AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 Don't fear, Isaac is here !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ellie Epstein
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 17 ans
SURNOM : Ellie c'est déjà pas mal court en soit...!
STATUT : Célibataire et pas trop pressée que ça change pour tout dire.
MÉTIER : Lycéenne. Et c'est parfois un vrai calvaire...!
LOGEMENT : #257 (maison) Bayside avec son père
Don't fear, Isaac is here ! Tumblr_oylmpfktdi1r2qqhfo2_500
POSTS : 69 POINTS : 60

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Papa 2Papa & KyteIsaac
RPs EN ATTENTE : • Hassan Jaafari
• Heïana Brook
• Léo Ivywreath
• Jospeh Keegan
• Quinn Callahan
RPs TERMINÉS : Papa 1Freya 1
PSEUDO : MyPandaa
AVATAR : Mackenzie Foy
CRÉDITS : Avatar par poésies cendrées.
DC : Aucun
INSCRIT LE : 24/07/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t25254-ellie-epstein-je-saiiiis-pardon

Don't fear, Isaac is here ! Empty
Message(#) Sujet: Don't fear, Isaac is here ! Don't fear, Isaac is here ! EmptyLun 29 Juil - 13:51





Ellie venait de descendre du bus. Elle se sentait… Vraiment vaseuse. En fait, plus que ça : elle se sentait malade. Son teint habituellement légèrement empourpré d’une chaleur à laquelle elle ne pensait jamais pouvoir s’habituer avait pris une coloration allant du blanc au gris, pour ne pas dire carrément crayeuse et ses yeux légèrement gonflés et rouges devait lui donner un air de cancéreuse en phase terminale. Elle exagérait sûrement… Mais disons que ça se voyait qu’elle ne se sentait pas bien du tout. Son estomac se tordait un peu dans tous les sens et une légère migraine venait parfois tambouriner plus fort dans ses tempes et dans l’arrière de son crâne. Sa bouche était sèche, pâteuse… Sa langue râpeuse… Elle lorsqu’elle tournait la tête, l’image avait un décalage de quelques micro-seconde qui lui donnait encore plus mal au cœur, lui rendant le concept du « cœur au bord des lèvres » particulièrement parlante.

La cause elle la connaissait… Le groupe de copain avec qui elle traînait et qui la taquinait parfois sur le fait qu’elle n’ait jamais tenté de fumer un joint avait finalement eu raison de ses quelques récriminations. Ellie voulait s’intégrer, faire « partit du groupe » à défaut de savoir où se trouvait réellement sa place en ce bas monde depuis la disparition de sa mère. Alors elle avait finis par dire oui… Par laisser un pote à elle déjà pas mal stone lui rouler un joint avec un peu de tabac dans du papier à cigarette. Peut-être pas assez de tabac d’ailleurs…

En tout cas ça lui avait brûlé les poumons, littéralement. Elle avait toussé et même craché. Il s’en fallait de peu pour qu’elle ne vomisse pas présentement et Ellie, pas habitué à ce genre de chose, ne sachant pas les effets d’une « première fois » se demandait si ce qu’elle éprouvait était normal ou bien pas. Et parce que la marijuana la rendait sûrement un peu parano, elle avait finis par se demander si elle ne faisait pas une intoxication, une overdose ! Ok, peu probable avec juste un joint, soyons honnête… Mais son cerveau d’adolescente commençait à flipper. Tellement même qu’elle avait failli appeler son père avant de se raviser. Aucune idée de ce qu’il dirait… Mais elle n’avait pas trop envie de le découvrir « là maintenant » alors qu’une guitare électrique revenait faire du shred tout droit sorti de l’enfer dans son crâne…

C’est un peu pour ça que ses pas l’avaient mené jusqu’à l’arrêt du bus qui desservait le quartier résidentiel de Toowong. Au moment de chercher un abri le temps que le malaise lui passe tout en trouvant un peu d’aide pour apaiser son corps tout en émoi de ses premières bouffées de drogue douce. Dans le coin vivait Isy. Isaac de son prénom complet. Un cousin de son père dont elle avait vraiment fait la connaissance en venait vivre à Brisbane. Ils n’avaient pas forcément de gros atomes crochus vus comme ça… Mais c’était un type gentil, le genre cœur sur la main. Une sorte de superman sans cape, sans collant et sans pouvoir. Finalement pas un superman du tout peut-être… Mais il était dans le milieu médical et parfois Ellie se disait que s’il avait sincèrement pu donner sa chemise, cet homme l’aurait fait.

Arrivé au bon endroit la voilà qui appui sur la sonnette, un peu longuement… Se demandant si Isaac était au moins chez lui. Et comme il finit par venir ouvrir la porte, Ellie se dit qu’il y a peut-être un ange qui veille sur elle finalement.

« Salut… »

Ellie pose une main sur son ventre, commençant à se sentir toute étourdie à nouveau.

« Je crois que je vais être malade… »

Et sur elle plaque une main sur ses lèvres, commençant carrément à sentir que ça venait, jetant un petit regard paniqué à Isaac, sur les chaussures duquel elle craignait un peu lâcher le contenu de son estomac ! Evitant une catastrophe Ellie repousse le cousin de son père à l’intérieur, se précipitant sur la salle de bain, visant de justesse la cuvette des toilettes tandis qu’elle tombe à genoux devant, se les frappant un peu douloureusement au passage.

Les larmes lui piquent les yeux sous les tressauts de son estomac mais le moins qu’on puisse dire c’est que malgré la sueur qui perlait sur son front et rendait humide la racine de ses cheveux, ça faisait du bien…

« Isyyyyyyyyyy… ! »

Elle se lamente, redevenue un instant la gamine de 17 ans qu’elle était pourtant.

« J’me sens pas bien…. ! »

Mais de prévenir, entre deux hauts le cœur :

« Appel pas mon père ! »



♥️
Revenir en haut Aller en bas
Isaac Jensen
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 34 ans (13.05.85)
SURNOM : Isy
STATUT : Amoureux d'une étoile
MÉTIER : Infirmier au service des urgences, infirmier bénévole à la croix rouge et aux flying doctors, assistant-coach bénévole de football australien
LOGEMENT : Une maison transformée, située au #17 toowong, où il accueille confortablement tous les gens qu'il aime
Don't fear, Isaac is here ! Original
POSTS : 7377 POINTS : 570

PETIT PLUS : Est à Brisbane depuis ses 18 ans ∆ à 21 ans, il est diplômé infirmier et commence à travailler sur le pool de remplacement de St Vincent ∆ joueur de football australien de haut niveau, une suite de blessures met terme à sa carrière à ses 25 ans. Il se réoriente et travaille en tant qu'ambulancier ∆ à 28 ans, il est positionné sur un poste d'infirmier au service des urgences de St Vincent ∆ à 32 ans il se fiance à sa copine de plusieurs années mais ils se séparent quelques mois plus tard ∆ en mars 2018, il attente à ses jours ∆ il reprend son poste en septembre 2018.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : calebquinnbaileyrobden-mcjenmatthias

Don't fear, Isaac is here ! Tumblr_nd56smzyuV1tm59yyo1_500
i can feel your heart beat when i'm all alone
mcjen #7mcjen #10 (ds)mcjen #11

Don't fear, Isaac is here ! Tumblr_p873laAmX31x360qqo1_250
the big bang crew
nicolas #2noa #4

