AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
30Y est ta maison depuis plus de 3 mois ?
Alors aide les nouveaux à se faire une place dans la famille !
Deviens parrain ou fais partie d'un groupe d'intégration.

Partagez | 
 

 I never meant to cause you any pain | ft. KYERAN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

la coiffeuse twerkeuse

ÂGE : vingt-huit ans.
STATUT : célibataire.
MÉTIER : propriétaire du salon de coiffure, red hair.
LOGEMENT : toowong, #100. (maison familiale des Dunham.)

POSTS : 588 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : son plus grand rêve serait de percer dans le monde de la danse et accompagner les plus grandes stars sur scène ≈ mais c'est un rêve qu'elle garde pour elle et se contente de coiffer les habitants de Brisbane et des alentours ≈ en tant que bonne coiffeuse qui se respecte, elle adore changer de tête très souvent. Ne soyez pas surpris de la voir avec les cheveux rouges puis bleu la semaine d'après. ≈ elle bosse au salon avec ces deux sœurs ≈ elle a un rire tellement ridicule, qu'il est souvent le déclenchement de beaucoup de fou rire ≈ elle a été violé à dix-sept ans par le meilleur ami de son ex
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :
kyerancleoderekjameson

RPs TERMINÉS :
tamarajasperayneedalejandroravenliviaeireen

PSEUDO : badbuzz.
AVATAR : rihanna.
CRÉDITS : marley smith - tumblr.
DC : june, la femme bafouée et cade, le boulet.
INSCRIT LE : 20/04/2016

MessageSujet: I never meant to cause you any pain | ft. KYERAN   Mer 27 Avr - 21:09


I never meant to cause
you any pain.

Lundi. Le salon est fermé et je suis sensée être en repos. Je dis bien sensé, car je dois malgré tout me lever tôt et coiffer mes sœurs qui ont comme seul argument ‘’je n’ai pas le temps de le faire la semaine’’. Je me retrouve donc à dix heures du matin, au lieu d’être en train de faire une grasse matinée, les mains dans la tignasse de ma plus jeune sœur qui veut des tresses à la Kim Kardashian. Je lève les yeux au ciel et m’exécute tout de même. Je reste penché sur ses cheveux pendant une bonne heure avant de devoir m’occuper de la seconde. Elle, c’est une coloration qu’elle veut. Tel un robot, je m’exécute également utilisant le dernier produit colorant que je possède à la maison. La teinture blonde étant finalisé, je décide de vite m’échapper de la maison avant que l’une des deux ne me demandent un autre service. Je marche alors dans les rues de Brisbane, sans destination précise, profitant du magnifique soleil qu’on a depuis quelques jours maintenant. Autant d’en profiter, puisqu’il semblerait que ça ne va pas durer encore très longtemps. C’est lorsque je m’arrête devant un magasin de vêtement et que je craque pour un magnifique petit gilet que je me souviens que Tamara m’a emprunté beaucoup d’affaire que j’aimerais revoir. C’est donc cette fois destination en tête que je me remets à marcher, lâchant, avec difficulté, le gilet qui m’a tapé dans l’œil. Je marche donc jusqu’à l’appartement de ma cousine, ne prenant même pas la peine de la prévenir. Nous sommes aujourd’hui comme des jumelles, très complice, il nous arrive de nous rendre l’une chez l’autre et de squatter pendant des heures comme si nous étions dans notre propre demeure. Je connais même le code du digicode de son appartement, ce qui montre à quel point son appartement est ma troisième demeure, après ma maison et le salon de coiffure que je possède avec mes sœurs et dans lequel je me trouve presque tous les jours de la semaine. Je pénètre dans le hall et prend très rapidement l’ascenseur jusqu’à l’étage de là où se trouve son appartement. Je sors très enjouée et sachant que ma cousine ne ferme jamais la porte d’entrée de chez elle, même la nuit ce qui peut paraître dingue et véritablement dangereux, je pénètre chez elle en poussant la porte à la volée. « Elle est où la voleuse qui me sert de cousine ? » Je mâche mon chewing-gum, toujours aussi bruyamment qu’à l’accoutumée, sauf que je manque de m’étouffer avec en rentrant dans le salon et voyant Kyeran assis dedans. S’il est vrai que je peux rentrer chez Tamara comme dans un moulin, je ne suis pas l’unique personne à pouvoir le faire. En effet, Kyeran, son meilleur ami a également le même pouvoir. « Euh … Tu ne sais pas où est Tam-Tam ? » Un surnom trop mignon que j’ai trouvé pour elle et qui lui scie parfaitement. Ridicule à souhait. Malgré mon ton qui semble être certain, je n’en mène pas du tout large face à Kyeran. Je n’ai qu’une envie, faire demi-tour pour être n’importe où sauf ici. Pas que je le déteste, mais disons que j’ai des comptes à lui rendre sur ma soudaine disparition alors que nous étions très complice. Complice ai-je dis ? Je dirais même plus que ça, car c’était un peu comme le début d’une relation amoureuse, mais c’est justement en voyant les prémices d’une relation entre nous que j’ai préféré fuir. Allergique aux sentiments ? C’est presque ça.  

 



Long time I’ve tried to find the real



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t8543-always-keep-fighting-berlioz http://www.30yearsstillyoung.com/t8579-berlioz-la-boite-a-relation

les beaux draps

ÂGE : vingt-quatre ans.
SURNOM : kyky.
STATUT : encore marié, bientôt marié, toujours épris, bref c'est compliqué.
MÉTIER : dj à plein temps qui cherche présentement sa voie, repenant au passage le chemin des fourneaux.

POSTS : 3885 POINTS : 40

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : janissvetlanaberliozjameson#tupperwareschachatteameliakeandratamara
RPs EN ATTENTE :

PSEUDO : animals.
AVATAR : marlon teixeira.
CRÉDITS : unknown › fragilitey.
DC : jordan, derek.
INSCRIT LE : 17/04/2016

MessageSujet: Re: I never meant to cause you any pain | ft. KYERAN   Dim 1 Mai - 8:21

Sa tête est un vrai champ de bataille, ça cogne tellement là-haut qu'il se demande si quelqu'un n'est pas en train de frapper contre les parois de son cerveau. Il initie un mouvement pour se lever et s'immobilise aussitôt la bile, menaçant de se déverser sur le lit de sa meilleure amie et il la connait suffisamment pour savoir qu'il risque de finir avec la tête au carré si une telle chose vient à se produire. oh bordel une plainte qu'il étouffe avec sa main. Il se promet de ne plus accepter les défis de Tamara. Il savait pourtant pour sa descente mais à ce point, pas vraiment. Le moins que l'on puisse dire c'est qu'elle l'a foutu au tapis, oh oui et il risque d'en entendre parler pendant un long moment. Un très long moment. Un trop long moment. Quand Tamara gagne tout le monde le sait, de toute façon avec sa voix qui porte, il est difficile de faire abstraction se dit Kyeran en trouvant l'énergie nécessaire pour se bouger. Il s'assoit au bord du lit et attend que les vertiges s'estompent. Il ferme les yeux quelques secondes et dès qu'il sent que c'est bon, il prend la direction de la salle de bain. Pour le reste, on s'en remettra à l'imagination de chacun ou bien à leur expérience, après tout nombreux sont ceux qui ont connu ce genre de lendemain de soirées.

