AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 Parfois, la bonne voie n'est pas la plus facile ~ Rehane Lindström

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Heïana Brook
Heïana Brook
la douceur exotique
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 25 ans
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Sage-Femme
LOGEMENT : Toowong, N°22
POSTS : 1840 POINTS : 120

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : Wally
Rehane
Victoire
Paul
Archibald
Charlie #4
May
Ellie
Finnley
RPs EN ATTENTE : Isaac Jensen / Caleb Anderson / Romy Ashby / Timothy Decastel / Jasper Wickham / Edge Price
RPs TERMINÉS : Charlie,Abel, John, Clément, Freya, Charlie #2, John #2, Daniel (ab.), Henri (ab.), Artémis, Charlie #3, Noa, Timothy, Lullaby, Léo, Edge, Adrian (ab.), Stephen, Owen, Terrence, Kári (ab.), Abel #2, Priam (ab.), John#2, Caïn, Eavan, Jessian, Oliver (abandonné), Mitchell,Austin (Abandonné), Yoko, Edelweiss (abandonné), Freya#2
PSEUDO : Heïana Brook
AVATAR : Vaimalama Chaves
DC : Non
INSCRIT LE : 19/05/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t24156-heiana-petit-rayon-de-soleil-tahitien https://www.30yearsstillyoung.com/t24184-heiana-quelque-part-au-dela-de-l-arc-en-ciel

Parfois, la bonne voie n'est pas la plus facile ~ Rehane Lindström Empty
Message(#) Sujet: Parfois, la bonne voie n'est pas la plus facile ~ Rehane Lindström Parfois, la bonne voie n'est pas la plus facile ~ Rehane Lindström EmptyJeu 11 Juil 2019 - 19:00




Parfois, la bonne voie n'est pas la plus facile
FEATURING @Rehane Lindström & Heïana Brook



Il EST FRAIS MON POISSON !! ... APPROCHEZ APPROCHEZ, DE BONNES MANGUES A SEULEMENT 3 DOLLARS ! ... VENEZ GOÛTER NOTRE NOUVEAU FROMAGE DE BREBIS, DÉGUSTATION GRATUITE ! Le marché de Toowong était toujours aussi vivant, en pleine matinée. L'avantage était qu'on pouvait y trouver de tout, autant de produits alimentaires variés (légumes, fruits, viande, poisson, laitages...) que de petits stands d'objets artisanaux ou encore de petits cafés avec quelques tables et tabourets disponibles, voire même de mini échoppes proposant de la bonne nourriture de rue. Heïana adorait cette ambiance vivante, où chacun vaquait à ses occupations mais où on pouvait aussi faire des rencontres très sympathiques au détour d'un comptoir ou d'un étal de courgettes. La jeune métisse avait décidé d'aller se promener de bon matin, réveillée tôt ; elle avait commencé sa matinée par des étirements sur une musique douce, zen, chez elle. Après une bonne douche, elle était partie se promener dans les rues de Toowong, se dirigeant lentement mais sûrement vers le marché. Quelques sacs en tissu avec elle de différentes tailles, et son sac à main en bandoulière sur son épaule, la Tahitienne était prête à écumer les allées de la plus grande foire de Brisbane. Elle savait qu'il ne fallait pas arriver trop tôt, car elle n'ouvrait généralement pas avant huit heures du matin. Ainsi, quand la maïeuticienne avait eu en vue son objectif, il était pile temps pour elle de prendre un petit déjeuner bien mérité. C'est donc dans ce climat actif, remuant mais qui gardait malgré les cris des vendeurs le mérite d'un calme relatif - la chance à l'espacement entre chaque stand - que la jeune femme savourait son cappuccino, accompagné d'une petite tour de pancakes garnis de chocolat fondu et de rondelles de banane revenue à la poêle. Gourmandise, quand tu nous tiens...

La journée promettait d'être douce et plaisante, et ce même si l'hiver était arrivé. Alors, Heïana ne s'était pas privée de s'habiller comme il lui plaisait. Vêtue d'un pantalon noir plutôt fluide, elle avait pris pour haut une chemise assez cintrée, blanche rayée verticalement de bandes noires. Un petit gilet sur les épaules vu qu'il était tout de même assez tôt, il ne s'agirait pas de prendre froid, des petites bottines, un collier fin en or, ancien bijou de sa mère, et rien de plus. Mais à vrai dire, même si elle faisait attention au quotidien à s'habiller correctement, car elle aimait se sentir bien dans ses fringues, Heïana n'accordait pas une importance essentielle au vestimentaire. Ce qui importait, c'est l'âme. Les bonnes intentions de ceux qu'elle rencontre, ce qu'ils peuvent apporter à chacun, la clarté de leurs intentions. Tout cela était à ses yeux bien plus essentiel que n'importe quel maquillage, habit, bijou ou chaussure, quelle qu'en soit la marque. Prenant une bonne demie-heure pour savourer son petit déjeuner - on a le mode de vie à la française, ou on ne l'a pas, mais pas de demi-mesure - elle finit par se lever et alla régler au comptoir son addition, ramenant la vaisselle qu'elle avait utilisé par la même occasion. Puis, elle repartit flâner entre les stands. Elle n'avait pas besoin d'acheter grand-chose aujourd'hui, si ce n'est quelques fruits et légumes, un pain et un peu de fromage. Mais après tout, quel mal à regarder ce que chaque artisan a créé après des heures de travail passionné ? Aucun. D'ailleurs, elle rencontra notamment un homme d'une cinquantaine d'année qui, charpentier de formation, s'était reconverti dans la menuiserie, et créait ou retapait de superbes meubles en bois de qualité, dans le respect d'une certaine saisonnalité en plus de cela. Fortement intéressée, Heïana prit son contact, avant de passer à l'échoppe d'un autre vendeur, marchant d'un pas léger et tranquille.





black pumpkin & whitefalls





All you need is Faith, Trust and a bit of Pixie Dust ♥


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Rehane Lindström
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Vingt-cinq années à compter les nuages.
SURNOM : On t'appelle souvent ane'.
STATUT : Le coeur dans le noir comme les opales.
MÉTIER : T'étais encore y a six mois bénévole à l'orphelinat et étudiante dans le sociale, mais tout à été très vite suite à ta tumeur au cerveau, t'as fini aveugle.
LOGEMENT : un appartement à logan city.
Parfois, la bonne voie n'est pas la plus facile ~ Rehane Lindström Miss-Scarlett-scarlett-leithold-41680358-268-170
POSTS : 387 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : T'es aveugle depuis quelques mois suites à ton opération du cerveau.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :
RPs EN ATTENTE : terrence -
RPs TERMINÉS : chapitreunclos//charlie.com
chapitredeuxclos//charlie.com
PSEUDO : cindy.
AVATAR : Scarlett bb Leithold
CRÉDITS : lilousilver.
DC : Aucune schizophrenia détectée.
INSCRIT LE : 01/06/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t24322-rehane-jus-keep-breathin#998395 https://www.30yearsstillyoung.com/t24402-i-m-stuck-in-between-a-nightmare-and-lost-dreams-rehane

