AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
30Y est ta maison depuis plus de 3 mois ?
Alors aide les nouveaux à se faire une place dans la famille !
Deviens parrain ou fais partie d'un groupe d'intégration.

Partagez | 
 

 Can we work together again? » Bob

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

ÂGE : Trente-et-une rides.
STATUT : en cours de divorce, elle a abandonné le nom d'Hudson pour reprendre son nom de jeune fille mais administrativement parlant, c'est pas encore officiel.
MÉTIER : régisseuse générale au cinéma du westfield chermside.
LOGEMENT : Redcliffe #31 ≈ en collocation avec Tagada, le plus beau des bouledogues.

POSTS : 1034 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : originaire de Sydney, initialement arrivée à Brisbane il y a dix ans, avant de s'enfuir pour Sydney lâchement du jour au lendemain il y a trois ans après avoir honteusement trompé son ex-petit et avoir indignement embarqué leur chien, Tagada ★ garçon manqué, pas très démonstrative, se méfie de tout et tout le monde, marquée par la violence de son père, s'est forgée une solide carapace ★ s'est mariée en espérant combler le vide sidéral de son existence et panser les blessures causées par ses parents et sa précédente relation, mais ça n'a pas marché ★ tout juste de retour à Brisbane.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :  »James #3
»Ezékhiel »Benjamin
»Hassan »Bob »Danny
PSEUDO : USuckAtLove
AVATAR : Serinda Swan
CRÉDITS : .cranberry
DC : ...
INSCRIT LE : 23/04/2016

MessageSujet: Can we work together again? » Bob   Jeu 2 Juin - 21:29


Can we work together again?
Bob & Alissa
En ce moment mon travail n'est pas vraiment au beau fixe, à l'image de ma vie privée d'ailleurs. Je commence à comprendre que le poste au cinéma de Westfield Chermside n'était rien d'autre qu'un cadeau empoissonné. Au bord de la faillite, je me démène pourtant corps et âme pour lui faire sortir la tête de l'eau. Aujourd'hui, je m'occupe d'un gros problème: la faible fréquentation. Il faut dire qu'être situé à quelques rues d'une immense salle de spectacle réputé n'aide pas beaucoup. Avec une capacité pouvant accueillir environ dix mille personnes, cette salle de spectacle est un lieu de référence en ce qui concerne de nombreux événements culturels de la ville. Cette dernière est utilisée pour des concerts musicaux, des spectacles de rires, des événements sportifs d'intérieur, des comédies musicales, ou encore des représentations théâtrales. L'Emergenza étant plus récent, il bénéfice de meilleurs installations, j'ai donc du prévoir la rénovation des sièges, des sols et des murs pour m'aligner sur le confort. J'ai décidé de renouveler l'une de mes brillante idée qui avait très bien fonctionné à Sydney il y a deux ans: un festival de films indépendants. De nos jours, mêmes les grands acteurs sont susceptibles de jouer dedans mais comme les films ne sont pas produits par de gros studios comme Warner ou Universal, cela me coûte beaucoup moins cher de me les procurer, ce qui me laisse pas mal d'argents pour organiser des soirées autour. Dans le passé, j'avais réussi à rentrer en contact avec l'un de mes réalisateurs préféré du moment pour en faire l'invité d'honneur: Bob Thomas. LE Bob Thomas! Par chance, nous avions vite accrochés et sommes devenus amis, à mon plus grand bonheur. Alors découvrir qu'il se trouve actuellement à Brisbane lui aussi me donne immédiatement l'idée et l'envie de remettre ça. Joindre l'utile à l'agréable, je ne connais rien de tel! J'espère sincèrement qu'il acceptera à nouveau de travailler sur ce projet avec moi. Pour le savoir, c'est donc tout naturellement que je me rend chez lui, à Logan City. Je l'ai eu au téléphone il y a quelques semaines, j'en avais profité pour lui annoncer mon départ de Sydney et mon retour à Brisbane. Bob avait eu l'air franchement content de l'apprendre même s'il semblait peiné à l'annonce de mon divorce, ce qui n'était absolument pas mon cas. Il m'avait également donné son adresse pour passer le voir à l'occasion et j'avais finalement décidé qu'aujourd'hui était l'occasion. Je n'eu pas à attendre longtemps pour qu'il ouvre la porte après que j'ai frappé. Surpriiiiiiiiiiiiise ! chantai-je une fois face à lui.

Emi Burton




Everyone have some fun, Vive la Vie!
The sun will shine on us all

©BESIDETHECROCODILE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t8597-le-plus-dur-nest-pas-de-trouver-le-droit-chemin-cest-dy-rester-alissa http://www.30yearsstillyoung.com/t8812-just-shoot-for-the-stars

ÂGE : 27 ans
SURNOM : Bobo
STATUT : fraichement divorcé
MÉTIER : réalisateur
LOGEMENT : Viens d'emménager dans une jolie maison à logan city

POSTS : 530 POINTS : 30

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : on m'appelle bob mais tu peux m'appeler Bobo
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
#2 CoraByronAlissaZoeyKyeranJanisNathanHarley

RPs EN ATTENTE : Gauthier Hazard-Perry ≈ Charlie Hazard-Perry
≈ Mon ex-femme


PSEUDO : Phelus cactus
AVATAR : Dylan O'brian
CRÉDITS : CShiya
DC : -
INSCRIT LE : 15/04/2016

MessageSujet: Re: Can we work together again? » Bob   Sam 4 Juin - 13:28


Alissa & Bob

CAN WE WORK TOGETHER AGAIN?


Je venais à peine d’emménager, passer d’une petite chambre d’hôtel à une colocation dans cette magnifique maison ça faisait un grand changement, surtout pour moi. C’est la première fois que je vis en colocation, j’ai toujours vécu seul ou avec mon oncle et plus dernièrement avec ma femme, enfin mon ex-femme. Du coup je ne sais pas trop comment fonctionne une vie à trois, alors je suis le mouvement et je m’y fais petit à petit. Et maintenant que je suis officiellement et peut-être définitivement installer sur Brisbane, il est temps que je m’organise pour mon travail. C’est vrai que ces derniers temps, mon travail était légèrement en standby, j’avais comme qui dirais pris des petites vacances. Bien sûr j’ai continuer à travailler sur deux trois choses, je suis toujours incapable de me détacher du travail trop longtemps, mais ça n’a jamais été très sérieux. Je m’obligeai à ne pas passer plus de 5 heures par jours là dessus. Et je ne sais par quel miracle j’ai tenu, peut-être que c’était dû au faible espace que j’avais dans mn hôtel et le nombre d’activité que je me suis obligé à suivre mais ça à fonctionner et maintenant que je suis installé, il est temps que les affaires reprennent.

