AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 When you left me, an angel cried | norah #2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Caelan Leckie
Caelan Leckie
la douceur de l'écume
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 35 ans (15/09/1984)
SURNOM : Watermelon. Même aujourd'hui ce surnom n'a pas vraiment de sens à ses yeux.
STATUT : Incapable de tourner la page même après avoir signé les papiers du divorce. Toujours marié au yeux du reste du monde et selon sa bague à l'annulaire.
MÉTIER : Océanologue. Dresseur à ses heures perdues mais son Labrador de six ans ne l'écoute toujours pas.
LOGEMENT : Une villa au #507 Bayside, jamais bien loin de l'eau.
I wish i was the monster you think I am
POSTS : 208 POINTS : 80

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : pro du small talk + prêt à tout pour sa soeur + maladroit et étourdi + possède un cheval et un bateau + n'écoute jamais de musique + vit désormais pour son travail
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : (07) : anwarezrajasper + quinnmurphymartinariane #2norah #2

When you left me, an angel cried | norah #2 Tumblr_pk9t9qLJEf1qg946so1_500
Twins are two bodies that dance to each other’s joy. Two minds that drown in each other’s despair. Two spirits that fly with each other’s love. Twins are two separate beings conjoined at the heart.

RPs EN ATTENTE : archibald ✵ matthias
RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens
PSEUDO : Kaelice
AVATAR : Eddie Redmayne
CRÉDITS : dandelion (avatar) + jozef (la baleine ... le dessin hein pas jozef)
DC : Charlie, Auden & Lily
INSCRIT LE : 01/08/2019
http://www.30yearsstillyoung.com/t25494-billow-and-breeze-islands-and-seas-caelan http://www.30yearsstillyoung.com/t26251-charlie-auden-caelan-fiche-commune http://www.30yearsstillyoung.com/t26393-caelan-leckie

When you left me, an angel cried | norah #2 Empty
Message(#) Sujet: When you left me, an angel cried | norah #2 When you left me, an angel cried | norah #2 EmptyDim 20 Oct 2019 - 12:50


"Mais je ne veux pas me faire de nouveaux amis moi !" Caelan, dix ans, en larmes devant sa maîtresse d'école qui tente de le persuader qu'il ne va pas mourir s'il ne dort pas dans la même chambre que Norah pendant leur classe verte.
Ils sortent d’une journée entière passée dans le bus, à crier à tue tête toutes les chansons de leur maigre répertoire. Ils ont joué au jeu des voitures, dessiné sur les vitres embuées, essayé de lire avant de se rendre compte qu’ils étaient sacrément malades en voiture, … En bref, ils s’étaient occupés comme des enfants de dix ans condamnés à passés une journée confiné dans un même endroit sans avoir la possibilité de se défouler. Cela n’avait rien eu de compliqué pour Caelan, il avait simplement posé sa chevelure rousse sur la vitre du bus et contemplé l’océan qu’ils n’avaient cessé de longer pendant des heures. De tous, il était sûrement le plus heureux qu’ils se rendent dans un parc national situé sur une île. Parce que ça voudrait dire qu’il y aurait de l’eau partout, tout autour, à profusion. Le cauchemar de beaucoup, le rêve du petit garçon qui vit un peu trop au centre de son île-continent, qui ne rêve que de déménager pour se réveiller avec le bruit des vagues se retirant de la plage ou venant mourir sur les rochers - il n’est pas bien compliqué, Caelan. Tout ce qu’il demande c’est un peu d’eau et sa soeur près de lui. Cette semaine, comme promis, lui offre l’étendue d’eau qu’il espérait mais la présence rassurante de sa soeur est totalement absente. Ils ont passé huit heures de bus collés l’un à l’autre mais cela ne suffit réellement pas. Les jumeaux font tout ensemble du lever au coucher du soleil et lorsque la nuit arrive, ils ne sont qu’à quelques centimètres de différences, séparés par quelques lattes de bois de leur lit superposé. Ils s’endorment en entendant le souffle régulier de l’autre, se réveillent quand il est question de cauchemars ou autres ronflements. Ils ne se quittent pour ainsi dire jamais parce qu’ils sont l’exemple même de jumeaux fusionnels. Ainsi, personne n’avait jugé bon de les prévenir que les chambres des filles et des garçons seraient séparées, toutes deux à une aile opposée du bâtiment. Loin, très loin de Norah.

Quand les groupes de chambre ont été énoncés, Caelan a doucement tiré la manche de son instructeur pour lui stipuler qu’il avait du faire une erreur parce qu’il n’était pas avec sa soeur, et c’est ainsi qu’il a eu droit à une grande leçon de morale sur le fait de devenir un adulte. Il ne voulait pas devenir un adulte, pourtant. L’enfance lui convenait bien, il avait même droit à avoir des sucettes gratuites à la boulangerie, alors pourquoi grandir ?

