AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment : -46%
Yakuza Like a Dragon Jeu PS5
Voir le deal
32.19 €

 You know, love will set you free ▬ Calex #9

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alexandra Anderson
Alexandra Anderson
la découverte du bonheur
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 31 ans. Née le 15/01/90
SURNOM : Oublie parfois son prénom tant on l'appelle la plupart du temps, Alex. Elle ne se lasse pas de « bébé » ou « mon amour » par son mari, Madame Anderson c'est nouveau mais elle se peut s'empêcher de sourire quand elle entends ce nom, le sien désormais. Le mot "maman" est une douce mélodie qui résonne dans la bouche de ses filles.
STATUT : Officiellement Madame Anderson. Maman qui profite du bonheur avec ses deux filles nées le 3 Oct 2020.
MÉTIER : Journaliste sportive sans emploi fixe. Occupe ses journées à courir après Lena tout en esquivant Lucy qui s'accroche à elle comme un bébé koala.
LOGEMENT : #69 Spring Hill avec Caleb, et toute la famille. Leurs deux filles Lucy et Lena. Le chien Dobby et le chat Nala.
You know, love will set you free ▬ Calex #9 Y4a8
POSTS : 23266 POINTS : 1255

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Anglaise, trahie par son accent ♦ Pas très douée avec les relations sociales, a tendance à céder à la panique. Elle fait souvent l'inverse de ce qu'il faut faire ♣ Accro en tout genre. Alcool, drogue, cigarette. Mais sobre. Sa nouvelle addiction; ses séances chez sa psy, indispensable pour l'aider à gérer le bordel dans sa tête ♠ Égoïste, émotive, manque de confiance, maladroite ... la liste de ses défauts semble infinie et elle l'est. ♥ Amoureuse, et enfin heureuse, profite de son bonheur avec Caleb et leurs filles
RPs EN COURS : 8/7 | Kyte #3Caleb & HeatherPrim #2Jeremiah #4Phoebe
Birdie (FB 2009)

Mariage Calex
Calex #45 Rory et Swann #4Sujet commun Mariage

You know, love will set you free ▬ Calex #9 3gvf
CALEX ▬ I want you to stay here beside me.
Calex #36 (UA)Calex #43 (FB Avril 2010)Calex #44

☼ You make my heart feel like it's summer when the rain is pouring down you make my whole world feel so right when it's wrong, that's how I know you are the one, that's why I know you are the one. When we are together you make me feel like my mind is free and my dreams are reachable, whoa you know I never ever believed in love, or believed one day that you would come along and free me ☼

You know, love will set you free ▬ Calex #9 Rvdh
SWALEX
♫ And life… passes you by don’t be wasting your time on your own. You’re always trying to see yourself through the eyes of someone else. Two shadows in a million hell. You and everybody else ♫

RPs EN ATTENTE : Alfie #2, Calen#2, Nico #2, Matthias #2
Fiche de lienMoodboards
portrait de famille par HH:
 


RPs TERMINÉS :

You know, love will set you free ▬ Calex #9 2s5f
CALEX
#1#2 #4 #5#6#7#9#10#11#12#13#15#16#17#18#19#20#22#23#24#25#26#28#29#30#31#32#34#35#37#38#39#40 #41#42

A plusieurs

FB & UA


Abandonnés:
 

AVATAR : Lizzie Olsen
CRÉDITS : ©️astra (signature) niniel (avatar) Adèle, Charlie & moi (crackship) tumblr (gif) Joseph (dessin)
DC : Sofia Shaw
PSEUDO : Mo'
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/01/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23079-whoever-told-you-that-life-would-be-easy-i-promise-that-person-was-lyin-to-you https://www.30yearsstillyoung.com/t23131-if-i-just-lay-here-would-you-lie-with-me-and-just-forget-the-world https://www.30yearsstillyoung.com/t23169-alex-clarke https://www.30yearsstillyoung.com/t25852-alex-clarke https://edif-crackship.tumblr.com/

You know, love will set you free ▬ Calex #9 Empty
Message(#) Sujet: You know, love will set you free ▬ Calex #9 You know, love will set you free ▬ Calex #9 EmptyVen 25 Oct - 18:41



Alex & Caleb
“If you’re ever feeling lonely, If you’re ever feeling down
You should know you’re not the only one ‘cause I feel it with you now
When the world is on your shoulders and you’re falling to your knees
Oh please, You know love will set you free
Mon avion vient d'atterrir et à travers le hublot je découvre que la nuit est tombée sur Brisbane. Sans téléphone, sans montre et après avoir passée 22 heures à voyager à travers le globe, je suis incapable de dire quelle heure il est, ni même quel jour nous sommes quand je pose le pied sur le sol Australien. Je suis juste soulagée d'être rentrée finalement, soulagée d'avoir mis de nouveau des milliers de kilomètres entre mon père et moi, soulagée d'être de retour ici même si je reviens avec dans mes bagages d'autres soucis que je vais devoir gérer. Mais je suis bien trop fatiguée pour gérer quoique ce soit maintenant. Je suis bien trop fatiguée par ce voyage, fatiguée par ces échanges violents avec mon père, fatiguée par ces heures passées dans cette chambre d'hôtel à boire tout en découvrant les secrets de ma mère, de mon père et de ce demi-frère. Fatiguée par ces heures d'avions passées à repenser à toutes les choses horribles faites par mon père, et à combien, finalement je lui ressemble un peu trop. Fatiguée par tout ça et il n'y a qu'une chose qui me fait tenir encore un peu, la perspective de retrouver Caleb. Je lui ai dis dans mon mail alors une fois mes valises réceptionnées, ce n'est pas mon adresse que je donne au taxi mais la sienne. Quelque soit l'heure, je vais débarquer chez lui sans même réfléchir à la possibilité qu'il ne soit pas seul. Sans même penser une seconde à l'éventualité de me retrouver face à sa colocataire et accessoirement sa sœur. Je ne pense à rien d'autre qu'à ce moment ou je serais dans ses bras, à ce moment ou je pourrais lui dire que je suis revenue, que je ne me suis pas enfuie et que je veux rester avec lui.

La dernière fois que j'ai débarqué chez lui en pleine nuit, c'était pas notre meilleur souvenir, ni pour moi, ni pour lui mais cette fois, je suis sobre et je n'ai rien de terrible à lui annoncer. A part que mon père est un connard mais au fond ça c'est pas nouveau, la seule nouveauté c'est que je suis une connasse aussi, mais enfaîte non c'est pas nouveau non plus ça. Et il m'a déjà pardonné. Alors, cette fois, j'arrive peut-être au milieu de la nuit, ou peut-être en début de nuit, finalement j'en sais rien, je n'ai même pas pensé à demander l'heure au chauffeur, quoiqu'il en soit, j'arrive à l'improviste chez Caleb, mais c'est pour une bonne cause. Enfin je crois. Une bonne cause peut-être pas, mais un bon coup, ça j'en doute pas. Je porte mes valises jusqu'à sa porte d'entrée et sans même m'inquiéter de le réveiller ou non, de savoir s'il sera heureux ou non de me voir, je frappe à sa porte.

« Bonjour Caleb, je suis rentrée. » Je lui fais un sourire, du moins j'essaye parce que je ne sais même pas si j'en suis capable tant mon visage est marqué par la fatigue. Et, il n'y a qu'une chose que je veux à ce moment précis, qu'une chose qui me fait tenir et je ne vais pas attendre plus longtemps pour aller chercher ce que je désire. Je dépose mes valises dans l'entrée et je l'embrasse d'abord avec tendresse et rapidement les choses deviennent bien plus directe. Et je pense qu'il a comprit mes intentions, du moins je ne laisse aucune place aux doutes. Je n'ai aucunement envie de parler, ni même de dormir à cet instant précis, j'ai juste envie de le retrouver et de lui prouver que je suis revenue vers lui et que je suis là avec lui. Et c'est aussi un bon moyen d'éviter d'avoir à répondre aux questions que j'ai laissé en suspense en évitant volontairement de répondre à son mail. Je n'ai pas envie de parler de ça avec lui, pas maintenant. Je n'ai pas envie d'avoir à lui montrer à quel point je suis comme mon père, parce qu'il peut me répéter des centaines de fois que je ne suis pas comme lui, tout prouve que je suis bien plus semblable à mon père que je ne le voudrais. Je veux oublier ces derniers jours, je veux oublier ce demi-frère à qui j'ai envoyé un mail, je veux oublier ma mère et ses secrets. Je veux oublier tout ça et juste vivre dans ses bras. Je m'accroche à son cou sans décoller mes lèvres des siennes. Là il pourra dire que c'est moi qui lui ait sauté dessus. Que c'est moi qui ait retiré mon haut avant même d'atteindre sa chambre, que c'est moi qui ait prit d'assaut ses lèvres, son corps et qui ait tout fait pour qu'il n'ait pas le temps et l'envie d'ouvrir la bouche pour parler. J'ai perdu trop de temps à cause de ma famille, et il est hors de question de gâcher une minute de plus avec Caleb à cause d'eux. Je ne veux pas parler d'eux, de tout ça, de moi. Je veux concentrer mon esprit sur lui, je veux que mon corps soit à lui, et que rien ne puisse venir perturber ce moment.

[...]

Je suis allongée contre lui, je l'ai retrouvé. Il ne m'a pas repoussé, il ne m'a pas reproché d'être partie quelques jours, il ne semble même pas me tenir rigueur d'avoir débarqué sans prévenir. Et je commence enfin à oublier ces derniers jours, je suis de retour à Brisbane, avec lui partageant le même lit. Et même si aucun de nous n'a encore osé parler de la suite, parce que pour l'instant nous vivons avec comme principe, « pour vivre heureux, vivons cachés » et que ça me convient parfaitement tant que je peux m'endormir dans ses bras, je ne sais pas si cette situation lui convient aussi à lui. S'il est pleinement satisfait de ce que nous vivons actuellement. Ma main se balade sur son corps nu et mes doigts frôlent sa cicatrice, et s'attardent un peu dessus, sans même que je réfléchisse à tout ça. Je crois que je n'en suis plus capable, et que je n'ai plus la force de réfléchir sur quoique ce soit. J'ai les yeux fermés et je me laisse bercer par le rythme régulier des battements de son cœur que je ressens. Mes doigts montent et descendent le long de sa cicatrice, sans logique, juste attirés par le léger gonflement qu'ils peuvent ressentir alors qu'ils caressent la peau de Caleb. Et sans le regarder, sans même réfléchir à la portée de ma question, je lui demande avec un air détaché l'origine de sa cicatrice. « Tu m'as jamais dis, comment tu t'es fait cette cicatrice. C'est plutôt impressionnant. » La tête posée contre lui, je commence à me sentir sombrer peu à peu vers le sommeil. Finalement, malgré tout ce que j'ai vécu à Londres, je suis de retour avec lui et je peux m'endormir sans crainte d'une autre catastrophe. Sereine dans ses bras.

© nightgaunt


@Caleb Anderson  You know, love will set you free ▬ Calex #9 674657830  You know, love will set you free ▬ Calex #9 2523491165  



I just want to be with you ☽ Lying close to you feeling your heart beating, and I wondering what you are dreaming, wondering if it's me you are seeing. Then I kiss your eyes and thank god we're together, I just want to stay with you in this moment forever, forever and ever.

You know, love will set you free ▬ Calex #9 Vtbh

Revenir en haut Aller en bas
Caleb Anderson
Caleb Anderson
la seconde chance
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente deux ans (20/04/89)
SURNOM : La plupart de ses surnoms sont réservés à Alex. Et puis il y a ses filles qui l'appellent "papa" maintenant.
STATUT : Jeune papa (un peu gaga) de deux merveilleuses petites filles d'un an, Lucy et Lena. Récemment marié avec la femme de sa vie dont il est complètement fou amoureux. Il est sur un petit nuage et n'a d'yeux que pour elle.
MÉTIER : Chef étoilé et patron de l'Interlude, restaurant de gastronomie française à Spring Hill
LOGEMENT : #69 St Pauls Terrace, Spring Hill avec Alex, Lucy, Lena, son chien Dobby et Nala, son chat.
You know, love will set you free ▬ Calex #9 5e6b92e7083eaca76d462a5f59013f42d150d37d
POSTS : 12074 POINTS : 1185

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Romantique, croit au grand amour et rêve de fonder sa propre famille ≈ ambitieux, perfectionniste très exigeant avec lui-même ≈ parle couramment le Français et se débrouille très bien en Italien ≈ a passé un an en Europe ≈ a perdu sa fiancée dans un accident de voiture il y a quatre ans ≈ passionné de lecture et de cuisine ≈ control freak ≈ déteste le sport ≈ très protecteur envers les personnes qu’il aime ≈ sa famille passera toujours avant tout ≈ fou amoureux de ses deux filles ≈ a repris une thérapie chez un psychothérapeute il y a peu ≈ diagnostiqué avec la maladie de Bouveret
RPs EN COURS : You know, love will set you free ▬ Calex #9 8acr
[07/07]

Prim #3 (fb)
Calen #2
HH & Alex
Prim #5
Jordan #1
Birdie #2 (fb)

You know, love will set you free ▬ Calex #9 210701072752966576
CALEX - If we had one day on earth, who would you spend it with ? If you could choose who you wanted to kiss, who would that be ? I wanna believe if tomorrow was not guaranteed. Minutes to spare, if I could choose I would spend every minute with you.
Calex #36(UA) ; Calex #43 (fb) ; Calex 44 ; Calex #45

You know, love will set you free ▬ Calex #9 826q
CALROSE- We've taken different paths and travelled different roads. I know we'll always end up on the same one when we're old. And when you're in the trenches and you're under fire I will cover you. If I was dying on my knees you would be the one to rescue me. And if you were drowned at sea I'd give you my lungs so you could breathe. I've got you, sister.

You know, love will set you free ▬ Calex #9 Caleb
HARSON - I'll shed a tear for you, open your eyes, I'm by your side I'm never leaving you darkness to light stay through the night. I'm walking in your shoes so you know that it's the truth. When nobody's here for you let me make it clear, that I'll shed a, I'll shed a tear.

RPs TERMINÉS : Calex #1, Romy #1, Juliana#1, Primrose et Romy #1, Calex #2 ; Clément #1 ; Prim #1 ; Calex #5 ; Calex #6; Stephen #1 ; Wylda #1 ; Sohan #1 ; Calex #4 ; Calex#3 (RA); Calex #7 ; Romy #3; Calex #9 ; Prim #2; Calex #10 ; Calex #11; Romy #4; Hannah #1 (fb); Romy #2 (DZ) ; Calex #12, Calex #13 ; Prim #3 ; Juliana#2 ; Calex #8 (fb) ; Matt #1 ; Tobias #1 ; #Calex 15 ; Mila #1 ; Wylda #1 ; Lene #1 ; Calex #16 ; Calex 17 ; Calex 18 ; Calex #19 ; #Calex 14 (UA) ; Nate #1 ; Calex #22 ; Calex #21(fb) ; Calex #25 ; Calex #23 ; Calex #26 ; Calex #24 ; Calex #28 ; #Calex 29 ; Birdie #1 ; #Calex 30 ; Tim #1 ; Eve #1 ; Calex #31 ; Calex #32 ; Calex #34 ; Matt #2 ; Jet & Alex ; Eve #2 ; Heather #1 ; Primrose #1 ; Calex #35 ; Calex #37 ; Rudy #1 ; Eve #3 ; Calen #1 ; Calex #38 ; Calex #39 ; HH #2 ; Calex #40 ; Prim #4 ; Auden ; Calex #41 ; Calex #33 (fb) ; Calex 42  ; Tim #3 (fb) ; Dani #1



HH et son talent indéniable:
 

AVATAR : Penn Badgley
CRÉDITS : cristalline (avatar), edif-crackship + bleeding_light (crackships), Loonywaltz (ub) ; la confiserie (dessin)
DC : Will, le fou des fossiles
PSEUDO : Deathly Hallows
Femme (elle)
INSCRIT LE : 28/04/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23844-caleb-if-time-stood-still-i-would-take-this-moment-and-make-it-last-forever https://www.30yearsstillyoung.com/t23903-caleb-we-are-far-from-the-shallow-now#975905 https://www.30yearsstillyoung.com/t23909-caleb-anderson https://www.30yearsstillyoung.com/t38828-caleb-anderson#1903287

You know, love will set you free ▬ Calex #9 Empty
Message(#) Sujet: Re: You know, love will set you free ▬ Calex #9 You know, love will set you free ▬ Calex #9 EmptySam 26 Oct - 14:19



Alex & Caleb
“If you’re ever feeling lonely, if you’re ever feeling down, you should know you’re not the only one ‘cause I feel it with you now. When the world is on your shoulders and you’re falling to your knees oh please, you know love will set you free”
Il est vingt-trois heures trente et je viens de rentrer chez moi pour retrouver ma sœur qui est assise sur le canapé devant une série. Et je m’installe avec elle jusqu’à la fin de son épisode, on parle un peu jusqu’à ce qu’elle ne m’abandonne pour partir se coucher. J’en profite pour me rendre dans ma chambre et mettre mon portable à charger qui n’avait plus de batterie depuis à peu près de milieu d’après-midi. Pas de nouveaux messages ou du moins rien de bien important et je vérifie mes mails ; aucun nouveau mail de la part d’Alex. Elle m’a envoyé il y a quelques jours un long mail dans lequel elle m’explique à quel point elle pense ressembler à son père, elle me dit qu’elle a un demi-frère et depuis silence radio. Et j’avoue que son silence m’agace un peu, mais j’essaie de ne pas trop me prendre la tête avec ça. Parce qu’il faut que j’arrête de me torturer l’esprit avec mes histoires avec Alex. Je laisse mon portable sur ma table de chevet et je pars dans la salle de bain me doucher. Pas de prise de tête. Il faut vraiment que j’arrête de toujours me prendre la tête sinon je vais finir par devenir fou. Je dois arrêter de me faire des idées, si elle ne me répond pas c’est certainement parce qu’elle doit être beaucoup trop occupée à Londres et puis c’est tout, non ? C’est ce que j’essaie de me dire, j’essaie de m’en convaincre et j’espère que j’ai raison. En tout cas la seule chose dont je suis sûr c’est que je suis crevé et que je n’ai qu’une hâte ; dormir. Je retourne alors très vite dans ma chambre mais je n’ai même pas le temps de m’installer parce que quelqu’un toque à la porte. Je jette un coup d’œil à l’heure, il est presque minuit et demie qui est-ce qui vient me faire chier à cette heure-là ? Je ne suis même pas sûr d’avoir envie de répondre mais je n’ai pas envie de cette personne insiste et réveille ma sœur qui est certainement déjà endormie alors je me lève tout en soupirant et en passant une main dans mes cheveux encore mouillés et j’ouvre la porte pour retrouver Alex sur le palier. « Bonjour Caleb, je suis rentrée. » Dites-moi que je ne rêve pas et qu’elle est vraiment là, devant moi ? Je la laisse entrer, refermant la porte derrière elle. « Je savais pas que tu rentrais ce soir. » Et je n’ai pas le temps de réagir plus parce qu’elle m’embrasse. Si elle m’avait dit qu’elle rentrait je serais allé la chercher à l’aéroport. C’est ce que je voulais lui dire mais elle ne me laisse pas la possibilité de parler plus. C’est pas grave, l’embrasser c’est bien aussi. Je passe mes bras autour de sa taille pour la ramener un plus contre moi sans jamais détacher mes lèvres des siennes. Mais je comprends bien vite qu’elle ne veut pas juste qu’on s’embrasse pour se retrouver et qu’elle ne m’expliquera pas tout de suite son voyage à Londres. Encore une fois, c’est pas très grave ne pas parler moi ça me va aussi. C’est bien ça. Là elle ne pourra pas nier le fait qu’elle est très clairement en train de me sauter dessus. Mais si elle croit qu’après je ne lui demanderais pas de me parler de ce qu’il s’est passé à Londres, elle peut toujours rêver. Mais là maintenant tout de suite je suis d’accord on est pas obligés de parler. On parlera après, c’est bien ça, parler après. Pour l’instant profitons juste de l’instant présent.

[...]

Elle est bien là, avec moi dans mon lit, allongée contre moi. J’ai envie de lui demander comment se sont passés ses quelques jours à Londres, j’ai envie qu’elle me parle de ce fameux demi-frère dont elle vient apparemment de découvrir l’existence. Mais pourtant je ne parle pas, je reste silencieux parce que je ne veux pas gâcher ce moment qu’on est en train de partager. Je la serre un peu plus contre moi, j’ai envie de sentir sa présence à mes côtés un peu comme pour me rassurer et être sûr qu’elle ne puisse vraiment plus partir. Du moins, pas sans moi. Je caresse doucement le bas de son dos et je sens que ses doigts ne quittent pas ma cicatrice depuis plusieurs longues secondes. C’est donc elle qui finit par briser le silence – sans surprise. – « Tu m'as jamais dis, comment tu t'es fait cette cicatrice. C'est plutôt impressionnant. » Oh. Alors ça je ne l’avais clairement pas vu venir. Je ne m’attendais pas à devoir lui parler de ça maintenant, tout de suite. J’arrête presque immédiatement mes caresses dans le bas de son dos et je me redresse, le dos contre la tête de lit. Je la regarde quelques courtes secondes sans rien dire et je finis enfin par prendre la parole. « Euh…j’ai…j’ai eu un accident de voiture y’a deux ans et demi. » Je commence par lui dire. Je lui ai parlé une seule fois de LV et de sa mort, je lui avais simplement dit qu’elle était morte deux ans plus tôt dans un accident de voiture. Mais de un, je ne sais pas si elle s’en souvient et de deux, elle ne fera très certainement pas le lien toute seule. « Je t’avais dit la dernière fois que Victoria est morte dans un accident de voiture ? C’est moi qui conduisais ce soir-là et l’accident c’était de ma faute. » Et j’arrête mes explications là. Presque immédiatement j’ai l’impression de replonger dans le peu de souvenir que j’ai de cette soirée. Enfin en soit, la soirée je m’en souviens très bien c’est l’accident dont je n’ai presque aucun souvenir. Les seules choses dont je me souviens c’est mes retrouvailles avec Isaac aux urgences et quelques heures plus tard, le chirurgien qui vient m’annoncer que ma future femme n’était plus en vie. Je peux maintenant parler de LV sans être en colère et sans avoir envie de pleurer, mais avec Alex c’est différent parce que le sujet n’avait jamais été abordé auparavant. « J’ai eu un hémo-pneumothorax, en gros mes poumons étaient rempli de sang et je pouvais plus respirer. Deux côtes se sont déchirées et ont perforées un poumon. Je saignais beaucoup et ils ont dû m’opérer pour arrêter l’hémorragie. » Je lui dis ça avec un certain détachement parce que je ne m’étais jamais vraiment attardé sur le fait que j’ai bien failli mourir ce jour-là. Apparemment pour ce genre de lésion l’intervention chirurgicale n’est pas toujours utile mais pour moi elle l’a été, ce qui montre quand même que j’étais dans un sale état. Mais je m’en suis sorti contrairement à LV. Et pour la première fois depuis que j’ai repris la parole je la regarde et je la sens un peu perturbée par mes révélations ce qui peut se comprendre. Mais voilà, maintenant elle sait d’où me vient cette cicatrice, est-ce qu’on peut passer à autre chose ? Parce que je n’aime pas vraiment parler de mon accident.