Quel ne fut pas ma surprise quand le prénom d’Alissa s’afficha sur mon téléphone quelques jours plus tard. La jeune femme était également sur Brisbane (décidément que le monde est petit) et elle avait appris pour mon retour aux sources. Quel plaisir ce fut de l’avoir au téléphone, cette femme est formidable, nous nous somme rencontrer il y a quelques années lorsqu’elle avait organisé un festival indépendant. Elle avait réussi à me joindre, je ne sais comment et m’avait demandé de venir en tant qu’inviter d’honneur. A l’époque j’étais au tout début de ma carrière, j’avais été tellement flatté qu’on m’invite à ce genre d’événement que je n’avais bien entendu pas refuser. Et je n’ai jamais regretter cette décision. Premièrement parce que le festival avait été un événement fantastique et deuxième parce que j’y avait rencontré Alissa, qui est la personne la plus déterminée et adorable que j’ai pu rencontrer. Nous sommes même restés en contact après le festival, puis je suis parti en Amérique et nous avons quelque peu. Alors l’avoir au téléphone me rend nostalgique de cette époque ! Lorsque je lui demande ce qui l’amène donc sur Brisbane, elle me parle rapidement de son divorce. Je lui présente mes excuses pour ça, étant moi-même divorcé je pense comprendre ce qu’elle à traverser, déménager et recommencer à zéro je connais aussi, mais elle ne semble pas si affecter que ça par ce choix, je ne m’étant pas sur le sujet. Nous parlons un peu de tout et de rien et je lui parle de ma nouvelle vie à Logan City et de ce choix surprenant que j’ai pris de m’installer dans une coloc. Nous parlons encore quelque instant puis nous terminons notre conversation. Ce n’est que plus tard que je me suis rendu compte qu’on avait même pas organiser un petit truc pour ce voir, et puis tant pis, ça se fera comme ça, Brisbane c’est pas si grande nous allons bien finir par nous croiser.

C’est donc sans me douter de rien que quelques jours plus tard je vais ouvrir la porte. Je reste béat un instant en observant Alissa devant la porte. « Surpriiiiiiiiiiiiise ! » ça pour une surprise c’est peu de le dire, mais, mais ? Je me remets gentiment de mes émotion et enlasse Alissa pour la saluer correctement. « Mais qu’est-ce que tu fais là ? Si tu m’avais prévenu j’aurai pu préparer un petit quelque chose… Mais enfin, ce n’est pas grave. Entre bienvenue dans ma nouvelle vie ! » J’accueille Alissa avec plaisir. Je suis surpris mais ça me fais extremement plaisir de la voir. « Ça te dis un petit verre de vin sur la terrasse ? » Je sors une bouteille de blanc et de rouge et la questionne du regard. Puis je me dirige vers la petite terrasse. « Ça fait plaisir de te revoir Alissa ! alors quoi de neuf ?»


luckyred.





We keep moving forward, opening new doors, and doing new things, because we're curious and curiosity keeps leading us down new paths.
http://www.brainyquote.com/quotes/quotes/w/waltdisney132637.html Clarice Lispector.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t8412p30-bob-qui-vit-dans-un-ananas-sous-la-mer?nid=34#304448 http://www.30yearsstillyoung.com/t8542-bob-qui-n-a-pas-peur-des-gros-mechants-poissons

ÂGE : Trente-et-une rides.
STATUT : en cours de divorce, elle a abandonné le nom d'Hudson pour reprendre son nom de jeune fille mais administrativement parlant, c'est pas encore officiel.
MÉTIER : régisseuse générale au cinéma du westfield chermside.
LOGEMENT : Redcliffe #31 ≈ en collocation avec Tagada, le plus beau des bouledogues.

POSTS : 1034 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : originaire de Sydney, initialement arrivée à Brisbane il y a dix ans, avant de s'enfuir pour Sydney lâchement du jour au lendemain il y a trois ans après avoir honteusement trompé son ex-petit et avoir indignement embarqué leur chien, Tagada ★ garçon manqué, pas très démonstrative, se méfie de tout et tout le monde, marquée par la violence de son père, s'est forgée une solide carapace ★ s'est mariée en espérant combler le vide sidéral de son existence et panser les blessures causées par ses parents et sa précédente relation, mais ça n'a pas marché ★ tout juste de retour à Brisbane.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :  »James #3
»Ezékhiel »Benjamin
»Hassan »Bob »Danny
PSEUDO : USuckAtLove
AVATAR : Serinda Swan
CRÉDITS : .cranberry
DC : ...
INSCRIT LE : 23/04/2016

MessageSujet: Re: Can we work together again? » Bob   Mer 8 Juin - 17:14


Can we work together again?
Bob & Alissa
Retrouver Bobo, c'est retrouver un rayon de soleil dans ma vie où la météo n'était pas au beau fixe. Immédiatement en le voyant, j'affiche un large sourire qui s'amplifie en constatant la réciproque que me renvoie mon ami. La surprise est totale, son air médusé me confortant dans cette optique et une étreinte chaleureuse scelle nos retrouvailles. « Mais qu’est-ce que tu fais là ? Si tu m’avais prévenu j’aurai pu préparer un petit quelque chose… Mais enfin, ce n’est pas grave. Entre bienvenue dans ma nouvelle vie ! » J'avoue que j'aurais pu prévenir mais c'est un peu tard maintenant. Franchement, je me lasse jamais de ton air étonné, c'est juste... énorme! Et puis, j'adore arriver comme un cheveux sur la soupe. plaisantai-je en lui donnant un faux coup de poing léger dans l'épaule avant de le suivre à l'intérieur. En tant qu'éternel curieuse, je laisse mon regard traîner un peu partout. Compte tenu du fait que Bobo vient d'emménager et qu'il est en collocation, je suis admirative en m'apercevant que tout est à sa place et même un peu jalouse, repensant à tout les cartons qui m'attendent chez moi. « Ça te dis un petit verre de vin sur la terrasse ? » Je reporte mon attention sur Bobo, qui m'arrache un sourire avec sa proposition alléchante, très très alléchante, en me présentant deux bouteilles: une blanche, une rouge. Ah... Toi tu sais recevoir mon cher! Je veux bien un verre de rouge s'il te plait. Retrouver un ami et boire un verre de vin sur une terrasse, rien de mieux dans le genre bande-annonce d'un excellent moment à venir. Nous ne nous étions pas vu depuis un petit moment c'est vrai, mais nous avions compensé en nous téléphonant régulièrement, toutefois je ne doutais pas que nous aurions pas mal de choses à se dire. Moi-même, je comptais bien lui parler affaire mais je gardais ça pour plus tard. « Ça fait plaisir de te revoir Alissa ! alors quoi de neuf ?» Je fis la moue en haussant les épaules avant de me lancer. Et bien... je lève les yeux et fais semblant de réfléchir quelques secondes avant de finalement replonger mon regard de celui de Bobo avec un sourire béa. J'ai eu une promotion! Tu as devant toi la toute nouvelle générale au cinéma du westfield chermside. annonçai-je fièrement. Au téléphone, j'étais restée un peu vague quant à ma mutation professionnel; préférant crier victoire après avoir officiellement signer mon contrat. Après plusieurs années à être la numéro deux, j'étais enfin passé numéro un, même si je n'ai pas eu la possibilité de monter en grade en restant à Sydney. C'est tout nouveau donc ça me prend beaucoup de temps et je n'ai pas grand chose d'autre à raconter étant donné que ma vie sociale s'est noyée sous la montagne de travail qui m'incombe! Bon, en fait, j'avais eu quand même un semblant de vie sociale lorsqu'un idiot a essayé de me voler mon sac en plein milieu du parc et quand je suis tombée sur mon ex et que nous avons frôlé la troisième guerre mondiale mais ça, je n'ai pas vraiment envie d'en parler, ni même d'y penser. Et toi alors mon grand? repris-je en souriant, Que raconte mon réalisateur préféré? J'avoue qu'ayant dans l'idée de lui demander de re-faire un festival à mes côtés, je préparais le terrain en étant mielleuse mais le compliment était sincère, j'adorais vraiment son travail et il le savait bien.

