AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment :
eBay : Remise de 5 euros dès 15 euros ...
Voir le deal

 just like way back when » sohan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Loan Severide
Loan Severide
le rêve d'une vie
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente ans - (28.12.1989)
SURNOM : je n'ai pas réellement de surnom, seul mes amis les plus proches m'appelle par mon deuxième prénom : Fox.
STATUT : en couple avec son partenaire de scène.
MÉTIER : comédien, danseur et chanteur. un véritable touche à tout.
LOGEMENT : #223 toowong avec mon papa.
just like way back when » sohan Source
POSTS : 503 POINTS : 90

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : australien de naissance, il a cependant grandi en allemagne △ amoureux de la scène depuis ses 11 ans △ a une relation très fusionnel avec son père △ n'as encore jamais obtenu de premier rôle, c'est son objectif avant ses 30 ans △ grand romantique △ il peut parler de comédie musicale pendant des heures △ aimerait apprendre à surfer △ militant lgbtq+
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : just like way back when » sohan Tumblr_ptzf411FjO1xr6avgo1_500
CLEMENT #5 △ sweet like candy to my soul. sweet you rock, and sweet you roll. lost for you, i'm so lost. for you. and you come crash into me.

just like way back when » sohan 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f416242364942694c723661796e513d3d2d3237323133383332302e313439356261383332336235656530623935393939353838323132372e676966?s=fit&w=720&h=720
[color=https://www.30yearsstillyoung.com/t29496-so-full-of-spark-keep-you-til-the-end-loan]GINNY #2[/url]△ if i was dying on my knees, you would be the one to rescue me and if you were drowned at sea, i'd give you my lungs so you could breathe. i've got you brother

just like way back when » sohan Source
MARTIN #3 △ open a window, let the breeze blow in. forget everything. yea, those will be the days that i will be missing when i'm old and when i'm gray and when i stop working i hope that i can say, when all my days are done, we were just having fun.

SohanChloeArrowOakley #2ObaidSixtine

RPs TERMINÉS : Clément #1Clément #2Ginny #1Martin #1Clément #3Oakley #1Clément #4Martin #2
PSEUDO : paindep.
AVATAR : darren criss.
CRÉDITS : (avatar) lonewolf
DC : cian, elora, bailey & hugo.
INSCRIT LE : 04/10/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t26793-it-comes-and-goes-in-waves-loan https://www.30yearsstillyoung.com/t26874-cian-elora-bailey-loan-fiche-commune https://www.30yearsstillyoung.com/t26880-loan-severide#1137018 https://www.30yearsstillyoung.com/t26993-loan-severide

just like way back when » sohan Empty
Message(#) Sujet: just like way back when » sohan just like way back when » sohan EmptyVen 8 Nov - 0:27



just like way back when
Sohan & Loan


J’ai réellement été surpris de recevoir un message de Sohan, il y a de cela quelques semaines mois déjà. Depuis notre rupture, je n’avais pas réellement eu de ses nouvelles. Je respectais cela. Notre rupture n’avait pas été violente, loin de là. Tout s’était fait calmement, dans le respect mutuel, sans cris et sans haine. Nous avions été des adultes dans tout cela. Je ne dis pas que tout, c’était fait simplement et sans douleur. J’avais réellement aimé Sohan avec beaucoup de force, mais nous avions fait le tour de notre histoire, on était plus réellement heureux ensemble. Il avait fallu mettre un terme à notre histoire et tout cela avait creusé un réel fossé entre nous. La vie avait fait que l’on, c’était perdu de vue. Aucun d’entre nous n’avait eu envie de rester dans la vie de l’autre. Sohan avait besoin d’espace, il avait besoin de travailler sur lui-même et je lui ai laissé tout cela. Pour lui, parce que j’avais beaucoup trop de respect pour lui. Parfois, je commentais une de ses photos sur les réseaux sociaux, juste comme cela, pour avoir un peu de nouvelles. Toujours brièvement, toujours dans la politesse et le respect. Puis il y a quelques mois, le jeune homme m’a appris avoir été à l’une de mes représentations de West Side Story. Je me souviens avoir relu le message une bonne dizaine de fois avant de comprendre qu’il était réellement venu voir, qu’il avait quelque peu suivi ma carrière et que surtout le spectacle lui avait plu. J’en ai été réellement touché et je dois dire que depuis je pense régulièrement à mon ex petit ami. Il me manque parfois. Pas tant en tant que petit ami, j’ai fait la paix avec cette histoire, mais plutôt en tant qu’ami. On avait une belle complicité tous les deux, on passait des heures à discuter de tout et de rien. C’est ça qui me manque, c’est pour cela que je pense à Sohan depuis plusieurs jours et que j’hésite à lui envoyer un message pour que l’on puisse se voir.

Je viens de finir une bonne session de répétition au théâtre, Charles nous as donner la fin de la journée et c’est sans réfléchir qu’en sortant du théâtre mes pieds me dirigent vers le Death Before Decaf. J’ai besoin d’une bonne tasse de café et probablement d’une petite sucrerie même si je devrais faire attention aux écarts. En chemin, je repense à Sohan et sors mon téléphone en réfléchissant à ce que je pourrais bien lui proposer. Je ne veux pas paraître insistant ou pire être celui qui demande de l’attention. Ce n’est pas mon genre. Je voudrais juste prendre de ses nouvelles en face à face. Après tout, c’est simple, non ? Mais j’ai peur de mal faire, peur qu’il refuse aussi. Je me mets la pression tout seul et c’est la tête dans les nuages que je finis par arriver au café. Je me glisse dans la file en faisant tourner mon portable entre mes doigts. Et alors que mes pensées se mélange entre la commande que je souhaite passer au comptoir et ce stress à l’idée d’envoyer un message à mon ex petit ami, mes yeux se posent sur le fameux ex. Sohan est là. Assis à une table, une tasse de café brûlante devant lui, un ordinateur posé sur la table. Sohan que je n’ai pas vu en chair et en os depuis si longtemps. Il n’a pas tant changé. Je reconnais tout chez lui et voir son visage me fait un petit quelque chose, il est toujours aussi beau. Je l’observe un peu de loin, hésite à aller le voir et préfère récupérer un café avant de l’aborder. Une fois ma tasse entre les mains, je ne recule plus. La coïncidence est bien trop belle. Il faut que j’aille lui parler. Je m’approche doucement et me racle la gorge. « Sohan ? » Je lui souris quelque peu alors qu’il lève doucement la tête vers moi. « Tu vas rire, mais depuis ce matin, je me tâte à t’envoyer un message pour que l’on se voie et… Voilà que t’es là. Coïncidence folle non ? » Et je parle parce que je suis nerveux, j’ai toujours été comme ça. « Enfin… Je suis vraiment heureux de te voir ! »   



