AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment : -42%
PANDA Lit enfant cabane brut – Bois pin massif ...
Voir le deal
129.99 €

 I hope we live to tell the tale ¤ Deborah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Deborah Brody
Deborah Brody
la touche à tout
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Trente-et-un ans. (26.02)
SURNOM : Debra. Deb. Debbie. Parfois Brody.
STATUT : Officiellement, elle est au bras de Camil Smith. Officieusement, elle fait presque ce qu'elle veut.
MÉTIER : Elle fait un peu d'accueil dans la salle de boxe d'un ami mais son principal revenu, c'est Camil qui lui verse, en toute discrétion.
LOGEMENT : Appartement au #151 à Oxlade Drive (Fortitude Valley) avec Joseph, de temps en temps, quand il est décidé à dormir dans un lit digne de ce nom.
I hope we live to tell the tale ¤ Deborah - Page 2 Fkb9
POSTS : 5865 POINTS : 615

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : A Brisbane depuis l'été 2016. Avant ça, elle a toujours vécu à Dublin en Irlande. • Elle a un frère (Benjamin) et une sœur (Rebecca) tous les deux plus âgés qu'elle. • Elle vient d'une famille très catholique mais elle est athée. • C'est une touche à tout. • Elle a donné naissance à un petit garçon le 20 avril 2017 qu'elle a mis à l'adoption. Ses parents n'ont jamais été mis au courant. • Elle fuit les responsabilités. • Elle cache sa sensibilité derrière une attitude de je m'en foutiste et du cynisme. • Elle n'a jamais eu de relation longue bien qu'elle soit un véritable cœur d'artichaut.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
KEEDY – Ce qui rend les amitiés indissolubles et double leur charme, est un sentiment qui manque à l'amour, la certitude.


SMIDY – Un jeu de crétins? Peut-être bien, mais c'était notre jeu!


DODY – One night can make a difference.

2019 – Elwyn#1Allie & Nino#1Aedan#2
2020 – Isaac#UA
RPs EN ATTENTE : Elias (voir fiche de liens) • Vittorio • Lily (voir fiche de liens)

I hope we live to tell the tale ¤ Deborah - Page 2 St9i

RPs TERMINÉS :
2018 –
Keedy#1Ben#1Vitto#1
2019 – Mitchell#1Austin#1Camil#1Raelyn#1Jolyn#2Keedy#2Raelyn#3One shotKeedy#3Calie#1Camil#2Aedan#1Keedy#4
2020 –Keedy#UA

I hope we live to tell the tale ¤ Deborah - Page 2 20011203335077536
AVATAR : Daisy Lowe.
CRÉDITS : missdaisylowe (gifs) • BAT'PHANIE (code sign)
DC : Sinead Ells
INSCRIT LE : 28/11/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t22389-acid-candy-d-brody https://www.30yearsstillyoung.com/t22455-notebook-d-brody https://www.30yearsstillyoung.com/t22582-deborah-brody#918039 https://www.30yearsstillyoung.com/t22593-deborah-brody

I hope we live to tell the tale ¤ Deborah - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: I hope we live to tell the tale ¤ Deborah I hope we live to tell the tale ¤ Deborah - Page 2 EmptySam 4 Jan 2020 - 7:42



