AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 i'm over sleeping like a dog on the floor (Itziar)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Archie Allen
Archie Allen
l'ulti-mate
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-et-un ans. (01/12)
STATUT : t'es seul, t'oublies.
MÉTIER : t'es vendeur dans une boutique telstra.
LOGEMENT : t'as viré au #10, à james st, fortitude valley. joyeuse ménagerie, entre léo, socrate, machiavel, et wall-e.
not good enough for truth in cliche
POSTS : 2016 POINTS : 140

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : code couleur : #0ABAB5
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :
RPs EN ATTENTE : Gabriel
RPs TERMINÉS :
PSEUDO : scarecrow.
AVATAR : tyler joseph.
CRÉDITS : scarecrow, astra, VOCIVUS
DC : //
INSCRIT LE : 24/05/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t20110-archie-blue-on-black-tears-on-a-river https://www.30yearsstillyoung.com/t20148-archie-the-world-is-so-cold-now-that-you-ve-gone-away https://www.30yearsstillyoung.com/t20152-archie-allen#791319 https://www.30yearsstillyoung.com/t20157-archie-allen

i'm over sleeping like a dog on the floor (Itziar) Empty
Message(#) Sujet: i'm over sleeping like a dog on the floor (Itziar) i'm over sleeping like a dog on the floor (Itziar) EmptyLun 16 Sep - 18:03



couverture

I'm over sleeping like a dog on the floor

Tu avais envie de te changer les idées. Tu avais envie de penser à autre chose, d’être un peu idiot, juste le temps d’une soirée.
C’était la pride, en plus. L’occasion d’arborer fièrement vos couleurs, de penser à autre chose. L’occasion de dragouiller sans importance, sans réel intérêt.
Effacer.
Oublier.
Te prendre une jolie cuite, et juste être con, encore. Jouer à l’idiot, à l’enfant, et t’aventurer à nouveau vers un monde que tu avais tâché de mettre de côté, ces derniers temps. Joie d’un célibat tout nouvellement commencé. Tu avais commencé à t’en douter, au fond. Tu avais commencé à te demander si vous aviez vraiment fait le bon choix. Si vous étiez vraiment faits pour être ensemble.
La conclusion avait fini par tomber.
C’était terminé.
Il y avait eu trop de craintes. Trop de jalousie. Une lassitude commune, l’impression que rien n’était ni ne sera comme ça l’avait été avant. La faute était à jeter sur vous deux. Vous n’aviez pas été capables d’accepter ce que vous aviez. Vous n’aviez pas été capable d’encaisser les changements, et vous aviez abandonné. Vous vous étiez abandonnés.
Peut-être que tu l’avais perdue en même temps que ce putain de cancer qui avait tenté de la bouffer. Peut-être que tout s’était perdu lorsqu’elle s’était échappée. Lorsqu’elle t’avait fui, de peur que tu ne la retrouves au plus bas.
Qu’est-ce que tu ressentais ? Un peu de peine, assurément. Un peu. De la lassitude, beaucoup. L’envie de juste tout envoyer balader. L’envie de souffler que tu te foutais de tout, que rien n’avait d’importance. Plus rien.
Au fond, ça ne va pas si fort que ça, hein ?
Alors, tu avais proposé à Itziar d’aller faire les cons en soirée. De sortir sous les arcs-en-ciel, et de réapprendre à vivre un peu. Tu sais faire ça, n’est-ce pas ? Parce que tu as besoin de penser à autre chose. Parce que tu as besoin de te prouver quelque chose, plus que tout : tu ne voulais pas perdre cette bien étrange bataille.

Tu as enfilé ton plus beau tee-shirt arc-en-ciel, et tu t’es lancé à la recherche de ta blonde – Itziar, joviale et souriante, pote de mille galères idiotes. Blonde que tu avais convenu de retrouver juste avant la grande scène, pour ensuite passer le restant de la soirée ensemble. Faire les cons, surtout, et enflammer la piste de danse. Boire, au moins un peu, et l’oublier.
Est-ce qu’il y avait un endroit mieux que la pride pour te sentir ok, tel que tu étais ? Un endroit où tu pouvais redresser les épaules, où tu pouvais juste être toi, sans être jugé.
« Izziiie ! » cries-tu, alors que tu aperçois la demoiselle dans ton champ de vision. Tu as sautillé vers elle, avant de l’enlacer joyeusement. « T’es prête à leur montrer nos plus beaux déhanchés ? » lâches-tu, alors que tu remues les hanches en riant, comme si ça allait l’impressionner.
Tu caches bien ton jeu, n’est-ce pas ? Ça passe. C’est acceptable, tu penses.
« Et j’exige le droit de te payer une bière, histoire de se mettre un peu dans l’ambiance. » dis-tu, alors que tu te faufiles déjà jusqu’au bar dressé pour l’occasion, pour récupérer deux grandes bières, dans deux gobelets plastiques. Deux jolies pintes, l’une pour elle, l’autre pour toi, suffisamment pour te chauffer un peu, et t’élancer convenablement dans cette masse de gens joyeux. « A ce rassemblement de fiertés ? »






Hopelessly Hopeful
asking alexandria ☽Can't keep on keepin' on. Feels like I'm stuck here suspended, at best underwhelming. What's wrong with me? My conscious is calling, but the world isn't all it's cracked up to be.
Revenir en haut Aller en bas
Itziar Cortés de Aguilar
Itziar Cortés de Aguilar
la princesse déchue
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 25 ans. (13.03.1994)
SURNOM : Izzie.
STATUT : Célibataire.
MÉTIER : Serveuse dans un bar.
LOGEMENT : #148 edward street à spring hill avec Auden parce que ça lui coûte quasi rien, à part son sang-froid.
i'm over sleeping like a dog on the floor (Itziar) Tumblr_inline_pt0aq9duRS1vjg4rh_250
POSTS : 11129 POINTS : 440

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : A Brisbane depuis mai 2017 - Etudiante en communication et management - Ancienne gosse de riche - Passe son temps à la plage à ses heures perdues - Joue de la guitare - Son père est en prison - Ne tient pas en place.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : Easy²#3 - Elias - Clara#3 - Levi#2 - Archie#3 - John#3 - Jordan - Serinda - Serinda&Zeppelin

DIMENSIONS : Eliott (fantômes)

RPs EN ATTENTE : Abel#2

RPs TERMINÉS : Clara#1 - Andy#1 - Easy²#1 - Sage - Andy#2 - Les fêtards - Clara#2 - Adrian - Connor - Nathan - Archie#1 - Paul - Andy#3 - Elora#1 - Dimension fantôme - Easy²#2 (zombies) - Andy#4 - Wendy - Leah - Asher - Primrose - John#1 - Auden#1 - Andy#5 - Levi - Elora#2 - Lukà (zombies) - Serinda - Lukà#1 - Archie#2 - Freya#1 - John#2 - Auden&Andy - Abel#1 - Noa & Andy - Lara#1
PSEUDO : Sockie.
AVATAR : Perrie Edwards.
CRÉDITS : Persona.
DC : Sohan & Talia.
INSCRIT LE : 12/04/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19496-itziar-kingdom-sacked-attacked-and-dethroned-finie https://www.30yearsstillyoung.com/t19589-itziar-at-least-i-got-my-friends https://www.30yearsstillyoung.com/t19590-itziar-cortes-de-aguilar https://www.30yearsstillyoung.com/t19888-itziar-cortes-de-aguilar

i'm over sleeping like a dog on the floor (Itziar) Empty
Message(#) Sujet: Re: i'm over sleeping like a dog on the floor (Itziar) i'm over sleeping like a dog on the floor (Itziar) EmptyDim 22 Sep - 21:50



La Pride, un évènement auquel elle assistait tous les ans. Que ce soit la marche des fiertés ou les autres évènements organisés autour, elle y faisait forcément un saut à un moment où un autre. Ca lui tenait à coeur et elle se sentait, à juste titre, directement concernée. Alors, quand Archie lui avait proposé de venir avec lui à la soirée organisée au niveau de la grande scène, elle n'avait pas hésité longtemps. Elle ne travaillait pas et ça tombait à pic. Rester chez elle quand elle pourrait être ailleurs à s'amuser, très peu pour elle. Les organisateurs de l'évènement promettaient de l'ambiance, de la bonne musique et des surprises pour la soirée en question. Ajouter à ça le fait qu'il y avait à coup sûr un bar sur place pour pouvoir enchainer les verres et Archie pour les mettre dans des situations toujours plus rocambolesques (quoi comment ça ce n'est pas seulement lui le responsable ? Elle démentirait totalement toute responsabilité), c'était probablement l'équation pour une soirée réussie. De plus, il était bien connu qu'une bonne soirée commençait par une bonne journée. Itziar s'était donc levée tard, bien plus qu'à son habitude, le contrecoup de sa semaine sans aucun doute. Elle avait entendu son réveil sonné à plusieurs reprises et elle avait appuyé sur snooze à chaque fois parce que de temps en temps, ça ne faisait de mal à personne de déroger ses habitudes et en l'occurrence, ça ne faisait pas de mal de glander un peu. Surtout qu'elle n'avait rien de prévu à part la soirée de ce soir et pour une fois, elle était à jour dans ses cours. C'était donc une journée détente sans prise de tête. Elle avait passé l'après-midi à la plage entre surf et bronzette à se réjouir des températures qui remontaient rapidement, signe que l'été arrivait à petits pas. Elle n'avait pas à se plaindre de la météo, il fallait reconnaitre que les températures à Brisbane étaient en général toujours clémentes, mais elle appréciait tout particulièrement la chaleur et cette sensation de cuire au soleil tel un poulet dans sa rôtissoire. Elle avait même fini par s'endormir sur la plage, à plat ventre sur sa serviette, avant de se réveiller et se rendre compte qu'il fallait peut-être qu'elle rentre au loft et s'active un peu pour pouvoir retrouver Archie en temps et en heure ce soir.

Le jeune espagnole était arrivée avant l'heure à laquelle ils avaient convenu et il y avait déjà foule devant la grande scène. Une foule d'arc-en-ciel et tenues colorées. Elle ne dénotait pas au milieu de tout ce beau monde et se fondait dans la masse avec son haut arc-en-ciel et son maquillage assorti. Un poisson dans l'eau. Archie aussi était accordé. Elle était sur le point de lui envoyer un SMS quand elle l'entend l'appeler, ce qui lui fait immédiatement lever la tête dans sa direction, large sourire dessiné sur les lèvres. "Archiiiiiie !! T'es beau comme ça !" lui répond-elle. Il l'enlace quand il arrive à sa hauteur et elle vient déposer un baiser sur sa joue dans la foulée. "Ca va ?" lui demande t-elle avant d'ajouter "Je suis toujours prête !!!" quand il lui pose la question avant de se lancer dans un déhanché dont lui seul semble avoir le secret. Ca la fait sourire. Il a l'air tout aussi prêt à s'amuser qu'elle et ça la conforte dans l'idée que cette soirée s'annonce plutôt bien. "Et toi j'crois que t'as l'air tout aussi prêt ! Tu t'es entrainé ou tu m'as caché tes talents jusqu'à présent ?" Lui demande t-elle en riant. Elle avait déjà eu l'occasion de voir qu'il se débrouillait plutôt pas mal quand il s'agissait de suivre des chorégraphies sur Just Dance, il n'y avait pas de raison qu'il ne puisse pas bouger son corps en freestyle. "Je refuse rarement une bière, alors si en plus de ça tu exiges de me l'offrir, je peux vraiment pas refuser." Lui répond-elle avant de le suivre jusqu'au bar en se faufilant entre les gens déjà agglutinés à cet endroit. L'australien ne déçoit pas avec sa bière, une grande pinte pour commencer cette grande soirée en beauté. Il est difficile de se tromper avec de la bière en général. "Merci ! A ce rassemblement de fierté et au feu qu'on va mettre tout à l'heure !" trinque t-elle avec le jeune homme cognant doucement son verre contre celui d'Archie avant de le porter à sa bouche pour en boire une gorgée. "Tu sais dans combien de temps c'est censé commencé ?" demande t-elle à Archie au cas où il soit un peu plus informé qu'elle à ce sujet. Elle avait rapidement regardé ce qu'il en été de l'évènement, mais était royalement passée des horaires. Car, qu'on se le dise, ce n'était pas le plus important. Ce qui comptait c'était de savoir de quels genres de musique il était question, qui jouait et s'il y avait un bar. Car oui, l'alcool avait son importance et elle venait justement de se souvenir de quelque chose. "J'allais oublier !" lui lance t-elle, lui faisant signe de s'approcher comme si elle allait lui dévoiler un secret d'Etat. "J'ai apporté un petit truc pour plus tard, car on va quand même pas se ruiner avec leurs verres hors de prix." Commente t-elle en ouvrant sa pochette, assez grande pour comporter le strict nécessaire ainsi qu'une flasque qu'elle avait pris soin de remplir de vodka à ras bord. "Et avant que tu poses la question, je l'ai cachée entre mes seins ! Ils fouillent les sacs, mais sont pas encore à la fouille au corps." Ajoute t-elle le plus sérieusement du monde.