Douche prise et aspirine avalée, Kyeran va se poser torse nu dans le salon dans l'attente du retour de Tam, celle-ci lui ayant dit de patienter son retour. A comprendre, qu'elle préfère le narguer aujourd'hui et en face, il espère juste qu'elle a fait l'impasse sur les photos, le brun n'est pas assez préparé psychologiquement pour voir combien il est misérable. Soudain, la porte s'ouvre à la volée et pensant au retour de sa meilleure, Kyeran enlève ses pieds de la table mais la voix est différente bien que familière. Berlioz, ça alors pour une surprise. elle m'a pas dit il hausse les épaules, la seule réponse qu'il a eu à sa réponse, c'est un "j'arrive" et il s'en est contenté, de toute façon il aurait tous les détails au retour de l'américaine. elle a dit qu'elle serait là dans dix minutes il esquisse un petit sourire m'enfin toi et moi savons qu'il faut compter dix autres minutes ou plus selon l'humeur de Tam qui a visiblement oublié l'utilité d'une montre, un autre point avec lequel on s'accommodait. tu peux rester et l'attendre si tu veux son regard se pose sur Berlioz alors qu'un petit sourire énigmatique nait au coin de ses lèvres on va mater BET en l'attendant, il me semble que t'aimes cette chaîne



when u finally get paid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t8456-kyeran-ma-descendance-est-morte-dans-un-rouleau-de-sopalin http://www.30yearsstillyoung.com/t12372-kyeran-boom-shakalaka

la coiffeuse twerkeuse

ÂGE : vingt-huit ans.
STATUT : célibataire.
MÉTIER : propriétaire du salon de coiffure, red hair.
LOGEMENT : toowong, #100. (maison familiale des Dunham.)

POSTS : 588 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : son plus grand rêve serait de percer dans le monde de la danse et accompagner les plus grandes stars sur scène ≈ mais c'est un rêve qu'elle garde pour elle et se contente de coiffer les habitants de Brisbane et des alentours ≈ en tant que bonne coiffeuse qui se respecte, elle adore changer de tête très souvent. Ne soyez pas surpris de la voir avec les cheveux rouges puis bleu la semaine d'après. ≈ elle bosse au salon avec ces deux sœurs ≈ elle a un rire tellement ridicule, qu'il est souvent le déclenchement de beaucoup de fou rire ≈ elle a été violé à dix-sept ans par le meilleur ami de son ex
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :
kyerancleoderekjameson

RPs TERMINÉS :
tamarajasperayneedalejandroravenliviaeireen

PSEUDO : badbuzz.
AVATAR : rihanna.
CRÉDITS : marley smith - tumblr.
DC : june, la femme bafouée et cade, le boulet.
INSCRIT LE : 20/04/2016

MessageSujet: Re: I never meant to cause you any pain | ft. KYERAN   Jeu 12 Mai - 18:12


I never meant to cause
you any pain.

Je ne m’attendais pas à croiser Kyeran, à vrai dire, je ne voulais pas tomber sur lui maintenant. Ni demain à vrai dire. J’essaye de paraître distante, mais je ne suis pas la meilleure pour cacher mes émotions. La seule chose que j’arrive à lui demander c’est où se trouve ma cousine, car avec la présence de Tamara j’arrive à faire semblant, c’est même beaucoup plus simple pour moi. Je ne peux cependant pas m’empêcher de le fixer. Il me dit qu’elle en a pas dix minutes, mais en effet, lui comme moi savons que ses dix minutes peuvent se transformer en un nombre d’heure incalculable. Continuant de le fixer, je remarque que des détails ont changés physiquement chez lui. D’ailleurs je ne peux m’empêcher de lui dire : « T’as vraiment une sale tête ! Soirée trop arrosée ? » Je ne sais pas si ça t’intéresse vraiment et je ne veux pas qui pense que j’ai encore un intérêt quelconque pour sa vie, car après tout je suis celle qui est parti comme une lâche. Il me demande si je veux regarder l’une de mes chaînes favorites en attendant son arrivé et faut dire que si la proposition serait venue de n’importe qui d’autres, je l’aurais accepté avec grand plaisir. Faut dire que j’ai une véritable passion à regarder des clips et commenter chaque scène qui s’en découle. Mais voilà, la proposition vient de Kyeran et pour l’éviter, ça risque d’être compliqué. Cependant, il me connait et connait mes points faibles, c’est donc sans lui répondre que je m’installe ou plutôt que je m’affale sur le canapé de ma cousine. Je fixe la télé, essayant d’ignorer Kyeran, mais ma conscience est plus forte que cette personne froide et distante que j’essaye de paraître. Je fais volte-face et je recommence à le fixer. « Écoute, je suis … » Et alors que je vais pour m’excuser, un clip que je connais par cœur apparaît à l’écran et je commence à m’exciter sur le fauteuil. « Mets plus de son, vite ! » D’ailleurs je me lève rapidement du fauteuil et me retourne vers lui. « Tu te souviens comment on s’éclater sur cette musique ? » Je lui attrape le bras et le force à se lever, même s’il a la tête complètement dans le cul et je le force à se secouer. « Allez, fais un effort ! Tu adorais bouger ton petit cul avant. » Parler du passé n’est peut-être pas une bonne idée, mais à ce moment précis mon cerveau est en mode off et le monde booty shake est quant à lui activé.  

 



Long time I’ve tried to find the real



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t8543-always-keep-fighting-berlioz http://www.30yearsstillyoung.com/t8579-berlioz-la-boite-a-relation

les beaux draps

ÂGE : vingt-quatre ans.
SURNOM : kyky.
STATUT : encore marié, bientôt marié, toujours épris, bref c'est compliqué.
MÉTIER : dj à plein temps qui cherche présentement sa voie, repenant au passage le chemin des fourneaux.

