AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 It's getting weird here » LEO

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elora Dawson
Elora Dawson
l'enfant caché
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-quatre ans - (12.02.1995)
SURNOM : très souvent Elo.
STATUT : célibataire et pour l'instant c'est très bien comme cela.
MÉTIER : assistante de Milena Grimes au cabinet Grimes & Hartman le jour, serveuse dans un bar la nuit.
LOGEMENT : 360, Fortitude Valley, avec Clément et Sybille.
It's getting weird here » LEO Original
POSTS : 1732 POINTS : 170

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : ne connais pas son père biologique et viens de se découvrir une famille △ a perdue sa maman en avril 2018 △ discrète et travailleuse, on ne la remarque jamais vraiment △ née à New-York elle a cependant grandie à Brisbane △ végétarienne et fervente protectrice des animaux △ possède trois tatouages △ tente de sortir de sa timidité de plus en plus.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : It's getting weird here » LEO Source
ELIAH #1 △ don't know what to say to you now, standing right in front of you. don't know how to fade in and out, don't know how to play it cool. losing a little guard, let it down. we don't have to think it through, we've got to let go. i wanna give you wild love

It's getting weird here » LEO Tumblr_inline_ogsyuaKyCJ1rifr4k_500
THOMAS #4△ would you rescue me? would you get my back? would you take my call when I start to crack? would you rescue me? would you rescue me when I'm by myself? when I need your love, if I need your help. would you rescue me?

It's getting weird here » LEO Tumblr_nn0szbcaQ21qh1blro4_r1_500
ISAAC #2 △ hold on, to me as we go, as we roll down this unfamiliar road and although this wave is stringing us along. just know you’re not alone, because i’m going to make this place your home.


RPs TERMINÉS : Thomas #1Itziar #1TommyNoam #1Isaac #1CadeLéonardo #1Thomas #2Itziar #2Andy Noa (zombie)
PSEUDO : paindep.
AVATAR : lili reinhart.
CRÉDITS : (avatar) noralchemist
DC : cian, bailey & loan.
INSCRIT LE : 04/07/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t20534-i-wanna-give-you-wild-love-elora https://www.30yearsstillyoung.com/t26874-cian-elora-bailey-loan-fiche-commune https://www.30yearsstillyoung.com/t24988-elora-dawson https://www.30yearsstillyoung.com/t25277-elora-dawson

It's getting weird here » LEO Empty
Message(#) Sujet: It's getting weird here » LEO It's getting weird here » LEO EmptyMar 16 Juil - 18:55



It's getting weird here
Léo & Elora


Je crois que ce matin j’aurais mieux fait de rester dans mon lit, enfin sur le canapé de Léonardo plutôt. Déjà que rien n’allait cette semaine, je crois que cette journée aura été la cerise sur le gâteau. Tout a commencé avec le fait que je n’ai pas entendu mon réveil et que c’est Léonardo qui tentait de se faire un café sans faire de bruit qui m’a réveillé. Il s’est excusé une bonne centaine de fois, alors qu’il n’avait rien fait de mal. Ne voulant pas arriver en retard au travail, je n’ai pas déjeuné et je suis parti après une douche express. La matinée à été plutôt calme, c’est après le déjeuner que l’on a commencer à enchaîner les galères. Tout d’abord, un client mécontent a débarqué dans le cabinet pour se mettre à hurler sur Milena. J’ai été scotché par la manière dont elle a géré cet homme qui ne cessait de crier pour un rien. Ce n’était pas grand-chose, mais il nous a fallu une demi-heure pour le calmer et pour le faire sortir. Après cela, le téléphone n’a cessé de sonner me laissant aucune minute de répit pendant près de deux heures et alors que je pensais enfin être tranquille pour terminer mes dossiers urgents, mon ordinateur à décider de planter me faisant perdre le travaille effectuer depuis le matin. À bout de nerfs, je suis parti en salle de pause pour me servir un café. En voulant repartir vers mon bureau, j’ai croisé Dean dans le couloir qui en se tournant pour me parler m’a renversé ma tasse brûlante sur mon chemisier préféré. J’étais à deux doigt de me mettre à pleurer et c’est en tremblant que je suis retourné à mon bureau pour boucler mon travail. J’avais promis à Milena et à Rose que les dossiers urgents serait bouclé en fin de journée. C’était clairement mal parti et il m’a fallu des heures pour tout terminer. Fatiguée, je me suis pris la tête sur des simples formulations de phrases. Mon ordinateur ne voulait pas du tout coopérer et lorsque j’ai fini par sortir la tête de mes dossiers complets et bien rangés tout le monde était déjà parti.

Une journée vraiment pourri en somme. Il est vingt heures, nous sommes vendredi soir, je n’ai pas mangé et je dois encore traverser toute la ville pour rentrer chez mon demi-frère. Après une analyse de mon compte en banque et de mon porte-monnaie, je finis par prendre la décision de rentrer chez Léo en taxi. Je n’ai pas le courage d’attendre le bus dans le noir et il commence à faire vraiment frais dehors. Je remonte la rue pour rejoindre le centre-ville et tenter de trouver un taxi. Bien entendu, nous sommes vendredi soir et malgré l’hiver les gens sont de sortie. En chemin, je croise des étudiants déjà bien imbibés qui rit bruyamment et me propose même une bière. Je refuse poliment et continue mon chemin en observant un peu le monde autour de moi pour me détendre un peu après cette longue journée pourrie. Un couple d’amoureux qui se tient la main en souriant, une famille avec un petit garçon qui court vers son papa les bras écartés et en criant sa joie, un groupe de filles sur leurs trente et un… Des instants de vie qui me font rêvasser un peu. L’espace d’un instant, je pense à appeler Noam pour lui proposer une soirée, mais il est tard et je suis fatiguée. Je n’ai qu’une envie rentré pour me poser devant une petite série Netflix avec mon demi-frère. On passait beaucoup de temps ensemble depuis qu’il a accepté de m’héberger, et ce, pour mon plus grand plaisir. Petit à petit, on devient de plus en plus proche et je me sens un peu moins seule. J’ai donc hâte de rentrer dans son appartement pour me poser enfin et profiter de ma fin de soirée avant de devoir retourner au travail demain soir.