Emi Burton




Everyone have some fun, Vive la Vie!
The sun will shine on us all

©BESIDETHECROCODILE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t8597-le-plus-dur-nest-pas-de-trouver-le-droit-chemin-cest-dy-rester-alissa http://www.30yearsstillyoung.com/t8812-just-shoot-for-the-stars

ÂGE : 27 ans
SURNOM : Bobo
STATUT : fraichement divorcé
MÉTIER : réalisateur
LOGEMENT : Viens d'emménager dans une jolie maison à logan city

POSTS : 530 POINTS : 30

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : on m'appelle bob mais tu peux m'appeler Bobo
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
#2 CoraByronAlissaZoeyKyeranJanisNathanHarley

RPs EN ATTENTE : Gauthier Hazard-Perry ≈ Charlie Hazard-Perry
≈ Mon ex-femme


PSEUDO : Phelus cactus
AVATAR : Dylan O'brian
CRÉDITS : CShiya
DC : -
INSCRIT LE : 15/04/2016

MessageSujet: Re: Can we work together again? » Bob   Jeu 16 Juin - 21:58


Alissa & Bob

CAN WE WORK TOGETHER AGAIN?


Je vois bien qu’Alissa se moque gentiment de mon étonnement mais je m’en moque bien, je suis vraiment ravie de la revoir enfin, ça commençait à faire longtemps depuis la dernière fois. Ah... Toi tu sais recevoir mon cher! Je veux bien un verre de rouge s'il te plait. Comme je m’y attendais Alissa choisi d’ouvrir une bouteille de rouge, tant mieux, je n’étais pas sûr de la qualité de ma bouteille de blanc. Comme ça pas de mauvaise surprise. Nous nous installons sur la vérenda pour profiter de ce temps magnifique que nous offre Brisbane. J’en profite également pour prendre quelques nouvelles de mon amie. Et bien...  Elle semble réflichir à ce qu’elle va m’annoncer. Quoi ? Trop de chose à dire et elle ne sait pas par quoi commencer ou juste rien de spéciale depuis notre dernière conversation ? Elle finit par m’annoncer : J'ai eu une promotion! Tu as devant toi la toute nouvelle générale au cinéma du westfield chermside. Un énorme sourire éclate sur mon visage et je lève les points vers le ciel comme un débile, je suis vraiment content pour elle. « Wouah bien joué Alissa ! Félicitation ! » J’enchaine pour la taquiner : «  Et t’as reussi à me cacher ça jusqu’à maintenant ! Va falloir arrêter de me faire des cachoteries comme ça ou ça va mal finir. » Enfin je sais très bien qu’elle ne va pas m’appeler à chaque fois qu’une nouvelle opportunité s'offre à elle, mais au fond oui, elle devrait. C'est tout nouveau donc ça me prend beaucoup de temps et je n'ai pas grand chose d'autre à raconter étant donné que ma vie sociale s'est noyée sous la montagne de travail qui m’incombe ! Ah ça je connais, et c’est surement un de nos multiples points communs avec Alissa, nous sommes des acharnée de travail, si je m’écoutais, je pourrais me cloitrer chez moi des semaines entières juste pour peaufiner un script. « Ahaha, t’en fais pas je connais ça aussi alors je te comprend. » Au tour d’Alissa de me retourner la question, à sa manière. Et toi alors mon grand? Que raconte mon réalisateur préféré? Je sourie à cette appellation. « Oh tu sais, pour un jeune divorcé ma vie est bien mouvementé ces derniers temps. » Et c’est peu de le dire, moi qui avait plutôt l’habitude de me focaliser dans mon travail, j’apprend de nouvelle choses sur moi-même et sur le monde qui m’entour tout les jours. « Regarde moi, j’ai quitté les Etats-Unis en même pas une semaine, je viens d’emménager dans une coloc avec deux filles que je connais à peine et je ne suis plus H24 au travail. Pourtant je me porte comme un charme. » je lance un sourire à mon amie avant de rectifier. « Quoi que parfois, mon chat me manque, mais c’est largement supportable ! » j’ébauche un maigre sourire, ma pauvre boule de poile condamner à rester en Amérique avec mon ex-femme. J’espère qu’il n’as pas finit tondu le pauvre. Je reviens dans le présent et finis par lever mon verre de rouge et en regardant Alissa dans les yeux et annonce. « Bon, je te propose de trinquer à nos nouvelles vie et à ta promotion ! Santé ! » Bah oui après tout, il faut célébrer les bonnes nouvelles tant qu’elles sont là. D’ailleurs il me semble que mon invitée trépigne d’impassience de m’annoncer quelque chose à son tour. Je finis par lui tendre la perche. « Et sinon Alissa, quel bon vent t’amène ? A moins que tu ne sois là juste pour faire quelques repérage dans ma nouvelle maison afin de mieux me cambrioler, hein ? » Je lève un sourcil et lance un sourire. Ouais, non ça ne doit pas être ça de toute façon il n’y a vraiment rien de très intéressant dans cette maison.


luckyred.





We keep moving forward, opening new doors, and doing new things, because we're curious and curiosity keeps leading us down new paths.
http://www.brainyquote.com/quotes/quotes/w/waltdisney132637.html Clarice Lispector.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t8412p30-bob-qui-vit-dans-un-ananas-sous-la-mer?nid=34#304448 http://www.30yearsstillyoung.com/t8542-bob-qui-n-a-pas-peur-des-gros-mechants-poissons

ÂGE : Trente-et-une rides.
STATUT : en cours de divorce, elle a abandonné le nom d'Hudson pour reprendre son nom de jeune fille mais administrativement parlant, c'est pas encore officiel.
MÉTIER : régisseuse générale au cinéma du westfield chermside.
LOGEMENT : Redcliffe #31 ≈ en collocation avec Tagada, le plus beau des bouledogues.

