AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Voir le deal
160 €

 Wedding fucking day [UA]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Deborah Brody
Deborah Brody
la touche à tout
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Trente-et-un ans. (26.02)
SURNOM : Debra. Deb. Debbie. Parfois Brody.
STATUT : Célibataire. Son cœur d'artichaut craint de s'amouracher et voit dans la fuite un moyen de se préserver.
MÉTIER : Les métiers kleenex, ça la connait. Dès que ça la gonfle, elle change. En ce moment, elle est community manager pour le compte de la Mairie mais ça risque de ne pas durer.
LOGEMENT : Appartement au #151 à Oxlade Drive (Fortitude Valley)
Wedding fucking day [UA] ZCgY2F5
POSTS : 5249 POINTS : 760

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : A Brisbane depuis l'été 2016. Avant ça, elle a toujours vécu à Dublin en Irlande. • Elle a un frère (Benjamin) et une sœur (Rebecca) tous les deux plus âgés qu'elle. • Elle vient d'une famille très catholique mais elle est athée. • C'est une touche à tout. • Elle a donné naissance à un petit garçon le 20 avril 2017 qu'elle a mis à l'adoption. Ses parents n'ont jamais été mis au courant. • Elle fuit les responsabilités. • Elle cache sa sensibilité derrière une attitude de je m'en foutiste et du cynisme. • Elle n'a jamais eu de relation longue bien qu'elle soit un véritable cœur d'artichaut.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
Ce qui rend les amitiés indissolubles et double leur charme, est un sentiment qui manque à l'amour, la certitude.

2018 – Kane & Wren#1
2019 – Ben#2Elwyn#1Camil#2Seth#1Wren#UACalie#1Allie & Nino#1Aedan#1

RPs EN ATTENTE : Elias (voir fiche de liens) • Vittorio • Lily (voir fiche de liens) • Jane (voir fiche de liens)

Wedding fucking day [UA] 190930113621128666

RPs TERMINÉS :
2018 –
Keedy#1Ben#1Vitto#1
2019 – Mitchell#1Austin#1Camil#1Raelyn#1Jolyn#2Keedy#2Raelyn#3One shotKeedy#3

Wedding fucking day [UA] Zcr5
AVATAR : Daisy Lowe.
CRÉDITS : hollowbastion (ava) • BAT'PHANIE (code sign)
DC : /
INSCRIT LE : 28/11/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t22389-acid-candy-d-brody https://www.30yearsstillyoung.com/t22455-notebook-d-brody https://www.30yearsstillyoung.com/t22582-deborah-brody#918039 https://www.30yearsstillyoung.com/t22593-deborah-brody

Wedding fucking day [UA] Empty
Message(#) Sujet: Wedding fucking day [UA] Wedding fucking day [UA] EmptyLun 26 Aoû - 2:21



wedding fucking day
C’était aujourd’hui. C’était le jour J. Des effluves d’amour dans l’air. Des sourires sur les visages. Des larmes au bord des yeux mais aucune tristesse dans les éclats de rire. Deux familles allaient s’unir aujourd’hui. La Suède et l’Irlande sur les terres Australiennes pour ce qui promettait d’être l’un des plus beaux jours de leurs vies. Wren et Deborah. Leur rencontre avait été pour le moins originale – le témoin d’aujourd’hui, Kane, ne pouvait qu’en témoigner – et le reste s’en était suivie naturellement. Wren et Deborah, ils avaient un peu fait les choses à l’envers. Ils ont d’abord couché ensemble avant de devenir amis, avec chacun leur relation de leur côté puis amants. Ils sont vite tombés amoureux sans vraiment l’officialiser, sans vraiment en parler. Ça faisait son bout de chemin, les choses se mettaient en place tout naturellement sans avoir besoin d’y poser les mots, parce que ça fait peur les mots. Ils s’étaient persuadés qu’ils faisaient ce qu’ils voulaient, que chacun était libre d’aller et venir sans aucun engagement. C’était la jalousie qui les avait forcés à ouvrir les yeux sans pour autant en discuter. La fidélité s’était simplement faufilée sous leurs carapaces respectives et les avait unis. Ils se laissaient juste vivre depuis quelques années maintenant jusqu’à la semaine dernière. Un énième baiser, une énième caresse après un énième élan de passion l’un pour l’autre et simplement quelques mots. Epouse-moi. Tout bêtement, comme si elle lui avait demandé de réserver un weekend dans un parc d’attraction. Et il avait accepté, tout aussi naturellement.

C’est ainsi qu’ils se retrouvaient là, une semaine plus tard, à se préparer pour s’unir devant le peu d’amis et de famille conviés à y assister. Leur mariage, comme leurs fiançailles, n’avait rien de conventionnel. Comme une banalité, une suite logique à ce qui se présentait à eux, il n’y avait pas d’église ou de bâtiment officiel quelconque. Seule la famille, un ami commun ordonné prêtre hier et un bout de la plage sur laquelle ils se sont rencontrés. La seule tradition conservée ? La robe de mariée. Elle mettait les formes de la jeune femme en valeur sans pour autant être vulgaire. La délicatesse de son dos presque nu, la finesse des bretelles en dentelles, tout pour plaire à son futur époux. Wren était, en partie, la raison de ce mariage. Elle doutait qu’elle en aurait eu envie avec quelqu’un d’autre. Il était devenu, avec les années, son petit monde à elle qu’elle refusait qu’on lui arrache. Elle ne voyait plus sa vie sans lui à ses côtés et s’unir rendrait les choses simplement plus faciles pour la suite. L’évidence. C’est ce qui ressortait le plus dans les sentiments de Debbie aujourd’hui. Le cœur au bord des lèvres, du stress, de l’excitation, de l’impatience mais surtout de l’évidence. Quand on lui demandait pourquoi elle lui avait demandé si soudainement de l’épouser, elle haussait toujours les épaules. Il n’y avait pas de raison, c’était juste évident. Elle l’aimait. Il l’aimait. Ils s’aimaient. C’était simplement logique, rien de plus. Aussi logique que ce sourire qui ne la quittait plus dès l’instant où son père l’avait prise par le bras pour l’accompagner vers l’autel où Wren l’attendait (presque) sagement. Elle ne le quittait pas des yeux, comme si rien autour d’eux n’existaient, pas même la frangine de Deborah qui commençait déjà à chialer. Une vraie madeleine celle-là… Si aujourd’hui, il ne comprenait pas qu’elle était foutrement amoureuse de lui, il ne comprendrait jamais.


