AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 Remember me (Heïana)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Victoire Valentini
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Vingt neuf ans
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Femme de chambre au Brisbane Marriott Hotel
LOGEMENT : #850, Toowong, de retour chez celle qui l'a élevée
Remember me (Heïana) Uu640d4w_o
POSTS : 895 POINTS : 205

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : A passé trois ans en prison pour braquage et blessures volontaires
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : Caïn - Archie - Lene - Seth - Heïana - Justin
PSEUDO : smoking cat
AVATAR : Gizele Oliveira
CRÉDITS : jenesaispas (avatar) anaphore/poesies cendrées/frimelda (sign)
DC : aucun
INSCRIT LE : 02/01/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t22827-victoire-evadee-dalcatraz-ou-presque https://www.30yearsstillyoung.com/t22898-victoire-reinsertion-sociale https://www.30yearsstillyoung.com/t22900-victoire-valentini#928955 https://www.30yearsstillyoung.com/t22899-victoire-valentini

Remember me (Heïana) Empty
Message(#) Sujet: Remember me (Heïana) Remember me (Heïana) EmptyVen 19 Juil - 23:38


Heïana
&
Victoire

Remember me
Tu entends encore les mots de ta mère alors que tu marches un peu à contre cœur direction les jardins partagés du quartier. J’ai mal au dos, je te laisse y aller à ma place. Franchement, elle aurait juste pu dire aux personnes qui s’occupent des jardins de ne pas la compter parmi eux. Non à la place, elle s’est fait une joie d’annoncer qu’elle serait remplacée par sa fille. GE-NIAL. Comment niquer une journée de repos tant méritée. Alors tu traines des pieds jusqu’aux jardins partagés, te préparant déjà à reprendre ton masque de nana qui va bien, de femme forte qui réussit complètement à refaire sa vie. En plus, tu ne sais pas trop si ta mère a parlé de ta situation aux autres de cette petite association. Qu’est ce qu’ils vont penser de toi s’ils savent que tu as fait de la taule ? Vont-ils avoir peur de toi ? Des appréhensions qui te font stresser plus tu t’approches des jardins.
Heureusement pour toi, personne ne te parle de ton passé, ils sont juste heureux que tu viennes remplacer ta mère. D’ailleurs, le petit groupe te demande bien plus des trucs sur ta génitrice que sur toi. Et clairement, ça t’arrange ! Bien trop renfermée sur toi-même pour discuter de ta petite personne. Et puis l’activité s’enchaine, te voilà relayée à faire du désherbage et bordel, qu’est ce que ça te fait chier. Tu ne remercies vraiment pas ta mère de t’avoir envoyé là bas. Tu fais le strict minimum, tant pis si tu passes pour celle qui ne fout rien. Tu as envie de rien faire de toute façon. A la base, tu es en repos. A la base, tu devrais être allongée sur ton lit d’ado à regarder le plafond ou bien dormir. Mais non, à la place, tu es en train de te pourrir les mains avec les chardons et autres plantes qui piquent. A plusieurs reprises, tu râles contre les mauvaises herbes, soulevant quelques fous rires de la part des personnes qui t’accompagnent dans cette activité. Cependant, tu ne leur prêtes pas vraiment attention, bien trop intriguée par une petite brunette qui vient de faire son apparition. Enfin petite… Façon de parler parce qu’elle doit être aussi grande que toi. Tu as ce sentiment de la connaitre, de l’avoir déjà vue quelque part. Mais où ? Telle est la question. Alors tu la fixe, cherchant au fin fond de ta mémoire où est ce que tu aurais pu la rencontrer.
Tu restes un petit moment statique, dévisageant complètement la jeune femme et si la voix d’un des jardiniers n’avait pas prononcé le prénom de la petite brune, tu serais encore restée bloquée. Heïana. Rien qu’à entendre ce nom, tu te remémores des tonnes de souvenirs. Des bons et des mauvais. Mais ce qui te vient surtout à l’esprit, c’est la disparition soudaine de la petite brune. Tu te rappelles de cette maison accueillante qui du jour au lendemain est devenue repoussante. A l’époque, la gamine que tu étais en avait souffert. Et puis, tu as pris sur toi, comme tu sais bien faire et puis tu as continué ta vie jusqu’à la revoir aujourd’hui. Tu lâches ton outil de travail, soupires un grand coup et décides de t’avancer vers elle. "Doit-on te compter parmi les revenants du quartier ?" Question trop froide mais tant pis. La revoir a ravivé une blessure qui a eu du mal à cicatriser.
CODAGE PAR AMIANTE AVATAR PAR SWEET DISASTER




ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Heïana Brook
Heïana Brook
la douceur exotique
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 25 ans
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Sage-Femme
LOGEMENT : Toowong, N°22
POSTS : 1834 POINTS : 345

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : Wally
Rehane
Victoire
Paul
Archibald
Charlie #4
May
Ellie
Finnley
RPs EN ATTENTE : Isaac Jensen / Caleb Anderson / Romy Ashby / Timothy Decastel / Jasper Wickham / Edge Price
RPs TERMINÉS : Charlie,Abel, John, Clément, Freya, Charlie #2, John #2, Daniel (ab.), Henri (ab.), Artémis, Charlie #3, Noa, Timothy, Lullaby, Léo, Edge, Adrian (ab.), Stephen, Owen, Terrence, Kári (ab.), Abel #2, Priam (ab.), John#2, Caïn, Eavan, Jessian, Oliver (abandonné), Mitchell,Austin (Abandonné), Yoko, Edelweiss (abandonné), Freya#2
PSEUDO : Heïana Brook
AVATAR : Vaimalama Chaves
DC : Non
INSCRIT LE : 19/05/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t24156-heiana-petit-rayon-de-soleil-tahitien https://www.30yearsstillyoung.com/t24184-heiana-quelque-part-au-dela-de-l-arc-en-ciel

Remember me (Heïana) Empty
Message(#) Sujet: Re: Remember me (Heïana) Remember me (Heïana) EmptyMar 23 Juil - 1:41




Remember me
FEATURING @Victoire Valentini & Heïana Brook
Tu crois qu'il te suffit d'apparaître pour m'apprendre à vivre. Tu ne sais pas par quoi je suis passé ! Le Roi Lion.


