AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
-50%
Le deal à ne pas rater :
Offre Sosh Fibre ou ADSL sans engagement à 14,99€ au lieu ...
14.99 € 29.99 €
Voir le deal

 what the fuck is happening? - nate

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jessian Reed
Jessian Reed
la reine des podiums
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-sept ans (15/05/1992).
SURNOM : jess' par ci, jess' par là, tu en oublierais presque ton prénom.
STATUT : célibataire, ta fille de quatre ans te rappelle que tu as été mariée, un divorce dont tu parles peu.
MÉTIER : mannequin internationale, tu vis ton rêve de gamine bien consciente qu'il peut s'envoler à tout moment.
LOGEMENT : n°30, pine street à bayside, il suffit de frapper à la porte jaune canari.
what the fuck is happening? - nate J8eu
POSTS : 958 POINTS : 295

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : née à brisbane, a quitté la ville à 17 ans avant d'y revenir en 2015 ● joue du piano depuis l'enfance et aime beaucoup chanter ● a vécu 3 ans à Londres ● a une fille de quatre ans nommée Morgane ● a un coquelicot tatoué sur la hanche droite ● est végétarienne ● cours trois fois par semaine et fait autant de sport que possible.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : (2019) camilsophiahadèsjasperlizziejohn et abelheathersky.2tamsincora.2matthiasabel.3 (fb)natejohn.2hannahdimitri.3grace

RPs EN ATTENTE : heïana.2 ● lucia ●

RPs TERMINÉS : (2019) abeljohncoralukàfreyaskyabel.2dimitrieavanheïana (fb)evelynlullabycíandimitri.2
PSEUDO : mollywobbles, #emma.
AVATAR : naomi scott.
CRÉDITS : meteors. (avatar), tumblr (avatar)
DC : marius warren.
INSCRIT LE : 03/06/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t24370-jessian-always-remember-us-this-way https://www.30yearsstillyoung.com/t24437-jessian-love-is-an-open-door

what the fuck is happening? - nate Empty
Message(#) Sujet: what the fuck is happening? - nate what the fuck is happening? - nate EmptyVen 1 Nov - 17:47