this is about love
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Wren Doherty
Wren Doherty
le feu de l'action
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 30 ans. (26.06.1989)
SURNOM : Jer, son, que des surnoms donnés par sa chère mère.
STATUT : loner on fire.
MÉTIER : reconversion obligatoire, hello therapy.
LOGEMENT : #16 fortitude valley.
Wedding fucking day [UA] Tumblr_pit470EN5Z1rbb9x4o2_250
POSTS : 12849 POINTS : 1680

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Une habitude? Une manie? La cigarette reste sa lubie. A peu près tout ce qui concerne le feu ou la fumée reste du rayon de Wren. Il est, à vrai dire, fasciné par le phénomène, à croire que cela reste génétique. Pour autant, rien ne prouve à l'heure actuelle qu'il est destiné à la pyromanie, comme son père avant lui, à part peut être les feux de poubelles de ci de là, ou bien de forêt.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : deborah/kane ¤ nea(fantôme) ¤ léo (zombies) ¤ deborah (ua) ¤ gabriel (ua) ¤ jillian#2 ¤ lizzie#7

Wedding fucking day [UA] F9c30cafed2bbb80ed9929228170c17bf9b21070

WRIZZIE - It is an absolute human certainty that no one can know his own beauty or perceive a sense of his own worth until it has been reflected back to him in the mirror of another loving, caring human being.

Wedding fucking day [UA] Jigv
RPs EN ATTENTE : freya#4.
RPs TERMINÉS : jaylen ¤ maze ¤ violet ¤ carter ¤ nadia ¤ maze#2 ¤ gabriel ¤ kane ¤ charlie ¤ freya ¤ nea(zombies) ¤ clément ¤ freya#2 ¤ freya (zombies) ¤ freya#3 ¤ elias ¤ sohan ¤ lizzie ¤ lizzie#2 ¤ lizzie#3 ¤ lizzie#4 ¤ jillian ¤ lizzie#5 ¤ lizzie#6
AVATAR : Bill Skarsgård
CRÉDITS : my babe.
DC : Elwyn, Sky, Timothy & Daisy.
INSCRIT LE : 02/03/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t18919-wren-today-means-nothing-today-is-just-a-ghost-that-s-haunting-me https://www.30yearsstillyoung.com/t18982-wren-today-means-nothing-today-is-just-a-ghost-that-s-haunting-me https://www.30yearsstillyoung.com/t19006-wren-doherty

Wedding fucking day [UA] Empty
Message(#) Sujet: Re: Wedding fucking day [UA] Wedding fucking day [UA] EmptyLun 26 Aoû - 2:48



