AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 Dimitri&May

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
May Glitters
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 43 ans
SURNOM : May se suffit à lui même.
STATUT : Célibataire
MÉTIER : chasseuse de tête pour les télé réalités.
LOGEMENT : Bayside
Dimitri&May  Tumblr_nhd17haaCk1t894bko6_r1_400
POSTS : 489 POINTS : 300

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
RPs EN COURS : Elwyn - Dimitri - Elie - Aodhan - Samuel

MARIES AU PREMIER REGARD
Matt-Lily-Heiana-Léo-Robin Hope--Joey-Clara-
RPs TERMINÉS :
MARIES AU PREMIER REGARD
Auden
AVATAR : Diane Kruger
CRÉDITS : lux aeterna
DC : Nino, Eva, Noa & Owen
INSCRIT LE : 17/09/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t26448-may-glitters https://www.30yearsstillyoung.com/t17367-nino-eva-noa-owen-may-fiche-commune https://www.30yearsstillyoung.com/t26552-may-glitters#1115887 https://www.30yearsstillyoung.com/t26551-may-glitters

Dimitri&May  Empty
Message(#) Sujet: Dimitri&May Dimitri&May  EmptyJeu 7 Nov - 10:00



May trouvait ça touchant : les grands frères. Elle n’avait qu’un petit frère et elle savait que s’il pouvait, il voudrait sans doute jouer ce rôle là aussi. Le protecteur, le mec qui veut tout savoir sur tout, histoire que sa sœur ne tombe pas entre les mains de vilaines personnes. May n’était pas une vilaine personne, au contraire, elle prenait toujours soin des personnes qu’elle repérait, voulait leur meilleur et surtout, voulait qu’ils soient dans un bon mood pour les émissions qu’elle représentait. May ne perdait pas de vue que la finalité, c’était une place dans un show de téléréalité et que pour ça, il fallait tenir le coup moralement et physiquement, elle n’avait alors aucun intérêt à maltraité ses poulains. Mais puisque ce Dimitri l’avait contacté, pas de problème, elle se déplacerait, même si dans un premier temps, elle ne voulait pas s’encombrer et perdre son temps à devoir expliquer son travail, elle avait fini par accepter, puisqu’Elena était une perle qu’elle ne voulait pas laisser filer. May avait accepté mais c’est elle qui avait choisi le lieu, c’est elle qui avait imposé la date et l’heure et si Monsieur ne pouvait pas se libérer, ce serait tant pis pour lui. Elle n’avait pas non plus été trop exigeante et avait proposé qu’ils se rencontrent ce vendredi soir à 18h. Café, heure de l’happy hour, elle espérait bien qu’il lui payerait le verre pour le déplacement.
Elle avait choisi le Sixteen Antlers pour deux raisons : le roof top – qui finalement se suffisait à lui-même – et parce que le cadre était suffisamment propre et accueillant pour ce genre de rendez-vous qu’elle pourrait qualifier de professionnel. Elle se devait de proposer un cadre rassurant et classe, elle ne pouvait pas lui donner rendez-vous dans un bar miteux ou un pub irlandais rempli de grosses brutes qui ne venaient que pour se bourrer la gueule. Non, May voulait lui prouver qu’il pouvait avoir confiance en elle.
Elle ne savait pas à qui elle allait avoir réellement affaire. Elena lui avait juste confirmer que son frère n’était pas un mec violent et agressif et qu’il ne lui voudrait pas de mal. Qu’elle pouvait être confiante et qu’elle se portait garante s’il lui arrivait quoi que ce soit. Que pourrait-il lui arriver alors s’il n’était pas violent et pourquoi avoir besoin de se porter garante de quoi que ce soit ? Bien qu’elle n’avait pas vraiment peur, May avait aussi choisi un lieu où ils seraient bien entourés pour éviter tout dérapage.
Installée à une table depuis une demi-heure, elle avait fait trainer le serveur en lui disant qu’elle commanderait lorsque son invité serait présent. Elle travaillait sur son ordinateur en attendant, lisant ses mails et confirmant la participation définitive des candidats qu’elle avait retenu pour l’émission Mariés au Premier regard. Elle était face à la porte et jetait un œil constamment vers celle-ci, à scruter le premier mec qui serait paumé en débarquant dans le roof top. Elle en voyait deux ou trois à chaque fois, ils finissaient par retrouver quelqu’un dans la salle. Elle désespérait mais il n’était pas encore tout à fait l’heure de son rendez-vous. Tant qu’il n’était pas en retard, ça allait. Et finalement, ce mec d’une trentaine d’année qui débarque, qui balaie d’un regard toute la salle et qui d’après son attitude, ne semble pas savoir où chercher ni qui trouver. May se redresse et l’observe encore un instant, personne dans la salle ne semble l’avoir remarqué, elle se décide alors de se lever, laissant son ordinateur sans surveillance, mais elle ne craignait pas grand-chose, et elle alla à sa rencontre. « Dimitri, je suppose ? » elle lui tend la main pour se présenter. « May Glitters. Je suis votre femme. »