dance with me
The choices we make change the path that we take, but I know, That somewhere out there there's a path that we chose. There's a life that we share, there's a love and it grows

just like way back when » sohan PhAHXv8
just like way back when » sohan 9p9VwN9

Revenir en haut Aller en bas
Sohan Khadji
Sohan Khadji
la tête dans les pixels
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 36 ans. (24.05.1983)
SURNOM : So'.
STATUT : Célibataire.
MÉTIER : Analyste informatique pour la police de Brisbane à temps plein et dépanneur freelance à ses heures perdues.
LOGEMENT : #70 bywong street à Toowong.
just like way back when » sohan Tumblr_plc6ecEdXo1sb2hm8o4_500
POSTS : 2253 POINTS : 30

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Né à Brisbane de parents marocains - Parle Anglais, Amazighe et Arabe standard - Passionné d'informatique et de technologie - Très bon cuisinier - Va courir régulièrement - Très réservé au premier abord - Ne boit pas d'alcool - Homosexuel qui ne s'assume qu'à moitié.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : Nino - Hassan#3 - Loan - Aaron - Edge#2 - Khadjaafari#1 - Yasmine#5
RPs EN ATTENTE : Phoenix
RPs TERMINÉS : Andy - Chadna - Yasmine - Phoebe - Hassan - Dimension fantôme - Kane - Nadia (Fantôme) - Yasmine#2 - Hassan#2 - Yasmine#3 - Caleb - Lukà - Wren - Edge - Yasmine#4
PSEUDO : Sockie.
AVATAR : Rami Malek.
CRÉDITS : Loonywaltz (UB) Carole71 (avatar).
DC : Itziar & Talia.
INSCRIT LE : 14/07/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t20629-sohan-tu-seras-viril-mon-kid-finie https://www.30yearsstillyoung.com/t20694-sohan-friends-are-the-family-you-choose https://www.30yearsstillyoung.com/t20695-sohan-khadji https://www.30yearsstillyoung.com/t20698-sohan-khadji

just like way back when » sohan Empty
Message(#) Sujet: Re: just like way back when » sohan just like way back when » sohan EmptyVen 15 Nov - 9:44



Sohan ne savait pas trop pourquoi il avait décidé d'aller assister à une représentation de West Side Story il y a quelques semaines de ça. Loan jouait dedans. Il l'avait lu au détour d'un article vantant les mérites du spectacle dans la presse. Ca faisait un moment que ce nom n'avait pas fait apparition dans sa vie. Plusieurs années. Il avait coupé les ponts à leur rupture. C'était bien trop dur pour lui de rester dans la vie du jeune homme. Il avait besoin de tourner la page de leur histoire et il ne pouvait pas faire ça en restant en contact avec le principal intéressé. Ca l'avait peiné. Enormément. Bien plus qu'il ne voudrait l'admettre à la suite de cette rupture sans cris et sans dispute, d'un commun accord. Parce qu'ils étaient adultes et qu'ils étaient tous les deux capables de voir que malgré tout l'amour qu'ils pouvaient avoir l'un pour l'autre, ça ne fonctionnait pas. Sohan avait été conscient dès le départ que le blame était à placer en grande partie au-dessus de sa tête. Lui qui avait tant de mal à assumer cette relation, sa sexualité et lui-même. C'était beaucoup à porter pour une seule personne et Sohan n'avait pas envie de faire subir cela à Loan plus longtemps. Ils avaient longuement discuté. Cette décision n'avait pas été facile à prendre. Elle avait été encore moins facile à assumer par la suite. Il s'était donc éloigné. Aussi vite que possible. Aussi loin que possible. Il n'avait pas coupé tout contact cependant, prenant de temps en temps des nouvelles de Loan. Il était important pour lui de savoir qu'il allait bien. Les discussions n'étaient bien sûr pas bien longues, ni bien nombreuses. Un simple sms, tous les quelques mois. Rien de plus. Ils n'entraient pas dans les détails. Sohan n'avait aucune idée si Loan était toujours en ville ou s'il avait quitté le pays. Il aurait pu stalker son profil Facebook, ou même Instagram, mais il le respectait trop pour ça et il n'avait pas vraiment envie de savoir de toute façon. Quand il avait vu cet article sur West Side Story en revanche, il avait tout de suite eu envie d'aller voir la pièce. Par curiosité, mais aussi par fierté. Fierté de voir que Loan réalisait ses rêves et qu'en plus de cela, tout semblait fonctionner pour lui. Il avait adoré le show et il avait trouvé opportun d'envoyer un message au jeune homme en sortant pour le féliciter. Rien de plus. Il n'avait pas espéré de réponse. Il n'avait pas fait ça pour ça. Puis il avait continué sa vie, comme il le faisait depuis un peu plus de trois ans.

