AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 Kiwi VS Wallaby || Rhett

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Clément Winchester
Clément Winchester
la bombe à retardement
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 25 ans (9.9.1994)
SURNOM : Wolf, Clem
STATUT : Séparation fraîche de Léo mais toujours un peu amoureux.
MÉTIER : danseur et comédien pour la Northlight company
Kiwi VS Wallaby || Rhett B31b88e15f7a44547ca01562e1b7f71d
POSTS : 8294 POINTS : 135

PETIT PLUS : Je fais parti des survivants du Tsunami qui a touché la Thaïlande en 2004. Nous étions, avec mes parents et mon frère, parti là-bas car nous voulions changer de notre traditionnel Noël en Nouvelle Zélande. Jamais nous n'aurions dû changer nos habitudes. La première vague nous a séparée : mon père et mon frère d'un côté, ma mère et moi de l'autre. S'en est suivi tout un mois de recherche, de désespoir, de galère, d'espoir, de douleur pour finalement nous retrouver fin janvier 2005. Aussi incroyable que cela puisse paraître, je m'en suis sorti seulement avec quelques égratignures et une fracture
RPs EN COURS : 9/∞
Sybille et EloraSybille #2Priment #6Sky #3 ○ ○ Matt #1 ○ ○ Allan #3Cian #3Wolvy #8Elora #1Charlie #5Loan #1
RPs TERMINÉS : Prim & yoko #1Charlie #1AmeliaLéoAmbroise & SybbiePrimrose #3Yoko #2Romy #1Yoko #3Charlie #3Primrose #4Wolvy #5HeïanaDemo de BreakdanceCian#1 Wolvy #2Nea #1Caleb #1Oliver #1 (fb)Priment #5 Charlie & Léo & IsaacCian #2Wren #1
Bailey #1Sky #Wolvy #5Wolvy #6 ○○FinnleyAllan #1 (FB)
Yoko #4Joseph #1Robin #2Charlie #4Oakley #1Sky #2
PSEUDO : sundae
AVATAR : Tom Holland
CRÉDITS : avatar @Freya ♥, UB @Loonywaltz,
DC : Thomas & Martin
INSCRIT LE : 06/09/2017
https://www.30yearsstillyoung.com/t16743-standing-on-the-ledge-i-show-the-wind-how-to-fly-clement#top https://www.30yearsstillyoung.com/t11396-i-know-the-voices-in-my-head-aren-t-real-but-damn-they-have-some-great-ideas https://www.30yearsstillyoung.com/t16757-clement-winchester https://www.30yearsstillyoung.com/t16801-clement-winchester

Kiwi VS Wallaby || Rhett Empty
Message(#) Sujet: Kiwi VS Wallaby || Rhett Kiwi VS Wallaby || Rhett EmptyLun 17 Juin - 21:45


Aujourd'hui, laissant ma chienne à Sybbie j'ai décidé de me poser dans un bar. Un tout petit bar, découvert au détour d'une ruelle. Et quelle n'est pas ma joie en découvrant, qu'en plus d'un choix fort conséquent de bière, ils passent le match de Rugby Australie-Nouvelle Zélande. Les Wallibis contre les All black, sans doute les matchs les plus emblématique pour moi. Même si ça fait 3 ans que je suis en Australie et que j'aime tellement ce pays, je ne reniera jamais mes origines néo zélandaise. Je n'ais jamais fait de rugby, mais mon cœur est et restera noir, à jamais.  Après avoir payé ma bière, je vais m'installer à une table au fond du bar, me calant entre quelques autres Australien qui semblent être de vrais passionnés. Je leur offre un petit sourire puis porte son regard sur la télé et boit tranquillement ma bière.

