AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 j'm'en fous, j'ai pas besoin de toi - norah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Justine Hudson
Justine Hudson
l'amour à sens unique
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 35 printemps (16/05/1984) commençant à être inquiétée par les années qui s'installent
SURNOM : juju le plus souvent, bien qu'elle ne soit pas une grande fan de ce surnom, préférant son prénom
STATUT : célibataire, mais toujours optimiste, la vie doit bien avoir un plan pour elle, non ?
MÉTIER : infirmière en pédiatrie, cherchant à procurer un peu de joie, de légèreté, à tous ses enfants malades
LOGEMENT : fortitude valley dans un appartement en colocation avec Merlin, son petit chat
j'm'en fous, j'ai pas besoin de toi - norah Giphy
POSTS : 1779 POINTS : 150

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : véritable cordon bleu ≈ le cœur sur la main, toujours partante pour être bénévole ≈ souriante et pleine de peps, considérée comme un rayon de soleil, que ce soit auprès de ses patients, de ses amis, ou de sa famille ≈ studieuse, elle a réussi les études d'infirmière sans aucun problème et a même terminé major de sa promo ≈ ambitieuse, elle essaie toujours t'atteindre le meilleur d'elle-même, d'utiliser toutes ses capacités ≈ a la tête sur les épaules ≈ très fleur bleue. Elle a d'ailleurs toujours secrètement rêvé de vivre une histoire d'amour digne de ce nom
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : j'm'en fous, j'ai pas besoin de toi - norah PV68

HassanIsyTadJohnNorahDimitriLukeYasmineSierraLes Justin's#2DS communMarius(12/10)

RPs EN ATTENTE : j'm'en fous, j'ai pas besoin de toi - norah Tumblr_mtg4n59xKF1rehj12o4_250
Ariel

RPs TERMINÉS :
PSEUDO : mellark
AVATAR : dianna agron
DC : l'aventureuse Wylda
INSCRIT LE : 30/07/2019
http://www.30yearsstillyoung.com/t25406-justine-dream-on http://www.30yearsstillyoung.com/t25456-somewhere-over-the-rainbow-sky-is-blue-justine#1052749 http://www.30yearsstillyoung.com/t26955-justine-hudson#1141440

j'm'en fous, j'ai pas besoin de toi - norah Empty
Message(#) Sujet: j'm'en fous, j'ai pas besoin de toi - norah j'm'en fous, j'ai pas besoin de toi - norah EmptySam 28 Sep - 15:56



j'm'en fous, j'ai pas besoin de toi ◊ Justine et NorahAujourd’hui Justine se réveilla dans un état d’esprit qu’elle détestait. Elle se sentait à la fois heureuse et triste par ce qui lui était arrivé hier. Elle avait croisé Ginny, pour la première fois depuis des années, et cela s’était passé merveilleusement bien, elles avaient même parlé de recommencer à se voir. Pourtant elle ne pouvait s’empêcher d’avoir une boule au ventre, quelque chose d’indescriptible qui la prenait aux tripes. Elle se détestait de ressentir ça, mais pourtant c’était le cas : elle était jalouse de Ginny. Après tout, c’est elle qui avait eu Isaac, elle était aimée par lui, elle avait la chance que Justine n’avait jamais eue et cela la rendait un peu triste. Bien-sûr Ginny était merveilleuse, et elle méritait tout le bonheur du monde, mais les sentiments de la blonde ne s’étaient pas effacés pour autant, et elle se sentait terriblement seule en cette journée. Elle avait en plus volontairement fait le choix de ne parler de ses sentiments à personne, de peur que l’information arrive jusqu’aux oreilles d’Isy, ne sachant pas quelle réaction il pourrait avoir. Son amitié était précieuse aux yeux de Justine, et elle n’avait pas envie que ses sentiments amoureux ne changent leur relation.
Mais ce matin elle avait besoin de parler la blonde, elle avait besoin de lâcher tout ce qu’elle avait sur le cœur, elle n’arrivait plus à garder tous ses sentiments, toute cette tristesse en elle. Elle avait décidé de commencer par sortir de chez elle, pour respirer, espérant que l’air frais matinal lui remettrait les idées en place, et éventuellement ferait s’envoler tout cet amour qui était devenu trop ingérable. Elle n’avait enfilé qu’un legging et un gros sweet, n’ayant pas pris la peine de maquiller son visage ou de coiffer ses cheveux. Ce n’était pas un jour comme ça, c’était un jour déprimant et son apparence reflétait son mal-être intérieur. Elle s’était assise sur un banc dans un parc, regroupant ses jambes sous elle et serrant ses genoux contre sa poitrine. Elle fut sortie de ses pensées par un sms, elle vit ça comme un signe. Il s’agissait d’un texto tout simple de Norah lui demandant comment elle allait, elles ne s’étaient pas vues depuis quelques temps comme Justine était en congé. Elle saisit l’occasion pour se confier, et pour passer du temps avec son amie « Pas top à vrai dire… Je suis à l’oates park, ça te dit de me rejoindre ? Ça me manque de passer du temps avec toi ! ». Rien n’était hypocrite dans ce message, Justine voulait réellement passer du temps avec Norah, et même si elle avait passé la meilleure des journées elle lui aurait écrit exactement les mêmes mots. Elle sortit les écouteurs qui s’étaient emmêlés dans la poche ventrale de son pull et les brancha sur son téléphone avant de les enfoncer dans ses oreilles. Elle se plongea dans la musique, fermant les paupières et essayant juste de se vider l’esprit, de tirer tout ça au clair avant que son amie ne la rejoigne.

©️ 2981 12289 0

@Norah Lindley j'm'en fous, j'ai pas besoin de toi - norah 2954228499 :l:


she lights up the room with her smile
Ça te fera l'effet d'une bombe quand j'irai en voir un autre. En parlant de tour du monde, baby, j'ai trouvé mieux dans un autre pays. Maintenant tu te ronges les ongles, baby. Contente-toi de guetter ma story ▬ Après l'heure c'est plus l'heure


j'm'en fous, j'ai pas besoin de toi - norah 577022hopital
j'm'en fous, j'ai pas besoin de toi - norah OBCGg4U
j'm'en fous, j'ai pas besoin de toi - norah QqLqwzn
Revenir en haut Aller en bas
Norah Lindley
Norah Lindley
les histoires de fantômes
les histoires de fantômes
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 35 ans (15.09.1984)
SURNOM : Beaucoup l'appellent Nono, ses collègues ont toujours adoré l'appeler par son nom de jeune fille "Leckie".
STATUT : veuve depuis 2016.
MÉTIER : infirmière en service de réanimation. fait régulièrement des remplacements dans d'autres services, histoire d'arrondir les fins de mois.
LOGEMENT : #57, logan city (y vit depuis décembre 2018)
j'm'en fous, j'ai pas besoin de toi - norah Vhl0UwF
POSTS : 855 POINTS : 180

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : mère de deux enfants, Julie, née en 2009 et Aidan, né en 2015 + excellente pâtissière + force tranquille, sait gérer les urgences avec sérénité + a un frère jumeau et deux frères aînés + sort à peine du deuil de son mari + adore les histoires de fantômes + franche, n'hésite pas à recadrer (plus ou moins correctement) lorsque c'est nécessaire + plus discrète depuis le décès de son mari
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : anwar #2 + alfie #2 + yasmine #4 + mitchell #2 + tommy + stephen #3 + juliana + caelan (fb #1) + jasper + ben + justine (11/10)

j'm'en fous, j'ai pas besoin de toi - norah Tumblr_inline_oj8p1yQHPW1tvu499_400
noranwar + uc

j'm'en fous, j'ai pas besoin de toi - norah Tumblr_inline_n1ru7e7QZS1sapq8c
I’m your twin. You’re my twin. We stick together through thick & thin. No matter what I do I’m always stuck with you. And if trouble comes our way I know my twin will save the day. Wherever you may be you’re always stuck with me. When you’re feeling sad & blue call my name & I’ll find you. We have a bond that’s tried & true, you and me, me and you, two by two

RPs EN ATTENTE : alfie (au)
PSEUDO : black arrow
AVATAR : rebecca ferguson
CRÉDITS : avatar : black arrow
DC : joanne keynes
INSCRIT LE : 20/02/2019
http://www.30yearsstillyoung.com/t23231-norah-got-a-long-way-to-go http://www.30yearsstillyoung.com/t23260-norah-you-re-everybody-s-angel-in-disguise#941816 http://www.30yearsstillyoung.com/t23341-norah-lindley

j'm'en fous, j'ai pas besoin de toi - norah Empty
Message(#) Sujet: Re: j'm'en fous, j'ai pas besoin de toi - norah j'm'en fous, j'ai pas besoin de toi - norah EmptySam 5 Oct - 20:26