C’était sans compter sur le fait que nous sommes vendredi soir et que tous les taxis sont pris. Vraiment tous. J’ai attendu une demie heure avant qu’un veuille bien se pointer à la station et alors que je me dirigerais vers ce dernier un jeune homme me passe devant et s’installe sur la banquette arrière. Je retiens la porte et me baisse légèrement pour croiser son regard. « Ça vous dérangerais de partager ? » demandais-je alors timidement. « J’attendais depuis un moment et je… Enfin, je veux juste rentrer chez moi. » La fatigue n’aidant pas, je sens déjà les larmes me monter aux yeux. Mais quelle idiote. Je dois juste l’embêter alors qu’il part rejoindre des amis en soirée ou autre. Pourtant, je ne lâche pas la portière du taxi.             




above the clouds.
How can we love with our hearts on fire. Is this enough or are we just burning, ashes to dust like a funeral pyre. Can we love with our hearts on fire?



Revenir en haut Aller en bas
Léo Ivywreath
Léo Ivywreath
les amitiés fragiles
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 26 ans (10.06)
SURNOM : Devient 'Leone' pour Charlie; se transforme en 'Riccioli' pour Auden.
STATUT : (sex)friend-zoné. Est-ce assez explicite ?
MÉTIER : Etudiant en psychopathologie; compose au violon pour la Northlight Theater Company depuis juin 2019.
LOGEMENT : Appartement #10, james st. fortitude valley; se sent un peu trop seul dans un appartement pourtant pas si immense... mais risque d'avoir bientôt un peu de compagnie.
It's getting weird here » LEO 1575845597-c1a0af5e347614a088ac98182c484132
POSTS : 2044 POINTS : 2325

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Aime sortir, faire la fête, rencontrer du monde ✵ sature rapidement des gens, garde difficilement ses amis ✵ a une petite tortue tatouée sur la cheville droite ✵ hyperactif, se canalise grâce à des activités spécifiques ✵ dessine les gens ✵ a peur des films d'horreur, des gros moustiques et de vieillir ✵ parle français, un peu de néerlandais et anglais ✵ violoniste, pratique (très) régulièrement depuis l'âge de quinze ans
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
(23/15)
bailey #1sophiawallyeloraléonieskyjillianterrence #3MaPR #1kane #2archie #2 (fb)ajlilioarchibaldarchibald #2 (fb)


It's getting weird here » LEO Tenor
LÉOLIE ☾ Oh Ginger, la montagne vacille. Oh Ginger, mais de là je l'apprécie, des rives. Ginger, dis adieu à la ville. Oh Ginger, nous sommes à l'abris. À présent, et fais-moi confiance : nous sommes libres. A moins que...

It's getting weird here » LEO Tumblr_pgjg4xGmOq1tnw4xyo1_400
LÉODEN #4 (ua) & #5 ☾ I get those goosebumps every time, yeah, you come around. You ease my mind, you make everything feel fine. Worried 'bout those comments, I'm way too numb, it's way too dumb, yeah. I get those goosebumps every time.

It's getting weird here » LEO Un-role-comlique-pour-le-jeune-acteur
WOLVY #8 & #9 ☾ I should've seen this through, but I knew how it could end; yeah, I guess things don't change, I let feelings fade again.

Univers alternatifs :

It's getting weird here » LEO Tumblr_p10leatwj71wf43j5o2_250
They're whispering his name through this disappearing land, but hidden in his coat is a red right hand. ☾ thomaslene

Dimension Zombie : wrenléolyn
RPs EN ATTENTE : It's getting weird here » LEO Giphy

charlie ☾ ua. terry ☾ cian
RPs TERMINÉS : archie (fb)stephenleoden #3léolie #12leoden #2allankanewolvy #7c‎íanwolvy #5 wolvy #6andychâteaux de sable (top. com.)léolie #10heïanaterrence #2clément #4 - charlie #9 - isaacyoko #1leoden #1wolvy #2primrose - clément #3charlie #8 - john #1john #2 - charlie #8charlie #3charlie #2wolvy #1charlie #1 (fb)

Abandonnés:
 

PSEUDO : Ocy(tocine)
AVATAR : Timothée (bae) Chalamet
CRÉDITS : aaaand i'm back in debt.
DC : Murphy, la lionne blanche.
INSCRIT LE : 22/04/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23798-leo-ivywreath-quo-non-ascendam#971107 https://www.30yearsstillyoung.com/t23806-leo-do-more-of-what-makes-you-happy#971793 https://www.30yearsstillyoung.com/t23821-leo-ivywreath https://www.30yearsstillyoung.com/t23891-leo-ivywreath

It's getting weird here » LEO Empty
Message(#) Sujet: Re: It's getting weird here » LEO It's getting weird here » LEO EmptySam 27 Juil - 16:19



It's getting weird here@Elora Dawson
La soirée à laquelle on m'avait donné rendez-vous était plus éloignée de la ville que d'accoutumée. Je ne sélectionnais jamais ces soirées, habituellement, puisqu'elles m'obligeaient à prendre un taxi. Or, je tenais à ma liberté de mouvement. A contre cœur, j'avait donc laissé mon précieux vélo de côté, dans le hall d'entrée de mon appartement, en demandant à mes chats de veiller dessus. Je détestais prendre les moyens de transport exclusifs, comme les taxis. C'était coûteux pour la planète, coûteux en argent, et coûteux en 'relation sociale'. Je n'avais pas envie de jouer l'aimable avec qui que ce soit, ce soir. Au final, je regrettais un peu d'avoir accepté de sortir. C'était une décision stupide. J'avais surtout envie de m'enfoncer dans mon lit, d'ouvrir mon ordinateur et de passer une partie de la soirée - et de la nuit, parce que je ne savais pas fermer mon ordinateur si la saison en cours n'étais pas terminée - devant une série.

