AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
30Y est ta maison depuis plus de 3 mois ?
Alors aide les nouveaux à se faire une place dans la famille !
Deviens parrain ou fais partie d'un groupe d'intégration.

Partagez | 
 

 Last Friday Night. Jameson ♣ Jonathan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

ÂGE : 40 ans, un 15 Octobre. Sa première ride vient d’apparaître.
SURNOM : Jon - Jonjon - Le Dragon
STATUT : Célibataire, Jon est complètement perdu. Tiraillé comme toujours entre sa brune et sa blonde. Même si le destin fait tout pour que le dragon reste à jamais seul.
MÉTIER : Styliste et dragon de la maison Deauclaire.
LOGEMENT : Une Villa dans Logan City sur une petite colline loin du centre.
Jozzy ♥
POSTS : 925 POINTS : 15

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
RP TIME
En cours:
◘ Jorène 3 UC♥ ◘ Lou ◘ Lisandre 4 UC

The end:
◘ Lisandre 1- 2 -3 ◘ Ezra 1 ◘ Jorène 1-2


JONATHAN

•Jonathan est du genre insupportable. •Il a toujours un thé sur son bureau, merci Lisandre. •Les journalistes adorent le poursuivre et raconter des bobards sur lui dans les journaux. •L'engagement lui fait peur. Donc Lisandre lui fait peur. •Jonathan est devenue ce dragon que tout le monde suite à un chagrin d'amour. Irène a brisé cet homme à tout jamais. • Ses meilleurs amis sont Jamie et Velvet. • Il est du genre narcissique et satirique.



Lou ♣ Le petit dragon.


Jorène ♥ we decided to get hurt.


Jozzy ♥ The only one.


Jonamie + BFF.



AVATAR : Ben sexy C.
DC : Gaby la tornade brune et la gentille Cassia.
INSCRIT LE : 31/08/2015

MessageSujet: Last Friday Night. Jameson ♣ Jonathan   Sam 7 Mai 2016 - 20:07


Last Friday Night




C'était il y a bien longtemps, enfin pas si longtemps que ça quand même. Je ne parle pas l'air préhistorique non plus ! A moins que Jon soit bien plus vieux que je ne le pense. Bref, c'était il y a un peu plus de dix ans. Jonathan était alors âgé de 28 ans. Il était encore loin de ce dragon connu de nos jours. Ce n'était qu'un simple jeune homme passionné de mode assez extravagant. Et ce soir, Jonathan était invité à une soirée. Ce n'était pas n'importe laquelle. C'était une soirée de retrouvailles entre ''anciens'' diplômés ainsi que quelques nouvelles têtes. Ce fichu bout de papier si important pour ses parents. Il avait après des années de dur labeur, de travail, de nuits blanches, de… Non en réalité, le brun n'avait strictement rien fichu. Comme il aimait s'en venter, Jon avait eu son diplôme au talent et surtout grâce à sa chance ainsi que son bon karma. Il était connu pour être un glandu de service chanceux, ce qui avait le don d'énerver les têtes de classe. « Hey Jon ! » Le sourire de Jonathan était à son apogée. Il serra dans ses bras son vieil ami. « Toujours à la bourre Deauclaire ! » Jon cligna naïvement des yeux. « Roh ça va commence pas à m'engueuler alors que je n'ai même pas essuyé mes pieds sur ton paillasson qui… » Jon regarda l'objet en question. « Qu'est ce qu'il est moche ! » Il fit semblant d'être sous le choc. « Mes pieds si parfaits ne supporteront pas une telle horreur, excuse-moi. » Jon rentra de façon théâtrale dans le salon. Il n'avait pas changé. « OH JONATHAN VIENT PAR ICI ! » Le jeune homme s'approcha du groupe qui avait l'air de discuter tous ensemble. « Salut mec, ça va ? T'arrives jamais à l'heure toi ! » Jon lui serra la main. « C'est une façon pour moi de me faire désirer. » Dit-il de façon arrogante. Mais c'était de l'humour bien évidemment. Son ami lui lança une bière que Jonathan rattrapa. « Non en réalité, j'ai tapé l'incruste dans un défilé auquel je n'étais invité, mais je me suis fait virer !J'ai faillis terminé la soirée en prison ! » Ça faisait un moment que le brun faisait cela. Espérant avoir une chance d’interpeller le styliste. Il continuait à parler et à faire le pitre avec le groupe. Rejouant la scène de comment il s'était fait chopper durant le défilé. Comment les gardes du corps l'avaient chassé en dehors des coulisses. Ce qui avait l'air de faire rire tout le monde. Jonathan comme à son habitude faisait de grands gestes théâtrales. « Oh merde ! » Jon venait de bousculer une personne et par la même occasion lui renverser son verre qu'elle avait à la main. « Désolé ! » Dit-il en se retournant instinctivement. « Oh… » Jon sortit son plus beau sourire. Fit son regard de charmeur. « Pardonne-moi euh… » Il attendait de savoir son prénom. C'était une belle brune qui était tout à fait du goût de l'Australien.  « Jonathan Deauclaire, pour vous servir ! » Dit-il en faisant une révérence. « En parlant de cela… Je crois que je te dois un verre non ? » Jon essayait de l'invité à le suivre jusqu'au bar. « Je te sers un verre ? »

