AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment : -30%
Remise de 30% sur les chaussures Nike Air VaporMax 2019
Voir le deal
133 €

 (joassan) maybe two is better than one

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Hassan Jaafari
Hassan Jaafari
le barbapapa
le barbapapa
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 38 ans (19/08/1981)
SURNOM : hassou
STATUT : divorcé, vacciné de l'engagement, il papillonne dans une relation où l'exclusivité n'est de mise qu'une semaine sur deux
MÉTIER : professeur de géographie politique @ university of Queensland ~ consultant géopolitique/Moyen-Orient @ ABC studios ~ coach des 8-12 ans @ logan city rugby club
LOGEMENT : #25 latimer road (logan city), avec Spike le berger allemand & Bandit le bouvier australien à trois pattes
(joassan) maybe two is better than one - Page 3 Tumblr_ouudrelsiD1uutgwwo2_500
POSTS : 15071 POINTS : 1075

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : traité pour un cancer entre fin 2013 et mai 2015, en rémission ☆ 5 tatouages ☆ conteur bénévole au service pédiatrique du st vincent ☆ australo-iranien, a vécu 9 mois à Téhéran en 2000 ☆ en couple/marié de 2004 à 2014 ☆ parle farsi (persan) + niveau d'arabe intermédiaire ☆ deux tentatives de suicide 2016, une dépression se soignant doucement ☆ ne consomme ni porc ni alcool ☆ rugbyman amateur depuis l'enfance, champion universitaire (2005) ☆ membre d'Amnesty International ☆ musulman modérément pratiquant ☆ amateur de plantes vertes et de tapis anciens ☆ bricoleur hors pair ☆ ancien fumeur
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : colleensophia #2yasmine #17khadjaafari #1sixtineedgejoanne #18jules (08/10)

FLASHBACKS / ALTERNATIFS : joanne (2004)jamie (au)kyte (au)

همیشه ببخشید
(joassan) maybe two is better than one - Page 3 Tumblr_mg2phydxcb1ru1wbho1_500
RPs EN ATTENTE : alfie #2 ☆ rhett #2 ☆ camil #2 ☆ justine #2 ☆ sohan #5 ☆ kelly #5
RPs TERMINÉS :
(joassan) maybe two is better than one - Page 3 VDnnWJA

2020golden four #1

2019yasmine #16kelly #4camil #1joanne #17sohan #4owen #2justine #1sophia #1rhett #1yasmine #15joanne #16asher #1alfie #1yasmine #14kelly #3ginny #3

2018sohan #3joanne #15tad #2sohan #2yasmine #13khadjaafavis #1owen #1chad #1carlisle #1kelly #2yasmine #12jamie #5tadassanny #1joanne #14blazemariannaleena

2017tad #1clara #1kelly #1ginny #2mia #2joanne #13mia #1jamie #4priam #2yasmine #11joanne #12joanne #11ginny#1joanne #10jamie #3yasmine #10joanne #9priam #1joanne #8

2016hannahyasmine #9joanne #7joanne #6yasmine #8yasmine #7jamie #2sauljoanne #5yasmine #6yasmine #5yasmine #4joanne #4yasmine #3enzokennethellayasmine #2

2015sohan #1jamie #1joanne #3yasmine #1jordanleela #2joanne #2jayantleela #1joanne #1

flashbacks › ariane (2014)

(joassan) maybe two is better than one - Page 3 Tumblr_n83skt7Bxl1ql1253o2_500

PSEUDO : yumita (élodie)
AVATAR : dominic cooper
CRÉDITS : avatar@avengedinchains & sign@unknown & userbar@loonywaltz
DC : tommy & vittorio & anwar
INSCRIT LE : 20/09/2015
https://www.30yearsstillyoung.com/t4591-there-s-more-life-left-to-go-hassan https://www.30yearsstillyoung.com/t4679-hassan-jaafari https://www.30yearsstillyoung.com/t14530-hassan-jaafari http://madebyumita.tumblr.com/

(joassan) maybe two is better than one - Page 3 Empty
Message(#) Sujet: Re: (joassan) maybe two is better than one (joassan) maybe two is better than one - Page 3 EmptyDim 28 Juil - 20:28


Balayant d'un geste désinvolte de la main – celle qu'il avait de libre – la question de Joanne quant à savoir s'il allait bien, Hassan illustrait à la perfection la tendance qui était la sienne de minimiser tout ce qui concernait de près ou de loin sa santé. Rien n'était jamais grave, rien ne l'inquiétait jamais, et il se plaisait au contraire à vanter sa santé de fer et sa tendance à la guérison express concernant le reste des éventuels bobos. « T'inquiètes. » qu'il lui avait simplement assuré, la même formule qu'avec Qasim ou Rhett, et ajoutant « C'est juste une précaution, le kiné préfère que j’économise mon épaule jusqu'à la rentrée. Il est du genre mieux vaut prévenir que guérir. » pour couper court à tout questionnement de la blonde, il avait bien vite fait dévier la conversation ailleurs et ouvert la marche supposée les amener au bus tout d'abord, puis à destination. Visiblement un brin nostalgique, ou expérimentant simplement un léger mal du pays, la blonde trouvait des similitudes entre le paysage à travers la vitre et celui plus familier qui peuplait ses souvenirs de sandgroper ; Bien qu’Hassan ait déjà eu l’occasion de se rendre brièvement dans la ville natale de la jeune femme l’année précédente, il n’en gardait que très peu de souvenirs. L’esprit n’était pas au tourisme, à ce moment-là. « Vous êtes vraiment allés jusqu'à Perth grâce au championnat ? Rassure-moi, vous avez bien pris l'avion pour vous y rendre. » s’était-elle alors aussitôt exclamée à ce sujet, et la gratifiant d’un clin d’œil le rugbyman avait répondu « C’est à ça que servent les sponsors. » en faisant un gros effort pour ne pas verser dans la vantardise en ajoutant que non seulement ils étaient allés jusqu’à Perth dans le cadre du championnat, mais qu’ils y avaient gagné leur match … Probablement parce qu’il aurait alors fallu admettre qu’ils avaient perdu le match suivant, la saison s’arrêtant donc pour eux en quarts de finale ; Un défaite encore un peu amère pour l’équipe. « J'espère que tu auras quand même l'occasion de visiter Perth comme il se doit. Pas que je veuille mettre ma ville natale sur un piédestal, mais ... quand même un peu. » Fallait-il lui en tenir rigueur ? Sans doute pas, ou du moins Hassan ne le ferait pas puisqu’il agissait de même avec Brisbane, pour preuve le sourire jusqu’aux oreilles et l’air satisfait qui s’étaient affichés sur son visage lorsque Joanne avait admis « Mais j'avoue que Brisbane fait concurrence. » avec un brin d’espièglerie. « J’ai bon espoir de te rallier totalement à la cause des Queenslanders d’ici la fin de l’année scolaire. » Nouveau clin d’œil, et finalement un air toujours aussi satisfait lorsqu’elle avait admis avoir fait l’acquisition d’un maillot aux couleurs locales sans rejeter totalement l’éventualité d’agrandir plus tard sa collection. Mais si l’on accusait Hassan à ce sujet, il se contenterait de nier en bloc avoir la moindre responsabilité là-dedans.

Jouant son rôle de guide touristique avec application, l’étudiant se gargarisait un peu de proposer – selon ses propres critères – de bien meilleures sorties que n’en proposait Sophia ; La faute à son instinct de compétition, sans doute. Et puisque Joanne s’était fendue d’un « J'adorerais. » en guise de réponse il estimait avoir correctement aligné ses pions, bombant le torse avec exagération et posant avec pitrerie pour l’objectif de la blonde dès lorsqu’elle l’avait braqué dans sa direction en prétextant « On peut vérifier ça tout de suite si tu veux. » d’un ton amusé. Reprenant leur balade dans les allées du jardin, l’un et l’autre jetant parfois un œil dubitatif aux nuages qui alourdissaient le ciel, Hassan avait fini par proposer d’ajouter un détour par Toowong, précédemment proposé comme une activité à faire plus tard, à leur planning de l’après-midi. Si et seulement si, néanmoins, l’allongement de leur escapade ne devait pas leur attirer les foudres d’une Sophia que le brun commençait à soupçonner d’être simplement jalouse de devoir partager son inséparable Joanne avec quelqu’un d’autre. « J'ai tout le reste de la journée devant moi, alors on peut aller visiter la serre tout de suite après. Ce serait vraiment chouette. » avait en tout cas accepté la blonde avec engouement, ne résistant cependant pas à rebondir sur le « problème Sophia » avec un brin de malaise « Elle est un peu ... protectrice, c'est vrai. Mais non, pas de couvre-feu, à ce que je sache. Et s'il y en avait un, eh bien ... » Protectrice, si cela lui faisait plaisir. Décidant de ne pas rebondir au risque de paraitre mauvais, le brun avait choisi de ne retenir que la fin de la phrase et s’était autorisé un « Au Diable le couvre-feu, dans ce cas. » amusé, sous-entendant bien plus qu’il n’était disposé à le faire à voix haute pour l’instant. Reprenant tranquillement leur marche, le jeune homme les avaient fait bifurquer vers l’étang avec l’espoir que le temps incertain ait fait sortir de leur trou certains animaux que la chaleur poussait d’ordinaire à rester cachés dans la végétation. Il adorait cet endroit, et lorsque les espaces verts du campus le lassaient un peu il lui arrivait de venir étudier ici ; Il se sentait toujours plus vif et frais d’esprit lorsqu’il était à l’extérieur, plutôt qu’enfermé dans une bibliothèque comme il avait pu l’être depuis le début des congés scolaires. « C'est vrai qu'on se laisse facilement submerger par tout ce qu'il y a à faire. Je m'y attendais, à la quantité de travail. Mais c'est quand même assez stressant. » Mais la première année d’université servait un peu à cela au fond, faire le tri entre ceux qui étaient prêts à travailler et ceux qui n’étaient pas certain que poursuivre des études soit la chose dont ils avaient envie. « Je garde le meilleur pour la fin. » avait en tout cas repris la blonde lorsqu’Hassan s’était étonné qu’elle ait choisi ce parc en lieu et place d’un musée en guise de première visite. Il lui semblait pourtant qu’elle en raffolait. « Et j'ai bien conscience que ce sont des endroits qui n'intéressent pas tout le monde alors que je pourrais y rester des journées entières. Je ne voudrais pas t'infliger ça. Et vu les études d'oeuvre qui m'attendent, j'aurai tout le loisir d'y rester autant de temps que je le veux dans les semaines qui suivent. Et puis, tu m'as l'air d'être quelqu'un qui aime beaucoup être dehors, alors je me suis dit ... Pourquoi ne pas visiter un endroit qui puisse te faire plaisir à revoir. C'est gagnant-gagnant, comme ça. » Réajustant son sac à dos sur son épaule valide, le brun l’avait haussée légèrement « Oh, je ne suis pas contre un musée de temps en temps non plus … Même si c’est vrai, je suis plutôt un gars d’extérieur en règle générale. » Un gars d’extérieur et surtout un gars pour qui tenir en place restait un peu difficile ; En cela ses parents avaient flairé la bonne idée en décidant de l’inscrire au club de rugby du quartier avant même la chute de sa première dent de lait. « Mais c’est gentil en tout cas, d’avoir choisi en fonction de ce que tu imaginais me plaire aussi. Tu n’étais pas obligée. » Et il ne lui en aurait de son côté pas tenu rigueur, s’étant proposé pour l’accompagner où elle souhaitait sans témoigner d’aucune restriction de lieu.

Ayant presque atteint l’étang, ils avaient finalement été surpris par la pluie, d’abord discrète et visible simplement par les ronds qu’elle laissait dans l’eau, puis tombant de plus en plus intensément, convaincant le brun de fouiller dans son sac à dos pour mettre la main sur le parapluie qu’il s’était si fièrement vanté d’avoir amené. Le coup de tonnerre ayant craqué la seconde suivante l’avait néanmoins fait hésiter quelques instants quant au fait de l’ouvrir – durant lesquels l’un et l’autre étaient restés sous l’eau – mais puisqu’il n’avait été suivi d’aucun autre Hassan l’avait déployé tandis que Joanne admettait de son côté « Tu as bien fait d'emmener ton parapluie. » Peinant un peu à réajuster son sac sur son épaule tout en tenant l’objet de l’autre, il n’avait pas objecté lorsque la blonde s’en était emparé et s’était simplement vouté légèrement pour ne pas la forcer à tenir le parapluie à bout de bras. « Ça ne devrait pas nous empêcher de finir de visiter le jardin. » Malgré lui plus satisfait qu’il n’était raisonnable de la nouvelle proximité qui les liaient sous le minuscule abri de fortune, le brun avait décidé de pousser sa chance un peu plus loin en passant son bras sous celui encore libre de Joanne, estimant que la taille du parapluie était pour cela un excellent prétexte « Si tu n’as peur ni de te mouiller ni du tonnerre, alors on continue. Avec un temps pareil on aura peut-être le parc rien que pour nous. » Mais sans doute valait-il mieux en revanche s’éloigner un peu de l’étendue d’eau. Choisissant un itinéraire qui les ferait rester dans les allées entretenues du parc plutôt que dans les sentiers sur lesquels leurs chaussures risquaient de faire les frais de la boue, il avait néanmoins revu ses projets à la baisse lorsqu’un nouveau coup de tonnerre avait craqué une seconde à peine après qu’un éclair soit venu zébrer le ciel, provoquant au passage un sursaut de Joanne qui manqua en lâcher le parapluie « Bon, changement de programme – toujours amatrice de chocolat chaud ? » Il valait mieux, car les environs du jardin botanique n’étaient peuplés que de cafés et il était de toute façon encore trop tôt pour songer au repas de midi. Et bien trop pluvieux désormais pour continuer leur visite extérieure, à moins de vouloir risquer de terminer leurs vacances respectives au fond de leur lit avec de la fièvre. Un ou deux autres coups de tonnerre supplémentaires terminant de confirmer à Hassan que l’orage et Joanne ne faisaient pas bon ménage, il les avait entrainé dans le café le plus proche de la sortie du parc et tous les deux avaient parcouru les derniers mètres en courant, bras dessus bras dessous. « Pfiouu, comme quoi j’avais eu du flair avec ce parapluie. » que s’était alors exclamé le brun une fois l’un et l’autre à l’abri. Le parapluie dégoulinant abandonné comme deux ou trois autres à l’entrée du café, Hassan avait passé une main dans ses cheveux pour en retirer le surplus d’humidité. « On va prendre le temps de sécher un peu, et on verra ce qu’il en est de la météo à ce moment-là. » Peut-être tout cela se finirait-il dans un musée, en fin de compte. « Les orages ne durent jamais longtemps ici, t’en fais pas. » Offrant à la blonde un sourire compatissant, ils avaient ensuite trouvé une table à laquelle s’installer, et dans l’attente que quelqu’un vienne leur demander ce qu’ils désiraient commander il avait entrepris de lui occuper l’esprit à autre chose qu’à la météo qui grondait au-dehors « T’as déjà photographié des choses avec ton appareil, depuis que tu l’as ? En dehors de mon portrait, bien sûr. » À moins qu’elle n’ait inauguré l’appareil photo aujourd’hui, mais enfin cela ne coûtait rien de demander, au risque de paraître un peu curieux.



(joassan) maybe two is better than one - Page 3 763064237  (joassan) maybe two is better than one - Page 3 1949770018:
 

Revenir en haut Aller en bas
Joanne Keynes
Joanne Keynes
la poupée de jamie
la poupée de jamie
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 34 ans (11/04/1986)
SURNOM : Jo, mais peu de personnes la nomme ainsi.
STATUT : Mariée à Jamie Keynes (14/02/18), le couple bat de l'aile
MÉTIER : Mère de deux enfants : Daniel (13/02/16) et Louise (16/06/2019). Conservatrice au QAGOMA, dans la galerie d'art historique international depuis juin 2017. Intervenante dans le cursus d'histoire de l'art du Queensland University depuis la rentrée 2019
LOGEMENT : #98 bayside w/ Jamie ( habitait avant à #37, toowong, ils n'y habitent plus mais gardent la maison)
(joassan) maybe two is better than one - Page 3 Tumblr_pljvugNlmJ1sl1n5fo1_400
POSTS : 7009 POINTS : 240

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : a deux bergers suisses : un blanc (Nunki) et un noir (Sirius) ▽ a toujours beaucoup de difficultés à faire des choix, à cause d'une famille surprotectrice ▽ antécédents de fausse-couches ▽ amatrice de vin et de champagne ▽ passionnée d'art et d'histoire (surtout la Renaissance italienne) ▽ n'aime pas parler de ses problèmes, reste très réservée par moment ▽ très émotive ▽ a récemment repris des cours de danse en couple ▽ très impressionnable, naïve, elle prend presque tout au 1er degré ▽ adore se promener ▽ on lit en elle comme dans un livre ouvert ▽ ne sait pas mentir
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : joamie #126 + joassan #18 + yasmine #2 + sophia #3 + rhett #2 (quatuor) + marius #2 + lonnie #2 + tabitha

autres : joamie v.a.#3 + joassan (fb #1) + joamirene (au) + joamie (lune de miel no.1)

joamie
our love were just to strong
that it even teared us apart

(joassan) maybe two is better than one - Page 3 Tumblr_nv4zpq4lrI1silmqho2_250

joassan
just trying to understand each other
beside all the feelings we still have for one another

(joassan) maybe two is better than one - Page 3 Tumblr_oln4l8lU8F1sl1n5fo5_400

RPs TERMINÉS : oula.



grelso
PSEUDO : black arrow
AVATAR : sarah gadon
CRÉDITS : avatar (black arrow) signature : codage(black arrow) & gifs (black arrow) & ub (loonywaltz)
DC : norah lindley & caitie johnson
INSCRIT LE : 09/02/2015
https://www.30yearsstillyoung.com/t699-joanne-you-could-fly-higher-than-the-sky https://www.30yearsstillyoung.com/t10316-joanne-you-could-be-brighter-than-the-stars https://www.30yearsstillyoung.com/t1562-joanne-prescott https://www.30yearsstillyoung.com/t2348-joanne-prescott http://cogsworth.tumblr.com

(joassan) maybe two is better than one - Page 3 Empty
Message(#) Sujet: Re: (joassan) maybe two is better than one (joassan) maybe two is better than one - Page 3 EmptyMer 31 Juil - 15:57


