AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 Close to death - Abel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jeremiah Etish
Jeremiah Etish
la mauvaise graine
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 37
SURNOM : Jet, tout le monde m'appelle comme ça parce que je me présente comme ça. Je n'aime pas mon prénom, seule ma mère est au courant que je m'appelle comme ça.
STATUT : L'amour et les sentiments c'est surfait.
MÉTIER : J'ai eu mon diplôme de justesse. Je suis promoteur de salles de spectacle.
LOGEMENT : Brisbane
Close to death - Abel Giphy.gif?cid=790b7611b9f3493c92dff7782136b783a6f2b7d3fbbea3b5&rid=giphy
POSTS : 219 POINTS : 635

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Ma mère m'a élevé seule, je n'ai jamais connu mon père et je pense que ça n'arrivera jamais * J'aime la musique et je joues du violon et de la guitare, je chante aussi un peu * Je prends des cours de boxe depuis que mon ex et un ami à elle m'ont cassé la gueule par surprise à Londres * Je suis resté dans une famille d'accueil pendant 2 ans et j'ai terrorisé une des filles qui vivait avec moi, Anita * J'aime voyager mais je suis plutôt attaché à Brisbane * Je vis seul * On était plus ou moins ensemble pendant 4 ans avec Ariane * Je m'amuse beaucoup à terroriser et manipuler les gens
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : Close to death - Abel Source
Ariet #3 (UA) - Ariet #4

Close to death - Abel Source



Close to death - Abel Giphy.gif?cid=790b7611e9c72f6e4bf565b8eff8e8fd5c7b383551ef4c65&rid=giphy
Elora


Abel #1 - Gretchen - Edelweiss - Rosalie #1 - Lizzie #1 - Allan - Finnley - Ariane/ Jill/ Levi/ Allie - Ariane/ Carter (FB)




Dimension zombie :

Charlie #1
RPs TERMINÉS : Ariet #1 - Noa #1 - Ariet #2 - Alex
PSEUDO : Jet
AVATAR : Iwan Rheon
DC : Jill McGrath et Molly Oakheart
INSCRIT LE : 30/08/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t26062-he-s-a-bit-sick-and-drak-but-still-a-very-happy-guy-he-s-definitely-a-psychopath-jet-etish https://www.30yearsstillyoung.com/t26113-i-m-a-real-bastard-jet https://www.30yearsstillyoung.com/t26218-jeremiah-etish https://www.30yearsstillyoung.com/t26634-jeremiah-etish

Close to death - Abel Empty
Message(#) Sujet: Close to death - Abel Close to death - Abel EmptyMer 11 Sep - 19:45



Close to death


Je suis en sang. Je viens de me faire frapper, presque à mort par Ariane et ce connard qui la suit comme un chien. Comment cette folle a bien pu se faire des amis aussi fidèles, elle aussi violente et mauvaise que moi, comment il peut bien la supporter. Je boite, j'ai réussi à me lever pour me sortir de là mais je sens qu'une de mes deux jambe est très mal en point. Je préfère ne pas regarder et penser à avancer. Je descends les quelques escaliers qui me séparent de l'escalier avant de m'asseoir pour profiter de l'air frais. J'ai très certainement failli y passer ce soir. J'étends ma jambe qui me fait de plus en plus mal devant moi sans trop regarder. Quelqu'un va certainement finir par s'arrêter pour appeler mes pompier, je sens qu'une bonne partie de mon visage est ensanglanté. C'est décidé, en rentrant à Brisbane je prends des cours de boxe. Je serais prêt à le défoncer même si il me prend par surprise la prochaine fois. Pas sûr que lui ressorte en vie de cette rencontre.

J'attends et je commence à m'endormir. Je n'ai pas de téléphone sur moi et on est au milieu de la nuit, je dois faire plus peur qu'autre chose pour que personne ne se soit attardé sur mon cas. J'arrache un bout de mon tee-shirt pour tenter de calmer l'hémorragie de mon nez. Je sens qu'un de mes deux yeux est en train de se fermer. Je vois un jeune homme qui passe au lieu et son regard se pose sur moi juste avant que je ne m'évanouisse. En quelques secondes je suis inconscient. La fin peut-être, peut_être que j'avais perdu trop de sang pour survivre, peut-être que j'étais bien plus blessé que ce que je pensais. Je rouvre un œil et vois que beaucoup de monde panique autour de moi, des blouses blanches, des lumières et je pars aussitôt. Je ne tiens pas éveillé, mais est ce que je me réveillerai un jour ?


@Abel White
Revenir en haut Aller en bas
Abel White
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans (31.07.91)
SURNOM : Baby-Bel
STATUT : Célibataire - Divorcé
MÉTIER : Etudiant en droit, Mannequin, Ex-Acteur de soap opéra.
LOGEMENT : #60 Spring Hill
Close to death - Abel ThisScrawnyAntarcticgiantpetrel-size_restricted
POSTS : 1161 POINTS : 340

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Eternel gosse ♦ Père d’une petite princesse de 4 ans ♦ Originaire de Londres, born & raised ♦ Esprit libre, avide d'expériences diverses et variées ♦ Jongle entre des contrats de mannequin et la faculté de droit avec la ferme intention de devenir avocat ♦ Parle couramment le français ♦ A des tatouages sur tout le corps ♦ Ultimate frisbee member ♦ A vécu une relation passionnée avec son ex-femme, Jess… ♦ Ressens un cruel besoin de toujours avoir quelque chose à faire ♦ Peur absolue du néant et de la dépression ♦
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
Close to death - Abel 8dc319b356b3dd0d01c4f9577f5d6d2d
Oh, why did you have to walk out of my life Oh, baby let me love you goodbye
Jessabel#3

Close to death - Abel 255
Spaces between us hold all our secrets leaving us speechless
Primbel#5


RPs EN ATTENTE :
Zelda (photoshoot) - Jameson (conférence) - Lukà (?) - Vittorio (cours) - Sky (family drama) - Itziar#2 - Archie#2


RPs TERMINÉS :

Close to death - Abel Tumblr_static_tumblr_static__640
Jessian#1 | #2
CoBel
PrimBel#1 | #2 | #3 | #4
Heïana#1 | #2
Caroline
Gab#1Archie-MateItziar
STREET ARTBailey









RPs ABANDONNES : David
AVATAR : Ash lovely Stymest
CRÉDITS : Ava > ilyria / Gif > Tumblr & Alegria
DC : Harvey Hartwell
INSCRIT LE : 08/05/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23997-abel-james-white-what-is-life-made-for-if-it-s-not-about-having-fun https://www.30yearsstillyoung.com/t24008-wanna-have-fun-abel-james-white https://www.30yearsstillyoung.com/t24018-abel-white

Close to death - Abel Empty
Message(#) Sujet: Re: Close to death - Abel Close to death - Abel EmptyDim 15 Sep - 9:24