(c) BLACK.PINEAPPLE


I will not let you go.

⋆ I am yours even if time has passed.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ÂGE : Trente-six ans.
SURNOM : Jaimie. Jam' par certains. Maître Winters au boulot. Au lit, aussi. Jamichou, à mon grand désespoir.
STATUT : Célibataire. Je ne suis pas sûre de savoir aimer, ou être aimée.
MÉTIER : Avocate associée chez Ashburn Rose. Militante écologiste et condition animale.
LOGEMENT : #102 Logan City, une superbe villa bien trop grande... et vide.

POSTS : 3319 POINTS : 35

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Irlandaise & Amérindienne du Canada, j'ai un petit accent. Je me ressource dans la nature. Combattre les injustices me fait vibrer. Je suis aussi à l'aise dans les bas fonds de Dublin que dans les soirées guindées de l'élite australienne. Vegan depuis mes 15 ans, je milite pour préserver la nature. Légalement, de nos jours. Du moins j'essaie. J'ai adopté une chienne/louve que j'aime comme ma fille. Je n'ai jamais perdu un procès. Certains me décriraient comme une féministe autoritaire et mal baisée. Ceux là sont toujours perturbés lorsqu'ils rencontrent une femme qui se comporte comme eux.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : PhoenixKyteEzékhielEliseBerliozSorenSoren #1Soren #2RomaneEthan

Nous rêvions juste de liberté...

This one's for the man who taught me
Loyalty, Sacrifice and Bravery


She believed she could save my heart, so she did ♥

We be of one blood, ye and I

You are my sonshine


RPs EN ATTENTE : Bryan ↟ Martin & Rose ↟ Matteo ↟ Alvaro
PSEUDO : Whitefalls/Whitewolf
AVATAR : Maggie Siff
CRÉDITS : Ilyria (avatar), anaëlle. (signature) & tumblr
DC : Kyte Savard & Aisling Hayes
INSCRIT LE : 08/03/2016

MessageSujet: Re: Last Friday Night. Jameson ♣ Jonathan   Dim 8 Mai 2016 - 13:49

last friday night
Jonathan & Jameson - Brisbane, 2004

Je n’aimais pas les soirées d’anciens diplômés. Ça me rappelait que je n’étais plus une étudiante, sans être tout à fait une adulte. Rien de dramatique, mais comme on était tous dans le même cas, personne ne savait comment se comporter. La soirée commençait immanquablement avec le « alors t’en est où » et se finissait dans les toilettes à gerber la quantité astronomique d’alcool ingurgitée pour faire disparaître le malaise et avoir l’air cool. Enfin ça, c’était dans le meilleur des cas. Et ça me rappelait aussi les soirées Harvard. Et Harvard me rappelait Josh. J’ai froncé les sourcils et regardé mon reflet dans le miroir des toilettes de l’immense appartement où se déroulait la soirée. Qu’est-ce que je foutais là ? Des coups à la porte me firent sursauter. « Jam’, t’es tombée dans la cuvette ou quoi ? C’est pas en restant enfermée dans les chiottes que tu vas rencontrer le mec de ta vie ! ». Ah oui. Carole. Après ma rupture avec Josh, elle s’était mise en tête de me recaser au plus tôt, prétextant que l’amour, c’était comme le cheval : il fallait immédiatement remonter en selle. J’avais trouvé l’image nulle. Et puis j’avais fini par accepter de l’accompagner à cette soirée, plus pour qu’elle me lâche la grappe que dans l’espoir de rencontrer quelqu’un. J’avais pas envie de remonter en selle. J’ai jeté un dernier coup d’œil à mon reflet et prit une inspiration. Tu peux le faire.

