore et encore, parce que c'était la seule façon qu'elle avait trouvé pour supporter sa douleur. Et avec Jill, elle se sentait au moins légitime d'être elle même, ou du moins la nouvelle Alex, droguée, sexuellement active, et prête à tout pour un peu de fun dans sa vie. « Je suis ouverte à tout type de propositions Alex ! Sache le » Alex sourit à la remarque de Jill. Un plan à trois, décidément rien ne semblait trop fou aux yeux de Jill. « Aucun mec ici ne mérite de nous avoir en même temps dans son lit. Et sérieux, tu penses qu'un mec peut nous contenter toute les deux ? » Elle ne répondait pas vraiment à Jill, à sa proposition, ou quoique cela puisse être. Mais Alex n'avait jamais envisagé un plan à trois, ni même une expérience avec une autre fille. Elle avait ses excès, elle avait ses folies, et elle se laissait plonger sans retenues dans les déboires de sa vie, mais il y avait encore beaucoup de choses qu'elle n'avait jamais tenté, ni même envisagé. Elle couchait avec des hommes, différents, des hommes dont elle ne retenait jamais le nom, mais jamais avec une femme, pourtant ce qu'elle recherchait c'était, juste le plaisir. Et Jill confirmait elle aussi  la notion d'une fin de soirée réussie, la recherche du plaisir quelque soit le moyen de l'atteindre. Mais, Alex n'était peut-être pas encore assez défoncée ou bourrée, ou les deux pour l'envisager à ce moment de la soirée. Mais la drogue commençait peu à peu à prendre possession de son corps et de son esprit, et bien qu'elle prenait plaisir à bouger son corps au rythme de la musique, ça semblait plus suffisant pour générer la dose de plaisir qu'elle recherchait en venant à cette soirée. Alors elle avait compté sur Jill pour pimenter les choses, parce qu'Alex savait que sa comparse en avait la compétence, de transformer une soirée moyenne en une soirée totalement déjantée qui pouvait permettre de faire oublier tout les problèmes. Jill avait ce don là, et c'était exactement ce dont avait besoin Alex ce soir là. Alors quand Jill avait proposé de pimenter la soirée avec un jeu dont les seuls limites étaient leur imagination, Alex n'avait pas réfléchit bien longtemps. « Tu n'as jamais fait de soirée un peu puérile avec le jeu de la bouteille et action ou vérité pour que tout le monde puisse rouler des pelles à tout le monde ? » Dans ses souvenirs, ses soirées les plus folles avaient toutes eu lieu avec Ariane, mais elles ne faisaient pas ce genre de jeu, drogue, alcool, et danse. Petit dépouillage en règle des riches abrutis aussi, mais pas ça. « Tu as tout compris! Sexe, drogue, alcool, vol, tout est autorisé, et si tu ne réponds pas ou que tu ne fais pas ton gage, tu perds ! ». Perdre, oh elle perdait sans cesse, c'était loin d'être un problème pour elle. En revanche, elle détestait le mot ''abandonner'', et refuser de répondre ou de faire un gage, équivaudrait à abandonner. Elle avait tout abandonné une fois, un jour elle était partie et c'était fini. Tout était fini, sa vie était finie. Et depuis, elle vivait une autre vie, et elle n'abandonnerait pas, même si elle détestait celle qu'elle était en train de devenir. Il ne lui restait plus que ça. Alcool, drogue et sexe. Alors ajouter le vol n'était sans doute pas insurmontable. Et ce n'était pas non plus, le risque d'arrestation annoncé par Jill qui ferait renoncer Alex. « Tu te débarrasseras pas de moi aussi facilement, et si je dois partager une cellule je serais ravie de le faire avec toi. » Au moins, jamais elle ne s’ennuierait avec elle. C'était à elle que revenait l'honneur de commencer à défier Jill, c'était à elle de lancer leur soirée. C'était une sacrée pression, Alex n'était pas une fille pleine de folie, ou une folie douce. Rien de totalement déjanté, du moins pas dans ce sens. Elle avait accepté de sauter du haut d'une plate forme, son corps retenu par un élastique, alors qu'elle était bourrée. Elle pouvait faire des choses folles, mais elle devait être inventive avec une Jill qui semblait bien plus rodée qu'elle à cet exercice. Elle levait les yeux dans la salle cherchant un premier défi à lancer à Jill, quelque chose de simple qui lancerait les hostilités. « Tu vois le couple la bas ? » Alex montrait sans aucune gêne un couple qui dansait collé/serré et si la fille semblait n'avoir d'yeux que pour cet homme, lui ne se gênait aucunement pour suivre du regard et baver devant le moindre fessier qui se présentait sous ses yeux tout en pelotant celui de sa copine. « Tu vas embrasser le mec et lui faire une scène de jalousie devant sa copine. » Totalement puéril et injuste pour cette pauvre fille qui se retrouvait au milieu du jeu. « Je veux du spectaculaire Jill, quelque chose de grandiose ! » Et Alex aurait pu être désolée, mais enfaîte elle ne l'était pas. Elle n'avait plus trop de compassion pour les autres à ce moment de la soirée, à ce moment de sa vie. Ce n'était qu'un simple dommage collatéral au milieu du jeu des deux femmes, mais la vie était injuste tant pis pour elle. Alex savait que Jill le ferait, et elle savait qu'elle le ferait parfaitement bien et qu'elle allait gâcher la soirée de ce couple, mais après tout vu l'attitude du gars, c'était sans doute un cadeau qu'elles allaient faire à cette fille. Parce que s'il ne l'avait pas déjà trompé, il allait le faire un jour. Alex ne pouvait pas le savoir réellement, mais elle s'en foutait. De ça, et de bien d'autre chose. Elle voulait juste se défoncer et ressentir des émotions, pour se sentir vivante.

