AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 (oakley) enough for now

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tommy Warren
Tommy Warren
la rédemption
la rédemption
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 35 ans (13/02/1984)
SURNOM : tommy est déjà un surnom pour thomas, sa petite soeur l'appelle tom-tom mais elle est la seule à avoir ce privilège
STATUT : veuf, père célibataire parfois dépassé de voir son bébé grandir si vite
MÉTIER : docker sur le port commercial de redcliffe, ancien barman au mctavish (2016-2018)
LOGEMENT : #45 hughton avenue (redcliffe), avec sa fille de 10 ans, Moïra (et Microbe, ce squatteur de chat de gouttière)
(oakley) enough for now Tumblr_ohd387BCQH1u7gnm9o1_500
POSTS : 3458 POINTS : 570

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : incarcéré de mi-2013 à fin 2015 (vol, détournement de fonds) ☆ sa femme est décédée dans un accident de la route en 2012 ☆ une fille de 10 ans, Moïra, élevée par son frère durant son incarcération ☆ a vécu à Kenora, Canada, de 2005 à 2015 ☆ travaillait comme bûcheron dans une scierie pendant son expatriation ☆ ancien fumeur, zéro clope depuis début 2019 ☆ porte son alliance autour du cou ☆ addiction déraisonnable aux sodas ☆ parle le français et baragouine le serbe ☆ ancien accro au jeu (poker) ☆ dyslexique ☆ niveau -112 de la confiance en lui
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : norah #2 ☆ leah ☆ emmaoakleyscarlett #4marius #3dimitriharveylene #5 (09/08)

(oakley) enough for now Tumblr_otly7idxZz1r5n0h0o2_250

RPs EN ATTENTE : eva #3 ☆ juliana
RPs TERMINÉS :
(oakley) enough for now Tumblr_nb1m495h7L1st5z40o7_r1_250
guilt kicks in and I start to see the edge of the bed where your nightgown used to be. I told myself I won't miss you, but I remembered what it feels like beside you. I really miss your hair in my face and the way your innocence tastes.

2019norah #1 2018marius #2scarlett #3jilllene #4matt #2ginny #1elora #1marius #1matt #1eva #2lene #3liviana #3 2017jamesloanliviana #2#teamburgereva #1aaronscarlett #2lene #2 2016saul #2camber #2blackout d'halloweenvidalliviana #1scarlett #1camber #1lexislene #1saul #1rebeccaeliemilena #1

(oakley) enough for now Tumblr_p37iysNMet1tuyf8ho3_r1_540
(oakley) enough for now Tumblr_p37iysNMet1tuyf8ho4_r1_540
PSEUDO : yumita (élodie)
AVATAR : chris evans
CRÉDITS : avatar@rogers. & sign@evansensations & userbar@loonywaltz
DC : hassan & vittorio & anwar
INSCRIT LE : 19/11/2015
https://www.30yearsstillyoung.com/t5613- https://www.30yearsstillyoung.com/t5701- https://www.30yearsstillyoung.com/t5814- http://dawnoftimes.tumblr.com

(oakley) enough for now Empty
Message(#) Sujet: (oakley) enough for now (oakley) enough for now EmptyJeu 10 Oct - 8:35



oakley & tommy
enough for now

But that's enough for now, he should have never left you broken, he should have held you: things your father never could do. Breathing comes in pairs, except for twice, one begins and one's goodbye. ☆☆☆



Une partie de lui s’en voulait un peu de n’avoir proposé à Oakley de passer la voir qu’une fois cette dernière sortie de l’hôpital. Il essayait de se donner bonne conscience en se répétant que ce n’était de toute façon pas sa place, qu’en situation inverse il n’aurait eu envie de voir personne exceptée les personnes les plus proches de lui – et Dieu sait qu’elles n’avaient pas été nombreuses a s’en donner la peine lors de sa dernière hospitalisation presque trois ans plus tôt – et que l’attachement que Moïra (et lui) avait développé pour celle qui fut un temps sa baby-sitter ne justifiait pas qu’il aille l’importuner alors qu’elle avait besoin de repos, au fond il savait. S’il ne l’avait pas fait c’était aussi parce que la simple idée de mettre un pied à l’hôpital lui donnait des sueurs froides. Il lui avait fallu du temps pour s’en apercevoir, et d’autant plus de temps pour l’admettre, mais lorsque l’angoisse et les palpitations lui étaient tombées dessus au détour d’un couloir à l’époque où il avait rendu visite à Leah il avait compris. Compris, mais décidé que s’arranger pour ne plus avoir remettre les pieds dans un hôpital était bien mon coûteux en temps et en énergie que l’idée d’affronter la source du problème. Alors il avait pris des nouvelles d'Oakley par SMS faute de mieux, évitant les sujets qui fâchaient et se contentant de lui souhaiter chaque fois d’être sur pieds au plus vite. Il avait néanmoins fallu que ce soit elle qui propose de passer lui tenir compagnie un après-midi pour qu’il accepte, faute d’avoir osé proposer lui-même ; L’éternelle peur de déranger dont souffrait Tommy allait jusque-là. Levé à trois heures et quart, au travail à quatre, journée terminée un peu avant midi, il était rentré s’accorder une sieste d’une heure ou deux et une douche pour détendre ses muscles endoloris par les lourdes charges qu’il déplaçait à longueur de matinées, puis avait sauté dans le bus juste à temps pour ne pas avoir à attendre le suivant une demi-heure plus tard, direction Toowong. Sur le chemin il était passé devant la vitrine d’une pâtisserie, et sans y réfléchir à deux fois il avait fait déposer dans une jolie boîte deux parts de fraisier qu’il avait emmené avec lui, pour accompagner la promesse de café faite par Oakley dans leur dernier échange de messages la veille. Arrivée dans ce qui lui semblait être la bonne rue, le brun avait d’ailleurs pris le temps d’extirper – difficilement – son téléphone de sa poche d’une seule main pour vérifier l’adresse exacte, et fort de sa certitude il avait parcouru les derniers mètres un peu plus sereinement jusqu’au 17 Sherwood Road pour y enfoncer la sonnette du bout des doigts. La blonde avait emménagé provisoirement chez l’un de ses frères, le temps de se retourner sans doute, et toujours dans cette optique de détester déranger Tommy s’était laissé envahir un instant par l’éventualité que ce soit le dit frangin qui vienne lui ouvrir. C’est donc avec un léger soupir de soulagement que le brun s’était vu ouvrir la porte et avait découvert la silhouette filiforme d'Oakley « Hey … » Y allant d’un sourire plus timide qu’à l’accoutumée, il s’était autorisé une brève accolade envers la jeune femme, les fraisiers dans une main et l’impression subite de devoir faire attention à la jeune femme comme si elle était en verre ou en cristal réduisant néanmoins son aisance. « Ça me fait plaisir de te voir. » Et surtout de la voir en un seul morceau, bien qu’il n’aurait pas manqué de délicatesse au point de le préciser à voix-haute. « J’espère que tu ne fais pas partie de ces gens qui estiment que le goûter est réservé aux enfants, parce que c’est pas pour eux que j’ai amené ça. » Et par ça il voulait dire la boite en carton entourée d’un ruban rouge, qu’il avait présenté à Oakley en attendant qu’elle l’invite à entrer.