I hope we live to tell the tale


« ‘Tu as plus d’entraînement’… c’est que tu me ferais passer pour une alcoolique. » Elle en riait parce qu’elle savait parfaitement que ce n’était pas ce qu’il voulait réellement dire. Sans compter qu’il était parfaitement dans le vrai : il n’y avait pas besoin d’être alcoolique ou de faire la fête tous les weekends pour avoir plus d’entraînement qu’une personne qui n’a jamais réellement bu de sa vie. C’était une évidence et de la logique et ça, la logique, ça le connaissait le Cadburry – quoi qu’avec de l’alcool dans le sang, c’était peut-être quelque chose qu’elle pouvait remettre en question chez lui, le temps et l’alcoolisation du bonhomme lui donneraient cette réponse. « Non, j’en ai pas ici mais j’en ai un dans ma voiture... je crois… » Elle n’était même plus sûre d’elle parce qu’il ne serait pas étonnant qu’elle l’ait déjà utilisé lors d’une soirée et probablement pas pour les bonnes raisons – sûrement plus pour rigoler et que pour vérifier réellement le taux d’alcool d’un participant de la party. Mais avant qu’il ne pense à lui demander d’aller le chercher, elle l’entraînait avec elle dans la cuisine pour faire les fameuses pâtes qu’il lui avait demandé. Immanquablement, elle se mettait à rire à sa question. « Trust me, si tu étais un lardon, je t’aurais mangé depuis longtemps. » Gourmande qu’elle était, c’était obligé. Et puis il ne fallait pas se leurrer, sans être un lardon, Elwyn était déjà beau garçon, ça n’aurait fait qu’une raison de plus pour en faire qu’une bouchée dans tous les sens du terme. Attrapant les spaghettis dont le jeune homme parlait, elle les plongeait dans l’eau bouillante, avant de reporter sa main sur le paquet et d’en saisir un. « En garde Cadburry ! » Bon ok, probablement qu’ils ne disaient pas à ça dans les films avec des sabre laser mais elle n’y connaissait rien et n’allait sûrement pas se renseigner plus que ça, jouant simplement le jeu d’en faire des armes, même si elle avait un sacré avantage puisqu’Elwyn ne semblait plus être capable d’assurer une quelconque défense tant il se tenait à son bras. « Tu te sens capable de les retourner les lardons ou tu vois flou ? » Elle préférait s’en assurer et le faire soi-même si jamais il voyait déjà double. Qu’il l’aide à faire à manger était une chose, qu’il se brûle parce qu’il pose sa main trop à droite ou à gauche, c’était autre chose auquel elle ne tenait pas franchement. « Il est vraiment temps que tu manges toi par contre pour éponger tout ça. » Pour le moment, ça la faisait rire plus qu’autre chose. Elwyn n’avait pas l’alcool triste ni méchant, ça le rendait même davantage attachant et drôle à observer. Il fallait juste prier que les pâtes passent sans lui donner l’envie de tout renvoyer et ça, c’était une autre paire de manches. « A ce rythme, je suis même pas sûre de ramener chez toi. » Et ça ne serait pas grave parce qu’elle avait de la place ici et que ça lui ferait plaisir de prendre soin de lui. Pour sûr que ça ne lui ferait pas de mal tant elle avait perçu la solitude dans ses mots depuis que Seymour avait décampé sans crier gare. Et pour sûr qu’Elwyn ne serait pas contre quelques conseils anti gueule de bois au réveil.

panic!attack


this is about love
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Elwyn Cadburry
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 40 ans (01.04.1979).
SURNOM : Wynnie (l'ourson ronchon), Stew (même si son ragoût est dégueulasse), El'Dorado (même si la daurade, ça pue, pays fabuleux ou pas).
STATUT : Y a eu un bug dans sa carte mère, un truc mignon qu'a grillé son microprocesseur, et son bouquin d'anthropomorphisme a muté pour devenir sa coloc'. On l'a perdu dans la stratosphère, et s'il n'est pas l'anneau de Saturne, il gravite quand même autour de Nea. Damn it.
MÉTIER : Co-gérant de "Nerd Herd", technicien de maintenance informatique pour sa soeur quand il s'ennuie.
LOGEMENT : #36 redcliffe.
I hope we live to tell the tale ¤ Deborah - Page 2 Tumblr_inline_o3fguzqbu41qlt39u_250
POSTS : 1851 POINTS : 30

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Accro aux post-its en tous genres, surtout lorsqu'il y est écrit des savoirs inutiles.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : deborah ¤ malachi ¤ may ¤ gabriel ¤ alfie ¤ nea#4 ¤ MPR ¤ birdie
RPs EN ATTENTE : owen#2
RPs TERMINÉS : andy ¤ nea ¤ owen ¤ nea#2 ¤ john ¤ lullaby ¤ lisbeth ¤ lily ¤ nea#3
AVATAR : Ryan Reynolds
CRÉDITS : Blindness.
DC : Wren, Timothy, Sky & Zeke.
INSCRIT LE : 20/09/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t21469-elwyn-il-est-illegal-de-chasser-les-chameaux-en-arizona https://www.30yearsstillyoung.com/t21509-elwyn-une-personne-moyenne-dit-environ-31-500-mots-par-jour https://www.30yearsstillyoung.com/t21516-elwyn-cadburry https://www.30yearsstillyoung.com/t21515-elwyn-cadburry

I hope we live to tell the tale ¤ Deborah - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: I hope we live to tell the tale ¤ Deborah I hope we live to tell the tale ¤ Deborah - Page 2 EmptyDim 5 Jan 2020 - 11:14