Dès que je suis sortie, elle m’a agrippée par le bras et m’a entraîné vers le bar, s’arrêtant régulièrement pour me présenter quelques personnes dont j’oubliai automatiquement le nom. Je me suis servie un verre de whisky que j’ai enfilé d’une traite. J’eus à peine le temps de m’en verser un nouveau qu’elle m’entraîna vers le centre de la pièce pour me jeter en appât à un certain Karl, qui « lui aussi sort d’une relation difficile » me glissa-t-elle à l’oreille. Après des présentations passablement embarrassantes, elle a poussé un grand cri, agité sa main et s’est éclipsée en s’excusant auprès de nous. Juste comme ça. Un grand sourire sur ses lèvres, Karl-Au-Cœur-Brisé s’est tourné vers moi en levant son verre. « Enfin seuls » plaisanta-t-il avec un clin d’œil. J’ai haussé les sourcils et tenté un sourire, mais le cœur n’y était pas. Et puis la question redoutée arriva : « Alors… comme ça toi aussi tu redécouvres les joies du célibat ? » Je voulais mourir. Mais grâce à un jeune homme un tant soit peu maladroit, je ne fus pas obligée de prendre une mesure aussi drastique. Sa main heurta mon bras, projetant le liquide de mon verre sur les fringues de Karl-En-Rut, qui s’en plaignit aussitôt : « Nom d’un chien, mais c’est pas croyable ! » Il avait l’air hors de lui, mais évitait soigneusement de regarder dans la direction du type qui m’avait bousculée. J’ai trouvé ça faible : je n’aimais pas les lâches. Aussi, je me suis tournée vers le perturbateur, qui s’excusait avec une certaine classe. « Jameson Winters, » je me suis présentée avec mon plus beau sourire. Il avait un joli regard océan, et une politesse aussi étrange qu’appréciable. Quand il m’a proposé de m’offrir un verre, je n’ai pas hésité une seconde. « Avec plaisir ! » répondis-je un peu précipitamment. J’ai réalisé qu’après coup que ça faisait un peu nana désespérée mais je n’en avais rien à cirer : tout prétexte pour m’éloigner de Karl-Le-Frustré (désormais) était bon à prendre. J’ai suivi le dénommé Jonathan vers le bar et m’y suis accoudée à ses côtés. « Un Jack Daniels, pur » j’ai commandé avec assurance.  « Pas très classe, je sais. » J’ai ajouté avec un sourire d’excuse. « Mais c’est ce que j’avais dans mon verre avant qu’il ne disparaisse dans la nature. » J’ai attendu que mon verre se remplisse et je l’ai levé pour trinquer avant d’en boire une longue gorgée. « Je ne sais pas ce que tu racontais tout à l’heure, mais ça m’avait l’air d’être une sacré aventure » remarquai-je en reposant mon verre. J’avais vaguement entendu une histoire d’incruste lors d’un défilé puis de prison et ça m’avait amusée. J’avais beau prétendre ne pas être attirée par les bad boys, je les trouvais autrement plus intéressants que les fils à papa qui pullulaient autour de nous. « C’est une façon de mettre du piment dans ta vie, ou bien tu avais un but précis... comme kidnapper une mannequin ? » J’ai plaisanté avec un sourire.        

 
made by guerlain for bazzart


repère staff pour le comptage des points de la semaine - merci de ne surtout pas retirer



Follow in no footsteps. Listen for the true guides.

The river's a hymnal and the leaves are applause. Trees sing in whispers with the wind pulling their arms. Hold still and listen, your hand on my heart. If you need them these beacons will lead you back to the start •• The River, The Woods. 