C'était sûrement la première fois de sa vie qu'il était stressé. Wren, angoissé? Mais bordel, le monde ne tournait plus rond et puis, il faisait chaud là, non? En même temps, il faisait toujours chaud en Australie, bonjour ta perspicacité, Doherty. On entendait le bruit des vagues, oui, il valait mieux se concentrer là dessus, cela, il pouvait le gérer à merveille. Deborah Brody-Doherty à venir. Là, il n'était pas sûr de gérer l'affaire avec brio parce qu'il était persuadé qu'elle serait à tomber, elle l'avait toujours été. Cette femme avait toujours eu le don de raviver la flamme au fond de lui mais de la bonne manière, pas cette fichue pyromanie qu'elle avait fini par faire taire en occupant ses pensées avec toute autre chose. Il fallait dire qu'ils avaient eu une histoire tourmentée ces deux là, ils s'étaient longtemps cherchés sans sauter le pas parce que l'engagement n'était pas envisageable dans leur mode de vie respectif. Ce qui l'était un peu plus, c'était un quickie entre deux interventions de Wren au boulot ou quelques moments volés durant les pauses de Deborah. Au final, il leur avait fallu un temps fou pour officialiser leur amour mais le pompier ne regrettait rien. Tout ce temps là avait été nécessaire pour qu'ils se sentent tous deux capables d'assumer leur passion, autant dire qu'ils avaient bien rattrapé le temps perdu depuis. Et aujourd'hui, là, maintenant, devant les quelques personnes de leur entourage respectif, ils sautaient le pas. Ils se mariaient. Quelle folie, n'est-ce pas? Tout cela était arrivé sans crier gare et Wren n'avait sûrement pas pris la mesure de cette décision et il s'en fichait éperdument, c'était ce qu'il voulait. Elle, pour l'éternité. Aucun autre choix n'avait semblé viable à Doherty, pas au cours de ces dernières années et de toutes les femmes qu'il avait rencontrées, il n'y avait que cette brune qui arrivait à faire taire cette part d'ombre au fond de lui. Alors, quand elle lui avait posé cette simple question, il l'avait regardé et il avait dit oui, évidemment. Non, ils ne pouvaient pas faire comme tout le monde et préparer une cérémonie en grande pompe, ils se lançaient en une semaine top chrono mais tout avait réussi à se passer à merveille. Les quelques convives étaient là, Wren attendait tranquillement que sa fiancée arrive, ce qui pouvait arriver à tout moment maintenant et bordel, il n'avait jamais eu aussi chaud de toute sa vie. En fait, le suédois n'avait envie que d'une chose, retirer ce costard trop lourd pour aller se jeter dans la mer, avec Deborah de préférence, loin des regards de tous ces gens. Au final, ils les avaient invités par pure courtoisie parce qu'ils auraient aimé se faire un truc à deux, à Las Vegas ou ailleurs, là où personne ne viendrait les juger sur leur vie bizarre. Wren les regardait, ces gens, mais il allait vite les oublier. Effectivement, quand elle apparut au bout de l'allée aux bras de son géniteur, le coeur de Doherty manqua un battement, voire une bonne dizaine. Allait-il faire une syncope? Il savait qu'il épousait la plus belle femme de cette planète, évidemment, mais cela faisait toujours un choc quand on se retrouvait en face de la réalité dans un contexte pareil. Le temps parut se suspendre dans les airs quelques temps alors que sa belle Deborah avançait à pas de louve jusqu'à lui et Wren ne pouvait que lui montrer des yeux pétillants au moment où il lui tendait la main pour qu'elle s'accroche à lui. Il n'y avait plus aucun décor désormais car elle était face à lui et c'était tout ce qu'il arrivait à voir. Il s'accrochait à ses yeux, à ce visage si délicat, à ce corps qu'il serrait tous les jours depuis plusieurs années et il savait qu'il n'avait jamais pris une meilleure décision que celle-ci alors, il se mit à sourire en venant lui murmurer quelques mots à l'oreille. "T'aurais pu me prévenir que tu te ramenais aussi canon, j'ai failli arrêter de respirer devant nos familles, imagine." Il lui fit un clin d'oeil amusé, se doutant qu'ils allaient énormément s'amuser lors de leur nuit de noces mais ce n'était pas réellement le moment d'y penser alors que des mots jaillirent de la boche du prêtre de fortune. Wren n'écoutait que d'une oreille parce que ce n'était pas ce qui l'intéressait le plus. Non, il ne ressentait plus rien d'autre que cet amour fou au creux de ses entrailles, son regard planté dans celui de Deborah et il n'avait plus aussi chaud désormais. En fait, il ne s'était jamais senti aussi bien de toute son existence.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Deborah Brody
Deborah Brody
la touche à tout
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Trente-et-un ans. (26.02)
SURNOM : Debra. Deb. Debbie. Parfois Brody.
STATUT : Célibataire. Son cœur d'artichaut craint de s'amouracher et voit dans la fuite un moyen de se préserver.
MÉTIER : Les métiers kleenex, ça la connait. Dès que ça la gonfle, elle change. En ce moment, elle est community manager pour le compte de la Mairie mais ça risque de ne pas durer.
LOGEMENT : Appartement au #151 à Oxlade Drive (Fortitude Valley)
Wedding fucking day [UA] ZCgY2F5
POSTS : 5249 POINTS : 760

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : A Brisbane depuis l'été 2016. Avant ça, elle a toujours vécu à Dublin en Irlande. • Elle a un frère (Benjamin) et une sœur (Rebecca) tous les deux plus âgés qu'elle. • Elle vient d'une famille très catholique mais elle est athée. • C'est une touche à tout. • Elle a donné naissance à un petit garçon le 20 avril 2017 qu'elle a mis à l'adoption. Ses parents n'ont jamais été mis au courant. • Elle fuit les responsabilités. • Elle cache sa sensibilité derrière une attitude de je m'en foutiste et du cynisme. • Elle n'a jamais eu de relation longue bien qu'elle soit un véritable cœur d'artichaut.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
Ce qui rend les amitiés indissolubles et double leur charme, est un sentiment qui manque à l'amour, la certitude.

2018 – Kane & Wren#1
2019 – Ben#2Elwyn#1Camil#2Seth#1Wren#UACalie#1Allie & Nino#1Aedan#1

RPs EN ATTENTE : Elias (voir fiche de liens) • Vittorio • Lily (voir fiche de liens) • Jane (voir fiche de liens)

Wedding fucking day [UA] 190930113621128666

RPs TERMINÉS :
2018 –
Keedy#1Ben#1Vitto#1
2019 – Mitchell#1Austin#1Camil#1Raelyn#1Jolyn#2Keedy#2Raelyn#3One shotKeedy#3

Wedding fucking day [UA] Zcr5
AVATAR : Daisy Lowe.
CRÉDITS : hollowbastion (ava) • BAT'PHANIE (code sign)
DC : /
INSCRIT LE : 28/11/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t22389-acid-candy-d-brody https://www.30yearsstillyoung.com/t22455-notebook-d-brody https://www.30yearsstillyoung.com/t22582-deborah-brody#918039 https://www.30yearsstillyoung.com/t22593-deborah-brody

Wedding fucking day [UA] Empty
Message(#) Sujet: Re: Wedding fucking day [UA] Wedding fucking day [UA] EmptyVen 25 Oct - 3:19