Elwyn ne buvait jamais, fait numéro un, ou uno comme on disait en espagnol ou quand il nous restait qu'une seule carte mais qu'on allait quand même perdre parce que le voisin a forcément un putain de plus quatre qui traîne quelque part. Où serait le fun sans cela, n'est ce pas? Il ne buvait pas, non, même pas après une rupture, un changement d'ampoule très sportif ou une annulation de sa programmation préférée pour mettre un film de Noël à la place. Ce genre de désespoirs, Cadburry ne le noyait jamais, il l'utilisait à bon escient pour le transformer en sciences et comme on disait dans le jargon, rien ne se perdait, tout se transformait et c'était parfait aux yeux du grand brun. Voilà pourquoi il aimait la physique-chimie, même s'il n'avait jamais compris pourquoi on était obligés de faire des calculs moléculaires pour comprendre le sens de la vie mais il n'était pas Platon, alors pas la peine de digresser autant, non? Il fallait qu'il se concentre, du verbe concentrer conjugué à au subjonctif présent. Il était là, à boire les paroles de Deborah comme si Jésus était en train de l'inviter à une réitération de la Cène devant quarante mille personnes, clairement il ne riait pas. "Tu crois qu'on peut faire pipi dans un éthylotest? Non parce que mine de rien quand on boit comme ça hein, bah Le "Détrusor" tu sais, la couche musculeuse de la vessie là, est mis à rude épreuve quoi, vraiment." Est-ce qu'il était en train de lui dire qu'il avait envie d'aller aux toilettes? Même pas, il sortait juste les pensées qu'il avait à l'instant T, même s'il aurait peut être aimé qu'on l'appelle l'instant Z histoire de changer un peu. Où était l'originalité là dedans? "Me manger? Mais tu sais même pas si je suis comestible et regarde, le gras, comment t'aurais fait? Deb, tu prends des paris dangereux quand même, on te le dit pas assez. Enfin, on a pas dû le dire assez à Chuck Norris et pourtant, il a toujours géré, c'est vrai." S'occuper des lardons, ne pas les laisser brûler, c'était mal parti puisqu'il n'arrêtait pas de déblatérer, ivre avant même d'avoir vraiment commencé à boire mais que voulez-vous, il avait mangé un poteau avant en plus d'une serpillière, son cerveau avait pris un choc d'envergure. Une spaghetti dans une main à recevoir les coups d'épée étranges de Brody, pas franchement gêné vu que c'était quelque chose qu'il faisait habituellement quand il cuisinait, recréer tout un scénario avec trois pommes de terre et deux tranches de jambon, son quotidien. "Comment tu causes? Retourner les lardons, non mais mademoiselle, qu'est-ce donc que ceci?" Il riait comme un perdu et c'était plaisant. Bon sang, il aurait vraiment dû faire gaffe mais il se dépatouillait avec ses lardons, lançant un spaghetti dans les cheveux de Deborah, gros gamin en manque d'affection. "Eponger? Je suis le hérisson dans la pub pour Spontex, c'est ça? Trop bien. Je peux essayer de me frotter à toi pour voir si ça marche?" Ne bois plus jamais, Cabburry, le monde t'en remerciera grandement. "Ah? Tu veux plus me ramener chez moi? T'as trop bu? Je te manquerai? T'as besoin de tout savoir sur la taille des planètes? Sur le mode de vie des scarabées? Je sus ton homme! Et je sais même faire la vaisselle!" Était-il en train de se vendre comme s'il était au télé-achat, pas étonnant qu'on l'avait laissé tomber vu le résultat. Pathétique.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Deborah Brody
Deborah Brody
la touche à tout
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Trente-et-un ans. (26.02)
SURNOM : Debra. Deb. Debbie. Parfois Brody.
STATUT : Officiellement, elle est au bras de Camil Smith. Officieusement, elle fait presque ce qu'elle veut.
MÉTIER : Elle fait un peu d'accueil dans la salle de boxe d'un ami mais son principal revenu, c'est Camil qui lui verse, en toute discrétion.
LOGEMENT : Appartement au #151 à Oxlade Drive (Fortitude Valley) avec Joseph, de temps en temps, quand il est décidé à dormir dans un lit digne de ce nom.
I hope we live to tell the tale ¤ Deborah - Page 2 Fkb9
POSTS : 5865 POINTS : 615

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : A Brisbane depuis l'été 2016. Avant ça, elle a toujours vécu à Dublin en Irlande. • Elle a un frère (Benjamin) et une sœur (Rebecca) tous les deux plus âgés qu'elle. • Elle vient d'une famille très catholique mais elle est athée. • C'est une touche à tout. • Elle a donné naissance à un petit garçon le 20 avril 2017 qu'elle a mis à l'adoption. Ses parents n'ont jamais été mis au courant. • Elle fuit les responsabilités. • Elle cache sa sensibilité derrière une attitude de je m'en foutiste et du cynisme. • Elle n'a jamais eu de relation longue bien qu'elle soit un véritable cœur d'artichaut.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
KEEDY – Ce qui rend les amitiés indissolubles et double leur charme, est un sentiment qui manque à l'amour, la certitude.


SMIDY – Un jeu de crétins? Peut-être bien, mais c'était notre jeu!


DODY – One night can make a difference.