@Jillian McGrath


▬ “What doesn't kill you. Makes you wish you were dead. Got a hole in my soul growing deeper and deeper. And I can't take. One more moment of this silence. The loneliness is haunting me. And the weight of the worlds getting harder to hold up” ▬ By anesidora
Revenir en haut Aller en bas
Jillian McGrath
Jillian McGrath
le cataclysme
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans et née le 4 mai 1988
SURNOM : La bombe à retardement, Jill pour ceux qui ne la connaissent pas encore. Beauty de temps en temps. Mais son surnom préféré reste Babe, mais une seule personne a le droit de l'appeler comme ça.
STATUT : En couple ? Réellement ? Qui aurait cru qu'elle pourrait dire ça un jour. Elle a enfin avoué ses sentiments à Bailey et elle est plus heureuse que jamais.
MÉTIER : Elle a un diplôme d'architecte qui ne lui servira sans doutes jamais, elle enchaîne les petits boulots et elle adore travailler de nuit dans les bars pour profiter de la fête tous les soirs
LOGEMENT : Elle est en colocation avec Owen, mais passe une grande partie de son temps chez Bailey, même si elle ne veut pas vivre avec lui, elle a du mal à quitter cette maison et Logan qu'elle aime aussi beaucoup.
I like to see everything in neon [...] Maybe the way that I’m living is killing me • Jill SomeArtisticAmphibian-size_restricted
POSTS : 1354 POINTS : 800

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Est de retour à Brisbane depuis peu de temps après un voyage de longue durée à Londres*est schizophrène mais ne se soigne pas car elle déteste être sous l'influence de ces médicaments qui la fatigue énormément et l'empêche de faire la fête*craque pour l'ex mari de sa soeur, Bailey Fitzgerald, mais ce n'est pas son genre de s'attarder dans une relation sérieuse*déteste sa soeur Ginny et ses parents car ils ne se sont jamais préoccupé d'elle et de ses problèmes*elle est strip teaseuse au Candy Club*Vit en colocation avec Owen*Elle est féministe engagée*Elle est très douée en dessin mais personne
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : I like to see everything in neon [...] Maybe the way that I’m living is killing me • Jill IEutDYr
Jailey #6 - Jailey #5
I see this tears in your eyes, I feel so helpless inside, Oh love, there is no need to hide, Just let me love you when your heart is tired :l:


I like to see everything in neon [...] Maybe the way that I’m living is killing me • Jill Tumblr_miojf0trrS1s0e0hoo1_500
Tillian #2


I like to see everything in neon [...] Maybe the way that I’m living is killing me • Jill 7kl9
Freya #3 - Freya #4

I like to see everything in neon [...] Maybe the way that I’m living is killing me • Jill Hvu5
McGrath Family - Brunch - Levi #1 - Matt #1 - Levi/Ariane/Matt



Léo - Thomas - Allie - Alex - Team Terreur #2 - Wren #2 - Justin #2 - Remi - Scarlett - Lara - Terrence - Dimitri - Ariane #1 Levi #2 Allie #2 Jet #1 - Freya/Tim - overdose - Owen #1 - Charlie#3 Levi#3 Ariane#2 - Jack #1

Dimension zombi :
Charlie

RPs TERMINÉS : Timothy (Tillian) #1 - Lene (abandonné) - Raelyn (hord du temps) - Artémis (terminé) - Freya (terminé) - Raelyn #2 (Fb 2009) terminé - Pénombre (abandonné) - Bailey #1 - Team Terreur - Edward (abandonné) - Justin - Jailey #3 - John - Freya #2 - Jailey #2 - Charlie #2 - Jailey #4 - Wren #1 - Austin - Noa

PSEUDO : Jill McGrath
AVATAR : Emmy Rossum
DC : Jet (Jeremiah Etish) et la douce Molly
INSCRIT LE : 27/07/2019
http://www.30yearsstillyoung.com/t25365-jill-est-de-retour http://www.30yearsstillyoung.com/t25423-jill-mcgrath-like-a-flower-made-of-iron http://www.30yearsstillyoung.com/t25559-jillian-mcgrath http://www.30yearsstillyoung.com/t25513-jill-mcgrath

I like to see everything in neon [...] Maybe the way that I’m living is killing me • Jill Empty
Message(#) Sujet: Re: I like to see everything in neon [...] Maybe the way that I’m living is killing me • Jill I like to see everything in neon [...] Maybe the way that I’m living is killing me • Jill EmptyLun 28 Oct - 15:57


I like to see everything in neon [...]

Maybe the way that I'm living is killing

me


Elles sont au milieu de la piste et elles dansent, elles se défoulent, elles profitent de chaque instant. Jill profite de chaque sensation que la drogue et l'alcool peut lui apporter. Elle commence à tout ressentir plus fort, et tout devient plus agréable. La vie devient tout à coup bien plus simple, tout semble parfait. Et les deux femmes parlent de leurs projets pour la soirée, boire, se défoncer, et trouver des mecs pour finir leur nuit. « Aucun mec ici ne mérite de nous avoir en même temps dans son lit. Et sérieux, tu penses qu'un mec peut nous contenter toute les deux ? » Jill lève les yeux au ciel, elle fait semblant de réfléchir pendant quelques secondes. « Si ce mec existe, je vote pour qu'on le garde, à vie ! » Et elle se met encore à rire en continuant de danser comme une folle au milieu de la piste. Jill entraine Alex, et les effets des drogues étaient de plus en plus intenses.