Revenir en haut Aller en bas
Dimitri Horowitz
Dimitri Horowitz
le mauvais gendre
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-neuf ans (14/04/80)
SURNOM : Dima par sa mère, et c'est déjà trop.
STATUT : célibataire, le cœur en morceaux depuis quatre ans qu'il recolle comme il peut.
MÉTIER : gérant d'un stand d'auto-tamponneuses au parc d'attractions, peut être pas ce qu'il aurait choisi au départ mais son père compte sur lui.
LOGEMENT : #134 hughton avenue, à redcliffe, un appartement un peu en désordre qu'il partage avec ses trois chiens.
Dimitri&May  YERsTg5D_o
POSTS : 2139 POINTS : 880

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : a repris l'affaire de son père après que celui-ci ait eu des soucis de santé, une bonne excuse pour mettre ses propres ambitions de coté ☆ fier d'appartenir à une famille de forains même si certains jours paient mieux que d'autres ☆ semi-illettré, la lecture, l'écriture et le calcul sont des défis au quotidien auxquels il tente de remédier en participant à des ateliers ☆ passionné de photographie et de dessin, une âme d'artiste qu'il n'assume qu'auprès de quelques personnes ☆ s'est fait agresser il y a cinq ans et en a gardé une balafre au bras.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
Dimitri&May  CE7WtSyw_o
tamsin #2 ☆ but now the day bleeds, into nightfall. and you're not here, to get me through it all. i let my guard down, and then you pulled the rug, i was getting kinda used to being someone you loved.

tommyjustine (fb)alfiejillian (fb)minamayconstancearieljessian #3raelyn #2

Dimitri&May  Qm7EgJa4_o

RPs EN ATTENTE : eavan #2 ☆ matt ☆ caelan ☆ lena
RPs TERMINÉS : (2019) jessian #1lullaby #1eavan #1tamsin #1raelyn #1noa #1jessian #2

rps abandonnés : soheila
PSEUDO : nairobi, charlotte.
AVATAR : milo ventimiglia.
CRÉDITS : avatar@artacide, userbar@loonywaltz.
DC : aaron mayfair.
INSCRIT LE : 10/08/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t25687-there-s-no-rose-without-a-thorn-dimitri https://www.30yearsstillyoung.com/t25780-dimitri-i-m-bleeding-my-cold-little-heart https://www.30yearsstillyoung.com/t26658-dimitri-horowitz https://www.30yearsstillyoung.com/t25881-dimitri-horowitz

Dimitri&May  Empty
Message(#) Sujet: Re: Dimitri&May Dimitri&May  EmptyMar 12 Nov - 19:38



 
MAY & DIMITRI.

