AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
-78%
Le deal à ne pas rater :
Batterie externe 26800 mAh à charge rapide
23.95 € 110 €
Voir le deal

 Don't go away, don't feel anything...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Savannah Williams
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 32 ans
SURNOM : Sav'
STATUT : S'essaye à la relation Cadienne, qui lui plaît plus que de raison...
MÉTIER : Chroniqueuse Web depuis peu
LOGEMENT : #218, BaySide
Don't go away, don't feel anything...  - Page 2 Tumblr_oiv6ikMWsb1tqoojmo4_400
POSTS : 4413 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Elle joue souvent avec ses cheveux ≈ Elle a pratiqué auparavant le chant en tant qu'artiste professionnelle ≈Elle joue de la guitare et du piano ≈ Elle a causé un accident de voiture dans le passé qui a coûté la vie à un jeune homme. Un secret qu'elle tente de garder pour elle ≈ Elle culpabilise toujours ≈ Elle a un rire extrêmement communicatif ≈ Elle est maman de Mathis, 4 ans, qu'elle cherche à connaître, et qu'elle a eu avec son second amour, James Beauregard.
UN RP ? : Ok mais tu le commences.
RPs EN COURS :
Don't go away, don't feel anything...  - Page 2 200311010724695437
Cade #11
Maybe if I tell myself enough
Maybe if I do
I'll get all over you


Don't go away, don't feel anything...  - Page 2 200131065727483844
WILLIAMS FAMILY
Auden #2

Don't go away, don't feel anything...  - Page 2 200223115540729399
Evan#2
Say you'll remember me
Standing in a nice dress
Staring at the sunset


Don't go away, don't feel anything...  - Page 2 Tumblr_oc9sddrB701vuyb1zo4_500
Nico#1

JustinArthur

RPs EN ATTENTE : Saül


RPs TERMINÉS : James (#1)James (#2)James (#3)CadeMatteoColinThomasJames (#4)Cade(#2)AmalCade#3CarlisleCade(#4)LeahJosephNicolasColinGabrielCade(#5)Cade(#6)Auden
Cade #7Cade #8SethCarlisle#2Cade #9Evan#1Cade #10
AVATAR : Margot Robbie
DC : Nope
INSCRIT LE : 10/05/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19937-my-world-is-your-world-savannah-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t20175-soyons-extraordinaires-ensemble-plutot-qu-ordinaires-separement https://www.30yearsstillyoung.com/t20258-savannah-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t20441-savannah-williams#803173

Don't go away, don't feel anything...  - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Don't go away, don't feel anything... Don't go away, don't feel anything...  - Page 2 EmptyMer 25 Sep - 9:10


Don't go away, don't feel anything...

Cette soirée est bien loin de ce que j'avais imaginé, et je suppose qu'il en est de même pour ce cher Grimes. J'avais espéré un moment qui nous aurait offert la possibilité de nous rapprocher et de savourer ce pacte que nous avions conclus. Cet événement avait cependant changé la donne, jouer un binôme professionnel entouré d'une foule n'offrait plus les mêmes possibilités. Mais je m'en étais amusée, profitant de ce contexte inhabituel pour m'enfoncer dans ce jeu dans lequel nous aimions nous livrer tous les deux, cette séduction sans faille. Ce divertissement semblait être apprécié. Nos derniers rapprochements n'avaient fait qu'éveiller ce besoin d'être plus proche de lui, et je me retrouvais donc à me torturer moi même, et m’assurais que Cade le soit tout autant en optant pour une attitude provocatrice et sensuel. Alicia avait brisé cette bonne entente par son arrivée. Elle ne se doutait pas une seule seconde de ce qui pouvait se tramer entre nous, et je n'avais malheureusement pas le droit de le lui faire savoir. Ce qui semblait ravir l'agent, qui en tirait profit d'une certaine façon, satisfait de susciter une telle envie sur ses sa partenaire de table. C'est donc en quittant cette dernière que Cade  m'accorde un peu de crédit. Nos échanges restent cependant compliqués, bourrés de sarcasme, de reproches et de non-dits. Et la présence du vieil homme à nos côtés ne va pas arranger les choses. Je fais passer des messages, sachant que le moment ne pourra pas lui permettre de répliquer. J'étais loin d'imaginer que cette prise de risque le pousserait à vouloir se passer de ma présence. Ca semble tellement surprenant, qu'il va me falloir quelques secondes pour m'assurer que ce soit une volonté bien fondée, et non une de ces blagues douteuses. C'en est trop pour moi. Je ne suis plus maître de mes émotions, je perds littéralement le contrôle, et cette colère va m'attirer tout droit dans ce bureau avec Cade, à l'abri de tous les regards.