Leur sortie au parc national de Great Sandy devait être ponctué d'observations d'oiseaux dans leur habitat naturel, de balades sur la plage et dans la montagne et autre joyeuseries. Les Leckie n'avaient pas prévu que des crises de larmes incontrôlables viendraient ponctuer le tout. Les animateurs essayent de trouver mille et une raison de contrôler le grand frère mais rien n'y fait : il veut absolument dormir avec sa soeur. Et si elle fait un cauchemar, qui viendra la consoler ? Et si elle perd son doudou sous le lit, qui ira le lui chercher ? Et si jamais elle a soif, qui lui allumera la lumière sur son chemin ? Et si jamais elle se réveille avant tout le monde et que personne n'est là pour la rassurer ? Personne ne saurait faire tout ceci aussi bien que Caelan, parce que personne d'autre ne vient de passer une décennie collée à Norah. "Mais on peut dire que je suis une fille ? Moi je peux être une fille si vous voulez, ça me dérange pas." Il aime bien les filles, il les trouve jolies et même si parfois elles crient un peu trop à son goût, ça ne le dérangerait pas d'en être entouré. "Je prendrai pas de rab de frites si je peux dormir avec Norah, c'est promis." Les négociations continuent et il se heurte à un mur, sa main enlacée dans celle de sa cadette, serrant toujours un peu plus fort de peur qu'ils ne l'éloignent d'elle.


When you left me, an angel cried | norah #2 EuphoricRipeCrayfish-max-1mb
Le corsaire de son propre cœur.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Norah Lindley
Norah Lindley
les histoires de fantômes
les histoires de fantômes
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 35 ans (15.09.1984)
SURNOM : Beaucoup l'appellent Nono, ses collègues ont toujours adoré l'appeler par son nom de jeune fille "Leckie".
STATUT : veuve depuis 2016.
MÉTIER : infirmière en service de réanimation. fait régulièrement des remplacements dans d'autres services, histoire d'arrondir les fins de mois.
LOGEMENT : #57, logan city (y vit depuis décembre 2018)
When you left me, an angel cried | norah #2 Vhl0UwF
POSTS : 857 POINTS : 230

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : mère de deux enfants, Julie, née en 2009 et Aidan, né en 2015 + excellente pâtissière + force tranquille, sait gérer les urgences avec sérénité + a un frère jumeau et deux frères aînés + sort à peine du deuil de son mari + adore les histoires de fantômes + franche, n'hésite pas à recadrer (plus ou moins correctement) lorsque c'est nécessaire + plus discrète depuis le décès de son mari
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : anwar #2 + alfie #2 + yasmine #4 + mitchell #2 + tommy + juliana + caelan (fb #1) + jasper + ben + justine (10/10)

When you left me, an angel cried | norah #2 Tumblr_inline_oj8p1yQHPW1tvu499_400
noranwar + uc

When you left me, an angel cried | norah #2 Tumblr_inline_n1ru7e7QZS1sapq8c
I’m your twin. You’re my twin. We stick together through thick & thin. No matter what I do I’m always stuck with you. And if trouble comes our way I know my twin will save the day. Wherever you may be you’re always stuck with me. When you’re feeling sad & blue call my name & I’ll find you. We have a bond that’s tried & true, you and me, me and you, two by two

RPs EN ATTENTE : alfie (au)
PSEUDO : black arrow
AVATAR : rebecca ferguson
CRÉDITS : avatar : black arrow
DC : joanne keynes
INSCRIT LE : 20/02/2019
http://www.30yearsstillyoung.com/t23231-norah-got-a-long-way-to-go http://www.30yearsstillyoung.com/t23260-norah-you-re-everybody-s-angel-in-disguise#941816 http://www.30yearsstillyoung.com/t23341-norah-lindley

When you left me, an angel cried | norah #2 Empty
Message(#) Sujet: Re: When you left me, an angel cried | norah #2 When you left me, an angel cried | norah #2 EmptyJeu 24 Oct 2019 - 19:04