On ne les avait pas pris au sérieux. Ni lui, ni elle. Quand l’annonce de leur mariage avait été faite pour la semaine suivante, on ne les avait pas cru. Pas eux. Pas ces énergumènes si loin de toutes formes de romantisme conventionnelles. Ils s’aimaient oui, bien entendu, tout le monde le savait sans jamais les avoir entendus le dire, mais ils n’étaient pas du genre à le montrer si publiquement et à l’officialiser. L’affection était évidente, l’amour était du domaine du privé alors oui, forcément, leurs proches avaient été étonnés – étrangement, beaucoup moins en apprenant que ça allait se faire la semaine suivante, ça leur ressemblait beaucoup plus – mais le bonheur se lisait sur le visage de chacun. Le père Brody qui avait été si inquiet pour sa fille tout au long de sa vie ouvrait les yeux sur ce mode de vie au jour le jour qui la rendait si heureuse et sur ce garçon qui la faisait sourire tous les jours que Dieu faisait.  Les jumeaux Doherty n’étaient que fierté pour leur aîné quand bien même elle était cachée derrière leurs railleries habituelles. Chacune des personnalités qui constituaient leurs convives comprenaient aujourd’hui toute l’évidence qui liait Wren et Deborah depuis des années. Ils touchaient du doigt ce qui leur sied si bien dès l’instant où ils étaient ensemble : la certitude. Rien ne semblait pouvoir les ébranler. Bien sûr, leur couple n’avait rien d’idyllique, ils s’étaient engueulés souvent, ils s’étaient même séparés parfois tant leurs caractères respectifs étaient forts mais ils se retrouvaient toujours. Pas plus forts, pas plus bâtis mais plus unis, encore et encore, jusqu’à aujourd’hui. Quand bien même la maman de Wren n’avait pas su quitter son appartement, quand bien même Joseph avait refusé d’assister à la cérémonie, tous les deux restaient unis contre le reste du monde et menaient leurs vies comme bon leur semblait, comme à leur habitude. Ce jour n’échappait pas à la règle.

Dès l’instant où sa main s’était glissée dans celle du brun, il n’y avait plus que lui. Son murmure à son oreille la faisait sourire et frémir à la fois. « J’imagine très bien, tu aurais eu l’air éperdument amoureux, quelle honte franchement. » disait-elle en se moquant gentiment de lui. Oh oui, elle imaginait un peu trop bien. Si seulement il savait à quoi s’attendre, si seulement il savait que le souffle coupé, devant leurs familles, il allait certainement l’avoir dans une heure ou deux. Le brillant dans le regard de la poupée, cette étincelle si particulière qu’il était le seul à allumer ne la quittait pas. Leur ami et prêtre avait beau parler, son attention entière était tournée vers celui qui n’allait pas tarder à devenir son mari. C’était étrange d’y penser et si apaisant à la fois. Pour beaucoup, le mariage était une étape importante, comme une consécration au couple. Pour eux, ce n’était qu’un pas de plus dans la vie qu’ils menaient déjà à deux. Porter son nom accolé au sien. C’était tout ce qu’elle voulait… un peu trop d’ailleurs. « On peut accélérer ? Un petit peu quoi. » disait-elle alors que son regard quittait celui de Wren pour se poser sur celui qui était en train de les unir. La réaction de la jeune femme avait au moins le don de faire rire leurs invités et le principal concerné. Le pauvre avait tenté de s’approcher au maximum des discours officiaux et elle lui coupait l’herbe sous le pied à peine dix minutes après le début de la cérémonie. « Euh ouais, ok, vous avez quelque chose à dire, un mot à ajouter ? » Ses iris se reportaient sur Wren… les fameux vœux de mariage, ce discours si personnel qu’ils sont censés s’échanger. Ni l’un ni l’autre n’était vraiment rodé à l’exercice, pas même dans leur intimité où l’affection qu’il se portait l’un à l’autre s’exprimait davantage par des attentions et des gestes que par des mots. Une difficulté qu’elle était prête à surmonter, parce que c’était lui. « Je commence... »

Pendant un instant, c’était l’hésitation qui s’emparait d’elle. Elle savait tous les regards braqués sur elle, toutes les oreilles en attente de ses mots. C’ét ait stressant et pas forcément très agréable comme moment. Alors son attention, elle la braquait sur son fiancé et son stress s’évacuait dans le mouvement de son pouce qui effectuait une caresse mécanique sur le dos de la main de Wren. « Ça serait mentir que de dire que ça a été le coup de foudre entre nous. Notre histoire n’a rien à voir avec un conte de fée et je refuse que ça en devienne un même si l’idée qu’on vive heureux et avec une ribambelle de gosses ne me dérange pas plus que ça. » Elle se faisait rire toute seule cette idiote, sûrement une tentative vaine de contrôler cette émotion qui montait irréfutablement. « Je ne suis pas une princesse et tu n’es pas un prince charmant. On est tellement plus que ça, tu es tellement plus que ça. Je n’ai pas besoin que tu sois riche, beau… même si je dois avouer que c’est un bonus franchement pas désagréable… » Un instant, elle haussait les épaules, comme si l’évidence s’apprêtait à sortir de sa bouche et c’était le cas. « J’ai seulement besoin de toi à mes côtés. Les discours typiques des mariages sont peut-être pompeux mais ils sont tellement vrais à la fois. Richesse, pauvreté, santé, maladie, joie ou épreuve, je m’en fou. L’important c’est toi, ça n’a toujours été que toi. » Les larmes, elle les sentait monter, elle les retenait tant bien que mal pour ne pas flinguer le peu de maquillage qu’elle portait et comme à son habitude, ses émotions, elle les cachait derrière un trait d’humour d’autodérision. « Fait chier, il manque plus que la musique triste en fond sonore et je deviens un cliché ambulant… Parlez entre vous, je souffle un coup. » Et son temps, elle le prenait pour ne pas chialer, rien à foutre qu’elle prenne quelques minutes et elle y parvenait, le temps des rires, le temps du silence qui s’imposait de nouveau, le temps de finir ses vœux. « Je sais que tu en doutes très souvent mais j’ai beaucoup de chance de t’avoir. Tu as su panser des blessures à vif que je croyais incurables, tu as su me rassurer quand j’en avais le plus besoin, tu as su me relever dans les pires moments. Je ne te remercierais jamais assez pour tout ce que tu as fait, ce que tu continues de faire et ce que tu feras à l’avenir. Tu es quelqu’un d’exceptionnel. Tu es l’exception à toutes mes règles. »« Et puis merde, je t’aime, c’est tout. »