Don't fear, Isaac is here ! Tumblr_mc3u035Vdq1rdutw3o1_500
family
jackellie

Don't fear, Isaac is here ! E4jx
this pub
easy² #3elora #2

Don't fear, Isaac is here ! Tenor
caring is our essence
justine

RPs EN ATTENTE : fritoue
RPs TERMINÉS : mcjen #1easy² #1faithgrisaac #1siaicarternoa #1kane #1yasmine #1mazearthurmattmcjen #2terminusgrisaac #2mayaeasy² #2noa #2kane #2degrassinicolas #1mcjen #3mcjen #4elora #1wendyyasmine #2mcjen #5mcjen #6cwcvlioakley #1noa #3stephenmcjen #8brunchmcjen #9karvigrathjill odoakley #2
AVATAR : Julian Morris
CRÉDITS : lux aeterna, loonywaltz (ub)
DC : Levi McGrath & Allie Oakheart
INSCRIT LE : 08/04/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19429-isy-strive-for-progress-not-perfection https://www.30yearsstillyoung.com/t19472-isy-notebook https://www.30yearsstillyoung.com/t19473-isaac-jensen https://www.30yearsstillyoung.com/t19596-isaac-jensen

Don't fear, Isaac is here ! Empty
Message(#) Sujet: Re: Don't fear, Isaac is here ! Don't fear, Isaac is here ! EmptyLun 19 Aoû - 3:51



Une fois que mon cadre de santé m'avait confirmé que je ne travaillais pas les trois prochains jours, j'avais composé le numéro de téléphone de ma sœur Hannah afin de lui proposer que Joy vienne à la maison. Plus les semaines passaient, plus je me doutais que le climat qui régnait au domicile d'un des membres de ma fratrie n'était pas des plus sains, ainsi, discrètement, j'essayais d'en savoir le plus sur l'état de la situation tout en éloignant autant que possible la fillette de circonstances potentiellement dangereuses. Il était fort possible que je me fasse des films et qu'encore une fois je vire davantage vers le scénario catastrophe que celui relevant du rationnel, mais réellement, je n'aimais pas les rumeurs qui circulaient sur ma sœur ni les aveux à demi-mot que me soufflait Joy. La gamine avait, par ailleurs, accepté l'invitation, jouant du chaud du froid en me répétant cinq fois qu'elle ne savait pas si elle pouvait dire oui, qu'elle n'était pas sûre que sa mère soit d'accord alors que cette dernière l'assurait nonchalamment, pour finalement me questionner sur l'heure de départ du prochain bus en partance de Laidley et m'assurer qu'elle serait prête pour l'emprunter d'ici vingt minutes.

J'étais en conséquence parti récupérer Joy à l'arrêt et la scrutant de la tête aux pieds dès qu'elle entrait dans mon champs de vision, en bon oncle protecteur, j'avais invité l'écolière à s'installer dans mon bolide. Un arrêt au marchand de crème glacée était impératif et avait derechef inscrit un sourire sur le minois de la fillette. Une fois au #17 Toowong, Joy s'était installée au salon pour compléter les cahiers de dessin qu'elle avait laissés chez moi et qu'elle partageait timidement - mais avec l’entièreté de son coeur - à Ginny, l'artiste de laquelle je m'étais totalement amouraché.

Je dépotais un en-cas composé d'un sandwich coupé en deux et à la garniture préférée de Joy sur la table qu'elle avait investie avant que la sonnette de la maisonnée ne retentisse. Je me dirigeais vers l'entrée et ouvrais la porte boisée sur une Ellie au teint maladif. Ses pupilles étaient légèrement dilatées et de la sueur perlait à la racine de ses cheveux - sans compter une légère odeur de weed gravitant discrètement autour de sa personne. Je plissais les yeux, il ne m'en fallait pas vraiment plus pour diagnostiquer son cas. « Salut… » « Salut… » J'ouvrais davantage la porte, la surprise ne me saisissant aucunement tandis que la Epstein prévenait être malade, avant de se frayer un chemin à l'intérieur du domicile, passer devant une Joy éberluée et se loger dans la salle de bain de l'étage.

Un bruit de vomissement, j'accordais à Ellie tout le temps nécessaire à évacuer le mal de son organisme en lui préparant un verre d'eau. Pas curieuse - ou impressionnée ? - pour deux sous, Joy s'était contentée de me demander si elle pouvait mettre Netflix, n'étant pas friande des bruits émanant de la salle de bain et ce qui pourrait en découler. « Oui, oui, vas-y. Partie jeunesse. » Je précisais machinalement, alors que l'adolescente m'appelait : « Isyyyyyyyyyy… ! » J'entrais dans la salle de bain et poussais la porte derrière moi pendant qu'Ellie me statuait l'évidence - une affaire de famille. On est tous très doués pour annoncer ce qui est flagrant. - : « J’me sens pas bien…. ! » J'inspirais profondément, m'asseyant sur le rebord de la baignoire de manière à me tenir à côté de la lycéenne. « Appelle pas mon père ! » « Je doute qu'il nous soit d'une très grande aide vu la situation. Faut juste attendre que ça passe. » Ellie est consciente, alerte, nullement désorientée - il n'y a pas de réel danger. Je lui tends le verre d'eau, muni d'un sourire compatissant. Je ne comptais pas la féliciter mais l'adolescente était assez punie ainsi pour l'instant selon moi. « Tu m'en dis un peu plus ? » Je sollicite, mon ton et regard tolérants invitant à résoudre la situation plutôt que de la juger voire la critiquer.



Time Will Be The Healer
So I'll bury all my fears and trust they're turning into trees Tragedy is not the end of the story

Don't fear, Isaac is here ! LPbofSO
Don't fear, Isaac is here ! EeR0psT
Don't fear, Isaac is here ! 577022hopital
Don't fear, Isaac is here ! 2M7U0pV
Don't fear, Isaac is here ! IcdDGTz

Don't fear, Isaac is here ! OPSD7XP
Revenir en haut Aller en bas
Ellie Epstein
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 17 ans
SURNOM : Ellie c'est déjà pas mal court en soit...!
STATUT : Célibataire et pas trop pressée que ça change pour tout dire.
MÉTIER : Lycéenne. Et c'est parfois un vrai calvaire...!
LOGEMENT : #257 (maison) Bayside avec son père
Don't fear, Isaac is here ! Tumblr_oylmpfktdi1r2qqhfo2_500
POSTS : 69 POINTS : 60

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Papa 2Papa & KyteIsaac
RPs EN ATTENTE : • Hassan Jaafari
• Heïana Brook
• Léo Ivywreath
• Jospeh Keegan
• Quinn Callahan
RPs TERMINÉS : Papa 1Freya 1
PSEUDO : MyPandaa
AVATAR : Mackenzie Foy
CRÉDITS : Avatar par poésies cendrées.
DC : Aucun
INSCRIT LE : 24/07/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t25254-ellie-epstein-je-saiiiis-pardon

Don't fear, Isaac is here ! Empty
Message(#) Sujet: Re: Don't fear, Isaac is here ! Don't fear, Isaac is here ! EmptyJeu 22 Aoû - 10:38





Ellie avait à peine remarqué l’autre présence dans la maison d’Isaac. En fait, elle l’avait même passablement raté. Il faut dire qu’elle avait autre chose en tête, effrayée et malade comme elle l’était présentement ! Et puis d’ordinaire il n’y avait personne il lui semblait alors elle n’avait pas présumé du fait que cette fois les choses seraient différentes.

De toute façon ça n’avait pas d’importance parce que sans offense, Ellie craignait toujours d’être empoisonnée là ! Isaac, lui, semblait prendre le tout « à la cool », ce qui la frustrait et l’indignait tout à la fois. Visiblement il ne s’inquiétait pas de savoir ce qu’elle avait pu prendre, en quelles quantités, coupé avec quoi, s’il n’y avait eu qu’une seule substance, de l’alcool… Et si toutes ces questions lui venaient en tête il l’avait résumé d’une façon si sobre qu’Ellie avait envie de lui lancer son verre d’eau à la figure pour lui rappeler qu’elle était une ado mal dans sa peau et malade là, pas une gentille fille prête pour sa consultation chez son psy.

