AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
-79%
Le deal à ne pas rater :
Batterie externe 26800 mAh à charge rapide
22.95 € 110 €
Voir le deal

  She's juste a girl and she's on fire ≈ Dimitri

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mina Farrell
Mina Farrell
La jeunesse dorée
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : L’âge ne fait pas la maturité. Du haut de ses vingt-quatres petites années, Mina n’a aucun soucis à diriger tout un régiment. Elle sait se faire obéir au doigt et à l’œil et semble connaître tout les vices pour arriver à ses fins. Gamine pourrie gâtée, elle a l’habitude de TOUJOURS obtenir ce qu’elle veut et ce n’est pas prêt de changer.
SURNOM : Mina est déjà un surnom, ce n’est autre que le diminutif de son vrai prénom Carmina.
STATUT : In relationship with Carlisle Bishop
MÉTIER : Une année difficile qui l’a forcé à arrêter ses études en économie/finance. Elle a par la même occasion dû renoncer à son poste dans la compagnie familial comme analyste financier. Elle a dû mettre au placard ses rêves de gouverner un jour Cathay Pacific et voit le poste lui filer sous le nez pour être confier à son cousin germain. En attendant, elle essaye de se rattraper comme elle peut. Ces derniers temps, elle essaye de donner un sens à sa vie et s’est depuis quelques jours remis à la couture. Un rêve d’adolescente qu’elle espère concrétiser à défaut d’avoir foutu sa vie en l’air.
LOGEMENT : À l'hôtel pour le moment - vivre seule n'a jamais été aussi difficile.
 She's juste a girl and she's on fire ≈ Dimitri 759d1453ed9e59951355d5a11892d9f0d2ccd4c5
POSTS : 211 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Elle a un tatouage sur la cuisse gauche, une jarretière qu’elle a fait plus jeune sans réellement se soucier du symbole ou du message que cela peut véhiculer. ◈ Elle joue du violon depuis très longtemps, c’est surement le seul objet qui la rend authentique. ◈ Elle ne boit ni café, ni thé. ◈ Elle est végétarienne parce qu’elle ne supporte ni l’odeur ni la vue de viande. ◈ Elle n’aime pas le poisson non plus. ◈ Elle collectionne les talons hauts.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : JE SUIS ACTUELLEMENT INDISPONIBLE POUR LANCER TOUT RP.

Dimitri Horowitz (en cours) ▲Aaron Mayfair (en cours) ▲ Zeppelin Jensen (en cours) Jamie Keynes 2 (en cours)



à jour
▲ en attente



RPs TERMINÉS : Carlisle Bishop (terminé) ▲ Carlisle Bishop 2 (terminé) ▲ John Williams (terminé) ▲ John Williams 2 (terminé) ▲ Jamie Keynes (terminé) ▲ Carlisle Bishop 3 (terminé) ▲ Noa Jacobs (terminé) ▲ Carlisle Bishop 4 (terminé) ▲ Carlisle Bishop 5 (terminé) ▲John Williams 3 (terminé) ▲ Joanne Keynes (terminé) ▲Skylar Whitaker (terminé) ▲ Carlisle Bishop 6 (terminé) ▲Carlisle Bishop 7 (terminé) ▲Carlisle Bishop 8 (terminé) ▲Noël 2019 (terminé)

ABANDONNÉ
James Dempsie (abandonné) Nicolas Rollins (abandonné)
PSEUDO : earithralia (Amal)
AVATAR : Kendall Jenner
CRÉDITS : AVATAR (MISERUNT.) // GIF (earithralia & tumblr) // signature (bat'phanie)// icon (Chrysalis)
DC : Aucun pour le moment
INSCRIT LE : 14/12/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t22608-mina-im-too-young-to-die-and-too-old-to-eat-off-the-kids-menu-what-a-stupid-age-i-am#919323 https://www.30yearsstillyoung.com/t22769-mina-we-are-just-waiting-to-meet-the-right-stranger https://www.30yearsstillyoung.com/t22777-mina-farrell#924998 https://www.30yearsstillyoung.com/t22779-mina-farrell#925011

 She's juste a girl and she's on fire ≈ Dimitri Empty
Message(#) Sujet: She's juste a girl and she's on fire ≈ Dimitri  She's juste a girl and she's on fire ≈ Dimitri EmptyDim 27 Oct - 22:12




★ Dimitri Horowitz &  Mina Farrell
Abandonnée par sa famille, par ses amis, par son amant, mais également par le père de sa fille, Mina ne savait plus vers qui se tourner. Elle se sentait extrêmement seule et aucune drogue ne suffisait à apaiser sa solitude. Elle était tombée de très haut, elle qui avait jadis mené une vie de star se retrouvait désormais à errer dans les ruelles sombres de Brisbane. Il était déjà très tard, le mieux à faire était sûrement de rentrer. Seulement, elle n’avait pas envie de rejoindre sa chambre d’hôtel malgré sa largeur, lui donnait la sensation d'être à l’étroit. Elle avait l’horrible sensation que les murs se reserraient sur elle à chaque fois qu’elle s’y trouvait seule. Mina ne voulait pas se retrouver seule, c’est pourquoi, pour la cinquième fois consécutive depuis le début de la semaine, elle regagnait l’un de ces parcs d’attractions qui avait ouvert dans le centre de la ville. Elle avait commencé par s’empiffrer de barbe à papa, en observant du coin de l’œil quelques couples niais qui semblaient heureux d’être là. Si d’un côté, elle ne comprenait pas totalement leur bonheur, elle ne pouvait s’empêcher de les envier. Tout avait l’air plus simple pour tout le monde, il n’y avait qu’avec elle que les choses devenaient compliquées. Cela faisait plus de dix jours qu’elle n’avait pas revu sa fille, ni Carlisle. Elle avait beau crier sur tous les toits que cela ne lui faisait rien, l’un comme l’autre commençaient à cruellement lui manquer. Elle n’était probablement pas la mère du siècle et elle avait commis plusieurs erreurs avec son bébé. Elle l’avait renié dés sa naissance parce qu’elle refusait de s’attacher. Elle ne voulait pas prendre le risque d’aimer cette petite chose. Mina avait longtemps vécu ne se souciant que d’elle et d’elle seule. Malgré les neuf mois où elle l’avait porté dans son ventre, elle n’avait pas réussi à se préparer à ce que la présence d’un bébé ne vienne chambouler tous ses projets de vie. Elle n’était plus toute seule et elle l’apprenait à ses dépens. La réalité la rattrapait doucement et elle avait l’impression de perdre totalement pied. Son orgueil avait également pris le dessus, bien trop fière pour faire marche arrière, elle en voulait énormément à Carlisle de ne pas avoir perçu sa détresse. Lui et à tous les autres qui n’étaient pas là pour remarquer combien la jolie héritière allait mal. Des idées suicidaires lui traversaient l’esprit. Elle avait pensé une fois en terminer avec tout cela. Finir ses cachets sans jamais se réveiller, mais Mina avait beau cumulé les défauts et être détestée par la moitié de la population, elle tenait bien trop à la vie pour se donner la mort. Elle ne voulait pas rendre la tâche facile à ses ennemis ou à Carlisle qui pourrait élever leur progéniture sans avoir à se soucier de la jeune femme. À cet instant, elle le détestait autant qu’elle pouvait l’aimer. Elle pouvait percevoir la faible frontière qui séparait ces deux sentiments. Elle tournait en boucle dans sa tête, les mêmes pensées lui revenaient sans cesse et à chaque fois qu’elle arrivait à en chasser une de son esprit une autre plus sombre lui venait. Elle s’était mélangée au commun des mortels dans l’espoir d’oublier quelques heures son mal-être. Elle avait descendu une bouteille de vodka plus tôt dans la soirée et elle avait glissé une petite bouteille de rhum entre l’armature de son soutien-gorge et sa peau. Son état ne trompait pas, malgré qu’elle tenait encore debout. Elle fut bannie de plusieurs attractions avant finalement de jeter son dévolu sur les auto-tamponneuses. Le gérant était l’un des seuls à fermer les yeux sur l’alcoolisme de la jeune femme. Après tout, elle payait sa place comme tout le monde et puis à cette heure-ci, les familles et les couples étaient déjà partis depuis belle lurette. Il ne restait que quelques jeunes dont quelquess-uns qui avaient osé l’embêter. Sa tenue n’arrangeait rien et probablement qu’on l’accuserait d’être fautive si elle venait à se faire agresser. Mina n’avait clairement pas l’intention d’être prudente ce soir-là, ni les autres soirs. Elle était dans un état d’autodestruction parce qu’elle avait l’impression que plus rien ne pourrait être arrangé. " ENCORE!!!" hurla t-elle lorsque sa voiture s’arrêta en plein milieu du plateau. Il ne restait plus grand monde. À vrai dire, il n’y avait plus qu’elle,mais elle s’en moquait, elle ne voulait pas rentrer. "Tenez, je vous paye." dit-elle en secouant sur sa tête un billet de cent dollars, c’était probablement ce qu’il se faisait après plusieurs tours de manège. "Juste un dernier tour…" supplia t-elle, prête à tout pour reporter son retour à l’hôtel. 




((IT COULD ALL BE SO SIMPLE.))