this is about love
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Wren Doherty
Wren Doherty
le feu de l'action
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 30 ans. (26.06.1989)
SURNOM : Jer, son, que des surnoms donnés par sa chère mère.
STATUT : loner on fire.
MÉTIER : reconversion obligatoire, hello therapy.
LOGEMENT : #16 fortitude valley.
Wedding fucking day [UA] Tumblr_pit470EN5Z1rbb9x4o2_250
POSTS : 12849 POINTS : 1680

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Une habitude? Une manie? La cigarette reste sa lubie. A peu près tout ce qui concerne le feu ou la fumée reste du rayon de Wren. Il est, à vrai dire, fasciné par le phénomène, à croire que cela reste génétique. Pour autant, rien ne prouve à l'heure actuelle qu'il est destiné à la pyromanie, comme son père avant lui, à part peut être les feux de poubelles de ci de là, ou bien de forêt.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : deborah/kane ¤ nea(fantôme) ¤ léo (zombies) ¤ deborah (ua) ¤ gabriel (ua) ¤ jillian#2 ¤ lizzie#7

Wedding fucking day [UA] F9c30cafed2bbb80ed9929228170c17bf9b21070

WRIZZIE - It is an absolute human certainty that no one can know his own beauty or perceive a sense of his own worth until it has been reflected back to him in the mirror of another loving, caring human being.

Wedding fucking day [UA] Jigv
RPs EN ATTENTE : freya#4.
RPs TERMINÉS : jaylen ¤ maze ¤ violet ¤ carter ¤ nadia ¤ maze#2 ¤ gabriel ¤ kane ¤ charlie ¤ freya ¤ nea(zombies) ¤ clément ¤ freya#2 ¤ freya (zombies) ¤ freya#3 ¤ elias ¤ sohan ¤ lizzie ¤ lizzie#2 ¤ lizzie#3 ¤ lizzie#4 ¤ jillian ¤ lizzie#5 ¤ lizzie#6
AVATAR : Bill Skarsgård
CRÉDITS : my babe.
DC : Elwyn, Sky, Timothy & Daisy.
INSCRIT LE : 02/03/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t18919-wren-today-means-nothing-today-is-just-a-ghost-that-s-haunting-me https://www.30yearsstillyoung.com/t18982-wren-today-means-nothing-today-is-just-a-ghost-that-s-haunting-me https://www.30yearsstillyoung.com/t19006-wren-doherty

Wedding fucking day [UA] Empty
Message(#) Sujet: Re: Wedding fucking day [UA] Wedding fucking day [UA] EmptySam 26 Oct - 14:57