J'M'EN FOUS
j'ai pas besoin de toi
Encore ébranlée par sa conversation avec Yasmine, la belle brune ne savait plus quoi penser. Elle avait l'impression que sa vision s'embrumait, que son esprit lui jouait parfois des tours. Seule chez elle, assise sur son canapé, une jambe par dessus l'autre, elle dégustait un verre de vin dans le plus grand des silences. Elle était seule avec elle-même, ses propres pensées, et cette impression d'être suffoquée par son quotidien. Norah avait toujours un pied dans le déni le plus total, refusant encore parfois d'entendre ce que son amie avait osé lui dire. Elle ne voulait que son bien, après tout, mais pour cela il fallait parfois la confronter à une réalité des plus difficiles à accepter. Il était peut-être trop tôt, pour ce verre de vin, se disait-elle une fois qu'elle avait vu l'heure sur la montre à son poignet. Montre que son feu mari lui avait offert quelques années plus tôt et dont elle n'arrivait pas à se détacher. Afin de se changer les idées, elle avait envoyé un peu plus tôt à message à Justine, collègue de longue date, car elles ne s'étaient plus données de nouvelles depuis un bon bout de temps. Norah se savait fautive dans l'histoire, mais elle n'était pas vraiment d'humeur à voir beaucoup de monde. Elle ne donnait des nouvelles qu'à ses plus proches. L'infirmière ne s'attendait pas à ce que la blonde vienne lui répondre aussi rapidement, lui confiant qu'elle n'allait pas bien et demandant succinctement de venir la voir afin de lui en parler. Norah lui répondait un rapide "J'arrive" avant de vider son verre de vin et de se lever pour se rendre à la salle de bains et s'assurer qu'un ravalement de façade n'était pas nécessaire avant de franchir les portes de sa maison. La belle brune passait rapidement ses doigts dans ses cheveux afin de les arranger et récupérait une paire de lunettes de soleil qu'elle déposait sur sa tête. Le printemps était déjà bien installé et elle se réjouissait de constater que le mercure remontait et que le soleil prédominait largement ces dernières journées. Prendre l'air lui ferait le plus grand bien. Et Caelan serait certainement bien contente d'apprendre que sa jumelle sortait pour se sociabiliser encore un petit peu à nouveau. Il était temps, se dirait-il, même s'il n'allait jamais la forcer à faire des choses dont elle n'aurait pas vraiment l'envie, ni le courage d'ailleurs. Là c'était différent, c'était Justine, une amie de longue date dont elle n'aimerait pas perdre le contact en dépit des circonstances. Mais cela ne signifiait en rien qu'elle allait mieux.  Disons que c'était le calme avant la tempête. La distance étant considérable jusqu'au parc où elle s'étaient données rendez-vous, Norah avait fait une partie du trajet en voiture, mais elle désirait quand même marcher un peu avant de la rejoindre. Elle aurait bien couru, mais elle n'avait pas la tenue adéquate et si elle devait adopter une foulée maintenue, elle préférait savoir qu'ell en'avait pas d'impératif immédiat afin de ne pas avoir à se limiter dans sa course. Elle comptait écrire à Alfie afin de se programme une nouvelle après-midi de ce type, elle appréciait beaucoup sa compagnie. Après sa longue marche à rester enfermée dans ses pensées, Norah finit par repérer son amie sans trop de soucis. Justine était une très belle femme, il était difficile de passer à côté d'elle sans la remarquer, même si elle, elle semblait bien ailleurs en écoutant sa musique. C'était visible, que la belle blonde au meilleur de sa forme, ayant adapté sa tenue vestimentaire à l'humeur du jour. Norah restait plantée devant Justine jusqu'à ce que cette dernière ne la remarque et retire spontanément ses écouteurs pour pouvoir entendre la voix de son amie. "Hey." dit-elle avec un faible sourire. "Je ne te demande pas comment ça va." Elle le savait déjà, et elle le voyait pas, que ça n'allait pas fort. "Et ton SMS était un de tes fameux messages subliminaux qui me crient Norah, j'ai vraiment besoin de te parler." Les deux femmes se connaissaient depuis l'école d'infirmières, donc autant dire qu'elles savaient plutôt bien comment l'une l'autre fonctionnait, autant au boulot que dans leur vie professionnelle. Elles n'étaient pas dans le même service  mais appréciaient s'appeler si elles avaient besoin de précisions concernant des soins très spécifiques, elles adoraient partager ce qu'elles apprenaient tous les jours chacune de leur côté. La belle brune finit par s'installer à côté d'elle sur le banc, croisant immédiatement ses jambes et adoptant une position dans laquelle elle se sentait à l'aise. "Qu'est-ce qu'il se passe, Justine ?" lui demanda-t-elle finalement. Norah avait toujours été d'une très bonne oreille, elle était bien plus douée à cela qu'à se confier elle.


Revenir en haut Aller en bas
Justine Hudson
Justine Hudson
l'amour à sens unique
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 35 printemps (16/05/1984) commençant à être inquiétée par les années qui s'installent
SURNOM : juju le plus souvent, bien qu'elle ne soit pas une grande fan de ce surnom, préférant son prénom
STATUT : célibataire, mais toujours optimiste, la vie doit bien avoir un plan pour elle, non ?
MÉTIER : infirmière en pédiatrie, cherchant à procurer un peu de joie, de légèreté, à tous ses enfants malades
LOGEMENT : fortitude valley dans un appartement en colocation avec Merlin, son petit chat
j'm'en fous, j'ai pas besoin de toi - norah Giphy
POSTS : 1779 POINTS : 150

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : véritable cordon bleu ≈ le cœur sur la main, toujours partante pour être bénévole ≈ souriante et pleine de peps, considérée comme un rayon de soleil, que ce soit auprès de ses patients, de ses amis, ou de sa famille ≈ studieuse, elle a réussi les études d'infirmière sans aucun problème et a même terminé major de sa promo ≈ ambitieuse, elle essaie toujours t'atteindre le meilleur d'elle-même, d'utiliser toutes ses capacités ≈ a la tête sur les épaules ≈ très fleur bleue. Elle a d'ailleurs toujours secrètement rêvé de vivre une histoire d'amour digne de ce nom
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : j'm'en fous, j'ai pas besoin de toi - norah PV68

HassanIsyTadJohnNorahDimitriLukeYasmineSierraLes Justin's#2DS communMarius(12/10)

RPs EN ATTENTE : j'm'en fous, j'ai pas besoin de toi - norah Tumblr_mtg4n59xKF1rehj12o4_250
Ariel

RPs TERMINÉS :
PSEUDO : mellark
AVATAR : dianna agron
DC : l'aventureuse Wylda
INSCRIT LE : 30/07/2019
http://www.30yearsstillyoung.com/t25406-justine-dream-on http://www.30yearsstillyoung.com/t25456-somewhere-over-the-rainbow-sky-is-blue-justine#1052749 http://www.30yearsstillyoung.com/t26955-justine-hudson#1141440

j'm'en fous, j'ai pas besoin de toi - norah Empty
Message(#) Sujet: Re: j'm'en fous, j'ai pas besoin de toi - norah j'm'en fous, j'ai pas besoin de toi - norah EmptyLun 7 Oct - 18:38