POSTS : 3885 POINTS : 40

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : janissvetlanaberliozjameson#tupperwareschachatteameliakeandratamara
RPs EN ATTENTE :

PSEUDO : animals.
AVATAR : marlon teixeira.
CRÉDITS : unknown › fragilitey.
DC : jordan, derek.
INSCRIT LE : 17/04/2016

MessageSujet: Re: I never meant to cause you any pain | ft. KYERAN   Jeu 19 Mai - 15:56

S’il a bonne mémoire, c’est la première fois que la jeune femme et lui se retrouvent ensemble, seuls, veut-il dire. Ils se sont déjà plus d’une fois revus après cette… petite aventure, notamment grâce à leur connaissance commune qui est Tamara mais jamais tous les deux, en tête à tête. Il n’a jamais su si c’était fait exprès ou bien si Berlioz l’évitait, mais peu désireux de se perdre dans des multiples interrogations, il a décidé de mettre ça sur le compte du manque d’occasions. « Ta cousine a vraiment trop bonne descente » répond-t-il simplement avec un petit sourire lorsqu’elle l’interroge sur sa sale mine. Il se promet de ne plus jamais accepter les défis de Tamara mais dans le fond, il sait bien ce qu’il en sera. Elle est trop persuasive et le connait trop bien pour son propre bien, donc nul doute qu’il la suivra encore dans tous ses périples et finira à quatre pattes au bord d’un caniveau en train de vomir ses tripes. Pour chasser cette image peu glorieuse de lui, il porte toute son attention de Berlioz dont il souhaite que le séjour dure plus longtemps, car il a pu remarquer son hésitation à rebrousser chemin mais il ne veut pas que sa présence soit une gêne pour elle, à tel point qu’elle ne peut supporter d’être plus de cinq minutes seule en sa compagnie. Finalement, ces inquiétudes s’éloignent puisqu’elle redevient la Berlioz qu’il a connu, aussi tarée que sa cousine, un truc de famille à tous les cas. Pantin entre ses mains, il se retrouve debout à essayer de suivre le rythme de la musique, combattant sa nausée soudaine. En tant que jeune homme en bonne santé qui se respecte, son regard ne peut s’empêcher de dévier sur le fessier de la belle Berlioz et… il faut avouer qu’elle a véritablement le sens du rythme. Elle aurait tout à fait sa place dans ce genre de clip, même s’il lui considère que les femmes là-dedans sont un peu vues comme des objets. « J’avais presque oublié à quel point tu bougeais bien » déclare-t-il avec un petit rire alors qu’elle l’avait lâché emportée par la musique, d’ailleurs, lui en profite se rassoir, ce sera plus confortable pour éviter de vomir une nouvelle fois. « Ca fait vraiment plaisir de te voir comme ça… » pas sur la retenue, libérée, l’esprit léger en sa compagnie en somme. Il a dit ça avec un grand sourire, comme pour lui assurer que c’est sincère. « C’est à ce moment-là que je sors les billets pour le show privé ? » une petite blague, une petite moquerie.



when u finally get paid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t8456-kyeran-ma-descendance-est-morte-dans-un-rouleau-de-sopalin http://www.30yearsstillyoung.com/t12372-kyeran-boom-shakalaka

la coiffeuse twerkeuse

ÂGE : vingt-huit ans.
STATUT : célibataire.
MÉTIER : propriétaire du salon de coiffure, red hair.
LOGEMENT : toowong, #100. (maison familiale des Dunham.)

POSTS : 588 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : son plus grand rêve serait de percer dans le monde de la danse et accompagner les plus grandes stars sur scène ≈ mais c'est un rêve qu'elle garde pour elle et se contente de coiffer les habitants de Brisbane et des alentours ≈ en tant que bonne coiffeuse qui se respecte, elle adore changer de tête très souvent. Ne soyez pas surpris de la voir avec les cheveux rouges puis bleu la semaine d'après. ≈ elle bosse au salon avec ces deux sœurs ≈ elle a un rire tellement ridicule, qu'il est souvent le déclenchement de beaucoup de fou rire ≈ elle a été violé à dix-sept ans par le meilleur ami de son ex
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :
kyerancleoderekjameson

RPs TERMINÉS :
tamarajasperayneedalejandroravenliviaeireen

PSEUDO : badbuzz.
AVATAR : rihanna.
CRÉDITS : marley smith - tumblr.
DC : june, la femme bafouée et cade, le boulet.
INSCRIT LE : 20/04/2016

MessageSujet: Re: I never meant to cause you any pain | ft. KYERAN   Ven 20 Mai - 13:30


cause you any pain.
Une soirée où on mêle Tamara et alcool ? C’est sûr et certain que Kyeran ne pouvait pas faire le poids. C’est vrai que ma cousine tient assez bien l’alcool, tout comme moi d’ailleurs. Je ne peux m’empêcher d’avoir un ricanement en entendant ça. « Il ne faut jamais défier Tamara quand il s’agit d’alcool. Même moi je n’arrive pas à la battre à ce jeu-là. » Et pourtant, je consomme un peu trop d’alcool à mon goût, toutes les fois où j’ai eu de terrible trou noir et la seule qui pouvait me raconter ce qui c’était passé n’était autre que Tamara elle-même. La musique adoucit les mœurs, je pense qu’encore une fois ce vieil adage est prouvé par moi-même. Faut dire, que j’adore ça la musique et encore plus, j’adore bouger sur la musique. C’est pourquoi alors qu’un malaise subsistait entre nous, je me lâche, oubliant presque pourquoi je l’évitais à tout prix. Kyeran est un bon partenaire lorsqu’il n’a pas encore une bouteille de vodka entière dans le sang, c’est pour je le ménage un peu, mais je remarque vite qu’il ne participe plus trop à ma chorégraphie, préférant mater la marchandise que je lui offre gracieusement. J’aime plaire et savoir que ma plastique attire encore le regard de Kyeran me satisfait. Il me fait d’ailleurs un compliment sur le fait que je bouge bien, je me retourne donc vers lui, avec ce regard provoquant et ce petit sourire malicieux qui me caractérise. « Comment t’as pu oublier ça ? » Après tout la danse, c’est un peu la raison de mon existence. Il se dit content de me voir comme ça et je souris de plus belle, car au final, je suis contente de le retrouver aussi. Je m’entendais tellement bien avec lui jusqu’à ce qu’il gâche tout avec cette histoire de couple, de sentiment à la con qui à niqué notre complicité énorme. D’ailleurs, je ne suis pas surprise que ma cousine se soit aussi bien entendu avec lui, ce garçon c’est une vraie crème et on ne s’ennuie jamais avec lui. Lorsqu’il se met à me taquiner en demandant s’il doit sortir les billets pour avoir un show privé. Il sait très bien que jouer la provocation avec moi n’amène rien de bon, car je prends tout aux pieds de la lettre et c’est comme jouer avec le feu lorsqu’on me provoque et généralement les gens finissent par se brûler. Je me mets alors à la califourchon sur Kyeran, laissant mes cheveux jouer sur son visage, l’agrippant par les cheveux avec un peu de force. « Je pense pas que t’as le niveau pour avoir un show privé de ma part, mon petit Kyeran. » Sourire de peste collé aux lèvres, si je m’attendais à m’amuser de la sorte en venant chercher simplement un vêtement chez ma cousine. D’ailleurs si elle rentre alors qu’on est dans cette position, elle risque de vraiment rien comprendre.