C'était le moment le plus magique de toute son existence, celui qui marquerait son esprit jusqu'à la fin de ses jours. Wren avait rarement été aussi heureux et surtout, il se disait qu'il revenait de loin. On parlait tout de même du fils d'un pyromane derrière les barreaux et d'une mère dépressive, de ce garçon qui s'était réfugié dans la drogue pour ne pas avoir à supporter les malheurs de sa piètre existence. Il en était revenu, d'abord en choisissant une carrière chez les pompiers puis, en rencontrant Deborah Brody. Rien n'était prédestiné entre eux, certainement pas quand on savait que leur rencontre s'était soldé par un instant de débauche en lieu public, en pleine journée. Ils avaient été particulièrement bons dans ce genre de jeux lors des débuts de leur relation, se jouant des conventions et des règles, pour mieux se séparer. Ils s'étaient retrouvés contre toute attente et pour ne plus se relâcher, ensuite. Certes, tout n'était pas parfait entre eux, aucune relation ne pouvait se targuer de l'être mais leur caractère respectif s'accordait suffisamment bien pour qu'ils puissent se lancer dans un mariage en grande pompe en une semaine top chrono. Avec eux, il n'y avait jamais de demi mesure: il fallait qu'ils se lancent dans des challenges impossibles, mettant au dépourvu toute leur famille pour pouvoir assister à cette cérémonie extraordinaire. Quelle vue Wren avait eu en voyant Deborah avancer vers lui, la beauté à l'état pur, sa fiancée, celle qu'il avait choisi pour l'éternité et au-delà. En la regardant de haut en bas, Doherty savait qu'il avait fait le bon choix: il n'y aurait jamais aucun regret parce qu'il aimait cette femme de tout son être, c'en tait presque dangereux parfois vu ce qu'il était capable d'endurer pour la rendre heureuse. A l'heure actuelle, il n'y avait aucune ombre au tableau, son regard vert d'eau se perdait dans les siens et Wren se sentait parfaitement à sa place, après avoir fait un commentaire presque déplacé, ce qui était habituel entre eux. "Amoureux? Putain, quelle blague, pas mon genre." Pourtant, son regard l'indiquait avec une profondeur des plus magnifiques. C'était une évidence et Wren ne chercherait pas à la nier, la preuve, il n'écoutait pas un traître mot du discours du maître de cérémonie sur l'amour et tout le toutim. Il se contentait de suivre du regard Deborah, clairement pressée d'en finir avec tout ce blabla pour pouvoir se lancer dans le vif du sujet. Le suédois ne put que laisser échapper un éclat de rire face à une telle impatience, ses doigts caressant la paume de ses mains en guise de réponse. Lui aussi avait d'autres priorités que tous ces mots mielleux qu'on entendait tout le temps aux mariages conventionnels. Ils étaient loin de cette image là, tous les deux, et le discours de Deborah le prouvait. Wren ne s'arrêtait pas de sourire alors que sa brune tâchait de mettre des mots sur une histoire impossible à décrire. Ils étaient passés par tant d'étapes ensemble, tant d'instants profonds et intenses. Wren aurait pu pleurer s'il n'avait pas suffisamment de flegme pour faire bonne figure face à tous ces gens qui s'émouvaient de la jolie Brody annonçant sans plus de cérémonie qu'elle l'aimait. Il lui fit un clin d'oeil lorsqu'elle en eut terminé, signifiant certainement par ce geste qu'il lui prouverait à quel point son monologue l'avait ému, plus tard, quand ils seraient de nouveau seuls. "Ma Deborah Brody, je suis des plus heureux de t'entendre dire que ça te dérangerait pas de vivre en ma compagnie et une ribambelle de gosses à moitié suédois et chiants à souhait... Sache que la réciproque est vraie. Comme tu l'as si bien dit, il y avait rien entre nous qui indiquait qu'on finirait ici, devant tous ces gens. Je crois qu'on était des gamins quand on s'est rencontrés, des mômes heureux de faire toutes les conneries du monde et ça nous a déchirés tant de fois, mais la vie nous a prouvés qu'on valait bien plus que ça. On est toujours revenus l'un vers l'autre et pour cause, de toutes les flammes que j'ai pu trouver belles et enivrantes dans ma vie, ça a toujours été la plus importante et ce sera toujours vers la tienne que je me tournerai. T'as su faire de moi un homme que je pouvais apprécier et aimer, j'espère avoir pu faire de toi ce que tu mérites aussi parce que ma Brody-Doherty à venir, je compte bien faire de toi la femme la plus heureuse du monde. Toi et moi pour toujours, ma Debauche, je t'aimerai dans tous les océans qu'on visitera ensemble." Un clin d'oeil à leurs fameux ébats dans des eaux peu étrangères au quotidien de toute la communauté mais cela, personne ne pouvait le savoir à part la brunette face à Wren. D'ailleurs, le prêtre se remit à parler et Wren lui lança un regard qui indiquait clairement qu'il fallait abréger l'affaire et il s'exécuta en annonçant l'échange des alliances et lançant un rapide "Je vous déclare mari et femme, vous pouvez embrasser la mariée", question de survie ou Wren l'aurait brûlé sur place. A la place, il put tourner son regard vers Deborah et venir chercher ses lèvres, la soulevant de terre pour qu'il puisse profiter d'elle au maximum. C'était cela leur vie désormais, une famille marginale mais qui se suffisait à elle-même. Elle et lui.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Deborah Brody
Deborah Brody
la touche à tout
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Trente-et-un ans. (26.02)
SURNOM : Debra. Deb. Debbie. Parfois Brody.
STATUT : Célibataire. Son cœur d'artichaut craint de s'amouracher et voit dans la fuite un moyen de se préserver.
MÉTIER : Les métiers kleenex, ça la connait. Dès que ça la gonfle, elle change. En ce moment, elle est community manager pour le compte de la Mairie mais ça risque de ne pas durer.
LOGEMENT : Appartement au #151 à Oxlade Drive (Fortitude Valley)
Wedding fucking day [UA] ZCgY2F5
POSTS : 5249 POINTS : 760

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : A Brisbane depuis l'été 2016. Avant ça, elle a toujours vécu à Dublin en Irlande. • Elle a un frère (Benjamin) et une sœur (Rebecca) tous les deux plus âgés qu'elle. • Elle vient d'une famille très catholique mais elle est athée. • C'est une touche à tout. • Elle a donné naissance à un petit garçon le 20 avril 2017 qu'elle a mis à l'adoption. Ses parents n'ont jamais été mis au courant. • Elle fuit les responsabilités. • Elle cache sa sensibilité derrière une attitude de je m'en foutiste et du cynisme. • Elle n'a jamais eu de relation longue bien qu'elle soit un véritable cœur d'artichaut.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
Ce qui rend les amitiés indissolubles et double leur charme, est un sentiment qui manque à l'amour, la certitude.

2018 – Kane & Wren#1
2019 – Ben#2Elwyn#1Camil#2Seth#1Wren#UACalie#1Allie & Nino#1Aedan#1

RPs EN ATTENTE : Elias (voir fiche de liens) • Vittorio • Lily (voir fiche de liens) • Jane (voir fiche de liens)

Wedding fucking day [UA] 190930113621128666

RPs TERMINÉS :
2018 –
Keedy#1Ben#1Vitto#1
2019 – Mitchell#1Austin#1Camil#1Raelyn#1Jolyn#2Keedy#2Raelyn#3One shotKeedy#3

Wedding fucking day [UA] Zcr5
AVATAR : Daisy Lowe.
CRÉDITS : hollowbastion (ava) • BAT'PHANIE (code sign)
DC : /
INSCRIT LE : 28/11/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t22389-acid-candy-d-brody https://www.30yearsstillyoung.com/t22455-notebook-d-brody https://www.30yearsstillyoung.com/t22582-deborah-brody#918039 https://www.30yearsstillyoung.com/t22593-deborah-brody

Wedding fucking day [UA] Empty
Message(#) Sujet: Re: Wedding fucking day [UA] Wedding fucking day [UA] EmptyMar 10 Déc - 0:05