Ce moment tous les deux aurait dû être synonyme de désir, mais il se résume à un véritable affront. L'agent tente probablement de calmer le jeu vu l'animosité de la scène, mais je l'en empêche, bien décidé à formuler clairement les faits, si cette soirée était une catastrophe ambulante, il en était le seul et unique responsable. Je m'apprête à jeter l'éponge, ayant l'impression de me retrouver face à un homme qui n'est pas celui que je côtoie en temps normal.Je lui laisse cette dernière opportunité, celle de m'assurer sur ses bonnes intentions qui laissaient à désirer au vu de son comportement. La question est simple, je sais cependant que la réponse allait lui demander un effort considérable, et pourtant, tout reposait dessus. Le silence s'installe, laissant planer une certaine pression en moi. Celle de devoir quitter précipitamment cette demeure et me résoudre à tirer un trait sur cet homme qui s'est fait, mine de rien, une place dans mon quotidien depuis mon retour en ville." - Je voulais être avec toi." Il me fige sur place. Si j'attendais de l’honnêteté de sa part, je n'en espérais pas tant. Il estt plus le genre à me remettre ça sur le dos, assurant que c'était un souhait de ma part que de vouloir un jour enfiler la tenue de représentante de la justice. Voilà comment il décrédibilisait sans plus attendre mon impulsivité, parvenant à effacer d'un revers de main tout ce qui m'avait rendu si suffisante. Je m'approche, animée par cette énergie qui semble peu à peu changer de caractère, ne parvenant pas à savoir comment m'en défaire.

Cette proximité va finalement avoir raison de moi, dans un geste vif et surprenant je viens à l'embrasser, libérant toute cette animosité jusqu'ici éprouvée à son égard. Ce baiser ne se résume plus à une simple attraction physique, il exprime à lui tout seul cette volonté qu'il m'appartienne un instant, cet attachement bien trop fort que je commence à lui vouer malgré moi. Il défie tout mes principes sans même s'en rendre compte. Je savoure avec une certaine frénésie ce rapprochement, comme s'il pouvait être le dernier.Je lui murmure ces quelques mots, jouant de façon déloyale avec cette attraction entre nous pour parvenir à l'en convaincre et le faire faiblir. "- Je connais trop bien tes pouvoirs de persuasion ! " Un sourire se dessine sur mes lèvres, répondant à celui qu'arbore son visage et qui parvient à me charmer de façon certaine. Il semble flancher à son tour, pour mon plus grand plaisir. Mes lèvres caressent les siennes de façon lascive alors que mon corps se retrouve poussé en arrière, succombant à la pression qu'exerce le sien. Je sens ses doigts remonter doucement le long de ma cuisse, faisant monter d'avantage la température entre nous, avant que le bureau ne se dresse tel un obstacle sur notre chemin. Naturellement, mes fesses viennent à se poser sur celui-ci, provoquant un affalement de quelques dossiers qui trainaient à côté . Quelques feuilles viennent à voler jusqu'à ce parquet parfaitement lustré, alors que Cade s'interpose entre mes jambes, me forçant à écarter les cuisses pour conserver cette proximité, se fichant bien des conséquences. Je souris, constatant cet excès de folie qui s'empare de nous, tâchant cependant de me raisonner pour le chaos que nous provoquons sur notre passage. " - Laisses...ça attendra ! J'ai d'autres plans là tout de suite...!" Je ferme les yeux, tâchant de me défaire de cette emprise qu'il a sur moi, en vain. La possibilité que quelqu'un puisse entrer dans la pièce d'un moment à l'autre, et nous apercevoir dans cette position risquait clairement de déclencher un arrêt respiratoire, particulièrement s'il s'agit des propriétaires en personne. "Cade..."parviens-je à formuler doucement. "C'est pas raisonnable ..." Ca ne l'était définitivement pas, et pourtant, j'étais bien celle qui penchait la tête pour facilité l'accès de mon cou à ce cher Grimes. Ma respiration se fait un peu plus lourde, mes paupières se relèvent pourtant un instant, luttant contre ce besoin d'exaltation pour ne pas sombrer. Et mon regard croise finalement cette photo imprimée sur du papier, qui a été victime de notre complicité retrouvée. Ma main s'est logée derrière le visage de Cade, accompagnant ses gestes alors que mon regard s'ouvre d'avantage face à cette évidence . La réalité me rattrape, ne pouvant passer à côté de ce détail. "Cade" Le son qui émane de ma bouche ne ressemble en rien au premier, il exprime une certaine torpeur, une inquiétude qu'il faut sans plus attendre prendre en compte. La raideur de mon corps ne se fait pas attendre Il se recule, m'accordant finalement son attention alors que mes mains viennent doucement pousser son torse, me permettant ainsi de reposer mes talons sur le sol, mais surtout de m’abaisser pour analyser les autres documents avec une concentration extrême. Le dossier que je tiens entre les mains et sur lequel se trouve le nom de mon partenaire me laisse perplexe et dans l'incompréhension la plus totale. "Pourquoi cet homme tient un dossier sur toi?" demandais-je, réalisant assez rapidement que la réponse devait tout autant lui échapper. Je replace une mèche de cheveux derrière mon oreille, mon regard se baladant tantôt sur le jeune homme tantôt sur ces quelques feuilles, qui sont parvenues à interrompre ce moment charnel. "Tu es sûr qu'il soit de con côté?



