AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 no one is as lucky as us (cozra #4)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ezra Beauregard
Ezra Beauregard
l'or dans les doigts
l'or dans les doigts
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-quatre étés colorés, né une certaine fête nationale australienne de quatre-vingt cinq.
STATUT : recolle doucement les morceaux comme il peut, le puzzle bientôt de nouveau complété.
MÉTIER : el boss chez mecanor, garage auto/moto situé dans le quartier de toowong. donne des coups de mains occasionnels à l'association beauregard.
LOGEMENT : ap. 159, oxlade drive - fortitude valley.
no one is as lucky as us (cozra #4) Giphy
POSTS : 30528 POINTS : 925

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : la famille avant tout › n'était pas donneur compatible de rein, don qui avait pour but de sauver son fils › cora coverdale est la plus belle › a rencontré son fils; coup de foudre au premier regard, comme on dit › après trois longues années de lutte pour le petit et pour Ginny, et quelques mois pour lui, Noah est enfin tiré d'affaire de cette maladie qui a failli lui coûter la vie
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : benjamincaelancora #4edge › evelynjean › sophiaginny #9 (fb)
RPs EN ATTENTE : lonnie
RPs TERMINÉS : cora #1cora #2cora #3ginny #1ginny #2ginny #3ginny #4 (réalité alternative)ginny #5ginny #6 (dimension zombie)ginny #7ginny #8ginny #10ginny #11jamesonjamiejoanne › katherinematt #1 (fb)matt #2matt #3matt #4ninothomas #1thomas #2 › thomas #3broregard #1broregard #2broregard #3family reunion › #pinkteam (battles2016)#teammalaise
the ghosts from the past:
 

PSEUDO : luleaby.
AVATAR : sam claflin.
CRÉDITS : BALACLAVA (avatar)
DC : when we all fall asleep, where do we go ?
INSCRIT LE : 07/04/2015
http://www.30yearsstillyoung.com/t6792-ezradorable http://www.30yearsstillyoung.com/t1495-ezra-beauregard

no one is as lucky as us (cozra #4) Empty
Message(#) Sujet: no one is as lucky as us (cozra #4) no one is as lucky as us (cozra #4) EmptySam 31 Aoû - 17:28