MAYBE TWO IS BETTER THAN ONE
you came into my life and i though, hey, this could be something
C'était avec une bouche entrouverte montrant à quel point elle était impressionnée qu'elle réceptionnait les informations qu'Hassan lui partageait concernant les sponsors. Elle savait que ce concept existait et que certaines entreprises misaient gros sur les équipes universitaires, mais elle ignorait juste à quel point. A en financer des vols traversant toute l'Australie à une équipe entière de rubgy. Toujours est-il que de mentionner de près ou de loin Brisbane générait en elle un léger pincement au coeur. Un petit mal du pays, sans doute. Elle avait trouvé un certain réconfort déjà dans Brisbane, qu'elle continuait à découvrir de jour en jour. Et il fallait reconnaître que sa ville adoptive gagnait de plus en plus de points dans son coeur. Chose qu'Hassan semblait être particulièrement fier. "Serait-ce un challenge que tu te sois fixé ?" lui répondit-elle avec un large sourire. Joanne se demandait alors ce qu'il pouvait bien lui vouloir, à s'intéresser à une étudiante fraîchement débarquée sur le campus, où elle ne connaissait vraiment pas grand monde. Hassan était bien intégré, la petite blonde trouvait qu'il avait l'allure de ces étudiants populaires et appréciés. Il avait tout pour lui. Il était beau, gentil, sportif, et semblait être particulièrement bien entouré. A côté, Joanne semblait toute petite (et pas seulement en taille). Il l'impressionnait un peu, il fallait le reconnaître. Elle était toujours autant sous le charme que depuis le premier jour. D'où le fait qu'elle soit totalement ravie à l'idée de pouvoir visiter Brisbane avec lui, sans Rhett ou Sophia pour interférer leur conversation ou être à l'affût du moindre rapprochement entre leurs amis respectifs. La belle rousse ne plaçait aucune confiance envers le brun et les intentions qu'il pouvait avoir vis-à-vis de Joanne et il semblerait que le premier concerné ne semblait pas foncièrement apprécié être observé dans ses moindres faits et gestes. L'étudiante ne réalise absolument pas à quel point il mesurait ses mots pour décrire Sophia. Mails ne laissait pas ces opinions entâcher sa journée avec Joanne, qui riait lorsqu'il préférait exclure toute heure limite pouvant raccourcir leur journée ensemble. "Tu risques de regretter le jour où je t'emmènerai avec moi dans un musée, alors." répondit-elle avec beaucoup d'amusement. "Mais j'aime aussi beaucoup traîner dehors, et ça, ça nous convient à tous les deux, alors c'est parfait." Joanne lui offrit un large sourire. Rictus qui disparut alors que le temps se mit à se gâter subitement. Il y avait eu un coup de tonnerre, et la petite blonde espérait bien que ce soit le seul. Le parapluie dégainé, Joanne espérait pouvoir poursuivre la visite malgré la pluie diluvienne. Hassan était tout aussi partant de s'en tenir au plan initialement prévu, glissant volontiers son bras sous le sien. Il fallait dire qu'elle n'était pas franchement habituée à un contact si rapprochée avec la gente masculine, ce pourquoi l'on pouvait constater ses joues sensiblement plus roses et son sourire timide. Néanmoins, ses quelques couleurs disparurent rapidement lorsqu'un nouveau coup de tonnerre survint, indiquant que l'orage ne se trouvait non loin d'ici. Crispée au possible, elle faillit en faire tomber son parapluie, et sa main libre était venue se poser sur le bras d'Hassan, ses doigts serrant entre eux le tissu de son blouson. Une information suffisante pour le brun pour comprendre qu'il ne valait pas mieux forcer Joanne à endurer un temps orageux, pour lequel elle était phobique. Hassan prit les devants, ne semblant pas se laisser abattre par les imprévus. Elle répondit à sa question par un hochement de timide, peu rassurée à l'idée de voir un nouvel éclair venir fendre le ciel de Brisbane.  D'un pas particulièrement hâtif, les deux étudiants se dirigeaient vers le café qui leur semblait être le plus proche. Les éléments s'étaient véritablement déchaînés. Il y avait même quelques rafales de vent qui venaient dévier la trajectoire des gouttes de pluie. Ils se fichaient bien de courir dans les flaques d'eau qui s'étaient rapidement formés à cause de la pluie abondante, tant qu'ils arrivaient le plus rapidement au café, la jeune femme ne lâchant pas une seconde le bras d'Hassan. Joanne ne parvenait à se détendre que lorsqu'ils furent à l'abri. "Tu as bien fait, oui." confirma-t-elle tout en abandonnant le parapluie à l'entrée afin de le laisser sécher un petit peu. Sa main était un peu trop naturellement agrippé à la manche d'Hassan alors qu'ils se cherchaient une table de disponible parmi toutes celles occupées par d'autres personnes ayant cherché à s'abriter ici. "Je n'aime vraiment pas les orages. Je suis désolée." dit-elle d'un air embarrassé, se sentant presque fautive d'avoir ainsi écourté leur promenade. Car Hassan ne semblait pas être dérangé le moins du monde par les nombreux éclairs. Leurs vêtements étaient partiellement trempés et ils comptaient se laisser sécher un petit peu en se réchauffant avec l'une des boissons servies dans le café. "Surtout des photos du campus, pour le moment." répondit-elle à sa question. "Je ne compte pas tout montrer à ma famille non plus. C'est surtout pour avoir un maximum de souvenirs possibles." Un trait hérité de sa grand-mère également, qui tenait une collection indécente d'album photo de ses enfants et de ses petits-enfants, qu'elle ne se gênait certainement pas à sortir et à montrer à ceux qui ne l'avaient pas encore vus. C'était bien le petit plaisir de Mamie Prescott. Elle était très espiègle, et encore bien malicieuse. "Tout le monde n'arrête pas de dire que ce sont les meilleures années, ou quelque chose du genre. Si c'est vrai, alors avoir autant de souvenirs possibles. Et si ce n'est pas le cas, eh bien je n'aurais pas de regrets à me débarrasser de ces photos." C'était plutôt avantageux, les appareils photos numériques. Une véritable révolution en soi. "Mais pour le moment, je n'ai aucune plainte à déposer." dit-elle en ponctuant sa phrase par un léger rire. Les commentaires qu'elle avait à rendre pour la rentrée n'étaient pas une partie de plaisir, mais elle gardait en tête l'objectif qu'elle avait, qui était de devenir conservatrice. Un mal pour un bien, dirait-on. La serveuse interrompit brièvement leur conversation pour prendre commande. Et histoire de ne pas perdre ses bonnes habitudes, Joanne optait pour un chocolat chaud. Sauf que cette fois-ci, elle laissait sa gourmandise prendre le dessus en décidant d'en prendre un liégeois. Un plaisir bien mérité après les sursauts qu'elle avait eu après chaque coup de tonnerre quand ils étaient encore dehors. A l'intérieur, Joanne était un peu plus rassurée, mais elle ne parviendrait à se détendre qu'une fois l'orage bel et bien passé. Joanne regardait l'état de ses vêtements. Même quelques mèches de ses cheveux étaient trempés, humidifiés lorsque Joanne dut replier le parapluie afin de pouvoir entrer dans le café. Un bref moment dans ses pensées, elle se disait qu'elle ne devra pas jouer la surprise si elle se voyait tomber malade le lendemain ou le surlendemain. Joanne échangeait un sourire timide avec Hassan. La petite blonde dégainait son appareil photo et le pivota pour faire en sorte qu’il puisse voir le petit écran placé à l’arrière. Elle faisait défiler les clichés qu’elle avait pris afin qu’il puisse y jeter un oeil. Principalement des clichés du campus, ou des rues commerçantes où Sophia avait déjà pu la traîner pour une énième virée shopping. Mais aussi des lieux qu’Hassan avait déjà pu lui montrer, quelques photos du match de rugby, afin d’envoyer des preuves à Reever que, oui, sa plus jeune soeur assistait effectivement à ce genre d’évènements. Il va être bluffé, c’était certain. “Je me débrouille mieux que quand j’étais petite. Quand je partais en vacances, j’avais droit à un appareil photo jetable. J’adorais prendre des photos, mais ce n’était pas vraiment les meilleurs clichés qui soient. Du genre, avoir le doigt bien sur l’objectif au moment de prendre la photo, par exemple. Du grand art.” expliqua-t-elle sur le ton de la plaisanterie. “J’ai promis aux parents que l’appareil photo aura son utilité pédagogique pour les études d’oeuvre d’art que je vais devoir bientôt faire.” Histoire que l’investissement en vaille la peine. Et les parents Prescott avaient bien eu du mal à résister à la demande de leur fille. Car même si Joanne n’était pas une personne de nature très demandeuse, il était bien difficile de lui refuser les choses qu’elle pouvait réclamer. Elle avait ce talent de faire des puppy eyes extrêmement efficace sans même qu’elle ne s’en rende véritablement compte, et qui avait son petit effet. Mais Joanne restait quelqu’un à qui on avait appris de se contenter de ce dont elle possédait. Les photos défilaient devant leurs yeux, certes, mais Joanne n’était pas toujours très loquace. Il était même plutôt surprenant qu’elle trouve autant d’aisance à discuter avec une personne pour qui elle avait un véritable béguin. Quand elle traînait avec Sophia, c’était cette dernière qui trouvait toujours de quoi relancer les discussions. Pourtant, l’envie de faire connaissance avec le beau brun était plus que présente. Il y avait ce mélange d’envie d’avoir toute son attention, et l’appréhension de l’avoir. “Vous vous connaissez depuis longtemps ? Avec Rhett, Leilani, et les autres.” finit-elle par lui demander, se maudissant de manquer d’aussi peu d’originalité pour relancer leur conversation. “Vous semblez proches, tous.” Du moins, Joanne avait rapidement compris qu’Hassan et le blond étaient assez indisociables et trouvait qu’il était particulièrement proche de Leilani. Peut-être qu’ils étaient ensemble, la blonde n’en savait trop rien. Mais elle était aussi admirative qu’un groupe d’amis soit aussi soudé. “J’avais croisé Rhett la semaine dernière, il a dit que ça serait chouette qu’un jour Sophia et moi venions à l’une de vos soirées barbecue. Je pense qu’il a vu que mon regard s’était illuminé à l’énonciation de ce moindre mot, vu comme il en a ri.” Sophia, en revanche, s’était montré un petit peu méfiante, toujours cherchant à piquer le blond et à le cuisiner un peu, presque dépitée de voir que son amie n’avait pas su contenir cette enthousiasme face à cette idée. A contrario, Joanne appréciait vraiment Rhett. Elle trouvait que c’était quelqu’un de bien, doté d’une profonde gentillesse. “Mais je ne voudrais pas qu’on s’impose non plus.” Elles étaient des pièces rapportées après tout, des premières années qui semblaient les intéresser pour une raison ou pour une autre. “Je ne sais même pas s’il t’en a déjà parlé.” La serveuse finit par apparaître avec les boissons chaudes commandées. Joanne avait constamment les mains froides, été comme hiver. Mais avec la pluie et la chute radicale de température provoquée par l’orage, elles étaient glaciales. La tasse lui paraissait d’autant plus brûlante par la suite. “J’ai les mains froides. Tout le temps. Mais vraiment.” expliqua-t-elle. Et elle était assez frileuse par-dessus le marché. Histoire qu’Hassan s’en fasse une vague idée, elle se permit, non sans une longue hésitation et une certaine retenue, à poser sa main sur le dos de la sienne une fraction de seconde. Elle retirait presque aussitôt ses doigts, se trouvant soudainement bien trop tactile et avenante. Ce ne sont pas des bonnes manières, voyons se disait-elle intérieurement alors qu’elle collait à nouveau sa main sur son mug, plus qu’embarrassée par ces quelques secondes de proximité qu’elle avait généré.  


Revenir en haut Aller en bas
Hassan Jaafari
Hassan Jaafari
le barbapapa
le barbapapa
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 38 ans (19/08/1981)
SURNOM : hassou
STATUT : divorcé, vacciné de l'engagement, il papillonne dans une relation où l'exclusivité n'est de mise qu'une semaine sur deux
MÉTIER : professeur de géographie politique @ university of Queensland ~ consultant géopolitique/Moyen-Orient @ ABC studios ~ coach des 8-12 ans @ logan city rugby club
LOGEMENT : #25 latimer road (logan city), avec Spike le berger allemand & Bandit le bouvier australien à trois pattes
(joassan) maybe two is better than one - Page 3 Tumblr_ouudrelsiD1uutgwwo2_500
POSTS : 15071 POINTS : 1075

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : traité pour un cancer entre fin 2013 et mai 2015, en rémission ☆ 5 tatouages ☆ conteur bénévole au service pédiatrique du st vincent ☆ australo-iranien, a vécu 9 mois à Téhéran en 2000 ☆ en couple/marié de 2004 à 2014 ☆ parle farsi (persan) + niveau d'arabe intermédiaire ☆ deux tentatives de suicide 2016, une dépression se soignant doucement ☆ ne consomme ni porc ni alcool ☆ rugbyman amateur depuis l'enfance, champion universitaire (2005) ☆ membre d'Amnesty International ☆ musulman modérément pratiquant ☆ amateur de plantes vertes et de tapis anciens ☆ bricoleur hors pair ☆ ancien fumeur
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : colleensophia #2yasmine #17khadjaafari #1sixtineedgejoanne #18jules (08/10)

FLASHBACKS / ALTERNATIFS : joanne (2004)jamie (au)kyte (au)

همیشه ببخشید
(joassan) maybe two is better than one - Page 3 Tumblr_mg2phydxcb1ru1wbho1_500
RPs EN ATTENTE : alfie #2 ☆ rhett #2 ☆ camil #2 ☆ justine #2 ☆ sohan #5 ☆ kelly #5
RPs TERMINÉS :
(joassan) maybe two is better than one - Page 3 VDnnWJA

2020golden four #1

2019yasmine #16kelly #4camil #1joanne #17sohan #4owen #2justine #1sophia #1rhett #1yasmine #15joanne #16asher #1alfie #1yasmine #14kelly #3ginny #3

2018sohan #3joanne #15tad #2sohan #2yasmine #13khadjaafavis #1owen #1chad #1carlisle #1kelly #2yasmine #12jamie #5tadassanny #1joanne #14blazemariannaleena

2017tad #1clara #1kelly #1ginny #2mia #2joanne #13mia #1jamie #4priam #2yasmine #11joanne #12joanne #11ginny#1joanne #10jamie #3yasmine #10joanne #9priam #1joanne #8

2016hannahyasmine #9joanne #7joanne #6yasmine #8yasmine #7jamie #2sauljoanne #5yasmine #6yasmine #5yasmine #4joanne #4yasmine #3enzokennethellayasmine #2

2015sohan #1jamie #1joanne #3yasmine #1jordanleela #2joanne #2jayantleela #1joanne #1

flashbacks › ariane (2014)

(joassan) maybe two is better than one - Page 3 Tumblr_n83skt7Bxl1ql1253o2_500

PSEUDO : yumita (élodie)
AVATAR : dominic cooper
CRÉDITS : avatar@avengedinchains & sign@unknown & userbar@loonywaltz
DC : tommy & vittorio & anwar
INSCRIT LE : 20/09/2015
https://www.30yearsstillyoung.com/t4591-there-s-more-life-left-to-go-hassan https://www.30yearsstillyoung.com/t4679-hassan-jaafari https://www.30yearsstillyoung.com/t14530-hassan-jaafari http://madebyumita.tumblr.com/

(joassan) maybe two is better than one - Page 3 Empty
Message(#) Sujet: Re: (joassan) maybe two is better than one (joassan) maybe two is better than one - Page 3 EmptyLun 11 Nov - 16:47


C’était quelque chose qu’avait toujours beaucoup aimé Hassan avec le climat de Brisbane, cette capacité qu’avait la météo à changer du tout au tout en l’espace de quelques minutes seulement, et d’offrir plusieurs retours du soleil dans la même journée. Pendant longtemps il n’y avait pas prêté attention, n’ayant jamais connu autre chose, mais après presque une année à subir la sécheresse excessive du climat iranien il avait appris à apprécier à sa juste valeur la météo de son véritable chez-lui. Pour cette raison et pour ne pas paraître indélicat, il n’avait pas osé contredire Joanne lorsqu’elle lui avait avoué « Je n'aime vraiment pas les orages. Je suis désolée. » d’un ton hésitant, et s’était bien gardé de faire remarquer qu’elle allait devoir s’y habituer tant Brisbane et Perth n’avaient rien de comparable en terme de climat. Ici les orages étaient fréquents et les averses violentes, à défaut d’être longues. Préférant donc noyer le poisson en changeant de sujet, il avait questionné Joanne sur son appareil photo et ce qu’elle en avait fait depuis qu’il lui avait été offert, en attendant que l’on vienne s’enquérir de leur commande « Surtout des photos du campus, pour le moment. Je ne compte pas tout montrer à ma famille non plus. C'est surtout pour avoir un maximum de souvenirs possibles. » Hassan était de toute façon partisan du fait que l’on faisait avant tout des photos pour soit, avant de les faire pour les autres. « Tout le monde n'arrête pas de dire que ce sont les meilleures années, ou quelque chose du genre. Si c'est vrai, alors avoir autant de souvenirs possibles. Et si ce n'est pas le cas, eh bien je n'aurais pas de regrets à me débarrasser de ces photos. » Marquant une très courte pause, elle avait ajouté « Mais pour le moment, je n'ai aucune plainte à déposer. » et laissant échapper un rire Hassan avait secoué la tête « Espérons qu’elles le seront alors, et que tu n’aies pas à en passer par quelque chose d’aussi radical. » Interrompus finalement par l’arrivée de la serveuse, ils avaient commandé chacun leur tour de quoi se réchauffer, Joanne optant pour un chocolat liégeois quand le brun lui avait opté pour un thé chaï. Après son départ, la blonde avait enfin pu dégainer son appareil photo, se penchant vers le milieu de la table pour faire défiler les clichés de manière à ce qu’Hassan puisse lui aussi les voir. « Je me débrouille mieux que quand j’étais petite. Quand je partais en vacances, j’avais droit à un appareil photo jetable. J’adorais prendre des photos, mais ce n’était pas vraiment les meilleurs clichés qui soient. Du genre, avoir le doigt bien sur l’objectif au moment de prendre la photo, par exemple. Du grand art. » Souriant d’un air attendri, l’image d’une Joanne miniature mitraillant maladroitement lui venant furtivement à l’esprit, il l’avait laissée continuer « J’ai promis aux parents que l’appareil photo aura son utilité pédagogique pour les études d’oeuvre d’art que je vais devoir bientôt faire. » avant de s’en amuser. « Je vois, j’ai affaire à un as de la négociation si je comprends bien. » Mais rien ne disait qu’il n’en aurait pas fait autant pour négocier le téléphone portable dont il s’était finalement fait le cadeau lui-même, s’il en avait eu la possibilité. « J’avoue que j’aime bien le charme des photos sur papier, en ce qui me concerne. Mais j’admets que pouvoir photographier les œuvres d’un musée pour les avoir sous la main sans accumuler des tonnes et des tonnes de photos sur son bureau, c’est un bon argument. » Sans compter que suivant la taille du musée ce n’était pas un appareil photo jetable qu’il faudrait prévoir, mais une ribambelle.

Les clichés défilant encore pendant quelques instants pour en arriver finalement aux dernières photos prises durant leur court passage dans le jardin botanique, et rangeant après cela l’appareil photo dans son sac, Joanne avait relevé les yeux vers le brun pour se décider à questionner « Vous vous connaissez depuis longtemps ? Avec Rhett, Leilani, et les autres. » non sans une pointe perceptible de curiosité. « Vous semblez proches, tous. » Répondant d’abord par un sourire, Hassan avait dodeliné doucement la tête « Depuis le début de nos études seulement, mais on passe pratiquement toutes nos journées ensemble alors c’est un peu comme si on se connaissait depuis des siècles parfois. » Ils étaient loin de tout connaître les uns des autres bien sûr, mais le brun pouvait se targuer d’en connaître néanmoins un rayon, au moins pour ce qui était de Rhett et Leilani. « Leilani était assise à côté de moi en amphi le premier jour de cours, c’est comme ça qu’on a commencé à discuter. Et Rhett a intégré l’équipe de rugby en même temps que moi. » Marquant une vague pause, il avait ensuite rajouté « Marian était au lycée avec moi, mais on ne s’était jamais parlés avant qu’elle ne sympathise avec Leilani. Et Andrea lui par contre on ne le connait pas depuis aussi longtemps, il est arrivé l’année dernière pour faire un échange universitaire, il vient d’Espagne. Mais il est cool, on rigole bien avec lui. » histoire de ne pas les laisser de côté eux non plus. Et bien entendu ils ne rigolaient pas uniquement parce que son accent à couper au couteau donnait parfois lieu à des situations cocasses. Bien que. « J’avais croisé Rhett la semaine dernière, avait ensuite repris Joanne il a dit que ça serait chouette qu’un jour Sophia et moi venions à l’une de vos soirées barbecue. Je pense qu’il a vu que mon regard s’était illuminé à l’énonciation de ce moindre mot, vu comme il en a ri. » avant de nuancer d’un ton un peu incertain. « Mais je ne voudrais pas qu’on s’impose non plus. Je ne sais même pas s’il t’en a déjà parlé. » Vaguement à vrai dire, avec cet air à demi-convaincu que sa proposition serait acceptée tant Sophia semblait du genre à aimer se faire désirer – peut-être un peu trop. « Il n’aurait pas proposé si y’avait eu un risque que vous vous imposiez. Au contraire ça serait chouette. » avait-il alors assuré d’un air enjoué. « Vous pourrez même prendre vos maillots de bain, généralement on descend un peu plus au sud vers Southport, là où y’a de vraies plages. » Chose dont la ville de Brisbane manquait elle cruellement, bien que n’étant pour ainsi dire pas un amateur de baignade Hassan ne s’en était lui jamais spécialement désolé. « Faudra se serrer un peu dans les voitures, mais on a l’habitude. » Et le jeu en valait la chandelle, puisqu’elles avaient ensuite loisir d’investir la plage pour des heures durant, ne rentrant généralement que tard dans la nuit afin de pouvoir profiter de la soirée autour d’un feu de camp.