Toujours était-il que je me trouvais là, à marcher de nuit dans le froid de l'hiver. Les mains resserrées autour du corps, je marchai jusqu'à l'endroit où se pressaient tous les taxis la nuit tombée. Heureusement pour moi, l'un d'entre eux était libre. Je me renseignais sur le prix de la course pour mon trajet et m'installai en soupirant à l'arrière du taxi. Alors que nous allions partir, une jeune femme blonde comme les blés s'approcha du taxi. Je retirai l'écouteur que je venais d'enfiler sur mon oreille droite. « Ça vous dérangerais de partager ? » Je battis des cils. Elle avait l'air désespérée. « J’attendais depuis un moment et je… Enfin, je veux juste rentrer chez moi. » Le chauffeur s'impatienta. Probablement n'avait-il pas que nous à servir. « Bien sûr. Montez. » Je pris la place de gauche, alors que la jeune femme vint s'installer à ma droite. Alors qu'elle donna sa destination au chauffeur, qui faisait déjà chauffer le moteur pour quitter le parking, j'adressai un sourire contrit à ma voisine.

Nous nous élancions sur l'asphalte et je gardai pourtant mes écouteurs dans ma main. Moi qui n'avait pourtant pas très envie de discuter, je me sentis soudain obligé de faire la conversation. « C'est galère, de trouver des taxis, hein ? A croire que les gens se déplacent plus en hiver. » Je haussai les épaules. Soudain, le moteur du taxi se mit à faire des bruits étranges. Je ne m'y connaissais pas en voiture, mais j'étais quand même au courant que ces tombeaux de métal - quel cynisme - n'étaient pas supposés gargouiller à ce point. De plus, le chauffeur semblait errer en ville, depuis tout à l'heure, rallongeant interminablement la note de la course. Impatient, je me mis à soupirer bruyamment. Et alors que nous nous arrêtâmes à un 'stop', au coin d'une rue obscure que je n'avais absolument jamais emprunté, l'engin émit un énième gargouillis. « Vous êtes sûr qu'elle va bien, votre voiture ? » Pas de réponse. Le chauffeur, un homme brun, s'énerva un instant sur les pédales avant de tenter de redémarrer la voiture... qui n'obéit pas, même pas après la salve d'insultes et de menaces qu'il venait de proférer. Ma nuque s'appuya lourdement sur l'appui-tête. « Super. Une bonne soirée en perspective. » Après cinq bonnes minutes d'interjections contre le volant, le chauffeur se tourna vers nous. « Elle est en panne, je crois. » « Ah oui, vous croyez ? », répliquai-je, agacé. L'homme sortit de la voiture, téléphone à la main. Je me détachai, puis fis de même avant de me tourner vers la jeune femme. « Désolé, je crois que t'es tombée sur le chat noir du coin. Je fais tomber toutes les voitures en panne. », raillai-je d'une réplique sarcastique, sans même me rendre compte que je venais de la tutoyer. « C'est quoi, ton prénom ? Je crois qu'on va être coincés ici un moment. »


môme
On n'a pas les mêmes règles pourtant c'est même jeu. Prends cette putain de vie comme un jeu, je suis encore un môme, pas de leader pas de maître. Pleure pas si je te manque de respect comme un môme; môme jusqu'à la mort y a aucun remède.
Revenir en haut Aller en bas
Elora Dawson
Elora Dawson
l'enfant caché
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-quatre ans - (12.02.1995)
SURNOM : très souvent Elo.
STATUT : célibataire et pour l'instant c'est très bien comme cela.
MÉTIER : assistante de Milena Grimes au cabinet Grimes & Hartman le jour, serveuse dans un bar la nuit.
LOGEMENT : 360, Fortitude Valley, avec Clément et Sybille.
It's getting weird here » LEO Original
POSTS : 1732 POINTS : 170

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : ne connais pas son père biologique et viens de se découvrir une famille △ a perdue sa maman en avril 2018 △ discrète et travailleuse, on ne la remarque jamais vraiment △ née à New-York elle a cependant grandie à Brisbane △ végétarienne et fervente protectrice des animaux △ possède trois tatouages △ tente de sortir de sa timidité de plus en plus.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : It's getting weird here » LEO Source
ELIAH #1 △ don't know what to say to you now, standing right in front of you. don't know how to fade in and out, don't know how to play it cool. losing a little guard, let it down. we don't have to think it through, we've got to let go. i wanna give you wild love

It's getting weird here » LEO Tumblr_inline_ogsyuaKyCJ1rifr4k_500
THOMAS #4△ would you rescue me? would you get my back? would you take my call when I start to crack? would you rescue me? would you rescue me when I'm by myself? when I need your love, if I need your help. would you rescue me?

It's getting weird here » LEO Tumblr_nn0szbcaQ21qh1blro4_r1_500
ISAAC #2 △ hold on, to me as we go, as we roll down this unfamiliar road and although this wave is stringing us along. just know you’re not alone, because i’m going to make this place your home.