I thought all of those cliché quotes were bullshit but then our eyes met for the first time, my breath caught, and I thought ‘oh no’. Looking at you causes my cheeks to blossom like red roses and the only conclusion I can draw is that maybe the sunlight which gleams from your smile gave me a sunburn that hasn’t recovered yet. I swear I would wake each morning to paint the dawn for you if you told me it would help you shine brighter. ♧


Revenir en haut Aller en bas
Dimitri Horowitz
Dimitri Horowitz
le mauvais gendre
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-neuf ans (14/04/80)
SURNOM : Dima par sa mère, et c'est déjà trop.
STATUT : célibataire, une certaine poisse en matière de relations amoureuses. père d'une fillette de trois ans et demi dont il vient d'apprendre l'existence.
MÉTIER : gérant d'un stand d'autos-tamponneuses au parc d'attractions, photographe à ses heures perdues.
LOGEMENT : #134 hughton avenue, à redcliffe, un appartement un peu en désordre qu'il partage avec ses trois chiens.
 She's juste a girl and she's on fire ≈ Dimitri RrGT6diz_o
POSTS : 3130 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : a repris l'affaire de son père après que celui-ci ait eu des soucis de santé, une bonne excuse pour mettre ses propres ambitions de coté ☆ fier d'appartenir à une famille de forains même si certains jours paient mieux que d'autres ☆ semi-illettré, la lecture, l'écriture et le calcul sont des défis au quotidien auxquels il tente de remédier en participant à des ateliers ☆ passionné de photographie et de dessin, une âme d'artiste qu'il n'assume qu'auprès de quelques personnes ☆ s'est fait agresser il y a cinq ans et en a gardé une balafre au bras.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : minamayconstancearielraelyn #2chloe (fb)helena ☆ tommy #2

 She's juste a girl and she's on fire ≈ Dimitri XTiEaOKx_o

RPs EN ATTENTE : noa #2 ☆ matt ☆ jillian #2
RPs TERMINÉS : (2019) jessian #1lullaby #1eavan #1tamsin #1raelyn #1noa #1jessian #2tommy #1jessian #3alfie

flashbacks : justine #1jillian #1 (fb)

rps abandonnés : soheilatamsin #2
PSEUDO : nairobi, charlotte.
AVATAR : milo ventimiglia.
CRÉDITS : avatar@acydic, userbar@loonywaltz.
DC : aaron mayfair.
INSCRIT LE : 10/08/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t25687-there-s-no-rose-without-a-thorn-dimitri https://www.30yearsstillyoung.com/t25780-dimitri-i-m-bleeding-my-cold-little-heart https://www.30yearsstillyoung.com/t26658-dimitri-horowitz https://www.30yearsstillyoung.com/t25881-dimitri-horowitz https://poedameryn.tumblr.com/

 She's juste a girl and she's on fire ≈ Dimitri Empty
Message(#) Sujet: Re: She's juste a girl and she's on fire ≈ Dimitri  She's juste a girl and she's on fire ≈ Dimitri EmptySam 2 Nov - 20:34


 
she's just a girl and she's on fire.
MINA & DIMITRI.

C'était ce moment de la soirée où le stand désemplissait à vue d’œil et où les attractions aux alentours commençaient doucement mais sûrement à baisser le rideau. Billy avait déjà pris congé depuis une bonne heure, et les soirs où il restait un peu plus longtemps pour l'aider à fermer le stand il savait qu'il pourrait arriver un peu plus tard le lendemain matin. Dans les parages, seuls restaient alors les derniers clients, habitués ou non, ceux qui aimaient profiter du circuit quand il était quasiment désert. Des jeunes qui avaient passé la soirée au parc, le plus souvent, et qui rentreraient chez eux les bras chargés de peluches XXL qu'ils avaient gagné à un de ces stands de tirs à la carabine ou de lancer de fléchettes dont les adolescents raffolaient. Un public que Dimitri voyait surtout traîner tard le soir, tandis qu'en journée et en début de soirée c'était les familles et les couples qui s'attardaient principalement au stand, et qui chaque fois lui rappelaient comme inévitablement sa discussion avec Tamsin, et tout ce qu'elle avait chamboulé rien qu'en quelques mots. Les plus beaux, bien sûr, mais aussi les plus durs et les plus déroutants. Car pour chaque parcelle de lui qu'au fond ils avaient rendue ivre de bonheur, une parcelle s'était aussi sentie terrifiée, perdue, incapable sur le coup de composer avec la horde de sentiments qu'ils avaient répandu. Dimitri n'en avait pour l'instant parlé à personne en dehors de ses sœurs, pas même à Billy qui pourtant lui avait fait subir un véritable interrogatoire après cette soirée, et depuis c'était comme si pour le reste du monde il craignait d'être vu comme celui qu'il était déjà pour lui-même : une ombre dans la vie de sa fille, à qui il n'avait cessé de penser depuis ce soir-là et dont le visage était déjà gravé à l'intérieur de son esprit, tatoué à l'intérieur de ses paupières. Si seulement elle pouvait savoir ce qu'il donnerait pour réécrire l'histoire, faire qu'au moins elle sache qu'il n'y avait pas d'équivalent à ce qu'il éprouvait depuis qu'il connaissait son existence. Juste ça, pour commencer, ce serait déjà beaucoup.

Alors quelque part, la fin de soirée était le moment qu'il préférait, parce qu'elle laissait un peu de répit à son cœur et qu'il en avait bien besoin. Seulement même ces instants-là étaient fugaces, et en l'espace de quelques minutes ses derniers clients avaient déjà tous déserté le stand pour rejoindre l'entrée du parc. Tous, sauf une. Car bientôt, et alors qu'il coupa l'alimentation du circuit comme chaque soir passée l'heure de la fermeture, un cri de protestation émana d'une des autos où une jeune femme se trouvait toujours. Il l'avait bien aperçue quelques minutes plus tôt en compagnie des autres clients, mais il pensait qu'elle aurait quitté les lieux en même temps que le groupe. Seulement, il ne fallait pas être particulièrement observateur pour deviner qu'elle n'était ni dans son état normal, ni probablement en état de regagner son véhicule. Dimitri s'en était déjà fait la réflexion tout à l'heure, à une ou deux reprises tandis qu'il gardait régulièrement un œil sur ses clients, et la raison pour laquelle il ne lui avait fait aucune réflexion malgré le fait qu'elle ait occupé la même voiture pendant plus d'une heure était qu'il aimait autant l'avoir dans son champ de vision, dans son état. Dieu sait ce qui serait arrivé si elle avait déambulé seule dans les allées du parc et ce n'était pas seulement sa conscience professionnelle qui se rappelait à lui, c'était aussi sa compassion d'être humain, renforcée par le fait qu'il ait deux sœurs qu'il ne voudrait pas savoir dans la même situation. Alors, quittant sa caisse pour s'approcher du circuit, il tenta une approche. « Je suis désolé, je dois vraiment fermer le stand. Le parc ferme à des horaires strictes, si je reste ouvert je risque d'avoir des ennuis. » Inutile de préciser lesquels, c'était plutôt facile puisqu'il payait à la direction du parc un loyer pour pouvoir profiter de cet emplacement et s'engageait en contre-partie à respecter les horaires de fermeture, qui n'étaient malheureusement ni flexibles ni négociables. « Et c'est de toute façon... beaucoup trop pour un tour, gardez votre argent. » Dimitri ajouta, à la fois hésitant et un peu décontenancé peut être, en la voyant agiter un billet de cent dollars sous son nez, qui n'était pas vraiment le tarif en vigueur au stand. L'argent n'était pas le problème, mais si c'avait été le cas il n'aurait pas plus accepté qu'elle paie presque dix fois le prix d'un tour, et la seule raison pour laquelle il ne se vexa pas d'avoir presque l'impression qu'on lui faisait l’aumône était que la vie lui avait appris qu'en vouloir à quelqu'un qui avait bu était au moins aussi inutile que d'espérer qu'il s'en souviendrait une fois redevenu sobre. « ...Tout va bien ? » Il reprit plus doucement, d'un ton concerné qui n'était pas seulement celui de quelqu'un qui espérait ne pas devoir passer la nuit ici à raisonner une cliente. « C'est pas la première fois que je vous vois passer la soirée ici et partir après tout le monde... et vous devriez pas traîner dehors toute seule, si tard ça pourrait être dangereux. » Il le savait pour l'avoir constaté par lui-même quelques années plus tôt, aux abords de ce même stand, un soir où il baissait le rideau. Une agression dont il avait gardé une balafre au bras et un léger traumatisme sans doute, mais c'aurait pu être bien pire et il en avait conscience. Pourtant l'insouciance avait toujours fait partie de ses principaux défauts, et il parierait en la voyant qu'ils avaient probablement ça en commun. « Quelqu'un sait que vous êtes là ? » Quelqu'un qui s'inquiétait peut être qu'elle ne soit pas rentrée, ou qu'il pourrait joindre si elle n'en était pas capable. Une jeune femme comme elle devait bien avoir un copain, des parents, des amis à contacter dans ce genre de situations. Ou son cœur était-il aussi brisé que le sien pour qu'elle se soit mise dans cet état ?




 She's juste a girl and she's on fire ≈ Dimitri Ez4NcGi
 She's juste a girl and she's on fire ≈ Dimitri TCo7T0w

 She's juste a girl and she's on fire ≈ Dimitri 2eDseF9
 She's juste a girl and she's on fire ≈ Dimitri NCLDdV8
  She's juste a girl and she's on fire ≈ Dimitri 1336066658 :
 
Revenir en haut Aller en bas
Mina Farrell
Mina Farrell
La jeunesse dorée
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : L’âge ne fait pas la maturité. Du haut de ses vingt-quatres petites années, Mina n’a aucun soucis à diriger tout un régiment. Elle sait se faire obéir au doigt et à l’œil et semble connaître tout les vices pour arriver à ses fins. Gamine pourrie gâtée, elle a l’habitude de TOUJOURS obtenir ce qu’elle veut et ce n’est pas prêt de changer.
SURNOM : Mina est déjà un surnom, ce n’est autre que le diminutif de son vrai prénom Carmina.
STATUT : In relationship with Carlisle Bishop
MÉTIER : Une année difficile qui l’a forcé à arrêter ses études en économie/finance. Elle a par la même occasion dû renoncer à son poste dans la compagnie familial comme analyste financier. Elle a dû mettre au placard ses rêves de gouverner un jour Cathay Pacific et voit le poste lui filer sous le nez pour être confier à son cousin germain. En attendant, elle essaye de se rattraper comme elle peut. Ces derniers temps, elle essaye de donner un sens à sa vie et s’est depuis quelques jours remis à la couture. Un rêve d’adolescente qu’elle espère concrétiser à défaut d’avoir foutu sa vie en l’air.
LOGEMENT : À l'hôtel pour le moment - vivre seule n'a jamais été aussi difficile.
 She's juste a girl and she's on fire ≈ Dimitri 759d1453ed9e59951355d5a11892d9f0d2ccd4c5
POSTS : 211 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Elle a un tatouage sur la cuisse gauche, une jarretière qu’elle a fait plus jeune sans réellement se soucier du symbole ou du message que cela peut véhiculer. ◈ Elle joue du violon depuis très longtemps, c’est surement le seul objet qui la rend authentique. ◈ Elle ne boit ni café, ni thé. ◈ Elle est végétarienne parce qu’elle ne supporte ni l’odeur ni la vue de viande. ◈ Elle n’aime pas le poisson non plus. ◈ Elle collectionne les talons hauts.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : JE SUIS ACTUELLEMENT INDISPONIBLE POUR LANCER TOUT RP.