what the fuck is happening?
@Nate Barnes & Jessian


Ton téléphone sonne et tu ne peux t’empêcher de grogner. Putain mais qui peut bien avoir besoin de t’appeler à une heure pareille ? Au bout de la troisième sonnerie, tu ouvres enfin les yeux et quand l’heure s’affiche sur ton téléphone portable, tu es prête à sauter à la gorge de la personne à l’autre bout du fil. Une heure et demie du matin … Sérieusement ? Tu n’es qu’à moitié surprise quand tu vois le nom de Sky écrit au dessus du numéro. Qu’est-ce qu’elle peut bien vouloir à une heure pareille ? Te redressant sur ton lit d’adolescente, tu décroches avant de dire : « J’espère que t’as une bonne raison pour m’appeler mauviette, je sais que c’est un concept difficile pour toi à comprendre mais certaines personnes aiment dormir. » Dis-tu d’une traite en guise d’accroche. Un silence de quelques secondes se fait à l’autre bout du fil et tu t’apprêtes à repartir dans une tirade quand une vois grave prend la paroles : « C’est vous Jess ? » Soudain ton sang se glace. Qui est-ce qui est en train de t’appeler exactement. « Oui et vous vous êtes qui ? » Ton interlocuteur semble soulagé avant de te dire : « Le barman du MacTavish. Votre soeur et son acolyte ne sont pas en état de rentrer, il faut que vous veniez les chercher avant qu’ils fassent une connerie. » Tu pousses un soupir, poussant la couette de ton corps. « Très bien, j’arrive. » La dernière fois que ta soeur avait essayé de rentrer seule d’une soirée, elle avait terminé à l’hôpital avec des côtes cassées donc depuis tu préférais aller la chercher. Le problème était que tu ne savais pas dans quel merdier elle s’était fourrée cette fois et vu le bruit à l’autre bout de l’appareil, le barman n’avait pas que ça à faire de les surveiller. Tu supposes que son acolyte n’est autre que son colocataire qui ne fait rien pour freiner ses excès. Tu avais hésité hier soir quand tes parents t’avaient proposé de rester dormir avec Morgane vu que vous seriez de retour le lendemain pour le repas familial mais tu étais reconnaissante qu’ils aient insisté car tu pouvais laisser Morgane dormir tranquille, tes parents étaient dans la maison s’il y avait un problème. Tu leur laissais un mot rapide sur la table avant de prendre les clés de ta voiture et de partir à l’autre bout de Bayside pour chercher ta soeur. Tu te garais à quelques ruelles du bar et tu remarquais qu’il semblait y avoir du mouvement dehors mais tu n’y fis pas attention. Ta mission ce soir était de récupérer ta soeur et rien d’autre. Tu ne fus pas surprise de ne pas la trouvée accoudée au bar, la probabilité qu’elle y ait passé les vingt dernières minutes était faible. Tu décidais donc de commencer à chercher des informations en interrogeant le barman qui venait vers toi : « Excusez-moi, vous m’avez appelé pour … » Tu fus interrompus par ce même barman qui regardait derrière toi vers l’entrée du bar et qui semblait soudain soulagé. « C’est pas trop tôt ! » Tu vis un certain nombre d’hommes et de femmes avec des badges rentrer dans le bar, surprenant un certain nombre de clients et toi avec. La bouche toujours ouverte, tu te demandais ce qui était en train de se passer. « Mesdames, messieurs, merci de rester assis à votre place. Une agression a eu lieu dans la ruelle à côté, nous allons tous vous interroger un à un. » Une agression ? De qui ? Avec quoi ? Soudain, les sirènes retentirent et tu compris pourquoi il y avait de l’agitation autour du bar. Incapable de rester à ta place, tu te mis à chercher frénétiquement ta soeur dans la bar, n’hésitant pas à aller faire un tour aux toilettes. Plus tu avançais, plus tu couvrais de mètres carrés, plus il était clair que Sky devait s’être bien cachée. Ou alors … Tu sentis ton coeur louper un battement. Non, ce n’était pas possible … Non …. Tu te mis soudainement à courir vers l’entrée du bar, une entrée qui t’était bloquée par des policiers que tu essayais de pousser en disant : « Laissez-moi passer, j’ai rien vu laissez-moi ! » Tu sentais les larmes couler sur tes joues dues à la panique qui s’emparait de toi. « Je dois retrouver ma soeur, ils m’ont appelés je dois la retrouver ! » Tu étais en train de faire une scène, tu en avais bien conscience mais tu t’en fichais complètement. Cette personne poignardée, ce n’était pas Sky n’est-ce pas ? Elle et Liam avaient juste décidé de commencer le chemin vers leur appartement à pied, oui, ça devait être ça … Et pourtant, tu n’arrivais pas à te calmer. Tu sentis des bras t’encercler et t’amener plus loin. Tu te débattais, refusant de lâcher. Et puis finalement, les bras te lâchèrent et quand tu tournais la tête, tu posais les yeux sur un visage que tu n’avais fait qu’apercevoir chez ta soeur en coup de vent ces derniers temps mais à intervalles peu réguliers. « Nate ? » Qu’est-ce qu’il faisait là ? Liam l’avait appelé ? Et surtout pourquoi il avait été autorisé à t’amener plus loin alors que personne ne voulait te laisser passer ?


- - another day of sun with you.
Revenir en haut Aller en bas
Nate Barnes
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 30 ans
SURNOM : Nate c'est déjà bien comme surnom ! Le loser à l'usage exclusif de Romilda.
STATUT : Abonné aux "c'est compliqué".
MÉTIER : Policier de père en fils. Brigade des stups depuis 2016
LOGEMENT : Fortitude Valley
what the fuck is happening? - nate EnchantedThisBlackbear-size_restricted
POSTS : 189 POINTS : 90

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : La famille est quelque chose de sacré pour lui ▬ Casse-cou, sportif accompli, il aime se tester et se lancer des défis ▬ Impulsif et fonceur, il lui arrive de faire des mauvais choix mais toujours en accord avec ses valeurs. ▬ Il assume ses choix et ses actions, sans jamais regretter.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : 5/5 ► AdèleLiamJessianHannahNylda


what the fuck is happening? - nate Tumblr_inline_pn85yqenV91sacney_400
▬ Barnes • Family
We've taken different paths
And travelled different roads
I know we'll always end up on the same one
when we're old
And when you're in the trenches
And you're under fire I will cover you


what the fuck is happening? - nate Tumblr_inline_pleb0w7zhC1qlt39u_400
▬ NAMY •
You are not alone
I’ve been here the whole time
Singing you a song, ooooh
I will carry you
I will carry you

RPs EN ATTENTE : Anwar ▬ Caleb
RPs TERMINÉS : Romy

Abandonné: WyldaFaye
PSEUDO : Mo'
AVATAR : Casey Deidrick
CRÉDITS : Schizophrenic
DC : Alex Clarke
INSCRIT LE : 27/09/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t26644-life-is-like-riding-a-bicycle-to-keep-your-balance-you-must-keep-moving-100-done https://www.30yearsstillyoung.com/t26764-life-is-like-riding-a-bicycle-to-keep-your-balance-you-must-keep-moving-nate-barnes https://www.30yearsstillyoung.com/t26967-nate-barnes

what the fuck is happening? - nate Empty
Message(#) Sujet: Re: what the fuck is happening? - nate what the fuck is happening? - nate EmptyMer 6 Nov - 2:11



what the fuck is happening?