2019 – Elwyn#1Allie & Nino#1Aedan#2
2020 – Isaac#UA
RPs EN ATTENTE : Elias (voir fiche de liens) • Vittorio • Lily (voir fiche de liens)

I hope we live to tell the tale ¤ Deborah - Page 2 St9i

RPs TERMINÉS :
2018 –
Keedy#1Ben#1Vitto#1
2019 – Mitchell#1Austin#1Camil#1Raelyn#1Jolyn#2Keedy#2Raelyn#3One shotKeedy#3Calie#1Camil#2Aedan#1Keedy#4
2020 –Keedy#UA

I hope we live to tell the tale ¤ Deborah - Page 2 20011203335077536
AVATAR : Daisy Lowe.
CRÉDITS : missdaisylowe (gifs) • BAT'PHANIE (code sign)
DC : Sinead Ells
INSCRIT LE : 28/11/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t22389-acid-candy-d-brody https://www.30yearsstillyoung.com/t22455-notebook-d-brody https://www.30yearsstillyoung.com/t22582-deborah-brody#918039 https://www.30yearsstillyoung.com/t22593-deborah-brody

I hope we live to tell the tale ¤ Deborah - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: I hope we live to tell the tale ¤ Deborah I hope we live to tell the tale ¤ Deborah - Page 2 EmptyVen 24 Jan 2020 - 12:06



I hope we live to tell the tale


Il ne se rendait même pas compte qu’il la faisait rire. Même complètement défait, il arrivait encore à lui sortir des informations de nulle part et elle était pourtant persuadée de leur véracité, elle n’irait même pas vérifier après coup. Où est-ce qu’il allait pêcher ces informations ? Et surtout, comment son cerveau fonctionnait pour penser à ça à cet instant ? Ça la faisait tellement rire qu’il arrive à les mener sur ce genre de conversation quand le contexte de base ne s’y prêtait absolument pas. Il avait le don pour ça. « Je pense que c’est possible ouais, ça reste un petit tube qui mène dans un sac quoi... après, aller jusqu’à dire que ça fonctionne, je suis pas sûre en plus d’être persuadée que tu vas t’en foutre plein les mains, pas franchement pratique comme technique. » Même dégoûtante pour le coup mais heureusement, elle n’avait pas de test d’alcoolémie sur elle, Elwyn n’allait donc pas avoir l’idée d’essayer maintenant – peut-être qu’il l’aurait plus tard, il était prêt à tout pour la science ce mec. « Certains disent que la viande humaine a un goût de cochon ou de volaille. » Parce qu’Elwyn n’était pas le seul à passer du temps devant la télé, il était arrivé à Debbie de tomber sur des documentaires portant sur les criminels, notamment un épisode sur les cannibales. Foutrement intéressant, elle avait accroché de suite et avait bêtement retenu cette information. « Je paris plus sur le cochon, vu comment ça sent quand on se crame les poils des bras. » Expérience débile de jeunesse. « En plus tu l’as dit toi-même, on est gras. Ce n’est pas gras un poulet… du coup, c’est sûr, je t’aurais bouffé si t’étais un lardon. » Il n’y avait pas que lui qui arrivait à argumenter sur des trucs un peu cons… peut-être que l’alcool commençait un peu à monter chez elle aussi finalement. « Je suis Chuck Norris au féminin, fais gaffe à ton cul, je te le dis. »


« C’est un ordre Cadburry, voilà ce que c’est ! Retourne-moi les lardons ! » Ouais, ok, ce n’était clairement pas une phrase à sortir de son contexte et avec un peu de chance, son interlocuteur n’allait pas le faire, justement trop occupé à retourner à brasser les dits lardons et attaquer la chevelure de Debbie à coup de spaghetti. « Doucement, je suis pas un garde-manger. » Elle riait de leurs conneries, de vrais gosses ! Pour sûr que cette soirée lui plaisait davantage que le cours de code qu’il aurait dut lui donner. « Est-ce que tu en train de dire que je suis sale pour vouloir me frotter avec une éponge ? » Mieux valait relever cet aspect que celui beaucoup trop sexuel d’un grand blond qui se frotte contre la brune. Ce n’était clairement pas une bonne idée qu’il venait d’avoir et Deborah préférait dériver ça en accusation cachée avant qu’il ne mette à exécution son idée. « Sauf si tu essaies de me faire comprendre que tu es très amoureux de moi, ça serait une façon originale de le montrer. » parce que c’était le cas du hérisson dans la publicité, beaucoup trop amoureux de son éponge et puis il fallait avouer que c’était bien trop drôle de déstabiliser le jeune homme bourré avec de tes propos. Il manquerait plus que l’alcool lui fasse dire que c’est bien le cas, elle aurait bien l’air fine mais bon, il était fort possible qu’Elwyn ne se souvienne pas de tout cela demain. « Et si c’est tout en même temps, tu es prêt à tout assumer ? » Non, elle n’avait pas trop bu. Oui, elle pouvait le ramener chez lui. Oui, probablement qu’il lui manquerait une fois parti, il ne fallait pas se leurrer, ils se marraient bien ces deux idiots. Pour le reste, non, elle le connaissait trop bien pour savoir qu’il allait partir dans des monologues interminables pour avoir envie d’en savoir plus. La vaisselle, en revanche, ça pouvait être utile. Le faire réfléchir sur l’ensemble, ça pouvait éventuellement le stopper dans sa ribambelle de questions sur le pourquoi du comment. La réalité voulait que ça ne dépendait que de lui. Si au cours de la soirée, il ne voulait plus rentrer chez lui ou qu’il se mettait en état d’épave, autant le garder ici. Dressant – si on peut appeler ça dresser – deux assiettes de pates, elle en tendait une à Elwyn, la plus remplie à vrai dire. « File manger, je te rejoins tout de suite. » Juste le temps de s’assurer de ne pas laisser une casserole vide sur le feu ou autre. Évitons au moins l’accident ou le sur accident pour son compagnon de la soirée.