Il s'était installé au Death Before Decaf après le travail aujourd'hui, son ordinateur portable devant lui et une tasse de café bien chaud juste à côté. Il avait rendez-vous avec un étudiant de l'université de Brisbane qui l'avait contacté pour qu'il lui donne quelques cours de code. En général, ce n'était pas le genre de choses qu'il faisait. Son activité freelance étant principalement une activité de dépannage. Il ne se prétendait pas professeur. Il ne prétendait pas tout connaitre non plus. La plupart des choses qu'il connaissait, il les avait apprises de lui-même et de ce fait n'avait pas vraiment de méthodologie particulière, ni même de pédagogie appropriée. Cependant, le jeune homme avait l'air motivé à apprendre, il ne partait pas de zéro et lui avait dit être en deuxième année. Le rythme des cours qu'on lui dispensait à l'université ne semblait pas lui convenir et il avait donc décidé de prendre les devants et de pousser un peu plus ses connaissances. Sohan s'était reconnu en lui et avait malgré tout finit par accepter. Il était un peu en avance et s'était donc assis à une table avec son café, attendant que son élève du jour fasse son apparition au DBD, il pianotait sur son ordinateur, finissant de préparer quelques exercices qu'il pourrait proposer à l'étudiant. Quand une voix familière vient perturber sa concentration légendaire, il est surpris. Cette voix, ça fait des années qu'il ne l'a pas entendue, encore moins s'adresser à lui et il ose à peine lever la tête, se disant qu'il a probablement tout imaginé, que son esprit lui joue des tours. Que finalement c'est lui qui devient sénile et pas Hassan comme il aime le charrier. Il ne devient pas sénile du tout. Il est bien là, Loan, quand il tourne la tête. "Loan !" Qu'il lui répond parce qu'il est clairement pris de court. Puis le jeune homme n'a pas l'air plus destabilisé que ça, il ne laisse pas le silence s'installer trop longtemps, c'est une des choses que Sohan a toujours apprécié chez lui, il serait capable de faire vivre le plus mortel des endroits. "Je crois que le destin essaye de te faire passer un message." Lui répond-il en souriant avant d'ajouter. "Et par destin, je veux bien évidemment dire le hasard, je t'ai pas suivi depuis ce matin dans l'espoir de forcer les choses." Comme s'il était assez pour faire ce genre de choses toute façon. "J'suis content de te voir aussi." Il est sincère quand il dit ça, ça lui fait plaisir de voir le jeune homme et ce n'est même pas douloureux, comme il aurait eu tendance à le penser. "T'as l'air bien! Comment ça va depuis le temps ? Ta carrière a décollé, tu dois être content." Il avait toujours été doué, sa réussite n'avait été qu'une question de temps. "Tu veux t'assoir ?" Lui demande t-il pointant du doigt la chaise en face de la sienne


running down to the riptide
I was scared of dentists and the dark. I was scared of pretty girls and starting conversations. Oh, all my friends are turning green. You're the magician's assistant in their dreams ▬ they come unstuck

just like way back when » sohan 3ve2lU9
Revenir en haut Aller en bas
Loan Severide
Loan Severide
le rêve d'une vie
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente ans - (28.12.1989)
SURNOM : je n'ai pas réellement de surnom, seul mes amis les plus proches m'appelle par mon deuxième prénom : Fox.
STATUT : en couple avec son partenaire de scène.
MÉTIER : comédien, danseur et chanteur. un véritable touche à tout.
LOGEMENT : #223 toowong avec mon papa.
just like way back when » sohan Source
POSTS : 503 POINTS : 90

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : australien de naissance, il a cependant grandi en allemagne △ amoureux de la scène depuis ses 11 ans △ a une relation très fusionnel avec son père △ n'as encore jamais obtenu de premier rôle, c'est son objectif avant ses 30 ans △ grand romantique △ il peut parler de comédie musicale pendant des heures △ aimerait apprendre à surfer △ militant lgbtq+
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : just like way back when » sohan Tumblr_ptzf411FjO1xr6avgo1_500
CLEMENT #5 △ sweet like candy to my soul. sweet you rock, and sweet you roll. lost for you, i'm so lost. for you. and you come crash into me.

just like way back when » sohan 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f416242364942694c723661796e513d3d2d3237323133383332302e313439356261383332336235656530623935393939353838323132372e676966?s=fit&w=720&h=720
[color=https://www.30yearsstillyoung.com/t29496-so-full-of-spark-keep-you-til-the-end-loan]GINNY #2[/url]△ if i was dying on my knees, you would be the one to rescue me and if you were drowned at sea, i'd give you my lungs so you could breathe. i've got you brother

just like way back when » sohan Source
MARTIN #3 △ open a window, let the breeze blow in. forget everything. yea, those will be the days that i will be missing when i'm old and when i'm gray and when i stop working i hope that i can say, when all my days are done, we were just having fun.

SohanChloeArrowOakley #2ObaidSixtine

RPs TERMINÉS : Clément #1Clément #2Ginny #1Martin #1Clément #3Oakley #1Clément #4Martin #2
PSEUDO : paindep.
AVATAR : darren criss.
CRÉDITS : (avatar) lonewolf
DC : cian, elora, bailey & hugo.
INSCRIT LE : 04/10/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t26793-it-comes-and-goes-in-waves-loan https://www.30yearsstillyoung.com/t26874-cian-elora-bailey-loan-fiche-commune https://www.30yearsstillyoung.com/t26880-loan-severide#1137018 https://www.30yearsstillyoung.com/t26993-loan-severide

just like way back when » sohan Empty
Message(#) Sujet: Re: just like way back when » sohan just like way back when » sohan EmptyDim 1 Déc - 22:49



just like way back when
Sohan & Loan


Je n’ai jamais été du genre à avoir des regrets sur mes décisions passées. Je me dis toujours que les choses arrivent pour une raison précise. Je ne vais pas dire que j’avais complètement prévu ma rupture avec Sohan, mais ce n’était pas une surprise non plus. Le temps avait commencé à nous séparer et surtout, on commençait doucement à se rendre compte que nos personnalités étaient souvent bien trop différentes. Tout s’était fait en douceur, et même si la séparation à été douloureuse pendant plusieurs semaines, j’ai fini par voir tout cela sous un autre angle. On avait besoin de se séparer avant d’en arriver à se disputer constamment et à se haïr. On a eu la décence d’être honnête avec l’autre et de faire de notre relation un beau souvenir et non pas un regret. C’est bien pour cela que je me retrouve avec cette envie d’envoyer un message à mon ex-compagnon. Il a fait le premier pas, il est même venu voir une de mes représentations et savoir qu’un soir, il était là dans le public me fait chaud au cœur. Il était venu voir. Lui a que j’ai si souvent soûler avec ma passion, que j’ai traîné au théâtre un peu trop souvent. Il connaissait tout cela, il était le premier a qui j’avais réellement parlé de mes rêves. Savoir qu’il avait assisté à la concrétisation de l’un d’entre eux m’avait touché bien plus que je n’aurais pu l’imaginer. Et comme si le destin avait voulu me faire un petit signe, me donner l’occasion de reprendre contact de manière bien plus concrète voilà que je me retrouve dans la même pièce que Sohan. Je n’en reviens pas. Près de trois ans que je ne l’avais pas vu en chair et en os. Assis devant son ordinateur, il ne prête pas attention à ce qui l’entoure probablement trop perdu dans ses codes et son univers. Je ne devrais pas le fixer de cette manière, mais mon cœur balance. Je ne vais pas le nier, je le trouve toujours aussi beau et l’espace d’un instant, je me souviens de la chaleur de ses lèvres contre les miennes. Rien n’était parfait entre nous, mais c’était une relation qui avait fait battre mon cœur à un rythme effréné parfois. Ce sont de simples souvenirs qui me donnent le sourire. Pourtant, je ne bouge pas. Je continue à attendre mon tour et mon esprit se dirige vers la commande que je vais passer. Je ne suis pas sûr d’aller l’aborder. Je ne voudrais pas le déranger ou pire le mettre mal à l’aise. Malgré tout, l’envie d’échanger avec lui me démange plus que jamais. Après tout, qui ne tente rien n’a rien.

