AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
30Y est ta maison depuis plus de 3 mois ?
Alors aide les nouveaux à se faire une place dans la famille !
Deviens parrain ou fais partie d'un groupe d'intégration.

Partagez | 
 

 there is always a good way to forget. (elio et svetlana)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage

le mélomane abandonné

ÂGE : 29ans (01/08/1987)
SURNOM : Eli
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Interprète en langue des signes et barman dans un club qui lui laisse l’occasion de monter sur scène pour jouer ses créations.
LOGEMENT : Pine Rivers avec Kaecy et les jumeaux

POSTS : 2861 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Passionné de musique, il joue de sept instruments différents ≈ Sa sœur est décédée il y a un deux ans et il a hérité de la garde de ces deux neveux Dani et Scott qui ont 5ans ≈ Il a commencé à apprend la langue des signes quand il avait 8ans et a fini par en faire son métier ≈ il nourrit ses neveux aux cornflakes ≈ Il est passionné par toute sort d’art que ce soit, musique, dessin, danse, écriture…≈ Il a reçu un héritage conséquent à la mort de sa grand mère il y a 9 ans mais a presque tout lapidé en voyage ≈ Il n’a jamais connu sa mère et a été élevé par sa belle-mère.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Heilio #7Svetlana #2Kaecy #3Harrington Gang ▽...


PSEUDO : Mel
AVATAR : Ryan Guzman
CRÉDITS : (c) avatar liloo_59, signature blasphemy
DC : James (b), Yasmine & Gauthier ♥
INSCRIT LE : 15/05/2015

MessageSujet: Re: there is always a good way to forget. (elio et svetlana)   Mar 6 Sep - 1:39


   
On ferme les yeux


Svetlana était sans conteste la femme la plus sensuelle que je n’ai jamais rencontré. Tout en elle respirait cette indécence si érotique. Il suffisait de la regarder parler, marcher, se pencher un peu pour faire tourner la tête des hommes. Elle connaissait exactement son pouvoir d’attraction et elle en usait à la perfection. Pour ma part j’étais totalement ensorcelé par ses capacités de séductrice. Quand elle apparaissait dans mon champs de vision je ne voyais plus qu’elle, les autres femmes dans la pièce devenant bien pâles à la comparaison. Désireux de lui donner du plaisir j’avais laissé glisser ma main entre ses cuisses, caressant son intimité tout en restant très sobre. Volontairement je voulais la faire patienter, voir dans ses yeux qu’elle ne pouvait plus attendre pour que mes mains la touche vraiment et lui procure cette jouissance qui était la clef de nos échanges. Ca n’avait pas tardé à venir d’ailleurs, et je reconnaissais bien là ce petit côté impatient qui la caractérisait – et qui expliquait plusieurs de nos aventures à peine cachées aux yeux des passants. Sa main était venue me guider vers son plaisir, plus pressente que la mienne. « La patience n'a jamais été mon... » Elle n’avait pas eu a finir sa phrase que j’avais fait glisser mes doigts vers sa zone érogène. Satisfait d’entendre son gémissement de plaisir j’avais poursuivi mes caresses variant parfois la pression pour ne pas lui laisser la plaisir de venir trop vite, je me délectais de son corps à moitié dénudé et parfois traversé par un frisson de plaisir. Puis alors que je continuais Svetlana était venue se saisir de ma main suçant mes doigts d’une façon plus qu’explicite qui n’avait fait que de faire monter un peu plus mon excitation alors qu’elle posait ma main sur ses seins. « Touche-moi. » Redondant à ses supplications, mes mains étaient venues attraper ses seins puis parcourir son corps de manière plus qu’entendue, mes baisers couvrant son cou, remontant le long de sa nuque jusqu’à son oreille que je venais mordiller habilement. Les ondulations de Svetlana contre mon érection m’obligeaient à retenir quelques grognements de plaisir jusqu’à ce que sa main s’approche subtilement de mon entre jambe. Je n’avais pas eu besoin de réclamer pour que sa main se saisisse de ma virilité, commençant à exécuter des vas et viens délicieux. « Continue… » C’était tellement bon, tellement excitant aussi, je voulais qu’elle accélère la cadence, mon corps réclamant plus – plus vite – plus fort. « Tu me veux toujours ? » Au dessus d’elle j’avais émis un léger « Mhhh.. » De plaisir qui avait été ma seule réponse alors que se débarrassant de son string elle avait induit un premier contact entre nos sexes. J’avais senti son intimité brulante et mouillée et l’envie de la pénétrer sans plus attendre m’avait brûlé les entrailles. « Dis-le, Elio. Je veux te l'entendre dire à nouveau.» Attrapant la main de la jeune femme pour l’enlever de mon intimité j’étais venu la plaquer contre le lit au dessus de sa tête et fait de même avec son autre main. Dans cette position elle semblait d’un coup totalement à ma merci. Je la bloquais de mon corps puissant entre ses jambes, mon érection décrivant des vas et viens contre son sexe, assez puissant pour aller stimuler son clitoris que je pouvais sentir gonfler contre mon propre objet de désir. « Je te veux Svetlana, je veux t’entendre gémir comme jamais… Je veux que tu me supplie d’arrêter tellement c’est bon. Gémis pour moi. » Puis sans plus attendre je m’étais introduit en elle, avec puissance, m’enfonçant jusqu’au plus loin de son anatomie. J’avais entrepris des vas et viens lents et profonds, me glissant au plus proche de son anatomie entre ses jambes relevées qui ne demandaient que ça. Je n’avais pas lâché ses mains, continuant à avoir le plein pouvoir sur la situation. Me penchant sur elle j’étais venu emprisonner ses lèvres dans un baiser  torride avant de mordre sa lèvre inférieure, mon souffle roque contre sa bouche. Puis mes baisers descendant dans son cou mes coups de reins s’étaient fait plus rapides jusqu’à ce que sans prévenir je me retire d’elle, la laissant sur sa faim volontairement. « Tu en veux plus ? » Je voulais qu’elle le dise à son tour. Entendre son désir encore plus fort et plus vivant. Mes  baisers avaient alors glissé le long de son cou continuant leur progression et m’arrêtant un instant su ses seins encore emprisonnés, j’avais glissé ma main sous son dos pour la défaire de son soutien gorge alors que mes dents venaient titiller son téton. Puis continuant ma descente jusqu’à son entre jambes j’avais posé des baisers fiévreux à l’intérieur de ses cuisses, laissant ma langue courir sur sa peau pour lui annoncer les prémices de ce qui l’attendait. Lentement je m’étais dirigé vers son intimité, ma langue venant à la découvert de cette zone des plus érogène je m’étais amusé un peu avec ses lèvres et fait glisser un doigt en elle puis deux… Enfin au bout d’un temps que je jugeais satisfaisant ma langue était enfin venue stimuler son clitoris, sentant tout son corps se raidir au contact mouillé de ma langue sur ce dernier.



I Want to burn with you
It's dangerous to fall in love, but I want to burn with you tonight. Hurt me, there's two of us, bristling with desire. The pleasure's pain and fire burn me. So come on, I'll take you on, take you on, I ache for love, ache for us. Why don't you come a little closer ? ~ byendlesslove.

:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t2191-elio-fasten-your-seat-belts-it-s-going-to-be-a-bumpy-night http://www.30yearsstillyoung.com/t2194-elio-you-stop-dating-a-girl-because-she-was-a-pornstar-friendship-over http://www.30yearsstillyoung.com/t2909-elio-harrington

la croqueuse d'hommes

ÂGE : vingt-neuf ans. craint fortement l'arrivée de la trentaine.
SURNOM : l'etna. parce qu'elle est chaude comme la braise.
STATUT : célibataire. en mal de mâle(s).
MÉTIER : actrice et mannequin ayant décidé de mettre sa carrière en berne pour quelques temps. secrétaire au pacific wellness.
LOGEMENT : #15 redcliffe.

POSTS : 253 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : même un saint n'y résisterait pas. svetlana parle couramment russe et anglais ≈ elle ne sait pas si elle a des frères ≈ elle sort beaucoup, et assume complètement ≈ elle a vécu aux états-unis pendant cinq ans ≈ fait de la pole-dance dans les bars et autres boîtes de nuit dès qu'elle a atteint un certain degré d'alcoolémie ≈ elle a posé pour sports illustrated, vogue et playboy.. et d'autres encore ≈ elle sait cacher son jeu ≈ elle n'a vu son père que trois fois dans sa vie... et ça lui a largement suffit ≈ surnommée svet ou svetie par ses amis proches ≈ elle vit en australie depuis huit ans ≈
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : elio (2) + kyeran +
RPs TERMINÉS : esteban + rory + elio + andrew + shawn + alejandro + ashley + martin + zacharias + andrew (2)

AVATAR : irina shayk(hlislamova).
CRÉDITS : hell's angel + tumblr (theirinashayk).
DC : jules jensen et carlisle bishop.
INSCRIT LE : 29/11/2015

MessageSujet: Re: there is always a good way to forget. (elio et svetlana)   Mar 6 Sep - 23:02



 

When you get older, plainer, saner When you remember all the danger we came from Burning like embers, falling, tender Long before the days of no surrender Years ago And well you know Smoke them if you got them 'Cause it's going down All I ever wanted was you I'll never get to heaven 'Cause I don't know how Let's raise a glass or two To all the things I lost on you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

le mélomane abandonné

ÂGE : 29ans (01/08/1987)
SURNOM : Eli
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Interprète en langue des signes et barman dans un club qui lui laisse l’occasion de monter sur scène pour jouer ses créations.
LOGEMENT : Pine Rivers avec Kaecy et les jumeaux

POSTS : 2861 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Passionné de musique, il joue de sept instruments différents ≈ Sa sœur est décédée il y a un deux ans et il a hérité de la garde de ces deux neveux Dani et Scott qui ont 5ans ≈ Il a commencé à apprend la langue des signes quand il avait 8ans et a fini par en faire son métier ≈ il nourrit ses neveux aux cornflakes ≈ Il est passionné par toute sort d’art que ce soit, musique, dessin, danse, écriture…≈ Il a reçu un héritage conséquent à la mort de sa grand mère il y a 9 ans mais a presque tout lapidé en voyage ≈ Il n’a jamais connu sa mère et a été élevé par sa belle-mère.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Heilio #7Svetlana #2Kaecy #3Harrington Gang ▽...