Parfois, la bonne voie n'est pas la plus facile ~ Rehane Lindström Empty
Message(#) Sujet: Re: Parfois, la bonne voie n'est pas la plus facile ~ Rehane Lindström Parfois, la bonne voie n'est pas la plus facile ~ Rehane Lindström EmptyVen 19 Juil 2019 - 16:36




Parfois, la bonne voie n'est pas la plus facile
FEATURING Rehane Lindström & @Heïana Brook



Petite marmotte que tu es. Un avantage de ne pas être déranger par les  rayons lumineux du soleil, car tu ne te réveillais pas à des heures  folles et que tu juges parfois bien trop tôt, un bon côté au fait d’être atteinte de cécité. Tout en sueur, tu te mets accroupi dans ton lit, en vérité le lit de ton amie qui t’as accueillie pour la nuit.  Tu n’étais pas rentrée chez toi suite à un rendez-vous à l’hôpital. Besoin de ne pas ressentir la solitude dans laquelle te plonge cette prison qui est la tienne. Lugubre et uni. Tu t’étais jamais demandé si rêvé était possible pour les personnes dont les yeux étaient inutiles. Pourquoi avoir  une kyrielle de questions sur le sujet après tout ? Alors, que tu es encore endormi, plongé dans le noir qui est devenu ton seul compagnon de route, comme si les couleurs avaient disparu devant la beauté du noir. Pas de gris, pas de blanc. Le noir. Et juste lui. T’es là posée, à songer à tes anciens rêve qui étrangement se finissaient souvent sur les hommes super héros, comme Thor que tu avais vu jouer avec son marteau  pendant quelques minutes avant de voir la cap de superman  cacher l’instrument en question pour faire une danse qui t’avait émoustillé, jusqu’à voir catwoman débarquer et crier sa colère ou sa jalousie, sur l’instant t’avais pas compris trop concentré à observer spiderman se moquer de la taille de la bête, cette crise était digne d’une véritable Jean Grey qui ne contrôle pas ses sentiments et donc son pouvoir. Les souvenirs sont encore là, de tes anciens rêves, mais t’as jamais avoué que tu n’as plus l’occasion de rêver de chose, de personne ou ni même de couleur. Nada. Tu ne vois rien dans tes rêves comme quand tu es éveillée. T’aimerais tellement rencontrer wolverine pour jouer, tu as tellement d’espoir sur des rêves qui pourraient faire de nouveau apparition, peut être que tu bloques tout bonnement ton subconscient, de peur que ce ne soit que décevant ? Sans doute. Poupée aimerait encore rêver de Flash faisant son show au côté de supergirl comme –ci ils étaient encore des élèves de chorales, ou te rêvant toi-même dans l’équipe des legends agissant pour le bien de timeline auprés de Rip Hunter , mais pourquoi pas sinon t’envoler au côté de hulk combattre loki puis faire la paix.  Conduire   the milano danser au côté de Satr-Lord boire un coup avec Drax jouer aux cartes avec Rocket puis tenir une conversation avec Groot. Tu ne sais pas si tu y parviendras un jour, mais l’espoir fait naître une infime lumière en toi, tu pourrais te laisser abattre, mais tu décides de ourler tes lèvres pour offrir au monde un sourire.  
Loin de tes années à lire des bds sur les aventures de arrow, Jessica Jones ou encore de iron man tu décidais de te lever. La douche prise, tu commençais déjà à tourner en rond, façon de parler, car tu étais blottie dans le canapé l’envie de sentir une légère brise caresser ton visage. T’aurais pu avant attendre ton amie partie travailler en regardant un x-men  ou un épisode de daredevill , où tu ne pourras jamais te mettre à jour, car tu ne le peux plus. Tu pensais avec le temps de convoler dans le monde des super-heros que tu avais toujours aimé. Et quand tu songes au fait que tu n’avais jamais commencé celle parlant de dagger et de cloak,  tu étais encore déçue comme  ne pas suivre les héros de Kraken ou de Space boy. Tout ça c’était fini, tu ne voyais pas l’intérêt de continuer sans pouvoir les voir.  Impossible pour toi poupée de continuer de broyer du noir, alors, tu avais enfilé tes chaussures, caressant la forme de la semelle pour savoir quelle basket allait à ton pied gauche et droit. Le trac. Car tu ne savais pas du tout comment était son quartier, loin de Logan City, ou la mélodie des vagues te rassuraient. Main sur la canne, tu sors de l’immeuble avec perfection. Sans accroc. L’estomac dans les talons, la porte s’ouvrant sur la rue, sur le marché, te laissait sentir les bonnes odeurs de poulet cuit à la broche. L’odeur te fit sourire un peu plus, donnant encore plus de rage à ta faim. Alors, que tu avais peur, tu continuais de laisser ta canne guider, sentant les regards, peut être imaginaire sur toi, tu continuais, cherchant à demander à beaucoup où se tenait l’étalage du boulanger. Tu t’en souviens, t’as déjà été chez ton ami plus d’un week end quand aucun rideau n’avait fermé la fenêtre au couleur dans ta vie.  Une pâtisserie tu ne pouvais qu’en raffoler, tu adorais les tartes aux fraises, les baba au rhum, tu pouvais sans doute faire une colère quand tu n’obtenais pas le droit d’aller manger des pâtisseries quand tu étais gosse. Tu pourrais en manger en longueur de journée, tu vaux sans doute un culte à la pâtisserie suédoise, la princesstarta, le gout, l’odeur te menaient au septième ciel, pas besoin de roucouler dans un lit, t’avais juste besoin de croquer une pâtisserie pour te sentir aussi bien que sur un nuage. Et ce matin tu en avais besoin, besoin de réconfort.  Sentir un câlin dès que tes papilles gustatives auront pu apprécier le goût sucré de ton choix. Ce qui était bien dans la cécité ? Les autres sens bien plus développé, tu pouvais les entendre souffler les personnes te croisant et se prenant par mégarde ta canne dans les chevilles, tu pouvais encore plus apprécier le gout des aliments, et les odeurs c’était pas toujours très bien, quand l’odeur d’une personne pas forcément propre était prés de toi. Rêveuse de pouvoir déguster quelques éclairs au chocolat ou choux à la crème. T’avais envie de laisser ta gourmandise t’emporter. Jusqu’à te prendre une personne. T’es vraiment pas douée avec cette canne. Puis autant dire que confondre un étalage de fruit avec une personne ce n’est pas mieux. «  Mes pastèques … » Que tu entends râler. Et tu ne sais plus d’où viennent tous les murmures que tu entends. Tu es comme dans une bulle, complétement inerte à la merci de qui voudra te faire du mal. «  Je suis désolée. » Tu n’es pas sûre de regarder dans la bonne direction, mais tu t’en fiches, car tu ne sais déjà plus pourquoi t’avais décidé de quitter la sécurité de l’appartement de ton amie, à deux doigts de sangloter, d’être mal avec cette pression des regards posés sur toi.
.  



black pumpkin & whitefalls



☽☽ la chose la plus apaisante en ce monde, c'est quand quelqu'un embrasse vos blessures en ne les voyant pas comme des catastrophes dans votre âme mais simplement comme des fissures dans lesquelles mettre son amour.