    - I'm sorry for everything, oh, everything I've done. From the second that I was born it seems I had a loaded gun, and then I shot, shot, shot a hole through everything I loved -

(oakley) enough for now 763064237  :burger::
 
Revenir en haut Aller en bas
Oakley Jensen
Oakley Jensen
les chaînes brisées
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Vingt-cinq ans - 12.02.1994
SURNOM : Pas vraiment de surnom, mais son frère jumeau l'appelle Boo.
STATUT : Compliqué
MÉTIER : Professeur de danse et de sport
LOGEMENT : Pour le moment avec son frère ainé, Isaac.
(oakley) enough for now 191107111704614067
POSTS : 807 POINTS : 665

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Petite dernière d’une famille de 4 enfants (2 frères, 1 sœur - et 1 nièce) › A grandi dans une petite ville du Queensland › Végétarienne depuis 5 ans › Fan de skateboard, surf and foot › Péché mignon : Peanut Butter › Garçon manqué sur les bords › Son frère jumeau est toute sa vie › Son ex copain était violent.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :
(oakley) enough for now 2OzKJTW
ISAAC △ If I was dying on my knees. You would be the one to rescue me. And if you were drowned at sea. I'd give you my lungs so you could breathe. I've got you brother.

(oakley) enough for now 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f38694e47302d6b417a63346f48773d3d2d3534343638383036302e313531396330613532653837336365653637383837373030383032392e676966
ZEPPELIN △ You're my back bone. You're my cornerstone. You're my crutch when my legs stop moving. You're my head start. You're my rugged heart. You're the pulse that I've always needed...

(oakley) enough for now Tumblr_pseswf2pZa1xt8jnpo6_r1_540
TAD #2 △ I'll come around. If you ever want to be in love. I'm not waiting, but I'm willing if you call me up. If you ever want to be in love. I'll come around.

SybilleNoaTommyLoanCommunArchibaldCian

RPs EN ATTENTE : Terrence
RPs TERMINÉS :
Isaac #1Tad #1ClémentCadeIsaac #2Paul

RPs abandonnés ::
 

PSEUDO : Zeppelin
AVATAR : Steph Claire Smith
CRÉDITS : Summer Love (#9933ff)
DC : Matthias, le prodige du cinéma
INSCRIT LE : 07/11/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t24389-let-me-tell-you-what-it-s-like-to-be-a-zero-zero-oakley https://www.30yearsstillyoung.com/t24433-you-re-all-ineed-in-my-life-oakley#1004197 https://www.30yearsstillyoung.com/t24432-oakley-jensen#1004194 https://www.30yearsstillyoung.com/t24431-oakley-jensen#1004186

(oakley) enough for now Empty
Message(#) Sujet: Re: (oakley) enough for now (oakley) enough for now EmptySam 12 Oct - 10:02