PSEUDO : Mel
AVATAR : Ryan Guzman
CRÉDITS : (c) avatar liloo_59, signature blasphemy
DC : James (b), Yasmine & Gauthier ♥
INSCRIT LE : 15/05/2015

MessageSujet: Re: there is always a good way to forget. (elio et svetlana)   Jeu 8 Sep - 18:03


   
On ferme les yeux


La frustration de Svetlana quand je l’avais quitté avait suffi à faire mon bonheur, j’aimais la voir dans cet état de demande, sentir qu’il n’y avait que moi pour la combler. « Pas toi ? » M’avait elle répondu alors que je lui demandais si elle voulait plus. Levant un sourcil je m’étais penché un peu sur elle, la pression qu’elle exerçait avec ses jambes me priant de revenir en elle. « Ce n’était pas ma question ! »  Je voulais entendre son désir plus que tout et pour se faire j’avais entrepris une descente des mes baisers le long de son corps jusqu’à son entre jambes qui semblait n’attendre que moi. Ma langue avait rapidement pris le relais, jouant de ses zones les plus sensibles, chacun de ses gémissement m’encourageant à continuer sur cette lancée.  « Elio... » Chaque fois que mon nom sortait de ses lèvres ça me rendait fou et elle le savait très bien. Cette simple demande dans le son de sa voix pouvait suffire à m’exciter sans même qu’elle me touche. J’en avais déjà eu plus d’une fois la preuve. Et alors que je pensais mon excitation à son maximum elle arrivait toujours à me prouver qu’il était possible de la désirer encore plus. Elle avait répété mon nom plusieurs fois me guidant dans ma quête de son plaisir, ma langue suivant ses intonations jusqu’à l’entendre arriver en fin de course. Sous ma langue j’avais senti les contractions de son intimité m’indiquant que j’avais réussi mon coup et ses gémissements de plaisir n’avaient été que la cerise sur le gâteau. Pas peu fier de moi j’étais remonté le long de son corps, m’appuyant sur elle pour venir retrouver ses lèvres. Son souffle court, et les mouvements de son corps dénudé ne faisant que rajouter un peu plus en moi ce désir de la pénétrer à nouveau. « C'était parfait. » Toujours agréable de se l’entendre dire. Mais main caressait son corps avide de plus maintenant qu’elle avait eu son premier orgasme. « Mais tu avais raison à propos d'un point. J'en veux plus. » Et je reconnaissais bien la jeune Russe dans ses propos. « C’est tant mieux, parce que je suis loin d’en avoir fini avec toi. » Nous avions encore toute la nuit devant nous. « Toujours plus. » Ses mains se glissant sur mes fesses elle avait donné le nouveau top départ. Embrassant ses lèvres avec passion j’avais glissé une de mes mains dans son dos et rapidement j’étais revenu m’introduire en elle avec lenteur, laissant le temps à son intimité de s’y faire. Après quelques vas et viens dans cette position j’avais utiliser ma main encore glissée sous elle pour le relever un peu. M’asseyant sur le lit, Svetlana était venue se positionner au dessus de moi, ses jambes pliées m’offraient une pénétration profonde alors qu’elle ondulait ses hanche sur ma virilité. Ni elle ni moi n’avions de pitié pour ses voisins ou quiconque pourrait nous entendre, nous laissions notre plaisir se faire entendre sans aucune gêne. Mes mains étaient venues se poser sur ses hanches pour l’accompagner dans ses mouvements alors que je l’embrassais en saccadé au rythme de ses vas et viens. Parfois une de mes mains remontait le long de son dos caressant ce dernier ou renforçant la pression de son corps contre le mien. Finalement je m’étais décalé un peu pour pouvoir m’allonger sur le lit, Svetlana toujours au dessus de moi - je pouvais dans cette position jouir d’une vue absolument parfait sur ses seins qui avaient de quoi rendre jaloux. Je la laissais prendre le dessus et moduler mon plaisir à souhait. « Mhhh… Svetlana. » J’émettais aussi quelques grognements de plaisir lorsqu’elle accentuait un peu plus la pression.



I Want to burn with you
It's dangerous to fall in love, but I want to burn with you tonight. Hurt me, there's two of us, bristling with desire. The pleasure's pain and fire burn me. So come on, I'll take you on, take you on, I ache for love, ache for us. Why don't you come a little closer ? ~ byendlesslove.

:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t2191-elio-fasten-your-seat-belts-it-s-going-to-be-a-bumpy-night http://www.30yearsstillyoung.com/t2194-elio-you-stop-dating-a-girl-because-she-was-a-pornstar-friendship-over http://www.30yearsstillyoung.com/t2909-elio-harrington

la croqueuse d'hommes

ÂGE : vingt-neuf ans. craint fortement l'arrivée de la trentaine.
SURNOM : l'etna. parce qu'elle est chaude comme la braise.
STATUT : célibataire. en mal de mâle(s).
MÉTIER : actrice et mannequin ayant décidé de mettre sa carrière en berne pour quelques temps. secrétaire au pacific wellness.
LOGEMENT : #15 redcliffe.

POSTS : 253 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : même un saint n'y résisterait pas. svetlana parle couramment russe et anglais ≈ elle ne sait pas si elle a des frères ≈ elle sort beaucoup, et assume complètement ≈ elle a vécu aux états-unis pendant cinq ans ≈ fait de la pole-dance dans les bars et autres boîtes de nuit dès qu'elle a atteint un certain degré d'alcoolémie ≈ elle a posé pour sports illustrated, vogue et playboy.. et d'autres encore ≈ elle sait cacher son jeu ≈ elle n'a vu son père que trois fois dans sa vie... et ça lui a largement suffit ≈ surnommée svet ou svetie par ses amis proches ≈ elle vit en australie depuis huit ans ≈
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : elio (2) + kyeran +
RPs TERMINÉS : esteban + rory + elio + andrew + shawn + alejandro + ashley + martin + zacharias + andrew (2)

AVATAR : irina shayk(hlislamova).
CRÉDITS : hell's angel + tumblr (theirinashayk).
DC : jules jensen et carlisle bishop.
INSCRIT LE : 29/11/2015

MessageSujet: Re: there is always a good way to forget. (elio et svetlana)   Ven 9 Sep - 0:51



 

When you get older, plainer, saner When you remember all the danger we came from Burning like embers, falling, tender Long before the days of no surrender Years ago And well you know Smoke them if you got them 'Cause it's going down All I ever wanted was you I'll never get to heaven 'Cause I don't know how Let's raise a glass or two To all the things I lost on you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

le mélomane abandonné

ÂGE : 29ans (01/08/1987)
SURNOM : Eli
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Interprète en langue des signes et barman dans un club qui lui laisse l’occasion de monter sur scène pour jouer ses créations.
LOGEMENT : Pine Rivers avec Kaecy et les jumeaux

POSTS : 2861 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Passionné de musique, il joue de sept instruments différents ≈ Sa sœur est décédée il y a un deux ans et il a hérité de la garde de ces deux neveux Dani et Scott qui ont 5ans ≈ Il a commencé à apprend la langue des signes quand il avait 8ans et a fini par en faire son métier ≈ il nourrit ses neveux aux cornflakes ≈ Il est passionné par toute sort d’art que ce soit, musique, dessin, danse, écriture…≈ Il a reçu un héritage conséquent à la mort de sa grand mère il y a 9 ans mais a presque tout lapidé en voyage ≈ Il n’a jamais connu sa mère et a été élevé par sa belle-mère.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Heilio #7Svetlana #2Kaecy #3Harrington Gang ▽...


PSEUDO : Mel
AVATAR : Ryan Guzman
CRÉDITS : (c) avatar liloo_59, signature blasphemy
DC : James (b), Yasmine & Gauthier ♥
INSCRIT LE : 15/05/2015

MessageSujet: Re: there is always a good way to forget. (elio et svetlana)   Ven 9 Sep - 18:14