so i’m a dreamer
a gazer, a lover of stars filled with hope, aspiration and glowing applause. so i’m a wanderer, a traveler, a lover of arts. i dream of galaxies, of constellations and celestial beings. i live just to lose •• but in the end, don’t we all?


i'm over sleeping like a dog on the floor (Itziar) Yxybexkvi'm over sleeping like a dog on the floor (Itziar) Rc2rpc5
Revenir en haut Aller en bas
Archie Allen
Archie Allen
l'ulti-mate
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-et-un ans. (01/12)
STATUT : t'es seul, t'oublies.
MÉTIER : t'es vendeur dans une boutique telstra.
LOGEMENT : t'as viré au #10, à james st, fortitude valley. joyeuse ménagerie, entre léo, socrate, machiavel, et wall-e.
not good enough for truth in cliche
POSTS : 2016 POINTS : 140

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : code couleur : #0ABAB5
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :
RPs EN ATTENTE : Gabriel
RPs TERMINÉS :
PSEUDO : scarecrow.
AVATAR : tyler joseph.
CRÉDITS : scarecrow, astra, VOCIVUS
DC : //
INSCRIT LE : 24/05/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t20110-archie-blue-on-black-tears-on-a-river https://www.30yearsstillyoung.com/t20148-archie-the-world-is-so-cold-now-that-you-ve-gone-away https://www.30yearsstillyoung.com/t20152-archie-allen#791319 https://www.30yearsstillyoung.com/t20157-archie-allen

i'm over sleeping like a dog on the floor (Itziar) Empty
Message(#) Sujet: Re: i'm over sleeping like a dog on the floor (Itziar) i'm over sleeping like a dog on the floor (Itziar) EmptyMar 1 Oct - 23:22



couverture

I'm over sleeping like a dog on the floor

« Archiiiiiie !! T'es beau comme ça ! » l’entends-tu crier, alors que tu lui adresses ton plus beau sourire, satisfait, tournant sur toi-même pour la laisser t’admirer. « T’es très belle aussi ! » réponds-tu, admirant un instant son maquillage : arc-en-ciel, tout comme son tee-shirt. Ensemble qui se mêlait parfaitement avec sa chevelure blonde – puis, il ne fallait pas mentir, Itziar était tout de même plutôt jolie. Tu viens l’enlacer, alors qu’elle te colle un bisou sur la joue. « Ça va ? » Je me suis fait larguer par ma meuf ! Réplique un peu égoïste que tu aurais pu répliquer à l’instant T. Mais tu n’avais pas envie de t’apitoyer. Tu n’avais pas envie d’en discuter pendant deux heures – du moins, tant que tu n’étais pas complètement bourré. « Ça va ! Et toi ? » Parce que c’était vrai, au fond. Ok, tu te retrouvais dans ton célibat, tu te posais quelques questions quant à ton avenir amoureux et cette possible impossibilité à fonder ce que les autres nommaient une famille ; mais, tu te sentais bien. Clair avec ta situation, dans un pattern que tu connaissais – et maîtrisais. Tu pouvais être toi-même, sans te tarauder de questions, et tu voulais croire que ça t’allait.

Elle était toujours prête, Izzie. Sa réplique te fait rigoler, alors que tu lui offres un de tes plus beaux déhanchés. « Et toi j'crois que t'as l'air tout aussi prêt ! Tu t'es entrainé ou tu m'as caché tes talents jusqu'à présent ? » te demande-t-elle, alors que tu pouffes. « Je m’entraîne tous les jours ! Pour être prêt à tout moment ! » Est-ce que c’était vrai ? Absolument pas, si on omettait le fait que tu étais toujours du genre à te trémousser dès que tu foutais de la musique, bien entendu. Tu n’étais pas du genre à t’entraîner des heures durant, avec acharnement, dans une salle de danse, juste pour répéter la parfaite chorégraphie.
Tu lui proposes une bière, qu’elle ne refuse pas, et te voilà déjà en train de te faufiler pour aller récupérer deux grandes pintes de bière. « Merci ! A ce rassemblement de fierté et au feu qu'on va mettre tout à l'heure ! » trinque-t-elle, alors que vous faites cogner doucement vos verres entre eux, avant de les porter à vos lèvres. « Tu sais dans combien de temps c'est censé commencer ? » demande la jeune femme, alors que tu déglutis doucement. Tu sors ton portable de ta poche, pour regarder l’heure – réflexe plus débile qu’autre chose, ne possédant, en réalité, pas plus d’information que la jeune femme. « Bah heu … J’sais pas, quand il sera genre … 21h30 ? » proposes-tu, essayant de te baser sur l’heure donnée par ton mobile et la foule environnante. « Sinon, les futs seront vides avant qu’ils ne commencent. » Et les gens complètement morts – vous inclus, probablement. « T'as regardé c'était quoi, le premier concert ? J'ai zappé, j'avoue. » Tu avais lu sans vraiment retenir – un peu comme toujours, tu avais besoin de visualiser douze fois le programme pour correctement l’imprimer dans ton esprit.

« J'allais oublier ! » crie-t-elle soudain, alors que tu t’exécutes lorsqu’elle te fait signe de t’approcher, intéressé. « J'ai apporté un petit truc pour plus tard, car on va quand même pas se ruiner avec leurs verres hors de prix. » explique-t-elle, alors qu’elle sort une petite flasque de sa pochette. De l’alcool fort, imagines-tu sans trop de peine. Bien vu. « Et avant que tu poses la question, je l'ai cachée entre mes seins ! Ils fouillent les sacs, mais sont pas encore à la fouille au corps. » se justifie-t-elle, un air sérieux sur le visage. « Entre tes seins ! » t’exclames-tu, mimant un air surpris et fasciné. « Tu caches bien ton jeu. » lâches-tu, taquin, en jetant un regard un peu trop insistant sur sa poitrine. Tu savais qu’Itziar gagnait presque sans difficulté au jeu des sous-entendus lubriques et beaufs, mais la taquiner t’amusait toujours au moins un peu. « Enfin bon. On est toujours surpris. » conclues-tu en haussant les épaules, avant de revenir tremper tes lèvres dans ta bière, un sourire débile sur le visage. « Mais j’ai un peu de weed, si tu veux. Et promis, je l’ai pas planquée dans mon caleçon pour la faire passer en douce. » souffles-tu. Tu ne savais plus trop si elle était du genre à se retourner l’esprit ainsi, doucement, mais tu proposais tout de même – au pire, ça te resservirait pour quelques soirées en solitaire.






Hopelessly Hopeful
asking alexandria ☽Can't keep on keepin' on. Feels like I'm stuck here suspended, at best underwhelming. What's wrong with me? My conscious is calling, but the world isn't all it's cracked up to be.
Revenir en haut Aller en bas
Itziar Cortés de Aguilar
Itziar Cortés de Aguilar
la princesse déchue
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 25 ans. (13.03.1994)
SURNOM : Izzie.
STATUT : Célibataire.
MÉTIER : Serveuse dans un bar.
LOGEMENT : #148 edward street à spring hill avec Auden parce que ça lui coûte quasi rien, à part son sang-froid.
i'm over sleeping like a dog on the floor (Itziar) Tumblr_inline_pt0aq9duRS1vjg4rh_250
POSTS : 11129 POINTS : 440

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : A Brisbane depuis mai 2017 - Etudiante en communication et management - Ancienne gosse de riche - Passe son temps à la plage à ses heures perdues - Joue de la guitare - Son père est en prison - Ne tient pas en place.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : Easy²#3 - Elias - Clara#3 - Levi#2 - Archie#3 - John#3 - Jordan - Serinda - Serinda&Zeppelin

DIMENSIONS : Eliott (fantômes)

RPs EN ATTENTE : Abel#2

RPs TERMINÉS : Clara#1 - Andy#1 - Easy²#1 - Sage - Andy#2 - Les fêtards - Clara#2 - Adrian - Connor - Nathan - Archie#1 - Paul - Andy#3 - Elora#1 - Dimension fantôme - Easy²#2 (zombies) - Andy#4 - Wendy - Leah - Asher - Primrose - John#1 - Auden#1 - Andy#5 - Levi - Elora#2 - Lukà (zombies) - Serinda - Lukà#1 - Archie#2 - Freya#1 - John#2 - Auden&Andy - Abel#1 - Noa & Andy - Lara#1
PSEUDO : Sockie.
AVATAR : Perrie Edwards.
CRÉDITS : Persona.
DC : Sohan & Talia.
INSCRIT LE : 12/04/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19496-itziar-kingdom-sacked-attacked-and-dethroned-finie https://www.30yearsstillyoung.com/t19589-itziar-at-least-i-got-my-friends https://www.30yearsstillyoung.com/t19590-itziar-cortes-de-aguilar https://www.30yearsstillyoung.com/t19888-itziar-cortes-de-aguilar

i'm over sleeping like a dog on the floor (Itziar) Empty
Message(#) Sujet: Re: i'm over sleeping like a dog on the floor (Itziar) i'm over sleeping like a dog on the floor (Itziar) EmptyLun 7 Oct - 19:48



Itziar hoche la tête quand il lui demande si ça va. Ca va toujours pour elle. Dans 99,99% des cas, dirons nous. Ca va surtout aujourd'hui. Elle est hypée pour la soirée, super contente d'être à la Pride. Pour le coup, il n'y a pas de raison que ça n'aille pas et elle était aussi persuadée que l'ambiance actuelle et tous ces gens arborant des vêtements tous colorés les uns que les autres, prêts à s'amuser jusqu'au bout de la nuit, ça pouvait remonter le moral d'à peu près n'importe qui, ou ne serait-ce que faire esquisser un sourire. Alors, oui, ça va et elle hoche la tête vigoureusement, un large sourire dessiné sur les lèvres. Un sourire qui ne la quittera probablement pas une seule seconde ce soir de toute façon. Autant annoncer la couleur tout de suite, rien ne pouvait venir gâcher la soirée de folie qui s'annonçait. Rien, absolument rien, même se retrouver coincée dans le noir dans un train fantôme en panne ne pourrait pas saper son moral. Pas ce soir. Elle est toujours prête à danser, toujours prête à se lancer sur la piste de danse. Certains ont besoin de la bonne musique, de la bonne ambiance accompagnée de trois litres d'alcool et une température précise ou n'importe quelle autre excuse bidon aux yeux de la jeune espagnole. Elle, elle n'a pas besoin de ça. Elle est toujours partante. N'importe quelle chanson peut faire l'affaire, n'importe quelle ambiance. Il lui en faut peu et ça la démangerait presque. "Wow ! J'suis impressionnée par tant de dévouement. C'est beau." Qu'elle lui répond, mettant une main sur son coeur dramatiquement feignant l'émotion. Elle ne croyait pas une seule seconde ce qu'il venait de lui raconter, mais ça la faisait rire, alors elle rentrait dans son jeu. Parce qu'elle était comme ça et que c'était plus fort qu'elle de toute façon.