Il était tard ce soir là, et pour combler la solitude et le vide que tu ressentais dans ton appartement, tu étais sorti pour boire un verre ou deux, et peut-être rencontrer du monde avec qui passer la soirée, ou finir la nuit. C'était pas ta plus grande fierté mais les relations sérieuses trop peu pour toi, tu avais essayé, vraiment essayé mais les choses n'avaient jamais fonctionné pour toi. Ton cœur appartenait à une autre, qui avait décidé de te laisser en plan, et tu avais essayé de tourner la page, mais tu étais obligé de constater que tu n'y arrivais pas. Alors, pour combler ce vide affectif que tu ressentais dans ta vie, tu t'entourais de gens qui comme toi, n'était guère disponible pour une relation de couple, mais qui recherchait une compagnie pas désagréable. C'était définitivement pas quelque chose dont tu étais fier mais tant que tout le monde est consentant et gagnant, il n'y avait finalement pas grand chose de mal la dedans non ? Et ce soir là, alors que tu rentrais chez toi, seul. Tu avais jeté un coup d’œil sur ton portable pour découvrir que ton frère était, lui aussi, de sortie. Encore dans un bar, sans doute encore bourré. Bon ça c'était toi qui l'interprétait, ton application ne pouvait pas te le dire, pas encore du moins. Et si ton frère savait que tu le surveillais, peut-être qu'il t'aurait tué mais c'était bien le cadet de tes soucis, après son passage à l’hôpital, c'était de sa faute si tu en étais arrivé à une telle extrémité avec lui. Alors l'air de rien, avant de rentrer chez toi, tu t'étais décidé à passer faire un tour dans ce bar, t'assurer toi même de son état et le ramener chez lui en cas de besoin, et éviter l'appel d'un collègue dans quelques heures.