no one is as lucky as us
Cora & Ezra


Si Ezra devait trouver une expression pour résumer la situation, dernièrement, ce serait doucement mais surement. Les derniers temps n’avaient pas été des plus cléments pour le jeune homme et les personnes de son entourage, et revenir à la normal n’était jamais chose aisée. Alors, il y aller pas à pas, prendre son temps, était devenu comme un motto pour lui. Il avait vite compris que forcer les choses n’était pas une technique viable. Profiter des bons moments, en revanche, semblait être quelque-chose qui fonctionnait. Et la dernière fois qu’il avait vu Cora avait, justement, fait partie de ces bons moments. Pas de ceux où ils pouvaient rire gorge déployée, pas de ceux où les sourires se font rapides et instantes sur les visages. Loin de là, étant donné que les sujets abordés étaient plutôt de ceux qui remuent le couteau dans la plaie. Mais ça avait été un bon moment car il avait pu renouer le contact avec une personne qui jouait un rôle important dans sa vie - ou en tous cas, au moins, avait joué un rôle et reprenait sa place légitime dans toute cette histoire. « Papa, on peut pas aller là ? » Relevant son regard de son téléphone, Ezra vint le poser sur la petite - plus si petite que ça, à dire vrai - tête blonde qui se dirigeait vers lui, un prospectus à la main. Tournant sa tête pour adapter son regard à l’angle du bout de papier, il fronça légèrement les sourcils en lisant les mots qui y étaient écrits. « Dreamworld ? Mais, c’est pas ton anniversaire. » Il retint un sourire en coin lorsqu’il releva le regard vers Noah, qui lui abordait un regard blasé - déjà, à un si jeune âge. Après un instant d’hésitation - bref instant, sa réponse était déjà toute faite dans sa tête -, Ezra vint relâcher un petit soupire. « C’est parce-que t’as été mignon hier soir alors qu’on est rentré tard du garage. » C’était le weekend du mois où Ezra pouvait garder Noah chez lui à dormir, et il avait du malheureusement travailler plus tard que prévu hier soir. il s’était déjà fait pardonner en achetant des pizzas pour le diner, mais en réalité il ne savait surtout jamais dire non à son fils. Le gamin repartit tout content vers le salon, alors que le regard d’Ezra se rédigeait vers son téléphone. Passer des bons moments avec les personnes qui importaient à ses yeux. Il savait que ses pensées glissaient, en réalité, vers un chemin dangereux mais il se disait que ça valait le coup de proposer. Glissant son doigt sur l’écran, il finit par arriver sur le nom de Cora, lui écrivant quelques mots rapides. Une sortie à Dreamworld avec deux enfants, l’un d’eux étant Noah et l’autre moi, bien sûr. Ca te dirait ? Il allait envoyer, lorsqu’il prit un instant pour relire ses mots, avant d’ajouter une phrase et d’appuyer sur envoyer. Tu as le droit de dire que ça te branche pas. Je t’en voudrais pas. Il connaissait, depuis peu de temps, une partie de l’histoire de Cora qui était une raison suffisante à elle seule pour dire non à cette proposition. Qui serait, une fois de plus peut-être, une situation qui remue le couteau dans la plaie. Mais Ezra portait une affection toute particulière à la jeune femme, et la considérait réellement comme une amie. Et lorsque vous entriez dans cette case là, pour Ezra, ça allait avec tout le package - rencontrer son fils en faisait partie. Il en était fier, et il l’aimait tellement, que s’il le pouvait il ne ferait qu’en parler à longueur de journée - oh well, c’était déjà ce qu’il faisait avec toutes les personnes qui n’avaient pas encore osé lui dire qu’il devenait lourd avec toutes ces histoires de bras cassés et de tours en Lego construites pendant les soirées qu’il passait avec Noah. En attendant la réponse de la jeune femme, Ezra attrapa son ordinateur et commença à naviguer sur le site du parc d’attractions. si elle était disponible le lendemain, ils iraient donc sur place un dimanche - ils réussiraient peut-être à éviter les touristes qui venaient de plus loin juste pour le weekend et pour participer au parc. Les touristes n’y allaient pas le dimanche, parce-qu’il fallait reprendre la route le soir-même pour rentrer chez eux et que la fatigue les gagnait bien de trop.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Cora Coverdale
Cora Coverdale
la vie après les paillettes
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-deux, ça y'est, elle a le pied dedans (8/8)
SURNOM : corapuce, même si une seule personne le fait.
STATUT : coeur à prendre.
MÉTIER : actrice au chômage. c'est vers le refuge animalier qu'elle a fondé qu'elle se tourne le temps de trouver un sens à sa vie.
LOGEMENT : #438 loft à spring hill qu'elle habite avec ses deux chats
no one is as lucky as us (cozra #4) RWznDQk
POSTS : 13411 POINTS : 75

PETIT PLUS : elle a eu un enfant caché à l'âge de dix-huit ans dont l'australie est au courant depuis un peu plus d'un an. elle a fait une croix sur son rêve de récupérer son fils pour ne pas le séparer de ceux qu'il voit comme ses parents. sa mère purge actuellement une peine de prison pour tous les mauvais traitements infligés à sa fille lorsque celle-ci était plus jeune.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : Eireen#6 + Ezra#4 + Vitto#4 + Lizzie#1 + Jessian #2 (5/6)

RPs EN ATTENTE : Benjamin, Ruby, Finn
RPs TERMINÉS :
PSEUDO : AUSSEANE
AVATAR : holland roden
CRÉDITS : (avatar) glamor sur bazzart (UB) loonywaltz (signa) endlesslove
DC : lenoulove, tadamour & clarabelle
INSCRIT LE : 11/01/2016
http://www.30yearsstillyoung.com/t6585-she-dreamed-of-paradise-cora http://www.30yearsstillyoung.com/t19116-cora-lene-tad-clara-fiche-commune http://www.30yearsstillyoung.com/t6657-cora-coverdale http://www.30yearsstillyoung.com/t7002-cora-coverdale#249272

no one is as lucky as us (cozra #4) Empty
Message(#) Sujet: Re: no one is as lucky as us (cozra #4) no one is as lucky as us (cozra #4) EmptyMar 3 Sep - 21:25