Elle n'est pas le genre de fille qui refuse une bière, surtout quand on lui propose si gentiment. Surtout quand on lui offre. Elle trinque avec lui, elle le remercie et elle boit une gorgée de sa bière. Elle est fraiche et elle doit bien avouer que ça fait du bien. Le temps est encore relativement doux à cette époque, surtout à cette heure-ci, mais avec le monde et l'agitation, il fait chaud. Une bière bien fraiche est donc plus que bienvenue. Surtout quand elle décide de rentrer dans le vif du sujet : les festivités de ce soir. Elle a très rapidement scrollé sur la page de l'évènement un peu plus tôt dans la journée et visiblement, elle n'a pas fait plus que ça, incapable de se rappeler une quelconque heure pour le début de la soirée. Archie ne semble pas plus informé. Il sort son téléphone et semble se baser sur l'heure affichée et la foule qui se fait de plus importante autour de la grande scène. "Oué ça me semble logique. Ils vont pas commencer à 23h, sinon comme tu dis, tous les fûts seront vides. Et nous, on sera en train de se rouler par terre, complètement déchirés. Tu parles d'une soirée." Complètement faits avant le premier set, autant dire que ça craint et qu'à ce stade, ça n'a pas grand intérêt. Le but était quand même de profiter de la musique, pas de boire et de finir la tête au-dessus de la cuvette des toilettes (publiques qui plus est) avant d'avoir entendu une seule chanson. "J'ai regardé, mais je t'avoue que je connaissais pas du tout, alors je serai incapable de te dire le nom." Lui répond-elle en riant. Elle méritait probablement l'award de la fille la plus informée de la soirée. Mais bon, ça prouvait qu'elle était là pour s'amuser et que le reste n'avait que peu d'importance non ? "Le seul truc dont je me souviens, il me semble ... C'est que c'est un groupe de drag queens. Par contre, aucune idée de ce qu'elles font comme musique." Oui, très informée. La prochaine fois elle prendra plus de temps pour lire le programme et elle ne se contentera pas de se dire qu'elle ne connait pas tel ou tel nom de groupe, mais elle ira se renseigner. Enfin, la prochaine fois ou dans une autre vie.

Elle est fière d'elle avec sa flasque. Elle avait tenté le coup. Se disant qu'au pire, ils lui auraient fait jeter, ce qui l'aurait un peu déçue, mais elle n'aurait pas regretté de ne pas avoir tenté. Pour son plus grand plaisir, c'était passé comme une lettre à la poste et donc elle est d'autant plus fière d'apprendre à Archie qu'elle l'avait dissimulée entre ses seins. Elle ne blaguait même pas. Il y avait probablement plein d'autres endroits où elle aurait pu la cacher, mais elle s'était dit que quand l'éventualité où elle se ferait palper, ils ne la palperait probablement pas là. "Comment ça je cache mon jeu ? T'étais pas encore au courant que j'étais un génie ?" lui demande t-elle, avec un sourire narquois. Sourire qui s'étire quand elle voit le regard insistant d'Archie sur sa poitrine. "Si t'arrive pas à imaginer le pourquoi du comment, j'peux te montrer hein !" Lui lance t-elle ensuite, avant de se mettre à rire et de porter une fois de plus son verre de bière jusqu'à ses lèvres. "J'suis pleine de surprise tu savais pas ?" Qu'elle demande en haussant les épaules. Pleines de conneries aussi, surtout. C'est son tour à lui ensuite de faire sa petite confidence. Il n'est pas venu les mains vides apparemment. Ca faisait au moins deux ans et demi qu'elle n'avait pas fumé de weed, n'étant pas une grande consommatrice. Sa consommation été extrêmement occasionnelle en Espagne et à Brisbane, elle avait complètement mis ça de côté. Sa seule addiction étant indéniablement la cigarette. "Pourquoi pas dans ton caleçon ? Il y a pas la place ?" Qu'elle demande, presque innocemment, l'air de rien avec son petit sourire en coin. "Mais pourquoi pas oui, peut-être un peu plus tard ? Ca fait longtemps que j'ai pas fumé." lui répond-elle avant d'ajouter. "On se rapproche un peu plus histoire de pas se retrouver complètement au fond ?" Elle se fichait bien d'être au premier rang ou pas, mais elle aimait bien un bon bain de foule quand même.


so i’m a dreamer
a gazer, a lover of stars filled with hope, aspiration and glowing applause. so i’m a wanderer, a traveler, a lover of arts. i dream of galaxies, of constellations and celestial beings. i live just to lose •• but in the end, don’t we all?


i'm over sleeping like a dog on the floor (Itziar) Yxybexkvi'm over sleeping like a dog on the floor (Itziar) Rc2rpc5
Revenir en haut Aller en bas
Archie Allen
Archie Allen
l'ulti-mate
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-et-un ans. (01/12)
STATUT : t'es seul, t'oublies.
MÉTIER : t'es vendeur dans une boutique telstra.
LOGEMENT : t'as viré au #10, à james st, fortitude valley. joyeuse ménagerie, entre léo, socrate, machiavel, et wall-e.
not good enough for truth in cliche
POSTS : 2016 POINTS : 140

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : code couleur : #0ABAB5
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :
RPs EN ATTENTE : Gabriel
RPs TERMINÉS :
PSEUDO : scarecrow.
AVATAR : tyler joseph.
CRÉDITS : scarecrow, astra, VOCIVUS
DC : //
INSCRIT LE : 24/05/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t20110-archie-blue-on-black-tears-on-a-river https://www.30yearsstillyoung.com/t20148-archie-the-world-is-so-cold-now-that-you-ve-gone-away https://www.30yearsstillyoung.com/t20152-archie-allen#791319 https://www.30yearsstillyoung.com/t20157-archie-allen

i'm over sleeping like a dog on the floor (Itziar) Empty
Message(#) Sujet: Re: i'm over sleeping like a dog on the floor (Itziar) i'm over sleeping like a dog on the floor (Itziar) EmptyVen 18 Oct - 15:15



couverture

I'm over sleeping like a dog on the floor

Ce sourire te remonte fort probablement le moral. Avec une bière ou deux dans le nez, tu serais même probablement du genre à sauter partout de joie, ne serait-ce que pour fêter ses paroles. Est-ce que tu avais vraiment passé du temps à t’entraîner pour être à la hauteur ? Pas du tout. Elle fait semblant, dramatiquement, de croire les conneries que tu voulais bien lui raconter, alors que tu rigoles. Jeune idiot. Celui qui finit par proposer une bière à la jeune femme. Jeune idiot qui ne connait pas vraiment le déroulé de la soirée, quand bien même tu es plus ou moins capable de l’imaginer. Tu imagines que les concerts ne tarderont pas à commencer, cependant. « Oué ça me semble logique. Ils vont pas commencer à 23h, sinon comme tu dis, tous les fûts seront vides. Et nous, on sera en train de se rouler par terre, complètement déchirés. Tu parles d'une soirée. » lance-t-elle, alors que tu hoches la tête, en riant doucement. « C’est vrai que ce serait dommage de finir comme ça alors que ça n’a pas commencé. »

« J'ai regardé, mais je t'avoue que je connaissais pas du tout, alors je serai incapable de te dire le nom. » t’explique-t-elle. Est-ce que toi, tu connaissais des groupes ? Probablement pas. Cela dit, ça ne te perturbait pas spécialement : soit tu ne t’en souviendrais pas trop le lendemain, soit tu ferais quelques découvertes intéressantes, porté par l’instant. « Le seul truc dont je me souviens, il me semble ... C'est que c'est un groupe de drag queens. Par contre, aucune idée de ce qu'elles font comme musique. » Un groupe de drag queens. Pourquoi pas, après tout. « C’est genre … du lip sync, non ? » demandes-tu, intéressé. Tu souris, plutôt impatient à l’idée d’un tel spectacle : des costumes aux choix des musiques, les drags étaient généralement saisissantes. « Au pire, on sera surpris ! » ajoutes-tu, avec un clin d’œil, plutôt certain de ne pas être déçu.

« Comment ça je cache mon jeu ? T'étais pas encore au courant que j'étais un génie ? » lâche-t-elle alors que tu la déshabilles du regard, ne serait-ce que pour comprendre son stratagème. « Si t'arrive pas à imaginer le pourquoi du comment, j'peux te montrer hein ! »
Et là, la bière que tu étais en train d’ingurgiter décide de partir à l’aventure ailleurs que vers ton estomac. Tu t’étouffes avec ta gorgée, recraches, esquissant un brusque pas en arrière et une avancée du bras droit un peu sauvage, renversant ainsi un peu du fabuleux breuvage sur le sol et ton tee-shirt.
Tes joues se couvrent de rouge. Tu pouffes, priant pour que la nuit tombante dissimule correctement ton visage – même si, avec tout le cinéma que tu venais de faire, tu n’avais pas besoin de grand-chose d’autre. Tu tousses comme si ça allait te sauver, avant de t’essuyer le visage. « … C’est genre une invitation ? » demandes-tu, la voix à moitié brisée, elle-même impressionné par ta propre audace. (Tu t’effondrerais probablement comme une poupée de chiffon sous la gêne face à ta propre connerie, si tu continuais ainsi.) « J'suis pleine de surprise tu savais pas ? » lâche-t-elle, alors que tu lèves les yeux au ciel en souriant. « Je devrais le savoir, pourtant. » lâches-tu dans un souffle.
Et toi, qu’est-ce que tu as ramené ?
Qu’est-ce que tu as fait, pour faire, peut-être, un peu mieux passer la soirée ? Tu as ramené de la weed, un peu. Un peu d’herbe, pour juste aider ton esprit à s’évader. « Pourquoi pas dans ton caleçon ? Il y a pas la place ? » demande-t-elle encore (et cette fois-ci, tu prends soin d’avaler ta gorgée de bière avant qu’elle ne termine sa phrase. « … N-non ? » bégaies-tu, sur un ton mal assuré. Qu’est-ce que tu étais supposé répondre d’autre ? « C’est juste que … j’aime pas passer ma vie à foutre les mains dedans ? » (Surtout pour ensuite checker les autres, paume contre paume.)
« Mais pourquoi pas oui, peut-être un peu plus tard ? Ca fait longtemps que j'ai pas fumé. » lance-t-elle, alors que tu hausses les épaules en souriant. Tu n’insisterais pas spécialement, pas désireux de te retourner la tête tout seul – et clairement, pas maintenant non plus. « On se rapproche un peu plus histoire de pas se retrouver complètement au fond ? » propose-t-elle alors. Tu hoches la tête, ajoutant un : « Allez ! » enjoué. Tes doigts attrapent les siens, alors que tu l’entraînes dans la foule. Tu te mêles aux autres, te glisses entre les corps, cherchant le chemin le plus aisé pour vous rapprocher.
Bain de foule.
Sensation tant oppressive qu’agréable de se faufiler entre les êtres aux couleurs de l’arc en ciel. « Tu vois, là ? » demandes-tu, alors que la progression devenait un peu plus compliquée. Et il y a ce bruit de talon qui résonne sur la place. Un long hurlement à vous glacer le sang, avant que ne résonne un trombone. Tu relèves le regard vers la scène, alors que débute la musique. « How do you do, I … see you’ve met my … faithful handyman … » crachent les haut-parleurs, alors que s’allument les projecteurs. « Oh … » lâches-tu, en hochant la tête.
Premier cover.
Première reprise de Sweet Transvestite, de Richard O’Brien. Imitation du Rocky Horror Picture Show. Et déjà, alors que les pianos s’en donnent à cœur joie, tu t’offres le droit de te déhancher, entraîné par la musique. « I’m just a sweet transvestite, from Transexual, Transylvaniaaa ! »