Au bout de même pas 5 minutes de jeu, l'australie marque le premier point. Mais est très vite suivit par l'égalisation de la nouvelle Zélande. Lorsque Asafo Aumua rattrape la balle et fait un plaquage dans la foulé derrière la ligne adversaire, Je me lève brusquement pour laisser éclater ma joie. Joie qui n'est partagé qu'avec une seule autre personne du bar. Les bras encore en l'air, large sourire sur le visage, je croise son regard, échange un clin d'oeil avec lui puis fini par me rasseoir, sous le regard assassin de mes voisins de table. Mais je m'en fous, je suis content à chaque point marqué et n'hésite pas à le faire comprendre.

Et ce petit jeu, de celui qui crie le plus fort, continue jusqu'à la mi temps. Là, Je me rue au bar pour se commander une nouvelle bière, cherchant du regard l'autre supporter des Kiwi. Lorsque je l'aperçoit, je lui fait un rapide signe de la main pour lui signifier que je vais le rejoindre pour la deuxième mi-temps. Je remercie le barman qui ne semble pas de très bonne humeur -parce que les wallaby se font massacrer- et me détourne pour aller rejoindre l'inconnu.

Mais c'est sans compter sur l'homme qui était assit à côté de moi. Il me barre le chemin, me fixe puis tape dans ma pinte. Surpris, je déverse le contenu du verre autant sur lui que sur le sol et  soupire lourdement.  «T'es sérieux là ? » demandais-je, blasé.  «J'te demande pardon, gamin ? » répond l'autre inconnu en faisant un pas vers moi. Cet homme fait bien deux têtes de plus que moi et est bien plus large. Il pourrait sans doute m'arracher la tête s'il en avait envie, ou au moins  me briser la nuque.  « T'aurais pu faire attention » je soupire tout de même  « C'est toi qui était sur mon chemin» las, je roule des yeux  «Mais oui, bien sûr ... »

 «Eh Gamin ! C'est pas moi qui vais nettoyer ton bordel hein ! » m'interpelle le barman.  « Ce n'est certainement pas moi non plus !» m'exclamais-je brusquement en me tournant vers le mec au bar. Celui-ci me fixe durement en lâche son torchon  « Tu veux que je te vire du bar ?!» aboie-t-il. J'arque un sourcil et secoue la tête  « Non c'est bon, ça ira» abdiquais-je finalement en me tournant  «Tu me remets une bière s'il te plait ? » demandais-je en attrapant le torchon que le barman me tend. Grognant, celui-ci attrape une nouvelle pinte, alors que je m'avance vers la flaque de bière. Je m’accroupis et commence à éponger le liquide brun du sol, sous le regard amusé et les rires de cochons des autres. J'entends même fusé quelques insultes concernant ses origines, mais décide de prendre sur moi car ce bar est bel et bien le dernier endroit où j'aimerais commencer une bagarre à laquelle je ne survivrais sans doute pas.

@Rhett Hartfield


With great power comes great responsibility
Don’t do anything I would do, and definitely don’t do anything I wouldn’t do. There’s a little grey area there, and that’s where you operate.


Kiwi VS Wallaby || Rhett 1542980520 :
 











Revenir en haut Aller en bas
Rhett Hartfield
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 36 ans (22/12/1982)
STATUT : Célibataire, à tendance pessimiste
MÉTIER : Entraîneur de rugby de l'équipe universitaire
LOGEMENT : #321, une villa en bord de mer
POSTS : 147 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Ancien joueur professionnel de rugby, brillante carrière ☆ Amateur de voile ☆ Boite légèrement depuis l'accident qui lui a tout pris ☆ Très sportif ☆ Se méfie des femmes, pense qu'elles s'intéressent principalement à son argent ou sa réputation ☆ Parle français ☆ A sombré dans la dépression après son accident ☆ Aime regarder des documentaires d'Histoire ☆ Chante sous la douche ☆ A un labrador noir prénommé Vador ☆ Parle la langue des signes, car son frère est sourd ☆ Est gaucher
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Joanne, Hassan, Clément & Sophia