Long time I’ve tried to find the real



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t8543-always-keep-fighting-berlioz http://www.30yearsstillyoung.com/t8579-berlioz-la-boite-a-relation

les beaux draps

ÂGE : vingt-quatre ans.
SURNOM : kyky.
STATUT : encore marié, bientôt marié, toujours épris, bref c'est compliqué.
MÉTIER : dj à plein temps qui cherche présentement sa voie, repenant au passage le chemin des fourneaux.

POSTS : 3885 POINTS : 40

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : janissvetlanaberliozjameson#tupperwareschachatteameliakeandratamara
RPs EN ATTENTE :

PSEUDO : animals.
AVATAR : marlon teixeira.
CRÉDITS : unknown › fragilitey.
DC : jordan, derek.
INSCRIT LE : 17/04/2016

MessageSujet: Re: I never meant to cause you any pain | ft. KYERAN   Sam 21 Mai - 2:02

« Je m’en souviendrai la prochaine fois » dit-il avec un sourire contrit. C’est sûr qu’il s’en souviendrait oui, mais comme d’habitude elle arriverait à l’entraîner dans sa tournée des bars et il se retrouverait dans la même situation, une gueule de bois terrible et un concert de métal dans sa boîte crânienne. Bon, le concert s’est calmé, quelle belle invention que l’aspirine, il ne remercierait jamais l’industrie pharmaceutique pour cela même s’il n’est pas certain de vouloir savoir dans quelles conditions cela a été mis au point. Et puis, il faut dire que la paire de fesses de Berlioz est un moyen parfait pour l’empêcher d’aller dans divagations d’activistes. Oui, comment a-t-il pu oublier ? L’a-t-il oublié d’ailleurs ? Il n’en est pas tout à fait sûr. En tout cas, elle a vite fait de le lui rappeler, ça et les nuits qu’ils ont pu passer ensemble. Elle poussa d’ailleurs la provocation plus loin, trouvant place sur ses jambes…comme dans le temps se dit-il l’espace d’un court instant. Berlioz est fidèle à elle-même, enfin à celle qu’il a connu et non celle qu’elle était devenue durant leurs dernières rencontres. Il répond à son geste par un petit sourire, n’importe quel homme serait plus que content d’être à sa place, il est chanceux et il le sait très bien. « Et qu’est-ce que tu entends exactement par niveau ? » Son ton est provocateur, il suit l’exemple de Berlioz, après tout, n’est-ce pas ce qu’elle attend ? Il la fait soudainement basculer sur le dos, se retrouvant au-dessus d’elle avec ce sourire légèrement moqueur bien qu’empli de défi. « Et maintenant ? » Il a conscience que la position est plus équivoque et que son visage situé à quelques centimètres à peine de celui de la coiffeuse n’annonce rien de bon. Il oublie momentanément qu’ils sont tous deux censés attendre Tamara, supposée débarquer dans dix minutes. Cela fait-il dix minutes ? Il ne sait pas et s’en soucie peu. Ses avant-bras se posent de chaque côté du visage de Berlioz tandis que son regard de la quitter pas. Oui, et maintenant quoi ?



when u finally get paid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t8456-kyeran-ma-descendance-est-morte-dans-un-rouleau-de-sopalin http://www.30yearsstillyoung.com/t12372-kyeran-boom-shakalaka

la coiffeuse twerkeuse

ÂGE : vingt-huit ans.
STATUT : célibataire.
MÉTIER : propriétaire du salon de coiffure, red hair.
LOGEMENT : toowong, #100. (maison familiale des Dunham.)

POSTS : 588 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : son plus grand rêve serait de percer dans le monde de la danse et accompagner les plus grandes stars sur scène ≈ mais c'est un rêve qu'elle garde pour elle et se contente de coiffer les habitants de Brisbane et des alentours ≈ en tant que bonne coiffeuse qui se respecte, elle adore changer de tête très souvent. Ne soyez pas surpris de la voir avec les cheveux rouges puis bleu la semaine d'après. ≈ elle bosse au salon avec ces deux sœurs ≈ elle a un rire tellement ridicule, qu'il est souvent le déclenchement de beaucoup de fou rire ≈ elle a été violé à dix-sept ans par le meilleur ami de son ex
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :
kyerancleoderekjameson

RPs TERMINÉS :
tamarajasperayneedalejandroravenliviaeireen

PSEUDO : badbuzz.
AVATAR : rihanna.
CRÉDITS : marley smith - tumblr.
DC : june, la femme bafouée et cade, le boulet.
INSCRIT LE : 20/04/2016

MessageSujet: Re: I never meant to cause you any pain | ft. KYERAN   Lun 23 Mai - 15:57