   
On ferme les yeux


Je avais envie de faire durer ce moment de plénitude où seul comptait le plaisir que nous partagions. Je continuais à profiter des lèvres de mon amante, pressant mon corps au dessus du sien, alors que je lui laissais le temps de se remettre un peu. « Ah oui ? Et tu comptes me faire quoi, au juste ? » Je m’étais contenté pour toute réponse d’un regard taquin, lui laissant comprendre qu’elle allait devoir attendre pour le voir, alors que je venais m’introduire en elle à nouveau. Rapidement j’avais laissé le contrôler de nos mouvements à Svetlana alors qu’elle me chevauchait sensuellement, même si mes mains n’avaient pu s’empêcher de venir accompagner ses mouvements. « T'as toujours été trop gourmand. » Ca m’avait fait sourire, un peu aussi parce qu’elle était bien mal placée pour me faire ce genre de commentaire. « C’est parce que tu es une confiserie tout à fait délicieuse. » Et pour accompagner mes propos j’étais venu mordiller le bout de ses tétons, m’amusant un peu avec ma langue avant de faire remonter mes baisers jusque dans son cou. Me laissant aller sur le lit j’avais pu profiter pleinement de la vu de son corps qui chevauchait le mien, ce qui faisait monter plus encore mon plaisir. Je touchais ses seins descendant à nouveau pour poser mes mains sur ses hanches et accompagner ses mouvements alors que la belle Russe se penchait sur moi - me donnant la promesse d’un baiser qui ne vient jamais. Elle savait exactement comment jouer avec ma frustration et ses mouvements sur moi y étaient eux aussi pour beaucoup. « Je peux faire quelque chose pour toi ? » Avait-elle répondu amusé alors que je gémissais son nom entre deux soupires d’aises. « Oui… ne surtout pas t’arrêter. Tu es parfaite. » Et c’était peu dire, je sentais que l’extase n’allait plus tarder et comme pour appuyer ma pensé la jeune femme c’était relevée pour augmenter la cadence, ses gémissements de plaisir sur mon organe rajoutant encore plus de sensualité à ce moment. Mes mains accompagnaient son mouvement jusqu’à ce que je sente son intimité se contracter sur la mienne. Le resserrement de ses parois sur ma virilité avait fini de m’achever moi aussi, me procurant un orgasme puissant et long alors que je stoppais un peu ses mouvements. Plus lentement elle avait tout de même continué à onduler au dessus de moi comme pour finir en beauté. J’avais mis un instant pour tenter de me remettre de cette jouissance dévastatrice. « Tu n’as décidément rien perdu de tes capacités à me faire monter au 7ème ciel. » Et encore avec elle j’avais parfois l’impression que c’était bien plus haut. Alors qu’elle venait rouler à mes côtés, j’avais plié mon bras pour la rapprocher un peu de moi, mon souffle encore saccadé par l’instant que nous venions de vivre. « T’as changé de lit aussi ? » J’avais le souvenir d’un autre mobilier, mais il faut dire que quand j’étais avec elle, ce n’était de loin pas la première chose que je regardais. « Je suis pas mécontent d’avoir inauguré celui là. » Avais-je ajouté amusé. Je n’étais probablement pas le premier homme à l’accompagner dans ce lit - mais je préférais ne pas penser à ça. Mon côté possessif, quand j’étais avec un femme je continuais à avoir garder cette impression d’être le seul à avoir ce privilège. Même si je n’étais pas assez idiot pour réellement penser que ça soit le cas pour Svetlana.



I Want to burn with you
It's dangerous to fall in love, but I want to burn with you tonight. Hurt me, there's two of us, bristling with desire. The pleasure's pain and fire burn me. So come on, I'll take you on, take you on, I ache for love, ache for us. Why don't you come a little closer ? ~ byendlesslove.

:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t2191-elio-fasten-your-seat-belts-it-s-going-to-be-a-bumpy-night http://www.30yearsstillyoung.com/t2194-elio-you-stop-dating-a-girl-because-she-was-a-pornstar-friendship-over http://www.30yearsstillyoung.com/t2909-elio-harrington

la croqueuse d'hommes

ÂGE : vingt-neuf ans. craint fortement l'arrivée de la trentaine.
SURNOM : l'etna. parce qu'elle est chaude comme la braise.
STATUT : célibataire. en mal de mâle(s).
MÉTIER : actrice et mannequin ayant décidé de mettre sa carrière en berne pour quelques temps. secrétaire au pacific wellness.
LOGEMENT : #15 redcliffe.

POSTS : 253 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : même un saint n'y résisterait pas. svetlana parle couramment russe et anglais ≈ elle ne sait pas si elle a des frères ≈ elle sort beaucoup, et assume complètement ≈ elle a vécu aux états-unis pendant cinq ans ≈ fait de la pole-dance dans les bars et autres boîtes de nuit dès qu'elle a atteint un certain degré d'alcoolémie ≈ elle a posé pour sports illustrated, vogue et playboy.. et d'autres encore ≈ elle sait cacher son jeu ≈ elle n'a vu son père que trois fois dans sa vie... et ça lui a largement suffit ≈ surnommée svet ou svetie par ses amis proches ≈ elle vit en australie depuis huit ans ≈
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : elio (2) + kyeran +
RPs TERMINÉS : esteban + rory + elio + andrew + shawn + alejandro + ashley + martin + zacharias + andrew (2)

AVATAR : irina shayk(hlislamova).
CRÉDITS : hell's angel + tumblr (theirinashayk).
DC : jules jensen et carlisle bishop.
INSCRIT LE : 29/11/2015

MessageSujet: Re: there is always a good way to forget. (elio et svetlana)   Sam 10 Sep - 0:00



 

When you get older, plainer, saner When you remember all the danger we came from Burning like embers, falling, tender Long before the days of no surrender Years ago And well you know Smoke them if you got them 'Cause it's going down All I ever wanted was you I'll never get to heaven 'Cause I don't know how Let's raise a glass or two To all the things I lost on you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

le mélomane abandonné

ÂGE : 29ans (01/08/1987)
SURNOM : Eli
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Interprète en langue des signes et barman dans un club qui lui laisse l’occasion de monter sur scène pour jouer ses créations.
LOGEMENT : Pine Rivers avec Kaecy et les jumeaux

POSTS : 2861 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Passionné de musique, il joue de sept instruments différents ≈ Sa sœur est décédée il y a un deux ans et il a hérité de la garde de ces deux neveux Dani et Scott qui ont 5ans ≈ Il a commencé à apprend la langue des signes quand il avait 8ans et a fini par en faire son métier ≈ il nourrit ses neveux aux cornflakes ≈ Il est passionné par toute sort d’art que ce soit, musique, dessin, danse, écriture…≈ Il a reçu un héritage conséquent à la mort de sa grand mère il y a 9 ans mais a presque tout lapidé en voyage ≈ Il n’a jamais connu sa mère et a été élevé par sa belle-mère.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Heilio #7Svetlana #2Kaecy #3Harrington Gang ▽...


PSEUDO : Mel
AVATAR : Ryan Guzman
CRÉDITS : (c) avatar liloo_59, signature blasphemy
DC : James (b), Yasmine & Gauthier ♥
INSCRIT LE : 15/05/2015

MessageSujet: Re: there is always a good way to forget. (elio et svetlana)   Sam 10 Sep - 16:58


J’avais toujours eu une certaine affection pour ce moment post-sexe. Si pour beaucoup c’était l’occasion de se carapater, j’avais pour ma part souvent le besoin d’un instant un peu tendre et tranquille. J’étais fréquemment peu loquace dans ses moments là mais les mots n’étaient sans doute pas les plus importants. « Je te connais. C'est un avantage. » Il faut dire aussi que Svetlana et moi avions eu plus d’une fois l’occasion d’apprendre à découvrir nos corps mutuels. Contrairement à bien des femmes elle n’avait jamais eu peur de me mener vers son plaisir personnel, guidant mes gestes, ma main, ma langue, me laissant comprendre ce qui pouvait la faire vibrer. Si je ne l’avais jamais avoué clairement la jeune Russe avait sans aucun doute fait de moi un meilleur amant en me familiarisant avec le corps féminin. « Et la réciproque est vraie, d'ailleurs. » Tendrement j’avais déposé un baiser sur ses lèvres avec un sourire encore un peu taquin. « Tu as toujours été très douée pour me faire comprendre ce qui te plaisait ou pas. » Et c’était plus qu’agréable. Pour peu qu’on soit assez intelligent pour ne pas s’offusquer dans son égo masculin. « Bonne observation. A changement d'amant, changement de lit. » J’avais ouvert des yeux un peu étonné avant qu’elle ne vienne déposer un baiser sur ma joue.   « Ne fais pas cette tête là, je plaisante. » J’avais souri en levant un peu les yeux au ciel. « J'ai aussi agrandi mon dressing, fait installer une douche à l'italienne, et changé le canapé dans le salon. » Evidement ces quelques mots avaient fait monter ma curiosité et mon envie qui avait toujours de la peine à s’évacuer en présence de cette magnifique femme. « Toutes ces nouveautés à inaugurer… J’ai bien peur d’être obligé de revenir. » J’étais parti tâter le terrain avec précaution. Il n’était plus question d’une réelle relation entre nous deux, et nous le savions bien, mais à mon sens il aurait été dommage de gâcher une telle alchimie. « Et la cuisine est restée intacte, évidemment. » La simple évocation de cette dernière avait fait remonter des souvenirs plus que plaisant dans mon esprit. « C’est tant mieux… J’ai toujours beaucoup aimé ta cuisine. » Il faut dire qu’elle était parfaitement agencée pour quelques petits extras coquins. « D'ailleurs, en parlant de cuisine... » S’extirpant de mon étreinte elle s’était levée pour aller enfiler son kimono et prendre la direction de la sortie. « Je reviens. » J’étais resté quelques secondes allongé dans le lit avant de finir par me relever à mon tour,  pour retrouver Svetlana dans la cuisine. Me glissant derrière elle j’avais glissé mes mains aventureuses sur son ventre. J’étais encore complètement nu, pas pudique pour un sous je n’avais aucune envie d’enfiler à nouveau mes vêtements, surtout en présence de la belle brune. Collant mon corps nu contre elle j’étais allé déposer des baisers dans son cou. « Qu’est ce que tu as à manger pour moi ? Je suis A-FFA-ME ! » En en disant ses quelques mots j’étais aller mordiller son épaule comme pour bien lui faire comprendre que c’était aussi d’elle dont j’avais faim. Evidement mon corps ne s’était pas encore remis de l’orgasme qu’elle venait de m’arracher, mais ça ne m’empêchait pas de faire glisser une main sur sa cuisse en remontant son kimono pour la dénuder un peu plus à nouveau. « J’ai de la peine à croire que tu n’utilises plus ses magnifiques jambes pour les exhiber dans des défilés. Elles doivent follement manquer au monde de la mode. Comme elles m’ont manqué à moi. » Amusé je caressais ses jambes douces et toniques à la fois, glissant légèrement sur ses fesses. « J’espère que ton nouveau patron sait profiter de sa chance. » Je l’imaginais maintenant en secrétaire avec un petit tailleur mettant ses formes en valeurs et je me sentais tout émoustillé.