Pour une raison que Dimitri ne s'expliquait pas, le Sixteen Antlers était depuis quelques temps le théâtre de bouleversements majeurs de sa vie, et l'ironie était d'autant plus parfaite que ce n'était d'ordinaire pas le genre d'endroits qu'il fréquentait le plus souvent les soirs où il lui prenait l'envie de sortir boire un verre. Mais il devait lui reconnaître une chose, il se prêtait plutôt bien aux conversations formelles, importantes ou qu'on ne se verrait pas forcément avoir au milieu d'un pub rempli de supporters s’égosillant devant un match de foot. Calme, intimiste, fréquenté par une clientèle qui ne cherchait pas à tout prix à savoir ce qui se passait trois tables plus loin. Et comme le soir où il y avait retrouvé Tamsin pour ce qui avait été la discussion la plus cruciale et bouleversante de sa vie, c'est à son interlocutrice qu'il avait laissé le soin de choisir cet endroit. Une interlocutrice qu'il rencontrerait ce soir pour la première fois et avec qui il était donc loin de partager un passif comme avec son ex-compagne, ce qui était autant un aspect rassurant qu'angoissant de ce rendez-vous. Pas de ras-de-marée émotionnel à prévoir, à moins que l'échange ne prenne une tournure qu'il ne visait pas en premier lieu quand il lui avait proposé cette rencontre, mais autant d'inconnus et de questions en suspend. May Glitters, la femme qu'il avait contacté quelques jours plus tôt avec la ferme intention de se faire une idée précise de la personne qu'elle était, était encore un mystère intact aux yeux de Dimitri qui dans cette histoire n'agissait que dans un seul intérêt : celui de sa sœur. C'était pour Elena qu'il faisait tout ça, et parce que s'il était rongé d'angoisses depuis quelques jours c'était en partie parce que cette histoire d'émission de télé-réalité s'était ajoutée aux nombreuses sources de préoccupations qui le tenaient déjà éveillé certaines nuits. Après être passé d'une vie sans attache à celle du père d'une fillette de trois ans et demi en l'espace de quelques jours, après avoir vu son monde changer radicalement de figure après ça, il n'avait pas besoin de s'en faire en plus pour sa sœur. Et pourtant, rien au monde n'aurait pu l'empêcher de s'en mêler quand celle-ci lui avait parlé de cette chasseuse de têtes dans l’œil de qui son profil avait visiblement tapé, et sans qu'il comprenne vraiment sur le coup à quel moment sa sœur était devenue assez grande pour mettre un pied dans l'engrenage des réseaux sociaux. Parfois, il oublierait presque qu'elle avait trente ans et n'avait a priori plus besoin qu'il veille à ce qu'il ne lui arrive rien, parce que pour lui elle resterait toujours la gamine chétive qu'il protégeait des brutes et consolait chaque fois qu'un garçon lui brisait le cœur. Il aimerait pouvoir mettre sur pause cet instinct protecteur qui se rappelait toujours à lui quand il était question d'Elena, mais rien n'y faisait.

Entrant dans la salle après avoir senti son téléphone vibrer dans la poche de son jean et filtré un appel d'Elena, justement – il préférait l'avoir au bout du fil une fois le rendez-vous terminé – Dimitri balaya une seconde l'endroit du regard avant que ce dernier ne soit attiré par la silhouette d'une femme marchant droit vers lui. Blonde, élégante, l'air d'avoir l'habitude d'investir ce genre d'endroits avec son ordinateur portable pour y travailler en toute accalmie. Elle avait le profil de la dénicheuse de talents qu'il s'attendait à rencontrer, et pourtant Dimitri lui trouvait un coté avenant, instantanément rassurant pour le frère qu'il était. Un bon point, pour commencer. « C'est bien ça. » Il souffla en tendant sa main vers la sienne pour la serrer, moment où les présentations furent faites en bonne et due forme et permirent à la glace d'être brisée assez rapidement. « Merci d'avoir accepté de me rencontrer. » Qui plus est aussi vite après qu'il ait pris contact avec elle, et alors qu'elle aurait eu de bonnes raisons de penser qu'elle avait mieux à faire que d'accorder une entrevue à un type qui contrairement à ceux qu'elle devait fréquemment rencontrer n'espérait pas rejoindre l'une de ses émissions, mais avait au contraire besoin d'être rassuré sur un certain nombre de choses. Elle le conduisit alors jusqu'à la table où elle s'était installée en l'attendant, et Dimitri prit une inspiration. « J'ai conscience que ma démarche peut sembler surprenante, si vous vous intéressez à ma sœur vous savez probablement qu'elle est largement en âge de se débrouiller toute seule. » Il étira un léger sourire, conscient de ce qu'elle devait penser en le voyant, inquiet pour sa sœur qui n'avait plus l'âge qu'on se mêle de sa vie ou d'avoir besoin de la protection de son frère. « Seulement Elena est parfois assez... naïve, et en tant que frère je veux juste m'assurer qu'elle ne tombe pas dans quelque chose qui finira par la broyer, ou entre les mains de personnes qui finiront par profiter d'elle. » C'était une crainte qu'il avait souvent eu et qui s'était plusieurs fois vérifiée par le passé, Elena ayant un caractère dont il n'était pas difficile de profiter. Alors l'imaginer entourée d'inconnus, dans un cadre coupé de l'extérieur et qu'il s'imaginait scénarisé en tous points, ça matérialisait à nouveau cette angoisse. « Je vais être honnête avec vous, j'ai rien contre votre boulot mais ces émissions pour jeunes gens en quête de célébrité... moi je m'en méfie. » Et peut être qu'il n'avait pas voulu voir, ou qu'il s'était bercé d'illusions, mais il ne pensait pas que sa sœur pourrait être potentiellement attirée un jour par cet univers, si loin de tout ce qu'ils avaient toujours connu, eux qui avaient longtemps vécu de l'essentiel.