Les rayons de soleil se levant sur Brisbane ce matin-là étaient cléments; bien trop pour une époque hivernale. Ce simple fait aurait dû alerter la population de la ville, de l'Australie toute entière, et même du monde dans sa globalité, que le réchauffement climatique guettait, menaçant de loin pour l'instant, mais risquant bien un jour de provoquer une déferlante de catastrophes aussi inimaginables les unes que les autres. Heïana était au fait de ces théories qui semblaient se vérifier de plus en plus, autant par les communautés scientifiques que par les petits changements quotidiens. Par exemple, elle entendait beaucoup moins d'oiseaux chanter au printemps, quelque soit le pays. Malgré tout, la Tahitienne se leva de superbe humeur aux aurores, heureuse de sentir les traces de lumière venir lui chatouiller le nez. Elle se sentait particulièrement bien, de bonne humeur, en forme, bref tout ce que vous voulez. En plus, étant en congé aujourd'hui - une fois n'est pas coutume quand on travaille environ à mi-temps et que les journées de boulots font entre huit et douze heures chacune - elle avait tout son temps libre devant elle ! Ce fut donc d'un pied droit qu'elle se leva, et alla profiter d'un délicieux petit-déjeuner, alors qu'elle se demandait encore ce qu'elle ferait de sa journée. Alors que le café coulait lentement, répandant un arôme délicieux, Heïana vit sa cadette se lever, se frottant les yeux. Un doux sourire naquit sur ses lèvres à cette vision ; parfois, la plus jeune lui faisait encore penser à une enfant. Si chou. L'aînée des Brook alla saluer l'adolescente d'une bise. Un chocolat chaud ? Proposa-t-elle, connaissant bien les habitudes de sa compagne de vie. S'il-te-plaît, répondit dans un chuchotement Moana, préparant pour sa part le reste de la table. Chacune vaqua alors à ses occupations, assez silencieusement (la plus bouclée des deux avait souvent du mal à émerger au réveil) mais dans une ambiance toute zen et agréable. Quelques minutes plus tard, après une certaine dose de lait chocolaté avalé, la future étudiante en droit sembla véritablement entrer dans le monde réel et débuta à discuter avec Heïana, qui lui répondit avec plaisir. Le premier repas de la journée se passa ainsi, entre mots ponctués de rire, café, chocolat chaud, fruits et tartines de pain beurré. Finalement, la maïeuticienne savait ce qu'elle allait faire de sa journée, et son avis ne fut que renforcé lorsqu'elle vit le bac à légumes du frigo aussi vide que la corbeille de fruits qui trônait sur la table. Tu veux m'accompagner au jardin collectif, dans la matinée ? Demanda-t-elle à Moana. Cependant, celle-ci, dans tout le flegme de son adolescence, dénigra l'offre d'un geste de la main. Non merci, ça va plutôt être journée Netflix pour moi. L'aînée soupira, mi-amusée mi-dépitée par le comportement de sa soeur. Comme tu voudras, capitula-t-elle cependant; elle n'avait ni l'envie ni le coeur à faire la morale aussi tôt que cela. Elle partit dans la salle de bain pour se préparer, prenant tout son temps; après tout, elle s'était levée assez tôt.

Ce fut donc une bonne heure plus tard que la franco-australienne quitta son cocon, partant pour une matinée de jardinage. Avec un peu de chance, certains légumes ou fruits seraient bons pour la récolte; sinon, elle n'aurait qu'à passer au marché. Après une dizaine de minutes de marche, la brune arrive au lieu dit, et s'approche des quelques jardiniers en herbe qui sont déjà les mains dans la terre. Avec un large sourire, elle en salue plusieurs, qu'elle a appris à connaître - ou appris à nouveau, selon les cas - depuis son retour dans sa ville natale. Vous êtes bien matinaux ce matin ! Fut la ponctuation de plus dans ses salutations amicales. Elle allait se mettre au travail lorsqu'une présence l'interpella. Sentant que l'on s'était rapproché d'elle, Heïana se tourna vers la personne à laquelle elle n'avait pas encore dit bonjour, étant donné qu'elle était assez éloignée jusque là. Mon Dieu... Elle n'aurait jamais cru la revoir ici, après tout ce temps. Sans dire qu'elle aurait eu envie de lui sauter dans les bras, la Tahitienne était heureuse de revoir Victoire. Enfin, elle l'aurait été plus encore si la Brisbanaise Borned and Raised ne l'avait pas alpaguée d'un ton si froid. La jeune femme avait sûrement ses raisons d'en vouloir à Heïana, comme le fait qu'elle avait coupé les ponts sans prévenir, sept ans plus tôt, lorsqu'elle était partie à Tahiti avec Moana. M'enfin, de là à l'accueillir ainsi... Et d'autant plus qu'avant ce départ précipité, les deux jeunes femmes avaient eu bien moins de contact que pendant leur enfance et prime adolescence. Il semblerait bien que oui, répondit la sage-femme d'un ton aussi neutre que possible, ne voulant pas se mettre directement sur la défensive. Je n'aurais pas pensé te recroiser ici, Victoire. C'est assez comique. En effet. Première rencontre dans ce jardin, retrouvailles au même endroit. La vie fait parfois drôlement les choses.