Elle le connaissait ce clin d’œil et il aurait pu se contenter de ça. Elle aurait compris parce qu’elle le comprenait toujours désormais. Leur histoire n’avait que quelques années mais c’était suffisant pour avoir appris à le connaitre, dans les hauts et les bas, lui et ses mimiques, lui et ses aveux cachés derrière des blagues ou des gestes. Elle savait quand il était sur le point de s’énerver tout autant qu’elle savait quand il lui voulait lui dire qu’il l’aimait sans poser de mots. Pourtant, aujourd’hui, jour spécial, Wren spécial. Son brun la suivait sur le chemin du discours, en public quand bien même il n’y avait qu’une poignée d’invités. Les effusions d’amour publiques, ce n’était pas pour eux, ça ne leur ressemblait pas alors forcément, quand il commençait à parler et qu’elle se rendait bien compte que ce n’était pas une blague mais bien ses vœux de mariage, elle s’en trouvait émue. Les yeux brillants d’une émotion vive, elle ne pleurait pas. Au contraire, elle souriait à pleines dents. Elle était heureuse, si heureuse et amoureuse que ça débordait complètement d’elle, que les mots de Wren allaient toucher les invités en plein cœur parce qu’il touchait Deborah en plein cœur. Ils les connaissaient assez pour savoir que c’était un moment exceptionnel quant bien même ils ne faisaient rien comme tout le monde déjà à la base. Elle ne pipait pas un mot et son regard ne quittait pas ses yeux verts dans lesquels elle se noyait à chaque fois. Immanquablement, il la faisait rire à sa dernière remarque, retrouvant leurs private joke légendaires, la toute première pour être précise.

Pas de bagues clinquantes à des milliers de dollars pour eux. Deux anneaux argentés, aussi simples que leur idylle, étaient bien suffisants. Un moment aussi symbolique que le reste. Si on lui avait dit quelques années plus tôt qu’elle allait se faire passer la bague au doigt, qu’elle se ferait volontairement sienne, après sa propre demande en plus, elle aurait ri au nez de la personne. Et pourtant, elle était là, face à lui, plus heureuse que jamais de lier sa vie à la sienne, d’accoler son nom au sien et de le porter avec une fierté rarement vue. Déclarés mari et femme ! Ce n’était pas sans une certaine impatience qu’elle sautait presque dans ses bras pour un baiser tendre, immanquablement applaudis comme dans tous les mariages. Leur rencontre s’était faite sur ce morceau de plage, ils s’étaient embrassés en tant qu’amant dans ses eaux à jamais chaleureuses pour eux et ils s’unissaient sur ce sable fin. Un énième petit baiser – parce qu’elle était toujours incapable de résister à l’appel de ses lippes dès lors qu’il l’embrassait – son regard s’ancrait dans le sien, profitant d’être dans ses bras pour murmurer quelques mots, comme un secret entre eux. « J’attends toujours que mon mari m’aime dans la mer Baltique... » Un sourire amusé, une petite demande camouflée aussi. S’aimer dans la mer qui borde son pays, visiter les terres de ses origines. Elle aimerait faire tant de choses à ses côtés, elle pourrait le suivre au bout du monde les yeux fermés qu’elle serait toujours en pleine confiance à partir du moment où il serait là.

« J’ai faim... » Comme toujours. Il avait l’habitude de son estomac sur patte de femme et ce n’était pas étonnant qu’elle le signifie encore une fois. Le stress de tout l’après-midi était passé, alors forcément, maintenant, elle voulait juste faire la fête et manger à ne plus en pouvoir. Elle se tournait alors vers les invités et annonçait la suite logique de ce qui allait se passer. « Vous savez que les traditions, c’est pas tant notre tasse de thé alors on va oublier le vin d’honneur. Il coulera à flot toute la soirée et c’est en faisant la fête que vous nous ferrait honneur, tout bêtement, alors vous avez plus qu’à nous suivre et profiter de la soirée. » Rien de plus, rien de moins et sa main glissait dans celle de Wren pour s’échapper de la cérémonie sous les applaudissements de leurs invités, après quelques embrassades de félicitations échangées. Ils finissaient par disparaitre dans la voiture du brun, non sans difficulté pour Debbie qui s’était battue avec sa robe, direction la salle où la soirée allait continuer son cours. Dans le calme de la voiture, elle ne pouvait s’empêcher de le regarder conduire et de le trouver beau, ne manquant pas une occasion de le lui rappeler. « Si on était pas suivi par les voitures de nos invités, je t’aurais demandé de me faire le coup de la panne. » Tendrement, elle posait sa main dorénavant habillée d’une alliance, sur sa cuisse pour attirer davantage son attention. « On est d’accord qu’on va pas manger de suite de suite, right ? … J’ai trop envie qu’on s’arrête à mcdo, j’ai terriblement envie de leurs frites ! » Ses envies de bouffe commençaient sérieusement à l’obséder et dans son regard, on pouvait y lire tout son sérieux. « s’te plait s’te plait s’te plaiiiiiit. Promis, j’aurais toujours de la place pour notre repas officiel de jeunes mariés. »


this is about love
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Wren Doherty
Wren Doherty
le feu de l'action
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 30 ans. (26.06.1989)
SURNOM : Jer, son, que des surnoms donnés par sa chère mère.
STATUT : loner on fire.
MÉTIER : reconversion obligatoire, hello therapy.
LOGEMENT : #16 fortitude valley.
Wedding fucking day [UA] Tumblr_pit470EN5Z1rbb9x4o2_250
POSTS : 12849 POINTS : 1680

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Une habitude? Une manie? La cigarette reste sa lubie. A peu près tout ce qui concerne le feu ou la fumée reste du rayon de Wren. Il est, à vrai dire, fasciné par le phénomène, à croire que cela reste génétique. Pour autant, rien ne prouve à l'heure actuelle qu'il est destiné à la pyromanie, comme son père avant lui, à part peut être les feux de poubelles de ci de là, ou bien de forêt.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : deborah/kane ¤ nea(fantôme) ¤ léo (zombies) ¤ deborah (ua) ¤ gabriel (ua) ¤ jillian#2 ¤ lizzie#7

Wedding fucking day [UA] F9c30cafed2bbb80ed9929228170c17bf9b21070

WRIZZIE - It is an absolute human certainty that no one can know his own beauty or perceive a sense of his own worth until it has been reflected back to him in the mirror of another loving, caring human being.