Enough for now.
tommy & oakley


A mon plus grand bonheur, il y a quelques jours, mon médecin m’a enfin redonné le feu vert pour reprendre le sport et le travail. N’étant plus vraiment habitué et ‘en forme’, mon manager m’a placé sur un poste un peu plus simple que celui de donner des cours intenses pour le moment, mais je ne m’en plains pas. J’ai donc repris hier, super motivée et aujourd’hui mon corps me le fait bien comprendre. Chaque millimètre de mes muscles me fait mal, mais je dois avouer que c’est une sensation assez géniale. Non pas le fait que j’ai mal de partout et que, ne serait-ce que levé le bras pour boire est une épreuve, mais le fait que je puisse enfin me remettre en forme et re muscler mon corps. Depuis que je suis toute petite, le sport a toujours fait parti de ma vie, c’est quelque chose que j’ai toujours énormément apprécié et d’avoir pu devenir coacher et danseuse est exactement ce que j’ai eu envie. J’en ai donc fait mon métier et je n’imagine pas ma vie sans l’un de ses deux éléments, ce qui explique pourquoi les quelques derniers mois à ne rien pouvoir faire ont été très long pour moi. Pourtant aujourd’hui je n’ai pas fait grand-chose, je suis allé travailler ce matin, assistant simplement de nouveaux membres et créant leurs programmes avec eux. Je suis rentré, me suis fait à déjeuner et j’ai décidé de me poser devant la télé, devant un bon film en attendant qu'Isaac, mon frère ainé ne rentre du travail. Je me suis pourtant à peine posé dans la télé que quelqu’un frappe à la porte. Je mets quelques secondes à me relever du canapé, grimaçant légèrement sous la douleur des courbatures et vais ouvrir la porte pour me retrouver face à Tommy. « Hey… » « Hey salut Tommy, entre. » Une brève accolade et je me décale pour le laissé rentrer avec un sourire. Tommy est quelqu’un que j’ai rencontré un peu par hasard, en cherchant un peu de baby sitting à coté de travaille pour compléter un peu mon salaire, mais surtout parce que j’ai toujours adoré les enfants. C’est donc comme ca que j’ai rencontré Tommy et sa fille Moira, avec qui le contact a tout de suite était très facile et a qui je me suis rapidement attaché. Je vois encore Moira de temps en temps, même si elle est maintenant trop grande pour avoir un baby-sitter, je prends toujours plaisir à aller la chercher à l’école et passer quelques heures avec elle entre filles. Et puis son père est maintenant devenu un très bon ami. Lorsque je travaillais encore pour lui, il avait toujours été adorable, me proposant même souvent de rester dormir ou dîner lorsque la soirée avait été trop entamée pour rentrer sûrement. Nous avions donc beaucoup discuté et je le considère aujourd’hui comme un ami et non plus comme un patron. « Ça me fait plaisir de te voir. » « Moi aussi Tommy, ca faisait bien trop longtemps. » Je lui adresse un sourire. « J’espère que tu ne fais pas partie de ces gens qui estiment que le goûter est réservé aux enfants, parce que c’est pas pour eux que j’ai amené ça. » Je laisse échapper un petit rire et saisis la boite en carton qu’il me tend avant de l’entrainer à la cuisine. « Alors là, absolument pas ! Il n’y a pas d’heure et pas d’âge pour le goûter. » Je lui offre un nouveau sourire avant d’ouvrir la boite, ca a l’air bien trop délicieux. Je sors deux petites assiettes, mettant une tartelette dans chaque, et deux petites cuillères. « Alors, comment tu vas ? Comment va Moira ? » J’ai toujours aimé passer du temps avec Tommy et de le voir chez moi pour prendre des nouvelles me fait vraiment très plaisir. « Assis toi, fais comme chez-toi. » Je sors deux boissons avant de m’asseoir avec lui sur le tabouret du bar de la cuisine.


❝always❞ You're in my head, Always, always. I just got scared, Always, always. I'd rather choke on my bad decisions. Then just carry them to my grave. You're in my head.


Petit plus:
 
Revenir en haut Aller en bas
Tommy Warren
Tommy Warren
la rédemption
la rédemption
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 35 ans (13/02/1984)
SURNOM : tommy est déjà un surnom pour thomas, sa petite soeur l'appelle tom-tom mais elle est la seule à avoir ce privilège
STATUT : veuf, père célibataire parfois dépassé de voir son bébé grandir si vite
MÉTIER : docker sur le port commercial de redcliffe, ancien barman au mctavish (2016-2018)
LOGEMENT : #45 hughton avenue (redcliffe), avec sa fille de 10 ans, Moïra (et Microbe, ce squatteur de chat de gouttière)
(oakley) enough for now Tumblr_ohd387BCQH1u7gnm9o1_500
POSTS : 3458 POINTS : 570

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : incarcéré de mi-2013 à fin 2015 (vol, détournement de fonds) ☆ sa femme est décédée dans un accident de la route en 2012 ☆ une fille de 10 ans, Moïra, élevée par son frère durant son incarcération ☆ a vécu à Kenora, Canada, de 2005 à 2015 ☆ travaillait comme bûcheron dans une scierie pendant son expatriation ☆ ancien fumeur, zéro clope depuis début 2019 ☆ porte son alliance autour du cou ☆ addiction déraisonnable aux sodas ☆ parle le français et baragouine le serbe ☆ ancien accro au jeu (poker) ☆ dyslexique ☆ niveau -112 de la confiance en lui
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : norah #2 ☆ leah ☆ emmaoakleyscarlett #4marius #3dimitriharveylene #5 (09/08)

(oakley) enough for now Tumblr_otly7idxZz1r5n0h0o2_250

RPs EN ATTENTE : eva #3 ☆ juliana
RPs TERMINÉS :
(oakley) enough for now Tumblr_nb1m495h7L1st5z40o7_r1_250
guilt kicks in and I start to see the edge of the bed where your nightgown used to be. I told myself I won't miss you, but I remembered what it feels like beside you. I really miss your hair in my face and the way your innocence tastes.

2019norah #1 2018marius #2scarlett #3jilllene #4matt #2ginny #1elora #1marius #1matt #1eva #2lene #3liviana #3 2017jamesloanliviana #2#teamburgereva #1aaronscarlett #2lene #2 2016saul #2camber #2blackout d'halloweenvidalliviana #1scarlett #1camber #1lexislene #1saul #1rebeccaeliemilena #1

(oakley) enough for now Tumblr_p37iysNMet1tuyf8ho3_r1_540
(oakley) enough for now Tumblr_p37iysNMet1tuyf8ho4_r1_540
PSEUDO : yumita (élodie)
AVATAR : chris evans
CRÉDITS : avatar@rogers. & sign@evansensations & userbar@loonywaltz
DC : hassan & vittorio & anwar
INSCRIT LE : 19/11/2015
https://www.30yearsstillyoung.com/t5613- https://www.30yearsstillyoung.com/t5701- https://www.30yearsstillyoung.com/t5814- http://dawnoftimes.tumblr.com

(oakley) enough for now Empty
Message(#) Sujet: Re: (oakley) enough for now (oakley) enough for now EmptyLun 11 Nov - 16:23