black pumpkin & whitefalls





All you need is Faith, Trust and a bit of Pixie Dust ♥


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Victoire Valentini
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Vingt neuf ans
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Femme de chambre au Brisbane Marriott Hotel
LOGEMENT : #850, Toowong, de retour chez celle qui l'a élevée
Remember me (Heïana) Uu640d4w_o
POSTS : 895 POINTS : 205

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : A passé trois ans en prison pour braquage et blessures volontaires
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : Caïn - Archie - Lene - Seth - Heïana - Justin
PSEUDO : smoking cat
AVATAR : Gizele Oliveira
CRÉDITS : jenesaispas (avatar) anaphore/poesies cendrées/frimelda (sign)
DC : aucun
INSCRIT LE : 02/01/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t22827-victoire-evadee-dalcatraz-ou-presque https://www.30yearsstillyoung.com/t22898-victoire-reinsertion-sociale https://www.30yearsstillyoung.com/t22900-victoire-valentini#928955 https://www.30yearsstillyoung.com/t22899-victoire-valentini

Remember me (Heïana) Empty
Message(#) Sujet: Re: Remember me (Heïana) Remember me (Heïana) EmptyMar 20 Aoû - 21:55


Heïana
&
Victoire

Remember me
Bien. Le jardin pourra compter sur une main verte comme ça. Pas comme toi. D’ailleurs, tu ne sais pas ce que tu fous là et encore moins maintenant que tu te retrouves face à cette revenante, face à cette femme qui aurait pu être considéré comme déserteur en temps de guerre. "C’est la première et dernière fois que tu me recroiseras ici." réponds-tu, sans un sourire. Car tu n’as pas l’intention de remettre les pieds ici. Ta mère devra trouver quelqu’un d’autre pour la remplacer surtout si Heïana revient régulièrement. Tu n’as clairement pas envie de l’affronter, de te rappeler de votre enfance et de faire semblant que sa disparition n’est qu’un vague souvenir. Toutefois la curiosité est bien plus forte que cette colère que tu as envers la jeune femme. Tu soupires, te désolant de ne pas pouvoir restée aussi froide que tu ne le voudrais et tu ne peux t’empêcher de lui demander. "Installée définitivement ou juste de passage ?" Après tout, tu ne voudrais pas non plus te faire des films et espérer qu’elle reste dans le quartier. Aurais-tu envie de reconstruire cette amitié que vous aviez quand vous étiez gamine ? Peut-être bien à en croire ta question. Mais il faudra surement passer par la case explications. La jeune Tahitienne a quitté le pays soudainement et tu n’as jamais su pourquoi. Même si vous n’étiez plus aussi proches qu’à une époque, tu aurais aimé quelques mots pour comprendre les raisons de sa fuite. Après cela, la vie a fait que tu as du mettre de côté cette amitié qui s’est effritée.
Tu soupires et te reconcentres sur ta tâche pour éviter de devoir encore parler. Toutefois, il faudra bien que tu fasses un effort, Victoire. Tu ne peux pas continuer de faire l’enfant juste parce que tu as été blessée des années auparavant. Ton interlocutrice avait sans doute ses raisons de disparaitre comme ça. Pourquoi donc ne cherches-tu pas à comprendre ? A l’accepter ? Tu te racles la gorge, espérant que la jeune femme s’explique d’elle-même au lieu de répondre à toutes tes questions. Mais ne voyant pas les choses venir, tu fais disparaitre le silence gênant qui s’était installé pour lui dire : "T’as pas un truc à me dire ?" Toujours aussi cordiale, mademoiselle Valentini. Ne viens pas te plaindre que beaucoup ne souhaite pas te parler si tu leur lances des mots aussi froids. Si avec ça Heïana te répond quand même, tu auras beaucoup de chance. Peut-être qu’il serait temps de t’excuser pour lui avoir parlé ainsi. Tu passes ta main sur ton visage, te foutant de la tête sur le front par la même occasion, et finis par dire à la belle Tahitienne "Désolée… J’suis nulle en relations sociales." C’est le cas de le dire et faudrait peut-être faire un effort pour que cela s’améliore.  
CODAGE PAR AMIANTE AVATAR PAR SWEET DISASTER




ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Heïana Brook
Heïana Brook
la douceur exotique
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 25 ans
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Sage-Femme
LOGEMENT : Toowong, N°22
POSTS : 1834 POINTS : 345