Dimitri Horowitz (en cours) ▲Aaron Mayfair (en cours) ▲ Zeppelin Jensen (en cours) Jamie Keynes 2 (en cours)



à jour
▲ en attente



RPs TERMINÉS : Carlisle Bishop (terminé) ▲ Carlisle Bishop 2 (terminé) ▲ John Williams (terminé) ▲ John Williams 2 (terminé) ▲ Jamie Keynes (terminé) ▲ Carlisle Bishop 3 (terminé) ▲ Noa Jacobs (terminé) ▲ Carlisle Bishop 4 (terminé) ▲ Carlisle Bishop 5 (terminé) ▲John Williams 3 (terminé) ▲ Joanne Keynes (terminé) ▲Skylar Whitaker (terminé) ▲ Carlisle Bishop 6 (terminé) ▲Carlisle Bishop 7 (terminé) ▲Carlisle Bishop 8 (terminé) ▲Noël 2019 (terminé)

ABANDONNÉ
James Dempsie (abandonné) Nicolas Rollins (abandonné)
PSEUDO : earithralia (Amal)
AVATAR : Kendall Jenner
CRÉDITS : AVATAR (MISERUNT.) // GIF (earithralia & tumblr) // signature (bat'phanie)// icon (Chrysalis)
DC : Aucun pour le moment
INSCRIT LE : 14/12/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t22608-mina-im-too-young-to-die-and-too-old-to-eat-off-the-kids-menu-what-a-stupid-age-i-am#919323 https://www.30yearsstillyoung.com/t22769-mina-we-are-just-waiting-to-meet-the-right-stranger https://www.30yearsstillyoung.com/t22777-mina-farrell#924998 https://www.30yearsstillyoung.com/t22779-mina-farrell#925011

 She's juste a girl and she's on fire ≈ Dimitri Empty
Message(#) Sujet: Re: She's juste a girl and she's on fire ≈ Dimitri  She's juste a girl and she's on fire ≈ Dimitri EmptyLun 11 Nov - 22:10




★ Dimitri Horowitz &  Mina Farrell
Ces derniers temps, la vie de l’héritière tournait autour de l’alcool et les sorties nocturnes avant de retrouver sa chambre d’hôtel dans un état déplorable. Elle ne cherchait pas à améliorer sa situation et elle avait énormément de mal à avouer que Carlisle et sa fille lui manquait. Elle laissait son orgueil parlait pour elle parce qu’elle n’était pas prête à s’excuser. Elle ne se voyait pas se pointer au domicile du pilote après qu’il l’ait foutu dehors pour le supplier de la reprendre. Elle noyait son chagrin à coup de Whisky et se rêvait chaque matin avec un horrible mal de crâne. John avait raison sur une chose, elle avait besoin de se faire aider. Mina n’avait plus toutes sa tête mais elle s’obstinait à passer outre. Elle avait toujours été la reine de l’esquive. Elle savait comment détourner l’attention de ses problèmes de boissons. Tout ça n’était que passager et tant que ça lui faisait du bien où était le mal. « Je suis désolé, je dois vraiment fermer le stand. Le parc ferme à des horaires strictes, si je reste ouvert je risque d'avoir des ennuis. » elle laisse une petite mou s’afficher sur son visage. En temps normal, elle aurait probablement cherché à obtenir ce qu’elle voulait par tout les moyens mais elle n’en avait pas la force. La jolie brune était au bout du gouffre depuis plusieurs jours. Il lui était difficile de mettre des mots sur son mal être et comme elle ne supportait pas l’idée de ne rien contrôlé, elle avait enfouit une grosse partie de ses émotions au fond d’elle. Elle avait parfois l’impression de suffoquer dans son propre corps et lorsqu’elle était sobre, elle n’arrivait pas à voir clairement dans ses idées. Elle se mettait à angoisser. Des débats sans fin prenaient forme dans son esprit et la seule manière de les faire taire s’était généralement de boire, encore et encore, et encore…« Et c'est de toute façon... beaucoup trop pour un tour, gardez votre argent. » elle n’avait pas l’habitude de discuter avec des étrangers et encore moins un pauvre forain qui passait ses journées à gérer un stand d’auto-tamponneuse. Dans ses meilleurs jours, Mina ne lui aurait même pas adresser la parole. À vrai dire, elle ne se serait même jamais retrouvé dans un endroit aussi commun qu’un parc d’attraction. « Personne ne dit non à 100$… » souffla t-elle lorsqu’il lui refusa un dernier tour de manège. Elle savait qu’elle n’était pas en position de négocier et à vrai dire, elle n’avait pas l’intention de créer un nouveau conflit. « Gardez-les, c’est pour moi… » ajouta t-elle, jugeant qu’elle était dans son jour de bonté et qu’elle n’avait que faire de sa monnaie. Elle les lui tend, posant un instant son regard sur lui ne comprenant même pas qu’il puisse hésiter à les prendre. Les pauvres passaient leur temps à s plaindre de leur situation, des riches, et tout un tas de trucs qu’elle jugeait futiles mais à chaque fois qu’elle était prête à partager ce qui se trouvait dans son porte-feuille, elle avait la sensation d’être regardé de haut. Elle se leva finalement, non sans mal, de sa voiture rouge prête à quitter les lieux sans faire d’histoire. « ...Tout va bien ? » elle secoue la tête. Il était le premier à lui poser la question de la journée, tandis que son regard plongea un instant dans le sien. Elle eut un instant peur qu’il puisse lire dans son âme. Elle ne supportait pas qu’on la croit vulnérable, qu’on sente sa fragilité. Mina aimait imposer son autorité et ce n’était clairement pas ce qu’elle inspirait actuellement. « C'est pas la première fois que je vous vois passer la soirée ici et partir après tout le monde... et vous devriez pas traîner dehors toute seule, si tard ça pourrait être dangereux. » Il n’avait pas tord. Elle fut surprise d’ailleurs qu’il ait remarqué sa présence alors qu’elle avait fait en sorte d’être discrète depuis le début. Seulement, elle ne pouvait le laisser croire qu’elle était fragile. Fidèle à elle même, elle apporta ses bras autour de sa poitrine puis pris un air plus sérieux : « Ah bon? Et pourquoi? » demanda t-elle d’abord ne cachant pas son agacement. « Quelqu'un sait que vous êtes là ? » C’était comme s’il avait appuyé sur une plaie. Personne ne savait qu’elle était là et personne ne s’en inquiétait. Elle se sentait désespérément seul et elle en était réduite à discuter avec un parfait inconnu. « J’ai passé l’âge de croire au méchant loup. Si je suis là, c’est parce que j’en ai envie et que je n’ai pas besoin qu’on s’inquiète pour moi! Je suis une jeune femme indépendante Monsieur! » ajouta t-elle sur un ton sec et qui se voulait autoritaire bien que dans l’histoire c’était elle-même qu’elle essayait de convaincre. Alors qu’elle chercha à partir sur ces belles paroles, elle se prit la patte contre une voiture puis se trouva propulsée au sol emportant avec elle le peu de dignité qui lui restait encore…




((IT COULD ALL BE SO SIMPLE.))

I thought all of those cliché quotes were bullshit but then our eyes met for the first time, my breath caught, and I thought ‘oh no’. Looking at you causes my cheeks to blossom like red roses and the only conclusion I can draw is that maybe the sunlight which gleams from your smile gave me a sunburn that hasn’t recovered yet. I swear I would wake each morning to paint the dawn for you if you told me it would help you shine brighter. ♧


Revenir en haut Aller en bas
Dimitri Horowitz
Dimitri Horowitz
le mauvais gendre
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-neuf ans (14/04/80)
SURNOM : Dima par sa mère, et c'est déjà trop.
STATUT : célibataire, une certaine poisse en matière de relations amoureuses. père d'une fillette de trois ans et demi dont il vient d'apprendre l'existence.
MÉTIER : gérant d'un stand d'autos-tamponneuses au parc d'attractions, photographe à ses heures perdues.
LOGEMENT : #134 hughton avenue, à redcliffe, un appartement un peu en désordre qu'il partage avec ses trois chiens.
 She's juste a girl and she's on fire ≈ Dimitri RrGT6diz_o
POSTS : 3130 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : a repris l'affaire de son père après que celui-ci ait eu des soucis de santé, une bonne excuse pour mettre ses propres ambitions de coté ☆ fier d'appartenir à une famille de forains même si certains jours paient mieux que d'autres ☆ semi-illettré, la lecture, l'écriture et le calcul sont des défis au quotidien auxquels il tente de remédier en participant à des ateliers ☆ passionné de photographie et de dessin, une âme d'artiste qu'il n'assume qu'auprès de quelques personnes ☆ s'est fait agresser il y a cinq ans et en a gardé une balafre au bras.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : minamayconstancearielraelyn #2chloe (fb)helena ☆ tommy #2

 She's juste a girl and she's on fire ≈ Dimitri XTiEaOKx_o

RPs EN ATTENTE : noa #2 ☆ matt ☆ jillian #2
RPs TERMINÉS : (2019) jessian #1lullaby #1eavan #1tamsin #1raelyn #1noa #1jessian #2tommy #1jessian #3alfie

flashbacks : justine #1jillian #1 (fb)

rps abandonnés : soheilatamsin #2
PSEUDO : nairobi, charlotte.
AVATAR : milo ventimiglia.
CRÉDITS : avatar@acydic, userbar@loonywaltz.
DC : aaron mayfair.
INSCRIT LE : 10/08/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t25687-there-s-no-rose-without-a-thorn-dimitri https://www.30yearsstillyoung.com/t25780-dimitri-i-m-bleeding-my-cold-little-heart https://www.30yearsstillyoung.com/t26658-dimitri-horowitz https://www.30yearsstillyoung.com/t25881-dimitri-horowitz https://poedameryn.tumblr.com/

 She's juste a girl and she's on fire ≈ Dimitri Empty
Message(#) Sujet: Re: She's juste a girl and she's on fire ≈ Dimitri  She's juste a girl and she's on fire ≈ Dimitri EmptyVen 22 Nov - 19:50


 
she's just a girl and she's on fire.
MINA & DIMITRI.