Revenir en haut Aller en bas
Heïana Brook
Heïana Brook
la douceur exotique
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 25 ans
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Sage-Femme
LOGEMENT : Toowong, N°22
POSTS : 1840 POINTS : 120

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : Wally
Rehane
Victoire
Paul
Archibald
Charlie #4
May
Ellie
Finnley
RPs EN ATTENTE : Isaac Jensen / Caleb Anderson / Romy Ashby / Timothy Decastel / Jasper Wickham / Edge Price
RPs TERMINÉS : Charlie,Abel, John, Clément, Freya, Charlie #2, John #2, Daniel (ab.), Henri (ab.), Artémis, Charlie #3, Noa, Timothy, Lullaby, Léo, Edge, Adrian (ab.), Stephen, Owen, Terrence, Kári (ab.), Abel #2, Priam (ab.), John#2, Caïn, Eavan, Jessian, Oliver (abandonné), Mitchell,Austin (Abandonné), Yoko, Edelweiss (abandonné), Freya#2
PSEUDO : Heïana Brook
AVATAR : Vaimalama Chaves
DC : Non
INSCRIT LE : 19/05/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t24156-heiana-petit-rayon-de-soleil-tahitien https://www.30yearsstillyoung.com/t24184-heiana-quelque-part-au-dela-de-l-arc-en-ciel

Parfois, la bonne voie n'est pas la plus facile ~ Rehane Lindström Empty
Message(#) Sujet: Re: Parfois, la bonne voie n'est pas la plus facile ~ Rehane Lindström Parfois, la bonne voie n'est pas la plus facile ~ Rehane Lindström EmptyLun 22 Juil 2019 - 22:09




Parfois, la bonne voie n'est pas la plus facile
FEATURING @Rehane Lindström & Heïana Brook



Heïana flânait, marchait, pivotait, sautillait, dansait presque à travers les allées du grand marché de Toowong. Vraiment, elle adorait venir ici. Bon, aujourd'hui elle prenait particulièrement son temps; habituellement elle faisait son petit tour des producteurs de fruits et légumes, achetait son lait, sa viande, son poisson, ses oeufs si ça n'avait pas déjà été fait dans la semaine, et repartait aussitôt. Mais ce jour serait différent des autres, là était son intuition. Alors elle la suivait, et advienne que pourra ! C'est ainsi qu'une dizaine de minutes plus tard, son panier en osier était désormais garni d'un bon pain, presque aussi croustillant qu'une bonne baguette française - mais quand même pas, un savoir-faire traditionnel reste unique après tout - ainsi que de quelques légumes et fruits. D'ailleurs, une des pêches avait atterri dans la main libre de la métisse, qui dégustait avec délice le fruit juteux et sucré. Une grande gourmande, cette jeune femme; heureusement que son tempérament naturellement actif, que son métier assez prenant et un peu de sport contrebalançaient son grignotage incessant. Alors qu'elle dégustait sa petite gâterie somme toute très naturelle, un grand bruit, fracas inattendu, se fit entendre. Se détournant vers la source du tumulte, Heïana remarqua immédiatement le petit attroupement qui s'était créé autour du stand d'un maraîcher. Les gens étaient immobiles, tels des pantins inutiles. Fronçant les sourcils, à la fois intriguée et soucieuse, la Tahitienne se rapprocha de la scène pour y voir plus clair. C'est alors qu'elle remarqua l'étrange sketch se déroulant sous ses yeux. Le maraîcher, bougonnant, ramassait plusieurs pastèques tombées à terre, apparemment à cause d'une jeune femme. Elle devait avoir dans les âges d'Heïana, bien que celle-ci ne puisse pas voir son visage car elle lui tournait le dos. Cependant, ce n'est pas son âge qui marqua la professionnelle de santé, mais plutôt le fait que la maladroite semblait très déstabilisée, confuse et... perdue ? Bien évidemment, personne autour ne réagissait, les gens se contentant d'observer le chaos ambiant pendant un moment, chuchotant de manière désapprobatrice entre eux, puis passant finalement leur chemin. Levant les yeux au ciel, la chrétienne se demanda si elle avait bien raison de garder encore foi en l'être humain. Que les gens déconnectent un peu de leur technologie et de leur univers médisant, qu'ils ouvrent les yeux et réalisent leur stupidité et leur manque de correction ! Bon sang...

Se frayant un chemin à travers les dernières personnes qui l'empêchaient d'atteindre la frêle blonde qui ne bougeait toujours pas, Heïana n'hésita pas à jouer des coudes - et de son panier en osier - pour pousser les gens. Autant elle était gentille par nature, autant face à une situation injuste, elle n'allait pas prendre les gants envers de débiles observateurs ! Une phrase l'avait marqué un jour, alors qu'elle était collégienne et qu'un collectif de prévention contre le harcèlement scolaire était passé dans sa classe: "On est soit agresseur, soit victime. Il n'y a pas d'entre-deux" ; cette punchline très véridique pouvait finalement être bien élargie à de nombreux moments quotidiens de la vie adulte, comme celui-ci notamment. La Tahitienne jeta en passant près d'une poubelle le noyau de sa pêche, et arriva finalement aux côtés de la fragile demoiselle. Arrivant dans son dos, elle la contourna sur sa droite: Mademoiselle ? Vous allez bien ? Lui demanda-t-elle finalement, alors qu'elle arrivait à sa hauteur, face à l'inconnue. L'évidence lui sauta immédiatement aux yeux, ceux de son interlocutrice planant dans le vague: la source de cet incident était aveugle. Il fallut toute sa charité chrétienne à Heïana pour ne pas maudire les badauds alentours qui n'avaient pas su tendre une main amicale et rassurante à la blonde. D'une voix douce, la Polynésienne lui proposa: Avez-vous besoin d'aide pour quoi que ce soit ... ? Alors même qu'elle lui posait cette question, la brune avait l'étrange impression de connaître cette jeune femme. Mais comment, elle n'aurait pas su le dire.