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : Wally
Rehane
Victoire
Paul
Archibald
Charlie #4
May
Ellie
Finnley
RPs EN ATTENTE : Isaac Jensen / Caleb Anderson / Romy Ashby / Timothy Decastel / Jasper Wickham / Edge Price
RPs TERMINÉS : Charlie,Abel, John, Clément, Freya, Charlie #2, John #2, Daniel (ab.), Henri (ab.), Artémis, Charlie #3, Noa, Timothy, Lullaby, Léo, Edge, Adrian (ab.), Stephen, Owen, Terrence, Kári (ab.), Abel #2, Priam (ab.), John#2, Caïn, Eavan, Jessian, Oliver (abandonné), Mitchell,Austin (Abandonné), Yoko, Edelweiss (abandonné), Freya#2
PSEUDO : Heïana Brook
AVATAR : Vaimalama Chaves
DC : Non
INSCRIT LE : 19/05/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t24156-heiana-petit-rayon-de-soleil-tahitien https://www.30yearsstillyoung.com/t24184-heiana-quelque-part-au-dela-de-l-arc-en-ciel

Remember me (Heïana) Empty
Message(#) Sujet: Re: Remember me (Heïana) Remember me (Heïana) EmptyMer 21 Aoû - 12:01




Remember me
FEATURING @Victoire Valentini & Heïana Brook
Tu crois qu'il te suffit d'apparaître pour m'apprendre à vivre. Tu ne sais pas par quoi je suis passé ! Le Roi Lion.


Installée pour au moins plusieurs années, déclara la sage-femme avec un haussement d'épaules, ne sachant pas vraiment de quoi l'avenir serait fait. En tout cas, elle se voyait bien rester ici au moins trois à cinq ans, le temps des premières années d'études de sa cadette. La brune n'avait pas loupé l'hésitation qui faisait balancer le coeur de son interlocutrice entre froideur et curiosité. Victoire, Victoire, Victoire... Où était passée la petite fille, certes assez caractérielle et parfois renfrognée, mais surtout pleine de vie et amicale, que la Tahitienne avait connu ? Déjà, lors de leur adolescence, Heïana avait bien remarqué le changement chez sa copine de quatre ans de plus qu'elle. Alors qu'elle-même quittait l'enfance pour entrer dans l'adolescence, sa meilleure amie venue d'un autre monde, elle, avait déjà plongé dans le monde des doutes, de la remise en question, des changements et de l'affirmation de soi. Mais pas dans le bon sens, malheureusement. Petit à petit, une distance s'était créée entre elles, Victoire semblant considérer la Polynésienne comme moins intéressante qu'auparavant - en tout cas c'était ainsi que l'avait vécu la concernée - ou ne lui trouvant plus assez de point commun avec elle pour la fréquenter assidûment; Heïana pour sa part, avait bien remarqué, sans savoir vraiment l'expliquer du haut de ses douze, quatorze, seize ans que la métisse ne traînait pas avec les bonnes personnes ni dans les bons endroits, et qu'elle dévalait la pente plutôt que d'escalader une montée. La franco-australienne avait essayé d'en parler, parfois, à son amie qui ne devenait petit à petit qu'une copine, mais à chaque fois, celle-ci s'était refermée comme une huître, totalement imperméable à ce genre de discours. Lorsque l'aînée des Brook avait quitté Brisbane avec sa soeur, à dix-huit ans, les deux anciennes amies ne se voyaient plus que très ponctuellement, peut-être de l'ordre d'une tous les deux ou trois mois, et encore.

Alors, le "T’as pas un truc à me dire ?" lancé par Victoire, d'un air dédaigneux et fâché, ne fut pas très bien reçu. Heureusement pour elle qu'Heïana avait plus un tempérament d'eau que de feu à la base, car la réponse aurait pu être bien plus violente, ou ne pas être. Sous le coup de l'agacement, les mots claquèrent dans l'air. Si tu ne m'avais pas tourné le dos à l'époque, je n'aurais même pas eu besoin de t'expliquer. Car ça aurait été l'évidence même. Ou alors, par considération envers leur amitié, Heïana l'aurait prévenue de son départ. Mais quoi qu'il en soit, Victoire n'aurait pas été là, surprise de son retour tout comme la brune était stupéfaite de la recroiser en un tel endroit, à la questionner à la manière d'un interrogatoire. Et ça aurait été mentir que de dire que pendant tout le mois qui avait suivi l'accident de voiture, jusqu'aux funérailles puis à son départ, Heïana n'avait pas eu de nouvelles de la part de son ancienne amie. Pas un SMS, ni une lettre ou un mot déposé chez elle, rien. Comme quoi, si ce n'était pas elle qui faisait le premier pas, son aînée ne se souciait plus vraiment de leur lien. Alors merde. Elle avait décidé de ne pas prendre de gants et de ne pas se justifier envers quelqu'un qui, à l'époque, ne se souciait plus de leur amitié.

Victoire risquait d'être surprise par une telle réponse, mais si la Tahitienne restait d'une patience et d'une douceur rares, elle avait tout de même pris en caractère ces dernières années. Elle avait grandi, était devenue adulte, tout simplement. Cependant, ce furent les excuses de son amie d'enfance qui prirent de court Heïana, et celle-ci prit une grande inspiration mentale pour se calmer. Peut-être avait-elle été trop incisive dans ses mots. Pas grave... Je m'excuse aussi. Désignant un vieux chêne, quelques mètres plus loin, qui attendait leur présence comme il l'avait toujours fait quand elles étaient gamines, la maïeuticienne ajouta: Viens, on va aller s'installer. Ça va prendre un peu de temps.


black pumpkin & whitefalls





All you need is Faith, Trust and a bit of Pixie Dust ♥


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Victoire Valentini
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Vingt neuf ans
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Femme de chambre au Brisbane Marriott Hotel
LOGEMENT : #850, Toowong, de retour chez celle qui l'a élevée
Remember me (Heïana) Uu640d4w_o
POSTS : 895 POINTS : 205