RPs TERMINÉS : Thomas #1Itziar #1TommyNoam #1Isaac #1CadeLéonardo #1Thomas #2Itziar #2Andy Noa (zombie)
PSEUDO : paindep.
AVATAR : lili reinhart.
CRÉDITS : (avatar) noralchemist
DC : cian, bailey & loan.
INSCRIT LE : 04/07/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t20534-i-wanna-give-you-wild-love-elora https://www.30yearsstillyoung.com/t26874-cian-elora-bailey-loan-fiche-commune https://www.30yearsstillyoung.com/t24988-elora-dawson https://www.30yearsstillyoung.com/t25277-elora-dawson

It's getting weird here » LEO Empty
Message(#) Sujet: Re: It's getting weird here » LEO It's getting weird here » LEO EmptyDim 28 Juil - 22:33


It's getting weird here
Léo & Elora


La journée a vraiment été longue. Beaucoup trop longue même. Désormais, je n’ai qu’une seule idée en tête rentré chez Léonardo, prendre une bonne douche chaude, préparer un bon dîner en sa compagnie et finir la soirée devant la télévision en discutant. Un programme qui me plaît de plus en plus et que je chéris de retrouver les soirs ou je ne travaille pas au bar. Pour en arriver là, il faudrait déjà que je trouve un moyen de rentrer à l’appartement. L’hiver étant vraiment frais et la nuit tombée depuis un moment, je me décide pour un taxi. Habituellement, je fuis ce genre de moyen de transport comme la peste. C’est souvent bien trop cher et surtout, je déteste devoir engager la conversation avec le conducteur. Je ne suis pas doué pour blablater avec des étrangers. Pourtant, ce soir j’ai juste envie de rentrer rapidement et le taxi semble être la meilleure des solutions.

Enfin paraissait être la meilleure des solutions. Jusqu’à ce que je me rende compte que nous sommes vendredi soir, qu’il est déjà tard et que les gens ont pris les stations de taxis d’assaut afin de se rendre en soirée, partir au théâtre ou autres activités que font les gens normaux en début de week-end. Et c’est comme cela que je me retrouve à attendre dans le froid qu’un taxi veuille bien se pointer. Étant fatiguée, je décide de m’asseoir sur un petit muret tout proche de la station de taxi afin d’attendre. Ce que je n’avais pas prévu, c’est qu’un jeune homme arrive bien trop rapidement pour que je n’ai le temps de réagir et me pique le premier taxi. Ne voulant pas laisser ma chance m’échapper aussi vite, je me lève et retiens la portière au dernier moment. Je n’ai jamais fait une chose pareille, mais on le voit toujours dans les films, alors peut-être que cela fonctionne également dans la vraie vie. Le jeune homme assis à l’arrière doit avoir mon âge et il ne discute même pas, me laissant tout de suite monter dans le véhicule. « Oh merci. Merci beaucoup. » dis-je avant de prendre place à ses côtés. Je donne l’adresse de Léonardo au chauffeur qui démarre son taxi.

On s’élance dans la nuit et je sens le jeune homme me lancer un regard quelque peu timide. Un instant, un silence un peu bizarre demeure dans l’habitacle dans la voiture avant qu’il ne lance la conversation. Ce genre de discussion un peu bancale, mais qui aide à briser le silence. « Je crois que ce soir tout le monde a eu la flemme surtout. » dis-je en riant un peu. Ayant encore un peu froid, je passe mes mains sous mes cuisses tandis que la route défile sous nos yeux. Il me faudra quelques minutes pour me rendre compte que le chauffeur semble prendre des chemins bien longs pour nous emmener à destination et voilà que désormais son taco est en train de faire des bruits vraiment bizarres. Le genre de bruit qu’un véhicule ne devrait faire en tant normal. Je n’y connais absolument rien en mécanique, je n’ai même pas le permis, mais tout de même cela semble de plus en plus anormal. Et voilà que le véhicule finis par s’arrêter soudainement. « C’est quoi ce bordel ? »

En quelques minutes et après une slave d’insultes, l’homme d’une cinquantaine d’années se tourne vers nous pour nous faire savoir que sa voiture est en panne. « Vraiment ? On n’avait pas remarqué ! » m’exclamais-je en même temps que le jeune homme à mes côtés. C’est pas possible, mais quelle journée de merde. J’aurais vraiment mieux fait de rester dans mon lit depuis ce matin. J’ai même peur de sortir de cette voiture maintenant, je vais encore me porter la guigne et marcher dans un trou ou une connerie du genre. Le jeune homme s’excuse et je lève les yeux au ciel. « Oh non, t’inquiètes pas, c’est moi le problème, je crois. » dis-je en soupirant longuement. « J’ai eu la journée la plus pourrie qui soit et visiblement, il fallait la finir en beauté. » m’exclamais-je tout en sortant du véhicule à mon tour pour voir ce qu’il se passe. Voilà que le moteur fume en plus. Je commence à avoir un peu peur surtout que le chauffeur ne semble pas réellement décidé à faire quoique ce soit de concret. « Je m’appelle Elora et toi ? » répondis-je à mon compagnon d’infortune tout en refermant mon manteau contre moi et en regardant l’autre s’énerver au téléphone. « Tu crois qu’il va nous laisser là avec son épave ? » Il fait nuit noire et je n’arrive même pas à voir ou nous sommes. Il semblerait que l’on ait quitté le centre-ville, mais je ne saurais dire où. Je sors mon téléphone de mon sac à main, mais bien entendu ce dernier n’a plus de batterie. « Plus de batterie forcément… » dis-je à haute voix. « J’ai pas les moyens d’appeler un autre taxi. Tu… T’allais vers quelle direction toi ? » Peut-être que l’on peut se débrouiller tout les deux. Je n’en sais trop rien. « J’ai pas trop envie de passer ma nuit ici. Ca me fait flipper comme endroit… »              




above the clouds.
How can we love with our hearts on fire. Is this enough or are we just burning, ashes to dust like a funeral pyre. Can we love with our hearts on fire?