Close to death



Une nuit de plus passée à tenter de vivre, à essayer d’occulter cette douce pression sur mon cœur et cette solitude qui pèse sur mon âme. Les rires gras qui s’élèvent, tonitruants et déplacés, rejoints par une toux sèche à cause des cigarettes qui s’enchaînent sans répit. Le liquide brûlant et âpre des cocktails explosifs réchauffe mon corps mort et me fait divaguer. Bientôt je ne serais plus là, bientôt je m’évaderais loin de tout, et mon corps ne sera plus qu’un corps sans conscience, en lambeaux, déchiré et malléable. Je crois que je ne sais plus marcher déjà, car Tom me pousse et je sens la pression de son bras autour de moi. Va t’assoir, Abel. Ou sors prendre l’air, ne reste pas là. Pourquoi ? Est-ce que j’ai encore provoqué une bagarre ? Est-ce que ma grande gueule qui ne sait définitivement pas la fermer vient de me porter une nouvelle fois préjudice ? Je ris, bêtement, sans savoir pourquoi. Parce que je suis défoncé, complètement bourré et que plus rien n’a d’importance. Rien du tout. Une cigarette collée aux lèvres, la flamme du briquet qui vacille, un courant d’air froid qui hérisse mes poils et me fait frissonner et le corps qui flanche, oscille de gauche à droite pour finir par se rattraper au mur. L’arrière du crâne qui frappe contre la brique et l’envie de pleurer qui se mêle à l’euphorie insensée qui m’habite. Le corps secoué de soubresauts, en proie à une grande détresse, mais personne ne le verra. Personne ne verra que t’as envie de crever parfois, que t’as envie de pousser le vice si loin que tu ne pourras plus en revenir, parce que personne ne s’intéresse à toi réellement. Les genoux lâchent, et le dos racle la paroi murale derrière moi, je m’effondre. Et le regard fixe, j’observe les lumières de la ville danser devant moi et se refléter sur les flaques d’eau, la main qui tremble contre mes lèvres j’aspire le poison enfumé de la clope. Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort. Foutaises. Triple connerie. Si tu meurs pas, t’es condamné à vivre et la vie, c’est comme une lente descente aux enfers, un truc qui fait mal et qui te bousille, qui t’arrache peu à peu tous les espoirs branlants que ton esprit fourbe a créé. La vie, c’est de la merde. Et je ris, bêtement, seul dans cette ruelle. Où sont mes potes ? Où est la fille que j’ai embrassée il y a quelques instants ? Où est-ce qu’ils sont tous partis ces enculés, hein ? Putain, les bâtards.

Alors que j’essaie de me redresser, la chaussure qui glisse sur les pavés mouillés, une porte s’ouvre avec fracas et un mec débarque sur le côté, en trébuchant et apparemment mal en point. Qu’est-ce qu’il fout ce con ? Il traîne une jambe, et l’odeur du sang me parvient. Il a une gueule défoncée, comme un mec qui vient de se prendre une sévère correction. Hagard, je le regarde sans bouger et dans un silence de cathédrale, je le vois galérer avec son nez. Il arrache son t-shirt, s’écroule au sol et j’ai envie de rire en pensant qu’il n’y a vraiment que deux cons comme nous pour se retrouver là, en plein désarroi et en pleine nuit, au milieu de l’effervescence de la ville qui nous ignore. J’en avais oublié ma clope, mais la brûlure incandescente sur ma peau me la rappelle. Elle s’est consumée seule, la conne. Je jure alors, et me lève péniblement. Les mains qui frottent sur le jean troué alors que j’avance vers le second pestiféré de l’endroit. Il a les yeux fermés ce con alors du bout du pied, je pousse un peu son corps. Pas de réactions. Coup d’œil circulaire tout autour, il n’y a personne. Je souffle et m’abaisse brusquement, m’accroupit devant lui en déclarant – Bah mon cochon, on t’a pas loupé toi… Sortant une nouvelle cigarette de mon paquet, je la cale entre mes dents et l’allume – après trois essais peu concluants, la fumée s’élève enfin. – Dis, est-ce que tu vas crever ? Parce que, si ça s’trouve c’est cool de crever. Petite moue un peu hésitante, je sors mon téléphone de ma poche. Il tombe à terre et je jure devant ma maladresse, le récupère et essaie d’accéder au menu. – C’est quoi le numéro des urgences, tu l’connais toi ? Mes doigts s’agitent sur l’écran fissuré et je m’agace car je n’arrive à rien. – Putain de merde, j’suis tellement foncedé que tu vas crever avec moi. Et je persévère, manipule l’appareil jusqu’à obtenir une tonalité. Les urgences au bout du fil, j’explique laborieusement l’état dans lequel je me trouve, sans cesser de répéter ‘il va crever hein vous savez’. Parce que je crois qu’il est en train de mourir, ouais. S’il l’est pas déjà en vérité, mort. J’sais pas. Je garde les urgences au téléphone et m’assois à côté du type mal en point. – Allez, tu vas pas crever tout seul regarde j’suis là moi, et j’suis un peu mort à l’intérieur tu sais. Et je ris. Je ris, bêtement une fois de plus en posant sa tête sur mes cuisses et en m’allongeant sur le sol mouillé et dégueulasse. Putain de vie, bordel !




★ Fire burst in my chest ★
Jet plane headed up to the sky Spread wings in the clouds, getting high We ain't hit a rave in a while No town does it quite like my home So take me back to London.
Revenir en haut Aller en bas
Jeremiah Etish
Jeremiah Etish
la mauvaise graine
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 37
SURNOM : Jet, tout le monde m'appelle comme ça parce que je me présente comme ça. Je n'aime pas mon prénom, seule ma mère est au courant que je m'appelle comme ça.
STATUT : L'amour et les sentiments c'est surfait.
MÉTIER : J'ai eu mon diplôme de justesse. Je suis promoteur de salles de spectacle.
LOGEMENT : Brisbane
Close to death - Abel Giphy.gif?cid=790b7611b9f3493c92dff7782136b783a6f2b7d3fbbea3b5&rid=giphy
POSTS : 219 POINTS : 635

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Ma mère m'a élevé seule, je n'ai jamais connu mon père et je pense que ça n'arrivera jamais * J'aime la musique et je joues du violon et de la guitare, je chante aussi un peu * Je prends des cours de boxe depuis que mon ex et un ami à elle m'ont cassé la gueule par surprise à Londres * Je suis resté dans une famille d'accueil pendant 2 ans et j'ai terrorisé une des filles qui vivait avec moi, Anita * J'aime voyager mais je suis plutôt attaché à Brisbane * Je vis seul * On était plus ou moins ensemble pendant 4 ans avec Ariane * Je m'amuse beaucoup à terroriser et manipuler les gens
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : Close to death - Abel Source
Ariet #3 (UA) - Ariet #4

Close to death - Abel Source



Close to death - Abel Giphy.gif?cid=790b7611e9c72f6e4bf565b8eff8e8fd5c7b383551ef4c65&rid=giphy
Elora


Abel #1 - Gretchen - Edelweiss - Rosalie #1 - Lizzie #1 - Allan - Finnley - Ariane/ Jill/ Levi/ Allie - Ariane/ Carter (FB)




Dimension zombie :

Charlie #1
RPs TERMINÉS : Ariet #1 - Noa #1 - Ariet #2 - Alex
PSEUDO : Jet
AVATAR : Iwan Rheon
DC : Jill McGrath et Molly Oakheart
INSCRIT LE : 30/08/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t26062-he-s-a-bit-sick-and-drak-but-still-a-very-happy-guy-he-s-definitely-a-psychopath-jet-etish https://www.30yearsstillyoung.com/t26113-i-m-a-real-bastard-jet https://www.30yearsstillyoung.com/t26218-jeremiah-etish https://www.30yearsstillyoung.com/t26634-jeremiah-etish

Close to death - Abel Empty
Message(#) Sujet: Re: Close to death - Abel Close to death - Abel EmptyMer 25 Sep - 23:42



Close to death


Je suis assis là, peut-être à moitié mort. Je saigne =, je peux plus me lever, et la seule chose qui revient constamment dans ma tête c'est le regard haineux de Ariane. Qui était presque en transe en me oyant me faire frapper par ce taré. Je la hais. Je le hais. Ils me le paieront un jour, si je suis pas mort d'ici quelques minutes. J'ai presque plus la force de garder les yeux ouverts. Mais l'adrénaline et l'alcool qui coulait dans mon sang me permettait d'avoir encore un peu d'énergie, un peu d'énergie pour m'accrocher à la vie encore plusieurs minutes. Je vois un mec qui se rapproche et je ne suis qu'à moitié conscient et il a l'air de s'en inquiéter un peu celui là. Peut-être que je survivrai grâce à lui.