j'm'en fous, j'ai pas besoin de toi ◊ Justine et NorahSe confier sur ses sentiments, c’était les rendre réels, encore plus réels qui ne l’étaient déjà. Malgré sa grande force, sa capacité à encaisser beaucoup de choses, Justine était en train d’atteindre sa limite. Elle avait envie d’exploser, envie de boire une bouteille de vin pour avoir le courage de dévoiler son amour à Isaac et enfin se libérer de ce fardeau. Elle savait que ce n’était pas forcément la bonne solution, du moins pas sous l’emprise d’une substance qui camouflait ses hésitations. Si un jour elle trouvait la force de tout dire, il faudrait qu’elle le fasse en étant dans son état normal, afin d’être réellement fière d’elle, et n’avoir aucun regret. Pour l’instant, elle n’en était pas là, elle ne se sentait pas prête mais elle avait besoin d’en parler à quelqu’un. Surtout après avoir croisé Ginny, il fallait qu’elle vide son sac, qu’elle ait une oreille attentive qui saura la guider. Au fond d’elle elle se doutait qu’il faudrait bien parler à Isy pour réellement effacer les sentiments qui la tiraillaient, mais elle avait besoin de l’entendre de quelqu’un d’autre, besoin qu’une personne proche d’elle lui confirme ce qu’elle pensait.
Norah était une personne de confiance et la blonde savait pertinemment qu’elle pouvait se confier à elle sans craintes. Elle n’était pas le genre d’amie qui poserait un jugement, loin de là. Elle travaillait dans le même hôpital qu’Isy et elle, mais elle était persuadée qu’elle ne s’amuserait pas à répandre la rumeur. Ça ne lui ressemblait pas du tout de faire quelque chose qui pourrait porter préjudice à Justine. D’autant plus qu’elle verrait très bientôt à quel point c’était important et douloureux pour elle. La blonde avait vraiment vu un signe quand son écran s’était allumé en affichant le prénom de Norah. Elles n’avaient pas besoin de se parler tous les jours pour avoir une bonne entente, et malgré qu’elles n’aient pas échangé depuis un petit bout de temps, Justine savait que tout serait toujours pareil entre elles. Elles avaient passé une bonne partie de leurs études ensembles, et s’étaient toujours épaulées dans le milieu compétitif des études dans le paramédical. Elles s’en étaient toutes les deux admirablement bien sorties, et elles avaient conservé leur amitié dans la vie d’adulte. Si la brune avait besoin d’aide en plein milieu de la nuit, Justine n’hésiterait pas une seconde à voler à sa rescousse, malgré son amour pour le sommeil. Norah faisait partie des quelques personnes que la blonde pouvait facilement qualifier « d’amie » et elle était persuadée que cette situation resterait inchangée pour les années à venir.
Elle s’était assise sur l’un des nombreux bancs qui entouraient l’allée principale du parc. Il n’y avait pas énormément de monde aujourd’hui, quelques coureurs, des personnes en pleine promenade canine et quelques familles qui profitaient des quelques rayons de soleil pour s’accorder une promenade. Justine les observa tous, jusqu’à ce que son regard ne se pose sur Norah, qui était face à elle. Elle retira ses écouteurs et sourit timidement à son amie "Hey.". Elle se décala de quelques centimètres sur le banc pour lui laisser la place de s’installer à ses côtés « Salut. ». Elle tourna son visage vers elle « Merci d’être venue. ». La brune s’installa à ses côtés, et Justine déplia ses jambes qui commençaient tout doucement à s’engourdir "Je ne te demande pas comment ça va.". Justine soupira légèrement, rangeant au passage ses écouteurs et son téléphone dans la poche ventrale de son pull « Effectivement… Et toi, comment tu vas ? J’espère que tu n’étais pas occupée au moins… ». Elle se sentirait coupable d’avoir fait déplacé Norah alors qu’elle était occupée ailleurs, ou qu’elle avait de la visite par exemple "Et ton SMS était un de tes fameux messages subliminaux qui me crient Norah, j'ai vraiment besoin de te parler.". La blonde souleva les sourcils en hochant la tête, son amie ne la connaissait que trop bien « Effectivement, tu tombes dans le mile. ». Elle passa ses mains sur ses genoux, s’étirant légèrement la nuque au passage "Qu'est-ce qu'il se passe, Justine ?". La blonde plongea son regard dans celui de la brune, voulant maintenir un contact visuel pour les mots qui allaient suivre « On est d’accord que tout ce que je te dis reste entre nous ? C’est quelque chose de difficile, et à part mon frère personne n’est au courant… ». La brune connaissait la relation entre Justine et son petit frère et savait que les deux se racontaient toute leur vie « Ça fait longtemps, trop longtemps, que je garde ça pour moi, mais j’y arrive plus Norah… ». Elle détourna son regard, se mettant à fixer le portail d’entrée du parc « J’ai des sentiments pour un homme, mais ça dure depuis de très longues années… J’arrive pas à l’effacer… ». C’était déjà un début, elle attendait un peu les réactions de son amie avant d’aller plus loin dans le pourquoi du comment, et surtout dans l’identité de cette fameuse personne.


©️ 2981 12289 0

@Norah Lindley :keur: j'm'en fous, j'ai pas besoin de toi - norah 2954228499


she lights up the room with her smile
Ça te fera l'effet d'une bombe quand j'irai en voir un autre. En parlant de tour du monde, baby, j'ai trouvé mieux dans un autre pays. Maintenant tu te ronges les ongles, baby. Contente-toi de guetter ma story ▬ Après l'heure c'est plus l'heure


j'm'en fous, j'ai pas besoin de toi - norah 577022hopital
j'm'en fous, j'ai pas besoin de toi - norah OBCGg4U
j'm'en fous, j'ai pas besoin de toi - norah QqLqwzn
Revenir en haut Aller en bas
Norah Lindley
Norah Lindley
les histoires de fantômes
les histoires de fantômes
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 35 ans (15.09.1984)
SURNOM : Beaucoup l'appellent Nono, ses collègues ont toujours adoré l'appeler par son nom de jeune fille "Leckie".
STATUT : veuve depuis 2016.
MÉTIER : infirmière en service de réanimation. fait régulièrement des remplacements dans d'autres services, histoire d'arrondir les fins de mois.
LOGEMENT : #57, logan city (y vit depuis décembre 2018)
j'm'en fous, j'ai pas besoin de toi - norah Vhl0UwF
POSTS : 855 POINTS : 180

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : mère de deux enfants, Julie, née en 2009 et Aidan, né en 2015 + excellente pâtissière + force tranquille, sait gérer les urgences avec sérénité + a un frère jumeau et deux frères aînés + sort à peine du deuil de son mari + adore les histoires de fantômes + franche, n'hésite pas à recadrer (plus ou moins correctement) lorsque c'est nécessaire + plus discrète depuis le décès de son mari
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : anwar #2 + alfie #2 + yasmine #4 + mitchell #2 + tommy + stephen #3 + juliana + caelan (fb #1) + jasper + ben + justine (11/10)

j'm'en fous, j'ai pas besoin de toi - norah Tumblr_inline_oj8p1yQHPW1tvu499_400
noranwar + uc

j'm'en fous, j'ai pas besoin de toi - norah Tumblr_inline_n1ru7e7QZS1sapq8c
I’m your twin. You’re my twin. We stick together through thick & thin. No matter what I do I’m always stuck with you. And if trouble comes our way I know my twin will save the day. Wherever you may be you’re always stuck with me. When you’re feeling sad & blue call my name & I’ll find you. We have a bond that’s tried & true, you and me, me and you, two by two

RPs EN ATTENTE : alfie (au)
PSEUDO : black arrow
AVATAR : rebecca ferguson
CRÉDITS : avatar : black arrow
DC : joanne keynes
INSCRIT LE : 20/02/2019
http://www.30yearsstillyoung.com/t23231-norah-got-a-long-way-to-go http://www.30yearsstillyoung.com/t23260-norah-you-re-everybody-s-angel-in-disguise#941816 http://www.30yearsstillyoung.com/t23341-norah-lindley

j'm'en fous, j'ai pas besoin de toi - norah Empty
Message(#) Sujet: Re: j'm'en fous, j'ai pas besoin de toi - norah j'm'en fous, j'ai pas besoin de toi - norah EmptyJeu 17 Oct - 18:34