Ellie sent son estomac se stabiliser un peu quoi qu’elle ait toujours l’impression de tanguer un peu… Et finalement elle pose ses fesses sur le carrelage frais. Ça avait le mérite de lui faire du bien, tout comme le verre d’eau qu’elle pose contre son front perlé de sueur avant de venir en boire une gorgée. Ou plutôt de se gargariser avec avant de tirer la chasse d’eau. Elle allait néanmoins rester là un moment parce qu’elle ne se sentait toujours vraiment pas bien.

Lui en voulant un peu, Ellie fait remarquer à l’homme posé tranquillement près d’elle :

« J’ai l’impression que je vais mourir empoisonnée et que t’attend juste que ça arrive en comptant les minutes. »

Et parce qu’elle avait toujours cette attitude de défiance dans ces moments-là, d’ado rebelle et révoltée, même quand elle n’aurait pas dû sûrement, Ellie ajoute :

« Sans offense t’as pas l’air d’une grande aide non plus. »

Ni réconfort, ni aide, ni soutient… Si ce n’est ce « tu m’en dis un peu plus ? » qui sonnait presque comme un « salut, ça va ? » lancé à la cantonade. Ellie n’était même pas sûre, à ce stade, qu’il attende sincèrement une réponse d’elle (ou de quel genre). Et si c’était le cas, il espérait peut-être juste qu’elle dise non. Ou une autre réponse dont elle n’avait pas la moindre idée dans l’immédiat.

Ellie inspire profondément alors qu’elle se sent à nouveau tanguer. Elle pose son bras contre la cuvette des toilettes et vient enfouir son visage dans le creux de son coude. Elle avait envie de pleurer. En fait, contrairement à ce qu’elle avait dit, elle avait soudain envie que son père soit là au contraire. Qu’il l’a prenne dans ses bras, lui caresse les cheveux et lui dise qu’elle allait pas crever !

Il y a un silence pendant un petit instant avant que l’adolescente ne revienne prendre une gorgée d’eau, abandonnant ensuite le verre près d’elle pour se blottir à nouveau seule dans ses propres bras.

« Si je te dérange dis-le, on gagnera du temps et je te laisserais tranquille. »

Cette impression tenace de ne pas être trop à sa place peu importe où elle allait. Sa mère lui manquait cruellement. Plus que leur appartement au Canada ça avait été elle, sa maison.

« Juste le temps de pouvoir me relever. »

Parce que là elle pouvait pas. Elle avait littéralement les jambes coupées, en plus du mal de mer. Comment est-ce qu’on pouvait être addict à un truc qui vous mettait aussi mal ? En plus de ça elle avait l’impression d’avoir les poumons en feu. Elle était pourtant fumeuse. Y avait des trucs qu’elle s’expliquait pas.

« T’es tout seul ? »

Ellie réalisait un peu à retardement que ça n’avait peut-être pas été le cas. L’adolescente ricane un peu tristement, ironisant :

« Tu vas lui dire quoi ? Que je suis le cas désespéré de la famille ? La pièce rapportée un peu gênante ? »

Au fond là c’était surtout elle-même qui se faisait cet effet-là. Rien de très agréable et les larmes lui brûlaient les yeux. Mais elle avait trop pleuré ces derniers jours, se frustrant par le fait même. La dispute violente qu’elle avait eue avec son père, sans crier gare, était à l’origine de ce flot d’émotions qu’elle peinait à endiguer correctement.

« Je m’en fiche. »

Tu parles… Elle saignait à l’intérieur à cette idée !



♥️
Revenir en haut Aller en bas
Isaac Jensen
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 34 ans (13.05.85)
SURNOM : Isy
STATUT : Amoureux d'une étoile
MÉTIER : Infirmier au service des urgences, infirmier bénévole à la croix rouge et aux flying doctors, assistant-coach bénévole de football australien
LOGEMENT : Une maison transformée, située au #17 toowong, où il accueille confortablement tous les gens qu'il aime
Don't fear, Isaac is here ! Original
POSTS : 7377 POINTS : 570

PETIT PLUS : Est à Brisbane depuis ses 18 ans ∆ à 21 ans, il est diplômé infirmier et commence à travailler sur le pool de remplacement de St Vincent ∆ joueur de football australien de haut niveau, une suite de blessures met terme à sa carrière à ses 25 ans. Il se réoriente et travaille en tant qu'ambulancier ∆ à 28 ans, il est positionné sur un poste d'infirmier au service des urgences de St Vincent ∆ à 32 ans il se fiance à sa copine de plusieurs années mais ils se séparent quelques mois plus tard ∆ en mars 2018, il attente à ses jours ∆ il reprend son poste en septembre 2018.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : calebquinnbaileyrobden-mcjenmatthias

Don't fear, Isaac is here ! Tumblr_nd56smzyuV1tm59yyo1_500
i can feel your heart beat when i'm all alone
mcjen #7mcjen #10 (ds)mcjen #11

Don't fear, Isaac is here ! Tumblr_p873laAmX31x360qqo1_250
the big bang crew
nicolas #2noa #4

Don't fear, Isaac is here ! Tumblr_mc3u035Vdq1rdutw3o1_500
family
jackellie

Don't fear, Isaac is here ! E4jx
this pub
easy² #3elora #2

Don't fear, Isaac is here ! Tenor
caring is our essence
justine

RPs EN ATTENTE : fritoue
RPs TERMINÉS : mcjen #1easy² #1faithgrisaac #1siaicarternoa #1kane #1yasmine #1mazearthurmattmcjen #2terminusgrisaac #2mayaeasy² #2noa #2kane #2degrassinicolas #1mcjen #3mcjen #4elora #1wendyyasmine #2mcjen #5mcjen #6cwcvlioakley #1noa #3stephenmcjen #8brunchmcjen #9karvigrathjill odoakley #2
AVATAR : Julian Morris
CRÉDITS : lux aeterna, loonywaltz (ub)
DC : Levi McGrath & Allie Oakheart
INSCRIT LE : 08/04/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19429-isy-strive-for-progress-not-perfection https://www.30yearsstillyoung.com/t19472-isy-notebook https://www.30yearsstillyoung.com/t19473-isaac-jensen https://www.30yearsstillyoung.com/t19596-isaac-jensen

Don't fear, Isaac is here ! Empty
Message(#) Sujet: Re: Don't fear, Isaac is here ! Don't fear, Isaac is here ! EmptyJeu 5 Sep - 4:09



Laissant à Ellie tout le loisir de vomir dans la salle de bain en paix, je lui prépare un verre d'eau bien fraîche avant de m'installer sur le rebord de la baignoire à ses côtés suite à son appel. J'ai rapidement compris ce qui découlait de l'état de ma petite cousine et bien que je n'approuve pas sa pratique, je ne vais pas pour autant m'inquiéter ni m'enrager. L'on produit tous des erreurs au cours de notre vie et présentement, il me semble que la Epstein paie le prix de la sienne assez équitablement. Par ailleurs, il en faut bien plus pour me faire perdre mon sang froid.

« J’ai l’impression que je vais mourir empoisonnée et que t’attends juste que ça arrive en comptant les minutes. » Je lève les sourcils, nullement impressionné par son insolence ni ému de la gravité de ses sous-entendus. L'adolescente est désormais assise sur le carrelage, le teint tout aussi livide. « Sans offense t’as pas l’air d’une grande aide non plus. » Les reproches fusent et bien que j'ai la répartie nécessaire pour répliquer à la jeune fille, en aucun cas je ne me prête à ce jeu-ci. Si Ellie s'est droguée, elle avait des raisons. Je connais les grandes lignes de son histoire, je sais qu'elle vit une période extrêmement difficile quand uniquement le fait d'avoir dix-sept ans n'est pas une mince affaire de base. J'ai sais bien mieux faire que de jouer à qui aura le dernier mot avec une lycéenne mal dans sa peau.