Un peu incertain quant à l’état dans lequel il trouverait Oakley, Tommy avait été un brin soulagé lorsque la jeune femme lui avait ouvert la porte en semblant en forme. Ayant lui-même fait la désagréable expérience de la convalescence post-hospitalisation trois ans plus tôt, après sa mésaventure durant le blackout d'Halloween en 2016, il n’avait pas bien vécu cette période d'immobilisation durant laquelle il avait eu l’impression de dépendre de tout le monde, obligé de s’installer provisoirement chez ses parents et de retrouver son ancienne chambre d'adolescent le temps que sa plaie guérisse, faute de pouvoir correctement s’occuper de lui-même et de Moïra quant rester debout plus de dix minutes le plongeait dans un état de fatigue extrême. Oakley avait visiblement dépassé ce stade et eu le temps de reprendre du poil de la bête, et il était ravi de le constater. Craignant un court instant de tomber sur le frère de la jeune femme – le brun n’était pas de ceux qui prenaient plaisir aux nouvelles rencontres et aux interactions sociales imprévues – il avait été doublement soulagé d’en conclure que si la blonde avait ouvert elle-même cela signifiait sans doute que le propriétaire des lieux était absent. « Moi aussi Tommy, ça faisait bien trop longtemps. » lui avait-elle aussitôt répondu dans un sourire lorsqu’il s’était réjoui de la revoir. Remerciant d’un signe de tête lorsqu’elle s’était décalée pour l’inviter à entrer, il avait mis les pieds dans la maison puis glissé un mot sur ce qu’il avait amené avec lui – moins décoratif que les fleurs, mais beaucoup plus parlant pour l’estomac. « Alors là, absolument pas ! Il n’y a pas d’heure et pas d’âge pour le goûter. » Lui adressant un clin d’œil complice, il s’était fendu d’un « Pile ce que j’espérais entendre. » amusé puis l’avait laissée sortir assiettes et cuillères pour faire honneur aux tartelettes star de la conversation. S’accoudant au bar de la cuisine, le brun s’était permis un coup d’œil rapide autour de lui : il n’était jamais venu ici, mais n’avait également que très peu eu l’occasion de voir l’intérieur de l’ancien appartement de la jeune femme. À la lueur des derniers événements il comprenait d’ailleurs mieux pourquoi. S’affairant à dresser leur goûter la blonde avait d’ailleurs repris la première « Alors, comment tu vas ? Comment va Moira ? » avant d’ajouter en lui adressant un sourire « Assis toi, fais comme chez-toi. » en lui indiquant l’un des tabourets. S'exécutant et remerciant dans la foulée Oakley pour le verre qu’elle venait de lui servir, il avait dodeliné la tête comme on le faisait lorsque l’on n’avait pas grand-chose de palpitant à raconter – et pour cause, la vie quotidienne de Tommy était d’un ennui difficilement égalable. « Oh tu sais, la routine ... Et Moïra va bien oui, elle t’embrasse. » S'était-il alors contenté de répondre, s’armant d’un sourire teinté de bienveillance au moment de rependre d’un ton plus doux « Et puis c’est plutôt moi qui devrait te poser cette question … Comment toi tu vas ? » Et il ne faisait là pas uniquement référence à sa santé physique, mais aussi – et surtout – à tout le reste. Semblant alors hésiter un instant, il avait pincé ses lèvres avec incertitude avant de reprendre, l’air subitement moins assuré « J’espère que tu ne m’en veux pas de ne pas être passé te voir à l'hôpital ... C’est juste que je n’ai pas osé. » La peur de déranger, d’être de trop ou de nuire au repos dont elle devait assurément avoir eu besoin à ce moment-là. Et le malaise profond que lui inspirait toujours les hôpitaux, mais ça, il préférait le garder pour lui. « Mais regarde-toi, tu as l’air en forme. Quand est-ce  que tu reprends le boulot ? » La meilleure des thérapies selon lui, probablement parce qu’elle permettait de concentrer son énergie et ses pensées sur autre chose, quand zoner toute la journée sans pouvoir sortir était le meilleur moyen de cogiter, de ressasser, et donc de broyer du noir.









    - I'm sorry for everything, oh, everything I've done. From the second that I was born it seems I had a loaded gun, and then I shot, shot, shot a hole through everything I loved -

(oakley) enough for now 763064237  :burger::
 
Revenir en haut Aller en bas
Oakley Jensen
Oakley Jensen
les chaînes brisées
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Vingt-cinq ans - 12.02.1994
SURNOM : Pas vraiment de surnom, mais son frère jumeau l'appelle Boo.
STATUT : Compliqué
MÉTIER : Professeur de danse et de sport
LOGEMENT : Pour le moment avec son frère ainé, Isaac.
(oakley) enough for now 191107111704614067
POSTS : 807 POINTS : 665

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Petite dernière d’une famille de 4 enfants (2 frères, 1 sœur - et 1 nièce) › A grandi dans une petite ville du Queensland › Végétarienne depuis 5 ans › Fan de skateboard, surf and foot › Péché mignon : Peanut Butter › Garçon manqué sur les bords › Son frère jumeau est toute sa vie › Son ex copain était violent.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :
(oakley) enough for now 2OzKJTW
ISAAC △ If I was dying on my knees. You would be the one to rescue me. And if you were drowned at sea. I'd give you my lungs so you could breathe. I've got you brother.

(oakley) enough for now 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f38694e47302d6b417a63346f48773d3d2d3534343638383036302e313531396330613532653837336365653637383837373030383032392e676966
ZEPPELIN △ You're my back bone. You're my cornerstone. You're my crutch when my legs stop moving. You're my head start. You're my rugged heart. You're the pulse that I've always needed...

(oakley) enough for now Tumblr_pseswf2pZa1xt8jnpo6_r1_540
TAD #2 △ I'll come around. If you ever want to be in love. I'm not waiting, but I'm willing if you call me up. If you ever want to be in love. I'll come around.