Une fois ma tasse de café à la main, je m’approche de Sohan et le salut jovialement. Je vois ses sourcils se froncer et sa silhouette qui se tourne lentement vers moi. Un immense sourire se dessine sur mes lèvres alors qu’il prononce mon prénom de manière un peu incrédule. Je lui parle de destin ne supportant pas le silence, mais heureusement, il me répond rapidement. « Le destin ne force pas les choses. » dis-je doucement. Je n’ai jamais véritablement été du genre à croire au destin, mais il faut tout de même avouer que la coïncidence est belle. Lorsqu’il me propose de se joindre à lui, je n’hésite pas un instant et tire la chaise en face de lui afin de m’asseoir. « Oui, j’ai eu une très belle opportunité. D’ailleurs… Merci pour ton message, ça m’a touché que tu sois venu voir le spectacle. » Laissant sous-entendre que je ne m’y attendais clairement pas. « J’ai décroché un nouveau rôle, mais je reste à Brisbane cette fois. Mon père a des petits soucis de santé en ce moment, je préfère rester dans le coin. » Je ne sais pas vraiment pourquoi je lui parle de cela de but en blanc, mais Sohan sait à quel point, j’ai toujours été très proche de mon père. Je parle rarement de ce qui ne va pas, mais le fait que la santé de papa se détériore quelque peu m’atteint plus que ce que je voudrais bien l’admettre dernièrement et avant, c’est à Sohan que je pouvais me confier sur ce genre de chose. « Enfin… » Je balaie tout cela d’un geste de la main et relève les yeux vers lui en souriant. « Et toi alors ? Qu’est-ce que tu deviens ? » Et au plus profond de moi, je prie pour que la réponse soit emplie de positif, Sohan mérite réellement d’être pleinement heureux. Je lui souris un peu et prends une gorgé de mon café en l’écoutant avec attention. « T’as pas changé. » dis-je alors doucement. C’est sorti de nulle part ça aussi et je me surprends à sentir mes joues rougir quelque peu. « Enfin, je veux dire… Physiquement, tu vois ? » Je ris un peu nerveusement. « Et moi, je sais toujours aussi bien mettre les pieds dans le plat comme tu peux le voir. »     



dance with me
The choices we make change the path that we take, but I know, That somewhere out there there's a path that we chose. There's a life that we share, there's a love and it grows

just like way back when » sohan PhAHXv8
just like way back when » sohan 9p9VwN9

Revenir en haut Aller en bas
Sohan Khadji
Sohan Khadji
la tête dans les pixels
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 36 ans. (24.05.1983)
SURNOM : So'.
STATUT : Célibataire.
MÉTIER : Analyste informatique pour la police de Brisbane à temps plein et dépanneur freelance à ses heures perdues.
LOGEMENT : #70 bywong street à Toowong.
just like way back when » sohan Tumblr_plc6ecEdXo1sb2hm8o4_500
POSTS : 2253 POINTS : 30

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Né à Brisbane de parents marocains - Parle Anglais, Amazighe et Arabe standard - Passionné d'informatique et de technologie - Très bon cuisinier - Va courir régulièrement - Très réservé au premier abord - Ne boit pas d'alcool - Homosexuel qui ne s'assume qu'à moitié.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : Nino - Hassan#3 - Loan - Aaron - Edge#2 - Khadjaafari#1 - Yasmine#5
RPs EN ATTENTE : Phoenix
RPs TERMINÉS : Andy - Chadna - Yasmine - Phoebe - Hassan - Dimension fantôme - Kane - Nadia (Fantôme) - Yasmine#2 - Hassan#2 - Yasmine#3 - Caleb - Lukà - Wren - Edge - Yasmine#4
PSEUDO : Sockie.
AVATAR : Rami Malek.
CRÉDITS : Loonywaltz (UB) Carole71 (avatar).
DC : Itziar & Talia.
INSCRIT LE : 14/07/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t20629-sohan-tu-seras-viril-mon-kid-finie https://www.30yearsstillyoung.com/t20694-sohan-friends-are-the-family-you-choose https://www.30yearsstillyoung.com/t20695-sohan-khadji https://www.30yearsstillyoung.com/t20698-sohan-khadji

just like way back when » sohan Empty
Message(#) Sujet: Re: just like way back when » sohan just like way back when » sohan EmptyDim 15 Déc - 6:01