Des clients éméchés, il lui arrivait d'en voir à toute heure du jour et de la nuit et si le stand n'avait pas instauré de politique précise pour ces cas un peu particuliers, Dimitri avait toujours estimé qu'à partir du moment où ils ne gênaient personne, il n'avait aucune raison de leur montrer fermement la sortie. Ce serait nettement différent s'ils importunaient les autres clients ou mettaient la sécurité de qui que ce soit en péril, plus particulièrement quand des enfants étaient impliqués, mais la plupart du temps ils se contentaient de rester dans leur coin, l'air ailleurs en faisant du sur-place dans leur auto. C'était peut être le fait d'avoir assumé son lot de conneries quelques années plus tôt et parfois sous l'influence de l'alcool qui l'incitait à les juger avec une certaine indulgence, mais Dimitri n'avait pas accepté de prendre la relève de son père pour marginaliser les autres comme on l'avait fait avec lui durant toute une partie de sa vie. Il savait par expérience qu'on buvait rarement à outrance quand on avait toutes les raisons d'aller bien, et que quelques fois la plus petite marque de soutien pouvait faire une différence, même infime. Alors même si cette jeune femme tombait à un moment où il devrait théoriquement déjà être en train de baisser le rideau pour s'assurer de ne pas avoir de problèmes avec la direction du parc, il lui était difficile de lui montrer la sortie comme s'il était complètement insensible à son état. Il l'était d'autant moins que ces dernières semaines n'avaient pas été évidentes et qu'il vivait depuis peu un ascenseur émotionnel qui généralement lui réservait une montée si tôt qu'il avait expérimenté une descente, et vis versa. Ainsi donc c'est avec une relative douceur qu'il tâcha de se faire entendre de celle qui semblait être physiquement là mais psychiquement à des kilomètres de ce stand. Mais suffisamment lucide pourtant pour tenter d'acheter sa conciliation à l'aide d'un billet de cent dollars qu'il s'empressa évidemment de refuser. Pas seulement parce qu'il n'irait jamais facturer un tour de manège à ce prix, peu importe les circonstances, mais aussi parce qu'il n'aimait pas avoir l'impression qu'elle le faisait parce que de là où elle était il devait certainement lui apparaître comme quelqu'un qui ne pouvait pas se permettre de les refuser. C'est vrai, cent dollars ce n'était jamais une petite somme et ça l'était d'autant moins maintenant qu'il savait pour sa fille, et remettait en question chaque aspect de sa vie comme s'il voulait avoir la moindre chance d'être un bon père le jour où cette chance lui serait peut être donnée. Mais pour autant, si demander un coup de main à ses proches avait toujours été au-dessus de ses forces, ce n'était certainement pas pour accepter un billet de la part d'une inconnue, et encore moins de cette façon. « Moi, je dis non. » Il contesta alors, sans une once de contrariété dans la voix mais d'un ton suffisamment ferme et décidé pour qu'elle comprenne qu'il en pensait chaque mot. « Je sais pas ce que vous imaginez en me voyant ici, si vous vous dites que j'ai l'air de pas pouvoir m'offrir le luxe de refuser cent dollars, mais j'ai jamais eu besoin qu'on me fasse l'aumône. L'argent que je gagne, je veux le mériter. » C'est pour ça qu'il se levait tôt le matin, qu'il terminait tard le soir, qu'il ne déjeunait presque pas le midi pour pouvoir engranger de l'argent à toute heure où des clients étaient susceptibles d'approcher du stand. Ce n'était pas reposant, ce n'était même pas toujours gratifiant parce qu'il aimerait certains jours s’épuiser à faire quelque chose qu'il aurait véritablement choisi, mais c'était comme ça qu'il avait le sentiment que sa vie ressemblait à quelque chose. Et au fil des années, ses efforts payaient, le stand marchait de mieux en mieux, Billy pouvait toucher un meilleur salaire lui aussi, alors ça en valait la peine. « Je vous assure, gardez-les, ils sont à vous. Et rangez-les dans votre sac, là où vous ne risquerez pas de faire des envieux. » Il conseilla, comme quelqu'un qui savait qu'agiter de l'argent sous le nez de n'importe qui n'était jamais une bonne idée. Son agression d'il y a quelques années avait eu juste ici, alors qu'il avait la recette de la journée entre les mains, et ça lui avait servi de leçon. La jeune femme tenta de quitter l'auto où elle était assise, non sans mal, moment que choisit Dimitri pour s'assurer qu'elle allait bien. De toute évidence elle n'était pas dans son état normal, mais ce qui l'intéressait c'était de s'assurer qu'elle n'avait pas besoin d'aide, qu'il ne pouvait pas intervenir d'une manière ou d'une autre. Il se souvenait l'avoir déjà aperçue dans les environs à une ou deux reprises, mais ce soir elle ne semblait définitivement pas en état de rentrer seule, en pleine pénombre et alors que n'importe qui pourrait chercher à profiter de la situation. Visiblement, cette idée déplut à la jeune femme, incitant Dimitri à nuancer ses propos. « Je dis juste que le coin n'est pas toujours sûr à cette heure-ci, encore moins pour quelqu'un qui a bu. Et que c'était peut être pas une bonne idée de vous arrêter à mon stand si vous vouliez pas que je me sente concerné. » Dimitri étira un demi-sourire, peut être pour tenter de détendre l'atmosphère ou parce qu'il espérait qu'ainsi elle comprendrait qu'il ne disait pas ça pour l'ennuyer, mais parce qu'il aurait du mal à se désintéresser à son sort maintenant qu'il l'avait vue dans cet état. Sa prochaine question fut accueillie avec aussi peu d'enthousiasme, et il s'apprêta à répondre lorsqu'elle trébucha tout à coup contre une auto et chuta au sol sans qu'il n'ait le temps de la retenir. « Oh… Vous allez bien ? Rien de cassé ? » Il s'enquit aussitôt au moment de s'accroupir pour l'aider à se redresser, passant un bras autour d'elle pour qu'elle s'appuie sur lui. « Vous pouvez vous relever ? » Tout au fond de lui il espérait que oui, et qu'en plus d'être alcoolisée elle n'allait pas être dans l'incapacité de marcher, ce qui dans son état revenait déjà toutefois au même. Et c'est justement sur cette pensée qu'il lui vint l'envie de prendre quelques précautions. « Vous êtes venue en voiture ? Si oui, je crois que vous feriez bien de me donner vos clés avant de risquer un accident beaucoup plus grave... » Il allait sans dire qu'il ne comptait pas la laisser prendre le volant si elle risquait de se faire mal rien qu'en tentant de mettre un pied devant l'autre, et qu'il n'était pas question de plaisanter avec ce genre de choses.




 She's juste a girl and she's on fire ≈ Dimitri Ez4NcGi
 She's juste a girl and she's on fire ≈ Dimitri TCo7T0w

 She's juste a girl and she's on fire ≈ Dimitri 2eDseF9
 She's juste a girl and she's on fire ≈ Dimitri NCLDdV8
  She's juste a girl and she's on fire ≈ Dimitri 1336066658 :
 
Revenir en haut Aller en bas
Mina Farrell
Mina Farrell
La jeunesse dorée
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : L’âge ne fait pas la maturité. Du haut de ses vingt-quatres petites années, Mina n’a aucun soucis à diriger tout un régiment. Elle sait se faire obéir au doigt et à l’œil et semble connaître tout les vices pour arriver à ses fins. Gamine pourrie gâtée, elle a l’habitude de TOUJOURS obtenir ce qu’elle veut et ce n’est pas prêt de changer.
SURNOM : Mina est déjà un surnom, ce n’est autre que le diminutif de son vrai prénom Carmina.
STATUT : In relationship with Carlisle Bishop
MÉTIER : Une année difficile qui l’a forcé à arrêter ses études en économie/finance. Elle a par la même occasion dû renoncer à son poste dans la compagnie familial comme analyste financier. Elle a dû mettre au placard ses rêves de gouverner un jour Cathay Pacific et voit le poste lui filer sous le nez pour être confier à son cousin germain. En attendant, elle essaye de se rattraper comme elle peut. Ces derniers temps, elle essaye de donner un sens à sa vie et s’est depuis quelques jours remis à la couture. Un rêve d’adolescente qu’elle espère concrétiser à défaut d’avoir foutu sa vie en l’air.
LOGEMENT : À l'hôtel pour le moment - vivre seule n'a jamais été aussi difficile.
 She's juste a girl and she's on fire ≈ Dimitri 759d1453ed9e59951355d5a11892d9f0d2ccd4c5
POSTS : 211 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Elle a un tatouage sur la cuisse gauche, une jarretière qu’elle a fait plus jeune sans réellement se soucier du symbole ou du message que cela peut véhiculer. ◈ Elle joue du violon depuis très longtemps, c’est surement le seul objet qui la rend authentique. ◈ Elle ne boit ni café, ni thé. ◈ Elle est végétarienne parce qu’elle ne supporte ni l’odeur ni la vue de viande. ◈ Elle n’aime pas le poisson non plus. ◈ Elle collectionne les talons hauts.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : JE SUIS ACTUELLEMENT INDISPONIBLE POUR LANCER TOUT RP.