SybilleNoaTommyLoanCommunArchibaldCian

RPs EN ATTENTE : Terrence
RPs TERMINÉS :
Isaac #1Tad #1ClémentCadeIsaac #2Paul

RPs abandonnés ::
 

PSEUDO : Zeppelin
AVATAR : Steph Claire Smith
CRÉDITS : Summer Love (#9933ff)
DC : Matthias, le prodige du cinéma
INSCRIT LE : 07/11/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t24389-let-me-tell-you-what-it-s-like-to-be-a-zero-zero-oakley https://www.30yearsstillyoung.com/t24433-you-re-all-ineed-in-my-life-oakley#1004197 https://www.30yearsstillyoung.com/t24432-oakley-jensen#1004194 https://www.30yearsstillyoung.com/t24431-oakley-jensen#1004186

(oakley) enough for now Empty
Message(#) Sujet: Re: (oakley) enough for now (oakley) enough for now EmptyJeu 14 Nov - 18:00


Enough for now.
tommy & oakley


Tommy a toujours été comme cela, à se faire du souci pour les autres, mais à ne jamais osé déranger et dans le fond, je me retrouve un peu dans cette façon d’agir. Lorsque je l’ai rencontré il y a quelques années, alors que je devais la baby sitter de sa fille, c’est moi qui n’osais pas m’imposer alors qu’il me proposer souvent de rester dîner. C’est mon coté timide, bien que lorsqu’on ne me connaît pas se soit difficile de croire que je le suis, mais au premier abord, j’ai toujours peur de déranger, ou de ne pas être à ma place. Mais pourtant cela me fait plaisir de voir mon ami débarquer, cela fait quelques mois que je ne les pas vus et que je n’ai pas vu sa fille et de pouvoir me retrouver en face du brun me redonne le sourire. Tommy a toujours eu cet effet-là, il a toujours su me redonner le sourire, trouver les bons mots et surtout toujours être présent dans les moments où j’en ai eu besoin. Je l’invite alors à entrer dans l’appartement de mon frère que j’ai pour moi toute seule ce soir-là et il ne faut que quelques secondes pour le brun me présente un gouter, gouter qui d’ailleurs, je dois bien l’avouer, tombe à pique parce que mon estomac se met à gargouiller. Je lui fait alors bien sûr comprendre qu’à mes yeux il n’y a pas d’âge et encore moins d’heure pour manger un goûter. Je suis le genre de personne qui, lorsqu’elle a faim, ne ce gène pas pour aller me servir un bon goûter, quelle que soit l’heure de la journée. Je pense que la nourriture est d’ailleurs un très bon moyen de m’amadouer, car je suis une grande gourmande. « Pile ce que j’espérais entendre. » Je lui adresse un sourire et ne tarde pas a sortir deux petites assiettes ainsi que des couvert pour pouvoir manger les tartelettes, qui ont l’air très appétissantes, que mon ami à ramener. On aurait sûrement pu manger cela comme cela, sans assiette, sans couvert, mais les habitudes que j’ai pris en vivant avec David à ce que tout doive être fait le plus proprement possible reviennent au galop. Je tente de ne pas penser à cela et lui demande alors de sa fille. « Oh tu sais, la routine ... Et Moïra va bien oui, elle t’embrasse. » J’adore Moira, et il est vrai que depuis que le temps que je ne l’ai pas vu, l’enfant me manque. Elle a du d’ailleurs bien grandir depuis notre dernière sortie ensemble. « Elle me manque tu sais, il faudrait que je l’emmène en après-midi fille à l’occasion, comme avant. » Moira grandit avec son père, et d’aussi loin que je sois au courant, elle n’a jamais connu sa mère. J’ai toujours été un peu ce coté féminin et ce coté maternel qu’elle n’a pas eu et je dois avouer que je suis fière de le faire. « Elle a du tellement grandir depuis la dernière fois que je l’ai vu ! » J’invite alors d’un geste de la main l’ancien barman à s’assoir en face de moi. Je lui adresse un sourire et l’écoute en prenant une bouchée de la tartelette, qui est délicieuse ! « Et puis c’est plutôt moi qui devrais te poser cette question … Comment toi tu vas ? » La grande question, que tout le monde semble me poser d’une manière différente ces derniers temps. « Ca va. Doucement mais surement. Je remonte doucement la pente, ce n’est pas encore tous les jours facile, mais je suis bien entouré. » Je dois tellement à mon frère et à tout mes proches qui m’aide énormément dans ce process de ‘guérison’. Je lui adresse un sourire pour le rassurer avant de prendre une nouvelle bouchée de tartelette. « J’espère que tu ne m’en veux pas de ne pas être passé te voir à l'hôpital ... C’est juste que je n’ai pas osé. Mais regarde-toi, tu as l’air en forme. Quand est-ce que tu reprends le boulot ? » « Bien sur que non je t’en veux pas Tom. Puis tu es là maintenant, ca me suffit, tu sais. » Je lui adresse un nouveau sourire. Je sais que même si Tommy n’est pas venu à l’hôpital il se soucie de moi, et il n’a vraiment pas de quoi s’excuser. « J’ai recommencé le boulot cette semaine, ca y est. Pour le moment, je fais des trucs plus calmes que les cours de sport intense, mais je peux te dire que j’ai des courbatures partout. » Je ris légèrement. Il est vrai que de reprendre le sport me fait grandement du bien, mais cela fait des années que je n’ai pas eu autant de courbatures. « Mais ca fait vraiment du bien de reprendre. Enfin, et toi ? A part ca, tu me racontes quoi de beau ? » Je prends un nouveau morceau, levant mon regard vers mon ami.



@Tommy Warren


❝always❞ You're in my head, Always, always. I just got scared, Always, always. I'd rather choke on my bad decisions. Then just carry them to my grave. You're in my head.