panic!attack


this is about love
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Elwyn Cadburry
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 40 ans (01.04.1979).
SURNOM : Wynnie (l'ourson ronchon), Stew (même si son ragoût est dégueulasse), El'Dorado (même si la daurade, ça pue, pays fabuleux ou pas).
STATUT : Y a eu un bug dans sa carte mère, un truc mignon qu'a grillé son microprocesseur, et son bouquin d'anthropomorphisme a muté pour devenir sa coloc'. On l'a perdu dans la stratosphère, et s'il n'est pas l'anneau de Saturne, il gravite quand même autour de Nea. Damn it.
MÉTIER : Co-gérant de "Nerd Herd", technicien de maintenance informatique pour sa soeur quand il s'ennuie.
LOGEMENT : #36 redcliffe.
I hope we live to tell the tale ¤ Deborah - Page 2 Tumblr_inline_o3fguzqbu41qlt39u_250
POSTS : 1851 POINTS : 30

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Accro aux post-its en tous genres, surtout lorsqu'il y est écrit des savoirs inutiles.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : deborah ¤ malachi ¤ may ¤ gabriel ¤ alfie ¤ nea#4 ¤ MPR ¤ birdie
RPs EN ATTENTE : owen#2
RPs TERMINÉS : andy ¤ nea ¤ owen ¤ nea#2 ¤ john ¤ lullaby ¤ lisbeth ¤ lily ¤ nea#3
AVATAR : Ryan Reynolds
CRÉDITS : Blindness.
DC : Wren, Timothy, Sky & Zeke.
INSCRIT LE : 20/09/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t21469-elwyn-il-est-illegal-de-chasser-les-chameaux-en-arizona https://www.30yearsstillyoung.com/t21509-elwyn-une-personne-moyenne-dit-environ-31-500-mots-par-jour https://www.30yearsstillyoung.com/t21516-elwyn-cadburry https://www.30yearsstillyoung.com/t21515-elwyn-cadburry

I hope we live to tell the tale ¤ Deborah - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: I hope we live to tell the tale ¤ Deborah I hope we live to tell the tale ¤ Deborah - Page 2 EmptyDim 26 Jan 2020 - 4:39


