AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Freya Doherty
Freya Doherty
le jour et la nuit
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 st valentins.
SURNOM : un jour, on l'a appelé freya l'effrayante.
STATUT : retour au point de départ, ce qui lui convient très bien.
MÉTIER : gardienne des tombes. entre autres.
LOGEMENT : loge au #6 à fortitude valley, qg des abeilles.
when people ask me stupid questions, it is my legal obligation to give a sarcastic remark.
POSTS : 20916 POINTS : 760

PETIT PLUS : blood moon painting red in the sky, under the surface. your dark heart leading you to the grave. beautiful mask, pure evil behind the charade.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : (13/10)

I’m almost never serious, and I’m always too serious. Too deep, too shallow. Too sensitive, too cold hearted. I’m like a collection of paradoxes.

TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake J2it
DOHERTYStogether, they would watch everything that was so carefully planned collapse, and they would smile at the beauty of destruction.

TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake 7jlf
FRELIASeven if loving meant leaving, or solitude, or sorrow, love was worth every penny of its price.elias 7

TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake 86t3
TIMYAtenderness is a disinterested and generous love, that does not ask anything else to be understood and appreciated.tim 10

TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake Res9
JILLYAa sister can be seen as someone who is both ourselves and very much not ourselves a special kind of double.jill 4 (ua) ∆ jill 8

TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake 9w88
FREYANCEyou can love them, forgive them, want good things for them but still move on without them.terrence 3 (fb) ≈ terrence 4

finnleyarianegabriel (ua)

jill 3/elias 5/tim 6/baileylou/tobias 2jill 7/adèle 2carter #2/allie
RPs EN ATTENTE : eavan 2 ∆ malachi ∆ ariel 2 ∆ isaac ∆ romy 2 ∆ heather
RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens


PSEUDO : cristalline.
AVATAR : lily james.
CRÉDITS : (avatar) me
DC : lizzie & birdie.
INSCRIT LE : 11/05/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t24047-freya-o-every-fight-comes-from-the-fight-within https://www.30yearsstillyoung.com/t24074-freya-o-live-and-love-from-fools-and-from-sages https://www.30yearsstillyoung.com/t24237-freya-doherty https://www.30yearsstillyoung.com/t24250-freya-doherty

TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake Empty
Message(#) Sujet: TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake EmptyVen 25 Oct - 15:17




celebrating your sweetness by eating a sweet cake
feat @timothy decastel & freya doherty :l:

Ce matin-là, Freya s'est levée avant lui. Elle l'a contemplé pendant un moment, balayant légèrement les mèches sur son visage reposé, embrassé le front d'un doux baiser. Elle peut profiter de ce genre d'instant depuis un mois mais l'image l'émerveille à chaque fois. Tim a l'air tellement apaisé quand il est dans le pays des songes. Loin de tous ces froncements de sourcils et de ces traits paniqués qu'elle avait pu provoquer chez lui ces derniers temps. La suédoise se mord la lèvre, la fameuse culpabilité qui la ronge toujours quand elle revoit les images des jours passés. Certes, Freya remonte la pente. Doucement mais sûrement. Ses larmes venaient moins souvent, elle reprenait contrôle de ses émotions et surtout, elle avait laissé Tim la prendre dans ses bras à chaque fois que ça n'allait pas. L'épisode de la baignoire avait été traumatisant, aussi bien pour lui que pour elle. Alors elle s'était mise en tête de lui faire oublier cet épisode, ou au moins le mettre sur le côté pour songer à des jours meilleurs. Dans le malheur avait été créé un rapprochement plus fort entre eux et Freya avait appris à lui parler, même si ce n'était que trois mots, mais surtout, ne pas le laisser lui sur le bas-côté. Elle penche la tête sur le côté et se désespère intérieurement de devoir s'extirper du lit. Elle l'embrasse sur le coin des lèvres et obtient en guise de réponse un soupir et un froissement de draps dans lequel Tim se tourne en passant un bras autour d'elle. Freya sourit même si elle pense furieusement "not helping here, buddy". Mais dans un effort surhumain, la suédoise finit par sortir du cocon qu'est le lit de Tim. Elle attrape le carnet qu'elle a désigné comme étant le sien, rempli de dessins et de croquis en tout genre, même si elle n'a pas eu la force de beaucoup pratiquer depuis un moment. Elle attrape un crayon, inscrit de sa plus belle manuscrit “happy bday” et elle s’applique à agrémenter la page de fleurs et d’étoiles. Parce qu’elle peut être niaise comme ça et que c’est avec délicatesse et tendresse qu’elle pose la page soigneusement déchirée sur le téléphone de Tim qui traîne sur la table de chevet. Vingt minutes et deux cafés ingurgité plus tard, la voilà parée pour sortir.

Elle n’a pas vraiment quelque chose de planifier mais il y a un endroit qui lui vient en tête pour célébrer correctement l’anniversaire de son petit ami. Elle était tombée dessus par hasard, lors d’une de ses nombreuses explorations dans la forêt. Caché, reclus, Freya se rappelle parfaitement où ça se trouve puisqu’elle y est retournée quelques fois. Et franchement, c’est exactement le genre d’endroits que Tim aimera. Pas de fête d’anniversaire surprise, pas de foule, pas de monde, pas besoin de socialiser. La suédoise n’aime pas ça de toute façon, et le fait que Tim n’est jamais à l’aise dans ces environnements est une raison supplémentaire, la principale même au vu du fait qu’aujourd’hui, c’est encore plus sa journée que toutes les autres réunies. Freya n’aime pas forcément célébrer son propre anniversaire, ce dernier n’étant jamais qu’un jour comme les autres. Peu de moyens, peu d’amis, rester coincée sous une couverture à regarder la télévision tout en ayant le droit de manger devant, c’était le mieux qu’elle pouvait espérer en grandissant. Mais Timothy mériterait presque à ce qu’on décroche la lune pour lui. A défaut de ne pas vraiment pouvoir atteindre cet exploit, la jeune femme essaiera cependant de l’y rapprocher le plus qu’elle peut.

Toute la journée, elle lui a envoyé des messages stupides pour le faire sourire, chose qu'elle ne fait jamais (les messages stupides, pas les sourires de Tim, même si ça aussi, ce n'était pas très régulier malheureusement) avant de lui promettre de le rejoindre en début de soirée. Une promesse qu’elle honore en le bipant au pied de l’immeuble et près de la voiture du jeune homme pour qu’il descende la rejoindre. « J’peux être tes yeux et toi, tu seras tout le reste. » Mais Tim ne l’a pas entendu de cette oreille. « Ils vous ont pas fait faire des exercices de confiance, au camp ? » Mais il paraît que c'est dangereux de conduire les yeux clos. Alors Freya a boudé cinq bonnes minutes pour faire bonne mesure le temps de monter dans la voiture avant de lui embrasser la tempe en souriant quand ils ont fini de s'installer. La jeune femme le guide du mieux qu'elle peut parce que le trajet, elle le fait surtout à vélo ou à pied. Au bout d'une demi-heure de trajet (et peut-être d'un ou deux détours parce que son sens de l'orientation n'est pas encore parfaitement aiguisé), ils arrivent enfin à destination. Freya lui prend la main pour le tirer dans la forêt devant eux alors que le soleil commence à s'incliner tranquillement. Elle tourne la tête vers lui. « T'inquiètes pas, je connais la forêt mieux que la route. » Freya lui sourit brillamment tout en faisant un clin d’œil avant de poursuivre sa route, impatiente de lui montrer son petit endroit secret. « C'est une autre partie de mon monde, tout ça. » En dehors des bars sous-entendus. Une nouvelle fois, elle le guide, rapidement et adroitement jusqu'à un arbre spécifique. Mais avant d'y arriver, la jeune femme s'arrête pour sortir un foulard de son sac. « T'as pas voulu que j’te bande les yeux pour l’trajet mais permets moi quand même d’le faire maintenant. Histoire qu'y ait un peu de surprise. » Pour cette fois ci, elle ne lui demande pas son envie et fait tourner le tissu deux fois autour de la tête de son copain pour être sûre. Freya lui attrape le bras. « C'est le moment d'me prouver que j'ai ta confiance, my pretty blue stars. Promis, j'aurai aucun geste déplacé… Même si c’est pas l’envie qui manque. » Elle rigole légèrement tout en le guidant à travers les branches et les arbres. « Et non, je n'vais pas non plus t'perdre au milieu de la forêt. Jouer au Petit Poucet n'a jamais amusé personne. » Dix minutes après, se tient l'endroit qu'elle souhaitait atteindre. Un arbre pas franchement comme les autres. Il est gros, il a tronc solide et un escalier le grimpe et le monte jusqu'au sommet. La suédoise le fait passer devant elle, préférant être derrière lui au cas où il loupe une marche. Arrivés tout en haut, Freya finit par lui ôter le bandeau de fortune, trop impatiente. « Tadaaa ! Voilà mon petit refuge caché du monde. » Une plateforme en bois qui fait le tour du tronc avec une rambarde pour éviter les chutes. Mais Freya ne le laisse pas le temps d'observer qu'elle le traîne vers le meilleur endroit. Un large balcon un peu plus surélevé de trois marches, s'accrochant à d'autres arbres environnants, donnant une vue dégagée sur le ciel qui s'habille de bleu et de rose. Un petit coin isolé que l'on ne trouve que si on s'y perd. La spécialité de Freya. « J'peux pas t'offrir la lune ou une étoile mais j'peux au moins t'approcher de la constellation. Joyeux anniversaire, Tim. » Elle monte les trois marches pour atteindre le balcon, là où elle avait passé la journée à installer de quoi manger et s’allonger. C’est le printemps, il fait bon et le ciel est complètement dégagé. Elle reste le nez un moment suspendu en l’air avant de se tourner vers Tim. Parce que c'est son anniversaire, il faut être sûr que ça lui plaise.


:sleepy: :
 

Revenir en haut Aller en bas
Timothy Decastel
Timothy Decastel
l'identité retrouvée
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 33 ans (25.10.1986)
SURNOM : Tim, Timy ou bien Timou par son frère aîné, mon triton par une belle sirène.
STATUT : Endosse son rôle de père de deux merveilles comme sa principale responsabilité.
MÉTIER : Nouvellement engagé dans l'armée de terre, il a dit adieu à son joli cimetière.
LOGEMENT : En colocation avec son meilleur ami, son frère squatte de temps en temps.
TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake 887d03ddfcae4127834fe0ec2dc0ec6d
POSTS : 3756 POINTS : 665

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Sa mère est internée depuis près de 20 ans, elle a considéré Tim comme une fille toute sa vie... Esmeralda.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : jillian#2 ¤ cian & co ¤ freya#9 ¤ jillian#3

TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake Tumblr_ouhcsfTrbH1t98cvgo4_250
TIMLIE - The course of true love never did run smooth.

TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake Tumblr_inline_p8lbx6iEAH1s1fojl_250
TIMYA - Love is joining hands with the man who loves you for who you are, and saying, "I'm not afraid to believe in you.”
RPs EN ATTENTE : heïana#2.
RPs TERMINÉS : charlie ¤ charlie#2 ¤ nea ¤ charlie#3 ¤ alex ¤ charlie#4 ¤ lukà ¤ alex#3 ¤ john ¤ harvey ¤ freya ¤ charlie (ua) ¤ lullaby ¤ charlie ua#2 ¤ heïana ¤ alex#2 ¤ jillian ¤ freya#2 ¤ charlie#5 ¤ freya#3 ¤ charlie#6 ¤ freya#4 ¤ freya#5 ¤ yoko ¤ charlie#8 ¤ charlie#7 ¤ alex#4 ¤ charlie#9 ¤ freya#6 ¤ freya/jillian ¤ kane ¤ freya#7 ¤ charlie#10 ¤ charlie#11 ¤ ariane ¤ freya#8 ¤ jillian/freya/elias/bailey ¤ charlie/matt/isaac ¤ charlie#12 ¤ charlie#13
AVATAR : Daniel Sharman.
CRÉDITS : Sygin.
DC : Wren, Elwyn, Sky & Zeke.
INSCRIT LE : 26/05/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t24233-tim-scared-is-what-you-re-feeling-brave-is-what-you-re-doing https://www.30yearsstillyoung.com/t24251-tim-but-in-these-eyes-the-melody-smolders

TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake Empty
Message(#) Sujet: Re: TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake EmptySam 26 Oct - 14:18


