AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 C'est dans le noir que les âmes se confient [Ezra&Calie] 2008

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Calie Mahoney
Calie Mahoney
la crocodile dundee
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Trente-sept années.
SURNOM : Calie pour les intimes.
STATUT : Célibataire difficilement approchable. Elle possède un cœur d'or mais ne l'offre pas au premier candidat.
MÉTIER : Biologiste: elle récolte le venin des serpents venimeux dans un refuge animalier. Il lui arrive quelques fois de présenter les espèces les moins dangereuses à des groupes de touristes.
C'est dans le noir que les âmes se confient [Ezra&Calie] 2008 Source
POSTS : 304 POINTS : 200

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Calie est une femme motivée et passionnée qui pourrait intimider les plus gênés. • On peut souvent la surprendre à observer le ciel car elle rêve de plonger dans les nuages à nouveau. • Ancienne pilote de ligne, elle travaille maintenant dans une réserve animale. • Elle n'a qu'un seul oeil fonctionnel : le second est en verre et elle ne le retire que lorsqu'elle est seule chez elle. Justement, elle déteste lorsque quelqu'un se place à sa droite car elle ne peut pas bien le voir. • Dans son salon, on peut trouver un terrarium qui abrite un large serpent blanc : il s'appelle Nouille.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Deborah - Jasper [fb] - Alfie [fb] - Marius - Quinn - Ezra
RPs EN ATTENTE : Edelweiss [chirurgie]
RPs TERMINÉS : Caelan [fb] - Caelan 2 [fb]
AVATAR : Evangeline Lilly
DC : Jo le raton.
INSCRIT LE : 01/09/2019
http://www.30yearsstillyoung.com/t26124-snakes-on-the-plane-o-calie http://www.30yearsstillyoung.com/t26178-danse-avec-le-cobra-o-calie http://www.30yearsstillyoung.com/t26188-calie-mahoney

C'est dans le noir que les âmes se confient [Ezra&Calie] 2008 Empty
Message(#) Sujet: C'est dans le noir que les âmes se confient [Ezra&Calie] 2008 C'est dans le noir que les âmes se confient [Ezra&Calie] 2008 EmptyMer 6 Nov - 1:17




C'est dans le noir que les âmes se confient
Ezra & Calie

Il fait frais dans la salle d’attente où discutent amies et nouvelles connaissances. L’endroit a été décoré par les mains d’amateurs : des cœurs en papier et des lèvres pulpeuses découpées dans toutes sortes de cartons enjolivent les murs beiges. Calie se tient bien droite, les mains posées sur ses genoux et la tête tournée vers un petit groupe qui semble familier avec l’événement. Le regard de la jeune femme se pose sur la montre argentée qui orne son poignet. Elle lit rapidement la position des aiguilles et termine ses calculs au moment où une voix féminine s’élève dans la pièce, appelant son prénom. Elle redresse vivement la tête, nerveuse comme un petit oiseau au milieu d’une rivière où s’entassent crocodiles et hippopotames. « Oui, je suis là ! » Elle se lève, perchée sur ses longues jambes couvertes d’un jean moulant et salue l’organisatrice de l’événement d’un signe de la main timide. Cette dernière lui fait signe de s’approcher d’elle et c’est devant une dizaine d’autres femmes qu’elle fait claquer ses talons sur le carrelage – des talons qu’elle regrette immensément. Ils la font souffrir et, de toute façon, le garçon qu’elle rencontrera ce soir ne pourra même pas voir son accoutrement. C’est le concept de la soirée : un véritable blind date. Pas une seule lumière pour éclairer deux visages et deux assiettes. Les deux candidats ne pourront pas juger l’apparence de l’autre, et c’est exactement la raison pour laquelle Calie a décidé de tenter le coup. Même si l’accident a eu lieu il y a de cela deux mois, elle n’arrive toujours pas à afficher fièrement son seul et unique œil. Elle déteste ces regards qu’on lui jette et ces interrogations dans les mots de quiconque ose lui demander ce qu’il s’est passé pour qu’elle perde l’un de ses biens les plus précieux. La plaie ne s’est pas encore cicatrisée totalement – et là n’est pas question de la coupure à son arcade sourcilière qu’elle enduit de crème tous les jours en attendant patiemment qu’il ne reste plus qu’une ligne blanche de beau renouvelée. La plaie la plus saillante est celle qui a déchiré son cœur lorsqu’elle a vu pour la dernière fois la silhouette de Caelan disparaître derrière la porte. La foutue porte. Celle qu’il avait fait réparer avant que Calie ne revienne de son séjour à l’hôpital. « Vous êtes prête ? » C’est ce que l’inconnue devant elle demande après avoir vérifié quelques mots sur sa petite montagne de paperasses. L’ancienne pilote à la carrière brisée ne sait pas avec quel genre de garçon elle sera jumelée pour le dîner mais elle sait qu’il a été choisi pour correspondre à sa tranche d’âge, et c’est tout. « Oui ! » Non, elle n’est pas prête. Elle pense avoir besoin d’un homme dans sa vie, d’un corps à serrer lorsque ses tripes lui brûlent. Ce qu’elle ignore, c’est qu’elle a seulement l’impression d’être seule et que c’est la douleur de la peine d’amour qui l’empêche encore de se lever souriante le matin. Elle a toujours été indépendante, la jeune femme. Elle devait réellement aimer Caelan pour penser qu’elle doit absolument trouver l’âme-sœur le plus rapidement possible, comme si elle était chronométrée par quelque chose plus fort qu’elle. Elle est perdue, Calie. Elle trébuche dans les racines au milieu d’une forêt aux arbres si touffus qu’elle ne peut voir les étoiles, celles qui la guideraient jusqu’à chez-elle. Là où elle se sent bien. Elle veut être heureuse, c’est tout. Mais elle a oublié ce qui plante en elle des graines de bonheur.

Elle franchit quelques pas en direction d’une porte qui la sépare du restaurant plongé dans le noir. On lui dicte des instructions qu’elle n’écoute que d’une seule oreille, bien trop concentrée à ravaler la nervosité qui fait bouillir le fond de sa gorge. Elle hoche légèrement la tête et s’accroche aux épaules de l’organisatrice, comme demandé, et elle la laisse la guider vers la pièce qui ne se fait caresser par aucune lumière. Un pas après l’autre, elle s’approche de plus en plus de la table où on l’installe finalement et elle se met machinalement à tâter les lieux autour d’elle, aveugle, perdue. Un rire nerveux s’échappe de ses lèvres et elle sursaute en trempant son doigt dans un verre qui semble contenir de l’eau (ou un autre liquide, elle espère que ce n’est pas du jus de raison parce qu’elle n’a pas envie de bousiller son chemisier). « Bonsoir ? » Qu’elle tente, consciente qu’elle n’est pas seule à la table. Sa main se balade jusqu’à une assiette qui ne semble pas être la sienne et elle s’excuse immédiatement en rigolant timidement : « Pardon, je pense que je viens de mettre ma main dans ton plat. » Perdre un seul œil ou perdre la vision, c’est différent. Si elle s’est habituée au premier cas, elle ne pense pas que son cerveau s’ajustera complètement à la noirceur totale.        

 
code by bat'phanie




Suddenly, all lights go out.

But, somewhere in the dark, there was a little soul ready to burst out.

C'est dans le noir que les âmes se confient [Ezra&Calie] 2008 I44l
Revenir en haut Aller en bas
 

C'est dans le noir que les âmes se confient [Ezra&Calie] 2008

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: hors du temps
-