« Si je te dérange dis-le, on gagnera du temps et je te laisserais tranquille. » Je soupire doucement. C'est toujours la même rengaine avec Ellie. Cette conscience d'être de trop, de ne pas être à la même place. Son père a ce travers. Moi aussi. « Juste le temps de pouvoir me relever. » Je la laisse parler, me refuse toute interruption dans son monologue, désireux d'en découvrir plus sur l'état de l'adolescente, sur ce qu'elle nécessite et que je peux lui apporter. « T’es tout seul ? » Elle ricane, dotée du module de questions-réponses. Je l'analyse, couve ce petit bout de femme désolé, meurtri, égaré du regard. « Tu vas lui dire quoi ? Que je suis le cas désespéré de la famille ? La pièce rapportée un peu gênante ? » Ses yeux de biche brillent d'émotions, de fatigue, muni de pupilles dilatées par la drogue. Ses bras maigres se referment contre son buste, comme si elle avait besoin d'un soutien physique, d'une présence proche, que quelque chose lui manquait et qu'elle essayait de le combler de cette manière. « Je m’en fiche. » Le tête et le cœur se contredisent.

Je me relève du rebord de la baignoire pour attraper un gant de toilette propre et le passer sous l'eau froide avant de le tordre et l'étendre dans le cou de la jeune. Ma main se pose doucement dans son dos, je procède précautionneusement. « Tu ne mourras pas empoisonnée, d'accord ? Je ne t'autorise pas à mourir sous ma garde. » Je menace faussement, sourire en coin. « T'avais qu'à pas fumer. Et peut-être boire. Maintenant, t'as la cuvette pour recracher tes excès et on peut rien faire sauf attendre que tu le fasses. Si tu veux vraiment que ton père soit là, je l'appelle. » Sans jugement aucun, mon intonation est calme, posée, compréhensive. J'oeuvre pour capter le regard de l'adolescente, posant ma main sur son avant-bras affectueusement. « Sache que jamais tu me déranges, Ellie. Jamais tu ne me dérangeras. Je serai toujours là pour toi, à tout heure du jour comme de la nuit. » Je maintiens son regard avant de désigner du menton le salon où Joy regarde la télévision. « Ma nièce est avec moi. Crois-moi, elle n'est pas du genre à poser des questions. Mais si tu veux te présenter à elle, tu le peux comme tu le veux et quand tu veux. La seule condition c'est que tu sois polie et respectueuse devant elle. » D'un geste tendre, je dégage le visage d'Ellie de quelques mèches rebelles que je cale derrière son oreille. « Et je sais pas où tu vas chercher ça, mais t'es pas une pièce rapportée, t'es certainement pas gênante ni un cas désespéré. Pourquoi tu penses des choses pareilles, Ellie ? Te fais pas autant de mal, comme ça... »



Time Will Be The Healer
So I'll bury all my fears and trust they're turning into trees Tragedy is not the end of the story

Don't fear, Isaac is here ! LPbofSO
Don't fear, Isaac is here ! EeR0psT
Don't fear, Isaac is here ! 577022hopital
Don't fear, Isaac is here ! 2M7U0pV
Don't fear, Isaac is here ! IcdDGTz

Don't fear, Isaac is here ! OPSD7XP
Revenir en haut Aller en bas
Ellie Epstein
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 17 ans
SURNOM : Ellie c'est déjà pas mal court en soit...!
STATUT : Célibataire et pas trop pressée que ça change pour tout dire.
MÉTIER : Lycéenne. Et c'est parfois un vrai calvaire...!
LOGEMENT : #257 (maison) Bayside avec son père
Don't fear, Isaac is here ! Tumblr_oylmpfktdi1r2qqhfo2_500
POSTS : 69 POINTS : 60

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Papa 2Papa & KyteIsaac
RPs EN ATTENTE : • Hassan Jaafari
• Heïana Brook
• Léo Ivywreath
• Jospeh Keegan
• Quinn Callahan
RPs TERMINÉS : Papa 1Freya 1
PSEUDO : MyPandaa
AVATAR : Mackenzie Foy
CRÉDITS : Avatar par poésies cendrées.
DC : Aucun
INSCRIT LE : 24/07/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t25254-ellie-epstein-je-saiiiis-pardon

Don't fear, Isaac is here ! Empty
Message(#) Sujet: Re: Don't fear, Isaac is here ! Don't fear, Isaac is here ! EmptyJeu 12 Sep - 8:35





Son état émotionnel, là tout de suite, était difficilement descriptible. Elle avait l’impression d’être un triangle au milieu d’une fanfare, incapable de se faire entendre et pourtant elle était du genre à s’époumoner facilement. En ce moment, Ellie essayait de mettre de l’ordre dans sa vie. C’est dur, surtout quand rien que ranger sa chambre semblait parfois être hors de ses compétences. Avec son père ils avaient des hauts timides et des bas vertigineux. Elle pouvait passer du rire aux larmes avec lui et même à ce sujet elle n’arrivait pas à se raisonner. C’était une forme de mal-être généralisé, inexplicable. Déjà inexplicable à elle-même alors aux autres ?

A propos des dangers qu’elle encourait, Isaac se veut rassurer, commençant à lui prodiguer quelques soins ou en tout cas, quelques attentions. Le gant humide est froid contre sa nuque mais il fait du bien malgré tout, même si l’adolescente frissonne alors que quelques gouttes lui glisse le long du dos en imbibant un peu son haut. Alors même si elle grogne un peu –tout un langage à part entière !- elle se sent légèrement moins inquiète vis-à-vis de ce qui lui arrivait. Quant à fumer :

« Mon père faisait plus que ça. »

Elle le savait hein. Est-ce que Isaac était allé lui dire qu’il n’avait pas à le faire, a lui aussi ? Ni fumer, ni boire ?

« J’aurais l’air débile au milieu des copains si je faisais ma prude… »

Et comme elle se cherchait une place, s’isoler de son groupe n’était clairement pas une option pour elle. Par contre alors qu’Isaac parle d’appeler son père, Ellie lui envoie une petite œillade critique !

« Je n’ai jamais dit ça ! »

Elle l’avait peut-être pensé à un moment mais rien de plus. Ellie ne savait pas bien ce qui était le pire : la peur qu’il soit déçu, qu’il s’en fiche, qu’il l’engueule… Enfin non : il l’engeulerait pas. Il était un peu mou du genou à ce niveau son père ! Ça faisait souvent son affaire inutile de se mentir. En fait, Ellie réalisait qu’elle ne l’avait même jamais entendu hausser le son de la voix. Savait-il seulement le faire ? Bref…

« De toute façon je suis pas sûre qu’il viendrait. »

Bien sûr qu’il le ferait. Mais elle préférait lui donner encore un peu le mauvais rôle. Ou se faire dire que si, évidemment, il viendrait… Bref, les petites techniques d’attention éculées des adolescentes quoi. Ellie avait beau jouer les « femmes » à part entière parfois, elle restait clairement une jeune fille en vrai.

Isaac rassure encore, avec la candeur qui le caractérisait souvent et Ellie ne répond pas, incapable de trouver les mots pour le faire. Dans le fond, si elle n’avait pas déjà su qu’il lui ouvrirait, elle ne serait probablement pas venue jusqu’ici donc bon… Par contre à propos de sa nièce elle hoche négativement la tête.

« J’en ai pas envie. »

Elle était déjà un peu jalouse là tout de suite ! Et puis de toute façon, elle se sentait pas super reluisante pour faire la connaissance de qui que ce soit en l’état.

« Une autre fois peut-être. »

Ou jamais. Inch'Allah comme on dit.

Quand à expliquer « pourquoi » elle disait toutes ces choses… On en revenait au triangle et à la fanfare. C’était le bordel dans son petit corps, qu’on parle de la tête ou du cœur. Elle savait pas pourquoi elle disait ou faisait telle ou telle chose. Elle recrachait ses émotions comme elles venaient, voilà tout.

« Tu as de l’aspirine ? J’ai mal au crâne… »

Et d’ajouter, avec un temps de retard mais le rattrapant tout de même :

« S’il te plaît. »

Elle pose son dos contre le mur du fond, étirant ses jambes devant elle. Ellie sentait déjà les courbatures s’installer. Ça allait être beau demain.