DON'T GIVE UP ON ME
:copyright: FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Cade Grimes
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Trente-huit ans réellement. Vingt ans pour fuir la réalité.
SURNOM : Superman ?
STATUT : Des sentiments ? Il en est encore capable...
MÉTIER : Ex Agent fédéral du FBI américain. Viré pour faute.
LOGEMENT : #275 - REDCLIFFE
Don't go away, don't feel anything...  - Page 2 Rywf
POSTS : 5786 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : L'ainé d'une famille Londonnienne très aisée - Il a fuit le milieu mondain pour une vie bien plus simple - Une soeur et deux frères - Ne veut plus rien savoir de son paternel - Traine beaucoup les pubs le soir pour boire un whisky et trouver une compagne pour la nuit - Ex Agent fédéral du FBI américain - Il aime les belles voitures, les forts caractères, et les dessins animés. Il déteste parler de lui. Habitué des relations (très) courtes et/ou compliquées !
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : REMI - OAKLEY #2 - QUINN #2 - ELIZABETH - CLAIRE - NICO


RPs TERMINÉS : MAZE - TESS - LAZARUS - MILENA - MAZE/GRETA - SHERIDYN (en attente) - SAVANNAH - LOAN - LEONARDO - SAVANNAH #2 - LEENA - ROBIN-HOPE - MILENA #2 - TESS #2 - ELORA - MAZE #2 - SAVANNAH #4 - PAOLA - SAVANNAH #5 - OAKLEY - ZELDA - SAVANNAH #6 - SAVANNAH #8 - SAVANNAH #9 - QUINN - SAVANNAH #7 - SAVANNAH #10
PSEUDO : Fax
AVATAR : Jensen Ackles
DC : Nope
INSCRIT LE : 31/03/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19330-cade-grimes-family-doesn-t-end-with-blood https://www.30yearsstillyoung.com/t19386-cade-grimes-family-business-and-cie

Don't go away, don't feel anything...  - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Don't go away, don't feel anything... Don't go away, don't feel anything...  - Page 2 EmptyMar 1 Oct - 16:03


Don't go away, don't feel anything...

La pression qui avait été mise sur les épaules de Cade lors de cette soirée aurait pu être dissipée grâce à la présence d'une Savannah qui avait tout de suite joué la carte de la séduction assumée, et bien qu'elle lui imposait de se montrer encore plus vigilent sur une vérité quelque peu... dissimulée. Pourtant, l'attitude de la blondinette l'avait vite fait monté dans les tours, jusqu'à vouloir abandonner l'idée de poursuivre la soirée à ses côtés. Grimes supposait qu'une once de jalousie avait prit place dans l'esprit de sa pseudo partenaire, même si elle lui disait qu'il n'en était rien. Sa rancune envers Alicia en était une preuve irréfutable et allait au delà d'une simple mésentente ou incompatibilité de caractère selon lui. Savannah avait été mal à l'aise dés qu'elle s'était un peu trop rapproché, jusqu'à finir par s'imposer entre eux. Il avait bien remarqué le malaise, il n'était pas dupe. Face à elle, il se contenait drôlement bien. Ou peut être était-ce le décor qui voulait ça ? En tout cas, Savannah ne faisait pas dans la dentelle et se chargeait bien de lui en mettre plein la face. Si elle voulait le culpabiliser, elle était en chemin, mais encore loin du but.

Ce n'était pas malgré lui qu'il avait fini par la suivre dans ce bureau qu'il n'avait jamais eu l'honneur de visiter auparavant. La fureur de la jeune femme éclata alors et face à cette honnêteté, il se sentit obligé d'être franc à son tour. Pourquoi l'avait-il fait venir ? Non pas pour qu'elle se retrouve dans un bain de boue, face à Alicia-la-guerrière. Juste parce qu'il avait envie de la revoir et qu'une invitation sans objet ne lui ressemblait pas tellement. Le romantisme d'un tel rencart, ce n'était pas lui. Il préférait de loin vivre dans le danger de se faire mettre à nu par sa hiérarchie, par son hôte, et par sa compagne de soirée également ! Jusque là, tout se passait bien. Savannah avait quitté la table précipitamment mais cela ne semblait pas avoir été remarqué. Leur conversation avec Mr Andersen était bien passé également, malgré les sous-entendus très bien captés par l'agent fédéral. Ils prenaient des risques et ce n'était pas terminé... Ce baiser surprise réveilla considérablement le désir que Cade ressentait toujours pour la blondinette. Il en oublia tout, instantanément, et s'empara de ses lèvres, et de sa nuque qu'il dévorait sans se préoccuper de l'endroit ou du buffet de desserts qui devait être servit à présent. "Cade..." Elle souffla mais il ne l'écoutait pas. Ses mains étaient déjà logées sous sa jolie robe de soirée, plaquées contre ses cuisses. Il l'emprisonna véritablement en prenant place entre ses jambes. "C'est pas raisonnable ..." Non, c'était vrai. Pourtant elle continuait de pencher la tête pour s'offrir à lui. Et il continuait de déposer des baisers partout où sa bouche pouvait se glisser. Il était descendu, s'apprêtant à prendre ce décolleté d'assaut, quand il entendit de nouveau son prénom sortir de la bouche de Savannah. Mais... pas du tout sur le même ton lascif qui traduisait envie de poursuivre. Petit à petit, il sentait son corps se raidir et il finit par la regarder en fronçant les sourcils, peu certains de ce qui allait suivre. Allait-elle lui faire faux bond ? Changer d'avis et le laisser là dans un état indéfinissable ? - Quoi ? fit-il doucement pendant qu'elle le poussait pour aller ramasser un dossier...