black pumpkin & whitefalls





All you need is Faith, Trust and a bit of Pixie Dust ♥


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Rehane Lindström
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Vingt-cinq années à compter les nuages.
SURNOM : On t'appelle souvent ane'.
STATUT : Le coeur dans le noir comme les opales.
MÉTIER : T'étais encore y a six mois bénévole à l'orphelinat et étudiante dans le sociale, mais tout à été très vite suite à ta tumeur au cerveau, t'as fini aveugle.
LOGEMENT : un appartement à logan city.
Parfois, la bonne voie n'est pas la plus facile ~ Rehane Lindström Miss-Scarlett-scarlett-leithold-41680358-268-170
POSTS : 387 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : T'es aveugle depuis quelques mois suites à ton opération du cerveau.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :
RPs EN ATTENTE : terrence -
RPs TERMINÉS : chapitreunclos//charlie.com
chapitredeuxclos//charlie.com
PSEUDO : cindy.
AVATAR : Scarlett bb Leithold
CRÉDITS : lilousilver.
DC : Aucune schizophrenia détectée.
INSCRIT LE : 01/06/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t24322-rehane-jus-keep-breathin#998395 https://www.30yearsstillyoung.com/t24402-i-m-stuck-in-between-a-nightmare-and-lost-dreams-rehane

Parfois, la bonne voie n'est pas la plus facile ~ Rehane Lindström Empty
Message(#) Sujet: Re: Parfois, la bonne voie n'est pas la plus facile ~ Rehane Lindström Parfois, la bonne voie n'est pas la plus facile ~ Rehane Lindström EmptyDim 28 Juil 2019 - 16:53




Parfois, la bonne voie n'est pas la plus facile
FEATURING Rehane Lindström & @Heïana Brook



Et tu ris, tu ris encore à l’entente de la chanson que chanter Thor pour se foutre de Captain, T'as le look coco,Coco t'as le look, Pas de doute coco, T'as le look qui te colle à la peau. Chanson qui te reviens en tête, alors que tu aurais plutôt aimé autre chose, comme une chanson de ton temps, mais non, la chanson se déroule jusqu’à la phrase qui te fit rire quand tu veux la tête de Captain, Hey t'as les mains moites. Autant dire que tu as bien fini de te remémorer tout cela, te fallait bouger devenir active. Tu ne supportais plus le fait de devoir rester là, immobile et ne servant à rien. La faim, l’envie d’aventure et de te faufiler jusqu’au marché, pour aller chercher montes et merveilles avec quelques pâtisseries, pour ton amie et pour toi, tu voulais la remercier, tout en te prouvant que t’étais capable. Tu te sens pas superbe de marché dans les rues, t’as plus l’habitude, l’habitude que les opales contrôle presque tout, tu pouvais répondre des actes de chaque autrui présent, mais ce n’était pas le cas. Tu parcourais le trottoir, comme si c’était un long couloir où la lumière avait été coupée. Prisonnière et te donnant la sensation d’être une bête de foire, tu les sentais ces prunelles se déposant sur toi, surveillant tes actes. Attendant que tu trébuches, peut-être ? Sans doute que tu te fais tout un film à cet instant. Il a le sourire facile, même pour les imbéciles, tu es comme max, tu es libre, rehane. Il est libre, max. Tu dois être comme lui, les paroles qui se chantonnent dans la tête. Il n'se laisse pas étourdir par les néons des manèges, Il vit sa vie sans s'occuper des grimaces, Que font autour de lui les poissons dans la nasse. Tant pis si tu abimes les chevilles des autres, si tu provoques sur ton passage des grimaces, tu dois le faire, te prouver que tu es brillante, qu’importe les autres. Chaque parole de chanson fait écho aux vies des uns et des autres, tu le sais. Cela te colle à la peau, tu essayes de garder ton sourire, mais tu as l’impression d’être un éléphant dans un magasin de porcelaine. Tu vas casser aucune vaisselle, mais combien de personne finiront éclopé à cause de toi ? La sensation d’être coupable, tu te dis que tu devrais tout bonnement arrêter, faire demi-tour. Quelques secondes où tu veux abandonner, où tu veux tout lâcher. Et tu repenses à cet artiste qui est connu dans bien des pays, tu l’as découvert enfant quand tu étais en France. T’as le bout de la langue qui chauffe en songeant au nom de l’homme, tu ne te souviens que du titre, on va s’aimer. Puis rien qu’en pensant à cela, tu te souviens des paroles, tout simplement. On va s'aimer Sur une étoile, ou sur un oreiller Au fond d'un train, ou dans un vieux … puis le trou, tu ne sais plus le mot. Et toujours pas le nom du gars pouvant chanter cela, tu savais juste qu’il avait réalisé ses rêves tout en étant aveugle. Alors, qu’il chantait l’amour, faisait des tubes ou un, il avait réussi. Trop pensante, trop préoccupé de mal faire, que tu finis par mal faire. Tu l’entends l’homme crier après les pastèques, t’as du assommer ces dernières. Confuse et surtout honteuse, tu t’excuses alors que tu entends une voix venir te secourir, réchauffant ton cœur, comme si tu étais posé sur une plage à avoir l’organe central qui se réchauffe sous ces mêmes paroles : Se réchauffer au coeur des banquises. « Euh oui je vais bien … » Tu chuchotes à la suite. « Ai-je blessée quelqu’un autre que ces pastèques ? » Voix timide, tu étais en plein déni, et si tu ne pouvais pas te débrouiller seule ? Et si tes parents avaient raison, l’une des pires choses au monde pour toi. Te coupant de ta liberté. « Rentrer chez mon amie, je ne suis qu’un boulet incapable d’aller chercher quelques pâtisseries. » Que tu finissais par râler, les larmes commençant à taquiner tes yeux qui devenaient humides, mais tu restais juste silencieuses.



black pumpkin & whitefalls



☽☽ la chose la plus apaisante en ce monde, c'est quand quelqu'un embrasse vos blessures en ne les voyant pas comme des catastrophes dans votre âme mais simplement comme des fissures dans lesquelles mettre son amour.

Revenir en haut Aller en bas
Heïana Brook
Heïana Brook
la douceur exotique
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 25 ans
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Sage-Femme
LOGEMENT : Toowong, N°22
POSTS : 1840 POINTS : 120

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : Wally
Rehane
Victoire
Paul
Archibald
Charlie #4
May
Ellie
Finnley
RPs EN ATTENTE : Isaac Jensen / Caleb Anderson / Romy Ashby / Timothy Decastel / Jasper Wickham / Edge Price
RPs TERMINÉS : Charlie,Abel, John, Clément, Freya, Charlie #2, John #2, Daniel (ab.), Henri (ab.), Artémis, Charlie #3, Noa, Timothy, Lullaby, Léo, Edge, Adrian (ab.), Stephen, Owen, Terrence, Kári (ab.), Abel #2, Priam (ab.), John#2, Caïn, Eavan, Jessian, Oliver (abandonné), Mitchell,Austin (Abandonné), Yoko, Edelweiss (abandonné), Freya#2
PSEUDO : Heïana Brook
AVATAR : Vaimalama Chaves
DC : Non
INSCRIT LE : 19/05/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t24156-heiana-petit-rayon-de-soleil-tahitien https://www.30yearsstillyoung.com/t24184-heiana-quelque-part-au-dela-de-l-arc-en-ciel