WHEN YOU LEFT ME
an angel cried
La question quant à la sociabilité des derniers Leckie de la famille ne se posait pas vraiment, pas même durant leur plus jeune âge. Ils aimaient jouer avec les enfants de leur âge, mais les jumeaux se devaient de ne jamais être loin de l'autre. Dans le champ de vision, au moins, et s'assurer que quand l'un disait fort leur surnom, l'autre devait répondre. Par on ne sait quelle sorcellerie, l'école de Laidley, les jumeaux avaient toujours été dans la même classe. Leurs parents n'avaient donc pas eu à négocier un échange car ils étaient les premiers à savoir que séparer les jumeaux quand l'envie ne venait pas d'eux-mêmes était inconcevable et très peu recommandé. Cela leur épargnait donc des incidents diplomatiques de la part de Caelan et Norah. Cette dernière appréciait déjà son indépendance, du haut des ses dix ans. Son frère se devait toujours d'être dans les parages, et il le serait toujours de toute façon car lui s'était très vite vu confier le rôle de veilleur sur l'unique figure féminine de la fratrie. Durant le trajet en bus, elle avait glissé sa main sous le bras de Caelan, qui lui était concentré à regarder la vaste étendue d'eau qui s'étendait le long de la route que le bus traversait. Il avait toujours aimé l'océan, Caelan. Enfin, Norah aussi, mais certainement pas autant que son frère. C'était différent. Déjà peu bavarde à son jeune âge, elle se contentait de le regarder avec une tendresse enfantine. C'était son frère, après tout. Le meilleur. Ils avaient beau être jumeaux, physiquement, peu de traits laissaient deviner qu'ils avaient partagé le ventre de leur maman ensemble en même temps. Lui était roux, tant que Norah était déjà brune. Lui avait une silhouette plus élancée et les hormones de la pré-adolescence commençant à faire leur boulot, il dépassait déjà sa soeur de plusieurs centimètre. Même sur le plan caractériel, ils différaient totalement. En revanche, ils partageaient la même paire d'yeux bleus, le même éclat. Leur complicité était inégalable. Si bien qu'ils tombaient de particulièrement haut lorsqu'ils réalisaient qu'ils n'allaient pas pouvoir dormir dans la même chambre. Caelan avait été le premier à manifester son mécontentement. Il prenait son rôle de grand frère très au sérieux, bien qu'il avait toujours reconnu que sa petite soeur disposait de suffisamment d'indépendance et d'autonomie pour se débrouiller seule. Mais jamais sans lui. Les parents Leckie n'ayant guère prévu d'agrandir leur famille avec des jumeaux, ces derniers avaient toujours partagé leur chambre et même si la féminité de Norah et la masculinité de son frangin pouvaient faire parfois des étincelles, le mélange s'accordait étrangement bien. Il n'était pas inhabituel de voir la fillette jouer avec la voiture téléguidée de son frère, d'ailleurs. Elle, elle avait la gorge serrée malgré tout. Là, elle n'était pas prête de ne pas dormir sans son frère. Leurs parents ne pouvaient pas vraiment le leur proposer, vue la taille de la maison. Elle n'était pas non plus minuscule, mais il était impossible d'envisager l'ajout d'une chambre quelque part. Norah s'entendait bien avec les filles, quoi que parfois elle les trouvait sacrément chochotte sur certaines choses. Comme leur phobie des araignées. OK, elles sont parfois un peu plus grosses (surtout en Australie), mais ce n'était pas la peine d'en faire tout un foin. Certaines de leurs attitudes blasaient Norah plus qu'autre chose, parfois même au point de lever les yeux au ciel. "Ou si les filles ont vraiment trop peur des garçons, moi je peux toujours aller dormir avec lui." avait-elle rétorquer avec des sourcils haussés tant cela lui semblait évident. Les filles, elles arrivaient dans cet âge où "booh freaking hoo", les garçons, olala. Ca aussi, ça blasait Norah. Pas qu'elle manquait des féminité, mais vous ne la verrez jamais traîner avec un haut rose à paillettes ou dégainer un stylo avec des plumes et des strass accrochés de partout. La gorge serrée, elle se mêlait aux négociations dans l'espoir de faire céder les accompagnants de la sortie, d'une façon ou d'une autre. Alors qu'un autre moniteur s'approchait d'eux et discutait à voix basse afin de trouver un compromis pour les jumeaux qui n'allaient pas lâcher prise. Ils étaient têtus et déterminés, les deux là.  A son tour, Norah venait lui chuchoter. "T'en fais pas, on va trouver un truc." lui assura-t-elle avec un regard assuré, bien que ses yeux brillants laissaient tout juste devinés qu'elle avait peur que les moniteurs prennent la mauvaise décision. Elle serrait un peu plus sa main. "On aurait du amener une tente." Comme ça le débat n'aurait même pas eu lieu. Caelan aurait sûrement choisi de le planter à la plage pour qu'il puisse entendre le bruit des vagues. Ca n'aurait pas dérangé Norah. "Et même s'ils sont pas d'accord, je te donne mon rab de frites à moi." lui assura-t-elle. Non pas qu'elle n'aimait pas les frites, loin de là. Mais Caelan les aimait un peu plus qu'elle, et puis, c'était son jumeau. Alors il devait en avoir un peu plus. Normal, quoi. "Ou sinon..." dit-elle encore plus bas, afin d'être sûre qu'il soit le seul à entendre l'idée qu'elle venait tout juste d'avoir. "Toi et moi, on essaie de faire en sorte d'avoir un lit de libre à côté du nôtre. Peut-être qu'il y en aura un trop, qui sait. Et on attend que tout le monde dort avant de venir." Bien que Norah était plutôt du genre à être particulièrement sage en classe, elle prendrait presque pour une attaque personnelle le fait que l'on ne veuille pas la laisser avec son frère comme elle le voulait. Et dans ces cas-là, elle n'hésitait à faire preuve de ruse pour arriver à ses fins. Faut pas déconner non plus. "Qu'est-ce que vous mijotez tous les deux ?" demandait l'institutrice. "Je lui ai juste que je lui donnerai mon rab de frites à moi si jamais il y a pas droit." Est-ce que Norah mentait par omission ? La réponse était oui. "Si vous continuez à insister comme ça, nous devrons appeler vos parents." dit-elle sur un ton qui s'approchait un peu de la menace. Comme si ça faisait peur à Norah. Elle adorait ses parents, là n'était pas le problème, mais elle savait qu'ils s'attendaient à un appel du genre de la part des moniteurs présent, mieux vaut que ce soit fait au plus tôt. Norah restait greffée au bras de son jumeau. "Ils vous diront qu'on n'a jamais dormi séparément." répondait Norah tout naturellement. Peut-être quand l'adolescence pointera véritablement le bout de son nez, ils chercheront à être un peu plus seuls, à avoir un peu d'intimité. Mais ce n'était pas encore le cas, et les moniteurs n'auraient certainement pas le choix de faire avec dans tous les cas.