Revenir en haut Aller en bas
Léo Ivywreath
Léo Ivywreath
les amitiés fragiles
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 26 ans (10.06)
SURNOM : Devient 'Leone' pour Charlie; se transforme en 'Riccioli' pour Auden.
STATUT : (sex)friend-zoné. Est-ce assez explicite ?
MÉTIER : Etudiant en psychopathologie; compose au violon pour la Northlight Theater Company depuis juin 2019.
LOGEMENT : Appartement #10, james st. fortitude valley; se sent un peu trop seul dans un appartement pourtant pas si immense... mais risque d'avoir bientôt un peu de compagnie.
It's getting weird here » LEO 1575845597-c1a0af5e347614a088ac98182c484132
POSTS : 2044 POINTS : 2325

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Aime sortir, faire la fête, rencontrer du monde ✵ sature rapidement des gens, garde difficilement ses amis ✵ a une petite tortue tatouée sur la cheville droite ✵ hyperactif, se canalise grâce à des activités spécifiques ✵ dessine les gens ✵ a peur des films d'horreur, des gros moustiques et de vieillir ✵ parle français, un peu de néerlandais et anglais ✵ violoniste, pratique (très) régulièrement depuis l'âge de quinze ans
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
(23/15)
bailey #1sophiawallyeloraléonieskyjillianterrence #3MaPR #1kane #2archie #2 (fb)ajlilioarchibaldarchibald #2 (fb)


It's getting weird here » LEO Tenor
LÉOLIE ☾ Oh Ginger, la montagne vacille. Oh Ginger, mais de là je l'apprécie, des rives. Ginger, dis adieu à la ville. Oh Ginger, nous sommes à l'abris. À présent, et fais-moi confiance : nous sommes libres. A moins que...

It's getting weird here » LEO Tumblr_pgjg4xGmOq1tnw4xyo1_400
LÉODEN #4 (ua) & #5 ☾ I get those goosebumps every time, yeah, you come around. You ease my mind, you make everything feel fine. Worried 'bout those comments, I'm way too numb, it's way too dumb, yeah. I get those goosebumps every time.

It's getting weird here » LEO Un-role-comlique-pour-le-jeune-acteur
WOLVY #8 & #9 ☾ I should've seen this through, but I knew how it could end; yeah, I guess things don't change, I let feelings fade again.

Univers alternatifs :

It's getting weird here » LEO Tumblr_p10leatwj71wf43j5o2_250
They're whispering his name through this disappearing land, but hidden in his coat is a red right hand. ☾ thomaslene

Dimension Zombie : wrenléolyn
RPs EN ATTENTE : It's getting weird here » LEO Giphy

charlie ☾ ua. terry ☾ cian
RPs TERMINÉS : archie (fb)stephenleoden #3léolie #12leoden #2allankanewolvy #7c‎íanwolvy #5 wolvy #6andychâteaux de sable (top. com.)léolie #10heïanaterrence #2clément #4 - charlie #9 - isaacyoko #1leoden #1wolvy #2primrose - clément #3charlie #8 - john #1john #2 - charlie #8charlie #3charlie #2wolvy #1charlie #1 (fb)

Abandonnés:
 

PSEUDO : Ocy(tocine)
AVATAR : Timothée (bae) Chalamet
CRÉDITS : aaaand i'm back in debt.
DC : Murphy, la lionne blanche.
INSCRIT LE : 22/04/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23798-leo-ivywreath-quo-non-ascendam#971107 https://www.30yearsstillyoung.com/t23806-leo-do-more-of-what-makes-you-happy#971793 https://www.30yearsstillyoung.com/t23821-leo-ivywreath https://www.30yearsstillyoung.com/t23891-leo-ivywreath

It's getting weird here » LEO Empty
Message(#) Sujet: Re: It's getting weird here » LEO It's getting weird here » LEO EmptyVen 22 Nov - 12:29


It's getting weird here@Elora Dawson
C'est pas si grave, de partager les taxis. Je ne suis pas pressé, de toute manière. Je n'ai pas vraiment envie d'aller à cette soirée, l'invitation m'emmerde plus qu'autre chose. Mais là, tout de suite, ce qui m'emmerde le plus, c'est la soudaine panne dont semble victime la voiture. Voilà pourquoi je ne passe pas mon permis de conduire. Je fais caler toutes les voitures, ces engins me détestent. Je suis bien, avec mon vélo. Mais je ne peux pas faire de vélo ivre. On irait droit à la catastrophe. « Oh non, t’inquiètes pas, c’est moi le problème, je crois. » Je secoue la tête. Ce n'est personne, le problème. C'est la faute à pas de chance. Et notre conducteur a l'air bien décidé à appeler une dépanneuse. Et je sais bien que "nous ramener" ne fait pas partie du plan. Bien évidemment, je n'ai plus de batterie sur mon téléphone, comme s'il fallait encore accentuer la misère. Vraiment, une soirée qui commence bien. Mais au moins, je n'ai pas à aller à cette foutue fête d'anniversaire. Je n'avais même pas donné d'argent pour le cadeau. Je ne crois pas en l'existence d'un quelconque destin, mais quand même, là, je dois admettre que c'est fort de café.