cause you any pain.
Je ne sais pas ce qui me prend. Je crois que c’est mon côté provocante qui prend le dessus et le problème, c’est que je ne peux pas revenir en arrière. Réfléchir avant d’agir n’est pas une chose que je fais très souvent et si dans bien des situations, ça c’est toujours retourné à mon avantage, là, sur le canapé de ma cousine, assise de manière très évocatrice sur Kyeran, je ne pense pas que ça puisse tourner à mon avantage. A aucun moment. Comme je m’en doutais parfaitement, Kyeran n’est pas en reste, puisqu’il rentre dans mon jeu, prenant cette voix suave que j’ai entendu à mainte reprise lorsqu’on passait le plus claire de notre temps ensemble. Avant même que je trouve une répartie ou une manière de m’en tirer sans tomber dans une situation gênante, il prend le dessus en me retournant sur le fauteuil, passant au-dessus de moi. Je plonge mon regard émeraude dans ses yeux sombres et des vagues souvenirs des nuits qu’on passait ensemble me reviennent peu à peu. On vivait comme sur un petit nuage, hors du temps, où nous étions que deux jusqu’à ce qu’il gâche tout. Les hommes finissent par toujours tout gâcher, il en a voulu plus, il voulait des sentiments. Kyeran est gentil, mais je pouvais en aucun cas lui offrir ce genre de chose, bien trop handicapé par l’amour et toutes les conneries du même genre. Malgré tout, ce simple contact me ramène à une époque pas si lointaine où on était juste bien, ensemble. Il me suffirait de dire stop, le repousser pour mettre fin à cette mascarade et continuer de l’éviter comme je le fais si bien depuis quelques mois. Mais je n’y arrive pas, je suis bloqué face à ce regard qui me remémore une trop bonne époque. Et ça m’énerve qu’il arrive à me troubler autant, je me venge d’ailleurs en lui tirant les cheveux, ce qui l’oblige à se relever pour ne plus qu’il soit au-dessus de moi. Il semblerait que contrairement à moi, il a oublié que je ne me laisse pas dominer aussi facilement. Pourtant, alors que je vois qu’une grimace de douleur commence à se dessiner sur son visage, je plonge mes lèvres contre les siennes, continuant à m’agripper à sa masse de cheveux qui m’a toujours servi à lui affliger ce genre de douleur. Je me recule et finalement, me mets dans le coin du canapé, tandis que lui est à l’autre bout. Je fronce légèrement les sourcils, fâchée contre moi d’avoir cédé aussi facilement. Je ne peux pas me permettre de replonger dans ce genre de relation avec Kyeran, alors que je sais comment cela a fini la dernière fois. Et maintenant que Tamara rentre aussi en compte, étant son meilleur ami, je ne peux pas me permettre la même folie qu’avant. « Je ne joue plus. » lui dis-je simplement, d’un air déterminée, ne pouvant cependant pas me retenir de me lécher la lèvre inférieure, pour ne pas perdre le goût que je lui ai arraché des lèvres.


Long time I’ve tried to find the real



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t8543-always-keep-fighting-berlioz http://www.30yearsstillyoung.com/t8579-berlioz-la-boite-a-relation

les beaux draps

ÂGE : vingt-quatre ans.
SURNOM : kyky.
STATUT : encore marié, bientôt marié, toujours épris, bref c'est compliqué.
MÉTIER : dj à plein temps qui cherche présentement sa voie, repenant au passage le chemin des fourneaux.

POSTS : 3885 POINTS : 40

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : janissvetlanaberliozjameson#tupperwareschachatteameliakeandratamara
RPs EN ATTENTE :

PSEUDO : animals.
AVATAR : marlon teixeira.
CRÉDITS : unknown › fragilitey.
DC : jordan, derek.
INSCRIT LE : 17/04/2016

MessageSujet: Re: I never meant to cause you any pain | ft. KYERAN   Mer 8 Juin - 1:45

« Je ne joue plus. » La voix de Berlioz sonne comme une cloche de monastère annonçant le moment de prière. Le ramenant à l’instant présent, la jeune femme de l’autre côté du canapé qui le fixe sans discontinuité et lui, se rendant de plus en plus compte de ce qui s’est passé. Il la surplombait, sachant pertinemment qu’elle ne supporterait pas longtemps la position et voudrait à tout prix reprendre l’ascendance, elle est comme ça Berlioz et ça lui avait jamais posé de problème. Yeux dans les yeux, son visage s’était dangereusement rapproché de celui de la jeune femme, doucement, sans qu’il n’en prenne conscience. Il ne se rend compte que lorsqu’elle agrippe violemment ses cheveux pour le dégager, ce qui fonctionne, installant une distance entre eux et… c’est à ce moment précis qu’il a perdu le fil de ce qui se passait, ne contrôlant plus rien. Il doute avoir déjà contrôlé quoique ce soit dans cette relation, Berlioz l’a initiée et y a mis fin. A nouveau, elle venait d’initier un contact direct, n’ayant rien de platonique et l’idiot qu’il est, a commencé à y prendre goût, cherchant le rythme pour finalement faire face au vide. Elle ne joue plus qu’elle a dit. « Tout ça n’est qu’un jeu pour toi ? » la question lui brûle les lèvres, pourtant il reste calme, ses prunelles dans les siennes, silencieux. Stupide naïf, stupide marionnette de toutes les femmes auxquelles il s’accroche. C’est à ce moment qu’elle lui donne ses explications non ? Sur son départ, son absence de nouvelles… est-ce qu’elle lui en doit au fond ? Il finit par relâcher la tension par un soupir « laisse tomber, tu me dois rien » il passe une main dans ses cheveux avant de se lever « je vais te laisser regarder la télé tranquille et retourner squatter le lit de Tam en attendant son retour » alors qu’ils commençaient à trouver une dynamique plus ou moins amicale dans leur relation, on peut dire que c’est foutu.



when u finally get paid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t8456-kyeran-ma-descendance-est-morte-dans-un-rouleau-de-sopalin http://www.30yearsstillyoung.com/t12372-kyeran-boom-shakalaka

la coiffeuse twerkeuse

ÂGE : vingt-huit ans.
STATUT : célibataire.
MÉTIER : propriétaire du salon de coiffure, red hair.
LOGEMENT : toowong, #100. (maison familiale des Dunham.)

POSTS : 588 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : son plus grand rêve serait de percer dans le monde de la danse et accompagner les plus grandes stars sur scène ≈ mais c'est un rêve qu'elle garde pour elle et se contente de coiffer les habitants de Brisbane et des alentours ≈ en tant que bonne coiffeuse qui se respecte, elle adore changer de tête très souvent. Ne soyez pas surpris de la voir avec les cheveux rouges puis bleu la semaine d'après. ≈ elle bosse au salon avec ces deux sœurs ≈ elle a un rire tellement ridicule, qu'il est souvent le déclenchement de beaucoup de fou rire ≈ elle a été violé à dix-sept ans par le meilleur ami de son ex
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :
kyerancleoderekjameson

RPs TERMINÉS :
tamarajasperayneedalejandroravenliviaeireen

PSEUDO : badbuzz.
AVATAR : rihanna.
CRÉDITS : marley smith - tumblr.
DC : june, la femme bafouée et cade, le boulet.
INSCRIT LE : 20/04/2016