© nightgaunt


@Alex Clarke  You know, love will set you free ▬ Calex #9 1017170121  You know, love will set you free ▬ Calex #9 1017170121  You know, love will set you free ▬ Calex #9 1017170121  You know, love will set you free ▬ Calex #9 2523491165  You know, love will set you free ▬ Calex #9 206649278  



You know, love will set you free ▬ Calex #9 873483867:
 


You know, love will set you free ▬ Calex #9 SjlzVax
Revenir en haut Aller en bas
Alexandra Anderson
Alexandra Anderson
la découverte du bonheur
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 31 ans. Née le 15/01/90
SURNOM : Oublie parfois son prénom tant on l'appelle la plupart du temps, Alex. Elle ne se lasse pas de « bébé » ou « mon amour » par son mari, Madame Anderson c'est nouveau mais elle se peut s'empêcher de sourire quand elle entends ce nom, le sien désormais. Le mot "maman" est une douce mélodie qui résonne dans la bouche de ses filles.
STATUT : Officiellement Madame Anderson. Maman qui profite du bonheur avec ses deux filles nées le 3 Oct 2020.
MÉTIER : Journaliste sportive sans emploi fixe. Occupe ses journées à courir après Lena tout en esquivant Lucy qui s'accroche à elle comme un bébé koala.
LOGEMENT : #69 Spring Hill avec Caleb, et toute la famille. Leurs deux filles Lucy et Lena. Le chien Dobby et le chat Nala.
You know, love will set you free ▬ Calex #9 Y4a8
POSTS : 23266 POINTS : 1255

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Anglaise, trahie par son accent ♦ Pas très douée avec les relations sociales, a tendance à céder à la panique. Elle fait souvent l'inverse de ce qu'il faut faire ♣ Accro en tout genre. Alcool, drogue, cigarette. Mais sobre. Sa nouvelle addiction; ses séances chez sa psy, indispensable pour l'aider à gérer le bordel dans sa tête ♠ Égoïste, émotive, manque de confiance, maladroite ... la liste de ses défauts semble infinie et elle l'est. ♥ Amoureuse, et enfin heureuse, profite de son bonheur avec Caleb et leurs filles
RPs EN COURS : 8/7 | Kyte #3Caleb & HeatherPrim #2Jeremiah #4Phoebe
Birdie (FB 2009)

Mariage Calex
Calex #45 Rory et Swann #4Sujet commun Mariage

You know, love will set you free ▬ Calex #9 3gvf
CALEX ▬ I want you to stay here beside me.
Calex #36 (UA)Calex #43 (FB Avril 2010)Calex #44

☼ You make my heart feel like it's summer when the rain is pouring down you make my whole world feel so right when it's wrong, that's how I know you are the one, that's why I know you are the one. When we are together you make me feel like my mind is free and my dreams are reachable, whoa you know I never ever believed in love, or believed one day that you would come along and free me ☼

You know, love will set you free ▬ Calex #9 Rvdh
SWALEX
♫ And life… passes you by don’t be wasting your time on your own. You’re always trying to see yourself through the eyes of someone else. Two shadows in a million hell. You and everybody else ♫

RPs EN ATTENTE : Alfie #2, Calen#2, Nico #2, Matthias #2
Fiche de lienMoodboards
portrait de famille par HH:
 


RPs TERMINÉS :

You know, love will set you free ▬ Calex #9 2s5f
CALEX
#1#2 #4 #5#6#7#9#10#11#12#13#15#16#17#18#19#20#22#23#24#25#26#28#29#30#31#32#34#35#37#38#39#40 #41#42

A plusieurs

FB & UA


Abandonnés:
 

AVATAR : Lizzie Olsen
CRÉDITS : ©️astra (signature) niniel (avatar) Adèle, Charlie & moi (crackship) tumblr (gif) Joseph (dessin)
DC : Sofia Shaw
PSEUDO : Mo'
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/01/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23079-whoever-told-you-that-life-would-be-easy-i-promise-that-person-was-lyin-to-you https://www.30yearsstillyoung.com/t23131-if-i-just-lay-here-would-you-lie-with-me-and-just-forget-the-world https://www.30yearsstillyoung.com/t23169-alex-clarke https://www.30yearsstillyoung.com/t25852-alex-clarke https://edif-crackship.tumblr.com/

You know, love will set you free ▬ Calex #9 Empty
Message(#) Sujet: Re: You know, love will set you free ▬ Calex #9 You know, love will set you free ▬ Calex #9 EmptySam 26 Oct - 23:46



Alex & Caleb
“If you’re ever feeling lonely, If you’re ever feeling down
You should know you’re not the only one ‘cause I feel it with you now
When the world is on your shoulders and you’re falling to your knees
Oh please, You know love will set you free
Mes mains sur son corps, je ne réalise pas l'ampleur de la question que je viens de lui poser. Les yeux fermés, le corps relâché, je sens que je suis pas loin de m'endormir après des jours à dormir trop peu et très mal. Après les tensions de ces jours passés à Londres, après les informations que j'ai découvert, je me sens enfin bien dans ses bras. Mais ses caresses s'estompent, son corps se tends, il bouge, se redresse et je ne peux que subir le mouvement de son corps. Je ne comprends pas sa réaction, quelques secondes plus tôt j'étais blottie dans ses bras, et là je me retrouve la tête sur l'oreiller alors que lui est maintenant assit contre la tête de lit. Je comprends pas mais sa réaction a suffit à me réveiller et je mets quelques secondes avant de le regarder, ne comprenant pas, ne comprenant rien. « Euh…j’ai…j’ai eu un accident de voiture y’a deux ans et demi. » Il finit par prendre la parole, enfin, et il m'explique qu'il a eu un accident. Mes yeux se portent instinctivement sur sa cicatrice, et quand je constate la taille de sa cicatrice, je prends conscience que j’aurais pu le perdre comme j’ai perdu Rachel. Je réalise qu’il aurait pu mourir lui aussi, il y a deux ans et demi, je prends conscience qu’il peut mourir un jour. Et non c’est impossible ça. Et pendant un temps je ne prends même pas réellement conscience de tout ce qu’il me dit. Je passe ma main sur sa cicatrice et je réalise que la vie est fragile. Et il me le confirme en évoquant Victoria et les circonstances de la mort de son ex-fiancée. « Je t’avais dit la dernière fois que Victoria est morte dans un accident de voiture ? C’est moi qui conduisais ce soir-là et l’accident c’était de ma faute. » Je l'écoute mais je regrette d'or et déjà ma question. Je regrette de le mettre si mal, je regrette aussi d'avoir involontairement évoqué son ex-fiancée, celle dont on a parlé qu'une fois et c'était déjà bien compliqué. Mais cette fois, il me parle de sa mort, de l'accident et de sa responsabilité dans celui ci et je ne suis pas sûre de vouloir savoir tout ça. Je ne veux pas parce que c'est de Victoria dont il me parle et je ne suis pas sûre d'être prête à en savoir plus sur celle qui était là avant moi. Je ne suis pas sûre d'être prête à entendre parler d'elle, de comment elle était parfaite ou de comment il l'aimait. C'est égoïste mais je suis jalouse de cette fille, du moins je l'étais la première fois qu'il m'a parlé d'elle. Mais elle est morte et maintenant j'apprends que c'est de sa faute. Je ne sais pas ce que je peux lui dire ou non. Je ne sais pas ce que je veux lui dire tout simplement. Alors je ne dis rien, chose assez rare qui montre bien que je ne suis pas à l'aise, plus du tout endormie mais l'impression d'être dans un mauvais rêve quand même. Et pourtant c'est lui qui a vécu cette expérience pas moi. Face à mon silence, il s'explique sur les raisons médicales de sa cicatrice. « J’ai eu un hémo-pneumothorax, en gros mes poumons étaient rempli de sang et je pouvais plus respirer. Deux côtes se sont déchirées et ont perforées un poumon. Je saignais beaucoup et ils ont dû m’opérer pour arrêter l’hémorragie. »  Son détachement n'est pas compatible avec ce qu'il me dit, c'est pas logique, il ne peut pas me dire qu'il ne pouvait plus respirer, qu'il faisait une hémorragie avec autant d'indifférence, il a failli mourir et si sa cicatrice n'était pas assez significative, ses mots ne me laissent pas indifférente, au contraire de lui. Toutes ces informations me perturbe réellement, et je ne sais même pas pourquoi. C'est elle qui est morte dans cet accident, pas lui et je ne devrais pas être troublée par un événement qui s'est passé il y a deux ans et demi non ? Mais je le suis pourtant et je n'arrive pas à le cacher. Il me regarde et je sais que je dois dire quelque chose. Que je ne peux pas rester silencieuse après ce qu'il vient de me dire. Je me redresse aussi, pour me mettre à sa hauteur. Je me mords la lèvre, j'ouvre la bouche pour dire quelque chose, mais rien ne vient, rien ne sort. Qu'est-ce que je peux lui dire ? Le silence est pesant, mais je ne peux pas rester silencieuse encore non ? Je réfléchis à tout ce qu'il m'a dit et je finis par parler. « Je suis désolé. » C'est tout ce que je trouve à lui dire et c'est minable.

Et j’ai presque l’impression d’être hypocrite. Je suis désolé de sa peine, désolé qu’il ait dû vivre ça. Désolé de le voir aussi touché mais au fond ai-je le droit d’être désolé ? D'être triste ? Alors que je sais que ma présence à ses côtés dans ce lit n’est rendu possible que parce qu’il a involontairement tué son ex-fiancée. Est-ce que j’ai le droit d’avoir de la peine alors que je bénéficie indirectement de la mort de cette fille? Alors que j’ai ressenti de la jalousie la seule fois où on a été amené à parler d’elle ? Est-ce que je peux même parler d’elle alors que je prends sa place dans le lit de son ex-fiancé ? Et si je suis vraiment honnête avec ce que je ressens je dirai qu’après tout elle a été celle qui a prit ma place alors je peux bien prendre la sienne à présent non ? Mais c’est horrible non ? C'est horrible de se trouver des bénéfices sur la mort de quelqu’un ? De se dire que finalement je peux être à Caleb parce qu'elle est morte. Oui c'est horrible de penser ça, je suis décidément horrible … Mais en même temps qu’est-ce que je peux dire à Caleb ? Devant sa douleur, sa peine et sa culpabilité ? Qu’est-ce que je peux bien lui dire ? Et finalement des tas de questions me viennent en tête, mais je ne sais pas quoi lui dire, ce que je peux lui dire. Je suis qui pour parler d'elle ?

Et malgré mon niveau de fatigue, je ne suis plus du tout en état de dormir. Ça se bouscule dans ma tête, mais pour une fois je fais preuve de réflexion avant de dire une connerie. J'ai envie de lui dire : 'C’est pas ta faute.' Oui mais non. Je ne dis rien. Lui dire ça laisserait sous-entendre que si justement c’était un peu sa faute sinon je n'aurais pas à lui dire que ce n’est pas sa faute. Logique imparable non ? 'Elle te manque ?' Oui mais non. Parce que c’est étrange comme question et que je suis clairement pas certaine d’avoir envie d’entendre cette réponse. Je ne veux pas vivre avec l’ombre de son ex morte. C’est horrible comme pensée. Et je n’ai pas le choix mais c’est ce que je ressens. Comment faire le poids à côté d’un souvenir ? Je suis vivante, elle est morte mais elle restera toujours figée dans son esprit comme étant sa fiancée non ? Et elle doit être parfaite, du moins dans son esprit, parce qu’on ne garde que les bons souvenirs dans de telles moments non ? Personne n’a envie de garder en mémoire que les mauvais moments vécus avec une personne qui n’est plus de ce monde non ? Pas quand on a aimé une personne. Et je pense à ce que je ressens alors que c’est lui qui a perdu sa fiancée. Alors que c’est lui qui a souffert et qui souffre sans doute encore. « J’aurais aimé être là pour toi. » Non non non. Pourquoi je dis ça moi ? C’est clairement déplacé et illogique. Je ne veux même pas dire ça. Il faut que je dise quelque chose d'autre, de plus approprié. « Je suis désolé que tu ai eu à vivre tout ça. Tu mérites pas ça. » Et encore une fois je me trouve maladroite, je le suis réellement d'ailleurs, incapable de faire une phrase sans hésiter dans mes mots, et même mon attitude montre que je suis pas à l'aise. Mais c'est très con comme phrase non ? Personne ne mérite réellement de perdre sa femme du moins sa futur femme non ? Personne ne mérite ça et est-ce que les gens s’en remettent totalement un jour ? Est-ce que lui va s'en remettre totalement ? « Tu t’es pardonné Caleb ? » Question une nouvelle fois étrange mais légitime. Je ne veux pas savoir s'il l'a oublié, ou s'il a fait son deuil, je sais pas si je vais apprécier la réponse, alors je m'inquiète pour lui. Je sais que la culpabilité ça peut ronger, ça peut détruire petit à petit et empêcher d’avancer. Et même si dans mon esprit je suis incapable de l’imaginer comme étant responsable de la mort de quelqu’un c’est malheureusement ce qu’il semble s'être passé, du moins ce qu’il m’en dit. Et je sais qu’il a dû être très dur avec lui, et qu’en plus de devoir gérer la perte de sa femme il a dû gérer le fait qu’il était celui qui conduisait la voiture. Je ne sais pas si je suis prête à l'entendre parler de cette femme, il faut quand même déjà avoir une sacrée faible estime de soit pour se sentir menacée par une personne décédée non ? Mais j'y peux rien, réaliser qu'il avait des projets avec une autre femme, réaliser qu'il était heureux avec une autre femme et que ce n'est pas lui qui a choisi de rompre. Et je n'oserais jamais lui demander s'il m'aime autant qu'il a aimé cette femme, mais c'est pour autant la question qui me vient à l'esprit. Putain, mais quelle conne je suis, être jalouse d'une morte, pathétique. Et, je me rapproche de lui, je pose ma tête contre son épaule, je me blottie contre lui, parce que je veux qu’il sente que je suis là. Parce qu’au fond je veux qu’il pense à moi plus qu’à elle ? Pitoyable encore une fois ! Oui ! Je le suis et je l'accepte ! « Je ne veux pas que tu meurs, jamais.» Je lui chuchote ces mots, je ne sais même pas si c'est audible, mais si lui a survécu à la mort de sa femme, je sais que je ne survivrai pas à une telle épreuve. Non Caleb, jamais. Et je regarde sa cicatrice, mais je n'ose plus la toucher, j'ai peur parce que cette cicatrice a maintenant un sens et qu'il y a une histoire forte derrière. Une histoire dans laquelle quelqu'un est mort et surtout dans laquelle il aurait pu mourir lui aussi, j'aurais pu le perdre. Et peut-être que je réalise à l'instant présent, que je ne veux plus jamais le quitter, que je ne veux pas qu'il me quitte, JAMAIS.

© nightgaunt


@Caleb Anderson  You know, love will set you free ▬ Calex #9 674657830  You know, love will set you free ▬ Calex #9 2523491165  



I just want to be with you ☽ Lying close to you feeling your heart beating, and I wondering what you are dreaming, wondering if it's me you are seeing. Then I kiss your eyes and thank god we're together, I just want to stay with you in this moment forever, forever and ever.

You know, love will set you free ▬ Calex #9 Vtbh

Revenir en haut Aller en bas
Caleb Anderson
Caleb Anderson
la seconde chance
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente deux ans (20/04/89)
SURNOM : La plupart de ses surnoms sont réservés à Alex. Et puis il y a ses filles qui l'appellent "papa" maintenant.
STATUT : Jeune papa (un peu gaga) de deux merveilleuses petites filles d'un an, Lucy et Lena. Récemment marié avec la femme de sa vie dont il est complètement fou amoureux. Il est sur un petit nuage et n'a d'yeux que pour elle.
MÉTIER : Chef étoilé et patron de l'Interlude, restaurant de gastronomie française à Spring Hill
LOGEMENT : #69 St Pauls Terrace, Spring Hill avec Alex, Lucy, Lena, son chien Dobby et Nala, son chat.
You know, love will set you free ▬ Calex #9 5e6b92e7083eaca76d462a5f59013f42d150d37d
POSTS : 12074 POINTS : 1185

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Romantique, croit au grand amour et rêve de fonder sa propre famille ≈ ambitieux, perfectionniste très exigeant avec lui-même ≈ parle couramment le Français et se débrouille très bien en Italien ≈ a passé un an en Europe ≈ a perdu sa fiancée dans un accident de voiture il y a quatre ans ≈ passionné de lecture et de cuisine ≈ control freak ≈ déteste le sport ≈ très protecteur envers les personnes qu’il aime ≈ sa famille passera toujours avant tout ≈ fou amoureux de ses deux filles ≈ a repris une thérapie chez un psychothérapeute il y a peu ≈ diagnostiqué avec la maladie de Bouveret
RPs EN COURS : You know, love will set you free ▬ Calex #9 8acr
[07/07]

Prim #3 (fb)
Calen #2
HH & Alex
Prim #5
Jordan #1
Birdie #2 (fb)

You know, love will set you free ▬ Calex #9 210701072752966576
CALEX - If we had one day on earth, who would you spend it with ? If you could choose who you wanted to kiss, who would that be ? I wanna believe if tomorrow was not guaranteed. Minutes to spare, if I could choose I would spend every minute with you.
Calex #36(UA) ; Calex #43 (fb) ; Calex 44 ; Calex #45

You know, love will set you free ▬ Calex #9 826q
CALROSE- We've taken different paths and travelled different roads. I know we'll always end up on the same one when we're old. And when you're in the trenches and you're under fire I will cover you. If I was dying on my knees you would be the one to rescue me. And if you were drowned at sea I'd give you my lungs so you could breathe. I've got you, sister.

You know, love will set you free ▬ Calex #9 Caleb
HARSON - I'll shed a tear for you, open your eyes, I'm by your side I'm never leaving you darkness to light stay through the night. I'm walking in your shoes so you know that it's the truth. When nobody's here for you let me make it clear, that I'll shed a, I'll shed a tear.

RPs TERMINÉS : Calex #1, Romy #1, Juliana#1, Primrose et Romy #1, Calex #2 ; Clément #1 ; Prim #1 ; Calex #5 ; Calex #6; Stephen #1 ; Wylda #1 ; Sohan #1 ; Calex #4 ; Calex#3 (RA); Calex #7 ; Romy #3; Calex #9 ; Prim #2; Calex #10 ; Calex #11; Romy #4; Hannah #1 (fb); Romy #2 (DZ) ; Calex #12, Calex #13 ; Prim #3 ; Juliana#2 ; Calex #8 (fb) ; Matt #1 ; Tobias #1 ; #Calex 15 ; Mila #1 ; Wylda #1 ; Lene #1 ; Calex #16 ; Calex 17 ; Calex 18 ; Calex #19 ; #Calex 14 (UA) ; Nate #1 ; Calex #22 ; Calex #21(fb) ; Calex #25 ; Calex #23 ; Calex #26 ; Calex #24 ; Calex #28 ; #Calex 29 ; Birdie #1 ; #Calex 30 ; Tim #1 ; Eve #1 ; Calex #31 ; Calex #32 ; Calex #34 ; Matt #2 ; Jet & Alex ; Eve #2 ; Heather #1 ; Primrose #1 ; Calex #35 ; Calex #37 ; Rudy #1 ; Eve #3 ; Calen #1 ; Calex #38 ; Calex #39 ; HH #2 ; Calex #40 ; Prim #4 ; Auden ; Calex #41 ; Calex #33 (fb) ; Calex 42  ; Tim #3 (fb) ; Dani #1



HH et son talent indéniable:
 

AVATAR : Penn Badgley
CRÉDITS : cristalline (avatar), edif-crackship + bleeding_light (crackships), Loonywaltz (ub) ; la confiserie (dessin)
DC : Will, le fou des fossiles
PSEUDO : Deathly Hallows
Femme (elle)
INSCRIT LE : 28/04/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23844-caleb-if-time-stood-still-i-would-take-this-moment-and-make-it-last-forever https://www.30yearsstillyoung.com/t23903-caleb-we-are-far-from-the-shallow-now#975905 https://www.30yearsstillyoung.com/t23909-caleb-anderson https://www.30yearsstillyoung.com/t38828-caleb-anderson#1903287

You know, love will set you free ▬ Calex #9 Empty
Message(#) Sujet: Re: You know, love will set you free ▬ Calex #9 You know, love will set you free ▬ Calex #9 EmptyLun 28 Oct - 19:09



Alex & Caleb
“If you’re ever feeling lonely, if you’re ever feeling down, you should know you’re not the only one ‘cause I feel it with you now. When the world is on your shoulders and you’re falling to your knees oh please, you know love will set you free”
Nos retrouvailles avaient pourtant si bien commencé, mais il a simplement fallu qu’elle me demande des explications sur ma cicatrice pour que l’ambiance change. En même temps elle ne pouvait pas savoir que cette cicatrice était là pour me rappeler tous les jours la plus grosse erreur que j’ai faite de ma vie. Cette erreur qui a coûté la vie de la femme dont j’ai été inconditionnellement amoureux pendant cinq ans. Nous n’avons jamais abordé le sujet elle et moi et je ne comptais clairement pas le faire. Parler de son ex-fiancée décédée avec ma nouvelle copine n’est clairement pas quelque chose que j’avais envie de faire. Enfin, Alex n’est même pas vraiment ma copine. Je ne sais même pas ce qu’on est exactement. Où est-ce qu’on en est tous les deux ? Je n’en ai pas la moindre idée et aucun de nous n’a osé aborder le sujet. Nous avons passé les dernières semaines ensemble, j’étais chez elle presque tous les soirs ce qui m’a aidé à réaliser à quel point partager un quotidien avec elle m’avait manqué. Ce qui m’a également rappelé les points positifs de partager un quotidien avec elle. Et puis elle est repartie à Londres. Alex qui fuit Brisbane, Alex qui nous fuit nous, c’était comme une désagréable sensation de déjà-vu. Sauf que cette fois elle m’avait prévenu par sms, chose qu’elle n’avait pas fait la dernière fois. Sauf que j’ai eu le droit à un nouveau silence de quelques jours de sa part, et puis un mail et de nouveau un silence. Ce qui n’était pas très rassurant pour moi. Et puis la voilà à nouveau avec moi, dans mon lit à me questionner involontairement sur celle qui devait devenir ma femme. Je lui explique donc assez brièvement dans l’espoir qu’elle change elle aussi de sujet et qu’elle ne veuille pas étendre la conversation encore un peu plus. « Je suis désolé. » Elle me dit ça après s’être redressée à son tour et je la regarde quelques secondes. Oui moi aussi je suis désolé. Mais c’est tout c’est comme ça, c’est la vie. C’est ce que j’essaie de me dire. J’ai fait une erreur. Une énorme erreur qui lui a coûté la vie et qui a détruit la mienne ces deux dernières années. Cette erreur qui me fera encore souffrir certainement jusqu’à la fin de ma vie. Je ne lui réponds pas. Après tout qu’est-ce que vous voulez que je réponde à ça ? ’ C’est pas grave’ ? Bien sûr que si c’est grave. Un long silence s’installe entre nous, et c’est de nouveau un silence que je n’aime absolument pas. Là pour le coup, c’est un blanc extrêmement gênant. J’ai envie de passer à autre chose mais j’ai beau me creuser l’esprit je ne sais vraiment pas quoi dire. Je sens qu’elle va prendre la parole et je suis en train de prier intérieurement pour qu’elle change de sujet de conversation. « J’aurais aimé être là pour toi. » Quoi ? Je fronce les sourcils. Elle vient très sérieusement de me dire qu’elle aurait aimé être là pour moi pour m’aider à faire le deuil de ma future femme ? Alors ça, c’est une chose vraiment étrange à dire et même peut-être un peu déplacée. Mais c’est Alex. Elle est maladroite et elle l’a toujours été. Encore une fois, je ne lui réponds pas. « Je suis désolé que tu ai eu à vivre tout ça. Tu mérites pas ça. » Pour le coup je pense que je suis assez d’accord avec elle. Je ne méritais pas d’avoir à vivre une chose pareille. J’ai toujours été gentil et compréhensif envers tout le monde. Mais je suis la cause de cet accident et je dois en assumer les conséquences. Même si ça fait affreusement mal. « On a pas toujours ce qu’on mérite dans la vie. » Je lui dis d’un ton extrêmement défaitiste mais je le pense vraiment. Est-ce que je méritais de perdre la personne qui comptait le plus à mes yeux ? Non. Est-ce que je méritais que mon ex tombe enceinte de mon enfant et s’enfuit pour laisser notre enfant à l’adoption sans même me tenir informé de la grossesse ? Non. Mais pourtant toutes ces choses me sont tombées dessus.

De nouveau j’espère de tout cœur qu’elle change de sujet. Mais elle ne semble pas décidée. « Tu t’es pardonné Caleb ? » Ouch. Je ne suis même pas certain d’avoir moi-même la réponse à cette question. « De quoi ? D’avoir tué quelqu’un ? » Je lui demande. Je n’attends aucune réponse de sa part, mais en même temps comment est-ce qu’on peut à vivre avec le fait qu’on ait tué celle qu’on a considéré pendant cinq ans comme étant la femme de sa vie ? Ce n’est pas possible. « J’apprends à vivre avec. » Je hausse les épaules. Ce qui veut dire que non, je ne me suis pas encore entièrement pardonné mais je ne pense pas pouvoir le faire un jour. En plus d’avoir à gérer la perte de celle que j’ai aimé je dois apprendre à vivre avec la culpabilité d’être le seul et unique responsable de sa mort. Je prends une grande inspiration. Aborder le sujet avec Alex, c’est bizarre. Parce que c’est grâce à LV que j’ai réussi à oublier Alex. Elle avait pris la place qu’Alex avait eu dans ma vie mais ça c’est le genre de chose que je ne peux pas dire. « Je crois que j’ai commencé à me pardonner un peu quand ses parents m’ont dit qu’ils m’accordaient leur pardon. Par contre son frère me déteste. Enfin en même temps si un mec tuait une de mes sœurs dans un accident de voiture je le détesterais aussi. » Je comprends tout à fait qu’il ne veuille plus rien avoir à faire avec moi. J’aurais réagi de la même manière à sa place. Je soupire. « Je suis encore en contact avec eux. Avec ses parents. Je sais pas si c’est bizarre ou pas mais...on se donne des nouvelles de temps en temps. » Peut-être que c’est glauque je ne sais pas vraiment. Mais leur parler me fait du bien, et je pense que cette information est importante et qu’Alex a le droit de le savoir. Sans même m’en rendre compte je tourne le regard vers ma table de chevet sur laquelle est posée un cadre avec une photo de LV et moi. La photo date d’il y a trois ans quand nous avions passé deux semaines à Paris dans sa famille. Mais je retourne très vite vers Alex. « De toute façon on peut pas retourner en arrière. » Et je ne suis clairement pas sûr qu’on puisse vraiment se pardonner d’être le responsable de la mort de quelqu’un. Encore moins quand cette personne devait devenir ma femme deux mois après. Si elle me manque ? Oui, complètement. Je pense à elle encore tous les jours. Et je pense qu’il y aura toujours une partie de moi qui l’aimera. Mais je ne suis pas sûr que ce soit le genre de choses qu’Alex a envie de savoir. Je la sens qui bouge pour se rapprocher de moi et sa tête se pose sur mon épaule. « Je ne veux pas que tu meurs, jamais.» Malheureusement je ne suis pas immortel et je vais comme tout le monde mourir un jour. Ce n’est pas une pensée très joyeuse mais en même temps c’est la vérité, non ? Je prends sa main dans la mienne entremêlant nos doigts et je viens déposer un baiser sur le dos de sa main. « T’en fais pas pour moi. » Parce que là dans l’immédiat je ne suis plus en danger de mort, je vais bien, je vais mieux mais j’aimerais qu’on change de sujet. Parler de ça avec elle, ça me fait bizarre. Enfin en soit, tant qu’elle ne me parle pas de LV moi ça me va. Parce que là, parler d’elle avec Alex me ferait vraiment bizarre. Donc j’ai envie de dire quelque chose pour essayer de mener la conversation dans un autre sens mais rien ne me vient à l’esprit. Je peux toujours lui parler de Londres mais je n’ai pas vraiment l’impression que ce soit le bon moment. Je ne sais pas ce qu’elle attend de moi dans l’immédiat. Est-ce qu’elle aussi veut qu’on parle d’autre chose ? Ou bien est-ce qu’elle compte continuer à parler de ça ? Si c’est la deuxième option qu’elle a en tête, je le ferais pour elle. Même si ça ne m’enchante pas. Ce n’est qu’un mauvais moment à passer et peut-être que nous avons besoin d’avoir cette conversation pour continuer à faire évoluer notre relation. « T’es fatiguée ? Tu veux dormir ? » Et pourtant je finis tout de même par changer de changer. Je viens à peine de lui dire qu’il y a deux ans j’ai bien failli mourir mais je lui demande quelques minutes plus tard si elle a envie de dormir. Je commence à ne plus être très cohérent à mon tour.