POSTS : 1034 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : originaire de Sydney, initialement arrivée à Brisbane il y a dix ans, avant de s'enfuir pour Sydney lâchement du jour au lendemain il y a trois ans après avoir honteusement trompé son ex-petit et avoir indignement embarqué leur chien, Tagada ★ garçon manqué, pas très démonstrative, se méfie de tout et tout le monde, marquée par la violence de son père, s'est forgée une solide carapace ★ s'est mariée en espérant combler le vide sidéral de son existence et panser les blessures causées par ses parents et sa précédente relation, mais ça n'a pas marché ★ tout juste de retour à Brisbane.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :  »James #3
»Ezékhiel »Benjamin
»Hassan »Bob »Danny
PSEUDO : USuckAtLove
AVATAR : Serinda Swan
CRÉDITS : .cranberry
DC : ...
INSCRIT LE : 23/04/2016

MessageSujet: Re: Can we work together again? » Bob   Sam 16 Juil - 11:57


Can we work together again?
Bob & Alissa
L'amitié, c'est lorsque malgré la distance ou le temps où vous êtes éloignés l'un de l'autre, lors des retrouvailles c'est comme si vous vous étiez vu la veille. Instinctivement, tout ce remet en place: la complicité, l'affection et tout ce qui fait qu'une amitié est indéfectible malgré tout, lorsqu'elle est sincère. Comme avec mon Bobo adoré! C'est maintenant que je l'ai en face de moi que je regrette encore plus d'avoir autant tardé à le retrouver, déjà qu'avant ça me rongeait maintenant me voilà l'envie de coller des baffes mais qu'importe, on se retrouve et c'est bien tout ce qui compte, a essayer de rattraper le temps perdu. « Wouah bien joué Alissa ! Félicitation ! Et t’as reussi à me cacher ça jusqu’à maintenant ! Va falloir arrêter de me faire des cachoteries comme ça ou ça va mal finir. » Je fais une mine coupable et désolé tout en essayant de contenir un sourire amusé en prenant une tout petite voix, comme une petite fille ayant fait une bêtise. Nan mais je suis désolééééééé! Promis maintenant on va se voire plus régulièrement! lui souriais-je. Il faut dire que maintenant que l'éloignement géographique était sortie de l'équation, il n'y avait plus vraiment de raisons que nous ne nous voyons pas régulièrement. J'y mettrais un point d'honneur de toutes façon! « Ahaha, t’en fais pas je connais ça aussi alors je te comprend. » me rassurait mon ami, toujours si gentil et prévenant, qualités que j'admirais chez lui. « Oh tu sais, pour un jeune divorcé ma vie est bien mouvementé ces derniers temps. » J'acquiesçais à sa réflexion, étant dans la même situation. Je levais mon verre de vin en sa direction avant d'ajouter un solennel: Amen! pour finalement porter mon verre en triomphe pour acclamer sa phrase tout en continuant d'écouter les nouvelles de mon Bobo. « Regarde moi, j’ai quitté les Etats-Unis en même pas une semaine, je viens d’emménager dans une coloc avec deux filles que je connais à peine et je ne suis plus H24 au travail. Pourtant je me porte comme un charme. » Un vrai battant le copain! Je souriais en l'écoutant, sachant pertinemment qu'il retombait toujours sur ses pattes, que c'était un battant à qui la vie et le boulot souriait, priant pour que cela reste ainsi, au mieux que cela ne fasse que s'améliorer. « Quoi que parfois, mon chat me manque, mais c’est largement supportable ! Bon, je te propose de trinquer à nos nouvelles vie et à ta promotion ! Santé ! » J'approchais mon verre du sien afin de leur tinter, de façon à ponctuer et célébrer nos retrouvailles tant attendues! A mon réalisateur préféré et au retour du duo de choc! Je me délectais enfin d'une bonne gorgée, force de constater que ma cuvée était excellente en laissant échapper un petit gémissement satisfait et agréablement surpris et faisant un signe de tête à mon ami. « Et sinon Alissa, quel bon vent t’amène ? A moins que tu ne sois là juste pour faire quelques repérage dans ma nouvelle maison afin de mieux me cambrioler, hein ? » J'éclaté de rire, Bobo avait ce don de toujours me faire rire, même si nous avions également nos moments sérieux. Bah ça tombe bien que tes colocataires soient des filles, j'avais besoin de refaire ma trousse de maquillage... J'attends que tu tournes le dos pour les dépouiller sauf si tu m'aides bien sûr? répondis-je faussement sournoisement, trop peureuse pour n'avoir jamais osé voler ne serait-ce qu'un centime. Mais je savais que je pouvais me permettre cette blague, Bob comprenais toujours mes blagues farfelues et me savait honnête, du moins, je l'espérais. J'en étais certaine en fait en y réfléchissant, il est quelqu'un de trop droit dans ses chaussures pour fréquenter des gens qui ne lui semblerait pas fréquentable. Je me réjouissais par la même occasion d'avoir la chance de faire partie de ses fréquentations. Je reprenais une gorgé de vin avant de rentrer dans le vif du sujet qui me brûlait les lèvres. En fait, y a un peu de vrai quand tu parles de repérage tu sais? lançais-je mystérieuse en faisant légèrement tourner mon verre pour y faire doucement danser mon vin. Il bossait dans les films et moi dans la projection alors autant faire un semblant de teaser voir une bande annonce avant de dévoiler mes intentions. Je suis tombée sur un article qui parlait d'un festival cinéma du côté de Melbourne l'autre jour et j'ai eu la surprise de lire que cela n'égalait en rien celui que nous avions fait tout les deux il y a quelques années. J'étais flattée de savoir que ton boulot avait marqué les esprits et hautement satisfaite d'avoir pu participer à cet événement à tes côtés! Je marquais une pause, reprenais une gorgée de vin avant de mes lancer. Du coup, je me demandais si tu serais tenter par une seconde édition, ici à Brisbane? demandai-je enfin, les yeux brillants presque suppliants.

Emi Burton




Everyone have some fun, Vive la Vie!
The sun will shine on us all

©BESIDETHECROCODILE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t8597-le-plus-dur-nest-pas-de-trouver-le-droit-chemin-cest-dy-rester-alissa http://www.30yearsstillyoung.com/t8812-just-shoot-for-the-stars

ÂGE : 27 ans
SURNOM : Bobo
STATUT : fraichement divorcé
MÉTIER : réalisateur
LOGEMENT : Viens d'emménager dans une jolie maison à logan city

POSTS : 530 POINTS : 30

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : on m'appelle bob mais tu peux m'appeler Bobo
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
#2 CoraByronAlissaZoeyKyeranJanisNathanHarley

RPs EN ATTENTE : Gauthier Hazard-Perry ≈ Charlie Hazard-Perry
≈ Mon ex-femme


PSEUDO : Phelus cactus
AVATAR : Dylan O'brian
CRÉDITS : CShiya
DC : -
INSCRIT LE : 15/04/2016

MessageSujet: Re: Can we work together again? » Bob   Mar 19 Juil - 23:00


Alissa & Bob

CAN WE WORK TOGETHER AGAIN?

« A mon réalisateur préféré et au retour du duo de choc! » Je viens entrechoquer mon verre contre le sien avec un grand sourire. Ah ça oui, maintenait que nous sommes sur le même continent on va pas se priver ! Le duo est enfin de retour et on ne va pas s’ennuyer ! De toute façon ce n’est pas avec Alissa qu’on va s’ennuyer, elle a le don pour toujours avoir quelque chose sur le feu et ça ne rate jamais. J’adore ce côté de sa personnalité, elle a raison il ne faut pas se reposer sur ses lauriers, toujours avoir quelque chose de neuf, qui nous motive. D’ailleurs en parlant de projet sur le feu Alissa avait totalement omis de me parler de sa promotion. Je la taquine un peu avec ça mais je comprends très bien qu’elle ne m’en a pas parlé, lorsque nous nous appelons nous ne parlons pas toujours boulot après tout.