"Pourquoi cet homme tient un dossier sur toi?" Deuxième ascenseur émotionnel. Cette fois, la vague qui parcourait Cade n'était pas des plus agréables. Son visage reprit un air peu confiant. Etonné, il posa la main sur ces feuilles pour les orienter vers lui et y jeter un oeil. AGENT GRIMES, CADE était annoté en lettre capitale. Un marqueur noir qui avait certainement transpercé la chemise cartonnée qui contenait plusieurs dizaines de feuilles. La gorge de Cade se noua. Il fit immédiatement le lien avec l'enquête que le FBI menait sur lui, et sur cette faute qu'il avait commise il y avait plus d'un an et qui lui valait cette mise à pieds sensée être inconnue des Andersen... et de Savannah. Il resta silencieux de façon inquiétante, les yeux rivés sur son nom. "Tu es sûr qu'il soit de con côté?" Il n'osait pas regarder Savannah, bien trop tracassé par ce qui pourrait découler de cette découverte. - Jusqu'à présent, je le pensais. Sans vouloir lui arracher le dossier des mains, il s'en empara quand même et s'éloigna volontairement d'elle en l'ouvrant. Sur la première feuille figurait un lot d'informations sur son compte. Son grade, son adresse à Los Angeles, celle à Brisbane, son parcours en quelques mots. Une photo de lui à son entrée dans les services fédéraux étaient épinglée tout en haut à gauche, avec un trombone, un peu à la manière d'un profil de criminel. Ce qu'il était au fond... et qu'il essayait par tous les moyens de cacher aux yeux du monde. - J'imagine qu'il veut... avoir un petit historique personnel de ses invités. Il tentait de faire bonne figure, de noyer le poisson pour ne pas attirer la curiosité de Savannah. Il tourna la première feuille et découvrit la deuxième. Un résumé du dernier entretien qu'il avait eut avec ses patrons. La prolongation de sa mise à pieds et la date de son début... - J'pense qu'on devrait se faire petits pour le restant de la soirée.





        
Your problem...
is that nobody hates you more than you do.

Don't go away, don't feel anything...  - Page 2 763986grimes
Don't go away, don't feel anything...  - Page 2 OrLErGE
Don't go away, don't feel anything...  - Page 2 Vg4o2Xs
Revenir en haut Aller en bas
Savannah Williams
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 32 ans
SURNOM : Sav'
STATUT : S'essaye à la relation Cadienne, qui lui plaît plus que de raison...
MÉTIER : Chroniqueuse Web depuis peu
LOGEMENT : #218, BaySide
Don't go away, don't feel anything...  - Page 2 Tumblr_oiv6ikMWsb1tqoojmo4_400
POSTS : 4413 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Elle joue souvent avec ses cheveux ≈ Elle a pratiqué auparavant le chant en tant qu'artiste professionnelle ≈Elle joue de la guitare et du piano ≈ Elle a causé un accident de voiture dans le passé qui a coûté la vie à un jeune homme. Un secret qu'elle tente de garder pour elle ≈ Elle culpabilise toujours ≈ Elle a un rire extrêmement communicatif ≈ Elle est maman de Mathis, 4 ans, qu'elle cherche à connaître, et qu'elle a eu avec son second amour, James Beauregard.
UN RP ? : Ok mais tu le commences.
RPs EN COURS :
Don't go away, don't feel anything...  - Page 2 200311010724695437
Cade #11
Maybe if I tell myself enough
Maybe if I do
I'll get all over you


Don't go away, don't feel anything...  - Page 2 200131065727483844
WILLIAMS FAMILY
Auden #2

Don't go away, don't feel anything...  - Page 2 200223115540729399
Evan#2
Say you'll remember me
Standing in a nice dress
Staring at the sunset


Don't go away, don't feel anything...  - Page 2 Tumblr_oc9sddrB701vuyb1zo4_500
Nico#1

JustinArthur

RPs EN ATTENTE : Saül


RPs TERMINÉS : James (#1)James (#2)James (#3)CadeMatteoColinThomasJames (#4)Cade(#2)AmalCade#3CarlisleCade(#4)LeahJosephNicolasColinGabrielCade(#5)Cade(#6)Auden
Cade #7Cade #8SethCarlisle#2Cade #9Evan#1Cade #10
AVATAR : Margot Robbie
DC : Nope
INSCRIT LE : 10/05/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19937-my-world-is-your-world-savannah-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t20175-soyons-extraordinaires-ensemble-plutot-qu-ordinaires-separement https://www.30yearsstillyoung.com/t20258-savannah-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t20441-savannah-williams#803173