© nightgaunt


@Alex Clarke  You know, love will set you free ▬ Calex #9 1017170121  You know, love will set you free ▬ Calex #9 1017170121  You know, love will set you free ▬ Calex #9 1017170121  You know, love will set you free ▬ Calex #9 2523491165  You know, love will set you free ▬ Calex #9 206649278  



You know, love will set you free ▬ Calex #9 873483867:
 


You know, love will set you free ▬ Calex #9 SjlzVax
Revenir en haut Aller en bas
Alexandra Anderson
Alexandra Anderson
la découverte du bonheur
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 31 ans. Née le 15/01/90
SURNOM : Oublie parfois son prénom tant on l'appelle la plupart du temps, Alex. Elle ne se lasse pas de « bébé » ou « mon amour » par son mari, Madame Anderson c'est nouveau mais elle se peut s'empêcher de sourire quand elle entends ce nom, le sien désormais. Le mot "maman" est une douce mélodie qui résonne dans la bouche de ses filles.
STATUT : Officiellement Madame Anderson. Maman qui profite du bonheur avec ses deux filles nées le 3 Oct 2020.
MÉTIER : Journaliste sportive sans emploi fixe. Occupe ses journées à courir après Lena tout en esquivant Lucy qui s'accroche à elle comme un bébé koala.
LOGEMENT : #69 Spring Hill avec Caleb, et toute la famille. Leurs deux filles Lucy et Lena. Le chien Dobby et le chat Nala.
You know, love will set you free ▬ Calex #9 Y4a8
POSTS : 23266 POINTS : 1255

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Anglaise, trahie par son accent ♦ Pas très douée avec les relations sociales, a tendance à céder à la panique. Elle fait souvent l'inverse de ce qu'il faut faire ♣ Accro en tout genre. Alcool, drogue, cigarette. Mais sobre. Sa nouvelle addiction; ses séances chez sa psy, indispensable pour l'aider à gérer le bordel dans sa tête ♠ Égoïste, émotive, manque de confiance, maladroite ... la liste de ses défauts semble infinie et elle l'est. ♥ Amoureuse, et enfin heureuse, profite de son bonheur avec Caleb et leurs filles
RPs EN COURS : 8/7 | Kyte #3Caleb & HeatherPrim #2Jeremiah #4Phoebe
Birdie (FB 2009)

Mariage Calex
Calex #45 Rory et Swann #4Sujet commun Mariage

You know, love will set you free ▬ Calex #9 3gvf
CALEX ▬ I want you to stay here beside me.
Calex #36 (UA)Calex #43 (FB Avril 2010)Calex #44

☼ You make my heart feel like it's summer when the rain is pouring down you make my whole world feel so right when it's wrong, that's how I know you are the one, that's why I know you are the one. When we are together you make me feel like my mind is free and my dreams are reachable, whoa you know I never ever believed in love, or believed one day that you would come along and free me ☼

You know, love will set you free ▬ Calex #9 Rvdh
SWALEX
♫ And life… passes you by don’t be wasting your time on your own. You’re always trying to see yourself through the eyes of someone else. Two shadows in a million hell. You and everybody else ♫

RPs EN ATTENTE : Alfie #2, Calen#2, Nico #2, Matthias #2
Fiche de lienMoodboards
portrait de famille par HH:
 


RPs TERMINÉS :

You know, love will set you free ▬ Calex #9 2s5f
CALEX
#1#2 #4 #5#6#7#9#10#11#12#13#15#16#17#18#19#20#22#23#24#25#26#28#29#30#31#32#34#35#37#38#39#40 #41#42

A plusieurs

FB & UA


Abandonnés:
 

AVATAR : Lizzie Olsen
CRÉDITS : ©️astra (signature) niniel (avatar) Adèle, Charlie & moi (crackship) tumblr (gif) Joseph (dessin)
DC : Sofia Shaw
PSEUDO : Mo'
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/01/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23079-whoever-told-you-that-life-would-be-easy-i-promise-that-person-was-lyin-to-you https://www.30yearsstillyoung.com/t23131-if-i-just-lay-here-would-you-lie-with-me-and-just-forget-the-world https://www.30yearsstillyoung.com/t23169-alex-clarke https://www.30yearsstillyoung.com/t25852-alex-clarke https://edif-crackship.tumblr.com/

You know, love will set you free ▬ Calex #9 Empty
Message(#) Sujet: Re: You know, love will set you free ▬ Calex #9 You know, love will set you free ▬ Calex #9 EmptyMar 29 Oct - 23:45



Alex & Caleb
“If you’re ever feeling lonely, If you’re ever feeling down
You should know you’re not the only one ‘cause I feel it with you now
When the world is on your shoulders and you’re falling to your knees
Oh please, You know love will set you free
Mon petit séjour à Londres avait été bien compliqué, éprouvant émotionnellement et je pensais bêtement que je trouverai la paix dans ses bras et ce fut le cas. Pendant un moment, je l'avais retrouvé et j'avais oublié Londres, mon père, ma mère, son secret et tout cette merde. Je m'étais laissé aller dans ses bras, dans son lit, et j'étais bien malgré tout ce que j'avais encore à gérer. J'étais bien parce que j'étais à ses cotés. Mais voilà que les choses deviennent compliquées même entre nous. Pas parce que j'ai fais une erreur, pas cette fois non. Je ne suis pas responsable de la situation, bien qu'au fond ce soit ma question, cette satanée question qui nous entraîne dans une discussion à laquelle aucun de nous ne semble vouloir prendre part. Mais c'est trop tard maintenant non ? J'apprends des choses sur sa vie sans moi, sur ces huit dernières années et si en soit, j'ai envie de découvrir ce qu'il a fait durant huit ans, entendre parler de son ex, apprendre que c'est lui qui accidentellement est responsable de la mort de cette femme, découvrir qu'il aurait pu mourir, et le voir s'éloigner un peu de moi, se fermer en parlant de ça, je ne suis pas sûre d'être prête. Je ne suis pas certaine d'avoir envie d'en apprendre plus sur elle, sur l'amour qu'il avait -a- pour elle, sur leurs projets inachevés par les circonstances de la vie. Non, j'ai pas envie, pas envie de savoir comment il était heureux avec elle, comment il l'aimait et comment elle lui manque. Mais alors pourquoi je ne suis pas capable de changer de sujet ? Je ne peux pas faire semblant de ne pas me sentir touchée par ses confidences, je ne peux pas rester insensible face à ce qu'il me dit. Je ne peux pas juste m'allonger et le laisser se débrouiller alors que j'ai fais remonter le sujet à la surface. Mais je ne sais pas y faire moi, je ne suis pas douée avec la gestion des émotions, avec mes émotions. Et pour une journaliste, ne pas être capable de trouver les mots, c'est quand même une honte, mais je ne suis pas journaliste là, je suis juste une femme déboussolée par les révélations de l'homme qu'elle aime. Je suis juste perdue parce que je ressens bien trop de choses dont je ne suis pas fière et avec lesquelles je dois me débrouiller parce qu'il ne sera pas celui qui va me consoler, il a déjà fort à faire avec ses propres émotions. J'essaye vraiment de faire abstraction de tout ce qui pourrait me parasiter et m'empêcher de réfléchir convenablement. J'essaye d'éviter les nouvelles bourdes, et de dire quelque chose qui pourrait nous mettre encore un peu plus mal à l'aise, mais je ne suis même pas certaine d'y arriver. Je me concentre sur lui, sur cette cicatrice que j'ai désormais du mal à regarder, parce qu'elle est beaucoup trop associée à LV dans ma tête et je ne sais même pas comment il se sent avec elle, avec cette marque gravée sur lui pour lui rappeler sans cesse ce qu'il a perdu. Il ne peut même pas oublier, il suffit qu'il se retrouve torse nu pour qu'il se souvienne. Et j'en viens à détester sa cicatrice, autant que je déteste cette conversation.  « De quoi ? D’avoir tué quelqu’un ? » Je déglutis devant sa réponse, si froid, si clinique. Et je reste muette parce que je ne vois pas ce que je peux répondre à ça, je ne vois pas comment je peux alléger la situation, parce que je ne le peux pas. C'est la réalité, il a tué sa fiancée, et dire que moi je n'arrive pas à gérer la culpabilité d'avoir menti. Dire que j'ai laissé ma vie partir n'importe comment à cause de la culpabilité, parce que je n'ai pas sur la gérer alors que lui, il tient le coup. Je ne sais pas comment il fait, je ne sais pas comment il a réussi à se relever après cette épreuve, je ne sais pas ou il trouve toute sa force, mais ça ne fait que confirmer les propos de mon père, je suis faible ! Mais pourquoi je pense à lui là maintenant ? « J’apprends à vivre avec. » Il est fort Caleb, il ne le sait peut-être pas, ou parfois il l'oublie un peu, mais il a toujours été fort et même si je le sens réellement touché quand il me dit tout ça, il ne s'écroule pas et j'aimerai avoir un peu de sa force, un tout petit peu parfois pour m'éviter de craquer, ou de faire des conneries par peur ou par émotions.  « Je crois que j’ai commencé à me pardonner un peu quand ses parents m’ont dit qu’ils m’accordaient leur pardon. Par contre son frère me déteste. Enfin en même temps si un mec tuait une de mes sœurs dans un accident de voiture je le détesterais aussi. Je suis encore en contact avec eux. Avec ses parents. Je sais pas si c’est bizarre ou pas mais...on se donne des nouvelles de temps en temps.  »  Est-ce que c'est bizarre ? Franchement j'en sais rien, toute cette histoire me semble bien au dessus de ce que je suis capable de saisir. Est-ce que c'est étrange qu'il garde contact avec ses anciens beaux-parents ? Est-ce que je peux vivre avec l'idée qu'il soit encore proche des parents de son ex ? Franchement j'en sais tellement rien, mais cette fille me semble encore bien trop présente dans sa vie, pour une morte j'entends … Je cherche mes mots, je cherche à savoir ce que je peux lui dire, parce que clairement rien ne semble adapté à la situation. Mais je suis déjà pas toujours capable de trouver les bons mots dans des moments normaux de la vie, de ma vie, alors là, c'est clairement au dessus de mes compétences. Il a tué accidentellement son ex, il vit avec, il commence à se pardonner, et je crois que le mot « commencé » à se pardonner me fait un peu peur finalement. Parce qu'il ne me dit pas clairement qu'il s'est pardonné. Non il me dit que ses beaux-parents lui ont pardonné mais pas que lui l'a fait. Et il me dit que les parents de son ex sont encore présents dans sa vie. Alors elle aussi l'est forcément non ? Je reste impassible, je ne bouge pas, je ne soupire pas, je respire à peine de peur de dire ou faire quelque chose d'inadaptée à cette situation. Je voudrais lui dire que je suis là pour lui, encore. Mais je ne sais même pas s'il veut de moi là maintenant alors qu'il me parle de ses beaux-parents, -ex beaux-parents- du frère de LV. Je ne sais pas quel rôle il attends de moi, c'est son ex dont on parle. Et elle est morte. Il tourne la tête et comme une conne je suis son regard pour tomber sur une photo. Et comme pour me narguer, je repère pour la première fois la photo d’elle et de Caleb tout souriant qui semble pointer leur regard amoureux dans notre direction. Et voilà que je peux mettre un visage sur cette femme. Voilà que j’ai un témoin direct de leur relation, cette maudite photo. Et si gérer mes émotions envers une morte me semblait déjà compliqué, voilà qu’elle a un visage. Et ça la rends presque plus humaine et ça me rends encore plus coupable. Et je réalise qu'en plus d'avoir gardé contact avec ses ex-beaux-parents, il a gardé une photo d’elle dans sa chambre et j’en viens à me demander ce qu’il a bien pu garder d’autre. Est-ce que dans ses placards il y a des vêtements de son ex ? Est-ce qu’il parle encore d’elle constamment avec ses proches ? Est-ce que leurs souvenirs hantent ses nuits ? Est-ce qu’il l’aime encore ? Est-ce qu'il pense à elle quand je suis dans ses bras ? Mais pourquoi je me pose toutes ses questions ? Pourquoi je m’interroge intérieurement alors que je sais que je n’aurais jamais les réponses parce que j’ai bien trop peur de lui demander. Bien trop peur de ce qu’il pourra me dire. Bien trop peur aussi de la blesser. Et pourtant est-ce que je préfère vivre dans le déni et l’incertitude ? Et finalement en voyant cette photo, j’ai l’impression d’être perdante dans tout les cas. Ou je garde les questions pour moi entretenant mes doutes. Ou je lui demande au risque d’avoir des réponses qui me feront douter aussi. Donc oui dans tout les cas je suis perdante non ? Et pourtant c’est moi qui suis assisse à ses côtés dans son lit. C’est moi qui vient de vivre un moment intense avec lui. Un moment si vivant alors qu’elle, elle est morte. Alors pourquoi j’ai si peur au fond ? La photo devra disparaître c’est la seule chose que je retire de ce moment de questionnement avec moi même. « De toute façon on peut pas retourner en arrière. » Non, on ne peut pas, clairement on ne peut pas et pourtant j'aimerais vraiment retourner en arrière, de huit ans évidemment, mais même de quelque minutes avant que je n'ose poser une question que je pensais pourtant sans conséquence. Je l'écoute parler, je respecte ses silences, et pour une fois, je suis incapable de parler. Incapable de trouver les mots, ou même de tenter de noyer mes propos par des monologues trop longs pour éviter d'avoir à gérer ce silence qui me laisse bien trop le loisir de me questionner et de me tourmenter l'esprit. C'est lui qui me dit avoir tué son ex, c'est lui qui a vécu tout ça et je suis incapable de l'aider, je ne sais même pas s'il voudrait de mon aide même si j'en étais incapable. C'est son ex, la femme qu'il a aimé, la femme avec laquelle il couchait, la femme à qui il a dit je t'aime, c'est son ex-fiancée et je peux même pas la haïr parce qu'elle est morte. Personne n'aime entendre parler des ex de son conjoint non ? Personne n'aime les ex de son conjoint non ? 'Victoria, je te hais'. Je ne peux pas le dire, mais je le pense, parce que tout ça me fait me sentir si mal. Je ne peux pas le partager même avec un souvenir. Je ne veux pas être la deuxième, putain de pensée de merde. Je me sens tellement mal avec mes pensées inadaptées et mon insécurité, mais j'ai besoin de savoir que je compte pour lui. Plus qu'elle ? Sans doute. Mais je ne peux pas lui demander ça, je ne peux pas laisser mes doutes émotionnels, mon insécurité venir le troubler davantage parce que c'est lui qui doit finalement être le plus mal de nous deux, pas moi. Je me rapproche de lui, je me serre contre lui, pour qu'il sache que je suis là, mais aussi pour que je puisse le sentir réellement proche, vivant et avec moi. Et je lui dis que je ne veux pas qu'il meurs. La vérité serait plutôt de dire que je ne veux pas qu'il me quitte jamais, mais ça me semble plus simple de lui demander de ne pas mourir, c'est tellement insensé et con, mais je ne veux pas qu'il me quitte que ce soit par choix ou par obligation. Et il prends ma main tout en déposant un baiser dessus. Il est là avec moi et j'ai besoin de ce contact pour me rassurer. « T’en fais pas pour moi. » Et s'il croit que ce sont avec ces mots qu'il va me convaincre de ne pas m'en faire pour lui, il se trompe. Parce que maintenant, plus que jamais, j'ai peut-être pris conscience qu'il n'est pas quelque chose d'acquis, que son amour n'est pas acquis et que lui peut partir aussi un jour. Je prends conscience, que j'aurais pu le perdre au dépend de LV si elle n'était pas morte, que j'aurais pu le perdre si c'était lui qui était mort dans cet accident. J'aurais pu le perdre définitivement sans opportunité de me faire pardonner, jamais. Alors non, je vais m'inquiéter pour lui, je vais m'inquiéter de savoir s'il m'aime, s'il va bien. « Tu peux pas me demander de ne pas m'inquiéter pour toi, pas après ça. » Le ça veut absolument rien dire à part pour moi, et peut-être qu'il saura me comprendre, ou pas. Je veux juste qu'il retienne que je vais m'inquiéter pour lui maintenant, peut-être plus que je ne l'ai jamais fais pour quelqu'un. Un léger silence s'installe entre nous, et je tente de faire le point dans ma tête, à faire le vide et à oublier l'image de son ex qui s'immisce dans mon esprit. Putain LV dégage de ma tête. Je ferme les yeux, appuyant ma tête sur son épaule, nos mains entrelacées, j'essaye réellement de savoir comment l'aider avec toutes ses révélations, mais je ne trouve pas. Je suis une petite-amie horrible. Enfin techniquement je ne le suis pas, petite-amie, parce que horrible oui ça je le suis. Je suis incapable de trouver les mots pour le soutenir, pour lui montrer que je peux encaisser les choses avec lui, être un soutien pour lui, pour une fois. Non je ne peux même pas être là pour lui, je peux juste serrer sa main un peu plus et me rapprocher de lui pour lui apporter le réconfort d'un corps contre lui et lui montrer que je ne pars pas, que je ne fuis pas après ses révélations. C'est tout ce que je suis en mesure de lui apporter, et c'est minable de ma part. « T’es fatiguée ? Tu veux dormir ? » Dormir, oui l'idée est si bonne, dormir et oublier tout ça. Mes yeux se portent directement sur la photo. Eh merde elle est encore là. Et je crains d'être incapable de dormir, pas avec toutes ces questions, tout ces doutes et cette photo qui maintenant occupe mon esprit. Je ne veux pas avoir à penser à elle, je ne veux pas que mon histoire avec Caleb s'écrive avec elle au milieu, mais j'ai pas le choix non ? Elle est comme l'ombre d'une ex qui semble planer au dessus de nous, et pour le coup elle plane réellement au dessus de nous. Sauf que je n'ai rien à craindre d'elle non ? Rien à craindre à part peut-être le fait qu'il ne puisse jamais m'aimer totalement parce qu'elle occupe encore ses pensées et qu'il a encore des sentiments pour elle. Je ne veux pas d'une histoire construite sur les bases d'une histoire non terminée, et vu le drame, j'ai peur qu'il n'ait jamais accepté de tourner la page. Mais je ne peux pas lui demander ça non ? Je ne peux pas lui demander si je dois le partager avec une personne morte ? Je ne peux pas juste lui demander ce que j'ai besoin de savoir parce qu'il sera sûrement choqué ou en colère de réaliser les pensées que j'ai. « Je crois que je ne vais pas pouvoir dormir Caleb. » Je lui fais cette confession les yeux fermés, l'air presque désolé d'avoir à prononcer ces mots. Mais j'en suis réellement désolée, parce que je crains que mes prochains mots soient pires encore. Autant pour lui que pour moi. Enfin surtout pour lui, moi je n'aurais cas faire avec et accepter pour une fois que mes émotions ne sont pas au centre du monde. Mais quand même, s'il vient à m'avouer qu'il l'aime encore, ne me jugez pas pour mes pensées. Et je me lance, parce que je ne peux pas rester ainsi et que je sais que si on n'en parle pas maintenant, plus jamais l'un de nous aura le courage de le refaire, alors quitte à crever l’abcès autant le faire à vif !« Cette photo ça signifie encore quelque chose pour toi ? » Et je suis plutôt fière de moi pour le coup, j'ai réussi à ne pas laisser ma maladresse s'exprimer, j'ai même réussi à trouver un moyen d'aborder ce sujet sans le prendre de front ou le bombarder de question. Cette photo de son ex-fiancée posée sur sa table de chevet c'est réellement le bon moyen de savoir ou il en est, ce qu'elle représente encore pour lui, pas vraiment la photo mais Victoria. Je ne sais pas si j'ai envie de tout entendre, mais je sais que je ne pourrais pas vivre avec la photo de cette femme sur la table de chevet et la crainte de me demander sans cesse s'il est pas en train de penser à elle. Je suis débile, oui sans doute. Je l'ai accepté ça ! Mais j'ai besoin de savoir s'il est prêt pour écrire cette histoire avec moi ou s'il est encore prit dans une autre relation. Je veux qu'il me dise que je suis la seule qu'il aime, est-ce trop demandé ? Au fond, je veux juste qu'il me dise qu'il ne vit plus dans le passé, ni dans notre passé, ni dans celui avec LV. Je veux juste qu'il me regarde et me dise qu'il est avec moi, maintenant et à chaque moment.
© nightgaunt


@Caleb Anderson  You know, love will set you free ▬ Calex #9 674657830  You know, love will set you free ▬ Calex #9 2523491165 You know, love will set you free ▬ Calex #9 674657830 You know, love will set you free ▬ Calex #9 2396639051 You know, love will set you free ▬ Calex #9 3258319053 You know, love will set you free ▬ Calex #9 2523491165  



I just want to be with you ☽ Lying close to you feeling your heart beating, and I wondering what you are dreaming, wondering if it's me you are seeing. Then I kiss your eyes and thank god we're together, I just want to stay with you in this moment forever, forever and ever.

You know, love will set you free ▬ Calex #9 Vtbh

Revenir en haut Aller en bas
Caleb Anderson
Caleb Anderson
la seconde chance
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente deux ans (20/04/89)
SURNOM : La plupart de ses surnoms sont réservés à Alex. Et puis il y a ses filles qui l'appellent "papa" maintenant.
STATUT : Jeune papa (un peu gaga) de deux merveilleuses petites filles d'un an, Lucy et Lena. Récemment marié avec la femme de sa vie dont il est complètement fou amoureux. Il est sur un petit nuage et n'a d'yeux que pour elle.
MÉTIER : Chef étoilé et patron de l'Interlude, restaurant de gastronomie française à Spring Hill
LOGEMENT : #69 St Pauls Terrace, Spring Hill avec Alex, Lucy, Lena, son chien Dobby et Nala, son chat.
You know, love will set you free ▬ Calex #9 5e6b92e7083eaca76d462a5f59013f42d150d37d
POSTS : 12074 POINTS : 1185

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Romantique, croit au grand amour et rêve de fonder sa propre famille ≈ ambitieux, perfectionniste très exigeant avec lui-même ≈ parle couramment le Français et se débrouille très bien en Italien ≈ a passé un an en Europe ≈ a perdu sa fiancée dans un accident de voiture il y a quatre ans ≈ passionné de lecture et de cuisine ≈ control freak ≈ déteste le sport ≈ très protecteur envers les personnes qu’il aime ≈ sa famille passera toujours avant tout ≈ fou amoureux de ses deux filles ≈ a repris une thérapie chez un psychothérapeute il y a peu ≈ diagnostiqué avec la maladie de Bouveret
RPs EN COURS : You know, love will set you free ▬ Calex #9 8acr
[07/07]

Prim #3 (fb)
Calen #2
HH & Alex
Prim #5
Jordan #1
Birdie #2 (fb)

You know, love will set you free ▬ Calex #9 210701072752966576
CALEX - If we had one day on earth, who would you spend it with ? If you could choose who you wanted to kiss, who would that be ? I wanna believe if tomorrow was not guaranteed. Minutes to spare, if I could choose I would spend every minute with you.
Calex #36(UA) ; Calex #43 (fb) ; Calex 44 ; Calex #45

You know, love will set you free ▬ Calex #9 826q
CALROSE- We've taken different paths and travelled different roads. I know we'll always end up on the same one when we're old. And when you're in the trenches and you're under fire I will cover you. If I was dying on my knees you would be the one to rescue me. And if you were drowned at sea I'd give you my lungs so you could breathe. I've got you, sister.

You know, love will set you free ▬ Calex #9 Caleb
HARSON - I'll shed a tear for you, open your eyes, I'm by your side I'm never leaving you darkness to light stay through the night. I'm walking in your shoes so you know that it's the truth. When nobody's here for you let me make it clear, that I'll shed a, I'll shed a tear.