I Want to burn with you
It's dangerous to fall in love, but I want to burn with you tonight. Hurt me, there's two of us, bristling with desire. The pleasure's pain and fire burn me. So come on, I'll take you on, take you on, I ache for love, ache for us. Why don't you come a little closer ? ~ byendlesslove.

:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t2191-elio-fasten-your-seat-belts-it-s-going-to-be-a-bumpy-night http://www.30yearsstillyoung.com/t2194-elio-you-stop-dating-a-girl-because-she-was-a-pornstar-friendship-over http://www.30yearsstillyoung.com/t2909-elio-harrington

la croqueuse d'hommes

ÂGE : vingt-neuf ans. craint fortement l'arrivée de la trentaine.
SURNOM : l'etna. parce qu'elle est chaude comme la braise.
STATUT : célibataire. en mal de mâle(s).
MÉTIER : actrice et mannequin ayant décidé de mettre sa carrière en berne pour quelques temps. secrétaire au pacific wellness.
LOGEMENT : #15 redcliffe.

POSTS : 253 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : même un saint n'y résisterait pas. svetlana parle couramment russe et anglais ≈ elle ne sait pas si elle a des frères ≈ elle sort beaucoup, et assume complètement ≈ elle a vécu aux états-unis pendant cinq ans ≈ fait de la pole-dance dans les bars et autres boîtes de nuit dès qu'elle a atteint un certain degré d'alcoolémie ≈ elle a posé pour sports illustrated, vogue et playboy.. et d'autres encore ≈ elle sait cacher son jeu ≈ elle n'a vu son père que trois fois dans sa vie... et ça lui a largement suffit ≈ surnommée svet ou svetie par ses amis proches ≈ elle vit en australie depuis huit ans ≈
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : elio (2) + kyeran +
RPs TERMINÉS : esteban + rory + elio + andrew + shawn + alejandro + ashley + martin + zacharias + andrew (2)

AVATAR : irina shayk(hlislamova).
CRÉDITS : hell's angel + tumblr (theirinashayk).
DC : jules jensen et carlisle bishop.
INSCRIT LE : 29/11/2015

MessageSujet: Re: there is always a good way to forget. (elio et svetlana)   Dim 11 Sep - 23:52

« Je n'ai pas changé de numéro de portable. Tu peux m'appeler. » Déclara-t-elle, répondant favorablement au sous-entendu d'Elio. Bien sûr qu'il pouvait revenir quand il voulait – surtout s'il était déterminé à la faire grimper aux rideaux. « Et si jamais tu mets trop de temps à venir, je passerai au bar un soir où tu seras de service. » Pour le torturer toute la soirée, assise au bar avec un décolleté pigeonnant, un flirt avec un inconnu lambda, ou une danse langoureuse en le fixant droit dans les yeux. « Je sais. » Approuva-t-elle en souriant, alors qu'Elio avouait avoir toujours aimé sa cuisine. Et, cause-conséquence, l'appel du ventre se fit entendre. Nue comme un ver, elle se leva et se dirigea vers une chaise, où reposait son kimono de soie. Elle l'enfila, et fit un nœud lâche autour de sa taille. « Je reviens. » Dit-elle à Elio une fois sur le pas de la porte de sa chambre, prête à sortir. Elle l'avait laissé seul dans les draps froissés, tandis que ses pas la menait vers la cuisine. Elle passa devant le four, et son reflet l'arrêta un instant : ses cheveux étaient dans tous les sens, signe des ébats torrides qui s'étaient déroulés quelques instants plus tôt dans l'intimité de sa chambre. Elle essaya d'y remettre un minimum d'ordre, puis continua son chemin jusqu'au frigidaire. Elle l'ouvrit, et s'empara d'une bouteille d'eau fraîche et de divers aliments qu'elle disposa sur un plateau – rien de bien exceptionnel : quelques tomates cerises, des billes de mozzarella, des olives, et des fraises. Ses petites folies nocturnes lui avaient ouvert l'appétit, et son statut de maîtresse de maison – voire, ce soir, de maîtresse tout court – l'obligeait à un minimum de bienséance. Elle ouvrit d'autres placards, d'où elle en sortit quelques sucreries qu'elle gardait précieusement, au cas où son moral serait en berne. Ce soir, c'était tout l'inverse : elle flottait sur un petit nuage, se sentait légère comme une plume, et se disait qu'un tel état de béatitude valait bien une récompense digne de ce nom. Elle posa deux verres sur le plateau, et se pencha ensuite pour trouver quelques serviettes en papier dans l'un de ses placards. Perdue dans ses recherches, elle n'entendit pas Elio arriver. Elle sursauta donc en sentant une poigne ferme se poser sur ses hanches. Elle se redressa rapidement, mais se détendit aussitôt en réalisant qu'elle ne risquait rien. Elle posa ses mains sur celle d'Elio, qui avaient entouré son ventre, et se laissa aller à une douce étreinte, rendue délicieuse par quelques baisers éparpillés sur son cou. Elle gloussa en l'entendant dire qu'il était affamé, comprenant évidemment le double-sens de ses propos. Elle désigna d'un coup de menton le plateau qu'elle avait préparé. « Je n'ai rien cuisiné, promis. » Assura-t-elle, plaisantant volontiers sur ses talents culinaires inexistants. Elio n'en serait pas surpris ; pour l'avoir pratiquée pendant de longs mois, il devait se souvenir que le supermarché préféré de Svetlana était le petit resto italien qui se trouvait à deux rues d'ici. Elle s'apprêtait à se détacher de lui pour parfaire la préparation du plateau, mais oublia bien vite ce qu'elle devait faire en sentant la main d'Elio remonter sur sa cuisse. « Flatteur. » Dit-elle en souriant, amusée par la situation. Elle pivota légèrement la tête, et déposa ses lèvres sur la joue d'Elio. « Mais tu peux continuer, j'aime bien. » Elle, narcissique ? Si peu. « Personnellement, j'en doute. Des filles avec des jolies jambes, il y en a des tas. Et les mannequins, ça court presque les rues. » Cela pouvait sembler pessimiste, mais Svetlana préférait être réaliste. Elle ne reniait pas sa carrière – après tout, elle avait été réussie et couronnée de succès – mais elle savait aussi que le monde du mannequinat était impitoyable, et très concurrentiel. « Qu'importe ; si l'idée d'un défilé privé « spécialité jambes nues » te plait, je t'en fais un avant que tu ne partes. » Promit-elle en souriant. Le pire ? Elle en était parfaitement capable, et y prendrait même sans doute un certain plaisir à le faire. Elle se laissa faire quand la main d'Elio se faufila sur la courbe de ses fesses, et se crispa en entendant parler de son patron. Cauchemar. Martin était la dernière personne à qui elle avait envie de penser. « Alors là, même pas en rêve ! » S'exclama-t-elle, franchement dégoûtée par la simple idée d'un possible rapprochement corporel entre eux. « A vrai dire, on ne se supporte pas. » Mais genre, vraiment pas. À tel point que leurs querelles étaient fréquentes – voire quasiment quotidiennes et que plusieurs fois, Svetlana avait été tentée de lui coller son poing dans la figure. « Et je ne suis pas son genre, de toute façon. » Voilà, ça réglait tous les problèmes. Elle profita d'un moment de flottement de la part de son amant pour se défaire de son emprise. « Son genre, ce serait plutôt... Toi, en fait. » Expliqua-t-elle en se retournant. Elle posa ses bras sur ses épaules, caressa sa nuque du bout des doigts, et poursuivit à voix plus basse : « Et comme je suis la première de nous deux à t'avoir eue, j'estime être dans mon bon droit en te définissant comme mien. » Elle ne lui demandait ni la fidélité, ni l'exclusivité : leur relation ne prenait pas en compte toutes ces considérations. Seulement, elle voulait lui faire comprendre que Martin était un cas spécial. « De toute façon, il est absolument hors de question que ce connard vienne chasser sur mes plates bandes. » Ajouta-t-elle, cette fois-ci un peu plus fermement. « Je serai la seule à m'occuper dignement de toi, et dignement de ça. » Souffla-t-elle en souriant, alors que ses mains venaient empoigner ses fesses musclées. « Compris ? » Demanda-t-elle contre ses lèvres, attendant son approbation pour définitivement sceller cet accord.


 

When you get older, plainer, saner When you remember all the danger we came from Burning like embers, falling, tender Long before the days of no surrender Years ago And well you know Smoke them if you got them 'Cause it's going down All I ever wanted was you I'll never get to heaven 'Cause I don't know how Let's raise a glass or two To all the things I lost on you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

le mélomane abandonné

ÂGE : 29ans (01/08/1987)
SURNOM : Eli
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Interprète en langue des signes et barman dans un club qui lui laisse l’occasion de monter sur scène pour jouer ses créations.
LOGEMENT : Pine Rivers avec Kaecy et les jumeaux

POSTS : 2861 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Passionné de musique, il joue de sept instruments différents ≈ Sa sœur est décédée il y a un deux ans et il a hérité de la garde de ces deux neveux Dani et Scott qui ont 5ans ≈ Il a commencé à apprend la langue des signes quand il avait 8ans et a fini par en faire son métier ≈ il nourrit ses neveux aux cornflakes ≈ Il est passionné par toute sort d’art que ce soit, musique, dessin, danse, écriture…≈ Il a reçu un héritage conséquent à la mort de sa grand mère il y a 9 ans mais a presque tout lapidé en voyage ≈ Il n’a jamais connu sa mère et a été élevé par sa belle-mère.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Heilio #7Svetlana #2Kaecy #3Harrington Gang ▽...