Petit plus:
 
Revenir en haut Aller en bas
Tommy Warren
Tommy Warren
la rédemption
la rédemption
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 35 ans (13/02/1984)
SURNOM : tommy est déjà un surnom pour thomas, sa petite soeur l'appelle tom-tom mais elle est la seule à avoir ce privilège
STATUT : veuf, père célibataire parfois dépassé de voir son bébé grandir si vite
MÉTIER : docker sur le port commercial de redcliffe, ancien barman au mctavish (2016-2018)
LOGEMENT : #45 hughton avenue (redcliffe), avec sa fille de 10 ans, Moïra (et Microbe, ce squatteur de chat de gouttière)
(oakley) enough for now Tumblr_ohd387BCQH1u7gnm9o1_500
POSTS : 3458 POINTS : 570

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : incarcéré de mi-2013 à fin 2015 (vol, détournement de fonds) ☆ sa femme est décédée dans un accident de la route en 2012 ☆ une fille de 10 ans, Moïra, élevée par son frère durant son incarcération ☆ a vécu à Kenora, Canada, de 2005 à 2015 ☆ travaillait comme bûcheron dans une scierie pendant son expatriation ☆ ancien fumeur, zéro clope depuis début 2019 ☆ porte son alliance autour du cou ☆ addiction déraisonnable aux sodas ☆ parle le français et baragouine le serbe ☆ ancien accro au jeu (poker) ☆ dyslexique ☆ niveau -112 de la confiance en lui
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : norah #2 ☆ leah ☆ emmaoakleyscarlett #4marius #3dimitriharveylene #5 (09/08)

(oakley) enough for now Tumblr_otly7idxZz1r5n0h0o2_250

RPs EN ATTENTE : eva #3 ☆ juliana
RPs TERMINÉS :
(oakley) enough for now Tumblr_nb1m495h7L1st5z40o7_r1_250
guilt kicks in and I start to see the edge of the bed where your nightgown used to be. I told myself I won't miss you, but I remembered what it feels like beside you. I really miss your hair in my face and the way your innocence tastes.

2019norah #1 2018marius #2scarlett #3jilllene #4matt #2ginny #1elora #1marius #1matt #1eva #2lene #3liviana #3 2017jamesloanliviana #2#teamburgereva #1aaronscarlett #2lene #2 2016saul #2camber #2blackout d'halloweenvidalliviana #1scarlett #1camber #1lexislene #1saul #1rebeccaeliemilena #1

(oakley) enough for now Tumblr_p37iysNMet1tuyf8ho3_r1_540
(oakley) enough for now Tumblr_p37iysNMet1tuyf8ho4_r1_540
PSEUDO : yumita (élodie)
AVATAR : chris evans
CRÉDITS : avatar@rogers. & sign@evansensations & userbar@loonywaltz
DC : hassan & vittorio & anwar
INSCRIT LE : 19/11/2015
https://www.30yearsstillyoung.com/t5613- https://www.30yearsstillyoung.com/t5701- https://www.30yearsstillyoung.com/t5814- http://dawnoftimes.tumblr.com

(oakley) enough for now Empty
Message(#) Sujet: Re: (oakley) enough for now (oakley) enough for now EmptyLun 18 Nov - 5:07



Tommy n’avait pas grand mérite, après tout très peu de personnes devaient être totalement insensibles à de bonnes pâtisseries ; Mais il était néanmoins satisfait d’avoir visé juste, et de voir Oakley sortir assiettes et couverts avec ce qui ressemblait à un brin de légèreté. Et il pariait que toute légèreté quelle qu’elle soit était bonne à prendre lorsque l’on revenait de là où la jeune femme revenait à peine. N’ayant de son coté jamais besoin de se faire prier pour donner des nouvelles de sa fille, Tommy s’était exécuté sans problème lorsque la jeune femme lui en avait demandé et avait acquiescé avec douceur lorsqu’elle avait suggéré « Elle me manque tu sais, il faudrait que je l’emmène en après-midi filles à l’occasion, comme avant. » Pour la fillette, habituée depuis aussi longtemps qu’elle pouvait s’en souvenir à vivre seule avec une présence masculine – Tommy, mais aussi avant cela Marius – la fillette s’était prise d’admiration pour Oakley dans un premier temps, puis également de Lene. Et bien que les deux femmes ne semblent pas avoir grand-chose en commun, le brun parvenait néanmoins à voir une certaine causalité dans les figures féminines que Moïra choisissait de prendre comme exemples. « Elle a du tellement grandir depuis la dernière fois que je l’ai vue ! » Prenant place en face de la blonde après y avoir été invité, Tommy s’en était presque lamenté « Elle grandit même beaucoup trop vite à mon goût ... Mon bébé me parait tellement loin. » Il s’en souvenait encore, minuscule bébé nageant dans une grenouillère un peu trop grande pour elle, si fragile que le brun avait d’abord eu peur de la casser la première fois qu’elle s’était endormie dans ses bras. Dix ans étaient passés depuis, une éternité et en même temps un claquement de doigts. « Mais je suis sûr que ça lui ferait plaisir de passer un peu de temps avec toi à elle aussi. C’est bientôt les vacances d’été, on essayera d’organiser ça à ce moment-là. » Une fois les fêtes de fin d’année passées, du moins. Bien que généralement rentré du travail pour midi, puisque sur le port à quatre heures du matin pétantes, Tommy avait un peu mauvaise conscience à l’idée de laisser sa fille seule toute la matinée durant tout un été … Mais elle était grande maintenant, dixit la principale intéressée, et entre ses grands-parents, son oncle, ses deux tantes, mais aussi la petite Lindley dont Moïra ne se séparait plus depuis le début de l’année scolaire, nul doute que la fillette n’aurait pas le temps de s’ennuyer durant l’été.