« Vous aviez prévu de sortir avec ta nièce ? »

D’ailleurs :

« Juste elle ? C’est la fille de ta sœur Oakley ? »

Elle connaissait pas vraiment la famille de son père. Quelques éléments ici ou là. Ceux qui étaient plus ou moins souvent de passage dans la vie de son père en fait. C’était à moitié de sa faute, à moitié de la leur sûrement ! En tout cas… Rien à voir mais elle tenait à le dire :

« C’est la première fois que j’essayais de fumer. Je comprends même pas comment les autres arrivent à ne pas être malade… »

Elle s’en sentait encore nauséeuse, elle ! Alors comment aimer ça au point de remettre le couvert aussi souvent ??




♥️
Revenir en haut Aller en bas
Isaac Jensen
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 34 ans (13.05.85)
SURNOM : Isy
STATUT : Amoureux d'une étoile
MÉTIER : Infirmier au service des urgences, infirmier bénévole à la croix rouge et aux flying doctors, assistant-coach bénévole de football australien
LOGEMENT : Une maison transformée, située au #17 toowong, où il accueille confortablement tous les gens qu'il aime
Don't fear, Isaac is here ! Original
POSTS : 7377 POINTS : 570

PETIT PLUS : Est à Brisbane depuis ses 18 ans ∆ à 21 ans, il est diplômé infirmier et commence à travailler sur le pool de remplacement de St Vincent ∆ joueur de football australien de haut niveau, une suite de blessures met terme à sa carrière à ses 25 ans. Il se réoriente et travaille en tant qu'ambulancier ∆ à 28 ans, il est positionné sur un poste d'infirmier au service des urgences de St Vincent ∆ à 32 ans il se fiance à sa copine de plusieurs années mais ils se séparent quelques mois plus tard ∆ en mars 2018, il attente à ses jours ∆ il reprend son poste en septembre 2018.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : calebquinnbaileyrobden-mcjenmatthias

Don't fear, Isaac is here ! Tumblr_nd56smzyuV1tm59yyo1_500
i can feel your heart beat when i'm all alone
mcjen #7mcjen #10 (ds)mcjen #11

Don't fear, Isaac is here ! Tumblr_p873laAmX31x360qqo1_250
the big bang crew
nicolas #2noa #4

Don't fear, Isaac is here ! Tumblr_mc3u035Vdq1rdutw3o1_500
family
jackellie

Don't fear, Isaac is here ! E4jx
this pub
easy² #3elora #2

Don't fear, Isaac is here ! Tenor
caring is our essence
justine

RPs EN ATTENTE : fritoue
RPs TERMINÉS : mcjen #1easy² #1faithgrisaac #1siaicarternoa #1kane #1yasmine #1mazearthurmattmcjen #2terminusgrisaac #2mayaeasy² #2noa #2kane #2degrassinicolas #1mcjen #3mcjen #4elora #1wendyyasmine #2mcjen #5mcjen #6cwcvlioakley #1noa #3stephenmcjen #8brunchmcjen #9karvigrathjill odoakley #2
AVATAR : Julian Morris
CRÉDITS : lux aeterna, loonywaltz (ub)
DC : Levi McGrath & Allie Oakheart
INSCRIT LE : 08/04/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19429-isy-strive-for-progress-not-perfection https://www.30yearsstillyoung.com/t19472-isy-notebook https://www.30yearsstillyoung.com/t19473-isaac-jensen https://www.30yearsstillyoung.com/t19596-isaac-jensen

Don't fear, Isaac is here ! Empty
Message(#) Sujet: Re: Don't fear, Isaac is here ! Don't fear, Isaac is here ! EmptyDim 29 Sep - 19:54


L'estomac de l'adolescente étant moins secoué de soubresauts, je tords un gant de toilette après l'avoir passé sous l'eau afin de le caler dans le cou d'Ellie de manière à apaiser son mal-être. Ma main se pose précautionneusement contre son dos et alors que je pose calmement les faits, la lycéenne ne se fait pas prier pour se défendre en pointant du doigt son père qui n'est pas inconnu des excès. « Mon père faisait plus que ça. J’aurais l’air débile au milieu des copains si je faisais ma prude… » « T'es une machine pour trouver des excuses... » Je constate, sourire moqueur en coin. Je n'étais pas présent pour faire la morale à la Epstein et ne comptais certainement pas rompre le semblant de confiance qu'elle osait m'accorder. Je souhaitais conserver ce rôle d'adulte qu'elle n'hésitait pas à joindre en cas de problématique car en aucun cas je ne désirais qu'elle se retrouve livrée à elle-même en situation catastrophique. Puis de cette manière, je parvenais à garder un œil sur la jeune femme.

La proposition d'appeler Jack est promptement rejetée. Impulsive, les mots fusent entre les lèvres d'Ellie avant que la réflexion n'ait le temps véritablement de s'entamer, et la douleur de pointer le bout de son nez. « De toute façon je suis pas sûre qu’il viendrait. » Je m'assis à même le sol de sorte à être au même niveau que mon interlocutrice, mon attention lui était intégralement dédiée. « Je suis sûr qu'il viendrait. » Je certifie, prêt à composer le numéro de mon cousin si ce désaccord en venait au défi. Jack avait eu ses torts, mais je savais qu'il comptait se racheter et surtout, qu'il avait bon cœur. Il avait pu fauter dans le passé, comme tout le monde, mais en aucun cas n'abandonnerait-il sa fille depuis qu'ils étaient de retour à Brisbane. Jack n'abandonnait personne, j'étais bien placé pour l'affirmer.

Je pose ma main tendrement sur l'avant-bras de la jeune fille lorsqu'elle se qualifie de pièce rapportée. Ça me fait mal au cœur d'entendre de tels propos sortir de sa bouche et je ne tarde pas à lui assurer que je serais constamment présent pour elle, qu'elle faisait partie de notre famille et que jamais je ne la jugerai, comme je le prouvais actuellement. Pour ce qui était de Joy, je ne m'opposerais jamais à ce qu'elle rencontre la fillette, ma seule condition étant qu'elle se tienne correctement face à elle. Ma nièce avait ses propres problématiques pour ne pas devoir subir les pulsions électriques d'Ellie qui pourraient rapidement la déstabiliser. « J’en ai pas envie. Une autre fois peut-être. » Je lui souris doucement, hochant la tête, compréhensif. « Quand tu voudras. »

Puis l'adolescente réclame de l'aspirine, évinçant mon interrogation plutôt directe sur les motifs qui l'incitaient à agir ainsi. Je conserve le silence quelques instants, elle réitère sa demande de manière plus polie. « Bois ton eau d'abord. Je vais te passer quelque chose quand je serai sûr que tu ne le vomiras pas. » Il valait mieux attendre une dizaine de minutes supplémentaires et être certain que le médicament ferait effet et ne finirait pas de moitié dans la cuvette. Ellie prenait peu à peu des couleurs mais son état ne me paraissait pas entièrement stable. Sa vivacité d'esprit gagnait en ardeur, si bien qu'elle s'intéressait à mes futurs plans et l'écolière absorbée par la télévision dans le salon. « Vous aviez prévu de sortir avec ta nièce ? Juste elle ? C’est la fille de ta sœur Oakley ? » Je pliais mes jambes et posais mes avant-bras sur mes genoux, recherchant davantage de confort sur le carrelage frais de la salle de bain. « On fait toujours dans l'improvisation, mais on peut se faire un truc tous les trois si tu veux. On peut aller casser la croûte au snack du coin ou se commander un truc et aller chercher une crème glacée après. Y'a que l'étape de la crème glacée qui est impérative, c'est la coutume à chaque fois que Joy vient à Brisbane. » Je récupérais le gant de toilette et le rafraîchissais dans le lavabo avant de le rendre à Ellie. « Oakley n'a pas d'enfant. Joy est la fille de Hannah, mon autre sœur. Elles vivent à Laidley, où on est tous nés et où on a grandi. »