Son anniversaire, ses trente trois ans et Tim n'avait pas spécialement envie de sortir du lit. Il était bien là, sous sa couette chaude alors que quelques rayons de lumière passaient à travers les volets. Il était temps pourtant, oui, que Decastel ouvre ses yeux bleutés pour vivre cette journée qui sortait de l'ordinaire. Le soldat tâcha de se relever en position assise, les cheveux en bataille alors qu'il passait ses doigts sur ses yeux encore endormis. Il finit par tourner la tête, constatant qu'il n'y avait pas le corps de Freya à ses côtés mais à la place, il y trouva un petit bout de papier caché au dessus de son téléphone. Comme un enfant qui découvrait ses cadeaux de Noël, Tim tâcha de déplier la feuille pour y découvrir un dessin tracé des doigts de sa suédoise avec un petit mot d'anniversaire qui le firent rougir. Elle était si attentionnée et surtout, elle avait l'air d'aller de mieux en mieux, ce qui rassurait grandement Timothy après avoir cru la perdre dans sa baignoire. Ce furent des heures bien sombres et les jours suivants n'avaient pas été de meilleure augure alors qu'il tâchait de lui laisser l'espace nécessaire à sa remontée vers les étoiles, non sans lui offrir de temps en temps le creux de ses bras pour qu'elle puisse y puiser de l'énergie. Aujourd'hui, la belle Doherty avait l'air de retrouver sa véritable forme et Tim déverrouilla son téléphone pour sourire une nouvelle fois face à un des messages de sa suédoise, apparemment très cachottière pour cette soirée d'anniversaire. La journée allait être longue pour le soldat, même si elle fut ponctuée de quelques autres messages de sa part, remplis pour la plupart de jolis piques d'hérissons. Au final, le jour tombait et son téléphone bipa pour le faire sortir de l'appartement et le faire rejoindre Freya devant son véhicule. Elle avait l'air d'excellente humeur et ronchonna dix petites secondes quand il dût lui refuser de se faire bander les yeux au volant. La sécurité avant tout, il se mit en route, se perdant sur les petites routes de campagne parce que Freya n'était pas la plus douée en tant que co-pilote. Ils finirent toutefois par arriver à destination, Tim trépignant de savoir quelle pourrait être sa surprise puisqu'il constata que la jeune femme l'avait emmené dans une forêt. "Tu me rassures un peu. Bien sûr que j'ai confiance en toi et tu pourras avoir tous les gestes déplacés que tu voudras, va." Elle lui banda les yeux et Tim dût se faire un chemin entre les racines de vieux arbres qui avaient l'air de vouloir le terrasser mais Freya le rattrapa à chaque fois. Elle l'arrêta au bout de quelques minutes de marche des plus stressantes pour le soldat, avant de lui faire monter des marches, Tim peu assuré dans ses mouvements sans sa chère vision. Néanmoins, il réussit à se retrouver en haut et cette fois, Doherty lui retira le bandeau ce qui lui permit de découvrir le décor concocté par sa belle petite amie. Elle le guida entre les planches et Tim resta bouche bée, sa vue se perdant vers l'horizon d'un soleil déclinant, tout était magique, mais pas autant que le regard qu'il lança à Freya au moment où elle l'entraîna dans la dernière partie de cette cabane cachée. Elle y avait préparé un petit cocon et Tim était tout sourire au moment où elle lui fit son joli discours. Les yeux définitivement émus, Decastel s'approcha de sa petite amie jusqu'à poser ses mains sur ses hanches, un geste qui lui avait tant manqué ces derniers temps. "Tu m'as déjà offert toute une galaxie... Et suédoise de surcroît alors, j'étais déjà au septième ciel avant que tu me montres ton paradis. C'est parfait, Freya." Et il vint l'embrasser parce qu'il ne pouvait pas vraiment la remercier autrement, soulevant ses pieds du sol pour qu'il puisse la serre étroitement contre lui et pouvoir humer son parfum si caractéristique, sa suédoise était tant à ses yeux, vraiment. "Comment t'as découvert cet endroit? Et surtout, qu'est-ce qui t'a décidé à me faire découvrir ton antre secrète? Je me sens privilégié, t'as même ramené de quoi manger et dormir. Je t'ai déjà dit que t'étais la meilleure petite amie du monde ou pas?" Il frotta son nez au sien avant de ramener ses pieds vers le sol, sans la laisser s'échapper totalement de ses bras puisqu'il aimait beaucoup trop la sensation pour cela. Ce qu'elle avait pu lui manquer, bon dieu.



TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake JQVaF5n
TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake QqLqwzn
TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake QoPDAKU
TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake NZd8ug4
TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake WMcDs9v
TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake Hod8yO6

LE MEME A LA TIMOU:
 
Revenir en haut Aller en bas
Freya Doherty
Freya Doherty
le jour et la nuit
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 st valentins.
SURNOM : un jour, on l'a appelé freya l'effrayante.
STATUT : retour au point de départ, ce qui lui convient très bien.
MÉTIER : gardienne des tombes. entre autres.
LOGEMENT : loge au #6 à fortitude valley, qg des abeilles.
when people ask me stupid questions, it is my legal obligation to give a sarcastic remark.
POSTS : 20916 POINTS : 760

PETIT PLUS : blood moon painting red in the sky, under the surface. your dark heart leading you to the grave. beautiful mask, pure evil behind the charade.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : (13/10)

I’m almost never serious, and I’m always too serious. Too deep, too shallow. Too sensitive, too cold hearted. I’m like a collection of paradoxes.

TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake J2it
DOHERTYStogether, they would watch everything that was so carefully planned collapse, and they would smile at the beauty of destruction.

TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake 7jlf
FRELIASeven if loving meant leaving, or solitude, or sorrow, love was worth every penny of its price.elias 7

TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake 86t3
TIMYAtenderness is a disinterested and generous love, that does not ask anything else to be understood and appreciated.tim 10

TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake Res9
JILLYAa sister can be seen as someone who is both ourselves and very much not ourselves a special kind of double.jill 4 (ua) ∆ jill 8

TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake 9w88
FREYANCEyou can love them, forgive them, want good things for them but still move on without them.terrence 3 (fb) ≈ terrence 4

finnleyarianegabriel (ua)

jill 3/elias 5/tim 6/baileylou/tobias 2jill 7/adèle 2carter #2/allie
RPs EN ATTENTE : eavan 2 ∆ malachi ∆ ariel 2 ∆ isaac ∆ romy 2 ∆ heather
RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens


PSEUDO : cristalline.
AVATAR : lily james.
CRÉDITS : (avatar) me
DC : lizzie & birdie.
INSCRIT LE : 11/05/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t24047-freya-o-every-fight-comes-from-the-fight-within https://www.30yearsstillyoung.com/t24074-freya-o-live-and-love-from-fools-and-from-sages https://www.30yearsstillyoung.com/t24237-freya-doherty https://www.30yearsstillyoung.com/t24250-freya-doherty

TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake Empty
Message(#) Sujet: Re: TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake EmptySam 26 Oct - 17:32



« Tu me rassures un peu. Bien sûr que j'ai confiance en toi et tu pourras avoir tous les gestes déplacés que tu voudras, va. » Voilà des paroles qui ne sont pas tombées dans l’oreille d’une sourde. Déjà, Freya est rassurée de savoir qu’il a confiance en elle. Il aurait ne pas l’avoir, ou que les jours passés auraient pu ébranlée cette confiance. Le coup de devoir venir la chercher chez les flics et d’apprendre coup sur coup que sa copine est une voleuse et qu’elle peut éventuellement se droguer, la suédoise s’estime presque heureuse pour une fois. N’importe quel autre homme lui aurait sûrement reproché son manque de sérieux, lui aurait fait la morale, voire l’aurait abandonné. Mais Tim, il n’a rien fait de tout ça. Non, il l’a laissé venir à lui, il est resté dans son coin en ne faisant office de présence que quand elle le lui demandait. Et Freya s’est rendue compte à quel point elle a besoin de lui. Voilà un mois qu’ils sont ensemble et pourtant, elle a l’impression de lui avoir fait vivre déjà la boucle d’un grand huit le plus vertigineux qui soit. Il n’a pas eu de chance, il est arrivé au mauvais moment de sa vie au mauvais endroit. Mais elle, elle a été remplie de trèfles à quatre feuilles et d’étoiles filantes veillant sur sa petite personne sans importance dans ce monde. Parce que cette fois-ci, elle a quelqu’un sur lequel s’accrocher, elle a un être humain qui croit en elle, qui pense qu’elle peut être capable d’être aimée. Même dans son mal être, Freya n’a pas oublié les mots qu’il lui avait prononcé. Elle ignore encore si c’était réel ou juste ce qu’elle avait voulu entendre.

Mais ce soir, c’est à elle de le porter un peu. C’est à elle de montrer et démontrer à quel point elle tient à lui, qu’il réussit brillamment à creuser cette place dans sa vie, et dans son cœur, comme il le lui avait demandé. Tim est d’un naturel anxieux déconcertant et Freya veut lui donner un moment de répit, foutre le mois qu’ils viennent de vivre entre parenthèses et profiter d’un instant rien qu’à eux. Se retrouver, s’apaiser, se promettre de ne pas se quitter. Le rassurer aussi. Mais surtout, elle veut voir de nouveau son visage s’illuminer, son sourire s’afficher sur ses lèvres et dans ses yeux. Elle sait qu’il n’a jamais passé des anniversaires très glorieux ni même très marquants. Il n’est jamais trop tard pour changer le cours des choses et Freya est plus qu’heureuse de bousculer ses habitudes du 25 octobre. Alors quand elle le regarde et qu’elle le voit sourire, elle ne peut que sourire à son tour alors qu’il s’approche. « Tu m'as déjà offert toute une galaxie... Et suédoise de surcroît alors, j'étais déjà au septième ciel avant que tu me montres ton paradis. C'est parfait, Freya. » Cette dernière a les lèvres qui s’étirent un peu plus alors que ses bras viennent se prélasser autour de son cou, accueillant avec plaisir son baiser qui lui fait décoller les pieds du sol. Elle a du mal à croire qu’il avait été comblé au vu de ce qu’elle lui a fait subir ces derniers jours. Mais Freya s’en fiche, là, parce qu’il la tient contre elle, qu’il partage son anniversaire avec elle et qu’il a l’air satisfait, il a l’air content et ça, ça vaut toutes les étoiles du monde. « Comment t'as découvert cet endroit? Et surtout, qu'est-ce qui t'a décidé à me faire découvrir ton antre secrète? Je me sens privilégié, t'as même ramené de quoi manger et dormir. Je t'ai déjà dit que t'étais la meilleure petite amie du monde ou pas? » La jeune femme eut un léger rire devant l’avalanche de questions, ses lèvres se posant furtivement sur la commissure des siennes tout en caressant sa nuque de sa main. « J’suis tombée dessus par hasard il y a quelques mois. Quand j’traine pas dans les bars, j’traine ici. C’est calme, c’est reculé, personne pour t’emmerder. » Freya sait que Tim la comprendra sur ce point de vue-là. Même si lui, il veut quand même apprendre les gens et qu’il trouvera toujours moyen de les apprécier à leur valeur, ils partagent tous les deux ce plaisir du calme, de la solitude, du reculement vis-à-vis de la population humaine. « Ça m’semble naturel de t’le montrer. Parce que j’te fais confiance. Parce que t’as été là pour moi. Parce que je t’ai déjà foutu dans un sacré merdier depuis un mois. J’te devais bien ça. » La suédoise se mordille légèrement la lèvre, sa main caressant toujours ses cheveux. « J’suis surtout la petite-amie la plus chanceuse au monde d’avoir un type aussi bon à mes côtés. C’est la moindre des choses de t’offrir de quoi célébrer ta nouvelle année dans ce monde. » Elle attrape de nouveau ses lèvres pour un doux baiser avant de prendre sa main, de se détacher de lui et de le trainer sur le balcon où ils peuvent s’asseoir et s’allonger entourés de (fausses) bougies. « J’ai un problème avec l’feu et de toute façon, c’était quand même plus pratique que des vraies bougies. » essaie-t-elle de justifier, parce que ça reste quand même moins romantique que des vraies. Elle n’a jamais vraiment parlé de ce problème-là, elle l’a juste évoqué à demi-mots. Mais ce soir n’est pas le soir pour ce genre de confidences anyway. Freya s’assoit et elle tire sur le bras de Tim pour qu’il la rejoigne. « Bon, est-ce qu’on adopte un hérisson, oui ou non ? » demande-t-elle en riant légèrement, les mains sortant de quoi nourrir leurs estomacs.

Ce n’est pas de sa faute si elle est tombée pour les images d’un animal qu’elle n’aurait jamais pensé trouver aussi adorable. Voilà qui pourrait presque faire office d’entrainement pour Tim et son futur gamin. Mais ça, Freya le garde pour elle. Aucune ombre au tableau ne viendra gâcher la soirée, elle se l’interdit. Tout doit être parfait et à la hauteur.


:sleepy: :
 

Revenir en haut Aller en bas
Timothy Decastel
Timothy Decastel
l'identité retrouvée
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 33 ans (25.10.1986)
SURNOM : Tim, Timy ou bien Timou par son frère aîné, mon triton par une belle sirène.
STATUT : Endosse son rôle de père de deux merveilles comme sa principale responsabilité.
MÉTIER : Nouvellement engagé dans l'armée de terre, il a dit adieu à son joli cimetière.
LOGEMENT : En colocation avec son meilleur ami, son frère squatte de temps en temps.
TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake 887d03ddfcae4127834fe0ec2dc0ec6d
POSTS : 3756 POINTS : 665

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Sa mère est internée depuis près de 20 ans, elle a considéré Tim comme une fille toute sa vie... Esmeralda.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : jillian#2 ¤ cian & co ¤ freya#9 ¤ jillian#3

TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake Tumblr_ouhcsfTrbH1t98cvgo4_250
TIMLIE - The course of true love never did run smooth.

TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake Tumblr_inline_p8lbx6iEAH1s1fojl_250
TIMYA - Love is joining hands with the man who loves you for who you are, and saying, "I'm not afraid to believe in you.”
RPs EN ATTENTE : heïana#2.
RPs TERMINÉS : charlie ¤ charlie#2 ¤ nea ¤ charlie#3 ¤ alex ¤ charlie#4 ¤ lukà ¤ alex#3 ¤ john ¤ harvey ¤ freya ¤ charlie (ua) ¤ lullaby ¤ charlie ua#2 ¤ heïana ¤ alex#2 ¤ jillian ¤ freya#2 ¤ charlie#5 ¤ freya#3 ¤ charlie#6 ¤ freya#4 ¤ freya#5 ¤ yoko ¤ charlie#8 ¤ charlie#7 ¤ alex#4 ¤ charlie#9 ¤ freya#6 ¤ freya/jillian ¤ kane ¤ freya#7 ¤ charlie#10 ¤ charlie#11 ¤ ariane ¤ freya#8 ¤ jillian/freya/elias/bailey ¤ charlie/matt/isaac ¤ charlie#12 ¤ charlie#13
AVATAR : Daniel Sharman.
CRÉDITS : Sygin.
DC : Wren, Elwyn, Sky & Zeke.
INSCRIT LE : 26/05/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t24233-tim-scared-is-what-you-re-feeling-brave-is-what-you-re-doing https://www.30yearsstillyoung.com/t24251-tim-but-in-these-eyes-the-melody-smolders

TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake Empty
Message(#) Sujet: Re: TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake EmptySam 26 Oct - 18:36