MessageSujet: Re: I never meant to cause you any pain | ft. KYERAN   Jeu 9 Juin - 19:49


cause you any pain.
Le problème, c’est que faire du mal à Kyeran, ça ne me fait pas tellement plaisir. Il a sûrement l’impression d’être totalement utilisé et se fut sûrement le cas. Je l’ai utilisé lorsque j’ai eu besoin de sa compagnie, de ses bras et cette envie totale d’avoir possession de son corps. Et puis, lorsque je n’en ai plus eu envie, je lui ai fait comprendre. Sauf que Kyeran n’avait pas le même ressenti, il commencé à s’attacher et à avoir des sentiments que je n’aurais jamais pu lui offrir. Des choses que je ne pourrais jamais offrir à personne d’ailleurs. C’est pourquoi lorsqu’il plante son regard dans le mien, me demandant si tout ceci n’est qu’un jeu pour moi, je ne suis pas fière. J’ai beaucoup de fierté, mais là, face à son regard et son attitude calme, mais froide, je n’arrive pas à piper un seul mot. Il a pris le dessus pour le coup, chose rare entre nous. Je voudrais lui dire ce que je pense, pourquoi j’ai agis de la sorte avec lui, mais je n’y arrive pas, je préfère me taire et de tourner la tête pour regarder l’écran de télévision où un énième clip est diffusé, sauf que la voix de Kyeran me sort de ma lâcheté. Il me dit de laisser tomber, que je ne lui dois rien et il file se cacher dans la chambre de Tamara. Je lève les yeux au ciel, poussant un soupir. Manquerait plus qu’il se mets à chialer. Je me sens honteuse et je commence à avoir de plus en plus mauvaise conscience. Pourtant, je fais comme il m’a dit, plongé mon regard sur les images de la télé sauf que je n’arrive pas à me concentrer dessus, je ne vois que des images défilaient sans plus chercher à les décrire. Je soupire, parce que ça m’énerve, ce n’est pas dans mes habitudes d’être aussi lâche, autant lui donner des explications qu’elle lui plaise ou non. S’il décide qu’elle lui convienne, cool, sinon tant pis, il ne va pas jouer le martyr pendant des heures. Je me lève, en éteignant la télévision au préalable avant de pénétrer dans la chambre de ma cousine qui est toujours autant en bordel. Il est là, au milieu du lit, allongé comme un véritable ivrogne après un lendemain de cuite. Je m’assois à côté de lui, sans la moindre expression au visage et lui attrape le bras. « Il faut que tu comprennes un truc. » Je pose sa main sur ma poitrine, à travers le t-shirt. « Je ne pouvais t’offrir que ça, car c’est la seule chose que je sais offrir. » Je prends sa main que je dégage de mes seins, histoire qu’il n’en profite pas trop non plus. Je pose de nouveau sa main au-dessus de ma poitrine, là où se cache notre organe le plus vital. « Ça par contre, je ne pourrais jamais te l’offrir. Ni à toi, ni à personne d’autres. » Je repousse sa main et je prends un air beaucoup plus désolé. « Alors, je suis désolé si tu as pu penser une seconde en avoir plus avec moi, mais c’était simplement impossible. » Je regarde sa mâchoire qui est affreusement sexy, je ne me rends pas compte d’ailleurs que mon doigt est déjà en train d’effleurer son visage. « Qu’est-ce que tu peux être irrésistible quand tu fais la moue. » Je m’excuse et je retente le diable avec lui. Faut dire qu’avant, j’avais beaucoup de mal à lui résister aussi, mais comment pourrais-je me faire pardonner auprès de lui si je continue à me jouer de lui, encore une fois.


Long time I’ve tried to find the real



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t8543-always-keep-fighting-berlioz http://www.30yearsstillyoung.com/t8579-berlioz-la-boite-a-relation

les beaux draps

ÂGE : vingt-quatre ans.
SURNOM : kyky.
STATUT : encore marié, bientôt marié, toujours épris, bref c'est compliqué.
MÉTIER : dj à plein temps qui cherche présentement sa voie, repenant au passage le chemin des fourneaux.

POSTS : 3885 POINTS : 40

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : janissvetlanaberliozjameson#tupperwareschachatteameliakeandratamara
RPs EN ATTENTE :

PSEUDO : animals.
AVATAR : marlon teixeira.
CRÉDITS : unknown › fragilitey.
DC : jordan, derek.
INSCRIT LE : 17/04/2016

MessageSujet: Re: I never meant to cause you any pain | ft. KYERAN   Sam 11 Juin - 12:13

Il se trouvait volontiers ridicule avec sa réaction, plus encore d’avoir gâché ce qu’ils tentaient de construire. Ils étaient tous deux proches de Tamara et cette dernière n’aurait pas supporté que ça se passe mal entre eux, tout comme, il ne se voyait pas lui expliquer ce qui s’était passé avec sa cousine. A vrai dire, il ne savait par où commencer, ni décrire ce qui les avait unit dans le temps. S’il était déjà incapable de se les formuler à lui-même, imaginez ce que cela aurait donné face à Tamara et son impatience légendaire, sans mentionner son caractère habituel. Ouais, cela n’aurait fait que compliqué les choses. Allongé sur le lit, il se dit qu’il ferait mieux de continuer sa nuit, ça ferait taire les voix dans sa tête et il était trop crevé pour se lancer dans un examen minutieux de ses conneries, de ce qui s’était ou non passé, bref, il était simplement fatigué. Alors qu’il commençait peu à peu à trouver un semblant de silence dans son esprit qu’il entendit la porte de la chambre s’ouvrir et il sut à la discrétion de la personne qu’il s’agissait de Berlioz, Tamara ne connaissait pas le mot discrétion et chaque entrée était accompagnée de festivités. Il ouvrit les yeux quand il la sentit s’asseoir à ses côtés. « D’accord… » Répondit-il en écoutant ses explications et ses excuses…inattendues, cousine de Tamara, il s’était dit que l’impossibilité de formuler des excuses coulait dans leurs veines. « Je comprends… » il avait envie de savoir pourquoi elle en était incapable, elle avait ce désespoir silencieusement hystérique dans le regard qui l’avait attiré dans le temps, curieusement, il avait pensé pouvoir panser ses plaies, essayer du moins et avait fini par s’amouracher de ses blessures intimes dont elle ne parlait pas mais dont il soupçonnait l’existence. Il avait envie de lui dire que si un jour elle désirait en parler, il répondrait présent pour l’écouter mais se ravisa, sentant que cela jetterait un froid soudain et Berlioz pourrait solidifier plus encore ces barrières érigée entre elle et les autres. « Tu es sûre de vouloir tenter le diable ? » dit-il au bout d’un moment, désignant à la fois ce doigt qui courrait sur sa mâchoire et le compliment de la jeune femme. Il n’attendit pas de réponse qu’il passa sa main dans la nuque de Berlioz pour rapprocher son visage du sien, à quelques centimètres à peine, leurs lèvres s’effleurant et… il attendit. Il n’avait pas pour coutume d’embrasser les femmes sans leur consentement, sauf si elle était sienne et Berlioz venait de confirmer que cette possibilité était foutue d’avance.



when u finally get paid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t8456-kyeran-ma-descendance-est-morte-dans-un-rouleau-de-sopalin http://www.30yearsstillyoung.com/t12372-kyeran-boom-shakalaka

la coiffeuse twerkeuse

ÂGE : vingt-huit ans.
STATUT : célibataire.
MÉTIER : propriétaire du salon de coiffure, red hair.
LOGEMENT : toowong, #100. (maison familiale des Dunham.)