En attente : Yasmine, Evelyn, Cora, Leonie, Nea
AVATAR : Scott Eastwood
CRÉDITS : Tag
DC : /
INSCRIT LE : 07/05/2019

Kiwi VS Wallaby || Rhett Empty
Message(#) Sujet: Re: Kiwi VS Wallaby || Rhett Kiwi VS Wallaby || Rhett EmptyVen 12 Juil - 10:29



« Non, non, nonnonnon ! Pas maintenant, s’il te plait ! », gémit Rhett au bord du désespoir, comme si le seul fait de supplier sa vieille amie suffirait à l’amadouer et à prévenir les dégâts. Raté. Appuyer simultanément sur tous les boutons de la télécommande ne résolvait pas plus le problème ; l’écran s’obstinait à ne diffuser que son propre reflet. Celui d’un homme triste et fatigué, usé par la vie, le visage dévoré par une barbe négligée qui lui donnait l’aspect d’un homme de Cro-Magnon. Ce qui, en soi, n’était pas totalement faux. Cela faisait des jours et des jours – peut-être même des semaines ? – qu’il n’était pas sorti de sa grotte. A quoi bon ? Il n’avait envie de voir personne, et se morfondre seul dans son canapé devant la télévision toute la journée , enfermé dans le noir, était un programme qui lui convenait très bien. Jusqu’à ce que cette stupide télé ne lui plante un énorme coup de poignard dans le dos. Elle avait vraiment bien choisi son jour pour tomber en panne. Dans moins d’une heure se disputait le très attendu match de rugby opposant les Wallabies – ses anciens coéquipiers – contre leur Némésis de toujours, les All Blacks, et il ne pouvait, ni ne devait, rater cette rencontre pour rien au monde.

Dès lors, que faire ? Appeler d’urgence un réparateur ? Le temps qu’il se déplace, le match serait terminé depuis longtemps. Appeler Hassan pour s’inviter chez lui ? L’idée ne l’enchantait guère. Ce n’était pas son ami le problème, mais bien lui. Assister à ce match serait déjà une terrible épreuve en soi, sans qu’en plus il ne s’afflige la torture d’être en compagnie de la seule personne capable, bien malgré lui, de lui rappeler tout ce qu’il avait perdu. Sa carrière, en même temps que ses jambes. Le droit de porter le maillot de l’équipe Nationale sur ses épaules, qui chaque fois – chaque putain de fois – lui gonflait le cœur d’une fierté sans nom. L’adrénaline de la compétition qui brûlait ses veines avant chaque match. Envolé, tout ça. Disparu à jamais. Une punition bien cruelle pour un homme qui s’était toujours montré innocent du moindre crime. Il ne se trouvait même pas au volant de cette foutue voiture. Il ne faisait que passer, au mauvais endroit, au mauvais moment. C’était bien ça, qu’il avait le plus de mal à digérer. Puni pour tout, coupable de rien.  

Son esprit analysa toutes les solutions qui s’offraient à lui, et n’en retint qu’une seule, mais qui n’était pas pour lui plaire ;  se rendre dans un bar au centre-ville qui diffusait le match. Grognant son mécontentement, Rhett se leva néanmoins du canapé pour un brin de toilette nécessaire avant d’affronter le monde extérieur. Monter les escaliers pour gagner la salle de bain lui sembla un exercice insurmontable, mais il serra les dents, rongea son frein, et s’obstina à franchir cet obstacle, marche après marche. Ses jambes avaient, elles-aussi, décidé de le lâcher au pire moment. Traîtres. Une fois douché et rasé, il retrouva allure humaine. Cependant, il s’était tellement habitué à son apparence de naufragé que le visage lisse et glabre que lui renvoyait son miroir lui sembla être celui d’un parfait inconnu. Un homme du passé. Un homme qui n’était et qui ne sera jamais plus. Il se détourna de son reflet, et, pressé par le temps, s’habilla rapidement. Il prit soin d’enfiler un sweat à capuche, malgré les températures encore élevées pour la saison, pour dissimuler son visage aux yeux de tous. Puis il appela un taxi.