Hopelessly Hopeful
asking alexandria ☽Can't keep on keepin' on. Feels like I'm stuck here suspended, at best underwhelming. What's wrong with me? My conscious is calling, but the world isn't all it's cracked up to be.
Revenir en haut Aller en bas
Itziar Cortés de Aguilar
Itziar Cortés de Aguilar
la princesse déchue
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 25 ans. (13.03.1994)
SURNOM : Izzie.
STATUT : Célibataire.
MÉTIER : Serveuse dans un bar.
LOGEMENT : #148 edward street à spring hill avec Auden parce que ça lui coûte quasi rien, à part son sang-froid.
i'm over sleeping like a dog on the floor (Itziar) Tumblr_inline_pt0aq9duRS1vjg4rh_250
POSTS : 11129 POINTS : 440

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : A Brisbane depuis mai 2017 - Etudiante en communication et management - Ancienne gosse de riche - Passe son temps à la plage à ses heures perdues - Joue de la guitare - Son père est en prison - Ne tient pas en place.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : Easy²#3 - Elias - Clara#3 - Levi#2 - Archie#3 - John#3 - Jordan - Serinda - Serinda&Zeppelin

DIMENSIONS : Eliott (fantômes)

RPs EN ATTENTE : Abel#2

RPs TERMINÉS : Clara#1 - Andy#1 - Easy²#1 - Sage - Andy#2 - Les fêtards - Clara#2 - Adrian - Connor - Nathan - Archie#1 - Paul - Andy#3 - Elora#1 - Dimension fantôme - Easy²#2 (zombies) - Andy#4 - Wendy - Leah - Asher - Primrose - John#1 - Auden#1 - Andy#5 - Levi - Elora#2 - Lukà (zombies) - Serinda - Lukà#1 - Archie#2 - Freya#1 - John#2 - Auden&Andy - Abel#1 - Noa & Andy - Lara#1
PSEUDO : Sockie.
AVATAR : Perrie Edwards.
CRÉDITS : Persona.
DC : Sohan & Talia.
INSCRIT LE : 12/04/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19496-itziar-kingdom-sacked-attacked-and-dethroned-finie https://www.30yearsstillyoung.com/t19589-itziar-at-least-i-got-my-friends https://www.30yearsstillyoung.com/t19590-itziar-cortes-de-aguilar https://www.30yearsstillyoung.com/t19888-itziar-cortes-de-aguilar

i'm over sleeping like a dog on the floor (Itziar) Empty
Message(#) Sujet: Re: i'm over sleeping like a dog on the floor (Itziar) i'm over sleeping like a dog on the floor (Itziar) EmptyLun 28 Oct - 5:39



Elle hoche la tête pour acquiescer, finir bourrée oui, finir bourrée, avant même que la soirée n'aie débutée, non. Ce n'était pas classe du tout et si c'était pour ne pas profiter du spectacle, elle aurait pu rester chez elle avec une bouteille de vodka, le résultat aurait été le même. Elle n'était pas venue pour se rendre malade. Il y avait bien mieux à faire. Elle était venue ici pour profiter de la Pride, après tout, cet évènement n'a lieu qu'une fois par an et elle compte bien en être, mais aussi du concert qui a lieu ce soir. Malgré le fait qu'elle n'ait aucune idée de ce dont il s'agit. Ce n'est pas le plus important. Le plus important c'est l'ambiance en elle-même et le fait qu'elle soit bien accompagnée. Le reste n'étaient que des détails. Elle s'est un peu renseignée sur l'évènement de ce soir, histoire de savoir s'il y avait réellement quelque chose de prévu sur la grande scène, de savoir de quoi il s'agissait et puis c'était à peu près tout. Elle avait vu qu'il s'agissait d'un groupe de drag queens, mais à part ça, elle n'avait pas cherché plus loin. Elle avait trouvé ça parfait pour un soir de Pride et honnêtement elle n'avait même pas regardé de quel style de musique il s'agissait. Ca n'avait pas réellement d'importance. Quand Archie lui demande s'il s'agit de lip sync, elle hausse les épaules. "J'avoue que je me suis pas posée la question." Répond-elle en riant. Comme elle n'avait pas regardé ce qu'elles faisaient, elle ne savait pas et en plus de ça, ça ne lui avait pas traversé l'esprit. "J'imagine que ça va dépendre du style de musique. Si c'est leur compo', elles vont réellement chanter, en revanche si elles reprennent du Britney ou du Lady Gaga, pas de doute, ce sera du lip sync." Dans tous les cas, elle était persuadée qu'elles feraient le show et mettrait le feu. Puis elle hoche vigoureusement la tête de haut en bas, s'ils avaient faux sur toute la ligne, ils seraient probablement surpris et Itziar n'avait pas de doute quant au fait que ce serait pour le meilleur. Ils n'avaient pas d'attentes particulières pour cette soirée, mis à part le fait de passer un bon moment et de se déhancher.

Puis elle lui montre sa petite flasque qu'elle a soigneusement remplie à ras-bord de vodka avant de partir de chez elle. Flasque qu'elle a ensuite cachée entre ses seins le temps de passer la sécurité et l'inévitable fouille de sacs. Flasque dont elle est toute fière de lui raconter l'histoire. Histoire qu'il semble avoir du mal à imaginer. Pourtant, il y a largement de la place pour ça, pas besoin d'être un magicien ou d'avoir un quelconque talent en prestidigitation pour y parvenir. Elle veut bien lui montrer s'il doute d'elle à ce point et d'ailleurs, elle lui propose, un geste vaut mieux que mille mots. Elle le conçoit, ce dicton n'est pas forcément fait pour être utilisé dans un tel contexte, mais quand même. Elle ne s'attend pas à ce qu'il recrache sa gorgée de bière aussi sec. Il s'étouffe même et elle trouve ça à peine dramatique comme réaction. "Archiiiie !! Ton tee-shirt !" qu'elle lui lance en riant. Archie lui, il pouffe, il tousse et Itziar se demande si elle ne devrait pas lui taper dans le dos pour faire passer ce qu'il reste de la bière coincée là où elle ne devrait pas se trouver. Quand il reprend la parole, elle prend ça comme signe qu'il ne va pas mourir. S'il peut parler, c'est qu'il peut probablement respirer et que la bière n'est heureusement jamais arrivée jusqu'à ses poumons. Si elle avait su qu'une simple phrase aurait provoqué ce genre de réaction ... elle ne se serait probablement pas tue, puisqu'elle ne sait pas se taire, c'était bien connu. Elle lève un sourcil quand il lui demande si c'est une invitation, étonnée d'entendre une telle question sortir de la bouche du jeune homme. "C'est toujours une invitation !" lui répond-elle très sérieusement ponctuant sa phrase d'un clin d'oeil. Elle abuse, mais il n'a qu'à pas lui tendre des perches, alors qu'il était en train de s'étouffer quelques secondes plus tôt. Parce qu'Itziar, quand on lui tend des perches comme ça, elle ne sait rien faire d'autre que les attraper. C'était comme ça. Une autre facette de sa personnalité, comme le fait qu'elle soit pleine de surprises. "Effectivement, tu devrais le savoir, t'aurai même pas dû t'étouffer du coup." Parce que ça faisait quand même un petit moment qu'il la connaissait maintenant et qu'il avait probablement eu largement le temps de cerner le personnage qu'était la jeune espagnole. Surtout quand elle en rajoute encore une couche quand il lui parle de ce qu'il a apporté ce soir. L'occasion pour elle de faire une remarque lubrique de plus, l'occasion de le voir bégayer une fois de plus pour se tirer de tout ça. "Oooh Archiiiiie ! j'rigole, soit pas si tendu !" qu'elle lui lance en riant venant lui ébouriffer les cheveux avec sa main. Il lui répond qu'il n'est pas du genre à passer sa vie à mettre sa main dans son caleçon et elle se retient très fort pour ne pas renchérir en lui demandant s'il préfère que ce soit quelqu'un d'autre qui y mette la main. Elle n'a pas envie de le voir partir en courant pour fuir. Alors, elle se retient, même si ce n'est pas facile. "Merci pour nous autres qui te touchons les mains à un moment ou un autre alors !" Parce que des mecs qui passent leur temps à se toucher le paquet avant de venir vous toucher ensuite, il y en a et c'est loin, vraiment très loin d'être glamour, il fallait le reconnaitre. C'était probablement aussi sale que ceux qui ne se lavaient pas les mains en sortant des toilettes.

D'autant plus qu'il l'attrape par la main pour l'entrainer vers la foule qui s'est amassée autour de la scène. Tout le monde se presse et se serre les uns contre les autres, un signe certain que le show va bientôt débuter. Ils se frayent un chemin au milieu des gens jusqu'à ce que le passage semble complètement bouché. Archie lui demande si elle voit et elle hoche la tête en guise de réponse. "Yes, c'est nickel là !" Pas besoin de jouer des coudes plus que ça, elle voit, ils ne sont pas trop serrés non plus, leur laissant donc la place nécessaire pour danser, c'est tout ce qu'elle demande. Elle a à peine terminé sa phrase qu'il y a un bruit de talons qui se fait entendre, suivi d'un hurlement qui l'aurait presque faite sursauter s'il n'avait pas été suivi par de la musique. Elle est étonnée du choix de chanson, elle ne s'attendait pas à ça, mais elle est complètement emballée par l'idée. D'ailleurs, elle tourne la tête vers Archie pour voir sa réaction à lui puis se laisse porter par l'ambiance. "Well babies, don't you panic. By the light of the night, it'll all seem alright." chante t-elle en dansant. Déjà en totale immersion dans l'ambiance de cette soirée qui commençait plutôt fort.


so i’m a dreamer
a gazer, a lover of stars filled with hope, aspiration and glowing applause. so i’m a wanderer, a traveler, a lover of arts. i dream of galaxies, of constellations and celestial beings. i live just to lose •• but in the end, don’t we all?


i'm over sleeping like a dog on the floor (Itziar) Yxybexkvi'm over sleeping like a dog on the floor (Itziar) Rc2rpc5
Revenir en haut Aller en bas
Archie Allen
Archie Allen
l'ulti-mate
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-et-un ans. (01/12)
STATUT : t'es seul, t'oublies.
MÉTIER : t'es vendeur dans une boutique telstra.
LOGEMENT : t'as viré au #10, à james st, fortitude valley. joyeuse ménagerie, entre léo, socrate, machiavel, et wall-e.
not good enough for truth in cliche
POSTS : 2016 POINTS : 140

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : code couleur : #0ABAB5
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :
RPs EN ATTENTE : Gabriel
RPs TERMINÉS :
PSEUDO : scarecrow.
AVATAR : tyler joseph.
CRÉDITS : scarecrow, astra, VOCIVUS
DC : //
INSCRIT LE : 24/05/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t20110-archie-blue-on-black-tears-on-a-river https://www.30yearsstillyoung.com/t20148-archie-the-world-is-so-cold-now-that-you-ve-gone-away https://www.30yearsstillyoung.com/t20152-archie-allen#791319 https://www.30yearsstillyoung.com/t20157-archie-allen

i'm over sleeping like a dog on the floor (Itziar) Empty
Message(#) Sujet: Re: i'm over sleeping like a dog on the floor (Itziar) i'm over sleeping like a dog on the floor (Itziar) EmptySam 9 Nov - 23:47



couverture

I'm over sleeping like a dog on the floor

Leur style dépendrait de la musique qu’ils choisiraient. Tu souris, doucement, plutôt ok avec les perspectives. Vous verriez bien ce qui vous attendait.
Izzie te montre alors la flasque qu’elle avait caché entre ses seins, et bêtement, toi, tu finis par t’étouffer avec ta bière. Pourquoi ?
Parce que t’es bête. Parce que t’es un peu bloqué dans ta tête, parfois. « Archiiiie !! Ton tee-shirt ! » crie-t-elle, alors que tu te retrouves à rire avec elle, le rouge aux joues. Tu pouffes, idiot, alors que tu essaies de ne pas mourir : tâche un peu compliquée, parfois, surtout lorsque Itziar fait tout pour t’embarrasser.
Tu continues, pourtant. Tu continues tes bêtises, tu continues de la lancer sur les sujets qui t’embêtent. « C'est toujours une invitation ! » dit-elle finalement, alors que tu lèves les yeux au ciel en souriant. « Je retiens, alors. » lâches-tu, le rouge aux joues, alors que tu fais semblant de ne pas remarquer son clin d’œil.
Tu devrais le savoir, pourtant. Tu devrais savoir qu’elle était pleine de surprises, non ? Elle te le redit, d’ailleurs, te confirmant le fait que tu n’aurais même pas dû t’étouffer pour ça. Tu hoches la tête, avec un sourire amusé. En effet, tu n’aurais pas dû.
Mais tu bégaies, quand même, terriblement embarrassé. Idiot. « Oooh Archiiiiie ! j'rigole, soit pas si tendu ! » dit-elle, alors qu’elle t’ébouriffe les cheveux.
Elle a raison, tu le sais. Alors, tu bois un grand coup, tu inspires, aussi, et t’essaies de calmer tes émotions qui partent dans tous les sens. « Pardon ! » lances-tu finalement, sincère, alors que tu lèves ta bière.