PSEUDO : Mel
AVATAR : Ryan Guzman
CRÉDITS : (c) avatar liloo_59, signature blasphemy
DC : James (b), Yasmine & Gauthier ♥
INSCRIT LE : 15/05/2015

MessageSujet: Re: there is always a good way to forget. (elio et svetlana)   Mar 13 Sep - 18:57


Svetlana avait l’air d’être sur la même longueur d’onde que moi – l’envie de nous revoir était bien présente alors même que nous ne nous étions pas encore quittés. Je comptais d’ailleurs profiter des quelques heures que j’avais encore devant moi avant de me faire rappeler par mes responsabilités. « Et si jamais tu mets trop de temps à venir, je passerai au bar un soir où tu seras de service. » Si l’idée était plaisante la simple idée qu’elle puisse venir jouer avec mes nerfs en séduisant un autre homme me rendait déjà fou. Et je l’en savais tout à fait capable. Je ne l’avais pas laissé me quitter bien longtemps avant de la rejoindre dans la cuisine pour me glisser tout contre elle et déposer quelques baisers dans sa nuque en lui expliquant ma faim dévorante. « Je n'ai rien cuisiné, promis. » J’avais enfin posé les yeux sur le plateau que le jeune femme avait préparé, tendant la main pour attraper une tomate cerise que j’avais aussi vite enfilée dans ma bouche. Svetlana et moi étions deux horribles cuisiniers, je n’attendais donc rien d’autre de sa part. Mes mains caressant ses cuisses je m’étais laissé aller à quelques compliments sincères. « Flatteur. Mais tu peux continuer, j'aime bien. » Et je savais qu’elle serait me récompenser pour ces quelques mots. « Personnellement, j'en doute. Des filles avec des jolies jambes, il y en a des tas. Et les mannequins, ça court presque les rues. » Continuant de poser dans baisers dans sa nuque j’étais venu murmurer quelques mots à son oreille. « Il ne savent pas à côté de quoi ils passent. » Mais je n’allais pas m’en plaindre, elle était tout pour moi comme ça. « Qu'importe ; si l'idée d'un défilé privé « spécialité jambes nues » te plait, je t'en fais un avant que tu ne partes. » Mordillant son lobe d’oreille j’avais légèrement opiné de la tête. « Je vois mal comment je pourrais dire non à une telle proposition. » Et j’espérais bien qu’elle tienne ses promesses. Mais je n’allais pas manquer de lui rappeler si besoin. Pourtant quand j’avais abordé le sujet de son patron elle s’était d’un coup raidie. « Alors là, même pas en rêve ! A vrai dire, on ne se supporte pas. » Je pouvais imaginer que le caractère de feu de la jeune femme ne plaise pas à tous, même si pour ma part je le trouvais des plus charmants. « Et je ne suis pas son genre, de toute façon. » « J’ai de la peine à imaginer ça ! » Glissant entre mes bras elle c’était défaite de mon étreinte pour rapidement revenir vers moi en glissant ses bras autour de ma nuque. « Son genre, ce serait plutôt... Toi, en fait. » « Ohhh » Tout s’expliquait effectivement. « Je pourrais peut-être l’amadouer alors ? » Mais Svetlana avait un tout autre avis sur la question. Pas enclin à me partager de toute évidence.   « Et comme je suis la première de nous deux à t'avoir eue, j'estime être dans mon bon droit en te définissant comme mien. De toute façon, il est absolument hors de question que ce connard vienne chasser sur mes plates bandes. Je serai la seule à m'occuper dignement de toi, et dignement de ça. » Posant ses mains sur mes fesses, elle m’avait fait esquisser un sourire amusé de cette possessivité qui la rendait encore plus sexy. « Compris ? » « Compris. » J’étais venu poser mes lèvres sur les siennes souriant contre ses dernière alors que mes propres mains allaient se glisser sous son Kimono pour se poser sur ses fesses. Attrapant ses hanche je l’avais fait monter sur le plan de travail, ses jambes venant entourer mon corps alors qu’elle rendait notre baiser un peu plus profond. Me décrochant un peu d’elle j’étais allé attraper une fraise sur le plateau. « J’ai cru comprendre que Madame avait faim ? » Délicatement j’avais amené la fraise jusqu’à se bouche, la fixant dans les yeux alors qu’elle croquait dans cette dernière puis rapidement j’étais venu embrasser à nouveau ses lèvres. « Tu as un petit goût de fraise tout à faire agréable. » Heureusement pour moi je n’avais pas choisi un vieux morceau de fromage qui aurait rendu le moment bien moins glamour.



I Want to burn with you
It's dangerous to fall in love, but I want to burn with you tonight. Hurt me, there's two of us, bristling with desire. The pleasure's pain and fire burn me. So come on, I'll take you on, take you on, I ache for love, ache for us. Why don't you come a little closer ? ~ byendlesslove.

:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t2191-elio-fasten-your-seat-belts-it-s-going-to-be-a-bumpy-night http://www.30yearsstillyoung.com/t2194-elio-you-stop-dating-a-girl-because-she-was-a-pornstar-friendship-over http://www.30yearsstillyoung.com/t2909-elio-harrington

la croqueuse d'hommes

ÂGE : vingt-neuf ans. craint fortement l'arrivée de la trentaine.
SURNOM : l'etna. parce qu'elle est chaude comme la braise.
STATUT : célibataire. en mal de mâle(s).
MÉTIER : actrice et mannequin ayant décidé de mettre sa carrière en berne pour quelques temps. secrétaire au pacific wellness.
LOGEMENT : #15 redcliffe.

POSTS : 253 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : même un saint n'y résisterait pas. svetlana parle couramment russe et anglais ≈ elle ne sait pas si elle a des frères ≈ elle sort beaucoup, et assume complètement ≈ elle a vécu aux états-unis pendant cinq ans ≈ fait de la pole-dance dans les bars et autres boîtes de nuit dès qu'elle a atteint un certain degré d'alcoolémie ≈ elle a posé pour sports illustrated, vogue et playboy.. et d'autres encore ≈ elle sait cacher son jeu ≈ elle n'a vu son père que trois fois dans sa vie... et ça lui a largement suffit ≈ surnommée svet ou svetie par ses amis proches ≈ elle vit en australie depuis huit ans ≈
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : elio (2) + kyeran +
RPs TERMINÉS : esteban + rory + elio + andrew + shawn + alejandro + ashley + martin + zacharias + andrew (2)

AVATAR : irina shayk(hlislamova).
CRÉDITS : hell's angel + tumblr (theirinashayk).
DC : jules jensen et carlisle bishop.
INSCRIT LE : 29/11/2015

MessageSujet: Re: there is always a good way to forget. (elio et svetlana)   Mer 14 Sep - 0:17

« Si tu es sage, tu pourras même choisir les tenues. » Déclara-t-elle en souriant, amusée par la situation. Elle se délectait déjà de ce moment spécial, ravie d'avoir à nouveau une occasion de faire ce qu'elle savait faire le mieux. Ravie de pouvoir satisfaire la vue et les fantasmes d'Elio. « Et retirer la dernière. » Suggéra-t-elle, alors que les lèvres d'Elio insistaient sur un point sensible de son cou. Elle frissonna, et passant une main par dessus son épaule pour venir caresser ses cheveux. Si elle avait pu, Svetlana aurait stoppé le temps à cet instant précis. Elle adorait ces moments de tendresse et de complicité si particuliers, qui n'avaient lieu qu'après une partie de jambes en l'air. Cependant, cette étreinte prit fin lorsqu'Elio mentionna son patron – une personne que Svetlana ne pouvait tout simplement pas encadrer. Elio n'avait jamais caché sa bisexualité à Svetlana. La Russe n'y avait jamais vu aucun inconvénient... Jusqu'à ce soir, en tout cas. Jusqu'à ce qu'il évoque l'idée de l'amadouer, pour lui rendre la vie plus facile. Mais elle s'en fichait, Svetlana : elle tenait bon, et tiendrait bon. Martin n'aurait pas sa peau, qu'Elio y mette son grain de sel ou non. D'ailleurs, la simple idée de savoir Elio se rapprocher de Martin lui donnait de l'urticaire – voire pire. Elle ne se priva pas de mettre son amant en garde contre toute tentative d'approche éventuelle, et ne rougit pas de se l'approprier. « Je préfère ça. » Dit-elle en se détendant, après qu'Elio eut scellé leur accord d'un baiser. Entre eux, la fougue n'était jamais très loin. Très vite, ce baiser se fit plus pressant, plus insistant, plus sauvage, aussi. Elio la déposa sur le plan de travail de la cuisine, et Svetlana s'empressa de se rapprocher de lui en nouant ses jambes autour de sa taille. « La faute à qui ? » Susurra-t-elle en souriant, amusée par la situation. Elle encadra son visage de ses mains, et se pencha pour embrasser chastement son amant. « Une pareille séance de sport, ça creuse. » Ajouta-t-elle en passant ses mains sur sa nuque. Elle se pencha vers le plateau de victuailles qui reposait à ses côtés, et prit une poignée de M&M's. Elle ouvrit la main devant les yeux d'Elio, et l'encouragea à picorer. « Et tu ferais bien de reprendre des forces pour le second round. » Suggéra-t-elle, mutine. Svetlana ne comptait pas le laisser filer trop vite, bien décidée à profiter de lui jusqu'à ce que l'aube se lève. Suite à cela, leur parenthèse enchantée prendrait fin, et chacun retournerait vaquer à ses occupations. Elle le savait, il le savait, et ils étaient d'accord sur ce point. « Pas de pression, cependant. Je ne suis pas pressée. » Elle préférait un rapport intense et jouissif, plutôt qu'un quart d'heure d'amusement en demi-teinte. Elle se laissa glisser contre le corps de son amant, provocatrice. Elle souriait largement, et se paya même le luxe de le narguer. « Excuse-moi. » Dit-elle en se soustrayant à son emprise. Elle lui fit un sourire angélique, s'empara du plateau, et repartit en direction de sa chambre. « Il te faut une invitation pour venir ? » Demanda-t-elle, alors qu'elle déposait le plateau sur son lit. Elle s'empara d'un oreiller, qu'elle posa contre la tête de lit, et s'installa confortablement. Elio ne tarda pas à la rejoindre, et ils commencèrent à grignoter. Ce moment, presque hors du temps, fut pour Svetlana l'occasion de s'apercevoir qu'elle avait quelque peu maltraité son amant. « Jolie marque. » Fit-elle remarquer en posant son doigt à l'endroit où le crime avait été commis. Une rougeur caractéristique, chère à Svetlana, barrait le cou d'Elio. Elle plaidait coupable, mais n'en était pas désolée pour autant. Elle déposa avec douceur ses lèvres sur son suçon, amusée. « Ça ne fait pas mal ? » Demanda-t-elle. Mais c'était probablement trop récent pour qu'il n'en ressente les effets. Cependant, elle n'y avait pas été de main morte, et il y avait de fortes chances pour que la cicatrisation prenne quelques jours.