Sohan avait tourné la page, depuis le temps. Il était passé à autre chose et même s'il ne s'était pas remis avec quelqu'un depuis, il avait complètement tiré un trait sur Loan et sur son histoire avec lui. Aussi difficile que ça avait pu l'être pendant un long moment. Cependant, il pouvait maintenant le dire avec conviction qu'entre lui et Loan c'était de l'histoire ancienne. Néanmoins, il devait admettre que de se trouver nez à nez avec le jeune homme aujourd'hui avait le don de le déstabiliser. En effet même s'il avait assisté au spectacle de son ex petit-ami il y avait quelques temps de cela il ne s'était pas imaginé qu'il allait finalement le croiser là aujourd'hui. Il était donc pris de court face à cet homme qu'il n'avait pas vu depuis plusieurs années. Même s'il tentait de faire bonne figure il ne pouvait empêcher son cœur de battre la chamade dans sa poitrine et ses mains de devenir moites. Parce qu'il avait quelque chose de prévu, il ne se trouvait pas là par hasard et ne s'attendait pas à ce que sa journée soit chamboulée de la sorte. Malgré tout, il était content et ça lui faisait plaisir de voir que Loan n'avait pas vraiment changé. Il semblait avoir mûri, c'était indéniable, mais ça s'arrêtait là. Il dégageait toujours cette bonne humeur communicative et cette aisance légendaire qui lui était propre. Il faut donc à Sohan quelques instants pour trouver quoi dire. Après tout, comment commence t-on une discussion avec un ex qu'on n'a pas vu depuis plusieurs années ? Il tente donc un peu d'humour, parce que l'humour en général ça permet de détendre l'atmosphère de rendre les choses un peu plus simples. Puis il lui propose de s'asseoir un peu avec lui. L'étudiant qu'il attend n'a pas encore fait son apparition et il a probablement une bonne dizaine de minutes à accorder au jeune acteur. “C'était sincère. J'ai beaucoup apprécié le spectacle et le rôle te va à merveille. J'aurai vraiment été bête de ne pas venir voir ça et passer à côté de cette occasion.” Il avait toujours apprécié le talent de Loan à sa juste valeur. Il avait toujours vu le potentiel en lui, peut-être un peu biaisé par les sentiments qu'il ressentait pour le jeune homme à l'époque, mais la preuve en était aujourd'hui qu'il n'était pas le seul à penser ça puisque son ex petit-ami se retrouver à l'affiche d'une grosse comédie musicale. “J'suis désolé pour ton père, j'espère que ça va s'arranger pour lui, si t'as besoin de quoi que ce soit pour refaire tes marques en ville, hésite pas.” Lui répond-il. Lui, il n'avait pas bougé de là depuis leur rupture. D'ailleurs il n'avait pas bougé de Brisbane de toute sa vie et il ne se voyait pas quitter cette ville un jour. Il s'y sentait trop bien pour ça, que ce soit pour son entourage, son travail ou sa qualité de vie. Il n'avait jamais vraiment eu ce désir d'aller voir si l'herbe n'était pas plus verte ailleurs. Alors, s'il pouvait aider Loan, d'une quelconque façon, il le ferait sans hésitait, surtout qu'il savait à quel point lui et son père étaient proches. Il pouvait donc facilement imaginer que la situation ne devait pas être simple pour le jeune homme.

Puis Loan s'intéresse à lui, à ce qu'il devient depuis tout ce temps. Il commence donc par hausser les épaules. Il n'y a pas grand-chose qui a changé dans sa vie depuis 2016. Aussi bien personnellement que professionnellement. Il était déjà bien accompli quand ils se sont séparés et n'avait pas changé de voie depuis. “Et bien moi, j'bosse toujours au commissariat, j'fais toujours mes dépannages à côté quand on me sollicite. Puis là je m'improvise prof' pour un gamin vraiment insistant.” Répond-il en plaisantant à la fin de sa phrase. Il retrouve cependant rapidement son sérieux, son sourire ne quittant pourtant pas ses lèvres avant de reprendre la parole. “Je me suis réconcilié avec Hassan l'an dernier.” Ajoute t-il, les yeux brillants, la joie se lisant sur son visage quand il annonce cette information. Il n'avait jamais réellement été fâché avec Hassan, mais un froid s'était installé avant une rupture totale dans leur relation et Loan avait été le témoin de tout ça quand il sortait avec Sohan sans pouvoir y faire quoi que ce soit. Son sourire se transforme en rire quand Loan patauge, malgré lui, tente de se justifier pour ce qui était très clair dans l'esprit de Sohan dès le départ. “Toujours aussi honnête. Ca fait plaisir à entendre. Surtout quand Yasmine aime bien mentionner mes cheveux blancs, qui sont, je précise inexistant. Ca me rassure que de ton point de vue j'ai pas changé trois ans plus tard.” Répond-il en souriant avant de boire une gorgée de son café posé à côté de son ordinateur. “T'as pas changé non plus, tu sembles juste un peu plus mature et je dis pas ça méchamment, mais j'ai l'impression que t'es complètement dans ta vie d'adulte maintenant, si tu vois ce que je veux dire." Dit il. Ponctuant sa phrase par un énième haussement d'épaules. Le jeune homme était plus jeune que lui, avait toujours semblé un peu plus fougueux, mais là, aujourd'hui, il semblait plus posé, plus réfléchi aussi.


running down to the riptide
I was scared of dentists and the dark. I was scared of pretty girls and starting conversations. Oh, all my friends are turning green. You're the magician's assistant in their dreams ▬ they come unstuck

just like way back when » sohan 3ve2lU9
Revenir en haut Aller en bas
Loan Severide
Loan Severide
le rêve d'une vie
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente ans - (28.12.1989)
SURNOM : je n'ai pas réellement de surnom, seul mes amis les plus proches m'appelle par mon deuxième prénom : Fox.
STATUT : en couple avec son partenaire de scène.
MÉTIER : comédien, danseur et chanteur. un véritable touche à tout.
LOGEMENT : #223 toowong avec mon papa.
just like way back when » sohan Source
POSTS : 503 POINTS : 90

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : australien de naissance, il a cependant grandi en allemagne △ amoureux de la scène depuis ses 11 ans △ a une relation très fusionnel avec son père △ n'as encore jamais obtenu de premier rôle, c'est son objectif avant ses 30 ans △ grand romantique △ il peut parler de comédie musicale pendant des heures △ aimerait apprendre à surfer △ militant lgbtq+
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : just like way back when » sohan Tumblr_ptzf411FjO1xr6avgo1_500
CLEMENT #5 △ sweet like candy to my soul. sweet you rock, and sweet you roll. lost for you, i'm so lost. for you. and you come crash into me.

just like way back when » sohan 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f416242364942694c723661796e513d3d2d3237323133383332302e313439356261383332336235656530623935393939353838323132372e676966?s=fit&w=720&h=720
[color=https://www.30yearsstillyoung.com/t29496-so-full-of-spark-keep-you-til-the-end-loan]GINNY #2[/url]△ if i was dying on my knees, you would be the one to rescue me and if you were drowned at sea, i'd give you my lungs so you could breathe. i've got you brother

just like way back when » sohan Source
MARTIN #3 △ open a window, let the breeze blow in. forget everything. yea, those will be the days that i will be missing when i'm old and when i'm gray and when i stop working i hope that i can say, when all my days are done, we were just having fun.