Il avait raté les premières minutes du match, ce qui lui avait permis de passer inaperçu, tous concentrés qu’ils étaient sur l’écran de télévision. Sur le terrain s’agitaient tous ses anciens coéquipiers. Leurs silhouettes en action lui soulevèrent le cœur. Il aurait donné n’importe quoi, n’importe quoi, pour se trouver parmi eux. Au lieu de ça, il était contraint d’assister au match, spectateur impuissant de ses propres souvenirs, cloué dans un fauteuil roulant puisque ses jambes avaient catégoriquement refusé de le porter jusqu’ici. Il refoula les larmes qu’il sentit monter ; pas question de se laisser submerger par l’émotion, la colère et l’envie, pas ici, pas en public. S’il ne lui restait pas grand-chose, il conservait toujours un semblant de dignité. Il n’y avait qu’avec Yasmine qu’il s’autorisait à craquer, à se laisser aller, elle et elle seule avait été témoin de ses larmes et de sa détresse.

A la mi-temps, il se dirigea – roula serait un terme plus approprié – vers le bar pour commander une bière, quand il assista à une scène qui ne le laissa pas indifférent. Le jeune homme qui supportait leurs adversaires depuis le début du match avait été pris à parti par un imbécile, assidûment  secondé dans sa tâche par le barman. Tendant le bras pour ramasser le chiffon que le jeune commençait à utiliser pour éponger le sol, il l’envoya avec toute la précision dont il était capable au visage du barman, qui le heurta en pleine face dans un squish satisfaisant. « Ce n’est pas au gamin de faire votre boulot. » « Qu’est-ce que t’a, l’handic ? » intervint le premier homme qui avait malmené le jeune homme. Pour toute réponse, Rhett retira la capuche qui jusque-là lui dissimulait le visage. Le barman lâcha un hoquet de stupeur, avant de s'exclamer : « Rh-Rhett !» « Où est passé votre fair-play ? Ce n’est pas parce que ce jeune supporte la mauvaise équipe qu’il faut lui en tenir rigueur. Vous faites honte au rugby. » S'il y avait bien un sport où les supporters étaient capables de se mélanger les uns aux autres dans le stade sans risquer de se taper dessus, c'était bien celui-ci. « Non, c’est… c’est pas ça, il… c’est lui qui m’a rentré dedans. Je suis couvert de bière. » « Vous survivrez. Puis s’adressant au barman : Remettez la même bière au jeune, et une blonde, pour moi. Merci.  Quant à toi…, se tourna-t-il vers son ami du jour, j’espère que tu as une excellente raison de supporter nos ennemis de toujours. », lui glissa-t-il dans un sourire, preuve qu’il se foutait royalement de l’équipe qu’il soutenait. Rhett appréciait tous les amateurs de rugby. Enfin, presque tous. C’était rare dans ce sport – comparé au football – mais certains pouvaient être de vrais cons. « Allons s’asseoir à ta table, tu veux bien ? Et j’espère que t’es majeur au moins, je ne voudrais pas me retrouver en taule en t’offrant ce verre. », plaisanta-t-il, mais néanmoins prit d’un doute. En espérant que le brun fasse plus jeune que son âge…  
Revenir en haut Aller en bas
Clément Winchester
Clément Winchester
la bombe à retardement
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 25 ans (9.9.1994)
SURNOM : Wolf, Clem
STATUT : Séparation fraîche de Léo mais toujours un peu amoureux.
MÉTIER : danseur et comédien pour la Northlight company
Kiwi VS Wallaby || Rhett B31b88e15f7a44547ca01562e1b7f71d
POSTS : 8294 POINTS : 135