RPs TERMINÉS : Calex #1, Romy #1, Juliana#1, Primrose et Romy #1, Calex #2 ; Clément #1 ; Prim #1 ; Calex #5 ; Calex #6; Stephen #1 ; Wylda #1 ; Sohan #1 ; Calex #4 ; Calex#3 (RA); Calex #7 ; Romy #3; Calex #9 ; Prim #2; Calex #10 ; Calex #11; Romy #4; Hannah #1 (fb); Romy #2 (DZ) ; Calex #12, Calex #13 ; Prim #3 ; Juliana#2 ; Calex #8 (fb) ; Matt #1 ; Tobias #1 ; #Calex 15 ; Mila #1 ; Wylda #1 ; Lene #1 ; Calex #16 ; Calex 17 ; Calex 18 ; Calex #19 ; #Calex 14 (UA) ; Nate #1 ; Calex #22 ; Calex #21(fb) ; Calex #25 ; Calex #23 ; Calex #26 ; Calex #24 ; Calex #28 ; #Calex 29 ; Birdie #1 ; #Calex 30 ; Tim #1 ; Eve #1 ; Calex #31 ; Calex #32 ; Calex #34 ; Matt #2 ; Jet & Alex ; Eve #2 ; Heather #1 ; Primrose #1 ; Calex #35 ; Calex #37 ; Rudy #1 ; Eve #3 ; Calen #1 ; Calex #38 ; Calex #39 ; HH #2 ; Calex #40 ; Prim #4 ; Auden ; Calex #41 ; Calex #33 (fb) ; Calex 42  ; Tim #3 (fb) ; Dani #1



HH et son talent indéniable:
 

AVATAR : Penn Badgley
CRÉDITS : cristalline (avatar), edif-crackship + bleeding_light (crackships), Loonywaltz (ub) ; la confiserie (dessin)
DC : Will, le fou des fossiles
PSEUDO : Deathly Hallows
Femme (elle)
INSCRIT LE : 28/04/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23844-caleb-if-time-stood-still-i-would-take-this-moment-and-make-it-last-forever https://www.30yearsstillyoung.com/t23903-caleb-we-are-far-from-the-shallow-now#975905 https://www.30yearsstillyoung.com/t23909-caleb-anderson https://www.30yearsstillyoung.com/t38828-caleb-anderson#1903287

You know, love will set you free ▬ Calex #9 Empty
Message(#) Sujet: Re: You know, love will set you free ▬ Calex #9 You know, love will set you free ▬ Calex #9 EmptyMer 30 Oct - 15:59



Alex & Caleb
“If you’re ever feeling lonely, if you’re ever feeling down, you should know you’re not the only one ‘cause I feel it with you now. When the world is on your shoulders and you’re falling to your knees oh please, you know love will set you free”
Je ne me sens pas à l’aise avec cette conversation et j’aimerais vraiment que l’on puisse retourner en arrière et oublier cette question qu’elle m’a posée il y a quelques minutes. Mais on ne peut pas alors je réponds à ses questions tout en priant à chaque fois pour qu’elle ressente elle aussi ce besoin de passer à autre chose mais apparemment pas. « Tu peux pas me demander de ne pas m'inquiéter pour toi, pas après ça. » Pas après ça ? Qu’est-ce que ça veut dire ? Pas après quoi ? Je ne lui ai rien dit qu’elle ne savait pas avant. Enfin si, je lui ai dit que j’ai eu un accident de voiture et que j’ai failli mourir ce soir-là. Oui bon d’accord, je pense que je comprends ce qu’elle essaie de me dire. Enfin je crois. Je lui fais comprendre que je ne veux plus parler de ça et que j’ai envie que l’on change de sujet de conversation. Ou bien qu’on dorme, tout simplement. « Je crois que je ne vais pas pouvoir dormir Caleb. » Je ne dis rien et je ne bouge plus. Et alors, quoi ? Elle ne veut pas dormir ? Elle veut qu’on continue à parler de mon ex-fiancée morte, c’est ça ? Dites-moi que non s’il vous plaît, dites-moi qu’elle va me parler de son voyage à Londres et de son demi-frère fraichement découvert. Mais non, elle ne semble pas être du même avis que moi. « Cette photo ça signifie encore quelque chose pour toi ? » Pourquoi est-ce que j’ai l’impression que c’est une question piège ? Si je lui dis que cette photo n’a plus aucune valeur pour moi non seulement je manquerais de respect envers LV mais en plus je lui mentirais. Mais en même temps si je lui dis qu’elle a encore une signification importante pour moi elle risque de prendre peur ou de ne pas apprécier et j’ai beaucoup trop peur qu’elle se lève et qu’elle me quitte pour rentrer chez elle. Et je ne veux pas ça. J’ai envie de m’endormir en la sentant dans mes bras, je veux qu’elle soit la première personne que je verrai demain matin en me réveillant. Mais je ne peux pas lui mentir parce qu’il s’agit d’une conversation que l’on aura certainement plus jamais alors c’est le moment d’être honnête avec elle et de vraiment lui parler de LV. C’est plus ou moins elle qui me demande ça, non ? Je ne sais pas comment lui dire tout ça. Alors je le lui réponds pas tout de suite simplement parce que j’essaie de trouver les bons mots qui ne la blesseront pas, qui le lui feront pas peur tout en lui disant la vérité. Sans même m’en rendre compte ma main resserre la sienne alors que je ferme les yeux un instant toujours à la recherche des bons mots et je finis par me lancer juste après avoir rouvert les yeux. « Cette photo aura toujours une signification particulière, Alex. Celle-là et toutes les autres. Je sais pas comment t’expliquer ça, c’est compliqué, tu peux pas comprendre. Je peux pas l’oublier comme ça en claquant des doigts. Je l’ai aimé. Énormément. Avec Victoria c’était plus simple, c’était différent. Elle était moins compliquée. C’est elle qui m’a redonné confiance en moi, en l’amour et en l’avenir. Avec elle c’était plus simple avec parce qu’on savait où on allait, on savait ce qu’on voulait. Tu peux pas me demander de l’oublier et de la chasser de ma vie, c’est pas si simple. »  Je me tais, mais je regrette immédiatement tout ce que je viens de lui dire. Et d’abord, je ne sais même pas pourquoi je lui ai dit tout ça. Je me sens nul et j’ai peur de la voir se lever pour quitter mon lit et rentrer chez elle. Je sais que je ne peux pas me taire et ne plus rien lui dire pas après ce que je viens de lui avouer. En quelques sortes oui, je viens tout juste de lui dire que j’ai encore des sentiments pour mon ex. Mais c’est normal, non ? On a jamais rompu, on a même jamais parlé de rupture. Non on en était à ce stade de notre relation où on parlait de notre voyage de noces et on parlait également de nos envies de bébé juste après le mariage. On peut pas oublier tout ça quand on nous l’a arraché de façon si brutale. Alors oui je pense qu’il y aura toujours une petite partie de moi qui sera amoureux d’elle. Amoureux d’une morte, il n’y a rien de plus déprimant. LV et moi c’était comme une évidence et dès le début de notre relation j’ai tout de suite su qu’elle et moi, c’était différent. J’ai tout de suite vu qu’on était fait l’un pour l’autre. Parce qu’on avait les mêmes rêves, les mêmes objectifs dans la vie. Elle voulait un mariage de princesse alors je lui ai offert le mariage de ses rêves parce que moi aussi je voulais me marier. Elle voulait elle aussi des enfants, comme moi. Alors on s’était mis d’accord ; les enfants c’était censé être juste après le mariage. On devait construire une famille, comme on en rêvait tous les deux. Je l’aimais comme je n’ai jamais aimé une autre femme. C’était facile, c’était sans prise en tête. Mais tout ça je ne peux pas lui dire. Je ne peux pas dire tout ça à Alex. Parce qu’elle aussi je l’aime. Elle aussi je l’aime comme je n’ai jamais aimé une autre femme. C’est un amour différent, ça n’a rien avoir. Aucune comparaison possible. Je ne l’aime pas plus ou moins que j’ai pu aimer LV, je l’aime d’une manière différente. Et pourtant c’est Alex qui est là avec moi. C’est à elle que je viens de faire l’amour et croyez-moi, je l’aime. C’est juste différent mais je l’aime tellement et j’ai peur que maintenant elle ne puisse plus me croire quand je lui dis ça. « Mais elle est morte et on peut rien faire pour changer ça. » Elle est morte à cause de moi et je ne suis pas sûr de pouvoir me le pardonner entièrement un jour. Et puis merde Alex, si je l’ai rencontré, si je suis tombé amoureux d’une autre femme c’est de ta faute. C’est elle qui m’a quitté. Elle a eu une première chance avec moi et elle a tout foutu en l’air alors que moi je l’aimais tellement, j’étais prêt à tout pour elle. J’aurais tout fait pour toi, Alex. J’ose enfin me tourner vers elle pour la regarder, et je ne dis rien pendant un instant. Je vois à son regard qu’elle ne va pas bien, qu’elle est inquiète. Et voilà, j’ai merdé j’en ai trop dit. Putain j’ai tout gâché. « Je t’aime, Alexandra. S’il te plaît ne doute jamais de ça, parce que je t’aime vraiment. Dis-moi ce que je peux faire pour te rassurer, je ferai n’importe quoi. » N’importe quoi dans la limite du raisonnable bien évidemment. « Les deux dernières années de ma vie ont été horribles. J’avais littéralement mis ma vie entre parenthèses, je ne vivais plus vraiment. Je passais tout mon temps à travailler parce qu’au moins ça m’occupait l’esprit que ça me permettait de pas toujours penser à elle. J’allais mal. Vraiment très mal. Même si j’essayais de le cacher parce que je voulais pas inquiéter ma famille. Et puis t’es arrivée, et t’as réussi à me redonner petit à petit goût à la vie, à me redonner envie d’avancer et de laisser toute cette histoire derrière moi. Je vais mieux maintenant, je t’assure et c’est en partie grâce à toi. Je commençais vraiment à perdre tout espoir de réussir à être heureux et à retomber amoureux mais en débarquant à nouveau dans ma vie tu m’as vraiment fait du bien. Et j’en avais besoin. J’avais besoin qu’on puisse me montrer que j’étais moi aussi encore capable de sourire, de rire, d’aimer et de désirer une autre femme qu’elle. T’es la seule à avoir réussi tout ça. » La première année que j’ai passée sans LV a été la pire année de toute ma vie. Jamais je ne me suis senti aussi mal. Et puis, petit à petit je commençais à me sentir mieux mais tout en restant extrêmement défaitiste et tout en vivant constamment dans le passé. C’est Alex qui a changé ça.

© nightgaunt


@Alex Clarke  You know, love will set you free ▬ Calex #9 1017170121  You know, love will set you free ▬ Calex #9 1017170121  You know, love will set you free ▬ Calex #9 1017170121  You know, love will set you free ▬ Calex #9 2523491165  You know, love will set you free ▬ Calex #9 206649278  



You know, love will set you free ▬ Calex #9 873483867:
 


You know, love will set you free ▬ Calex #9 SjlzVax
Revenir en haut Aller en bas
Alexandra Anderson
Alexandra Anderson
la découverte du bonheur
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 31 ans. Née le 15/01/90
SURNOM : Oublie parfois son prénom tant on l'appelle la plupart du temps, Alex. Elle ne se lasse pas de « bébé » ou « mon amour » par son mari, Madame Anderson c'est nouveau mais elle se peut s'empêcher de sourire quand elle entends ce nom, le sien désormais. Le mot "maman" est une douce mélodie qui résonne dans la bouche de ses filles.
STATUT : Officiellement Madame Anderson. Maman qui profite du bonheur avec ses deux filles nées le 3 Oct 2020.
MÉTIER : Journaliste sportive sans emploi fixe. Occupe ses journées à courir après Lena tout en esquivant Lucy qui s'accroche à elle comme un bébé koala.
LOGEMENT : #69 Spring Hill avec Caleb, et toute la famille. Leurs deux filles Lucy et Lena. Le chien Dobby et le chat Nala.
You know, love will set you free ▬ Calex #9 Y4a8
POSTS : 23266 POINTS : 1255

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Anglaise, trahie par son accent ♦ Pas très douée avec les relations sociales, a tendance à céder à la panique. Elle fait souvent l'inverse de ce qu'il faut faire ♣ Accro en tout genre. Alcool, drogue, cigarette. Mais sobre. Sa nouvelle addiction; ses séances chez sa psy, indispensable pour l'aider à gérer le bordel dans sa tête ♠ Égoïste, émotive, manque de confiance, maladroite ... la liste de ses défauts semble infinie et elle l'est. ♥ Amoureuse, et enfin heureuse, profite de son bonheur avec Caleb et leurs filles
RPs EN COURS : 8/7 | Kyte #3Caleb & HeatherPrim #2Jeremiah #4Phoebe
Birdie (FB 2009)

Mariage Calex
Calex #45 Rory et Swann #4Sujet commun Mariage

You know, love will set you free ▬ Calex #9 3gvf
CALEX ▬ I want you to stay here beside me.
Calex #36 (UA)Calex #43 (FB Avril 2010)Calex #44

☼ You make my heart feel like it's summer when the rain is pouring down you make my whole world feel so right when it's wrong, that's how I know you are the one, that's why I know you are the one. When we are together you make me feel like my mind is free and my dreams are reachable, whoa you know I never ever believed in love, or believed one day that you would come along and free me ☼

You know, love will set you free ▬ Calex #9 Rvdh
SWALEX
♫ And life… passes you by don’t be wasting your time on your own. You’re always trying to see yourself through the eyes of someone else. Two shadows in a million hell. You and everybody else ♫

RPs EN ATTENTE : Alfie #2, Calen#2, Nico #2, Matthias #2
Fiche de lienMoodboards
portrait de famille par HH:
 


RPs TERMINÉS :

You know, love will set you free ▬ Calex #9 2s5f
CALEX
#1#2 #4 #5#6#7#9#10#11#12#13#15#16#17#18#19#20#22#23#24#25#26#28#29#30#31#32#34#35#37#38#39#40 #41#42

A plusieurs

FB & UA


Abandonnés:
 

AVATAR : Lizzie Olsen
CRÉDITS : ©️astra (signature) niniel (avatar) Adèle, Charlie & moi (crackship) tumblr (gif) Joseph (dessin)
DC : Sofia Shaw
PSEUDO : Mo'
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/01/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23079-whoever-told-you-that-life-would-be-easy-i-promise-that-person-was-lyin-to-you https://www.30yearsstillyoung.com/t23131-if-i-just-lay-here-would-you-lie-with-me-and-just-forget-the-world https://www.30yearsstillyoung.com/t23169-alex-clarke https://www.30yearsstillyoung.com/t25852-alex-clarke https://edif-crackship.tumblr.com/

You know, love will set you free ▬ Calex #9 Empty
Message(#) Sujet: Re: You know, love will set you free ▬ Calex #9 You know, love will set you free ▬ Calex #9 EmptyJeu 31 Oct - 5:01



Alex & Caleb
“If you’re ever feeling lonely, If you’re ever feeling down
You should know you’re not the only one ‘cause I feel it with you now
When the world is on your shoulders and you’re falling to your knees
Oh please, You know love will set you free
Et si je craignais de l'entendre parler de son amour pour cette fille, je crois que je suis plus que servie. J'en apprends plus que ce que je lui avais demandé, il me dit plus que ce que je suis capable d'entendre. Me dire qu'elle a une place particulière dans son cœur et dans sa vie, est déjà pas simple à encaisser même si je peux le comprendre, après tout, il était fiancé à cette fille. Mais l'entendre ajouter qu'avec elle c'était plus simple, moins compliquée, c'est clairement plus que ce que je lui avais demandé, parce qu'il fait inconsciemment une comparaison entre sa relation avec elle et notre relation, et que je sens comme une pointe de regret dans sa voix. Je suis la fille compliquée, je le sais, mais savoir que tout était parfait avec son ex, c'était vraiment pas nécessaire pour m'aider à gérer mon complexe d'infériorité. L'entendre me dire qu'il l'a aimé, ENORMEMENT, ne me laisse pas non plus indifférente, autant que sa dernière phrase, il ne veut pas l'oublier ou la chasser de sa vie, c'est clairement ce qu'il est en train de me dire non ? Alors qu'est-ce que je fais moi ? Je vis avec la photo de son ex-fiancée sur sa table de chevet ? Je vis avec l'idée que cette fille lui donnait le bonheur que je ne serais jamais en mesure de lui apporter. Parce que je suis la fille compliquée et qu'une autre occupe encore son esprit, avec ses promesses de vie parfaite. Oui, je confirme mes pensées, je déteste cette fille sans même la connaître. Et surtout, je développe un sentiment de haine envers une personne déjà morte, c'est irrationnelle et surtout complètement inutile, mais c'était déjà compliquée entre nous, voilà qu'en plus de notre passé, je dois gérer la présence de cette femme et de sa vie simple et ses projets de vie heureuse avec Caleb. Et il ne manquerait plus que Caleb me parle de leurs projets de vie de famille, pour m'achever. Parce qu'elle sans doute qu'elle voulait un bébé avec Caleb, sans doute qu'elle n'aurait jamais fuit un homme en portant son bébé, peut-être qu'elle n'était pas aussi conne que moi, et peut-être qu'elle savait mieux l'aimer, et peut-être que je ne rivaliserais jamais avec elle. Peut-être que je ne serais toujours que la seconde, la roue de secours, la femme que Caleb aime se taper pour se consoler de ne pas réussir à aimer une autre femme ? J'en viens à douter des mots de Caleb à mon égard, j'en viens à douter de ses déclarations. J'en viens à douter de tout finalement. Il l'aime encore, il l'aimera toujours et il vivra toujours avec le souvenir de cette fille, avec le souvenir parfait de cette femme parfaite aux projets parfaits. Et si je suis injuste avec elle et qu'elle n'y ait pour rien, et qu'elle est morte et que je devrais être désolé pour elle, et bien je n'y arrive pas. Et je met au défi quiconque de réagir autrement en entendant l'homme qu'elle aime parler d'une autre femme avec autant d'émotions que le fait Caleb. Je suis jalouse, et j'ai peur de ne jamais être à la hauteur mais je ne peux même pas insulter cette femme qui occupe l'esprit du mec avec lequel je couche parce qu'elle est morte. Il me serre la main et pourtant j'ai l'impression de le sentir loin de moi alors qu'il me parle de son ex. Et je sais que j'aurais du me taire, je sais que j'aurais du fermer ma gueule et faire disparaître moi même cette photo sans lui demander son avis, parce qu'il ne le fera pas de lui même visiblement. Mais ça aurait été une mauvaise idée qui ne lui aurait sans doute pas plu, et je hais cette photo autant que la fille qui accompagne Caleb dessus.

Je ne dis rien, je suis incapable de parler, incapable de trouver quelque chose à dire qui ne soit ni méchant, ni insultant alors je me tais essayant de digérer les informations. Mais les informations que je dois digérer sont coincés quelque part dans ma gorge et m'empêche de réagir. Parce que découvrir qu'il aime encore son ex, qu'il ne veut pas la sortir de sa vie, qu'il trouvait que tout était plus simple avec elle, ça me laisse un sacré goût amère qui pourrait presque me donner des nausées.  « Mais elle est morte et on peut rien faire pour changer ça. » Et bien il manquerait plus que ça. Qu'il me dise à moi qui suis actuellement dans ses bras, qu'il la voudrait elle à ses cotés. Alors je sais qu'il se sent responsable de sa mort, mais encore une fois, quitte à passer pour une salope sans cœur, excusez moi de ne pas espérer que cette fille soit toujours en vie, mariée avec Caleb. Je suis horrible, je me sens tellement horrible, mais si lui a mal de parler d'elle, j'encaisse difficilement de réaliser qu'il semble encore vivre dans le souvenir d'une vie heureuse avec elle. Et je me demande ce que je fais dans ce lit finalement ? Je ne pourrais jamais lui apporter ce qu'il veut, puisque ça semble être elle qu'il veut, elle et sa vie simple. Elle et leurs projets. Elle, et l'amour énorme qu'il avait pour elle. Elle et son envie de la garder en vie dans son esprit et je ne veux surtout pas savoir ce qu'il se passe dans son esprit quand il pense à elle. Tout est de ma faute, encore une fois. Je le sais, j'ai laissé ma place vacante et je reviens comme ça espérant la récupérer mais elle a été prise et elle est encore occupée finalement. Par un souvenir mais encore trop présent à mon goût. Elle est encore là quelque part et je ne suis clairement pas à l'aise avec cette révélation. Qu'il pense à elle de temps en temps, je peux le concevoir, je pense à ma mère de temps en temps, même si moi j'ai fini par la haïr, je pense aussi à Rachel mais je ne pense à aucun autre homme avec lequel j'ai pu couché quand je suis avec Caleb. Et la grande différence c'est qu'il l'aime encore et qu'il ne veut pas la chasser de sa vie, selon ses propres termes, alors oui je suis pas bien et quand il finit enfin par me regarder, après avoir déclaré sa flamme à sa femme morte, il le voit que je ne suis pas bien. Inquiète, déstabilisée, incertaine, jalouse, angoissée, interrogative, trop d'émotions en moi pour décrire réellement ce que mon visage peut laisser transparaître, mais une chose est sûre, je me sens plus vraiment à ma place d'un coup dans ses bras. Je relâche légèrement l'étreinte que j'ai sur sa main, je ne sais même pas pourquoi je fais ça au fond, peut-être la sensation de ne plus être légitime. D'être l'élément de trop dans leur relation inachevée. Et j'aimerai vraiment être plus sûr de moi, au moins assez pour me dire que je peux au moins rivaliser face aux souvenirs d'une femme MORTE, mais même pas. J'ai l'impression d'être l'aventure qu'on utilise après une rupture pour chercher à oublier son ex, sauf que lui ne veut pas clairement pas l'oublier. Putain, je ne devrais pas me sentir si inquiète, elle est MORTE, MORTE, MORTE. Elle ne reviendra pas frapper à sa porte à trois heures du matin, elle ne lui enverra jamais de sms après avoir trop bu pour lui déclarer sa flamme, elle ne reviendra jamais dans sa vie en cherchant à le reconquérir. Elle ne fera pas ça parce qu'elle est morte. Mais pourtant, malgré le côté permanent de son état, malgré le fait qu'elle soit réellement morte, je me sens vulnérable face à elle, face aux souvenirs qu'ils avaient construit ensemble, face à l'amour qu'il ressent pour elle encore. « Je t’aime, Alexandra. S’il te plaît ne doute jamais de ça, parce que je t’aime vraiment. Dis-moi ce que je peux faire pour te rassurer, je ferai n’importe quoi. » Commencer par ne plus jamais me dire que tu aimes une autre femme, ce serait un bon début. C'est ce que je veux lui répondre au moment ou il cherche visiblement à me rassurer ayant sans doute vu ce mélange de sentiment dans mon regard. Mais, encore une fois, je me tais, cette conversation aura eu le mérite de réussir à me faire taire, mais clairement je préfère l'autre manière qu'il a pour me faire taire. Je me tais parce que j'ai peur de dire quelque chose de déplacée, j'ai peur de poser une question qui serait embarrassante à la fois pour lui et pour moi. Parce que je sais que j'en suis capable, dire quelque chose sous le coup de l'émotion et de l'émotion j'en ai à revendre là. Et maintenant, il me dit qu'il m'aime, juste après avoir avoué qu'il avait encore des sentiments pour une autre femme. Et je sais que je suis capable de lui demander laquelle de nous deux il aime le plus, mais je sais que ça ne ce fait pas. J'ai tout un tas de questions de ce style qui ne se pose pas, que je retiens en moi avec mes incertitudes. « Les deux dernières années de ma vie ont été horribles. J’avais littéralement mis ma vie entre parenthèses, je ne vivais plus vraiment. Je passais tout mon temps à travailler parce qu’au moins ça m’occupait l’esprit que ça me permettait de pas toujours penser à elle. J’allais mal. Vraiment très mal. Même si j’essayais de le cacher parce que je voulais pas inquiéter ma famille. Et puis t’es arrivée, et t’as réussi à me redonner petit à petit goût à la vie, à me redonner envie d’avancer et de laisser toute cette histoire derrière moi. Je vais mieux maintenant, je t’assure et c’est en partie grâce à toi. Je commençais vraiment à perdre tout espoir de réussir à être heureux et à retomber amoureux mais en débarquant à nouveau dans ma vie tu m’as vraiment fait du bien. Et j’en avais besoin. J’avais besoin qu’on puisse me montrer que j’étais moi aussi encore capable de sourire, de rire, d’aimer et de désirer une autre femme qu’elle. T’es la seule à avoir réussi tout ça. » Lorsqu'il a reprit la parole, encore, parce que pour le coup, c'est moi qui trouve qu'il parle trop, j'ai crains le pire. L'entendre me dire au combien se fut dur de vivre sans la femme de sa vie, je ne suis pas sûre que ce soit la moyen le plus efficace pour me rassurer, mais peu à peu, je vois ou il veut en venir. Je vois pourquoi il me dit tout ça. J'entends ses révélations, je les entends et j'essaye de les incruster dans ma mémoire pour qu'elles viennent remplacer les précédentes. Je veux garder en tête, que je suis la seule à avoir réussi à le faire sourire, rire. Je veux garder en tête que je lui ai montré qu'il était encore capable d'aimer, de m'aimer moi. Parce qu'il m'aime, il me l'a redit et étonnamment je le crois malgré mes incertitudes du moment. Et je garde en mémoire qu'il me désire, je garde ça précieusement dans mon esprit pour ne pas avoir à me laisser submerger par les pensées horribles qui me feraient me demander si c'est moi qu'il désire ou si c'est à elle qu'il pense pendant que nous couchons ensemble avec la putain de photo de sa femme à portée de vue. Encore une question que je ne peux pas lui poser. « Je t'ai redonné envie d'avancer et de laisser cette histoire derrière toi ? » Reprendre ses propres termes et le transformer en question, totalement con mais tellement pratique. Ça m'évite de dire une connerie et je sais que j'en suis vraiment à deux doigts d'en dire une. Mais j'ai besoin de précision, il ne veut pas l'oublier, il ne veut pas la chasser de sa vie, il tient encore beaucoup à elle, alors je veux savoir ce qu'il entends par avancer et laisser cette histoire derrière lui. Laisser LV dans le passé, renoncer à ses projets et à sa vie parfaite avec elle pour construire un truc pas simple avec la femme compliquée que je suis d'après lui ? Je veux l'entendre de sa bouche, l'entendre me dire que je suis la seule avec lequel il envisage l'avenir proche et pourtant nous n'avons jamais abordé ce sujet encore se contentant de cette relation spéciale mais tellement appréciable que nous avions avant mon départ précipité à Londres. « Est-ce que tu penses à elle quand on est ensemble ? » Je n'ai pas pu m'en empêcher, il a fallu que je lui demande. Il a fallu que j'ouvre ma bouche pour poser cette question qui me brûlait les lèvres. Mais c'est une question légitime non ? Il a bien réussi à m'avouer qu'il l'aimait encore, bon c'est parce que j'avais évoqué le sujet, mais il l'a fait. Alors, je dois savoir si parfois quand je l'embrasse, il pense à lui. Je dois savoir si parfois quand je lui parle, c'est à leurs conversations qu'il pense. Je dois savoir si le matin quand il se réveille, c'est à elle qu'il pense avant d'ouvrir les yeux et me voir moi. Et je sais que cette question peut potentiellement nous faire du mal à tout les deux mais j'ai besoin d'une réponse. « Je ne vais pas te demander de la chasser de ta vie, mais j'ai besoin de savoir ce que tu attends de moi, de nous parce que si je sais que tu penses encore à elle, si tu penses à vos projets, à votre relation, je sais que je ne pourrais jamais être à la hauteur de tes attentes, je ne serais jamais en mesure de te convenir parce qu'elle est la fille parfaite, et moi je suis la fille compliquée. Je t'aime Caleb, mais je ne suis pas elle et j'ai peur que vivre en concurrence avec elle te rappelle chaque jour que je ne suis pas suffisante et que quelque soit l'avenir, je ne puisse pas te rendre heureux, pas comme elle. » Je n'arrive pas à le regarder quand je lui dévoile une partie de ce que je ressens au fond de moi. Une partie soft et plutôt condensée en un résumé qu'il peut entendre sans me juger ou me prendre pour une salope qui hais son ex morte. Mais ça me demande un sacré effort de lui dévoiler mes incertitudes et ma vulnérabilité face au portrait parfait qu'il fait de son ex. J'aurais pu me taire, mais je ne le fais pas, je partage avec lui mes craintes avec honnêteté comme lui le fait au sujet de son ex. une honnêteté qui fait mal, mais qui semble nécessaire. Parce que la vérité fait mal, mais je sais que les mensonges aussi, donc quitte à avoir mal autant que ce soit pour une bonne cause non ?  
© nightgaunt


@Caleb Anderson  You know, love will set you free ▬ Calex #9 674657830  You know, love will set you free ▬ Calex #9 2523491165  You know, love will set you free ▬ Calex #9 674657830  You know, love will set you free ▬ Calex #9 2396639051  You know, love will set you free ▬ Calex #9 3258319053  You know, love will set you free ▬ Calex #9 2523491165   You know, love will set you free ▬ Calex #9 2396639051  



I just want to be with you ☽ Lying close to you feeling your heart beating, and I wondering what you are dreaming, wondering if it's me you are seeing. Then I kiss your eyes and thank god we're together, I just want to stay with you in this moment forever, forever and ever.