De retour avec leurs boissons, la serveuse avait accepté leur merci dans un sourire et Hassan lui avait réglé l’addition avant qu’elle ne tourne les talons. Dehors l’orage s’était éloigné et la pluie s’était calmée, sans s’arrêter totalement néanmoins. Semblant réprimer un frisson, Joanne avait avoué « J’ai les mains froides. Tout le temps. Mais vraiment. » et comme pour prouver ses dires elle avait posé sa main sur celle du brun l’espace d’une seconde à peine, avant de la retirer lorsque le rouge lui était instantanément monté aux joues. S’en amusant, mais faisant malgré tout mine de ne – presque – rien remarquer, il l’avait imité en glissant ses mains autour de son propre mug « C’est vrai ? Moi c’est le contraire, j’ai toujours chaud. Un vrai pompier. » En témoignait la légèreté de la veste avec laquelle il était vêtu et le simple tee-shirt qu’il portait en-dessous malgré l’automne bel et bien installé. « C’est toujours la bataille l’hiver entre mon frère et moi, pour savoir s’il faut monter ou baisser le chauffage. Et pourtant il n’est pas spécialement frileux lui non plus. » Prenant le temps d’une ou deux gorgées de son thé, qu’il n’avait aucun mal à boire brûlant ou presque, il avait reposé sa tasse sur la table et profité d’avoir vaguement mentionné Qasim pour questionner « Ce n’est pas trop difficile pour toi d’être éloignée de ton frère et ta sœur, ça va ? » Il n’avait plus assez bonne mémoire pour que leurs prénoms respectifs lui reviennent en tête, bien qu’il soit persuadé que Joanne les lui ait déjà dit, mais il se souvenait en revanche avec certitude du fait qu’elle en avait deux. « J’ai toujours vécu avec le mien, je sais pas si je pourrais vivre aussi loin de lui … » Pour quelques semaines, quelques mois éventuellement, comme il avait pu le faire lors de son stage en Nouvelle-Calédonie l’été précédent, mais pas de façon prolongée ou définitive. Hassan nourrissait assurément une certaine dépendance envers le peu de famille qu’il possédait.



(joassan) maybe two is better than one - Page 3 763064237  (joassan) maybe two is better than one - Page 3 1949770018:
 

Revenir en haut Aller en bas
Joanne Keynes
Joanne Keynes
la poupée de jamie
la poupée de jamie
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 34 ans (11/04/1986)
SURNOM : Jo, mais peu de personnes la nomme ainsi.
STATUT : Mariée à Jamie Keynes (14/02/18), le couple bat de l'aile
MÉTIER : Mère de deux enfants : Daniel (13/02/16) et Louise (16/06/2019). Conservatrice au QAGOMA, dans la galerie d'art historique international depuis juin 2017. Intervenante dans le cursus d'histoire de l'art du Queensland University depuis la rentrée 2019
LOGEMENT : #98 bayside w/ Jamie ( habitait avant à #37, toowong, ils n'y habitent plus mais gardent la maison)
(joassan) maybe two is better than one - Page 3 Tumblr_pljvugNlmJ1sl1n5fo1_400
POSTS : 7009 POINTS : 240

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : a deux bergers suisses : un blanc (Nunki) et un noir (Sirius) ▽ a toujours beaucoup de difficultés à faire des choix, à cause d'une famille surprotectrice ▽ antécédents de fausse-couches ▽ amatrice de vin et de champagne ▽ passionnée d'art et d'histoire (surtout la Renaissance italienne) ▽ n'aime pas parler de ses problèmes, reste très réservée par moment ▽ très émotive ▽ a récemment repris des cours de danse en couple ▽ très impressionnable, naïve, elle prend presque tout au 1er degré ▽ adore se promener ▽ on lit en elle comme dans un livre ouvert ▽ ne sait pas mentir
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : joamie #126 + joassan #18 + yasmine #2 + sophia #3 + rhett #2 (quatuor) + marius #2 + lonnie #2 + tabitha

autres : joamie v.a.#3 + joassan (fb #1) + joamirene (au) + joamie (lune de miel no.1)

joamie
our love were just to strong
that it even teared us apart

(joassan) maybe two is better than one - Page 3 Tumblr_nv4zpq4lrI1silmqho2_250

joassan
just trying to understand each other
beside all the feelings we still have for one another

(joassan) maybe two is better than one - Page 3 Tumblr_oln4l8lU8F1sl1n5fo5_400

RPs TERMINÉS : oula.



grelso
PSEUDO : black arrow
AVATAR : sarah gadon
CRÉDITS : avatar (black arrow) signature : codage(black arrow) & gifs (black arrow) & ub (loonywaltz)
DC : norah lindley & caitie johnson
INSCRIT LE : 09/02/2015
https://www.30yearsstillyoung.com/t699-joanne-you-could-fly-higher-than-the-sky https://www.30yearsstillyoung.com/t10316-joanne-you-could-be-brighter-than-the-stars https://www.30yearsstillyoung.com/t1562-joanne-prescott https://www.30yearsstillyoung.com/t2348-joanne-prescott http://cogsworth.tumblr.com

(joassan) maybe two is better than one - Page 3 Empty
Message(#) Sujet: Re: (joassan) maybe two is better than one (joassan) maybe two is better than one - Page 3 EmptySam 16 Nov - 21:40



MAYBE TWO IS BETTER THAN ONE
you came into my life and i though, hey, this could be something
Joanne n'avait pas la prétention de dire qu'elle excellait en photographie. Elle était admirative de ces personnes qui en avaient le talent, de savoir saisir un moment à l'instant T, avec une palette de couleurs à couper le souffle, à saisir une émotion au plus naturel, à comprendre la beauté d'un objet, ou d'un paysage. Elle, elle prenait des clichés avant tout pour les souvenirs, pour se remémorer des instants qu'elle aurait peur d'oublier avec le temps. Que lorsqu'elle ouvrirait ses innombrables albums photos, elle s'en souviendrait sans le moindre mal, et serait heureuse d'avoir eu l'occasion d'immortaliser l'instant. A vrai dire, elle rêvait d'avoir une collection au moins tout aussi bien garnie que celle de sa grand-mère, Molly. Parmi sa collection, des clichés particulièrement anciens que Joanne avait toujours trouvé saisissants, jusqu'à un album pour chacun de ses petits-enfants, de la phase couche-culotte jusqu'aux premiers jours d'école. "Je pense être plutôt bien partie pour tout garder." Même les photographies qui pourraient semblaient flous, ratées, avec un effet de mouvement non désiré. La petite blonde échangeait avec lui un sourire à la fois amusé et satisfait, jusqu'à ce que la serveuse ne vienne les interrompre pour prendre commande. Elle confiait ensuite une petite anecdote de son enfance, rien de bien brillant, mais c'était apparemment suffisant pour Hassan de s'en faire une image et de sourire à son tour. Qu'elle aimait son sourire. Joanne ressentait une émotion toute particulière à cet instant là, de savoir qu'elle en était l'instigatrice. Son regard se mettait à pétiller de satisfaction. "Moi, négociatrice ?" s'étonna-t-elle avec un rire nerveux. D'aussi souvent qu'elle s'en souvienne, Joanne n'avait pas eu à avancer beaucoup d'argurments pour obtenir ce qu'elle désirait. Elle ne se rendait tout simplement pas compte de son pouvoir de persuasion et à quel point il était parfois difficile pour les parents Prescott de dire non à leur benjamine. "J'aime aussi beaucoup les photos papier." se réjouissait-elle. "Ma grand-mère avait toujours tenu à garder pour elle tout ce que je pouvais photographier quand j'étais petite. Je comprenais pas trop l'intérêt parce que, comme j'ai dit, mes clichés n'étaient vraiment pas fameux." pouffait-elle. Ses yeux revenaient sur le petit écran de l'appareil photo. "Et je compte bien faire développer ceux que je préfère, j'ai des albums photos à remplir." Joanne était suffisamment organisée pour savoir dans quels thématiques elle allait trier chacun des clichés. "Mais je stockerai quand même tout le reste." Curieuse depuis longtemps de savoir comment le groupe d'amis s'était connu, la petite blonde avait enfin pris son courage à deux mains pour le demander à Hassan. Elle était admirative de les voir si soudés les uns des autres. Non pas que Joanne n'avait jamais eu d'amis, bien que son côté extrêmement réservé lui avait bloqué la route de nombreuses fois, mais elle ne s'était jamais véritablement sentie si proche de quelqu'un qu'il ne pouvait l'être avec les autres étudiants. Il avait fait la connaissance de l'un et l'autre sur le campus, dans des circonstances différentes. "C'est vraiment bien que vous vous soyez trouvés." dit-elle d'un air dont elle n'arrivait pas à cacher l'admiration qu'elle avait pour le lien qui unissait ce petit groupe d'étudiants. Mais il semblerait que Rhett chercher à les y inclure, à  moins qu'il ne s'agisse là d'une énième stratégie pour approcher un peu la rousse sulfureuse. Hassan semblait particulièrement ravi de les voir, les deux petites nouvelles, s'intégrer peu à peu à leur bande. "J'arriverai à me faire toute petite, c'est promis." lui dit-elle avec un léger rire. Pour la crevette qu'elle était, ce n'était pas bien difficile. "Comme ça je pourrai voir si les plages de Southport valent celles de Perth." dit-elle avec un large satisfait, comme avec un petit air de défi face à un Hassan qui défendrait corps et âme Brisbane et ses environs. Interrompus par la serveuse qui amenait les boissons chaudes, Joanne collait rapidement ses doigts fins sur le mug pour les réchauffer. A l'inverse d'elle, Hassan semblait bien se porter face à n'importe quelle température, même les plus fraîches. La petite blonde constatait en effet que les vêtements qu'il portait étaient plutôt légers, alors que Joanne jouait toujours la carte de la prudence en emmenant toujours un gilet où qu'elle aille. Elle ne mettait pas non plus d'épais pulls en laine car ça ne correspondait certainement pas au climat australien. Mais elle n'aimait pas avoir froid. "Même si j'avoue qu'avec un temps pareil, ce serait plus que tentant d'allumer un peu le chauffage, je préfère m'emmitoufler dans un gilet bien épais." Par économie d'énergie, avant tout. "En terme de frilosité, je pense être championne." reconnut-elle sans trop de mal. Ca avait toujours été le cas, d'aussi loin qu'elle pouvait se souvenir. Hassan semblait ensuite s'inquiéter de la distance qui séparait Joanne du reste de sa fratrie. C'était inenvisageable pour lui de rester trop éloigner de Qasim (dont elle avait toujours un peu peur, d'ailleurs) et il peinait de se faire une idée de ce que pouvait ressentir l'étudiante. "C'est pas facile tous les jours." admit-elle après une courte pause, avec un sourire mi-figue, mi-raisin. "Reever et Adele ont toujours veillé sur moi, alors être détachée d'eux d'un coup comme ça, c'est... bizarre." Joanne peinait à trouver le mot exact pour décrire son ressenti. Une partie d'elle cherchait enfin à avoir son indépendance, à vouloir se prouver qu'elle était tout à fait capable de se débrouiller seule, sans que son frère et sa soeur ne fassent les inspecteurs de travaux finis. "Autant ma soeur, je sais que je la reverrai pour les fêtes et qu'elle a l'intention de venir voir Brisbane de ses propres yeux, mais tout sera plus compliqué pour Reever. Les billets pour les Etats-Unis ne sont pas franchement donnés." Même si Reever mettait les bouchées double pour gagner assez d'argent pour faire l'aller-retour dès que l'envie lui venait, Joanne se doutait bien qu'ils ne se reverraient pas tant que ça. "Je suppose qu'il doit être très occupé, ça fait un moment que j'attends une réponse au mail que je lui ai envoyé." dit-elle à voix haute, alors qu'elle se faisait la remarque surtout pour elle-même. "Tout le monde parle du rêve américain, je suppose qu'il doit en avoir plein les yeux, là-bas." dit-elle avec avec un sourire franc. Sourire qui devint de plus en plus forcé. Joanne baissait les yeux un instant, regardant la surface de son chocolat qui était encore bien trop chaud pour elle, avant de les relever sur Hassan avec un haussement d'épaules un tantinet dépité. "Ils me manquent, tous les deux." dit-elle en acquiesçant d'un signe de tête. "Reever, surtout." Si ce n'était pas par message, Joanne avait régulièrement sa soeur et ses parents au téléphone, elle restait très proches d'eux. Cela faisait plusieurs mois que l'aîné Prescott était parti et l'on pouvait déjà constater que l'écart entre chaque échange ou chaque email envoyé ne faisait que s'agrandir au fil du temps. C'était inévitable, probablement, mais pourtant difficile à gérer pour Joanne. "Désolée." dit-elle dès qu'elle avait constaté que ses yeux étaient brillants de larmes. "S'il y a une autre chose à savoir de moi, c'est que je suis très émotive." dit-elle avec un rire nerveux en essuyant ses yeux, espérant ainsi alléger une atmosphère qu'elle pensait avoir alourdi. "Frileuse et émotive. Le tableau est pas très fameux." ironisa-t-elle tout en allant chercher dans son sac un mouchoir en papiers. "C'est pour ça que je suis vraiment contente d'avoir pu faire la connaissance de Sophia." Son fort caractère et son enthousiasme permettait à Joanne de se sentir un peu moins triste quand elle avait des coups de mou de ce genre. "Et Rhett aussi. Et... toi, aussi." Bien qu'elle était plutôt réservée et prudente, Joanne s'était rapidement sentie en confiance avec les deux jeunes hommes. Mauvaise idée, lui crierait Sophia si elle l'entendait. D'où l'admiration qu'elle avait de voir le brun et son groupe d'amis si soudés, très proches.  


Revenir en haut Aller en bas
Hassan Jaafari
Hassan Jaafari
le barbapapa
le barbapapa
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 38 ans (19/08/1981)
SURNOM : hassou
STATUT : divorcé, vacciné de l'engagement, il papillonne dans une relation où l'exclusivité n'est de mise qu'une semaine sur deux
MÉTIER : professeur de géographie politique @ university of Queensland ~ consultant géopolitique/Moyen-Orient @ ABC studios ~ coach des 8-12 ans @ logan city rugby club
LOGEMENT : #25 latimer road (logan city), avec Spike le berger allemand & Bandit le bouvier australien à trois pattes
(joassan) maybe two is better than one - Page 3 Tumblr_ouudrelsiD1uutgwwo2_500
POSTS : 15071 POINTS : 1075

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : traité pour un cancer entre fin 2013 et mai 2015, en rémission ☆ 5 tatouages ☆ conteur bénévole au service pédiatrique du st vincent ☆ australo-iranien, a vécu 9 mois à Téhéran en 2000 ☆ en couple/marié de 2004 à 2014 ☆ parle farsi (persan) + niveau d'arabe intermédiaire ☆ deux tentatives de suicide 2016, une dépression se soignant doucement ☆ ne consomme ni porc ni alcool ☆ rugbyman amateur depuis l'enfance, champion universitaire (2005) ☆ membre d'Amnesty International ☆ musulman modérément pratiquant ☆ amateur de plantes vertes et de tapis anciens ☆ bricoleur hors pair ☆ ancien fumeur
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : colleensophia #2yasmine #17khadjaafari #1sixtineedgejoanne #18jules (08/10)

FLASHBACKS / ALTERNATIFS : joanne (2004)jamie (au)kyte (au)

همیشه ببخشید
(joassan) maybe two is better than one - Page 3 Tumblr_mg2phydxcb1ru1wbho1_500
RPs EN ATTENTE : alfie #2 ☆ rhett #2 ☆ camil #2 ☆ justine #2 ☆ sohan #5 ☆ kelly #5
RPs TERMINÉS :
(joassan) maybe two is better than one - Page 3 VDnnWJA

2020golden four #1

2019yasmine #16kelly #4camil #1joanne #17sohan #4owen #2justine #1sophia #1rhett #1yasmine #15joanne #16asher #1alfie #1yasmine #14kelly #3ginny #3

2018sohan #3joanne #15tad #2sohan #2yasmine #13khadjaafavis #1owen #1chad #1carlisle #1kelly #2yasmine #12jamie #5tadassanny #1joanne #14blazemariannaleena

2017tad #1clara #1kelly #1ginny #2mia #2joanne #13mia #1jamie #4priam #2yasmine #11joanne #12joanne #11ginny#1joanne #10jamie #3yasmine #10joanne #9priam #1joanne #8

2016hannahyasmine #9joanne #7joanne #6yasmine #8yasmine #7jamie #2sauljoanne #5yasmine #6yasmine #5yasmine #4joanne #4yasmine #3enzokennethellayasmine #2

2015sohan #1jamie #1joanne #3yasmine #1jordanleela #2joanne #2jayantleela #1joanne #1

flashbacks › ariane (2014)

(joassan) maybe two is better than one - Page 3 Tumblr_n83skt7Bxl1ql1253o2_500

PSEUDO : yumita (élodie)
AVATAR : dominic cooper
CRÉDITS : avatar@avengedinchains & sign@unknown & userbar@loonywaltz
DC : tommy & vittorio & anwar
INSCRIT LE : 20/09/2015
https://www.30yearsstillyoung.com/t4591-there-s-more-life-left-to-go-hassan https://www.30yearsstillyoung.com/t4679-hassan-jaafari https://www.30yearsstillyoung.com/t14530-hassan-jaafari http://madebyumita.tumblr.com/

(joassan) maybe two is better than one - Page 3 Empty
Message(#) Sujet: Re: (joassan) maybe two is better than one (joassan) maybe two is better than one - Page 3 EmptyMer 27 Nov - 16:08