PETIT PLUS : Je fais parti des survivants du Tsunami qui a touché la Thaïlande en 2004. Nous étions, avec mes parents et mon frère, parti là-bas car nous voulions changer de notre traditionnel Noël en Nouvelle Zélande. Jamais nous n'aurions dû changer nos habitudes. La première vague nous a séparée : mon père et mon frère d'un côté, ma mère et moi de l'autre. S'en est suivi tout un mois de recherche, de désespoir, de galère, d'espoir, de douleur pour finalement nous retrouver fin janvier 2005. Aussi incroyable que cela puisse paraître, je m'en suis sorti seulement avec quelques égratignures et une fracture
RPs EN COURS : 9/∞
Sybille et EloraSybille #2Priment #6Sky #3 ○ ○ Matt #1 ○ ○ Allan #3Cian #3Wolvy #8Elora #1Charlie #5Loan #1
RPs TERMINÉS : Prim & yoko #1Charlie #1AmeliaLéoAmbroise & SybbiePrimrose #3Yoko #2Romy #1Yoko #3Charlie #3Primrose #4Wolvy #5HeïanaDemo de BreakdanceCian#1 Wolvy #2Nea #1Caleb #1Oliver #1 (fb)Priment #5 Charlie & Léo & IsaacCian #2Wren #1
Bailey #1Sky #Wolvy #5Wolvy #6 ○○FinnleyAllan #1 (FB)
Yoko #4Joseph #1Robin #2Charlie #4Oakley #1Sky #2
PSEUDO : sundae
AVATAR : Tom Holland
CRÉDITS : avatar @Freya ♥, UB @Loonywaltz,
DC : Thomas & Martin
INSCRIT LE : 06/09/2017
https://www.30yearsstillyoung.com/t16743-standing-on-the-ledge-i-show-the-wind-how-to-fly-clement#top https://www.30yearsstillyoung.com/t11396-i-know-the-voices-in-my-head-aren-t-real-but-damn-they-have-some-great-ideas https://www.30yearsstillyoung.com/t16757-clement-winchester https://www.30yearsstillyoung.com/t16801-clement-winchester

Kiwi VS Wallaby || Rhett Empty
Message(#) Sujet: Re: Kiwi VS Wallaby || Rhett Kiwi VS Wallaby || Rhett EmptySam 13 Juil - 10:17


ça aurait du être un super moment. Genre une soirée tranquille et agréable, le genre de laquelle je garderais de bons souvenirs. Non seulement parce que mon cœur noir aura été comblé par une équipe gagnante mais aussi parce que j'aurais enfin pu partager une bière avec un autre kiwi et ça, ça aurait été parfait. Malheureusement, il y a des gens qui prennent le jeu beaucoup trop au sérieux et qui me le font bien comprendre. Ainsi, lorsque je retourne me chercher une bière, c'est assez brutalement que mon voisin de table me fait comprendre que j'ai merdé quelque part et, tapant dans ma pinte, renverse toute ma bière sur le sol et sur lui. Sans doute est-ce le fait qu'il ait mal géré son coup qui le rend encore plus ronchon car il commence à m'insulter alors que le barman m'oblige à éponger le tout.

J'étais sur le point de m'y attelé lorsqu'on m'arrache le torchon des mains. J'ai tout juste le temps de lever mon regard que le chiffon atterrie dans le visage du barman et que celui qui sera mon sauveur se fasse traité d'handicapé. Un coup d'oeil plus poussé et je me rend compte qu'effectivement, l'homme ne marche pas. Et pourtant … il a beau être en fauteuil roulant, il force le respect ! Alors qu'il retire sa capuche, tout le monde semble le reconnaître. Je serais donc sauvé par un certain 'Rhett' ? Fronçant les sourcils, je l'observe, me creusant les méninges pour savoir où et comment et quand j'ai pu l’apercevoir, mais rien ne me vient à l'esprit. Toutefois, il parle de fair-play et j'aurais presque eu beaucoup de respect pour lui... s'il n'avait pas insinué que je supporte la mauvaise équipe.