Dimitri&May  2eDseF9
Dimitri&May  ZsxbA8o
Dimitri&May  OnbOfdZ
Dimitri&May  Xc1pTzg
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
May Glitters
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 43 ans
SURNOM : May se suffit à lui même.
STATUT : Célibataire
MÉTIER : chasseuse de tête pour les télé réalités.
LOGEMENT : Bayside
Dimitri&May  Tumblr_nhd17haaCk1t894bko6_r1_400
POSTS : 489 POINTS : 300

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
RPs EN COURS : Elwyn - Dimitri - Elie - Aodhan - Samuel

MARIES AU PREMIER REGARD
Matt-Lily-Heiana-Léo-Robin Hope--Joey-Clara-
RPs TERMINÉS :
MARIES AU PREMIER REGARD
Auden
AVATAR : Diane Kruger
CRÉDITS : lux aeterna
DC : Nino, Eva, Noa & Owen
INSCRIT LE : 17/09/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t26448-may-glitters https://www.30yearsstillyoung.com/t17367-nino-eva-noa-owen-may-fiche-commune https://www.30yearsstillyoung.com/t26552-may-glitters#1115887 https://www.30yearsstillyoung.com/t26551-may-glitters

Dimitri&May  Empty
Message(#) Sujet: Re: Dimitri&May Dimitri&May  EmptyLun 18 Nov - 23:56