Dernière édition par Jameson Winters le Ven 12 Aoû 2016 - 15:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t7655-jaimia-winters-you-were-expecting-me-to-be-a-man-my-father-was-too http://www.30yearsstillyoung.com/t7719-jameson-winters-i-wish-i-was-an-outlaw-spent-my-life-kicking-ass-and-takin-names#276727 http://www.30yearsstillyoung.com/t12178-jameson-winters

ÂGE : 40 ans, un 15 Octobre. Sa première ride vient d’apparaître.
SURNOM : Jon - Jonjon - Le Dragon
STATUT : Célibataire, Jon est complètement perdu. Tiraillé comme toujours entre sa brune et sa blonde. Même si le destin fait tout pour que le dragon reste à jamais seul.
MÉTIER : Styliste et dragon de la maison Deauclaire.
LOGEMENT : Une Villa dans Logan City sur une petite colline loin du centre.
Jozzy ♥
POSTS : 925 POINTS : 15

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
RP TIME
En cours:
◘ Jorène 3 UC♥ ◘ Lou ◘ Lisandre 4 UC

The end:
◘ Lisandre 1- 2 -3 ◘ Ezra 1 ◘ Jorène 1-2


JONATHAN

•Jonathan est du genre insupportable. •Il a toujours un thé sur son bureau, merci Lisandre. •Les journalistes adorent le poursuivre et raconter des bobards sur lui dans les journaux. •L'engagement lui fait peur. Donc Lisandre lui fait peur. •Jonathan est devenue ce dragon que tout le monde suite à un chagrin d'amour. Irène a brisé cet homme à tout jamais. • Ses meilleurs amis sont Jamie et Velvet. • Il est du genre narcissique et satirique.



Lou ♣ Le petit dragon.


Jorène ♥ we decided to get hurt.


Jozzy ♥ The only one.


Jonamie + BFF.



AVATAR : Ben sexy C.
DC : Gaby la tornade brune et la gentille Cassia.
INSCRIT LE : 31/08/2015

MessageSujet: Re: Last Friday Night. Jameson ♣ Jonathan   Mer 10 Aoû 2016 - 20:58


Last Friday Night




Ah Jonathan, il avait l'art et la manière d'épater la galerie. À peine était-il arrivé à la soirée qu'il se faisait remarquer, chose qu'il adorait. Il faut dire que tout le monde connaissait Deauclaire, mais ce n'est pas pour autant que le jeune homme était aimé de tous. Non loin de là. On va dire que le brun était plutôt du genre, énervant. Mais d'après lui, c'était juste dû au fait que personne ne le comprenait ou plutôt le supportait. Léonard étant l'exception qui confirmait la règle. Mais il était heureux de revoir tout le monde, de pouvoir savoir ce qu'était devenu les uns et les autres. Qui avait pris dix kilos ? Qui en avait perdu ? Amanda était-elle toujours aussi belle ou c'était devenue un vieux laideron après sa grossesse dont on avait un doute sur qui était réellement le père ? Ouais Jon adorait les ragots, même en créer, c'était marrant, sauf pour ceux concernés. Le jeune homme était pressé de pouvoir raconter à son meilleur ami les derniers potins. « Léonard n'a pas pu venir Jon ? » Le brun fit non de la tête. « Non, Monsieur Stanford a un repas de famille ! Et ce n'est pas le genre d’événement où il peut s'absenter pour une soirée entre anciens étudiants… » Jonathan aimait se donner en spectacle, alors c'était avec joie qu'il rejoua la scène où Jon se fit courser par des vigiles peu commodes. Jonathan essaya pourtant de leur expliquer qu'il faisait une grosse erreur en s'en prenant à lui, que ce n'était qu'un simple malentendu ! Difficile à croire lorsque la personne prend la poudre d'escampette. Mais avec ses grands gestes, Jonathan percuta une personne derrière lui. Il s'excusa tout en se retournant, sincèrement désolé d'avoir été aussi brusque. C'était une jeune femme, une brune, comme il les aimait. Mais sa tête ne lui disait strictement rien. Certainenement l'amie d'une amie d'une ancienne de la classe. Jonathan se présenta de la façon la plus élégante qui soit, une révérence. « Jameson… En voilà un prénom original, mais très plaisant à entendre ! » Jon chercha un moyen de s'excuser de l’affront qui lui avait causé. Alors c'est avec joie que le jeune homme l'invita à prendre un verre. Jameson accepta avec un plaisir, sans aucune hésitation. « Alors allons-y ! Mesdames, Messieurs je vous abandonne pendant quelques instants si vous le permettez… Ou pas ! » Dit Jon à ses anciens compagnons de classe. Il tendit son bras à la brune, comme un vrai gentleman afin de l'accompagner jusqu'au bar. Une fois arrivée, la jeune femme commanda un Jack Daniels et pur de surcroît. Ce qui laissa Jon sans voix, un miracle. Mais Jameson avait l'air de ne pas être une novice en matière whisky. « Dans la nature ou plutôt sur le t-shirt de cet homme qui avait l'air de t'ennuyer ? » Il clignait non subtilement des yeux histoire de lui faire comprendre qu'il avait assez bien analysé la situation. « Ouais j'ai vu ton regard de soulagement difficilement dissimulable ! Une bière pour moi ! » Lança t-il au barman. Une fois la boisson entre ses mains, ils trinquèrent ensemble. La jeune femme avait l'air intriguée par ce que Jon racontait à ses amis. Il riait aux éclats. « Non je ne voulais pas kidnapper un mannequin, mais maintenant que t'en parle... » Il fit mine de réfléchir. « Je plaisante bien évidemment, je suis pas un psychopathe ! » Jon bu une gorgée de sa bière avant de continuer. « J'ai fait des études de stylisme, du coup j'avais envie de voir ce défilé, mais il faut être invité pour ça… Enfin sauf si on passa par les issues de secours et qu'on court très vite ! » Mais même lui qui était connu pour être un bon sprinter n'avait pas réussi à semer les colosses plantés à la porte. « Enfin bref, assez parlé de moi ! Et toi ? Tu fais quoi dans la vie ? Tu es venue toute seule ?»