Après les classiques retrouvailles dans le genre quoi de neuf dans ta vie depuis le divorce, je me décide à attaquer le gros du sujet : La raison de sa venue. Non pas que je pense qu’Alissa attend quelque chose de moi, il se peut très bien qu’elle soit passée dans les horizons et qu’elle en ait profité pour passer me faire un petit coucou. Ce serait tout à fait le genre d’Alissa, la spontanéité dans toute sa splendeur mais elle sait qu’elle sera toujours la bienvenue chez moi. J’aborde la raison de sa visite avec une petite touche d’humour en prétextant un cambriolage Alissa rentre dans mon jeu pour mon plus grand plaisir : « Bah ça tombe bien que tes colocataires soient des filles, j'avais besoin de refaire ma trousse de maquillage... J'attends que tu tournes le dos pour les dépouiller sauf si tu m'aides bien sûr? » Je laisse échapper un petit rire et réplique à sa proposition : « J’opte pour devenir ton complice, avec un peu de chance si tu voles toutes leurs affaires elles arrêteront peut-être de passer plus d’une heure dans la salle de bain le matin ! » Ah ça, j’avais l’habitude avec ma femme, mais maintenant c’est deux fois pire. J’hésite presque à investir dans une salle de bain privée.

« En fait, y a un peu de vrai quand tu parles de repérage tu sais? » Je lève un sourcil interrogateur, repérage ? Elle a peur que je sois maltraiter par mes colocs et viens jeter un coup d’œil pour s’en assuré ? Je la laisse continuer sans savoir où elle veut en venir avec son repérage. « Je suis tombée sur un article qui parlait d'un festival cinéma du côté de Melbourne l'autre jour et j'ai eu la surprise de lire que cela n'égalait en rien celui que nous avions fait tout les deux il y a quelques années. J'étais flattée de savoir que ton boulot avait marqué les esprits et hautement satisfaite d'avoir pu participer à cet événement à tes côtés! » Je souris à ce souvenir, en effet ce fut un magnifique festival. Mais je n’en tire aucune ficelles, tout ça c’était uniquement grâce à Alissa et son organisation à couper le souffle. «Ah, tu m’étonnes j’en garde de très bons souvenirs également, et arrête de faire la timide si c’était si génial c’était en grand partie grâce à toi ! D’ailleurs encore merci à toi de m’y avoir convier. » J’incline mon verre dans sa direction et bois une petite gorgée « Du coup, je me demandais si tu serais tenter par une seconde édition, ici à Brisbane? » Si j’étais dans un film je serai tenté de recracher ma gorgé. Une nouvelle édition ?! Le stress de la première fois remonte à moi comme un raz de marée. Je réfléchis à mille à l’heure. Bien sûr j’ai adoré cette première édition et j’en garde des souvenirs fabuleux… Alors qu’est-ce qui m’empêcherai d’en faire une seconde ? La pression de faire mieux ? Non, je ne dois pas penser comme ça. En plus maintenant j’ai plus d’expérience et je suis plus à l’aise en société, ça ne peux qu’être meilleur si on y pense bien ! « Une deuxième édition hein ? Mhh pourquoi pas mais à une condition alors… » Je réfléchis quelques instants à la condition et en profite pour faire monter un petit suspens inutile : « Tu dois me promettre d’aller voler les trousses de maquillage dans la salle de bain d'abord… J’en peux plus moi ! » Un large sourire se dessine sur mon visage, définitivement une seconde édition c’est vraiment une super idée ! J’ai adoré la première et j’aime travail avec Alissa que demander de plus. « Woh ! je suis excité comme une puce à cette idée ! Quand est-ce qu’on fait ça ? Combien de personne ?... » Je tente de reprendre mes esprits, trop de questions se bouscule dans ma tête. « Ok, pardon je me calme. Sérieusement Ali, c’est une idée géniale. J’ai hâte de retravailler avec toi partenaire » Je pense mon verre afin de trinquer pour confirmer notre contrat. Il n’y a rien à dire Alissa à bien fait de venir à l’improviste.


luckyred.





We keep moving forward, opening new doors, and doing new things, because we're curious and curiosity keeps leading us down new paths.
http://www.brainyquote.com/quotes/quotes/w/waltdisney132637.html Clarice Lispector.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t8412p30-bob-qui-vit-dans-un-ananas-sous-la-mer?nid=34#304448 http://www.30yearsstillyoung.com/t8542-bob-qui-n-a-pas-peur-des-gros-mechants-poissons

ÂGE : Trente-et-une rides.
STATUT : en cours de divorce, elle a abandonné le nom d'Hudson pour reprendre son nom de jeune fille mais administrativement parlant, c'est pas encore officiel.
MÉTIER : régisseuse générale au cinéma du westfield chermside.
LOGEMENT : Redcliffe #31 ≈ en collocation avec Tagada, le plus beau des bouledogues.

POSTS : 1034 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : originaire de Sydney, initialement arrivée à Brisbane il y a dix ans, avant de s'enfuir pour Sydney lâchement du jour au lendemain il y a trois ans après avoir honteusement trompé son ex-petit et avoir indignement embarqué leur chien, Tagada ★ garçon manqué, pas très démonstrative, se méfie de tout et tout le monde, marquée par la violence de son père, s'est forgée une solide carapace ★ s'est mariée en espérant combler le vide sidéral de son existence et panser les blessures causées par ses parents et sa précédente relation, mais ça n'a pas marché ★ tout juste de retour à Brisbane.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :  »James #3
»Ezékhiel »Benjamin
»Hassan »Bob »Danny
PSEUDO : USuckAtLove
AVATAR : Serinda Swan
CRÉDITS : .cranberry
DC : ...
INSCRIT LE : 23/04/2016

