AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 (soren) échec et mat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Adèle Shephard
Adèle Shephard
la fureur de vivre
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt trois (26.12)
SURNOM : addie par ses amis proches, et plus particulièrement par Levi
STATUT : célibataire, et c'est très bien comme ça ! elle a de toute façon bien trop l'habitude de s'enticher des mauvais garçons.
MÉTIER : fait des études pour devenir agent immobilière, elle est en dernière année.
LOGEMENT : en colocation avec son cousin nell et lily la maman de coeur
(soren) échec et mat Tumblr_pxvaxkFrjI1qc17ifo4_250
POSTS : 1924 POINTS : 915

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : élevée par l'aîné de famille à la mort de leur parents dans un accident de voiture — longtemps été bénévole dans un refuge pour animaux avant d'arrêter brusquement — elle a peur des voitures depuis l'accident, et n'a pas le permis, elle se déplace en vélo dans la ville — elle est née à Brisbane mais depuis deux ans elle fait de l'humanitaire dans des pays aux moyens faibles, l'Amérique latine fait partie de ses choix de prédilection, et le Mexique surtout, pays qu'elle adore ! — elle est malade depuis janvier 2019, elle a un cancer du rein et est suivie par l'association beauregard
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : levi mcgrathjustin piercenino marchetti (zombie)noa jacobsnate barnestopic commun halloween 2019adrian shephard / lucia whitemoreginny mcgrathlily keeganmatthias callowaydaisy wittersoren skarsgardNino marchetti 4
RPs EN ATTENTE : freya doherty ♡ lizzie potter ♡ adrian shephard ♡ adrian shephard / rémi delgado ♡ freya doherty / jillian mcgrath ♡ allie oakheart ♡ sora aoki ♡ justine hudson 2
RPs TERMINÉS : nino marchetti 1freya doherty / nino marchettinino marchetti 2lucia whitemoreremi delgadojustine hudsonnino marchetti 3

(soren) échec et mat Tumblr_inline_pe4a2n5iEf1ricaxd_540
PSEUDO : jen, bleeding_light
AVATAR : la jolie ella purnell
CRÉDITS : (c)lunaeye (ava), cristalline (crackship), tumbl (gif)
DC : elias le ripoux et carter le mafieux
INSCRIT LE : 16/09/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t26417-adele-i-ve-looked-for-love-in-every-stranger-took-too-much-to-ease-the-anger https://www.30yearsstillyoung.com/t26486-adele-le-bonheur-ne-vient-pas-a-pied-alors-j-ai-marche https://www.30yearsstillyoung.com/t26491-adele-shephard https://www.30yearsstillyoung.com/t26500-adele-shephard

(soren) échec et mat Empty
Message(#) Sujet: (soren) échec et mat (soren) échec et mat EmptyJeu 7 Nov - 18:07



(soren) échec et mat Tumblr_oghg2m9hNI1t8m6who1_250(soren) échec et mat Tumblr_inline_o1s9p7G45O1rnaj77_500
 « Échec et mat... »  (soren) échec et mat 873483867   soren skarsgård & adèle shephard