« C’est la première fois que j’essayais de fumer. Je comprends même pas comment les autres arrivent à ne pas être malade… » Un sourire amusé étire mes lèvres devant cet aveu. « C'est parce que t'as pas pris tes précautions. T'es du genre à sauter directement dans l'eau avant de prendre la température, toi. » J'avais toujours perçu Ellie comme étant téméraire et Jack m'avait relaté son audace à de multiples reprises. Cette caractéristique était une qualité, bien qu'elle pouvait lui attirer des conséquences désastreuses dans sa démesure, comme il était le cas aujourd'hui. « Quand tu tentes un truc comme ça, il faut y aller doucement au début. Sinon, c'est sûr que tu vas le regretter. » Et puisqu'il n'était pas correct que je donne des conseils sur comment se droguer à une mineure, j'ajoutais sur un ton plus catégorique : « Mais c'est pas le bon plan de fumer tout court, Ellie. Je peux comprendre que t'aies voulu essayer mais si tu continues sur cette voie-là, tu vas te ruiner la santé et ça, au final, ça n'impressionnera personne et ça te donnera pas l'air cool. Il faut que tu prennes soin de toi. » J'inspirais doucement avant de répéter : « Et pour prendre soin de toi, t'es pas toute seule. Comme je te l'ai dit, tu peux m'appeler quand tu veux. Et ton père veut le mieux pour toi aussi, même si parfois t'as du mal à le croire. » Les bons sentiments n'étaient jamais altérés, même si les moyens pour les mener pouvaient être mal interprétés et parfois contre-productifs. « Comment tu te sens, maintenant ? » Je questionnais. « Toujours envie de vomir ? » Prêt à lui dégainer de quoi soulager les effets de ses excès, je conviais ensuite : « T'en penses quoi de mon invitation à se faire un truc tous les trois ? » J'avais conscience que la lycéenne avait refusé de rencontrer Joy précédemment mais je songeais qu'elle pouvait également changer d'avis si l'alternative lui était offerte de façon flagrante.



Time Will Be The Healer
So I'll bury all my fears and trust they're turning into trees Tragedy is not the end of the story

Don't fear, Isaac is here ! LPbofSO
Don't fear, Isaac is here ! EeR0psT
Don't fear, Isaac is here ! 577022hopital
Don't fear, Isaac is here ! 2M7U0pV
Don't fear, Isaac is here ! IcdDGTz

Don't fear, Isaac is here ! OPSD7XP
Revenir en haut Aller en bas
Ellie Epstein
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 17 ans
SURNOM : Ellie c'est déjà pas mal court en soit...!
STATUT : Célibataire et pas trop pressée que ça change pour tout dire.
MÉTIER : Lycéenne. Et c'est parfois un vrai calvaire...!
LOGEMENT : #257 (maison) Bayside avec son père
Don't fear, Isaac is here ! Tumblr_oylmpfktdi1r2qqhfo2_500
POSTS : 69 POINTS : 60

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Papa 2Papa & KyteIsaac
RPs EN ATTENTE : • Hassan Jaafari
• Heïana Brook
• Léo Ivywreath
• Jospeh Keegan
• Quinn Callahan
RPs TERMINÉS : Papa 1Freya 1
PSEUDO : MyPandaa
AVATAR : Mackenzie Foy
CRÉDITS : Avatar par poésies cendrées.
DC : Aucun
INSCRIT LE : 24/07/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t25254-ellie-epstein-je-saiiiis-pardon

Don't fear, Isaac is here ! Empty
Message(#) Sujet: Re: Don't fear, Isaac is here ! Don't fear, Isaac is here ! EmptyJeu 3 Oct - 9:01




Ellie a un petit regard sans mépris à proprement parler mais sûrement un peu de dédain alors qu’Isaac se moque. Elle grogne un truc pour accompagner cette œillade mais les mots ne se discernent pas, même pour elle… Et Ellie ne tente pas davantage d’argumenter sur le sujet. De toute façon, le réconfort venait plutôt d’une affirmation plus ou moins inattendue. Au moins espérée. Celle que son père viendrait. Isaac avait cette façon de débouler l’information avec beaucoup d’aplomb qui faisait que ça réchauffait un peu malgré tout. Il lui rappelait une certitude qu’elle avait peut-être au fond d’elle-même, même si elle s’en défendait.

« Peut-être. »

L’adolescente était encore trop incapable de donner un point catégorique à son père. Parce que si elle ne le faisait pas, elle ne pouvait pas être déçue n’est-ce pas ? Et la crainte de finir par l’être, tôt ou tard, planait comme une épée de Damoclès au-dessus de sa tête. Mais elle n’avait pas envie de tester cette hypothèse ce soir. Parce que même s’il venait effectivement, Ellie préférait éviter la honte de ce moment embarrassant.

L’invitation à rencontre la nièce d’Isaac passe et Ellie reporte le verre d’eau à ses lèvres lorsqu’elle y est invitée. Ce n’était pas très agréable mais, paradoxalement, ça faisait du bien. Le gant humide continuait de goutter le long de sa colonne vertébrale mais ça aussi, ça faisait du bien, au-delà des frissons qui lui traversaient le corps.

Finalement Isaac revient à la charge à propos de sa nièce et Ellie fronce les sourcils. En plus vu l’heure, ils allaient pas trouver grand-chose d’ouvert… C’était pour ainsi dire le milieu de la nuit. Et s’il lui proposait de faire ça « à l’occasion »… Elle hausse les épaules, préférant éviter la question pour le moment.

« Et toi ? Pourquoi t’as pas d’enfant ? T’en veux pas ? »

C’était peut-être un truc de famille ! Elle pensait ça pour enfoncer le clou mais en réalité Ellie était la première à ne pas vouloir d’enfant alors elle n’allait pas lui jeter la première pierre.

L’homme prend le temps de lui expliquer ce qui l’avait rendu si malade, la laissant songeuse… Mais pour le moment bien trop écœurée pour avoir envie de renouveler l’expérience !

« Ça va, c’était pas non plus une drogue dure. »

Juste un truc qualifié de « récréatif » dans certains pays du monde !

« On dirait que tu parles en connaissance de cause je note. »

Il avait essayé lui aussi ? Un autre « truc de famille » peut-être bien. Mais son père avait la palme non ? La palme des bêtises en tout genre et son passage en prison ne pouvait pas jouer en sa faveur, clairement.

« Etre malade c’est ce qui fait que mon père est revenu voir ma mère. »

Au pire. Mais Ellie hausse les épaules. Elle n’avait pas cherché à se rendre malade. A se faire remarquer peut-être, il avait raison… Mais elle ne voulait déjà plus développer alors que c’était elle qui avait mis le sujet sur le tapis, plus ou moins. Et puis il restait que c'était elle qu'il était revenu voir. Elle elle était juste "là" à ce moment là, non ? Elle savait plus.

« On est jamais mieux servi que par soi-même. C’est comme ça qu’on dit non ? »

Alors Isaac avait beau dire qu’elle n’était pas seule et qu’elle pouvait chercher de l’aide, ce n’était pas comme ça qu’Ellie le vivait.

« Tu appellerais qui, toi ? »

Par curiosité. Le ferait-il d’ailleurs ? Suivrait-il son propre conseil pour appeler quelqu’un sitôt que ça n’allait pas ? Ellie se permettait d’avoir quelques doutes même si aucune certitude. Isaac était peut-être bien assez « social » pour ça.

« Ça va mieux. »

Encore un peu nauséeuse sûrement… Fatiguée, frustrée, courbaturée… Mais son estomac semblait néanmoins sous son contrôle à présent. Du coup :

« J’crois que de toute façon j’ai plus rien à vomir. »

Ellie était de nature gourmande tout en restant un peu appétit d’oiseau, ce qui expliquait sans doute qu’elle n’était pas épaisse mais pas maigrichonne non plus.