You know, love will set you free ▬ Calex #9 Vtbh

Revenir en haut Aller en bas
Caleb Anderson
Caleb Anderson
la seconde chance
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente deux ans (20/04/89)
SURNOM : La plupart de ses surnoms sont réservés à Alex. Et puis il y a ses filles qui l'appellent "papa" maintenant.
STATUT : Jeune papa (un peu gaga) de deux merveilleuses petites filles d'un an, Lucy et Lena. Récemment marié avec la femme de sa vie dont il est complètement fou amoureux. Il est sur un petit nuage et n'a d'yeux que pour elle.
MÉTIER : Chef étoilé et patron de l'Interlude, restaurant de gastronomie française à Spring Hill
LOGEMENT : #69 St Pauls Terrace, Spring Hill avec Alex, Lucy, Lena, son chien Dobby et Nala, son chat.
You know, love will set you free ▬ Calex #9 5e6b92e7083eaca76d462a5f59013f42d150d37d
POSTS : 12074 POINTS : 1185

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Romantique, croit au grand amour et rêve de fonder sa propre famille ≈ ambitieux, perfectionniste très exigeant avec lui-même ≈ parle couramment le Français et se débrouille très bien en Italien ≈ a passé un an en Europe ≈ a perdu sa fiancée dans un accident de voiture il y a quatre ans ≈ passionné de lecture et de cuisine ≈ control freak ≈ déteste le sport ≈ très protecteur envers les personnes qu’il aime ≈ sa famille passera toujours avant tout ≈ fou amoureux de ses deux filles ≈ a repris une thérapie chez un psychothérapeute il y a peu ≈ diagnostiqué avec la maladie de Bouveret
RPs EN COURS : You know, love will set you free ▬ Calex #9 8acr
[07/07]

Prim #3 (fb)
Calen #2
HH & Alex
Prim #5
Jordan #1
Birdie #2 (fb)

You know, love will set you free ▬ Calex #9 210701072752966576
CALEX - If we had one day on earth, who would you spend it with ? If you could choose who you wanted to kiss, who would that be ? I wanna believe if tomorrow was not guaranteed. Minutes to spare, if I could choose I would spend every minute with you.
Calex #36(UA) ; Calex #43 (fb) ; Calex 44 ; Calex #45

You know, love will set you free ▬ Calex #9 826q
CALROSE- We've taken different paths and travelled different roads. I know we'll always end up on the same one when we're old. And when you're in the trenches and you're under fire I will cover you. If I was dying on my knees you would be the one to rescue me. And if you were drowned at sea I'd give you my lungs so you could breathe. I've got you, sister.

You know, love will set you free ▬ Calex #9 Caleb
HARSON - I'll shed a tear for you, open your eyes, I'm by your side I'm never leaving you darkness to light stay through the night. I'm walking in your shoes so you know that it's the truth. When nobody's here for you let me make it clear, that I'll shed a, I'll shed a tear.

RPs TERMINÉS : Calex #1, Romy #1, Juliana#1, Primrose et Romy #1, Calex #2 ; Clément #1 ; Prim #1 ; Calex #5 ; Calex #6; Stephen #1 ; Wylda #1 ; Sohan #1 ; Calex #4 ; Calex#3 (RA); Calex #7 ; Romy #3; Calex #9 ; Prim #2; Calex #10 ; Calex #11; Romy #4; Hannah #1 (fb); Romy #2 (DZ) ; Calex #12, Calex #13 ; Prim #3 ; Juliana#2 ; Calex #8 (fb) ; Matt #1 ; Tobias #1 ; #Calex 15 ; Mila #1 ; Wylda #1 ; Lene #1 ; Calex #16 ; Calex 17 ; Calex 18 ; Calex #19 ; #Calex 14 (UA) ; Nate #1 ; Calex #22 ; Calex #21(fb) ; Calex #25 ; Calex #23 ; Calex #26 ; Calex #24 ; Calex #28 ; #Calex 29 ; Birdie #1 ; #Calex 30 ; Tim #1 ; Eve #1 ; Calex #31 ; Calex #32 ; Calex #34 ; Matt #2 ; Jet & Alex ; Eve #2 ; Heather #1 ; Primrose #1 ; Calex #35 ; Calex #37 ; Rudy #1 ; Eve #3 ; Calen #1 ; Calex #38 ; Calex #39 ; HH #2 ; Calex #40 ; Prim #4 ; Auden ; Calex #41 ; Calex #33 (fb) ; Calex 42  ; Tim #3 (fb) ; Dani #1



HH et son talent indéniable:
 

AVATAR : Penn Badgley
CRÉDITS : cristalline (avatar), edif-crackship + bleeding_light (crackships), Loonywaltz (ub) ; la confiserie (dessin)
DC : Will, le fou des fossiles
PSEUDO : Deathly Hallows
Femme (elle)
INSCRIT LE : 28/04/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23844-caleb-if-time-stood-still-i-would-take-this-moment-and-make-it-last-forever https://www.30yearsstillyoung.com/t23903-caleb-we-are-far-from-the-shallow-now#975905 https://www.30yearsstillyoung.com/t23909-caleb-anderson https://www.30yearsstillyoung.com/t38828-caleb-anderson#1903287

You know, love will set you free ▬ Calex #9 Empty
Message(#) Sujet: Re: You know, love will set you free ▬ Calex #9 You know, love will set you free ▬ Calex #9 EmptyJeu 31 Oct - 18:10



Alex & Caleb
“If you’re ever feeling lonely, if you’re ever feeling down, you should know you’re not the only one ‘cause I feel it with you now. When the world is on your shoulders and you’re falling to your knees oh please, you know love will set you free”
Elle relâche ma main et à cet instant précis je sens mon cœur se serrer. J’en ai trop dit, je suis en train de la perdre peut-être même que je l’ai déjà perdu. Je regarde ma main qui, il y a encore quelques secondes était dans la sienne. Putain qu’est-ce que je suis nul. Je suis con. Et nul. Et con aussi. Je m’attendais à quoi au juste ? Je n’aurais jamais dû lui dire tout ça et j’ai envie de me rattraper avant qu’il ne soit trop tard. Peut-être qu’il est déjà trop tard en fait, je l’ai sûrement déjà perdu et je ne vais pas pouvoir la récupérer. Mais je l’aime, j’ai besoin d’elle j’ai besoin de l’avoir à mes côtés pour me sentir bien. Elle préfère certainement trouver un autre homme qui n’a pas une ex-fiancée morte qui est encore dans son esprit et je la comprends. Elle mérite sûrement mieux. Mais égoïstement je refuse de la laisser m’échapper. Pas une deuxième fois. J’ai besoin d’elle. Et je l’aime. C’est ce que j’essaie de lui dire. Même si c’est compliqué, même si entre nous rien n’est simple je l’aime et c’est elle que je veux à mes côtés. Elle et personne d’autre. Elle a lâché ma main et moi je la regarde en essayant de lui expliquer à quel point sa présence m’a fait du bien ces derniers mois. À quel point elle et elle seule a réussi à refermer ces plaies qui étaient pourtant encore si douloureuses il y a quelques mois. Je lui dis tout ça mais elle ne me regarde pas pour autant, et j’ai même l’impression que mes révélations ne lui font ni chaud ni froid. J’ai perdu. Et c’est de ma faute. J’aurais dû lui dire que cette photo n’avait plus aucune valeur à mes yeux, même si ce n’est pas vrai. Comme quoi quelque fois mentir c’est peut être une bonne solution. Là dans cette situation présente j’aurais peut-être dû. Je l’aime. Et pourtant j’ai réussi à la perdre. Qu’est-ce que je suis con. « Je t'ai redonné envie d'avancer et de laisser cette histoire derrière toi ? » Elle reprend mes mots mais au moins elle parle et je crois que je n’ai jamais été aussi heureux d’entendre le son de sa voix. Je hoche la tête bêtement mais de toute façon elle ne peut pas le savoir parce qu’elle ne m’adresse aucun regard depuis tout à l’heure. « Oui. J’en ai marre de vivre dans le passé. Et même si c’est pas facile, même si ça prend peut-être un peu de temps j’ai envie de tourner la page pour de bon. » J’ai l’impression d’être horrible en disant ça. Est-ce que j’ai le droit de dire que j’ai envie de laisser LV dans le passé et de continuer à avancer ? Est-ce que j’ai le droit de dire que j’ai envie de laisser de côté nos rêves, nos projets de vie, notre futur ? Je ne peux pas les oublier mais les laisser de côté je sais que ça j’en suis capable. Il me faut juste un peu de temps pour tout ça. Comme il m’a fallu du temps pour accepter le fait que je puisse avoir des sentiments pour une autre femme qu’elle. Que je puisse avoir envie de coucher avec une autre. Vouloir en embrasser une autre. Avoir besoin d’entendre une autre me dire je t’aime et le dire à quelqu’un d’autre. J’ai eu besoin de deux ans pour accepter ça. Et je suis sûr qu’elle n’imagine pas à quel point ces acceptations sont une avancée phénoménale pour moi. « Est-ce que tu penses à elle quand on est ensemble ? » Je fronce les sourcils mais cette fois je lui réponds presque dès qu’elle termine sa phrase. « Non. » Je la regarde. Je comprends sa question et je ne lui en veux pas. Mais le fait qu’elle puisse croire que je pense à une autre quand on est ensemble me blesse un peu. Et donc je suppose qu’elle pense que tout ce que je lui ai dit il y a quelques semaines au restaurant c’était faux ? Je ne mens jamais sur mes sentiments, et tout ce que je lui ai dit je le pensais sincèrement. « T’es la seule à qui je pense quand on est ensemble. » Je lui assure, mais de toute façon elle ne me croira certainement pas, non ? Donc, je ne lui fais pas confiance mais elle ne me fait plus confiance non plus ? Où est-ce qu’on va du coup elle et moi ? À quoi ça mène tout ça ? Elle a du mal à me croire quand je lui dis que je l’aime et maintenant elle va constamment penser que, quand je la regarde je vois LV. Alors que non. « C’est justement quand je suis avec toi que je ne pense pas à elle. » C’est la troisième fois que je lui affirme ne pas penser à LV quand on est à deux. Si ça ne lui suffit pas, je ne sais vraiment pas ce que je vais bien pouvoir faire pour qu’elle puisse me croire. Cette soirée est en train de tourner en un véritable enfer et j’ai l’impression que quoique je dise ou quoique je fasse je viens de tout gâcher, et j’ai la sensation que je viens officiellement de perdre la seule personne qui m’aidait à réellement me sentir parfaitement bien ces derniers temps. Encore une fois ; je suis nul. Tellement nul. Je m’en veux.

Je suis fatigué de cette conversation, fatigué d’avoir à me justifier sur les sentiments que j’ai, ou que j’ai pu éprouver pour une autre. Je comprends tout à fait que sa position n’est pas facile non plus. Je comprends qu’elle puisse se sentir bouleversée voire même blessée par les propos que j’ai pu tenir. Mais j’ai juste l’impression que de toute façon, j’ai perdu quoiqu’il arrive et qu’elle finira par se lever et partir. Parce qu’elle ne se sentira pas capable de passer au-dessus de tout ce que je viens de lui dire. Et si je la perds, il me restera quoi ? Rien, retour à la case départ. La solitude m’attend à nouveau et je ne suis pas sûr d’être prêt à l’affronter encore une fois. Je lui dis que je l’aime mais elle ne réagit pas. Encore une fois. Elle ne me regarde pas non plus. « Je ne vais pas te demander de la chasser de ta vie, mais j'ai besoin de savoir ce que tu attends de moi, de nous parce que si je sais que tu penses encore à elle, si tu penses à vos projets, à votre relation, je sais que je ne pourrais jamais être à la hauteur de tes attentes, je ne serais jamais en mesure de te convenir parce qu'elle est la fille parfaite, et moi je suis la fille compliquée. Je t'aime Caleb, mais je ne suis pas elle et j'ai peur que vivre en concurrence avec elle te rappelle chaque jour que je ne suis pas suffisante et que quelque soit l'avenir, je ne puisse pas te rendre heureux, pas comme elle. » Elle me dit tout ça, toujours sans me regarder, alors que moi mes yeux sont posés sur elle tout le long de son intervention. Je ferme les yeux un bref instant quand elle me dit que LV était la femme parfaite et elle, la fille compliquée. Voilà, je me doutais que ça c’était quelque chose que je n’aurais pas dû dire. Elle se sent en concurrence avec elle, mais comment est-ce qu’elle peut de sentir en concurrence avec une femme morte ? Mais je comprends ce qu’elle veut dire par là. Je soupire passant une main dans mes cheveux. Elle me demande ce que j’attends d’elle, de nous. Et là je ne sais pas quoi lui répondre. Je n’en sais rien. Enfin si je sais ce que je veux. Je la veux elle. Je veux qu’on soit ensemble comme on l’a été avant. Avant son départ. J’ai tellement de choses à lui répondre que je ne sais même pas par où commencer. « Arrête, j’ai jamais dit tout ça. » Je commence par lui dire. Parce que j’ai l’impression qu’elle déforme tous mes propos où qu’elle n’en a retenu que ce qui l’intéressait. « Elle était pas parfaite, elle avait des défauts comme tout le monde. Et on ne formait pas non plus le petit couple parfait, on se disputait comme tous les couples le font. Je t’ai dit qu’avec elle c’était plus simple, pas que notre relation était parfaite sur toute la ligne. Un couple parfait ça n’existe pas. Et je t’ai jamais demandé d’être comme elle. Je ne veux surtout pas que tu sois comme elle, c’est de toi dont je suis amoureux. Toi avec toutes tes qualités et tous tes défauts. Et si tu changes et que tu essaies de devenir comme l’idée que tu te fais de Victoria tu ne seras plus celle dont je suis retombé amoureux. Je veux pas de ça. Et il n’y a pas de concurrence ou de compétition à avoir. Je ne vous compare pas et je compte jamais le faire. » Tout à l’heure que je l’ai vu derrière ma porte je me suis senti tellement heureux et tellement soulagé qu’elle soit revenue et qu’elle ait tenu parole. Elle est revenue, elle est avec moi et cette fois elle ne m’a pas abandonné. Et pourquoi j’ai l’impression que tout ce que je vais lui dire va être décisif pour notre futur ? « Alex, s’il te plaît regarde-moi. » Parce que j’ai l’impression que maintenant elle me déteste tellement qu’elle est incapable de me regarder. « Tout ce que je veux c’est être avec toi, c’est tout. » Et je pense que j’ai assez parlé pour ce soir. Beaucoup trop même. Les rôles sont inversés, c’est moi qui parle et elle qui reste muette en m’écoutant se contentant de me répondre par quelques petites phrases. C’est comme ça que je fais souvent avec elle. Et si tout ce que je lui ai dit ne suffit pas à la rassurer alors je ne sais vraiment pas quoi lui dire de plus. Je lui ai dit que je l’aime et que je suis prêt à tout pour lui prouver. Je lui ai même dit qu’elle pouvait me demander de faire n’importe quoi pour lui montrer que je suis sincère mais elle ne m’a pas répondu. J’essaie de lui dire que je ne veux pas qu’elle se sente en compétition avec LV parce que putain, elle est morte. On peut pas être en concurrence avec des morts Alex. Je tente de lui prouver que je l’aime par des mots, puisqu’elle ne me donne aucune autre indication. Et si ça ne suffit pas, je déclare définitivement forfait parce que je n’ai aucune idée de ce que je peux faire pour le lui prouver.

© nightgaunt


@Alex Clarke  You know, love will set you free ▬ Calex #9 1017170121  You know, love will set you free ▬ Calex #9 1017170121  You know, love will set you free ▬ Calex #9 1017170121  You know, love will set you free ▬ Calex #9 2523491165  You know, love will set you free ▬ Calex #9 206649278  



You know, love will set you free ▬ Calex #9 873483867:
 


You know, love will set you free ▬ Calex #9 SjlzVax
Revenir en haut Aller en bas
Alexandra Anderson
Alexandra Anderson
la découverte du bonheur
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 31 ans. Née le 15/01/90
SURNOM : Oublie parfois son prénom tant on l'appelle la plupart du temps, Alex. Elle ne se lasse pas de « bébé » ou « mon amour » par son mari, Madame Anderson c'est nouveau mais elle se peut s'empêcher de sourire quand elle entends ce nom, le sien désormais. Le mot "maman" est une douce mélodie qui résonne dans la bouche de ses filles.
STATUT : Officiellement Madame Anderson. Maman qui profite du bonheur avec ses deux filles nées le 3 Oct 2020.
MÉTIER : Journaliste sportive sans emploi fixe. Occupe ses journées à courir après Lena tout en esquivant Lucy qui s'accroche à elle comme un bébé koala.
LOGEMENT : #69 Spring Hill avec Caleb, et toute la famille. Leurs deux filles Lucy et Lena. Le chien Dobby et le chat Nala.
You know, love will set you free ▬ Calex #9 Y4a8
POSTS : 23266 POINTS : 1255

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Anglaise, trahie par son accent ♦ Pas très douée avec les relations sociales, a tendance à céder à la panique. Elle fait souvent l'inverse de ce qu'il faut faire ♣ Accro en tout genre. Alcool, drogue, cigarette. Mais sobre. Sa nouvelle addiction; ses séances chez sa psy, indispensable pour l'aider à gérer le bordel dans sa tête ♠ Égoïste, émotive, manque de confiance, maladroite ... la liste de ses défauts semble infinie et elle l'est. ♥ Amoureuse, et enfin heureuse, profite de son bonheur avec Caleb et leurs filles
RPs EN COURS : 8/7 | Kyte #3Caleb & HeatherPrim #2Jeremiah #4Phoebe
Birdie (FB 2009)

Mariage Calex
Calex #45 Rory et Swann #4Sujet commun Mariage

You know, love will set you free ▬ Calex #9 3gvf
CALEX ▬ I want you to stay here beside me.
Calex #36 (UA)Calex #43 (FB Avril 2010)Calex #44

☼ You make my heart feel like it's summer when the rain is pouring down you make my whole world feel so right when it's wrong, that's how I know you are the one, that's why I know you are the one. When we are together you make me feel like my mind is free and my dreams are reachable, whoa you know I never ever believed in love, or believed one day that you would come along and free me ☼

You know, love will set you free ▬ Calex #9 Rvdh
SWALEX
♫ And life… passes you by don’t be wasting your time on your own. You’re always trying to see yourself through the eyes of someone else. Two shadows in a million hell. You and everybody else ♫

RPs EN ATTENTE : Alfie #2, Calen#2, Nico #2, Matthias #2
Fiche de lienMoodboards
portrait de famille par HH:
 


RPs TERMINÉS :

You know, love will set you free ▬ Calex #9 2s5f
CALEX
#1#2 #4 #5#6#7#9#10#11#12#13#15#16#17#18#19#20#22#23#24#25#26#28#29#30#31#32#34#35#37#38#39#40 #41#42

A plusieurs

FB & UA


Abandonnés:
 

AVATAR : Lizzie Olsen
CRÉDITS : ©️astra (signature) niniel (avatar) Adèle, Charlie & moi (crackship) tumblr (gif) Joseph (dessin)
DC : Sofia Shaw
PSEUDO : Mo'
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/01/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23079-whoever-told-you-that-life-would-be-easy-i-promise-that-person-was-lyin-to-you https://www.30yearsstillyoung.com/t23131-if-i-just-lay-here-would-you-lie-with-me-and-just-forget-the-world https://www.30yearsstillyoung.com/t23169-alex-clarke https://www.30yearsstillyoung.com/t25852-alex-clarke https://edif-crackship.tumblr.com/

You know, love will set you free ▬ Calex #9 Empty
Message(#) Sujet: Re: You know, love will set you free ▬ Calex #9 You know, love will set you free ▬ Calex #9 EmptyVen 1 Nov - 7:03