Tu es sincère avec elle. Sincère quant au fait que tu ne laisses pas tes mains traîner dans ton pantalon en permanence. « Merci pour nous autres qui te touchons les mains à un moment ou un autre alors ! » dit-elle, alors que tu souris. Tu t’offres le droit de faire une petite révérence au milieu de la foule qui se tasse doucement. « Mais de rien, très chère ! » Tu ris alors que tu te relèves, et la blonde te propose se vous rapprocher.
Alors, tu l’entraînes. Tu l’entraînes à ta suite, pour vous fondre un peu plus dans la masse. Jusqu’à ce que ce soit nickel, expression utilisée par la jeune dame pour exprimer le fait qu’elle était ok avec le coin dans lequel tu l’avais menée. Ça t’allait alors.
C’était aussi simple que ça.
La musique commence, démarre sur une reprise du Rocky Horror Picture Show. Izzie chante, et voilà que tu brailles avec elle, en profitant pour te dandiner dans tous les sens. Chorégraphie dans laquelle tu t’appliques, dans laquelle tu y mets toute ton âme, tout en essayant de ne pas trop renverser ton verre – autant dire que la mission est un partiel échec. « Ah ! » lâches-tu lorsque ton geste se fait un peu trop brusque pour le liquide.
Alors, tu trouves une solution : tu bois. Tu termines ton verre entre deux chansons, avant de le glisser dans une de tes poches trop larges.
Et puis tu danses.
Et puis tu brailles.
Et puis tu oublies.
Tu oublies Neptune qui s’est encore tirée, tu oublies tes relations vouées à l’échec. T’es juste là, à danser sur les musiques des divas. T’es juste là, à laisser vibrer ton corps avec la musique.
Tu vis. Revis, peut-être. C’est simple, pourtant : il suffit juste d’aller de l’avant. Il suffit juste de vivre dans l’instant présent.

Et puis, vient le moment où les charmantes femmes saluent. « C’était stylééé ! » cries-tu, les oreilles qui bourdonnent et l’alcool qui te fait doucement valser. Tu ris, sourire aux lèvres, alors que tu finis par venir passer un bras autour de ses épaules, joyeux. « Tu voudras reboire un truc avant que le prochain commence ? Y'a peut-être la moitié qui a eu la même idée, mais ... » Tu risquerais d’être un peu pété assez rapidement, mais est-ce que ça avait vraiment son importance ?





Hopelessly Hopeful
asking alexandria ☽Can't keep on keepin' on. Feels like I'm stuck here suspended, at best underwhelming. What's wrong with me? My conscious is calling, but the world isn't all it's cracked up to be.
Revenir en haut Aller en bas
Itziar Cortés de Aguilar
Itziar Cortés de Aguilar
la princesse déchue
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 25 ans. (13.03.1994)
SURNOM : Izzie.
STATUT : Célibataire.
MÉTIER : Serveuse dans un bar.
LOGEMENT : #148 edward street à spring hill avec Auden parce que ça lui coûte quasi rien, à part son sang-froid.
i'm over sleeping like a dog on the floor (Itziar) Tumblr_inline_pt0aq9duRS1vjg4rh_250
POSTS : 11129 POINTS : 440

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : A Brisbane depuis mai 2017 - Etudiante en communication et management - Ancienne gosse de riche - Passe son temps à la plage à ses heures perdues - Joue de la guitare - Son père est en prison - Ne tient pas en place.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : Easy²#3 - Elias - Clara#3 - Levi#2 - Archie#3 - John#3 - Jordan - Serinda - Serinda&Zeppelin

DIMENSIONS : Eliott (fantômes)

RPs EN ATTENTE : Abel#2

RPs TERMINÉS : Clara#1 - Andy#1 - Easy²#1 - Sage - Andy#2 - Les fêtards - Clara#2 - Adrian - Connor - Nathan - Archie#1 - Paul - Andy#3 - Elora#1 - Dimension fantôme - Easy²#2 (zombies) - Andy#4 - Wendy - Leah - Asher - Primrose - John#1 - Auden#1 - Andy#5 - Levi - Elora#2 - Lukà (zombies) - Serinda - Lukà#1 - Archie#2 - Freya#1 - John#2 - Auden&Andy - Abel#1 - Noa & Andy - Lara#1
PSEUDO : Sockie.
AVATAR : Perrie Edwards.
CRÉDITS : Persona.
DC : Sohan & Talia.
INSCRIT LE : 12/04/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19496-itziar-kingdom-sacked-attacked-and-dethroned-finie https://www.30yearsstillyoung.com/t19589-itziar-at-least-i-got-my-friends https://www.30yearsstillyoung.com/t19590-itziar-cortes-de-aguilar https://www.30yearsstillyoung.com/t19888-itziar-cortes-de-aguilar

i'm over sleeping like a dog on the floor (Itziar) Empty
Message(#) Sujet: Re: i'm over sleeping like a dog on the floor (Itziar) i'm over sleeping like a dog on the floor (Itziar) EmptyMar 19 Nov - 8:19



Elle ne peut s'empêcher de rire quand il fait une révérence alors qu'elle le remercie de ne pas passer son temps avec la main dans son pantalon. Vraiment trop aimable comme mec Archie, il pense au bien des autres et pour ça, elle lui en est reconnaissante. Elle n'aura pas à se demander si elle se chopera une quelconque maladie après lui avoir pris la main. Ca lui évite pas mal de soucis. Ce n'est pas forcément le genre de choses auxquelles elle pense régulièrement, mais elle est persuadée qu'il y en a plus d'un qui n'hésite pas à se toucher les parties sans vergogne daigner se laver les mains après. Après tout, il y a bien un nombre ahurissant de gens qui ne se lavent pas les mains en sortant des toilettes, il n'y a pas de raison que ce soit différent pour cette situation en particulier. Cependant, c'est une information particulièrement appréciable juste avant qu'il ne l'attrape par la main pour l'entrainer dans la foule. Non pas qu'elle se serait posée une quelconque question, mais bon. C'était toujours ça. Elle n'est pas très difficile quant à leur place dans la foule. Elle n'est pas particulièrement grande, mais la scène étant surélevée et Archie ayant réussi à les conduire jusqu'à un endroit suffisamment dégagé, elle voyait probablement aussi bien, voire mieux que les fêtards ayant le nez collé à la scène. Puis c'est la musique qui se lance, avec la bande son du Rocky Horror Picture Show. Bande son qui ne manque pas d'enflammer la foule dès les premières notes. La bande son et la prestance des Drag Queens qui sont en train de tout donner sur scène. Elles ne font pas semblant et aucun détail n'est laissé au hasard. Itziar n'avait jamais entendu parler de ce groupe, mais elle était probablement un peu à la traine niveau tendance car cette prestation n'a absolument rien d'une prestation d'amateur. Elle se laisse entraînée facilement, il ne lui en faut pas beaucoup pour qu'elle se mette à chanter en coeur en se déhanchant au rythme de la musique. Un large sourire dessiné sur ses lèvres quand elle voit qu'Archie aussi semble apprécier. Il ne se ménage pas non plus à côté d'elle, il chante à tue tête tout en mettant tout son coeur dans la danse. Un peu trop d'ailleurs puisqu'il qu'il renverse une partie de sa bière par terre après un mouvement un peu trop rapide pour le verre. Ca fait rire Itziar qui en renverse une partie de son propre verre. Elle trouve une solution rapide et efficace : elle le finit d'une traite, sans manquer de s'étouffer au passage, mais ça va quand même. Elle se contente de le garder dans sa main ensuite, tel un accessoire indispensable. Il est vide donc elle n'a plus à se soucier de le renverser ou pas. Les chansons s'enchaînent devant une foule qui s'amuse. Itziar la première, elle chante, elle danse, les deux à la fois, ou pas. Elle passe réellement un bon moment.

Puis c'est déjà le clap de fin pour ce groupe qui est applaudit comme il se doit avant de quitter la scène. "Pourquoi j'avais aucune idée que ce groupe existait ? C'était juste génial !" Des chansons que tout le monde connait, des chorégraphies recherchées et des costumes à couper le souffle. Voilà ce à quoi ils venaient d'assister et Itziar était franchement bluffée. Elle n'était pas venue là dans l'optique d'assister au meilleur concert de sa vie et elle n'avait pas d'attente particulière, mais elle avait été surprise de la meilleure façon possible. Quand Archie passe un bras autour de ses épaules, elle basse un bras dans son dos et hoche la tête pour acquiescer. "J'suis sûre qu'on peut se faufiler entre les gens et gruger tout le monde !" Répond-elle en riant. Ce n'était pas très fair play, voire pas du tout d'ailleurs, mais dans les évènements du genre, il fallait bien souvent jouer des coudes pour arriver à atteindre le bar. Faire la queue bien sagement ne menait pas à grand-chose, il fallait savoir se montrer opportuniste. "Viens on tente, j'veux te payer des shooters et si on a pas le temps, on a la flasque en attendant un moment plus opportun." Ajoute t-elle, l'entrainant avec elle hors de la foule en direction du bar qui était probablement pris d'assaut à ce moment précis, mais c'était le jeu. La chance sourit aux audacieux et s'ils ne tentaient pas de se frayer un chemin, ils pourraient attendre leur verre pendant un long moment. Heureusement, ils ne manquaient pas de ressources. Elle avait beau avoir renversé une partie de son verre de bière par terre, sa flasque était toujours en sécurité dans son sac et il n'en manquait pas une seule goutte. "On en prend combien à ton avis ? Genre à partir de combien ça devient presque de l'abus ?" Lui demande t-elle quand il arrive au niveau du bar autour duquel une foule s'est amassée. "C'est quoi le record de shooter bu en genre cinq minutes ?" demande t-elle, le plus sérieusement du monde, avant de se mettre à rire. "J'rigole, je cherche pas à faire un coma éthylique quand même. Mais il faut bien que tout l'argent que j'économise avec mon loyer me serve à quelque chose !" Et en l'occurence, acheter des shooters étaient l'équivalent de 'servir à quelque chose' pour la jeune espagnole. "On a qu'à prendre un mètre non ? Ca en fait pas mal, genre quoi, huit ou dix ? ... J'sais même plus, c'est la honte en fait ! J'bosse dans un bar et je sais pas ça. On dira que je suis déjà bourrée hein." Finit elle, ponctué d'un gros clin d'oeil, absolument pas discret du tout et complètement ironique. Pour sa défense, les mètres de shooters n'étaient pas ce qu'ils vendaient le plus au bar et ils avaient des planches avec trous pour les verres ce qui faisait qu'elle ne comptait jamais combien il y en avait réellement et se contentait de combler les vides.