 

When you get older, plainer, saner When you remember all the danger we came from Burning like embers, falling, tender Long before the days of no surrender Years ago And well you know Smoke them if you got them 'Cause it's going down All I ever wanted was you I'll never get to heaven 'Cause I don't know how Let's raise a glass or two To all the things I lost on you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

le mélomane abandonné

ÂGE : 29ans (01/08/1987)
SURNOM : Eli
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Interprète en langue des signes et barman dans un club qui lui laisse l’occasion de monter sur scène pour jouer ses créations.
LOGEMENT : Pine Rivers avec Kaecy et les jumeaux

POSTS : 2861 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Passionné de musique, il joue de sept instruments différents ≈ Sa sœur est décédée il y a un deux ans et il a hérité de la garde de ces deux neveux Dani et Scott qui ont 5ans ≈ Il a commencé à apprend la langue des signes quand il avait 8ans et a fini par en faire son métier ≈ il nourrit ses neveux aux cornflakes ≈ Il est passionné par toute sort d’art que ce soit, musique, dessin, danse, écriture…≈ Il a reçu un héritage conséquent à la mort de sa grand mère il y a 9 ans mais a presque tout lapidé en voyage ≈ Il n’a jamais connu sa mère et a été élevé par sa belle-mère.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Heilio #7Svetlana #2Kaecy #3Harrington Gang ▽...


PSEUDO : Mel
AVATAR : Ryan Guzman
CRÉDITS : (c) avatar liloo_59, signature blasphemy
DC : James (b), Yasmine & Gauthier ♥
INSCRIT LE : 15/05/2015

MessageSujet: Re: there is always a good way to forget. (elio et svetlana)   Mer 14 Sep - 19:36


La position était des plus agréables. Les jambes de Svetlana autour de mon corps j’avais tout le loisir d’utiliser mes mains baladeuses pour aller à la rencontre de son corps alors que nos lèvres se retrouvaient dans un baiser à nouveau plus passionné.   « La faute à qui ? » Avait-elle demandé alors que nous parlions de sa faim. « Une pareille séance de sport, ça creuse. » Et le baiser qu’elle venait poser sur mes lèvres était entrain de réveiller à nouveau mes propres envies. « Et tu ferais bien de reprendre des forces pour le second round. »  Attrapant un des M&M’s qu’elle me tendait je l’avais jeté dans ma bouche mâchant avec un regard un peu amusé. « Tu ne me demande même pas mon avis ? » Evidement le simple fait que je l’ai embrassé de la sorte et que je continue à rentrer dans son petit jeu était le signe que je n’en avais moi non plus pas fini avec elle. « Pas de pression, cependant. Je ne suis pas pressée. »   « Il va falloir laisser encore un peu temps à mon corps, tu l’as vidé. » Dans tous les sens du termes si je pouvais me permettre. Mais fort heureusement grâce à ses assauts répétés il ne faisait pas de tout que j’allais rapidement retrouver ma vivacité. Pour autant Svetlana avait préféré se soustraire de mon étreinte en emportant le plateau avec elle. « Il te faut une invitation pour venir ? » J’avais considéré que c’était fait. Je l’avais alors suivi dans la chambre pour me place à côté d’elle dans le lit profitant de piquer quelques en-cas sur le plateau que la jolie Russe nous avait préparé. « Jolie marque. » Avait fait remarqué Svetlana alors qu’elle laissait ses doigts courir sur mon cou vers la marque qu’elle avait elle même apposée sur ce dernier. « On se demande qui bien pu me faire ça. » Avais-je répondu amusé alors qu’elle se penchait maintenant vers moi pour venir embrasser la marquer. J’avais tendu un peu le cou la laissant faire en me délectant de ce baiser particulier. « Ça ne fait pas mal ? » Si je sentais une sensation un peu étrange là où elle posait ses lèvres ce n’était pas désagréable, encore moins quand elle venait caresser de sa bouche cet endroit sensible. « Je ne m’en plains pas… » Je me laissais d’ailleurs faire alors qu’elle continuait de faire glisser ses lèvres dans mon cou. « Je crois que tu m’as promis un défilé non ? » J’en avais envie maintenant et nul doute que ce dernier serait capable de faire remonter mon désir en flèche, je sentais d’ailleurs mon entre jambes qui recommençait à se gorger de sang. Svetlana m’avait alors quitté pour se diriger vers sa commode sortant comme elle me l’avait promis quelques affaires pour que je puisse choisir. J’avais porté mon choix sur un déshabillé noir et rouge plus qu’équivoque. Me replaçant dans le lit en enfilant un coussin derrière mon dos pour pouvoir profiter au maximum du spectacle qui m’attendait.



I Want to burn with you
It's dangerous to fall in love, but I want to burn with you tonight. Hurt me, there's two of us, bristling with desire. The pleasure's pain and fire burn me. So come on, I'll take you on, take you on, I ache for love, ache for us. Why don't you come a little closer ? ~ byendlesslove.

:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t2191-elio-fasten-your-seat-belts-it-s-going-to-be-a-bumpy-night http://www.30yearsstillyoung.com/t2194-elio-you-stop-dating-a-girl-because-she-was-a-pornstar-friendship-over http://www.30yearsstillyoung.com/t2909-elio-harrington

la croqueuse d'hommes

ÂGE : vingt-neuf ans. craint fortement l'arrivée de la trentaine.
SURNOM : l'etna. parce qu'elle est chaude comme la braise.
STATUT : célibataire. en mal de mâle(s).
MÉTIER : actrice et mannequin ayant décidé de mettre sa carrière en berne pour quelques temps. secrétaire au pacific wellness.
LOGEMENT : #15 redcliffe.

POSTS : 253 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : même un saint n'y résisterait pas. svetlana parle couramment russe et anglais ≈ elle ne sait pas si elle a des frères ≈ elle sort beaucoup, et assume complètement ≈ elle a vécu aux états-unis pendant cinq ans ≈ fait de la pole-dance dans les bars et autres boîtes de nuit dès qu'elle a atteint un certain degré d'alcoolémie ≈ elle a posé pour sports illustrated, vogue et playboy.. et d'autres encore ≈ elle sait cacher son jeu ≈ elle n'a vu son père que trois fois dans sa vie... et ça lui a largement suffit ≈ surnommée svet ou svetie par ses amis proches ≈ elle vit en australie depuis huit ans ≈
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : elio (2) + kyeran +
RPs TERMINÉS : esteban + rory + elio + andrew + shawn + alejandro + ashley + martin + zacharias + andrew (2)

AVATAR : irina shayk(hlislamova).
CRÉDITS : hell's angel + tumblr (theirinashayk).
DC : jules jensen et carlisle bishop.
INSCRIT LE : 29/11/2015

MessageSujet: Re: there is always a good way to forget. (elio et svetlana)   Mer 14 Sep - 23:06

« Pourquoi le ferais-je ? D'un côté, je suis sûre que tu en as autant envie que moi. De l'autre, ça m'évite de te laisser une possibilité d'échappatoire. » Elle n'était pas stupide, Svetlana : elle ne prenait pas de risques inconsidérés. Même si ce soir, cette question était à relativiser : Elio lui avait déjà fait entendre qu'elle ne fermerait pas l'oeil de la nuit, et elle ne comptait pas le faire mentir. Elle profiterait de lui jusqu'au bout, jusqu'à l'épuisement physique. La réciproque était vraie, d'ailleurs : elle ne mettrait fin à sa débauche qu'au moment où elle ne serait plus qu'une poupée de chiffons entre les bras musclés de son amant. « Heureusement que l'endurance est l'un de tes points forts. » Déclara-t-elle en souriant, avant de se soustraire à son étreinte. Elle s'empara du plateau de victuailles, et alla confortablement s'installer sur son lit. Elle invita Elio à venir la rejoindre, et tous deux commencèrent à picorer, tout en discutant de choses et d'autres. Cependant, une marque rougeâtre attira l’œil aiguisé de la Russe : très vite, elle l'identifia comme étant le résultat de sa fougue. « Une tigresse. » Répondit-elle avec un sourire carnassier, avant de se pencher vers lui pour déposer ses lèvres sur son suçon. Elle l'embrassa avec délicatesse, avec douceur, et profita du fait qu'il lui donne un accès plus large à sa peau meurtrie pour glisser sa main dans son cou. Ses lèvres s'étirèrent en un sourire amusé en entendant la remarque d'Elio. « Gourmand et impatient. Décidément... » Susurra-t-elle en arquant un sourcil, amusée par la situation. Elle avait toujours aimé titiller Elio, et même si le temps avait filé, ses petites habitudes n'avaient pas changé. Elle se leva, et disparut pendant quelques secondes dans son dressing. Elle ouvrit une porte qui contenait ses nuisettes, déshabillés, et autres kimonos de nuit. Elle fit défiler les cintres, et porta son choix sur trois pièces différentes, qu'elle alla présenter à Elio. Le choix de son amant se porta sur un déshabillé noir et rouge, et Svetlana hocha la tête avant de disparaître à nouveau dans son dressing pour se changer. Elle enfila une petite culotte noire et le déshabillé qu'Elio lui avait choisi, et se posta devant le miroir pour s'assurer qu'elle allait apparaître sous son meilleur angle. Elle s'apprêtait à aller au devant de son amant, mais un dernier détail l'interpella. Elle eut un sourire narquois, et s'arrêta devant son large choix de chaussures. Sans réelle surprise, son choix se porta sur des talons aiguilles vertigineux à la célèbre semelle rouge, qu'elle enfila pour parfaire sa tenue. Il aimait ses jambes ? Il n'allait pas être déçu ; elle allait lui en mettre plein la vue. Droite et fière, elle rejeta ses cheveux en arrière et s'avança d'un pas déterminé et certain dans sa chambre. Elle prit soin de ne jamais croiser le regard d'Elio, qui s'était redressé pour mieux observer le spectacle auquel il avait droit. Svetlana arriva devant la porte de sa salle de bain, et fit demi-tour pour repasser devant les yeux de son amant. Elle s'arrêta devant son lit, et posa ses deux mains sur le bord du matelas, faisant face à Elio et lui offrant une vue imprenable sur son décolleté plongeant. « Alors ? » Demanda-t-elle, un sourire peu assuré au coin des lèvres, attendant son verdict. « Ça t'inspire ? »