La retrouver après plusieurs jours de galère, c'était sûrement le plus beau cadeau d'anniversaire qu'on lui ferait cette année. Tim n'était pas forcément intéressé par les attentions à gogo et tout ce qui caractérisait cette société de consommation mais passer des moments avec les gens qu'il aimait, voilà ce qui le passionnait réellement. Alors, lorsqu'il avait vu l'invitation de Freya pour une soirée à deux, il avait senti son coeur se gonfler d'une fierté incomparable parce qu'elle avait pensé à lui et effectivement, en découvrant le décor et toutes les préparations faites, Timothy n'avait pas à douter qu'il comptait pour elle. La suédoise avait mis du coeur à l'ouvrage, on le sentait dans la manière dont était disposé la nourriture et la couverture pour s'allonger en ayant la meilleure vue sur toute la ville. Doherty avait certainement dû y passer une bonne partie de la journée et le soldat ne s'en était pas vraiment douté. Il avait cru qu'elle était partie travailler, s'occuper de son ancien cimetière, vivre une journée banale avant qu'ils ne se retrouvent dans un endroit commun pour un moment à deux. Un restaurant, un cinéma, voire même dans son appartement, juste pour être ensemble malgré sa vieillesse du moment. Freya avait plutôt décidé de sortir le grand jeu, après des jours passés dans le noir, à pleurer et geindre avec un Tim désemparé qui était resté présent sans rien dire. Il avait juste attendu qu'elle revienne à elle et retourne vers ses bras. Decastel était heureux qu'elle ait fini par le faire, le plus naturellement du monde après quelques heures d'un désespoir intense et maintenant, ils étaient de nouveau liés. Là, avec Freya dans ses bras, son regard porté vers le sien et le sourire angélique du soldat qui ne la quittait pas des yeux, sa galaxie suédoise. Il était ému par tout ce qu'elle avait fait pour lui, même si elle devait trouver que ce n'était rien en comparaison de tout ce qu'il avait dû supporter avec elle ces derniers temps. Pour Timothy, ce n'était franchement pas rien, personne n'avait jamais fait tout cela pour lui. Personne n'avait même réellement pensé à lui le jour de son anniversaire, le laissant toujours dans un coin avant de se servir de lui comme d'une poupée en plastique. On pouvait remercier sa mère pour le manque d'estime que Tim avait constamment envers lui-même mais il tâchait de mettre tout cela de côté, surtout à cet instant précis puisqu'il était concentré uniquement sur Freya. "Au contraire, tu me devais rien du tout, tu sais. C'est normal que j'ai été là pour toi, c'est comme ça que ça marche, non? Mais je suis très heureux que tu me montres ton endroit, à toi, il est magnifique et il est à ton image... Donc, je l'apprécie énormément." La vue était magnifique, autant par dessus le balcon qu'entre ses bras et Timothy aurait été bien valeureux de vouloir s'enfuir, là, tout de suite. Il ne le désirait pas du tout, serrant plus étroitement la jeune femme alors qu'elle lui caressait les cheveux. "Je suis chanceux que ma petite amie pense autant à moi. Donnant donnant." Il lui fit un clin d'oeil en la regardant s'échapper d'entre ses doigts pour se rendre sur le balcon et s'y asseoir, Tim prenant le temps d'observer le paysage une fois de plus. Il s'autorisa même à prendre un ou deux clichés avec son téléphone, pour garder un souvenir de tout ce qu'ils étaient en train de vivre ensemble. Puis, il rejoignit Freya par terre, la regardant avec des yeux énamourés alors qu'elle reprenait la parole. "Hors de question de détruire ce magnifique endroit, t'as eu raison... Je m'en doutais que j'allais encore entendre parler de ce fameux hérisson. Moi, je veux bien, il y a de la place dans mon jardin de la résidence mais attention, à une condition, on l'appelle blue galaxy, un mélange de nos surnoms, ça me semble réalisable, non?" Il lui souriait largement en la regardant sortir la nourriture, Tim s'approchant un peu plus d'elle pour venir déposer un baiser sur sa joue. "Tu m'as manqué. Je suis très heureux de t'avoir, Freya." Bien sûr, comme à son habitude, Tim ne mentait pas en l'aidant à installer le repas, non sans la suivre du regard. Au cas où elle disparaîtrait. Juste au cas où, parce qu'il avait encore envie de la prendre dans ses bras et la voir rire et sourire. Il avait encore besoin de l'aimer.



TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake JQVaF5n
TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake QqLqwzn
TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake QoPDAKU
TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake NZd8ug4
TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake WMcDs9v
TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake Hod8yO6

LE MEME A LA TIMOU:
 
Revenir en haut Aller en bas
Freya Doherty
Freya Doherty
le jour et la nuit
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 st valentins.
SURNOM : un jour, on l'a appelé freya l'effrayante.
STATUT : retour au point de départ, ce qui lui convient très bien.
MÉTIER : gardienne des tombes. entre autres.
LOGEMENT : loge au #6 à fortitude valley, qg des abeilles.
when people ask me stupid questions, it is my legal obligation to give a sarcastic remark.
POSTS : 20916 POINTS : 760

PETIT PLUS : blood moon painting red in the sky, under the surface. your dark heart leading you to the grave. beautiful mask, pure evil behind the charade.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : (13/10)

I’m almost never serious, and I’m always too serious. Too deep, too shallow. Too sensitive, too cold hearted. I’m like a collection of paradoxes.

TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake J2it
DOHERTYStogether, they would watch everything that was so carefully planned collapse, and they would smile at the beauty of destruction.

TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake 7jlf
FRELIASeven if loving meant leaving, or solitude, or sorrow, love was worth every penny of its price.elias 7

TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake 86t3
TIMYAtenderness is a disinterested and generous love, that does not ask anything else to be understood and appreciated.tim 10

TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake Res9
JILLYAa sister can be seen as someone who is both ourselves and very much not ourselves a special kind of double.jill 4 (ua) ∆ jill 8

TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake 9w88
FREYANCEyou can love them, forgive them, want good things for them but still move on without them.terrence 3 (fb) ≈ terrence 4

finnleyarianegabriel (ua)

jill 3/elias 5/tim 6/baileylou/tobias 2jill 7/adèle 2carter #2/allie
RPs EN ATTENTE : eavan 2 ∆ malachi ∆ ariel 2 ∆ isaac ∆ romy 2 ∆ heather
RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens


PSEUDO : cristalline.
AVATAR : lily james.
CRÉDITS : (avatar) me
DC : lizzie & birdie.
INSCRIT LE : 11/05/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t24047-freya-o-every-fight-comes-from-the-fight-within https://www.30yearsstillyoung.com/t24074-freya-o-live-and-love-from-fools-and-from-sages https://www.30yearsstillyoung.com/t24237-freya-doherty https://www.30yearsstillyoung.com/t24250-freya-doherty

TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake Empty
Message(#) Sujet: Re: TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake EmptyDim 27 Oct - 2:04



Au contraire, Freya lui doit tout et beaucoup. Tim a fait preuve d’une patience rare, il a l’oreille attentive, l’épaule réconfortante, les épaules pour deux. Si elle a réussi à remonter la pente aussi rapidement pour une fois, c’est grâce à lui. Ses yeux bleus l’ont guidé quelque part, sa douceur et sa gentillesse, mêlées à son implacable bienveillante ont fait des miracles sur son esprit, sur sa tête, sur cette partie en elle qui n’avait plus la volonté de rien. Comme un grand chamallow sur pieds, les membres trop engourdis pour bouger, pour avancer, pour aller de l’avant. La simple perspective de se lever avait été compliquée et Tim a eu la bonté de la remplacer certains jours. Mais son cerveau n’a pas oublié l’anniversaire, cette date qu’elle a mis en alerte sur son téléphone tellement que c’était proche. Freya y a réfléchi longuement, caressant l’idée de retrouver aux vignobles d’abord. Mais non, ce n’était pas original. Le cinéma plein air aurait pu être une idée séduisante mais elle veut profiter de lui, pas rester silencieuse pendant deux heures à regarder des images bougées. Alors elle a repensé à ce petit cocon qu’elle avait trouvé cet hiver. Comme si une force supérieure l’avait guidé jusqu’ici sans qu’elle sache vraiment comment elle a atterri là. C’est presque un miracle qu’elle réussisse à retrouver le trajet mais la forêt est une grande amie doublée d’une complice. La suédoise traîne assez ses pieds dans le coin pour connaitre les endroits à éviter, les petites rivières cachées, les troncs marqués. Elle s’est décidée tout bêtement à lui montrer cet endroit dans un moment absolument anodin qui a eu lieu à peine quelques jours avant. D’elle perchée sur un tabouret de la cuisine en train de dessiner dans le carnet, en soupirant, raturant, gommant, râlant dans sa barbe, et Tim en train de cuisiner et s’amusant visiblement de sa désespération. Il avait fini par lui prendre la main, par lui baragouiner quelque chose sur ‘‘le baiser magique de l’inspiration’’ et lui embrasser chaque doigt un par un. Freya en avait ri et Tim en avait souri. Et c’était la première fois depuis des jours qu’ils semblaient se relaxer. La jeune femme avait repris son crayon avec plus de légèreté et en mordillant le bout tout en observant son copain poursuivre sa tâche, la certitude qu’elle lui montrera ce lieu.

Elle est sa première copine. Autant dire que le pire a été vécu, il ne peut n’y avoir que le meilleur devant eux. S’ils ont réussi à survivre tout ça, ils peuvent donc survivre le reste. C’est en tout cas ce que Freya espère alors qu’elle regarde Tim lui dire qu’elle ne lui doit rien du tout. A ces mots, la jeune femme secoue la tête mais Tim insiste. « C'est normal que j'ai été là pour toi, c'est comme ça que ça marche, non ? » Elle se pince les lèvres, hausse les épaules mais finit par sourire légèrement. Freya ne va pas le contredire, elle ne va pas relancer le débat. Ce n’est ni le moment, ni l’endroit pour ça. Elle a assez mariné dans l’obscurité, ce soir est placé sous le signe de la lumière. Pour elle, pour lui, pour eux. « Mais je suis très heureux que tu me montres ton endroit, à toi, il est magnifique et il est à ton image... Donc, je l'apprécie énormément. » Freya lui tapote brièvement la joue. « Flatteur, va. » Les mots lui manquent à chaque fois, elle ignore comment réagir quand il lui parle comme ça, aussi intensément et sincèrement. Alors elle préfère utiliser une note plus légère, toujours une plaisanterie pour adoucir l’atmosphère et ne pas se laisser submerger par autre chose. Peut-être plus tard mais pas tout de suite. « Je suis chanceux que ma petite amie pense autant à moi. Donnant donnant. » Doherty écarquille les yeux. « Evidemment que j’pense à toi, Tim. Je l’ai même enregistré sur mon tel pour être sûre de pas oublier. Je peux être un peu romantique quand j’le veux. » Elle finit par sourire légèrement avant de tourner la tête vers lui pour le voir avec son téléphone braqué. « J’espère que t’as pas pris ma tête parce que je viendrai te poursuivre pour mon droit à l’image si j’trouve ça sur les réseaux. » dit-elle en souriant un peu plus. Freya n’en a que faire de son image sur une plateforme où elle n’est pas active de toute façon. Quand Tim lui parle de son accord pour le hérisson, et qu’il a même déjà une idée de prénom, la suédoise tape dans ses mains tout en riant légèrement. « J’vois que t’as eu le temps d’y penser, en tout cas. On est d’accord que c’est a d o r a b le, hein ? Blue galaxy, ça m’va parfaitement bien. » Puis elle a une légère moue songeuse. « Tu crois que j’aurai l’droit d’le peindre en bleu ou on risque d’avoir la protection de la défense de la préservation des hérissons sur le dos ? » Freya secoue la tête tout en étalant ce qu’elle avait acheté. Des trucs simples, faciles à manger (et à transporter). Evidemment qu’elle ne peindra pas une innocente créature en bleu. Elle n’est pas folle à ce point. Un baiser sur la joue la fait reprendre contact avec la réalité. La suédoise a un léger voile d’amertume envers elle-même. Tu m’as manqué. Elle n’est jamais vraiment partie mais elle comprend l’idée. Elle s’applique à sa tâche, souriant mollement, sachant et sentant son regard sur elle. Freya se distrait en sortant une bouteille de vin. « Ce n’est pas du champagne mais ça peut éventuellement rappeler la première nuit. » évoque-t-elle avec malice. Elle n’a pas les moyens d’acheter une bouteille qu’elle avait goûté avec Finnley et ça, c’est un grand drame. Mais on lui a dit que celui-là n’était pas mauvais… En espérant que le côté français de Tim ne revienne pas au grand galop pour défendre son territoire. « J’ai rien de prévu de particulier, à part manger, boire peut-être, regarder beaucoup. » Freya lui attrape la main pour caresser ses doigts. « Mais j’voulais un moment calme avec toi parce que ça faisait trop longtemps que c’était pas arrivé. » Elle se penche doucement pour attraper ses lèvres dans un baiser digne de ce nom cette fois-ci. Le genre à vous laisser pantelant quand vous vous séparez et qui est bourré de promesses pour la suite des évènements. Freya sourit alors que ses lèvres frôlent celles de Tim, quémandant pour plus avant de se forcer à se séparer de lui. Son attention se concentre à picorer des tomates cerises, des tranches d’avocats, du pain, de bâtonnets de crabe. Elle a même ramené une boite de sushis parce que pourquoi pas. De toute façon, ce n’est pas tant la nourriture qui l’intéresse. Il y a ce grand ciel qui s’étoile un peu plus au fur et à mesure que le soleil décline au-dessus de leurs têtes. Et Tim, toujours Tim, surtout Tim. Observer ses traits détendus, c’est sa récompense pour tous les allées retours qu’elle a effectué pour tout préparer.


:sleepy: :
 

Revenir en haut Aller en bas
Timothy Decastel
Timothy Decastel
l'identité retrouvée
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 33 ans (25.10.1986)
SURNOM : Tim, Timy ou bien Timou par son frère aîné, mon triton par une belle sirène.
STATUT : Endosse son rôle de père de deux merveilles comme sa principale responsabilité.
MÉTIER : Nouvellement engagé dans l'armée de terre, il a dit adieu à son joli cimetière.
LOGEMENT : En colocation avec son meilleur ami, son frère squatte de temps en temps.
TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake 887d03ddfcae4127834fe0ec2dc0ec6d
POSTS : 3756 POINTS : 665

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Sa mère est internée depuis près de 20 ans, elle a considéré Tim comme une fille toute sa vie... Esmeralda.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : jillian#2 ¤ cian & co ¤ freya#9 ¤ jillian#3

TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake Tumblr_ouhcsfTrbH1t98cvgo4_250
TIMLIE - The course of true love never did run smooth.

TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake Tumblr_inline_p8lbx6iEAH1s1fojl_250
TIMYA - Love is joining hands with the man who loves you for who you are, and saying, "I'm not afraid to believe in you.”
RPs EN ATTENTE : heïana#2.
RPs TERMINÉS : charlie ¤ charlie#2 ¤ nea ¤ charlie#3 ¤ alex ¤ charlie#4 ¤ lukà ¤ alex#3 ¤ john ¤ harvey ¤ freya ¤ charlie (ua) ¤ lullaby ¤ charlie ua#2 ¤ heïana ¤ alex#2 ¤ jillian ¤ freya#2 ¤ charlie#5 ¤ freya#3 ¤ charlie#6 ¤ freya#4 ¤ freya#5 ¤ yoko ¤ charlie#8 ¤ charlie#7 ¤ alex#4 ¤ charlie#9 ¤ freya#6 ¤ freya/jillian ¤ kane ¤ freya#7 ¤ charlie#10 ¤ charlie#11 ¤ ariane ¤ freya#8 ¤ jillian/freya/elias/bailey ¤ charlie/matt/isaac ¤ charlie#12 ¤ charlie#13
AVATAR : Daniel Sharman.
CRÉDITS : Sygin.
DC : Wren, Elwyn, Sky & Zeke.
INSCRIT LE : 26/05/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t24233-tim-scared-is-what-you-re-feeling-brave-is-what-you-re-doing https://www.30yearsstillyoung.com/t24251-tim-but-in-these-eyes-the-melody-smolders

TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake Empty
Message(#) Sujet: Re: TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake EmptyDim 27 Oct - 11:23



Son sourire ne quitterait certainement pas ses lèvres de toute la soirée, voire de la nuit entière. Après des journées ben mornes, Tim réalisait que le vent tournait à nouveau pour eux deux et qu'il pouvait être heureux de pouvoir partager un moment simple et délicieux en compagne de Freya. Pour l'occasion, la jeune femme avait clairement sorti le grand jeu et ce cher Decastel ne pouvait qu'être attendri par tous les efforts qu'elle avait mis dans ces retrouvailles si particulières. Bien évidemment, aucune image n'était effacée, pas celles de la soirée où il était allé la chercher complètement défoncée au poste ou lorsqu'il avait dû la repêcher au fond de sa baignoire prête à se noyer. La peur ne l'avait pas vraiment quitté depuis parce que Decastel réalisait plus que jamais à quel point la vie pouvait être fragile et du jour au lendemain, sa suédoise pouvait le quitter sans crier gare, à cause d'une maladie qu'elle ne pouvait pas contrôler. Au moins, le soldat avait essayé d'être à la hauteur de l'affaire sans trop s'imposer quand elle avait l'air peu réceptive à sa présence à ses côtés. Finalement, avoir été durant si longtemps un paria aidait beaucoup le beau brun à comprendre quand on avait besoin de lui et quand il devait se taire, au contraire. De toute manière, Timothy était suffisamment patient pour attendre de longues semaines que Freya revienne à elle et il semblait que ce soir était ce jour béni. Le jeune homme souriait en conséquence, oui, en se retrouvant si proche d'elle sur un balcon de fortune, tout en haut d'un arbre, alors que l'horizon s'étalait sous leurs yeux admiratifs. Tim n'avait sûrement jamais rien vu d'aussi beau, le soleils'apprêtant à se coucher non loin d'eux et la perspective qu'ils allaient pouvoir rester ici, loin des regards indiscrets lui plaisait bien plus que Freya n'aurait pu l'imaginer de prime abord. Adieu la foule, sa hantise mais il la partageait avec la suédoise, c'était une évidence alors, ils étaient parfaitement à l'aise à se parler sans filtre, sans avoir peur que l'un d'eux se mette à pleurer soudainement, happé par un trop plein d'émotions qui revenait assez souvent. Tim se sentait parfaitement bien et il se mit même à rougir en entendant le terme flatteur s'échapper des lèvres de sa petite amie. En réalité, il était sincère, toujours, c'était sûrement sa plus grande qualité mais aussi, ce qui pouvait le blesser plus que tout le reste parce que les gens profitaient des gens adorables comme lui. Pas Freya. Jamais. "Je note que ma galaxie suédoise est d'un romantisme sans faille. Après tout ça, j'ai plus aucun doute. Et ne t'en fais pas, ta magnifique tête, je la garde que pour moi, c'est mon cadeau d'anniversaire après tout." Il n'allait certainement pas l'afficher sur tous les réseaux sociaux alors qu'elle ne désirait qu'être présente, lui faire plaisir mais le paysage, par contre, Tim avait tout à fait le droit de vouloir le partager au monde entier. Quelque chose d'aussi magnifique ne pouvait pas rester tu, même si la localisation resterait secrète au cas où le couple désirerait y passer des vacances entières sans avoir aucun être vivant pour venir les enquiquiner. Juste eux deux, en pleine forêt et cette idée ravissait par avance Decastel. "Tu as joué sur ma carte sensible avec tous tes sms là, c'est clair... Blue galaxy teint en bleu? On va peut être se contenter de le rendre bleu par le prénom parce que ça me ferait mal au coeur que les services sociaux pour animaux nous retirent la garde." Il lui fit un clin d'oeil, comme si Freya allait réellement faire une telle chose. Elle était une artiste, certes, mais elle n'était pas totalement à côté de la plaque comme de grands génies de la peinture. Non, ce hérisson serait heureux, entouré par des gardénias et des tulipes à n'en plus finir. Tim, en tout cas, ferait tout pour que son environnement soit parfait pour lui. "Du vin? Tu crois qu'il vient du vignoble où on a...?" Et voilà qu'il rougissait encore, servant deux verres tout de même parce qu'on ne pouvait pas refuser une attention aussi précieuse. Freya avait pensé à tout et lui n'était qu'une boule d'émotions. "Je te jure, il y a pas plus beau comme cadeau d'anniversaire. Manger, boire, le décor... Toi. Tu m'as gâté, je sais pas comment je vais pouvoir te rendre la pareille, tu mets la barre très très haute." Ses yeux bleutés brillaient d'une nouvelle intensité, sûrement parce qu'il avait vu les lèvres de Freya s'approcher des siennes et Tim ne put que se perdre dans le baiser qu'elle lui offrit. Cela aussi, il l'avait attendu des jours parce qu'ils n'avaient pas eu l'occasion d'être aussi proches et aussi intimes ces derniers temps et dans ce partage, il y avait certainement une promesse de se retrouver sous cet aspect un peu plus tard. "Là, c'est plus que le grand jeu à ce stade... Tu m'embrasses, me nourris, tu cherches à me saouler aussi, t'as pas quelque chose à me demander, j'espère?" Tim lui fit un clin d'oeil, signe qu'il plaisantait. Finalement, il attrapa Freya avec douceur pour venir l'asseoir entre ses jambes avant qu'il ne se tourne vers l'horizon, juste après avoir grignoté quelques tomates de son côté. Ses bras entourèrent le corps de sa suédoise et sa tête se posa dans son cou alors que les rayons du soleil si bas les atteignaient en pleine face. "Là, je suis le plus heureux des hommes de ce monde. Avec un paysage pareil et un câlin de ma copine romantique, je peux mourir paisiblement, bon espérons pas à trente trois ans quand même mais tu saisis l'idée." Il se mit à rire dans le creux de son cou alors que ses doigts caressaient son ventre par dessus ses vêtements et là, Tim n'avait même plus spécialement envie de parler, juste de profiter de la magie de l'instant. La chaleur de Freya contre la sienne, son coeur battant à tout rompre contre le dos de la jeune femme et son souffle se perdant sur son cou. Le soldat se sentait de nouveau vivant, plus que jamais.



TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake JQVaF5n
TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake QqLqwzn
TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake QoPDAKU
TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake NZd8ug4
TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake WMcDs9v
TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake Hod8yO6

LE MEME A LA TIMOU:
 
Revenir en haut Aller en bas
Freya Doherty
Freya Doherty
le jour et la nuit
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 st valentins.
SURNOM : un jour, on l'a appelé freya l'effrayante.
STATUT : retour au point de départ, ce qui lui convient très bien.
MÉTIER : gardienne des tombes. entre autres.
LOGEMENT : loge au #6 à fortitude valley, qg des abeilles.
when people ask me stupid questions, it is my legal obligation to give a sarcastic remark.
POSTS : 20916 POINTS : 760

PETIT PLUS : blood moon painting red in the sky, under the surface. your dark heart leading you to the grave. beautiful mask, pure evil behind the charade.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : (13/10)

I’m almost never serious, and I’m always too serious. Too deep, too shallow. Too sensitive, too cold hearted. I’m like a collection of paradoxes.

TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake J2it
DOHERTYStogether, they would watch everything that was so carefully planned collapse, and they would smile at the beauty of destruction.

TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake 7jlf
FRELIASeven if loving meant leaving, or solitude, or sorrow, love was worth every penny of its price.elias 7

TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake 86t3
TIMYAtenderness is a disinterested and generous love, that does not ask anything else to be understood and appreciated.tim 10

TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake Res9
JILLYAa sister can be seen as someone who is both ourselves and very much not ourselves a special kind of double.jill 4 (ua) ∆ jill 8

TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake 9w88
FREYANCEyou can love them, forgive them, want good things for them but still move on without them.terrence 3 (fb) ≈ terrence 4

finnleyarianegabriel (ua)

jill 3/elias 5/tim 6/baileylou/tobias 2jill 7/adèle 2carter #2/allie
RPs EN ATTENTE : eavan 2 ∆ malachi ∆ ariel 2 ∆ isaac ∆ romy 2 ∆ heather
RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens


PSEUDO : cristalline.
AVATAR : lily james.
CRÉDITS : (avatar) me
DC : lizzie & birdie.
INSCRIT LE : 11/05/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t24047-freya-o-every-fight-comes-from-the-fight-within https://www.30yearsstillyoung.com/t24074-freya-o-live-and-love-from-fools-and-from-sages https://www.30yearsstillyoung.com/t24237-freya-doherty https://www.30yearsstillyoung.com/t24250-freya-doherty

TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake Empty
Message(#) Sujet: Re: TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake EmptyLun 28 Oct - 22:08



Tim répète qu’elle est romantique et c’est Freya qui sent ses doigts de pieds se recroqueviller de façon adorable. Elle n’a pas l’occasion de se sentir spéciale si souvent et le jeune homme semble mettre un point d’honneur à le lui prouver, ne serait-ce qu’à sa façon de la regarder. Elle est certaine d’avoir réussi à toucher en plein dans le mille dans lui montrant cet endroit pour son anniversaire. Peut-être qu’elle le lui aurait montré même si ça n’avait pas été le cas. Pour respirer, pour prendre un second souffle, une bouffée d’oxygène. Ils n’en parlaient pas vraiment, ils n’ont jamais vraiment évoqué platement ce qui peut se tramer l’un et chez l’autre. Mais Tim a été témoin premier et malheureux de sa pire facette et Freya n’a pas eu les yeux assez embués pour ne pas noter les traits inquiets qui ont constamment perlé son visage si doux. Alors elle a tenté de revenir vers lui, doucement, timidement, peut-être parce qu’elle avait eu aussi peur de le briser en retour. Elle n’est pas la seule être fragile et sensible de cette relation, ils sont tous les deux à leur façon à ramasser à la petite cuillère. Mais Timothy s’était effacé et il l’a foutu en avant. Parce qu’il est bon comme ça. Alors que Freya lui donne un bout de son univers caché en guise de remerciement, et de cadeau, c’est la moindre des choses. « Ne vas pas l’répéter, hein. J’ai une réputation à tenir. » Celle de la folle du coin, de la bizarre qui dessine sur son banc, de l’alcoolique qui n’a aucun contrôle de ses émotions. Tout ça, toutes ses couvertures dans lesquelles elle s’enveloppe et qu’elle développe. C’est beaucoup plus simple de montrer ces visages au monde entier. Mais devant Tim, elle n’a pas besoin de faire de faux semblants. Elle est émotionnellement trop épuisée pour ça de toute façon. « J’suis heureuse que ma seule tête soit un cadeau suffisant pour toi, ceci dit. » Parce qu’elle, ce n’est pas comme ça qu’elle se verrait. Elle n’est pas une étoile filante, ni un cadeau béni et encore moins une pépite du monde. Freya n’est pas grand-chose, elle est une sorte de boulet qui tire un amas de boulets devant un monde qui est aussi dur qu’un immense boulet. Ça fait beaucoup de boulets, autant qu’elle en a dans la tête et dans les tripes.
« Je sais comment communiquer avec toi, mon beau. Bon, d’accord. Blue gal sera bleu dans notre esprit seulement. Tel un petit schtroumpf rien qu’à nous. Promis personne ne nous l’enlèvera. »  Freya lui fait un sourire des plus malicieux, pleine de promesses, se notant déjà dans un coin de la tête qu’il va falloir qu’ils regardent où trouver un hérisson et surtout, comment s’en occuper. Ce n’est pas commun, comme animal de compagnie, mais c’est justement ça qui est excitant. Et puis, ça leur fera un petit quelque chose en commun. Certes, ce n’est pas un enfant mais ça reste une responsabilité quand même.

« Du vin? Tu crois qu'il vient du vignoble où on a...? » Il rougit, encore une fois, et il est adorable et Freya a encore plus envie de l'embrasser. Il fait fondre chaque membre de son petit corps, incapable de résister à autant d'adorabilité. « …Touché ces putains d'étoiles ensemble la première fois, yep. Qui sait, y a eu la saison des vendanges, peut-être que c'est même ceux qui ont été témoin de cet acte absolument scandaleux. » Le plus scandaleux dans cette histoire, ça avait été là fuite qu'elle a eu juste après parce que quelque chose se profilait et que ce n’était pas ce qu’elle voulait. Ni pour elle ni pour lui. Un poids, un boulet, une malédiction ambulante, voilà ce qu'elle est. Et le début de mois n'a fait que confirmer tout ça. Freya continue à croire qu'il aurait été mieux sans elle. Mais Tim s'est accroché et elle devient doucement accro. A ses sourires, à ses gestes, à ses paroles. Tout est doux avec Tim, il n'y a rien d'amer, ni de saler ni de se sucrer. Et elle ne se lasse pas de prendre des vagues de délicatesse dans la figure, bien au contraire, elle s'y rattache de plus en plus. Il l'a aidé bien plus qu'il ne pense, elle en est persuadée. Bien plus que l'inverse en tout cas. Les yeux de Tim sont perçants malgré la luminosité vacillante et Freya passe une main dans ses cheveux tout en secouant la tête. « C'est ton anniversaire et c'est toi qui m’as soutenu ces derniers jours. C'est moi qui t'dois tout ça, pas l'inverse. » C'est au tour de Freya de briller par une honnêteté transparente. « Il n’y a pas de donnant donnant. Savoir que ça t’fait plaisir me suffit amplement. » Parce que la suédoise n’est pas forcément douée pour ce genre de choses. Que sa dernière relation n’avait pas été un exemple de romantisme. C’était même carrément l’inverse. Elle n’avait pas eu le droit à la moindre attention pour son propre anniversaire.

