AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 Malachi & Owen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Owen Baxton
Owen Baxton
le regard vers là-haut
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 38 ans (08.06.1980)
SURNOM : Bax
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Prêtre
LOGEMENT : Redcliffe
Malachi & Owen  Tumblr_inline_oiylcqktlA1uuqmna_250
POSTS : 1699 POINTS : 555

UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :
RPs TERMINÉS : Andy -Milena - Leena - Evelyn - Ariane - 3e mi-temps- Selina - Evelyn #2 - Tess - Douglas - Sana - Kane - Joseph - Levi - Andy #2 - Ariane #2 - Evie #3 - Chadna - Hassan - Milena#2 - Asher - Gaby - Elwyn - Evie#4 - Ariane #3- Evie#5 - Heiana -
AVATAR : Boyd Holbrook
CRÉDITS : hedgekey
DC : Nino - Eva - Noa
INSCRIT LE : 26/10/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t17294-god-bless-you http://www.30yearsstillyoung.com/t17367-nino-eva-noa-owen http://www.30yearsstillyoung.com/t19552-owen-baxton

Malachi & Owen  Empty
Message(#) Sujet: Malachi & Owen Malachi & Owen  EmptyLun 9 Sep - 17:41


Voilà une nouvelle qui avait ravi le prêtre. Alors qu’il finissait sa messe dominicale, il avait reçu un message de son vieil ami Malachi, prenant simplement des nouvelles du prêtre et s’étonnant également de ne plus trop le voir ces derniers temps. Il est vrai que Owen avait délégué une belle part de son travail à Heïana pour entourer les familles qui venaient trouver quelqu’un à l’église lors de la perte d’un proche. De ce fait, c’est elle qui se rendait aussi avec les familles qui le désiraient aux pompes funèbres. D’où le fait qu’Owen ne voyait plus tellement Malachi ces quelques dernières semaines. Le prêtre proposa alors à son ami d’aller boire un verre dans un pub. Un soir de match, l’ambiance y était bonne et festive. Owen, qui d’habitude ne loupait aucun match avec sa petite bande s’était excusé pour cette fois, il se rattraperait bien assez vite. D’ailleurs, il devait envoyer un message à Hassan pour le prochain entrainement de rugby.
Owen avait choisi un pub à Spring Hill où toutes les télévisions étaient branchées sur ABC qui diffusait un match où Brisbane affrontait Melbourne. Un gros match pour la saison et bon nombre de supporters avait revêtu les couleurs de leur équipe locale. Owen aussi, c’est donc avec son polo jaune qu’il se pointa pour retrouver Malachi, qui semblait être déjà présent sur les lieux à en lire le sms qu’il venait d’envoyer au prêtre.
Il s’activa, n’étant plus très loin. Le prêtre entra dans le pub bondé de monde et rejoignait son ami avec un peu de mal en se faufilant à travers les supporters serrés comme des sardines. « Quelle affaire… » s’étonna Owen. C’est vrai que d’habitude, il allait dans l’appartement de l’un ou l’autre de son petit groupe d’ami pour ces matchs là. Ca faisait des années qu’il n’était plus venu dans ce pub d’ailleurs. « tu t’es battu pour réussir à avoir cette place ? » s’amuse Owen en s’étonnant qu’ils puissent s’assoir. « J’avoue que je m’attendais pas à voir autant de monde, j’espère que ca te dérange pas ?! » Il salua son ami d'une accolade et s'installa à la place libre.





Malachi & Owen  Xc1pTzg
Malachi & Owen  2eDseF9
Malachi & Owen  165911membre2

Revenir en haut Aller en bas
Malachi Etherstone
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 34 ans (26.10.1984)
SURNOM : Mal', Malak surtout par les membres de sa famille. Du reste, il préfère son nom en intégralité.
STATUT : Divorcé depuis plusieurs années. Actuellement célibataire.
MÉTIER : Assistant funéraire dans l'entreprise familiale de pompes funèbres. Ancien premier violon dans l'orchestre symphonique de Sydney.
LOGEMENT : #34 Redcliffe (Victoria Avenue) // En coloc avec Cillian, le petit frère
Malachi & Owen  Tumblr_prihjjscS21y95ouho3_250
POSTS : 217 POINTS : 460