J'M'EN FOUS
j'ai pas besoin de toi
Les deux infirmières se connaissaient depuis les bancs de l'université. Norah avait été une bonne élève, bien qu'elle adorait passer la plupart de son temps libre à courir, nager, en soirée ou en compagnie de Jasper, puis de Frank plus durant sa scolarité. Mais elle aimait ce qu'elle étudiait et avait une certaine facilité pour tout ce qui tournait autour de la biologie. Mais la meilleure de sa promo à l'époque, c'était bel et bien Justine. Norah et elle faisaient partie des étudiants ayant les meilleures notes. Il y avait une sorte de compétition purement amicale qui s'était construite entre elles, par amusement. Ca n'avait jamais été l'objectif de Norah, d'être la première de la classe. Tant qu'elle avait son diplôme et qu'elle fournissait le travail nécessaire afin de le mériter. Voir Justine lui rappelait toujours de nombreux souvenirs du temps d'avant. Les quelques mois qu'elle avait partagés avec Jasper, les retrouvailles avec Frank. La remise des diplômes, l'embauche... Justine était là à chacune de ces étapes de sa vie, de près ou de loin. Elles partageaient de nombreux points communs et s'entendaient bien. L'isolement de Norah suite au décès brutal de son époux les avait un petit peu éloigné, mais elles faisaient toujours en sorte de trouver une excuse pour passer un peu de temps ensemble. Cette fois-ci, la belle blonde ressentait le besoin de parler à son amie. Ce n'était pas tous les jours, que Justine nécessitait de tels instants, c'était une jeune femme plutôt courageuse. Sans s'être posée de questions, sa collègue était venue la voir afin d'en savoir plus et d'être l'oreille attentive qu'elle savait bien être. La belle blonde se décalait de quelques centimètres pour laisser de la place à l'infirmière pour s'asseoir à ses côtés. "Ca va." répondit Norah. Une de ses phrases préférées. Elle n'avait jamais été du genre à s'épancher sur ses problèmes et ceux qu'elle refusait de voir et d'admettre. C'était plus facile, d'être à l'écoute des autres. Comme avec ses patients, eux avaient souvent besoin de discuter. Ce qu'ils voulaient, c'était quelqu'un pour les entendre, quelqu'un qui puisse être optimiste à leur place et avec qui échanger des mondanités qui pouvaient parfois surprendre. Norah ne se gênait pas trop, quand il fallait parler un peu de ce qu'il se passait à l'extérieur, ou de ce que l'on voyait à la télévision. "Non non, je ne faisais rien de très particulier, je t'assure." lui répondit-elle dans le seul but de le rassurer. Norah avait beaucoup à faire tous les jours. Ses impératifs et ses obligations étaient quotidiens et chronophages et ne se permettait du temps que pour elle que depuis très récemment. Elle se montrait toujours disponible pour les autres et Justine ne faisait pas exception. "Tu sais bien que c'est pas trop mon genre de divulguer les confidences que l'on veut bien me faire." lui assura Norah avec un sourire rassurant. Elles pouvaient se faire confiance l'une l'autre, sachant qu'elles pouvaient compter sur chacune en toutes circonstances. Les amitiés aussi longues étaient les amitiés les plus solides, c'était certain. Ca n'allait jamais être de Norah que vous entendrez les derniers commérage. Elle les entendait et les assimilait volontiers, mais ce n'était pas trop son truc, d'amplifier un phénomène qui se décuplait déjà tout naturellement au sein d'un hôpital. Elle n'en tirait pas vraiment de satisfaction, mais elle s'intéressait à ce qu'on disait. "Promis, je ne le dirai à personne." Une promesse, ce n'était pas rien. Elle en partageait beaucoup avec son frère jumeau et il n'y avait rien de plus précieux. Norah n'avait qu'une parole, elle ne plaisantait pas avec ça. Attentive, la belle brune restait à l'affût de la moindre expression de son amie qui pourrait la mettre sur une piste afin de mieux la comprendre. "Je suis pas psy, mais c'est déjà une sacrée étape d'admettre que tu as besoin d'en parler." En revanche, pourquoi elle, la question se posait. Norah était digne de confiance, et son amitié avec Justine pouvait faire quelques jaloux, mais elle ne s'attendait pas à ce qu'elle fasse appel à elle en première intention. La blonde fuyait son regard alors qu'elle commençait son récit. "Et ça a été réciproque, à un moment donné ?" lui demanda-t-elle, afin de soutirer davantage d'informations. Pour qu'un amour dure plusieurs années comme ça sans rien avoir de retour... Soit il s'agissait d'un véritable coup de foudre, soit, à un moment donné, on avait donné à Justine une raison d'y croire. Norah pourrait parler pour elle. Frank était mort depuis trois ans, mais elle n'avait pas l'impression de l'aimer moins qu'avant. "Et si tu commençais par le début ?" La rencontre, l'homme en question, pourquoi est-ce qu'elle ne sort pas avec lui actuellement. Norah manquait cruellement d'informations et elle ne pouvait ni la conseiller, ni se montrer d'un grand soutien si elle n'en savait pas plus. Ca tombait bien, elle avait du temps devant elle. Amies de longue date, Justine savait que l'infirmière serait la dernière à juger. Elle avait ses opinions et n'hésitait pas à en faire part, mais ça n'a jamais été son but d'inciter les personnes à aller dans son sens.


Revenir en haut Aller en bas
Justine Hudson
Justine Hudson
l'amour à sens unique
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 35 printemps (16/05/1984) commençant à être inquiétée par les années qui s'installent
SURNOM : juju le plus souvent, bien qu'elle ne soit pas une grande fan de ce surnom, préférant son prénom
STATUT : célibataire, mais toujours optimiste, la vie doit bien avoir un plan pour elle, non ?
MÉTIER : infirmière en pédiatrie, cherchant à procurer un peu de joie, de légèreté, à tous ses enfants malades
LOGEMENT : fortitude valley dans un appartement en colocation avec Merlin, son petit chat
j'm'en fous, j'ai pas besoin de toi - norah Giphy
POSTS : 1779 POINTS : 150

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : véritable cordon bleu ≈ le cœur sur la main, toujours partante pour être bénévole ≈ souriante et pleine de peps, considérée comme un rayon de soleil, que ce soit auprès de ses patients, de ses amis, ou de sa famille ≈ studieuse, elle a réussi les études d'infirmière sans aucun problème et a même terminé major de sa promo ≈ ambitieuse, elle essaie toujours t'atteindre le meilleur d'elle-même, d'utiliser toutes ses capacités ≈ a la tête sur les épaules ≈ très fleur bleue. Elle a d'ailleurs toujours secrètement rêvé de vivre une histoire d'amour digne de ce nom
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : j'm'en fous, j'ai pas besoin de toi - norah PV68

HassanIsyTadJohnNorahDimitriLukeYasmineSierraLes Justin's#2DS communMarius(12/10)

RPs EN ATTENTE : j'm'en fous, j'ai pas besoin de toi - norah Tumblr_mtg4n59xKF1rehj12o4_250
Ariel

RPs TERMINÉS :
PSEUDO : mellark
AVATAR : dianna agron
DC : l'aventureuse Wylda
INSCRIT LE : 30/07/2019
http://www.30yearsstillyoung.com/t25406-justine-dream-on http://www.30yearsstillyoung.com/t25456-somewhere-over-the-rainbow-sky-is-blue-justine#1052749 http://www.30yearsstillyoung.com/t26955-justine-hudson#1141440

j'm'en fous, j'ai pas besoin de toi - norah Empty
Message(#) Sujet: Re: j'm'en fous, j'ai pas besoin de toi - norah j'm'en fous, j'ai pas besoin de toi - norah EmptyMar 22 Oct - 18:21