Ils étaient entassés dans un carton, gardé à l’abri dans le grenier des Khadji. Les premiers albums photos constitués par les parents d’Hassan dès leur arrivée en Australie, plein à craquer de photos dont leurs fils eux-mêmes ne comprenaient pas toujours l’intérêt mais qui devaient néanmoins avoir une certaine valeur sentimentale aux yeux des deux immigrés. Au début Hassan les avait beaucoup feuilletés, puis beaucoup moins à mesure que les années étaient passées, raison pour laquelle les albums dormaient maintenant dans un coin chez Fatima et Amjad. Mais ils revêtaient à ses yeux un héritage bien plus important que n’importe laquelle des autres choses que son frère et lui avaient conservé de leurs parents, et pour cette raison le brun ne pensait pas se tromper en estimant que les albums photos pouvaient être de vrais objets de valeurs aux yeux de ceux dont les souvenirs y étaient attachés. C’était donc probablement d’autant plus vrai pour quelqu’un ayant l’âge – supposé – de la grand-mère de Joanne. Et si la blonde, elle, n’en était encore qu’à prendre ses marques sur un campus qu’elle avait pourtant déjà photographié sous toutes les coutures, elle en avait profité pour questionner Hassan sur la manière dont lui et le reste de sa « bande » avait fait connaissance, le brun se pliant de bonne grâce à la réponse sans avoir l’audace d’affirmer que tout cela n’était pas affreusement commun ; L’effet de groupe l’était toujours. « C'est vraiment bien que vous vous soyez trouvés. » avait en tout cas renchéri Joanne, dans ce qu’il jugeait être un ton un peu impressionnée – intimidée. Assez en tout cas pour craindre de déranger malgré l’invitation en bonne et due forme de Rhett, qui ne s’en serait assurément pas donné la peine s’il n’avait été question que de pure politesse. « J'arriverai à me faire toute petite, c'est promis. Comme ça je pourrai voir si les plages de Southport valent celles de Perth. » Elle semblait vouloir en faire un défi personnel, et se contentant d’un sourire Hassan avait répondu « Ça, c’est une bataille qu’il faudra mener avec Rhett et Leilani. » Car en ce qui le concernait, une plage était une plage et il n’aimait s’y rendre que pour suivre le mouvement et passer une bonne journée avec ses potes ; Le reste le laissait un peu de marbre. Interrompus par l’arrivée de leur boisson, le brun avait laissé Joanne se délecter de la chaleur qui émanait de la sienne et qui paraissait être plus que bienvenue. Elle avait toujours froid, un contraste assez saisissant pour lui qui à l’inverse avait toujours chaud et qu’on n’avait probablement jamais vu avec une écharpe autour du cou depuis qu’il était assez grand pour ne plus avoir à l’enrouler quand même sous le regard sévère de ses parents. « Même si j'avoue qu'avec un temps pareil, ce serait plus que tentant d'allumer un peu le chauffage, je préfère m'emmitoufler dans un gilet bien épais. En terme de frilosité, je pense être championne. » avait de son côté admis la blonde avec un rire nerveux, Hassan profitant d’avoir mentionné son frère pour rebondir en demandant comment elle-même s’en sortait sans la présence soucieuse de ses deux aînés – ou tout du moins, c’était ainsi que lui étaient apparues les choses lorsque Joanne les avait mentionnés lors de leur premier tête-à-tête. « C'est pas facile tous les jours. » Avait-elle alors admis d’un ton incertain. « Reever et Adele ont toujours veillé sur moi, alors être détachée d'eux d'un coup comme ça, c'est ... bizarre. Autant ma sœur, je sais que je la reverrai pour les fêtes et qu'elle a l'intention de venir voir Brisbane de ses propres yeux, mais tout sera plus compliqué pour Reever. Les billets pour les Etats-Unis ne sont pas franchement donnés. » Bien que l’on sente aisément une pointe de dépit dans la voix de Joanne, Hassan s’était gardé de tout commentaire. « Je suppose qu'il doit être très occupé, ça fait un moment que j'attends une réponse au mail que je lui ai envoyé … Tout le monde parle du rêve américain, je suppose qu'il doit en avoir plein les yeux, là-bas. » Il ne connaissait pas le bonhomme, aussi le brun ne pouvait-il pas prétendre avoir de réponses aux questionnements de Joanne, et c’est un peu hasardeusement qu’il avait appuyé sur les suppositions de la blonde d’un ton rassurant « Sans doute. Et puis je suppose que c’est un peu comme ici, les jours défilent, les semaines aussi, et finalement on ne voit plus le temps passer. » Moyennement convaincue malgré tout, la jeune femme avait baissé le nez vers sa tasse en réprimant un soupir, admettant « Ils me manquent, tous les deux. Reever, surtout. » sans doute plus pour elle-même que pour Hassan. Fixant le vide quelques instants, visiblement perdue dans ses pensées, elle était revenue à la conversation un peu brusquement et avait papillonné des yeux pour en chasser quelques larmes qui menaçaient de déborder « Désolée. S'il y a une autre chose à savoir de moi, c'est que je suis très émotive. » Alors qu’elle fouillait dans son sac à la recherche d’un paquet de mouchoirs, le brun avait secoué la tête d’un air confus « Oh, non non t’excuse pas … C’est ma faute, pardon. Je suis trop curieux. Je voulais pas te faire de la peine … » Bien joué, Jaafari. Se dandinant sur sa chaise d’un air mal à l’aise, il avait imaginé un instant le scandale si ma rouquine apprenait qu’il était parvenu à faire pleurer Joanne en à peine une matinée – vous parlez d’un record. « Frileuse et émotive. Le tableau est pas très fameux. » Gaffeur et indélicat, il ne se défendait pas beaucoup mieux. « C'est pour ça que je suis vraiment contente d'avoir pu faire la connaissance de Sophia. » avait néanmoins repris la blonde, ses presque-larmes séchées distraitement. « Et Rhett aussi. Et ... toi, aussi. » Un brin persuadé malgré tout d’avoir brillamment plombé l’ambiance, Hassan à son tour avait laissé échapper un rire nerveux « C’est pas vraiment dans mes habitudes de faire pleurer les filles dès le premier rendez-vous ... » et senti qu’il ne faisait que s’enfoncer lorsqu’il avait tenté de se rattraper « Enfin, pas que ce soit mon habitude de les faire pleurer plus tard, hein, je … hm, ahem … Oh, t’as vu, il ne pleut plus ! » Fermant donc la bouche avant de faire encore pire que  mieux, il s’était résolu à finir son thé avant toute autre chose, et le malaise fort heureusement dissipé le temps que la blonde ne termine sa propre tasse, tous les deux avaient quitté le café pour profiter  de l’éclaircie, terminant leur tour du jardin botanique avant de prendre la direction de Kangaroo Point et le panorama tant vanté par Hassan un peu plus tôt.

Arrivée à une vitesse folle, la fin des vacances avait cédé sa place aux examens de rentrée pour le plus grand déplaisir de chacun. Si Sophia avait eu vent de l’escapade de Joanne et Hassan le brun n’en avait rien su, et malgré quelques textos échangés çà et là les deux jeunes gens n’avaient fait que se croiser à la bibliothèque ou au self et jamais sans que l’un ou l’autre ne soit déjà accompagné. « Si je comprends bien vous n’avez toujours pas conclu Blondie et toi. Je t’ai connu plus vif, Jaafari. » s’était à ce sujet permis de railler Marian alors que Joanne et lui s’adressaient un signe de la main après que tous les trois se soient croisés au détour d’un couloir durant l'intercours. « Qui ça, Joanne ? J’essaye pas de conclure … Puis ça a pas l’air d’être le genre. Et c’est même pas mon style. » Trop de négations dans une seule phrase pour qu’il n'y ait pas anguille sous roche, sans doute, et papillonnant du regard la brune s’était moquée gentiment « Oh, parce que Monsieur a un style, maintenant ? » sans nécessité de faire remarquer que le style d'Hassan, jusqu’à présent, ne s’était pas borné beaucoup plus loin qu’au fait d’appartenir à la gente féminine et d’être réceptive à son numéro de Don Juan. « Mais si tu l'dis … en plus je doute que tu sois son style à elle. Il te manque l’armure et le cheval blanc. » Défendant mollement Joanne face aux gloussements de son amie, Hassan n’avait néanmoins pas pu s’empêcher d’y voir un fond de vérité. Joanne n’était probablement pas une fille pour lui – trop prise de tête, et avec trop d’attentes dont il n’avait pas envie de s’embarrasser. Ce qui ne l’avait pourtant pas empêché quelques jours plus tard de pianoter à la va-vite un « Hey. Y’a une soirée au Redroom demain, c’est le bar au bord du grand lac du campus. J’y serai une bonne partie de la soirée, si t’as rien de prévu et que ça te dit de passer ;-) » sur un coup de tête, mais de ne pas y convier Sophia de manière là beaucoup plus réfléchie. Marian et Leilani étaient à Sydney pour une compétition d’athlétisme, quant à Rhett il avait un rencard – et c’est donc non sans lui souhaiter d’un air goguenard de ne pas rentrer ce soir qu'Andrea et Hassan avaient pris seuls la direction du Redroom pour y retrouver d’autres de leurs connaissances. Les verres et les parties de baby-foot s’étaient enchaînées, tous carburant au punch ou à la bière – sans alcool, dans le cas d'Hassan – et le volume de la musique nécessitant de parler de plus en plus fort à mesure que la soirée avançait, et le brun s’était surpris à plus d’occasions qu’il ne l’admettrait à zieuter du côté de l’entrée du bar dans l’espoir de voir apparaître la silhouette de Joanne. Commençant néanmoins à se faire une raison quant au fait qu’elle ne viendrait pas, il avait laissé échapper un soupir de dépit, et tapoté l’épaule d'Andrea « Tu me dépannes d’une clope ? J’ai laissé mon paquet à l’appart. » Lui tendant son paquet ouvert pour qu’il en pioche une, l’espagnol lui avait également laissé son briquet et slalomant entre les fêtards Hassan avait rejoint la terrasse extérieure. Il n’avait pas prévu de fumer ce soir, mais enfin … Cigarette coincée entre les lèvres, il l’avait pourtant à peine allumée que son regard avait capté la blonde. « Joanne ! » Faisant un signe pour attirer son attention, il avait éteint la cigarette aussi sec sans l’écraser – il la fumerait plus tard – et offert un sourire enthousiaste à l’étudiante « Je commençais à me dire que tu viendrais pas. » Lui offrant une accolade amicale, il avait questionné « Ça va ? Tu veux boire quelque chose ? » oubliant momentanément Andrea et les autres.



(joassan) maybe two is better than one - Page 3 763064237  (joassan) maybe two is better than one - Page 3 1949770018:
 

Revenir en haut Aller en bas
Joanne Keynes
Joanne Keynes
la poupée de jamie
la poupée de jamie
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 34 ans (11/04/1986)
SURNOM : Jo, mais peu de personnes la nomme ainsi.
STATUT : Mariée à Jamie Keynes (14/02/18), le couple bat de l'aile
MÉTIER : Mère de deux enfants : Daniel (13/02/16) et Louise (16/06/2019). Conservatrice au QAGOMA, dans la galerie d'art historique international depuis juin 2017. Intervenante dans le cursus d'histoire de l'art du Queensland University depuis la rentrée 2019
LOGEMENT : #98 bayside w/ Jamie ( habitait avant à #37, toowong, ils n'y habitent plus mais gardent la maison)
(joassan) maybe two is better than one - Page 3 Tumblr_pljvugNlmJ1sl1n5fo1_400
POSTS : 7009 POINTS : 240

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : a deux bergers suisses : un blanc (Nunki) et un noir (Sirius) ▽ a toujours beaucoup de difficultés à faire des choix, à cause d'une famille surprotectrice ▽ antécédents de fausse-couches ▽ amatrice de vin et de champagne ▽ passionnée d'art et d'histoire (surtout la Renaissance italienne) ▽ n'aime pas parler de ses problèmes, reste très réservée par moment ▽ très émotive ▽ a récemment repris des cours de danse en couple ▽ très impressionnable, naïve, elle prend presque tout au 1er degré ▽ adore se promener ▽ on lit en elle comme dans un livre ouvert ▽ ne sait pas mentir
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : joamie #126 + joassan #18 + yasmine #2 + sophia #3 + rhett #2 (quatuor) + marius #2 + lonnie #2 + tabitha

autres : joamie v.a.#3 + joassan (fb #1) + joamirene (au) + joamie (lune de miel no.1)

joamie
our love were just to strong
that it even teared us apart

(joassan) maybe two is better than one - Page 3 Tumblr_nv4zpq4lrI1silmqho2_250

joassan
just trying to understand each other
beside all the feelings we still have for one another

(joassan) maybe two is better than one - Page 3 Tumblr_oln4l8lU8F1sl1n5fo5_400

RPs TERMINÉS : oula.



grelso
PSEUDO : black arrow
AVATAR : sarah gadon
CRÉDITS : avatar (black arrow) signature : codage(black arrow) & gifs (black arrow) & ub (loonywaltz)
DC : norah lindley & caitie johnson
INSCRIT LE : 09/02/2015
https://www.30yearsstillyoung.com/t699-joanne-you-could-fly-higher-than-the-sky https://www.30yearsstillyoung.com/t10316-joanne-you-could-be-brighter-than-the-stars https://www.30yearsstillyoung.com/t1562-joanne-prescott https://www.30yearsstillyoung.com/t2348-joanne-prescott http://cogsworth.tumblr.com

(joassan) maybe two is better than one - Page 3 Empty
Message(#) Sujet: Re: (joassan) maybe two is better than one (joassan) maybe two is better than one - Page 3 EmptyLun 2 Déc - 17:04


MAYBE TWO IS BETTER THAN ONE
you came into my life and i though, hey, this could be something
Etre ainsi conviée à une de leurs soirées la réjouissait autant que ça pouvait l'impressionner. Elle ne s'en cachait pas trop et cela ne semblait pas incommoder Hassan plus que ça. Peut-être qu'il avait commencé à la cerner et à comprendre à quel point elle pouvait être impressionnable (ce qui faisait d'elle un bon public également). Suite à quoi le brun désirait se renseigner un peu plus sur la fratrie de Joanne. Il ne disposait que de très peu d'informations, il savait qu'elle avait un grand frère et une grande soeur, et qu'ils habitaient loin d'elle. Très loin, pour ce qui concernait Reever. La plus jeune des Prescott reconnaissait que ce n'était pas facile. Certes, elle savourait le goût d'une certaine liberté et de l'indépendance en s'étant inscrite à l'université qui se trouvait à Brisbane,mais le contre-coup était aussi là et il y avait ces moments où elle se sentait un peu seule. La distance et le décalage horaire empêchait la petite blonde d'avoir son frère au téléphone régulièrement, et les échanges de mails s'amenuisaient déjà. Et Hassan avait raison sur un point : chacun ayant ses occupations, des vies bien remplies, le temps défilait alors à folle allure. Mais le fait était là : ils lui manquaient énormément. Tellement qu'il n'en fallait pas plus pour que son émotivité ne se manifeste, mettant le brun particulièrement mal à l'aise. "Tu n'as pas à t'excuser." lui assura-t-elle avec un doux sourire. "Et il n'y a pas de mal à être curieux." Surtout parce qu'elle l'était elle aussi. "Et ce n'est pas toi qui me fait de la peine, je t'assure. Au contraire, ça fait même du bien d'en parler, ce n'est pas trop le genre de sujets que j'évoque avec Sophia." Elles avaient déjà bien assez discuter pour ajouter à leurs nombreux sujets les états d'âmes de la petite blonde. Celle-ci dépeignait un tableau peu valorisant de sa personne, mettant ainsi en avant le peu d'estime qu'elle avait pour elle, y ajoutant tout de même une petite pointe d'humour pour dédramatiser un peu. Bien qu'elle n'était pas encore remise de ses émotions, elle était interpellée par la manière dont il avait énoncé l'une de ses phrase. Un premier rendez-vous ? Alors, c'était quoi, un rencard dont elle n'avait pas connaissace ? A cette pensée, elle sentait son coeur s'emballer comme elle ne l'avait jamais fait et fut particulièrement soulagée que le beau brun fasse en sorte qu'ils s'éloignent de cette conversation à la tournure particulière en regardant le temps qu'il faisait dehors. Il avait aussi bégayé pour parvenir à ses fins et il fallait encore quelques échanges classiques pour que la nervosité ne s'en aille pour de bon. Ils pouvaient donc poursuivre leur visite sans y penser vraiment.

Allongée sur son lit, Joanne rêvassait. Un trève bien méritée après cette journée d'examens, d'études d'oeuvres et de dissertations. Elle en avait plein la tête et laisser ses pensées s'évader, à espérer notamment avoir des nouvelles d'Hassan. Ils ne faisaient que se croiser, sous le regard prudent et toujours méfiant de Sophia. Elle ne les empêchait pas non plus de se côtoyer, ayant bien constaté, à la longue, que les sentiments de Joanne ne semblaient pas se dissiper avec le temps et la distance qui s'imposait entre eux entre leurs occupations respectives et leurs études. Conscienceuse comme elle était, Joanne passait énormément de temps à la bibliothèque universitaire ou dans sa chambre à faire de multiples rechercher pour peaufiner une énième analyse qu'elle devait faire. Elle avait le talent de se mettre la pression toute seule, mais c'était aussi particulièrement stimulant niveau efficacité quand elle planchait sur un de ses devoirs. Souvent jusqu'à pas d'heures. D'ailleurs, ce soir-là, elle avait été interrompue par un message envoyé Hassan. Son rythme cardiaque s'accélérait toujours un peu, avec les papillons dans le ventre, lorsqu'elle voyait son nom s'afficher sur l'écran de son téléphone. Elle ne parvenait pas à se défaire de son sourire, se réjouissant déjà de le voir, lorsqu'elle lui répondait dans les suites qu'elle serait là. En revanche, ce dont elle ne s'attendait pas, c'était la soudaine appréhension qu'elle avait à l'idée de se retrouver avec Hassan. Le pompon serait que tout le reste de sa bande soit avec lui, ou pire, son frère, qui lui faisait quand même un peu peur. Elle avait gardé en tête cette histoire de premier rendez-vous. Et ce soir alors, c'était quoi ? C'en était un deuxième ? Ce n'était rien du tout ? Joanne se questionnait à ce sujet, assise au bord de son lit alors que les minutes s'écoulaient. Difficile pour elle de chasser ses pensées, de se dire que ce n'était peut-être rien, que leur dernier moment ensemble n'était pas un rencard, que ce n'était pas ce qu'il voulait dire par rendez-vous. Joanne parvenait même à s'embrouiller toute seule jusqu'à ce qu'elle se décide à quitter la chambre avec précipitation avant d'avoir très rapidement arrangé ses cheveux blonds quand elle avait vu l'heure, déjà bien avancée. Joanne avait gardé en tête les indications que le rugbyman lui avait laissé afin qu'elle puisse repérer le bar en question. Bon, elle s'était un petit peu perdue, encore trop dans ses pensées pour se concentrer correctement sur son trajet. Mais l'essentiel était qu'elle arrivait à bon port, s'en étant rendue compte dès qu'elle entendit Hassan l'appeler. Elle s'était d'abord approchée de lui avec une certaine hésitation avant de voir d'un peu plus près son sourire, largement suffisant pour qu'elle oublie ses appréhensions et parvienne à profiter de l'instant. "Hey !" dit-elle en guise de salutations une fois qu'elle était suffisamment proche de lui. "Je suis désolée." dit-elle d'un ton sincèrement navré. Joanne espérait qu'elle ne le décevait pas. "J'avais beaucoup à faire et... Beaucoup de trucs en tête." Elle n'allait certainement pas lui confesser qu'elle avait beaucoup pensé à lui durant la journée (comme tous les jours à peu de choses près). Joanne ne s'attendait certainement pas à ce qu'il vienne l'enlacer chaleureusement. Son coeur ne fit qu'un bond à son contact, nécessitant une micro-seconde pour retrouver un peu de son sang-froid pour venir déposer ses mains sur son dos et de prolonger ainsi l'étreinte de quelques secondes. Elle pouvait déjà sentir le contraste entre la fraîcheur de ses mains et la chaleur de sa peau, même au travers de son t-shirt. "Je suis si contente de te voir."  lui dit-elle avec un sourire ravi en relâchant progressivement son étreinte. "Ca va, oui. Soulagée que la période d'examens soit derrière nous, c'était interminable." Les nuits blanches de révision, les relectures multiples avant de rendre un travail, l'intensité du stress ressenti tant elle désirait réussir. "Et toi, comment vas-tu ? On n'a pas trop eu l'occasion de parler, depuis la dernière fois." Ils ne se rencontraient qu'entre deux cours, ou en se croisant rapidement sur le campus, alors qu'ils étaient chacun accompagnés de leurs amis. Joanne ne se voyait pas venir vers lui sous le regard attentif de tous les autres. Ca aussi, c'était intimidant. Alors qu'il lui propose tout naturellement de se voir tous les deux était ce qu'il y a de plus réjouissant à ses yeux. Elle savait qu'elle allait vraiment pouvoir passer du temps avec lui. "Et je ne serai pas contre un cocktail oui." Car si elle avait bien su découvrir quelque chose avec la belle rousse, c'était de savourer les cocktails. "Et je t'offre quelque chose à boire aussi par la même occasion." Elle avait constaté qu'il avait les mains vides. "... Si j'arrive à me faufiler jusqu'au bar." La douceur automnale ne semblait pas convaincre les personnes d'aller un peu à l'extérieur, si ce n'était les fumeurs qui venaient s'oxygéner en bonne et due forme. "Les autres sont là, aussi ?" lui demanda-t-elle finalement, n'apercevant pas de visages connus à proximité. Les deux étudiants commençaient à marcher en direction du bar et se frayaient un chemin au milieu d'une foule déjà bien imbibée et enthousiaste par la musique qui passait. Joanne était devant et elle tournait régulièrement la tête derrière pour s'assurer que le brun était toujours bel et bien là. Quelques mains baladeuses de jeunes hommes ayant un peu trop bu n'hésitaient pas à frôler volontairement le tissu de la robe de la petite blonde, qui tentait de dissimuler au mieux son malaise face à ce genre d'approches. Ils arrivaient enfin près du bar, où Joanne se mettait sur la pointe des pieds, de par sa petite taille, pour se faire remarquer par le barman. Tout le monde cherchait à avoir son attention afin d'être servis les premiers. La blonde tentait d'user de ses charmes, par ses infaillibles puppy eyes, qui firent effet bien plus rapidement qu'elle n'aurait pu le penser car elle était servie en deux temps trois mouvements, le tout avec un clin d'oeil charmeur de l'homme de l'autre côté du comptoir. Joanne en fut indifférente. Enfin, elle pouvait tendre la boisson que désirait Hassan. Elle fit tinter leurs verres en le regardant droit les yeux, un sourire ravi aux lèvres, avant de boire une gorgée de son sex on the beach. "Je pensais pas qu'un bar pouvait être si bondé alors qu'il n'y a pas de victoires récentes d'un match de rugby à célébrer." lui dit-elle avec un rire léger, contrainte de parler près de son oreille afin qu'il puisse espérer entendre sa petite voix. L'appréhension totalement dissipée, Joanne se faisait d'humeur plus taquine. Elle était simplement heureuse de passer du temps avec lui. "C'est quand, ton prochain match ?" Elle se surprenait à avoir particulièrement hâte d'assister à un match de championnat, à enfiler le tee-shirt qu'elle avait acheté pour soutenir l'équipe, surtout Hassan.