Alex avait envie de s'amuser, encore plus que d'habitude. Et Jill était d'accord, elle voulait toujours repousser les limites au maximum. Elle décide de lui proposer de jouer, c'est toujours une des meilleures façon de s'amuser en soirée. « Tu te débarrasseras pas de moi aussi facilement, et si je dois partager une cellule je serais ravie de le faire avec toi. » Jill lui fait un clin d’œil, Alex est prévenue, et Jill est prête à s'amuser. « J'en serais honorée ma chère ! » ce ne serait pas une première pour Jill de passer sa nuit dans une cellule, c'est pas ça qui allait lui faire peur. Alors elle attend encore quelques secondes pour être sûre. Pour qu'Alex ai quand même du temps pour réfléchir, même si la drogue et l'alcool avaient déjà pris la totale possession de son corps. Elle lui dit de proposer un défi en première, un truc pas trop compliqué, pour bien commencer. « Tu vois le couple là bas ? » Jill suit le regard d'Alex en hochant la tête. « Tu vas embrasser le mec et lui faire une scène de jalousie devant sa copine. Je veux du spectaculaire Jill, quelque chose de grandiose ! » Elle lui fait un clin d’œil. « Du spectaculaire... C'est noté ! » Elle commence à faire semblant de pleurer, parce que bien évidemment Jill sait pleurer sur commande. Et elle se précipite vers le mec qu'Alex avait choisi. Elle le bouscule en arrière et met une claque au mec qui doit se demander ce qui lui arrive. Elle agrippe sa nuque pour l'embrasser pendant de longues secondes sans qu'il ne puisse faire quoi que ce soit. « T'es qu'un connard ! Je t'aimais moi, on allait emménager ensemble et je te retrouve dans les bras d'une fille dans un bar ! » Elle secoue la tête et commence à pleurer à chaude larmes. Elle déplace une de ses bagues sur son annuaire gauche. Elle se tourne vers la fille qui dansait avec lui. « Il m'a même demandé en mariage ! Eloigne toi de lui avant qu'il ne te fasse plus de mal ! » elle se tourne à nouveau vers le mec pour lui mettre un coup de genoux dans les partie intime du jeune homme avant de retourner vers Alex en riant. « Assez spectaculaire ? » elle essuie les fausses larmes qui avaient roulé sur ses joues. « Ok on va commencer simple, tu dois réussir à te faire payer une barre de shot par n'importe quelle personne dans ce bar, hormis moi bien sûr, en 3 minutes ! » Jill voulait commencer doucement, parce qu'elle savait que les défis iraient crescendo.  


@Alex Clarke


But love doesn’t make sense.
Would you rescue me? Would you get my back?, Would you take my call when I start to crack? Would you rescue me while I'm by myself?, When I need your love, if I need your help, Would you rescue me?



I like to see everything in neon [...] Maybe the way that I’m living is killing me • Jill 8conP1m
Revenir en haut Aller en bas
Alex Clarke
Alex Clarke
la reprise en main
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 ans née le 15 Janvier 1990
SURNOM : Alex est déjà un surnom, donc juste Alex ou Alexandra pour faire plus formel.
STATUT : Amoureuse. Rien n'est simple, mais elle a envie d'y croire cette fois. Parce que sans lui, elle est perdue.
MÉTIER : Journaliste sportive.
LOGEMENT : #115 Quartier Redcliffe. Installée depuis Janvier.
I like to see everything in neon [...] Maybe the way that I’m living is killing me • Jill 1dd196f5ec13ce3ed69759c2e1ae24965cf209bb
POSTS : 2266 POINTS : 715

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Anglaise avec des origines Australiennes, sa famille est un soucis dont elle aimerait s'être débarrassée ▬ Fumeuse ▬ Sportive ▬ Émotive ▬ Manque cruellement de confiance en elle ▬ Prends les choses trop à cœur ▬ A tendance à faire preuve de pessimisme ▬ Cherche à se reconstruire ou à se construire tout court finalement ▬ Signe distinctif: Jamais loin d'une bouteille d'alcool, elle accepte peu à peu d'avoir un soucis, d'être alcoolique en d'autre terme ▬ A tendance à blesser ses proches. ▬ Maladroite, elle réagit mal aux situations stressantes
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : 9/9 | Levi Kyte Freya - SkyJillRomyJohn #2RosalieLeah #2Jasper #2