Tu venais d'arriver sur les lieux. Les sirènes résonnaient dans la rue, et tu reconnaissais l'agitation spécifique à une agression. Secours, policier et potentiels témoins, tous se mêlaient avec plus ou moins d'utilité à la scène donnant une impression de bordel organisé. Tu connaissais tout ça, et par respect pour les policiers présents, tu étais resté en retrait, tu ne devais pas ton arrivée à cette agression, c'était même un sacré concours de circonstances que tu te retrouves au milieu d'autres policiers déjà sur les lieux. Tu retrouvais certaines connaissances, tous en tenus alors que toi tu n'étais qu'un type lambda en civil mais avec sa plaque. Un laisser-passer qui s'avérait utile, même quand il s'agissait de venir chercher ton frère dans un bar, une action qui à priori ne nécessitait pas le besoin d'une plaque de police. Laissant les agents sur place s'attelaient autour d'une victime, tu n'avais pas cherché à en savoir plus que ce que le commun des mortels pouvait déjà raconter. Tu entendais les paroles de certains témoins, des curieux qui s'étaient approchés avec une curiosité à la limite du malsain. Et c'était ainsi que tu avais appris qu'une fille avait été agressée dans la ruelle attenante au bar et la police s'attelait à rechercher les premiers témoins, voir même le responsable. Mais tu ne savais rien sur la victime, certains disaient qu'elle était vivante, d'autre juraient qu'elle était morte, mais finalement tu avais laissé les policiers présents sur place se charger de l'enquête, et tu t'étais décidé à trouver ton frère et à le sortir de cette histoire avant qu'il ne se retrouve impliqué pour une raison ou une autre. Oui sauf que le bar était bloqué par des policiers qui avait bouclé le périmètre Et tu le savais, à ce moment de l'enquête, il n'y avait que la victime comme piste, sans arme, sans témoins, sans suspect tout était envisageable. Règlement de compte, agression au hasard ou pire encore, ils n'allaient rien négliger et la préoccupation des personnes dans le bar n'était pas la chose qui les inquiétait en priorité.  Mais toi, tu pensais qu'il y avait ton frère dans ce bar, tu étais persuadé qu'il était là quelque part, et tu devais le retrouver. Déjà parce que visiblement il y avait potentiellement quelqu'un de dangereux en liberté, et aussi parce qu'il était assez con pour se faire remarquer et s'attirer des ennuies. Et si personne ne pouvait entrer ou sortir, toi tu avais le précieux sésame, ton badge et  cette espèce de solidarité entre collègue qui t'avait permis d'entrer dans le bar malgré la présence policière qui empêchait quiconque d'entrer ou de sortir. Et la première chose que tu avais faite, avait été de trouver un barman, une photo de Liam affichée sur l'écran de ton portable, menant ta propre enquête pour retrouver ton fêtard de frère. « Je l'ai vu partir bien avant que les flics arrivent, bourré mais pas seul. » Tu ne savais pas ou était ton frère, mais il n'était visiblement plus sur les lieux au moment de l'agression, ce qui devait te suffire et te permettre de quitter les lieux. C'était à ce moment que tu avais entendu une femme hurler sur les policiers postés à l'entrée. Une femme que tu avais rapidement reconnue, tu ne la connaissais pas énormément, mais il ne t'a pas fallu longtemps pour comprendre qu'elle et toi vous partagiez le fait de vivre avec l’inquiétude constante qu'il n'arrive quelque chose aux deux fêtards que vous aviez pour frère et sœur. « Je dois retrouver ma sœur, ils m’ont appelés je dois la retrouver ! » Dans ta tête, les éléments s'étaient rapidement reconstitués, les colocataires étaient sortis ensemble dans ce bar, Jessian était venu les rechercher et ne voyant pas sa sœur, elle paniquait. C'était simple, c'était logique. « Je m'en occupe, je le connais. » Tu t'étais adressé au policier qui était en train de subir la colère de la femme paniquée, et n'essayant même pas de dialoguer avec elle, tu l'avais encerclé de tes bras et tu l'avais extraite de la foule pour aller dans un coin, vers le bar, un peu plus calme, même si le calme restait relatif tant l'agitation était partout autour de vous. Et quand elle avait finit de se débattre, tu l'avais lâché, te postant face à elle, espérant sincèrement qu'elle pourrait te reconnaître et ne pas te fracasser le visage pour l'avoir porté de force. « Nate ? » C'était bon signe pour toi. Elle se calmait un peu et elle te reconnaissait, deux sur deux. « Oui oui c'est moi le frère de Liam. » Elle semblait vraiment paniquée, vraiment inquiète et tu compatissais avec elle, c'était pas simple d'avoir pour petite sœur quelqu'un comme Sky. « Je viens de parler au barman, il m'a assuré que Liam est parti accompagné, quelques minutes avant tout ça. Sky doit être avec lui. » Dans le cadre de ton métier, jamais tu ne te serais laissé aller à de telles conclusions, tu ne savais pas si cette fille c'était Sky, tu n'en savais fichtrement rien mais, tu n'étais pas flic là, mais plutôt un ami et tu devais tout de même rassurer Jess parce qu'elle semblait réellement secouée. Tu ne savais pas ou était Sky, ni même si ce n'était pas elle dans la ruelle, mais tu ne devais pas te laisser avoir par la panique, c'était pas digne d'un policier expérimenté. Alors tu avais sorti ton téléphone pour regarder ou se trouvait ton frère et tu avais été soulagé de le voir apparaître à l'adresse de son logement. Ok, c'était minable de ta part de le tracer comme ça, mais pour rassurer Jess, tu lui avais montré, te moquant de ce qu'elle pourrait penser de toi à ce moment précis, parce qu'il fallait la rassurer. « Tu vois, Liam est déjà rentré, ta sœur doit être avec lui. » Encore des suppositions mais aucune certitude. Et les brides de conversation que tu pouvais percevoir n'allaient pas t'aider à croire en tes suppositions et sûrement pas aider à rassurer Jessian. « Avez-vous servis une femme latino, la vingtaine ce soir ? » La question du policier t'avait fait relever la tête. Les premières questions portaient toujours sur la victime, la victime était donc une jeune femme latino. Tu ne pouvais pas le montrer, surtout pas à Jess, mais toi aussi, tu commençais à être finalement inquiet. Et si c'était Sky finalement ? Tu n'en savais réellement rien, et tu n'avais fais qu'extrapoler à partir d’élément que tu avais récolté, mais tu n'en savais définitivement rien et si c'était vraiment elle. Ne pas montrer ta panique, rester calme.



Life is like riding a bicycle. To keep your balance, you must keep moving.