Du genre à se préoccuper des autres avant toute chose, la blonde en aurait en tout cas presque échappé au fait de devoir renseigner comment elle allait, elle aussi. Une question à laquelle elle devait sans doute déjà avoir répondu mille fois, Tommy s’en rendait compte maintenant qu’il la posait lui aussi, mais ne semblant pas lui en tenir rigueur Oakley avait répondu « Ça va. Doucement mais sûrement. Je remonte doucement la pente, ce n’est pas encore tous les jours facile, mais je suis bien entourée. » La laissant goûter au dessert la première, le brun avait fini par en faire de même après avoir acquiescé d’un air compréhensif « Tant mieux, c’est le plus important. » Être entouré c’était ce qui empêchait de réembrayé sur de mauvaises décisions. À ce sujet, Tommy se sentait d’ailleurs un peu fautif de n’avoir pas trouvé le courage de rendre visite à la jeune femme lorsqu’elle de trouvait encore au Saint Vincent. L’hôpital cela restait au-dessus de ses forces. « Bien sur que non je t’en veux pas Tom. Puis tu es là maintenant, ca me suffit, tu sais. »  Il n’en était pas certain, mais il se promettait néanmoins de répondre présent si elle en avait besoin désormais, et pour l’heure il l’avait laissée répondre à ses autres questions. « J’ai recommencé le boulot cette semaine, ca y est. Pour le moment, je fais des trucs plus calmes que les cours de sport intense, mais je peux te dire que j’ai des courbatures partout. » Il voulait bien la croire sur parole. « Mais ça fait vraiment du bien de reprendre. Enfin, et toi ? A part ca, tu me racontes quoi de beau ? » Picorant dans son assiette à allure régulière, intoxiqué au sucre mais paradoxalement du genre à manger avec lenteur, il avait commenté « J’imagine , oui … Et puis, à force de tourner en rond ici, je suppose que ça doit faire du bien de reprendre un peu contact avec le monde extérieur. » avec bienveillance avant de hausser les épaules lorsqu’il avait été question de parler de lui. Tommy pensait n’avoir jamais rien d’intéressant à raconter, sans doute parce qu’il ne se trouvait pas intéressant lui-même. « Et oh, moi, tu sais … Rien qui ne sorte de l’ordinaire. Je vais bosser le matin, je vais récupérer Moïra à l’école l’après-midi, et rebelote le lendemain. C’est pas trépidant comme quotidien. » Un quotidien de parent célibataire en somme, on y trouvait rarement de la place pour l’imprévu. À part quand c’était la progéniture qui se chargeait de secouer un peu la cage, et à ce sujet-là le brun avait finalement évoqué la seule anecdote qui en soit ressortie ces derniers mois. « Moïra et une de ses copines de classes ont eu la merveilleuse idée de m’inscrire sur un site de rencontres, je ne sais pas qui leur a soufflé cette ânerie. Tu aurais vu ma tête quand je me suis retrouvé booké du jour au lendemain pour un rendez-vous avec une totale inconnue à qui j’ai dû expliquer que c’était une mauvaise blague. » Il arrivait à en rire maintenant, mais sur le coup il n’y avait rien trouvé de drôle et s’était même senti particulièrement mal à l’aise. « Mais ça m’apprendra à avoir négligé l’utilité du contrôle parental sur l’ordinateur. » Et quand on y pensait, il avait bien de la chance que Moïra et sa copine ne se soient pas aventuré sur plus douteux que ça dans les méandres de la toile.









    - I'm sorry for everything, oh, everything I've done. From the second that I was born it seems I had a loaded gun, and then I shot, shot, shot a hole through everything I loved -

(oakley) enough for now 763064237  :burger::
 
Revenir en haut Aller en bas
Oakley Jensen
Oakley Jensen
les chaînes brisées
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Vingt-cinq ans - 12.02.1994
SURNOM : Pas vraiment de surnom, mais son frère jumeau l'appelle Boo.
STATUT : Compliqué
MÉTIER : Professeur de danse et de sport
LOGEMENT : Pour le moment avec son frère ainé, Isaac.
(oakley) enough for now 191107111704614067
POSTS : 807 POINTS : 665

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Petite dernière d’une famille de 4 enfants (2 frères, 1 sœur - et 1 nièce) › A grandi dans une petite ville du Queensland › Végétarienne depuis 5 ans › Fan de skateboard, surf and foot › Péché mignon : Peanut Butter › Garçon manqué sur les bords › Son frère jumeau est toute sa vie › Son ex copain était violent.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :
(oakley) enough for now 2OzKJTW
ISAAC △ If I was dying on my knees. You would be the one to rescue me. And if you were drowned at sea. I'd give you my lungs so you could breathe. I've got you brother.

(oakley) enough for now 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f38694e47302d6b417a63346f48773d3d2d3534343638383036302e313531396330613532653837336365653637383837373030383032392e676966
ZEPPELIN △ You're my back bone. You're my cornerstone. You're my crutch when my legs stop moving. You're my head start. You're my rugged heart. You're the pulse that I've always needed...

(oakley) enough for now Tumblr_pseswf2pZa1xt8jnpo6_r1_540
TAD #2 △ I'll come around. If you ever want to be in love. I'm not waiting, but I'm willing if you call me up. If you ever want to be in love. I'll come around.

SybilleNoaTommyLoanCommunArchibaldCian

RPs EN ATTENTE : Terrence
RPs TERMINÉS :
Isaac #1Tad #1ClémentCadeIsaac #2Paul

RPs abandonnés ::
 

PSEUDO : Zeppelin
AVATAR : Steph Claire Smith
CRÉDITS : Summer Love (#9933ff)
DC : Matthias, le prodige du cinéma
INSCRIT LE : 07/11/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t24389-let-me-tell-you-what-it-s-like-to-be-a-zero-zero-oakley https://www.30yearsstillyoung.com/t24433-you-re-all-ineed-in-my-life-oakley#1004197 https://www.30yearsstillyoung.com/t24432-oakley-jensen#1004194 https://www.30yearsstillyoung.com/t24431-oakley-jensen#1004186

(oakley) enough for now Empty
Message(#) Sujet: Re: (oakley) enough for now (oakley) enough for now EmptyMar 19 Nov - 14:55