Parfois, la bonne voie n'est pas la plus facile ~ Rehane Lindström Empty
Message(#) Sujet: Re: Parfois, la bonne voie n'est pas la plus facile ~ Rehane Lindström Parfois, la bonne voie n'est pas la plus facile ~ Rehane Lindström EmptyDim 28 Juil 2019 - 20:03




Parfois, la bonne voie n'est pas la plus facile
FEATURING @Rehane Lindström & Heïana Brook


Non, vous n'avez rien blessé d'autres que ces pastèques... Heïana lança un coup d'oeil autour d'elles, et vit une pêche écrasée au sol, immangeable. Rien de vivant en tout cas, termina-t-elle avec un petit ricanement, ironique envers le vendeur qui se plaignait décidément pour pas grand chose. Ne vous en faites pas, ce n'est pas grave. La maïeuticienne observa un instant l'inconnue: malgré son air perdu et son visage dont l'expression trahissait son inquiétude, elle était magnifique, belle, pure. Un peu comme écho, l'oréade amoureuse de Narcisse. Elle était véritablement touchante et presque... familière, bizarrement. Une chanson revint en tête à la franco-australienne, qui correspondait exactement à ce qu'elle ressentait en cet instant envers la blonde: "Never gonna give you up, Never gonna let you down. Never gonna run around and desert you. Never gonna make you cry, Never gonna say goodbye. Never gonna tell a lie and hurt you". Mais la maïeuticienne fut interrompue dans ses pensées par le même grognement mécontent; entendant encore le commerçant se plaindre, récriminer la douce blonde d'avoir fait tomber ses pauvres fruits - qui avaient plus risquer d'écraser les pieds de l'aveugle qu'autre chose ceci dit - Heïana s'impatienta franchement et se retourna vers lui, déclarant avec acidité: Oh ça va c'est bon, on a compris, vos pastèques ont eu mal ! C'est bon, on peut passer à autre chose ? Etant assez connue dans le coin car elle passait souvent y faire ses courses, ainsi que par le fait qu'elle avait accouché plusieurs des enfants des clients comme des commerçants du marché couvert, la Tahitienne était réputée pour sa douceur et sa patiente. Alors autant dire que sa réplique cloua sur place l'homme, dont les joues s'empourprèrent de gêne, et il se détourna, le bec enfin cloué.

Ce répit enfin accordé, Heïana put se concentrer à nouveau sur la jolie blonde, à laquelle elle avait demandé si elle avait besoin de quoi que ce soit. Totalement mortifiée, celle-ci répliqua qu'elle voulait juste rentrer chez son amie, étant totalement incapable d'acheter quelques pâtisseries par elle-même. La Polynésienne fronça les sourcils, peinée par le discours de la jeune femme. Lui prenant la main, elle la tira délicatement à l'écart, et répliqua: Hors-de-question. Vous retournerez chez votre amie une fois vos pâtisseries achetées; je vais vous aider. Son ton ne souffrait pas la contradiction, ferme et autoritaire, presque maternel; c'est d'ailleurs en cela qu'il était paradoxalement très doux et infiniment tendre. Ceci dit, Heïana relâcha la main de la jeune femme; elle l'accompagnerait, resterait à ses côtés, mais ne la tiendrait pas comme on le ferait avec un tout-petit, histoire qu'elle ne se sente pas infantilisée justement. Vous savez... commença la Tahitienne, hésitant un instant avant de poursuivre, voulant donner du courage à la demoiselle : Tout le monde cherche quelque chose. Certains d'entre eux veulent se servir de vous, ou vous jugent sans vous connaître. Levez la tête, et soyez fière; ce sera votre premier pas vers de longues marches. On avance ? Heïana ponctua la fin de ses paroles d'un sourire; la jeune femme à ses côtés ne pouvait certes pas voir ses lèvres s'étendre ainsi, mais on dit toujours que l'on ressent l'intention de ses interlocuteurs au son de leur voix, et à la présence ou à l'absence de sourire sur leur visage. La sage-femme décida que sa mission de ce matin, sa Bonne Action - même si elle le faisait par désir avant tout - serait d'aider cette douce demoiselle, qu'elle avait cette étrange impression de connaître. Elle voulait la voir sourire, plus tard. Surtout qu'elle devait avoir dans ses âges, elle était trop jeune pour ce défaitisme et cette mine triste ! Après tout, "Girls just wanna have fun", non ?




black pumpkin & whitefalls





All you need is Faith, Trust and a bit of Pixie Dust ♥


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Rehane Lindström
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Vingt-cinq années à compter les nuages.
SURNOM : On t'appelle souvent ane'.
STATUT : Le coeur dans le noir comme les opales.
MÉTIER : T'étais encore y a six mois bénévole à l'orphelinat et étudiante dans le sociale, mais tout à été très vite suite à ta tumeur au cerveau, t'as fini aveugle.
LOGEMENT : un appartement à logan city.
Parfois, la bonne voie n'est pas la plus facile ~ Rehane Lindström Miss-Scarlett-scarlett-leithold-41680358-268-170
POSTS : 387 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : T'es aveugle depuis quelques mois suites à ton opération du cerveau.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :
RPs EN ATTENTE : terrence -
RPs TERMINÉS : chapitreunclos//charlie.com
chapitredeuxclos//charlie.com
PSEUDO : cindy.
AVATAR : Scarlett bb Leithold
CRÉDITS : lilousilver.
DC : Aucune schizophrenia détectée.
INSCRIT LE : 01/06/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t24322-rehane-jus-keep-breathin#998395 https://www.30yearsstillyoung.com/t24402-i-m-stuck-in-between-a-nightmare-and-lost-dreams-rehane

Parfois, la bonne voie n'est pas la plus facile ~ Rehane Lindström Empty
Message(#) Sujet: Re: Parfois, la bonne voie n'est pas la plus facile ~ Rehane Lindström Parfois, la bonne voie n'est pas la plus facile ~ Rehane Lindström EmptyDim 28 Juil 2019 - 21:36




Parfois, la bonne voie n'est pas la plus facile
FEATURING Rehane Lindström & @Heïana Brook