(c) BLACK.PINEAPPLE


I will not let you go.

⋆ I am yours even if time has passed.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ÂGE : Trente-six ans.
SURNOM : Jaimie. Jam' par certains. Maître Winters au boulot. Au lit, aussi. Jamichou, à mon grand désespoir.
STATUT : Célibataire. Je ne suis pas sûre de savoir aimer, ou être aimée.
MÉTIER : Avocate associée chez Ashburn Rose. Militante écologiste et condition animale.
LOGEMENT : #102 Logan City, une superbe villa bien trop grande... et vide.

POSTS : 3319 POINTS : 35

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Irlandaise & Amérindienne du Canada, j'ai un petit accent. Je me ressource dans la nature. Combattre les injustices me fait vibrer. Je suis aussi à l'aise dans les bas fonds de Dublin que dans les soirées guindées de l'élite australienne. Vegan depuis mes 15 ans, je milite pour préserver la nature. Légalement, de nos jours. Du moins j'essaie. J'ai adopté une chienne/louve que j'aime comme ma fille. Je n'ai jamais perdu un procès. Certains me décriraient comme une féministe autoritaire et mal baisée. Ceux là sont toujours perturbés lorsqu'ils rencontrent une femme qui se comporte comme eux.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : PhoenixKyteEzékhielEliseBerliozSorenSoren #1Soren #2RomaneEthan

Nous rêvions juste de liberté...

This one's for the man who taught me
Loyalty, Sacrifice and Bravery


She believed she could save my heart, so she did ♥

We be of one blood, ye and I

You are my sonshine


RPs EN ATTENTE : Bryan ↟ Martin & Rose ↟ Matteo ↟ Alvaro
PSEUDO : Whitefalls/Whitewolf
AVATAR : Maggie Siff
CRÉDITS : Ilyria (avatar), anaëlle. (signature) & tumblr
DC : Kyte Savard & Aisling Hayes
INSCRIT LE : 08/03/2016

MessageSujet: Re: Last Friday Night. Jameson ♣ Jonathan   Ven 12 Aoû 2016 - 16:43

last friday night
Jonathan & Jameson - Brisbane, 2004

Un sourire appréciateur se dessina sur mes lèvres lorsque Jonathan me laissa entendre qu’il avait bien saisit mon cruel désir de fuir le dit Karl au plus vite. J’ai même laissé échapper un petit rire lorsqu’il m’avoua que mon regard m’avait trahie. C’était bonne guerre. Avec mes sourcils sombres et sévèrement arqués, je donnais déjà constamment l’impression de faire la gueule, d’après mes proches. Alors quand une situation me déplaisait fortement, autant dire que ça se lisait d’autant plus facilement sur mon visage.

- Je dois avouer que je te suis plutôt reconnaissante pour cette fine diversion.