May n’avait pas fait erreur et s’était pointé vers la bonne personne, heureusement pour elle d’ailleurs, elle qui semblait être si sûre d’elle en se présentant à lui. « Merci d'avoir accepté de me rencontrer. » elle hocha la tête, accompagnant ce geste d’un simple sourire, sentant la tension palpable à travers sa poignée de main. Qu’il se détende le grand frère, May Glitters n’allait pas le manger tout cru et en réalité, ce n’était pas lui qui l’intéressait, elle était là dans le seul but, le mettre dans sa poche pour qu’il ne vienne plus interférer entre elle et sa sœur Elena. « Y a pas de quoi, ça fait aussi parti de mon job… » même si c’était la première fois, elle devait l’avouer, que ça lui arrivait. « C’est une première, mais ma fiche de poste est flexible ! » qu’elle plaisante avant d’aller rejoindre la table où elle était installée auparavant. « J'ai conscience que ma démarche peut sembler surprenante, si vous vous intéressez à ma sœur vous savez probablement qu'elle est largement en âge de se débrouiller toute seule. » May avait noté oui, Elena semblait avoir passé la majorité il y a pas mal d’année déjà en effet. « J’vais pas vous dire le contraire, c’est étonnant et surprenant qu’on me propose ce genre d’entrevue. Je sais pas si je dois trouver ça flippant ou mignon ou agaçant. » elle était sans doute passé par les trois sentiments les uns après les autres. Maintenant qu’elle pouvait voir Dimitri face à elle, elle aurait plutôt tendance à trouver ça mignon en réalité et peut être que plus de proche devraient s’inquiéter du sort qui était réservé à ces futurs candidats. « Seulement Elena est parfois assez... naïve, et en tant que frère je veux juste m'assurer qu'elle ne tombe pas dans quelque chose qui finira par la broyer, ou entre les mains de personnes qui finiront par profiter d'elle. » May hoche la tête, le dur mon de la télé-réalité. « Je vais être honnête avec vous, j'ai rien contre votre boulot mais ces émissions pour jeunes gens en quête de célébrité... moi je m'en méfie. » May ferma l’écran de son ordinateur qui la déconcentrait et le poussa doucement sur la droit pour qu’il ne soit pas directement entre eux deux. « Ecoutez… » elle allait tenter d’être à son tour le moins flippante possible. « Ca fait vingt ans qu’on a tous les ans des dizaines d’émission de télé réalité qui passent sur nos chaines. Vingt ans, c’est long et forcément, des candidats, y en a eu des milliers pendant tout ce temps. De Koh Lanta à Secret Story, passant par les princes de l’amour à l’amour est dans le pré… Au début, on savait pas où on allait. On a eut des soucis avec les candidats, parce qu’ils étaient pas triés comme c’est le cas aujourd’hui. Y avait pas d’entretien avec des psychologues pour s’assurer qu’ils tiennent la route et y a eu des loupés. » était-ce la peine de mentionné le mot – suicide – pour illustrer ses propos ? Non, l’idée était toujours de rassurer le grand frère protecteur. « J’ai beau décider qu’Elena avait pas besoin de passer les castings d’une émission, le passage par la case psychologue est obligé aujourd’hui. Si elle est pas prête, elle participera pas, si elle est trop fragile, elle sera mise de côté. Et c’est valable pour tous les candidats qu’elle croisera. Donc les tarés, les barges et les débiles – j’entends par là vrai débiles profonds » sous entendu qu’elle ne pouvait pas gérer la connerie des gens et dieux sait qu’ils sont nombreux ceux là. « ceux là, c’est next direct. » elle s’arrêta pour le moment, marquant une pose, espérant avoir répondu aux questionnements de Dimitri. « Partez du principe qu’elle part en colonie. Grosse villa, vacances payées tout frais compris. Il y a des caméras, c’est le petit plus. Elle va s’amuser et pouvoir se défouler pendant plusieurs semaines et tout ça en espérant trouver l’amour. C’est un peu le but de tous les célibataires qui partent en vacances. L’amour de vacances ! »




Revenir en haut Aller en bas
Dimitri Horowitz
Dimitri Horowitz
le mauvais gendre
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-neuf ans (14/04/80)
SURNOM : Dima par sa mère, et c'est déjà trop.
STATUT : célibataire, le cœur en morceaux depuis quatre ans qu'il recolle comme il peut.
MÉTIER : gérant d'un stand d'auto-tamponneuses au parc d'attractions, peut être pas ce qu'il aurait choisi au départ mais son père compte sur lui.
LOGEMENT : #134 hughton avenue, à redcliffe, un appartement un peu en désordre qu'il partage avec ses trois chiens.
Dimitri&May  YERsTg5D_o
POSTS : 2139 POINTS : 880

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : a repris l'affaire de son père après que celui-ci ait eu des soucis de santé, une bonne excuse pour mettre ses propres ambitions de coté ☆ fier d'appartenir à une famille de forains même si certains jours paient mieux que d'autres ☆ semi-illettré, la lecture, l'écriture et le calcul sont des défis au quotidien auxquels il tente de remédier en participant à des ateliers ☆ passionné de photographie et de dessin, une âme d'artiste qu'il n'assume qu'auprès de quelques personnes ☆ s'est fait agresser il y a cinq ans et en a gardé une balafre au bras.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
Dimitri&May  CE7WtSyw_o
tamsin #2 ☆ but now the day bleeds, into nightfall. and you're not here, to get me through it all. i let my guard down, and then you pulled the rug, i was getting kinda used to being someone you loved.