« Mais pourquoi t’insiste ? »

L’adolescente fronce les sourcils. Voilà qu’il remettait « Joy » sur le tapis.

« Si t’as envie d’aller la retrouver vas-y hein, monsieur « tu peux toujours m’appeler ». »

Un reproche ? Ouais. Ellie se mouchait pas trop à ce niveau, que ce soit légit’ ou bien pas. Et entre jalousie et mal être perso, ben ça sortait comme ça.

« J’ai pas envie de manger ni rien du genre. Et j’ai pas envie de la rencontrer. »

C’était plus clair ?



♥️
Revenir en haut Aller en bas
Isaac Jensen
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 34 ans (13.05.85)
SURNOM : Isy
STATUT : Amoureux d'une étoile
MÉTIER : Infirmier au service des urgences, infirmier bénévole à la croix rouge et aux flying doctors, assistant-coach bénévole de football australien
LOGEMENT : Une maison transformée, située au #17 toowong, où il accueille confortablement tous les gens qu'il aime
Don't fear, Isaac is here ! Original
POSTS : 7377 POINTS : 570

PETIT PLUS : Est à Brisbane depuis ses 18 ans ∆ à 21 ans, il est diplômé infirmier et commence à travailler sur le pool de remplacement de St Vincent ∆ joueur de football australien de haut niveau, une suite de blessures met terme à sa carrière à ses 25 ans. Il se réoriente et travaille en tant qu'ambulancier ∆ à 28 ans, il est positionné sur un poste d'infirmier au service des urgences de St Vincent ∆ à 32 ans il se fiance à sa copine de plusieurs années mais ils se séparent quelques mois plus tard ∆ en mars 2018, il attente à ses jours ∆ il reprend son poste en septembre 2018.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : calebquinnbaileyrobden-mcjenmatthias

Don't fear, Isaac is here ! Tumblr_nd56smzyuV1tm59yyo1_500
i can feel your heart beat when i'm all alone
mcjen #7mcjen #10 (ds)mcjen #11

Don't fear, Isaac is here ! Tumblr_p873laAmX31x360qqo1_250
the big bang crew
nicolas #2noa #4

Don't fear, Isaac is here ! Tumblr_mc3u035Vdq1rdutw3o1_500
family
jackellie

Don't fear, Isaac is here ! E4jx
this pub
easy² #3elora #2

Don't fear, Isaac is here ! Tenor
caring is our essence
justine

RPs EN ATTENTE : fritoue
RPs TERMINÉS : mcjen #1easy² #1faithgrisaac #1siaicarternoa #1kane #1yasmine #1mazearthurmattmcjen #2terminusgrisaac #2mayaeasy² #2noa #2kane #2degrassinicolas #1mcjen #3mcjen #4elora #1wendyyasmine #2mcjen #5mcjen #6cwcvlioakley #1noa #3stephenmcjen #8brunchmcjen #9karvigrathjill odoakley #2
AVATAR : Julian Morris
CRÉDITS : lux aeterna, loonywaltz (ub)
DC : Levi McGrath & Allie Oakheart
INSCRIT LE : 08/04/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19429-isy-strive-for-progress-not-perfection https://www.30yearsstillyoung.com/t19472-isy-notebook https://www.30yearsstillyoung.com/t19473-isaac-jensen https://www.30yearsstillyoung.com/t19596-isaac-jensen

Don't fear, Isaac is here ! Empty
Message(#) Sujet: Re: Don't fear, Isaac is here ! Don't fear, Isaac is here ! EmptySam 9 Nov - 22:05



« Peut-être. » L'adolescente consent, réfugiée derrière son mur érigé d'opposition. Un sourire en coin étire mes lippes, satisfait de ces propos que je considère tout de même comme une victoire. Je m'estimais être parvenu à souligner auprès d'Ellie le fait que même si son père avait des torts, il n'en demeurait que présentement, il faisait tout pour être présent pour sa fille. Je pouvais comprendre que la jeune campe sur ses positions, qu'elle préfère être méfiante vu leurs antécédents, et je respectais cette distance qu'elle conservait puisque je jugeais que celle-ci lui permettait de se reconstruire et aussi de panser certaines blessures qui la rendaient parfois si amère. La lycéenne était complexe, mais pas si différente des autres membres de sa famille malgré tout.

Je note qu'une sortie ne se situe pas en haut de la liste de souhaits d'Ellie, tout comme une éventuelle rencontre avec ma nièce. « Et toi ? Pourquoi t’as pas d’enfant ? T’en veux pas ? » Mes yeux se perdent progressivement, mon sourire faisant désormais plus acte de bonne figure que de sincérité. « J'en ai simplement pas eu l'occasion. » J'informe, sang-froid, professionnel avec ma propre cousine alors que mon cœur se brise intérieurement d'avoir tant souffert suite à la perte de cette occasion quand elle s'est formée. Bien sûr que je désirais devenir père et le fait de perdre l'enfant que ma fiancée portait m'avait tant détruit qu'il avait composé un élément me motivant à attenter à mes jours. Mais ce volet de ma vie n'est pas pour les oreilles d'Ellie.

Poursuivant sur le thème professionnel, je mets en garde la Epstein sur sa dernière consommation illicite ainsi que la manière avec laquelle elle s'y est prise. « Ça va, c’était pas non plus une drogue dure. » Elle dédramatise, ce à quoi je remarque : « Et t'as vu dans quel état elle t'a mise... » « On dirait que tu parles en connaissance de cause je note. » Amusé par son sens de la répartie expert, je réplique : « Le protocole de précaution, oui, je connais bien. Il s'applique à quasiment tout dans la vie. » Tu devrais essayer, Epstein, je me retiens d'articuler, taquin, conscient qu'à trop chauffer Ellie, je risquais de la voir s'enfuir dans les rues noires de Brisbane - ce que je ne souhaitais absolument pas.

« Être malade c’est ce qui fait que mon père est revenu voir ma mère. » J'analyse lentement l'adolescente, devine qu'il y a tant de choses qu'elle comprend et d'autres qui lui échappent, ses émotions obstruant une part de sa vision. Bien sûr que le drame est intact, que dans un monde idéal, il aurait été évité. Bien sûr qu'Ellie était en total droit de tenir rancune à son père. Mais malheureusement, le passé était révolu et inaltérable. Nous n'avions que le présent à disposition, et la seule chose que j'étais en mesure de répondre, était une promesse que je serai là pour la Epstein en tout temps et pour tout. Elle pouvait compter sur moi et me faire confiance. Tout comme j'espérais lui faire comprendre qu'il en allait de même pour son père - qui, malheureusement, n'était pas non plus éternel. Il serait dommage qu'Ellie regrette des mois de lutte contre son paternel quand elle aurait pu créer de bons souvenirs avec lui. « On est jamais mieux servi que par soi-même. C’est comme ça qu’on dit non ? Tu appellerais qui, toi ? » « Quelqu'un que j'aime et en qui j'ai confiance. » Ginny, peut-être Noa, Jack.

Je marquais une pause, des souvenirs me happant. Je m'étais trouvé dans des situations où j'avais été incapable d'appeler à l'aide et si le destin n'avait pas placé de bonnes personnes sur mon chemin - dont le père de l'étudiante - je ne serais sans doute plus là aujourd'hui. « Je sais que ça se trouve pas à tous les coins de rue, ce genre de personne. Mais c'est très important que tu te rapproches des gens qui pourront t'aider quand ça va pas. » Je soutenais avec sérieux le regard de la brune, avant de questionner : « Tu me fais confiance ? » Me doutant de la réponse, je présentais l'interrogation sous un autre angle : « Je t'ai déjà trahi ? » Puis, concluant mon plan, j'ajoutais : « Est-ce que je t'ai aidé ? » L'évidence se présenterait à elle, j'espérais. Peut-être qu'Ellie ne me portait pas très haut dans son cœur, mais j'étais capable de lui venir en aide et avec un peu de chance, elle me faisait confiance sur ce point-là. Et ça, c'était à mes yeux essentiel. Je ne voulais pas que la jeune se retrouve paumée en ignorant vers qui se tourner en cas de péril - ou qu'importe ce qui pouvait la tourmenter. Je désirais qu'elle se dirige vers ma porte comme elle l'avait fait aujourd'hui en cas de nécessité - ou pour toute autre chose.