COM
Revenir en haut Aller en bas
Jessian Reed
Jessian Reed
la reine des podiums
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-sept ans (15/05/1992).
SURNOM : jess' par ci, jess' par là, tu en oublierais presque ton prénom.
STATUT : célibataire, ta fille de quatre ans te rappelle que tu as été mariée, un divorce dont tu parles peu.
MÉTIER : mannequin internationale, tu vis ton rêve de gamine bien consciente qu'il peut s'envoler à tout moment.
LOGEMENT : n°30, pine street à bayside, il suffit de frapper à la porte jaune canari.
what the fuck is happening? - nate J8eu
POSTS : 958 POINTS : 295

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : née à brisbane, a quitté la ville à 17 ans avant d'y revenir en 2015 ● joue du piano depuis l'enfance et aime beaucoup chanter ● a vécu 3 ans à Londres ● a une fille de quatre ans nommée Morgane ● a un coquelicot tatoué sur la hanche droite ● est végétarienne ● cours trois fois par semaine et fait autant de sport que possible.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : (2019) camilsophiahadèsjasperlizziejohn et abelheathersky.2tamsincora.2matthiasabel.3 (fb)natejohn.2hannahdimitri.3grace

RPs EN ATTENTE : heïana.2 ● lucia ●

RPs TERMINÉS : (2019) abeljohncoralukàfreyaskyabel.2dimitrieavanheïana (fb)evelynlullabycíandimitri.2
PSEUDO : mollywobbles, #emma.
AVATAR : naomi scott.
CRÉDITS : meteors. (avatar), tumblr (avatar)
DC : marius warren.
INSCRIT LE : 03/06/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t24370-jessian-always-remember-us-this-way https://www.30yearsstillyoung.com/t24437-jessian-love-is-an-open-door

what the fuck is happening? - nate Empty
Message(#) Sujet: Re: what the fuck is happening? - nate what the fuck is happening? - nate EmptyLun 25 Nov - 21:48


what the fuck is happening?
@Nate Barnes & Jessian


Il t’arrivait souvent de penser que tu aurais dû être là pour ta petite soeur lors de son adolescence. Déjà envolée loin des terres australiennes à l’époque, c’était lors de soirées comme celles-ci que tu ne regrettais pas de ne pas avoir été en ville pour courir après Sky et t’assurer qu’elle allait bien. Etant une grande fêtarde toi-même, tu savais que cela arrivait à tout le monde de boire un peu trop et de ne pas voir ses limites. Mais depuis ton retour à Brisbane, les appels de ce genre de la part des barmans de la ville ne faisaient que se multiplier plus le temps passait, un peu comme si ta soeur buvait un peu plus tous les jours pour fuir quelque chose. Tu étais devenue implicitement celle qui passait la chercher quand elle ne pouvait réellement pas rentrer toute seule. La plupart du temps, tu te contentais de convaincre le barman de la mettre dans le Uber que tu lui appelais et tu la gardais au téléphone jusqu’à ce qu’elle soit chez elle car tu ne pouvais pas abandonner ta fille dans la maison pour aller récupérer sa tante. Alors ce soir, tu pensais que cela allait être comme toutes les autres soirées. A part que Liam était avec elle apparemment donc tu allais récupérer deux cadavres au lieu d’un seul. Mais tu aurais dû savoir que les choses n’allaient pas se passer aussi simplement que cela. Parce que ce serait trop facile … Encore légèrement endormie, tu n’avais pas fait attention à l’agitation que tu pouvais voir autour du bar et au lieu d’être alarmée de l’inattention des barmans à ton égard, tu avais été agacée et en colère. Tout cela s’était bien vite transformé en autre chose, une inquiétude plus profonde qui commença à te ronger dès que tu entendis qu’une jeune femme avait été retrouvée blessée dans la ruelle d’à côté et que tu ne trouvais pas ta soeur. La probabilité que cette jeune femme soit Sky n’était pas grande car elle n’était pas la seule jeune femme dans ce bar toutefois, ta soeur avait toujours eu le chic pour s’attirer des ennuis et tu n’avais pas envie que ce soir cela ait été le cas. Tu avais d’abord essayé de garder ton calme, parcourant le bar à la recherche de ta soeur mais plus tu parcourais le lieu, plus l’inquiétude montait car tu ne trouvais pas ta soeur et on t’avait pourtant assuré qu’elle resterait au bar jusqu’à ce que tu viennes la chercher. Se pouvait-il vraiment que cette fois elle soit allée trop loin ? La terreur s’empara de toi et tu voulais ressortir du bar pour t’approcher de la victime, voir qui elle était et te rassurer si ce n’était pas Sky ou t’effondrer complètement si c’était elle. Tu tremblais comme une feuille mais étrangement, tu n’avais jamais été aussi déterminée qu’à cet instant. Alors tu fonçais sur les policiers pour les supplier de te laisser passer, peu importe l’image que tu donnais, il n’y avait plus que la peur, l’angoisse et la terreur qui t’habitaient à cet instant précis. Et sans prévenir, des bras vinrent t’encercler et ce n’est que quelques minutes plus tard que tu reconnus le visage à qui ces bras étaient rattachés. « Oui oui c'est moi le frère de Liam. Je viens de parler au barman, il m'a assuré que Liam est parti accompagné, quelques minutes avant tout ça. Sky doit être avec lui. » Tu chassais quelques larmes de tes yeux embués pour poser ton regard dans les siens. Il avait parlé au barman ? Cet homme qui avait refusé de te parler à toi ? Tu étais heureuse de savoir que Liam et Sky étaient partis ensemble mais cette information n’arrivait pas à te rassurer. Ce n’est pas parce qu’ils étaient partis qu’ils étaient sains et saufs. Après tout, l’agression avait eu lieue dans la ruelle, pas dans le bar alors cette jeune femme avait bien pu sortir. Et tu connaissais assez Sky pour savoir qu’elle n’était pas des plus lucides quand elle avait bu et aurait pu sur un coup de tête fausser compagnie à Liam. « Et s’ils se sont séparés à la sortie du bar ? Et s’ils sont partis chacun de leur côté et que Sky a décidé de prendre cette ruelle pour poursuivre la soirée ailleurs ? » Des possibilités fort probables quand on connait ta soeur et qui étaient toutes sauf rassurantes. Tu continuais à trembler et tu pouvais voir le regard inquiet de Nate qui sortit son téléphone et te montra un point rouge qui clignotait. « Tu vois, Liam est déjà rentré, ta sœur doit être avec lui. » Tu fronces les sourcils en regardant ce qu’il te montre. Tu es une professionnelle des réseaux sociaux mais en dehors de tout cela, tu n’es pas la personne la plus douée avec la technologie. Et certainement pas pour traquer les gens. « On en sait rien si elle est avec lui. C’est le point de Sky que je veux voir. » Une partie de toi a envie de l’écouter et de calmer le rythme des battements de ton coeur, de le laisser te rassurer et de te convaincre que ce n’est pas elle et que tout va bien. Mais le choc si tout n’était pas aussi parfait que ce que Nate te disait serait encore plus grand et tu allais donc avoir besoin de réelles preuves pour être rassurée. Tu te souviens d’ailleurs d’avoir discuté avec Nate de son boulot en le croisant à l’appartement de ta soeur alors tu lui dis : « Tu travailles dans la police non ? S’ils ne veulent pas me laisser voir la victime, tu peux la voir toi non ? » Nate connaissait ta soeur, il serait capable de l’identifier si c’était bien elle. Tu posais ton regard suppliant sur lui, bien décidée à le faire craquer.