j'm'en fous, j'ai pas besoin de toi ◊ Justine et NorahJustine et Norah c’est une histoire d’amitié qui dure depuis de longues années. Elles ont désormais bien entamé leur trentaine, mais elles passent encore du temps ensemble et le fait de quitter les bancs de l’université ne les a pas séparé contrairement à d’autres qui ont vu leur amitié voler en éclat. Justine sait très bien qu’elle peut compter sur Norah, et elle lui confirmait encore aujourd’hui que c’était toujours le cas, mais la blonde était tellement réticente à se confier. Elle n’aimait pas avoir toute l’attention portée sur elle, elle préférait amplement régler les soucis des autres, quitte à s’abandonner un peu. Aujourd’hui était différent, aujourd’hui elle avait besoin d’une épaule sur laquelle pleurer, aujourd’hui elle avait enfin accepté de dire stop, de s’écouter, de se donner une chance d’avancer. Norah travaillait dans le même hôpital que Justine, et donc également le même qu’Isaac. Elle le connaissait peut-être, ne serait-ce que de nom, mais la blonde savait qu’elle était une personne de confiance, elle n’irait pas lui parler de tout ça, et de toute façon ça n’aurait aucun intérêt de le faire.
La brune s’installa à côté d’elle sur le banc, prête à écouter le récit de son amie "Ca va.". Justine tourna son visage vers son amie. Si elles avaient bien un point commun, c’était celui de faire comme si tout allait bien, même lorsque tout allait mal. Elle savait que Norah s’isolait quand elle allait mal, et qu’elle préférait être seule que de s’épancher sur ses problèmes. Etant de nature similaire, Justine n’avait jamais essayé de la forcer à parler, elle avait plutôt essayé de trouver des manières de l’occuper, de lui changer les idées "Non non, je ne faisais rien de très particulier, je t'assure.". La blonde hocha lentement la tête, rassurée de savoir qu’elle n’avait pas tiré son amie d’une activité particulière « Tant mieux. ». Elle essayait de commencer à préparer ses mots dans sa tête, comment allait-elle formuler ses sentiments si compliqués ? Comment résumer des années en quelques phrases ? Comment expliquer avec des mots simples des sentiments si compliqués ? Elle avait tellement de choses à dire, mais tellement peu d’idées sur la façon de présenter la situation sans paraître désespérée. Au final, ne l’était-elle pas un peu ? Elle avait tant tenté d’enfouir ses sentiments, de faire taire les battements de son cœur quand elle le voyait dans les couloirs et d’avancer, en vain. Elle avait même tenté une histoire avec un autre, mais elle avait fait plus de mal que de bien . "Tu sais bien que c'est pas trop mon genre de divulguer les confidences que l'on veut bien me faire.". Justine lui adressa un sourire amical, tentant de la rassurer sur la confiance qu’elle pouvait avoir en elle « Oui c’était idiot de préciser ça, mais bon, tu vas vite comprendre la raison pour laquelle j’ai préféré le préciser. ». Quand Norah comprendrait que l’homme en question était l’un de leur collègue, elle ne pourrait que comprendre le fait que Justine n’ait vraiment pas envie que l’information se repende. Les rumeurs vont extrêmement vite, le bouche à oreille est une manière très rapide de faire passer les informations, et en quelques jours Isaac pouvait être au courant "Promis, je ne le dirai à personne.". La blonde fut rassurée et soulagée par la formulation de cette promesse, c’était peut-être naïf, mais à ses yeux quand quelqu’un disait « promis », il ne pouvait qu’être sincère. Elle souffla un coup, tentant d’évacuer toute cette pression qui s’était accumulée en elle. Mettre quelqu’un dans la confidence, c’était laisser quelqu’un rentrer plus intimement dans sa vie, et lui donner une certaine forme de pouvoir, et c’était compliqué pour la blonde d’ouvrir ses portes "Je suis pas psy, mais c'est déjà une sacrée étape d'admettre que tu as besoin d'en parler.". La blonde hocha les épaules. Elle ne savait pas si Norah avait raison, mais en tout cas elle espérait que oui. Elle avait envie que ce soit le début de la fin, la fin de tout cet amour qui ne faisait que lui faire du mal. C’était pourtant tellement agréable de ressentir un sentiment amoureux, mais dans ces circonstances-là, ça en devenait étouffant, et invivable. Elle commença par introduire le problème avec une phrase résumant assez bien la situation "Et ça a été réciproque, à un moment donné ?". La blonde pinça légèrement ses lèvres. Est-ce-que ça avait été un jour le cas ? Elle ne pensait pas, Isy ne s’était jamais intéressée à elle, jamais plus que comme une bonne amie « Je ne crois pas… ». Ils étaient très proches depuis tout ce temps, mais il n’y a jamais eu aucune mention de sentiments ou d’attirance "Et si tu commençais par le début ?". C’était le moment que redoutait un peu Justine, et une boule se formant dans son ventre lui confirma que son stress était bel et bien présent. Il fallait qu’elle lui raconte TOUT, pour qu’elle puisse avoir une vision d’ensemble de la situation, et avoir toutes les clés en main « Tu le connais peut-être, d’où mon insistance sur la confidentialité, c’est Isaac Jensen, il est infirmier aux urgences. ». Elle lâcha l’information, d’une traite, et reprit son souffle après avoir lâché ce qu’elle pensait être la bombe de la discussion. Elle leva les yeux vers Norah, guettant la moindre réaction qui pourrait lui indiquer qu’elle avait un éventuel lien avec Isaac. Elle décida de poursuivre son histoire, plaçant le contexte « On s’est rencontrés en 2006, au début c’était simplement un collègue. ». Elle marqua une courte pause, reprenant son souffle et plaçant ses mains sur ses genoux « Puis on a développé une certaine complicité, qu’on a toujours maintenant, et j’ai, de mon côté, commencé à tomber amoureuse de lui… ». Elle se mit à gratter une petite miette sur son pantalon, voulant occuper ses doigts « Tu es bien placée pour le savoir, mais j’ai eu qu’un petit copain au lycée et c’est tout, et je suis même pas sûre d’être tombée amoureuse de ce mec… Puis il y a eu Isaac… ». Elle leva les yeux vers son amie, soupirant lentement.



©️ 2981 12289 0

@Norah Lindley


she lights up the room with her smile
Ça te fera l'effet d'une bombe quand j'irai en voir un autre. En parlant de tour du monde, baby, j'ai trouvé mieux dans un autre pays. Maintenant tu te ronges les ongles, baby. Contente-toi de guetter ma story ▬ Après l'heure c'est plus l'heure


j'm'en fous, j'ai pas besoin de toi - norah 577022hopital
j'm'en fous, j'ai pas besoin de toi - norah OBCGg4U
j'm'en fous, j'ai pas besoin de toi - norah QqLqwzn
Revenir en haut Aller en bas
Norah Lindley
Norah Lindley
les histoires de fantômes
les histoires de fantômes
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 35 ans (15.09.1984)
SURNOM : Beaucoup l'appellent Nono, ses collègues ont toujours adoré l'appeler par son nom de jeune fille "Leckie".
STATUT : veuve depuis 2016.
MÉTIER : infirmière en service de réanimation. fait régulièrement des remplacements dans d'autres services, histoire d'arrondir les fins de mois.
LOGEMENT : #57, logan city (y vit depuis décembre 2018)
j'm'en fous, j'ai pas besoin de toi - norah Vhl0UwF
POSTS : 855 POINTS : 180

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : mère de deux enfants, Julie, née en 2009 et Aidan, né en 2015 + excellente pâtissière + force tranquille, sait gérer les urgences avec sérénité + a un frère jumeau et deux frères aînés + sort à peine du deuil de son mari + adore les histoires de fantômes + franche, n'hésite pas à recadrer (plus ou moins correctement) lorsque c'est nécessaire + plus discrète depuis le décès de son mari
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : anwar #2 + alfie #2 + yasmine #4 + mitchell #2 + tommy + stephen #3 + juliana + caelan (fb #1) + jasper + ben + justine (11/10)

j'm'en fous, j'ai pas besoin de toi - norah Tumblr_inline_oj8p1yQHPW1tvu499_400
noranwar + uc

j'm'en fous, j'ai pas besoin de toi - norah Tumblr_inline_n1ru7e7QZS1sapq8c
I’m your twin. You’re my twin. We stick together through thick & thin. No matter what I do I’m always stuck with you. And if trouble comes our way I know my twin will save the day. Wherever you may be you’re always stuck with me. When you’re feeling sad & blue call my name & I’ll find you. We have a bond that’s tried & true, you and me, me and you, two by two

RPs EN ATTENTE : alfie (au)
PSEUDO : black arrow
AVATAR : rebecca ferguson
CRÉDITS : avatar : black arrow
DC : joanne keynes
INSCRIT LE : 20/02/2019
http://www.30yearsstillyoung.com/t23231-norah-got-a-long-way-to-go http://www.30yearsstillyoung.com/t23260-norah-you-re-everybody-s-angel-in-disguise#941816 http://www.30yearsstillyoung.com/t23341-norah-lindley

j'm'en fous, j'ai pas besoin de toi - norah Empty
Message(#) Sujet: Re: j'm'en fous, j'ai pas besoin de toi - norah j'm'en fous, j'ai pas besoin de toi - norah EmptyDim 27 Oct - 22:41