I like to see everything in neon [...] Maybe the way that I’m living is killing me • Jill 1572576419-essai-14-calex
▬ ANDERSON Family 3/∞ ▬
Calex #8 (flashback)Prim - CalebCalex #10

♫ I knew I loved you then.
But you'd never know
Cause I played it cool when I was scared of letting go.
I know I needed you.
But I never showed.
But I wanna stay with you ♫


I like to see everything in neon [...] Maybe the way that I’m living is killing me • Jill 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f4e5670414b5435744b57643542673d3d2d3534343035363637352e313531646433643832626466313735613431373833393235353438302e676966
▬ JALEX ▬


RPs EN ATTENTE : Stephen #4 ▬ CALEX ∞
Fiche de lien
Moodboards

RPs TERMINÉS : Stephen #1Primrose #1 Ariane (Fb)Primrose #2 Stephen #2 John W. CharlieLeahThomasJasperJeremiahStephen #3



Timlex
Tim #1Tim #2 Tim #3Tim #4




Abandonnés (anciens membres):
Spoiler:
 

PSEUDO : Mo'
AVATAR : Lizzie Olsen
CRÉDITS : minaro (avatar)
DC : Nate le policier trop sexy :P
INSCRIT LE : 29/01/2019
http://www.30yearsstillyoung.com/t23079-whoever-told-you-that-life-would-be-easy-i-promise-that-person-was-lyin-to-you http://www.30yearsstillyoung.com/t23131-if-i-just-lay-here-would-you-lie-with-me-and-just-forget-the-world http://www.30yearsstillyoung.com/t23169-alex-clarke http://www.30yearsstillyoung.com/t25852-alex-clarke https://edif-crackship.tumblr.com/

I like to see everything in neon [...] Maybe the way that I’m living is killing me • Jill Empty
Message(#) Sujet: Re: I like to see everything in neon [...] Maybe the way that I’m living is killing me • Jill I like to see everything in neon [...] Maybe the way that I’m living is killing me • Jill EmptyDim 10 Nov - 19:42



