AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 Dernier souffle. (Sierra)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anonymous
Invité
Invité

Dernier souffle. (Sierra)  Empty
Message(#) Sujet: Dernier souffle. (Sierra) Dernier souffle. (Sierra)  EmptyJeu 3 Oct - 20:22


Dernier souffle.
EXORDIUM.
Cette branche qui tape contre la vitre, sans arrêt, ce vent qui siffle dans cette chambre et cette pluie de merde! Nous sommes à l’hôpital, moi et ma femme en cette journée qui s’annonce plutôt sombre. Je ne dirais pas sombre pour en décrire les nuages foncés qui recouvre le ciel, mais plutôt en ce sens qu’aux petites heures du matin, alors que nous dormions paisiblement un bruit sourd a retenti alors que je dormais profondément. En un sursaut, mes yeux se sont immédiatement ouverts, avant d’apercevoir ma tendre à quatre pattes contre le sol, toussant et ayant une difficulté à respirer. Je vois du sang sur le sol, j’ignores quoi faire! Est-ce que je dois l’aider elle ou je dois appeler une ambulance! Mon pouls est irrégulier et je cherche mon téléphone, je ne le trouve pas! Bon dieu, je sais qu’il est quelque part dans le coin ! Je balance les oreillers et les couvertures pour finalement le trouver. Ma voix est tremblante et j’arrive à peine à prononcer une phrase cohérente occupé à faire deux choses à la fois. Veiller sur elle et parler aux ambulanciers en même temps. Tout ce sang, ses sons qui la crispe, à la recherche d’air! Je suis si impuissant et j’ignore quoi faire! Heureusement, alors qu’elle commence à lentement perdre conscience, j’entends sonner à la porte. Pas une seconde à perdre, j’accours vers le portique pour les laisser entrer. Longue histoire courte, nous sommes ici depuis cet incident, dans cet hôpital, dans cette chambre. Son état n’arrive pas à s’améliorer, mais je reste auprès d’elle quoi qu’il n’arrive. Même si cette branche m’empêche de dormir.

Je n’arrive pas à sécher les larmes qui s’écoule doucement contre ma joue et je n’arrête pas de m’essuyer avec la manche de mon sweat à capuche. Elle est forte, je le sais qu’elle va traverser cette épreuve, comme elle a traversé toute celles qui se sont jusqu’ici présenté à nous. Je me lève doucement pour marcher vers son lit et je m’avoue légèrement hors de mes émotions. C’est le genre de moment qu’un homme est confronté à sa pire douleur. J’entrelace doucement mes doigts entre les siens et je viens lentement embrasser sa joue. Mes chaudes larmes viennent doucement se glisser sur sa peau si froide. J’appuie alors mon front contre sa tempe en reniflant. Je sais que je dois me ressaisir, je sais que je dois montrer ma force et surtout, je sais que je dois faire preuve d’un peu plus de force pour elle. Cela dit c’est tellement dur de voir celle qu’on aime souffrir impuissant et incapable de faire quoi que ce soit. Je sens lentement ses doigts se serrer aux miens et lentement son corps se crisper. Qu’est-ce qui se passe. Mon cœur palpite et je vois bien que quelque chose n’est pas normal! Je remarque le moniteur cardiaque s’emballer, haussant les bonds par 10, puis par 5! "Reste avec nous, RESTE AVEC NOUS… J’AI BESOIN D’AI…" Je ne finis pas ma phrase qu’une équipe d’infirmiers et un docteur trombe dans la chambre. Contre mon gré, je me fais demander de reculer et j’ignores pourquoi, je refuse. Je ne veux pas laisser ma conjointe, je me refuse de lâcher sa main et surtout je ne vais pas dégager de là. Alors que je viens pour dire quelque chose, le docteur prends la lourde décision et prononce froidement « Faîtes-moi sortir le mari… » Les mots raisonnent comme un écho dans ma tête! Comment peut-on être si inhumain au point de me demander de sortir! Je me débats légèrement, mais quand je vois les vigils entrer dans la chambre, je hausse doucement les mains… Rien ne sert de faire une scène. Je vais la retrouver, je vais être à ses côtés dans quelques instants… Je me laisse donc reconduire hors de la chambre en glissant mes mains derrière la tête, marchant les cent pas dans le couloir.