Alex & Caleb
“If you’re ever feeling lonely, If you’re ever feeling down
You should know you’re not the only one ‘cause I feel it with you now
When the world is on your shoulders and you’re falling to your knees
Oh please, You know love will set you free
Je ne sais plus quoi croire, qui croire, comment faire le tri dans tout ce que je ressens. Peut-on réellement aimer deux personnes ? Peut-on réellement se projeter avec une personne alors que nos pensées sont tournées vers le passé avec une autre ? Peut-il vraiment m'aimer moi alors qu'il a encore en tête celle qu'il avait choisi pour devenir sa femme ? Puis-je réellement être à la hauteur alors qu'il a connu le bonheur simple et parfait avec une autre femme ? Une femme qui occupe ses pensées, qu'il porte encore dans son cœur et qui dort à ses cotés encore, par le biais d'une photo qui occupe sa table de chevet. Puis-je réellement me sentir sereine face à tout ça ? Puis-je espérer reconquérir complètement Caleb alors qu'il est pas totalement disponible ? Et pourtant il me le dit qu'il m'aime, il me le dit et il me le prouve. Après tout ce que je lui est fait, s'il ne m'aimait pas jamais il n'aurait pu envisager de me donner une chance non ? Alors pourquoi je doute quand même ? Pourquoi je n'arrive pas à le regarder ? Pourquoi j'ai peur à chaque fois qu'il s'apprête à parler ? Je veux juste revenir quelques minutes en arrière, quand je n'avais pas conscience de l'histoire forte qu'il avait vécu avec LV. Quand je n'avais pas conscience qu'il avait aimé réellement une autre femme. Mais ce n'est pas possible, et comme lui, je crois que je vais devoir accepter la vérité. Accepter de savoir qu'elle a partagé la vie de l'homme que j'aime. Accepter qu'elle a été celle avec laquelle il a pu se projeter. Accepter qu'il ait rêvé d'elle, et d'une vie avec elle. Accepter de ne pas être la seule dans son cœur, la seule qu'il ait aimé. Et je ne sais pas si je vais réussir à ne pas me laisser submerger par mes craintes, mais il a vu mes craintes, il a comprit mes doutes et je sens qu'il essaye de me rassurer et je me sens tellement égoïste. Je me sens tellement mal d'être incapable de lui cacher mon malaise et de ne pas réussir à juste être là pour lui alors qu'au fond il souffre lui aussi. Je me déteste d'être si faible, je me déteste parce que si j'avais confiance en moi, en nous, je ne me sentirais pas si mal et si vulnérable, en compétition avec le souvenir d'une morte. Mais je ne peux pas lui cacher ça, je n'y arrive pas et j'aurais pu fuir pour éviter d'avoir à lui montrer à quel point j'encaisse les choses avec si peu de dignité, mais je ne peux pas lui faire ça. Parce que même si je doute de la force de notre relation, je ne doute pas de l'amour que j'ai pour lui. Et j'ai besoin de précisions, besoin de comprendre ce qui l'unit encore à elle et quelle place je peux avoir dans son cœur et dans sa vie.« Oui. J’en ai marre de vivre dans le passé. Et même si c’est pas facile, même si ça prend peut-être un peu de temps j’ai envie de tourner la page pour de bon. » Il me dit les mots que j'ai besoin d'entendre, que j'ai envie d'entendre, mais je ne sais pas s'il les pense réellement ou s'il les dit parce que j'ai lâché sa main et qu'il me voit comme une petite fille apeurée, encore. Une fille qui a besoin de réconfort parce qu'elle est incapable de gérer quelques informations contrariantes pour sa pauvre estime d'elle même. Et tout au fond de moi j'ai envie de croire en chacun de ses mots, j'ai envie de croire que je suis celle qui lui a donné envie d'aimer à nouveau, envie de rire à nouveau. J'ai envie de croire en chacun de ses mots vraiment. J'ai envie de me rattacher à l'idée qu'avec moi il va pouvoir aller de l'avant et laisser le passé là ou il doit être, derrière lui, quelque part dans ses souvenirs mais plus dans sa vie, plus dans son cœur. Et je veux vraiment le croire mais je ne peux m'empêcher de lui demander s'il pense à elle quand nous sommes ensemble. Je crois que cette question peut potentiellement m'achever, il en aurait le pouvoir s'il le voulait. Parce que je lui ai dis au restaurant, je lui ai dis et je le pense toujours, je l'aime, je n'aime que lui moi. Je n'aime que lui, je ne veux que lui, je n'ai besoin que de lui et s'il voulait me faire du mal comme moi je lui ai fais du mal, il le pourrait et ça me fait tellement peur. Parce que je lui ai donné le pouvoir de me faire du mal, et même si je sais qu'il n'est pas ce genre de personne, le fait est que mon existence semble conditionnée à lui, ma survie dépends de ce que lui voudra faire de moi, et s'il finit par trouver que je ne suis pas celle qu'il veut, que le quotidien avec moi est trop éprouvant et que notre attirance physique, bien qu'agréable, n'est pas ce qu'il veut pour construire sa vie, alors il ne me restera rien. Parce que moi, contrairement à lui, je n'ai jamais aimé personne d'autre. Je n'ai jamais pensé à personne d'autre que lui. « T’es la seule à qui je pense quand on est ensemble. C’est justement quand je suis avec toi que je ne pense pas à elle. » J'ai envie d'attraper sa main à nouveau, j'ai envie de me rapprocher de lui à nouveau, de l'embrasser et même de le laisser me faire l'amour à nouveau, juste pour qu'il ne pense qu'à moi et à moi seule. Mais je ne fais rien, je ne bouge pas. Quelques minutes plus tôt avant qu'il se mette à me parler de combien il avait aimé sa femme, j'avais réagis ainsi, me collant à lui, serrant sa main pour qu'il pense à moi plus qu'à elle, pour qu'il me sente moi, la fille vivante, à moitié nue dans son lit, qu'il me sente contre lui pour qu'il n'ait que moi en tête. Mais ça ne fonctionne pas comme ça, enfin ça pourrait mais je ne veux pas être juste la fille qui le distrait quand elle est avec lui. Je ne veux pas être juste celle qui peut lui permettre de se sentir vivant le soir, la fille qui lui permet de se vider la tête. J'ai trop expérimenté cette méthode dans le passé pour savoir que ça ne permet pas d'oublier les sentiments. Je ne veux pas qu'il ne pense plus à elle quand il est avec moi, je veux aussi qu'il pense à moi quand je ne suis pas avec lui. Je veux qu'il pense à nous, à ce nous dont on a même pas encore parlé. Je veux qu'il se projette avec moi et c'est dingue que ce soit moi qui pense à ça. Mais je ne veux pas que notre avenir lui semble fade à coté de celui qu'il avait envisagé avec elle, avec cette autre que moi. Je ne veux pas vivre dans l'idée d'être en concurrence avec une autre, d'avoir peur que ce que je peux lui proposer ne soit jamais à la hauteur de ce qu'elle, elle avait à lui offrir. Non, vraiment je ne peux pas, alors j'ai besoin qu'il soit clair avec moi, avec nous. Qu'il soit clair dans son envie de se lancer dans quelque chose avec la fille compliquée que je suis. Je le suis et je le serais toujours, la drogue, l'alcool, notre passé, ma famille … Je suis la fille compliquée qu'il décrit, et il n'a peut-être plus envie de se fatiguer avec moi et je serais capable de le comprendre, enfin je crois. Mais j'ai besoin de son honnêteté encore une fois. « Arrête, j’ai jamais dit tout ça. » Oh si, si, il l'avait dit. Peut-être avec plus de nuance que mon esprit est capable d'en mettre mais il l'avait réellement dit. « Elle était pas parfaite, elle avait des défauts comme tout le monde. Et on ne formait pas non plus le petit couple parfait, on se disputait comme tous les couples le font. Je t’ai dit qu’avec elle c’était plus simple, pas que notre relation était parfaite sur toute la ligne. Un couple parfait ça n’existe pas. Et je t’ai jamais demandé d’être comme elle. Je ne veux surtout pas que tu sois comme elle, c’est de toi dont je suis amoureux. Toi avec toutes tes qualités et tous tes défauts. Et si tu changes et que tu essaies de devenir comme l’idée que tu te fais de Victoria tu ne seras plus celle dont je suis retombé amoureux. Je veux pas de ça. Et il n’y a pas de concurrence ou de compétition à avoir. Je ne vous compare pas et je compte jamais le faire. » Mon esprit pourrait retenir le fait qu'il me répète à nouveau qu'il est amoureux de moi. Ou que tout n'était pas si parfait avec LV. Je pourrais retenir tout ça, mais même s'il me dit qu'il ne nous compare pas et qu'il ne le fera jamais, ce qu'il ne prends pas en compte, c'est que moi, je le fais. Mon esprit le fait. Et j'essaye de faire abstraction de tout ça, et il tente par tout les moyens de me rassurer. « Alex, s’il te plaît regarde-moi. Tout ce que je veux c’est être avec toi, c’est tout. »  Comment j'en suis arrivée à laisser mes doutes me faire douter de lui ? Je sais qu'il ne ment pas, je sais qu'il ne sait pas mentir en plus, alors pourquoi j'ai pu douter de lui ? Douter de moi, oui, mais pas de lui, alors s'il me dit qu'il m'aime, je dois le croire. Je ne dois pas laisser mes angoisses, mes faiblesses venir tout gâcher encore non ? Il veut être avoir moi, et c'est tout ce que je veux aussi, alors pourquoi je suis encore là dans son lit à éviter son regard ? A rester silencieuse ? Il ne mérite pas mon silence, il ne mérite pas que je reste indifférente à ses déclarations, je sais combien c'est compliqué pour lui de parler à cœur ouvert autant. Alors je ferme les yeux quelques secondes, j'attrape sa main que je serre à nouveau pour me donner de la force.Je souffle pour prendre une grande inspiration et je prends le risque de le regarder, quitte à craquer, je dois le regarder et lui parler à mon tour à cœur ouvert. « Peut-être pas toi, mais moi je ne peux m'empêcher de le faire. Nous comparer je veux dire. Je sais que c'est con, que c'est pitoyable de ma part de te faire une scène de jalousie alors que ton ex est morte, je le sais tellement mais même avant Victoria, j'avais peur de ne pas pouvoir t'apporter ce que tu voulais, je te l'ai dis au restaurant. Alors maintenant, j'ai juste l'impression que je ne serais jamais à la hauteur de la vie que tu rêvais. Je sais que c'est débile, et je sais que je suis pathétique, mais j'arrive même pas à croire que je peux t'apporter plus qu'une femme qui est morte, et je devrais être capable de t'écouter, je devrais être capable de te consoler ou je ne sais pas quoi, j'en sais rien enfaîte du rôle que je devrais avoir. Je ne sais pas comment une femme doit se comporter quand l'homme qu'elle aime lui parle de son ex décédée, j'en sais rien Caleb, je sais juste que je ne devrais pas être si mal, me sentir si menacée par un souvenir, mais tu as raison sur une chose, je suis compliquée et j'aimerais parfois que les choses soient plus simples pour ne pas avoir à me laisser submerger par mes émotions. J'aimerais être la femme stable que tu mérites. J'aimerais être la femme honnête et intègre à la hauteur de ce que tu es. J'aimerais ne pas avoir une vie d'erreurs et de hontes derrière moi à devoir t'imposer. » Et je réalise que de ma vie, il ne sait même pas tout, il y a encore tellement de choses qu'il ne sait pas et qu'il va falloir que je lui annonce. Tellement de choses honteuses et horribles qu'il va devoir accepter de mon passé pour que l'on puisse être ensemble réellement ensemble sans qu'il ne soit dégoûté par mon comportement, par moi. Il veut être avec moi, c'est tout ce qu'il veut, il l'a dit mais il ne sait pas tout. Je dépose ma tête sur son épaule, me rapprochant un peu de lui et serrant un peu plus sa main dans la mienne. « Moi aussi tout ce que je veux c'est être avec toi. J'aimerais juste pouvoir t'aimer et penser que je peux te suffire, penser que l'amour que j'ai pour toi sera suffisant pour te garder prêt de moi, quoiqu'il arrive, parce que putain Caleb, tu peux même pas imaginer comme je t'aime. » Ma main libre vient caresser son bras avec tendresse, j'ai besoin de le sentir prêt de moi, je me blottir dans ses bras, mais on a encore des choses à se dire avant d'accepter de se retrouver totalement. Et, je crois que j'insiste un peu trop sur le quoiqu'il arrive. Je ne serais jamais LV, je ne serais même jamais la petite amie parfaite, je le sais et je dois être sûr qu'il le sait aussi, parce qu'il y a encore tant à dire sur ma vie … Et dire que je suis incapable de supporter le fait qu'il ait aimé une autre femme. Je suis une vraie égoïste, incapable de supporter qu'il ait pu vouloir vivre sa vie sans moi. Pourtant loin de lui je ne me suis pas fait prier pour vivre ma vie moi aussi, d'une autre façon, sans amour mais avec beaucoup d'abus. « J'ai essayé de ne plus t'aimer, j'ai essayé de te remplacer mais je n'ai jamais aimé un autre, jamais. Alors je crois que l'idée que tu ais pu avoir de l'amour pour deux personnes aussi différente est un concept qui m'échappe mais je peux apprendre à vivre avec cette idée. Tant que je sais que tu m'aimes je peux le faire. Victoria a fait partie de ta vie je dois l'accepter, je dois accepter ton passé mais le temps que j'arrive à calmer mes doutes, est-ce que quand je viens, tu peux mettre cette photo dans ton tiroir, je sais que je te demande quelque chose de compliquée, je te demande pas de la faire disparaître de ta vie, mais juste le temps que j'accepte qu'une partie de toi, aimera toujours une autre femme. » J'ai honte de lui demander ça, j'ai honte de lui dire que cette photo me met mal à l'aise, mais je ne pense pas pouvoir gérer le regard de LV sur nous sans me sentir mal ou douter. Je ne pense pas pouvoir me laisser aller dans les bras d'un homme qui je sais peut croiser le visage de son ex-femme à n'importe quel moment d'intimité. Je ne veux pas l'obliger, mais s'il le faut, on se contentera de nos nuits dans mon lit, dans ma chambre neutre, sans présence d'ex. On se contentera d'un appartement ou je ne risque pas de tomber sur une photo de son ex, ou d'un de mes ex, même si la deuxième option est hautement improbable puisque je n'ai pas de photo de mes ex contrairement à ce qu'a pu sous-entendre mon père, je n'ai aucune preuve de l'existence de photo avec un ex, je n'ai même pas d'ex de toute façon …
© nightgaunt


@Caleb Anderson  You know, love will set you free ▬ Calex #9 674657830  You know, love will set you free ▬ Calex #9 2523491165  You know, love will set you free ▬ Calex #9 674657830  You know, love will set you free ▬ Calex #9 2396639051  You know, love will set you free ▬ Calex #9 3258319053  You know, love will set you free ▬ Calex #9 2523491165   You know, love will set you free ▬ Calex #9 2396639051  



I just want to be with you ☽ Lying close to you feeling your heart beating, and I wondering what you are dreaming, wondering if it's me you are seeing. Then I kiss your eyes and thank god we're together, I just want to stay with you in this moment forever, forever and ever.

You know, love will set you free ▬ Calex #9 Vtbh

Revenir en haut Aller en bas
Caleb Anderson
Caleb Anderson
la seconde chance
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente deux ans (20/04/89)
SURNOM : La plupart de ses surnoms sont réservés à Alex. Et puis il y a ses filles qui l'appellent "papa" maintenant.
STATUT : Jeune papa (un peu gaga) de deux merveilleuses petites filles d'un an, Lucy et Lena. Récemment marié avec la femme de sa vie dont il est complètement fou amoureux. Il est sur un petit nuage et n'a d'yeux que pour elle.
MÉTIER : Chef étoilé et patron de l'Interlude, restaurant de gastronomie française à Spring Hill
LOGEMENT : #69 St Pauls Terrace, Spring Hill avec Alex, Lucy, Lena, son chien Dobby et Nala, son chat.
You know, love will set you free ▬ Calex #9 5e6b92e7083eaca76d462a5f59013f42d150d37d
POSTS : 12074 POINTS : 1185

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Romantique, croit au grand amour et rêve de fonder sa propre famille ≈ ambitieux, perfectionniste très exigeant avec lui-même ≈ parle couramment le Français et se débrouille très bien en Italien ≈ a passé un an en Europe ≈ a perdu sa fiancée dans un accident de voiture il y a quatre ans ≈ passionné de lecture et de cuisine ≈ control freak ≈ déteste le sport ≈ très protecteur envers les personnes qu’il aime ≈ sa famille passera toujours avant tout ≈ fou amoureux de ses deux filles ≈ a repris une thérapie chez un psychothérapeute il y a peu ≈ diagnostiqué avec la maladie de Bouveret
RPs EN COURS : You know, love will set you free ▬ Calex #9 8acr
[07/07]

Prim #3 (fb)
Calen #2
HH & Alex
Prim #5
Jordan #1
Birdie #2 (fb)

You know, love will set you free ▬ Calex #9 210701072752966576
CALEX - If we had one day on earth, who would you spend it with ? If you could choose who you wanted to kiss, who would that be ? I wanna believe if tomorrow was not guaranteed. Minutes to spare, if I could choose I would spend every minute with you.
Calex #36(UA) ; Calex #43 (fb) ; Calex 44 ; Calex #45

You know, love will set you free ▬ Calex #9 826q
CALROSE- We've taken different paths and travelled different roads. I know we'll always end up on the same one when we're old. And when you're in the trenches and you're under fire I will cover you. If I was dying on my knees you would be the one to rescue me. And if you were drowned at sea I'd give you my lungs so you could breathe. I've got you, sister.

You know, love will set you free ▬ Calex #9 Caleb
HARSON - I'll shed a tear for you, open your eyes, I'm by your side I'm never leaving you darkness to light stay through the night. I'm walking in your shoes so you know that it's the truth. When nobody's here for you let me make it clear, that I'll shed a, I'll shed a tear.

RPs TERMINÉS : Calex #1, Romy #1, Juliana#1, Primrose et Romy #1, Calex #2 ; Clément #1 ; Prim #1 ; Calex #5 ; Calex #6; Stephen #1 ; Wylda #1 ; Sohan #1 ; Calex #4 ; Calex#3 (RA); Calex #7 ; Romy #3; Calex #9 ; Prim #2; Calex #10 ; Calex #11; Romy #4; Hannah #1 (fb); Romy #2 (DZ) ; Calex #12, Calex #13 ; Prim #3 ; Juliana#2 ; Calex #8 (fb) ; Matt #1 ; Tobias #1 ; #Calex 15 ; Mila #1 ; Wylda #1 ; Lene #1 ; Calex #16 ; Calex 17 ; Calex 18 ; Calex #19 ; #Calex 14 (UA) ; Nate #1 ; Calex #22 ; Calex #21(fb) ; Calex #25 ; Calex #23 ; Calex #26 ; Calex #24 ; Calex #28 ; #Calex 29 ; Birdie #1 ; #Calex 30 ; Tim #1 ; Eve #1 ; Calex #31 ; Calex #32 ; Calex #34 ; Matt #2 ; Jet & Alex ; Eve #2 ; Heather #1 ; Primrose #1 ; Calex #35 ; Calex #37 ; Rudy #1 ; Eve #3 ; Calen #1 ; Calex #38 ; Calex #39 ; HH #2 ; Calex #40 ; Prim #4 ; Auden ; Calex #41 ; Calex #33 (fb) ; Calex 42  ; Tim #3 (fb) ; Dani #1



HH et son talent indéniable:
 

AVATAR : Penn Badgley
CRÉDITS : cristalline (avatar), edif-crackship + bleeding_light (crackships), Loonywaltz (ub) ; la confiserie (dessin)
DC : Will, le fou des fossiles
PSEUDO : Deathly Hallows
Femme (elle)
INSCRIT LE : 28/04/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23844-caleb-if-time-stood-still-i-would-take-this-moment-and-make-it-last-forever https://www.30yearsstillyoung.com/t23903-caleb-we-are-far-from-the-shallow-now#975905 https://www.30yearsstillyoung.com/t23909-caleb-anderson https://www.30yearsstillyoung.com/t38828-caleb-anderson#1903287

You know, love will set you free ▬ Calex #9 Empty
Message(#) Sujet: Re: You know, love will set you free ▬ Calex #9 You know, love will set you free ▬ Calex #9 EmptyVen 1 Nov - 23:02



Alex & Caleb
“If you’re ever feeling lonely, if you’re ever feeling down, you should know you’re not the only one ‘cause I feel it with you now. When the world is on your shoulders and you’re falling to your knees oh please, you know love will set you free”
Je lui parle, je lui dis tout ce que j’ai sur le cœur parce qu’elle me l’a demandé. Elle voulait savoir si cette photo avait encore une signification pour moi et la réponse me semblait pourtant assez évidente ; oui elle compte encore pour moi et je pense que ça sera le cas encore pour très longtemps. LV c’était ma fiancée, ma future femme, celle avec qui je devais avoir des enfants, celle que j’avais choisi pour passer le restant de ma vie. Je lui parle sans filtre. Enfin si. Je fais attention à ce que je dis et je réfléchis avant de parler parce qu’il y a des choses que je ne peux pas lui dire. Je ne peux pas lui avouer que je sais que j’aurai toute ma vie très certainement encore des sentiments pour LV. Mais c’est vrai. Je pense que pour le reste de ma vie elle aura toujours une petite place dans mon cœur. Parce que j’ai aimé cette femme passionnément et que notre histoire n’a jamais eu de véritable fin. Enfin si, une fin forcée et tragique qu’aucun de nous ne voulait. Mais je lui fais tout de même comprendre que mon ex-fiancée sera toujours spéciale à mes yeux et que je ne peux pas l’oublier. Je n’ai pas non plus envie de l’oublier, je veux garder encore en tête tous les moments de bonheur que nous avons passé tous les deux. Est-ce que je peux les garder en tête, est-ce qu’elle peut toujours avoir une petite place dans mon cœur alors que je lui dis avoir envie de tourner la page ? J’ai l’impression d’être contradictoire avec moi-même je ne sais pas. Mais tout ce que je sais c’est que j’ai envie d’être avec Alex. Je veux être avec elle parce que je l’aime. Je l’aime tellement et à l’heure d’aujourd’hui elle est la seule à me faire autant de bien, la seule avec qui j’ai envie d’avancer, la seule avec qui j’ai envie de tourner la page. C’est Alex ou personne d’autre. Si elle finit par me repousser alors je risque de me laisser couler à nouveau. Et c’est d’ailleurs quelque chose qui me terrifie. Elle me lâche la main, elle ne me regarde pas. Elle semble même incapable de me regarder ce qui me fait mal. J’ai l’impression qu’on vient de faire au moins dix pas en arrière. J’essaie de la rassurer comme je peux mais ce n’est pas évident. J’essaie de lui faire comprendre ô combien je l’aime et je la contredis sur certains points. Non, LV n’était pas parfaite. Non notre couple ne l’était pas non plus. Si d’ailleurs elle savait les raisons qui m’ont poussées à accepter ce rencard que LV m’avait proposé elle se rendrait vite compte que c’était tout sauf romantique. Alors oui, dès que j’ai vu LV je l’ai tout de suite trouvé extrêmement belle, mais ça s’arrêtait là. Ce n’était pas le coup de foudre comme j’avais pu avoir avec Alex. C’est déjà elle qui a fait le premier pas vers moi, c’est elle qui m’a abordé, et moi si j’ai accepté c’est simplement parce que je la trouvais jolie et je me suis dit que passer une soirée avec elle m’empêcherait certainement à ne pas penser à Alex. Je l’ai en quelque sorte utilisée pour essayer d’oublier Alex. C’est pas classe, c’est pas romantique, et il s’agit d’ailleurs d’un détail que je n’ai jamais donné à LV. Sauf qu’au cours de notre première soirée passée ensemble je me suis très vite rendu compte que cette fille, elle me plaisait. Vraiment beaucoup. Je la regardais de la même manière que je regardais Alex au début de notre relation, et pour la première fois depuis un an ; je ne pensais plus à mon ex. je passais une soirée sans penser à elle ne serait-ce qu’une seule seconde. Et putain qu’est-ce que ça m’avait fait du bien. Parce que ça faisait une année entière que je morflais à chaque fois que je pensais à elle. LV me faisait sourire, et elle me faisait rire. Son accent que j’ai toujours trouvé adorable quand elle parlait Anglais m’avait complètement fait craquer. Quand j’étais avec elle je ne pensais pas à Alex, tout comme quand je suis avec Alex je ne pense pas à elle. Alors que j’étais complètement en train de désespérer je la sens qui reprend ma main. Donc ça va, ça veut dire que je ne l’ai pas vraiment perdu du coup ? Je me sens déjà soulagé d’autant plus qu’elle me regarde enfin mais j’ai peur de m’emballer trop vite alors je l’écoute me parler. Elle me dit qu’elle ne peut pas s’empêche de se comparer à LV. Mais pourtant il n’y a vraiment rien à comparer puisqu’elles sont tellement différentes toutes les deux. Le seul point commun qui me vient à l’esprit ; la couleur de cheveux. Apparemment j’ai un faible pour les blondes. Elle m’avoue être jalouse de Victoria, oui ça je l’avais compris. Elle a peur de ne pas pouvoir m’apporter ce que je veux, et quand elle me dit ça je me demande où elle veut en venir exactement ? Est-ce qu’elle est en train de me dire qu’on ne cherche pas les mêmes choses pour notre futur et qu’elle n’est pas sûre de vouloir se marier ni même avoir des enfants ? Vu ses dernières révélations, je pense que j’avais déjà compris qu’elle ne voulait pas d’enfant de toute façon. Je l’écoute me parler et je la regarde moi aussi. Même si elle ne le montre pas forcément, Alex manque cruellement de confiance en elle et il n’y a qu’à l’écouter pour s’en rendre compte. « Je trouve pas ça débile et t’es pas pathétique. Et je m’en fous de la femme que tu penses que je mérite, moi tout ce que je veux c’est toi, et juste toi. Tu me suffis amplement, et je m’en fous des autres femmes. » Sa dernière phrase m’intrigue même si j’ai décidé de ne pas relever « J'aimerais ne pas avoir une vie d'erreurs et de hontes derrière moi à devoir t'imposer. » Les erreurs d’accord , je pense que je vois ce qu’elle veut dire et que je comprends où elle veut en venir. Par contre quand elle parle de honte, je fronce les sourcils. Mais de quoi est-ce qu’elle parle ? « Et jamais je n’aurais honte de toi. T’es celle que je veux et celle que je choisis pour avancer avec moi. » Même si être avec Alex c’est lui donner la possibilité de me briser le cœur à nouveau. Elle l’a déjà fait, elle le refera peut-être mais je pense que je suis prêt à prendre le risque. Pour elle, pour nous. Parce que je me souviens des moments heureux qu’on a passé quand on était en couple, j’étais tellement heureux à ses côtés et je me sentais extrêmement chanceux qu’une femme aussi belle et exceptionnelle qu’elle ait pu tomber amoureuse de moi. J’étais bien avec elle, et on a tous les deux grandi et mûri et je pense que l’on pourrait de nouveau être heureux tous les deux. Elle pose sa tête sur mon épaule et reprend la parole. « Moi aussi tout ce que je veux c'est être avec toi. J'aimerais juste pouvoir t'aimer et penser que je peux te suffire, penser que l'amour que j'ai pour toi sera suffisant pour te garder prêt de moi, quoiqu'il arrive, parce que putain Caleb, tu peux même pas imaginer comme je t'aime. » Elle se dévalorise encore et je sais que je passe mon temps à lui dire à quel point je la trouve magnifique, mais peut-être que je devrais songer à la complimenter sur autre chose que son physique. « Arrête de toujours te dévaloriser comme ça, Alex. Je comprends pas que tu puisses ne pas te rendre compte à quel point t’es incroyable.  T’es magnifique, t’es drôle, même si tu l’es pas toujours volontairement. Je sais que tu penses le contraire mais moi je te trouve courageuse et t’es loin d’être faible. Et t’es capable de me rendre heureux. Tu l’as déjà fait il y a dix ans alors pourquoi tu ne pourrais plus le faire aujourd’hui ? » Sa simple présence à mes côtés me rend heureux, sa présence me donne envie de sourire de rire et d’avancer. La Alex que je connais est bel et bien de retour parce qu’elle se remet à parler énormément. Peut-être un peu trop mais je ne vais pas m’en plaindre parce qu’il y a quelques minutes elle était plongée dans un mutisme qui ne me plaisait pas du tout. Et au moins elle ne dit aucune connerie, ce qui signifie peut-être qu’elle a pris ma remarque du restaurant au compte et qu’elle réfléchit avant d’ouvrir la bouche ?  « Tant que je sais que tu m'aimes je peux le faire. Victoria a fait partie de ta vie je dois l'accepter, je dois accepter ton passé mais le temps que j'arrive à calmer mes doutes, est-ce que quand je viens, tu peux mettre cette photo dans ton tiroir, je sais que je te demande quelque chose de compliquée, je te demande pas de la faire disparaître de ta vie, mais juste le temps que j'accepte qu'une partie de toi, aimera toujours une autre femme. » Elle me demande de ranger cette photo. Je sais que pour vous ce n’est peut-être pas grand-chose mais je vous assure que pour moi c’est un acte assez symbolique. Il s’agit tout simplement du dernier souvenir d’elle, de nous qui est exposé chez moi. Mais en même temps je comprends tout à fait sa demande. Dormir dans mon lit juste à côté d’une photo de mon ex-fiancée et moi – tout en sachant que je viens de lui faire comprendre qu’une partie de moi avait encore des sentiments pour elle – ce n’est pas facile. Mais en même temps je sais que si je veux qu’on avance, et si je tiens vraiment à e qu’Alex et moi sommes en train de reconstruire, je n’ai pas d’autre choix que de ranger cette photo. « D’accord. » Un mot. C’est tout ce que je trouve à lui répondre. Je lui dis que je suis d’accord pour enlever cette photo. Je me détache d’elle pour me rapprocher du bord du lit, je regarde cette photo une dernière fois. Mes yeux sont surtout posés sur LV. Mais je ne la regarde que quelques secondes avant de prendre ce cadre pour le ranger dans mon tiroir. Et je ne pense pas le ressortir, qu’elle soit là ou non. Parce que je pense que c’est peut-être quelque chose que j’aurais dû faire il y a bien longtemps. Mais ce que je viens de faire sous ses yeux est la preuve ultime que je suis prêt à tout pour la garder dans ma vie. Je la rejoins tout de suite après dans le lit et je la prends dans mes bras, déposant un léger baiser dans son cou. « Je t’aime, et j’ai vraiment pas envie de te perdre. J’ai beaucoup trop besoin de toi. » Je ne sais même pas si je lui avais déjà dit. Mais je ne peux pas la perdre, pas maintenant qu’elle est de nouveau entrée de ma vie, elle a très vite récupéré la place qu’elle avait eu dans mon cœur il y a de ça plusieurs années.