MessageSujet: Re: Can we work together again? » Bob   Lun 8 Aoû - 16:55


Can we work together again?
Bob & Alissa
Rien de tel que de retrouver un ami, partager un verre de vin et se raconter des bêtises comme par exemple, cambrioler les colocataires de son convive! Heureusement pour moi, je sais que Bobo comprend mon humour déluré et qu'il est bon public. « J’opte pour devenir ton complice, avec un peu de chance si tu voles toutes leurs affaires elles arrêteront peut-être de passer plus d’une heure dans la salle de bain le matin ! » C'est toujours plaisant de se trouver des amis qui partagent la même folie que sois. Oh, si vraiment ça t'arrange, je leurs casse bras et jambes pour que tu sois tranquille quelques temps! plaisantai-je en buvant un peu de vin. Une fois nos petites plaisanteries calmées, j'embrayé sur un projet qui me tenait à cœur, un projet professionnel qui nous unirait à nouveau, Bobo et moi. Force de constater que je ne suis pas la seule des deux à chérir cet instant passé, j’esquisse un sourire espiègle. «Ah, tu m’étonnes j’en garde de très bons souvenirs également, et arrête de faire la timide si c’était si génial c’était en grand partie grâce à toi ! D’ailleurs encore merci à toi de m’y avoir convier. » J'hausse les épaules, timide et modeste, surtout lorsque l'on parlait travail. Je restais néanmoins persuadée que le succès été dû au travail de Bobo plus qu'au moins, je n'avais fait que mettre ses œuvres en valeur et lui rendre justice quant’ au succès qu'il méritait. Tu sais bien que je suis une grande fan et ce, dès la première heure. Tu m'avais semblais un choix évident à l'époque. Je ne regrette rien et puis, tu as beaucoup aidé à lancer ma carrière pour le coup tu sais? La réussite de cet événement avait eu une immense retombé sur mon travail au sein de mon précédent établissement. Cela me tenait à cœur de recommencer! Autant que pour travailler avec Bobo, que pour sauver le cinéma de Westfield Chermside, où comment joindre l'utile à l'agréable comme on dit. Piquée au vif, je pris une grande inspiration mais fut incapable d'expirer tant j'attendais la réponse, quelle qu'elle soit. J'étais même prête à entendre un refus, bien que j'en serais déçue mais je serais me montrer digne dans un tel cas et masquerais ma peine. Dans le cas où la réponse serait positive par contre, je ne sais pas si je saurais rester digne et ne pas m'emporter dans l'euphorie du moment. « Une deuxième édition hein ? Mhh pourquoi pas mais à une condition alors… » L'attente était insoutenable. Le début de sa phrase laissait sous-entendre que c'était possible... Il ne me restait plus qu'à attendre quelle était la fameuse exigence de Bobo. Pour le coup, j'étais très curieuse! « Tu dois me promettre d’aller voler les trousses de maquillage dans la salle de bain d'abord… J’en peux plus moi ! » Je m'étais attendu à tout sauf à ça. Pour le coup, j'éclatais de rire avant de m'approcher de Bobo, de le serrer dans mes bras et de lui embrasser la joue. Ouaiiiiiiiiiiiiiis! Tout ce que tu veux, des fards à joue jusqu'à rouge à lèvres sans oublier les brosses à cheveux, je ne laisserais rien du tout! Halalala, c'est trop génial Bobo!!! Instinctivement, pour extérioriser ma joie, je posais rapidement mon verre, et je ne sais pas trop pourquoi, je me mis à applaudir cinq fois de suite avant de finalement reprendre mon verre et en boire une gorgée. « Woh ! Je suis excité comme une puce à cette idée ! Quand est-ce qu’on fait ça ? Combien de personne ?... » Lui semblait emballé et cela me réjouissais encore plus! Il se projetait déjà, me donnant l'impression que l'affaire était déjà en route. Il parlait si vite, que je n'eu pas le temps de répondre. « Ok, pardon je me calme. Sérieusement Ali, c’est une idée géniale. J’ai hâte de retravailler avec toi partenaire » Je lui souris tout en essayant de me calmer aussi. J'ai vraiment hâte aussi, si tu savais! Je n'ai pas eu le temps de boucler tout les détails mais comme le cinéma fait partie de tout un complexe de loisirs, on a beaucoup de place et une grande capacité de réception. racontai-je excitée comme le diable de Tasmanie, parlant peut-être même un peu trop vite, avec un débit de parole semblant à une mitraillette. Mais je n'arrivais à me calmer, j'étais trop emballée par ce projet pour ronger mon frein. Oh et le propriétaire du Casino veut bien travailler avec nous, mettre à disposition ses locaux et ses extérieurs, tout ça, tout ça... Je n'avais pas pris de grandes décisions pour les moments, préférant voir cela le moment venu avec Bobo, mais en attendant, j'avais creusé pas mal d'idée et demandé pas mal de services à droite, à gauche. J'espère que tu as un peu de place dans ton emploie du temps pour qu'on fasse ça le plus rapidement possible... Sauf si tu prépares un nouveau film, auquel cas, je ne t'harcèlerais qu'à petite dose! avouai-je en me calmant un tantinet, car oui, si Bobo bossait sur sa prochaine œuvre, je le laisserais un peu respirer quand même. Dans le cas contraire, il risquait de m'avoir vingt-quatre heures sur vingt-quatre sur le dos! Je trépignais d'impatience comme une enfant.

Emi Burton




Everyone have some fun, Vive la Vie!
The sun will shine on us all

©BESIDETHECROCODILE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t8597-le-plus-dur-nest-pas-de-trouver-le-droit-chemin-cest-dy-rester-alissa http://www.30yearsstillyoung.com/t8812-just-shoot-for-the-stars

ÂGE : 27 ans
SURNOM : Bobo
STATUT : fraichement divorcé
MÉTIER : réalisateur
LOGEMENT : Viens d'emménager dans une jolie maison à logan city

POSTS : 530 POINTS : 30

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : on m'appelle bob mais tu peux m'appeler Bobo
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
#2 CoraByronAlissaZoeyKyeranJanisNathanHarley

RPs EN ATTENTE : Gauthier Hazard-Perry ≈ Charlie Hazard-Perry
≈ Mon ex-femme


PSEUDO : Phelus cactus
AVATAR : Dylan O'brian
CRÉDITS : CShiya
DC : -
INSCRIT LE : 15/04/2016

MessageSujet: Re: Can we work together again? » Bob   Jeu 11 Aoû - 0:13


Alissa & Bob

CAN WE WORK TOGETHER AGAIN?

