AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
30Y est ta maison depuis plus de 3 mois ?
Alors aide les nouveaux à se faire une place dans la famille !
Deviens parrain ou fais partie d'un groupe d'intégration.

Partagez | 
 

 Des mots et des rires | Gabriel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

la maman studieuse

ÂGE : 26 ans
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Doctorante en histoire
LOGEMENT : Fortitude Valley, Studio #378

POSTS : 225 POINTS : 30

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : J'aime les chameaux
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : RP de groupe - Lowell -Gabriel - Charlie - Niklas - Lene - Martin


PSEUDO : Néanteuse
AVATAR : Ellen Page
CRÉDITS : Avatar (c) Croco.
DC : None
INSCRIT LE : 23/07/2015

MessageSujet: Des mots et des rires | Gabriel   Sam 7 Mai - 0:10

"I came to party, and you came to party, so why don't we party together ?"

Cinema Bizarre - I came 2 party

Cela faisait bien longtemps que Sélène ne s'était pas rendue à une soirée. Pourtant, en cette douce soirée d'automne (de printemps pour pratiquement tout le reste des pays de la planète, mais l'Australie fait ce qu'elle veut et vous emmerde), la jeune femme avait été convaincue par une camarade de fac de se rendre à une petite fête, non loin de chez elle, à Fortitude Valley. Il faut dire que l'emplacement avait joué un petit rôle pour convaincre la jeune maman de laisser son bébé à son colocataire le temps de la soirée. Pas qu'elle ne fasse pas confiance à Gayle. Certes, ce n'était pas le type le plus sain du monde, mais il avait tout de même assez de présence d'esprit pour s'occuper d'un enfant, et il ne laisserait pas Nathan mourir de faim -Sélène avait tiré autant de lait qu'elle avait pu-, ni de quoi que ce soit d'autre. Mais il fallait dire que la jeune femme avait encore un peu de mal à couper le cordon, étant donné la relation très fusionnelle qu'elle entretenait encore avec son nourrisson. Cela ne faisait qu'un peu plus d'un mois qu'il avait quitté son utérus, hého, calmez-vous, pensait-elle. Il était tellement petit qu'elle avait du mal à imaginer qu'il pût survivre sans elle.

Enfin bref, toujours était-il qu'on avait réussi à la convaincre que le gosse allait pouvoir survivre à une soirée en compagnie de Gayle, et que Sél s'était laissée embarquer chez un ami de Clary, la fameuse camarade de fac, et trouvait que cela faisait bien trop longtemps que la brunette était célibataire, et qu'il fallait donc la sortir. Sélène, elle, considérait qu'à partir du moment où on est mère célibataire à 25 ans, il n'y a plus grand chose à espérer. Sa motivation à elle était plutôt de changer d'air pour un soir. Et puis, elle appréciait la compagnie de Clary qui, elle, écrivait une thèse sur la guerre des Boers. Bref.

La doctorante avait donc mis ses craintes de mère poule de côté -du moins tenté de le faire-, revêtu une petite robe noire dans laquelle elle fut surprise de toujours pouvoir rentrer, et maquillé légèrement ses yeux et sa bouche. Puis elle s'était rendue avec son amie dans un joli loft du quartier, pas trop bondé, où une musique sympa était en train de passer.

Les invités semblaient venir de milieux assez différents, ce qui évita à Sélène de se sentir trop déplacée. Elle se déplaça avec Clary pour dire bonjour aux gens qu'elle connaissait, attrapant un mojito et des amuses-gueules au passage. Elle se félicita d'ailleurs d'avoir tiré son lait assez pour qu'il en reste plus tard, elle allait pouvoir se permettre de boire de l'alcool sans se considérer comme une mère indigne.

Clary finit par disparaître aux bras de son copain, laissant Sélène seule avec elle-même.
Soudain, la jeune femme aperçut un visage familier, celui de Gabriel, un homme âgé d'une dizaine d'années de plus qu'elle, qu'elle avait rencontré au supermarché alors que sa taille de naine en puissance ne lui permettait pas d'accéder aux paquets de couches. Il l'avait donc aidée, et une chose en entraînant une autre, ils avaient discuté et plutôt sympathisé. Il tenait une galerie d'art, ce que Sélène trouvait assez fascinant. Elle s'avança donc vers lui, et le salua:

-Hey, Gabriel, qu'est-ce que tu fais là ? Tu vas bien ?