so i’m a dreamer
a gazer, a lover of stars filled with hope, aspiration and glowing applause. so i’m a wanderer, a traveler, a lover of arts. i dream of galaxies, of constellations and celestial beings. i live just to lose •• but in the end, don’t we all?


i'm over sleeping like a dog on the floor (Itziar) Yxybexkvi'm over sleeping like a dog on the floor (Itziar) Rc2rpc5
Revenir en haut Aller en bas
Archie Allen
Archie Allen
l'ulti-mate
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-et-un ans. (01/12)
STATUT : t'es seul, t'oublies.
MÉTIER : t'es vendeur dans une boutique telstra.
LOGEMENT : t'as viré au #10, à james st, fortitude valley. joyeuse ménagerie, entre léo, socrate, machiavel, et wall-e.
not good enough for truth in cliche
POSTS : 2016 POINTS : 140

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : code couleur : #0ABAB5
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :
RPs EN ATTENTE : Gabriel
RPs TERMINÉS :
PSEUDO : scarecrow.
AVATAR : tyler joseph.
CRÉDITS : scarecrow, astra, VOCIVUS
DC : //
INSCRIT LE : 24/05/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t20110-archie-blue-on-black-tears-on-a-river https://www.30yearsstillyoung.com/t20148-archie-the-world-is-so-cold-now-that-you-ve-gone-away https://www.30yearsstillyoung.com/t20152-archie-allen#791319 https://www.30yearsstillyoung.com/t20157-archie-allen

i'm over sleeping like a dog on the floor (Itziar) Empty
Message(#) Sujet: Re: i'm over sleeping like a dog on the floor (Itziar) i'm over sleeping like a dog on the floor (Itziar) EmptyDim 1 Déc - 21:50



couverture

I'm over sleeping like a dog on the floor

Tu voles. Dans ta tête, tu t’élèves, alors que résonne la musique. Mélodie qui t’amuse, qui t’emporte, alors que tu danses. Tu te laisses faire, alors que le concert prend finalement fin. « Pourquoi j'avais aucune idée que ce groupe existait ? C'était juste génial ! » déclare Itziar, alors que tu éclates de rire. « En vrai, je suis sûr qu’on pourrait les retrouver en ville, dans des bars avec des concerts. Elles, ou des autres. Si tu veux. » lances-tu. Et tu étais sérieux, en réalité. Ça ne te dérangeait pas le moins du monde d’aller à la rencontre de quelques drags, hors de la pride.
Mais tout de suite, vous aviez autre chose à penser : votre prochain verre. Tu enlaces la jeune femme, qui te retourne ta demi-étreinte, alors que vous commenciez à vous diriger vers la zone réservée au bar. « J'suis sûre qu'on peut se faufiler entre les gens et gruger tout le monde ! » balance la belle, alors que tu considères l’idée. C’est vrai qu’au fond, ça règlerait quelques soucis : vous patienterez moins longtemps, vous boiriez un peu plus vite, pour ensuite proposer du prochain concert. « Ça se tente … » souffles-tu doucement, alors que la jeune femme commence à t’emporter avec elle. « Viens on tente, j'veux te payer des shooters et si on a pas le temps, on a la flasque en attendant un moment plus opportun. » Et la foule se resserre. L’idée de la flasque n’était pas si bête, au final. Mais vous vous lancez. Vous vous élancez dans la populace, en quête des fameux shooters – et toi, Archie, si tu continuais sur ta lancée, tu allais mal finir.

« On en prend combien à ton avis ? Genre à partir de combien ça devient presque de l'abus ? » Tes doigts passent sur ton menton, alors que tu réfléchis, presque sérieusement. A partir de combien est-ce que c’était de trop, pour deux ? Pour deux à la pride ? « Ça dépend de c’que c’est .. » songes-tu à voix haute. Il y avait eu quelques cuites difficiles. Il y avait eu quelques soirées compliquées, au cours desquelles certaines boissons avaient été bien trop consommées.
« C'est quoi le record de shooter bu en genre cinq minutes ? » Hein ? Tu l’observes, avec un air mi-amusé, mi-horrifié, sans savoir si elle était sérieuse ou si elle déconnait. A quel jeu est-ce qu’elle voulait jouer, exactement ?
Mais c’est quoi, le record, en cinq minutes ?
Dix ? Vingt ? Moins ? Plus ?
« J'rigole, je cherche pas à faire un coma éthylique quand même. Mais il faut bien que tout l'argent que j'économise avec mon loyer me serve à quelque chose ! » Tu pouffes, doucement. Tu pouffes, réalisant, une fois de plus, l’étendue de sa connerie. « C’est bon à savoir ! Je t’arrêterais avant, alors. » proposes-tu, en lui tirant la langue. « Mais en vrai, j’en ai aucune idée, du record. Ça devrait être à toi de savoir, de toute façon ! Genre … Au moins le record de shooters dans ton bar. » Parce que c’était elle qui était serveuse, non ? Toi, tu étais juste vendeur chez Telstra, et le truc le plus « impressionnant » que tu étais capable de savoir, c’était le prix du dernier IPhone, en fonction des options, avec ou sans le forfait téléphonique avec 50 Giga de data – et tout de suite, c’était vachement moins classe.

« On a qu'à prendre un mètre non ? Ça en fait pas mal, genre quoi, huit ou dix ? ... J'sais même plus, c'est la honte en fait ! J'bosse dans un bar et je sais pas ça. On dira que je suis déjà bourrée hein. » Clin d’œil. Tu hausses les sourcils, avec un léger sourire en coin. « Vraiment ? J’vais commencer à croire que t’es la pire serveuse que j’ai jamais connue. » la taquines-tu, alors que vous vous approchiez petit à petit du bar. « Mais genre … Y’en a dix, non ? Comme pour les mètres de JaggerBomb, où y’en a toujours qui se retrouvent à en boire deux, parce qu’on n’est jamais dix. » (Et toi, le JaggerBomb, tu ne pouvais plus le voir en peinture. Mais le chiffre te marquait toujours autant.) « J’crois que c’est d’la vodka avec des sirops. Ça t’va ? » demandes-tu, alors que vous finissez tout de même par vous accouder au bar (sans trop, comme par miracle, vous faire lyncher par les autres). Tu as sorti ta carte sans réfléchir, après avoir commandé le mètre – carte que tu ranges comme un con, quand tu te souviens qu’Izzie voulait dépenser son loyer qu’elle n’avait pas payé. « Si ça s’trouve, ça va être galère de ouf à transporter, non ? » réalises-tu soudain – question logistique à la con, mais tout d’un coup, tu comprenais qu’ils n’allaient pas te laisser partir tranquillement avec une planche en bois trop lourde au milieu de la grande scène. Tu considères l’affaire, alors que les verres commencent à se poser devant vous. « On en boit deux, comme ça, on peut transporter les huit autres, quatre chacun. Faut juste que tu me montres comment faire pour les tenir tous. » proposes-tu encore, alors que ton cerveau doucement alcoolisé essaie d’aligner des idées. Tu avais besoin d’un modèle, en effet. Un modèle, une initiation à son boulot, juste pour profiter pleinement des verres que vous veniez de payer.
« Ok, go ? » dis-tu enfin, un premier shoot entre les mains, à deux doigts de le porter à tes lèvres.






Hopelessly Hopeful
asking alexandria ☽Can't keep on keepin' on. Feels like I'm stuck here suspended, at best underwhelming. What's wrong with me? My conscious is calling, but the world isn't all it's cracked up to be.
Revenir en haut Aller en bas
Itziar Cortés de Aguilar
Itziar Cortés de Aguilar
la princesse déchue
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 25 ans. (13.03.1994)
SURNOM : Izzie.
STATUT : Célibataire.
MÉTIER : Serveuse dans un bar.
LOGEMENT : #148 edward street à spring hill avec Auden parce que ça lui coûte quasi rien, à part son sang-froid.
i'm over sleeping like a dog on the floor (Itziar) Tumblr_inline_pt0aq9duRS1vjg4rh_250
POSTS : 11129 POINTS : 440

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : A Brisbane depuis mai 2017 - Etudiante en communication et management - Ancienne gosse de riche - Passe son temps à la plage à ses heures perdues - Joue de la guitare - Son père est en prison - Ne tient pas en place.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : Easy²#3 - Elias - Clara#3 - Levi#2 - Archie#3 - John#3 - Jordan - Serinda - Serinda&Zeppelin

DIMENSIONS : Eliott (fantômes)

RPs EN ATTENTE : Abel#2

RPs TERMINÉS : Clara#1 - Andy#1 - Easy²#1 - Sage - Andy#2 - Les fêtards - Clara#2 - Adrian - Connor - Nathan - Archie#1 - Paul - Andy#3 - Elora#1 - Dimension fantôme - Easy²#2 (zombies) - Andy#4 - Wendy - Leah - Asher - Primrose - John#1 - Auden#1 - Andy#5 - Levi - Elora#2 - Lukà (zombies) - Serinda - Lukà#1 - Archie#2 - Freya#1 - John#2 - Auden&Andy - Abel#1 - Noa & Andy - Lara#1
PSEUDO : Sockie.
AVATAR : Perrie Edwards.
CRÉDITS : Persona.
DC : Sohan & Talia.
INSCRIT LE : 12/04/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19496-itziar-kingdom-sacked-attacked-and-dethroned-finie https://www.30yearsstillyoung.com/t19589-itziar-at-least-i-got-my-friends https://www.30yearsstillyoung.com/t19590-itziar-cortes-de-aguilar https://www.30yearsstillyoung.com/t19888-itziar-cortes-de-aguilar

i'm over sleeping like a dog on the floor (Itziar) Empty
Message(#) Sujet: Re: i'm over sleeping like a dog on the floor (Itziar) i'm over sleeping like a dog on the floor (Itziar) EmptyLun 16 Déc - 4:12



Itziar hoche la tête vigoureusement. Elle avait passé un tellement bon moment devant le show du groupe de Drag Queens qu'elle ne serait vraiment pas contre le fait d'en voir plus. Jusqu'à présent pourtant, ça ne lui avait jamais traversé l'esprit, mais maintenant après ce qu'elle venait de voir et l'énergie plus que communicative qui s'était dégagée de la prestation, elle avait bien envie d'en voir plus. Pour l'instant, en revanche, il allait falloir se contenter de ça, mais elle n'avait pas de doute quant au fait que la soirée allait probablement suivre la même lignée. Après tout, quel évènement ferait passer son meilleur groupe en premier si les suivants ne sont pas capables de tenir la cadence ? Ce serait le meilleur moyen de voir la foule se dissiper en quelques minutes et l'événement tomber à l'eau pour le plus grand dam des organisateurs et des artistes, par la même occasion. Pour le moment, les gens attendent la suite, soit par anticipation parce qu'ils sont un peu plus informés que la jeune espagnole et savent parfaitement ce qui vient ensuite, soit parce que tout comme elle, ils ont apprécié la première partie et sont curieux de voir ce que la suite de la soirée leur réserve. D'autres, comme Archie et Itziar se dirigent jusqu'au bar, dans un nuage de monde. Les plus malins étant ceux qui se sont éclipsés juste avant la fin de la prestation des Drag Queens, évitant ainsi la foule et l'attente qui allait avec. Itziar, elle, se pense encore bien plus maligne et ce n'est pas le monde qui s'est entassé devant le bar qui va l'arrêter quand bras de dessus, bras dessous avec Archie elle propose de jouer des coudes pour se frayer un chemin entre les gens faisant la queue. Ce n'est pas très fair play, elle le conçoit parfaitement, mais ce n'est pas ça qui l'arrête pour autant, ni même les airs contrariés de certains fêtards, réalisant qu'ils venaient de se faire doubler avant même d'avoir pu dire ouf. Elle, elle avance avec Archie jusqu'à son but, considérant que si certains ne sont pas contents, ils n'avaient qu'à avoir la même idée qu'elle un peu plus tôt.