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : A passé trois ans en prison pour braquage et blessures volontaires
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : Caïn - Archie - Lene - Seth - Heïana - Justin
PSEUDO : smoking cat
AVATAR : Gizele Oliveira
CRÉDITS : jenesaispas (avatar) anaphore/poesies cendrées/frimelda (sign)
DC : aucun
INSCRIT LE : 02/01/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t22827-victoire-evadee-dalcatraz-ou-presque https://www.30yearsstillyoung.com/t22898-victoire-reinsertion-sociale https://www.30yearsstillyoung.com/t22900-victoire-valentini#928955 https://www.30yearsstillyoung.com/t22899-victoire-valentini

Remember me (Heïana) Empty
Message(#) Sujet: Re: Remember me (Heïana) Remember me (Heïana) EmptyMar 17 Sep - 23:40


Heïana
&
Victoire

Remember me
Elle est donc vraiment de retour. Installée pour longtemps et dans le même quartier que ta mère apparemment. Qu’est ce que tu vas bien pouvoir faire ? Déménager pour ne plus avoir la croiser ? C’est peut-être un peu exagéré, après tout, la Tahitienne a le droit de faire ce qu’elle veut, de s’installer où elle veut. Tes pensées sont donc un peu disproportionnées. A la place, tu devrais peut-être voir ça comme une possibilité pour reconstruire quelque chose entre vous deux. Soupire qui s’échappe de tes lèvres, alors que tu fronces les sourcils, tu ignores à moitié ce qu’elle a répondu, préférant enchainer sur une autre question.
Tu remarques son visage se crisper face à tes mots trop froids. Touchée. Peut-être que tu aurais du lui parler différemment mais c’est plus fort que toi. Il faut toujours que tu fasses la nana détachée, celle qui méprise les personnes qui l’entoure juste pour se protéger elle-même. Toutefois, tu ne t’attends pas à une telle réponse de la part d’Heïana. La demoiselle a pris du caractère depuis la dernière fois que tu l’as vue et ça te laisse sur le cul. Et dans le fond, il y a une part qui apprécie grandement ce nouveau côté développé chez la jeune femme. Car tu te souviens bien de son caractère quand elle était enfant et c’était totalement différent. Trop douce, trop calme, vous étiez comme le feu et la glace. Deux gamines opposées et pourtant tout le temps fourrées ensemble. Enfin, ça, c’était avant que tu ne t’engouffres dans un cercle vicieux, ne te permettant pas de restée proche de la brune qui se trouve devant toi. Il est clair que tu vas devoir lui donner des explications sur cette distance que tu as créée. Tu regardes la jeune femme dans les yeux et finis par lui répondre sur le même ton qu’elle a utilisé. "J’avais mes raisons. Tu étais trop douce pour le monde que je commençais à fréquenter." Aka le petit gang de morveux. Tu espères que cette réponse lui suffira car tu ne te vois pas lui donner plus d’informations pour l’instant. Heïana n’a pas besoin de savoir que tu as mis les pieds en prison parce que tu as piqué la caisse d’une boutique de souvenirs et que t’as planté un gars au couteau. Elle ne comprendrait surement pas les raisons de ce braquage.
Tu aurais pu rester sur tes positions, montrer le visage d’une femme énervée mais sa réponse sèche te fait réaliser que vous ne partez pas sur la bonne pente. Ce n’est pas en vous lançant des piques que vous allez pouvoir vous expliquer. Et puis vous n’êtes plus des gamines, il serait temps de réagir en mode adulte. Alors tu décides de t’excuser, ne souhaitant plus envenimer les choses, cela a assez duré. Quand tu souffles des excuses, tu t’attends à ce que la brune t’envoie chier et tu l’auras mérité. Mais contre toute attente, elle te demande pardon aussi et surtout, elle n’a pas l’air de t’en vouloir. Tu soupires, soulagée et hoches la tête, suivant la jeune femme qui te montre où vous pouvez vous asseoir et surtout discuter. Vous prenez donc place, appuyant ton dos contre l’arbre. Te voilà maintenant à jouer avec une feuille ne sachant pas trop si tu dois commencer à parler. Ca a toujours été comme ça, quand il s’agit de s’expliquer, tu espères toujours que le camp adverse va commencer. Cependant, tu ne peux pas non plus laisser un silence s’installer entre vous, ça serait trop gênant alors tu te décides à prendre la parole. "Même si j’ai fait la bouffonne en t’agressant à moitié, dans le fond, je crois que j’étais contente de te revoir… Et puis ce petit caractère, je l’aime bien." Ouais pas mal comme approche, Victoire mais il serait peut-être temps de t’expliquer. "J’aurais pas du te parler comme ça mais je crois que te voir a été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase… J’étais déjà énervée avant de venir et je m’en suis prise à toi, encore désolée. C’est con de ma part. T’avais surement tes raisons à l’époque tout comme j’avais les miennes, j’aurais pas du t’en vouloir, ni même faire ressortir cette colère maintenant."
CODAGE PAR AMIANTE AVATAR PAR SWEET DISASTER




ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Heïana Brook
Heïana Brook
la douceur exotique
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 25 ans
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Sage-Femme
LOGEMENT : Toowong, N°22
POSTS : 1834 POINTS : 345