J'entends le mec à côté de moi parler, me parler. Il a l'air complètement défoncé, presque aussi proche de la mort que moi. J'avais à peine la force de parler, je l'écoutais juste, il ne m'abonnait pas ici, il ne me laissait pas mourir tout seul. « J'suis un peu mort aussi à l'intérieur tu sais ». Cette phrase résonne dans ma tête quand je m'évanouis. Quand je réussis à ouvrir les yeux je suis dans une ambulance, un masque à oxygène sur le visage et les mains d'un des médecin, je suppose, appuyées sur ma poitrine. J'étais pas mort, et je voyais que le mec qui m'avait aidé était lui aussi dans l'ambulance. Qu'est ce qu'il pouvait bien faire ici celui là ? Il avait juste voulu m'accompagner ou lui aussi était au bord de la mort ? Mais je n'ai pas le temps de continuer à réfléchir que je referme subitement les yeux, je suis épuisé.

Je rouvre lentement les yeux. Je mets du temps à réaliser, à comprendre que je suis dans un hôpital. J'ai l'impression qu'un bus m'a roulé dessus. Je ne sens plus correctement certaines parties de mon corps et je suis dans les vapes. Je me demandais ce que ces docteurs avaient bien pu mettre dans mon sang. Je ne peux pas bouger ma jambe, qui est dans le plâtre, et un de mes poignets semble assez abîmé lui aussi. Un de mes deux yeux avait du mal à rester ouvert. C'était pas beau à voir. Et tout à coup, je me souviens de ce mec qui m'a sauvé et je décide d'appeler une infirmière qui arrive rapidement. « Y'avait un gars dans la même ambulance que moi ? Il est encore ici ? ».


@Abel White
Revenir en haut Aller en bas
Abel White
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans (31.07.91)
SURNOM : Baby-Bel
STATUT : Célibataire - Divorcé
MÉTIER : Etudiant en droit, Mannequin, Ex-Acteur de soap opéra.
LOGEMENT : #60 Spring Hill
Close to death - Abel ThisScrawnyAntarcticgiantpetrel-size_restricted
POSTS : 1161 POINTS : 340

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Eternel gosse ♦ Père d’une petite princesse de 4 ans ♦ Originaire de Londres, born & raised ♦ Esprit libre, avide d'expériences diverses et variées ♦ Jongle entre des contrats de mannequin et la faculté de droit avec la ferme intention de devenir avocat ♦ Parle couramment le français ♦ A des tatouages sur tout le corps ♦ Ultimate frisbee member ♦ A vécu une relation passionnée avec son ex-femme, Jess… ♦ Ressens un cruel besoin de toujours avoir quelque chose à faire ♦ Peur absolue du néant et de la dépression ♦
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
Close to death - Abel 8dc319b356b3dd0d01c4f9577f5d6d2d
Oh, why did you have to walk out of my life Oh, baby let me love you goodbye
Jessabel#3

Close to death - Abel 255
Spaces between us hold all our secrets leaving us speechless
Primbel#5


RPs EN ATTENTE :
Zelda (photoshoot) - Jameson (conférence) - Lukà (?) - Vittorio (cours) - Sky (family drama) - Itziar#2 - Archie#2


RPs TERMINÉS :

Close to death - Abel Tumblr_static_tumblr_static__640
Jessian#1 | #2
CoBel
PrimBel#1 | #2 | #3 | #4
Heïana#1 | #2
Caroline
Gab#1Archie-MateItziar
STREET ARTBailey









RPs ABANDONNES : David
AVATAR : Ash lovely Stymest
CRÉDITS : Ava > ilyria / Gif > Tumblr & Alegria
DC : Harvey Hartwell
INSCRIT LE : 08/05/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23997-abel-james-white-what-is-life-made-for-if-it-s-not-about-having-fun https://www.30yearsstillyoung.com/t24008-wanna-have-fun-abel-james-white https://www.30yearsstillyoung.com/t24018-abel-white

Close to death - Abel Empty
Message(#) Sujet: Re: Close to death - Abel Close to death - Abel EmptyDim 6 Oct - 0:06





Close to death



→ C’est la merde. Je crois que c’est la grosse merde même. Les lumières de l’ambulance éblouissent la ruelle et j’ai du mal à supporter leur incessant va et viens. A vrai dire, ça me donne le tournis et donc j’ai envie de gerber. J’crois même que je le fais lorsque l’ambulancier essaie de me mettre debout. Mais tout est un peu flou autour et j’ignore pourquoi je réponds par l’affirmative lorsqu’on me demande – Vous l’accompagnez Monsieur ? Oui, je l’accompagne. Je ne le connais pas le bougre, je ne sais rien de lui à vrai dire. Ni comment il s’appelle, ni quel âge il a ; alors lorsque une fois enfermé à l’intérieur de l’ambulance qui roule en direction de l’hôpital, on me demande ces informations ; j’invente une vie à ce mec inconnu. T’es peut-être en train de clamser, mais tu vas faire ça bien, t’inquiète. – Nick, il s’appelle Nick. Comme nique ta mère… Et je ris bêtement en me penchant en avant ce qui manque de me faire tomber sur le sol. Résultat, on m’attache une ceinture ensuite, plus pour me maintenir assis que par souci de sécurité. – Fury, Nick Fury il s’appelle. Il a 30 ans, ça s’voit pas car il a de bonnes joues je sais. Il aime trop les fast food pour ça, il résiste pas à l’appel de la malbouffe, c’est une catastrophe. Les hamburgers il se les enfile par quatre, c’est une vraie plaie j’vous jure. Et encore, il a un bon métabolisme là, il évacue bien, mais ça le rattrapera, j’arrête pas de lui dire. Tu vas crever, Nick, c’est pas bien ce que tu fais… Il ne m’écoute jamais. Je les soule carrément. Mais qu’est-ce que ça m’amuse dans le fond de leur raconter de la merde. Je suis complètement défoncé, je ne sais absolument pas ce que je fous dans cette ambulance de merde avec un mec dont j’ai le sang sur tout mon jean.

L’hôpital. Ce fichu endroit de merde où je déteste être. Bordel, j’y ai passé trop de temps aux urgences pour tout un tas de petits bobos.  Traumas crâniens, poignets cassés, épaules déboitée, entorse de la cheville, du genou même une fois… Trop casse-cou pour ce monde faut croire. Encore aujourd’hui, je cherche mes limites et je les repousse le plus possible. Sitôt à l’intérieur de l’hôpital, on emmène mon pote et je dis tristement au-revoir à Nick en restant là, au milieu d’un couloir pauvrement éclairé, l’âme en peine. Mais je ne suis pas égaré, je connais bien les lieux. Première étape, les toilettes pour vider un peu mon estomac surchargé. Deuxième étape, la cafète et le bureau des infirmières. Avec un peu de chance, j’en connaîtrais une ou deux et obtiendrais ainsi tout ce que je  veux. Le pire, c’est que ça marche toujours. Ma gueule d’ange est un putain d’atout incompréhensible. Je n’ai rien besoin de faire, juste de sourire un peu et de fixer. Mes yeux bleus m’offriront le monde, disait ma mère. Si je ne pars pas à la conquête du monde, je dois avouer que pour pécho les meufs, ça fonctionne pas mal ce truc !