J'M'EN FOUS
j'ai pas besoin de toi
Les rumeurs dans les hôpitaux faisaient partie du quotidien des soignants. Entre les coucheries, les éclats de voix, les changements de situation, les anecdotes des décisions prises par l'administration. Il n'y avait pas une journée où l'on apprenait une nouveauté entre ces quatre murs. Norah n'y prêtait que très peu d'attention. Elle les entendait, mais ce n'était pas à elle qui allait étoffer le phénomène en en discutant avec d'autres collègues. Elle avait conscience que le décès précoce de son mari avait fait le tour du service et elle avait toujours préféré l'ignorer. Dieu savait à quel point l'information finissait par être déformée, s'éloignant de plus en plus de la vérité.  Justine savait qu'elle s'adressait à une personne de confiance qui faisait toujours preuve de discrétion dès lors qu'on se confiait à elle, qu'importe la raison et la cause de ces confidences. La belle petite blonde semblait en avoir beaucoup sur la conscience, ça se voyait qu'elle était beaucoup dans ses pensées et qu'elle n'en demandait que ça, d'en parler à quelqu'un. Quand il s'agissait d'amour, rien n'était simple, léger, ou à prendre à la légère. Norah se souvenait que toutes ses émotions vis-à-vis de sa moitié, c'était décuplé au centuple. Cela dépassait l'entendement et la raison elle-même et tout était parfaitement (et parfois délicieusement) incontrôlable. Et Les histoires d'amour à l'hôpital, c'était encore plus compliqué. Encore une fois, les rumeurs allaient bon train. La brune ne pouvait que comprendre que Justine attende d'elle d'être particulièrement discrète à ce sujet, surtout lorsqu'elle acceptait de donner davantage de détails à son amie afin de la mettre sur la piste et comprendre la problématique. Norah était une remplaçante plutôt régulière aux urgences. Cela lui permettait d'arrondir ses fins de mois, on apprécie ses compétences acquises en service de réanimation pour gérer les situations les plus critiques. Aux urgences, il y avait un sacré turn-over, et le personne soignant y était conséquent. Très conséquent. Alors oui, le prénom d'Isaac ne lui était pas totalement inconnu, elle avait vu son nom défiler sur les transmissions écrites sur le logiciel gérant les dossiers des patients passant aux urgences. Mais elle ne l'avait jamais côtoyé en tant que tel, elle ne savait même pas quoi il pouvait bien ressembler, à dire vrai. Bien qu'elle essayait toujours de mettre un visage sur l'homme dont il était question, Norah restait attentive à la moindre parole que pouvait émettre sa collègue. Bien qu'elle avait ses avis sur de nombreuses choses, Norah était une femme qui n'aimait pas s'enliser dans des jugements qui n'allaient aider personne. Ouverte d'esprit, elle se contentait de respecter les choix de chacun, même si parfois, à ses yeux, ce n'était pas ce qu'il y avait de plus judicieux, mais elle s'adaptait toujours en conséquence et faisait avec. "Qu'est-ce qui t'a fait tomber sous le charme ?" lui demanda-t-elle, bien curieuse de savoir quel était le déclic qui avait fait passer ses sentiments amicaux en sentiments amoureux. "Je veux dire, c'est une relation qui dure depuis treize ans. Ca a commencé par le plus simple, vous étiez collègues, puis de bons amis, avec une très bonne entente. La plupart du temps, on aurait pu croire que ça en reste là que ça se poursuive ainsi." Norah ne jugeait pas, elle se basait sur sa propre expérience avec des collègues avec qui elle s'entendait merveilleusement : Yasmine, Andrew qui était le médecin du service de réanimation. C'était des personnes avec qui elle pouvait travailler les yeux bandés tant elle leur faisait confiance. "Je comprends que tu ne veuilles pas que la nouvelle fasse le tour de l'hôpital. C'est le genre d'info qui se propage très vite au boulot." lui dit-elle finalement avec un sourire plus que compréhensif. "Surtout aux urgences, certaines sont de vraies commères là-bas, c'est hallucinant." Non pas que Norah ne les appréciait pas, mais elles n'entraient pas dans leurs spirales de messes basses. Il y avait bien assez à faire au quotidien et pour les fois où les urgences se voulaient être calmes, la belle brune faisait toujours un passage dans son service de prédilection pour prendre un peu la température et voir si eux n'avait pas besoin d'un coup de main tant qu'elle était disponible. "Et il a déjà quelqu'un dans sa vie, ce Isaac ?" lui demanda-t-elle. Norah cherchait à connaître le véritable fond du problème. Si elle n'osait pas en parler au premier concerné parce qu'elle avait peur de sa réaction et qu'elle craignait perdre la complicité qu'ils avaient fait ensemble, ou si Isaac était déjà avec quelqu'un, ce qui compliquerait particulièrement la situation. "Et vous vous croisez souvent au boulot ?" Justine étant en pédiatrie, le chemin jusqu'aux urgences était relativement loin. A moins que l'infirmier ait déjà travaillé dans le même service de la blonde, ce qui expliquerait beaucoup. Norah ne savait rien de lui et espérait que Justine lui donne davantage de détails pour capter toute la situation. "Je pose pas toutes ces questions pour te mettre à l'aise." lui assura-t-elle. "C'est juste que j'essaie de comprendre au mieux ta situation et les raisons pour lesquelles tu te sentes si mal." Sinon, elle n'aurait pas fait appel à son amie de longue date pour en discuter en dehors du décor hospitalier; elle serait venue la voir directement dans le service en aparté dans une pièce vide. "Et qu'est-ce qui t'a fait réaliser que tu étais en train de tomber amoureuse de lui ?" C'était tout de même une prise de conscience, de l'admettre. "Vu dans l'état dans lequel tu es, je suppose qu'il ne s'agit pas d'un simple crush passager." C'était évident. "Raconte-moi tout, Justine." Les informations au compte-gouttes étaient idéales pour prendre la température, d'avoir un premier avis sur celui de son interlocuteur. Avec Norah, Justine n'en était plus à ce point là. "Qu'est-ce qui te met vraiment dans un état pareil ? Il s'est passé quelque chose de particulier avec lui ?" Bien que la brune lui posait beaucoup de questions, le ton qu'elle empruntait laissait deviner qu'elle ne la forçait pas à y répondre. Elle lui  laissait tout le temps dont elle avait besoin pour trouver les mots, savoir dans quel ordre elle allait divulguer de nouvelles informations. Le comble serait certainement que Norah tombe sur le premier concerné à sa prochaine garde aux urgences. Quoi qu'il se passe, elle n'en dirait pas un mot même pour les personnes qui se montreraient les plus insistantes. Ces personnes là, Norah les envoyait balader comme elle savait si bien le faire quand on la cherchait un peu trop.


Revenir en haut Aller en bas
Justine Hudson
Justine Hudson
l'amour à sens unique
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 35 printemps (16/05/1984) commençant à être inquiétée par les années qui s'installent
SURNOM : juju le plus souvent, bien qu'elle ne soit pas une grande fan de ce surnom, préférant son prénom
STATUT : célibataire, mais toujours optimiste, la vie doit bien avoir un plan pour elle, non ?
MÉTIER : infirmière en pédiatrie, cherchant à procurer un peu de joie, de légèreté, à tous ses enfants malades
LOGEMENT : fortitude valley dans un appartement en colocation avec Merlin, son petit chat
j'm'en fous, j'ai pas besoin de toi - norah Giphy
POSTS : 1779 POINTS : 150

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : véritable cordon bleu ≈ le cœur sur la main, toujours partante pour être bénévole ≈ souriante et pleine de peps, considérée comme un rayon de soleil, que ce soit auprès de ses patients, de ses amis, ou de sa famille ≈ studieuse, elle a réussi les études d'infirmière sans aucun problème et a même terminé major de sa promo ≈ ambitieuse, elle essaie toujours t'atteindre le meilleur d'elle-même, d'utiliser toutes ses capacités ≈ a la tête sur les épaules ≈ très fleur bleue. Elle a d'ailleurs toujours secrètement rêvé de vivre une histoire d'amour digne de ce nom
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : j'm'en fous, j'ai pas besoin de toi - norah PV68

HassanIsyTadJohnNorahDimitriLukeYasmineSierraLes Justin's#2DS communMarius(12/10)

RPs EN ATTENTE : j'm'en fous, j'ai pas besoin de toi - norah Tumblr_mtg4n59xKF1rehj12o4_250
Ariel

RPs TERMINÉS :
PSEUDO : mellark
AVATAR : dianna agron
DC : l'aventureuse Wylda
INSCRIT LE : 30/07/2019
http://www.30yearsstillyoung.com/t25406-justine-dream-on http://www.30yearsstillyoung.com/t25456-somewhere-over-the-rainbow-sky-is-blue-justine#1052749 http://www.30yearsstillyoung.com/t26955-justine-hudson#1141440

j'm'en fous, j'ai pas besoin de toi - norah Empty
Message(#) Sujet: Re: j'm'en fous, j'ai pas besoin de toi - norah j'm'en fous, j'ai pas besoin de toi - norah EmptyMer 30 Oct - 15:44