Je veux me libérer chantait queen dans la chanson I Want To Break Free. T’aimerais ça toi aussi retrouve ta liberté d’antan, cette chance de pouvoir gueuler sur l’homme s’en prenant à toi. Tu n’y peux rien, t’aimerais ne pas être un tel boulet, mais tu l’es. C’est ainsi, un jour tu seras comme avant, même avec la cécité. « Bon ça va alors, je vais lui rembourser. » ça ne change rien à la musique du vendeur, toujours en train de râler, sans doute même de te maudire toi douceur éternelle offrant ton sourire au monde. Tu ne t’attendais pas à ce que la jeune femme venu te secourir vienne te défendre en lui répondant. « Puis j’ai entendu la première fois, je suis aveugle pas sourde ! » T’aurais tellement aimé pouvoir ajouter un clin d’œil à tes mots, t’aurais pu sans tes lunettes, mais sans doute que l’effet aurait été le contraire de celui attendu. Style une grimace que t’aurais jamais eu la capacité à reproduire autrement. Tu ne sais même pas quelle mimique s’importe actuelle sur ton minois, rien que d’y penser tu as bien peur. Enfin, tu voulais ajouter ton grain de sable, tu savais que tu n’aurais pas toujours quelqu’un pour te défendre, jolie poupée. Plus qu’une envie celle de rentrer, te planquer dans un trou et en ressortir après. L’impression d’être horrible, d’être lunatique avec tout ça. un mélange d’étonnant, un panache de ressentit et de sensation, aucunement fantastique. Tu ne demandes rien d’autre que partir d’ici sans blesser vivant ou mort, sans sentir les regards sur ta jolie peau de porcelaine. Tu ne demandais pas la lune, tu n’avais pas été méchante et tu méritais d’en sortir tête haute. Chaleur parcourant ta paume, main contre main, sourire venant poser sa plume sur ton visage, tu laisses la voix légèrement marqué par un accent exotique te surprendre. Refusant la seule chose que tu demandais. Tu hésitais sur ta réaction, elle avait l’air de vouloir aider, mais savait-elle à quel point c’était épuisant de se sentir horriblement de trop parfois dans le monde qui entoure ? Tu ne vivais que dans ton monde, tu n’étais plus qu’un mur marchant parmi les autres humains. Un lego abandonné par les siens. « Oh je ne veux pas être un poids et encore moins vous empêcher de faire ce que vous voulez faire. » sa voix douce aurait pu te convaincre poupée, mais tu étais butée, quand tu échouais auparavant tu combattais, mais maintenant tu n’étais plus que l’ombre de toi-même, tu avais sans doute besoin d’un bon coup de pied au cul, mais incapable de te donner cette maudite impulsion de courage, pas après avoir entendu les gens s’esclaffait, entendu l’homme se plaindre pour des fruits. Tien en y pensant, tu sortis ton portemonnaie, tu le savais que tu t’étais à peine éloignée de l’étale de fruit, ou sans juste de pastèque ? En vrai tu ne sais même pas si le marchand vendait autre chose. Tu sortis un billet dix dollars australien. « Vous pouvez lui donner cela ? » Coupais-tu la jeune femme dans ses dires. « J’en ai franchi des marches mais parfois, il vaut mieux repartir pour mieux le refaire une autre fois. Je suis épuisée et je me dis que le monde n’est peut-être pas encore faire pour moi !ù » Par le monde t’entendais le peuple. Alors, tu souris. « Merci de votre aide, je m’appelle Rehane. » Que tu lanças en souriant. « Alors, vous allez m’aider ? » tu ne précisais pas du tout où tu voulais aller, prendre des pâtisseries ou bien rentrer ? Et si tu hésitais princesse ?



black pumpkin & whitefalls



☽☽ la chose la plus apaisante en ce monde, c'est quand quelqu'un embrasse vos blessures en ne les voyant pas comme des catastrophes dans votre âme mais simplement comme des fissures dans lesquelles mettre son amour.

Revenir en haut Aller en bas
Heïana Brook
Heïana Brook
la douceur exotique
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 25 ans
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Sage-Femme
LOGEMENT : Toowong, N°22
POSTS : 1840 POINTS : 120

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : Wally
Rehane
Victoire
Paul
Archibald
Charlie #4
May
Ellie
Finnley
RPs EN ATTENTE : Isaac Jensen / Caleb Anderson / Romy Ashby / Timothy Decastel / Jasper Wickham / Edge Price
RPs TERMINÉS : Charlie,Abel, John, Clément, Freya, Charlie #2, John #2, Daniel (ab.), Henri (ab.), Artémis, Charlie #3, Noa, Timothy, Lullaby, Léo, Edge, Adrian (ab.), Stephen, Owen, Terrence, Kári (ab.), Abel #2, Priam (ab.), John#2, Caïn, Eavan, Jessian, Oliver (abandonné), Mitchell,Austin (Abandonné), Yoko, Edelweiss (abandonné), Freya#2
PSEUDO : Heïana Brook
AVATAR : Vaimalama Chaves
DC : Non
INSCRIT LE : 19/05/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t24156-heiana-petit-rayon-de-soleil-tahitien https://www.30yearsstillyoung.com/t24184-heiana-quelque-part-au-dela-de-l-arc-en-ciel

Parfois, la bonne voie n'est pas la plus facile ~ Rehane Lindström Empty
Message(#) Sujet: Re: Parfois, la bonne voie n'est pas la plus facile ~ Rehane Lindström Parfois, la bonne voie n'est pas la plus facile ~ Rehane Lindström EmptyMar 30 Juil 2019 - 22:42




Parfois, la bonne voie n'est pas la plus facile
FEATURING @Rehane Lindström & Heïana Brook


Heïana secoua la main en un réflexe de négation, même si la demoiselle à ses côtés ne pouvait pas la voir; sa gestuelle appuierait naturellement ses mots dans son intonation de toute façon, et elle ne pourrait de toute façon pas s'empêcher d'illustrer ses paroles par des mimiques ou des mouvements, c'était trop naturel pour elle. Ne soyez pas ridicule; si je vous propose mon aide, c'est que je ne vous considère pas comme un poids, et que j'ai du temps à perdre. Elle sourit en ponctuant sa fin de phrase, voulant que l'inconnue comprenne qu'elle n'avait que de bonnes intentions envers elle, et qu'elle était bien décidée à l'aider pour ses courses. Ce sentiment de la connaître lui étreignait le coeur, toujours un peu plus, comme un étau à la fois agréable et inconfortable, tout un paradoxe... Vraiment, il faudrait qu'elle découvre quel mystère se cachait sous l'identité de la jeune fille à qui elle proposait son secours, ça la titillait, la chatouillait et l'embêtait. Pourtant, elle n'avait pas de personnes aveugles dans son entourage brisbanais à sa connaissance. Étrange, vraiment. Heïana ne se vexa pas lorsque la blonde lui coupa presque la parole pour lui demander de donner de l'argent au commerçant, et bien qu'elle considérât ce dernier bien trop impoli et imbu de ses pastèques pour vraiment mériter le dédommagement, elle prit le billet que lui tendait l'inconnue et le donna au vendeur, qui grogna finalement un Merci . Puis, la sage-femme écouta la demoiselle avec attention, et esquissa un sourire lorsqu'elle dit que le monde n'était pas fait pour elle. Elle répliqua avec une assurance détonante: Alors je serai votre cocon de sûreté pour ne pas être blessée par le monde. Oui oui, la blonde était peut-être têtue, mais rare étaient ceux qui avaient eu gain de cause face à la détermination d'Heïana. Celle-ci ne savait arrêter son côté borné que lorsqu'elle savait qu'au fond, elle avait tort, ou bien qu'elle franchissait les limites. Or, là ce n'était ni l'un, ni l'autre.