Je me renfrogne aussitôt et me redresse près à me lever et partir sans rien dire de plus, mais ce fameux Rhett indique au barman de me servir une nouvelle bière puis m'indique de le suivre en me disant que je devrais lui expliquer pourquoi je supporte 'nos ennemis'  « parle pour toi» ronchonnais-je en me levant avant d'aller récupérer ma bière. Sans un mot de remerciement pour le barman, je suis le jeune homme vers une table libre et m'installe sur la chaise. J'avoue que je ne sais pas comment réagir face à son handicap, si je dois lui proposer mon aide ou non. Dans le doute, je préfère m'abstenir et le laisser se débrouiller, me disant que s'il avait besoin d'aide il me le demanderais.

 «J'ai 22 ans » dis-je, plus froidement que ce que je voulais, confirmant ainsi que je suis majeur depuis plusieurs années maintenant.  « Et crois le ou non, je ne supporte par la 'mauvaise équipe' comme tu dis » reprenais-je  « Je suis néo zélandais, je ne vais pas soutenir les kangourou ou les émeux ou je ne sais pas comment vous vous appelez» expliquais-je, haussant les épaules avant de soupirer  « J'ai juste envie de passer une bonne soirée, de pouvoir supporter mon équipe en paix sans que vous autre australien ne veniez foutre votre nez» je secoue doucement la tête   «désolé, je voulais pas être rude » je lève mon regard sur Rhett  « T'as rien fait, c'est pas ta faute, au contraire tu m'as aidé et ...bref, désolé» je prend une gorgé de ma bière  «Pourquoi tout le monde s'est brusquement arrêté en te reconnaissant ? » demandais-je finalement, décidant de changer totalement de sujet, car cette question me turlupine pas mal.

@rhett Hartfield


With great power comes great responsibility
Don’t do anything I would do, and definitely don’t do anything I wouldn’t do. There’s a little grey area there, and that’s where you operate.


Kiwi VS Wallaby || Rhett 1542980520 :
 











Revenir en haut Aller en bas
Rhett Hartfield
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 36 ans (22/12/1982)
STATUT : Célibataire, à tendance pessimiste
MÉTIER : Entraîneur de rugby de l'équipe universitaire
LOGEMENT : #321, une villa en bord de mer
POSTS : 147 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Ancien joueur professionnel de rugby, brillante carrière ☆ Amateur de voile ☆ Boite légèrement depuis l'accident qui lui a tout pris ☆ Très sportif ☆ Se méfie des femmes, pense qu'elles s'intéressent principalement à son argent ou sa réputation ☆ Parle français ☆ A sombré dans la dépression après son accident ☆ Aime regarder des documentaires d'Histoire ☆ Chante sous la douche ☆ A un labrador noir prénommé Vador ☆ Parle la langue des signes, car son frère est sourd ☆ Est gaucher
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Joanne, Hassan, Clément & Sophia

En attente : Yasmine, Evelyn, Cora, Leonie, Nea
AVATAR : Scott Eastwood
CRÉDITS : Tag
DC : /
INSCRIT LE : 07/05/2019

Kiwi VS Wallaby || Rhett Empty
Message(#) Sujet: Re: Kiwi VS Wallaby || Rhett Kiwi VS Wallaby || Rhett EmptyVen 4 Oct - 11:28



Ce jour était à marquer d’une pierre blanche. Si Rhett avait toujours été extrêmement sociable avant son accident, ce n’était plus le cas depuis qu’il avait perdu l’usage de ses jambes. Pour une seule bonne raison : il préférait rester enfermé chez lui, prisonnier de son propre corps, plutôt que de devoir affronter le monde extérieur, le monde réel, celui qui lui rappellerait éternellement ce qu’il avait perdu, et l’homme qu’il n’était plus. Qu’il ne serait plus jamais. Oui ; lui qui s’était toujours montré brave sur le terrain, n’hésitant jamais à monter sur ses adversaires, quitte à se faire violemment plaquer, avait aujourd’hui perdu tout courage. Il était un lâche, et alors ? Il estimait en avoir tous les droits. Et pourtant, malgré son tout nouveau récent mauvais caractère, il n’avait pas tergiversé un seul instant à s’opposer aux hommes qui s’en prenaient sans aucune raison valable à ce jeune. C’était donc vrai ; le naturel revenait toujours au galop. Et il se retrouvait donc attablé avec son ami du jour devant une bonne bière et, il l’espérait, devant un bon match qui verrait son équipe l’emporter.