j'm'en fous, j'ai pas besoin de toi ◊ Justine et NorahPoser des mots sur ses sentiments n’était pas une mince affaire pour Justine. Elle avait souvent eu tendance à fuir ce flot d’amour ces dernières années plutôt que l’affronter et trouver des solutions envisageables. Seulement là, elle avait atteint un niveau beaucoup trop important de frustration. Le fait de tout garder en elle, de ne rien dire, que ce soit à la personne concernée ou même à ses proches, c’était devenu insoutenable et la rencontre de Ginny avait été la goutte d’eau qui avait fait déborder le vase. Elle avait voulu s’assurer que Norah garderait pour elle tout ce qu’elle pourrait entendre aujourd’hui, bien qu’elle n’ait aucun doute sur la fiabilité de son amie. Il arrivait que les deux jeunes femmes partagent ensemble des ragots, mais jamais dans un but d’humilier ou de faire tourner des rumeurs, seulement pour s’informer sur les dernières mises à jour de leurs proches. Donc elle imaginait mal la brune s’amuser à aller crier sur tous les toits que Justine était amoureuse d’Isaac. Elle voyait bien à son absence de réactions que Norah n’avait pas de relation particulière avec l’infirmier, et c’était déjà un peu rassurant pour elle car elle aurait un avis totalement objectif sur la situation, n’étant pas touchée par les deux côtés. Elle lui expliqua brièvement la situation, essayant d’exprimer au mieux ce qu’elle ressentait pour que les choses soient claires pour Norah. C’était toujours compliqué de réellement comprendre une situation qu’on ne vivait pas, alors la blonde essayait de faire de son mieux pour que son amie ait toutes les cartes en main "Qu'est-ce qui t'a fait tomber sous le charme ?". Elle soupira légèrement, haussant ses épaules en même temps. Tellement de choses l’avaient fait tomber sous le charme d’Isaac : son petit sourire en coin quand il la taquinait, ses petites attentions qu’il avait pour être sûr qu’elle allait bien, son air compétitif quand ils s’affrontaient en concours de pâtisseries… Elle ne pouvait pas citer toutes ces choses à son amie, elles seraient encore là demain sinon « C’est tellement de choses tu sais ? Sa façon d’être, que ce soit avec moi ou avec les patients ! Son physique qui est, bien évidemment, très avantageux ! ». Elle rit légèrement. Bien évidemment que son physique avait joué dans l’équation, mais c’était loin d’être le facteur le plus important "Je veux dire, c'est une relation qui dure depuis treize ans. Ça a commencé par le plus simple, vous étiez collègues, puis de bons amis, avec une très bonne entente. La plupart du temps, on aurait pu croire que ça en reste là que ça se poursuive ainsi.". La blonde hocha la tête. Effectivement ça aurait été plus simple pour tout le monde si ça en été resté là, et le problème ne serait pas présent « C’est clair, et crois moi, j’aurai préféré ne pas tomber amoureuse, d’autant plus que quand ça a commencé, il était casé ! ». Elle soupira, pensant qu’aujourd’hui encore, il était de nouveau casé, et que ce n’était toujours pas avec elle "Je comprends que tu ne veuilles pas que la nouvelle fasse le tour de l'hôpital. C'est le genre d'info qui se propage très vite au boulot.". Elle répondit à son sourire, la laissant poursuivre "Surtout aux urgences, certaines sont de vraies commères là-bas, c'est hallucinant.". Elle souleva les sourcils et approuva son propos « Effectivement, j’ai l’impression que toutes les commères de l’hôpital sont réunies dans ce service ! Donc une info balancée à l’une d’elles, ça peut vite déraper ! ». Elle sourit, heureusement Isaac n’était pas comme ça. Elle n’aurait jamais été attirée par quelqu’un qui s’amusait à répéter toutes les rumeurs qui lui arrivaient à l’oreille, et pour qui le passe-temps principal était de faire tourner les moindres secrets "Et il a déjà quelqu'un dans sa vie, ce Isaac ?". L’infirmière soupira, détournant son regard de celui de la brune et reportant son attention sur une brindille qui volait au ras du sol « Malheureusement oui, depuis quelques mois quand même, et le pompon c’est que je connais plutôt bien la fille en question… ». Et qui plus est, elle appréciait Ginny. Ça aurait sans doute été plus facile de la détester, mais cette femme était tout sauf détestable, ce qui rendait la situation d’autant plus compliquée "Et vous vous croisez souvent au boulot ?". Elle se retourna vers son amie, se préparant à lui répondre « Ça arrive, mais il y a quelques années il faisait pas mal de remplacements et il était souvent en pédiatrie ! Maintenant on se voit quand il y a des transferts de patients, sur les pauses ou en dehors du boulot. ». Elle sourit, se remémorant l’époque où il lui arrivait régulièrement de venir travailler en pédiatrie "Je pose pas toutes ces questions pour te mettre à l'aise." lui assura-t-elle. "C'est juste que j'essaie de comprendre au mieux ta situation et les raisons pour lesquelles tu te sentes si mal.". Elle hocha la tête lentement, elle comprenait totalement que Norah s’interroge et elle ne lui en tenait pas du tout rigueur. Ca faisait du bien de se sentir écoutée, et elle n’irait pas reprocher à Norah sa curiosité « Oh t’en fais pas, c’est gentil de prendre du temps pour moi. ». Elle lui adressa un sourire rempli de sincérité, réellement touchée par l’effort de la jeune femme "Et qu'est-ce qui t'a fait réaliser que tu étais en train de tomber amoureuse de lui ?". La blonde réfléchit un instant à sa question. Qu’est ce qui lui avait fait réaliser ses sentiments ? Ca commençait à remonter mine de rien, et elle avait du mal à se souvenir de l’élément déclencheur « Excellente question tiens… Je crois que c’est quand il a commencé à ne plus trop venir en pédiatrie, j’ai réalisé qu’il me manquait, mais pas un manque amical tu vois ? ». Elle pense que c’était réellement ce moment qui avait fait un déclic chez elle, quand elle avait compris que ses sentiments avaient dépassé la simple amitié "Vu dans l'état dans lequel tu es, je suppose qu'il ne s'agit pas d'un simple crush passager." Effectivement on était bien loin du simple coup de cœur, on était même loin de son histoire d’amour qu’elle avait eu au lycée "Raconte-moi tout, Justine.". Elle releva le regard vers elle, cherchant quoi ajouter à toutes ces informations, elle balaya du bout de ses doigts ses genoux et reporta son regard sur le sentier face à elle « Sa copine a un enfant, il est tombé malade et je m’en suis occupé pendant des années, donc je la connais très bien, on avait une relation vraiment particulière… Je l’ai revue hier, je l’avais pas vue depuis bien longtemps et elle est tout sauf détestable… ». Elle est même proche de la perfection à ses yeux, et elle ne peut s’empêcher de se sentir bien inférieure à elle, ce qui serait la raison du fait qu’elle ne soit pas la femme aux côtés d’Isaac "Qu'est-ce qui te met vraiment dans un état pareil ? Il s'est passé quelque chose de particulier avec lui ?". La blonde secoua lentement la tête, tout allait très bien avec lui, presque trop bien au final. S’ils avaient eu une embrouille quelconque, au moins elle n’aurait pas autant de questions dans son esprit « Non avec lui ça va très bien, je pense même qu’on va partir quelques jours en dehors de Brisbane ensemble…. ». Elle reporta son attention sur la brune pour observer sa réaction. Etait-ce une bonne idée de partir hors de la vie avec l’homme qu’elle aimait alors que celui-ci était casé ? Elle n’en avait aucune idée, mais elle avait l’envie folle de le suivre peu importe où il choisirait d’aller « C’est le fait d’avoir croisé sa copine qui a fait remonter le fait que, oui, elle existe et oui c’est elle qui partage sa vie, et non moi. ». Elle s’était un peu voilé la face le reste du temps, oubliant un peu la présence du facteur « petite amie » dans l’équation, mais elle était bel et bien réelle et il ne fallait pas l’oublier.



©️ 2981 12289 0

@Norah Lindley


she lights up the room with her smile
Ça te fera l'effet d'une bombe quand j'irai en voir un autre. En parlant de tour du monde, baby, j'ai trouvé mieux dans un autre pays. Maintenant tu te ronges les ongles, baby. Contente-toi de guetter ma story ▬ Après l'heure c'est plus l'heure


j'm'en fous, j'ai pas besoin de toi - norah 577022hopital
j'm'en fous, j'ai pas besoin de toi - norah OBCGg4U
j'm'en fous, j'ai pas besoin de toi - norah QqLqwzn
Revenir en haut Aller en bas
Norah Lindley
Norah Lindley
les histoires de fantômes
les histoires de fantômes
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 35 ans (15.09.1984)
SURNOM : Beaucoup l'appellent Nono, ses collègues ont toujours adoré l'appeler par son nom de jeune fille "Leckie".
STATUT : veuve depuis 2016.
MÉTIER : infirmière en service de réanimation. fait régulièrement des remplacements dans d'autres services, histoire d'arrondir les fins de mois.
LOGEMENT : #57, logan city (y vit depuis décembre 2018)
j'm'en fous, j'ai pas besoin de toi - norah Vhl0UwF
POSTS : 855 POINTS : 180