Dimitri Horowitz (en cours) ▲Aaron Mayfair (en cours) ▲ Zeppelin Jensen (en cours) Jamie Keynes 2 (en cours)



à jour
▲ en attente



RPs TERMINÉS : Carlisle Bishop (terminé) ▲ Carlisle Bishop 2 (terminé) ▲ John Williams (terminé) ▲ John Williams 2 (terminé) ▲ Jamie Keynes (terminé) ▲ Carlisle Bishop 3 (terminé) ▲ Noa Jacobs (terminé) ▲ Carlisle Bishop 4 (terminé) ▲ Carlisle Bishop 5 (terminé) ▲John Williams 3 (terminé) ▲ Joanne Keynes (terminé) ▲Skylar Whitaker (terminé) ▲ Carlisle Bishop 6 (terminé) ▲Carlisle Bishop 7 (terminé) ▲Carlisle Bishop 8 (terminé) ▲Noël 2019 (terminé)

ABANDONNÉ
James Dempsie (abandonné) Nicolas Rollins (abandonné)
PSEUDO : earithralia (Amal)
AVATAR : Kendall Jenner
CRÉDITS : AVATAR (MISERUNT.) // GIF (earithralia & tumblr) // signature (bat'phanie)// icon (Chrysalis)
DC : Aucun pour le moment
INSCRIT LE : 14/12/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t22608-mina-im-too-young-to-die-and-too-old-to-eat-off-the-kids-menu-what-a-stupid-age-i-am#919323 https://www.30yearsstillyoung.com/t22769-mina-we-are-just-waiting-to-meet-the-right-stranger https://www.30yearsstillyoung.com/t22777-mina-farrell#924998 https://www.30yearsstillyoung.com/t22779-mina-farrell#925011

 She's juste a girl and she's on fire ≈ Dimitri Empty
Message(#) Sujet: Re: She's juste a girl and she's on fire ≈ Dimitri  She's juste a girl and she's on fire ≈ Dimitri EmptyJeu 5 Déc - 17:59




★ Dimitri Horowitz &  Mina Farrell
L’alcool était le seul remède qu’elle avait trouvé pour panser un coeur meurtri. Personne ne semblait réellement se soucier de sa souffrance. Pauvre petit fille riche. Ces problèmes n’étaient probablement rien devant ceux d’une bonne partie de la population. D’autant plus, qu’à voir ce qui lui tombait dessus, elle était clairement l’initiatrice de tout ses malheurs. Elle n’avait pas l’intention de mal faire avec ce gérant. Bien au contraire, elle ne voyait rien d’insultant à son geste. Ces cents dollars auraient probablement fait la différence pour lui quand pour elle ce n’était rien d’autre qu’un pourboire qu’elle abandonnait sans sourciller sur le coin d’un comptoir. D’ailleurs, c’était rare qu’elle ait du liquide sur elle, en temps normal. En règle général, la milliardaire réglé tout en carter bancaire. Elle ne comptait pas ses sous et elle ne savait jamais combien elle dépensait. « Moi, je dis non. » elle le dévisagea un instant. Il était bizarre, tant pis pensa t-elle rangeant aussitôt le papier dans l’une des poches de sa veste. « Je sais pas ce que vous imaginez en me voyant ici, si vous vous dites que j'ai l'air de pas pouvoir m'offrir le luxe de refuser cent dollars, mais j'ai jamais eu besoin qu'on me fasse l'aumône. L'argent que je gagne, je veux le mériter. » bien que saoule et à moitié consciente de tout ce qui se tramait autour d’elle, elle ne pu s’empêcher de sourire à sa revendication. Il n’avait pas l’air méchant mais suffisamment naïf pour croire chaque mot qu’il venait de prononcer. C’était peut être là toute la différence entre eux et leur deux mondes. Dans son monde, personne ne méritait un centime de ce qu’il gagnait. Une belle brochettes d’escrocs en costume trois pièces qui n’hésitaient pas à se servir de personne honnête et de bonne foi pour fructifier leurs ressources. Il l’ignorait peut-être mais Mina jouait dans la même équipe que le directeur qui lui louait son emplacement. Là haut, ça ne parlait que d’argent et peut importe combien il pouvait soutirer aux types comme lui, au final ils étaient tous gagnants. Tant mieux s’il réussissait à se conforter dans l’idée qu’il était honnête mais l’honnêteté ne payait aucune de ses factures et s’il devait réfléchir autrement, probablement qu’il comprendrait qu’au final ces cents dollars lui revenaient de droit. Mina faisait parti de ceux qui profitaient des petites mains pour agrandir son royaume sans jamais s’inquiéter du sorts de ses employés. Plus d’une fois, elle s’était montrée odieuse avec eux mais ce soir, plus que jamais, elle avait la sensation de voir clairement. Elle en était même à discuter avec un pauvre gérant de stand, c’était pour dire… Elle se contenta de hocher la tête, n’étant probablement pas capable d’argumenter son point de vue. « Je vous assure, gardez-les, ils sont à vous. Et rangez-les dans votre sac, là où vous ne risquerez pas de faire des envieux. » ils pouvaient bien se perdre, elle se moquait. Elle n’avait plus grand chose à faire ici bien qu’elle n’avait aucune intention de rentrer chez elle. Il était tard et la rue n’était probablement pas le meilleur endroit pour se promener en sac LV à la main. Saoule, fatiguée et profondément agacée de la tournure de la conversation. « Je dis juste que le coin n'est pas toujours sûr à cette heure-ci, encore moins pour quelqu'un qui a bu. Et que c'était peut être pas une bonne idée de vous arrêter à mon stand si vous vouliez pas que je me sente concerné. » « Ça ne vous regarde pas! » elle n’avait pas besoin d’un super héros pour qu’il vienne à son secours et de toute façon il ne comprendrait pas. Il n’était même pas capable de marier correctement son pantalon à sa chemise alors comment pouvait-il comprendre ce qui se passait dans l’esprit de la jolie brune. « Je m’en vais! » s’enerva t-elle avant de se retrouver quelques mètres plus loin, le visage contre le sol. « Oh… Vous allez bien ? Rien de cassé ? » Foutu Karma! Elle aurait voulu hurler de plus belle, pleurer, taper cette foutue voiture contre laquelle elle était tombé. Elle laissa échapper un râle d’énervement. Puis poussa aussitôt le pauvre gérant : « NE ME TOUCHEZ PAS! » lui ordonna t-elle alors qu’il cherchait seulement à l’aider. « Vous pouvez vous relever ? » elle l’ignora ramassant son sac et sa dignité. Qu’est ce qu’il avait à se montrer aussi gentil? « Vous êtes venue en voiture ? Si oui, je crois que vous feriez bien de me donner vos clés avant de risquer un accident beaucoup plus grave... » c’était mal connaître Mina que de penser qu’elle obtempérerait aussi facilement. « Donc si je comprend bien, vous refusez mes cents dollars mais par contre pour ce qui est de taxer ma voiture, là, vous n’avez pas de problème? » elle réussit à se persuader de ses mauvaises intentions, pourtant à le voir, il n’avait pas l’air méchant. Il aurait probablement pu tenter de la séquestrer à l’arrière d’un de ces vannes forain que personne n’aurait rien vu. Il avait eu une bonne centaine d’occasions de la voler ou pire encore de la violer mais il n’en fit rien. Alors peut être que finalement, c’était elle le souci, peut être qu’il était réellement gentil et qu’il ne voulait que l’aider. « Je suis venue à pied… » soupira t-elle finalement. « Je ne suis pas très loin... j'avais besoin de respirer.» parce que la réalité, c'était qu'elle était entrain de suffoquer.




((IT COULD ALL BE SO SIMPLE.))

I thought all of those cliché quotes were bullshit but then our eyes met for the first time, my breath caught, and I thought ‘oh no’. Looking at you causes my cheeks to blossom like red roses and the only conclusion I can draw is that maybe the sunlight which gleams from your smile gave me a sunburn that hasn’t recovered yet. I swear I would wake each morning to paint the dawn for you if you told me it would help you shine brighter. ♧


Revenir en haut Aller en bas
Dimitri Horowitz
Dimitri Horowitz
le mauvais gendre
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-neuf ans (14/04/80)
SURNOM : Dima par sa mère, et c'est déjà trop.
STATUT : célibataire, une certaine poisse en matière de relations amoureuses. père d'une fillette de trois ans et demi dont il vient d'apprendre l'existence.
MÉTIER : gérant d'un stand d'autos-tamponneuses au parc d'attractions, photographe à ses heures perdues.
LOGEMENT : #134 hughton avenue, à redcliffe, un appartement un peu en désordre qu'il partage avec ses trois chiens.
 She's juste a girl and she's on fire ≈ Dimitri RrGT6diz_o
POSTS : 3130 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : a repris l'affaire de son père après que celui-ci ait eu des soucis de santé, une bonne excuse pour mettre ses propres ambitions de coté ☆ fier d'appartenir à une famille de forains même si certains jours paient mieux que d'autres ☆ semi-illettré, la lecture, l'écriture et le calcul sont des défis au quotidien auxquels il tente de remédier en participant à des ateliers ☆ passionné de photographie et de dessin, une âme d'artiste qu'il n'assume qu'auprès de quelques personnes ☆ s'est fait agresser il y a cinq ans et en a gardé une balafre au bras.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : minamayconstancearielraelyn #2chloe (fb)helena ☆ tommy #2

 She's juste a girl and she's on fire ≈ Dimitri XTiEaOKx_o

RPs EN ATTENTE : noa #2 ☆ matt ☆ jillian #2
RPs TERMINÉS : (2019) jessian #1lullaby #1eavan #1tamsin #1raelyn #1noa #1jessian #2tommy #1jessian #3alfie

flashbacks : justine #1jillian #1 (fb)

rps abandonnés : soheilatamsin #2
PSEUDO : nairobi, charlotte.
AVATAR : milo ventimiglia.
CRÉDITS : avatar@acydic, userbar@loonywaltz.
DC : aaron mayfair.
INSCRIT LE : 10/08/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t25687-there-s-no-rose-without-a-thorn-dimitri https://www.30yearsstillyoung.com/t25780-dimitri-i-m-bleeding-my-cold-little-heart https://www.30yearsstillyoung.com/t26658-dimitri-horowitz https://www.30yearsstillyoung.com/t25881-dimitri-horowitz https://poedameryn.tumblr.com/

 She's juste a girl and she's on fire ≈ Dimitri Empty
Message(#) Sujet: Re: She's juste a girl and she's on fire ≈ Dimitri  She's juste a girl and she's on fire ≈ Dimitri EmptyLun 23 Déc - 23:02


 
she's just a girl and she's on fire.
MINA & DIMITRI.