no one is as lucky as us
Cora & Ezra


Le quotidien de Cora était d’un calme qu’elle appréciait tout particulièrement depuis plusieurs mois déjà. Elle, celle qui se levait toujours aux aurores pour se coucher des heures après le soleil à force de travailler et d’être partout, appréciait de n’avoir qu’à se soucier d’être à l’heure sur un lieu de travail – de bénévolat plutôt – et à savoir quel film du catalogue netflix elle pourrait regarder le soir avant d’aller se coucher avec les poules. La vie de Cora avait viré à 180 à l’heure et elle devait l’avouer avec beaucoup d’humour, elle avait le sentiment d’être devenue une petite mamie. Sa carrière avait pris de la place dans sa vie. Elle s’était rendue compte qu’elle y avait mis tout son cœur pour combler le trou béant laissé par l’absence d’Arthur et que ça n’était pas ça, la voix de la guérison. Non, ce qui l’aide, c’est d’avoir le temps d’y penser. En vérité, si quelqu’un avait le temps d’accompagner Cora dans son quotidien actuel, il se poserait des questions sur l’espèce étrange qui a du procédé à un enlèvement et un remplacement de la demoiselle avec une copie presque conforme parce que Cora ne faisait rien qui était dans ses habitudes et si elle sait que ça ne durera pas, elle prend plaisir à donner du temps aux choses qui n’en avait pas eu auparavant. Comme par exemple, jouer son rôle de marraine et garder Morgane avec tout un week-end. Jessian n’était pas en ville, exceptionnellement et Cora avait vu avec Abel pour qu’il accepte lui aussi qu’elle ait la petite à ses côtés pour pouvoir créer des liens avec elle. Si le mannequin était venu passer un peu de temps avec elle, il ne s’était pas imposé acceptant de les laisser « entre filles ». C’est ainsi que Cora avait passé l’entier après-midi à pourrir sa filleule avec littéralement tout ce qu’elle voulait, que ce soit en livre et en jouet, jusqu’à son goûter composé de céréale et bonbon. Une décharge de sucre que sa meilleure amie n’avait pas accepté mais Morgane était chez sa marraine, là où elle pouvait réellement faire ce qu’elle veut.

La soirée commence doucement quand le téléphone de Cora en vient à couper le moment qu’elles passent entre elles à lire un livre acheté par l’actrice dans la journée. Une sortie à Dreamworld avec deux enfants, l’un d’eux étant Noah et l’autre moi, bien sûr. Ça te dirait ?Tu as le droit de dire que ça te branche pas. Je t’en voudrais pas. Elle pose un regard quasi-immédiat sur l’enfant qui est avec elle. Evidemment qu’elle doit prendre un instant pour y réfléchir parce que sortir dans des endroits bondés de monde comme un parc d’attraction à être statique dans des files d’attentes en prenant le risque d’être reconnue, ça l’inquiète. Elle préfère cent fois la protection qu’offre les quatre murs – et plus – de sa maison. Ses yeux ne quittent pas Morgane et fatalement Cora se remet à penser aux paroles de Jessian, sur le fait qu’elle soit trop solitaire et que c’est mauvais. Cora creuse petit à petit sa solitude et une peu non-enviable de l’extérieur. Elle hésite. Puis, elle se dit qu’elle sera avec Ezra, certainement l’homme le plus bienveillant qu’elle connaisse. Si elle peut prendre un risque, c’est bien sûr en sa compagnie et alors que la petite s’impatiente parce qu’elle aimerait écouter la suite de l’histoire avant d’avoir à aller au bain, Cora finit par tapoter une réponse. Avec plaisir, tu me diras qui je charge pour vous baby-sitter. J’ajoute un troisième enfant à l’équation. Je garde ma filleule tout le week-end, je serais ravie de te la présenter.

Elle avait gardé la surprise de la journée jusqu’à l’heure du petit déjeuner, de peur que la petite soit bien trop excitée pour réussir à s’endormir, ce qui aurait grandement compliqué la vie de Cora qui malgré le bon moment qu’elle passe, n’avait eu un enfant à surveiller pendant autant de temps et elle avait eu bien besoin de sa soirée à devoir s’encourager elle-même pour mettre le pieds dehors aujourd’hui. Elle n’a eu de cesse de se raconter qu’elle ne serait pas seule et qu’Ezra l’aiderait autant qu’il pourrait. Son naturel compréhensif l’encourageait à se jeter à l’eau même elle savait qu’elle était seule au commande de cette appréhension. « Morgane, tiens tranquille le temps que je te coiffe. » dit-elle à la demoiselle, qui excitée comme une puce ne cesse de bouger dans tous les sens. « Coraaa ? » « Oui ? » Elle essaie d’être douce avec les cheveux de la petite. Alors que ceux-ci se brossent tout seul, elle revit l’espace d’un instant l’époque où c’était qui était coiffée par sa mère. Elle pleurait toujours, Danielle n’avait jamais le temps de faire ça soigneusement. « Tu me coiffes comme toi ? » demande alors l’enfant, balayant le mauvais souvenir sans difficulté avec sa requête innocente. « Bien sûr ! »