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Australo-italien + Il n'a plus touché son violon depuis des mois, depuis une rupture d'anévrisme qui l'a laissé paralysé du bras et de la main gauche + Il souffre d'autres troubles qu'il considère bien moins gênants + Sa vie, ces derniers temps, c'est la rééducation et la composition, toujours mais d'une seule main, au piano quand ce ne sont pas des bouquets dans la boutique funéraire de son aînée où il travaille maintenant bien loin de l'opéra de Sydney
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : Heather + Archibald + Owen
RPs EN ATTENTE : Hadès + Timothy + Freya + Léo
RPs TERMINÉS : Malachi & Owen  XTL1gBj
Malachi & Owen  2Gt2RfY
Malachi & Owen  2eDseF9
Malachi & Owen  Xc1pTzg
PSEUDO : Ira'
AVATAR : Matteo Martari
CRÉDITS : Myself
DC : xxx
INSCRIT LE : 19/08/2019
http://www.30yearsstillyoung.com/t25865-malachi-my-heart-in-passion-and-my-head-on-rhymes http://www.30yearsstillyoung.com/t25959-malachi-music-is-where-we-find-our-common-humanity http://www.30yearsstillyoung.com/t25997-malachi-etherstone#1085324 http://www.30yearsstillyoung.com/t26074-malachi-etherstone

Malachi & Owen  Empty
Message(#) Sujet: Re: Malachi & Owen Malachi & Owen  EmptySam 14 Sep - 21:52



     

Malachi & Owen
@Owen Baxton
Le temps qui passe ne ralentit jamais. De son aveu pourtant, les derniers mois ont été bien trop lents. Les progrès qu'il a pu observer lors de ses séances sont encore si insuffisants pour lui. Il ne peut les forcer cependant. Il le sait. C'était déjà ainsi quand il pratiquait, quand il s'entraînait à ne plus y penser au point d'en oublier la réalité d'un monde extérieur. Noyé dans l'instrument, noyé dans la symphonie des mouvements furtifs de ses doigts. Ces derniers sont si engourdis désormais, si léthargiques, si indolents. Il tente de ne pas trop y penser, de ne pas laisser la pensée l'envahir et le suffoquer. Il sait la folie proche si jamais il vient à fléchir. Il ne peut se le permettre. Il ne le fera pas. Non, il entend bien continuer, en attendant. Vivre. Souffrir peut-être. Mais connaître ça, ce sentiment-là, cette fulgurance de l'existence que l'on ne doit qu'à l'intangibilité du présent. Il en voit tant maintenant. Chaque jour offre son lot de malheurs, de regrets, de désespoirs et de pleurs tragiques inconsolés. Il admire alors son aînée, le stoïcisme chaleureux qu'elle parvient à dégager. Elle est douée comme l'était leur père, porte le masque avec cette aisance non feinte et si mesurée. Les soirs sont lourds, emplis de l'immuabilité du temps. Il comprend sans mal pourquoi Cillian refuse encore de rejoindre leurs rangs. Il l'entend dire certains jours, l'entend lui demander comment il parvient à faire, comment il réussit à ne pas s'effondrer. Il l'ignore. Les ans peut-être, la distance. Le requiem qu'il fait naître dans ses pensées au fil des heures qui passent lui permet de ne pas s'égarer dans la détresse qui l'environne. Du reste, il y a encore le monde, celui qui vit, celui qui respire, celui qui ne pense pas à la fin inopinée, celui qui fait comme si de rien n'était. Il s'y engouffre sans mal le moment venu, laisse derrière lui le dénuement et la douleur des uns qui pourrait l'annihiler s'il les laissait gagner. Mais il le refuse. Encore. Il se concentre sur les autres, sur les siens, sur ses vivants. S'il est bien un regret que son retour à Brisbane n'est pas parvenu à créer, c'est celui-ci. Il peut les revoir tous, rattraper le temps qui manque, redécouvrir les gens. C'est l'inverse qu'il connaît cette fois, ceux de Sydney sont loin à présent et il ne sait quand il aura l'occasion de les revoir. Pas encore, c'est certain, pas maintenant. Pas tant que ses doigts seront incapables de se mouvoir  avec décence sur son instrument. Il se contente de conversations à distance, d'éviter de trop penser à ce qu'il manque tant qu'il ne peut jouer. Il s'éloigne plus qu'il ne le voudrait, peut-être même plus qu'il le faudrait. Qu'importe. Il n'est pas seul pour autant.