- Ton pote est réveillé ! Me dit Lizzie… Ou Grace, je ne sais plus trop. Merde, c’est écrit sur son badge, je suis con. Charlotte, y’a écrit. Peu importe en réalité. – Qui ça ? – Mais ton pote Nick, celui avec qui t’es arrivé ! Et aussi brusquement que ça, je me souviens de la raison pour laquelle je suis à l’hôpital ce matin – je commençais à me poser sérieusement la question en vérité. – Pas trop tôt ! Dans quelle chambre ?Retrouvant toute mon assurance, je me dirige vers la chambre indiquée d’un pas plus léger qu’en arrivant ici et pousse la porte pour saluer mon pote ‘Nick’. Il se trouve allongé sur le lit d’hôpital, en piteux état et je siffle en le voyant autant rafistoler de partout. – Ouuuuh Nick, t’as pris cher cette nuit apparemment ! Je salue avec un grand sourire l’infirmière qui me regarde d’un œil noir avant de quitter la pièce et je m’installe sur la chaise à côté du lit, un café fumant dans la main. – Une jambe dans le plâtre, t’as une entorse au poignet et la gueule ravagée. Bilan de ta nuit : tu t’es fait démonter mec. Le gobelet glisse sur mes lèvres et j’avale en me brûlant le bout de la langue un peu du liquide noir sensé me donner du pep’s. – Du coup, moi j’suis Abel et j’ai appelé les secours quand t’es tombé sur moi dans un état pitoyable. J’pense que j’ai bien fait, tu crois pas ?





★ Fire burst in my chest ★
Jet plane headed up to the sky Spread wings in the clouds, getting high We ain't hit a rave in a while No town does it quite like my home So take me back to London.
Revenir en haut Aller en bas
Jeremiah Etish
Jeremiah Etish
la mauvaise graine
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 37
SURNOM : Jet, tout le monde m'appelle comme ça parce que je me présente comme ça. Je n'aime pas mon prénom, seule ma mère est au courant que je m'appelle comme ça.
STATUT : L'amour et les sentiments c'est surfait.
MÉTIER : J'ai eu mon diplôme de justesse. Je suis promoteur de salles de spectacle.
LOGEMENT : Brisbane
Close to death - Abel Giphy.gif?cid=790b7611b9f3493c92dff7782136b783a6f2b7d3fbbea3b5&rid=giphy
POSTS : 219 POINTS : 635

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Ma mère m'a élevé seule, je n'ai jamais connu mon père et je pense que ça n'arrivera jamais * J'aime la musique et je joues du violon et de la guitare, je chante aussi un peu * Je prends des cours de boxe depuis que mon ex et un ami à elle m'ont cassé la gueule par surprise à Londres * Je suis resté dans une famille d'accueil pendant 2 ans et j'ai terrorisé une des filles qui vivait avec moi, Anita * J'aime voyager mais je suis plutôt attaché à Brisbane * Je vis seul * On était plus ou moins ensemble pendant 4 ans avec Ariane * Je m'amuse beaucoup à terroriser et manipuler les gens
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : Close to death - Abel Source
Ariet #3 (UA) - Ariet #4

Close to death - Abel Source



Close to death - Abel Giphy.gif?cid=790b7611e9c72f6e4bf565b8eff8e8fd5c7b383551ef4c65&rid=giphy
Elora


Abel #1 - Gretchen - Edelweiss - Rosalie #1 - Lizzie #1 - Allan - Finnley - Ariane/ Jill/ Levi/ Allie - Ariane/ Carter (FB)




Dimension zombie :

Charlie #1
RPs TERMINÉS : Ariet #1 - Noa #1 - Ariet #2 - Alex
PSEUDO : Jet
AVATAR : Iwan Rheon
DC : Jill McGrath et Molly Oakheart
INSCRIT LE : 30/08/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t26062-he-s-a-bit-sick-and-drak-but-still-a-very-happy-guy-he-s-definitely-a-psychopath-jet-etish https://www.30yearsstillyoung.com/t26113-i-m-a-real-bastard-jet https://www.30yearsstillyoung.com/t26218-jeremiah-etish https://www.30yearsstillyoung.com/t26634-jeremiah-etish

Close to death - Abel Empty
Message(#) Sujet: Re: Close to death - Abel Close to death - Abel EmptyDim 13 Oct - 20:38



Close to death


Je comate encore dans mon lit d'hôpital. Je mets plusieurs longues minutes à comprendre où je suis et pourquoi ej suis là. À me rappeler que y'avait un gars avec moi, ce gars qui a sûrement appeler les secours et qui m'a sauvé la vie. Je demande à l'infirmière si il était encore là, si il était resté même si on ne s'était jamais vu avant. « Ouuuuh Nick, t'as pris cher cette nuit apparemment ! ». Je tourne la tête vers la porte, Nick ? C'est qui Nick ? J'attends que l'infirmière sorte pour parler avec le fameux inconnu qui venait de s'introduire dans la chambre. « T'es qui toi ? ». Et petit à petit son visage me revient. Je reconnais vaguement la tête du mec bourré qui s'était assis à côté de moi dans cette petite ruelle. « Mais putain c'est toi le mec de la ruelle ! Tu m'as sûrement sauvé la vie, mais je m'appelle pas Nick ! Moi c'est Jet ». Je lui aurait bien tendu la main si elle n'avait pas été aussi abîmée. « Une jambe dans le plâtre, t'as une entorse au poignet et la gueule ravagée. Bilan de la nuit : tu t'es fait démonter mec. ». Je regarde encore une fois tous ces bandages qui entourent certaines parties de mon corps. « T'as bien étudié le dossier ! Ça fait combien de temps que je suis là ? Je me suis fait bien casser la gueule c'est vrai ! ». Et malgré moi je ris légèrement, vaut mieux en rire qu'en pleurer, je suis en vie après tout, et c'est tout ce qui compte. « Du coup, moi j'suis Abel, et j'ai appelé les secours quand t'es tombé sur moi dans un état pitoyable. J'pense que j'ai bien fait tu crois pas ? ». Je hoche la tête. « Bah sans toi je serais certainement mort dans cette ruelle, donc je t'en dois une belle ! ».


@Abel White
Revenir en haut Aller en bas
Abel White
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans (31.07.91)
SURNOM : Baby-Bel
STATUT : Célibataire - Divorcé
MÉTIER : Etudiant en droit, Mannequin, Ex-Acteur de soap opéra.
LOGEMENT : #60 Spring Hill
Close to death - Abel ThisScrawnyAntarcticgiantpetrel-size_restricted
POSTS : 1161 POINTS : 340

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Eternel gosse ♦ Père d’une petite princesse de 4 ans ♦ Originaire de Londres, born & raised ♦ Esprit libre, avide d'expériences diverses et variées ♦ Jongle entre des contrats de mannequin et la faculté de droit avec la ferme intention de devenir avocat ♦ Parle couramment le français ♦ A des tatouages sur tout le corps ♦ Ultimate frisbee member ♦ A vécu une relation passionnée avec son ex-femme, Jess… ♦ Ressens un cruel besoin de toujours avoir quelque chose à faire ♦ Peur absolue du néant et de la dépression ♦
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
Close to death - Abel 8dc319b356b3dd0d01c4f9577f5d6d2d
Oh, why did you have to walk out of my life Oh, baby let me love you goodbye
Jessabel#3

Close to death - Abel 255
Spaces between us hold all our secrets leaving us speechless
Primbel#5


RPs EN ATTENTE :
Zelda (photoshoot) - Jameson (conférence) - Lukà (?) - Vittorio (cours) - Sky (family drama) - Itziar#2 - Archie#2


RPs TERMINÉS :

Close to death - Abel Tumblr_static_tumblr_static__640
Jessian#1 | #2
CoBel
PrimBel#1 | #2 | #3 | #4
Heïana#1 | #2
Caroline
Gab#1Archie-MateItziar
STREET ARTBailey