Si Alex était réservée, discrète, voir même austère le reste du temps, ne cherchant la compagnie de personne, ne voulant personne dans sa vie, que ce soit de manière amicale ou sentimentalement parlant, en soirée, elle se laissait entraîner avec Jill, avec l'aide de l'alcool et de la drogue. Elle redevait un peu celle qu'elle avait été à Brisbane, mais en une version bien plus trash d'elle même. Une version d'elle même qui, pour survivre, avait besoin de se faire du mal, avait besoin d'aller au bout de ses limites, pour pouvoir oublier un peu. Pour pouvoir obtenir un peu de répit, et la seule manière qu'elle avait trouvé, était de se murger la gueule, de se remplir le corps de merde jusqu'à n'avoir qu'un seul objectif ; vivre à fond le moment. Vivre ses soirées, ressentir des émotions pour combler le vide qui l'habitait le reste du temps. Elle était vide. Vide d'émotions, vide de sentiments, vide de tout espoir aussi. Et quand elle comblait ce vide avec une bonne dose d'alcool et quelques pilules, elle avait l'impression de se retrouver avec elle même, de retrouver un peu de sens. Mais rien de tout ça n'avait de sens au fond, mais c'était ça ou accepter de sombrer et de se laisser engloutir totalement dans ce néant qu'était devenue sa vie. Alors, avec Jill, elle revivait. Une vie d'excès, d'abus et honteuse, mais au moins elle vivait. Se déhanchant sur la piste de danse au rythme des musiques, faisant bouger son corps bien trop tendu le reste du temps. Elle s'amusait et c'était une bonne chose, parce qu'elle redécouvrait le plaisir de rire, de s'amuser, le seul soucis c'était qu'elle en était incapable sobre. « Si ce mec existe, je vote pour qu'on le garde, à vie ! » Garder un mec à vie, concept impossible pour l'Anglaise, et pourtant elle en avait trouvé un bon, dans une autre vie. Elle était déjà bien atteinte par les effets de la drogue qu'elle avait ingurgité avant de partir de chez elle, et elle n'avait pas sombré dans la mélancolie. Elle avait juste rit elle aussi, imitant Jill. Et le rire, même sous emprise de la drogue, faisait du bien, tellement qu'Alex avait encore envie de rire, encore envie de s'amuser. Plus que d'habitude peut-être. Alors elle avait proposé à Jill de jouer avec leurs limites, de se tester et d'aller toujours plus loin. Chose que Jill n'avait pas refusé, bien entendu, c'était clairement pas Jill qui allait calmer les ardeurs et les folies du duo. Aucunes d'elles ne semblaient d'ailleurs en mesure de tempérer l'autre. Et c'était ainsi que le jeu avait commencé. Par un premier défi lancé par Alex. Un premier défi ou elle n'avait pas pensé au mal qu'elle pourrait faire en envoyant la tornade Jill massacrer la soirée et peut-être l'histoire de ce couple. Mais quand elle avait vu la performance de Jill, elle n'avait pas éprouvé le moindre remord. Elle était bien incapable d'éprouver des sentiments négatifs, c'était ça le grand avantage de la drogue. Et le seul moment ou elle se sentait nostalgique, c'était lorsque la drogue commençait à disparaître de son organisme mais pendant qu'elle entretenait son état, il n'y avait que le positif qu'elle était en mesure de ressentir. C'était sans doute pour ça d'ailleurs qu'elle se droguait aussi régulièrement. Une addiction au bonheur, plus qu'à la substance ? Elle n'avait pas trouvé un autre moyen pour rire. Et voir Jill feindre des larmes, et sortir une performance pareille, c'était exactement ce dont elle avait besoin pour rire. Alex riait devant le regard outré de la femme, devant le regard paniqué et plein d'incompréhension du mec. Ce couple n'était pas prêt d'oublier l'arrivée de Jill au milieu de leur danse, et lui, sûrement qu'il allait devoir se contenter d'une poche de glace sur les parties pendant quelques jours avant de pouvoir réutiliser cette partie de son anatomie.  « Assez spectaculaire ? » Elle avait dépassé haut la main les attentes de l'Anglaise. « Oh qui oui, je dois dire que le coup de genou, c'était le coup de grâce. » Jill avait relevé son défi avec brio et Alex savait que ça allait être à son tour de se lancer. « Ok on va commencer simple, tu dois réussir à te faire payer une barre de shot par n'importe quelle personne dans ce bar, hormis moi bien sûr, en 3 minutes ! » Simple, simple ? Le bar était bondé de mec seul, prêt à offrir n'importe quoi à une fille pour un peu de compagnie, mais en 3 minutes, c'était pas si évident que ça. « 3 minutes à partir du moment ou j'aborde le gars ! » Alex précisait les règles, même si au fond, elle n'en avait aucune légitimité mais c'était une manière de se lancer et de montrer à Jill qu'elle allait relever le défi, du moins tenter de le faire. Après avoir balayé la pièce du regard, elle s’était approché d’un mec, seul au bar. Un mec qu’elle avait déjà repéré non pas parce qu’elle était intéressée mais plutôt parce que lui semblait avoir des vues prononcées sur les deux filles en train de danser. Alors c’était une proie facile et de biche elle se transformait en chasseur. Elle avait remit en place son décolleté, entendez par la qu’elle avait mit en avant ses attributs féminins, et d’un pas décidé elle s’était collée au corps musclé de l’homme. « Il fait chaud ici non ? » s’approchant de son oreille pour lui parler, elle aurait très bien pu le faire sans avoir à coller sa poitrine contre lui et ses lèvres sur ses joues mais elle avait un défi à relever et c'était la seule chose à laquelle elle songeait à l'heure actuelle. Être à la hauteur de Jill. « Je t'ai vu nous regarder tout à l'heure, j'ai une proposition pour toi. » Aguicheuse au possible, elle n'avait pas de temps à perdre avec les présentations, et quand bien même il venait à lui dire son prénom, elle n'en avait absolument rien à faire. « Tu me payes une barre de shots et si tu les bois plus vite que moi, je te promets une fin de soirée torride. » C’était une invitation pure et simple. Une invitation à prolonger ce moment dans le cadre bien plus intime. Un simple défi à gagner pour cet homme et Alex serait à lui. C’était ses mots, et son attitude ne laissait planer aucun doute sur le niveau d'engagement qu'elle était prête à donner à cet homme s'il venait à accepter ce défi. La main du gars s'était rapidement déposé sur le fessier d'Alex qui n'avait pas bronché. Ça faisait partie du jeu après tout. Elle le provoquait pour obtenir de l'alcool. Elle lui vantait des projets qui avaient de quoi émoustiller un peu l'homme en manque de compagnie. Alors, elle n'allait pas se formaliser pour une main un peu trop baladeuse qui semblait tester un peu la marchandise avant de se décider. Il dévisageait le corps de la femme, pour voir si elle en valait la peine, et aussi pour jauger de la carrure de l'Anglaise. Et vu le physique de la jeune femme, c’était aisément qu’elle pouvait faire croire à ces mecs qu’elle ne pouvait pas rivaliser avec eux. Pauvre petite chose innocente, mais dont l’innocence c'était envolé il y avait des années déjà. Et elle, elle se savait capable d’ingurgiter ces shots plus vite qu’un mec lambda pas tous mais elle prenait le risque pour le coup. Le risque de perdre et de devoir honorer une promesse faite dans l’unique but de réussir le pari lancé par Jill. Elle jouait avec son corps que ce soit en tentant d’ingurgiter tout cet alcool si rapidement ou en mettant dans la balance d'un pauvre défi lancé au coin d'un bar miteux, son corps tout entier. Mais elle ne risquait pas grand chose de toute façon elle avait pour but de finir la soirée avec un mec alors lui ou un autre. Quoiqu’il en soit il l’aiderait à réussir son pari. Et elle aurait de quoi boire encore et se projeter dans un univers flou, aux contours de moins en moins prononcés qui l’aiderait à se lâcher complètement et à tout oublier. Tout absolument tout. Même sa façon de se comporter ce soir. Même le fait qu’elle était prête à parier le sort de son corps pour réussir un défi lancé par Jill. Même le fait qu’elle allait encore une fois finir déchirée, défoncée, alcoolisée, une loque qui aura sans doute oublié une bonne partie de la soirée en se réveillant le lendemain avec une migraine atroce et l’envie de vomir ses tripes. Elle serait minable au réveil mais elle aurait oublié à quel point elle avait pu être pathétique durant la soirée. Le mec, sourire aux lèvres, sur de son fait avait cédé à la proposition d’Alex, après tout quelques shots lui coûterait moins cher en investissement que ce qu’il aurait eu à débourser pour une prostituée, alors il voyait cela comme une aubaine, de l’alcool, un pari avec pour lot une femme à gagner. Les verres étaient servis et avant qu’Alex ne décompte pour lancer le duel d’alcoolique elle se tourna vers Jill, lui montrant une montre ‘imaginaire’, elle ne savait même pas si elle avait réussi en moins de trois minutes mais ce qu’elle savait c’est qu’elle n’aurait pas trois minutes pour boire toute cet alcool. « 3, 2, 1 » Le premier verre