SohanChloeArrowOakley #2ObaidSixtine

RPs TERMINÉS : Clément #1Clément #2Ginny #1Martin #1Clément #3Oakley #1Clément #4Martin #2
PSEUDO : paindep.
AVATAR : darren criss.
CRÉDITS : (avatar) lonewolf
DC : cian, elora, bailey & hugo.
INSCRIT LE : 04/10/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t26793-it-comes-and-goes-in-waves-loan https://www.30yearsstillyoung.com/t26874-cian-elora-bailey-loan-fiche-commune https://www.30yearsstillyoung.com/t26880-loan-severide#1137018 https://www.30yearsstillyoung.com/t26993-loan-severide

just like way back when » sohan Empty
Message(#) Sujet: Re: just like way back when » sohan just like way back when » sohan EmptyJeu 19 Déc - 23:18



just like way back when
Sohan & Loan


Je le connais encore bien Sohan. Je sais qu’il n’aime pas spécialement les intrusions dans sa petite bulle. Je le vois dans son regard, il est complètement déstabilisé par mon intervention. Je suis arrivé dans son champ de vision sans qu’il ne puisse anticiper. Alors, je garde une légère distance entre nous pour lui donner de l’espace, pour ne pas m’imposer plus que de raison. Il est surpris et dans le fond moi aussi. La coïncidence est bien trop belle. Tellement que je finis par bégayer légèrement devant mon ex-compagnon. Trois ans, sans se voir, c’est long… Souvent, il m’a manqué. Souvent je me suis demandé si tout allait bien pour lui professionnellement et personnellement. Il semblerait qu’aujourd’hui, je vais peut-être, enfin, pouvoir recevoir une réponse à toutes mes questions. Pourtant, il y a un temps de flottement. Un instant où l’on s’observe sans trop savoir quoi se dire. Je suis une vraie pipelette en temps normal, mais commencer une conversation avec un fantôme du passé semble bien plus compliqué. Avant, malgré les différends, tout était simple entre nous. On ne se posait pas de questions, c’était fluide, on vivait notre petite vie dans notre coin sans se soucier du reste. Pourtant, c’est justement le reste qui a fini par nous séparer. Je secoue la tête ne voulant pas penser à cela maintenant. C’est une histoire passée. Je n’oublierai jamais ma relation avec Sohan, mais je ne veux plus être triste pour cela. Je relève la tête lorsqu’il me parle du spectacle qu’il est venu voir. Je suis touché par ses mots et chose inhabituelle chez moi me retrouve un peu à court de mots. « Merci Sohan. » Je lui souris quelque peu et joue nerveusement avec ma tasse en carton. Toujours aussi prévenant Sohan glisse un mot attentionné pour mon père. Je hoche doucement la tête et cette fois ne peut retenir mes doigts de venir jouer avec le capuchon en plastique sur le dessus de mon café. « C’est pas trop la forme en ce moment, mais il a des examens bientôt. » Autant dire que je fais mon possible pour rester positif. Lorsqu’il évoque le fait de jouer les guides au sein de Brisbane, je serais presque tenté de mentir et de dire que j’ai besoin de son aide. Juste l’espace d’un instant, je nous imagine se revoir régulièrement. Une seconde. Avant de choisir la sagesse et le réalisme. « Oh, tu sais la ville n'a pas tant changer, mais si je suis vraiment perdu, je t’enverrai un message. » répondis-je en souriant, toujours.

Bien entendu, je m’enquiers de sa vie, de son quotidien. Et pendant que Sohan m’explique que peu de chose ont réellement changer pour lui, je l’observe en souriant. C’est vrai qu’il n’a pas réellement changé. Je sors rapidement de ma rêverie lorsqu’il évoque le prénom d’Hassan, soudainement bien plus curieux. Il semblerait que les deux amis se soient enfin réconciliés. « Je suis heureux pour toi Sohan ! » Il me parlait rarement de son passé lorsque nous étions ensemble et surtout, il n’évoquait jamais les personnes qu’il avait perdu ou qui s’était éloigné après avoir découvert sa sexualité. Sohan en a tellement souffert que je suis véritablement heureux d’apprendre qu’il a enfin pu reprendre contact avec son ami et surtout que les choses se soient apaisées entre eux. Une question me brûle les lèvres, mais je préfère la garder pour moi, ne voulant pas jeter un froid dans la conversation. Non, je préfère évoquer le temps qui passe de but en blanc. C’est bien plus malaisant voyons. Heureusement, Sohan prend tout cela avec humour et lorsqu’il évoque les petites blagues que semble lui faire sa sœur, je ne peux m’empêcher de rire un peu. « Elle t’embête toujours autant à ce que je vois. » Je me souviens parfaitement de la complicité qui liait le frère et la sœur. Yasmine toujours prête à taquiner son grand frère tandis qu’il veillait sur elle, toujours de loin. J’avais envié leur complicité au départ, avant de comprendre que je trouvais la même chose dans la relation avec mon meilleur ami. « Comment elle va ? » m’enquiers-je tandis que Sohan, d’un air solennel, m’assurait que j’avais un brin changé. De manière positive selon lui. Il est vrai que je ne suis plus trop le gamin surexcité qu’il a pu connaître. Et dans un murmure mélanger à un rire, un secret presque inavouable, je finis par lui dire : « J’ai trente ans à la fin du mois… » Je n’ai jamais été du genre à me plaindre de prendre de l’âge, je le prends souvent sur le ton de la rigolade, mais je dois avouer que le cap des trente semble bien plus complexe. Je ne suis plus un gamin. J’ai fini par atteindre mon objectif. J’ai eu ce premier rôle qui me faisait tant rêver quelques semaines avant mes trente ans. Je me demande simplement à quoi ma vie va bien pouvoir ressembler désormais. C’est un tout nouveau chapitre qui s’ouvre à moi et pour une fois, je n’ai pratiquement rien de prévu. Cela en serait presque un peu effrayant. « J’ai toujours mes rêves d’enfants, je les appréhende juste un peu différemment. » ajoutais-je en souriant absolument pas blessé par ses paroles, bien au contraire. En quelques regards, juste en quelques minutes, il a réussi à comprendre cela sur moi. Preuve que la complicité existait réellement entre nous. Et je ne cesse de penser à nous justement, cette question qui me brûle les lèvres depuis que mon regard s'est posé sur le sien. Je ne cherche pas à le braquer et tourne ma langue cette fois dans ma bouche avant de plonger mon regard dans ses pupilles si claires. « Tu es heureux Sohan ? »     



dance with me
The choices we make change the path that we take, but I know, That somewhere out there there's a path that we chose. There's a life that we share, there's a love and it grows

just like way back when » sohan PhAHXv8
just like way back when » sohan 9p9VwN9

Revenir en haut Aller en bas
Sohan Khadji
Sohan Khadji
la tête dans les pixels
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 36 ans. (24.05.1983)
SURNOM : So'.
STATUT : Célibataire.
MÉTIER : Analyste informatique pour la police de Brisbane à temps plein et dépanneur freelance à ses heures perdues.
LOGEMENT : #70 bywong street à Toowong.
just like way back when » sohan Tumblr_plc6ecEdXo1sb2hm8o4_500
POSTS : 2253 POINTS : 30