Fidèle à sa réputation, elle est un peu en retard quand il s’agit de retrouver Ezra devant le parc d’attraction. Heureusement compte tenu du fait que ce soit l’hiver, l’endroit n’est pas aussi bondé qu’il aurait pu l’être un jour d’été. Cela avait aussi penché en la faveur de la sortie quand Cora c’était rappelé ce détail. « Désolée, nous sommes un peu en retard. » dit-elle immédiatement à l’adresse d’Ezra et du petit garçon qui doit être, si ses calculs sont bon, Noah, le fils de ce dernier. « Maman dit toujours que les filles ont le droit d’être en retard. » crie Morgane, du haut de ses quatre ans pour qu’on ne l’oublie pas. « Morgane, ma filleule. » annonce Cora, en posant délicatement sa main sur la tête de l’enfant. « Et je parie que tu es Noah. Désolée de t’avoir fait attendre, je t’offre ce que tu veux au goûter pour me faire pardonner. » offre t-elle immédiatement avant d’offrir un sourire au dernier enfant dont elle a à s’occuper, un sourire qui témoigne d’à peu près toute la peur qu’elle ressent à cet instant précis à entrer dans le parc.



 
she's like the wind ☩
Feel her breath on my face. Her body close to me. Can't look in her eyes. She's out of my league. Just a fool to believe. I have anything she needs

no one is as lucky as us (cozra #4) IDlrfYk
no one is as lucky as us (cozra #4) ZZBr7e1
no one is as lucky as us (cozra #4) QqLqwzn

no one is as lucky as us (cozra #4) 206649278:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ezra Beauregard
Ezra Beauregard
l'or dans les doigts
l'or dans les doigts
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-quatre étés colorés, né une certaine fête nationale australienne de quatre-vingt cinq.
STATUT : recolle doucement les morceaux comme il peut, le puzzle bientôt de nouveau complété.
MÉTIER : el boss chez mecanor, garage auto/moto situé dans le quartier de toowong. donne des coups de mains occasionnels à l'association beauregard.
LOGEMENT : ap. 159, oxlade drive - fortitude valley.
no one is as lucky as us (cozra #4) Giphy
POSTS : 30528 POINTS : 925

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : la famille avant tout › n'était pas donneur compatible de rein, don qui avait pour but de sauver son fils › cora coverdale est la plus belle › a rencontré son fils; coup de foudre au premier regard, comme on dit › après trois longues années de lutte pour le petit et pour Ginny, et quelques mois pour lui, Noah est enfin tiré d'affaire de cette maladie qui a failli lui coûter la vie
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : benjamincaelancora #4edge › evelynjean › sophiaginny #9 (fb)
RPs EN ATTENTE : lonnie
RPs TERMINÉS : cora #1cora #2cora #3ginny #1ginny #2ginny #3ginny #4 (réalité alternative)ginny #5ginny #6 (dimension zombie)ginny #7ginny #8ginny #10ginny #11jamesonjamiejoanne › katherinematt #1 (fb)matt #2matt #3matt #4ninothomas #1thomas #2 › thomas #3broregard #1broregard #2broregard #3family reunion › #pinkteam (battles2016)#teammalaise
the ghosts from the past:
 

PSEUDO : luleaby.
AVATAR : sam claflin.
CRÉDITS : BALACLAVA (avatar)
DC : when we all fall asleep, where do we go ?
INSCRIT LE : 07/04/2015
http://www.30yearsstillyoung.com/t6792-ezradorable http://www.30yearsstillyoung.com/t1495-ezra-beauregard

no one is as lucky as us (cozra #4) Empty
Message(#) Sujet: Re: no one is as lucky as us (cozra #4) no one is as lucky as us (cozra #4) EmptyMar 8 Oct - 18:59


no one is as lucky as us
Cora & Ezra


Avec plaisir, tu me diras qui je charge pour vous baby-sitter. J’ajoute un troisième enfant à l’équation. Je garde ma filleule tout le week-end, je serais ravie de te la présenter. Un sourire se glissa sur le visage du jeune homme.