RPs ABANDONNES : David
AVATAR : Ash lovely Stymest
CRÉDITS : Ava > ilyria / Gif > Tumblr & Alegria
DC : Harvey Hartwell
INSCRIT LE : 08/05/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23997-abel-james-white-what-is-life-made-for-if-it-s-not-about-having-fun https://www.30yearsstillyoung.com/t24008-wanna-have-fun-abel-james-white https://www.30yearsstillyoung.com/t24018-abel-white

Close to death - Abel Empty
Message(#) Sujet: Re: Close to death - Abel Close to death - Abel EmptyVen 18 Oct - 13:13





Close to death



→ Il se réveille difficilement, le bougre bien amoché. Et automatiquement, c’est de la méfiance que je perçois dans sa voix lorsqu’il me demande abruptement – T’es qui toi ? Ton sauveur, mec. J’ai fait ma bonne action de l’année en évitant que tu meures au milieu de la crasse et des ordures, seul et sans ami. Je devrais avoir une couronne de lauriers en réalité, pour me féliciter de ma bienveillance à l’égard de mon prochain. Si Dieu m’entends, qu’il m’accorde sa grâce. Putain, je crois que je plane encore surtout, ouais. – J’suis ton héros, mec. Pas modeste pour un sou, j’en conviens. Et je m’en tape par ailleurs, thug life. – Mais putain c’est toi le mec de la ruelle ! Tu m’as sûrement sauvé la vie, mais je m’appelle pas Nick ! Moi c’est Jet. Et la lumière fut ! Affalé sur la chaise, j’observe le gars défoncé que j’ai apparemment sauvé hier. Les souvenirs sont malgré tout très flous, et à un moment je l’ai même oublié à cause des jolies infirmières en blouse blanche. – C’est dommage, ça t’va bien Nick. En plus y’a plein de jeux de mots à faire avec : Nick ta mère, Nick ta race, Nick… C’est cool en vrai de s’appeler Nick. T’as pas envie de changer ? Ce disant, je dépose le café brûlant sur la petite table branlante et sors un paquet de clopes. J’en éventre une sur la table, dépose des feuilles et un petit carré de shit qui ressemble à du chocolat. – Jet ça fait… Jet-tons nous à l’eau…Jet-ski aussi. Jet-27. Jet-oublie moi. Ah ouais, y’a moyen de s’amuser aussi remarque. Est-ce que je vais me rouler un joint dans une chambre d’hôpital ? Oui, tout à fait. La flamme du briquet vacille et me brûle la pulpe du pouce alors que s’effrite doucement le petit carré dur qui ramollit lentement. – T’as bien étudié le dossier ! Ça fait combien de temps que je suis là ? Je me suis fait bien casser la gueule c’est vrai ! Je hoche la tête pour confirmer ses dires. Il doit avoir des ennemis hyper rancuniers pour se retrouver dans un état pareil. – T’as fait quoi pour qu’on te pète la gueule si fort, mec ? T’as baisé la go de ton meilleur pote ? Je glisse le tabac dans la longue feuille que je roule entre mes pouces en m’appliquant. C’est du travail très minutieux, j’veux pas en perdre une miette. – Et j’sais pas, on est arrivés dans la nuit et il fait jour donc… Aucune idée. Y’a l’heure ici ? Et je lève la tête, un peu hagard. Gosse paumé dont personne ne s’inquiète, qui a perdu la notion de la vie et des obligations. J’évite de penser à la maison, à l’absence de ma mère qui une fois de plus se retrouve hospitalisée. Pour une semaine, un ou deux mois, peut-être moins, peut-être plus, je n’en sais rien. On m’a juste appelé hier, les infirmières à la voix traînante qui sont désolées mais ne peuvent rien faire de plus que de m’informer. Votre mère a besoin de repos… Je sais, il lui faut du repos à Maman, elle pète un câble à la maison. Elle a recommencé à laisser traîner ses affaires un peu partout, et les cachets sont à portée de main, un peu partout éparpillés, tout comme les verres vides… Il y a la musique trop forte et les voisins qui se plaignent, il y a les cigarettes qui intoxiquent les poissons car elle les a balancé dans l’aquarium, il y a la cuisine et l’évier qui déborde de vaisselle… Martha est en vacances je crois, elle ne va pas être contente à son retour. Et moi, dès que j’ai raccroché, je me suis tiré. Je me suis tiré loin de tout ce merdier, loin de tout ça… Maman, repose-toi, t’en fais pas pour moi, ça ira… - Bah sans toi je serais certainement mort dans cette ruelle, donc je t’en dois une belle ! Il éveille mon intérêt, d’un coup et je relève les yeux de la fabrication de mon pétard pour croiser son regard. – Ah ouais ? Tu veux m’payer comment ? Ma langue vient lécher la feuille sur toute la longueur, avant que je ne la colle à l’autre, réalisant ainsi un sans-faute. Joint parfait, que je glisse entre mes lèvres sans pour autant l’allumer. – Si je pique un fauteuil qui roule là, ça te tente de t’mettre la tête à l’envers ? Va juste falloir embarquer ce merdier… Et je tapote du pied contre la perfusion. Il est quand même sacrément enchaîné à tout ça. Mais en y regardant bien, je vois que le lit a des roulettes. – Putain, pas besoin de fauteuil mec, ton lit roule. Va-s-y, t’as envie de prendre l’air ? Et je me lève brusquement, commence à m’activer pour détacher le lit de son emplacement sans attendre son approbation. Agir sans réfléchir, c’est ce que je fais de mieux. Si je réfléchis, rien ne va plus. Alors je m’en empêche, et c’est l’escalade constante du je m’en foutisme. Mais j’men fous pas, non. Je m’en fous pas.







★ Fire burst in my chest ★
Jet plane headed up to the sky Spread wings in the clouds, getting high We ain't hit a rave in a while No town does it quite like my home So take me back to London.
Revenir en haut Aller en bas
Jeremiah Etish
Jeremiah Etish
la mauvaise graine
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 37
SURNOM : Jet, tout le monde m'appelle comme ça parce que je me présente comme ça. Je n'aime pas mon prénom, seule ma mère est au courant que je m'appelle comme ça.
STATUT : L'amour et les sentiments c'est surfait.
MÉTIER : J'ai eu mon diplôme de justesse. Je suis promoteur de salles de spectacle.
LOGEMENT : Brisbane
Close to death - Abel Giphy.gif?cid=790b7611b9f3493c92dff7782136b783a6f2b7d3fbbea3b5&rid=giphy
POSTS : 219 POINTS : 635

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Ma mère m'a élevé seule, je n'ai jamais connu mon père et je pense que ça n'arrivera jamais * J'aime la musique et je joues du violon et de la guitare, je chante aussi un peu * Je prends des cours de boxe depuis que mon ex et un ami à elle m'ont cassé la gueule par surprise à Londres * Je suis resté dans une famille d'accueil pendant 2 ans et j'ai terrorisé une des filles qui vivait avec moi, Anita * J'aime voyager mais je suis plutôt attaché à Brisbane * Je vis seul * On était plus ou moins ensemble pendant 4 ans avec Ariane * Je m'amuse beaucoup à terroriser et manipuler les gens
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : Close to death - Abel Source
Ariet #3 (UA) - Ariet #4

Close to death - Abel Source



Close to death - Abel Giphy.gif?cid=790b7611e9c72f6e4bf565b8eff8e8fd5c7b383551ef4c65&rid=giphy
Elora


Abel #1 - Gretchen - Edelweiss - Rosalie #1 - Lizzie #1 - Allan - Finnley - Ariane/ Jill/ Levi/ Allie - Ariane/ Carter (FB)




Dimension zombie :