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : Wally
Rehane
Victoire
Paul
Archibald
Charlie #4
May
Ellie
Finnley
RPs EN ATTENTE : Isaac Jensen / Caleb Anderson / Romy Ashby / Timothy Decastel / Jasper Wickham / Edge Price
RPs TERMINÉS : Charlie,Abel, John, Clément, Freya, Charlie #2, John #2, Daniel (ab.), Henri (ab.), Artémis, Charlie #3, Noa, Timothy, Lullaby, Léo, Edge, Adrian (ab.), Stephen, Owen, Terrence, Kári (ab.), Abel #2, Priam (ab.), John#2, Caïn, Eavan, Jessian, Oliver (abandonné), Mitchell,Austin (Abandonné), Yoko, Edelweiss (abandonné), Freya#2
PSEUDO : Heïana Brook
AVATAR : Vaimalama Chaves
DC : Non
INSCRIT LE : 19/05/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t24156-heiana-petit-rayon-de-soleil-tahitien https://www.30yearsstillyoung.com/t24184-heiana-quelque-part-au-dela-de-l-arc-en-ciel

Remember me (Heïana) Empty
Message(#) Sujet: Re: Remember me (Heïana) Remember me (Heïana) EmptySam 28 Sep - 11:52




Remember me
FEATURING @Victoire Valentini & Heïana Brook
Tu crois qu'il te suffit d'apparaître pour m'apprendre à vivre. Tu ne sais pas par quoi je suis passé ! Le Roi Lion.


La jeune femme esquissa une espèce de grimace peinée lorsque Victoire justifia la prise de distance lorsqu'elles étaient gamines (ou du moins, la plus âgée des deux adolescente et la deuxième encore une enfant, elles avaient quatre ans d'écart après tout) par le fait qu'elle commençait à fréquenter un monde bien trop borderline pour elle. Elle s'en était bien doutée à l'époque, car sans la suivre, elle l'avait croisée, parfois, en compagnie de types lui semblant bien trop louches pour avoir un casier judiciaire clean, ou ne serait-ce qu'une mentalité saine. Non, Victoire avait dû s'entourer de personnalités toxiques, et n'avait pas voulu entraîner sa copine d'enfance là-dedans. Mais même. Heïana soupira, disant avec douceur: Il n'empêche. Tu aurais pu m'en parler, et puis... J'aurais pu rester ta bulle d'innocence, vu que j'étais trop douce pour cet univers dans lequel tu entrais. Une espèce de monde parallèle, où Victoire aurait pu avoir du réconfort, une véritable amie à qui se confier. Mais les choses ne s'étaient pas passées ainsi, et on ne pouvait retourner en arrière. Alors autant passer l'éponge, elles n'étaient que des gosses à l'époque après tout.

D'ailleurs, dans un souci d'apaisement autant que par sincérité, Vic' s'excusa à nouveau sur son comportement, lorsqu'elles furent assises un peu en retrait du jardin potager, l'une à côté de l'autre, dos contre l'arbre, yeux rivés vers le ciel bleu. Comme quand elles étaient petites. Nostalgie, nostalgie quand tu nous tiens. La Tahitienne écouta avec attention son ancienne amie, sans l'interrompre. Ces excuses l'apaisèrent d'autant plus qu'elle était d'un naturel plutôt enclin à ne pas en vouloir à son entourage, tant que la faute commise n'était pas volontaire ou trop grave pour mériter que l'on s'attarde sur un potentiel pardon. Elle leva une main, la faisant balayer l'air: Pas de soucis, on passe dessus et on en parle plus. Et puis, je te connais, je sais comment tu fonctionnes; je ne m'attendais pas à ce que tu me sautes dessus pour un gros câlin en me revoyant, après plus de sept ans d'absence, sans explications ni nouvelles. Quoi que si, ça aurait pu être le cas; lorsqu'elles étaient toutes les deux vraiment petites, avant l'entrée de Victoire au collège notamment; lorsque leur naturel enfantin était encore trop présent pour que leurs coeurs s'entourent de carapaces défensives face à la cruauté du monde et des autres. Mais cela remontait à bien longtemps. Bien, à son tour alors...

Regardant le ciel, la Tahitienne se lança: Je suis partie vivre à Tahiti avec Moana, il y a sept ans. Nous n'avons prévenu personne, et avons rompu le contact avec presque tous. C'était totalement volontaire. Elle baissa le regard pour observer le potager et les jardiniers bénévoles. Au moins, le ton était donné: sincère et sans détours, elle venait d'avouer que toutes ces décisions avaient été prises en connaissance de cause des conséquences, et qu'elle les assumait. Maintenant, au tour des raisons. Ca a été très précipité, on est parties fin août je crois, parce que... Début juillet, c'était la remise des diplômes du baccalauréat dans mon lycée international. On y allait, tous les quatre: papa, maman, Moana et moi. Mais... On a eu un accident. Sa voix se serra, s'arrêta un instant. Papa est mort sur le coup. Je me suis réveillée et maman m'a soufflé quelques mots avant de s'éteindre et.. bref. On avait besoin de changer d'air, et presque d'oublier Brisbane. Alors on est parties. Il était toujours dur d'en parler, bien que le deuil soit fait. Ça restait l'épisode le plus traumatique de sa vie, après tout.


black pumpkin & whitefalls





All you need is Faith, Trust and a bit of Pixie Dust ♥


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Victoire Valentini
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Vingt neuf ans
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Femme de chambre au Brisbane Marriott Hotel
LOGEMENT : #850, Toowong, de retour chez celle qui l'a élevée
Remember me (Heïana) Uu640d4w_o
POSTS : 895 POINTS : 205