Je sors du véhicule, ma camarade de galère à ma suite. Une fumée menaçante s'échappe du capot de la voiture. Son propriétaire a l'air de paniquer. Il est à deux doigts de péter un câble. « J’ai eu la journée la plus pourrie qui soit et visiblement, il fallait la finir en beauté. » Je laisse échapper un rire, caustique. Je crois que nous sommes dans le même bateau. « Je m’appelle Elora et toi ? » « Léo. » Je lui tends la main, sourire aux lèvres. Quelque chose me dit que nous allons devoir faire plus que simplement échanger nos prénoms, si nous voulons survivre à l'ennui de la marche qui nous attend. Parce que je ne tiens pas à rester ici. Et j'imagine qu'elle non plus. « Tu crois qu’il va nous laisser là avec son épave ? » « Carrément. Je crois même qu'il va nous demander de payer pour le trajet déjà effectué. » Et il n'en est pas question. J'observe notre conducteur éructer au téléphone, regarder de droite à gauche. Quelque chose me dit que nous ne sommes pas loin du bouquet final. « Plus de batterie forcément… » Notre interlocuteur raccroche justement le sien. « J’ai pas les moyens d’appeler un autre taxi. Tu… T’allais vers quelle direction toi ? » « J'allais de l'autre côté de la ville. Mais je vais rentrer, en fin de compte. J'ai plus très envie de sortir. Tu vas dans quel coin ? Je suis à Fortitude. » Le quartier lumière, celui qui est animé toute la nuit. « J’ai pas trop envie de passer ma nuit ici. Ça me fait flipper comme endroit… » « Et t'as raison. On ne va pas se faire de vieux os. » que je lance alors que notre interlocuteur revient vers nous.

Après nous avoir expliqué que nous étions arrêté non loin de chez un ami à lui garagiste possédant de quoi remorquer sa voiture, le chauffeur nous enjoint à l'attendre à côté de la carcasse fumante. Je suis persuadé que c'est parce qu'il ne veut pas voir l'argent de sa course s'envoler. J'obtempère en soupirant, puis me tourne vers Elora dès que notre chauffeur n'est plus en vue. « On se tire. Avant qu'il revienne. Hors de question que je paye la course qu'on n'a à peine entamé. Tu viens ? » Je prends le chemin qui me semble mener à la ville, mains dans les poches. « On ne doit pas être très loin. Et ça craint de rester là sans bouger. »


môme
On n'a pas les mêmes règles pourtant c'est même jeu. Prends cette putain de vie comme un jeu, je suis encore un môme, pas de leader pas de maître. Pleure pas si je te manque de respect comme un môme; môme jusqu'à la mort y a aucun remède.
Revenir en haut Aller en bas
Elora Dawson
Elora Dawson
l'enfant caché
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-quatre ans - (12.02.1995)
SURNOM : très souvent Elo.
STATUT : célibataire et pour l'instant c'est très bien comme cela.
MÉTIER : assistante de Milena Grimes au cabinet Grimes & Hartman le jour, serveuse dans un bar la nuit.
LOGEMENT : 360, Fortitude Valley, avec Clément et Sybille.
It's getting weird here » LEO Original
POSTS : 1732 POINTS : 170

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : ne connais pas son père biologique et viens de se découvrir une famille △ a perdue sa maman en avril 2018 △ discrète et travailleuse, on ne la remarque jamais vraiment △ née à New-York elle a cependant grandie à Brisbane △ végétarienne et fervente protectrice des animaux △ possède trois tatouages △ tente de sortir de sa timidité de plus en plus.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : It's getting weird here » LEO Source
ELIAH #1 △ don't know what to say to you now, standing right in front of you. don't know how to fade in and out, don't know how to play it cool. losing a little guard, let it down. we don't have to think it through, we've got to let go. i wanna give you wild love

It's getting weird here » LEO Tumblr_inline_ogsyuaKyCJ1rifr4k_500
THOMAS #4△ would you rescue me? would you get my back? would you take my call when I start to crack? would you rescue me? would you rescue me when I'm by myself? when I need your love, if I need your help. would you rescue me?

It's getting weird here » LEO Tumblr_nn0szbcaQ21qh1blro4_r1_500
ISAAC #2 △ hold on, to me as we go, as we roll down this unfamiliar road and although this wave is stringing us along. just know you’re not alone, because i’m going to make this place your home.


RPs TERMINÉS : Thomas #1Itziar #1TommyNoam #1Isaac #1CadeLéonardo #1Thomas #2Itziar #2Andy Noa (zombie)
PSEUDO : paindep.
AVATAR : lili reinhart.
CRÉDITS : (avatar) noralchemist
DC : cian, bailey & loan.
INSCRIT LE : 04/07/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t20534-i-wanna-give-you-wild-love-elora https://www.30yearsstillyoung.com/t26874-cian-elora-bailey-loan-fiche-commune https://www.30yearsstillyoung.com/t24988-elora-dawson https://www.30yearsstillyoung.com/t25277-elora-dawson

It's getting weird here » LEO Empty
Message(#) Sujet: Re: It's getting weird here » LEO It's getting weird here » LEO EmptySam 30 Nov - 0:24