Elle sourit au grand brun -quoique pour Sélène tout le monde paraissait grand-, aux regard rêveur, et but une gorgée de son mojito.
Elle eut une pensée pour son fils, et espéra qu'il n'empêchait pas Gayle de dormir.

repère staff pour le comptage des points de la semaine - merci de ne surtout pas retirer


Lilypie First Birthday tickers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t3500-selene-nompolonaisimprononcable-bonjour http://www.30yearsstillyoung.com/t3527-selene-it-s-such-a-pity-no-one-adores-me-yet#99146

le grand rêveur

ÂGE : 36 ans (8 juillet)
STATUT : Célibataire mais il est attiré par une femme bien trop bien pour lui et qui en plus de ça, est enceinte de leur enfant.
MÉTIER : Artiste et gérant d'une galerie d'art.
LOGEMENT : Pine Rivers au 44 avec son frère, Logan.
What.s happen ?
POSTS : 792 POINTS : 60

PETIT PLUS : Gabriel vit dans une bulle artistique, difficile de lui en faire sortir. ✤ Il est végétarien. ✤ La longueur de ses cheveux et de sa barbe s'accorde avec son humeur. ✤
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : Rebecca SélèneDonovanNo & Bex

My beautiful nightmare...

PSEUDO : Aloa
AVATAR : Milo Ventimiglia
CRÉDITS : Signature : Quiet Riot
DC : Duncan Wilde.
INSCRIT LE : 25/07/2015

MessageSujet: Re: Des mots et des rires | Gabriel   Dim 15 Mai - 11:24





Party Together.
Sélène & Gabriel

Gabriel n'était pas du genre ou du moins plus du genre à sortir aux soirées universitaires mais son meilleur ami, lui, adorait ça. Ça n'avait jamais posé de soucis à Gabriel sauf lorsqu'il lui demandait de l'accompagner. Il finissait toujours pas dire oui et une chose en entraînant une autre, il se retrouvait dans ce genre de soirée où il était souvent le plus vieux. Heureusement après quelques verres de vodka sa vision des choses se floutaient un peu et il arrivait à s'amuser. Ce soir là, il était arrivé depuis un petit moment. Son meilleur ami s'était éclipsé avec une jeune femme à chaque bras et Gabriel lui s'était assit au bar.  Il avait fini par embrasser un jeune homme en uniforme pour avoir des consommations gratuites au bar et quoi qu'il en soit, il s'amusait plutôt bien !

Alors qu'il marchait au milieu de la foule d'étudiants avec son verre gratuit à la main, il se rendit compte combien prendre un an dans deux mois allait faire de lui, un mec encore plus vieux. Il se demandait bien où était passé ce temps là, il était passé bien trop vite mais il ne regrettait rien car il adorait sa vie présente à deux trois détails prés. Tout ne pouvait pas être parfait non plus. Gabriel se retourna tombant sur un visage qu'il connaissait, celui de Sélène. Il l'avait aidé à attrapé un paquet de couches au supermarché. C'était une jeune maman d'ailleurs après leur discussion, il avait très vite compris combien elle tenait à son bébé et cela l'étonna un peu de la voir ici sans lui. Certes, il aurait été également étonner de la voir ici avec le bébé…

- Sélène ! Je pourrais te demander la même chose, maman poule !

Il se mit à rire doucement lui faisant une bref accolade. Oui, avec de l'alcool dans le sang, Gabriel faisait des câlins à tout le monde.

- Oui je vais plutôt bien et toi ?

Gabriel leva légèrement son verre de vodka en répondant, signe qu'elle y était pour beaucoup puisqu'il n'avait jamais été très à l'aise dans ce genre de soirée surtout que son meilleur ami finissait toujours pas lui poser un lapin. D'ailleurs il se demandait bien pourquoi celui-ci insistait tant pour qu'il vienne si s'était pour le laisser tomber, mais passons.

- Tu sais que j'ai gagné des consos gratuites !

Dit-il fièrement en lui montrant son bracelet orange fluo.

- Ton fils, comment va t-il ?


© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart



repère staff pour le comptage des points de la semaine - merci de ne surtout pas retirer



Si j’étais celui, toi tu es la seule. ✴
Et quand tu danses, c’est du dripping, t’es un cadeau pour la rétine, t’es sur une toile de Mondrian que je saccage de mille couleurs. Jetée sans vergogne et sans plan, juste comme ça, pour le bonheur... ~ Boulevard des airs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t3562-gabriel-laine-debarque-chez-les-jenkins#100449 http://www.30yearsstillyoung.com/t10527-gabriel-jenkins-de-l-or-dans-les-doigts#388123 http://www.30yearsstillyoung.com/t3667-gabriel-jenkins#104602

la maman studieuse

ÂGE : 26 ans
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Doctorante en histoire
LOGEMENT : Fortitude Valley, Studio #378