Don't go away, don't feel anything...  - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Don't go away, don't feel anything... Don't go away, don't feel anything...  - Page 2 EmptyLun 7 Oct - 23:56


Si cette pseudo relation semblait en bonne voie, rythmée par une attirance irréfutable et une bonne entente, cette soirée vient finalement annoncer le début des problèmes. Tout se passait relativement bien jusqu'à présent, certaines choses ne faisaient que se confirmer entre nous, comme s'il s'agissait d'une sorte d'évidence. Cette incapacité à se ranger sagement au rang de simples amis. Je n'avais cependant pas mesuré l'impact que pourrait avoir une tierce personne entre nous. Je nie avec force ce sentiment de jalousie, ma fierté en prenant déjà assez pour ce soir. J'ai toujours détesté ressentir ça, cette colère inexplicable qui m'envahit et me rend vulnérable, mes dents qui se serrent à une simple vision. Ce sentiment de faiblesse qui pourrait avoir raison de moi d'un moment à l'autre et qui me fait baisser la garde. Mon départ de cette table permet de m'en défaire, de minimiser les faits, de feindre l'indifférence. Mon comportement ou encore les remarques que je peux avoir envers Cade démontrent bien une légère rancoeur pour tout ça. Évidemment que ca faisait parti de ce petit accord entre nous, et bien sûr je ne pouvais que m'y résoudre, j’espérais simplement qu'il puisse faire preuve de plus de respect à mon égard, qu'il m'accorde plus de considération mais pour cela, il aurait déjà fallu qu'il reconnaisse sa maladresse depuis l'arrivée d'Alicia auprès de nous...