Il allait sûrement regretter ses actes dès le lendemain matin mais à l'heure actuelle, Elwyn n'avait pas un cerveau en état d'y penser. Il ne faisait que se laisser aller, boire un peu d'alcool n'avait jamais tué trop de personnes le premier coup, si? En fait, il lui manquait cette statistique cruciale, il aurait clairement dû se renseigner avant d'avaler les verres parce que là, Cadburry pouvait paniquer de constater que tout pouvait arriver et qu'il était possible qu'il finisse dans un coma éthylique avant le lever du jour. Bon sang, pourquoi on ne lui disait jamais rien? Il fallait toujours qu'il aille à la pêche aux informations pour s'empêcher de risquer sa vie dès qu'il sortait de chez lui. Au bout d'un moment, c'était peu viable pour sûr mais là encore, les neurones d'Elwyn n'étaient pus assez connectés pour qu'il puisse s'en rendre compte. A la place, il arborait un sourire niais, s'amusant de tout et de rien, de pipi dans un éthylotest en regardant Deborah comme si c'était l'expérience la plus logique qu'on pouvait envisager sur le moment. "Eh, mine de rien, ça ressemble à un drain l'éthylotest, en fait, c'est pareil. Ah, c'est bon, je comprends!" Il avait déjà l'image en tête de tous les tubes, les fils et il rigolait. Bon sang, il ne fallait plus jamais qu'il boive, son cerveau se retrouvait sévèrement attaqué et ce n'était pas bon du tout pour le reste de l'humanité. "Un peu plus et je pourrais croire que t'as déjà essayé le cannibalisme. T'essayes de me faire peur Chuck au féminin? Impossible, je suis un cochon vaillant, je suis genre Babe, on me mangera pas comme ça, moi, non mais!" Pas la peine de préciser qu'il avait pleuré devant chaque film en question, il allait laisser sa sensibilité de côté pour retourner les lardons avant que Deborah ne lui arrache la tête avec un spaghetti volant. Il s'exécuta sans faire trop de dommages collatéraux, un exploit dont il était vraiment fier et il le montra en se faisant un high five à lui même... Oui, on en était là. Quelle échéance. "Ah bah, je sais pas, je t'ai pas senti, attends..." Il était agréable son parfum, certes. "Non, t'es pas sale, du coup je sais pas. Et puis, être amoureux de toi, ça voudrait dire que je foutrais en l'air toutes mes chances parce que je crois pas que c'est indiqué d'être un peu saoul pour le premier rendez-vous. T'es en sécurité du coup, tu vois." Elwyn riait encore en se dirigeant vers le salon de nouveau, s'étendant de tout son long sur le canapé, bras en l'air pour montrer qu'il était bel et bien vivant. "J'assume tout pour sûr, madame! Aucun problème. Tu me demandes ce que tu veux, je te l'offre, c'est gratuit." Si, bien sûr, son cerveau en était encore à peu près capable et là, ce n'était pas forcément gagné alors qu'il repliait ses jambes pour laisser un peu de place à Deborah. Quelle soirée.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Deborah Brody
Deborah Brody
la touche à tout
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Trente-et-un ans. (26.02)
SURNOM : Debra. Deb. Debbie. Parfois Brody.
STATUT : Officiellement, elle est au bras de Camil Smith. Officieusement, elle fait presque ce qu'elle veut.
MÉTIER : Elle fait un peu d'accueil dans la salle de boxe d'un ami mais son principal revenu, c'est Camil qui lui verse, en toute discrétion.
LOGEMENT : Appartement au #151 à Oxlade Drive (Fortitude Valley) avec Joseph, de temps en temps, quand il est décidé à dormir dans un lit digne de ce nom.
I hope we live to tell the tale ¤ Deborah - Page 2 Fkb9
POSTS : 5865 POINTS : 615

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : A Brisbane depuis l'été 2016. Avant ça, elle a toujours vécu à Dublin en Irlande. • Elle a un frère (Benjamin) et une sœur (Rebecca) tous les deux plus âgés qu'elle. • Elle vient d'une famille très catholique mais elle est athée. • C'est une touche à tout. • Elle a donné naissance à un petit garçon le 20 avril 2017 qu'elle a mis à l'adoption. Ses parents n'ont jamais été mis au courant. • Elle fuit les responsabilités. • Elle cache sa sensibilité derrière une attitude de je m'en foutiste et du cynisme. • Elle n'a jamais eu de relation longue bien qu'elle soit un véritable cœur d'artichaut.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
KEEDY – Ce qui rend les amitiés indissolubles et double leur charme, est un sentiment qui manque à l'amour, la certitude.


SMIDY – Un jeu de crétins? Peut-être bien, mais c'était notre jeu!


DODY – One night can make a difference.

2019 – Elwyn#1Allie & Nino#1Aedan#2
2020 – Isaac#UA
RPs EN ATTENTE : Elias (voir fiche de liens) • Vittorio • Lily (voir fiche de liens)

I hope we live to tell the tale ¤ Deborah - Page 2 St9i

RPs TERMINÉS :
2018 –
Keedy#1Ben#1Vitto#1
2019 – Mitchell#1Austin#1Camil#1Raelyn#1Jolyn#2Keedy#2Raelyn#3One shotKeedy#3Calie#1Camil#2Aedan#1Keedy#4
2020 –Keedy#UA

I hope we live to tell the tale ¤ Deborah - Page 2 20011203335077536
AVATAR : Daisy Lowe.
CRÉDITS : missdaisylowe (gifs) • BAT'PHANIE (code sign)
DC : Sinead Ells
INSCRIT LE : 28/11/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t22389-acid-candy-d-brody https://www.30yearsstillyoung.com/t22455-notebook-d-brody https://www.30yearsstillyoung.com/t22582-deborah-brody#918039 https://www.30yearsstillyoung.com/t22593-deborah-brody

I hope we live to tell the tale ¤ Deborah - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: I hope we live to tell the tale ¤ Deborah I hope we live to tell the tale ¤ Deborah - Page 2 EmptyJeu 13 Fév 2020 - 11:46