 

When you get older, plainer, saner When you remember all the danger we came from Burning like embers, falling, tender Long before the days of no surrender Years ago And well you know Smoke them if you got them 'Cause it's going down All I ever wanted was you I'll never get to heaven 'Cause I don't know how Let's raise a glass or two To all the things I lost on you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

le mélomane abandonné

ÂGE : 29ans (01/08/1987)
SURNOM : Eli
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Interprète en langue des signes et barman dans un club qui lui laisse l’occasion de monter sur scène pour jouer ses créations.
LOGEMENT : Pine Rivers avec Kaecy et les jumeaux

POSTS : 2861 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Passionné de musique, il joue de sept instruments différents ≈ Sa sœur est décédée il y a un deux ans et il a hérité de la garde de ces deux neveux Dani et Scott qui ont 5ans ≈ Il a commencé à apprend la langue des signes quand il avait 8ans et a fini par en faire son métier ≈ il nourrit ses neveux aux cornflakes ≈ Il est passionné par toute sort d’art que ce soit, musique, dessin, danse, écriture…≈ Il a reçu un héritage conséquent à la mort de sa grand mère il y a 9 ans mais a presque tout lapidé en voyage ≈ Il n’a jamais connu sa mère et a été élevé par sa belle-mère.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Heilio #7Svetlana #2Kaecy #3Harrington Gang ▽...


PSEUDO : Mel
AVATAR : Ryan Guzman
CRÉDITS : (c) avatar liloo_59, signature blasphemy
DC : James (b), Yasmine & Gauthier ♥
INSCRIT LE : 15/05/2015

MessageSujet: Re: there is always a good way to forget. (elio et svetlana)   Jeu 15 Sep - 22:02


« Une tigresse. » Je ne l’aurais pas mieux décrite moi même. Une tigresse, féline et un peu cruelle, et je ne doutais pas qu’en plus de cette marque rouge dans mon cou elle avait du marquer mon dos de griffures avec ses ongles. Mais j’aimais cette légère violence dans nos ébats qui les rendait encore plus passionnés. Et rapidement j’étais venu réclamer le défilé personnel qu’elle m’avait promis. « Gourmand et impatient. Décidément... » Attrapant une dernière fois ses lèvres dans les miennes avant qu’elle ne quitte le lit j’avais répondu à son petit commentaire. « Pas du tout, ça fait depuis que tu m’en a parlé que je le désire et que je n’ai rien dit… J’ai tenu au moins 10 minutes. » Amusé j’avais tapé sa fesse alors qu’elle sortait du lit la regardant un peu attendri alors qu’elle allait sélectionner quelques tenues pour que je puisse faire mon choix, puis disparaissait à nouveau pour se préparer. « Qu’est ce que tu fais ? » Je m’impatientais rapidement alors qu’elle était allée enfiler la tenue que j’avais choisie. Puis quand elle était apparue mon regard s’était posé rapidement sur ses magnifiques jambes, mises en valeur par des talons vertigineux avec lesquelles elle n’avait aucun mal à marcher. Sa démarche sensuelle, ses hanches qui se balançaient alors qu’elle ne me jetait même pas un regard avait de quoi me rendre fou. Puis elle s’était approchée et penchée méticuleusement pour que je puisse avoir une magnifique vu son son décolleté plongeant. « Alors ?  Ça t'inspire ? » Un peu gourmand je m’étais contenté d’un léger haussement d’épaule. « Mhhh… Je sais pas trop… Je peux en voire un peu plus ? » Changeant de positon je m’étais mis sur les genoux pour m’approcher d’elle sur le lit mais quand j’étais arrivé proche d’elle, mon visage à quelques centimètres du sien elle avait volontairement changé de position pour repartir dans son petit défilé, me laissant sur ma faim. J’étais alors venu m’assoir au bord du lit pour l’observer, le regard tellement rivé sur elle que ça devait presque la bruler. Finalement alors qu’elle passait devant moi j’avais attrapé ses hanches pour l’obliger à s’asseoir sur mes genoux venant emprisonner son corps entre mes bras. « T’es tellement sexy… Tu me donnes chaud. » Et par chaud je voulais bien dire qu’elle m’excitait au plus au point avec un simple déhanché. Déposant quelques baisers dans le bas de son cou, j’étais descendu jusqu’à la naissance de ses seins m’amusant un peu avec son décolleté avant de la retourner brusquement pour l’allonger sur le lit mon corps d’abord au dessus du sien j’étais finalement venu poser mes genoux à terre attrapant une de ses jambes. « Jolies chaussures… » Observant les escarpins j’avais posé un baiser sur sa cheville puis remonté le long de sa jambe sensuellement, ma main suivant le mouvement derrière. « J’ai entendu parler d’un nouveau canapé. » Non pas que la chambre m’ennuie mais j’étais curieux de découvrir d’autres pièces maintenant que nous avions renoué de manière plus conventionnelle.



I Want to burn with you
It's dangerous to fall in love, but I want to burn with you tonight. Hurt me, there's two of us, bristling with desire. The pleasure's pain and fire burn me. So come on, I'll take you on, take you on, I ache for love, ache for us. Why don't you come a little closer ? ~ byendlesslove.

:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t2191-elio-fasten-your-seat-belts-it-s-going-to-be-a-bumpy-night http://www.30yearsstillyoung.com/t2194-elio-you-stop-dating-a-girl-because-she-was-a-pornstar-friendship-over http://www.30yearsstillyoung.com/t2909-elio-harrington

la croqueuse d'hommes

ÂGE : vingt-neuf ans. craint fortement l'arrivée de la trentaine.
SURNOM : l'etna. parce qu'elle est chaude comme la braise.
STATUT : célibataire. en mal de mâle(s).
MÉTIER : actrice et mannequin ayant décidé de mettre sa carrière en berne pour quelques temps. secrétaire au pacific wellness.
LOGEMENT : #15 redcliffe.

POSTS : 253 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : même un saint n'y résisterait pas. svetlana parle couramment russe et anglais ≈ elle ne sait pas si elle a des frères ≈ elle sort beaucoup, et assume complètement ≈ elle a vécu aux états-unis pendant cinq ans ≈ fait de la pole-dance dans les bars et autres boîtes de nuit dès qu'elle a atteint un certain degré d'alcoolémie ≈ elle a posé pour sports illustrated, vogue et playboy.. et d'autres encore ≈ elle sait cacher son jeu ≈ elle n'a vu son père que trois fois dans sa vie... et ça lui a largement suffit ≈ surnommée svet ou svetie par ses amis proches ≈ elle vit en australie depuis huit ans ≈
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : elio (2) + kyeran +
RPs TERMINÉS : esteban + rory + elio + andrew + shawn + alejandro + ashley + martin + zacharias + andrew (2)

AVATAR : irina shayk(hlislamova).
CRÉDITS : hell's angel + tumblr (theirinashayk).
DC : jules jensen et carlisle bishop.
INSCRIT LE : 29/11/2015

MessageSujet: Re: there is always a good way to forget. (elio et svetlana)   Mer 28 Sep - 23:58