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Né à Brisbane de parents marocains - Parle Anglais, Amazighe et Arabe standard - Passionné d'informatique et de technologie - Très bon cuisinier - Va courir régulièrement - Très réservé au premier abord - Ne boit pas d'alcool - Homosexuel qui ne s'assume qu'à moitié.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : Nino - Hassan#3 - Loan - Aaron - Edge#2 - Khadjaafari#1 - Yasmine#5
RPs EN ATTENTE : Phoenix
RPs TERMINÉS : Andy - Chadna - Yasmine - Phoebe - Hassan - Dimension fantôme - Kane - Nadia (Fantôme) - Yasmine#2 - Hassan#2 - Yasmine#3 - Caleb - Lukà - Wren - Edge - Yasmine#4
PSEUDO : Sockie.
AVATAR : Rami Malek.
CRÉDITS : Loonywaltz (UB) Carole71 (avatar).
DC : Itziar & Talia.
INSCRIT LE : 14/07/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t20629-sohan-tu-seras-viril-mon-kid-finie https://www.30yearsstillyoung.com/t20694-sohan-friends-are-the-family-you-choose https://www.30yearsstillyoung.com/t20695-sohan-khadji https://www.30yearsstillyoung.com/t20698-sohan-khadji

just like way back when » sohan Empty
Message(#) Sujet: Re: just like way back when » sohan just like way back when » sohan EmptySam 28 Déc - 11:50



Il hoche la tête avec un sourire. Il a réellement aimé le spectacle, tout comme il a réellement aimé la prestation de Loan. C'est donc en toute sincérité qu'il le complimente. Pas pour lui passer de la pommade dans le dos. Ce n'est pas son genre. Il ne serait pas non plus du genre à lui dire en pleine figure s'il n'avait pas aimé. Il resterait probablement poli et ne dénigrerait pas le travail de son ex compagnon. S'il n'avait pas apprécié il n'aurait tout simplement rien dit et n'aurait même pas mentionné le fait qu'il aurait assisté à l'une des représentations. Il était un fervent supporter du ‘Si tu n'es pas capable de dire un mot gentil, alors ne dis rien du tout.' Ce qui ne lui aurait vraiment pas coûté grand-chose vu sa relation plus que sporadique avec Loan ces trois dernières années. Le compliment était donc plus que sincère et reflétait sa pensée. Il est d'ailleurs content d'avoir eu ce compliment à lui faire, surtout quand il entend que ça ne va pas très fort pour le père de Loan. Il lui amène au moins un peu de positif, même si ce n'est pas grand-chose, même si ça ne dure pas bien longtemps et surtout même si ça ne va rien changer aux problèmes de santé de son père. Il ne peut que proposer son aide. Il a eu l'occasion de le rencontrer à plusieurs reprises quand ils étaient encore ensemble et le peu qu'il avait vu de lui avait suffit à lui faire comprendre qu'il s'agissait d'un homme formidable qui n'avait pas une once de méchanceté en lui. Ca le peinait donc d'apprendre qu'il n'allait pas très bien et malheureusement, l'âge ne devait pas aider non plus. “J'espère que ça ira tout de même ou que ça ne sera pas trop grave en tout cas.” Il ne pouvait pas imaginer le coup dur que cela serait pour Loan si quelque chose venait à arriver à son père duquel il était si proche. Il ne savait pas réellement comment il pouvait aider Loan et même si ce n'était pas son rôle ou son fardeau, il ne pouvait s'empêcher de vouloir retirer un peu de poids des épaules du jeune homme qui semblait tout de même avoir le contrôle de la situation. “Oh ça, c'est bien la seule chose qui change pas je crois. Les gens vont et viennent, mais la ville, elle reste intacte, elle bouge pas.” Répond-il en souriant. C'était sans doute réconfortant que retrouver les choses comme il les avait laissées, ça devait l'aider à ne pas se sentir comme un étranger dans cette ville dans laquelle il n'avait pas mis un pied depuis quelques années. C'était aussi pour ça que Sohan aimait Brisbane et n'avait pas envie d'en partir. Cette ville avait un côté rassurant pour lui, probablement dû au fait qu'il la connaissait si bien et que peu de choses changeaient. Certes, les infrastructures avaient tendance à se moderniser, les touristes à se faire plus nombreux d'années en années, les routes un peu plus embouteillées jour après jour, mais pour le reste, c'était toujours la ville qu'il connaissait depuis plus de trente-six ans.