Quand elle considère qu'ils sont suffisamment près du bar pour avoir le temps de faire la queue et d'être servi avant le début du groupe suivant, elle s'arrête, surtout qu'il était de plus en plus compliqué de se frayer un chemin. Les gens, si près du bar ne laissait rien ni personne passer, mais ce n'était pas si grave que ça finalement, ils avaient tout de même gagné pas mal de temps et pouvaient maintenant déciderde ce qu'ils allaient bien commander. “T'as raison, j'pense qu'on peut pas boire autant de shooters de vodka que de shooters de manzana d'un seul coup. T'es plus quoi d'ailleurs ? Vodka ? Tequila ? Gin ? Lequel a déjà failli te tuer et tu veux même plus en entendre parler ?” Lui demande t-elle en riant. C'était indéniable que toute personne qui se respecte (ou pas) avait cet alcool qui lui rappelait une soirée bien sombre où rien ne s'était passé comme prévu. Où la modération avait fait place à l'abus, résultant en un dégoût à vie d'un alcool en particulier. Pour elle, c'était le whisky, alcool dont elle avait usé et abusé, jusqu'au verre de trop. Rien que l'odeur lui provoque encore des hauts le coeur en faisant revenir les quelques bribes de souvenirs qu'elle gardait de cette soirée durant laquelle, elle en était certaine, elle avait probablement failli mourir. Oui, rien que ça. Puis elle le taquine un peu plus. S'amuse de son air horrifié quand elle mentionne le record de shooters en cinq minutes. Surtout qu'elle se dit qu'en cinq minutes, le nombre ne doit pas être très élevé, car l'alcool monte rapidement à la tête. Ou au contraire, tant qu'on continue d'avaler shooter sur shooter on ne se rend pas compte et c'est une fois qu'on s'arrête qu'on en ressent tous les effets tel un boulet de canon. Elle ne compte pas se dévouer pour tester quelle théorie est la bonne. Le coma éthylique, très peu pour elle. “J'suis contente d'entendre que tu feras en sorte que je finisse pas la soirée à l'arrière d'une ambulance. T'es un vrai toi !” lui répond-elle en souriant, ne pouvant s'empêcher de rire à sa prochaine remarque. “Personne a tenter de battre un quelconque record au bar, à part un records de bières, donc j'ai aucun référence sur laquelle me baser.” Elle ne servait que très peu de shooters au bar, quand elle y pensait. Beaucoup de bières, de plus en plus de cocktails aussi, mais vraiment très peu de shooters.

Et elle rit de plus belle quand il dit qu'il va finir par croire qu'elle est la pire serveuse qu'il ait connu. “Mais je suis la pire serveuse que t'ai jamais connu, je suis un imposteur, je me suis juste pas encore faite démasquée.” Lui répond-elle en riant. S'il l'avait vue quand elle venait de commencer. Elle était incapable de servir une bière correctement, ne connaissait pas les trois quarts des boissons sur la carte et avait bien du mal à se déplacer avec un plateau plein en équilibre sur la main. Elle s'était améliorée, une chose à la fois. “J'crois que c'est dix ou huit, ça dépend des endroits. Ou alors j'ai rêvé quand j'en ai vu huit.” répond-elle en haussant les épaules à mesure qu'ils s'approchaient un peu plus du comptoir. “C'est parfait pour moi.” Lui répond-elle s'accoudant enfin au bar, laissant Archie passer commande pendant qu'elle attrape sa carte bancaire dans son sac à main avant de la tendre au barman qui ne perd pas de temps à l'encaisser. “C'est pas tant que ce sera galère à transporter, mais ce sera surtout galère à boire si on doit tous les trimballer d'un coup. Du coup en boire un ici c'est une bonne idée et j'te montrerai comment en porter quatre d'un coup, tu verras, c'est pas bien compliqué.” Surtout qu'il avait des mains plus grandes que les siennes. Si elle pouvait le faire, il le pouvait lui aussi. Les verres s'accumulent sous leur nez et Itziar en attrape un en même temps qu'Archie, avant de se tourner vers lui. “¡Salud!” lance t-elle avant de porter le verre à ses lèvres. L'alcool la brûle, ils ont clairement été plus généreux sur l'alcool que sur le sirop et elle sent le liquide glisser le long de sa gorge et elle repose le verre vide sur le comptoir, ferme son sac à main. “Ok c'est vraiment très simple, tu vas en coincer un le long de ta main entre ton pouce et ton indexe. Puis le deuxième tu viens l'attraper entre ton majeur et ton indexe. Le plus simple est d'attraper les deux en même temps je pense.” Explique t-elle, ajoutant le geste à la parole avec une aisance qui n'était peut-être pas si logique pour le jeune homme. “Si tu galères trop ou que t'as peur de pas réussir à les emmener jusqu'au bout, on les boit là. Dit moi comme tu le sens.” Ce serait bête que les verres finissent en mille éclats par terre sans qu'il n'ait pu en profiter après tout.


so i’m a dreamer
a gazer, a lover of stars filled with hope, aspiration and glowing applause. so i’m a wanderer, a traveler, a lover of arts. i dream of galaxies, of constellations and celestial beings. i live just to lose •• but in the end, don’t we all?


i'm over sleeping like a dog on the floor (Itziar) Yxybexkvi'm over sleeping like a dog on the floor (Itziar) Rc2rpc5
Revenir en haut Aller en bas
Archie Allen
Archie Allen
l'ulti-mate
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-et-un ans. (01/12)
STATUT : t'es seul, t'oublies.
MÉTIER : t'es vendeur dans une boutique telstra.
LOGEMENT : t'as viré au #10, à james st, fortitude valley. joyeuse ménagerie, entre léo, socrate, machiavel, et wall-e.
not good enough for truth in cliche
POSTS : 2016 POINTS : 140

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : code couleur : #0ABAB5
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :
RPs EN ATTENTE : Gabriel
RPs TERMINÉS :
PSEUDO : scarecrow.
AVATAR : tyler joseph.
CRÉDITS : scarecrow, astra, VOCIVUS
DC : //
INSCRIT LE : 24/05/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t20110-archie-blue-on-black-tears-on-a-river https://www.30yearsstillyoung.com/t20148-archie-the-world-is-so-cold-now-that-you-ve-gone-away https://www.30yearsstillyoung.com/t20152-archie-allen#791319 https://www.30yearsstillyoung.com/t20157-archie-allen

i'm over sleeping like a dog on the floor (Itziar) Empty
Message(#) Sujet: Re: i'm over sleeping like a dog on the floor (Itziar) i'm over sleeping like a dog on the floor (Itziar) EmptySam 4 Jan - 22:39



couverture

I'm over sleeping like a dog on the floor

« T'as raison, j'pense qu'on peut pas boire autant de shooters de vodka que de shooters de manzana d'un seul coup. T'es plus quoi d'ailleurs ? Vodka ? Tequila ? Gin ? Lequel a déjà failli te tuer et tu veux même plus en entendre parler ? » Tu réfléchis. Tu réfléchis, rapidement. Tu n’avais pas dû te prendre de cuite au gin, pour l’instant, mais ce n’était pas vraiment ta tasse de thé. « Pas le gin, et … sinon, j’m’en fiche un peu, en vrai. Prends ce que tu préfères. » proposes-tu. Tu n’étais pas si compliqué que ça, en réalité. Tu n’étais pas bien difficile, tant que tu pouvais t’amuser.
Tant que tu pouvais jouer, feindre d’être horrifié, et l’entendre rigoler. (Tu aimais avoir des gens heureux autour de toi.)
« J'suis contente d'entendre que tu feras en sorte que je finisse pas la soirée à l'arrière d'une ambulance. T'es un vrai toi ! » dit-elle, alors que tu pouffes, idiot. Bien sûr que tu ne la laisserais pas sombrer trop profond (tant que tu restais en état de le faire). « Personne a tenté de battre un quelconque record au bar, à part un records de bières, donc j'ai aucun référence sur laquelle me baser. » Tu plisses les lèvres, accueillant l’information. « Faudrait vraiment que j’y passe. Ça semble chill, calme et cool, ton bar. » suggères-tu. C’était quelque chose qui te tentait. C’était quelque chose que tu devais essayer, si tu ne l’avais pas déjà fait. « C’est quoi, le nom, déjà ? »

Et si c’était la pire serveuse du monde ? Est-ce que tu lui en voudrais ? (Tu n’y croyais pas tant.) « Mais je suis la pire serveuse que t'ai jamais connu, je suis un imposteur, je me suis juste pas encore faite démasquée. » Itziar rit, et ta gorge laisse échapper quelques sons joyeux, elle aussi. « Faut que je me dépêche avant que ta couverture soit dévoilée au grand jour, alors ! » Mais tu te doutais qu’elle resterait encore quelques temps, non ? Il n’y avait pas de raison pour qu’elle se fasse virer si rapidement. (Tu jouais juste le jeu.)
« J'crois que c'est dix ou huit, ça dépend des endroits. Ou alors j'ai rêvé quand j'en ai vu huit. » déclare la jeune femme. Tu hausses les épaules, et tournes les paumes vers le ciel. Tu n’en avais aucune idée. En étant serveuse, elle avait probablement plus de chance d’avoir raison que toi. Laissons le bénéfice du doute, alors.
Vous optez pour des shoots de vodka, et tu passes commande. Tu passes commande, puis réalises que vous vous embarquiez peut-être dans une manœuvre compliquée : deux pour tenir chacun un nombre supérieur à deux de petits verres. « C'est pas tant que ce sera galère à transporter, mais ce sera surtout galère à boire si on doit tous les trimballer d'un coup. Du coup en boire un ici c'est une bonne idée et j'te montrerai comment en porter quatre d'un coup, tu verras, c'est pas bien compliqué. » propose Izzie. Tu hoches la tête, challengé à l’idée de réussir cette importante mission. Tu te mets quelques bâtons dans les roues, cela dit. (A moins que tu ne vous aides un peu ?) Tes doigts se saisissent d’un verre, ceux d’Izzie font de même. « ¡Salud! » « Santé ! » enchéris-tu, avant de porter ta boisson à tes lèvres.
Le verre vide retrouve sa place sur le comptoir, alors que l’alcool te brûle la gorge. La dose est forte (mais ce n’est pas non plus suffisant pour te foutre par terre tout de suite – quand bien même tu ne paries pas trop sur ton état après les quatre autres verres.)
« Ok c'est vraiment très simple, tu vas en coincer un le long de ta main entre ton pouce et ton index. Puis le deuxième tu viens l'attraper entre ton majeur et ton index. Le plus simple est d'attraper les deux en même temps je pense. » Tes yeux s’écarquillent, alors que tu vois ses mains faire. Ça semble facile, quand bien même c’est assez compliqué, expliqué comme ça. Tu grimaces un peu. « Si tu galères trop ou que t'as peur de pas réussir à les emmener jusqu'au bout, on les boit là. Dis-moi comme tu le sens. » Tu observes tes mains, deux secondes. Tu fixes les siennes entre temps. « Attends, j’essaie. Si jamais j’réussis à m’faire virer de mon boulot parce que j’ai trop crié sur quelqu’un, faut que j’étudie la possibilité de faire autre chose. » lâches-tu en plaisantant. Tu n’étais pas certain d’être très adapté pour être serveur, même si tu te faisais virer de la boutique de Telstra. Trop gosse, peut-être (et peut-être aussi que tu étais plus intéressé à l’idée de boire un bon coup de temps en temps que celle de servir les clients en permanence).
« Alors ! » Tu t’exclames, avant de tordre un peu tes doigts pour y coincer les verres. Tu t’appliques pour reproduire le schéma qu’elle t’avait montré. « Comme ça ? » demandes-tu tout de même, alors que tu commences à te redresser. Ça semblait le faire, à peu près. « Go go go ! » Tu brailles en riant, alors que tu commences quelques pas précipités dans une … direction. Où est-ce que tu allais ? Tu scrutes. Tu plisses les yeux, pour essayer de localiser quelque chose, une place, n’importe quoi : un coin pour vous installer tranquillement. « Y’a un tonneau vide, là ! » dis-tu finalement, désignant du menton un tonneau de bois, debout, miraculeusement non occupé, qui avait été installé là pour faire office de table haute. Tu presses le pas, essayant de te concentrer vers tes verres (concentration bien compliquée pour toi, qui essaies de faire trop de choses à la fois). « Ah non non non ! Y’en a un qui gliiiisse ! » t’exclames-tu, horrifié. Tes pas se font un peu plus rapides, et tu arrives presque en catastrophe sur le plateau que tu avais aperçu.
Et il y a ce verre qui chancèle.
Ce verre qui digère mal l’atterrissage, et qui s’allonge sur le bois du tonneau.
Tu essaies de le redresser à toute vitesse, mais tout ce que tu arrives à produire, c’est un gerbe d’alcool un peu faible.
« Maître ! J’ai échoué ! » Tu cries encore, alors que tu poses une main sur ton front, surjouant ton rôle. « J’ai renversé un des précieux ! » poursuis-tu, en laissant tes mains glisser sur tes joues. « Rhalala, j’suis désolé. » ajoutes-tu, en te mordillant la lèvre inférieure.
Mais ce n’était qu’un verre. Non ?
« Le score n’est tout de même … pas si mal ? »