Cent dollars, c'était assurément tout sauf une petite somme quand comme lui on gagnait aujourd'hui assez pour payer de quoi manger et régler d'autres frais plus ou moins essentiels, mais qu'on ne se retrouvait pas avec une immense fortune à dépenser pour finir le mois. Dimitri vivait dans un appartement modeste, qui était comme il était aujourd'hui parce qu'il avait sué sang et eau à le retaper au fil des années – parce qu'il aimait traiter, transformer, embellir et parce qu'il s'était probablement dit qu'ainsi il pourrait le revendre plus cher que ce qu'il l'avait acheté – et il ne partait pas en vacances ni n'avait un train de vie supérieur à ses moyens. Alors oui, cent dollars ce n'était définitivement pas une petite somme, encore moins pour quelqu'un qui faisait relativement attention à la façon dont il dépensait son argent et à avoir toujours assez d'économies de coté pour les grandes nécessités. Si quelqu'un qui comptait pour lui avait besoin d'aide, ou s'il devait se sortir d'un pétrin ou encore payer des frais imprévus, il aimait avoir de quoi se retourner et c'est aussi pour ce genre d'occasions que cent dollars pourraient faire une nette différence. Mais Dimitri n'accepterait déjà pas qu'un membre de sa famille ou quelqu'un dont il était proche lui prête le moindre centime, ce n'était pas pour l'accepter de la main d'une inconnue, qui visiblement était dans un état d'ébriété avancé. Il ne savait pas très bien si c'était précisément l'alcool qui parlait ou si au-delà de ça elle était tentée de lui faire l’aumône parce qu'elle avait supposé à tort que son boulot ne payait pas assez pour qu'il ne puisse pas refuser, mais dans un cas comme dans l'autre l'idée était plutôt déplaisante. Dimitri n'avait jamais apprécié les aprioris qui parfois passaient dans le regard des autres lorsqu'ils ne voyaient en lui qu'un forain qui ne devait pas voir de gros billets tous les jours – ils seraient surpris de voir combien d'argent il pouvait lui arriver d'extraire de la caisse certains soirs – et il dépréciait par dessus tout qu'on pense qu'il ne pouvait pas se payer le luxe d'en refuser un. Autrefois il aurait peut être hésité, songé que si cet argent lui était proposé avec autant d'insistance c'était probablement parce qu'il ne servirait pas à cette jeune femme comme il pourrait lui servir à lui, mais autrefois il était plus déraisonnable encore qu'aujourd'hui et se fourrer dans des galères sans nom était comme qui dirait une habitude. Il n'avait peut être jamais volé personne, mais il avait pu parfois faire des choses qui ne le rendaient pas très fier aujourd'hui pour un peu d'argent, et cette vie-là ne lui manquait pas. Alors peut être que cet argent ne ferait pas une grande différence dans la vie de cette jeune femme, mais c'était un tort de croire qu'il se laissait acheter si facilement. Ni pour un tour de manège en plus, ni pour quoi que ce soit d'autre. Il valait donc mieux qu'elle range son argent à sa place, c'était peu dire que d'affirmer que le coin n'était pas toujours sûr. Encore moins pour quelqu'un d'aussi distinguée, qu'on aurait vite fait de repérer à sa tenue et son sac de marques. « Ma conscience professionnelle ne serait pas tout à fait d'accord avec vous. » Il souffla en se pinçant les lèvres, lorsqu'elle lui assura que ce qui pourrait lui arriver ne le regardait pas. C'était peut être le cas cinq minutes plus tôt, quand elle n'était qu'une cliente comme une autre qu'il s'attendait à voir partir, mais plus depuis qu'il avait pu constater son état et le fait qu'elle ne soit pas vraiment en état de se défendre. « Désolé si vous estimez que je me mêle de ce qui n'est pas mes affaires, mais si vous connaissiez un peu mieux le coin je pense que vous vous méfieriez aussi. » A savoir des vols plus fréquents en périphérie de Brisbane qu'en plein centre-ville, des coins qui devaient servir aux revendeurs de drogue et n'étaient pas beaucoup plus sûrs quand on n'était pas en état de se méfier suffisamment. « Puisqu'on en est à se juger à l'image qu'on renvoie. » Dimitri ajouta, sans l'once d'un reproche, dans un plus fin sourire censé lui prouver que lui ne le disait pas avec la conviction d'avoir nécessairement raison, simplement parce que du peu qu'il pouvait voir elle lui semblait plus habituée aux soirées à Spring Hill qu'aux environs du parc. Peut être qu'il se trompait, peut être qu'elle venait assez souvent pour savoir quel genre de loubards on pouvait croiser dehors à cette heure, mais comme il lui avait dit ça lui était maintenant difficile de ne pas se sentir concerné. Comme lorsque la brune trébucha au moment de quitter l’auto-tamponneuse et atterrit par terre avant qu'il n'ait le temps de la rattraper. Ce qu'il tenta de faire ensuite, pour essuyer une réaction virulente. Elle ne voulait visiblement pas de son coup de main et ramassa ses affaires en l'ignorant jusqu'au moment où il suggéra qu'il valait peut être mieux qu'il récupère ses clés de voiture. Pour éviter tout éventuel accident qui cette fois pourrait s'avérer plus dramatique, car au volant d'une voiture et dans son état elle n'aurait pas forcément autant de chance. Sa réaction aurait pu le vexer, lui donner l'impression d'un procès d'intention d'autant plus injuste qu'il ne faisait qu'essayer à l'aider, mais Dimitri prit sur lui, conscient qu'elle n'était pas dans son état normal. Conscient aussi que dans ces cas-là, on se trompait facilement d'ennemi. « Je vous arrête tout de suite. Je ne doute pas que vous devez conduire une voiture plus en vogue que la mienne, mais j'ai ce qu'il me faut sans ressentir le besoin de voler mes clients. » Il énonça calmement, songeant qu'elle ne mettrait pas longtemps à réaliser que s'il avait du lui vouloir le moindre mal, il n'aurait pas vraiment adopté cette attitude avec elle et aurait profité de son état pour lui subtiliser un peu plus qu'un billet de cent dollars. Alors, lorsque la brune se confia à demi-mot, comme si tout à coup elle s'était rendue compte que celui qui depuis tout à l'heure retardait aussi le moment où il rentrerait chez lui ne voulait que son bien, Dimitri hocha doucement la tête. « J'ai toujours pensé que ce parc pouvait aider n'importe qui à oublier ses tracas le temps de quelques heures. Comme une bulle de fête et de joie qui donne un instant l'illusion que le reste a été gommé. » C'était comme ça qu'il l'avait toujours vu, du temps déjà où son père s'occupait du stand et où lui passait de longues heures à déambuler dans ces allées où l'on avait l'impression d'être rattrapé par son innocence, et à sa capacité à s'émerveiller d'un rien. Comme si chaque personne qui faisait vivre ce stade se donnait pour mission de faire naître un sourire sur les visages de ceux qui l'avaient perdu. C'était le cas, et il en savait quelque chose. « C'est pour ça que vous avez choisi cet endroit ? » Avait-elle su qu'ici mieux que partout ailleurs elle pourrait espérer s'évader, oublier ce qui semblait lui peser gros sur le cœur et expliquer en partie son état. Ou ne l'avait-elle pas vraiment choisi, et plutôt rejoint par commodité ? Une chose est sûre, elle était au bon endroit. « Vous n'avez pas répondu à ma question, tout à l'heure. » Dimitri ajouta, sans pour autant la réitérer s'il y avait eu une bonne raison à ce qu'elle évite. Il lui avait demandé si quelqu'un savait qu'elle était ici et s'inquiéterait de la savoir encore dehors à cette heure, mais elle venait peut être de lui apporter un premier élément de réponse.