Revenir en haut Aller en bas
Hassan Jaafari
Hassan Jaafari
le barbapapa
le barbapapa
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 38 ans (19/08/1981)
SURNOM : hassou
STATUT : divorcé, vacciné de l'engagement, il papillonne dans une relation où l'exclusivité n'est de mise qu'une semaine sur deux
MÉTIER : professeur de géographie politique @ university of Queensland ~ consultant géopolitique/Moyen-Orient @ ABC studios ~ coach des 8-12 ans @ logan city rugby club
LOGEMENT : #25 latimer road (logan city), avec Spike le berger allemand & Bandit le bouvier australien à trois pattes
(joassan) maybe two is better than one - Page 3 Tumblr_ouudrelsiD1uutgwwo2_500
POSTS : 15071 POINTS : 1075

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : traité pour un cancer entre fin 2013 et mai 2015, en rémission ☆ 5 tatouages ☆ conteur bénévole au service pédiatrique du st vincent ☆ australo-iranien, a vécu 9 mois à Téhéran en 2000 ☆ en couple/marié de 2004 à 2014 ☆ parle farsi (persan) + niveau d'arabe intermédiaire ☆ deux tentatives de suicide 2016, une dépression se soignant doucement ☆ ne consomme ni porc ni alcool ☆ rugbyman amateur depuis l'enfance, champion universitaire (2005) ☆ membre d'Amnesty International ☆ musulman modérément pratiquant ☆ amateur de plantes vertes et de tapis anciens ☆ bricoleur hors pair ☆ ancien fumeur
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : colleensophia #2yasmine #17khadjaafari #1sixtineedgejoanne #18jules (08/10)

FLASHBACKS / ALTERNATIFS : joanne (2004)jamie (au)kyte (au)

همیشه ببخشید
(joassan) maybe two is better than one - Page 3 Tumblr_mg2phydxcb1ru1wbho1_500
RPs EN ATTENTE : alfie #2 ☆ rhett #2 ☆ camil #2 ☆ justine #2 ☆ sohan #5 ☆ kelly #5
RPs TERMINÉS :
(joassan) maybe two is better than one - Page 3 VDnnWJA

2020golden four #1

2019yasmine #16kelly #4camil #1joanne #17sohan #4owen #2justine #1sophia #1rhett #1yasmine #15joanne #16asher #1alfie #1yasmine #14kelly #3ginny #3

2018sohan #3joanne #15tad #2sohan #2yasmine #13khadjaafavis #1owen #1chad #1carlisle #1kelly #2yasmine #12jamie #5tadassanny #1joanne #14blazemariannaleena

2017tad #1clara #1kelly #1ginny #2mia #2joanne #13mia #1jamie #4priam #2yasmine #11joanne #12joanne #11ginny#1joanne #10jamie #3yasmine #10joanne #9priam #1joanne #8

2016hannahyasmine #9joanne #7joanne #6yasmine #8yasmine #7jamie #2sauljoanne #5yasmine #6yasmine #5yasmine #4joanne #4yasmine #3enzokennethellayasmine #2

2015sohan #1jamie #1joanne #3yasmine #1jordanleela #2joanne #2jayantleela #1joanne #1

flashbacks › ariane (2014)

(joassan) maybe two is better than one - Page 3 Tumblr_n83skt7Bxl1ql1253o2_500

PSEUDO : yumita (élodie)
AVATAR : dominic cooper
CRÉDITS : avatar@avengedinchains & sign@unknown & userbar@loonywaltz
DC : tommy & vittorio & anwar
INSCRIT LE : 20/09/2015
https://www.30yearsstillyoung.com/t4591-there-s-more-life-left-to-go-hassan https://www.30yearsstillyoung.com/t4679-hassan-jaafari https://www.30yearsstillyoung.com/t14530-hassan-jaafari http://madebyumita.tumblr.com/

(joassan) maybe two is better than one - Page 3 Empty
Message(#) Sujet: Re: (joassan) maybe two is better than one (joassan) maybe two is better than one - Page 3 EmptyLun 13 Jan - 21:50


Dans un coin de sa tête, une petite voix n’avait pas su s’empêcher de lui susurrer qu’il allait aux devants de tout un tas de difficultés tandis qu’il appuyait sur « envoyer » et laissait son message se perdre jusqu’au téléphone de Joanne. Marian avait au moins raison sur un point, la blonde sortait résolument du cadre des relations sans prise de tête auxquelles il choisissait généralement de se cantonner : preuve en était qu’il ramait depuis des semaines simplement pour jauger de l’intérêt qu’il pouvait espérer obtenir de sa part, quand dans d’autres situations quelques regards équivoques et sous-entendus à peine voilés suffisaient à prendre la température. La naïveté de Joanne, qu’elle soit sincère ou simplement feinte, le déroutait désormais plus qu’elle ne l’attendrissait, et sans doute y’avait-il derrière ce message et cette invitation lancée à la volée une volonté de jouer son va-tout afin d’être fixé une bonne fois pour toutes sur la réceptivité de la jeune femme à son égard. Malgré une acceptation arrivée dans la seconde et semblant de plutôt bon augure, Hassan avait senti son optimisme et sa confiance le quitter peu à peu à mesure que l’heure était passée, que les parties de fléchettes et de baby-foot s’étaient enchaînées et que les verres s’étaient vidés sans que Joanne ne daigne montrer le bout de son nez. Suffisamment entreprenant pour ne plus s’offusquer des déconvenues, qui faisaient tout autant partie du jeu, il se surprenait pourtant à se sentir plus froissé qu’il ne l’aurait pensé par ce qui avait tout l’air d’être un lapin en bonne et due forme, et s’il ne comptait pas ruminer sa déception tout le reste de la soirée il se laissait au moins le temps d’une cigarette pour le faire. Et c’est finalement là, à l’instant même où la flamme du briquet venait rougir l’extrémité de celle qu’il venait de coincer entre ses lèvres, que Joanne avait décidé de faire une apparition, affublée de cet éternel air de faon égaré au milieu d’une route. « Hey ! » L’ayant rejoint aussitôt après qu’il se soit manifesté pour attirer son attention, elle s’était excusée d’un « Je suis désolée. J'avais beaucoup à faire et ... Beaucoup de trucs en tête. » avant d’accepter sans broncher une accolade qu’elle lui avait ensuite rendu. « Je suis si contente de te voir. » Y répondant par un sourire, Hassan avait calé sa cigarette précipitamment éteinte derrière son oreille et repris la parole avec légèreté pour demander à la blonde comment elle allait. « Ça va, oui. Soulagée que la période d'examens soit derrière nous, c'était interminable. » Il ne la contredirait pas là-dessus, quand bien même il n’avait pas vraiment eu le temps de se tourner les pouces avant que ses professeurs ne les ensevelissent sous les projets à nouveau – les joies de l’étudiant en second cycle. « Et toi, comment vas-tu ? On n'a pas trop eu l'occasion de parler, depuis la dernière fois. » Faisant un geste de la main pour désigner tout et rien à la fois, il avait répondu « La même, j’ai tellement compensé le sommeil par le thé que mon sang doit être plus infusé qu’un English Breakfast à l’heure qu’il est. » Une chance pour lui que Logan City soit le terminus de son train, il pouvait au moins s’y écrouler sans risque après que les entrainements aient drainé le peu d’énergie qu’il lui restait en fin de journée. Parlant de boisson, il aurait bien étanché sa soif à défaut de son besoin de nicotine, et renchérissant d’un « Je ne serai pas contre un cocktail oui. » Joanne avait enchaîné en annonçant « Et je t'offre quelque chose à boire aussi par la même occasion ... Si j'arrive à me faufiler jusqu'au bar. » avec une telle certitude qu’Hassan n’avait pas osé la contredire, se contentant de suggérer « Je t’accompagne, se frayer un chemin dans la mêlée c’est une de mes spécialités il parait. » en y ajoutant un clin d’œil. Humour de rugbyman. « Les autres sont là, aussi ? » Quittant la terrasse pour rejoindre l’intérieur, il avait secoué la tête « Seulement Andrea, il doit être quelque part par là … » et vaguement désigné la foule qui s’animait à l’intérieur du Redroom. « Je le chercherai plus tard, je dois lui rendre son briquet. » Pour l’heure rien ne pressait, et il n’avait pas attendu la blonde toute la soirée pour lui faire faux bond à peine était-elle arrivée. Jouant des coudes pour leur frayer un chemin au milieu des fêtards, il avait fini par l’attraper par les épaules pour la faire passer devant lui et ne l’avait lâchée qu’une fois le bar atteint, évitant à d’autres mains baladeuses de s’attarder sur la chair fraîche que représentaient les inconnues au bataillon. « Je pensais pas qu'un bar pouvait être si bondé alors qu'il n'y a pas de victoires récentes d'un match de rugby à célébrer. » Se penchant sur le comptoir pour commander auprès du barman, elle avait opté pour un cocktail tandis qu’Hassan se rabattait sur une White Rabbit sans alcool, avant de répondre à la blonde. « Règle numéro une d’un campus universitaire : il y a toujours une soirée quelque part, le tout c’est de savoir où. » Le brouhaha lui en donnant l’excuse, il avait réduit l’écart entre elle et lui à presque rien et s’était penché vers son oreille pour répondre. « C'est quand, ton prochain match ? » Faisant d’abord tinter le goulot de sa bouteille contre le verre de Joanne, il avait repris « Dans deux semaines, on monte à Townsville pour jouer contre l’équipe de la JCU. Et la semaine suivante on joue à domicile contre celle de Flinders, tu viendras ? » Une rencontre qu’il attendait pour le plaisir du jeu mais également pour avoir sympathisé avec l’un de ses joueurs, qui suivait le cours de théologie auquel Hassan était inscrit par correspondance, leur donnant l’occasion de correspondre régulièrement par email. Dans les deux cas, Hassan comptait sur les doigts de fée du kiné de l'équipe pour empêcher son épaule de lui gâcher à nouveau la fête. « Bon et toi ? Qu’est-ce qui te préoccupait autant pour oublier l’heure ? » Posant sa main sur l’avant-bras de la blonde l’espace d’une seconde, il avait continué de la fixer dans les yeux après l’avoir retirée et bu une gorgée de sa bière en attendant la réponse.



(joassan) maybe two is better than one - Page 3 763064237  (joassan) maybe two is better than one - Page 3 1949770018:
 

Revenir en haut Aller en bas
Joanne Keynes
Joanne Keynes
la poupée de jamie
la poupée de jamie
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 34 ans (11/04/1986)
SURNOM : Jo, mais peu de personnes la nomme ainsi.
STATUT : Mariée à Jamie Keynes (14/02/18), le couple bat de l'aile
MÉTIER : Mère de deux enfants : Daniel (13/02/16) et Louise (16/06/2019). Conservatrice au QAGOMA, dans la galerie d'art historique international depuis juin 2017. Intervenante dans le cursus d'histoire de l'art du Queensland University depuis la rentrée 2019
LOGEMENT : #98 bayside w/ Jamie ( habitait avant à #37, toowong, ils n'y habitent plus mais gardent la maison)
(joassan) maybe two is better than one - Page 3 Tumblr_pljvugNlmJ1sl1n5fo1_400
POSTS : 7009 POINTS : 240

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : a deux bergers suisses : un blanc (Nunki) et un noir (Sirius) ▽ a toujours beaucoup de difficultés à faire des choix, à cause d'une famille surprotectrice ▽ antécédents de fausse-couches ▽ amatrice de vin et de champagne ▽ passionnée d'art et d'histoire (surtout la Renaissance italienne) ▽ n'aime pas parler de ses problèmes, reste très réservée par moment ▽ très émotive ▽ a récemment repris des cours de danse en couple ▽ très impressionnable, naïve, elle prend presque tout au 1er degré ▽ adore se promener ▽ on lit en elle comme dans un livre ouvert ▽ ne sait pas mentir
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : joamie #126 + joassan #18 + yasmine #2 + sophia #3 + rhett #2 (quatuor) + marius #2 + lonnie #2 + tabitha

autres : joamie v.a.#3 + joassan (fb #1) + joamirene (au) + joamie (lune de miel no.1)

joamie
our love were just to strong
that it even teared us apart

(joassan) maybe two is better than one - Page 3 Tumblr_nv4zpq4lrI1silmqho2_250

joassan
just trying to understand each other
beside all the feelings we still have for one another

(joassan) maybe two is better than one - Page 3 Tumblr_oln4l8lU8F1sl1n5fo5_400

RPs TERMINÉS : oula.



grelso
PSEUDO : black arrow
AVATAR : sarah gadon
CRÉDITS : avatar (black arrow) signature : codage(black arrow) & gifs (black arrow) & ub (loonywaltz)
DC : norah lindley & caitie johnson
INSCRIT LE : 09/02/2015
https://www.30yearsstillyoung.com/t699-joanne-you-could-fly-higher-than-the-sky https://www.30yearsstillyoung.com/t10316-joanne-you-could-be-brighter-than-the-stars https://www.30yearsstillyoung.com/t1562-joanne-prescott https://www.30yearsstillyoung.com/t2348-joanne-prescott http://cogsworth.tumblr.com

(joassan) maybe two is better than one - Page 3 Empty
Message(#) Sujet: Re: (joassan) maybe two is better than one (joassan) maybe two is better than one - Page 3 EmptySam 18 Jan - 23:24



MAYBE TWO IS BETTER THAN ONE
you came into my life and i though, hey, this could be something
Etant habituellement ponctuelle voire même du genre à être en avance, Joanne se sentait d'autant plus perturbée d'être arrivée en retard à cette soirée, même si celle-ci était bien loin d'être terminée. Elle craignait qu'Hassan ne lui en tienne rigueur, mais il ne semblait pas trop contrarié ni agacé. Il l'avait même enlacé en guise de salutation avant de prendre un petit peu de ses nouvelles. Il ne s'était effectivement que très peu vus ces dernières semaines, entre leurs impératifs respectifs et les soirées révision qui se transformaient rapidement en nuit blanche. C'était apparemment récurrent chez les étudiants car le brun reconnaissait lui-même avoir peu dormi et abusé de théine pour garder les yeux ouverts. "Alors je suppose que tu viens aux soirées pour faire un petit sevrage de thé ?" répondit-elle sur un ton plaisantin, suivi d'un rire léger. Il avait effecitvement les traits un petit peu fatigués, mais au moins ils avaient la chance d'avoir laissé le stress des examens derrière pour quelques mois de répit, même si les travaux à rendre leur rappelaient qu'il ne fallait pas trop se reposer sur ses lauriers. "Surtout que tu as certainement continué à t'entraîner en parallèle, non ? Ca doit te faire un sacré rythme." dit-elle, l'air un peu soucieux. Quand il lui avait proposé de boire quelque chose, Joanne s'était tout de suite positionnée en précisant que cette fois-ci, c'était à son tour d'offrir le verre. Hassan n'avait même eu l'occasion de contester quoi que ce soit. Il avait décidé de l'accompagner volontiers, en l'aidant à atteindre le bar malgré la foule présente. La petite blonde se surprit à rire à la plaisanterie dite par le rugbyman. "J'espère que tu es fière de moi, j'ai compris ta référence." dit-elle, avec un mélange de satisfaction et d'amusement. Quelques mois plus tôt, elle n'aurait pas été vraiment capable de comprendre la subtilité de sa phrase. Andrea était également présent et Hassan ne semblait pas trop vouloir vraiment le chercher pour le moment, n'indiquant que très vaguement où il pouvait bien se trouver. Le brun avait fini par faire passer Joanne devant afin qu'elle puisse atteindre le bar sans encombre. Il y veillait avec attention, en tout cas. Une fois les boissons commandées et réceptionnées, Hassan s'était un peu rapprochée d'elle afin qu'ils parviennent à s'entendre. Ca ne la dérangeait pas, bien au contraire. Elle se sentait toujours bien, avec lui. Sans compter le rythme de son coeur qui devenait totalement anarchique, mais c'était une sensation aussi perturbante qu'agréable. "Je ne suis pas encore assez rodée pour savoir où se passent toutes ces soirées et de savoir où ça se passe." Joanne les aimait bien, mais elle appréciait aussi avoir des moments plus calmes, avec moins de monde. "Je compte sur toi pour me donner les bonnes adresses." lui dit-elle avec un large sourire, une partie d'elle se surprenant à désirer passer ces fameuses soirées en sa compagnie. Après avoir trinqués ensemble, Hassan reprit la parole en dévoilant une partie de son programme de matchs de rugby pour les prochains temps. "Bien sûr, que je viendrais !" s'enthousiasma-t-elle. "Je ne voudrais pas manquer ça." Surprenant que Joanne ait autant pris goût à assister à des matchs de rugby, mais ça lui plaisait réellement, encore plus depuis qu'elle comprenait bien mieux les règles de ce sport. Il n'y avait pas un seul instant où Hassan ne la quittait du regard. Après posé brièvement sa main sur l'un de ses avant-bras, le brun se montrait en cherchant à savoir ce qui avait bien pu travailler la petite blonde pour être aussi en retard. Joanne se sentit prise au dépourvu, prise d'une légère panique alors qu'il lui était impossible de se détacher de cette paire d'yeux bruns. Elle se savait être très mauvaise menteuse et elle n'aurait de toute façon pas du quoi dire pour dissimuler la véritable raison de son retard. Même Sophia, qui la connaissait depuis bien moins longtemps que le frère et la soeur Prescott, savait déjà quand son amie essayait de mentir ou non. Ce serait aussi un jeu d'enfant pour l'étudiant, c'était évident. Elle esquissait d'abord un sourire nerveux, d'autant plus perturbée par le simple fait qu'il la regardait sans interruption. "Heu... Le stress des résultats, entre autres." finit-elle par dire après avoir longuement bégayé et bu quelques gorgées de sa boisson le temps qu'elle trouve à ce qu'elle pourrait vraiment dire. "Et j'étais un peu... triste – enfin triste est quand même un bien grand mot– qu'il ait fallu patienter autant pour se voir et parvenir à s'organiser quelque chose." La faute à leurs plannings et occupations différentes, aux examens et aux révisions intenses les jours qui précédaient les dates butoires. Impossible pour elle de détacher ses iris bleus des yeux d'Hassan. Joanne n'était absolument pas débrouillarde lorsqu'il s'agissait de gérer des sentiments amoureux. Elle avait déjà eu quelques béguins au lycée, mais rien qui lui semblait d'aussi intense qu'avec le brun. Elle ne savait pas s'il valait mieux en discuter avant qu'elle ne se baigne trop longuement dans ses rêveries ou s'il valait mieux attendre et espérer que cela soit réciproque. Plongée dans ses pensées, la petite blonde avait imposé bien malgré elle une pause silencieuse entre eux, comblée par le brouahaha qui les entourait, mais qui n'altérait en rien sa soudaine nervosité. "La dernière fois, quand on a bu un café ensemble le temps que l'orage ne passe..." reprit-elle alors, avec bien plus d'hésitation dans sa voix qu'elle ne l'aurait voulu. "Tu avais parlé d'un premier rendez-vous." Avec une fille, avait-il même précisé.Elle avait l'impression d'être sur un terrain extrêmement glissant. Elle se trouvait maladroite et bègue, avec l'insupportable impression de se couvrir de ridicule face à lui. "Qu'est-ce que... tu entendais par là ?" Finalement, sa réponse allait être déterminante de la suite. Joanne avait des sentiments pour lui, c'était indéniable. Mais au-delà de ça, elle adorait passer du temps en sa compagnie. Son regard se fit un peu plus fuyant et elle se réfugia dans une nouvelle gorgée de sa boisson alcoolisée. "Plutôt un premier rendez-vous... comme un premier-rendez vous ? Ou un premier rendez-vous dans le sens  c'est la première fois qu'on avait l'occasion de juste passer du temps ensemble et que c'est juste pour remplir tes fonctions de membre du BDE ?" conclut-elle sur une note plutôt humoristique dans l'espoir de détendre un peu l'atmosphère. Le sourire pincée, elle se raclait la gorge et se regardait siroter son cocktail avant de relever timidement les yeux vers lui.