Wedding fucking day [UA] Jigv
RPs EN ATTENTE : freya#4.
RPs TERMINÉS : jaylen ¤ maze ¤ violet ¤ carter ¤ nadia ¤ maze#2 ¤ gabriel ¤ kane ¤ charlie ¤ freya ¤ nea(zombies) ¤ clément ¤ freya#2 ¤ freya (zombies) ¤ freya#3 ¤ elias ¤ sohan ¤ lizzie ¤ lizzie#2 ¤ lizzie#3 ¤ lizzie#4 ¤ jillian ¤ lizzie#5 ¤ lizzie#6
AVATAR : Bill Skarsgård
CRÉDITS : my babe.
DC : Elwyn, Sky, Timothy & Daisy.
INSCRIT LE : 02/03/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t18919-wren-today-means-nothing-today-is-just-a-ghost-that-s-haunting-me https://www.30yearsstillyoung.com/t18982-wren-today-means-nothing-today-is-just-a-ghost-that-s-haunting-me https://www.30yearsstillyoung.com/t19006-wren-doherty

Wedding fucking day [UA] Empty
Message(#) Sujet: Re: Wedding fucking day [UA] Wedding fucking day [UA] EmptyMer 11 Déc - 20:58


Non, Wren Doherty n'aurait jamais cru se marier un jour et il y avait fort à parier qu'aucune personne de son entourage ne l'aurait anticipé non plus. Il avait toujours été plutôt du genre indépendant et sans attache, incapable de s'engager dans une relation quelconque. La preuve, tout n'avait pas été simple dès le départ avec Deborah et comme ils se ressemblaient beaucoup sur ce point, ils avaient d'abord choisi de bien s'amuser ensemble avant de sauter le pas et commencer une véritable relation avec des sentiments l'un pour l'autre. Rien qu'avouer qu'il l'aimait n'avait pas été une mince affaire, ce n'était pas quelque chose qui venait naturellement chez les Doherty, encore moins chez l'aîné qui avait longtemps vu l'amour comme une preuve de faiblesse. Ce n'était clairement plus le cas désormais, parce qu'il avait prononcé ses voeux envers la brune et qu'il avait cru chaque mot prononcé. Il n'avait en aucun cas menti à sa belle femme, lui qui avait attendu ce moment peut être plus de temps qu'il ne l'aurait cru. Désormais, ils étaient libres de vivre comme bon leur semblait, ne s'inquiétant pas de la cérémonie de mariage parce que Wren connaissait assez Deborah pour penser qu'elle désirerait s'en aller d'ici avant que le tout ne devienne trop mielleux. Il était toujours d'accord avec elle à ce sujet: tous les bons sentiments et autres casse-têtes n'était pas une source de vif intérêt pour le suédois et il devait avouer que l'idée de partir en tête à tête avec Deborah pour le reste de la soirée était le seul désir qu'il avait actuellement, en espérant que l'affaire était réciproque mais pour l'heure, ils entraînèrent un cortège de membres de leur famille jusqu'à la suite des festivités, non sans mal d'ailleurs. La robe de Deborah se fit bien remarquer au moment de grimper dans la voiture et Wren alluma le contact en étant encore en pleine crise de fou rire. Il n'y avait qu'eux pour avoir un départ aussi tonitruant et il aimait cela, leur unicité, leurs instants de partage. Effectivement, les yeux verts de Wren brillaient en sentant le regard de Deborah se poser sur lui et sa main sur sa cuisse. Il lui souriait, encore plus attiré par elle si c'était possible, maintenant qu'ils s'étaient liés pour l'éternité. "On peut toujours le faire... Et les laisser tous se démerder pour le reste de la soirée, non?" Wren et sa patience légendaire, sa main sur le levier de vitesse dérivant pour se poser sur celle de la belle Brody-Doherty, la caressant avec tendresse. "Je t'avais dit que ça servait à rien de prévoir un truc, je me doutais que ça allait finir en fuite à McDo mais soit. A condition que tu me libères de tous ces invités dans pas trop longtemps parce qu'il paraît que je dois t'embarquer en mer Baltique..." Oui, Wren était grandement capable de leur acheter deux billets pour la Suède ici et maintenant pour réaliser ce rêve chez la brune. A vrai dire, il ferait n'importe quoi, relâchant le cortège en tournant jusqu'au McDonalds le plus proche, se garant comme un dératé avant de sortir et aller aider Deborah à sortir, pas une mince affaire avec cette robe. "T'as intérêt à tout manger ou c'est moi qui te mange, OK?" Il l'attrapa par la main avant de déposer un baiser dans ses cheveux et l'entraîner à l'intérieur du restaurant, se doutant déjà de l'attention qu'ils allaient avoir dans cette tenue mais Wren s'en fichait royalement des autres. Lui, il ne voyait que Deborah.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Wedding fucking day [UA] Empty
Message(#) Sujet: Re: Wedding fucking day [UA] Wedding fucking day [UA] Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

Wedding fucking day [UA]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: hors du temps
-