Enough for now.
tommy & oakley


« Elle grandit même beaucoup trop vite à mon goût ... Mon bébé me parait tellement loin. » Il est vrai que lorsque j’ai connu Tommy et Moira, l’enfant était encore petite, elle était encore à l’âge ou elle avait besoin que quelqu’un s’occupe d’elle, alors qu’aujourd’hui elle a dix ans. Les années sont passées tellement vite pour moi que je me doute bien que cela doit être encore plus étrange pour Tommy. Cela doit lui faire bizarre de se retrouver devant une ‘presque’ adolescente alors qu’hier encore il devait avoir l’impression d’avoir son petit bébé devant lui. « Oui, je me doute, ca passe bien trop vite. » Moira n’a dans sa vie que son père. Je n’ai jamais vraiment su l’histoire avec sa mère et cela n’a jamais été ma place de demander ce qu’il s’est passé. Mais de pouvoir faire partie de la vie de Moira de pouvoir partager ces « girls talk » est quelque chose que j’ai toujours beaucoup aimé. Moire et ma nièce, la fille de ma sœur, sont les deux seuls enfants que j’ai dans ma vie, mais je les aime énormément et de passer du temps avec elles a toujours été un véritable bonheur. Cela ne fait d’ailleurs que confirmer que j’aimerais avoir des enfants un jour, peu importe que ce soit une fille ou un garçon, mais pour cela il faut d’abord trouver un homme bien. « Mais je suis sûr que ça lui ferait plaisir de passer un peu de temps avec toi à elle aussi. C’est bientôt les vacances d’été, on essayera d’organiser ça à ce moment-là. » Je lui adresse un sourire. « Avec grand plaisir. Et tu sais même si tu veux partir quelque part un week-end avec des amis ou quelque chose comme ca, je peux la garder sans soucis, on se ferait une soirée pyjama. » J’ai de très bons souvenirs de soirée pyjama entre filles, que ce soit avec ma sœur lorsque j’étais plus jeune, avec mes amies ou même avec Moira. Pour une fille, de grandir avec seulement un père peut être un peu difficile des fois, il y a des choses qui sont plus faciles de confier à une autre fille plutôt qu’à son père. Je me suis toujours promis d’être là pour elle si elle en a besoin et je sais que Lene, une autre amie de Tommy, l’est aussi.

Tommy me demande alors comment je vais et je ne peux m’empêcher de lui adresser un sourire pour le rassurer. Bien que beaucoup de monde se soit inquiéter pour moi au cours des dernières semaines, des derniers mois, je vais à présent mieux. Je remonte doucement cette épreuve, tentant de faire un trait sur ce que j’ai vécu, de le mettre derrière moi et d’avancer avec mes proches. « Tant mieux, c’est le plus important. » J’écoute alors mon ami s’excuser de ne pas être venu me voir à l’hôpital mais à vrai dire je ne lui en veux absolument pas. J’ai revu tellement de monde depuis mon passage à l’hôpital et depuis que les nouvelles de ce que j’ai vécu se sont répandu qu’au final je lui en suis même reconnaissante. J’ai vu tellement de monde ces derniers temps et tellement du rassurer les gens, leur dirent que je vais bien que le fait que Tommy ai attendu pour venir me voir m’a permis un peu de reprendre mon souffle. La reprise du sport aide d’ailleurs beaucoup avec cela également, à me calmer les nerfs et à ne pas penser à trop de choses. « J’imagine , oui … Et puis, à force de tourner en rond ici, je suppose que ça doit faire du bien de reprendre un peu contact avec le monde extérieur. » « Oui, ca me fait beaucoup de bien. Mais ca fait surtout du bien de pouvoir reprendre une activité physique, crois moi. Je crois que c’est la première fois que je passe plus de cinq jours sans faire du sport. » Le sport fait partit de mon quotidien, de ma vie, depuis tellement longtemps qu’en général il n’y a que quand je suis malade que je me permets de ne rien faire, et comme je suis rarement malade… Eh bien rare ont été les occasions où je ne faisais pas du sport au quotidien. Je prends une bouchée de la petite tartelette devant moi avant, à mon tour, de demander des nouvelles à mon ami. « Et oh, moi, tu sais … Rien qui ne sorte de l’ordinaire. Je vais bosser le matin, je vais récupérer Moïra à l’école l’après-midi, et rebelote le lendemain. C’est pas trépidant comme quotidien. » « C’est un bon quotidien je trouve. Comment se passe ton boulot ? » J’aimerais un jour moi aussi avoir ce quotidien. Même si dit comme cela ca peut sonner un peu ennuyeux, j’aimerais pourtant l’avoir. Je veux avoir la chance d’être maman un jour, de pouvoir transmettre des choses à un enfant. « Moïra et une de ses copines de classes ont eu la merveilleuse idée de m’inscrire sur un site de rencontres, je ne sais pas qui leur a soufflé cette ânerie. Tu aurais vu ma tête quand je me suis retrouvé booké du jour au lendemain pour un rendez-vous avec une totale inconnue à qui j’ai dû expliquer que c’était une mauvaise blague. Mais ça m’apprendra à avoir négligé l’utilité du contrôle parental sur l’ordinateur. » Je ne peux m’empêcher de rire légèrement en entendant l’histoire que me raconte le brun. Connaissant Moira et son petit caractère, cela ne me surprend pas trop d’elle. Mais au moins, elle n’a pas fait de grosse bêtise et elle pensait sûrement à bien en faisant cela pour pouvoir rendre son père heureux. « Je me doute, ca n’a pas dû être sympa pour ton rendez-vous, mais Moira ne pensait qu’au bonheur de son papa. Elle prend soin de toi. » Je lui adresse un sourire tendre. Tommy est vraiment un bon père, malgré son passé un peu difficile il a su s’en sortir et je le trouve merveilleux avec sa fille. « Elle veut que tu sois heureux. » Et quelle petite fille ne voudrait pas voir son papa heureux ?


@Tommy Warren


❝always❞ You're in my head, Always, always. I just got scared, Always, always. I'd rather choke on my bad decisions. Then just carry them to my grave. You're in my head.


Petit plus:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

(oakley) enough for now Empty
Message(#) Sujet: Re: (oakley) enough for now (oakley) enough for now Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

(oakley) enough for now

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: toowong :: logements
-