Revenir en haut Aller en bas
Hassan Jaafari
Hassan Jaafari
le barbapapa
le barbapapa
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 38 ans (19/08/1981)
SURNOM : hassou
STATUT : divorcé, vacciné de l'engagement, il papillonne dans une relation où l'exclusivité n'est de mise qu'une semaine sur deux
MÉTIER : professeur de géographie politique @ university of Queensland ~ consultant géopolitique/Moyen-Orient @ ABC studios ~ coach des 8-12 ans @ logan city rugby club
LOGEMENT : #25 latimer road (logan city), avec Spike le berger allemand & Bandit le bouvier australien à trois pattes
(joassan) maybe two is better than one - Page 3 Tumblr_ouudrelsiD1uutgwwo2_500
POSTS : 15071 POINTS : 1075

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : traité pour un cancer entre fin 2013 et mai 2015, en rémission ☆ 5 tatouages ☆ conteur bénévole au service pédiatrique du st vincent ☆ australo-iranien, a vécu 9 mois à Téhéran en 2000 ☆ en couple/marié de 2004 à 2014 ☆ parle farsi (persan) + niveau d'arabe intermédiaire ☆ deux tentatives de suicide 2016, une dépression se soignant doucement ☆ ne consomme ni porc ni alcool ☆ rugbyman amateur depuis l'enfance, champion universitaire (2005) ☆ membre d'Amnesty International ☆ musulman modérément pratiquant ☆ amateur de plantes vertes et de tapis anciens ☆ bricoleur hors pair ☆ ancien fumeur
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : colleensophia #2yasmine #17khadjaafari #1sixtineedgejoanne #18jules (08/10)

FLASHBACKS / ALTERNATIFS : joanne (2004)jamie (au)kyte (au)

همیشه ببخشید
(joassan) maybe two is better than one - Page 3 Tumblr_mg2phydxcb1ru1wbho1_500
RPs EN ATTENTE : alfie #2 ☆ rhett #2 ☆ camil #2 ☆ justine #2 ☆ sohan #5 ☆ kelly #5
RPs TERMINÉS :
(joassan) maybe two is better than one - Page 3 VDnnWJA

2020golden four #1

2019yasmine #16kelly #4camil #1joanne #17sohan #4owen #2justine #1sophia #1rhett #1yasmine #15joanne #16asher #1alfie #1yasmine #14kelly #3ginny #3

2018sohan #3joanne #15tad #2sohan #2yasmine #13khadjaafavis #1owen #1chad #1carlisle #1kelly #2yasmine #12jamie #5tadassanny #1joanne #14blazemariannaleena

2017tad #1clara #1kelly #1ginny #2mia #2joanne #13mia #1jamie #4priam #2yasmine #11joanne #12joanne #11ginny#1joanne #10jamie #3yasmine #10joanne #9priam #1joanne #8

2016hannahyasmine #9joanne #7joanne #6yasmine #8yasmine #7jamie #2sauljoanne #5yasmine #6yasmine #5yasmine #4joanne #4yasmine #3enzokennethellayasmine #2

2015sohan #1jamie #1joanne #3yasmine #1jordanleela #2joanne #2jayantleela #1joanne #1

flashbacks › ariane (2014)

(joassan) maybe two is better than one - Page 3 Tumblr_n83skt7Bxl1ql1253o2_500

PSEUDO : yumita (élodie)
AVATAR : dominic cooper
CRÉDITS : avatar@avengedinchains & sign@unknown & userbar@loonywaltz
DC : tommy & vittorio & anwar
INSCRIT LE : 20/09/2015
https://www.30yearsstillyoung.com/t4591-there-s-more-life-left-to-go-hassan https://www.30yearsstillyoung.com/t4679-hassan-jaafari https://www.30yearsstillyoung.com/t14530-hassan-jaafari http://madebyumita.tumblr.com/

(joassan) maybe two is better than one - Page 3 Empty
Message(#) Sujet: Re: (joassan) maybe two is better than one (joassan) maybe two is better than one - Page 3 EmptyMar 25 Fév - 17:11


Dire qu’Hassan passait sa vie sur le campus était un euphémisme : il ne regagnait Logan City presque que pour dormir – quand il ne découchait pas – et même Fatima et Amjad ne manquaient pas de leur faire remarquer à Qasim et lui qu’ils étaient de véritables courants d’air. La majorité de son temps il le passait à l’université, qu’il s’agisse des cours, des entrainements, du temps qu’il consacrait au bureau des étudiants ou encore simplement de son temps libre … Hassan était à son aise dans ce décor, comme dans un cocon dont il connaissait les moindres recoins mais dont il ne s’était pas encore lassé tans les possibilités étaient grandes, et les occasions d’être seul étaient rares. « Alors je suppose que tu viens aux soirées pour faire un petit sevrage de thé ? » s’était en tout cas amusé Joanne quant à leurs rythmes infernal à l’un et à l’autre depuis la fin des vacances. « Surtout que tu as certainement continué à t'entraîner en parallèle, non ? Ça doit te faire un sacré rythme. » avait simplement acquiescé le brun en retour, avant de néanmoins nuancer « C’est vrai, mais on s’habitude. Et puis les notes doivent suivre si on ne veut pas être relégué sur le banc de touche, c’est la règle. » De cela dépendait leur place dans l’équipe, mais de cela dépendait également la bourse d’études qui permettait à Hassan de garder l’argent que lui faisait gagner le tutorat pour payer sa part de loyer et participer aux frais de l’appartement. Proposant finalement à boire, il n’avait pas osé contredire la blonde lorsqu’elle avait proposé de l’inviter et s’était contenté de lui emboîter le pas, non sans y aller d’une métaphore sportive qu’elle avait saisi au vol d’un éclat de rire « J'espère que tu es fière de moi, j'ai compris ta référence. » Pour seule réponse le brun lui avait adressé un clin d’œil complice, et fendant la foule l’un derrière l’autre ils avaient finalement rejoint le comptoir et obtenu chacun de quoi étancher leur soif. L’étudiante semblait surprise de trouver l’endroit aussi bondé un soir de semaine, mais le campus ne dormait jamais complètement – à part au plus fort de l’été, lorsque les résidences étudiantes étaient désertées. « Je ne suis pas encore assez rodée pour savoir où se passent toutes ces soirées. Je compte sur toi pour me donner les bonnes adresses. » La perche lui semblant bien trop aisément tendue pour ne pas s’en saisir, il avait acquiescé d’un air assuré « Je prends ça comme une invitation de ta part à de futures invitations de la mienne. » pas peu satisfait d’avoir une autre excuse récurrente que celle des matchs de son équipe pour accaparer un peu de son temps. Mais parlant de rugby, le brun s’était exécuté de bonne grâce lorsque la jeune femme s’était renseignée sur les prochaines rencontres, la seconde ayant lieu en terrain conquis – à domicile, donc. « Bien sûr, que je viendrais ! Je ne voudrais pas manquer ça. » s’était-elle aussitôt exclamée, avec un enthousiasme qu’Hassan n’aurait pas forcément soupçonné, mais dont il était loin de se plaindre. Et satisfait, il avait fait tinter sa bouteille contre le verre de la jeune femme comme pour sceller l’accord.

Rapidement, il avait néanmoins fait preuve d’un brin de curiosité, intrigué par l’air ailleurs et le regard un brin fuyant qui avaient accompagné les excuses de Joanne concernant son retard. Qui en réalité n’en était même pas un à proprement parler car s’il lui avait proposé de passer si le cœur lui en disant son message pas plus que celui envoyé par la blonde en guise de réponse ne faisaient état d’un horaire précis. « Heu ... Le stress des résultats, entre autres. » s’en était-elle sortie en bafouillant avant de plonger le nez dans son verre, l’éclairage du bar camouflant à peine le rouge qui lui était monté aux joues. « Et j'étais un peu ... triste – enfin triste est quand même un bien grand mot – qu'il ait fallu patienter autant pour se voir et parvenir à s'organiser quelque chose. » Se gardant de faire remarquer qu’il régnait une douce ironie dans l’idée qu’elle se soit mise en retard pour le rejoindre à trop penser au fait qu’ils ne s’étaient pas vus depuis longtemps, craignant de la mettre involontairement mal à l’aise, il avait préféré s’armer d’un sourire et faire simplement remarquer « Quel dommage que je ne t’ai pas donné mon numéro. » d’un ton amusé. Tentative plus ou moins subtile de faire remarquer qu’elle aurait pu prendre les devants, au lieu d’attendre qu’il fasse une nouvelle fois le premier pas. Malgré cela, Hassan n’avait pu s’empêcher d’éprouver une certaine satisfaction à l’idée que son envie de la revoir soit partagée, et sa remarque semblait avoir fait cogiter la blonde. « La dernière fois, quand on a bu un café ensemble le temps que l'orage ne passe ... » S’accoudant au comptoir, il l’avait invitée d’un signe de tête à continuer. « Tu avais parlé d'un premier rendez-vous. Qu'est-ce que ... tu entendais par-là ? » Maladroitement, elle l’avait quitté des yeux pour plonger à nouveau le nez dans son cocktail, avant de reprendre avec une nervosité palpable que l’étudiant ne pouvait s’empêcher de trouver attendrissante. « Plutôt un premier rendez-vous ... comme un premier rendez-vous ? Ou un premier rendez-vous dans le sens c'est la première fois qu'on avait l'occasion de juste passer du temps ensemble et que c'est juste pour remplir tes fonctions de membre du BDE ? » Laissant échapper un rire, il avait fait aussitôt remarquer « Il faudrait que mes journées fassent quarante-huit heures si je devais inviter à sortir toutes les premières années, tu ne penses pas ? » sans grand sérieux – le baby-sitting qui allait de paire avec le fait de s’impliquer dans le bureau des étudiants avait ses limites, et dieu merci il ne reposait pas sur leurs seules épaules à Marian ou à lui. « Tu réfléchis trop. » avait-il alors fait remarquer en la sondant volontairement du regard, sa main glissant au-dessus de celle de la jeune femme avait une minutie calculée. « J’avais envie de passer du temps avec toi, et je t’ai invitée en espérant que ce soit réciproque, exactement comme ce soir … – il avait haussé les épaules avec légèreté – c’est aussi simple que ça. » Du moins cela lui semblait affreusement simple, à lui, mais ce ne serait pas la première fois qu’on lui reprochait d’agir sans forcément réfléchir à ce qui viendrait ensuite. « Ça répond à ta question ? » Libérant la main de Joanne, il avait terminé ce qu’il lui restait de bière d’un air entendu et éclairci sa gorge comme pour alléger une conversation devenue un peu trop sérieuse à son goût. Avant qu’il n’ait le temps d’ajouter autre chose néanmoins Andrea était apparu dans son champ de vision, et fouillant rapidement dans la poche arrière de son jean Hassan en avait sorti un billet « Tiens, commande-nous une deuxième tournée, je rends son briquet à Andrea et je reviens. » Clin d’œil à l’appui, il avait slalomé au milieu de la foule pour rejoindre son ami, non sans jeter de temps à autre un regard dans la direction de Joanne par peur qu’on ne vienne l’importuner, mais peut-être aussi par peur qu’elle ne saisisse l’opportunité de s’éclipser.



(joassan) maybe two is better than one - Page 3 763064237  (joassan) maybe two is better than one - Page 3 1949770018:
 

Revenir en haut Aller en bas
Joanne Keynes
Joanne Keynes
la poupée de jamie
la poupée de jamie
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 34 ans (11/04/1986)
SURNOM : Jo, mais peu de personnes la nomme ainsi.
STATUT : Mariée à Jamie Keynes (14/02/18), le couple bat de l'aile
MÉTIER : Mère de deux enfants : Daniel (13/02/16) et Louise (16/06/2019). Conservatrice au QAGOMA, dans la galerie d'art historique international depuis juin 2017. Intervenante dans le cursus d'histoire de l'art du Queensland University depuis la rentrée 2019
LOGEMENT : #98 bayside w/ Jamie ( habitait avant à #37, toowong, ils n'y habitent plus mais gardent la maison)
(joassan) maybe two is better than one - Page 3 Tumblr_pljvugNlmJ1sl1n5fo1_400
POSTS : 7009 POINTS : 240

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : a deux bergers suisses : un blanc (Nunki) et un noir (Sirius) ▽ a toujours beaucoup de difficultés à faire des choix, à cause d'une famille surprotectrice ▽ antécédents de fausse-couches ▽ amatrice de vin et de champagne ▽ passionnée d'art et d'histoire (surtout la Renaissance italienne) ▽ n'aime pas parler de ses problèmes, reste très réservée par moment ▽ très émotive ▽ a récemment repris des cours de danse en couple ▽ très impressionnable, naïve, elle prend presque tout au 1er degré ▽ adore se promener ▽ on lit en elle comme dans un livre ouvert ▽ ne sait pas mentir
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : joamie #126 + joassan #18 + yasmine #2 + sophia #3 + rhett #2 (quatuor) + marius #2 + lonnie #2 + tabitha

autres : joamie v.a.#3 + joassan (fb #1) + joamirene (au) + joamie (lune de miel no.1)

joamie
our love were just to strong
that it even teared us apart

(joassan) maybe two is better than one - Page 3 Tumblr_nv4zpq4lrI1silmqho2_250

joassan
just trying to understand each other
beside all the feelings we still have for one another

(joassan) maybe two is better than one - Page 3 Tumblr_oln4l8lU8F1sl1n5fo5_400

RPs TERMINÉS : oula.



grelso
PSEUDO : black arrow
AVATAR : sarah gadon
CRÉDITS : avatar (black arrow) signature : codage(black arrow) & gifs (black arrow) & ub (loonywaltz)
DC : norah lindley & caitie johnson
INSCRIT LE : 09/02/2015
https://www.30yearsstillyoung.com/t699-joanne-you-could-fly-higher-than-the-sky https://www.30yearsstillyoung.com/t10316-joanne-you-could-be-brighter-than-the-stars https://www.30yearsstillyoung.com/t1562-joanne-prescott https://www.30yearsstillyoung.com/t2348-joanne-prescott http://cogsworth.tumblr.com

(joassan) maybe two is better than one - Page 3 Empty
Message(#) Sujet: Re: (joassan) maybe two is better than one (joassan) maybe two is better than one - Page 3 EmptyMer 26 Fév - 20:29



MAYBE TWO IS BETTER THAN ONE
you came into my life and i though, hey, this could be something
Pratiquer un sport dans une équipe universitaire se mérite et il y avait du mérite à pratiquer un sport universitaire. Une boucle bouclée pour laquelle la blonde ne pouvait qu'être admirative. Car en dehors de l'intensité et de la fréquence des entraînements, il se devait d'étudier en bonne et due forme afin d'avoir des résultats plus que corrects à chaque fin de semestre. L'étudiante en était bouche bée. Pas sportive pour un sou, elle était impressionnée par une telle passion pour le rugby. Ses journées rythmées ne semblaient pas le déranger d'une façon ou d'une autre. Il en avait même pris l'habitude. "Tu sembles suivre cette règle avec brio, car je ne t'y ai jamais vu." dit-elle d'un air taquin. Mais le constat était là. Hassan semblait véritablement satisfait de la façon dont il vivait sa vie universitaire. Il avait l'air si détendu, toujours serein, avec le sourire aux lèvres. Une aura positive que Joanne voyait rayonner autour de lui, et qui lui plaisait un peu plus à chaque fois qu'ils passaient du temps ensemble. Elle aimait croire qu'il appréciait également sa compagnie. Encore plus lorsqu'elle sentait son coeur battre encore plus la chamade qu'il ne le faisait déjà lorsqu'Hassan disait compter sur sa présence pour les prochaines soirées où ils pourraient se rendre prochaine. "C'en est une." se surprit-elle à répondre immédiatement. Elle voulait juste passer du temps avec lui. "Et je m'en réjouis d'avance. Vraiment." En dehors du contexte du rugby ou des rencontres aléatoires et bien trop rares sur le campus. Elle avait adoré passer la journée avec lui en ville. Cela ne l'empêchait pas non plus d'avoir hâte de pouvoir à nouveau le regarder sur le terrain à la prochaine rencontre avec l'équipe adverse. Joanne devenait soudainement bien plus gêné lorsque le brun avait remarqué qu'elle était ailleurs. Curieux de connaître les raisons de son retard et pourquoi elle était si pensive, il n'hésitait pas à le lui demander, prenant Joanne de court. Piètre menteuse, elle devait trouver des excuses assez rapidement afin de cacher la vérité de son questionnement. En soi, tout ce qu'elle disait était vrai, mais si elle s'était arrêtée à cela, elle pensait qu'il devinerait qu'il y aurait autre chose. Joanne ne savait pas s'il était du genre persévérant, à savoir ce qui clochait vraiment ou s'il allait respecter le fait qu'elle était terriblement gênée pour lui en parler. Mais il n'avait pas eu besoin de se poser la question car elle avait fini par cracher le morceau avec beaucoup de gêne et de maladresse. Il avait beau user du ton de la taquinerie quand il lui rappelait qu'elle avait de quoi lui écrire un message si elle avait vraiment envie de le revoir. Joanne était véritablement gênée à dire vrai et elle se sentait stupide de ne pas avoir été plus téméraire et avenante. Mais chaque mot écrit lui aurait valu une réflexion folle et atrocement longue et elle aurait certainement fini par supprimer tout son SMS tant elle aurait été morte de peur. "Désolée." souffla-t-elle d'un air subitement navré, le regard fuyant pendant quelques secondes. Elle bafouillait ensuite ce qu'elle avait véritablement sur le coeur, appréhendant tout de même la réaction du beau brun face à ses insinuations. Mais il continuait d'avoir ce léger rictus qui arquait sensiblement ses lèvres, son regard ne semblait pas exprimer le moindre dégoût ou rejet de sa part. Il se montrait même plutôt réceptif à la pointe d'humour que Joanne avait réussi à mettre en place. Même s'il répondait avec une phrase qui relevait de l'humoristique, Hassan faisait tout de même comprendre qu'il n'avait juste pas le temps de traîner avec tous les petits nouveaux de l'année à chaque fois. Joanne trouvait cette pensée bête, mais elle se sentait soudainement un peu spéciale à ses yeux. Ces mêmes yeux qui semblaient parvenir à sonder la totalité de son esprit, si bien qu'elle semblait en être envoûtée. L'overhtinking était une des spécialités de la plus jeune des Prescott. Hassan avait visé juste et mis le doigt peut-être sur l'un de ses plus gros défauts. Si le coeur de Joanne battait déjà vite jusque là, il avait doublé de vitesse dès que sa main était venue effleurer la sienne. Le brun n'énonçait que des faits. Et, comme il le disait, avec les mots qu'il usait, c'était d'une simplicité déconcertante. Et sur le moment, Joanne se demandait pourquoi elle s'était tant triturée l'esprit, au point de se mettre en retard pour le voir. Elle accueillait ces paroles, ne réalisant pas combien elle avait besoin de les entendre. Elle le comprenait dès qu'il avait prononcé ces phrases, dès qu'il avait haussé les épaules. Une véritable révélation. "J'ai aussi envie de passer du temps avec toi." lui souffla-t-elle en restant accroché sa paire d'yeux bruns. Afin de répondre à la question qu'il lui posait, Joanne ne put qu'acquiescer avec un sourire satisfait. Hassan aperçut soudainement Andrea, à qui il tenait à rendre le biquet. Avant de s'éloigner de la petite blonde, il lui confia un billet et lui suggéra de leur prendre de quoi boire le temps qu'il fasse l'aller-retour. Elle eut juste le temps de lui glisser un OK avant qu'il ne s'éloigne. Sur la pointe des pieds, elle s'appuyait sur ses avant-bras sur le bar en attendant que le barman soit disponible pour la servir. En attendant, elle lisait les différentes suggestions sur les tableaux noirs accrochés ici et là, se demandant bien ce qu'elle pourrait se prendre cette fois-ci mais surtout, ce qu'Hassan pourrait bien aimer boire (en dehors de la bière). Une boisson toute particulière retint son attention. Elle ignorait pourquoi, mais ça lui parlait. "Deux verres de punch, s'il vous plaît." dit-elle au barman qui s'était enfin penché en sa direction. Aussitôt dit, aussitôt fait. Les deux verrees ne tardaient pas à être posées devant elle. Une fois l'addition réglée, Joanne gardait précieusement le ticket sur lequel était indiqué sa dépense et le plia en quatre avant de le mettre dans son sac. Elle gardait la monnaie en main afin de la rendre à Hassan dès qu'il reviendrait auprès d'elle. La soirée suivait son cours et certains étudiants devenaient un peu éméchés. Les voix s'élevaient, les tentatives d'approche se multipliaient. Et Joanne n'était pas épargnée. Une toute jeune étudiante seule au bar à gentiment patienter était une cible idéale. Surtout naïve comme elle était. L'un d'eux misait sur la proximité physique, essayant de persuader la blonde que le deuxième verre de punch ne pouvait qu'être pour lui. "Désolée, non, c'est... pour un ami. Je l'attends. Il va bientôt revenir." dit-elle avec un sourire gêné, bien peu à l'aise de se trouver en compagnie de ce jeune homme qu'elle n'avait jamais vu avant. "C'est ce qu'on dit, ouai." dit-il d'un rire enjoueur. "L'excuse universelle du j'attends quelqu'un. On me l'a fait pas, à moi." Le fait qu'il commence à se montrer tactile la gênait davantage. Elle recula d'un pas, lui en avançait d'un. La petite blonde ne se voyait pas aller ailleurs, de crainte qu'avec Hassan, ils ne se retrouvent plus. Par chance, elle le voyait revenir vers elle, suite à quoi elle s'empressa de s'éloigner du bar afin de se rapprocher de lui. Elle se sentait en sécurité, avec Hassan. "Je ne voulais pas rester là-bas." dit-elle, confuse. "Lui, là, indiqua-t-elle d'un signe de tête, il était un peu trop... Trop." Ne trouvant guère le juste mot pour décrire son attitude, elle ne terminerait pas sa phrase, se doutant qu'il comprendrait. "J'étais pas très rassurée, pour être honnête." avoua-t-elle, son regard montrant à lui seul son inconfort. "Mais, j'ai le ravitaillement. Et c'est le plus important. Tiens, voilà pour toi." dit-elle en lui tendant un des verres, munie d'un large sourire et lui faisant un clin d'oeil. Une fois qu'elle avait une de ses mains libérées, elle récupéra la monnaie que le barman lui avait donner afin de le rendre à Hassan.