 She's juste a girl and she's on fire ≈ Dimitri Ez4NcGi
 She's juste a girl and she's on fire ≈ Dimitri TCo7T0w

 She's juste a girl and she's on fire ≈ Dimitri 2eDseF9
 She's juste a girl and she's on fire ≈ Dimitri NCLDdV8
  She's juste a girl and she's on fire ≈ Dimitri 1336066658 :
 
Revenir en haut Aller en bas
Mina Farrell
Mina Farrell
La jeunesse dorée
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : L’âge ne fait pas la maturité. Du haut de ses vingt-quatres petites années, Mina n’a aucun soucis à diriger tout un régiment. Elle sait se faire obéir au doigt et à l’œil et semble connaître tout les vices pour arriver à ses fins. Gamine pourrie gâtée, elle a l’habitude de TOUJOURS obtenir ce qu’elle veut et ce n’est pas prêt de changer.
SURNOM : Mina est déjà un surnom, ce n’est autre que le diminutif de son vrai prénom Carmina.
STATUT : In relationship with Carlisle Bishop
MÉTIER : Une année difficile qui l’a forcé à arrêter ses études en économie/finance. Elle a par la même occasion dû renoncer à son poste dans la compagnie familial comme analyste financier. Elle a dû mettre au placard ses rêves de gouverner un jour Cathay Pacific et voit le poste lui filer sous le nez pour être confier à son cousin germain. En attendant, elle essaye de se rattraper comme elle peut. Ces derniers temps, elle essaye de donner un sens à sa vie et s’est depuis quelques jours remis à la couture. Un rêve d’adolescente qu’elle espère concrétiser à défaut d’avoir foutu sa vie en l’air.
LOGEMENT : À l'hôtel pour le moment - vivre seule n'a jamais été aussi difficile.
 She's juste a girl and she's on fire ≈ Dimitri 759d1453ed9e59951355d5a11892d9f0d2ccd4c5
POSTS : 211 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Elle a un tatouage sur la cuisse gauche, une jarretière qu’elle a fait plus jeune sans réellement se soucier du symbole ou du message que cela peut véhiculer. ◈ Elle joue du violon depuis très longtemps, c’est surement le seul objet qui la rend authentique. ◈ Elle ne boit ni café, ni thé. ◈ Elle est végétarienne parce qu’elle ne supporte ni l’odeur ni la vue de viande. ◈ Elle n’aime pas le poisson non plus. ◈ Elle collectionne les talons hauts.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : JE SUIS ACTUELLEMENT INDISPONIBLE POUR LANCER TOUT RP.

Dimitri Horowitz (en cours) ▲Aaron Mayfair (en cours) ▲ Zeppelin Jensen (en cours) Jamie Keynes 2 (en cours)



à jour
▲ en attente



RPs TERMINÉS : Carlisle Bishop (terminé) ▲ Carlisle Bishop 2 (terminé) ▲ John Williams (terminé) ▲ John Williams 2 (terminé) ▲ Jamie Keynes (terminé) ▲ Carlisle Bishop 3 (terminé) ▲ Noa Jacobs (terminé) ▲ Carlisle Bishop 4 (terminé) ▲ Carlisle Bishop 5 (terminé) ▲John Williams 3 (terminé) ▲ Joanne Keynes (terminé) ▲Skylar Whitaker (terminé) ▲ Carlisle Bishop 6 (terminé) ▲Carlisle Bishop 7 (terminé) ▲Carlisle Bishop 8 (terminé) ▲Noël 2019 (terminé)

ABANDONNÉ
James Dempsie (abandonné) Nicolas Rollins (abandonné)
PSEUDO : earithralia (Amal)
AVATAR : Kendall Jenner
CRÉDITS : AVATAR (MISERUNT.) // GIF (earithralia & tumblr) // signature (bat'phanie)// icon (Chrysalis)
DC : Aucun pour le moment
INSCRIT LE : 14/12/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t22608-mina-im-too-young-to-die-and-too-old-to-eat-off-the-kids-menu-what-a-stupid-age-i-am#919323 https://www.30yearsstillyoung.com/t22769-mina-we-are-just-waiting-to-meet-the-right-stranger https://www.30yearsstillyoung.com/t22777-mina-farrell#924998 https://www.30yearsstillyoung.com/t22779-mina-farrell#925011

 She's juste a girl and she's on fire ≈ Dimitri Empty
Message(#) Sujet: Re: She's juste a girl and she's on fire ≈ Dimitri  She's juste a girl and she's on fire ≈ Dimitri EmptyDim 26 Jan - 19:16



★ Dimitri Horowitz &  Mina Farrell
L’alcool ne réussissait à personne et encore moins à l’héritière qui voyait trouble depuis le début de la soirée. Depuis son accouchement, elle avait la sensation de creuser un peu plus son trou et rien de ce qu’elle faisait n’arrangeait sa situation. C’était comme si elle cherchait à se faire du mal parce qu’elle avait l’horrible sensation que quoiqu'elle fasse ça ne sera jamais bon. Elle ne trouvait nulle part sa place. Elle se sentait de trop même dans son propre corps et ceci sans que personne ne se rende compte de son mal-être. Alors, elle noyait son chagrin du mieux qu’elle pouvait se lamentant sur son triste sort en espérant que de jours meilleurs arriveraient. Elle n’avait rien trouvé de mieux que de prendre à partie ce pauvre forain qui avait eu le malheur d’aider l’alcoolique qu’elle était devenue. Pire encore, il était resté là, malgré toutes les horreurs et humiliations qu’elle avait tenté de lui infliger depuis le début de la soirée, notant le désespoir de la jolie brune. Mina n’avait pas beaucoup d’amis, depuis toujours, elle avait dû se méfier de la bienveillance de bon nombre de personnes qui n’avaient pour seul but d’accéder à sa fortune. Ainsi, elle avait pris l’habitude de se méfier des bonnes intentions de tout le monde et en particulier de celles de ceux qu’elle ne connaissait pas. Son agressivité et sa méchanceté n’étaient rien d’autre qu’un instinct qu’elle avait développé pour faire fuir d’éventuels opportunistes. Elle ne s’était pas gênée pour lui faire savoir qu’ils n’étaient pas du même milieu ni du même monde. En temps normal, elle ne lui aurait certainement pas adressé la parole, pas plus qu’elle ne l’adressait à son propre personnel. Elle ne lui aurait pas fait confiance parce qu’elle était de ceux qui jugeaient l’apparence en premier. « Désolé si vous estimez que je me mêle de ce qui n'est pas mes affaires, mais si vous connaissiez un peu mieux le coin, je pense que vous vous méfieriez aussi. » Il n’y avait qu’à regarder tout ce qu’elle portait pour comprendre que la malheureuse serait une proie facile pour un potentiel agresseur. Sur elle, l’équivalent d’une Mercedes, même son string était griffé. Et si dans le fond, elle ne cherchait qu’à s’enterrer un peu plus dans son malheur, ce jeune homme n’avait pas l’intention de la laisser faire. Il l’agaçait. Elle aurait voulu s’en débarrasser pour continuer à faire n’importe quoi librement. Elle avait espéré susciter l’intérêt de ses proches mais ni sa famille, ni son petit-ami et ni ses amis ne semblaient s’inquiéter de son sort. « Je vous arrête tout de suite. Je ne doute pas que vous devez conduire une voiture plus en vogue que la mienne, mais j'ai ce qu'il me faut sans ressentir le besoin de voler mes clients. » Elle finit par se calmer, de toute façon elle devrait composer avec et qui sait, il pourrait peut-être lui apporter une solution-miracle. « J'ai toujours pensé que ce parc pouvait aider n'importe qui à oublier ses tracas le temps de quelques heures. Comme une bulle de fête et de joie qui donne un instant l'illusion que le reste a été gommé. » il n’avait pas tort, il y avait quelque chose de réconfortant dans cet endroit. Elle y revenait chaque fois sans trop savoir pourquoi. « C'est pour ça que vous avez choisi cet endroit ? » Elle reste un instant méfiante face à sa question, puis hausse finalement les épaules. « Possible… » souffla-t-elle sans apporter plus de précision à sa réponse. Elle respira un bon coup comme pour inhiber son esprit des ondes positives que pouvaient renvoyer cet endroit. « Vous n'avez pas répondu à ma question, tout à l'heure. » elle n’y avait pas répondu volontairement et là encore, elle décida de rester silencieuse un long moment tandis que son regard se perdait dans l’horizon. Elle regardait les stands s’éteindre un à un, tandis que les derniers fêtards rejoignaient la sortie. « Non. » dit-elle simplement un premier temps. Elle en arrivait tristement à la conclusion qu’elle n’avait personne pour s’inquiéter pour elle. « J’ai merdé avec tout le monde. » elle lâche un soupir alors qu’un sourire triste vient soudain habiter son visage. « Vous avez des enfants ? » demanda t-elle sans réellement lui laisser le temps de répondre. Sur l’écran de son téléphone, elle lui montre un nourrisson. « Ma fille… » ce mot sonnait encore faux dans sa bouche. Elle n’avait jamais voulu avoir des enfants et encore moins à son âge. « Elle est née avec le syndrome de sevrage néonatale. Son père a mis les meilleurs médecins sur son cas. Elle va s’en sortir mais c’est de ma faute si elle en est là… » elle secoue la tête et range aussitôt son smartphone dans sa poche. « Alors vous voyez, s’il m’arrive quoique ce soit, c’est probablement mérité et personne n’aura plus à s’inquiéter pour moi. »




((IT COULD ALL BE SO SIMPLE.))

I thought all of those cliché quotes were bullshit but then our eyes met for the first time, my breath caught, and I thought ‘oh no’. Looking at you causes my cheeks to blossom like red roses and the only conclusion I can draw is that maybe the sunlight which gleams from your smile gave me a sunburn that hasn’t recovered yet. I swear I would wake each morning to paint the dawn for you if you told me it would help you shine brighter. ♧


Revenir en haut Aller en bas
Dimitri Horowitz
Dimitri Horowitz
le mauvais gendre
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-neuf ans (14/04/80)
SURNOM : Dima par sa mère, et c'est déjà trop.
STATUT : célibataire, une certaine poisse en matière de relations amoureuses. père d'une fillette de trois ans et demi dont il vient d'apprendre l'existence.
MÉTIER : gérant d'un stand d'autos-tamponneuses au parc d'attractions, photographe à ses heures perdues.
LOGEMENT : #134 hughton avenue, à redcliffe, un appartement un peu en désordre qu'il partage avec ses trois chiens.
 She's juste a girl and she's on fire ≈ Dimitri RrGT6diz_o
POSTS : 3130 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : a repris l'affaire de son père après que celui-ci ait eu des soucis de santé, une bonne excuse pour mettre ses propres ambitions de coté ☆ fier d'appartenir à une famille de forains même si certains jours paient mieux que d'autres ☆ semi-illettré, la lecture, l'écriture et le calcul sont des défis au quotidien auxquels il tente de remédier en participant à des ateliers ☆ passionné de photographie et de dessin, une âme d'artiste qu'il n'assume qu'auprès de quelques personnes ☆ s'est fait agresser il y a cinq ans et en a gardé une balafre au bras.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : minamayconstancearielraelyn #2chloe (fb)helena ☆ tommy #2

 She's juste a girl and she's on fire ≈ Dimitri XTiEaOKx_o

RPs EN ATTENTE : noa #2 ☆ matt ☆ jillian #2
RPs TERMINÉS : (2019) jessian #1lullaby #1eavan #1tamsin #1raelyn #1noa #1jessian #2tommy #1jessian #3alfie

flashbacks : justine #1jillian #1 (fb)

rps abandonnés : soheilatamsin #2
PSEUDO : nairobi, charlotte.
AVATAR : milo ventimiglia.
CRÉDITS : avatar@acydic, userbar@loonywaltz.
DC : aaron mayfair.
INSCRIT LE : 10/08/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t25687-there-s-no-rose-without-a-thorn-dimitri https://www.30yearsstillyoung.com/t25780-dimitri-i-m-bleeding-my-cold-little-heart https://www.30yearsstillyoung.com/t26658-dimitri-horowitz https://www.30yearsstillyoung.com/t25881-dimitri-horowitz https://poedameryn.tumblr.com/

 She's juste a girl and she's on fire ≈ Dimitri Empty
Message(#) Sujet: Re: She's juste a girl and she's on fire ≈ Dimitri  She's juste a girl and she's on fire ≈ Dimitri EmptyDim 1 Mar - 1:10


 
she's just a girl and she's on fire.
MINA & DIMITRI.