Revenir en haut Aller en bas
Caelan Leckie
Caelan Leckie
la douceur de l'écume
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 35 ans (15/09/1984)
SURNOM : Watermelon. Même aujourd'hui ce surnom n'a pas vraiment de sens à ses yeux.
STATUT : Incapable de tourner la page même après avoir signé les papiers du divorce. Toujours marié au yeux du reste du monde et selon sa bague à l'annulaire.
MÉTIER : Océanologue. Dresseur à ses heures perdues mais son Labrador de six ans ne l'écoute toujours pas.
LOGEMENT : Une villa au #507 Bayside, jamais bien loin de l'eau.
I wish i was the monster you think I am
POSTS : 208 POINTS : 80

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : pro du small talk + prêt à tout pour sa soeur + maladroit et étourdi + possède un cheval et un bateau + n'écoute jamais de musique + vit désormais pour son travail
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : (07) : anwarezrajasper + quinnmurphymartinariane #2norah #2

When you left me, an angel cried | norah #2 Tumblr_pk9t9qLJEf1qg946so1_500
Twins are two bodies that dance to each other’s joy. Two minds that drown in each other’s despair. Two spirits that fly with each other’s love. Twins are two separate beings conjoined at the heart.

RPs EN ATTENTE : archibald ✵ matthias
RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens
PSEUDO : Kaelice
AVATAR : Eddie Redmayne
CRÉDITS : dandelion (avatar) + jozef (la baleine ... le dessin hein pas jozef)
DC : Charlie, Auden & Lily
INSCRIT LE : 01/08/2019
http://www.30yearsstillyoung.com/t25494-billow-and-breeze-islands-and-seas-caelan http://www.30yearsstillyoung.com/t26251-charlie-auden-caelan-fiche-commune http://www.30yearsstillyoung.com/t26393-caelan-leckie

When you left me, an angel cried | norah #2 Empty
Message(#) Sujet: Re: When you left me, an angel cried | norah #2 When you left me, an angel cried | norah #2 EmptyLun 28 Oct 2019 - 17:07