Ce soir n'est pas différent. Il a été surpris la première fois. Le jeune homme n'est pas de ceux avec qui il a conservé le plus de liens. Alors le revoir au sein de l'église dans le cadre de ce changement de carrière impromptue a été une drôle de surprise. Pas nécessairement une mauvaise pourtant. Plutôt une belle occasion. Le temps est revenu peu à peu. Ça n'est pas pour le déplaire. Ces dernières semaines toutefois, les occasions ont manqué. Il a délégué. Se refusant à perdre à nouveau le lien, il l'a contacté pour demander des nouvelles, savoir comment il va. Il a été heureux de le voir répondre, a accepté sa proposition de sortie sans y repenser. Il y a bien longtemps qu'il n'a pas regardé un match dans un pub. Il a bien eu des opportunités sur Sydney mais ils tombaient souvent les soirs de représentation.
Cillian est déjà rentré mais il l'abandonne pour la soirée. Ca n'a pas l'air de le troubler. En prenant la direction de Spring Hill, il se rend rapidement compte que la foule a fait le déplacement. Un regard vers l'heure et il se dit qu'il a bien fait de prendre de l'avance. Il s'infiltre sans trop réfléchir dans ce flot des supporters excités. S'il parvient à trouver une place et en réserver une autre, c'est à la chance qu'il le doit comme il a tôt fait de s'en rendre compte. L'ensemble a presque un côté oppressant mais le bruit si dissonant pourtant est bienvenu. Cette journée a été bien trop longue, l'écho de la vie à ses oreilles possède quelque chose de libérateur. Il hésite à se faire servir mais décide finalement d'attendre, d'envoyer plutôt un nouveau message à Owen qui ne doit sans doute plus tarder. Il l'aperçoit enfin vêtu comme la marée humaine et ensoleillée qui les entoure presque trop serrée."Faut croire que t'as pas été le seul à avoir cette idée". Il l'accueille avec un sourire, le tumulte de la masse couvrant presque les voix. "Joli polo, j'aurais dit piquer celui de Lian, je crois pas qu'il sortait ce soir." Il prend la question avec un air plus amusé encore. "Pas besoin de se battre quand on joue la bonne carte." C'est faux bien sûr, il n'en a rien fait. Il n'a pas l'habitude de le faire, déteste se ramener à sa condition nouvelle mais le ton de sa voix n'offre pas tellement de doute sur cette idée. Il en plaisante, c'est tellement plus intéressant. "Non t'inquiète, le bruit fait du bien surtout après cette journée. Je te promets rien quand on commencera à gagner par contre". Il s'amuse toujours, lui rend son accolade d'un bras, du seul qui fonctionne puis se rassoit sans s'en formaliser. "Tu veux commander avant que ça démarre ? Pas sûr qu'on réussisse après." La voix est plus forte qu'à l'habitude mais après tant d'heures à chuchoter dans le silence mortuaire, l'effet est revigorant. Le temps a toujours passé trop vite mais au moins il est encore là, bien présent.

CODE BY MAY



I searched for the meaning of art in music, and it was through music that
I found my work and my purpose in life. Art is not in some far-off place.
A work of Art is the expression of a man’s whole personality,
sensibility and ability.  (Shinichi Suzuki)
Revenir en haut Aller en bas
Owen Baxton
Owen Baxton
le regard vers là-haut
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 38 ans (08.06.1980)
SURNOM : Bax
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Prêtre
LOGEMENT : Redcliffe
Malachi & Owen  Tumblr_inline_oiylcqktlA1uuqmna_250
POSTS : 1699 POINTS : 555

UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :
RPs TERMINÉS : Andy -Milena - Leena - Evelyn - Ariane - 3e mi-temps- Selina - Evelyn #2 - Tess - Douglas - Sana - Kane - Joseph - Levi - Andy #2 - Ariane #2 - Evie #3 - Chadna - Hassan - Milena#2 - Asher - Gaby - Elwyn - Evie#4 - Ariane #3- Evie#5 - Heiana -
AVATAR : Boyd Holbrook
CRÉDITS : hedgekey
DC : Nino - Eva - Noa
INSCRIT LE : 26/10/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t17294-god-bless-you http://www.30yearsstillyoung.com/t17367-nino-eva-noa-owen http://www.30yearsstillyoung.com/t19552-owen-baxton