Adèle Shephard ne se sent vraiment pas bien, elle a tellement son cœur qui bat vite qu’elle a l’impression d’être sur le point de s’évanouir. Rentrant dans la maison, elle a les larmes aux yeux, parce qu’elle, c’est une femme modèle, qui ne fait jamais de pas de travers. Ou si peu, mais qui fonce dans le tas, tentant de sauver ceux qui ne sont pas toujours dans la légalité, un point qui la rapproche avec son ancienne meilleure amie, Lucia Whitemore. Elle se sent affreusement seule alors qu’elle constate les dégâts de la maison, elle est probablement sur le point de craquer, littéralement, et d’ailleurs elle laisse ses fesses tombés contre la paroi du comptoir, n’osant même pas relever son visage vers les dégâts de la maison. Elle a compris. Elle a compris dans quoi Nino Marchetti s’était engagé, et si elle avait cru naïvement, qu’il aurait été présent pour l’épauler, il a préféré prendre ses jambes à son cou et partir. Elle a mal, autant que le cœur en miette, et s’en rend compte à présent qu’il n’est plus là. Est-ce sa fierté qui parle ? Elle n’en sait rien, elle imagine que oui, et plus jamais elle ne voudra le voir, c’était finit ! Quand elle allait en parler avec Freya, son amie lui dirait qu’elle l’avait prévenue, comme à chaque fois. Adèle refait toujours les mêmes erreurs, inlassablement. Mais là, c’est un goût particulier et elle ne saurait pas dire pourquoi. Un goût qui la confronte autant dans ce besoin de savoir pourquoi il agit ainsi, et celui de l’ignorer, ça lui ferait mal ça à Nino, non ? Et pourtant, elle ne lui voulait aucun mal, absorbé dans ses pensées, elle entend un grincement de chaussure et de  la porte d’entrée. Son corps se fige, et si c’était les cambrioleurs qui revenaient ? Elle n’avait pas entendu la sirène des flics ni les lumières par la fenêtre juste à côté d’elle, elle reste donc immobile, un instant. Récupérant son téléphone portable pour activer la lumière, elle finit par faire quelques pas, avant de dire, presque rassurée de voir une silhouette homme assez grande, et de carrure imposante dans la pénombre. C’était Nino, elle en était convaincue. « Je savais que tu finirais par… » Revenir, un mot qui restera en suspens alors qu’elle met davantage son téléphone devant l’homme, et s’arrête net quand elle découvre l’identité cette pénombre ; l’horreur devant ses yeux, et son cœur rate un battement, alors que les larmes reviennent, prêt à couler de ses yeux, mais elle ne lui laissera pas ce plaisir. Elle pensait, non elle aurait tellement eu besoin de Nino à cet instant, lui il connaissait ce monde, pas elle. Dans quelle merde elle s’était faite avoir, surtout qu’elle avait laissé cette porte d’entrée ouverte, elle était là son erreur qui pourrait lui coûter sa place : la seule chose qui la raccroche à la vie pendant son traitement. « Je… Elle balbutia, ne sachant pas quoi dire, ni quoi faire, elle aurait préféré être une petite souri et se fondre dans n’importe quel minuscule trou que d’affronter son patron, pas des moins sympathiques ses derniers temps, qu’est-ce que vous faîtes là ? »  Question idiote mais elle est prise au dépourvu, Adèle. Ok il lui avait demandé de la tenir informer, et est-ce qu’elle l’avait fait ? Non, évidemment ! Il n’avait pas eu de ses nouvelles, et c’était le cadet de ses soucis, elle finit par faire un sourire crispé à l’homme avant de constater, bêtement. « Il y a eu un petit cambriolage j’ai l’impression… »  Non vraiment Adèle ? Elle se sentait vraiment mal à l’aise, à l’étroit dans cette grande maison quasiment vide, restant à distance de son patron, elle ne savait pas vraiment sa réaction. Quand il s’énervait on avait plutôt intérêt à être à des kilomètres, et sa réputation parlait pour lui. Si elle avait jamais eu à faire à sa méchanceté par le passé, elle se sentait pas vraiment de l’affronter actuellement. Elle, la gamine, de vingt-trois ans qui n’a encore rien vécue, et pourtant, elle allait devoir avoir les épaules assez larges pour supporter ses prochaines humeurs. Échec et mat…