Nous nous retrouvons à l'abri des regards, me permettant ainsi de déverser ma haine sans retenue. Mes mots s'enchaînent sans que je n'en mesure le poids, faisant abstraction de cet endroit qui ne nous est probablement pas autorisé. Mais j'ai besoin de savoir, j'ai besoin de comprendre ce que je fais là, si ce n'est pas pour lui servir de fille possiblement jolie qui reste accrochée à ses basques auprès de ce couple richissime. Si je fais preuve d'une confiance sans faille, la raison qu'il me livre va me forcer a abandonner toutes les armes. Sa sincérité me prend de court, oubliant inévitablement cette envie de quitter les lieux, et cet agacement puisant qui parcourt mon être tout entier. Il parvient en un instant à tout effacer d'un revers de la main, nourrissant avec surprise ce désir que j’éprouve pour lui. Je ne cherche plus à lutter, préférant amplement ce baiser fougueux à des explications. L’énergie que j'y mets témoigne de l'état dans lequel il est parvenu à me plonger, mais surtout de l'attachement que je peux éprouver, et qui ne fait qu'accroître. Cade abdique, oubliant sans plus attendre cette envie que de vouloir me redéposer chez moi. Ce rapprochement semble être la solution pour nos problèmes de communication qui semblent clairement nous faire défaut ce soir, et c'est de loin la meilleure façon. Le contact de ses lèvres sur les miennes me faire perdre la tête, m'empêchant de prendre conscience du danger avec lequel nous jouons en poursuivant nos échanges dans cet endroit interdis. Tout mes sens sont en éveil, et chaque geste qu'il effectue à mon égard ne fait qu'accroître cette envie de lui. Je tente pourtant par mes mots de le dissuader d'aller plus loin alors que mes jambes se trouvent de part et d'autre de son bassin, et que ma main glisse dangereusement sur sa nuque, l'incitant à poursuive les baisers sur ma peau. C'est pourtant un concours de circonstance qui va me faire quitter cette sorte de bulle qui s'est formée doucement mais sûrement autour de nous. Ce dossier, son nom... Je retrouve la lucidité nécessaire pour interrompre ce moment. Si Cade est considéré presque comme un "ami" du cher propriétaire, comment cela se fait t-il qu'il détienne un dossier à son effigie. Je me détache de son emprise, m'empressant de ramasser la pochette, que je ne prends pas le temps d’étudier , n'ayant pas songer une seule seconde que ce qu'il pourrait contenir pourrait avoir une signification à mes yeux. Peut être que c'est précipité que d'annoncer pouvoir connaître ce cher Grimes, il n'empêche que je lui ai accordé ma confiance, et que même s'il est loin d'être parfait, il reste à mes yeux un homme intègre, et juste dans son boulot. Il semble surpris, et j'associe cela à une sorte de mini trahison qu'il pourrait ressentir en découvrant ce dossier dans le bureau de cet homme, qu'il semblait pourtant bien connaître. Je tente de l'aider à y voir plus clair, ne pouvant que formuler des hypothèses face au peu d'élément que j'avais en ma possession. "- Jusqu'à présent, je le pensais." Je mordille nerveusement ma lèvre, l'observant déchanté. Il prend le dossier, voulant l'étudier comme pour y trouver des réponses. Je me redresse, n'ayant malheureusement pas le pouvoir de le rassurer à ce sujet. " - J'imagine qu'il veut... avoir un petit historique personnel de ses invités." Je hausse les sourcils. "C'est un peu tiré par les cheveux quand même. Avoir un dossier sur un représentant de l'ordre...C'est qu'il ne doit pas être irreprochable" répliquais-je en m'approchant un peu plus de lui. "- J'pense qu'on devrait se faire petits pour le restant de la soirée." L'air sérieux qu'il prend soudainement comme s'il venait de voir un élément compromettant semble soudainement éveiller ma curiosité. Cet air grave parvient simplement à créer une alerte en moi." Quoi? Il y a des choses sur moi aussi, là dedans?" demandais-je en fronçant les sourcils, m'apprêtant à récupérer ma trouvaille pour m'en assurer de mes propres yeux. Mes retrouvailles avec Cade m'avaient déjà malheureusement mises dans une mauvaise posture, je m'étais retrouvée mise en danger après cette histoire de partie de poker. Je méritais de savoir si une fois de plus notre relation me mettait dans une position délicate. Mais le geste de recul que va avoir à Cade, un peu trop impulsif, un peu trop froid, brusque , pour m'empêcher de voir ce qui se trouve sur ces feuilles va me figer sur place. Mon regard se balade dans le sien, remarquant cette méfiance soudaine, comme si je pouvais littéralement faire partie du camps adverse, celui de l'ennemi, de ne pas être une personne de confiance. Je hausse les sourcils, ne parvenant pas à comprendre un tel comportement de sa part. Je pensais pourtant que notre relation reposait sur cette base solide, et voilà qu'il me tourne le dos, comme si je pouvais soudainement être une espèce d'agent secret prête à lui dérober un secret d'état. Si jusqu'à présent, je me suis toujours efforcé de renouer le dialogue, là, ca semble être la goutte d'eau qui fait déborder le vase. Je ne sais pas à quoi il joue, ou ce qu'il cherche, mais je suis lassée de devoir percer à jour le mystère Grimes. Le silence pesant va finalement être brisé après ce duel de regard, qui aura perduré quelques secondes. "Je veux rentrer chez moi" lançais-je sans ménagement, jetant un froid glacial dans la pièce. Je ne lui laisse pas le temps de se défendre, mon corps se dirige vers la porte sans plus attendre, accordant peu de crédit à cette ambiance joyeuse qui règne toujours dans cette immense salle que je viens de regagner. Je ne suis pas certaine que Cade me suive, mais finalement, je m'en contrefiche un peu. D'une façon ou d'une autre, je finirais par rentrer chez moi, même si pour cela, je dois me faire déposer par Mr Andersen en personne. D'ailleurs, mon regard ne tarde pas à chercher le vieil homme, espérant tout de même le remercier pour ce repas. "Excusez-moi" annonçais-je au propriétaire alors qu'il conversait avec un autre homme. Il se tourne m'accordant avec un air surpris son attention. "Je tenais juste à vous remercier pour votre invitation...et m'excuser pour mon départ. Mon fils de quatre ans ne semble pas très en forme, je préfère retourner auprès de lui" Un léger sourire angélique pour accompagner mes belles paroles. "Je comprends... votre place se trouve auprès de lui. Ce fût un plaisir" avoue t-il, en déposant ses lèvres sur ma main, me rendant presque mal à l'aise. Cade se charge à son tour de saluer le vieil homme. Je prends véritablement sur moi pour faire bonne figure, mais rester à côté de ce dernier en faisant comme si tout se passait bien me coûte. Mon regard préfère donc balayer du regard ce qui nous entoure. Pas de dessert pour nous...Du moins pour moi. Cade aura peut être cette chance...Alicia agrippe son bras alors que nous approchons du hall d'entrée. "Tu t'en vas déjà?" Je n'avais plus la patience de supporter cette voix, je roule des yeux en me tournant vers la porte afin de leur laisser un peu d'intimité. "Je pensais qu'on pourrait prendre un dernier verre ensemble....Chez moi?" Je m’efforce à ne pas entendre la réponse de Cade, décidant de m'épargner une déception supplémentaire, qui n'est pas nécessaire. Sa présence à mes côtés me fera savoir que leur discussion a prit fin, et que nous sommes désormais près à retrouver notre liberté. Je ne me fais pas prier et passe la porte d'entrée, me dirigeant vers la voiture de Cade, les bras croisés contre ma poitrine. Je ne suis pas réellement énervé, ce n'est pas ce sentiment qui prime chez moi là tout de suite, c'est plutôt cette déception amère, qui me rend silencieuse et distante à souhait, en témoigne mon comportement alors que je prends place sur le siège passager, mon visage se tournant volontairement vers la vitre de mon côté après avoir bouclé ma ceinture