tommyjustine (fb)alfiejillian (fb)minamayconstancearieljessian #3raelyn #2

Dimitri&May  Qm7EgJa4_o

RPs EN ATTENTE : eavan #2 ☆ matt ☆ caelan ☆ lena
RPs TERMINÉS : (2019) jessian #1lullaby #1eavan #1tamsin #1raelyn #1noa #1jessian #2

rps abandonnés : soheila
PSEUDO : nairobi, charlotte.
AVATAR : milo ventimiglia.
CRÉDITS : avatar@artacide, userbar@loonywaltz.
DC : aaron mayfair.
INSCRIT LE : 10/08/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t25687-there-s-no-rose-without-a-thorn-dimitri https://www.30yearsstillyoung.com/t25780-dimitri-i-m-bleeding-my-cold-little-heart https://www.30yearsstillyoung.com/t26658-dimitri-horowitz https://www.30yearsstillyoung.com/t25881-dimitri-horowitz

Dimitri&May  Empty
Message(#) Sujet: Re: Dimitri&May Dimitri&May  EmptyDim 8 Déc - 21:18



 
MAY & DIMITRI.

S'il ne savait pas exactement à quoi il s'attendait ni qui il s'attendait à trouver lorsqu'il avait rejoint May Glitters pour une rencontre déterminante, Dimitri ressentit comme un soulagement au moment où la silhouette de la chasseuse de têtes avança dans sa direction et qu'elle lui parut non seulement tout à fait respectable mais aussi pleine d'une assurance qu'il trouva rassurante. Il ne s'attendait pas à ce que la première impression que lui ferait cette femme ait tant d'importance à ses yeux, et dieu sait qu'il avait toujours détesté arrêter son jugement sur quelqu'un aussi vite, mais il dut reconnaître que le simple fait qu'elle semble à première vue loin des clichés qu'on associait souvent au monde de la télé-réalité le mit dans d'assez bonnes dispositions dès le début de ce rendez-vous. Reconnaissant envers la jeune femme d'avoir accepté de le rencontrer malgré le caractère sordide de sa démarche, Dimitri fut également rassuré qu'elle ne semble pas lui tenir rigueur d'avoir eu besoin de cette entrevue pour poser un regard un peu moins angoissé sur toute cette histoire d'émission, et sur la manière dont sa jeune sœur semblait envisager de mettre un pied dans un univers qui leur était complètement étranger. Il avait craint, c'est vrai, que cette femme se contente de lui rire au nez en lui conseillant d'avoir une petite discussion avec sa sœur, et le fait qu'elle fasse preuve d'un certain esprit au moment de lui assurer qu'elle ne voyait pas d'inconvénient à élargir le champ de ses prérogative parvint à le dérider pour de bon. « Vous voulez dire que je suis le premier type à s'inquiéter pour la potentielle participation de sa sœur trentenaire ? Je peux pas vous croire. » Il plaisanta à son tour dans un léger sourire, peut être pour se moquer un peu de lui-même. Bien sûr que la femme en fasse de lui ne devait pas faire ça tous les jours, ou seulement pour des filles tout juste majeures dont les parents étaient protecteurs, et Dimitri lui devait d'autant plus de reconnaissance qu'elle ait accepté. « Certainement un peu des trois, même si risible aurait sûrement fait l'affaire aussi. » Nouvelle tentative d'humour peut être, ou preuve qu'il avait encore besoin de se détendre et qu'il tentait pour ça d'alléger l'atmosphère, Dimitri lui devait en tout cas de dédramatiser et c'est ce qu'il tentait de faire. « Plus sérieusement, j'ai conscience qu'à première vue ça peut facilement laisser penser que je suis le genre de frère collant et surprotecteur dont ma sœur aurait tout intérêt à s'éloigner si elle veut vivre en toute indépendance, mais c'est simplement... » Il chercha ses mots l'espace d'une seconde, avant de relever son regard vers le sien. « Disons qu'on vit depuis des années avec l'idée que notre père disparaîtra sans doute dans un futur plus proche que ce qu'on espérait, et tout ça c'est ma manière de m'assurer qu'il y aura toujours quelqu'un pour veiller sur elle. » Peut être bien qu'il donnait l'impression d'en faire trop, qu'avoir besoin de prendre ce genre de précautions prouvait surtout qu'il n'avait jamais vraiment cessé de voir Lena comme la gamine dont il prenait soin étant jeune, mais Dimitri était comme ça, du genre à aimer sans concession même quand on aimerait bien qu'il se détache un peu plus.