« Ouaiiiiiiiiiiiiiis! Tout ce que tu veux, des fards à joue jusqu'à rouge à lèvres sans oublier les brosses à cheveux, je ne laisserais rien du tout! Halalala, c'est trop génial Bobo!!! » Alissa saute radicalement de joie. Après une accolade pour sceller notre nouvelle collaboration, je bombarde littéralement Alissa d’une tonne de questions. Où ? Quand ? Combien ? Je suis tellement impatient de tenter cette nouvelle aventure que je ne prends même pas la peine de respirer entre toutes mes questions « J'ai vraiment hâte aussi, si tu savais ! Je n'ai pas eu le temps de boucler tout les détails mais comme le cinéma fait partie de tout un complexe de loisirs, on a beaucoup de place et une grande capacité de réception. » Je pense qu’Alissa est dans le même état vu son débit de parole, mais je la comprends. Je la comprends même très bien. « Oh et le propriétaire du Casino veut bien travailler avec nous, mettre à disposition ses locaux et ses extérieurs, tout ça, tout ça... » « Wouah, ce festival promet d’être énorme ! Tu me fous la pression, faut que je sois à la hauteur moi. » Je ne suis pas super à l’aise en public, Alissa l’a bien vu lors de notre premier festival mais pour mon travail je fais toujours un effort. Et je me suis nettement amélioré depuis le dernier festival, on m’a transmis quelques techniques pour ne pas trop stresser en public, la plupart d’entre elles ont porté leurs fruits même si d’autre on plutôt provoqué l’effet contraire (Je vous déconseille la technique d’imaginer votre auditoire nu… Surtout si comme moi votre auditoire du jour se compose à 75% de personne âgés de 70 à 90 ans… j’en garde un souvenir amer.) J’attrape les mains de mon amie « J’ai hâte de voir ce que tu vas en faire ! Mais je ne doute pas de la réussite de ce festival vu que tu t’en occupe.» Je commence à bien connaître le côté travailleur d’Alissa, rien ne lui fait peur quand elle a une idée en tête. Elle organise tout assez à l’avance et ne se déconcentre pas au moindre incontinent alors même si elle n’a pas encore organisé tout les petits détails ça ne m’inquiète absolument pas. Alissa reprend la parole pour me demander mon emploi du temps des prochains mois : « J'espère que tu as un peu de place dans ton emploie du temps pour qu'on fasse ça le plus rapidement possible... Sauf si tu prépares un nouveau film, auquel cas, je ne t'harcèlerais qu'à petite dose! » Tiens c’est vrai ça, qu’est-ce que j’ai sur le feu en ce moment ? Avec le déménagement j’a fait un petit break d’une semaine et je suis un peu perdu. « Hmm, attend moi deux seconde tu veux ? » Je quitte la véranda et me dirige vers la cuisine. C’est ici qu’est accroché mon calendrier, que dis-je ma vie. Tout y est recensé, les castings, les sorties de films, les promotions, les cérémonies, tout ! Je pourrais avoir un agenda électronique comme tout le monde (j’en ai un d’ailleurs) mais mon calendrier lui n’est jamais à cour de batterie ou je ne sais quoi. Je le ramène directement auprès d’Alissa. Je le pose sur la table. « Alors… Désolé je ne connais pas mon agenda par cœur. Mais c’est bien ce que je pensais ! » Je pointe une date sur le calendrier « J’ai effectivement un film en cours. J’ai pris une semaine de break pour le déménagement mais on va s’y remettre gentiment. Normalement j’ai encore deux trois jours de tournage avec les acteurs le mois prochain. Si tout se passe bien le films devrait être boucler dans max 6 mois. » Ce qui veux dire que je vais être pas mal pris ces prochaines semaines mais je pourrais sans autre débloquer quelques jours pour Alissa j’ai une bonne équipe derrière moi je leur fait entièrement confiance. « D’ailleurs si le timing est bon, je pourrais même de proposer de présenter ce nouveau film en avant première lors de ton festival ? Qu’est ce que tu en penses ? » Mais peut-être que 6 mois ça fait un peu loin? Pour être honnête je ne connais pas le temps qu'il faut pour monter un événement pareil. « Si 6 mois ça fait trop long je peux peut-être même boucler le film pour dans 4 mois, je dois juste en parler avec mon équipe.» Enfin je ne sais pas encore ce que ce tournage nous promet mais j’ai mis beaucoup d’énergie dans ce film. J’espère qu’il ne décevra pas mon public.


luckyred.





We keep moving forward, opening new doors, and doing new things, because we're curious and curiosity keeps leading us down new paths.
http://www.brainyquote.com/quotes/quotes/w/waltdisney132637.html Clarice Lispector.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t8412p30-bob-qui-vit-dans-un-ananas-sous-la-mer?nid=34#304448 http://www.30yearsstillyoung.com/t8542-bob-qui-n-a-pas-peur-des-gros-mechants-poissons

ÂGE : Trente-et-une rides.
STATUT : en cours de divorce, elle a abandonné le nom d'Hudson pour reprendre son nom de jeune fille mais administrativement parlant, c'est pas encore officiel.
MÉTIER : régisseuse générale au cinéma du westfield chermside.
LOGEMENT : Redcliffe #31 ≈ en collocation avec Tagada, le plus beau des bouledogues.

POSTS : 1034 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : originaire de Sydney, initialement arrivée à Brisbane il y a dix ans, avant de s'enfuir pour Sydney lâchement du jour au lendemain il y a trois ans après avoir honteusement trompé son ex-petit et avoir indignement embarqué leur chien, Tagada ★ garçon manqué, pas très démonstrative, se méfie de tout et tout le monde, marquée par la violence de son père, s'est forgée une solide carapace ★ s'est mariée en espérant combler le vide sidéral de son existence et panser les blessures causées par ses parents et sa précédente relation, mais ça n'a pas marché ★ tout juste de retour à Brisbane.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :  »James #3
»Ezékhiel »Benjamin
»Hassan »Bob »Danny
PSEUDO : USuckAtLove
AVATAR : Serinda Swan
CRÉDITS : .cranberry
DC : ...
INSCRIT LE : 23/04/2016

MessageSujet: Re: Can we work together again? » Bob   Sam 8 Oct - 22:04


Can we work together again?
Bob & Alissa
J'avais déjà bien potassé mon sujet avant de venir, maintenant que Bobo était partant, j'avais l'impression que le projet prenait vie sous nos yeux et c'était tout simplement fantastique.  « Wouah, ce festival promet d’être énorme ! Tu me fous la pression, faut que je sois à la hauteur moi. » Je souriais, essayant d'apporter du réconfort à mon ami. Il avait cette part de modestie qui le rendait si touchant et cette fragilité qui lui donnait un charisme incroyable! Oh ne t'inquiète pas, et puis tu auras ton mot à dire sur tout, de l'organisation à la réalisation! L'important, c'était que Bobo se sente à l'aise sinon, cela n'en valait pas la peine. Ce festival était autant pour les gens que nous-même alors autant en profiter à fond. « J’ai hâte de voir ce que tu vas en faire ! Mais je ne doute pas de la réussite de ce festival vu que tu t’en occupe.» J’esquissais un sourire pendant que mon ami me complimentait en me prenant les mains et fit ensuite mine de taper, tout doucement, dans son épaule tant j'étais flattée. J'avais vraiment un ami en or et une chance folle de l'avoir. De plus, le retrouver à Brisbane était tout simplement la belle coïncidence qui m'étais arrivée. C'est parce que je ne travaille qu'avec les meilleurs, voyons! répondis-je en lui retournant le compliment. J'avais hâte, tellement hâte, de tout planifier et concevoir. Le cinéma dont je m'occupais actuellement n'était pas si énorme et sa gestion ne me prenait pas autant de temps que je l'aurais vu car, j'adorais me noyer dans le travail depuis que ma vie était un champs de ruine. « Hmm, attend moi deux seconde tu veux ? » Bobo, lui, avait plus de boulot et avait besoin de s'appuyer sur son agenda afin que nous puissions continuer notre conversation. « Alors… Désolé je ne connais pas mon agenda par cœur. Mais c’est bien ce que je pensais ! » Je souriais en le regardant revenir de la véranda. Mais quelle allure de ministre, je suis impressionnée monsieur Thomas! plaisantai-je en applaudissant, avide de connaitre les disponibilités de mon comparse qui s'installe à nouveau à mes côtés et dépose son calendrier devant nous. « J’ai effectivement un film en cours. J’ai pris une semaine de break pour le déménagement mais on va s’y remettre gentiment. Normalement j’ai encore deux trois jours de tournage avec les acteurs le mois prochain. Si tout se passe bien le films devrait être boucler dans max 6 mois. » J'écoutais religieusement pendant qu'il m'expliquait son emploie du temps et tout ce qu'il avait à faire. Son organisation m'impressionnait et j'étais ravie de voir que sa carrière était au beau fixe. « D’ailleurs si le timing est bon, je pourrais même de proposer de présenter ce nouveau film en avant première lors de ton festival ? Qu’est ce que tu en penses ? » Mes yeux s'ouvrir instantanément, pétillants devant une telle proposition! Mon Dieu, se serait énorme! m'exclamais-je euphorique et applaudissant à nouveau avant de prendre mon ami dans mes bras. Bob, c'est trop énorme, tu n'imagines pas à quel point je suis fier de toi et comme je suis impatiente de plancher sur tout ça! Nous avions suffisamment de temps pour organiser quelque chose d'extraordinaire et franchement, j'étais surexcitée!  « Si 6 mois ça fait trop long je peux peut-être même boucler le film pour dans 4 mois, je dois juste en parler avec mon équipe.» C'est fou, Bobo était même prêt à accélérer sa cadence de travail pour que ça colle avec mon idée folle de festival, j'étais impressionnée devant toute cette gentillesse qui continuait de me surprendre malgré les années. Inutile de te presser, fait comme tu l'avais prévu, c'est à moi de m'adapter à tes disponibilités, pas l'inverse! Trinquons! Ouais, ça faisait un moment que je n'avais pas mis les lèvres sur mon verre et un vin aussi bon, c'est dommage et puis, on a quelque chose à fêter après tout! D'ailleurs, tu penses que se serait possible de nous filmer pendant que nous filmer? je reposais mon verre et réfléchissais à une manière d'exposer mon idée plus clairement. Une sorte de petit reportage qu'on pourrait diffuser lors du festival, genre l'envers du décors, tu vois?