DON'T GIVE UP ON ME
:copyright: FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Cade Grimes
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Trente-huit ans réellement. Vingt ans pour fuir la réalité.
SURNOM : Superman ?
STATUT : Des sentiments ? Il en est encore capable...
MÉTIER : Ex Agent fédéral du FBI américain. Viré pour faute.
LOGEMENT : #275 - REDCLIFFE
Don't go away, don't feel anything...  - Page 2 Rywf
POSTS : 5786 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : L'ainé d'une famille Londonnienne très aisée - Il a fuit le milieu mondain pour une vie bien plus simple - Une soeur et deux frères - Ne veut plus rien savoir de son paternel - Traine beaucoup les pubs le soir pour boire un whisky et trouver une compagne pour la nuit - Ex Agent fédéral du FBI américain - Il aime les belles voitures, les forts caractères, et les dessins animés. Il déteste parler de lui. Habitué des relations (très) courtes et/ou compliquées !
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : REMI - OAKLEY #2 - QUINN #2 - ELIZABETH - CLAIRE - NICO


RPs TERMINÉS : MAZE - TESS - LAZARUS - MILENA - MAZE/GRETA - SHERIDYN (en attente) - SAVANNAH - LOAN - LEONARDO - SAVANNAH #2 - LEENA - ROBIN-HOPE - MILENA #2 - TESS #2 - ELORA - MAZE #2 - SAVANNAH #4 - PAOLA - SAVANNAH #5 - OAKLEY - ZELDA - SAVANNAH #6 - SAVANNAH #8 - SAVANNAH #9 - QUINN - SAVANNAH #7 - SAVANNAH #10
PSEUDO : Fax
AVATAR : Jensen Ackles
DC : Nope
INSCRIT LE : 31/03/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19330-cade-grimes-family-doesn-t-end-with-blood https://www.30yearsstillyoung.com/t19386-cade-grimes-family-business-and-cie

Don't go away, don't feel anything...  - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Don't go away, don't feel anything... Don't go away, don't feel anything...  - Page 2 EmptyJeu 10 Oct - 12:58



Don't go away, don't feel anything...

Ce n'était pas du tout comme ça que Cade envisageait cette soirée. Il connaissait certes les Andersen, leur demeure gigantesque qui ne lui envoyait aucune émotion particulière, et ces dîners coincés qui reposaient sur des convenances qu'il détestait, il était loin d'avoir vu venir le reste. Une Alicia en pleine forme qui n'avait pas hésité une seule seconde pour sortir les armes et monter au front. Une Savannah qui avait bien du mal à rester dans son rôle et qui, contrairement à ce qu'elle pouvait dire, lui balançait ce qui ressemblait à une scène de jalousie à la figure. Et puis, ce moment dans ce bureau qui leur était probablement interdit et qui avait été le lieu d'un défilé d'émotions toutes plus différentes les unes des autres. Grimes avait d'abord fait face à la colère de Savannah, à ce flot de paroles et de questions qui nécéssitaient forcément un peu d'honnêteté de sa part s'il voulait qu'elle reste encore un peu. Car il n'était en vérité pas prêt du tout à la raccompagner chez elle dans cet état. C'était avec elle qu'il voulait passer la soirée. S'il l'avait pu, ça aurait été loin de cette maison, de ces gens complètement fermés sur des sujets ridicules. Mais à défaut de lui proposer une soirée cocooning devant un film et munit d'un gros bol de pop-corns, il l'avait entrainé là. Ca lui ressemblait bien plus en fin de compte.

La franchise de Cade avait payé et semblait plaire à Savannah. La toute petite brèche dans sa carapace avait suscité autre chose et ce revirement de situation n'était évidemment pas pour lui déplaire. Lui qui, sans attendre, s'empressa de se caler entre les jambes de la blondinette pour prendre possession de son cou. Il y déposa des baisers suaves, révélant à eux seuls toute l'envie qui l'envahissait à présent. Son nez flirtait avec les cheveux blonds de Savannah, ses mains glissaient sur ses cuisses, son parfum venait amplifier son désir et il n'était déjà plus là. Enfermé dans une bulle tellement agréable qu'il eut bien du mal à la laisser prendre du recul pour examiner l'objet d'un nouveau rebondissement. Les lèvres de Grimes trainaient encore sur son épaule quand elle se dégagea de son emprise et qu'elle le ramena à la réalité par ce ton grave qu'elle prenait soudainement.