Charlie #1
RPs TERMINÉS : Ariet #1 - Noa #1 - Ariet #2 - Alex
PSEUDO : Jet
AVATAR : Iwan Rheon
DC : Jill McGrath et Molly Oakheart
INSCRIT LE : 30/08/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t26062-he-s-a-bit-sick-and-drak-but-still-a-very-happy-guy-he-s-definitely-a-psychopath-jet-etish https://www.30yearsstillyoung.com/t26113-i-m-a-real-bastard-jet https://www.30yearsstillyoung.com/t26218-jeremiah-etish https://www.30yearsstillyoung.com/t26634-jeremiah-etish

Close to death - Abel Empty
Message(#) Sujet: Re: Close to death - Abel Close to death - Abel EmptyJeu 24 Oct - 17:40



Close to death


Je suis toujours coincé dans ce putain de lit. Avec une jambe dans le plâtre et un poignet en moins. Je déteste Ariane putain, je la hais vraiment. Et si un jour je crois ce connard qui l'accompagnait je lui fais la peau. Mais il y a ce mec, qui m'a sauvé dans la ruelle, et qui est resté dans l'hôpital tout le temps où j'étais inconscient. Il débarque en trombe dans la chambre en utilisant le mauvais prénom mais il arrive quand même à me faire rire. « J'suis ton héros, mec. ». Je lui fais un clin d’œil. « Vu ton état, je pense que tu t'es sauvé la vie aussi en me suivant jusqu'ici ! ». Le seul souvenir que j'avais de lui, c'était un mec complètement défoncé qui s'était étalé à côté de moi avant que je perde connaissance. Et il fait des jeux de mots, avec mon faux prénom, puis avec mon vrai. Et je souris, il me change les idées au moins. « Mais quelle imagination ! Je te promets de te rendre la pareille dès que je serais apte à réfléchir et à avoir un peu plus d'imagination ! ».

« T'as fait quoi pour qu'on te pète la gueule si fort, mec ? T'as baisé la go de ton meilleur pote ? ». Je rigole, comme si j'avais un meilleur pote. « Non mec, juste une connasse avec qui j'ai trainé quand j'étais plus jeune. Une teigneuse qui est pas capable de se défendre toute seule et qui a ramené un connard avec elle pour me péter la gueule. » Rien qu'à penser aux deux je fronce les sourcils. Il sait pas non plus depuis quand je suis là, combien de temps j'ai dormi. Je suis encore en train de planer grâce aux médocs. Je devrais peut-être passer par l'hôpital plus souvent. « Ah ouais ? Tu veux m'payer comment ? » Je le regarde en haussant un sourcil. « Pas avec de la thune, c'est mort j'en ai pas ! ». Je grimace après avoir essayé de bouger le bras. « Si je pique un fauteuil qui roule là, ça te tente de t'mettre la tête à l'envers ? Va juste falloir embarquer ce merdier... » Et là mon regard doit s'illuminer, oh que oui j'avais envie de m'éclater. Et ce mec ne me prenait pas en pitié parce que j'étais dans un pauvre lit d'hôpital. « T'es sérieux mec ! Ce serait super tripant ! ». Je le regarde, étonné et continue de l'écouter parler. « Putain, pas besoin de fauteuil mec, ton lit roule. Vas-y, t'as envie de prendre l'air ? » Il détache le lit. « Vas y mec, emmène moi où tu veux tant qu'on s'éclate ! »  


@Abel White
Revenir en haut Aller en bas
Abel White
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans (31.07.91)
SURNOM : Baby-Bel
STATUT : Célibataire - Divorcé
MÉTIER : Etudiant en droit, Mannequin, Ex-Acteur de soap opéra.
LOGEMENT : #60 Spring Hill
Close to death - Abel ThisScrawnyAntarcticgiantpetrel-size_restricted
POSTS : 1161 POINTS : 340

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Eternel gosse ♦ Père d’une petite princesse de 4 ans ♦ Originaire de Londres, born & raised ♦ Esprit libre, avide d'expériences diverses et variées ♦ Jongle entre des contrats de mannequin et la faculté de droit avec la ferme intention de devenir avocat ♦ Parle couramment le français ♦ A des tatouages sur tout le corps ♦ Ultimate frisbee member ♦ A vécu une relation passionnée avec son ex-femme, Jess… ♦ Ressens un cruel besoin de toujours avoir quelque chose à faire ♦ Peur absolue du néant et de la dépression ♦
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
Close to death - Abel 8dc319b356b3dd0d01c4f9577f5d6d2d
Oh, why did you have to walk out of my life Oh, baby let me love you goodbye
Jessabel#3

Close to death - Abel 255
Spaces between us hold all our secrets leaving us speechless
Primbel#5


RPs EN ATTENTE :
Zelda (photoshoot) - Jameson (conférence) - Lukà (?) - Vittorio (cours) - Sky (family drama) - Itziar#2 - Archie#2


RPs TERMINÉS :

Close to death - Abel Tumblr_static_tumblr_static__640
Jessian#1 | #2
CoBel
PrimBel#1 | #2 | #3 | #4
Heïana#1 | #2
Caroline
Gab#1Archie-MateItziar
STREET ARTBailey









RPs ABANDONNES : David
AVATAR : Ash lovely Stymest
CRÉDITS : Ava > ilyria / Gif > Tumblr & Alegria
DC : Harvey Hartwell
INSCRIT LE : 08/05/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23997-abel-james-white-what-is-life-made-for-if-it-s-not-about-having-fun https://www.30yearsstillyoung.com/t24008-wanna-have-fun-abel-james-white https://www.30yearsstillyoung.com/t24018-abel-white

Close to death - Abel Empty
Message(#) Sujet: Re: Close to death - Abel Close to death - Abel EmptyDim 27 Oct - 16:31