POSTS : 225 POINTS : 30

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : J'aime les chameaux
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : RP de groupe - Lowell -Gabriel - Charlie - Niklas - Lene - Martin


PSEUDO : Néanteuse
AVATAR : Ellen Page
CRÉDITS : Avatar (c) Croco.
DC : None
INSCRIT LE : 23/07/2015

MessageSujet: Re: Des mots et des rires | Gabriel   Sam 28 Mai - 0:25

"When I wanna party I just waltz with the wind, and get drunk with the sun"

Tender Grass - June & Lula

Gabriel sembla également surpris de la voir, étant donné que c'était une soirée, et qu'il savait à combien elle était réticente à l'idée de laisser son bébé. Elle rit donc lorsqu'il la traita de maman poule, et répondit à son accolade. Son teint légèrement rosé et ses yeux pétillants semblaient indiquer qu'il avait un peu bu, ce qui tendait à le rendre peut-être plus expansif que de coutume, comme pour beaucoup de gens.

-Bah, on m'a convaincue d'essayer de me détendre un peu, alors j'ai confié bébé à mon colocataire... Je pense qu'il devrait pouvoir s'en sortir.


Sélène eut un pincement au cœur en pensant à son nourrisson. Non pas qu'elle n'avait pas confiance en Gayle, mais sa... paranoïa maternelle ne pouvait s'empêcher de mouliner 24 heures sur 24.

Elle fut toutefois tirée de ses pensées par la réponse de Gabriel à sa question : apparemment, il allait bien. La jeune femme lui adressa donc de nouveau un grand sourire et dit :

-Super alors ! Ça va aussi, j'essaie de ne pas trop penser à Nathan !


Il allait peut-être se moquer d'elle, et il aurait bien raison. Elle même se trouvait un peu ridicule depuis qu'elle avait accouché, mais elle n'arrivait pas à s'empêcher d'agir ainsi. Elle supposait qu'elle aurait ce comportement bizarre pour le restant de ses jours maintenant. Quelque part, cela lui convenait. Au moins, son enfant donnait un sens à sa vie. Autre que les recherches en histoire, s'entend.

Gabriel leva son verre, faisant comprendre à Sélène que c'était bel et bien l'alcool qui l'avait détendu. Elle sourit donc d'un air entendu, et but une gorgée de son mojito. C'était plutôt agréable de se détendre, mais elle se demandait où Clary avait bien pu passer. Elle haussa finalement les épaules pour elle même, et reporta son attention sur le trentenaire qui lui montrait un bracelet orange, lui signifiant qu'il avait gagné des boissons gratuites.

-Veinard va !
lui lança Sélène en reprenant une gorgée d'alcool. Tu as de quoi être fier. Elle lui lança un clin d’œil. Tu as fait comment ?

Puis le jeune homme prit des nouvelles de son fils. Un sourire niais s'afficha donc sur le visage de la jeune femme, qui, aux anges, répondit :

-Il va bien, il ne fait pas vraiment ses nuits mais il va bien. Il me fait des sourires, tu te rends compte !?


Elle avait conscience de s'extasier un peu toute seule mais bon, elle était en soirée avec un peu d'alcool dans le sang, ça ne pouvait pas faire grand mal. Et puis, Gabriel était tout content grâce à un bracelet orange, elle avait bien le droit de parler de son bébé avec enthousiasme.

Elle allait demander à Gabriel ce qu'il en était de sa galerie d'art, quand Dimitri, un étudiant polonais en échange à l'université du Queensland lui tapa sur l'épaule, la saluant dans leur langue maternelle -enfin, paternelle pour Sélène- commune. Après avoir brièvement pris des nouvelles l'un de l'autre et, du côté de la jeune femme, fait une blague vaseuse, Dimitri s'éloigna, appelé par un groupe d'autres étudiants en échange. La doctorante se tourna alors à nouveau vers Gabriel :

-Excuse moi, c'est un camarade de l'université. Tu disais quelque chose non ? Ou alors c'était moi ?


Elle leva les yeux au ciel pour elle même : elle aurait voulu paraître plus cruche encore qu'elle n'aurait pas pu. Décidément, au vu de sa proportion naturelle aux idioties, boire de l'alcool ne lui réussissait pas vraiment.


Lilypie First Birthday tickers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t3500-selene-nompolonaisimprononcable-bonjour http://www.30yearsstillyoung.com/t3527-selene-it-s-such-a-pity-no-one-adores-me-yet#99146

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Des mots et des rires | Gabriel   Aujourd'hui à 6:58

Revenir en haut Aller en bas
 

Des mots et des rires | Gabriel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: fortitude valley
-