- - another day of sun with you.
Revenir en haut Aller en bas
Nate Barnes
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 30 ans
SURNOM : Nate c'est déjà bien comme surnom ! Le loser à l'usage exclusif de Romilda.
STATUT : Abonné aux "c'est compliqué".
MÉTIER : Policier de père en fils. Brigade des stups depuis 2016
LOGEMENT : Fortitude Valley
what the fuck is happening? - nate EnchantedThisBlackbear-size_restricted
POSTS : 189 POINTS : 90

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : La famille est quelque chose de sacré pour lui ▬ Casse-cou, sportif accompli, il aime se tester et se lancer des défis ▬ Impulsif et fonceur, il lui arrive de faire des mauvais choix mais toujours en accord avec ses valeurs. ▬ Il assume ses choix et ses actions, sans jamais regretter.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : 5/5 ► AdèleLiamJessianHannahNylda


what the fuck is happening? - nate Tumblr_inline_pn85yqenV91sacney_400
▬ Barnes • Family
We've taken different paths
And travelled different roads
I know we'll always end up on the same one
when we're old
And when you're in the trenches
And you're under fire I will cover you


what the fuck is happening? - nate Tumblr_inline_pleb0w7zhC1qlt39u_400
▬ NAMY •
You are not alone
I’ve been here the whole time
Singing you a song, ooooh
I will carry you
I will carry you

RPs EN ATTENTE : Anwar ▬ Caleb
RPs TERMINÉS : Romy

Abandonné: WyldaFaye
PSEUDO : Mo'
AVATAR : Casey Deidrick
CRÉDITS : Schizophrenic
DC : Alex Clarke
INSCRIT LE : 27/09/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t26644-life-is-like-riding-a-bicycle-to-keep-your-balance-you-must-keep-moving-100-done https://www.30yearsstillyoung.com/t26764-life-is-like-riding-a-bicycle-to-keep-your-balance-you-must-keep-moving-nate-barnes https://www.30yearsstillyoung.com/t26967-nate-barnes

what the fuck is happening? - nate Empty
Message(#) Sujet: Re: what the fuck is happening? - nate what the fuck is happening? - nate EmptyAujourd'hui à 5:55


what the fuck is happening?