Les secondes deviennent des minutes et tout à l’air de prendre tellement de temps ! Pourquoi est-ce que c’est si long… Je remarque du coin de l’œil un chariot d’urgence entrer dans la chambre à grande course. La nervosité augmente et mes larmes reviennent de plus belle! Pourquoi je ne suis pas tout simplement tenu au courant! Je serre les poings pour maîtriser mes émotions et je finis par tomber assis contre le mur. Le bruit de la chambre s’arrête graduellement et je vois le personnel quitter la chambre. Je reste contre le sol en attente de savoir si je peux y retourner. Je glisse mon visage entre mes mains pour calmer ma respiration, mais des bruits de pas s’avance doucement vers moi. « Monsieur Ngai? » Je relève la tête et j’aperçois le docteur qui tiens son presse-papier entre les mains. « Le cœur de Mme Ngai n’a pas pu tenir le choc de la précédente asphyxie et s’est arrêter de battre à très exactement 16 heures 32 minutes. Nous avons tenté de la réanimer, mais malheureusement cela n’a rien donné… Je suis désolé… » Les mots se sont arrêtés à l’heure du décès… Le reste raisonne comme-ci ce n’était qu’un vulgaire texte rédigé d’avance pour servir à tout le monde. «Monsieur Ngai? Je sais que c’est un dur moment, mais je vais avoir besoin que vous… » Je me relève et je ne peux plus m’empêcher "Taisez-vous… Vous m’avez empêché de voir MA FEMME dans ses derniers instants de vie… Et je n’ai pas pu lui dire au revoir… VOUS LE RÉALISER ÇA?" Les vigiles tournent vite la tête et se dirige vers nous assez rapidement vu le ton qui a monté en flèche. Je me recule en haussant les mains « Nous allons avoir besoin de faire quelques paperasses… Et vous pourrez aller la voir… » Je laisse un petit rire nerveux sortir de ma bouche "Connard… Je vais être dehors… Ça m’évitera de croiser votre regard…" Nerveusement je me dirige vers la sortie la plus proche et j’aperçois un banc à l’abris de la pluie. Une jeune femme est déjà assise, mais j’ai tellement la tête qui va exploser que je n’en ai rien à foutre je m’assois près d’elle avant d’éclater en sanglot. Je viens de perdre l’être aimer…
   
Revenir en haut Aller en bas
Sierra Hardy
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 25 ans (02 JUILLET 1994).
SURNOM : Sisi, Blondie, Ma.
STATUT : ex-fiancée mais maman d’un petit garçon de deux ans ainsi qu’enceinte de deux petites années.
MÉTIER : infirmière en néonatalogie.
LOGEMENT : anciennement dans le centre mais récemment à logan city, 201 avec son petit garçon chez ses parents.
Dernier souffle. (Sierra)  Tumblr_otem9ffDHm1ux1hmfo2_250
POSTS : 45 POINTS : 30

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Elle est anglaise du côté de sa mère ainsi qu’irlandaise du côté de son père ☽ Elle a deux grands frères, l’aîné de sept et le second de deux ans d’écart ☽ Elle était fiancée à son crush de jeunesse avec qui elle sort depuis quatre ans ☽ Elle est infirmière en néonatalogie puisqu’elle a toujours rêvé de prendre soin des enfants ☽ Elle est maman d’un petit garçon âgé de deux ans ☽ Elle a apprit être de son fiancé qui l’a récemment trompé ☽ Elle a une meilleure amie qui était sa pire ennemie étant plus jeune ☽ Elle est tombée follement amoureuse du meilleur de son second frère (Son ex-fiancé).
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : justine boaz
RPs EN ATTENTE : Dernier souffle. (Sierra)  Giphy.gif?cid=19f5b51a8f9f700e8c972fe1deed975711b18376ff588733&rid=giphy Dernier souffle. (Sierra)  Giphy.gif?cid=19f5b51a3dcde6f4c575d0eb4ab33d398b862232a22a8dbb&rid=giphy
pas de haine dans mon cœur, juste de la peine.