@Soren Skarsgård


toutes les machines ont un coeur, dedans, qui bat, qui bat comme on se bat. on avait pas prévu ça... sur les machines on dessine un coeur, qui bat. j'suis juste capable de voir le monde en grand. dans toutes les machines il y a mon coeur là dedans, et le monde est fragile...
by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Soren Skarsgård
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : cinquante-trois ans, il ne veut plus compter. Le temps file entre ses doigts sans qu'il ne puisse le retenir. Le tic-tac incessant de la vie. 
SURNOM : Il a horreur des surnoms niais à tendance dégradante qui vous enlèvent plus de crédibilité qu'elles ne vous en offrent. Les surnoms sont une invention de vos amis pour vous faire descendre de votre piédestal s'ils estiment trop être dans votre ombre, vous ne le saviez pas ?
STATUT : L'amour est une cage et il est un lion. On n'enferme pas un lion en cage, on le laisse volage. Ainsi, on peut essayer de lui mettre le grappin dessus, mais ça ne dure jamais longtemps. Disons que sa volonté à éviter toute forme d'engagements peut-être un peu excessive. 
MÉTIER : Il y a une époque il était mécanicien, les mains dans le cambouis. Puis il a décidé de suivre ses ambitions et envies personnelles au détriment de celles de sa famille. Il a ainsi décidé à se placer à tout prix dans les hautes sphères en escroquant, Mina Farrell en a fait les frais avant de l'aider. Il parvient ainsi à rentrer dans les cercles les plus fermés et à se construire une fortune substantielle. Suffisamment nantis, il est devenu propriétaire de trois agence immobilière à travers le pays. Il s'y passe parfois des choses peu légales dont il n'en parle pas. Aux yeux des gens, il est juste un patron d'entreprise qui travaille et voyage souvent pour garder un oeil sur son business.
(soren) échec et mat Tumblr_oiz0ajGDLV1uutgwwo1_500
POSTS : 12 POINTS : 90

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
PSEUDO : Mad World
AVATAR : Jeffrey Dean Morgan.
CRÉDITS : étangs noirs (avatar). justjdm (gif)
DC : Aucun pour le moment.
INSCRIT LE : 28/10/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t27193-same-shit-different-day-soren

(soren) échec et mat Empty
Message(#) Sujet: Re: (soren) échec et mat (soren) échec et mat EmptyDim 10 Nov - 1:21