© nightgaunt


@Alex Clarke  You know, love will set you free ▬ Calex #9 1017170121  You know, love will set you free ▬ Calex #9 1017170121  You know, love will set you free ▬ Calex #9 1017170121  You know, love will set you free ▬ Calex #9 2523491165  You know, love will set you free ▬ Calex #9 206649278  



You know, love will set you free ▬ Calex #9 873483867:
 


You know, love will set you free ▬ Calex #9 SjlzVax
Revenir en haut Aller en bas
Alexandra Anderson
Alexandra Anderson
la découverte du bonheur
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 31 ans. Née le 15/01/90
SURNOM : Oublie parfois son prénom tant on l'appelle la plupart du temps, Alex. Elle ne se lasse pas de « bébé » ou « mon amour » par son mari, Madame Anderson c'est nouveau mais elle se peut s'empêcher de sourire quand elle entends ce nom, le sien désormais. Le mot "maman" est une douce mélodie qui résonne dans la bouche de ses filles.
STATUT : Officiellement Madame Anderson. Maman qui profite du bonheur avec ses deux filles nées le 3 Oct 2020.
MÉTIER : Journaliste sportive sans emploi fixe. Occupe ses journées à courir après Lena tout en esquivant Lucy qui s'accroche à elle comme un bébé koala.
LOGEMENT : #69 Spring Hill avec Caleb, et toute la famille. Leurs deux filles Lucy et Lena. Le chien Dobby et le chat Nala.
You know, love will set you free ▬ Calex #9 Y4a8
POSTS : 23266 POINTS : 1255

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Anglaise, trahie par son accent ♦ Pas très douée avec les relations sociales, a tendance à céder à la panique. Elle fait souvent l'inverse de ce qu'il faut faire ♣ Accro en tout genre. Alcool, drogue, cigarette. Mais sobre. Sa nouvelle addiction; ses séances chez sa psy, indispensable pour l'aider à gérer le bordel dans sa tête ♠ Égoïste, émotive, manque de confiance, maladroite ... la liste de ses défauts semble infinie et elle l'est. ♥ Amoureuse, et enfin heureuse, profite de son bonheur avec Caleb et leurs filles
RPs EN COURS : 8/7 | Kyte #3Caleb & HeatherPrim #2Jeremiah #4Phoebe
Birdie (FB 2009)

Mariage Calex
Calex #45 Rory et Swann #4Sujet commun Mariage

You know, love will set you free ▬ Calex #9 3gvf
CALEX ▬ I want you to stay here beside me.
Calex #36 (UA)Calex #43 (FB Avril 2010)Calex #44

☼ You make my heart feel like it's summer when the rain is pouring down you make my whole world feel so right when it's wrong, that's how I know you are the one, that's why I know you are the one. When we are together you make me feel like my mind is free and my dreams are reachable, whoa you know I never ever believed in love, or believed one day that you would come along and free me ☼

You know, love will set you free ▬ Calex #9 Rvdh
SWALEX
♫ And life… passes you by don’t be wasting your time on your own. You’re always trying to see yourself through the eyes of someone else. Two shadows in a million hell. You and everybody else ♫

RPs EN ATTENTE : Alfie #2, Calen#2, Nico #2, Matthias #2
Fiche de lienMoodboards
portrait de famille par HH:
 


RPs TERMINÉS :

You know, love will set you free ▬ Calex #9 2s5f
CALEX
#1#2 #4 #5#6#7#9#10#11#12#13#15#16#17#18#19#20#22#23#24#25#26#28#29#30#31#32#34#35#37#38#39#40 #41#42

A plusieurs

FB & UA


Abandonnés:
 

AVATAR : Lizzie Olsen
CRÉDITS : ©️astra (signature) niniel (avatar) Adèle, Charlie & moi (crackship) tumblr (gif) Joseph (dessin)
DC : Sofia Shaw
PSEUDO : Mo'
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/01/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23079-whoever-told-you-that-life-would-be-easy-i-promise-that-person-was-lyin-to-you https://www.30yearsstillyoung.com/t23131-if-i-just-lay-here-would-you-lie-with-me-and-just-forget-the-world https://www.30yearsstillyoung.com/t23169-alex-clarke https://www.30yearsstillyoung.com/t25852-alex-clarke https://edif-crackship.tumblr.com/

You know, love will set you free ▬ Calex #9 Empty
Message(#) Sujet: Re: You know, love will set you free ▬ Calex #9 You know, love will set you free ▬ Calex #9 EmptySam 2 Nov - 23:34



Alex & Caleb
“If you’re ever feeling lonely, If you’re ever feeling down
You should know you’re not the only one ‘cause I feel it with you now
When the world is on your shoulders and you’re falling to your knees
Oh please, You know love will set you free
Je digère doucement les informations qu'il m'a donné. J'encaisse ses révélations et je m'accroche à ses mots à mon égard. Je m'accroche au fait qu'il me dise que tout ce qu'il veut c'est être avec moi. Il faut que j'y crois, que je dépasse mes doutes, que je dépasse cette putain de crainte pour croire en es mots. Pour croire en lui. Je lui prends la main et je me livre à lui. Je ne peux pas garder tout ça en moi alors je lui parle de ma jalousie pour son ex-femme morte, je lui parle de la peur que j'ai de ne pas être à la hauteur. Je lui avoues que je me sens pitoyable, et tout un tas d'autres choses que je partage avec lui sans même m'inquiéter de la façon avec laquelle il va recevoir mes confessions. Je doute et mes doutes me font souvent faire des conneries, me font paniquer et je cours droit au devant des emmerdes. Mais j'ai pas envie de m'enfuir aujourd'hui, j'ai pas envie de courir, j'ai pas envie de fuir même si l'idée de sombrer dans l'alcool me vient à l'esprit quelques secondes. Mais quelques secondes seulement puisqu'il arrive à faire dévier mes pensées. « Je trouve pas ça débile et t’es pas pathétique. Et je m’en fous de la femme que tu penses que je mérite, moi tout ce que je veux c’est toi, et juste toi. Tu me suffis amplement, et je m’en fous des autres femmes. Et jamais je n’aurais honte de toi. T’es celle que je veux et celle que je choisis pour avancer avec moi. » Je suis celle qu'il veut et qu'il a choisi ? Mais pourquoi ? Et pourquoi je continue à croire que je ne le mérite pas ? J'aime cet homme, et il m'aime, pourquoi tout ne peut pas être juste simple ? Pourquoi, je suis incapable de me sentir à la hauteur malgré tout ce qu'il me dit, malgré tout ce qu'il fait pour tenter de me rassurer. « Tu es sûr de toi ? » Je dépose ma tête sur son épaule en pensant à ce qu'il vient de me dire et je ne sais pas pourquoi je n'arrive pas à être pleinement sereine alors que tout ce qu'il me dit est exactement ce que j'ai envie d'entendre. Parce qu'il ne sait pas tout de moi, pas encore. Il ne sait pas que je suis une putain d'alcoolique. Il ne sait pas que je suis aussi horrible que mon père. Il ne sait pas que j'ai eu un comportement digne d'une salope pendant plusieurs années à Londres. Il ne sait pas que j'aime me battre et me mettre en danger dans des combats illégaux. Il ne sait pas réellement qui je suis, alors même s'il m'aime, même s'il me dit qu'il me veut moi, qu'il n'aura jamais honte, je ne peux pas me sentir pleinement rassurée parce qu'il ne connaît pas totalement celle qu'il a à ses côtés. Et j'hésite pendant quelques secondes à lui dire la vérité sur moi, à lui dire tout ce que je cache de mon passé ou de mon présent, mais ma tête sur son épaule, ma main dans la sienne, je crois que je ne suis pas prête à une nouvelle crise émotionnelle. Alors je ne dis rien de tout ça, me contenant de lui dire que tout ce que je veux c'est être avec lui moi aussi. Que j'aimerais pouvoir l'aimer et lui suffire, je lui dis que je l'aime parce que c'est la vérité. De tout ce qu'il doit savoir sur moi, à l'instant présent, c'est que je l'aime parce que le reste n'est clairement pas à la hauteur. Mais s'il sait que je l'aime, alors peut-être que l'on pourra passer outre tout le reste ? Peut-être qu'il faut que je crois ce qu'il me dit et que j'arrive à me voir comme lui me voit. Je suis faible, quoiqu'il essaye de me faire croire, je suis faible, mais je sais qu'avec lui à mes côtés je peux me sentir forte parce qu'il sait me rassurer, il sait me dire ce que j'ai besoin d'entendre, et il sait me donner l'impression d'être une femme formidable. Il sait ce dont j'ai besoin même mieux que moi. Et encore une fois il me rassure, me porte, me supporte. Et je crois qu'il est le seul à pouvoir à la fois me détruire et me sauver. Et là je sais qu'il cherche à me sauver. « Arrête de toujours te dévaloriser comme ça, Alex. Je comprends pas que tu puisses ne pas te rendre compte à quel point t’es incroyable.  T’es magnifique, t’es drôle, même si tu l’es pas toujours volontairement. Je sais que tu penses le contraire mais moi je te trouve courageuse et t’es loin d’être faible. Et t’es capable de me rendre heureux. Tu l’as déjà fait il y a dix ans alors pourquoi tu ne pourrais plus le faire aujourd’hui ? » Il arrive à me faire sourire, même dans un tel moment il arrive à me détendre un peu. Et je l'écoute faire mon portrait et je sais qu'il n'est pas objectif comme portrait. Je sais qu'il parle au travers de l'homme amoureux qu'il est. Il est amoureux, j'arrive à me mettre ça dans le crâne au moment ou je me rends compte qu'il parle de moi comme il le faisait à l'époque, quand il était fou amoureux et que je pouvais le lire dans ses yeux. Il m'aime, il aime une version fausse de moi, mais déjà à l'époque, il n'était pas totalement objectif sur moi et il m'aimait quand même. Et s'il m'aime comme il m'aimait à l'époque, je peux bien accepter son histoire avec LV parce qu'elle n'a pas altérer sa façon dont il a de me valoriser. « Tu as toujours vu le meilleur en moi Caleb, parce que tu vois le meilleur chez tout le monde, mais tu sais que tout ce que tu dis n'est pas totalement vrai, même si j'avoue que ça me fait du bien d'entendre tout ça. » Je lui souris légèrement, et le fait que je sois capable de lui sourire m'étonne moi même. « Mais il y a dix ans, tu n'avais connu que moi, c'était facile, tout était facile. » Et si je commence à moi aussi enjoliver notre passé, la réalité, je ne vais pas me rendre service. Parce que si avec lui tout était vraiment facile, moi je n'étais déjà pas quelqu'un de simple. Mais on était jeune, on grandissait ensemble, on se construisait ensemble, l'un, l'autre et l'un avec l'autre. Il n'y avait aucune pression entre nous, pas de réels projets d'avenirs sérieux, on avait vingt et vingt-et-un ans, on avait la vie devant nous. Et le temps pour nous projeter. Sauf que depuis, il s'est passé huit ans, et il a eu le temps de penser à ce que lui voulait pour son avenir, pour sa vie, alors que moi je suis restée la même. Incapable de m'occuper de moi. Mais il y a huit ans, il avait réussi à m'apporter la stabilité nécessaire pour que je puisse être sereine avec lui, sereine et heureuse. Peut-être qu'il peut le refaire ? Peut-être que je peux me retrouver dans ses bras, et oublier mes erreurs ? Ou au moins me pardonner d'avoir été faible ? Peut-être que je peux vraiment réussir à lui redonner le sourire, après tout avant ce soir, avant cette discussion ça allait plutôt bien entre nous depuis cette soirée au restaurant ? Avant que son ex vienne jeter un froid en moi, entre nous. Avant qu'il ne me révèle la vérité sur son histoire, de son accident à son amour pour cette femme. Ça allait entre nous mais on ne parlait pas réellement, on n'abordait pas les choses, on se contenait de se retrouver presque tout les soirs et profiter l'un de l'autre sans chercher à comprendre ce que nous étions en train de faire. « Je ne veux pas te perdre, jamais. Je t'aime Caleb, je ne sais pas quel genre de vie je peux t'offrir, mais c'est avec toi que je veux être. Je ne veux pas te savoir avec une autre, je ne veux pas que tu penses à une autre. Je ne veux pas avoir à penser à ma vie sans toi, tu comprends ? » Il vient de ranger sous mes yeux la photo de son ex-fiancée. Il vient de le faire parce que je lui ai demandé. Juste pour calmer mes délires de fille parano bourrée d'incertitudes. Il a rangé cette photo, pour moi, et il me prends dans ses bras. Je m'allonge contre lui, ses bras autour de moi et je dois dire que je me laisse peut-être enfin aller. Je m'accroche à lui alors qu'il me dépose un léger baiser dans le cou. Je suis si proche de lui que je peux déceler le moindre mouvement de son corps. Le battement de son cœur, la tension dans ses muscles, sa respiration dans mon cou. Je peux le sentir vivre, et je peux sentir ses émotions sans même le regarder. « Je t’aime, et j’ai vraiment pas envie de te perdre. J’ai beaucoup trop besoin de toi. » Peut-être que je dois vraiment apprendre à lâcher prise et à regarder vers l'avant. Il me dit et me répète que je suis celle qu'il veut à ses côtés pour avancer, peut-être qu'il est temps que j'en fasse de même moi aussi ? Que j'avance et que je le laisse mes erreurs derrière moi, dans le passé ? Comme lui vient de le faire avec cette photo. Que j'enfouisse mes regrets, pour me construire un présent avec lui ? Peut-être qu'il est enfin temps que j'avance et que je me pardonne ? Il a réussi à le faire lui, me pardonner et il veut avancer, je peux le suivre et avancer avec lui ? « Tu as dis que tu voulais que je sois celle avec laquelle tu voulais avancer, je veux qu'on avance ensemble. Tu m'as dis au resto que tu avais peur que je fuis si ça devenait sérieux, mais je te montre que je ne veux pas fuir, que ce que je veux c'est justement que toi et moi ce soit sérieux. » Je suis vraiment en train de lui dire que je suis prête à avancer avec lui, que je suis prête à donner un caractère plus sérieux à notre relation. Je suis vraiment en train de lui dire que je veux être avec lui et pas que pour les soirées, je veux que nous deux ce soit sérieux et même si c'est plus symbolique qu'autre chose, ça me semble important de lui prouver que je peux aussi faire des efforts moi. Il a accepté de détourner ses yeux de cette photo, il a accepté de la ranger pour moi. Et je lui montre que je suis prête à envisager l'avenir avec lui, je ne sais pas quel avenir, mais je veux un avenir avec lui. Mes yeux se posent sur sa cicatrice, celle par quoi tout a commencé. Je la regarde longuement, elle fait partie de lui. Comme LV. Mais cette cicatrice est là, toujours et je dois avancer, désacraliser cette marque, pour ne pas que je reste bloquée sur ce qu'elle représente. Je passe mes doigts dessus, hésitante. « Ça te fait mal ? » Ça restera toujours lié à LV et à la mort de la femme mais ça reste aussi la preuve qu’il a survécu à cet accident, qu’il s’est relevé et c’est grâce à ça qu’il peut me serrer dans ses bras aujourd’hui. La photo de LV rangée dans le tiroir, j’essaye de faire de même avec mes pensées. Les enfouir profondément pour ne plus jamais avoir à penser à elle. Du moins pour le moment. Peut-être que quand nous serons plus sereins l’un et l’autre, l’un avec l’autre, peut-être que je voudrais en savoir plus sur elle et sur sa vie sans moi. Mais pour le moment je ne peux pas, je dois construire mon présent avec Caleb sans penser à son passé, à mon passé. Juste le présent. En espérant que rien ne viendra nous ramener le passé en pleine gueule. Et parler de LV aura au moins eu le mérite de me faire réaliser que c'est lui que je veux et qu'il n'est pas acquis. Que mes sentiments pour lui sont plus forts que mes peurs, je ne sais pas si je suis capable de lui offrir une vie de couple, je ne sais pas si je suis prête pour tout ça, mais je sais que je ne suis pas prête pour une vie sans lui.
© nightgaunt


@Caleb Anderson  You know, love will set you free ▬ Calex #9 674657830  You know, love will set you free ▬ Calex #9 2523491165  You know, love will set you free ▬ Calex #9 674657830  You know, love will set you free ▬ Calex #9 2396639051  You know, love will set you free ▬ Calex #9 3258319053  You know, love will set you free ▬ Calex #9 2523491165   You know, love will set you free ▬ Calex #9 2396639051  



I just want to be with you ☽ Lying close to you feeling your heart beating, and I wondering what you are dreaming, wondering if it's me you are seeing. Then I kiss your eyes and thank god we're together, I just want to stay with you in this moment forever, forever and ever.

You know, love will set you free ▬ Calex #9 Vtbh

Revenir en haut Aller en bas
Caleb Anderson
Caleb Anderson
la seconde chance
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente deux ans (20/04/89)
SURNOM : La plupart de ses surnoms sont réservés à Alex. Et puis il y a ses filles qui l'appellent "papa" maintenant.
STATUT : Jeune papa (un peu gaga) de deux merveilleuses petites filles d'un an, Lucy et Lena. Récemment marié avec la femme de sa vie dont il est complètement fou amoureux. Il est sur un petit nuage et n'a d'yeux que pour elle.
MÉTIER : Chef étoilé et patron de l'Interlude, restaurant de gastronomie française à Spring Hill
LOGEMENT : #69 St Pauls Terrace, Spring Hill avec Alex, Lucy, Lena, son chien Dobby et Nala, son chat.
You know, love will set you free ▬ Calex #9 5e6b92e7083eaca76d462a5f59013f42d150d37d
POSTS : 12074 POINTS : 1185

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Romantique, croit au grand amour et rêve de fonder sa propre famille ≈ ambitieux, perfectionniste très exigeant avec lui-même ≈ parle couramment le Français et se débrouille très bien en Italien ≈ a passé un an en Europe ≈ a perdu sa fiancée dans un accident de voiture il y a quatre ans ≈ passionné de lecture et de cuisine ≈ control freak ≈ déteste le sport ≈ très protecteur envers les personnes qu’il aime ≈ sa famille passera toujours avant tout ≈ fou amoureux de ses deux filles ≈ a repris une thérapie chez un psychothérapeute il y a peu ≈ diagnostiqué avec la maladie de Bouveret
RPs EN COURS : You know, love will set you free ▬ Calex #9 8acr
[07/07]

Prim #3 (fb)
Calen #2
HH & Alex
Prim #5
Jordan #1
Birdie #2 (fb)

You know, love will set you free ▬ Calex #9 210701072752966576
CALEX - If we had one day on earth, who would you spend it with ? If you could choose who you wanted to kiss, who would that be ? I wanna believe if tomorrow was not guaranteed. Minutes to spare, if I could choose I would spend every minute with you.
Calex #36(UA) ; Calex #43 (fb) ; Calex 44 ; Calex #45

You know, love will set you free ▬ Calex #9 826q
CALROSE- We've taken different paths and travelled different roads. I know we'll always end up on the same one when we're old. And when you're in the trenches and you're under fire I will cover you. If I was dying on my knees you would be the one to rescue me. And if you were drowned at sea I'd give you my lungs so you could breathe. I've got you, sister.

You know, love will set you free ▬ Calex #9 Caleb
HARSON - I'll shed a tear for you, open your eyes, I'm by your side I'm never leaving you darkness to light stay through the night. I'm walking in your shoes so you know that it's the truth. When nobody's here for you let me make it clear, that I'll shed a, I'll shed a tear.

RPs TERMINÉS : Calex #1, Romy #1, Juliana#1, Primrose et Romy #1, Calex #2 ; Clément #1 ; Prim #1 ; Calex #5 ; Calex #6; Stephen #1 ; Wylda #1 ; Sohan #1 ; Calex #4 ; Calex#3 (RA); Calex #7 ; Romy #3; Calex #9 ; Prim #2; Calex #10 ; Calex #11; Romy #4; Hannah #1 (fb); Romy #2 (DZ) ; Calex #12, Calex #13 ; Prim #3 ; Juliana#2 ; Calex #8 (fb) ; Matt #1 ; Tobias #1 ; #Calex 15 ; Mila #1 ; Wylda #1 ; Lene #1 ; Calex #16 ; Calex 17 ; Calex 18 ; Calex #19 ; #Calex 14 (UA) ; Nate #1 ; Calex #22 ; Calex #21(fb) ; Calex #25 ; Calex #23 ; Calex #26 ; Calex #24 ; Calex #28 ; #Calex 29 ; Birdie #1 ; #Calex 30 ; Tim #1 ; Eve #1 ; Calex #31 ; Calex #32 ; Calex #34 ; Matt #2 ; Jet & Alex ; Eve #2 ; Heather #1 ; Primrose #1 ; Calex #35 ; Calex #37 ; Rudy #1 ; Eve #3 ; Calen #1 ; Calex #38 ; Calex #39 ; HH #2 ; Calex #40 ; Prim #4 ; Auden ; Calex #41 ; Calex #33 (fb) ; Calex 42  ; Tim #3 (fb) ; Dani #1



HH et son talent indéniable:
 

AVATAR : Penn Badgley
CRÉDITS : cristalline (avatar), edif-crackship + bleeding_light (crackships), Loonywaltz (ub) ; la confiserie (dessin)
DC : Will, le fou des fossiles
PSEUDO : Deathly Hallows
Femme (elle)
INSCRIT LE : 28/04/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23844-caleb-if-time-stood-still-i-would-take-this-moment-and-make-it-last-forever https://www.30yearsstillyoung.com/t23903-caleb-we-are-far-from-the-shallow-now#975905 https://www.30yearsstillyoung.com/t23909-caleb-anderson https://www.30yearsstillyoung.com/t38828-caleb-anderson#1903287

You know, love will set you free ▬ Calex #9 Empty
Message(#) Sujet: Re: You know, love will set you free ▬ Calex #9 You know, love will set you free ▬ Calex #9 EmptyDim 3 Nov - 19:33