Mais Freya n’y pense pas alors que Tim lui fait un clin d’œil tout en l’incitant à se positionner entre ses jambes. La jeune femme passe ses bras autour des siens, sa tête se posant sur celle de Tim contre son épaule, la position n’étant pas sans rappeler une scène beaucoup moins romantique. Elle tourne légèrement son visage pour lui sourire tendrement, son nez caressant la tempe du jeune homme. « Quoi, t’as peur que j’te demande en mariage ? » Quelle idée absurde. Même soûl, ça n’arriverait pas. Jamais. « J’te nourris car tu l’as fait avec moi. Je t’embrasse parce que t’es mon copain, que je t’a… » Freya s’interrompt tout en quittant ses yeux de Tim pour les poser sur l’horizon tout en raclant sa gorge. « …T’adores et que j’ai l’droit. Pour ce qui est de te soûler… Franchement pas mon genre. J'veux que tu t’rappelles de tout ça, quand même. » Tu ne vois pas la petite auréole sur sa tête, Tim ?  Elle secoue la tête tout en passant une main dans ses mèches bouclées. « Évite de mourir maintenant quand même. Le monde a encore besoin d’toi. » J'ai encore besoin de toi. Freya penche la tête pour l’embrasser alors que ses propres doigts caressent ceux de Tim qui se pressent délicieusement contre elle. Ils avaient été proches ces derniers temps mais la jeune femme s’était rétractée à chaque idée ou tentative d’aller plus loin. Cap impossible à franchir, quelque chose dont elle n’avait pas envie, la boule au ventre qu’il finisse par en avoir marre. Mais encore une fois, Tim est différent. Il réfléchit avec sa tête, il pense avec son cœur et l’avoir tenu dans ses bras lui avaient suffi. Doherty pose son front sur le sien tout en fermant légèrement les yeux. « J’suis toute à toi, Tim. » Ce soir, demain, la semaine prochaine, aussi longtemps qu’il le voudra. Spirituellement, physiquement, émotionnellement, entourée de tout son être, sentant son cœur dans son dos, son souffle sur elle, il n’y a que Tim qui compte à ce moment-là.


:sleepy: :
 



Dernière édition par Freya Doherty le Mar 29 Oct - 16:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Timothy Decastel
Timothy Decastel
l'identité retrouvée
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 33 ans (25.10.1986)
SURNOM : Tim, Timy ou bien Timou par son frère aîné, mon triton par une belle sirène.
STATUT : Endosse son rôle de père de deux merveilles comme sa principale responsabilité.
MÉTIER : Nouvellement engagé dans l'armée de terre, il a dit adieu à son joli cimetière.
LOGEMENT : En colocation avec son meilleur ami, son frère squatte de temps en temps.
TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake 887d03ddfcae4127834fe0ec2dc0ec6d
POSTS : 3756 POINTS : 665

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Sa mère est internée depuis près de 20 ans, elle a considéré Tim comme une fille toute sa vie... Esmeralda.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : jillian#2 ¤ cian & co ¤ freya#9 ¤ jillian#3

TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake Tumblr_ouhcsfTrbH1t98cvgo4_250
TIMLIE - The course of true love never did run smooth.

TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake Tumblr_inline_p8lbx6iEAH1s1fojl_250
TIMYA - Love is joining hands with the man who loves you for who you are, and saying, "I'm not afraid to believe in you.”
RPs EN ATTENTE : heïana#2.
RPs TERMINÉS : charlie ¤ charlie#2 ¤ nea ¤ charlie#3 ¤ alex ¤ charlie#4 ¤ lukà ¤ alex#3 ¤ john ¤ harvey ¤ freya ¤ charlie (ua) ¤ lullaby ¤ charlie ua#2 ¤ heïana ¤ alex#2 ¤ jillian ¤ freya#2 ¤ charlie#5 ¤ freya#3 ¤ charlie#6 ¤ freya#4 ¤ freya#5 ¤ yoko ¤ charlie#8 ¤ charlie#7 ¤ alex#4 ¤ charlie#9 ¤ freya#6 ¤ freya/jillian ¤ kane ¤ freya#7 ¤ charlie#10 ¤ charlie#11 ¤ ariane ¤ freya#8 ¤ jillian/freya/elias/bailey ¤ charlie/matt/isaac ¤ charlie#12 ¤ charlie#13
AVATAR : Daniel Sharman.
CRÉDITS : Sygin.
DC : Wren, Elwyn, Sky & Zeke.
INSCRIT LE : 26/05/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t24233-tim-scared-is-what-you-re-feeling-brave-is-what-you-re-doing https://www.30yearsstillyoung.com/t24251-tim-but-in-these-eyes-the-melody-smolders

TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake Empty
Message(#) Sujet: Re: TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake EmptyMar 29 Oct - 16:38


Tim ne pouvait pas s'en empêcher, il fallait qu'il la dévore du regard. Comment faire autrement? Il aurait fallu être aveugle pour ne pas remarquer à quel point Freya était belle et quand elle faisait tout cela pour son anniversaire, ce n'était que des preuves supplémentaires qu'il ne pourrait pas réellement se détacher d'elle de sitôt. Elle avait cet aura incroyable, ce magnétisme que seul un Doherty pouvait avoir et surtout, elle restait naturelle dans ce genre d'instants et Timothy ne pouvait que la remercier pour ce geste. Tant de personnes en faisaient des tonnes juste pour se faire du bien, pour se rendre plus importants qu'ils ne l'étaient réellement mais ce n'était pas le genre de la suédoise. Si elle avait mis en place tout ce scénario, c'était uniquement parce qu'elle tenait à li et qu'elle désirait qu'il passe un bon moment, surtout après tout ce qu'ils venaient de traverser ces dernières semaines. En réalité, Tim n'aurait pas eu besoin de toutes ces attentions, juste être avec elle, la voir rire et sourire lui suffisait pour que cette journée devienne parfaite au possible. Néanmoins, il était ému du décor, de tout ce qu'elle avait préparé, y passant sûrement une journée entière parce que c'était la personne qu'elle était. Freya était capable de beaucoup de choses par amour mais elle faisait tout pour le cacher, sûrement pour ne pas se retrouver blessée au bout du chemin. Decastel l'avait compris dès leur première nuit, quand il lui avait dit qu'il la protégerait, qu'il prendrait soin d'elle comme elle le méritait et en réponse, Freya avait pleuré. Evidemment, elle n'avait pas l'habitude qu'on fasse tant attention à elle mais Tim avait concentré toute son attention à la faire retrouver le bonheur ces derniers temps. Il avait attendu sagement des dizaines de fois au pied du lit qu'elle se lève, la portant jusqu'à la salle de bain pour qu'il la mette dans la douche si elle refusait de s'occuper d'elle. Tim avait été là chaque matin et chaque soir, prêt à accourir pour la tenir contre lui si elle le lui demandait. Il était aussi généreux que cela, toujours patient et respectueux des espaces des uns et des autres, il n'avait pas fait exception avec la belle Doherty. Cela dit, il était tout de même bien heureux de la retrouver dans son état normal, fin prête à affronter le monde extérieur et sa soirée d'anniversaire. "C'est le meilleur cadeau, tu veux dire et franchement, tant pis pour ta réputation, non?" Il aimait bien quand elle apparaissait sensible et romantique, c'était un trait qu'elle dissimulait trop souvent mais Tim se sentait privilégie de pouvoir en avoir un aperçu de temps en temps. "Un petit schtroumpf dans son jardin mais sans Gargamel... On prendra suffisamment soin de lui pour que personne ne nous l'enlève, de toute façon." Le soldat y veillerait puisqu'il passait tous les jours dans le patio pour arroser les plantes et s'occuper de nouvelles graines qu'il avait semées. Il était capable de beaucoup, Timy, mais il fallait lui démontrer par A + B ou alors il n'y croyait jamais. Freya était une experte en la matière, certainement parce qu'elle avait ramené du vin et que ce simple objet était un rappel évident à leur premier nuit tous les deux. "Les pauvres raisins... Si on les a traumatisés, je suppose qu'on le sentira au goût, hein." Il avait encore les joues rouges en relevant son regard vers la suédoise. Tim avait tellement d'inhibitions, avec son parcours, ce n'était pas si étonnant mais il faisait tout pour s'améliorer, pour paraître plus normal, avec le moins de traumatismes possibles. Il en aurait toujours, bien sûr, mais il arrivait à les mettre de côté et surtout à tenir sa petite amie entre ses bras sans risquer de faire une syncope. Désormais, c'était ce qu'il préférait faire, tenir Freya contre lui et se tourner vers les jolis paysages sous leurs yeux. Il pouvait l'enlacer étroitement et attendre qu'elle réagisse aux bêtises qu'il pouvait lui dire. "En mariage? Non, mais que tu me demandes de devenir parfait, on aurait pu l'envisager et ça, c'est trop tard, hein." Il lui fit un clin d'oeil amusé, avant que Doherty ne se lance dans une justification par rapport à ses actes, encore une autre manière de faire battre le coeur de Tim. Fort. Très fort. "Que tu m'adores, ok je prends. Je me rappelle de notre première fois alors que j'avais bu donc je sais pas si ton argument tient la route... Et parce que le monde a besoin de moi ou toi, tu as besoin de moi? Ce serait un poil différent, sûrement." Il ne cherchait pas à obtenir de confessions, juste à se rassurer sur le fait qu'il avait pris une place dans sa vie. Ce n'était pas si évident pour quelqu'un comme Tim parce qu'il n'avait fait partie de la vie de personne pendant si longtemps qu'il pouvait vite perdre les pédales quand on lui indiquait le contraire. Pas avec Freya. Il lui avait prouvée qu'elle pouvait lui confiance, qu'il était un appui solide et un amoureux fiable, un amoureux qui la regardait avec ses beaux yeux bleus sans jamais la relâcher du regard. Habituel. "Tant mieux. Je voulais t'avoir entière ce soir et je suis bien contente que tu me confirmes que c'est une Freya totale que je vais avoir, avec mon vin et mes tomates." Il déposa un baiser sur sa joue en souriant alors qu'il lui servait un fond de vin pour trinquer avec elle. "A cette magnifique nuit tous les deux. A ces raisins qu'on a tués. A cette copine idéale que j'ai avec moi." Il lui fit un clin d'oeil avant de boire un peu d'alcool. "T'as froid? Parce que si on regarde le soleil se coucher, faut qu'on anticipe la couverture." Effectivement, elle trônait sur le sol et Tim l'attrapa pour les enrouler à l'intérieur tous les deux. Le paysage était toujours aussi magnifique et le soleil déclinait au fur et à mesure. Il se couchait sous leurs yeux ébahis et Tim, lui, avait la tête posée contre l'épaule de sa belle Freya, ses mains autour d'elle et il voulait garder ce souvenir dans son crâne pour l'éternité parce que c'était cela, la magie. C'était cela, d'aimer.



TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake JQVaF5n
TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake QqLqwzn
TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake QoPDAKU
TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake NZd8ug4
TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake WMcDs9v
TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake Hod8yO6

LE MEME A LA TIMOU:
 
Revenir en haut Aller en bas
Freya Doherty
Freya Doherty
le jour et la nuit
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 st valentins.
SURNOM : un jour, on l'a appelé freya l'effrayante.
STATUT : retour au point de départ, ce qui lui convient très bien.
MÉTIER : gardienne des tombes. entre autres.
LOGEMENT : loge au #6 à fortitude valley, qg des abeilles.
when people ask me stupid questions, it is my legal obligation to give a sarcastic remark.
POSTS : 20916 POINTS : 760

PETIT PLUS : blood moon painting red in the sky, under the surface. your dark heart leading you to the grave. beautiful mask, pure evil behind the charade.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : (13/10)

I’m almost never serious, and I’m always too serious. Too deep, too shallow. Too sensitive, too cold hearted. I’m like a collection of paradoxes.

TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake J2it
DOHERTYStogether, they would watch everything that was so carefully planned collapse, and they would smile at the beauty of destruction.

TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake 7jlf
FRELIASeven if loving meant leaving, or solitude, or sorrow, love was worth every penny of its price.elias 7

TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake 86t3
TIMYAtenderness is a disinterested and generous love, that does not ask anything else to be understood and appreciated.tim 10

TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake Res9
JILLYAa sister can be seen as someone who is both ourselves and very much not ourselves a special kind of double.jill 4 (ua) ∆ jill 8

TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake 9w88
FREYANCEyou can love them, forgive them, want good things for them but still move on without them.terrence 3 (fb) ≈ terrence 4

finnleyarianegabriel (ua)

jill 3/elias 5/tim 6/baileylou/tobias 2jill 7/adèle 2carter #2/allie
RPs EN ATTENTE : eavan 2 ∆ malachi ∆ ariel 2 ∆ isaac ∆ romy 2 ∆ heather
RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens


PSEUDO : cristalline.
AVATAR : lily james.
CRÉDITS : (avatar) me
DC : lizzie & birdie.
INSCRIT LE : 11/05/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t24047-freya-o-every-fight-comes-from-the-fight-within https://www.30yearsstillyoung.com/t24074-freya-o-live-and-love-from-fools-and-from-sages https://www.30yearsstillyoung.com/t24237-freya-doherty https://www.30yearsstillyoung.com/t24250-freya-doherty

TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake Empty
Message(#) Sujet: Re: TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake EmptyMer 30 Oct - 21:07



Le début de leur relation n'avait rien eu d'idyllique et encore moins de romantique. Elle ne serait pas Freya Doherty si tout s'était bien passé. La chance n'est jamais de leur côté, même s'ils essaient d'empiler les trèfles à quatre feuilles et les fers à chevaux. Il y aura toujours quelqu'un pour les brûler ou les noyer. Et ça avait été exactement pour ça que Freya avait voulu tenir Tim loin d'elle, à bout de bras. Parce qu'il ne la connaissait pas si bien que ça, il ne savait pas dans quelle merde il s'engageait. Il avait été trop honnête, trop sincère dès le début, dès leur première nuit. Il l'avait rendu vulnérable, bien trop à son goût pour un simple coup d'un soir. Même si elle lui avait murmuré qu'elle ne faisait pas ce genre de choses habituellement. Mais ce n'était pas censé aller plus loin. Mais il a fallu que Tim sorte de nulle part pour la coincer. Littéralement. Et dans le fond, Freya n'est qu'une pauvre humaine irrémédiablement attirée. Que ce soit par la tendresse de ses mots, la douceur de ses mains, la fougue de ses gestes. Elle qui ne recherche que l'affection de ses paires, l'amour de ses proches, ne serait-ce qu'un soupçon balancé par-dessus une fenêtre, Tim lui a transmis tout ça puissance 1000. Il lui a même dit qu'il l'aimait, qu'il l'aime là alors qu'il la regarde. Alors que Freya n'a rien fait que d'être la plus misérable et pitoyable des partenaires. Ça la surprend toujours autant que Tim continue à lui adresser ses regards et ses sourires. Toujours là, encore à ses côtés. Alors effectivement, à ce moment actuel, sa réputation lui passe complètement au-dessus de la tête. Freya eut un léger sourire tout en baissant les yeux. « Gargamel est méchant. Le monde entier est un Gargamel. » L'espèce humaine est une menace pour les animaux, c'est bien connu. En tout cas, pour elle, ça lui semble évident. « J'sens d'avance qu'il va être l'hérisson le plus gâté du monde. Tu prévois déjà son jardin, pas vrai ? » demande-t-elle en lui ébouriffant les cheveux d'un œil amusé. C'est idiot, il la rendrait presque stupide. Stupide de bonheur, candide de tendresse. Sauf quand il évoque le goût des raisins. Pour le coup, Freya ne peut pas s'empêcher d'éclater d'un rire franc et sincère. Elle le voit rougir et elle l'embrasse furtivement pour le rassurer. « Le monde ne tourne vraiment plus rond, j’ai des idées mal placées à cause de Tim Decastel. » Elle lui caresse la joue, toujours amusée.

Freya eut un soupir de contentement tout en resserrant un peu plus l’étreinte de Tim autour d’elle. C’est différent des autres fois, il n’est pas en train de la ramasser à la petite cuillère, ni d’essayer de l’apaiser. Elle se sent bien, elle pourrait presque dire qu’elle a l’esprit en paix alors que ses yeux sont rivés vers l’horizon. Un paysage qui l’a inspiré plus d’une fois, quand elle avait décidé de vouloir s’échapper de la ville et de ses tourments. Un vrai havre de paix dont elle espère que peu ne connaissent l’existence. « Pourquoi j’te demanderai ça, Tim ? T’es peut-être pas parfait mais tu m’as prouvé que t’étais bien plus qu’ça. T’es exactement tout c’que j’ai besoin pour l’instant. » Et ça, ça lui suffit amplement. « Et puis, vu la terrible copine que j’ai été ces derniers temps, ça serait plutôt à toi de m’demander ça. Mais j’sais d’avance que tu vas me contredire et m’dire que ce n’était pas d’ma faute. » Une main glisse dans sa nuque pour l’y caresser. Ce qui n’est pas de sa faute, c’est sa maladie. Ce qui peut être de sa faute, c’est son comportement. Elle aurait pu – elle aurait dû – mettre plus d’énergie pour contrer ses pensées, pour batailler tous ses démons. Freya se dit que si elle avait été plus forte ou plus courageuse, elle aurait pu faire face sans pleurer tous les jours et montrer le portrait le plus affligeant qu’elle puisse être à Tim. Mais la lutte est constante, elle n’y arrive jamais, elle se laisse toujours inonder et elle se sent toujours démunie. Mais pour une fois, elle avait quelqu’un pour l’épauler, pour l’écouter, pour juste rester à côté d’elle et attendre que ça passe, sans poser de questions. Parfois elle haïssait tout, elle, lui, la couleur de ses draps, la température de la nourriture, le monde entier. Souvent, Freya s’excusait entre deux sanglots. Alors qu’il l’enlace de nouveau, qu’il la tienne dans ses bras rassurants sans qu’il y ait une raison de crise, ça la réconforte. Tim a finalement survécu ce qu’elle juge le pire d’elle-même. Sa confiance se gonfle, en même temps que son petit cœur qui n’a cessé de souffrir et de larmoyer pendant des jours. Il a l’air de revivre, comme sa propriétaire qui savoure le rapprochement de son copain et sa voix au creux de son oreille. Elle mord la lèvre. « Un peu des deux. Mais j’pense que j’ai plus besoin d’toi que le monde. Tu crois que j’peux battre le monde entier à moi toute seule ? » A tes yeux, pour moi, est-ce que le reste peut être effacé ? Au moins ce soir ? Freya perd toute sa contenance, son visage qui respire la demande sincère. Aucun accrochage dans ses propos mais une véritable volonté de connaitre la réponse.

« A cette magnifique nuit tous les deux. A ces raisins qu'on a tués. A cette copine idéale que j'ai avec moi. » Tim a l’air heureux, il est souriant, il l’embrasse sur la joue et il lui tend un verre qu’elle prend sans qu’on lui demande deux fois. Elle secoue la tête avec énergie tout en riant de nouveau avant de trinquer et de porter le verre à ses lèvres. Toujours une bordure d’alcool pour venir se foutre entre ses lèvres. Le nectar glisse, il n’a pas presque pas de goût sur son palais parce que Freya a déjà trop l’habitude, ses sens pour ressentir les parfums et agrumes n’existent plus. Mais elle s’en fiche. Elle n’est pas à une dégustation, elle est dans un perchoir avec Tim. « J’vais être d’une niaiserie incroyable mais la seule couverture dont j’ai besoin, c’est la tienne. » Son enveloppe corporelle qui avait déjà fait des miracles lors de leur première nuit. Freya a les yeux qui se tournent vers Tim parce qu’il est son paysage préféré au final. « T’auras toujours une Freya totale pour un Tim entier. J’serai là pour toi maintenant. Tu peux compter sur moi. » Pour tout, pour rien, pour être là. Elle l’embrasse à la tempe avant de fermer les yeux tout en se prélassant dans ses cheveux. Oui, à partir de maintenant, c’est Freya qui prendra soin de lui. Comme elle aurait dû le faire depuis le début.



:sleepy: :
 

Revenir en haut Aller en bas
Timothy Decastel
Timothy Decastel
l'identité retrouvée
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 33 ans (25.10.1986)
SURNOM : Tim, Timy ou bien Timou par son frère aîné, mon triton par une belle sirène.
STATUT : Endosse son rôle de père de deux merveilles comme sa principale responsabilité.
MÉTIER : Nouvellement engagé dans l'armée de terre, il a dit adieu à son joli cimetière.
LOGEMENT : En colocation avec son meilleur ami, son frère squatte de temps en temps.
TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake 887d03ddfcae4127834fe0ec2dc0ec6d
POSTS : 3756 POINTS : 665

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Sa mère est internée depuis près de 20 ans, elle a considéré Tim comme une fille toute sa vie... Esmeralda.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : jillian#2 ¤ cian & co ¤ freya#9 ¤ jillian#3

TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake Tumblr_ouhcsfTrbH1t98cvgo4_250
TIMLIE - The course of true love never did run smooth.

TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake Tumblr_inline_p8lbx6iEAH1s1fojl_250
TIMYA - Love is joining hands with the man who loves you for who you are, and saying, "I'm not afraid to believe in you.”
RPs EN ATTENTE : heïana#2.
RPs TERMINÉS : charlie ¤ charlie#2 ¤ nea ¤ charlie#3 ¤ alex ¤ charlie#4 ¤ lukà ¤ alex#3 ¤ john ¤ harvey ¤ freya ¤ charlie (ua) ¤ lullaby ¤ charlie ua#2 ¤ heïana ¤ alex#2 ¤ jillian ¤ freya#2 ¤ charlie#5 ¤ freya#3 ¤ charlie#6 ¤ freya#4 ¤ freya#5 ¤ yoko ¤ charlie#8 ¤ charlie#7 ¤ alex#4 ¤ charlie#9 ¤ freya#6 ¤ freya/jillian ¤ kane ¤ freya#7 ¤ charlie#10 ¤ charlie#11 ¤ ariane ¤ freya#8 ¤ jillian/freya/elias/bailey ¤ charlie/matt/isaac ¤ charlie#12 ¤ charlie#13
AVATAR : Daniel Sharman.
CRÉDITS : Sygin.
DC : Wren, Elwyn, Sky & Zeke.
INSCRIT LE : 26/05/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t24233-tim-scared-is-what-you-re-feeling-brave-is-what-you-re-doing https://www.30yearsstillyoung.com/t24251-tim-but-in-these-eyes-the-melody-smolders

TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake Empty
Message(#) Sujet: Re: TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake EmptyMer 30 Oct - 23:20


Ne plus s'autoriser à la perdre, c'était une promesse que Tim pouvait faire mais il serait bien loin de l'accomplir. Désormais, il savait qu'il n'avait pas la main sur tout ce que vivait la jeune femme et il aurait beau être toujours là pour elle, Freya n'aurait pas toujours la possibilité d'accepter sa présence à ses côtés. C'était sa maladie, quelque chose qu'elle n'avait jamais réussi à canaliser, tout comme sa mère ne devait pas maîtriser ses crises de folie lorsqu'il était môme. Cette fois, néanmoins, le trouble n'était pas dirigé vers lui mais vers la belle suédoise. C'était elle qui se punissait lorsqu'elle était dans une phase quelconque, son estime d'elle-même tombant au rabais pour répondre à ce monstre assoiffé de sang dans son cerveau. Timothy avait eu si mal au coeur de la retrouver prostrée au fond du lit en plein milieu de la journée, incapable de lui faire sortir deux mots parce qu'elle se cachait instantanément sous la couette pour ne pas le voir. Il ne l'avait jamais brusquée, préparant un repas pour lui amener au lit, le laissant là en espérant qu'elle grignote quelques bouchées alors qu'il se trouvait dans une autre pièce et lorsque c'était le cas, le soldat vivait une intense satisfaction. Il n'avait pas la recette miraculeuse pour la sauver de ce qui la tiraillait depuis l'adolescence mais il pouvait être au moins à la hauteur des promesses qu'il lui avait faites dès leur premier soir ensemble. La protéger, l'adorer et ne jamais la laisser tomber, même quand elle lui jette des coussins à la figure pour qu'il s'en aille ou qu'elle essaye de le fuir de l'autre côté de la baignoire. Il composait avec tout cela parce qu'il avait choisi Freya avec tout ce qu'elle était, le bon comme le mauvais et il ne désirait nullement l'échanger. Elle était parfaite ainsi, à le regarder s'émerveiller d'un paysage qu'elle avait choisi spécialement pour l'occasion: il paraissait si innocent à la tenir si fermement entre ses bras, riant de tout mais surtout de cette aventure étrange qu'ils faisaient naître avec cette histoire de hérisson. Le monde était cruel évidemment et il était plus que vraisemblable que Decastel trouve une parade pour que ce magnifique animal ne termine pas dans la casserole d'un vilain comme celui de la bande dessinée. "Et bien, j'ai déjà un plan en tête pour lui faire une petite maison dans un coin du patio et il aura son petit coin pour se cacher avec plein de jolies fleurs, surtout des bleues parce que c'est ce qu'on veut voir. Du bleu partout. Une galaxie de bleu." Il fit un clin d'oeil tendre à sa compagne, imaginant déjà son coeur une fois terminée. Tim avait au moins un objectif avant de repartir à l'armée, même s'il n'avait pas parlé de tout cela, à qui que ce fut d'ailleurs. Ces derniers temps, ses priorités étaient ailleurs et il était fort heureux de pouvoir donner de son temps et son énergie pour des jardins à chaque endroit de la ville. Celui de la résidence serait parfait pour leur petit hérisson et aucun Gargamel ne viendrait l'y trouver, parole de Decastel. "A cause de moi? C'est bien la première fois que je suis fautif de ça, tiens." Six mois auparavant encore, ce cher Tim n'avait même pas vu ne serait-ce que l'ombre d'un baiser alors, apporter des idées déplacées à quiconque d'autre le dépassait totalement. Il s'agissait de Freya cela dit et il était très satisfait de l'aider en la matière, cela voulait dire qu'elle l'appréciait encore suffisamment pour envisager de s'amuser de la sorte avec lui. "Arrête d'anticiper ce que je vais dire mais c'était plus ou moins ça, et je refuse tout contre argument évidemment." Il déposa un nouveau baiser contre sa mâchoire, bien décidé à ne pas la laisser se dévaloriser pour quelque chose qu'elle ne pouvait pas maîtriser. Elle avait pris tellement de place dans sa vie en si peu de temps et Decastel était convaincu que c'était loin d'être terminé. Ils avaient encore tant à partager, tant de moments de tendresse à vivre et c'était plus qu'évident qu'il allait répondre par l'affirmative à sa question, la regardant avec ses beaux yeux bleutés. "Bien sûr que oui, on parle d'une galaxie entière. Ce pauvre monde vaut pas grand chose à côté, c'est scientifique ça, Freya." Il était tout sourire, caressant de son pouce sa joue, espérant qu'il pourrait observer ce joli visage pour encore fort longtemps. Tim se sentait bien là, à la bercer contre son corps, ramenant la couverture sur eux en observant juste quelques secondes le soleil se coucher car il sentait le regard de Freya se poser sur lui. Elle avait cette expression collée à ses traits, ce tout qui indiquait à quel point il pouvait compter à ses yeux et cela ne fit qu'encourager Timothy à faire balader ses doigts sur sa peau diaphane. "Ma couverture t'implore tout de même de garder celle-là parce qu'elle refuse que tu attrapes une pneumonie dans les jours à venir... C'est un plan qui me convient, ma galaxie suédoise et je compte pas te lâcher. Déjà, là, tu vas rester dans mes bras toute la nuit, j'espère que t'avais pas l'intention de t'enfuir quand je m'endors. Crois moi, je vais rester éveillé très longtemps pour profiter de toi. En plus de ce merveilleux décor, bien sûr." Et cette fois, ce fut ses lèvres que le soldat vint chercher, ses mains se promenant sur son corps pour la ramener encore plus contre lui. Il respirait à nouveau, son souffle volant contre le sien et son esprit dérivant vers ce manque fou qu'il avait eu d'elle. Clairement, Timothy Decastel n'était pas rassasié de tout ce que Freya Doherty avait à lui apporter. Tout ce qu'elle représentait à ses yeux bleutés.



TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake JQVaF5n
TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake QqLqwzn
TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake QoPDAKU
TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake NZd8ug4
TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake WMcDs9v
TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake Hod8yO6

LE MEME A LA TIMOU:
 
Revenir en haut Aller en bas
Freya Doherty
Freya Doherty
le jour et la nuit
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 st valentins.
SURNOM : un jour, on l'a appelé freya l'effrayante.
STATUT : retour au point de départ, ce qui lui convient très bien.
MÉTIER : gardienne des tombes. entre autres.
LOGEMENT : loge au #6 à fortitude valley, qg des abeilles.
when people ask me stupid questions, it is my legal obligation to give a sarcastic remark.
POSTS : 20916 POINTS : 760

PETIT PLUS : blood moon painting red in the sky, under the surface. your dark heart leading you to the grave. beautiful mask, pure evil behind the charade.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : (13/10)

I’m almost never serious, and I’m always too serious. Too deep, too shallow. Too sensitive, too cold hearted. I’m like a collection of paradoxes.

TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake J2it
DOHERTYStogether, they would watch everything that was so carefully planned collapse, and they would smile at the beauty of destruction.

TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake 7jlf
FRELIASeven if loving meant leaving, or solitude, or sorrow, love was worth every penny of its price.elias 7

TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake 86t3
TIMYAtenderness is a disinterested and generous love, that does not ask anything else to be understood and appreciated.tim 10

TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake Res9
JILLYAa sister can be seen as someone who is both ourselves and very much not ourselves a special kind of double.jill 4 (ua) ∆ jill 8

TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake 9w88
FREYANCEyou can love them, forgive them, want good things for them but still move on without them.terrence 3 (fb) ≈ terrence 4

finnleyarianegabriel (ua)

jill 3/elias 5/tim 6/baileylou/tobias 2jill 7/adèle 2carter #2/allie
RPs EN ATTENTE : eavan 2 ∆ malachi ∆ ariel 2 ∆ isaac ∆ romy 2 ∆ heather
RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens


PSEUDO : cristalline.
AVATAR : lily james.
CRÉDITS : (avatar) me
DC : lizzie & birdie.
INSCRIT LE : 11/05/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t24047-freya-o-every-fight-comes-from-the-fight-within https://www.30yearsstillyoung.com/t24074-freya-o-live-and-love-from-fools-and-from-sages https://www.30yearsstillyoung.com/t24237-freya-doherty https://www.30yearsstillyoung.com/t24250-freya-doherty

TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake Empty
Message(#) Sujet: Re: TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake EmptyVen 1 Nov - 0:14



Du bleu partout. Du bleu comme les yeux de Tim, puissants dans leur douceur, brillants dans leur beauté, éclatants dans leur bonheur. Quand Tim sourit, ses yeux se joignent à la danse et c’est un des paysages les plus beaux que Freya peut avoir devant les yeux. Du bleu aussi qui apparait devant elle, des nuages rosés se mêlant au reste face aux derniers rayons faiblissants d’un soleil qui s’en va illuminer l’autre partie de la terre. Bleu aussi comme l’eau, l’étendue d’océan à perte de vue dont l’île de leur pays natal est entourée. L’eau est l’élément le plus rassurant pour Freya, elle s’y prélasse, elle s’y plonge, elle s’y baigne sans aucune arrière-pensée. C’est bien connu que l’eau bat le feu, encore et toujours. Le bleu, c’est doux, c’est calme, c’est reposant. Exactement comme Tim. Tim et ses bras qu’elle commence à connaitre mieux que son ombre. Tim et son épaule qui l’a accueilli bien plus que son propre oreiller dans sa propre chambre. Tim et ses doigts qui finissaient toujours par la ramener vers lui, qu’importe l’état dans lequel elle se trouvait. Tim et sa patience, qui emmagasiné surtout le pire, qui s’est laissé souffrir parce qu’elle n’était pas là pour lui, parce qu’elle n’avait pas l’envie ni le courage. Tim et son envie de bien faire, qui s’était fait bouffer par la suédoise sans qu’aucun des deux n’y prenne vraiment attention, s’éloignant tout en se rapprochant quand même. Parce que Freya finissait toujours par lui revenir, elle finissait toujours par ramper au sol pour qu’il la récupère, pour qu’il tente de la récoler encore, une bonne fois pour toute. ‘Demain sera mieux’ elle répétait mais il y a fallu attendre plusieurs lendemains pour que ça aille bien. Il a fallu attendre de longues journées et d’aussi longues nuits, ensemble ou non, pour qu’elle commence à sentir son moral remonter progressivement. Une montagne à descendre, ça devrait être rapide. Freya a trouvé que l’anniversaire de Tim tombait à point nommé, aussi bien pour la distraire de ses états d’âme que pour se retrouver. Ensemble, à deux, se rassurer mutuellement, panser chacun les petits bobos et songer à un monde qui s’offre à eux. Alors la jeune femme s’engouffre dans les bras de Timothy sans résistance, elle le laisse lui faire des clins d’œil, elle l’autorise même à balader ses doigts là où il veut. Il lui a tant manqué et Freya pourrait presque se décider d’aller voir sa mère demain pour aller lui cracher tout le venin qu’elle a pour elle à son encontre. C’est à cause de cette famille, de ces gènes pourris qu’elle a fait subir ça à Tim. Cette mère inerte, qui ne réagira certainement pas, dont elle pourrait ouvrir les rideaux et la laisser hurler à la mort que la lumière est trop forte. Voilà une vengeance bien trop douce face à ce que sa fille subit au quotidien.
Mais elle ne pense pas à sa génitrice. Pas quand elle a Tim, quand elle le retrouve et qu’elle se sent plus complice de lui que jamais. Et certainement pas quand il lui évoque ce qu’il compte faire pour le petit hérisson. Blue galaxy. « C’est absolument adorable, j’ai déjà hâte de voir ça. » Freya pourrait lui dire qu’elle peut retranscrire son idée sur papier, pour voir le résultat fictif. Mais elle veut être comme blue galaxy, surprise et conquise. Parce qu’elle le sera. Forcément qu’elle le sera puisque ça viendra de Tim, donc de son cœur et de ses tripes. Tim met toujours tout son énergie pour tout. Et c’est sûrement ça qui a aidé sa copine à traverser les trous sombres de sa tête. « Il y a une première à tout, nan ? » Freya se mordille la lèvre tout en souriant avant de secouer la tête. Il refuse tout contre argument, évidemment, et c’est elle qui est autoritaire ! Il l’embrasse à la mâchoire et elle se laisse bercer, tout en laissant le sujet couler. Ce n’est pas le genre de conversations qu’elle veut qu’ils aient pendant son anniversaire. C’est triste, c’est chiant, c’est bête et ça ramène trop de mélancolie et de mauvais souvenirs.

« Bien sûr que oui, on parle d'une galaxie entière. Ce pauvre monde vaut pas grand chose à côté, c'est scientifique ça, Freya. » Cette dernière reste un moment sans rien dire. A vrai dire, elle n’est même pas sûre qu’elle doit dire quelque chose. Parce que quoiqu’elle dise, ça va tâcher ce qu’il vient de dire. C’est tellement beau. Si elle n’avait pas autant pleuré les jours d’avant, elle aurait pu le faire là. Elle est émue, elle ne s’attend jamais à un tel degré d’amour de son part, ne réalisant pas que c’est vraiment destiné à elle. Mais ça la rassure aussi. Beaucoup. Alors Freya ne fait rien d’autre que de le regarder avec toute la tendresse que son habitacle corporel est capable. Elle aurait envie de fondre sur ses lèvres, là, tout de suite, jusqu’à ne plus respirer mais Tim reprend la parole. « On est au printemps et en Australie, Tim. Si j’attrape une pneumonie, au pire ç’aurait été pour la bonne cause. J’compte pas partir. Je m’enfuirai pas, jamais je referai cette erreur. Fais ce que tu veux d’moi, parait que j’suis ton cadeau. » Freya sourit légèrement avant (qu’enfin) Tim ne l’embrasse. Le genre de baisers pas anodin, pas innocent, pas plus que ses mains qui cherchent à la rapproche un peu plus. La jeune femme se tourne à moitié et entoure ses bras autour de sa nuque, ses lèvres ne quittant pas les siennes. Une de ses mains caresse sa mâchoire avant qu’elle ne soit forcée de s’éloigner quelques millimètres pour respirer. Bordel, ça aurait été elle, elle s’en serait foutue de respirer. C’est Tim son oxygène, là, c’est lui qui l’a ramené à la vie plusieurs fois, lui qui l’a littéralement sorti de l’eau. Freya finit par se tourner complètement, à genoux entre ses jambes, tournant le dos au décor. Parce que le décor, elle s’en fiche aussi. Le seul qui importe, c’est celui en face d’elle. Freya se penche en avant, frôle ses lèvres contre sa mâchoire avant de lui embrasser la joue tendrement. « J’te lâcherai pas non plus. Tu m’as tellement manqué, Tim. » murmure-t-elle avant de l’embrasser de nouveau, une main dans ses cheveux et l’autre sur son flanc, se rapprochant toujours plus. Impatiente et avide mais aussi avec passion et tendresse. Exactement comme c’est censé être entre eux.


:sleepy: :
 

Revenir en haut Aller en bas
Timothy Decastel
Timothy Decastel
l'identité retrouvée
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 33 ans (25.10.1986)
SURNOM : Tim, Timy ou bien Timou par son frère aîné, mon triton par une belle sirène.
STATUT : Endosse son rôle de père de deux merveilles comme sa principale responsabilité.
MÉTIER : Nouvellement engagé dans l'armée de terre, il a dit adieu à son joli cimetière.
LOGEMENT : En colocation avec son meilleur ami, son frère squatte de temps en temps.
TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake 887d03ddfcae4127834fe0ec2dc0ec6d
POSTS : 3756 POINTS : 665

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Sa mère est internée depuis près de 20 ans, elle a considéré Tim comme une fille toute sa vie... Esmeralda.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : jillian#2 ¤ cian & co ¤ freya#9 ¤ jillian#3

TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake Tumblr_ouhcsfTrbH1t98cvgo4_250
TIMLIE - The course of true love never did run smooth.

TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake Tumblr_inline_p8lbx6iEAH1s1fojl_250
TIMYA - Love is joining hands with the man who loves you for who you are, and saying, "I'm not afraid to believe in you.”
RPs EN ATTENTE : heïana#2.
RPs TERMINÉS : charlie ¤ charlie#2 ¤ nea ¤ charlie#3 ¤ alex ¤ charlie#4 ¤ lukà ¤ alex#3 ¤ john ¤ harvey ¤ freya ¤ charlie (ua) ¤ lullaby ¤ charlie ua#2 ¤ heïana ¤ alex#2 ¤ jillian ¤ freya#2 ¤ charlie#5 ¤ freya#3 ¤ charlie#6 ¤ freya#4 ¤ freya#5 ¤ yoko ¤ charlie#8 ¤ charlie#7 ¤ alex#4 ¤ charlie#9 ¤ freya#6 ¤ freya/jillian ¤ kane ¤ freya#7 ¤ charlie#10 ¤ charlie#11 ¤ ariane ¤ freya#8 ¤ jillian/freya/elias/bailey ¤ charlie/matt/isaac ¤ charlie#12 ¤ charlie#13
AVATAR : Daniel Sharman.
CRÉDITS : Sygin.
DC : Wren, Elwyn, Sky & Zeke.
INSCRIT LE : 26/05/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t24233-tim-scared-is-what-you-re-feeling-brave-is-what-you-re-doing https://www.30yearsstillyoung.com/t24251-tim-but-in-these-eyes-the-melody-smolders

TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake Empty
Message(#) Sujet: Re: TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake EmptyVen 1 Nov - 0:40


Son amour était de retour et Tim avait enfin la sensation de retrouver l'usage complet de ses poumons. Ces dernières semaines n'avaient pas été aisées à traverser mais il avait tenu la barre parce qu'il avait ce courage là, cette force d'esprit de ne jamais abandonner et ce, malgré l'intensité des difficultés. Le trouble mental de Freya était un sacré obstacle, un qui l'avait désarçonné et blessé les premiers jours mais il n'avait pas été tenté une seule seconde de quitter le navire. Quand une personne de son entourage avait besoin de son soutien, le brun répondait présent et là, il s'agissait de sa galaxie suédoise, celle qui avait transformé son petit monde en un univers entier auquel se raccrocher. C'était une évidence, des deux, Tim avait sûrement plus besoin d'elle que l'inverse mais s'il lui racontait, Freya trouverait certainement une parade pour contrecarrer ses arguments. Ce n'était de toute manière pas la priorité à l'heure actuelle: tout ce que voulait Decastel, c'était prendre le temps de la regarder sous tous les angles, de retrouver ce grain de peau qu'il aimait, de se perdre dans ce regard si énergique, de vibrer sous la force d'un tel sourire. Il ne demandait que cela, qu'à sentir son coeur renaître sous la pression de cette magique qu'exerçait la jolie Doherty sur lui. Il adorait cette sensation, ce bonheur qui faisait briller les lumières dans ses yeux bleutés parce qu'elle était là, plus vivante que jamais et qu'il sentait son souffle se perdre non loin du sien, son sourire exister en harmonie avec le sien également. Pouvait-on être plus heureux que lui à l'heure actuelle? Certainement pas. Il avait trente trois ans mais sa vieillesse grandissante ne pourrait jamais le déprimer parce qu'il avait trouvé la beauté dans cette personne qu'il resserrait contre son corps. Il rêvait de l'enlacer pour l'éternité, ne plus jamais la laisser le quitter, que son esprit ne dérive plus jamais vers la noirceur parce qu'elle était une jeune femme trop vive et belle pour perdre une lutte aussi dérisoire. Il l'aimait, voilà ce qu'il voulait partager dans la force d'un regard en l'écoutant parler, sans avoir quoique ce fut à ajouter, que ce fut sur leur hérisson et la cachette qu'il lui concocterait en cachette ou sur cette histoire de pensées lubriques qu'elle pouvait avoir par sa faute. L'idée n'était pas déplaisante aux yeux de Timothy, surtout pas après les dernières semaines qu'ils avaient partagé, même s'ils les avaient plus subies qu'autre chose et Decastel en avait méprisé la moindre seconde. Il avait juste attendu le retour de sa suédoise et maintenant qu'elle était là, il arrêtait de se perdre sur le décor magnifique d'une Brisbane qui courait vers le sommeil. Son attraction se retournait vers lui et il souriait. Comme un gamin. "Je pourrais te prendre au mot avec une telle proposition, mon cadeau." Comme s'il en était dérangé, bien au contraire, vu le baiser qu'il lui donna par la suite, ses mains se baladant de ses hanches jusqu'à son dos pour la porter plus fermement contre lui. Bon sang ce qu'elle lui avait manqué et il avait beau ne plus pouvoir respirer avec l'intensité de leur échange, Timothy se refusait de se détacher. Il ne le fit que lorsque Freya n'en pouvait plus à son tour et son regard assombri par une ambiance nouvelle se porta jusqu'au sien, ses mains passant dans ses cheveux puis sur ses joues. "Soyons d'accord sur ça, mon amour. J'te jure que si je savais dessiner, là je m'y serais tenté parce que t'es parfaite dans cette lumière. Une vraie beauté, mais comme tu le sais, je sais que dessiner avec mes doigts." Il se mit à lui sourire cela dit, franchement très loin d'être un artiste hors pair mais elle l'embrassait alors Tim s'en fichait complètement assez rapidement. A la place, il fit glisser ses mains sous son haut pour sentir sa peau s'embraser sous ses doigts, alors qu'il visitait son cou de ses lèvres tendres et délicates. Il l'aimait tellement, plus que jamais, à ce moment là, sa galaxie suédoise. Son plus beau paysage.



TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake JQVaF5n
TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake QqLqwzn
TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake QoPDAKU
TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake NZd8ug4
TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake WMcDs9v
TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake Hod8yO6

LE MEME A LA TIMOU:
 
Revenir en haut Aller en bas
Freya Doherty
Freya Doherty
le jour et la nuit
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 st valentins.
SURNOM : un jour, on l'a appelé freya l'effrayante.
STATUT : retour au point de départ, ce qui lui convient très bien.
MÉTIER : gardienne des tombes. entre autres.
LOGEMENT : loge au #6 à fortitude valley, qg des abeilles.
when people ask me stupid questions, it is my legal obligation to give a sarcastic remark.
POSTS : 20916 POINTS : 760

PETIT PLUS : blood moon painting red in the sky, under the surface. your dark heart leading you to the grave. beautiful mask, pure evil behind the charade.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : (13/10)

I’m almost never serious, and I’m always too serious. Too deep, too shallow. Too sensitive, too cold hearted. I’m like a collection of paradoxes.

TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake J2it
DOHERTYStogether, they would watch everything that was so carefully planned collapse, and they would smile at the beauty of destruction.

TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake 7jlf
FRELIASeven if loving meant leaving, or solitude, or sorrow, love was worth every penny of its price.elias 7

TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake 86t3
TIMYAtenderness is a disinterested and generous love, that does not ask anything else to be understood and appreciated.tim 10

TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake Res9
JILLYAa sister can be seen as someone who is both ourselves and very much not ourselves a special kind of double.jill 4 (ua) ∆ jill 8

TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake 9w88
FREYANCEyou can love them, forgive them, want good things for them but still move on without them.terrence 3 (fb) ≈ terrence 4

finnleyarianegabriel (ua)

jill 3/elias 5/tim 6/baileylou/tobias 2jill 7/adèle 2carter #2/allie
RPs EN ATTENTE : eavan 2 ∆ malachi ∆ ariel 2 ∆ isaac ∆ romy 2 ∆ heather
RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens


PSEUDO : cristalline.
AVATAR : lily james.
CRÉDITS : (avatar) me
DC : lizzie & birdie.
INSCRIT LE : 11/05/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t24047-freya-o-every-fight-comes-from-the-fight-within https://www.30yearsstillyoung.com/t24074-freya-o-live-and-love-from-fools-and-from-sages https://www.30yearsstillyoung.com/t24237-freya-doherty https://www.30yearsstillyoung.com/t24250-freya-doherty

TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake Empty
Message(#) Sujet: Re: TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake EmptyVen 1 Nov - 2:23



Tout chavire un jour ou l’autre. D’un côté ou de l’autre, du bon ou du mauvais, tout finit par retomber quelque part. Soit sur sa coquille soit le crâne en premier. Force est de constater que Tim & Freya sont retombés sur leurs pieds. Chacun a tenu bon à sa manière, Tim étant là pour elle et Freya le repoussant sans jamais vraiment le rejeter. La tempête avait été tumultueuse mais dans le cocon qu’ils se forment à chaque fois qu’ils sont ensembles, Freya admire avec bonheur qu’ils sont tous les deux arrivés à bon port, entiers et vivants. Sa main se prélasse sur le bras du jeune homme, un émerveillement presque enfantin de le savoir encore près d’elle malgré tout. Il la considère même comme un cadeau, chose qu’elle n’est pas. Ou alors, elle est un véritable cadeau empoisonné. Mais ça, il est hors de question de le remettre sur le tapis. Déjà parce que les conditions ne s’y prêtaient pas. Le lieu est bien trop beau, le décor, le paysage, l’horizon, le haut des arbres, le calme, l’ululement de chouettes et de hiboux au loin, tout ça forme un cocktail qu’on n’ose interrompre. Et puis parce qu’ils avaient autre chose à faire. Autre chose à penser. Freya ne veut pas en parler, elle ne veut pas insister sur le sujet, elle veut oublier ce qu’elle lui a fait subir ces derniers temps. Elle veut se montrer à sa hauteur, elle veut être là pour lui comme il l’a été pour elle, elle veut le réceptionner sans avoir peur de vaciller comme il l’a fait. Elle veut être un tout, elle veut être plus forte, et elle le sera. Parce qu’elle finit toujours par retomber sur ses pieds. Les chutes, ça la connait que trop bien. Freya n’a pas peur pour elle, elle a peur pour lui. Le pire est derrière eux, ceci dit. Maintenant, elle n’a qu’à regarder devant elle, là où se tient Tim, souriant et conquis. Il est beau, il est magnifique et elle ne parle pas que du physique. Attirée irrémédiablement un peu plus chaque jour par la personne qu’il est, de ce tout qui peut lui donner et qu’elle ne lui a échangé qu’à coup de larmes et de crises. La suédoise se promet de changer, elle va aller mieux, elle l’accepte tout entier. Contre ses lèvres, entre ses mains, qu’il la rend prisonnière par n’importe quel moyen, elle se laissera faire. Non contente de voir qu’il l’approche vers lui, Freya note le changement dans les yeux de Tim.
Elle en aurait presque la lèvre inférieure tremblotante.

Tim l’appelle ‘mon amour’ et ça lui rend sa déclaration qu’un peu plus concrète. Si elle ne l’a pas oublié, Freya avait décrété vouloir l’ignorer. Parce qu’elle est restée longtemps persuadée qu’il lui a dit ça dans une action de réconfort, pour tenter d’apaiser sa souffrance et la peur qu’elle s’était infligée à elle-même. Elle n’en avait pas reparlé parce qu’elle avait mal réagi, elle l’avait repoussé et encore une fois, elle n’a pas été à la hauteur. Mais ces deux mots suffisent pour lui faire rappeler ce qu’il a tenté de lui faire comprendre. En réponse immédiate à ses propos, elle l’embrasse avant qu’il ne dérive sur son cou. Sa peau s’embrase presque instantanément quand Tim la frôle parce que ça fait longtemps, si longtemps, trop longtemps. « J’veux pas qu’un crayon accapare tes doigts. J’les veux sur moi, babe. Nulle part ailleurs. Dessine-moi autant que tu veux tant que tu ne me lâches pas. » C’est tout ce que Freya se permet de demander. Sa présence, sa peau de nouveau contre la sienne, respirer son odeur, marquer son empreinte. Qu’ils se montrent mutuellement qu’ils ne sont pas oubliés, se promettre qu’ils ont encore de belles choses à vivre ensemble, que Jill ne s’était pas trompée en poussant Tim dans ses bras. Qu’ils se retrouvent sur le même chemin, dans la même direction, le cœur un peu plus léger qu’hier mais peut-être plus lourd que demain. Elle se mord la lèvre tout en finissant par se mettre à califourchon sur ses jambes, les bras toujours coincés autour de lui. Elle cherche de nouveau ses lèvres qu’elle mordille doucement. « T’as pas besoin d’autorisation pour le déballer. C’est ton anniversaire. Tu peux faire c’que tu veux. » Comme il n’avait pas eu besoin d’autorisation la fois où il l’avait coincé dans le confessionnal. Elle est sienne et entièrement dévouée. Freya attrape de nouveau ses lèvres dans un baiser doux et lent alors qu’une de ses mains commence son exploration à sa nuque, dans son cou, glissant le long de son torse dans un frôlement et finissant sur son dos, sous son haut. Elle eut un doux soupir de satisfaction entre leurs lèvres tout en caressant ses cheveux. Elle respire de nouveau. Grâce à lui. Pour lui.



:sleepy: :
 

Revenir en haut Aller en bas
Timothy Decastel
Timothy Decastel
l'identité retrouvée
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 33 ans (25.10.1986)
SURNOM : Tim, Timy ou bien Timou par son frère aîné, mon triton par une belle sirène.
STATUT : Endosse son rôle de père de deux merveilles comme sa principale responsabilité.
MÉTIER : Nouvellement engagé dans l'armée de terre, il a dit adieu à son joli cimetière.
LOGEMENT : En colocation avec son meilleur ami, son frère squatte de temps en temps.
TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake 887d03ddfcae4127834fe0ec2dc0ec6d
POSTS : 3756 POINTS : 665

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Sa mère est internée depuis près de 20 ans, elle a considéré Tim comme une fille toute sa vie... Esmeralda.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : jillian#2 ¤ cian & co ¤ freya#9 ¤ jillian#3

TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake Tumblr_ouhcsfTrbH1t98cvgo4_250
TIMLIE - The course of true love never did run smooth.

TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake Tumblr_inline_p8lbx6iEAH1s1fojl_250
TIMYA - Love is joining hands with the man who loves you for who you are, and saying, "I'm not afraid to believe in you.”
RPs EN ATTENTE : heïana#2.
RPs TERMINÉS : charlie ¤ charlie#2 ¤ nea ¤ charlie#3 ¤ alex ¤ charlie#4 ¤ lukà ¤ alex#3 ¤ john ¤ harvey ¤ freya ¤ charlie (ua) ¤ lullaby ¤ charlie ua#2 ¤ heïana ¤ alex#2 ¤ jillian ¤ freya#2 ¤ charlie#5 ¤ freya#3 ¤ charlie#6 ¤ freya#4 ¤ freya#5 ¤ yoko ¤ charlie#8 ¤ charlie#7 ¤ alex#4 ¤ charlie#9 ¤ freya#6 ¤ freya/jillian ¤ kane ¤ freya#7 ¤ charlie#10 ¤ charlie#11 ¤ ariane ¤ freya#8 ¤ jillian/freya/elias/bailey ¤ charlie/matt/isaac ¤ charlie#12 ¤ charlie#13
AVATAR : Daniel Sharman.
CRÉDITS : Sygin.
DC : Wren, Elwyn, Sky & Zeke.
INSCRIT LE : 26/05/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t24233-tim-scared-is-what-you-re-feeling-brave-is-what-you-re-doing https://www.30yearsstillyoung.com/t24251-tim-but-in-these-eyes-the-melody-smolders

TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake Empty
Message(#) Sujet: Re: TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake EmptyVen 1 Nov - 12:32






TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake JQVaF5n
TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake QqLqwzn
TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake QoPDAKU
TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake NZd8ug4
TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake WMcDs9v
TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake Hod8yO6

LE MEME A LA TIMOU:
 
Revenir en haut Aller en bas
Freya Doherty
Freya Doherty
le jour et la nuit
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 st valentins.
SURNOM : un jour, on l'a appelé freya l'effrayante.
STATUT : retour au point de départ, ce qui lui convient très bien.
MÉTIER : gardienne des tombes. entre autres.
LOGEMENT : loge au #6 à fortitude valley, qg des abeilles.
when people ask me stupid questions, it is my legal obligation to give a sarcastic remark.
POSTS : 20916 POINTS : 760

PETIT PLUS : blood moon painting red in the sky, under the surface. your dark heart leading you to the grave. beautiful mask, pure evil behind the charade.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : (13/10)

I’m almost never serious, and I’m always too serious. Too deep, too shallow. Too sensitive, too cold hearted. I’m like a collection of paradoxes.

TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake J2it
DOHERTYStogether, they would watch everything that was so carefully planned collapse, and they would smile at the beauty of destruction.

TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake 7jlf
FRELIASeven if loving meant leaving, or solitude, or sorrow, love was worth every penny of its price.elias 7

TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake 86t3
TIMYAtenderness is a disinterested and generous love, that does not ask anything else to be understood and appreciated.tim 10

TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake Res9
JILLYAa sister can be seen as someone who is both ourselves and very much not ourselves a special kind of double.jill 4 (ua) ∆ jill 8

TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake 9w88
FREYANCEyou can love them, forgive them, want good things for them but still move on without them.terrence 3 (fb) ≈ terrence 4

finnleyarianegabriel (ua)

jill 3/elias 5/tim 6/baileylou/tobias 2jill 7/adèle 2carter #2/allie
RPs EN ATTENTE : eavan 2 ∆ malachi ∆ ariel 2 ∆ isaac ∆ romy 2 ∆ heather
RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens


PSEUDO : cristalline.
AVATAR : lily james.
CRÉDITS : (avatar) me
DC : lizzie & birdie.
INSCRIT LE : 11/05/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t24047-freya-o-every-fight-comes-from-the-fight-within https://www.30yearsstillyoung.com/t24074-freya-o-live-and-love-from-fools-and-from-sages https://www.30yearsstillyoung.com/t24237-freya-doherty https://www.30yearsstillyoung.com/t24250-freya-doherty

TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake Empty
Message(#) Sujet: Re: TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake EmptyVen 1 Nov - 21:13




:sleepy: :
 

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake Empty
Message(#) Sujet: Re: TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

TIMYA • celebrating your sweetness by eating a sweet cake

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: bayside
-