Il ne mit pas longtemps avant de garer sa voiture sur le parking du parc. Noah ne tenait pulsent place à l’arrière, ayant déjà détaché sa ceinture de sécurité. « Pas trop vite, la terreur ! » Tirant sur le frein à main, Ezra se retourna vers son fils. Il coupa le moteur d’une main sans même avoir à jeter un oeil à ce qu’il faisait. « On retire pas sa ceinture quand le moteur tourne, on pourrait ne pas avoir fini de rouler. » Il haussa un sourcil, auquel Noah répondu par un petit hochement de tête, montrant qu’il avait compris. « Aussi, pas de caprice. Je sais que tu vas avoir envie de tout manger et faire toutes les attractions. Les attractions, on fera en sorte d’en faire le maximum. Tout manger… ton estomac va pas supporter après. Ok ? » Deuxième hochement de tête pour Noah, et les deux garçons Beauregard échangèrent un sourire à la suite. Il finirent par quitter le véhicule et rejoindre le parvis du parc. Cora ne devrait plus tarder, et la journée pourrait commencer. Il espérait que le temps ne se couvrirait pas, il n’avait pas prévu de vrai manteau pour Noah - après tout, l’hiver à Brisbane était toujours doux, pourquoi s’encombrer avec quelque-chose de lourd et qu’ils n’utiliseraient pas ? « Désolée, nous sommes un peu en retard. » Ezra n’eut pas à tourner de beaucoup son regard pour tomber nez-à-nez avec la jeune femme, qui tenait la main d’une petite fille. A peine avait-iol aperçu Cora, qu’une sourire vint se plaquer sur le visage d’Ezra. Ca, et la remarque que la petite fille venait de sortir. Elle ne semblait pas bien grande, mais apparemment elle avait de la répartie. Ca risque de plaire beaucoup à Noah, ça. « Maman dit toujours que les filles ont le droit d’être en retard. » « Pas de soucis, on vient juste d’arriver aussi. » Il passa son regard de Cora à la petite. « Et je crois bien que ta maman a raison, en plus. » Il haussa les épaules, de façon exagérée, montrant bien qu’il était battu à plate couture et qu’il ne pouvait rien dire qui irait au contraire de ça. « Morgane, ma filleule. » Ezra attrapa la main de Morgane et vint déposer un baiser, comme pour les princesses, sur le dessus. « Enchantée, demoiselle. » « Et je parie que tu es Noah. Désolée de t’avoir fait attendre, je t’offre ce que tu veux au goûter pour me faire pardonner. » Il eut un petit rire, presque nerveux, à la dernière annonce de la jeune femme. « Tu sais pas trop dans quoi tu t’embarques là. » Peut-être qu’elle savait, après tout. Le fait qu’elle soit ici, tenant la main de sa filleule, prouvait qu’elle connaissait les dégâts que pouvait faire un enfant avec de telles paroles. En bien, la plupart du temps - car les voir manger une friandise ou une glace avec cette dose d’amour dans le regard était incomparable -, mais ça pouvait vite tourner vinaigre si ce n’était pas bien encadré. Le regard que Noah lançait à son père voulait dire qu’il se trouvait clairement dans la seconde catégorie aujourd’hui, qu’importe ce qu’il lui avait dit dix minutes plus tôt dans la voiture. T’es foutu se dit Ezra avant de laisser son regard rencontrer un instant celui de Cora. D’un seul coup, bizarrement il se sentait plus à l’aise malgré le caprice somnolent de Noah. Car elle, elle n’était pas à l’aise pour le moment. « Aller, en marche les enfants ! » Noah ne fit pas le timide et vint de suite prendre la main de Morgane dans la sienne. L’espace d’un instant, Ezra imagina si Noah avait une petite soeur. Il aurait été un super grand frère, à ne pas en douter. Mais ce n’était vraiment pas le moment de se perdre dans ce genre de pensées, alors il vint se rapprocher de Cora pour qu’ils puissent discuter à voix plus basse, le temps d’arriver jusqu’aux guichets. « Je suis content que tu aies accepté de venir. » Il était sincère dans ses paroles. Ce n’était pas réellement son genre de s’épandre sur ce qu’il ressentait, mais il savait qu’exprimer ce genre de ressenti à voix haute pouvait aider Cora à se détendre au fur et à mesure du temps qu’ils passeraient à l’intérieur du parc. « Mais au moindre signe de ta part, on fera demi-tour. Je sais que c’est pas forcément… facile. » Il tira une petite mou, attestant sa compréhension. L’instant d’après, ils étaient à la caisse afin d’acheter leurs places. Les deux petits, eux, ne tenaient justement plus en place à force de trépigner d’impatience. Peut-être qu’en choisissant une attraction un peu plus à sensation en première intention, ils seraient calmés pour la journée ? « Alors, vous voulez aller où pour commencer ? » La carte destinée aux plus petits en mains, Ezra s’était accroupi pour être plus à hauteur de Morgane. Noah, lui, avait déjà appris la carte par coeur apparemment.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

no one is as lucky as us (cozra #4) Empty
Message(#) Sujet: Re: no one is as lucky as us (cozra #4) no one is as lucky as us (cozra #4) Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

no one is as lucky as us (cozra #4)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: redcliffe :: dreamworld
-