    Une seconde ne semble pas énorme, il ne s'agit que d’une fraction solaire parmi tant d'autre et pourtant, une fraction de cette petite seconde peut tout changer. Ce matin-là, Soren s'était réveillé avec cette envie de tous les jours, celui de remporter à son palmarès une nouvelle affaire, le couronnement d'un succès qui n'était égal à personne. Il y avait une vente en enchère d’un terrain qui lui permettrait de construire de nombreux logements et de gagner gros en l’acquérant. Perdre était un mot qui se définissait à une simple chose dans sa bouche. Impossible, l'échec il la mettait au loin, car tout ce qu'il entreprenait n'était jamais dû au hasard, tout devait se passer comme il en avait décidé. Abusif de la vie, il avait pris à la contrôler comme jamais on aurait pu se douter qu'il était possible, derrière ce minois au charme ravageur, Soren cachait une profondeur noirceur, un anti social qui ne lésinait pas à piétiner son adversaire ou quiconque se mettait au travers de son chemin. Tout c'était donc passé comme il se devait. Il avait porté un costume deux pièces, une chemise noire et une veste de la même couleur, un pantalon taillé parfaitement accompagné de sa montre Rolex. Il avait tout de l’entrepreneur sûr de lui prêt à envoyer son adversaire sur le ring. Il maîtrise à merveille l'art de l'élocution et il était convaincu qu’il arriverait à se faire entendre pour avoir ce qu’il voulait. Calculateur et manipulateur, il était évident pour lui qu’il réussirait à acquérir ses terrains. Beaucoup lui aurait dit à être trop narcissisme, cela lui jouerait des tours, car si la journée s'était passée sans un pépin sourire aux lèvres celui-ci avait vite déchanté face à la décision finale. Perdre une affaire aussi banale qu'elle fut pour lui était invraisemblable, la surprise, rien n'aurait pu présager cela. Son égo en ressortirait blessé, sa fierté ébranlée, sa colère décuplée. Il avait tant donner pour réussir à monter son agence immobilière, il avait mis de côté valeurs et morales pour y parvenir en mettant sur le bas-côté femme et enfant sans aucun scrupule alors ce n’était pas pour perdre bêtement. Certes, ce n’était rien mais voir son concurrent acquérir ces biens et se pavaner devant lui face à sa défaite le mettait dans une haine terrible. Il n’avait aucune envie de retourner au bureau travailler, il avait besoin d’une pause et d’une bière. Il avait donc envoyé un sms à son apprentie lui indiquant son absence et lui exigeant qu’elle lui donne des nouvelles au cours de la journée. Au fond il avait un minimum confiance en elle, il l’avait formé pour qu’elle devienne une mini Soren, du moins dans le travail. Et il l’avait laissé s’occuper de A à Z du dossier de sa chère pulpeuse Rémi Delgado. Mais il avait beau attendre des informations, Adèle semble faire la morte. Aucune nouvelle de sa part, aucune information malgré ses nombreuses sollicitations. Mais il semble que lorsqu’une journée commence mal la suite ne s’arrange pas. Il avait compris que l’expression on n’est jamais mieux servi que par soi-même n’était pas un mythe et il espérait pour elle, qu’elle a une bonne excuse ! « Je savais que tu finirais par… » Face à son omission de réponse à ses messages, il avait décidé de faire le travail lui-même et vu les dégâts il comprend qu’il a bien fait. La maison était un foutoir sans non. Il n’avait jamais vu ça et c’était à se demander s’il s’agit d’humain qui avait commis ce crime. Il ne dit rien fixe la scène en silence avant de se mettre debout devant elle, il voulait des explications et il espérait pour elle qu'elle serait convaincante. Taciturne, il ne dit rien, Soren attend une explication tout en la regardant sans broncher ce qui semble être calvaire pour la jeune femme qui balbutie. « Je… » Elle semble avoir perdu son langage, elle cherche ses mots et lui désapprouve du chef. « Pourrais-je avoir des explications mademoiselle Shephard ? Ou dois-je comprendre que vous êtes incapable de faire quoique ce soit de correct ? » « qu’est-ce que vous faîtes là ? » « Dois-je vous rappeler que je suis le patron et que c’est donc MON agence immobilière et donc MON logement ? Ou vous êtes plus sotte que je ne le pensais ? » Il ne lui laisse pas le temps de dire un mot de plus que d’un pas sûr de lui, il rejoint le salon et demande à son apprentie de le suivre. Quelques points selon lui s’imposent. Assis sur un fauteuil, il attend des explications. « Il y a eu un petit cambriolage j’ai l’impression… » Vraiment ? Son regard se fait plus sombre se demandant si Adèle le prenait pour un idiot et si elle croyait qu’il s’arrêterait à ça. « Donnez-moi une seule et bonne raison pour vous garder parce que jusqu’ici vous êtes plus une plaie qu’autre chose, si jamais travailler dans mon agence ne vous plait pas, je ne vous retiens pas »
Revenir en haut Aller en bas
Adèle Shephard
Adèle Shephard
la fureur de vivre
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt trois (26.12)
SURNOM : addie par ses amis proches, et plus particulièrement par Levi
STATUT : célibataire, et c'est très bien comme ça ! elle a de toute façon bien trop l'habitude de s'enticher des mauvais garçons.
MÉTIER : fait des études pour devenir agent immobilière, elle est en dernière année.
LOGEMENT : en colocation avec son cousin nell et lily la maman de coeur
(soren) échec et mat Tumblr_pxvaxkFrjI1qc17ifo4_250
POSTS : 1924 POINTS : 915

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : élevée par l'aîné de famille à la mort de leur parents dans un accident de voiture — longtemps été bénévole dans un refuge pour animaux avant d'arrêter brusquement — elle a peur des voitures depuis l'accident, et n'a pas le permis, elle se déplace en vélo dans la ville — elle est née à Brisbane mais depuis deux ans elle fait de l'humanitaire dans des pays aux moyens faibles, l'Amérique latine fait partie de ses choix de prédilection, et le Mexique surtout, pays qu'elle adore ! — elle est malade depuis janvier 2019, elle a un cancer du rein et est suivie par l'association beauregard
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : levi mcgrathjustin piercenino marchetti (zombie)noa jacobsnate barnestopic commun halloween 2019adrian shephard / lucia whitemoreginny mcgrathlily keeganmatthias callowaydaisy wittersoren skarsgardNino marchetti 4
RPs EN ATTENTE : freya doherty ♡ lizzie potter ♡ adrian shephard ♡ adrian shephard / rémi delgado ♡ freya doherty / jillian mcgrath ♡ allie oakheart ♡ sora aoki ♡ justine hudson 2
RPs TERMINÉS : nino marchetti 1freya doherty / nino marchettinino marchetti 2lucia whitemoreremi delgadojustine hudsonnino marchetti 3