« J’ai 22 ans », répliqua le jeune, comme piqué au vif lorsque Rhett manifesta le doute qu’il soit ou non majeur. « Et crois-le ou non, je ne supporte pas la ‘mauvaise équipe’ comme tu dis. Je suis Néo-Zélandais, je ne vais pas soutenir les kangourous ou les émeus ou je ne sais pas comment vous vous appelez. » La formule arracha un rire franchement amusé à l’ex-rugbyman. Les émeus, songea-t-il en secouant la tête, un sourire toujours aux lèvres, en imaginant ses coéquipiers affublés d’un long cou, et d’un postérieur couvert de plumes. « J’ai juste envie de passer une bonne soirée, de pouvoir supporter mon équipe en paix sans que vous autre Australien ne veniez foutre votre nez. » « Eh bien, nous sommes deux, dans ce cas. » Lui non plus ne souhaitait pas particulièrement se confronter à la foule, et préférait en rester à l’écart. Seul, comme toujours depuis ces derniers mois. « Désolé, je voulais pas être rude. T’as rien fait, c’est pas ta faute, au contraire tu m’as aidé et… bref, désolé. » s’excusa-t-il, soudainement conscient de s’en être pris à la mauvaise personne, même si Rhett ne lui en tenait pas rigueur. Il hocha la tête en signe d’approbation. « Pourquoi tout le monde s’est brusquement arrêté en te reconnaissant ? » Et soudain, Rhett prit conscience que le jeune – dont il ignorait toujours le prénom – ne l’avait pas reconnu. Qu’il ne savait pas qui il était. Il comprit alors pourquoi il ne lisait pas sur son visage la pitié qu’il trouvait habituellement dans les yeux de ses interlocuteurs. Et bon sang, cela lui faisait un bien fou de ne pas être comparé avec le Rhett d’avant, d’être enfin lui-même en quelque sorte. Lui-même… S’il ne lui manquait pas certaines parties essentielles…

Et puis il réalisa qu’il devait trouver – rapidement – une bonne excuse pour expliquer que ces hommes l’aient reconnu. «Je venais souvent dans ce bar, avant. » Sous-entendu, avant l’accident. Ce qui n’était pas un mensonge en soi. Combien de fois s’était-il retrouvé ici avec ses amis de fac, pour prendre un verre après les cours ou regarder un match important ? Trop de fois pour se rappeler de chacune d’entre elles. « Je ne savais pas que tu étais de Nouvelle-Zélande. Au final, un jour ou l’autre, vous finissez toujours par arriver ici, mais je dois reconnaitre que vous avez une sacré équipe. » La meilleure du monde. Son commentaire n’avait pas pour but d’être méchant ; il énonçait simplement une vérité. Le jeune semblait critiquer les Australiens, mais la plupart des Néo-Zélandais venaient poursuivre leurs études en Australie, ou bien y chercher un travail. Ce qui, soyons bien d’accord, ne le dérangeait pas du tout, puisqu’il considérait les Néo-Zélandais comme des lointains cousins. Il souleva son verre de bière comme pour trinquer, et énonça : « En espérant que, pour une fois, les Australiens retournent la tendance et gagnent ce match. » accompagné d’un clin d’œil.

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Kiwi VS Wallaby || Rhett Empty
Message(#) Sujet: Re: Kiwi VS Wallaby || Rhett Kiwi VS Wallaby || Rhett Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

Kiwi VS Wallaby || Rhett

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: hors du temps
-