Sa soeur se mêle rapidement aux négociations et il sent un souffle nouveau en lui, une dose d’espoir qu’il n’attendait pas. Ils sont deux. Ils sont tous les deux, les deux jumeaux, Caelan et Norah. Plus rien de mal ne peut se passer, maintenant, surtout pas avec les arguments de sa soeur, surtout pas alors qu’il resserre encore plus ses doigts contre les siens. Qu’il aille dormir avec les filles ou elle chez les garçons, peu importe. Si elle vient avec lui, le grand frère veillera seulement à ce que personne ne s’approche trop près d’elle tant pour protéger sa soeur que ces garçons qui ne savent décidément pas dans quelle aventure ils s’embarquent. Des deux, Norah a toujours été la plus forte et elle le sera toujours, mais le roux persiste à croire qu’elle a besoin de lui pour avancer dans la vie et c’est un rôle qu’il prendra au sérieux toute sa vie durant, peu importe ce qu’il se passe entre eux. ”Papa et maman nous ont donné des sous, on peut toujours acheter une tente non ?” Il tâte sa poche dans laquelle il a déposé les quelques pièces offertes par ses parents, bien trop peur pour qu’il puisse acheter quoi que ce soit d’utile mais assez pour le rendre heureux et lui laisser acheter la plus belle carte postale qu’il trouvera. Même à eux, il n’y a définitivement pas assez pour une tente. Comme si les adultes allaient les laisser dormir ensemble et céder à leur caprice pourtant bien fondé.
Finalement il se retrouve à préparer un plan pour échapper à la vigilance des adultes et pour contourner les règles. Il ne fait jamais ce genre de choses, d’habitude. Il veille bien à toujours arriver à l’heure, à toujours bien ranger ses cahiers pour ne jamais les froisser, à coller les mots pour les parents dans le carnet de liaison et les faire signer chaque soir. Il veille toujours à traverser sur les passages piétons, laisser s’asseoir les personnes âgées dans le bus. Le roux est un exemple de respect de la loi et des règles de savoir-vivre ; pourtant quand il s’agit de sa soeur il devient soudainement prêt des pires folies. Et essayer de se jouer des adultes, à ses yeux, cela ressemble réellement à la pire folie possible. Il existe réellement quelque chose de pire dans ce monde ? Sûrement pas ! Ses yeux rivés vers le sol évitent soigneusement le regard des grandes personnes et une fois le plan de la brune énoncé, il hoche lentement la tête. Même s’il n’y a pas de lit libre à côté de l’un d’eux, ils pourront toujours dormir ensemble. Ils ne prennent pas tant de place que ça, après tout, et ce sera bien plus discret. Lorsqu’ils viendront faire leur tournée, celui qui se sera faufilé dans la chambre de l’autre n’aura qu’à se cacher sous la couette. "Si vous continuez à insister comme ça, nous devrons appeler vos parents." Le pied du jeune garçon râpe le sol de son talon, il se met à bougonner pour lui même. ”Eux au moins ils nous auraient laissé dormir ensemble.” Parce qu’eux au moins savent d’avance que les jumeaux deviendront invivables s’ils n’obtiennent pas ce qu’ils veulent, et les enfants débordent toujours d’imagination pour le meilleur et pour le pire. Surtout pour le pire, dans ce cas là. Norah se mêle au jeu, rajoute quelque peu d’insolence à la situation et cela n’arrangera sûrement pas leur problème. Les mains encore plus liées, ce ne sont pas des adultes barbants qui pourraient les séparer.

"On va aller manger, on réglera ce problème plus tard." L’adulte a les sourcils froncés et il devient un ennemi parmi d’autres aux yeux des jumeaux. Il devient un antagoniste qui ne cherche qu’à les séparer et c’est le pire chose à faire. Caelan est le premier à quitter le champs de bataille, plus que mal à l’aise à cause de la situation. Il n’aime pas remettre en cause l’autorité des grands, ni même aucune autorité tout court. Il ne remet jamais rien au cause généralement, mais quand il est question de sa petite soeur il ne faut pas se fier à son apparence angélique. ”Viens Nord, on appellera maman plus tard.” Parce que maman c’est la plus forte, c’est toujours elle qui gagne les disputes contre papa et elle qui a le dernier. S’il y a bien une seule personne sur Terre qui pourrait faire changer d’avis ces adultes ennuyeux et ennuyants, c’est leur maman.
Ils finissent par s’asseoir en bout de table, l’un face à l’autre, une salade peu appétissante dans leur assiette. ”Si on arrive pas à mettre notre plan à exécution je te donnerai mon doudou, d’accord ? Comme ça je serai toujours avec toi. Et le matin dès qu’on nous réveille je viendrai te voir.” Il ferrait tout pour sa soeur, même se séparer de son inséparable doudou. Il sera bien protégé, avec elle, et il la protégera beaucoup aussi.


When you left me, an angel cried | norah #2 EuphoricRipeCrayfish-max-1mb
Le corsaire de son propre cœur.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

When you left me, an angel cried | norah #2 Empty
Message(#) Sujet: Re: When you left me, an angel cried | norah #2 When you left me, an angel cried | norah #2 Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

When you left me, an angel cried | norah #2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: hors du temps
-