(soren) échec et mat Tumblr_inline_pe4a2n5iEf1ricaxd_540
PSEUDO : jen, bleeding_light
AVATAR : la jolie ella purnell
CRÉDITS : (c)lunaeye (ava), cristalline (crackship), tumbl (gif)
DC : elias le ripoux et carter le mafieux
INSCRIT LE : 16/09/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t26417-adele-i-ve-looked-for-love-in-every-stranger-took-too-much-to-ease-the-anger https://www.30yearsstillyoung.com/t26486-adele-le-bonheur-ne-vient-pas-a-pied-alors-j-ai-marche https://www.30yearsstillyoung.com/t26491-adele-shephard https://www.30yearsstillyoung.com/t26500-adele-shephard

(soren) échec et mat Empty
Message(#) Sujet: Re: (soren) échec et mat (soren) échec et mat EmptyDim 10 Nov - 19:07


(soren) échec et mat Tumblr_oghg2m9hNI1t8m6who1_250(soren) échec et mat Tumblr_inline_o1s9p7G45O1rnaj77_500
 « Échec et mat... »  (soren) échec et mat 873483867   soren skarsgård & adèle shephard


Immobile dans cette maison déserte avec pour son seul compagnon son patron, la voilà dans un sacré pétrin. Sa colère avait fini par se tasser en voyant l’ombre de l’Italien partir loin d’elle quelques minutes précédemment et elle avait finis par rentrer dans la maison non sans le lui crier en pleine figure, peut-être lui demandait-elle de la suivre simplement. Mais l’intuition du jeune homme avait eu raison de cette histoire, car cela aurait signifié qu’il aurait été là avec eux. Dans la même galère qu’Adèle. Secrètement, peut-être que Adèle remercie le ciel qu’elle soit seule dans cette maison, elle parviendra à ses fins. Elle arrivera à son but, parce qu’elle est persévérante Addie, elle n’abandonne jamais, ne baisse jamais les bras malgré ses doutes qui peuvent parfois l’handicapée. Elle serre les poings, alors qu’elle sent son cœur battre si vite qu’elle à cette impression qu’il va sortir de son corps. Bon sang qu’elle déteste être dans ce genre de situation où elle créer un malaise certain. Mais ce n’était pas de sa faute à elle, enfin si peut-être un peu. Elle aurait dû regarder à deux fois  si cette porte était bien fermée. Et par-dessus le marché, elle n’aurait pas dû se pointer le soir à la nuit tombée dans cette villa. Après tout c’est ce que font les employés, quand les heures sont finit ils rentrent chez eux, mais elle, elle n’sait pas dire non. Elle est dévouée la petite Adèle, toujours présente pour tout le monde, pour les épauler, les aider. Quel qu’en soit les risques, ça lui a toujours joué des tours. Le silence alors qu’elle le fixe sans réellement faire sa fière. Elle ne sait pas quoi dire, alors elle préfère rester silencieuse. Il allait forcément finir par craquer et l’ouvrir à un moment donné. Parce que Soren est un gros con, qui ne ménage jamais les autres. Il aime avoir le dessus sur les situations, et piétine sur les gens pour arriver à ses fins. Avec le temps, elle avait finis par s’y faire, elle ne lui disait rien mais n’en pense pas moins de son comportement de gros bourrin calculateur ! Elle est tellement l’opposée la jeune Shephard, et pour rien au monde elle ne voudrait être à sa place, il est tellement froid et odieux. Elle avait presque envie de le plaindre d’agir ainsi avec les autres, « pourrais-je avoir des explications mademoiselle Shephard ? Ou dois-je comprendre que vous êtes incapable de faire quoique ce soit de correct ? » Il pose ses yeux autour d’eux, et elle baisse la tête Adèle. Parce qu’elle, elle n’ose pas regarder davantage les bêtises faite par l’autre connard qui l’a bousculé quelques minutes plus tôt. Mais que parler de lui, signifierait parler de Nino. Et ça, ça lui était impossible. Elle n’était peut-être pas si incapable que ça la petite Adèle, protéger certaines personnes, ça elle savait le faire, quitte à mentir, à fausser la vérité elle s’en fichait elle. Elle relève son regard sur lui, alors qu’il a déjà rejoint le salon. Elle reste un moment interdite, sans bouger. On entend à peine sa respiration. Partir, oui, elle fixe un long moment cette porte, une