POSTS : 588 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : son plus grand rêve serait de percer dans le monde de la danse et accompagner les plus grandes stars sur scène ≈ mais c'est un rêve qu'elle garde pour elle et se contente de coiffer les habitants de Brisbane et des alentours ≈ en tant que bonne coiffeuse qui se respecte, elle adore changer de tête très souvent. Ne soyez pas surpris de la voir avec les cheveux rouges puis bleu la semaine d'après. ≈ elle bosse au salon avec ces deux sœurs ≈ elle a un rire tellement ridicule, qu'il est souvent le déclenchement de beaucoup de fou rire ≈ elle a été violé à dix-sept ans par le meilleur ami de son ex
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :
kyerancleoderekjameson

RPs TERMINÉS :
tamarajasperayneedalejandroravenliviaeireen

PSEUDO : badbuzz.
AVATAR : rihanna.
CRÉDITS : marley smith - tumblr.
DC : june, la femme bafouée et cade, le boulet.
INSCRIT LE : 20/04/2016

MessageSujet: Re: I never meant to cause you any pain | ft. KYERAN   Mer 15 Juin - 10:17


cause you any pain.
C’est compliqué de s’excuser pour la famille Dunham, il y a déjà Tamara qui a un gros problème à formuler des excuses, comme si dire ces mots seraient une insulte pour elle. Il y a également ma petite sœur qui elle ne pense jamais devoir s’excuser, car elle n’est jamais en faute. Puis, il y a moi. Je m’excuse rarement, sauf lorsque je sens que j’ai blessé quelqu’un qui ne le mérite pas. Un peu comme Kyeran, qui n’a rien fait d’autres que s’attacher à la mauvaise personne, c’est-à-dire moi. Ce n’est pas très grave en soi, il y a pire dans la vie, mais je n’aime pas toujours avoir le rôle de la méchante et c’est pourquoi mes explications étaient suivis d’excuse prononcé à son encontre. Au moins, on ne pourra pas dire que je ne le fais jamais. Sauf que je suis une fille paradoxale à moi toute seule. M’excuser de lui avoir fait croire des choses, mais je remets le couvert en le provoquant doucement sur ses charmes qui m’ont toujours fait de l’effet. Ça n’a pas l’air de déplaire à Kyeran qui me demande si je veux tenter le diable. Avec n’importe qui d’autres, j’aurais répondu oui sans hésiter, si je suis dans cette position, c’est que j’en ai envie de toute manière, mais avec lui, c’est plus compliqué. Après des mois, à le voir au côté de Tamara et à essayer de l’ignorer ou l’esquiver afin de ne pas devoir m’expliquer, voilà que je retombe dans nos vieux travers qui nous ont mis dans une situation délicate. Délicate pour moi, qui ne savait pas vraiment comment réagir, qui a fait semblant de découvrir Kyeran lorsque ma cousine me l’a présenté et lui qui a visiblement joué le jeu en voyant mon malaise. Et nous voilà dans le même lit de nouveau. Qu’est ce qui ne tourne pas rond chez moi ? Peut-être mes réactions qui ne s’enchaînent pas dans le même, où je dis un jour blanc et le lendemain noir. Pourtant, lorsqu’il me saisit par la nuque et que nos lèvres se frôlent, je ne réfléchis plus à rien. A quoi bon toujours chercher à expliquer ce qui m’arrive dans la vie, autant laissé faire les choses et voir comment elles vont se dérouler ? Je décide alors de me laisser aller et je plonge mes lèvres sur les siennes, pour échanger un baiser passionnée, alors que je pousse doucement son torse afin qu’il soit de nouveau allongé et je passe au-dessus de lui, sans rompre le contact de nos lèvres. On s’embrasse encore quelques secondes, avant que je romps totalement le contact, plongeant mon regard dans le sien, un regard qui me semble tellement familier et me rend presque nostalgique. « Faire ça dans le lit de Tamara … Si elle l’apprend, elle va nous le reprocher jusqu’à la fin de sa vie » Je ris en imaginant ma cousine nous surprendre, bien que si ça arrive, ça ne va absolument pas me faire rire, surtout qu’elle va ameuté tout le quartier avec les cris qu’elle poussera et que je ne serais plus où me mettre. comme si j'étais surprise par ma mère à l'adolescence, je ressentirais certainement la même gêne.


Long time I’ve tried to find the real



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t8543-always-keep-fighting-berlioz http://www.30yearsstillyoung.com/t8579-berlioz-la-boite-a-relation

les beaux draps

ÂGE : vingt-quatre ans.
SURNOM : kyky.
STATUT : encore marié, bientôt marié, toujours épris, bref c'est compliqué.
MÉTIER : dj à plein temps qui cherche présentement sa voie, repenant au passage le chemin des fourneaux.

POSTS : 3885 POINTS : 40

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : janissvetlanaberliozjameson#tupperwareschachatteameliakeandratamara
RPs EN ATTENTE :

PSEUDO : animals.
AVATAR : marlon teixeira.
CRÉDITS : unknown › fragilitey.
DC : jordan, derek.
INSCRIT LE : 17/04/2016

MessageSujet: Re: I never meant to cause you any pain | ft. KYERAN   Ven 23 Sep - 20:22