It's getting weird here
Léo & Elora


Tout ce que je voulais, c’était rentrer chez moi. Je ne devais pas rentrer en taxi, c’est quelque chose qui allait me coûter trop cher, mais il faisait frais et je ne voulais pas marcher dans le noir. Il faut croire qu’on cherche à me punir pour ma fainéantise en stoppant la voiture au milieu d’une rue mal éclairée. Mon partenaire de course semble aussi exaspéré que moi tandis que le chauffeur devient beaucoup moins professionnel soudainement. Il s’excite tout seul pour un rien, attrape son téléphone et se met à hurler sur son interlocuteur tout en nous demandant de sortir de son véhicule. Je croise le regard du jeune homme en ma compagnie et m’excuse presque automatiquement pour l’avoir fait victime de ma poisse de la journée. On échange nos prénoms tandis que devant le chauffeur ne cesse de s’agiter. On complote, on essaye de comprendre ce que l’on va devenir. Soudainement, je ne me sens plus du tout en confiance. Je n’arrive même pas à repérer ou nous sommes et je n’aime pas vraiment cela. Je n’ai jamais été du genre à me faire des films pour un rien, mais j’ai vu assez de films d’horreur pour savoir que l’action se déroule toujours dans une rue mal éclairée. En pensant à cela, je refuse immédiatement de me séparer de Léo. Surtout que je suis assez d’accords avec lui, je crois bien que le chauffeur de taxi va vouloir nous faire payer la course malgré tout. « Il peut courir pour que je lui donne quoique ce soit. » dis-je en haussant les épaules. Je suis quelqu’un d’honnête, mais le vieil homme nous a baladé avant que son épave nous lâche subitement. Je ne suis pas vraiment en confiance, mais heureusement Léo m’apprends qu’il compte rentrer chez lui en direction du quartier de Fortitude. Ce n’est pas la direction de l’appartement de mon frère, mais je vais aller au bar et je sais que James ou Itziar me ramèneront chez moi. Au moins, je serais avec des gens que je connais et en sécurité. C’est le plus important pour moi à cet instant. « Je n’allais pas vraiment là-bas, mais je préfère rentrer avec toi… » dis-je doucement. « Je m’arrêterai au bar ou je travaille. Mes collègues pourront me ramener après. » C’est la meilleure des idées selon moi.

À cet instant, le chauffeur de taxi revient vers nous pour nous tenir au courant de la situation. Il parle d’un ami garagiste qui ne vit pas loin. Son histoire semble quelque peu bancale et bien entendu, il nous demande d’attendre sagement à côté de son épave. Leo avait vraiment reniflé le coup, le chauffeur va vouloir nous faire payer le début de la course sans pour autant nous amener à notre destination finale. Dès qu’il s’en va, Leo se tourne vers moi et je m’empresse de hocher la tête face à son plan. « Oui oui, je viens avec toi. » Il est hors de question que je reste seule dans ce coin qui me fout les jetons. Puis je ne veux pas payer non plus. Je resserre mon foulard autour de mon cou, enfile les deux bretelles de mon petit sac à dos et plante mes mains dans les poches de mon manteau avant de commencer à marcher aux côtés de Léo. « J’aurais dû suivre mon plan numéro 1 qui était de prendre le bus. » dis-je en riant un peu. « C’était plus long, je voulais me la jouer fainéante, échec total. » Je préfère en rire qu’en pleurer après tout. Puis je n’ai jamais été à l’aise dans le silence, alors je parle. « J’espère que ça ne t’a pas complètement ruiné les plans pour ta soirée. » Leo à l’air plutôt heureux de rentrer chez lui malgré tout. « Si tu veux, je peux t’offrir un verre quand on sera arrivé. Pour m’excuser d’avoir pris en otage ton taxi avec ma poisse ambulante. » Je ris à nouveau et me rapproche quelque peu du jeune homme pour marcher à son rythme et ne pas me retrouver seule derrière. Je fais la maligne en ricanant, mais je flippe vraiment.               




above the clouds.
How can we love with our hearts on fire. Is this enough or are we just burning, ashes to dust like a funeral pyre. Can we love with our hearts on fire?



Revenir en haut Aller en bas
Léo Ivywreath
Léo Ivywreath
les amitiés fragiles
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 26 ans (10.06)
SURNOM : Devient 'Leone' pour Charlie; se transforme en 'Riccioli' pour Auden.
STATUT : (sex)friend-zoné. Est-ce assez explicite ?
MÉTIER : Etudiant en psychopathologie; compose au violon pour la Northlight Theater Company depuis juin 2019.
LOGEMENT : Appartement #10, james st. fortitude valley; se sent un peu trop seul dans un appartement pourtant pas si immense... mais risque d'avoir bientôt un peu de compagnie.
It's getting weird here » LEO 1575845597-c1a0af5e347614a088ac98182c484132
POSTS : 2044 POINTS : 2325

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Aime sortir, faire la fête, rencontrer du monde ✵ sature rapidement des gens, garde difficilement ses amis ✵ a une petite tortue tatouée sur la cheville droite ✵ hyperactif, se canalise grâce à des activités spécifiques ✵ dessine les gens ✵ a peur des films d'horreur, des gros moustiques et de vieillir ✵ parle français, un peu de néerlandais et anglais ✵ violoniste, pratique (très) régulièrement depuis l'âge de quinze ans
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
(23/15)
bailey #1sophiawallyeloraléonieskyjillianterrence #3MaPR #1kane #2archie #2 (fb)ajlilioarchibaldarchibald #2 (fb)


It's getting weird here » LEO Tenor
LÉOLIE ☾ Oh Ginger, la montagne vacille. Oh Ginger, mais de là je l'apprécie, des rives. Ginger, dis adieu à la ville. Oh Ginger, nous sommes à l'abris. À présent, et fais-moi confiance : nous sommes libres. A moins que...

It's getting weird here » LEO Tumblr_pgjg4xGmOq1tnw4xyo1_400
LÉODEN #4 (ua) & #5 ☾ I get those goosebumps every time, yeah, you come around. You ease my mind, you make everything feel fine. Worried 'bout those comments, I'm way too numb, it's way too dumb, yeah. I get those goosebumps every time.