I hope we live to tell the tale


Son imagination le faisait rire mais il riait seul. Il ne partageait plus ses pensées, il se contentait de dire qu’il avait compris et se mettait à rire des images que son cerveau lui envoyait. Néanmoins, ça faisait sourire Deborah qui ne pouvait que constater le retour de la bonne humeur de son ami. Au moins, il n’avait pas l’alcool mauvais. C’était quitte ou double et elle avait visé juste. Il racontait connerie sur connerie, riait de tout et surtout de n’importe quoi. Certes, ça lui faisait oublier ses soucis seulement pour un temps – qui serait sûrement trop court, comme à chaque fois – ça ne faisait que repousser ce qu’il ne voulait pas affronter mais c’était mieux que rien. Il n’était plus à une soirée près de ne pas avoir de nouvelles de son meilleur ami et d’être paniqué à l’idée de chercher une boutique tout seul. « Et qu’est-ce que tu vas faire si je te dis que j’ai déjà mangé quelqu’un ? » La question avait été spontanément posée, dans la bêtise, histoire d’en rajouter une couche pour le faire rire mais ce n’était qu’après coup qu’elle mesurait la portée de ses mots. Elle n’avait pas besoin d’être ivre de son côté pour faire une connerie. Soudainement, elle craignait qu’Elwyn puisse penser que cela soit vrai et qu’il se mette à paniquer et cherche à la fuir en s’imaginant trop aisément à la place de ces lardons, à griller dans une poêle chaude. « J’ai mangé personne hein. C’était hypothétique ! Tu es Babe et spider-cochon toi de toute façon, je ne pourrais jamais t’attraper. » C’est que ça sonnait presque comme une excuse, un rattrapage aux branches pour le retenir avec elle et le manger plus tard. Quelle idée de merde d’être parti sur ce terrain glissant.

« Oh tu sais, ça veut rien dire. J’ai connu des rendez-vous que ce sont très bien passés avec des gens pas tout à fait frais. » Ce souvenir la faisait sourire. A vrai dire, ce n’était arrivé qu’une seule fois mais ça restait une expérience gravée dans sa mémoire. Le garçon était timide et avait été si stressé de la rencontrer qu’il avait un peu bu avant, sans excès évidemment parce qu’elle n’avait même pas remarqué. Mais le peu d’alcool qu’ils avaient consommés ensemble pendant la rencontre avait suffit pour le terminer et le rendre pompette. Le moins qu’on puisse dire c’est que ça l’avait détendu et qu’ils avaient passé une excellente soirée, ne faisant qu’amplifier la tendresse et l’affection qu’elle avait pu ressentir pour lui. Certes, ce rendez-vous n’avait pas fini en amourette mais les deux protagonistes avaient fini par être amis. Rapidement, elle le suivait jusqu’au salon, les assiettes en main qu’elle posait d’abord sur la table. Puis, elle allait chercher de l’eau et des verres. Hors de question qu’il continue de picoler pour le moment, elle ne tenait pas à ce qu’il lui arrive malheur. « Laisse-moi de la place, Babe. » Sourire amusé, elle ironisait ce surnom, autant parce qu’il servait à des amoureux transit que parce qu’il faisait référence au cochon précédemment cité. Place libérée, elle se posait à ses côtés sur le canapé, lui tentant une assiette et des couverts, soupirant d’aise à l’idée de manger. C’était Elwyn qui avait montré des signes de faim, c’était elle la gourmande incapable de résister à l’appel de la bouffe. « Je te demande de manger pour le moment, ça sera déjà pas mal si tu y parviens sans en foutre partout. » Ok, ça ne faisait pas partie de la liste qu’il avait cité mais tant pis. La joie des spaghettis et des risques des éclaboussures de sauce. Tant pis pour le canapé, elle prenait le risque. Il était déhoussable de toute façon, ça ne serait pas bien compliqué de le laver pour elle. « Si tu es en état après, on pourra tenter la vaisselle mais on a le temps pour ça. » Ils ont jusqu’au lendemain même s’ils le voulaient vraiment, ce n’était clairement pas une priorité. « En revenant sur l’amour, tu m’as jamais dit. Tu as quelqu’un dans ta vie, une demoiselle en repérage ou c’est un truc qui ne t’intéresse pas plus que ça ? » demandait-elle entre deux bouchées.

panic!attack


this is about love
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Elwyn Cadburry
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 40 ans (01.04.1979).
SURNOM : Wynnie (l'ourson ronchon), Stew (même si son ragoût est dégueulasse), El'Dorado (même si la daurade, ça pue, pays fabuleux ou pas).
STATUT : Y a eu un bug dans sa carte mère, un truc mignon qu'a grillé son microprocesseur, et son bouquin d'anthropomorphisme a muté pour devenir sa coloc'. On l'a perdu dans la stratosphère, et s'il n'est pas l'anneau de Saturne, il gravite quand même autour de Nea. Damn it.
MÉTIER : Co-gérant de "Nerd Herd", technicien de maintenance informatique pour sa soeur quand il s'ennuie.
LOGEMENT : #36 redcliffe.
I hope we live to tell the tale ¤ Deborah - Page 2 Tumblr_inline_o3fguzqbu41qlt39u_250
POSTS : 1851 POINTS : 30