Kyeran avait bien compris qu’il n’y avait plus rien à espérer, si espoir il lui restait encore. Les choses étaient claires désormais, il était un grand garçon capable de comprendre que Berlioz n’était pas prête pour une relation et de fait ce qui s’apprêtait à faire ne signifiait rien. Soit, il n’en pleurait pas et puis que la belle semblait tout à fait partante pour remettre le couvert, il accepta volontiers son baiser, y répondant avec fougue. Il la laissa mener la danse, cela avait toujours été comme ça entre eux, Berlioz savait ce qu’elle voulait, comment elle le voulait et parfois il avait l’impression de n’être qu’un objet, un moyen de se faire du bien –rétrospectivement, ça aurait dû lui mettre la puce à l’oreille. Leurs lèvres se séparèrent finalement et bientôt Kyeran éclata de rire lorsque Berlioz mentionna Tamara « Je ne compte pas lui dire, et toi ? » il y avait un ton de défi dans sa voix, mais c’était surtout une plaisanterie. Bon, certes, ce ne serait pas une plaisanterie si comme l’avait mentionné Berlioz, Tam venait à apprendre pour leur passage dans son lit, elle était aussi imprévisible qu’elle pouvait être dangereuse autant dire qu’il y avait peu de chance qu’ils s’en sortent indemnes. Tant pis, en devenant aussi proche d’elle, il connaissait déjà les dangers et il était persuadé que Berlioz valait le coup, et puis, il était assez naïf pour croire que son amie n’en saurait jamais rien. Tous deux avaient peur de ses colères, donc il doutait que ce soit sa partenaire de crime qui aille vendre la mèche, et puis elle n’était jamais dans les temps, peut-être qu’aujourd’hui aussi elle les ferait poireauter sans s’en sentir coupable. Ce fut sur ce raisonnement que Kyeran reprit d’assaut la bouche de Berlioz, laissant sa main partir à l’exploration du corps de la coiffeuse dont il redécouvrait les courbes avec plaisir. Bientôt, il s’aventura sous les habits, contact direct avec la peau qui lui arracha un frisson. Puisqu’elle semblait bien partante pour la suite, il se décida à la débarrasser de son premier vêtement, le passant par-dessus sa tête sans difficulté avant de se perdre sur sa mâchoire, son cou, se laissant glisser vers le bas jusqu’à l’objet convoité : sa poitrine. Alors que ses mains, elles, vont directement se poser les fesses de Berlioz, comme au bon vieux temps. Fébriles exploratrices qui attendaient la feu vert pour quelque chose de plus poussé.



when u finally get paid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t8456-kyeran-ma-descendance-est-morte-dans-un-rouleau-de-sopalin http://www.30yearsstillyoung.com/t12372-kyeran-boom-shakalaka

la coiffeuse twerkeuse

ÂGE : vingt-huit ans.
STATUT : célibataire.
MÉTIER : propriétaire du salon de coiffure, red hair.
LOGEMENT : toowong, #100. (maison familiale des Dunham.)

POSTS : 588 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : son plus grand rêve serait de percer dans le monde de la danse et accompagner les plus grandes stars sur scène ≈ mais c'est un rêve qu'elle garde pour elle et se contente de coiffer les habitants de Brisbane et des alentours ≈ en tant que bonne coiffeuse qui se respecte, elle adore changer de tête très souvent. Ne soyez pas surpris de la voir avec les cheveux rouges puis bleu la semaine d'après. ≈ elle bosse au salon avec ces deux sœurs ≈ elle a un rire tellement ridicule, qu'il est souvent le déclenchement de beaucoup de fou rire ≈ elle a été violé à dix-sept ans par le meilleur ami de son ex
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :
kyerancleoderekjameson

RPs TERMINÉS :
tamarajasperayneedalejandroravenliviaeireen

PSEUDO : badbuzz.
AVATAR : rihanna.
CRÉDITS : marley smith - tumblr.
DC : june, la femme bafouée et cade, le boulet.
INSCRIT LE : 20/04/2016

MessageSujet: Re: I never meant to cause you any pain | ft. KYERAN   Mar 22 Nov - 10:59


cause you any pain.
Je devrais m’en vouloir de trahir ma cousine, mais ce n’est pas le cas. Il faut dire qu’entre les bras de Kyeran, je ne pense plus trop à Tammy, mais plutôt à ce qui va se passer dans les prochaines minutes. Ses baisers qui pleuvent sur moi me donne simplement l’envie de me laisser aller et d’arrêter de me prendre la tête. Je mentionne tout de même Tamara juste pour le prévenir que si ma cousine est mise au courant pour ce petit moment dans son lit, elle risque de nous mettre la tête au carré à tous les deux. Kyeran ne semble pas effrayé, je me dis qu’il est sûrement inconscient, mais son ton plein de défi me donne également envie de l’être. Je reprends possession de ses lèvres un court instant, avant de répondre sur ce même ton « Ça sera notre petit secret. Et puis, elle avait qu’à être à l’heure. » Je ne m’attarde pas pour dire autre chose, le dévorant des yeux et replongeant mes lèvres sur les siennes. Kyeran pour une fois assez entreprenant, ce qui n’avait pas tendance à lui ressembler lorsque l’on se fréquentait auparavant. Je le laisse cependant faire, pas contre un peu de changement. Mon t-shirt passe très rapidement au-dessus de ma tête et les baisers du jeune brun deviennent de plus en plus fougueux, je le sens s’éloigner peu à peu de ma bouche, pour s’attarder sur mon cou, puis ma poitrine, toujours coincée dans ce stupide soutien-gorge qui devient de plus en plus étroit à mon goût. Je suis habituée à prendre mon temps avec Kyeran, mais la situation exige qu’on saute des étapes et passer directement au plat de résistance. Je remonte donc le visage de Kyeran jusqu’au mien, toujours ce sourire taquin qui ne quitte plus mon visage. Son t-shirt passe à une vitesse folle au-dessus de sa tête, puis je m’attarde sur son pantalon que je finis par lui faire descendre jusqu’au sol. Seul un petit détail reste avant qu’il ne soit complètement nu et faut dire que malgré la précipitation, je fais un peu durer le moment où son boxer finira aussi sur le sol. Un regard équivoque et je dégrafe mon soutien-gorge pour laisser enfin sortir ma poitrine qui ne demandait que ça. Bien sûr, les yeux de Kyeran n’ont rien raté de la scène. Je continue mon effeuillage, retirant à mon tour mon pantalon pour me retrouver avec un simple morceau de tissu. Je pousse alors Kyeran afin de me coller à lui, mes seins s’écrasant contre son torse, alors que je sens contre ma jambe une boule qui se gonfle dans son boxer et qui m’arrache de nouveau un sourire de satisfaction.


Long time I’ve tried to find the real



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t8543-always-keep-fighting-berlioz http://www.30yearsstillyoung.com/t8579-berlioz-la-boite-a-relation

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: I never meant to cause you any pain | ft. KYERAN   Aujourd'hui à 19:50

Revenir en haut Aller en bas
 

I never meant to cause you any pain | ft. KYERAN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: fortitude valley :: logements
-