It's getting weird here » LEO Un-role-comlique-pour-le-jeune-acteur
WOLVY #8 & #9 ☾ I should've seen this through, but I knew how it could end; yeah, I guess things don't change, I let feelings fade again.

Univers alternatifs :

It's getting weird here » LEO Tumblr_p10leatwj71wf43j5o2_250
They're whispering his name through this disappearing land, but hidden in his coat is a red right hand. ☾ thomaslene

Dimension Zombie : wrenléolyn
RPs EN ATTENTE : It's getting weird here » LEO Giphy

charlie ☾ ua. terry ☾ cian
RPs TERMINÉS : archie (fb)stephenleoden #3léolie #12leoden #2allankanewolvy #7c‎íanwolvy #5 wolvy #6andychâteaux de sable (top. com.)léolie #10heïanaterrence #2clément #4 - charlie #9 - isaacyoko #1leoden #1wolvy #2primrose - clément #3charlie #8 - john #1john #2 - charlie #8charlie #3charlie #2wolvy #1charlie #1 (fb)

Abandonnés:
 

PSEUDO : Ocy(tocine)
AVATAR : Timothée (bae) Chalamet
CRÉDITS : aaaand i'm back in debt.
DC : Murphy, la lionne blanche.
INSCRIT LE : 22/04/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23798-leo-ivywreath-quo-non-ascendam#971107 https://www.30yearsstillyoung.com/t23806-leo-do-more-of-what-makes-you-happy#971793 https://www.30yearsstillyoung.com/t23821-leo-ivywreath https://www.30yearsstillyoung.com/t23891-leo-ivywreath

It's getting weird here » LEO Empty
Message(#) Sujet: Re: It's getting weird here » LEO It's getting weird here » LEO EmptyDim 1 Déc - 20:42



It's getting weird here@Elora Dawson
Non, on ne se fera pas de vieux os. Le type est trop louche et j'ai trop froid. Et lorsqu'on a froid, il faut marcher. S'arrêter c'est mourir. Tout le monde sait ça. Alors j'entraîne ma camarade d'infortune avec moi, qui me suit dans l'idée, probablement trop apeurée par les grognements de notre chauffeur - louche. « Je n’allais pas vraiment là-bas, mais je préfère rentrer avec toi… » Je hoche la tête. Oui, moi aussi, finalement. On est toujours mieux à deux que totalement seul. « Je m’arrêterai au bar ou je travaille. Mes collègues pourront me ramener après. » « Parfait, on fait ça, moi je retournerai tranquille chez moi. » Après avoir pris une bière, pour fêter notre retour en vie de cette aventure.

Nous prenons donc la poudre d'escampette, parce que rien ne nous retient plus auprès de la carcasse fumante. Le chauffeur a filé, lui qui a l'air de tant tenir à sa thune. Tant pis pour lui. « J’aurais dû suivre mon plan numéro 1 qui était de prendre le bus. » Je secoue doucement la tête. Le bus, c'est détestable. Trop long, on ne sait jamais qui on y croise, et j'ai toujours peur de m'écraser dans un fossé. Les bus m'angoissent et je ne sais même pas d'où me vient cette drôle de peur un peu irrationnelle. « C’était plus long, je voulais me la jouer fainéante, échec total. » « Non, en vrai t'as bien fait. Parce que le bus, ça se paye à l'avance. T'aurais perdu ta thune. En taxi, on ne paye rien tant que la course n'est pas terminée et c'est qu'il y a de la thune à se faire. » Les pannes de taxi, ça m'est déjà arrivé. Et je choisis toujours plus ou moins de filer avant l'arrivée du dépanneur, si le chauffeur est louche. Les réglos, je les paye. Les autres, je les fuis. « J’espère que ça ne t’a pas complètement ruiné les plans pour ta soirée. » J'ai un ricanement. « Oh, non. J'avais pas vraiment envie d'y aller. Comme ça, je ne payerai pas le cadeau d'anniversaire. Merci le taxi. » Je lance un clin d’œil à la jeune femme qui s'est mise à marcher au rythme de mon pas. « Si tu veux, je peux t’offrir un verre quand on sera arrivé. Pour m’excuser d’avoir pris en otage ton taxi avec ma poisse ambulante. » « Ça sera volontiers. Mais pas parce que j'estime que tu me doives un truc pour la panne de taxi. Juste parce que je sens qu'après la marche, on aura soif. »

Nous nous sommes un peu éloigné du taxi, mais nous ne croisons aucune autre voiture sur la route pour autant. Il semblerait que ce soir, personne ne soit décidé à venir en aide à deux jeunes gens dont la journée a été passablement pourrie, ruinée par ce qui semble être l’acharnement du sort. « Qu'est-ce que t'as fait de ta journée, pour qu'elle soit aussi merdique ? » que je lance en souriant, les yeux tournés vers Elora. « Enfin, si c'est pas trop indiscret, bien sûr. » D'habitude, les gens qui ont passé une journée pourrie ont pour habitude de bien râler. Et puis, c'est plus facile de parler avec des inconnus. On ne leur doit rien et de toute façon, on ne les croise plus, la plupart du temps. Je crois que les inconnus sont les meilleurs gardiens de secrets qui puissent exister.


môme
On n'a pas les mêmes règles pourtant c'est même jeu. Prends cette putain de vie comme un jeu, je suis encore un môme, pas de leader pas de maître. Pleure pas si je te manque de respect comme un môme; môme jusqu'à la mort y a aucun remède.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

It's getting weird here » LEO Empty
Message(#) Sujet: Re: It's getting weird here » LEO It's getting weird here » LEO Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

It's getting weird here » LEO

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: spring hill
-