Close to death



- Vu ton état, je pense que tu t’aies sauvé la vie aussi en me suivant jusqu’ici ! Mon état… Je bloque quelques secondes sur ce mot en me demandant bien ce qu’il signifie. J’étais dans un état pitoyable, moi ? C’est fort probable oui, mais dire que c’est quelque chose de rare serait faux. J’aurai même tendance à penser que c’est mon état naturel, celui du foncedé qui ne sait plus où il habite (je sais où j’habite, j’suis pas con, c’est juste que je n’ai pas envie d’y aller pour l’instant). Le vide m’absorbe, le vide m’engloutit, le vide m’emporte. J’ai la solution pour m’échapper, pour que mon esprit s’éloigne alors j’entreprends de rouler un bon gros pétard pour écarter toutes les pensées négatives – toutes les pensées tout court. Je liste les jeux de mots qui me viennent avec ses deux prénoms, celui que je lui ai donné et celui qui semble être le sien. Jet, c’est quel genre de prénom ça d’ailleurs ? Etrange d’appeler son fils comme ça, non ? – Mais quelle imagination ! Je te promets de te rendre la pareille dès que je serais apte à réfléchir et à avoir un peu plus d’imagination ! Je fais une petite moue, hausse les épaules et lèche la feuille du joint avant de coller les deux entre elles minutieusement. Et alors que je me questionne sur les possibilités de réveiller une alarme incendie tonitruante si jamais j'allume mon joint (ce qui retarde mon geste initié), je lui demande ce qu’il a fait pour mériter de se faire maraver la tronche. – Non mec, juste une connasse avec qui j’ai trainé quand j’étais plus jeune. Une teigneuse qui est pas capable de se défendre toute seule et qui a ramené un connard avec elle pour me péter la gueule. Mes yeux rieurs se posent sur lui. Je contemple les multiples ecchymoses qu’il arbore et répète, amusé – C’est une meuf qui t’a mis dans cet état ? Putain ! Et je ris un peu face à son infortune, piètre camarade que je fais, ami bancal sur lequel on ne peut définitivement pas se reposer. – Pour être une teigneuse, ça doit en être une. J’paris qu’elle mord et qu’elle griffe au pieu, hein ? Forcément il a dû prendre son pied avec, ce n’est pas possible autrement. Pour quelle raison lui défoncer si férocement la gueule si ce n’est pour une histoire de cul, hein ? Lorsqu’il m’avoue ne pas avoir de fric, j’hausse les épaules. J’m’en tape, moi, du fric. C’est pas vrai, j’en ai suffisamment pour n’en avoir rien à foutre surtout et je n’en ai jamais manqué. Alors ouais, je suppose que c’est facile de m’en foutre du coup. – Tu trouveras un moyen de m’être redevable un jour, t’inquiète. Et même s’il ne l’est pas, ce n’est pas bien grave dans l’fond. C’est la vie, les rencontres se font au gré du hasard et aucun n’est réellement préméditée. Je me laisse porter par le destin sans m’inquiéter de ce qui peut m’arriver. Ou peut-être que si, ça m’inquiète, peut-être que j’ai envie qu’il m’arrive quelque chose, que je cours après un truc inconnu dans l’espoir de vivre plus intensément encore. C’est stupide, non ? La famille dit que je gâche du temps précieux à papillonner ainsi et que si ma mère s’intéressait un minimum à moi, elle ne me laisserait pas faire n’importe quoi. Est-ce que c’est vrai, Maman ? Ils ont raison tous ces connards qui disent que tu t’en foutes de moi ? Tu t’en fous de moi ? Il faut que je sorte. De cette chambre, de ce lieu sordide qui pue la mort et la maladie, de cette ambiance pénible et lourde qui m’étouffe. Je me lève, j’observe son lit et constate qu’il roule. C’est parfait ! Je commence à détacher tous les fils, avant de lui plaquer sa perfusion dans la main en disant – Tiens, garde ça, sinon ça risque d’être dangereux. Je crois. Je n’en sais rien en réalité, je n’en sais rien et je m’en fous car il n’y a rien qui outrepasse le besoin cuisant de sortir, de prendre l’air, de se gorger les poumons d’air pur avant de les asphyxier avec de la fumée noirâtre et épaisse. Emmène-moi où tu veux, qu’il m’a dit. Et je trouve ça dingue la confiance qu’il place en moi alors que ça se voit que je ne suis pas réglo, ni bien dans ma tête. Toi aussi, t’as envie de vivre intensément, pas vrai ? Toi aussi, tu rêves de te péter la tête jusqu’à ne plus savoir parler ? Toi aussi, t’as envie de baiser la vie durement ? Alors, c’est parti. Nous voilà en train de déambuler dans les longs couloirs sans pression aucune. Je traverse les corridors macabres, où s’étalent des salles de soins et des blouses blanches et lorsqu’on commence à nous questionner sur notre démarche, je me mets à courir. Et c’est du délire, je ris à gorge déployée en poussant le lit d’hôpital, et Jet est secoué dans tous les sens – ce qui ne doit pas vraiment l’arranger. C’est n’importe quoi, un coup de folie, mais putain ce que ça fait du bien ! L’adrénaline qui pulse dans les veines, la liberté qui s’étends à l’horizon et nous voici sur un parking, celui des ambulances plus précisément. Je ralentis une fois dehors, laisse le lit poursuivre un peu sa course avant de le caler contre un mur et de reprendre mon souffle. – Oh putain, sa mère, c’était tordant ! On les a semés devant l’ascenseur, t’as vu leurs gueules ? Oh putain, j’en peux plus ! Et je crache un peu mes poumons, hilare tout en me ressaisissant. L’instant d’après, je cherche mon briquet et cale le joint entre mes lèvres. Une bouffée de cancer, une bouffée de misère. Et je revis ainsi.  







★ Fire burst in my chest ★
Jet plane headed up to the sky Spread wings in the clouds, getting high We ain't hit a rave in a while No town does it quite like my home So take me back to London.
Revenir en haut Aller en bas
Jeremiah Etish
Jeremiah Etish
la mauvaise graine
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 37
SURNOM : Jet, tout le monde m'appelle comme ça parce que je me présente comme ça. Je n'aime pas mon prénom, seule ma mère est au courant que je m'appelle comme ça.
STATUT : L'amour et les sentiments c'est surfait.
MÉTIER : J'ai eu mon diplôme de justesse. Je suis promoteur de salles de spectacle.
LOGEMENT : Brisbane
Close to death - Abel Giphy.gif?cid=790b7611b9f3493c92dff7782136b783a6f2b7d3fbbea3b5&rid=giphy
POSTS : 219 POINTS : 635

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Ma mère m'a élevé seule, je n'ai jamais connu mon père et je pense que ça n'arrivera jamais * J'aime la musique et je joues du violon et de la guitare, je chante aussi un peu * Je prends des cours de boxe depuis que mon ex et un ami à elle m'ont cassé la gueule par surprise à Londres * Je suis resté dans une famille d'accueil pendant 2 ans et j'ai terrorisé une des filles qui vivait avec moi, Anita * J'aime voyager mais je suis plutôt attaché à Brisbane * Je vis seul * On était plus ou moins ensemble pendant 4 ans avec Ariane * Je m'amuse beaucoup à terroriser et manipuler les gens
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : Close to death - Abel Source
Ariet #3 (UA) - Ariet #4

Close to death - Abel Source



Close to death - Abel Giphy.gif?cid=790b7611e9c72f6e4bf565b8eff8e8fd5c7b383551ef4c65&rid=giphy
Elora


Abel #1 - Gretchen - Edelweiss - Rosalie #1 - Lizzie #1 - Allan - Finnley - Ariane/ Jill/ Levi/ Allie - Ariane/ Carter (FB)




Dimension zombie :

Charlie #1
RPs TERMINÉS : Ariet #1 - Noa #1 - Ariet #2 - Alex
PSEUDO : Jet
AVATAR : Iwan Rheon
DC : Jill McGrath et Molly Oakheart
INSCRIT LE : 30/08/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t26062-he-s-a-bit-sick-and-drak-but-still-a-very-happy-guy-he-s-definitely-a-psychopath-jet-etish https://www.30yearsstillyoung.com/t26113-i-m-a-real-bastard-jet https://www.30yearsstillyoung.com/t26218-jeremiah-etish https://www.30yearsstillyoung.com/t26634-jeremiah-etish

Close to death - Abel Empty
Message(#) Sujet: Re: Close to death - Abel Close to death - Abel EmptyDim 10 Nov - 19:51



Close to death


Je suis dans un lit d'hôpital, ça faisait bien longtemps que ça m'était pas arrivé, et cette fois, j'ai bien cru que j'allais finir par y passer. Mais non, la mort n'a pas voulu de moi grâce à un mec qui a décidé de me sauver en appelant une ambulance. Ce même mec qui maintenant se baladait dans ma chambre. « C'est une meuf qui t'a mis dans cet état ? » Je roule des yeux, ils étaient deux, et ils m'ont pris par surprise, ça excuse le fait que je sois dans cet état non ? « Oui, mais elle était pas seule ! » je m'étend pas sur le sujet, pour pas me taper plus la honte. « Pour être une teigneuse, ça doit en être une. J'paris qu'elle mord et qu'elle griffe au pieu hein ? » Je le regarde en souriant. L'histoire avec Ari était compliquée, on était ex, et on passait notre temps à se battre, au sens propre du terme. « Pas qu'au pieu ! » et je lui fais un clin d’œil explicite. Il m'a sauvé la vie mais je ne vais pas déjà tout lui raconter sur moi, je reste toujours un peu sur mes gardes. « Tu trouveras un moyen de m'être redevable un jour, t'inquiète. » Je sentais qu'on allait bien s'entendre, qu'on pouvait devenir amis. Il a l'air aussi taré que moi, et peut-être même aussi alcoolique, alors on ne pouvait que bien s'entendre. « Je compte sur toi pour t'en souvenir ».