Revenir en haut Aller en bas
Hassan Jaafari
Hassan Jaafari
le barbapapa
le barbapapa
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 38 ans (19/08/1981)
SURNOM : hassou
STATUT : divorcé, vacciné de l'engagement, il papillonne dans une relation où l'exclusivité n'est de mise qu'une semaine sur deux
MÉTIER : professeur de géographie politique @ university of Queensland ~ consultant géopolitique/Moyen-Orient @ ABC studios ~ coach des 8-12 ans @ logan city rugby club
LOGEMENT : #25 latimer road (logan city), avec Spike le berger allemand & Bandit le bouvier australien à trois pattes
(joassan) maybe two is better than one - Page 3 Tumblr_ouudrelsiD1uutgwwo2_500
POSTS : 15071 POINTS : 1075

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : traité pour un cancer entre fin 2013 et mai 2015, en rémission ☆ 5 tatouages ☆ conteur bénévole au service pédiatrique du st vincent ☆ australo-iranien, a vécu 9 mois à Téhéran en 2000 ☆ en couple/marié de 2004 à 2014 ☆ parle farsi (persan) + niveau d'arabe intermédiaire ☆ deux tentatives de suicide 2016, une dépression se soignant doucement ☆ ne consomme ni porc ni alcool ☆ rugbyman amateur depuis l'enfance, champion universitaire (2005) ☆ membre d'Amnesty International ☆ musulman modérément pratiquant ☆ amateur de plantes vertes et de tapis anciens ☆ bricoleur hors pair ☆ ancien fumeur
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : colleensophia #2yasmine #17khadjaafari #1sixtineedgejoanne #18jules (08/10)

FLASHBACKS / ALTERNATIFS : joanne (2004)jamie (au)kyte (au)

همیشه ببخشید
(joassan) maybe two is better than one - Page 3 Tumblr_mg2phydxcb1ru1wbho1_500
RPs EN ATTENTE : alfie #2 ☆ rhett #2 ☆ camil #2 ☆ justine #2 ☆ sohan #5 ☆ kelly #5
RPs TERMINÉS :
(joassan) maybe two is better than one - Page 3 VDnnWJA

2020golden four #1

2019yasmine #16kelly #4camil #1joanne #17sohan #4owen #2justine #1sophia #1rhett #1yasmine #15joanne #16asher #1alfie #1yasmine #14kelly #3ginny #3

2018sohan #3joanne #15tad #2sohan #2yasmine #13khadjaafavis #1owen #1chad #1carlisle #1kelly #2yasmine #12jamie #5tadassanny #1joanne #14blazemariannaleena

2017tad #1clara #1kelly #1ginny #2mia #2joanne #13mia #1jamie #4priam #2yasmine #11joanne #12joanne #11ginny#1joanne #10jamie #3yasmine #10joanne #9priam #1joanne #8

2016hannahyasmine #9joanne #7joanne #6yasmine #8yasmine #7jamie #2sauljoanne #5yasmine #6yasmine #5yasmine #4joanne #4yasmine #3enzokennethellayasmine #2

2015sohan #1jamie #1joanne #3yasmine #1jordanleela #2joanne #2jayantleela #1joanne #1

flashbacks › ariane (2014)

(joassan) maybe two is better than one - Page 3 Tumblr_n83skt7Bxl1ql1253o2_500

PSEUDO : yumita (élodie)
AVATAR : dominic cooper
CRÉDITS : avatar@avengedinchains & sign@unknown & userbar@loonywaltz
DC : tommy & vittorio & anwar
INSCRIT LE : 20/09/2015
https://www.30yearsstillyoung.com/t4591-there-s-more-life-left-to-go-hassan https://www.30yearsstillyoung.com/t4679-hassan-jaafari https://www.30yearsstillyoung.com/t14530-hassan-jaafari http://madebyumita.tumblr.com/

(joassan) maybe two is better than one - Page 3 Empty
Message(#) Sujet: Re: (joassan) maybe two is better than one (joassan) maybe two is better than one - Page 3 EmptyJeu 16 Avr - 6:16


La timidité était aux yeux d'Hassan un trait de caractère qui, s’il avait un côté attendrissant, ne le restait qu’à la condition de ne pas en abuser. Et si Joanne titillait indubitablement sa curiosité il n’en demeurait pas moins qu’être le seul à prendre des initiatives ne lui conviendrait qu’un temps. Sans aller jusqu’à le lui reprocher, le brun n’avait donc pas laissé passer l’opportunité de lui faire remarquer – gentiment – que puisqu’ils avaient échangé leur numéro cela sous-entendait qu’elle avait le sien autant que l’inverse, et que si le temps lui avait semblé long avant qu’il ne l’invite à nouveau à sortir elle aurait tout aussi bien pu prendre les devants et proposer la première. Le rouge lui montant aux joues, la blonde avait bafouillé un « Désolée. » gêné, et parce que la remarque n’avait pas été faite dans le but de l’accabler Hassan n’avait pas insisté plus longuement sur le sujet, préférant au lieu de cela questionner sur ce qui, du propre aveu de Joanne, semblait la préoccuper avant qu’elle ne décide de le rejoindre. Outre les habituels tracas d’étudiants concernant les examens et autres devoirs qui s’accumulaient, le brun avait été surpris – mais pas mécontent – d’apprendre qu’il s’était lui aussi insinué dans les pensées de la blonde ; Dire qu’il n’en tirait pas un peu de satisfaction serait mentir, puisque ses propres pensées avaient elles aussi dérivé dans la direction de la jeune femme depuis leur dernière sortie à deux. Il ne l’aurait pas invitée ce soir-là, sans cela. Joanne néanmoins démontrait une fois encore sa tendance à trop réfléchir, là où lui avait plutôt pour habitude de se laisser porter par l’instant présent sans se poser tant que questions : il avait eu envie de la voir et il s’en était donné les moyens, rien de plus, rien de moins, et tandis qu’il haussait les épaules pour tenter de lui transmettre un peu de décontraction elle avait fini par répondre « J'ai aussi envie de passer du temps avec toi. » et tous les deux avaient échangé un regard et un sourire qui semblait mieux illustrer cette conclusion que n’importe quelle phrase supplémentaire.

Il aurait été temps de passer à autre chose, mais puisqu’à cet instant Andrea était apparu dans le champ de vision d’Hassan et qu’il n’était pas sûr d’en avoir de nouveau l’occasion ensuite – ou du moins, il l’espérait – le brun s’était permis d’abandonner Joanne quelques instants, lui suggérant de leur commander à nouveau à boire et lui laissant pour ce faire de quoi payer. « Tu retrouvé ta jolie rubia finalement ? » Jetant un bref regard par-dessus l’épaule d’Hassan, l’espagnol avait reporté son attention sur son ami et tous les deux avaient échangé un regard entendu. « Attention qu’on pas essayer de la voler. » lui avait toutefois fait remarquer l’étudiant dans son anglais toujours approximatif, tandis qu’au bar un autre bonhomme avait décidé de saisir sa chance d’aborder Joanne. « Aucune chance. » avait automatiquement rétorqué Hassan, à qui la concurrence ne faisait pas peur. Échangeant un check rapide avec Andrea, le brun avait tourné les talons aussi vite pour rejoindre la jeune femme, qui justement se défaisait de son soupirant d’un air gêné et l’avait rejoint aussi sec. « Je ne voulais pas rester là-bas. » Visiblement inconfortable, elle avait repris « Lui, là, en jetant un regard en coin à l’inconnu, visiblement encore occupé à jauger s’il revenait à la charge ou non. il était un peu trop ... Trop. J'étais pas très rassurée, pour être honnête. » Grimaçant un peu, Hassan avait commenté « Certains ont la bière qui leur monte un peu trop à la tête. » et jeté un regard mauvais dans la direction du bonhomme après avoir posé une main sur l’épaule de Joanne. C’était à peu près aussi subtil que s’il avait levé la patte sur les chaussures de Joanne pour marquer son territoire, mais enfin. « Mais, j'ai le ravitaillement. Et c'est le plus important. » avait de son côté repris la blonde, pour ne pas rester sur cette mauvaise impression, avant de lui tendre l’un des deux verres ainsi que la monnaie. « Tiens, voilà pour toi. » Répondant au clin d’œil qu’elle y avait ajouté par un large sourire, il s’était saisi du verre dans un « Merci. » et avait fourré à la va-vite la monnaie dans la poche de son blouson avant de suggérer en la saisissant par la main « Viens, on va essayer de se trouver un coin un peu moins bruyant pour s’installer. » Et plus si affinités. Pour sûr, il y avait pensé, au moins un peu.

Si quelques-uns étaient occupés trouver un banc libre aux alentours n’avait pas été chose trop difficile, puisque la route qui longeait le lac en comptait tout du long. Et en ayant presque atteint un ils s’y seraient probablement installés si, coupé dans son élan par le fait d’avoir goûté à son verre, Hassan ne s’était pas interrompu dans sa marche pour lâcher la main de la jeune femme et recracher sans la moindre élégance ce qu’il avait dans la bouche sur le bas-côté de la route. « C’est de l’alcool ? » Purement rhétorique, la question ne lui avait servi qu’à expliquer son geste afin de ne pas passer pour un lunatique, et s’excusant malgré tout d’un « Désolé, c’était vraiment pas glamour. » il lui avait encore fallu quelques secondes pour réaliser que l’impair venant probablement de lui, et qu’il avait oublié de préciser quelque chose qui allait trop de soi pour son entourage pour qu’il ne pense encore à le mentionner. « J’en bois pas. Mais c’est totalement ma faute, c’est vrai que j’ai pas pensé à te le dire. » Et qu’il tourne sans cesse à la bière n’aidait probablement pas, puisqu’à moins d’avoir le nez dans son verre on ne pouvait pas deviner qu’il les prenait non-alcoolisées. Reste que le goût que le punch lui avait laissé sur les lèvres lui faisait un drôle d’effet, un peu désagréable de façon totalement psychologique.



(joassan) maybe two is better than one - Page 3 763064237  (joassan) maybe two is better than one - Page 3 1949770018:
 

Revenir en haut Aller en bas
Joanne Keynes
Joanne Keynes
la poupée de jamie
la poupée de jamie
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 34 ans (11/04/1986)
SURNOM : Jo, mais peu de personnes la nomme ainsi.
STATUT : Mariée à Jamie Keynes (14/02/18), le couple bat de l'aile
MÉTIER : Mère de deux enfants : Daniel (13/02/16) et Louise (16/06/2019). Conservatrice au QAGOMA, dans la galerie d'art historique international depuis juin 2017. Intervenante dans le cursus d'histoire de l'art du Queensland University depuis la rentrée 2019
LOGEMENT : #98 bayside w/ Jamie ( habitait avant à #37, toowong, ils n'y habitent plus mais gardent la maison)
(joassan) maybe two is better than one - Page 3 Tumblr_pljvugNlmJ1sl1n5fo1_400
POSTS : 7009 POINTS : 240

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : a deux bergers suisses : un blanc (Nunki) et un noir (Sirius) ▽ a toujours beaucoup de difficultés à faire des choix, à cause d'une famille surprotectrice ▽ antécédents de fausse-couches ▽ amatrice de vin et de champagne ▽ passionnée d'art et d'histoire (surtout la Renaissance italienne) ▽ n'aime pas parler de ses problèmes, reste très réservée par moment ▽ très émotive ▽ a récemment repris des cours de danse en couple ▽ très impressionnable, naïve, elle prend presque tout au 1er degré ▽ adore se promener ▽ on lit en elle comme dans un livre ouvert ▽ ne sait pas mentir
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : joamie #126 + joassan #18 + yasmine #2 + sophia #3 + rhett #2 (quatuor) + marius #2 + lonnie #2 + tabitha

autres : joamie v.a.#3 + joassan (fb #1) + joamirene (au) + joamie (lune de miel no.1)

joamie
our love were just to strong
that it even teared us apart

(joassan) maybe two is better than one - Page 3 Tumblr_nv4zpq4lrI1silmqho2_250

joassan
just trying to understand each other
beside all the feelings we still have for one another

(joassan) maybe two is better than one - Page 3 Tumblr_oln4l8lU8F1sl1n5fo5_400

RPs TERMINÉS : oula.



grelso
PSEUDO : black arrow
AVATAR : sarah gadon
CRÉDITS : avatar (black arrow) signature : codage(black arrow) & gifs (black arrow) & ub (loonywaltz)
DC : norah lindley & caitie johnson
INSCRIT LE : 09/02/2015
https://www.30yearsstillyoung.com/t699-joanne-you-could-fly-higher-than-the-sky https://www.30yearsstillyoung.com/t10316-joanne-you-could-be-brighter-than-the-stars https://www.30yearsstillyoung.com/t1562-joanne-prescott https://www.30yearsstillyoung.com/t2348-joanne-prescott http://cogsworth.tumblr.com

(joassan) maybe two is better than one - Page 3 Empty
Message(#) Sujet: Re: (joassan) maybe two is better than one (joassan) maybe two is better than one - Page 3 EmptyDim 26 Avr - 20:44



MAYBE TWO IS BETTER THAN ONE
you came into my life and i though, hey, this could be something
Dès que Joanne s'était approchée du brun, les boissons en main, elle se sentait tout de suite bien plus en sécurité que lorsqu'elle était proche du bar, avec ces étudiants éméchés, en soudaine quête de compagnie pour le reste de la nuit. Joanne était une proie idéale; belle, facile, naïve à souhait. Des traits que l'on pouvait facilement abuser et tourner à son avantage. Hassan ne semblait pas être de ceux-là. Elle ignorait encore qu'il aimait aussi profiter de présence féminine si celle-ci se montrait consentante. Sophia se tuait à mettre en garde son amie, à lui répéter jour après jour qu'elle ne le trouvait pas net, qu'il lui briserait le coeur, ce genre de choses. La rousse ne lui faisait pas confiance, et peut-être à  juste titre. Joanne était bien trop sous le charme pour s'inquiéter de trop de ses spéculations, qui lui paraissaient plus qu'obsolètes. Elle était là, avec lui, et à ses yeux c'était tout ce qui comptait. Après avoir rendu le briquet à son ami, Hassan rejoignit rapidement Joanne, qui elle s'était éloignée du bar, ne se sentant guère en sécurité avec l'étudiant qui venait de l'aborder. "C'est ce que j'ai cru comprendre." lui répondit-elle en jetant un dernier coup d'oeil derrière elle. Son attention se recentrait sur le brun quand il avait déposé une main sur sur son épaule. Cette petite mauvaise expérience désormais passée, la blonde préférait passer rapidement à autre chose, mettant en avant le fait qu'elle avait quand même eu l'occasion d'obtenir les boissons, l'air pleinement satisfait. L'étudiant en géo-politique lui rendit son sourire tout en récupérant son breuvage. Avec sa main libre, il prit délicatement sa main afin de l'extirper du bar et de leur trouver un endroit un petit peu plus tranquille. Joanne sentait son coeur ne faire qu'un bon dans sa poitrine à ce contact. Elle se laissait guider jusqu'à la sortie, alors qu'elle tentait encore de réaliser qu'il voulait passer un moment juste avec elle. Joanne se laissait totalement charmer. Elle n'avait jamais eu de petit ami auparavant, alors ce flot d'émotions et de sensations était tout nouveau pour elle. Les papillons dans le ventre, les sourires niais, les regards pétillants. Quitter le brouhaha des étudiants faisait aussi le plus grand bien à ses tympans. L'on s'habituait aisément à un tel volume sonore, mais les oreilles finissaient par siffler dès que l'on trouvait un endroit un petit peu plus calme. De plus, l'air était aussi bien plus respirable et l'on ne se marchait plus sur les pieds. Joanne gardait sa main logée dans la sienne. Parfois, elle resserrait un petit peu plus ses doigts autour des siens. Ils marchaient paisiblement dans l'allée jusqu'à s'approcher d'un banc disponible. Mais avant même qu'ils n'exécutent la manoeuvre afin de s'installer, Hassan avait bu une gorgée de punch qu'il recracha aussitôt sous le regard surpris de la jeune femme. "Ca va ?" s'alarma-t-elle soudainement. Ce à quoi il demandait s'il y avait de l'alcool dans le verre qu'il tenait en main. Elle n'acquiesça que d'un signe de tête, encore choquée d'une telle réaction de sa part. Bouche bée, le petite blonde ne savait toujours pas comment réagir, jusqu'à ce qu'il lui confie qu'il ne buvait pas d'alcool. Joanne restant Joanne, elle culpabilisa immédiatement, plaçant sa main devant sa bouche pendant quelques secondes. "Je suis terriblement désolée." bredouilla-t-elle alors que lui se remettait encore de ses émotions. "Comme tu avais une bouteille de bière avant, et les autres fois..." Les verres qu'il tenait laissaient croire qu'il prenait des cocktails habituellement alcoolisés. Joanne était pourtant une femme plutôt observatrice, elle adorait s'attarder sur les détails. Alors, forcément, ne pas s'être concentrée sur celui-ci la frustrait au possible, roulant ses yeux d'exaspération; une émotion qu'elle ne ressentait contre elle-même. Elle se permit de le débarrasser du verre qu'il n'allait donc pas boire et déposa le gobelet sur le banc. "Je suis..." Elle allait s'excuser encore une fois. "Je peux aller te chercher quelque chose d'autre à boire vite fait, si tu veux." Histoire qu'il ne se retrouve pas sans rien. Elle laissa échapper un rire purement nerveux. Elle se sentait terriblement embarrassée par sa maladresse. "Tu as une goutte de punch, heu..." Logée au niveau de sa barbe, juste au dessus de son menton. "Juste là." tenta-t-elle de lui montrer. Mais Hassan avait beau tenté de suivre les instructions de Joanne qu'il n'arrivait pas à s'en défaire. La petite blonde rit, amusée. "Attends." Elle s'approcha de lui et le débarrasser elle-même de la goutte de la boisson alcoolisée. "Voilà." dit-elle à voix basse en relevant yeux vers les siens, un léger sourire aux lèvres. Elle avait laissé ses doigts sur le bas de sa joue, puis finalement les retirer doucement. S'en suivit un moment silencieux, durant lequel Joanne se plaisait à plonger son regard de le sien. "Ou sinon... On peut laisser tomber l'idée que j'aille te chercher à boire et dire que ce n'est que partie remise. Ca pourrait être, demain, après-demain, n'importe quand." Même si la soirée n'était pas encore finie, Joanne s'était étrangement décidée à prendre les devants et s'assurer qu'ils puissent se voir au plus tôt, bien que cela paraisse compliqué au vu de leur planning réceptif. Pour une fois, elle prenait les devants. Et cela la fascinait autant que ça pouvait la faire paniquer. A ses yeux, cela revenait à lui dire qu'il lui plaisait, beaucoup, même. Peut-être était-ce le peu d'alcool qu'elle avait bu qui lui donnait un semblant de courage dont elle se sentait fière, sur le coup. Elle se permit ensuite de glisser délicatement sa main dans la sienne, afin d'y retrouver sa place initiale. Les températures avaient beaux être agréables toute l'année en Australie, Joanne faisait partie de celles qui avait toujours les mains froides, en toute période. De sentir le contraste de température avec les autres l'amusait toujours. En comparaison, elle trouvait la paume d'Hassan brûlante.