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : A passé trois ans en prison pour braquage et blessures volontaires
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : Caïn - Archie - Lene - Seth - Heïana - Justin
PSEUDO : smoking cat
AVATAR : Gizele Oliveira
CRÉDITS : jenesaispas (avatar) anaphore/poesies cendrées/frimelda (sign)
DC : aucun
INSCRIT LE : 02/01/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t22827-victoire-evadee-dalcatraz-ou-presque https://www.30yearsstillyoung.com/t22898-victoire-reinsertion-sociale https://www.30yearsstillyoung.com/t22900-victoire-valentini#928955 https://www.30yearsstillyoung.com/t22899-victoire-valentini

Remember me (Heïana) Empty
Message(#) Sujet: Re: Remember me (Heïana) Remember me (Heïana) EmptyDim 6 Oct - 2:54


Heïana
&
Victoire

Remember me
Une bulle d’innocence, tu ne pouvais plus te permettre d’en avoir une au moment où tu entrais dans ce gang qui a fait de toi une braqueuse ratée. Tu secoues la tête en guise de réponse, ne préférant pas parler de ça continuellement. Tu lui expliqueras plus tard pourquoi il y avait ces gars autour de toi, pourquoi une fois sur deux, tu avais la lèvre écorchée. Et tu es soulagée qu’elle abandonne l’idée de te questionner maintenant sur ces événements passés. A la place, vous vous installez près d’un arbre pour vous expliquer et surtout mettre des mots sur les non-dits. Tu en profites pour t’excuser encore une fois, risquant peut-être te gêner ton interlocutrice. Cependant, cette dernière accepte tes excuses et te fait comprendre que vous devez passer à autre chose. Il est vrai que tu ne vas pas demander pardon encore et encore. Sa réponse te fait même sourire. Tu n’es pas du genre à faire des câlins et encore moins maintenant mais ce n’était pas non plus une raison pour lui montrer ton caractère exécrable. "Aaah ça, c’est certain… Les câlins et moi, ça fait deux depuis longtemps maintenant !" dis-tu pour apaiser encore plus l’atmosphère.  
Toutefois l’atmosphère devient changeante au moment où Heïana reprend la parole et ton cœur rate quelques battements ou du moins, tu en as l’impression. Ses parents sont morts. Ca tourne en boucle dans ta tête. Ses parents sont morts. Elle avait besoin de toi et tu as fait la conne en disparaissant, en allant voir ailleurs te mettant dans la merde jusqu’au cou. Bien qu’elle ait sa petite sœur, il lui fallait une épaule pour tenter de remonter à la surface, de s’accrocher à quelque chose qui rime avec bonheur mais tu n’étais pas présente. Tu comprends mieux pourquoi elle a quitté Brisbane du jour au lendemain et tu ne peux plus lui en vouloir de ne t’avoir rien dit. Il fallait qu’elle parte, qu’elle reconstruise sa vie. Tu passes ta main sur le visage, cherchant les mots qu’il faut pour lui répondre et te disant en même temps qu’elle n’en saura rien sur ton séjour en prison. Elle n’a pas besoin de ça maintenant alors qu’elle vient te balancer que ses parents sont décédés dans un accident de voiture. Tu soupires, puis finis par la regarder murmurant "Je comprends mieux ce départ soudain… Ca devait être étouffant de vivre dans une maison où le bonheur a régné pendant un temps puis qu’il a disparu d’un coup…" Tu penses aussi à sa petite sœur. Cela a du être difficile pour elle aussi. Chienne de vie.  Au final, ce que tu as vécu, ce n’est pas grand-chose. Tu as peut-être été enfermée pendant trois ans mais c’est parce que tu l’as mérité. La belle Heïana ne méritait pas de voir ses parents mourir sous ses yeux et encore moins à l’âge de dix-huit ans. Maintenant, elle va devoir vivre avec ça toute sa vie. Marque indélébile.
"Si tu as besoin un de ces quatre, surtout n’hésites pas." que tu lances alors. Bien qu’elle ait vingt-cinq ans aujourd’hui et qu’elle sait se débrouiller toute seule, étant devenue adulte bien trop vite à cause de la mort de ses parents, tu te doutes qu’elle peut avoir besoin d’aide à un moment donné. "Ou alors juste pour sortir, pour souffler un peu." Ca lui fera surement du bien et à toi aussi. Peut-être comme ça vous pourrez retrouver cette amitié que vous aviez avant. Tu lui lances un petit sourire et pour donner un peu plus de légèreté à votre conversation, tu lui demandes "Tu bosses dans quoi du coup ?" C’est quelque chose qui t’intrigue. Tu as envie de savoir ce qu’elle fait maintenant de sa vie, grâce à quoi elle a pu s’empêcher de s’effondrer.
CODAGE PAR AMIANTE AVATAR PAR SWEET DISASTER




ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Heïana Brook
Heïana Brook
la douceur exotique
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 25 ans
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Sage-Femme
LOGEMENT : Toowong, N°22
POSTS : 1834 POINTS : 345