J’ai plaisanté, taquine, en insistant bien sur le « fine » qui ne collait pas vraiment. En réalité, le coup du verre, on aurait mis ça dans un film et personne n’y aurait cru. Mais moi, ça me convenait parfaitement, parce que j’avais troqué un galérien désespéré pour un jeune homme un poil rebelle et bien plus distrayant. Un qui n’essayait pas de me séduire, de surcroît, ce qui plaidait outrageusement en sa faveur. J’ai donc hoché la tête avec un sourire et levé mon verre pour trinquer avec lui, avant de laisser glisser le liquide brûlant dans ma gorge. Une petite voix me dit vaguement je devrais penser à réduire ma consommation de whisky, mais cette douce boisson ambrée était devenue une compagne bien plus fiable que Josh au cours des derniers mois, avant de finir par le remplacer totalement. Dans le fond, je restais persuadée que l’alcool était moins toxique que sa présence. Et comme je n’avais pas envie de penser à toute cette merde, j’ai reporté mon attention sur Jonathan, pour lui demander plus de précisions sur ses aventures palpitantes avec les mannequins et forces de l’ordre. Il m’expliqua qu’il n’était à l’origine pas parti pour kidnapper l’une d’entre elles, mais que ma remarque lui donnait des idées. Et la façon dont il laissa planer le doute une seconde me fit rire sincèrement. Ça me surpris presque, parce que je réalisai que ça ne m’était pas arrivée depuis un long moment. Il m’expliqua ensuite qu’il avait fait des études de stylisme et que, n’ayant pas d’invitation au défilé, il avait décidé de prendre l’initiative de rentrer par les coulisses. Ça me fit encore marrer, parce que ça m’a rappelé que je faisais ça avec les concerts de rock quand j’étais adolescente. Je prenais les droits que je voulais, un peu parce que j’estimais les mériter, mais aussi parce que ça m’emmerdait juste, toutes ces interdictions de la société. Moi, qui n’aspirais qu’à la liberté.

- Je vois, j’ai en face de moi une personne passionnée qui n’hésite pas à transgresser légèrement la loi pour parvenir à ses fins. J’ai analysé à haute voix, un sourire indulgent sur les lèvres. Une combinaison aussi délicieuse que dangereuse.

Mais je n’avais rien contre une petite dose de danger. Voir même, ça me manquait. Depuis que j’avais quitté le milieu de l’activisme pour me concentrer sur mes études de droits (et depuis que Josh m’avait happée dans une relation qui lui permettait de contrôler tous les pans de ma vie), ça me manquait même assez cruellement. Ce qui me surprenait. Parce quand j’étais dedans, à l’époque, j’aurais tout donné pour avoir une vie normale.

- Non, je suis venue avec une amie… Carole.

D’un signe du menton, j’ai désigné la jeune blonde qui se tenait un peu plus loin dans la foule. Un verre entre ses mains, elle nous observait sans aucune discrétion, et son expression avait un air d’inquisition mélangé à de la colère. J’ai fait semblant de ne pas le remarquer et je lui ai adressé un grand sourire en agitant ma main pour la saluer, avant de me désintéresser d’elle.

- C’est une fille adorable mais elle s’est mise en tête de me trouver un mec. Et jusqu’alors ça a été un fiasco, comme tu as pu le remarquer. J’ai plaisanté avec un sourire, pour tenter de cacher l’amertume de mon ton. Enfin, ce sujet a le don de m’ennuyer moi-même, alors je n’imagine même pas pour toi. J’ai ajouté d’un air entendu. Sinon, je suis avocate. Et ça me fait vraiment plaisir de dire ça, parce qu’il n’y a pas si longtemps, j’étais encore stagiaire ! C’était le temps que j’obtienne un véritable visa de travail pour l’Australie, comme je suis Irlando-Canadienne…

J’ai plaisanté avec un petit rire. Puis j’ai fait un signe au serveur de me servir un quatrième verre, avant de reporter mon attention sur le grand brun aux yeux d’eau.

- Et toi, tu as toujours vécu à Brisbane ou tu es venu pour tes études et le travail ?
       

 
made by guerlain for bazzart




Follow in no footsteps. Listen for the true guides.

The river's a hymnal and the leaves are applause. Trees sing in whispers with the wind pulling their arms. Hold still and listen, your hand on my heart. If you need them these beacons will lead you back to the start •• The River, The Woods. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t7655-jaimia-winters-you-were-expecting-me-to-be-a-man-my-father-was-too http://www.30yearsstillyoung.com/t7719-jameson-winters-i-wish-i-was-an-outlaw-spent-my-life-kicking-ass-and-takin-names#276727 http://www.30yearsstillyoung.com/t12178-jameson-winters

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Last Friday Night. Jameson ♣ Jonathan   Aujourd'hui à 21:40

Revenir en haut Aller en bas
 

Last Friday Night. Jameson ♣ Jonathan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: retour en arrière
-