Son nom sur un dossier. Ca ne lui disait rien de sympathique. Cade mit la main sur le dossier rapidement, mettant alors de côté tout ce qui avait pu se passer quelques secondes auparavant. Son visage était devenu de plus en plus sérieux a mesure qu'il parcourait les lignes. Tout était là. Devant ses yeux. Et potentiellement devant ceux de Savannah. Son parcours au sein du FBI, sa connerie et les décisions qui en avaient découlé. Tout ce qu'il s'acharnait à dissimuler depuis son arriver ici était écrit. Et alors que Savannah lui posait des questions qu'il considérait déjà comme dérangeante, il se ferma et tâcha de trouver des réponses simples pour ne pas éveiller de soupçons. Après tout, Mr Andersen pouvait tenir un historique de ses invités sans que cela veuille dire quoi que ce soit... du moins, c'était ce que Savannah devait croire. "C'est un peu tiré par les cheveux quand même. Avoir un dossier sur un représentant de l'ordre...C'est qu'il ne doit pas être irreprochable". La tension que ressentait le prétendu Agent Fédéral le prenait tellement aux tripes qu'il en devenait mauvais acteur...et quelque peu haïssable. " Quoi? Il y a des choses sur moi aussi, là dedans?" Quand elle s'approcha pour essayer d'y voir quelque chose, Cade ferma le dossier d'un geste et le mit hors de sa portée. Il ne répondait plus de rien, se sentant cruellement en danger face aux révélations que cela impliquerait, et en découvrant que les Andersen se fichaient bien de lui depuis le début. Tout comme ses patrons qui ne se faisaient pas prier pour dévoiler des éléments sensés rester confidentiels. De marbre, Grimes  serra les dents pour ne pas s'emporter contre la mauvaise personne. Savannah n'y était pour rien et cela ne devait pas interférer dans leur relation. - Je m'occupe de ça. Lança t-il en la regardant. Un silence suivit où, yeux dans les yeux, Cade comprit qu'il avait définitivement perdu la confiance de la jeune femme pour ce soir. "Je veux rentrer chez moi". C'était fait. A l'entendre et à voir son visage se refermer à son tour, il savait qu'il ne pourrait rien faire. Il soupira en la voyant faire demi-tour pour gagner la sortie. - Savannah...

Il avait essayé, mais en vain. Elle était déjà sorti. Il lança, malgré lui, le dossier sur le bureau et se hâta de la suivre, blasé de devoir aussi gérer ça. Savannah se trouvait déjà face à Mr Andersen. Il la retrouvait qui prenait congés bien poliment et avec un grand professionnalisme malgré la situation. Cade esquissa un sourire forcé face à cet hôte qui avait perdu l'innocence qui lui restait encore à ses yeux.  "Je comprends... votre place se trouve auprès de lui. Ce fût un plaisir". Grimes serra la main du vieil homme à son tour. - C'est toujours un plaisir de passer du temps avec vous. Plus hypocrite, on ne pouvait pas. Il avait juste envie de lui coller son poing dans la figure... - Pareillement Agent Grimes. Je vous souhaite le meilleur pour l'avenir ! Cela voulait tout dire. Cade prit la direction de la porte quand une main se posa sur son bras. Avec tout ça, il l'avait oublié. "Tu t'en vas déjà?" Il lui sourit mais le coeur n'y était pas du tout. - oui... j'ai... un petit imprévu. Il avait levé les yeux vers Savannah pour voir sa réaction. Elle n'était guère surprenante. Alicia insistait. "Je pensais qu'on pourrait prendre un dernier verre ensemble....Chez moi?" Il redevint sérieux en voyant la blondinette s'éloigner. - Pas ce soir non. Il ne la ménagea pas non plus et après un dernier regard rancunier à travers la salle, il sortit de la maison.

Mieux valait pas susciter la curiosité de convives qui pourraient se trouver à l'extérieur pour fumer ou attendre qu'un voiturier leur ramène leurs voitures, Cade suivit Savannah jusqu'à la Chevrolet. Après avoir dévié le regard, agacé par cette fin de soirée, il s'installa au volant. Avant de mettre le contact, il se tourna vers elle et entreprit de calmer le jeu. - Il n'y avait rien qui te concernait dans ce dossier, si c'est ça qui t'inquiètes. Détourner le truc, ça passera peut être... Le regard braqué sur elle, elle resta silencieuse. Il soupira et mit le contact pour sortir de sa place de parking avec une conduite qui reflétait bien son état d'esprit. A présent faussement concentré sur la route, il désséra son noeud de cravate et détacha deux boutons de sa chemise. L'atmosphère était pesante, ce qu'il avait découvert l'ennuyait également. Pour couronner le tout, il se mit à pleuvoir dru. Les essuies-glace firent leur travail et l'on entendait que leurs grincements a l'intérieur. Quand ils arrivèrent, Cade ne prit pas la peine de se garer. Il arrêta la Chevrolet sur le côté de la route, tenait encore son volant d'une main et attendait d'avoir une réaction de la part de Savannah. Sauf qu'elle ouvrit la portière pour s'en aller sans même chercher à comprendre, ou à lui en remettre une couche. La tête tournée de son côté, Grimes s'en voulait déjà de ne pas avoir le cran ni l'envie de lui en dire plus que ça. Quand la portière se referma derrière elle, il regarda de nouveau face à lui, dans un vide considérable malgré le temps chargé. Il se mordit la lèvre, conscient qu'il était prit entre deux feux et tout à fait incertain que sa franchise n'arrange les choses. Ce serait sans doute pire si Savannah apprenait le pourquoi de ce dossier...Rangé dans cette conviction, et dans sa fierté, il s'éloigna.







        
Your problem...
is that nobody hates you more than you do.

Don't go away, don't feel anything...  - Page 2 763986grimes
Don't go away, don't feel anything...  - Page 2 OrLErGE
Don't go away, don't feel anything...  - Page 2 Vg4o2Xs
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Don't go away, don't feel anything...  - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Don't go away, don't feel anything... Don't go away, don't feel anything...  - Page 2 Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

Don't go away, don't feel anything...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: sur la route
-