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : mère de deux enfants, Julie, née en 2009 et Aidan, né en 2015 + excellente pâtissière + force tranquille, sait gérer les urgences avec sérénité + a un frère jumeau et deux frères aînés + sort à peine du deuil de son mari + adore les histoires de fantômes + franche, n'hésite pas à recadrer (plus ou moins correctement) lorsque c'est nécessaire + plus discrète depuis le décès de son mari
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : anwar #2 + alfie #2 + yasmine #4 + mitchell #2 + tommy + stephen #3 + juliana + caelan (fb #1) + jasper + ben + justine (11/10)

j'm'en fous, j'ai pas besoin de toi - norah Tumblr_inline_oj8p1yQHPW1tvu499_400
noranwar + uc

j'm'en fous, j'ai pas besoin de toi - norah Tumblr_inline_n1ru7e7QZS1sapq8c
I’m your twin. You’re my twin. We stick together through thick & thin. No matter what I do I’m always stuck with you. And if trouble comes our way I know my twin will save the day. Wherever you may be you’re always stuck with me. When you’re feeling sad & blue call my name & I’ll find you. We have a bond that’s tried & true, you and me, me and you, two by two

RPs EN ATTENTE : alfie (au)
PSEUDO : black arrow
AVATAR : rebecca ferguson
CRÉDITS : avatar : black arrow
DC : joanne keynes
INSCRIT LE : 20/02/2019
http://www.30yearsstillyoung.com/t23231-norah-got-a-long-way-to-go http://www.30yearsstillyoung.com/t23260-norah-you-re-everybody-s-angel-in-disguise#941816 http://www.30yearsstillyoung.com/t23341-norah-lindley

j'm'en fous, j'ai pas besoin de toi - norah Empty
Message(#) Sujet: Re: j'm'en fous, j'ai pas besoin de toi - norah j'm'en fous, j'ai pas besoin de toi - norah EmptyDim 3 Nov - 21:57


J'M'EN FOUS
j'ai pas besoin de toi
Entendre la belle blonde énumérer toutes les qualités de l'homme pour qui son coeur balançait faisait ressentir à Norah une nostalgie qui lui faisait bien plus de mal que de bien. Elle avait connu son feu mari bien plus jeune car ils vivaient dans le même voisinage. Mais Norah était plus petite et Frank tout de même plus âgé qu'elle. Ce n'était que durant leurs retrouvailles, alors qu'elle commençait l'université et qu'elle avait recroisé hasardeusement son chemin. Et là, un véritable coup de foudre. Elle fréquentait pourtant déjà quelqu'un d'autre à cette période, Jasper, une personne qu'elle continuait d'apprécier énormément bien qu'ils se soient totalement perdus de vue pendant plusieurs années. Leurs retrouvailles, encore toute fraîches, lui avaient mis du baume au coeur. On ne pouvait pas dire que c'était étrange, mais cette belle surprise lui avait fait du bien, et c'était ce dont elle avait besoin dernièrement. Le sourire que Justine esquissait en décrivant Isaac, son amie le connaissait. Elle savait qu'elle avait eu le même quand elle avait eu le béguin pour Jasper à l'époque, et quand elle avait retrouvé Frank, c'était pareil. Même mariés, elle le trouvait toujours aussi beau, il la faisait toujours craquer. Justine semblait être véritablement attachée à l'infirmier, et bien plus que par leur amitié de plusieurs années. Seulement, il y avait un mais qu'elle ne tardait pas à verbaliser et qui expliquait la complexité de la situation. La brune se pinçait légèrement les lèvres, réalisant sans mal que sa collègue fonçait droit dans le mur avec ses sentiments, apparemment bien difficiles à contrôler. Elle continuait d'ailleurs à la questionner à ce sujet et bien que rien ne semblait faciliter la tâche quand Justine donnait de nouvelles précisions. "Tu dis que tu connais bien sa petite amie...C'est une amie à toi, cette nana ?" lui demanda-t-elle alors, cherchant à savoir à quoi pouvait correspondre une fille qu'elle connaissait dans le langage de la blonde. Norah s'inquiétait pour elle. La situation semblait être étriquée et il était certain que rien de bon n'allait en sortir. "Leur couple se porte bien ?" Ce n'était jamais facile, de tomber amoureux d'une personne déjà prise. Ca avait été le cas pour Frank à l'époque et il ne s'était pas vraiment senti très serein à l'idée de piquer la petite copine d'un autre, qui avait aussi tous ses atouts pour plaire et devenir, à terme, un mari idéal. Norah avait eu beau lui assurer que leur séparation avait été un consensus des plus justes en limitant au possible la casse. Jasper ne voulait pas faire de vagues et Norah ne voulait pas le blesser davantage. C'était plutôt en bons terme, en somme, bien que les suites n'avaient pas été faciles non plus. La gentillesse et la bonté dont Jasper avait fait preuve ce jour-là, Norah ne l'oublierait certainement jamais. Isaac et Justine se voyaient encore de temps en temps, même si c'était un petit peu moins qu'au début de leur amitié. Mais cela était largement suffisant pour entretenir leur relation, et les sentiments naissants de Justine. Evidemment, le sentiment de manque était la première chose qui lui avait fait réaliser qu'elle ressentait peut-être un peu plus que de l'amitié envers l'infirmier. De loin, et de ce que Norah en savait pour le moment, cela avait tout l'air d'être de l'amour à sens unique. A moins qu'elle ne manquait encore d'informations qui annonçait tout un revirement de situations. "Je vois ce que tu veux dire, oui." lui répondit-elle quand Justine lui expliquat le manque ressenti quand Isaac ne venait plus trop la voir. Enfin, l'infirmière en pédiatrie en disait davantage sur la petite amie de l'infirmier. Norah fronçait peu à peu les sourcils. Tout ceci lui avait l'air bien compliqué et ça n'allait pas en s'améliorant. Justine avait toujours apprécié la franchise de son amie et Norah n'allait pas se gêner pour rester fidèle à elle-même. "Tu joues à un jeu dangereux là, Justine." lui répondit-elle, n'approuvant pas trop ses intentions. "Après tu prends mes conseils comme tu le veux, tu en fais ce que tu veux. Mais je pense très sincèrement qu'au final, tu finiras par être blessée." C'était une certitude. "Je mettrai ma main à couper qu'au fond de toi, tu as des attentes par rapport à votre... séjour ensemble." Norah ne cherchait qu'à l'aider, elle ne voulait pas la voir souffrir après s'être laissée transporter par des sentiments qui étaient bien trop souvent incontrôlables."Qu'est-ce que tu attends de ce voyage ?" lui demanda-t-elle en la fixant du regard en tentant de décrypter ses véritables intentions. "Je vais pas te juger, ni te faire la morale." dit-elle. Ca n'avait jamais été son genre, d'ailleurs. "Je m'inquiète juste pour toi, surtout." ajouta-t-elle dans un souffle avec un sourire conciliant. "Et est-ce que sa copine le sait, que vous allez voyager tous les deux ensemble ?" Même si leur chemin s'était croisé, cela ne semblait pas freiner la blonde dans son envie de passer encore et toujours plus de temps avec Isaac. Norah croisait ses jambes afin d'adopter une position plus confortable. "Je vois bien que tu as réalisé la complexité de la situation, mais je pense que quelque part, tu espère quand même qu'il se passe quelque chose entre lui et toi. Je me trompe ?" lui demanda-t-elle. Une ambivalence qui ne la surprenait pas au fond, elle comprenait le dilemme qui s'exposait devant son amie et l'incapacité qu'elle avait à se détacher d'une personne qu'elle appréciait véritablement. "J'ai pas de précieux conseils à te donner..." dit-elle d'un air sincèrement désolé. A vrai dire, Norah avait l'impression qu'elle ne pouvait être que d'une bonne écoute, ce qu'elle avait toujours été, et c'était pour cela qu'elle posait régulièrement des questions. Peut-être qu'y répondre aidait Justine à réfléchir sur l'ensemble de la situation et d'en tirer des conclusions qui pourraient lui convenir. Elle avait tout pour elle, si elle le voulait, elle ferait chavirer le coeur de plus d'un homme, mais elle avait jeté son dévolu sur quelqu'un de déjà pris. Ce sont des choses qui arrivent. Mais que ça tombe sur Justine, Norah trouvait ça injuste. "Juste, quoi que tu décides de faire, fais attention à toi."


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

j'm'en fous, j'ai pas besoin de toi - norah Empty
Message(#) Sujet: Re: j'm'en fous, j'ai pas besoin de toi - norah j'm'en fous, j'ai pas besoin de toi - norah Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

j'm'en fous, j'ai pas besoin de toi - norah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: logan city :: oates park
-