Il décroche mon lit, il a envie de s'amuser et ça me donne envie de jouer et de le suivre. Je me faisais chier dans cette chambre de toute façon. « Tiens, garde ça, sinon ça risque d'être dangereux. Je crois. » Je hausse un sourcil, j'en avais aucune idée, alors je hoche la tête et je récupère la perfusion en la gardant légèrement en hauteur. Il court et je suis secoué dans tous les sens. Je m'accroche à ce que je peux en riant avec lui. J'ai mal, je crois, les docteurs m'avaient certainement prescrit pas mal d'anti douleur. Mais je m'en fou, je m'amuse et ça doit faire longtemps que je m'étais pas éclaté comme ça. Il pose le lit proche d'un mur et je souffle en même temps que lui, comme si moi aussi j'avais couru. « Oh putain, sa mère, c'était tordant ! On les a semés devant l'ascenseur, t'as vu leurs gueules ? Oh putain j'en peux plus ». Il continue de me faire rire, et je jette deux trois coup d’œil derrière nous pour être sûr qu'aucun docteur n'aurait eu l'idée de nous suivre. « C'était génial ! On refait ça quand tu veux ! Tu roulais pas un joint tout à l'heure ? Tu pourrais le partager avec un pauvre homme mourant ! »  


@Abel White


Close to death - Abel 2eDseF9

Music, my way of life
In your eyes there was an honesty, no lies, but you weren't free
I forgot to place that order 'cause those colours consumed me
Revenir en haut Aller en bas
Abel White
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans (31.07.91)
SURNOM : Baby-Bel
STATUT : Célibataire - Divorcé
MÉTIER : Etudiant en droit, Mannequin, Ex-Acteur de soap opéra.
LOGEMENT : #60 Spring Hill
Close to death - Abel ThisScrawnyAntarcticgiantpetrel-size_restricted
POSTS : 1161 POINTS : 340

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Eternel gosse ♦ Père d’une petite princesse de 4 ans ♦ Originaire de Londres, born & raised ♦ Esprit libre, avide d'expériences diverses et variées ♦ Jongle entre des contrats de mannequin et la faculté de droit avec la ferme intention de devenir avocat ♦ Parle couramment le français ♦ A des tatouages sur tout le corps ♦ Ultimate frisbee member ♦ A vécu une relation passionnée avec son ex-femme, Jess… ♦ Ressens un cruel besoin de toujours avoir quelque chose à faire ♦ Peur absolue du néant et de la dépression ♦
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
Close to death - Abel 8dc319b356b3dd0d01c4f9577f5d6d2d
Oh, why did you have to walk out of my life Oh, baby let me love you goodbye
Jessabel#3

Close to death - Abel 255
Spaces between us hold all our secrets leaving us speechless
Primbel#5


RPs EN ATTENTE :
Zelda (photoshoot) - Jameson (conférence) - Lukà (?) - Vittorio (cours) - Sky (family drama) - Itziar#2 - Archie#2


RPs TERMINÉS :

Close to death - Abel Tumblr_static_tumblr_static__640
Jessian#1 | #2
CoBel
PrimBel#1 | #2 | #3 | #4
Heïana#1 | #2
Caroline
Gab#1Archie-MateItziar
STREET ARTBailey









RPs ABANDONNES : David
AVATAR : Ash lovely Stymest
CRÉDITS : Ava > ilyria / Gif > Tumblr & Alegria
DC : Harvey Hartwell
INSCRIT LE : 08/05/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23997-abel-james-white-what-is-life-made-for-if-it-s-not-about-having-fun https://www.30yearsstillyoung.com/t24008-wanna-have-fun-abel-james-white https://www.30yearsstillyoung.com/t24018-abel-white

Close to death - Abel Empty
Message(#) Sujet: Re: Close to death - Abel Close to death - Abel EmptyLun 11 Nov - 15:56





Close to death



→ Une course à en perdre haleine, l’adrénaline qui brûle tout à l’intérieur laissant le palpitant en déroute et le sang bouillonnant dans les veines. Je ne me sens vivant que lorsque le danger est à portée de main et que je le saisis sans réfléchir. Car j’ai envie d’avoir mal, j’ai envie de sentir que je vis et c’est dans la douleur que je le réalise. J’ai besoin de sentir ma gorge brûler, mes poumons s’enflammer, mon corps se détruire et mon esprit s’évaporer au loin. Ne plus penser, ne plus réfléchir. Agir simplement. Agir et se moquer de tout le reste. Nos préoccupations n’ont finalement aucune importance, car qui sommes-nous dans cette chienne de vie ? Misérables insectes qu’on écrase sans pitié, répugnants humains voués à se déchirer les uns contre les autres, nous sommes faits de la pire espèce je crois, la plus repoussante et hideuse qui soit. Alors, je brûle, je brûle et je vis. Et dans les flammes, mon âme se consume et la fumée noire qui s’en échappe est libre. J’aspire avec férocité le joint roulé quelques instants plus tôt et recrache en toussant un peu de fumée nocive. – C’était génial ! On refait ça quand tu veux ! Je relève mon regard clair, un peu hagard, vers le type allongé sur le brancard. Merde, j’ai encore oublié son nom ! Putain, c’est que Nick lui va trop bien, j’y peux rien. Il délire, le bougre, il ne va pas bien. Je l’ai secoué dans tous les sens, il n’a pas hurlé à la mort. Il est sûrement trop shooté pour avoir mal. Trop shooté pour ressentir. Trop shooté pour vivre. T’es un peu mort mec alors, t’es un peu mort car ce sont d’autres qui décident pour toi de ce que tu ressens. Et ça, c’est carrément la loose. – Ouais, c’était cool. T’es shooté à quoi en vrai ? Je t’ai pas entendu piailler, c’est chaud. Et pour vérifier qu’il est plus que stone, j’envoie mon pied valser dans le lit, ce qui provoque une énième secousse. Il tient bon le gaillard. Ils donnent quoi dans cet hopital ? ça a l’air d’être illégal bordel. – Tu roulais pas un joint tout à l’heure ? Tu pourrais le partager avec un pauvre homme mourant ! J’éclate de rire en l’entendant. Il se fiche de moi, Nick ! – Genre t’es mourant ! T’es surtout défoncé à bloc ouais. Et je secoue la tête, amusé. Le joint coincé entre les lèvres, je sors mon paquet de clopes de ma poche et le lui balance. – Tiens, j’ai des clopes, sers-toi. Le joint, dans ton état, ce serait du gâchis et j’en ai trop besoin. Parce qu’il faut que je m’anesthésie le cerveau, c’est urgent. Il ne faut pas que je recommence à penser. C’est une course infernale dans laquelle je me suis engagée, et il ne peut pas comprendre. Personne ne le peut. Je dois m’échapper à tout prix, fuir les démons qui veulent s’emparer de moi et dominer mon âme. Jamais je ne serais brimé. Jamais ils ne m’auront. Alors, je cours, je fuis, éternel gosse affolé. Je me perds là où personne n’osera jamais venir me chercher. Je viens poser mon dos contre le mur, une jambe repliée pour y prendre appui plus facilement. Tête penchée vers le ciel, yeux mi-clos, je souffle la fumée noire et épaisse et demande – Tu fais quoi dans la vie, Nick ? Tu fais un truc qui te plaît ou tu te fais chier comme tous les êtres humains qui peuplent cette putain de terre ?  







★ Fire burst in my chest ★
Jet plane headed up to the sky Spread wings in the clouds, getting high We ain't hit a rave in a while No town does it quite like my home So take me back to London.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Close to death - Abel Empty
Message(#) Sujet: Re: Close to death - Abel Close to death - Abel Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

Close to death - Abel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: hors du temps
-