Les deux jeunes femmes s'étaient écartées justement pour être un peu moins au milieu du passage, la brune guidant délicatement son alter-ego blond sur le côté. Et là, l'inconnue dévoila son identité, faisant tomber Heïana des nues. Celle-ci se prétrifia un instant, tellement cette rencontre était inattendue, et aussi parce qu'elle ne s'attendait pas à retrouver une de ses copines d'enfance aveugle ! Pourtant, ses yeux allaient parfaitement bien la dernière fois qu'elles s'étaient vues, quelques mois avant le décès de ses parents... Hésitante, elle demanda: Rehane... Lindström ? Mais non en fait, il n'y avait aucun doute à avoir. Un large sourire fleurit sur les lèvres de la Tahitienne, alors qu'elle prenait les mains de la blonde entre les siennes. Je suis si contente de te revoir ! C'est moi, Heïana Brook ! Tu te souviens ? Excitée comme une puce, elle regarda autour d'elle, et vit une autre échoppe vendant cappuccino, cafés et autres gourmandises non-loin. C'était décidé. Gardant une des mains de la blonde dans les siennes, elle déclara: On va vraiment prendre notre temps pour le coup. Je te paye un café; ou ce que tu aimes, thé, chocolat, jus de fruits... Bref tu comprends l'idée. C'est avec un enthousiasme tout sauf feint qu'elle entraîna sa vieille connaissance jusqu'à la boutique, où elle salua le serveur. Que désires-tu ? Demanda-t-elle à la fille des dirigeants de la chaîne d'hôtels Lindström.


black pumpkin & whitefalls





All you need is Faith, Trust and a bit of Pixie Dust ♥


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Rehane Lindström
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Vingt-cinq années à compter les nuages.
SURNOM : On t'appelle souvent ane'.
STATUT : Le coeur dans le noir comme les opales.
MÉTIER : T'étais encore y a six mois bénévole à l'orphelinat et étudiante dans le sociale, mais tout à été très vite suite à ta tumeur au cerveau, t'as fini aveugle.
LOGEMENT : un appartement à logan city.
Parfois, la bonne voie n'est pas la plus facile ~ Rehane Lindström Miss-Scarlett-scarlett-leithold-41680358-268-170
POSTS : 387 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : T'es aveugle depuis quelques mois suites à ton opération du cerveau.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :
RPs EN ATTENTE : terrence -
RPs TERMINÉS : chapitreunclos//charlie.com
chapitredeuxclos//charlie.com
PSEUDO : cindy.
AVATAR : Scarlett bb Leithold
CRÉDITS : lilousilver.
DC : Aucune schizophrenia détectée.
INSCRIT LE : 01/06/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t24322-rehane-jus-keep-breathin#998395 https://www.30yearsstillyoung.com/t24402-i-m-stuck-in-between-a-nightmare-and-lost-dreams-rehane

Parfois, la bonne voie n'est pas la plus facile ~ Rehane Lindström Empty
Message(#) Sujet: Re: Parfois, la bonne voie n'est pas la plus facile ~ Rehane Lindström Parfois, la bonne voie n'est pas la plus facile ~ Rehane Lindström EmptyLun 16 Sep 2019 - 15:21




Parfois, la bonne voie n'est pas la plus facile
FEATURING Rehane Lindström & @Heïana Brook


Et si petit ange que tu es rencontré une autre lumière en celle jeune femme voulant t’aider ? Tu crois que c’est fort probable, capable de faire confiance les yeux fermés auparavant, maintenant que tes opales n’ont plus besoin d’avoir les paupières rabattues tu peux donc y croire aussi facilement ? La douceur de la voix de la jeune femme ne te donne pas le moindre doute, si tu refuses c’est pour ne pas déranger, ne pas gêner.  «  Si ça occupe votre temps, alors. » Un joli sourire venant prendre place sur ton minois, tu ne sais pas trop comment te comporter quand on te vient en aide, t’as envie d’accepter et de fuir à la fois. T’aimes pas être celle à qui on tend la main, ça te rappel que toi tu ne peux plus tendre la main aux autres. Une aveugle ne pourra jamais aider les autres. Ridicule, mais ça te manque de ne pas écouter les autres, apprendre à leur venir en aide, comme le faisait la jeune femme. Le cœur qui déraille, l’appel de la gourmandise, d’être libre sont à te forcer d’accepter, chose déjà fait. Mais tu redoutes déjà de le regretter. Poupée qui se prend trop la tête, poupée qui redoute de devoir tout abandonner pour la suède, pour retrouver ses parents étouffant, prêt à tout pour elle. Toi tu ne veux pas de ça, tu ne veux pas être comme eux, pourtant tu les aimes, tu ne cesseras jamais de le faire, même avec leur maladresse et leur coup foireux. Réparer tes âneries, tu demandais cela à la main qui s’imposait à toi, laissant donc de l’argent pour que l’homme n’est plus de raison de râle, mais tu le sais tu as des personnes qui ont le tonnerre dans le cœur incapable d’être calme. Les mots presque poétiques de la jeune femme résonnent dans ta tête, commençant à faire écho à tes battements de cœur. Rassurée et bien, quelques mots seulement franchissant. «  un cocon prêt à se prendre des coups, par mégarde ? » Tu en donnes des coups, tu les sens les regards gravitant sur ton être.
Tu suis de ton mieux le corps de la jeune femme étant là pour t’aider, après un petit débat sur le fait que tu ne voulais pas d’aider, que t’allais juste te cacher. Cacher ton visage lumineux et souriant entre quatre murs, pour ne plus être un poids pour le monde. Tu te sens de trop quand le monde t’entoure, quand tu es seule pour affronter ce dernier. T’aimerais vraiment que ce ne soit pas le cas, mais c’est ainsi, tu n’arrives plus à déposer un pied sans te sentir de trop comme y a quelques secondes plutôt avant que la jeune femme à la voix douce et rassurante ne vienne t’aider et te rassurer. T’aurais sans doute préféré avoir fait demi-tour, quand tu entends le nom de famille de ton père prononcé après ton prénom. Tu l’entends ce sourire qui frétille à tes côtés, heureuse de te voir, mais tu ne sais pas qui est là. Alors le silence est tien, tu restes figée à attendre la révélation de son identité, car sa voix ne te dit rien, elle ne te rappelle pas grand-chose. Heïana Brook, l’identité tombée tu es rassurée, mais triste. Tu aurais du l’être avec elle quand ses parents sont morts, tu n’avais pas pu, évitant tes parents, tu n’avais qu’envoyé une lettre et un bouquet, alors que tu aurais pu y aller, la vue était encore tienne.  «  Oui je me souviens, tu n’as pas changé au niveau de ta gentillesse… » que tu lances avec une voix douce et timide d’un coup. «  Avec plaisir, mais c’est moi qui paye, tu m’aides déjà beaucoup … » tu ne t’imagines pas la laisser payer, car ton sentiment de culpabilité est bien trop présent à cet instant précis. Marcher à ses côtés était simple, tu lui faisais confiance, pas après pas, tu ne frémissais pas à l’idée de gênée ou autre. Dans la boutique le bruit est constant, toutes les conversations qui se mélangent les unes aux autres que tu parviens facilement à déchiffrer si tu te concentres, mais tu es centralisée sur la voix de Heïana. «  Un chocolat chaud et deux pains au chocolat, mais toi tu veux quoi ? » Une fois cette question posée, les réponses données à la serveuse, vous allez vous poser à la table que choisi la belle brune, du moins elle était brune dans tes souvenirs, alors mis à part un changement capillaire , tu ne pouvais pas te tromper.  « Alors, tu fais quoi maintenant ? » Que tu lui demandes une fois tes fesses déposées sur ton siège.