louanor, gabrielle
PSEUDO : AESHESSATIC (maï)
AVATAR : Alissa Violet
CRÉDITS : .CRANBERRY (a) TUMBLR (g)
DC : Non je n’ai pas encore craqué sous la pression.
INSCRIT LE : 19/09/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t26481-sierra-hardy-your-time-is-limited-so-dont-waste-it-living-someone-elses-life#1111867 https://www.30yearsstillyoung.com/t26590-sierra-hardy-any-encounter-is-important-because-it-can-be-unique https://www.30yearsstillyoung.com/t26778-sierra-hardy#1129700 https://www.30yearsstillyoung.com/t26777-sierra-hardy#1129696

Dernier souffle. (Sierra)  Empty
Message(#) Sujet: Re: Dernier souffle. (Sierra) Dernier souffle. (Sierra)  EmptyJeu 24 Oct - 13:33


Une matinée plutôt très difficile pour les jeunes infirmières en néonatalogie mais plus précisément pour Sierra qui venait de perdre son tout petit patient qu’elle suivait depuis déjà trois jours mais pourtant son état s’était nettement amélioré pour finalement rechuter d’un seul coup. elle venait tout juste de revenir de la chambre dans lequel la fille qui n’était encore qu’une ado était la jeune mère du nourrisson, était installée après son accouchement qui n’avait pas été de tout repos surtout avec les complications qu’elle avait lu dans le dossier de celle-ci remplie par ses collègues. L’annonce de la mort d’un patient à la famille n’est jamais très facile mais lorsqu’il s’agit tout juste d’un bébé qui vient de voir le jour ceci n’annonce très éprouvant pour l’infirmière qui doit paraître neutre devant la famille et ne pas montrer à quel point ça atteint le moral surtout pour la blonde qui est elle-même une jeune maman et qui pourrait donner sa vie pour son fils. Cette très mauvaise nouvelle venait de lui mettre un second coup dans son moral surtout qu’il n’était déjà pas à cent pour-cent suite à la catastrophe de son couple. Sierra venait d’apprendre la veille seulement que son soi-disant fiancé Jackson avec qui elle avait construit une partie de sa vie avait passé une soirée en très bonne compagnie faisant ressortir tout les démons de l’adolescence, lorsqu’il était dans un club avec des amis ce qu’elle n’acceptait en aucun cas et lui avait jeter la très jolie bague de fiançailles à la figure en quittant l’appartement qu’il avait prit ensemble avec leur fils, Naïm. Elle quitta l’hôpital pour pouvoir prendre l’air en prenant une très grande respiration tout en allant s’asseoir sur un banc isolé en laissant finalement ses émotions prendre le dessus et sangloter en repensant à tout ses problèmes surtout qu’elle allait devoir annuler le plus jour de sa vie mais pour le moment la seule chose qui l’a mettait au plus bas était d’avoir perdu son très très jeune patient qui était tout juste le premier pour elle ce qui était très triste quand même. La pluie tomba d’une traite, coup de chance pour la jeune femme elle était sous un abris lorsque ceci se produit avant qu’un homme pris place près d’elle en éclatant en sanglots ce qui l’a fit tourner son visage vers celui-ci en sortant un mouchoir de son petit paquet pour pouvoir lui tendre un avec toujours de la gentillesse dans sa façon d’être. « Un mouchoir? » Demanda t-elle en essayant d’avoir une voix assez clair afin de ne pas montrer qu’elle avait pleurer plutôt mais les larmes qui coulaient sous ses yeux faisaient montrer le contraire.


above the clouds.
Milles Rêves en moi font de douces brûlures.


Dernier souffle. (Sierra)  5123155 :
 
Revenir en haut Aller en bas
 

Dernier souffle. (Sierra)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: hors du temps
-