Revenir en haut Aller en bas
Hassan Jaafari
Hassan Jaafari
le barbapapa
le barbapapa
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 38 ans (19/08/1981)
SURNOM : hassou
STATUT : divorcé, vacciné de l'engagement, il papillonne dans une relation où l'exclusivité n'est de mise qu'une semaine sur deux
MÉTIER : professeur de géographie politique @ university of Queensland ~ consultant géopolitique/Moyen-Orient @ ABC studios ~ coach des 8-12 ans @ logan city rugby club
LOGEMENT : #25 latimer road (logan city), avec Spike le berger allemand & Bandit le bouvier australien à trois pattes
(joassan) maybe two is better than one - Page 3 Tumblr_ouudrelsiD1uutgwwo2_500
POSTS : 15071 POINTS : 1075

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : traité pour un cancer entre fin 2013 et mai 2015, en rémission ☆ 5 tatouages ☆ conteur bénévole au service pédiatrique du st vincent ☆ australo-iranien, a vécu 9 mois à Téhéran en 2000 ☆ en couple/marié de 2004 à 2014 ☆ parle farsi (persan) + niveau d'arabe intermédiaire ☆ deux tentatives de suicide 2016, une dépression se soignant doucement ☆ ne consomme ni porc ni alcool ☆ rugbyman amateur depuis l'enfance, champion universitaire (2005) ☆ membre d'Amnesty International ☆ musulman modérément pratiquant ☆ amateur de plantes vertes et de tapis anciens ☆ bricoleur hors pair ☆ ancien fumeur
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : colleensophia #2yasmine #17khadjaafari #1sixtineedgejoanne #18jules (08/10)

FLASHBACKS / ALTERNATIFS : joanne (2004)jamie (au)kyte (au)

همیشه ببخشید
(joassan) maybe two is better than one - Page 3 Tumblr_mg2phydxcb1ru1wbho1_500
RPs EN ATTENTE : alfie #2 ☆ rhett #2 ☆ camil #2 ☆ justine #2 ☆ sohan #5 ☆ kelly #5
RPs TERMINÉS :
(joassan) maybe two is better than one - Page 3 VDnnWJA

2020golden four #1

2019yasmine #16kelly #4camil #1joanne #17sohan #4owen #2justine #1sophia #1rhett #1yasmine #15joanne #16asher #1alfie #1yasmine #14kelly #3ginny #3

2018sohan #3joanne #15tad #2sohan #2yasmine #13khadjaafavis #1owen #1chad #1carlisle #1kelly #2yasmine #12jamie #5tadassanny #1joanne #14blazemariannaleena

2017tad #1clara #1kelly #1ginny #2mia #2joanne #13mia #1jamie #4priam #2yasmine #11joanne #12joanne #11ginny#1joanne #10jamie #3yasmine #10joanne #9priam #1joanne #8

2016hannahyasmine #9joanne #7joanne #6yasmine #8yasmine #7jamie #2sauljoanne #5yasmine #6yasmine #5yasmine #4joanne #4yasmine #3enzokennethellayasmine #2

2015sohan #1jamie #1joanne #3yasmine #1jordanleela #2joanne #2jayantleela #1joanne #1

flashbacks › ariane (2014)

(joassan) maybe two is better than one - Page 3 Tumblr_n83skt7Bxl1ql1253o2_500

PSEUDO : yumita (élodie)
AVATAR : dominic cooper
CRÉDITS : avatar@avengedinchains & sign@unknown & userbar@loonywaltz
DC : tommy & vittorio & anwar
INSCRIT LE : 20/09/2015
https://www.30yearsstillyoung.com/t4591-there-s-more-life-left-to-go-hassan https://www.30yearsstillyoung.com/t4679-hassan-jaafari https://www.30yearsstillyoung.com/t14530-hassan-jaafari http://madebyumita.tumblr.com/

(joassan) maybe two is better than one - Page 3 Empty
Message(#) Sujet: Re: (joassan) maybe two is better than one (joassan) maybe two is better than one - Page 3 EmptySam 16 Mai - 5:11


L’absence de la main de Joanne dans la sienne lorsqu’il l’avait précipitamment lâchée avait créé une sensation de vide qu’Hassan avait à peine eu le temps d'analyser, l’esprit accaparé par l’alcool et son arrière-goût d’interdit, tous deux venus lui piquer la langue à la seconde où elle avait goûté au punch. C’était un fait qu’il ne prenait plus la peine de mentionner, il s’était habitué au fait d’être le quotient Virgin de la soirée et même cela s’avérait lui être utile lorsqu’autour de lui on n’était plus capable de prendre le volant soi-même pour rentrer à bon port. Et rien ne l’y forçait au fond, les seules limites que le brun s’imposait il les érigeait lui-même, preuve en était que Qasim était quant à lui réputé pour sa tendance à lever le coude un peu – trop – facilement … Reste que le plus jeune des Jaafari avait depuis bien longtemps dépassé le stade de vouloir se justifier à ce sujet, et par la même occasion celui de le mentionner comme s’il faisait état de quelque chose d’anormal ou de saugrenu. Malgré cela, il avait senti poindre un léger fond de culpabilité lorsque Joanne avait ouvert des yeux effarés et s’était mise à bafouiller « Je suis terriblement désolée. » avec bien plus de confusion que l’impair, sommes toutes minime, que cela représentait. « Comme tu avais une bouteille de bière avant, et les autres fois ... » L’erreur était permise et légitime, oui, et pour cette raison s’il avait commencé par répondre « La bière sans alcool n’est pas aussi diabolique qu’on essaye de vous le faire croire. » avec un brin d’humour pour tenter de la détendre un peu, il avait rapidement secoué la tête et réitéré une seconde fois avec un peu plus de fermeté « Comme j’ai dit, c’est moi qui n’ai pas pensé à te prévenir, sois pas désolée. » Et à vrai dire c’était plutôt à lui de l’être pour avoir ainsi recraché le contenu de sa bouche sur le bord de la route sans aucune classe, mais cela lui avait semblé être un moindre mal en comparaison de s’il l’avait avalé – bien qu’encore une fois, tout cela n’aurait été un problème qui ne les aurait regardé que sa conscience et lui. Récupérant le second verre d’un air contrit, Joanne s’était assise en même temps que lui sur le banc, s’apprêtant à se confondre à nouveau en excuses, mais abdiquant après un « Je suis ... » qu’elle n’avait finalement pas terminé, préférant changer son fusil d’épaule en proposant « Je peux aller te chercher quelque chose d'autre à boire vite fait, si tu veux. » Pour réponse, Hassan s’était de son côté empressé de secouer la tête pour l’en dissuader, assurant dans la foulée « Ça ira, t’embête pas. Enfin sauf si ça te dérange de boire seule. » Lui en tout cas s’en passerait sans problème, ayant en premier lieu proposé qu’elle aille leur chercher à boire pour le principe plus que pour étancher une quelconque soif ; Sa bière du début s’en était suffisamment chargée. Semblant soudainement le remarquer, Joanne avait laissé échapper un petit rire en lui indiquant « Tu as une goutte de punch, heu … Juste là. » mais malgré plusieurs tentatives pour y passer le dos de sa main Hassan n’était pas parvenu à s’en défaire, obligeant la blonde à s’en charger elle-même d’un « Attends. Voilà. » qui aurait presque eu de quoi soupçonner l’étudiant d’avoir tout fait pour l’y pousser. La pointe de nervosité qui avait provoqué le rire de Joanne quelques instants plus tôt avait changé de camp, et incapable de détacher ses yeux de ceux de la jeune femme le brun avait murmuré un « Merci. » un peu dérouté, le temps comme suspendu par les quelques secondes durant lesquelles le bout de ses doigts s’était attardé contre sa mâchoire. Le charme rompu, néanmoins, il s’était éclairci la gorge pour retrouver une contenance et avait machinalement passé une main dans ses cheveux, soucieux de récupérer par la même occasion le détachement qu’il aimait croire à toute épreuve. À la seconde où Joanne avait repris la parole, pourtant, son regard s’était à nouveau vrillé dans sa direction avec une lueur d’intérêt : « Ou sinon … On peut laisser tomber l'idée que j'aille te chercher à boire et dire que ce n'est que partie remise. Ça pourrait être, demain, après-demain, n'importe quand. » Cela n’avait l’air de rien, mais à la lueur de la remarque qu’il lui avait fait lorsqu’ils étaient encore accoudés au comptoir du bar cela lui semblait revêtir une signification particulière … ça et la main qu’elle était venue glisser par-dessus la sienne. Ses yeux fixant un instant leurs doigts qui se cherchaient, il avait relevé la tête vers Joanne et usé de son sens de la répartie pour prétendre « Je dirais bien demain, après-demain ET n’importe quand, mais je ne voudrais pas avoir l’air trop gourmand. » d’un ton taquin, avant de pencher la tête sur le côté avec candeur. « Ça me ferait très plaisir. » Avec une lenteur calculée il avait entrelacé leurs doigts, et si d’ordinaire le silence ne le dérangeait pas cette fois-ci l’idée de se mesurer à un peu plus de vide lui donnait le vertige, aussi n’avait-il laissé passer que quelques secondes avant de reprendre d’un ton décidé « Et du coup … C’est peut-être le moment d’accorder nos violons sur ce que l’autre ne boit pas et ne mange pas. Que je sache quoi éviter le jour où je te prépare à dîner. » Est-ce qu’il allait un peu vite en besogne ? Sans doute. Est-ce qu’il parlait sérieusement ? Absolument. Et dans l’attente d’une réaction de Joanne quant à cette suite de programme il n’avait pas lâché sa main, ne lui laissant que la seconde pour boire seule la double-dose de punch désormais en sa possession.



(joassan) maybe two is better than one - Page 3 763064237  (joassan) maybe two is better than one - Page 3 1949770018:
 

Revenir en haut Aller en bas
Joanne Keynes
Joanne Keynes
la poupée de jamie
la poupée de jamie
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 34 ans (11/04/1986)
SURNOM : Jo, mais peu de personnes la nomme ainsi.
STATUT : Mariée à Jamie Keynes (14/02/18), le couple bat de l'aile
MÉTIER : Mère de deux enfants : Daniel (13/02/16) et Louise (16/06/2019). Conservatrice au QAGOMA, dans la galerie d'art historique international depuis juin 2017. Intervenante dans le cursus d'histoire de l'art du Queensland University depuis la rentrée 2019
LOGEMENT : #98 bayside w/ Jamie ( habitait avant à #37, toowong, ils n'y habitent plus mais gardent la maison)
(joassan) maybe two is better than one - Page 3 Tumblr_pljvugNlmJ1sl1n5fo1_400
POSTS : 7009 POINTS : 240

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : a deux bergers suisses : un blanc (Nunki) et un noir (Sirius) ▽ a toujours beaucoup de difficultés à faire des choix, à cause d'une famille surprotectrice ▽ antécédents de fausse-couches ▽ amatrice de vin et de champagne ▽ passionnée d'art et d'histoire (surtout la Renaissance italienne) ▽ n'aime pas parler de ses problèmes, reste très réservée par moment ▽ très émotive ▽ a récemment repris des cours de danse en couple ▽ très impressionnable, naïve, elle prend presque tout au 1er degré ▽ adore se promener ▽ on lit en elle comme dans un livre ouvert ▽ ne sait pas mentir
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : joamie #126 + joassan #18 + yasmine #2 + sophia #3 + rhett #2 (quatuor) + marius #2 + lonnie #2 + tabitha

autres : joamie v.a.#3 + joassan (fb #1) + joamirene (au) + joamie (lune de miel no.1)

joamie
our love were just to strong
that it even teared us apart

(joassan) maybe two is better than one - Page 3 Tumblr_nv4zpq4lrI1silmqho2_250

joassan
just trying to understand each other
beside all the feelings we still have for one another

(joassan) maybe two is better than one - Page 3 Tumblr_oln4l8lU8F1sl1n5fo5_400

RPs TERMINÉS : oula.



grelso
PSEUDO : black arrow
AVATAR : sarah gadon
CRÉDITS : avatar (black arrow) signature : codage(black arrow) & gifs (black arrow) & ub (loonywaltz)
DC : norah lindley & caitie johnson
INSCRIT LE : 09/02/2015
https://www.30yearsstillyoung.com/t699-joanne-you-could-fly-higher-than-the-sky https://www.30yearsstillyoung.com/t10316-joanne-you-could-be-brighter-than-the-stars https://www.30yearsstillyoung.com/t1562-joanne-prescott https://www.30yearsstillyoung.com/t2348-joanne-prescott http://cogsworth.tumblr.com

(joassan) maybe two is better than one - Page 3 Empty
Message(#) Sujet: Re: (joassan) maybe two is better than one (joassan) maybe two is better than one - Page 3 EmptyJeu 21 Mai - 21:03


MAYBE TWO IS BETTER THAN ONE
you came into my life and i though, hey, this could be something
Encore toute confuse, la jeune étudiante bredouillait maladroitement encore des mots d'excuses même si Hassan lui assurait qu'il était tout aussi fautif qu'elle, sinon plus. Cela devait faire des années que ses amis proches savaient qu'ils ne buvaient pas d'alcool et certainement avait-il pensé, dans une certaine insouciance, que le reste du monde en aurait tout aussi conscience qu'eux. Elle laissa échapper un rire nerveux alors qu'il tentait de la détendre un peu et ainsi lui faire comprendre qu'elle n'avait plus de raisons de culpabiliser. Même si l'incident était passé et qu'Hassan semblait être prêt à passer autre chose, Joanne cherchait tout de même à se rattraper comme elle le pouvait, se sentant désolée pour lui qu'il n'ait du coup plus rien à boire. La voyant être quasiment prête à faire l'aller-retour pour commander une nouvelle boisson, le brun s'empressa de lui assurer que cela n'était vraiment pas nécessaire. "Eh bien, je me sentirai gênée si tu avais encore soif." Mais souvent, durant les soirées étudiantes, on ne buvait vraiment pour se désaltérer. Il s'agissait d'un bon outil de sociabilisation. Un verre en main et le tour était plutôt bien joué. La mise doublait avec une cigarette en plus mais Joanne n'était pas fumeuse. Mais se retrouver sans rien ne semblait pas troubler outre mesure Hassan, qui restait particulièrement tranquille. Après cela, Joanne remarqua qu'une goutte du cocktail restait logée dans la barbe du brun malgré ses nombreuses tentatives pour s'en débarrasser. Si bien qu'elle jugeait bon, dans un élan de bienveillance, de l'aider à s'en défaire. Pour elle, le geste avec quand même quelque chose d'intime. Elle mentirait si elle disait que son coeur n'avait pas fait un gros bond à ce moment-là, alors que tout le reste semblait être au ralenti. Une fois l'instant envolé, une nervosité certaine s'instaurait rapidement entre eux, Hassan tentant de le balayer en passant la main dans ses cheveux et en éclaircissant sa gorge. Joanne, de son côté, avait le réflexe de glisser une de ses mèches blondes derrière son oreille et en baissant les yeux. Mais elle parvenait à retomber sur ses pattes en se souvenant ce que celui dont elle était en train de tomber amoureuse lui avait dit quelques minutes plus tôt. Joanne n'était ni très audacieuse, ni très téméraire dans son genre, alors faire ce genre d'avance relevait quasiment de l'exploit. Le brun n'en avait peut-être pas trop conscience, bien qu'il devait avoir compris depuis belle lurette qu'elle était timide et réservée. Et très novice en matière d'amour. Mais il semblait particulièrement intéressé lorsqu'elle lui suggérait de se revoir et ainsi de se rattraper en bonne et due forme. "Eh bien... Nous pourrions commencer par demain. Et voir si se revoir après-demain est possible à ce moment là." suggéra-t-elle en arborant un sourire, ravie d'entendre qu'il acceptait très volontiers sa proposition. Encore plus lorsqu'il lui assurait que cela lui ferait véritablement plaisir. Elle sentit alors son coeur frémir, se gonfler, perdre la raison dès qu'elle sentit les doigts d'Hassan s'entrelacer avec les siens. Ca la rendait terriblement nerveuse, mais c'était une sensation agréable. Elle ne parvenait pas à le décrire autrement. Surtout qu'il ne semblait pas vouloir la lâcher, qu'il reste silencieux ou tente de faire plus ample connaissance avec elle. "Parce que tu comptes me préparer à dîner ?" lui demanda-t-elle alors les yeux ronds, surprise qu'il puisse envisager cela. Joanne en devint même muette pendant un instant. Elle pensait à aller boire un verre en ville, peut-être un restaurant ou une promenade. Mais que l'un fasse fâche à manger pour l'autre la laissait pantoise. "Eh bien..." Prise de court, Joanne se laissait le temps de réfléchir un instant, laissant échapper parfois quelques rires bien nerveux. "Je ne suis pas grande amatrice d'olives, mais sinon, je pense qu'en terme d'alimentations... Je mange de tout, globalement. Enfin il n'y a pas d'aliments dont j'ai horreur qui me viennent à l'esprit. Juste peut-être, je ne tolère pas très très bien quand c'est excessivement épicé. Avoir la bouche en feu n'est vraiment pas une partie de plaisir pour moi." Exemple typique, Joanne adorait manger indien, mais elle évitait les plats trop relevés sous peine de mettre particulièrement à mal son estomac pour quelques heures. Pourtant, elle adorait leur nourriture. Une petite frustration qu'elle parvenait toujours à contrer avec d'autres plats tout aussi savoureux que ceux qu'elle pouvait initialement convoiter. "Mais pas d'allergie ou d'intolérance à déplorer." Joanne pensait avoir fait le tour des informations qu'elle pouvait lui trouver à ce sujet. L'alimentation était tellement vaste en même temps, elle était sûre qu'il y avait certains détails qu'elle avait totalement oublié. "A ton tour." dit-elle finalement, curieuse et enthousiaste d'en savoir plus sur lui. "Sache que j'ai bien retenu que tu ne buvais pas une seule goutte d'alcool, je pense que c'est inutile de repréciser ça." dit-elle afin de le taquiner. Elle lâchait un rire, s'amusant déjà de cette anecdote qu'ils ne risquaient pas d'oublier de si tôt. "Mais je ne suis pas très bonne cuisinière, alors à moins que tu ne veuilles être cobaye de mes expériences culinaires, mieux vaut ne pas trop compter sur mes capacités en la matière." On lui avait appris les bases, mais cela n'avait rien de très charmeur que de cuire des pâtes ou d'allumer le barbecue. Bien que dormir à l'université était déjà un sacré premier pas vers son indépendance, Joanne avait quelque part hâte d'avoir son propre appartement, au moins pour voir si elle arriverait à se gérer toute seule, se débrouiller un peu. Noyant une nouvelle fois sa nervosité dans une gorgée de punch, Joanne n'avait pas bougé d'un poil la main que le brun lui tenait. Elle sentait l'alcool lui monter un peu à la tête Ce vertige plutôt agréable, qui la dotait d'une insouciance qui s'ajoutait à celle qu'elle avait naturellement Cette légère impression d'euphorie. Joanne avait l'alcool plutôt joyeux, connaissant ses limites et sachant par elle-même à quel moment il valait mieux s'arrêter. Avoir un black out ne faisait pas partie de ses objectifs durant son cursus universitaire. "Demain soir, alors ?" lui redemanda-t-elle afin d'être sûre qu'ils soient bel et bien sur la même longueur d'ondes.  "On pourrait... Aller se promener en ville, et le premier endroit qui nous inspire et qui nous convient à tous les deux. Comme ça, pas de faux pas ni de maladresse." Un accord commun qui leur permettrait également de mettre en avant peut-être quelques traits qu'ils partageaient sans le savoir. Et Joanne rêvait d'en savoir plus sur lui.


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

(joassan) maybe two is better than one - Page 3 Empty
Message(#) Sujet: Re: (joassan) maybe two is better than one (joassan) maybe two is better than one - Page 3 Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

(joassan) maybe two is better than one

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: hors du temps
-