Parce que ce qu'il ne pouvait pas mettre complètement de coté, c'était le tempérament naïf d'Elena, et le nombre de fois où elle s'était embarquée dans des situations impossibles juste parce qu'elle avait bon cœur ou parce qu'elle ne voyait pas le danger. C'était pourtant une question de bon sens au fond et Dimitri en avait conscience, la télé-réalité était sûrement un univers très contrôlé où on veillait à ce personne ne soit ni broyé ni abandonné à son sort. Alors, lorsque May ouvrit sous ses yeux l'encyclopédie de ce monde qui lui était encore méconnu et qui quelque part était aussi fascinant qu'effrayant, c'est une oreille attentive qu'il prêta à son récit. Rien que de l'écouter, rien que d'entendre le nombre de précisions qu'elle était capable d'apporter pour lui prouver qu'il n'y avait rien à craindre, ça tendait déjà quelque part à apaiser son inquiétude. Peut être parce qu'en plus de savoir manifestement très bien de quoi elle parlait, elle lui semblait parfaitement honnête. « Vous voulez dire que vous sauriez déceler en un entretien psychologique si ma sœur n'est pas trop fragile pour ce genre d'univers ? » Si elle le lui assurait, alors il n'aurait aucune raison de ne pas la croire et certainement encore moins maintenant qu'elle avait fait preuve d'une transparence totale, qu'il appréciait. « J'ai simplement besoin d'être sûr qu'on ne la traiterait pas seulement comme une potentielle poule aux œufs d'or, mais comme quelqu'un qui n'a aucune idée d'où elle mettrait les pieds. » Ça lui tenait à cœur, de s'assurer qu'on prendrait le temps d'étudier la personnalité d'Elena sous tous les aspects qui pourraient mériter d'être étudiés et qu'on ne la laisserait jamais partir où que ce soit s'il devait y avoir le moindre doute sur sa capacité à le supporter. Dimitri ne connaissait peut être pas très bien le milieu de la télé, mais il avait déjà entendu parler de ces candidats qui avaient mal supporté la pression ou le retour à la réalité, et c'était l'une de ses angoisses, que sa sœur soit trop tendre pour ça. « Vous dites que les profils les plus dérangeants sont écartés, et je vous crois sur parole. Mais ces émissions en elles-mêmes, est-ce qu'elles ne sont pas oppressantes ? Est-ce que vivre en étant filmé au quotidien est vraiment si anodin que ça ? » Parce que forcément, à l'entendre parler de grosse villa et de vacances tous frais payés, ça avait plutôt des airs de carte postale, et l'espace d'une minute Dimitri aurait pu fermer les yeux et imaginer Elena dans ce cadre-là, s'amuser comme elle en avait bien le droit après tout. Seulement, est-ce que l'envers du décor était aussi paradisiaque ? « Vous comprenez, à vous entendre ça paraît presque trop beau. » Il souffla dans un nouveau sourire, et parce qu'il appréciait qu'ils puissent se parler tout à fait honnêtement, comme deux personnes qui finalement dans cette histoire avaient les mêmes intérêts. Sa remarque au sujet des amours de vacances lui inspira une nouvelle question. « Vous pensez vraiment que c'est possible ? Je veux dire, de trouver l'amour à la télé quand il est déjà parfois rare de rencontrer des gens vraiment sincères dans la vie de tous les jours. » Pourtant dieu savait qu'il accordait parfois facilement sa confiance, que lui non plus quelque part ne se méfiait pas toujours autant qu'il le devrait malgré les quelques douches froides qu'il avait pu prendre. « Les gens qui font ces émissions, ils ont vraiment envie de rencontrer quelqu'un ou est-ce qu'ils viennent surtout s'amuser ? » Il lui posait la question comme si elle était dans leur tête et c'était idiot, mais de par son expérience elle en avait peut être au moins une idée. Et ce qu'il ne voulait pas, c'était que sa sœur puisse retomber dans les bras du premier Don Juan venu.




Dimitri&May  2eDseF9
Dimitri&May  ZsxbA8o
Dimitri&May  OnbOfdZ
Dimitri&May  Xc1pTzg
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Dimitri&May  Empty
Message(#) Sujet: Re: Dimitri&May Dimitri&May  Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

Dimitri&May

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: spring hill :: the sixteen antlers
-