Hopelessly Hopeful
asking alexandria ☽Can't keep on keepin' on. Feels like I'm stuck here suspended, at best underwhelming. What's wrong with me? My conscious is calling, but the world isn't all it's cracked up to be.
Revenir en haut Aller en bas
Itziar Cortés de Aguilar
Itziar Cortés de Aguilar
la princesse déchue
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 25 ans. (13.03.1994)
SURNOM : Izzie.
STATUT : Célibataire.
MÉTIER : Serveuse dans un bar.
LOGEMENT : #148 edward street à spring hill avec Auden parce que ça lui coûte quasi rien, à part son sang-froid.
i'm over sleeping like a dog on the floor (Itziar) Tumblr_inline_pt0aq9duRS1vjg4rh_250
POSTS : 11129 POINTS : 440

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : A Brisbane depuis mai 2017 - Etudiante en communication et management - Ancienne gosse de riche - Passe son temps à la plage à ses heures perdues - Joue de la guitare - Son père est en prison - Ne tient pas en place.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : Easy²#3 - Elias - Clara#3 - Levi#2 - Archie#3 - John#3 - Jordan - Serinda - Serinda&Zeppelin

DIMENSIONS : Eliott (fantômes)

RPs EN ATTENTE : Abel#2

RPs TERMINÉS : Clara#1 - Andy#1 - Easy²#1 - Sage - Andy#2 - Les fêtards - Clara#2 - Adrian - Connor - Nathan - Archie#1 - Paul - Andy#3 - Elora#1 - Dimension fantôme - Easy²#2 (zombies) - Andy#4 - Wendy - Leah - Asher - Primrose - John#1 - Auden#1 - Andy#5 - Levi - Elora#2 - Lukà (zombies) - Serinda - Lukà#1 - Archie#2 - Freya#1 - John#2 - Auden&Andy - Abel#1 - Noa & Andy - Lara#1
PSEUDO : Sockie.
AVATAR : Perrie Edwards.
CRÉDITS : Persona.
DC : Sohan & Talia.
INSCRIT LE : 12/04/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19496-itziar-kingdom-sacked-attacked-and-dethroned-finie https://www.30yearsstillyoung.com/t19589-itziar-at-least-i-got-my-friends https://www.30yearsstillyoung.com/t19590-itziar-cortes-de-aguilar https://www.30yearsstillyoung.com/t19888-itziar-cortes-de-aguilar

i'm over sleeping like a dog on the floor (Itziar) Empty
Message(#) Sujet: Re: i'm over sleeping like a dog on the floor (Itziar) i'm over sleeping like a dog on the floor (Itziar) EmptyHier à 7:34



La jeune espagnole hoche la tête pour acquiescer. Pas de gin. Ca ne la gêne pas plus que ça, ça n'a jamais été un des alcools qu'elle avait pour habitude de boire, n'appréciant pas spécialement le goût. Ca ne la dérange pas d'en boire, s'il n'y a que ça et qu'il n'y a pas d'autre choix. En revanche, si elle peut éviter et se rabattre sur autre chose, elle le fait avec grand plaisir. Son alcool de choix a toujours été la vodka, probablement parce que quand elle était plus jeune, elle avait l'impression d'être cool, d'avoir l'air d'une grande parce qu'elle enchaînait les verres tel un alcoolique soviétique. Ce n'était pas si cool que ça. Ca n'impressionnait absolument personne et ça elle l'avait compris bien plus tard, cependant, elle avait appris à aimer le goût si particulier de cet alcool qui était pour elle une valeur sûre quand il s'agissait de boire quelque chose. Tout comme la bière était une valeur sûre dans le bar où elle bossait. Elle en servait plusieurs litres par soir et le jour où la tireuse aura décidé de rendre l'âme, le bar déclencherait sans aucun doute l'état d'urgence jusqu'au remplacement de la machine sacrée. “Bien sûr qu'il faut que t'y passe. C'est le Tomcat à Fortitude Valley, c'est vraiment sympa comme bar et je dis pas ça simplement parce que j'y travaille.” Qu'elle lui répond. Elle aimait réellement le bar dans lequel elle travaillait et il n'était pas rare de la voir de l'autre côté du bar les soirs où elle ne travaillait pas. C'était une valeur sûre pour elle qui ne décevait jamais. “Puis si t'as besoin d'être motivé, apparemment si tu me fais ton plus beau sourire, je pourrai t'offrir un verre. C'est une légende urbaine, mais qui sait, peut-être que c'est pas qu'un mythe.” Ajoute t-elle en souriant. Elle n'hésitait jamais à offrir un verre ou deux aux gens qu'elle connaissait. Pas à chaque fois non plus, après tout, ce n'était pas son bar à elle et si elle s'amusait à distribuer des pintes gratuites à tour de bras, ça allait très rapidement devenir un problème pour les affaires. Elle avait le droit d'offrir un verre de temps en temps, mais ça devait rester raisonnable. Ce qui en soi était logique.

Elle n'était pas si terrible que ça, plus maintenant du moins. En plus de deux ans, elle avait réussi à se faire la main et elle était presque comme un poisson dans l'eau derrière son bar à servir des pintes à gauche avant d'aller préparer des cocktails à droite. Elle en avait fait plusieurs des bourdes en commençant, elle avait dû en servir des tords boyaux, autant que des verres bien plus dilués qu'ils n'auraient dû l'être. Ce n'était pas si simple qu'il y paraissait et pour elle qui n'avait jamais travaillé de sa vie, il avait fallu s'adapter, non sans mal. Maintenant, il n'y avait plus vraiment de problème. Elle n'y connaissait toujours pas grand-chose et elle avait bien du mal à expliquer la différence entre toutes les bières que le bar servait, ou a retenir la recette de tous les cocktails qu'ils proposaient à la carte, mais elle n'était vraiment pas aussi terrible qu'elle aimait le faire croire. “Dépêche toi oui, c'est pas quand le bar aura mis la clé sous la porte qu'il faudra décider de faire ta visite.” Plaisante t-elle. Les affaires se portaient plutôt bien, le bar était là depuis des dizaines d'années, il était difficile d'imaginer qu'il fasse faillite, même si rien n'était impossible, elle était certaine qu'il allait tenir debout encore longtemps. Le temps n'était donc pas si compté que ça et elle aura probablement arrêté de travailler là-bas depuis longtemps quand il fermera boutique définitivement. Tout du moins, c'était ce qu'elle espérait. Si tout se passait réellement comme elle le voulait, elle bosserait au bar pendant encore deux voire trois ans tout au plus. Il avait donc à peu près ce temps-là pour venir mettre les pieds au Tomcat au moins une fois. Ca lui laissait de nombreuses opportunités et notamment celle de venir voir combien il y avait réellement de shooters dans un mètre. Mètre de shooters qui lui serait gentiment servi par Itziar et sa bonne humeur naturelle.

Et ça trinque. Et c'est l'heure de s'écarter du bar pour laisser les autres commander. L'heure aussi de transporter les shooters qu'ils n'ont pas encore bu. Une manoeuvre simple pour Itziar qui se la joue volontiers professeur. “Si t'y arrive je glisserai un mot sympa sur toi à l'oreille de mon patron, juste au cas où.” Qu'elle lui répond en plaisantant. Elle avait du mal à imaginer Archie s'énerver sur un client, la probabilité qu'il se fasse virer et qu'il doive chercher un autre travail en urgence était donc bien mince selon elle, mais ça pouvait toujours lui servir d'encouragement pour tenir fermement ses quatre verres dans ses mains l'espace d'une dizaine de mètres. Après son explication, elle l'observe faire attentivement. Il a l'air de ne pas trop mal se débrouiller et quand il lui demande son approbation quant à sa technique, elle acquiesce de la tête, un grand sourire dessiné sur les lèvres. “Tu vois c'est pas sorcier !” qu'elle lance ensuite avant qu'il ne se mette à rire, tout en la pressant pour qu'elle se dirige vers un tonneau qui ferait parfaitement office de table pour les quelques minutes qu'il leur faudrait pour avaler leurs verres. Elle a foi en lui au début, elle le voit se précipiter. Il a l'air sûr de lui, il se dirige droit au but sans réfléchir. Puis le vent tourne, elle l'entend s'exclamer. Ce qui semblait si simple ne l'est plus. “Viiiite, t'as pas le choix que d'arriver avant qu'il finisse par terre.” Elle n'a pas de technique pour empêcher une chute. Si le verre glisse, c'est foutu, à moins d'avoir une troisième main qui apparaisse de manière inopinée, il n'y a aucun moyen de le rattraper et s'il y en a un, elle ne l'a malheureusement pas encore découvert. “T'y es presque !” Encourage t-elle, mais c'est déjà trop tard. Si près du but pourtant. Le verre se renverse sur le tonneau une seconde avant qu'il n'ait le temps de déposer les survivants. “Au bûcher !” Lui lance t-elle quand il lui fait part de sa défaite alors qu'elle vient sereinement déposer les verres qui n'avaient pas bougé de ses mains. Puis elle rit quand il en fait des caisses. Ce n'est qu'un verre. “C'pas grave va !” Le rassure t-elle, au cas où il n'aurait pas compris qu'elle s'en fichait totalement. “C'est franchement pas mal pour une première tu t'es bien débrouillé, je pensais que t'allais en faire tomber au moins deux.” Avoue t-elle en riant, parce que c'était bien moins facile qu'il n'y paraissait. “Tiens regarde d'ailleurs.” ajoute t-elle en relevant le verre renversé pour y verser la moitié d'un des siens. “Tu mérites bien une récompense pour ce premier essai”. Elle sourit, parce qu'elle est quand même réellement impressionnée qu'il ait réussi à arriver jusque là. “Je parlerai quand même de toi à mon patron t'en fais pas, il en a vu des pires que toi.” Comme elle par exemple, qui en avait cassé plusieurs des verres en tout genre à ses débuts.


so i’m a dreamer
a gazer, a lover of stars filled with hope, aspiration and glowing applause. so i’m a wanderer, a traveler, a lover of arts. i dream of galaxies, of constellations and celestial beings. i live just to lose •• but in the end, don’t we all?


i'm over sleeping like a dog on the floor (Itziar) Yxybexkvi'm over sleeping like a dog on the floor (Itziar) Rc2rpc5
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

i'm over sleeping like a dog on the floor (Itziar) Empty
Message(#) Sujet: Re: i'm over sleeping like a dog on the floor (Itziar) i'm over sleeping like a dog on the floor (Itziar) Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

i'm over sleeping like a dog on the floor (Itziar)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: fortitude valley
-