black pumpkin & whitefalls
[/color]



☽☽ la chose la plus apaisante en ce monde, c'est quand quelqu'un embrasse vos blessures en ne les voyant pas comme des catastrophes dans votre âme mais simplement comme des fissures dans lesquelles mettre son amour.

Revenir en haut Aller en bas
Heïana Brook
Heïana Brook
la douceur exotique
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 25 ans
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Sage-Femme
LOGEMENT : Toowong, N°22
POSTS : 1840 POINTS : 120

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : Wally
Rehane
Victoire
Paul
Archibald
Charlie #4
May
Ellie
Finnley
RPs EN ATTENTE : Isaac Jensen / Caleb Anderson / Romy Ashby / Timothy Decastel / Jasper Wickham / Edge Price
RPs TERMINÉS : Charlie,Abel, John, Clément, Freya, Charlie #2, John #2, Daniel (ab.), Henri (ab.), Artémis, Charlie #3, Noa, Timothy, Lullaby, Léo, Edge, Adrian (ab.), Stephen, Owen, Terrence, Kári (ab.), Abel #2, Priam (ab.), John#2, Caïn, Eavan, Jessian, Oliver (abandonné), Mitchell,Austin (Abandonné), Yoko, Edelweiss (abandonné), Freya#2
PSEUDO : Heïana Brook
AVATAR : Vaimalama Chaves
DC : Non
INSCRIT LE : 19/05/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t24156-heiana-petit-rayon-de-soleil-tahitien https://www.30yearsstillyoung.com/t24184-heiana-quelque-part-au-dela-de-l-arc-en-ciel

Parfois, la bonne voie n'est pas la plus facile ~ Rehane Lindström Empty
Message(#) Sujet: Re: Parfois, la bonne voie n'est pas la plus facile ~ Rehane Lindström Parfois, la bonne voie n'est pas la plus facile ~ Rehane Lindström EmptySam 28 Sep 2019 - 21:56




Parfois, la bonne voie n'est pas la plus facile
FEATURING @Rehane Lindström & Heïana Brook


Si Heïana est ravie de retrouver une de ses copines d'enfance, elle perçoit que le sentiment de la blonde qui lui fait face est... Mitigé ? Elle ne saurait définir s'il s'agissait de mélancolie, de tristesse ou de réserve, mais la fille des Lindström afficha un sourire presque pâlot lorsqu'elle découvrit l'identité de sa "sauveuse" du jour. Cependant, la brune ne s'en formalisa pas, et décida de remettre ce mystère à plus tard. L'essentiel à cet instant, était de se retrouver et de prendre du bon temps ! Elle sourit lorsque son alter-ego lui annonce qu'elle paiera, et elle lui répond avec un haussement d'épaules, que l'aveugle ne peut voir mais dont l'intonation de voix est forcément changée: C'est comme tu préfères ! Non, vraiment, la Tahitienne est enchantée d'être tombée sur celle qui avait partagé avec elle les soirées mondaines données par les PDG de la chaîne hôtelière, se permettant l'une et l'autre de bien moins s'ennuyer que si elles avaient été seules. Les deux comparses se dirigent donc vers le café le plus proche, Heïana n'hésitant pas à guider la jeune femme tout en lui laissant une certaine marge de liberté bien sûr. Le but n'était pas de la faire dépendante d'elle. Un chocolat chaud et deux pains aux chocolats, dit alors Rehane comme commande. Une bouffée de nostalgie emplit le coeur de la maïeuticienne à ces quelques mots, alors que les images d'un petit-déjeuner partagé au lendemain d'un nouvel an lui revenaient en tête. Déjà, à l'époque, la blonde avait clairement marqué sa préférence pour ce type d'aliments. Les yeux d'Heïana brillèrent à cette réminiscence s'étant imposée à sa mémoire, un grand sentiment de joie la prenant un instant. Décidant de faire un clin d'oeil à leur passé, et parce qu'elle aimait toujours autant cela, elle demanda pour sa propre commande: Un cappuccino à l'italienne, donc sans sucre, voilà ce qu'elle sous-entendait, et une part de brioche avec... ses yeux regardèrent les confitures proposées, de la marmelade de fraises, s'il-vous-plaît. Simple et bon, tout ce que pouvait adorer la métisse.

Les bien-nées se dirigèrent alors vers une table, et une fois installées, Rehane demanda ce que faisait sa compagne d'enfance. Avec un sourire joyeux, elle ne se fit pas prier pour lui répondre: Je suis sage-femme au St Vincent Hospital, où j'avais déjà fait des stages quand on était ado, tu te souviens ? Non pas qu'Heïana s'attende forcément à ce que la demoiselle se rappelle de ces détails, alors qu'elles ne se voyaient que quelques fois par an à l'époque, mais on ne sait jamais. Et puis, ça permettait de faire la discussion. Mes parents détestaient cette perspective d'avenir, on se prenait le bec. "Heïana, tu vaux bien mieux que ça, ça ne paye pas, c'est pas assez prestigieux, et nianiania" ajouta-t-elle en riant. Elle ne leur aurait pas laissé le choix de toute façon, la preuve avec les stages qu'elle avait effectué lorsqu'elle était au collège, puis au lycée. Ils auraient fini par se faire une raison, en désespoir de cause. Elle n'osa pas demander à Rehane comment celle-ci était devenue aveugle, ce serait indiscret; la jeune fille n'aurait à lui en parler que si elle le souhaitait. Alors ainsi, tu vis à Brisbane maintenant ? Je n'aurais pas pensé t'y trouver comme résidente un jour !


black pumpkin & whitefalls





All you need is Faith, Trust and a bit of Pixie Dust ♥


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Parfois, la bonne voie n'est pas la plus facile ~ Rehane Lindström Empty
Message(#) Sujet: Re: Parfois, la bonne voie n'est pas la plus facile ~ Rehane Lindström Parfois, la bonne voie n'est pas la plus facile ~ Rehane Lindström Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

Parfois, la bonne voie n'est pas la plus facile ~ Rehane Lindström

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: toowong :: west end markets
-