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : Wally
Rehane
Victoire
Paul
Archibald
Charlie #4
May
Ellie
Finnley
RPs EN ATTENTE : Isaac Jensen / Caleb Anderson / Romy Ashby / Timothy Decastel / Jasper Wickham / Edge Price
RPs TERMINÉS : Charlie,Abel, John, Clément, Freya, Charlie #2, John #2, Daniel (ab.), Henri (ab.), Artémis, Charlie #3, Noa, Timothy, Lullaby, Léo, Edge, Adrian (ab.), Stephen, Owen, Terrence, Kári (ab.), Abel #2, Priam (ab.), John#2, Caïn, Eavan, Jessian, Oliver (abandonné), Mitchell,Austin (Abandonné), Yoko, Edelweiss (abandonné), Freya#2
PSEUDO : Heïana Brook
AVATAR : Vaimalama Chaves
DC : Non
INSCRIT LE : 19/05/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t24156-heiana-petit-rayon-de-soleil-tahitien https://www.30yearsstillyoung.com/t24184-heiana-quelque-part-au-dela-de-l-arc-en-ciel

Remember me (Heïana) Empty
Message(#) Sujet: Re: Remember me (Heïana) Remember me (Heïana) EmptyMer 9 Oct - 12:00




Remember me
FEATURING @Victoire Valentini & Heïana Brook
Tu crois qu'il te suffit d'apparaître pour m'apprendre à vivre. Tu ne sais pas par quoi je suis passé ! Le Roi Lion.


Heïana haussa les épaules lorsque son ancienne réagit à l'annonce de la nouvelle des parents Brook; enfin, ça n'en était plus une pour la Tahitienne depuis bien longtemps, mais pour l'ancienne délinquante, oui. Il y avait de quoi être sur le cul, c'est sûr. Tu as plus ou moins cerné l'idée, oui. C'était même bien pire que cela, en réalité. Le fait de revoir les fantômes de leurs parents ne se cantonnait pas qu'à leur ancienne maison, sans quoi elles auraient aisément pu en changer dans Brisbane même, au vu du nombre de possessions immobilières de leurs aînés. Non, tout les leur rappelait: Spring Hill, où elles allaient de temps en temps faire du shopping avec leur mère, moments privilégiés ... Ou qui l'auraient vraiment été, si Poehina avait toujours son téléphone à l'oreille. Mais habituées au train de vie de leur mère, les gamines n'en disaient rien et profitaient de ces quelques heures avec elle autant que possible. Bayside, où la famille allait passer quelques week-end dans l'année, profitant d'une des villas achetées par leurs parents lorsqu'elles n'étaient pas louées au moment dit. Toowong, où leur gouvernante les déposait et venait les chercher à l'école, chaque jour. Spring Hill à nouveau, où Heïana venait voir leurs parents parfois, dans leurs bureaux d'un des gratte-ciels du quartier, traînant derrière elle sa petite soeur en la tenant par la main. Tant de souvenirs dans toutes ces rues qu'il était bien trop douloureux de rester y vivre, d'où leur exil à Tahiti, où même s'il y en avait, les réminiscences de leur vie avec leurs parents étaient bien moins nombreuses.

Dire qu'Heïana en avait voulu à Victoire pour son éloignement, puis pour son absence totale lors du décès de ses parents était un euphémisme. La jeune femme, à l'époque jeune adulte, aurait largement eu le temps de prendre des nouvelles de la plus jeune, même dans un contexte normal: entre l'accident et le départ des filles Brook, il s'était passé un peu plus d'un mois, dont une partie qu'elles avaient passé à l'hôpital. Et la Tahitienne avait prévenu son ami qu'elle se rendait avec sa famille à sa remise de baccalauréat, elle l'avait même invité à les rejoindre, même si elle se doutait qu'elle ne viendrait pas. Et là était survenu l'accident. Bien sûr, Victoire ne risquait pas de le savoir, et donc n'avait pas été présente aux obsèques: logique, vu qu'elle ne répondait quasiment plus aux SMS de la métisse franco-australienne. Donc oui, Heïana avait ressenti beaucoup de colère et de déception à son égard. Elle était peut-être douce, empathique, encline au pardon - la preuve, elles discutaient actuellement - mais elle restait humaine. Et avoir une de ses plus proches amies, malgré la distance de plus en plus imposée par Victoire, ne prendre aucune de ses nouvelles suite à ce qui devait être un joyeux événement - son diplôme - et donc, par conséquent, ne pas être présente pendant la période la plus tragique de sa vie... Eh bien oui, ça marque.

Mais sept ans étaient passés, sous les ponts l'eau avait coulé. Alors quand la plus âgée des deux adultes proposa à son interlocutrice de ne pas hésiter si besoin, Heïana lui adressa un sourire franc: Je note ! Merci. Elle serait sincèrement ravie de pouvoir renouer véritablement avec son amie d'enfance, et sortir à nouveau avec elle. A voir à quel point chacune d'elle aurait évolué dans sa manière d'être et ses centres d'intérêts, mais il n'existait pas de raison qui ferait qu'elles seraient incapables de bien s'entendre, a minima. Je suis sage-femme ! J'ai passé mon diplôme il y a deux ans à peine. Raconta la presque-mère, autant par son vécu que par son métier, qu'elle adorait, qu'elle vivait avec passion. Tu te rappelles, déjà ado' j'y pensais, mais mes parents s'y opposaient. Ce n'était pas "assez bien" pour moi, etc... Autant dire que je suis heureuse d'avoir poursuivi mon rêve quand même. J'adore mon travail. Elle sourit, rêveuse un court instant, avant de se recentrer sur Victoire. Et toi, que fais-tu de tes journées maintenant ?


black pumpkin & whitefalls





All you need is Faith, Trust and a bit of Pixie Dust ♥


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Remember me (Heïana) Empty
Message(#) Sujet: Re: Remember me (Heïana) Remember me (Heïana) Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

Remember me (Heïana)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: toowong
-