Ce qui devait être une soirée assez ordinaire, venait de se transformer en un moment des plus improbable. A la recherche de ton frère, tu t'étais retrouvé sur les lieux d'une agression, toi, le policier en civil, pas en service et assez alcoolisé pour qu'on ne te laisse pas approcher d'une scène de crime. Et ça tombait bien puisque tu n'étais pas là pour ça, évitant le chaos à l'extérieur, tu avais préféré te concentrer sur ton rôle de grand-frère et non de policier. Ta plaque comme laisser-passer, tu avais eu accès à l'intérieur du bar là ou les policiers avaient pour règles de garder tout les potentiels témoins sur place. Attendant le moment opportun pour les interroger. Mais tu ne t'occupais pas des protocoles ou du travail de tes collègues, tu voulais juste récupérer ton frère et partir aussi vite que tu étais arrivé mais pas seul. Sauf que ce qui s'avérait être une mission des plus simple, était rendue complexe par l'intervention de Jessian qui s'en prenait aux malheureux policiers qui ne faisaient que leur travail. Tu l'avais reconnu, assez rapidement malgré le comportement inhabituel dont elle faisait preuve. Mais tu avais aussi rapidement compris que derrière son comportement, se cachait une vraie peur pour sa petite sœur. Et qui mieux que toi pouvait comprendre ce qu'elle ressentait alors que ton frère et sa sœur avaient pour habitude de faire une partie de leur connerie ensemble ? Oubliant quelques secondes ton frère, et préoccupé par la crise de nerfs dont semblait être victime Jessian, tu t'étais occupé d'éloigner la jeune femme des policiers, autant pour lui éviter des ennuies que pour essayer de calmer la situation et son inquiétude. Mais si l'éloigner n'avait pas semblé être une tâche compliquée pour toi, capter son attention s'était avéré bien plus ardu que tu ne le pensais. Et après quelques minutes, Jessian avait finit par te regarder et là, tu avais réussi à obtenir son attention. Les larmes de Jessian t'avaient touché, son inquiétude aussi et tu en avais oublié toutes tes habitudes de policiers juste pour tenter d'apaiser un peu ses doutes. « Et s’ils se sont séparés à la sortie du bar ? Et s’ils sont partis chacun de leur côté et que Sky a décidé de prendre cette ruelle pour poursuivre la soirée ailleurs ? » Elle marquait un point, te faisant perdre un peu tes certitudes. Mais au fond, elle ne faisait que pointer les doutes que tu avais déjà mais tu préférais continuer de croire que tout allait bien et que la fille qui avait accompagné Liam n'était autre que Sky. C'était logique au fond, et si tu savais que la logique n'était pas un fait avéré sur lequel s'appuyer dans ton travail, ce soir, ça semblait la seule chose un peu réconfortante que tu pouvais proposer à Jessian. Dévoilant ton atout, un peu illégal, mais tellement rassurant pour toi, tu lui montrais la carte qui indiquait l'endroit ou se trouvait ton frère. Comme un moyen de conforter tes propos, et ceux du barman. Liam était bien parti d'ici et il était surtout bien rentré et la logique voulait que Sky aussi. « On en sait rien si elle est avec lui. C’est le point de Sky que je veux voir. »  C'était une demande à laquelle tu ne pouvais pas répondre. Tu suivais déjà ton frère de façon pas très réglementaire, alors il aurait été sacrément déplacé que tu suives aussi d'autres personnes, Sky comprit. « Je peux essayer d'appeler Liam ? » C'était une idée que tu aurais du avoir il y a bien longtemps mais à croire que toi aussi tu n'étais plus au summum de tes capacités. La peur, l'alcool, la fatigue ? Ton cerveau n'était plus ton meilleur atout à ce moment de la soirée. Mais tu gardais tout de même des atouts mais il avait fallu que Jessian te le fasse remarquer. « Tu travailles dans la police non ? S’ils ne veulent pas me laisser voir la victime, tu peux la voir toi non ? » Elle avait raison, si elle ne pouvait pas s'approcher de la victime ou même obtenir des informations provenant des policiers, toi tu le pouvais. Ta plaque t'avait permis d'entrer ici, tu pouvais très bien faire le chemin inverse et t'approcher pour en savoir plus. Le regard suppliant de Jessian, n'avait pas mis longtemps à te convaincre, elle devait savoir et toi aussi. « Ne bouge pas, je vais aller voir dehors. » Et c'était extrêmement con de ta part de lui dire de ne pas bouger, ou voulais-tu qu'elle aille ? Elle était retenue ici contre son grès, c'était pour ça que c'était toi qui devait y aller. « Tu restes calme, je