échappatoire, elle n’est peut-être pas obligé de subir le caractère de cochon de son patron ni son intonation qu’elle a envie de lui renvoyer en pleine figure. Parce que si elle est douce, et naïve Adèle, elle sait aussi parfois contourner les lois pour éviter les pièges, et a du répondant. Et Soren finira par le voir, qu’elle n’est pas juste une apprentie sans cervelle qui dit oui à tout. Ou presque… « Dois-je vous rappeler que je suis le patron et que c’est donc MON agence immobilière et donc MON logement ? Ou vous êtes plus sotte que je ne le pensais ? » Après plusieurs instants d’hésitation, elle décide de faire quelques pas et finalement de le retrouver dans la grande pièce du salon que offre cette belle maison. « Sans vous manquez de respect, m’sieur, même les clients savent qui est le patron de cette boite ! » Qu’elle répond sans hargne et avec une politesse, mais c’est déjà passé la barrière de ses lèvres sans qu’il ne puisse y faire quelque chose. Trônant sur son fauteuil, elle lui tournait le dos et elle levait les yeux au ciel, combien de fois lui avait-il posé cette question, comme si il remettait en cause son intégrité chaque matin où il se levait du pied gauche, « donnez-moi une seule et bonne raison pour vous garder parce que jusqu’ici vous êtes plus une plaie qu’autre chose, si jamais travailler dans mon agence ne vous plait pas, je ne vous retiens pas » Elle sourit Adèle, ne posant même pas son regard sur cet être insignifiant. C’était une rapace dans le métier et bon nombre l’avais découragée de se rendre chez lui pour apprendre le métier. Car si il pouvait être un très bon professeur les jours où il le voulait, les autres temps c’était plutôt ‘tu marches ou tu crèves’ et il n’en avait pas fallu autant à Adèle pour qu’elle signe en bas de la page son contrat d’apprentissage. Elle aime le challenge, les défis c’est ça qui la fait avancer. Et elle pourrait faire fondre le plus récalcitrant même si Soren était un dur à cuir. Elle aussi dans le monde du boulot, elle ne se laissait pas démonter si facilement. Elle fait quelques pas dans la maison, le salon, observant autour d’elle avant de dire, comme si elle récitait par cœur le descriptif de la maison qu’elle avait elle-même posté sur la site internet de l’agence. « Belle villa de 175m carré, quatre chambres dont une au rez-de-chaussée, plein sud, avec balcon au premier. Jardin de presque 900m carré, un garage attenant. » Et puis, elle pose son doux regard dans celui de son chef, le provoquant peut-être, le titillant, parce qu’il n’y a que ça qu’il comprend lui. « J’ai autant travaillé que vous sur cette villa, monsieur, et sur d’autres, et je suis en passe d’avoir d’autres biens dans ses prochains jours à la vente… » Elle ne recule devant rien Adèle, elle a appris les ficelles du métier avec Soren, et avait finis par dénicher de jolies petites trouvailles dont il avait pu se faire du fric sur ses dernières. Mais ça, il se le garde bien de le dire, à présent. « Je suis navrée de ne pas avoir refermée la porte à clef, et c’était évidemment pas intentionnel. Qu’elle avoue finalement avant de reprendre doucement, et ça se reproduira pas, mais pour autant je bosse sans rechigner, et ça se passe bien, habituellement. » C’était pas comme si il avait des tonnes de choses à lui reprocher, juste cette villa, ouais qui va peut-être lui coûter cher, mais finalement peut-être pas tant que ça…


toutes les machines ont un coeur, dedans, qui bat, qui bat comme on se bat. on avait pas prévu ça... sur les machines on dessine un coeur, qui bat. j'suis juste capable de voir le monde en grand. dans toutes les machines il y a mon coeur là dedans, et le monde est fragile...
by wiise
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

(soren) échec et mat Empty
Message(#) Sujet: Re: (soren) échec et mat (soren) échec et mat Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

(soren) échec et mat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: toowong
-