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Accro aux post-its en tous genres, surtout lorsqu'il y est écrit des savoirs inutiles.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : deborah ¤ malachi ¤ may ¤ gabriel ¤ alfie ¤ nea#4 ¤ MPR ¤ birdie
RPs EN ATTENTE : owen#2
RPs TERMINÉS : andy ¤ nea ¤ owen ¤ nea#2 ¤ john ¤ lullaby ¤ lisbeth ¤ lily ¤ nea#3
AVATAR : Ryan Reynolds
CRÉDITS : Blindness.
DC : Wren, Timothy, Sky & Zeke.
INSCRIT LE : 20/09/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t21469-elwyn-il-est-illegal-de-chasser-les-chameaux-en-arizona https://www.30yearsstillyoung.com/t21509-elwyn-une-personne-moyenne-dit-environ-31-500-mots-par-jour https://www.30yearsstillyoung.com/t21516-elwyn-cadburry https://www.30yearsstillyoung.com/t21515-elwyn-cadburry

I hope we live to tell the tale ¤ Deborah - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: I hope we live to tell the tale ¤ Deborah I hope we live to tell the tale ¤ Deborah - Page 2 EmptySam 15 Fév 2020 - 12:56


Plus jamais il ne se laisserait tenter par ce genre d'expériences, ce n'était pas Elwyn Cadburry. Jusqu'ici, il n'avait jamais ingéré une goutte d'alcool et voilà que tout partait en vrille parce que son meilleur am avait choisi de décamper sans rien dire. Forcément, c'était à Elwyn de réparer ce qui s'était brisé, se donnant corps et âme dans une boutique qu'il n'avait créé qu'à moitié et c'était ce genre de pensées qui lui brisaient le coeur. Il état trop tendre, le brun, il n'avait jamais été un dur à cuire, même s'il donnait l'impression d'être constamment dans ses rêves et loin des considérations matérielles du reste de l'humanité. Elwyn cachait juste bien son jeu et là, impossible de le faire, vu à quel point il était imbibé et se mettait à rire tout seul face à Deborah. La pauvre, elle allait devoir le gérer jusqu'aux aurores et si, sobre il n'était déjà pas un cadeau, allez savoir ce qu'il pouvait être avec un peu d'alcool dans le sang. Il fallait clairement s'attendre au pire et Brody avait l'air de jouer la carte de l'insouciance face à tout cela, quelle témérité. "Non mais, ça m'aurait pas dérangé de finir dans ton estomac s'il fallait en choisir un, donc t'en fais pas, je le prends bien et je vais pas me jeter dans la poêle pour m'unir à mes congénères avant que tu me dévores." L'image était risible, digne d'un film gagnant des Razzie Awards et Elwyn en riait de plus belle avant d'aller s'affaler dans le canapé, se confrontant à la présence de Deborah quelques secondes plus tard, avec de la nourriture comme bouée de sauvetage concernant son état. Elwyn réussit à avaler les pâtes tant bien que mal, tant pis pour la moquette et le canapé, la terre tournait, ce n'était tout de même pas sa faute si les spaghettis désiraient s'échapper face à ce système oppressif. Anarchie, voilà, ils avaient raison ces petites pâtes jaunes. "Je savais que t'étais la championne de la gestion des mecs en état d'ébriété avancée. Vaisselle? Est-ce qu'on peut laisser Captain America s'en charger? Je suis sûr que son bouclier ferait des miracles avec les assiettes sales!" Est-ce qu'il essayait d'être un minimum cohérent? Plus le moins du monde mais Elwyn n'en paraissait pas tellement dérangé à vrai dire. "Tu demandes ça parce que t'es intéressée? Ouhhh, Debochon, tu caches bien ton jeu. Je suis une âme libre qui met jamais des Oreos dans le shampoing de sa colocataire pour se faire remarquer, faut pas faire voyager ce genre de fausses informations, hein?" Crédibilité zéro. Honte à cent pour cent. "Et toi, tu partages beaucoup de pizzas avec des belles personnes en ce moment?" Alcoolémie totale.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

I hope we live to tell the tale ¤ Deborah - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: I hope we live to tell the tale ¤ Deborah I hope we live to tell the tale ¤ Deborah - Page 2 Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

I hope we live to tell the tale ¤ Deborah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: fortitude valley :: logements
-