« Ça va mieux. » Je lui souris doucement, heureux de l'entendre, bien que rien n'était étonnant en ce fait. « J’crois que de toute façon j’ai plus rien à vomir. » Elle annonce et je ne pense, attentionné, qu'à emplir son estomac. « Mais pourquoi t’insiste ? » Elle fronce les sourcils, courroux assuré. « Si t’as envie d’aller la retrouver vas-y hein, monsieur « tu peux toujours m’appeler ». J’ai pas envie de manger ni rien du genre. Et j’ai pas envie de la rencontrer. » Je laisse filer quelques secondes, question de confirmer que la brune ait bien vidé son acidité de l'instant. « C'est qu'une proposition, et je sais que je suis pas tenu à camper dans cette salle de bain. » Tout le monde n'est pas acquis, Ellie, même ceux que tu peux toujours appeler. « T'as envie de quelque chose ? » Je demande néanmoins, déterminé à accompagner l'adolescente et la faire aller de mieux en mieux.



Time Will Be The Healer
So I'll bury all my fears and trust they're turning into trees Tragedy is not the end of the story

Don't fear, Isaac is here ! LPbofSO
Don't fear, Isaac is here ! EeR0psT
Don't fear, Isaac is here ! 577022hopital
Don't fear, Isaac is here ! 2M7U0pV
Don't fear, Isaac is here ! IcdDGTz

Don't fear, Isaac is here ! OPSD7XP
Revenir en haut Aller en bas
Ellie Epstein
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 17 ans
SURNOM : Ellie c'est déjà pas mal court en soit...!
STATUT : Célibataire et pas trop pressée que ça change pour tout dire.
MÉTIER : Lycéenne. Et c'est parfois un vrai calvaire...!
LOGEMENT : #257 (maison) Bayside avec son père
Don't fear, Isaac is here ! Tumblr_oylmpfktdi1r2qqhfo2_500
POSTS : 69 POINTS : 60

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Papa 2Papa & KyteIsaac
RPs EN ATTENTE : • Hassan Jaafari
• Heïana Brook
• Léo Ivywreath
• Jospeh Keegan
• Quinn Callahan
RPs TERMINÉS : Papa 1Freya 1
PSEUDO : MyPandaa
AVATAR : Mackenzie Foy
CRÉDITS : Avatar par poésies cendrées.
DC : Aucun
INSCRIT LE : 24/07/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t25254-ellie-epstein-je-saiiiis-pardon

Don't fear, Isaac is here ! Empty
Message(#) Sujet: Re: Don't fear, Isaac is here ! Don't fear, Isaac is here ! EmptyLun 18 Nov - 8:15





« T’as pas de copine ? »

Il parlait de pas avoir eu l’occasion d’avoir des enfants et il semblait à Ellie que c’était pas mal le truc nécessaire en priorité là ! Et puis réalisant soudain que dans le fond, c’était peut-être pas ça le problème numéro un :

« Ou alors t’es gay ? »

Et vu l’air surprit qu’elle lui tire, elle ajoute quand même :

« Ben ce serait pas grave là hein… ! »

C’était juste une question comme ça qui n’avait pas beaucoup d’importance à ses yeux. Elle faisait partit d’une génération pour laquelle tout ça était « dans l’ordre des choses ». Ellie détestait utiliser des termes tels que « normalité » pour ça. Bref. La question était posée. Pour le reste elle hausse les épaules. Elle ajouterait un mélodramatique « qui ça intéresse ? » mais même pour elle ce serait abusé là.

Ils dérivent sur le sujet de la confiance, d’une personne à appeler… Et Isaac lui sort un peu la réponse bateau par excellence plutôt que de donner des noms. Peut-être qu’il sait pas qui en vrai… Sûrement… On dit que les cordonniers sont les plus mal chaussés et on avait peut-être raison finalement. Isaac continu sur le sujet de la confiance, ramenant la chose à leur niveau de ce soir. Est-ce qu’elle lui faisait confiance ? L’adolescente garde le silence. Et même s’il semble prendre le partit de penser que la réponse est « non », c’est pas le cas. Mais elle ne contredit pas. Pas ce soir en tout cas.

« Tu veux me changer. Comme tout le monde ici. »

La voix d’Ellie était plus douce peut-être. Moins incisive ou sur la défensive. Plus triste par extension. Et là encore vu de l’extérieur elle était peut-être injuste avec cette affirmation mais c’était ce qu’elle ressentait dans son petit cœur qui s’asséchait. Sa mère lui manquait cruellement sans qu’elle sache avec qui en parler, avec qui pleurer… Elle savait plus où elle en était avec son père, savait plus où allait sa vie et pourtant elle-même se rendait bien compte qu’elle y allait à cent à l’heure. C’était effrayant, surtout quand on a dix-sept ans, même si on aime faire croire que rien ne peut nous faire peur à cet âge-là.

Isaac lui laisse entendre qu’il peut quitter la salle de bain si ça lui chante et Ellie aimerait bien lui dire de le faire au lieu de parler ! Mais bon, ça ça aurait encore été le mauvais côté de sa personnalité qui parlait. Celui le plus agressif, qui faisait le vide autour d’elle… Peut-être en partit parce que la perte de sa mère était encore un traumatisme qu’elle ne voulait pas revivre. C’était plus facile d’envoyer mourir les gens que de s’y attacher et de les voir partir. Mais tout ça, c’était un chemin de pensée qu’Ellie n’était pas encore capable de faire. Pas entièrement en tout cas. C’était compliqué devenir adulte.

Elle reste silencieuse un moment, même après qu’Isaac lui ait posé une nouvelle question. L’adolescente baisse même les yeux, les posant sur ses doigts qui tripotaient la fermeture éclair de son haut sans vraiment la voir. Elle renifle vaguement, indécise… Et finalement, comme une petite fille de huit ans, elle réclame :

« Je voudrais que mon père vienne me chercher. »

Et dans sa voix, la crainte qu’il ne vienne pas, qu’il ne décroche même pas le téléphone à cette heure-ci, en vrai. Mais si elle n’avait vraiment pas voulu que son père sache, elle aurait fait autre chose que de se précipiter chez le cousin de celui-ci non ?

« Je suis fatiguée, Isy. »

Elle se fait larmoyante, venant écraser du dos de sa main une larme qui perlait au coin de son œil gauche, sans glisser sur sa joue néanmoins. Ellie se sentait comme une vraie paumée soudainement. C’était aussi peut-être l’euphorie qui retombait. Tirer sur son joint, ça l’avait peut-être rendu encore plus agressive, qui sait ? Ou c’était juste une bonne excuse… En tout cas, elle était peut-être dans le creux de la vague à présent. Ou alors elle voyait juste sa vie telle qu’elle était, toute nue… Et elle aimait pas plus que ça ce qu’elle voyait.

« Je veux rentrer chez moi. »

Et d’ajouter, dans la confusion la plus totale :

« Mais j’sais plus où c’est chez moi. »

Bien sûr qu’elle savait encore où son père habitait hein… Mais elle avait du mal à trouver sa place et c’était vrai « partout ». Elle se sentait complètement hors phase, un peu dans le chaos.

« Tu comprends ce que je veux dire ? »



♥️
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Don't fear, Isaac is here ! Empty
Message(#) Sujet: Re: Don't fear, Isaac is here ! Don't fear, Isaac is here ! Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

Don't fear, Isaac is here !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: toowong :: logements
-