Emi Burton




Everyone have some fun, Vive la Vie!
The sun will shine on us all

©BESIDETHECROCODILE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t8597-le-plus-dur-nest-pas-de-trouver-le-droit-chemin-cest-dy-rester-alissa http://www.30yearsstillyoung.com/t8812-just-shoot-for-the-stars

ÂGE : 27 ans
SURNOM : Bobo
STATUT : fraichement divorcé
MÉTIER : réalisateur
LOGEMENT : Viens d'emménager dans une jolie maison à logan city

POSTS : 530 POINTS : 30

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : on m'appelle bob mais tu peux m'appeler Bobo
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
#2 CoraByronAlissaZoeyKyeranJanisNathanHarley

RPs EN ATTENTE : Gauthier Hazard-Perry ≈ Charlie Hazard-Perry
≈ Mon ex-femme


PSEUDO : Phelus cactus
AVATAR : Dylan O'brian
CRÉDITS : CShiya
DC : -
INSCRIT LE : 15/04/2016

MessageSujet: Re: Can we work together again? » Bob   Lun 17 Oct - 21:03


Alissa & Bob

CAN WE WORK TOGETHER AGAIN?


« Mais quelle allure de ministre, je suis impressionnée monsieur Thomas! » Je ris de bon cœur. J’avoue que ce calendrier me donne un air très sérieux mais je n’ai jamais de batterie sur mon agenda électronique alors j’ai pris l’habitude de réécrire tout une fois à la maison. De cette façon je sais toujours où j’en suis avec mes délais (ce qui ne m’empêche pas de les dépasser quelque fois…) Après vérification, ma prochaine échéance est pour dans 6 mois. Donc à part le mois prochain où on finalise les derniers tournages ça va être plutôt calme pour moi. Enfin à condition que les acteurs ne fassent pas de caprice et que les séances se déroule sans encombre. Mais j’ai plutôt confiance pour une fois, les acteurs catché pour l’instant n’ont posé aucun problème et leur jeu est plutôt bon donc on est pas mal avancé. Je propose donc à Alissa de présenter le film au festival. Je m’avance peut-être un peu trop mais je ne crois pas que ça gênera mon équipe. Ce genre d’évènement c’est toujours une bonne pub et je sais que cette idée fera plaisir à mon amie. Un grand sourire se dessine instantanément sur son visage et ses yeux pétilles. Touché Bob, cette idée lui plaît « Mon Dieu, se serait énorme ! » Le sourire toujours au lèvre je lui répond « Comme ça c’est 50/50, ça te fait un évènement et moi un peu de pub » Alissa m’applaudit ce qui me surprend au début mais je comprends vite qu’elle est emportée pas son enthousiasme (tout comme moi) « Bob, c'est trop énorme, tu n'imagines pas à quel point je suis fier de toi et comme je suis impatiente de plancher sur tout ça ! » Je ressens exactement la même chose, enfin sauf que je suis probablement un poil plus stressé par ce genre de manifestation (alors que c’est même pas moi qui l’organise… Ne cherché pas la logique, il faut croire que j’aime être irrationnel). Cependant, porté par mon enthousiasme, je propose même à Alissa d’écourter ma deadline à 4 mois. Bon d’accord, j’ai peut-être abusé sur ce coup là, mais mon équipe comprendra, après tout, on a vraiment bien avancé. Je pense vraiment qu’en 5 mois grand max ça sera bâclé.  « Inutile de te presser, fait comme tu l'avais prévu, c'est à moi de m'adapter à tes disponibilités, pas l’inverse ! Trinquons ! » Je suis presque soulagé d’entendre ça, tant mieux. Comme ça je n’aurai pas à stresser mon équipe et j’aurais plus de temps pour bien peaufiner ce petit chef d’œuvre (enfin du moins essayer). « ça marche ! De toute façon je te tiendrai au courant de l’avancement. » Nous levons une nouvelle fois notre verre. Heureusement que ma vaisselle est solide. Alissa proposa même que nous fassions un petit reportage sur l’envers du décor. Pour ma part, j’apprécies l’idée mais je ne sais pas trop si je peux m’avancer, je préfère assurer mes arrières. « Bonne idée ! Je ne crois pas que ça gênera mon équipe mais je vais quand même voir avec eux si ça te gène pas. Tu sais certains acteurs joue très bien la comédie et camouflent leur vrai nature. Ils n’apprécies pas tous qu’on les filme dans leur vrai vie. » Je ris en pensant au nombreux cas sociaux que j’ai rencontré depuis que je fais ce boulot. Et oui, certain acteur sont de très bon acteurs on aurait jamais pensé qu’ils pouvaient se comporter ainsi… « Mais normalement c’est Ok. On a une bonne équipe cette fois. » Pour revenir sur un thème plus joyeux je lance : « Par contre je te préviens, il va falloir filmer sans préparation ou script. Je suis vraiment un quiche dès qu’il faut réciter un texte, je deviens un vrai loque, je bégaie… Enfin la galère quoi… » Mais ça Alissa le sais déjà, elle l’a bien vu lors de notre premier festival. Je ne peux pas apprendre de texte, je dois toujours y aller au feeling. Sinon c’est la cata assurée !


luckyred.





We keep moving forward, opening new doors, and doing new things, because we're curious and curiosity keeps leading us down new paths.
http://www.brainyquote.com/quotes/quotes/w/waltdisney132637.html Clarice Lispector.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t8412p30-bob-qui-vit-dans-un-ananas-sous-la-mer?nid=34#304448 http://www.30yearsstillyoung.com/t8542-bob-qui-n-a-pas-peur-des-gros-mechants-poissons

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Can we work together again? » Bob   Aujourd'hui à 13:07

Revenir en haut Aller en bas
 

Can we work together again? » Bob

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: logan city :: logements
-