Malachi & Owen  Empty
Message(#) Sujet: Re: Malachi & Owen Malachi & Owen  EmptyLun 16 Sep - 23:43



« Faut croire que t'as pas été le seul à avoir cette idée » effectivement, mais Owen ne s’en plaignait pas, l’ambiance dans les pubs les soirs de match étaient souvent bonne enfant malgré les quelques énergumènes qui finissent toujours par se taper dessus à un moment de la soirée. Il en fallait bien deux ou trois, qui avaient l’alcool violent ou susceptible. Un coup partait vite mais parmi les supporteurs, peu admettaient vraiment l’agressivité et les plus courageux se permettaient rapidement de séparer les antagonistes près à en découdre et ainsi, chacun pouvait reprendre sa soirée sans être à nouveau dérangé.
Owen prend place, ravi d’être si bien installé et conscient de la chance qu’il avait de pouvoir même s’assoir. Rester debout ne le dérangeait pas, mais il devait admettre qu’entre les années qui passaient, le rugby qui parfois lui faisait comprendre qu’il n’avait plus vingt ans non plus, son corps lui disait qu’il ne devait plus trop abuser de ses coudes pour le tenir sur un comptoir. « Joli polo, j'aurais dit piquer celui de Lian, je crois pas qu'il sortait ce soir. » Owen semblait avoir loupé un épisode en étant incapable de savoir de qui il parlait vraiment. Ayant peur d’avoir laissé passé une information capitale à la trappe, il préférait ne pas poser la question en étant certain qu’il finirait par avoir à nouveau la réponse au court d’une conversation. Il se contentait alors de jeter un œil à son polo qu’il arborait fièrement et de sourire. « J’te remercie ! La prochaine fois, au cas où, j’en apporterai deux. » qu’il plaisante. Il pourrait, en réalité, il en avait suffisamment, une belle collection, achetant chaque nouveau maillot fraîchement sortie pour chaque nouvelle saison.
Owen constatant l’ambiance et le bruit – qui ne le dérangeait pas et le changeait du calme presque troublant de son église – il s’inquiétait et espérait que cela ne dérange pas son vieil ami. « Non t'inquiète, le bruit fait du bien surtout après cette journée. Je te promets rien quand on commencera à gagner par contre. » Owen serait sans doute le premier à se lever à et hurler sa joie, pris dans l’euphorie et la vague des supporteurs, c’était souvent ça, l’effet de groupe. « Tu veux commander avant que ça démarre ? Pas sûr qu'on réussisse après. » le prêtre hocha la tête et se leva aussitôt. « Je vais y aller, bouge pas. » autrement dit, c’est lui qui invite. « tu prendras une bière ? » pas sûre qu’ils servent autre chose en ce soir de match. En général, ils faisaient au plus simple, installant même une tireuse sur le trottoir pour les passants qui s’intéressaient au match de la rue. C’était festif et il ne fallait pas manquer une occasion de faire un peu plus de chiffre non plus. Owen s’eclipsa un instant pour aller au comptoir qui n’était pas si loin mais qui pourtant, pour y arriver devant jouer des coudes à nouveaux. Deux pintes de bières, le choix entre de la IPA et une bière blonde, classique. Il opta pour la première proposition et tenta de retourner s’assoir en en renversant le moins possible sur les chaussures et les t shirt de ses coéquipier du maillot de rugby. « IPA pour ce soir ! » et il déposa les deux pintes sur la table avant de s’assoir à nouveau. « T’as bien fait de m’envoyer un message. J’t’avoue qu’en ce moment, c’est le rush, partout. J’suis pas mal occupé et j’en oublié de consulter mon téléphone de temps en temps. » pas forcément accro à ce truc là, même s’il doit admettre que c’est bien utile. « Les affaires marchent ? » et il se rend compte que la question est un peu maladroite, peut on vraiment se réjouir que les affaires marchent quand il s’agit d’un business de la mort ? Mais un business avant tout quand même…





Malachi & Owen  Xc1pTzg
Malachi & Owen  2eDseF9
Malachi & Owen  165911membre2

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Malachi & Owen  Empty
Message(#) Sujet: Re: Malachi & Owen Malachi & Owen  Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

Malachi & Owen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: spring hill :: queen street mall
-