était ingurgité avec rapidité, lui arrachant une grimace mais elle fit claquer son verre sur le comptoir du barre avant de s'emparer du deuxième. Toujours cette même grimace sur le visage, elle avalait son deuxième et troisième verre sans même réfléchir à l'effet de l'alcool sur son corps. A ce qu'elle était en train d'infliger à son organisme. Il n'en restait qu'un, un verre à finir avant lui pour ne pas avoir à finir dans une chambre d’hôtel miteuse avec lui. Le quatrième et dernier verre dans la main, elle le but tout aussi vite que les précédent, sa gorge était en feu, son corps avait sans doute grimpé en température mais ce fut elle qui retourna son dernier verre avant l'homme qui la regardait avec un air mi étonné et mi dégoûté. « J'ai gagné. » Un cri du cœur, un cri de soulagement, les deux bras levés, qui était à la fois destiné à cet homme et à Jill. « Désolé mon gars. » Il essayait de négocier, une main sur la hanche d'Alex pour la retenir, après tout avec tout l'alcool qu'elle venait d'ingurgiter il aurait été con de ne pas essayer, elle lui avait quand même semblait bien chaude quelques secondes plus tôt. Et Alex, avait violemment repoussé la main de l'homme, cette fois, il n'était plus question de pari. Oui, elle l'avait chauffé, mais elle avait gagné et il allait devoir laisser ses mains et ses attributs bien loin d'elle. « Faut savoir perdre avec élégance. » Elle le chambrait encore avant de se lever de son tabouret et de voir le sol bouger sous ses pieds. Elle eut besoin de quelques secondes d'adaptation et sourire aux lèvres, elle avait rejoins Jill, fière d'elle. C'était sans doute, le signe qu'elle était réellement plus elle, elle était fière de ce qu'elle venait de faire. « Alors j'ai réussi ? » La grande question, avait-elle réussi à se faire offrir de l'alcool en moins de trois minutes ? Avait-elle été assez aguicheuse pour faire plier un mec en moins de trois minutes ? Seule Jill avait la réponse, mais Alex s'en foutait un peu, pour elle c'était une mission réussie haut la main, parce qu'elle n'avait pas les mains de ce type sur elle à ce moment précis de la soirée, donc elle avait réussi ! « Tout est trop calme ici. Tu vas aller bouger ce corps debout sur le bar. » Mais ce n’était pas un réel défi en l’état. « Mais tu vas y aller en sous-vêtements. Enfin si tu en as sinon tant pis ce sera nue. » Alex riait, sans raison aucune. Juste parce qu’elle trouvait ça drôle d’imaginer Jill nue à se déhancher et à attirer le regard de tout le monde. Elles avaient de grande chose de se faire virer du bar mais des bars y’en avait pleins d’autres. Y’avait même sûrement pleins de soirées de jeunes auxquelles elles pouvaient s’incruster et passer inaperçues ou pas d’ailleurs. Mais là, à l’instant Alex voulait voir si Jill était capable de se déhancher en petite tenue devant un bar blindé de monde et surtout un bar qui ne proposait pas ce genre de service. Elle voulait voir Jill retourner la tête de tout ce monde bien trop inintéressant. Elle voulait pousser Jill à provoquer un mini scandale et qui mieux qu’elle pour le faire. « Si tu arrives à avoir un peu d’argent de la part des gars avant qu’on se fasse virer, je te laisse me faire double dose de défi. » Alex n’avait même plus peur, aucune crainte, quoiqu’elle devrait faire, elle le ferait, parce que l’alcool qu’elle avait ingurgité, mélangé à la drogue qu’elle avait prit lui donnait cette impression de force. D’insouciance. D’inconscience aussi. Mais surtout elle n’avait plus aucune conscience de ses limites, physiques, mentales ou morales. Il n’y avait plus qu’elle et Jill.

@Jillian McGrath


▬ “What doesn't kill you. Makes you wish you were dead. Got a hole in my soul growing deeper and deeper. And I can't take. One more moment of this silence. The loneliness is haunting me. And the weight of the worlds getting harder to hold up” ▬ By anesidora
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

I like to see everything in neon [...] Maybe the way that I’m living is killing me • Jill Empty
Message(#) Sujet: Re: I like to see everything in neon [...] Maybe the way that I’m living is killing me • Jill I like to see everything in neon [...] Maybe the way that I’m living is killing me • Jill Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

I like to see everything in neon [...] Maybe the way that I’m living is killing me • Jill

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: hors du temps
-