Conscience professionnelle ou pas, Dimitri commençait à comprendre qu'il ne faisait pas toujours bon se mêler des problèmes des autres, même lorsque c'était uniquement dans le but de leur venir en aide ou – au moins – d'éviter qu'ils se fassent plus de tort. La jeune femme face à lui n'était sûrement pas venue s'installer au fond de son stand dans l'espoir d'obtenir une thérapie, et ça tombait bien parce qu'il s'estimait fort mal placé pour en dispenser aux autres. Seulement, Dimitri ne pouvait pas non plus ignorer qu'elle devait être bien malheureuse pour se mettre dans cet état, n'étant lui-même jamais le dernier pour boire quand ses soucis lui paraissaient plus insurmontables qu'ils ne l'étaient réellement. Et ce qui l'inquiétait en plus du reste, c'était qu'une jeune femme aussi distinguée qu'elle semblait l'être traîne seule le soir dans un coin bien connu pour voir passer quelques voyous une fois la nuit tombée et le parc (presque) complètement vidé. S'il ne voyait peut être pas des sacs griffés tous les jours, il avait en revanche déjà fait les frais de ces crimes opportunistes et se sentait le devoir de la mettre en garde à défaut de complètement la convaincre. Elle était jeune, assurément capable de se défendre à la façon dont elle s'était rebiffée avec lui dès qu'il s'était intéressé à elle, et ses sœurs lui diraient probablement qu'une femme à leur époque était tout autant capable qu'un homme de botter les fesses d'un voleur à la sauvette. Et ça ne faisait aucun doute non plus dans l'esprit de Dimitri, mais ça n'en était pas moins une nécessité à ses yeux de s'assurer que cette jeune femme ne finirait pas dépouillée parce qu'elle avait un peu trop bu. Et parce qu'être l’aîné d'une fratrie de trois enfants lui avait toujours conféré un instinct de protection particulièrement prononcé, c'est maintenant l'accident de voiture qu'il voulut lui éviter. A tort, semble-t-il, puisqu'il n'obtint de la brune qu'une remarque acerbe et légèrement discriminante. Sans doute parce qu'au même titre qu'il ne voyait pas souvent des jeunes gens aussi distingués s'abriter sous son stand, elle n'avait pas non plus l'habitude des forains et se le représentait déjà comme un type suffisamment dans le besoin pour user de n'importe quel subterfuge pour tenter de lui dérober ses clés de voiture. Le coup du type qui se voulait prévenant et s’avérait en fait être malintentionné ne serait pas si surprenant quand on y pense, mais ce serait bien mal le connaître que de croire qu'il puisse aspirer à obtenir quoi que ce soit autrement que par ses propres efforts. Elle ne le connaissait pas, il n'irait donc pas lui en tenir rigueur quand bien même l'offense était faite, et surtout Dimitri n'oubliait pas qu'elle n'était pas exactement dans son état normal. Et pour cultiver son lot de casseroles lui aussi, la vie lui avait appris la patience et l’indulgence, même avec ceux qui refusaient qu'on les aide. N'était-il pas lui-même un de ces spécimens, à l'époque où son illettrisme lui était si difficilement assumable aux yeux des autres qu'il préférait l'endurer en cachette et user de n'importe quel moyen pour éviter que qui que ce soit puisse être tenté de l'aider ? Sa sœur l'avait finalement fait, mais au prix de beaucoup d’insistance, et pourtant il ne les remercierait jamais assez, Chloe et elle, pour tout ce que ça avait changé pour lui. Alors, sous une approche un peu différente, il voulut sans doute lui prouver qu'il n'avait rien d'un ennemi et qu'au contraire, il savait écouter même ceux qui n'avaient pas conscience de combien ils avaient besoin de se libérer. « Un parc d'attractions presque vide. Ça a tout l'air du choix de quelqu'un qui voulait se changer les idées mais aussi être au calme. » Il commenta, souriant, en laissant son regard voguer un peu plus long dans l'allée centrale où la plupart des manèges avaient baissé le rideau. On pourrait penser qu'un endroit pareil devenait facilement déprimant une fois vide, mais ce n'était pas son avis, peut être parce qu'il avait grandi dans cette atmosphère ambivalente, entre exaltation et silence. A cette heure-ci, quand on tendait l'oreille, on pouvait quelques fois prendre encore entendre les rires et les cris qui émanaient habituellement d'un peu partout. Repensant finalement à cette question qu'elle avait laissé en suspend comme si c'était plus simple que d'affronter la vérité de sa réponse, Dimitri ne s'attendit pas forcément à avoir plus de succès ce coup-ci mais accueillit son aveu par un hochement de tête bienveillant. Il n'y avait donc personne qui se soucie de ne pas la voir rentrer, et la façon dont elle l'expliqua le laissa silencieux une seconde. Et pour la première fois depuis qu'il l'avait trouvée là, c'est un vrai sourire, bien que triste, qu'il crut voir étirer ses lèvres. «  Au point d'en être impardonnable ? » Il demanda d'un ton concerné, ajoutant. « Je suis sûr que non. Et que quel que soit le tort que vous ayez pu causer, personne ne voudrait vous savoir ici ce soir et dans cet état. » Parce qu'il en avait fait, des conneries, des erreurs qui avaient fait souffrir les gens qu'il aimait, ses parents, ses sœurs, à une époque où il ne réfléchissait pas autant aux conséquences de ses actes. C'est alors que la question qui s'échappa des lèvres rouges de la brune le laissa surpris, désarçonné, au moment même où l'information tentait encore de se faire une vraie place dans son esprit. Père, c'était encore un rôle tout nouveau pour lui, et quelques semaines plus tôt la réponse qu'il lui aurait donné aurait été différente, il le savait. « Je... oui, une fille. Elle a presque quatre ans. » Et qu'elle enchaîne aussitôt le soulagea pour la simple raison qu'il ne se sentait pas le cœur à effleurer le sujet ce soir, auprès d'une inconnue qui ne pouvait pas imaginer un instant tout ce que ces quelques mots refermaient de peine et de résignation. Elle confia alors à son tour avoir une fille, et aussi idiot cela puisse paraître il crut sur l'instant se sentir d'autant plus capable de se mettre à sa place. Comme lorsqu'il découvrit la photo d'un nourrisson et ne put s'empêcher de penser à Soraya. « Elle est adorable. » Mais le léger sourire né sur ses lèvres à la vue du cliché se dissipa face à sa précision. « Je suis désolé. » Il souffla, du bout des lèvres, ajoutant. « Mais vous ne vouliez pas faire de mal à votre fille, je me trompe ? Vous aussi, vous aviez besoin d'aide. » Il pouvait lire dans son regard tout à l'heure si plein de détermination une vulnérabilité touchante, qui lui faisait dire qu'il avait vu juste quand il avait supposé qu'elle se braquait pour se protéger. Et il comprenait, quelle peine ce devait être de contenir une telle culpabilité, quand notre enfant était concerné et qu'on se retrouvait impuissant. Comment aurait-il réagi, si en apprenant l’existence de sa fille il avait aussi appris qu'elle était malade ? « Ne dites pas ça. Tout le monde commet des erreurs et je suis sûr que vous voulez être là pour vous faire pardonner les vôtres. » D'une voix calme, il s'assura qu'elle comprenne que cette soirée et son état intensifiaient sans doute le sentiment de culpabilité qui l'habitait, et que c'était tout à fait normal. « Vous y verrez plus clair après une bonne nuit de sommeil, je crois que la soirée a été éprouvante. Vous êtes sûre que vous voulez pas que je vous appelle un taxi ? Ou que je vous dépose devant chez vous. Puisque j'allais fermer. » Nouvelle tentative, plus prudente celle-ci, tandis que d'un regard il s'assura que la voie était libre à l'extérieur pour quand elle déciderait de sortir, avec son aide il l'espérait.




 She's juste a girl and she's on fire ≈ Dimitri Ez4NcGi
 She's juste a girl and she's on fire ≈ Dimitri TCo7T0w

 She's juste a girl and she's on fire ≈ Dimitri 2eDseF9
 She's juste a girl and she's on fire ≈ Dimitri NCLDdV8
  She's juste a girl and she's on fire ≈ Dimitri 1336066658 :
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

 She's juste a girl and she's on fire ≈ Dimitri Empty
Message(#) Sujet: Re: She's juste a girl and she's on fire ≈ Dimitri  She's juste a girl and she's on fire ≈ Dimitri Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

She's juste a girl and she's on fire ≈ Dimitri

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: logan city :: sea world
-