Alex & Caleb
“If you’re ever feeling lonely, if you’re ever feeling down, you should know you’re not the only one ‘cause I feel it with you now. When the world is on your shoulders and you’re falling to your knees oh please, you know love will set you free”
Je savais que si nous voulions aller plus loin elle et moi cette conversation serait malheureusement inévitable. Devoir lui parler des sentiments que j’ai pu avoir pour mon ex-fiancée. Et j’aurais pourtant tellement aimé pouvoir y échapper. Tout ce que je lui raconte n’est pas facile à dire pour moi mais pas facile à entendre pour elle non plus. Je lui explique à quel point mes sentiments pour LV étaient forts mais j’essaie de faire attention à tout ce que je dis parce que je ne veux surtout pas la blesser. Et c’est un échec total parce que je vois bien que mes mots lui ont fait mal et je me sens immédiatement coupable. Je ne veux pas qu’elle se mette à avoir peur ou même pire à douter de mes sentiments. Parce que je l’aime tellement et j’espère sincèrement qu’elle s’en rend compte. Elle me fait aussi part de ses sentiments en m’expliquant qu’elle ne se sent pas à la hauteur ou qu’elle se sent en concurrence – avec une morte je tiens quand même à le préciser – alors je fais tout ce que je peux pour la rassurer. Je lui dis qu’elle est la seule qui compte pour moi et que c’est avec elle que j’ai envie de tourner cette page pour commencer à écrire un nouveau chapitre. Alex et moi, ça a toujours été spécial, les sentiments que j’ai pour elle sont forts. Tout aussi forts qu’ils l’étaient il y a dix ans quand on a commencé à sortir ensemble.  « Tu es sûr de toi ? » Si je n’étais pas sûr de moi je ne lui aurais pas dit tout ça. Je la regarde dans les yeux, hochant doucement la tête. « J’en suis plus que sûr. » Je souris doucement. Je sais que je l’aime, et je sais qu’elle m’aime. Quand elle me dit ça, je n’ai aucun mal à la croire. J’ai confiance en ses sentiments pour moi. Ce qui me faisait peur c’était surtout la voir me fuir à nouveau, nous fuir nous. Et il y a une semaine elle est partie de nouveau à Londres sauf que cette fois elle m’avait tenu informé de son départ. Mais pourtant, j’ai quand même eu peur. Tellement peur. Surtout quand on prend en compte le fait que dès qu’elle est arrivée à Londres elle ne m’avait plus donné de nouvelles pendant quelques jours. Et à ce moment précis j’étais sûr d’une chose : elle venait de reproduire le même schéma que quelques années auparavant. Et je m’en suis immédiatement voulu, parce que nous nous étions réconciliés et quand les choses étaient presque parfaites entre nous, elle avait pris la décision de partir. J’ai eu cette horrible impression de m’être fait avoir, encore une fois, par la même fille, et de la même manière. Raison pour laquelle j’ai invité Juliana il y a quelques jours et ce soir-là on a bu, encore et encore. Mais au moins ça nous a permis de sortir un peu de notre quotidien et d’oublier nos problèmes à tous les deux. Et le lendemain Alex m’a envoyé ce mail, et après encore une fois, plus de nouvelles jusqu’à ce qu’elle ne soit derrière ma porte tout à l’heure. Elle est rentrée. Cette fois elle est revenue et elle est avec moi. Est-ce qu’elle est revenue pour moi ? J’en sais rien. Je sais qu’elle n’aime pas Londres, parce que c’est là où est son père et qu’elle veut être le plus loin possible de lui. Si elle voulait fuir elle ne serait pas revenue. Mais pourtant elle est vraiment de retour, avec moi ici, chez moi, dans mon lit à me questionner sur la nature de mes sentiments envers mon ex. Mais elle est là. Et c’est le plus important pour moi. Maintenant qu’elle est de retour je refuse de la laisser m’échapper à nouveau. Alors je lui dis à quel point je l’aime, j’essaie de lui montrer qu’elle a aussi énormément de qualités. Peut-être même qu’elle a selon moi plus de qualités que de défauts. Et je la vois sourire. J’ai réussi à la faire sourire et je prends ça comme une victoire personnelle. Ce sourire m’avait manqué, parce que je ne suis même pas sûr de l’avoir vu depuis son retour à Brisbane. « Tu as toujours vu le meilleur en moi Caleb, parce que tu vois le meilleur chez tout le monde, mais tu sais que tout ce que tu dis n'est pas totalement vrai, même si j'avoue que ça me fait du bien d'entendre tout ça. Mais il y a dix ans, tu n'avais connu que moi, c'était facile, tout était facile. » Je ne suis pas d’accord avec elle parce que je sais que tout ce que je dis est vrai. Je ne dis pas qu’elle est parfaite, parce que personne ne l’est. Mais elle a tellement de qualités et elle ne les voit pas. Elle pense que je ne suis pas objectif mais elle ne l’est pas non plus. Elle ne se voit que comme son père la décrit, sauf qu’il ne connait pas la Alex que je connais. Et lui ne voit que ses défauts et semble incapable de voir que sa fille est une personne merveilleuse. C’est dommage et je me demande sincèrement comment un père peut en arriver là avec son enfant. Elle mérite mieux. Elle méritait d’avoir un père qui aime sa fille, elle méritait d’avoir des parents dignes de ce nom. Parce que je sais que son manque de confiance vient certainement du manque d’affection que ses parents lui ont imposé. C’est pour ça que j’essaie tant bien que mal de lui montrer qu’elle n’a pas que des défauts, mais je sais qu’elle a beaucoup de mal à me croire. « Je dis juste la vérité, Alex. T’es pas parfaite, t’as des défauts comme tout le monde. Mais pour moi la liste de tes qualités est bien plus importante que la liste de tes défauts. » Mais elle a sûrement raison au fond je ne suis pas objectif parce qu’on parle de la femme que j’aime, alors bien évidemment je la regarde avec amour, mais pas vraiment avec objectivité. Mais je lui pardonne ses erreurs, je lui pardonne son absence de huit ans. Elle m’a quitté de manière horrible voire même irrespectueuse mais ça aussi je lui pardonne. Parce que tout ça, c’était il y a huit ans. Elle était jeune, elle a fait des erreurs et elle s’en rend compte je sais qu’elle a besoin de mon pardon pour se pardonner elle aussi. Parce que c’était pareil pour moi et LV. J’avais besoin d’entendre de la bouche de ses parents qu’ils me pardonnaient, pour que je puisse potentiellement penser à recommencer à avancer petit à petit. Et aussi parce que je sais qu’Alex et moi, ça marche. Ça fonctionne parce qu’on était tellement heureux à l’époque. On a tous les deux changé, grandi et mûri mais je pense que si nos chemins ont fini par se recroiser c’était un signe du destin. Moi je crois à toutes ces choses-là. Le destin, l’âme sœur, le grand amour. J’y ai toujours cru, ce qui fait de moi un incorrigible romantique. Alors je pense vraiment que si Alex et moi on a fini par se retrouver, on ne se séparera plus jamais. « Je ne veux pas te perdre, jamais. Je t'aime Caleb, je ne sais pas quel genre de vie je peux t'offrir, mais c'est avec toi que je veux être. Je ne veux pas te savoir avec une autre, je ne veux pas que tu penses à une autre. Je ne veux pas avoir à penser à ma vie sans toi, tu comprends ? » Je ne compte pas être avec une autre. Alex est la seule avec qui j’ai envie d’être. La seule avec qui je veux partager ma vie depuis la mort de LV. Elle n’a clairement pas de soucis à se faire à ce sujet-là. Et puis c’est pas non plus comme si elle avait de la concurrence – de la vraie concurrence je veux dire, d’une femme vivante – « Tu vas jamais me perdre. Je m’en fous de l’avenir que tu peux m’offrir, je te veux toi et c’est tout. » J’en viens même à me dire que si elle ne veut pas se marier, si elle ne veut pas d’enfants tant pis. Elle est la seule personne qui peut me rendre heureux je le sais. Alors je suis prêt à mettre mes rêves et mes envies pour l’avenir de côté. Pour l’instant. Si ça peut me permettre de l’avoir à mes côtés je suis prêt à tout. Comme ranger la photo comme elle me l’a demandé. C’est un acte qui semble simple mais qui pourtant n’a pas été facile à faire. Mais elle me l’a demandé et je comprends que cette photo puisse la mettre mal-à-l’aise. Alors je range cette photo dans le tiroir et pour moi c’est un grand pas en avant. Je me rapproche très vite d’elle pour la prendre dans mes bras, je la serre contre moi, mes bras autour de son corps, ma tête nichée dans son cou j’en profite pour y déposer un léger baiser. Et je ne fais que profiter de ce moment, elle et moi, j’oublie tout le reste. J’oublie cette conversation qu’on vient d’avoir. Jusqu’à ce qu’elle reprenne la parole. « Tu as dis que tu voulais que je sois celle avec laquelle tu voulais avancer, je veux qu'on avance ensemble. Tu m'as dis au resto que tu avais peur que je fuis si ça devenait sérieux, mais je te montre que je ne veux pas fuir, que ce que je veux c'est justement que toi et moi ce soit sérieux. » Est-ce qu’elle est vraiment en train de me dire qu’elle a envie que notre relation soit plus sérieuse ? Qu’on ne se contente pas simplement du sexe comme on faisait ces dernières semaines mais qu’on redevienne un vrai couple ? Je recule ma tête pour la regarder longuement dans les yeux. « Tu penses vraiment ce que tu viens de me dire ? » Je lui demande. Question peut-être un peu bête mais sur le coup elle me semblait indispensable. « Tu veux vraiment qu’on officialise notre relation ? » Je souris. Être de nouveau avec elle, j’en ai envie bien évidemment que oui. Et je pense que je peux essayer de tout faire pour lui refaire confiance autant que je lui faisais confiance à l’époque. Mais cette fois, elle est revenue, et ça m’aide un peu à me dire qu’elle ne fuira pas à nouveau. « Moi aussi c’est tout ce que je veux. J’ai vraiment pas envie que tu aies la possibilité d’être avec d’autres hommes. » Je ne supporte même carrément pas cette idée. J’ai envie de pouvoir la présenter comme étant ma petite-amie. Et cette fois je sais que ça sera la bonne parce que moi je ne compte pas la quitter, jamais. Et j’ai le sentiment qu’elle non plus n’a pas cette idée en tête. J’espère que je ne me trompe pas et que je peux lui redonner ma confiance, elle ne me décevra pas une nouvelle fois et qu’elle ne me brisera pas à nouveau le cœur. « Ça te fait mal ? » Je sens ses doigts sur ma cicatrice et je secoue la tête de gauche à droite avant de lui répondre. « Non. » Je la sens hésitante et je ne sais pas si c’est parce qu’elle avait justement peur de me faire mal ou simplement parce qu’elle connait maintenant la signification de cette marque sur mon corps. Je la regarde toujours et je ne peux pas m’empêcher de sourire un peu. « Et cette fois t’es revenue. » Je lui murmure alors que je caresse du bout des doigts sa colonne vertébrale. Je fais référence à son départ à Londres et je lui fais plus ou moins comprendre que j’ai eu peur de ne pas la voir revenir. Dans mes messages ou dans le mail que je lui ai envoyé, je ne lui ai pas montré. J’essayais de faire comme si je ne doutais pas qu’elle et du fait qu’elle me disait qu’elle reviendrait très vite, mais j’ai eu pourtant beaucoup de mal à y croire. Mais pourtant elle est bien là avec moi, et oui elle est vraiment revenue.

© nightgaunt


@Alex Clarke  You know, love will set you free ▬ Calex #9 1017170121  You know, love will set you free ▬ Calex #9 1017170121  You know, love will set you free ▬ Calex #9 1017170121  You know, love will set you free ▬ Calex #9 2523491165  You know, love will set you free ▬ Calex #9 206649278  



You know, love will set you free ▬ Calex #9 873483867:
 


You know, love will set you free ▬ Calex #9 SjlzVax
Revenir en haut Aller en bas
Alexandra Anderson
Alexandra Anderson
la découverte du bonheur
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 31 ans. Née le 15/01/90
SURNOM : Oublie parfois son prénom tant on l'appelle la plupart du temps, Alex. Elle ne se lasse pas de « bébé » ou « mon amour » par son mari, Madame Anderson c'est nouveau mais elle se peut s'empêcher de sourire quand elle entends ce nom, le sien désormais. Le mot "maman" est une douce mélodie qui résonne dans la bouche de ses filles.
STATUT : Officiellement Madame Anderson. Maman qui profite du bonheur avec ses deux filles nées le 3 Oct 2020.
MÉTIER : Journaliste sportive sans emploi fixe. Occupe ses journées à courir après Lena tout en esquivant Lucy qui s'accroche à elle comme un bébé koala.
LOGEMENT : #69 Spring Hill avec Caleb, et toute la famille. Leurs deux filles Lucy et Lena. Le chien Dobby et le chat Nala.
You know, love will set you free ▬ Calex #9 Y4a8
POSTS : 23266 POINTS : 1255

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Anglaise, trahie par son accent ♦ Pas très douée avec les relations sociales, a tendance à céder à la panique. Elle fait souvent l'inverse de ce qu'il faut faire ♣ Accro en tout genre. Alcool, drogue, cigarette. Mais sobre. Sa nouvelle addiction; ses séances chez sa psy, indispensable pour l'aider à gérer le bordel dans sa tête ♠ Égoïste, émotive, manque de confiance, maladroite ... la liste de ses défauts semble infinie et elle l'est. ♥ Amoureuse, et enfin heureuse, profite de son bonheur avec Caleb et leurs filles
RPs EN COURS : 8/7 | Kyte #3Caleb & HeatherPrim #2Jeremiah #4Phoebe
Birdie (FB 2009)

Mariage Calex
Calex #45 Rory et Swann #4Sujet commun Mariage

You know, love will set you free ▬ Calex #9 3gvf
CALEX ▬ I want you to stay here beside me.
Calex #36 (UA)Calex #43 (FB Avril 2010)Calex #44

☼ You make my heart feel like it's summer when the rain is pouring down you make my whole world feel so right when it's wrong, that's how I know you are the one, that's why I know you are the one. When we are together you make me feel like my mind is free and my dreams are reachable, whoa you know I never ever believed in love, or believed one day that you would come along and free me ☼

You know, love will set you free ▬ Calex #9 Rvdh
SWALEX
♫ And life… passes you by don’t be wasting your time on your own. You’re always trying to see yourself through the eyes of someone else. Two shadows in a million hell. You and everybody else ♫

RPs EN ATTENTE : Alfie #2, Calen#2, Nico #2, Matthias #2
Fiche de lienMoodboards
portrait de famille par HH:
 


RPs TERMINÉS :

You know, love will set you free ▬ Calex #9 2s5f
CALEX
#1#2 #4 #5#6#7#9#10#11#12#13#15#16#17#18#19#20#22#23#24#25#26#28#29#30#31#32#34#35#37#38#39#40 #41#42

A plusieurs

FB & UA


Abandonnés:
 

AVATAR : Lizzie Olsen
CRÉDITS : ©️astra (signature) niniel (avatar) Adèle, Charlie & moi (crackship) tumblr (gif) Joseph (dessin)
DC : Sofia Shaw
PSEUDO : Mo'
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/01/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23079-whoever-told-you-that-life-would-be-easy-i-promise-that-person-was-lyin-to-you https://www.30yearsstillyoung.com/t23131-if-i-just-lay-here-would-you-lie-with-me-and-just-forget-the-world https://www.30yearsstillyoung.com/t23169-alex-clarke https://www.30yearsstillyoung.com/t25852-alex-clarke https://edif-crackship.tumblr.com/

You know, love will set you free ▬ Calex #9 Empty
Message(#) Sujet: Re: You know, love will set you free ▬ Calex #9 You know, love will set you free ▬ Calex #9 EmptyMar 5 Nov - 3:31



Alex & Caleb
“If you’re ever feeling lonely, If you’re ever feeling down
You should know you’re not the only one ‘cause I feel it with you now
When the world is on your shoulders and you’re falling to your knees
Oh please, You know love will set you free
Je suis incapable à l'heure actuelle de savoir ce qu'il y a entre nous. Ce que nous sommes capable de construire l'un avec l'autre, mais je ne doute plus de ses sentiments à mon égard. Tout comme je ne doute plus de mes sentiments. C'est lui que je veux. C'est lui que j'aime. C'est avec lui qui je veux construire ma vie. Quelle vie ? C'est une autre question à laquelle je n'ai pas envie de songer à l'instant, je le veux avec moi, prêt de moi et c'est tout ce qui semble important. Je vois son sourire, il arrive à me sourire malgré mon attitude pathétique, malgré ma légère crise de panique suite à ses confidences sur son ex-femme, malgré ce que je suis. Il me confirme qu'il est sûr de lui, qu'il est sûr de vouloir de moi. Il me confirme qu'il n'y a pas d'autres femmes qui compte pour lui, du moins c'est ce que je veux retenir et croire tout au fond de moi. Croire que je suis désormais la seule à pouvoir l'aimer, réellement l'aimer, à ma manière. De façon pas toujours stable, mais de façon toujours sincère. Parce que je sais que je risque de le décevoir, encore, mais je sais que je vais tout faire pour compenser mes échecs, mes erreurs, par la promesse d'un amour sans limite. Je pense que j'en suis capable, de l'aimer, de façon peut-être démesurée mais sincère. De l'aimer lui et de lui promettre de lui montrer à chaque moment passé l'un avec l'autre. Parce que quand je suis avec lui, dans ses bras, j'ai le cœur qui bat si fort, et le cerveau qui lui semble se calmer, je ressens les choses plutôt que de les réfléchir et ça me fait du bien. Ce répit que je trouve dans ses bras. Il est celui qui pourrait me juger le plus, celui qui pourrait me détester le plus, celui qui pourrait m'accabler de reproches, mais il n'en fait rien. Il passe son temps à me complimenter, comme il l'a toujours fait. A me complimenter, à me protéger et à m'aimer. Avec lui, j'ai l'impression de me retrouver, et j’oublie la fille de Londres. J'oublie mes erreurs, et mes faiblesses même les plus ancrées en moi. Parce qu'il a ce regard sur moi, ce regard amoureux qui me fait me sentir belle, digne de lui. Il a cette douceur dans la voix, dans les gestes, dans la parole qui me calme et m'apaise. Il aurait pu me haïr du plus profond de son être. Il aurait pu être dégoûté par la violence de mes choix. Il aurait réellement pu ne plus réussir à me regarder tant je l'ai fais souffrir, et j'aurais mérité sa haine, sa rancune et son dégoût. J'aurais mérité qu'il me rejette et me dise qu'à ses yeux je n'existais plus. Je l'aurais mérité, tellement mérité. Mais Caleb n'est pas ce genre d'homme, et surtout Caleb m'aime. Pour une raison que je ne comprends pas toujours, Caleb m'aime. Moi et pas une autre. Alors qu'il pourrait avoir quelqu'un de mieux, quelqu'un de simple, comme il l'avait trouvé avec LV. Mais non, c'est moi qu'il aime, moi qu'il veut et je comprends la chance que j'ai. Cette deuxième chance qu'il m'offre alors que je n'ai rien fais pour me montrer digne. Mais c'est lui et moi dans son lit désormais. Il n'y a plus que nous dans sa chambre, et nos souvenirs respectifs. De notre passé, de son passé avec LV et moi, je garde en tête toutes mes innombrables erreurs, qu'il faudra qu'un jour j'assume mais pas aujourd'hui. Pas maintenant, parce que son côté romantique, fait sortir la douceur et la sincérité en moi. Deux qualités qu'il est l'un des seuls à réussir à voir en moi. Je parle beaucoup, trop, bien souvent. Mais avouer mes sentiments avec autant de sincérité, sans être en plein craquage nerveux, c'est à lui que je dois ça. C'est lui qui m'a apprit à m'ouvrir, et même s'il n'est pas bavard, il a toujours été le plus romantique de nous deux. Mais avec lui, j'accepte d'être cette fille que je cache parfois au reste du monde. J'accepte d'être moi-même, avec mes doutes, avec mes sentiments. Et j'accepte surtout de me risquer à me dévoiler. Et je lui dis que je l'aime, encore une fois, l'une des rares choses dont je sois absolument certaine. Je lui dis que je ne veux pas le perdre, aucune chose dont je ne doute pas. C'est avec toi que je veux être. Comment ? Pourquoi ? J'en sais rien mais c'est lui et lui seul que je veux, je l'avais déjà dit à Jasper plusieurs semaines plus tôt, alors que tout semblait impossible, et ça ne changera pas. C'est lui, lui et rien que lui. « Tu vas jamais me perdre. Je m’en fous de l’avenir que tu peux m’offrir, je te veux toi et c’est tout. » Il s'en fout de l'avenir que je peux lui offrir ? Il s'en fout de son avenir, tout ce qu'il veut c'est moi. Il me veut moi et c'est tout ? C'est tout quoi ? Cette question reste sans réponse dans mon esprit et je ne veux pas me risquer à lui poser la question. C'est juste lui et moi, c'est ce que je veux, et c'est tout ce qu'il veut aussi. Lui et moi, sans LV, sans la question de l'avenir. Lui et moi, tandis que la photo de LV a rejoins le fond du tiroir. Lui et moi, blottis l'un contre l'autre. J'ai retrouvé la chaleur de son corps, la sensation de sécurité et de confort que je ressens quand je sens son souffle dans mon cou, son cœur battre contre moi. Cette sensation de bien-être qui me fait me détendre presque immédiatement. Cette sensation que je veux ressentir encore et encore, pour longtemps. Cette sensation dont je veux pouvoir profiter à tout heure, à tout moment et pas uniquement à l’abri des regards le soir dans mon appartement. Je veux pouvoir me dire que le nous est de retour. Et je lui parle de tout ça, c'est moi qui évoque le sujet pour la première fois, moi, qui ait des tendances à fuir les choses trop sérieuses, je lui parle du sérieux de notre relation que je désire. Et je vois à sa réaction première qu'il est surprit. Je le suis aussi. Pas qu'il soit surprit, mais de la façon dont je me sens presque sereine avec cette idée.  « Tu penses vraiment ce que tu viens de me dire ? Tu veux vraiment qu’on officialise notre relation ? »  Il me sourit, et je souris en retour, avant de déposer un simple baiser sur ses lèvres, parce que le voir sourire ainsi, je ne peux pas résister. « Oui je le veux vraiment. » Je ne veux plus qu'il me désigne comme son ex Alex qui est partie du jour au lendemain, ou pire comme la salope qui a abandonné notre enfant. Je ne veux plus qu'il puisse parler de moi ou penser à moi autrement qu'avec le caractère officiel de notre nouvelle relation. Et tant pis pour les qu'en dira-t-on. Je m'en fous de ceux qui auront un avis la dessus, ou un regard de travers à mon égard, je m'en fous tant que je sais que lui et moi, c'est du sérieux. « Moi aussi c’est tout ce que je veux. J’ai vraiment pas envie que tu aies la possibilité d’être avec d’autres hommes. »  S'il savait … J'ai un léger pincement au cœur en pensant à ces autres hommes, à ce silence qui entoure ma vie Londonienne, mais il me suffit de me plonger dans son regard pour oublier tout ça. Toutes ces visions flous de cette fille (moi) et de ces hommes. « Tu n'as pas de soucis à te faire, je te l'ai dis, tu es le seul que je suis capable d'aimer. » Pas le seul avec lequel j'ai couché, loin de là. Mais le seul pour qui mes sentiments étaient et sont réels, le seul avec lequel j'ai envie de coucher en étant sobre, le seul avec lequel j'ai envie de m'endormir et me réveiller. Le seul avec lequel je suis moi, la version de moi la moins horrible.

Je regarde sa cicatrice, cette marque qu'il porte depuis l'accident, cette marque qui me rappelle à quel point la vie peut être fragile et injuste aussi. Une minute tout va bien, la minute d'après tout s'écroule. Il m'a dit que je n'allais jamais le perdre, mais je vois avec cette cicatrice que la vie ne permet pas toujours de tenir ce genre de promesse. Parce qu'il y a des choses qui échappent à notre contrôle, et des choses que nous provoquons nous même. Lui a subit beaucoup trop de coups du sort. Il a subit mon départ, mes choix. Il a subit l'accident, la mort de sa femme. Il aurait pu s'écrouler, il aurait pu devenir un vrai connard, après tout les événements semblaient s'acharner contre lui. Il aurait pu arrêter de prendre soin des gens parce qu'il ne gagnait rien à être cet homme bon et honnête que j'aime. Mais il n'a pas changé, sa cicatrice en plus, les souvenirs de son ex en plus, il est resté le même. Et je me promets d'essayer de lui apporter un peu de répit dans sa vie, quitte à le tenir un peu à l'écart de mes soucis, le temps que je trouve un moyen de mettre de l'ordre dans ma vie. Je viens de lui dire que je veux qu'entre nous les choses deviennent sérieuses et je le pense vraiment. Mais il ne mérite pas que je l'accable de mes problèmes, il mérite que je l'aime et que je sois à la hauteur de ce qu'il est. Ses doigts caressent ma colonne et ses mots me sortent de mes pensées. J'arrête de fixer sa cicatrice pour le regarder lui. « Je reviendrai toujours vers toi. » Que cela prenne quelques jours ou que ça prenne huit ans, je sais maintenant que je finirai toujours par revenir vers lui. Je ne veux plus le fuir ou fuir tout court. Je ne veux plus avoir peur, du moins pas dans ses bras. Le monde extérieur continue de me terrifier, mais dans ses bras je me sens apaisée, sereine, protégée et aimée. L’avenir me fait peur. Les exigences d’une vie de couple me font peurs. Je me fais peur parce que j’ai toujours cette crainte de le décevoir encore et encore par mes conneries, passées, présentes ou futures. Je suis terrifiée par la vie, dépassée par mes propres émotions et tout ce qu'il m'attends comme combat. Mais avec lui, j’ai l’impression d’avoir retrouvé la personne vers laquelle me réfugier, vers laquelle venir quand les choses deviennent dures et que je me sens oppressée. Ses bras autour de moi, ses mains sur moi, je me sens portée et je sais que j'aurais besoin de lui, de sa force pour m'aider. Mais je dois me prouver que je peux y arriver seule aussi. Je dois combattre le monde extérieur de toutes mes forces, et je sais maintenant qu'il sera là pour m'empêcher de craquer. Chaque soir, je sais qu'il sera là pour me donner la force d'affronter la journée suivante, jusqu'à ce que je n'ai plus de combat à livrer et que je puisse être moi, une version meilleur, celle que je veux être pour lui. « N'oublie jamais que je t'aime. » Quoiqu'il arrive, quoiqu'il se passe, il doit garder cette information en tête et y croire toujours. Ne jamais douter de mon amour pour lui, parce que c'est la seule chose qui ne changera jamais quelque soit mon état, la vie, les épreuves, les joies, les peines. Ma main posée sur son thorax, ma tête dans le creux de son épaule, je me laisse aller avec la sensation que peut-être la vie me sourit enfin. Enfin, je m'endors avec une certitude. Lui me sourit et c'est tout ce qui compte.
© nightgaunt


@Caleb Anderson  You know, love will set you free ▬ Calex #9 674657830  You know, love will set you free ▬ Calex #9 2523491165  You know, love will set you free ▬ Calex #9 674657830  You know, love will set you free ▬ Calex #9 2396639051  You know, love will set you free ▬ Calex #9 3258319053  You know, love will set you free ▬ Calex #9 2523491165   You know, love will set you free ▬ Calex #9 2396639051  



I just want to be with you ☽ Lying close to you feeling your heart beating, and I wondering what you are dreaming, wondering if it's me you are seeing. Then I kiss your eyes and thank god we're together, I just want to stay with you in this moment forever, forever and ever.

You know, love will set you free ▬ Calex #9 Vtbh

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

You know, love will set you free ▬ Calex #9 Empty
Message(#) Sujet: Re: You know, love will set you free ▬ Calex #9 You know, love will set you free ▬ Calex #9 Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

You know, love will set you free ▬ Calex #9

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
écrire son histoire.
 :: nouer des contacts :: mémoire du passé
-