vais me renseigner. » Tu t'étais bien gardé de lui parler de la discussion que tu avais entendu entre l'un des flics et le barman et cette latino dont ils avaient parlé. Tu ne lui avais rien dis, gardant pour toi tes doutes et tes craintes. Jessian avait réussi à te communiquer son stress et malgré ton expérience, tu ne faisais pas le fier alors que tu quittais Jessian pour te rapprocher des policiers qui gardaient l'entrée. Ils ne savaient pas grand chose eux, leur mission c'était de contrôler les entrées et les sorties et c'était un peu près tout. Tu n'avais pas le choix, tu devais sortir et aller constater les choses par toi même. C'était dingue la différence d'émotions que tu ressentais alors que tu te rapprochais de l'endroit ou désormais un drap blanc avait recouvert un corps laissant malheureusement planer aucun doute sur la condition de la victime. Des situations comme celles-ci tu en avais connu plusieurs, ce n'était ni la première agression, ni même le premier cadavre auquel tu avais à faire dans ta vie et pourtant tu te sentais réellement différent. Parce qu'il y avait un risque que tu puisses connaître la victime et ça changeait ta façon de concevoir les choses. Tu n'étais pas l'inspecteur à ce moment précis et même si tu essayais de contrôler tes émotions, tes pas trahissaient ton incertitude. Ta plaque en main bien en vue, tu cherchais le responsable pour obtenir le droit de t'approcher ou au moins d'avoir accès aux premiers clichés de la victime. Et pour une fois tu avais beau avec ta plaque, tu ne te sentais pas comme un policier, mais plutôt comme ces gens autour, incapables de savoir comment réagir, comment agir, vivant dans l'incertitude d'une révélation que tu crains beaucoup trop pour y songer réellement. Ton impatience se fait ressentir, tu dois savoir à quoi t'attendre, tu dois découvrir s'il s'agit de Sky ou d'une autre femme. Et finalement, après avoir répété le même dialogue à trois policiers, tu as enfin l'autorisation, non pas de t'approcher du corps mais de pouvoir avoir accès aux photos de la victime. Tu te sens comme un con, avec ce policier qui te demande si tu es prêt. Bien sur que tu es prêt, tu veux savoir et tu penses à Jessian dans ce bar qui doit vivre des moments de stress énormes. Tu dois savoir pour elle, mais en même temps, tu ne peux pas imaginer devoir lui annoncer le pire. Et finalement, le policier affiche la photo sur son appareil et tu pousses un soupir de soulagement. Totalement inadapté aux circonstances, puisque si tu vas pouvoir annoncer à Jessian que ce n'est pas sa sœur sous ce draps, une autre famille a quand même perdu quelqu'un ce soir. Mais ce soir, ce n'est pas à toi de gérer tout ça, et pour une fois, tu pourras annoncer une bonne nouvelle. Remerciant les policiers qui ont accepté d'écouter tes inquiétudes alors qu'ils avaient tous sans aucun doute bien mieux à faire, comme rechercher un tueur. Tu t’éclipses non jamais un dernier regard vers la victime, et tu te sens légèrement coupable d'avoir ressenti ce soulagement à la vue de la photo. Regagnant le bar, ta démarche est bien plus assuré, bien plus rapide et c'est sans mal que tu rentres à nouveau dans ce lieu. Te rapprochant de Jessian, tu essayes de sourire malgré les circonstances, parce que tu ne veux surtout pas qu'elle puisse sentir une once de doute ou de tristesse sur ton visage. Elle ne doit pas sentir que tu viens de voir une pauvre femme morte dans la ruelle, elle doit juste sentir que tu as une bonne nouvelle et que Sky n'est pas morte, ni même blessée. « Ce n'est pas Sky. » Et tu ne lui dis pas qu'une femme est morte, qu'un tueur est encore en liberté, tu ne lui dis pas non plus ou est Sky finalement. Parce que la seule chose que tu sais réellement à cet instant, c'est que Sky n'est pas la blessée dans la ruelle et c'est finalement la seule chose qui compte vraiment. « Ca va aller ? » Question bête, tu t'en rends compte mais tu as besoin de la poser, tu as besoin de savoir que cette information rassure quelqu'un.



Life is like riding a bicycle. To keep your balance, you must keep moving.

COM
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

what the fuck is happening? - nate Empty
Message(#) Sujet: Re: what the fuck is happening? - nate what the fuck is happening? - nate Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

what the fuck is happening? - nate

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: bayside :: pub mctavish
-