« Un exploit, en somme. » Commenta-t-elle en s'extirpant des draps. Svetlana lui avait promis un défilé, et elle n'allait pas se priver de le faire baver. La Russe n'avait plus eu l'occasion de marcher le long des podiums depuis des lustres. Les flashs crépitant des photographes, les regards tantôt ébahis, tantôt envieux des invités, les couvertures des magazines célèbres et de renommée internationale lui manquaient. Elle allait donc, ce soir, renouer avec ses anciennes habitudes et ses plus profondes envies. Ce soir, elle se donnerait à fond pour satisfaire les yeux de son amant – même si elle savait qu'elle n'aurait pas grand chose à faire, puisqu'il lui était déjà tout acquis. « Si tu penses que ça va me faire aller plus vite, tu te mets le doigt dans l’œil. » Dit-elle en se retournant pour regarder Elio droit dans les yeux, après que sa main soit venue lui claquer le bas des reins. Elle ne se priva pas de lui faire un clin d’œil amusé, et fila en direction de son dressing, sans se presser. Elle laissa glisser son kimono sur le sol, et enfila la tenue qu'Elio lui avait choisi. Elle se paya le luxe d'enfiler une paire de chaussures hors de prix, et qui lui donnait une allure encore plus sexy. « Je m'assure d'être la plus belle pour tes beaux yeux, chéri. » Répondit-elle en souriant, levant les yeux au ciel devant tant d'impatience. Elle se regarda dans le miroir une dernière fois, vérifiant qu'elle allait apparaître sous son meilleur profil. Elle rejeta ses cheveux en arrière, et s'élança, sûre d'elle. Visage neutre, impassibilité, fière et assurée : elle adoptait cette attitude distante et faussement inatteignable, défilant pour les yeux d'un public particulier. Elle fit un aller-retour, et vint s'assurer du succès de son défilé improvisé en se penchant légèrement sur le lit. « C'est bien parce que c'est toi. » Déclara-t-elle en tirant légèrement sur le nœud du déshabillé, qui retenait sa poitrine enfermée. Elle sourit en voyant Elio se rapprocher d'elle, comblant la distance qui les séparait encore, et lui fit miroiter un baiser qui ne vint jamais. En effet, alors que leurs lèvres se frôlaient, Svetlana se redressa et reprit son défilé là où elle l'avait arrêté. Garce et allumeuse, elle ? Sans aucun doute. Mais elle assumait complètement. Elle se mordit l'intérieur de la joue, et fut tentée de le regarder ; elle pouvait sentir son regard brûlant lui transpercer la moindre parcelle de peau, et ça finissait par lui donner des idées lubriques. Mais elle n'était visiblement pas la seule ; très vite, alors qu'elle passait devant Elio, ses mains s'emparèrent de ses hanches, et l'invitèrent à s'asseoir sur ses genoux. La Russe ne chercha pas à s'extirper de son contact ; d'abord parce qu'elle n'en aurait pas la force, mais aussi parce qu'elle n'en avait tout simplement pas envie. « Je vais avoir du mal à te retirer des vêtements, maintenant. » Répondit-t-elle en sentant les lèvres de son amant goûter à son cou. Et pour cause : il était déjà dans la plus simple des tenues. Elle pencha légèrement la tête vers l'arrière, offrant à Elio la possibilité de dévorer davantage son cou, alors qu'elle commençait à onduler lentement des hanches. Elle eut un léger sursaut en sentant que ses mouvements lascifs avaient l'effet escompté ; elle poursuivit pendant quelques instants, avant de s'arrêter pour se retourner, et lui faire désormais face. Sa main glissa contre ses abdos, et s'aventura plus bas. Du bout des doigts, elle s'assura de la forme d'Elio, avant d'emprisonner sa virilité dans sa main droite. « C'est un bon début. » Dit-elle contre son oreille, alors que sa main initiait un mouvement de bas en haut. Elle eut un hoquet de surprise lorsque son amant eut brusquement l'idée de reprendre le dessus – dans tous les sens du terme. Elle trembla en sentant sa main remonter le long de sa cuisse, et eut un sourire gourmand lorsqu'il mentionna son nouveau canapé. « Je ne te montre pas le chemin. » Dit-elle en se soustrayant à son étreinte pour se lever. Elle remit en place son déshabillé, et s'empara de la main d'Elio pour le guider jusqu'au salon. Elle s'empara de la télécommande, et la lui tendit alors qu'il s'installait. « Je te laisse choisir le film. » Ce n'était qu'un prétexte, de toute façon. Svetlana prit place aux côtés d'Elio, et fit passer ses jambes en travers de celles de son amant. « Ça me donne des idées. » Souffla-t-elle alors que les protagonistes du film qu'avait choisi Elio s'embrassaient avec passion. Les lèvres de Svetlana vinrent titiller le cou  de son amant, alors que sa main caressait droite s'aventurait sur ses pectoraux. « Beaucoup, beaucoup d'idées. » Précisa-t-elle, alors que sa bouche quittait son cou pour remplacer ses mains.


 

When you get older, plainer, saner When you remember all the danger we came from Burning like embers, falling, tender Long before the days of no surrender Years ago And well you know Smoke them if you got them 'Cause it's going down All I ever wanted was you I'll never get to heaven 'Cause I don't know how Let's raise a glass or two To all the things I lost on you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

le mélomane abandonné

ÂGE : 29ans (01/08/1987)
SURNOM : Eli
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Interprète en langue des signes et barman dans un club qui lui laisse l’occasion de monter sur scène pour jouer ses créations.
LOGEMENT : Pine Rivers avec Kaecy et les jumeaux

POSTS : 2861 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Passionné de musique, il joue de sept instruments différents ≈ Sa sœur est décédée il y a un deux ans et il a hérité de la garde de ces deux neveux Dani et Scott qui ont 5ans ≈ Il a commencé à apprend la langue des signes quand il avait 8ans et a fini par en faire son métier ≈ il nourrit ses neveux aux cornflakes ≈ Il est passionné par toute sort d’art que ce soit, musique, dessin, danse, écriture…≈ Il a reçu un héritage conséquent à la mort de sa grand mère il y a 9 ans mais a presque tout lapidé en voyage ≈ Il n’a jamais connu sa mère et a été élevé par sa belle-mère.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Heilio #7Svetlana #2Kaecy #3Harrington Gang ▽...


PSEUDO : Mel
AVATAR : Ryan Guzman
CRÉDITS : (c) avatar liloo_59, signature blasphemy
DC : James (b), Yasmine & Gauthier ♥
INSCRIT LE : 15/05/2015

MessageSujet: Re: there is always a good way to forget. (elio et svetlana)   Dim 9 Oct - 23:58


Il avait fallu peu de temps pour que Svetlana fasse à nouveau monter en moi le désir. Mon corps en manque d’elle, à peine l’avait il quittée, rapidement mon excitation avait retrouvé une certaine vivacité qui me poussait à la désirer tout contre moi – je ne m’étais d’ailleurs pas fait prier l’attrapant pour venir l’emprisonner entre mes bras, me donnant l’impression pour quelques minutes encore qu’elle était tout à moi. Les ondulations de la belle brune sur moi aidant à faire durcir un peu plus mon excitation, qu’elle était d’ailleurs venu saisir de sa mains quelques secondes après – m’offrant un caresse profonde et sensuelle alors qu’elle murmurait quelques mots à mon oreille.   « C'est un bon début. » Et elle avait en tête une suite toute aussi réjouissante à n’en pas douter, mais pour ma part, j’estimais qu’il était grand temps de changer de pièce. Nous n’aurions sans doute pas loisir de redécouvrir toutes les pièces de son appartement mais j’avais entendu parler de son nouveau canapé et ce dernier avait attiré mon attention. « Je ne te montre pas le chemin. » Je m’étais tout de même laissé guidé, ma main attrapant la sienne alors qu’elle me menait à sa nouvelle acquisition me tendant la télécommande avec un sourire coquin. « Je te laisse choisir le film. » [/color]Souriant en attrapant cette dernière je m’étais contenté de répondre un « Tu es décidément trop bonne avec moi. » Zappant un peu alors qu’elle prenait place à côté de moi et même à moitié sur moi je m’étais arrêté sur un film qui avait l’air plutôt chaud alors que les deux acteurs principaux s’embrassaient langoureusement. Je n’avais aucune idée de ce que ce film pouvait bien être mais en tout cas il avait de quoi échauffer les esprits et je n’étais de toute évidence pas le seul à le penser.   « Ça me donne des idées. » Les yeux toujours rivés sur les protagonistes, j’avais légèrement penché la tête pour que Svetlana puisse avoir un accès total à mon cou. « Ah oui ? » Jouant les faux prude j’étais resté bien sagement à ma place alors que ses mains venaient à la rencontre de mon corps. « Beaucoup, beaucoup d'idées. » Sa voix sensuelle m’arrache un frisson alors que ses baisers descendent le long de mon torse. « Ca tombe bien, il se trouve que j’ai toujours été un grand fan de tes idées… » Je la laisse faire immobile encore quelques instants, le yeux rivés sur la télé avant de prendre la parole emprisonnant son visage entre mes mains pour le faire remonter jusqu’au mien. « Mais pourtant eux,  ils ne font que s’embrasser. » Je viens alors me saisir de ses lèvres avec une passion nouvelle, ma langue trouvant la sienne avec fougue et rapidité, continuant d’emprisonner son visage alors que je vais mordre sa lèvre dans un geste un peu animal. Une de mes mains glisse alors vers son entre jambe tandis que nos lèvres se défont et que nos regards se trouvent. « Personnellement, je les trouves très ennuyeux. » Ma main se fraye un chemin entre ses deux cuisses, venant caresser son intimité d’abord avec douceur. Je continue de la fixer alors que prenant place à côté de moi elle vient me rendre la pareille en caressant mon excitation de sa main experte. Mon regard plongé dans le sien je la caresse elle me caresse et l’instant est d’un érotisme presque exaltant. « T’es tellement sensuelle Svetlana, ça me rend complètement fou. » Et c’est le cas, je suis fou de son corps, de son touché, de son odeur et des choix si parfaits qu’elle prend quand il s’agit de me procurer du plaisir. Elle est ma muse sexuelle et pour cette simple raison je me demande pourquoi j’ai pu attendre si longtemps avant de revenir vers elle.



I Want to burn with you
It's dangerous to fall in love, but I want to burn with you tonight. Hurt me, there's two of us, bristling with desire. The pleasure's pain and fire burn me. So come on, I'll take you on, take you on, I ache for love, ache for us. Why don't you come a little closer ? ~ byendlesslove.

:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t2191-elio-fasten-your-seat-belts-it-s-going-to-be-a-bumpy-night http://www.30yearsstillyoung.com/t2194-elio-you-stop-dating-a-girl-because-she-was-a-pornstar-friendship-over http://www.30yearsstillyoung.com/t2909-elio-harrington

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: there is always a good way to forget. (elio et svetlana)   Aujourd'hui à 5:11

Revenir en haut Aller en bas
 

there is always a good way to forget. (elio et svetlana)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: fortitude valley :: canvas
-