Il est plus qu'heureux de pouvoir annoncer à Loan qu'avec Hassan les choses se sont arrangées, qu'ils ont enfin réussi à crever l'abcès et qu'ils ont pu mettre fin à cette histoire qui n'avait absolument aucun sens. C'est probablement la chose qu'il est le plus fier de pouvoir annoncer à tel point tout cela lui tient à coeur. Sohan sans Hassan, ça n'avait absolument aucun sens et durant toutes ces années il avait vraiment l'impression qu'une part de lui était manquante. “Moi aussi. C'était pas que je commençais à perdre espoir, mais à un moment donné quand ça fait si longtemps que la communication est coupée, tu te demandes s'il est pas trop tard pour revenir en arrière.” Répond-il, finissant sa phrase en haussant les épaules. Il s'était demandé à quelques reprises comment il ferait pour reprendre contact avec Hassan après tout ce temps passé. Plus le temps passait plus ça lui semblait compliqué, comme s'il perdait des raisons de le recontacter à chaque jour qui s'écoulait. Tout ça était derrière lui maintenant et il était plus qu'heureux d'avoir pu tourner la page sur ce chapitre de sa vie, préférant profiter des bonnes choses, comme une petite soeur qui aime bien lui rappeler que le temps passe et qu'il a chaque jour de plus un pied dans la tombe. Même si en réalité, ce n'est probablement pas ce qu'elle veut dire, s'amusant à pointer du doigt les marques de vieillesses sur son apparence. “Ce serait pas ma petite soeur si c'était pas le cas, mais je lui rends bien donc on est quittes en quelque sorte.” Répond-il en plaisantant. Avec Yasmine, ce n'était jamais méchant et tout restait toujours bon enfant, ils avaient bien trop d'estime, de respect et d'amour l'un pour l'autre que la méchanceté gratuite n'était pas quelque chose dont ils étaient capables l'un envers l'autre, comme de manière générale, d'ailleurs. “Et elle va bien, elle a passé les examens pour rentrer à l'école de médecine, on attend les résultats maintenant.” Explique t-il à Loan, préférant se concentrer sur le positif. Ce n'est ni le lieu et ni le moment de lui faire part de ses inquiétudes concernant sa soeur et d'ailleurs, Loan n'était pas la personne a qui Sohan pourrait en faire part. Trois ans en arrière il l'aurait été, mais plus maintenant. “Ca va, je t'assure que la trentaine va t'aller à merveille.” Le rassure t-il. Il n'avait jamais eu ce problème-là, ne s'était jamais réellement soucié du temps qui passait. Il vivait très bien les années qui défilaient les unes après les autres. Ce n'était pas quelque chose qui le dérangeait. Bien au contraire. Il avait une vision peut-être philosophique de la chose et c'était pour ça qu'il voyait le bon plus que le mauvais ou alors était-ce parce que plus les années passaient, plus il se sentait bien dans sa vie comme dans sa peau. Ca devait forcément jouer. “Toujours cet objectif d'obtenir un premier rôle ?” Lui demande t-il en souriant avant d'ajouter “Tu appréhendes comment tes rêves maintenant ?.” Curieux de savoir ce qui avait changé. Puis Loan lui demande s'il est heureux et il sourit avant de répondre. Il ne s'attendait pas à cette question. Ce n'était pas le genre de question qu'on posait autour d'un café en général, mais c'était Loan, ce qui rendait la chose bien moins improbable. Sohan commence par hocher la tête de haut en bas avant de prendre la parole. “Oui, je suis heureux. Je te cache pas que j'ai eu beaucoup de doutes à un moment, que je me suis remis en question plusieurs fois, mais finalement je crois que j'ai trouvé un bon équilibre. J'aime ma vie, j'aime mon travail, j'aime mon entourage, même s'il y a toujours quelques ombres au tableau, je me focalise beaucoup moins dessus qu'avant.” Lui répond-il évoquant ses parents et leur relation toujours en perdition à demi-mot. “Et toi ? T'es heureux ? Tu aimes toujours autant ce que tu fais ?” Il avait le souvenir d'un Loan passionné, ce qui lui allait à merveille et il espérait que ce soit toujours autant le cas.


running down to the riptide
I was scared of dentists and the dark. I was scared of pretty girls and starting conversations. Oh, all my friends are turning green. You're the magician's assistant in their dreams ▬ they come unstuck

just like way back when » sohan 3ve2lU9
Revenir en haut Aller en bas
Loan Severide
Loan Severide
le rêve d'une vie
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente ans - (28.12.1989)
SURNOM : je n'ai pas réellement de surnom, seul mes amis les plus proches m'appelle par mon deuxième prénom : Fox.
STATUT : en couple avec son partenaire de scène.
MÉTIER : comédien, danseur et chanteur. un véritable touche à tout.
LOGEMENT : #223 toowong avec mon papa.
just like way back when » sohan Source
POSTS : 503 POINTS : 90

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : australien de naissance, il a cependant grandi en allemagne △ amoureux de la scène depuis ses 11 ans △ a une relation très fusionnel avec son père △ n'as encore jamais obtenu de premier rôle, c'est son objectif avant ses 30 ans △ grand romantique △ il peut parler de comédie musicale pendant des heures △ aimerait apprendre à surfer △ militant lgbtq+
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : just like way back when » sohan Tumblr_ptzf411FjO1xr6avgo1_500
CLEMENT #5 △ sweet like candy to my soul. sweet you rock, and sweet you roll. lost for you, i'm so lost. for you. and you come crash into me.

just like way back when » sohan 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f416242364942694c723661796e513d3d2d3237323133383332302e313439356261383332336235656530623935393939353838323132372e676966?s=fit&w=720&h=720
[color=https://www.30yearsstillyoung.com/t29496-so-full-of-spark-keep-you-til-the-end-loan]GINNY #2[/url]△ if i was dying on my knees, you would be the one to rescue me and if you were drowned at sea, i'd give you my lungs so you could breathe. i've got you brother

just like way back when » sohan Source
MARTIN #3 △ open a window, let the breeze blow in. forget everything. yea, those will be the days that i will be missing when i'm old and when i'm gray and when i stop working i hope that i can say, when all my days are done, we were just having fun.

SohanChloeArrowOakley #2ObaidSixtine

RPs TERMINÉS : Clément #1Clément #2Ginny #1Martin #1Clément #3Oakley #1Clément #4Martin #2
PSEUDO : paindep.
AVATAR : darren criss.
CRÉDITS : (avatar) lonewolf
DC : cian, elora, bailey & hugo.
INSCRIT LE : 04/10/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t26793-it-comes-and-goes-in-waves-loan https://www.30yearsstillyoung.com/t26874-cian-elora-bailey-loan-fiche-commune https://www.30yearsstillyoung.com/t26880-loan-severide#1137018 https://www.30yearsstillyoung.com/t26993-loan-severide

just like way back when » sohan Empty
Message(#) Sujet: Re: just like way back when » sohan just like way back when » sohan EmptyVen 10 Jan - 19:08



just like way back when
Sohan & Loan


C’est une drôle de sensation que de se retrouver en face de Sohan. Je ne l’avais pas vu depuis quoi… Trois ans. En réalité, si je cherche bien, je ne l’ai pas vu depuis notre rupture. D’où cette drôle de sensation. La dernière fois que mes yeux ont croisé les siens, j’étais toujours éperdument amoureux de lui et je tentais de me convaincre que c’était la meilleure des décisions. Il n’y avait simplement pas d’autres issues. On en était arrivé à ce point de non-retour que personne ne cherche jamais à atteindre dans une relation. Tout s’était fait simplement, ça semblait évident même si c’était douloureux. Je ne sais pas si cela avait été la meilleure décision de ma vie, mais il avait fallu prendre une décision. Et me retrouve aujourd’hui face à Sohan me perturbe malgré tout. Je crois que je ne m’étais jamais réellement préparé à l’idée de le revoir en tant qu’ami ? Que connaissance ? Une image du passé. Ça fait tout drôle. C’est comme si on reprenait à zéro en connaissant déjà tout de l’autre. Et heureusement, la discussion reprend comme si on ne ce n’était jamais quitter. L’échange est simple, fluide. On était sûr de nous, il ne reste pas une mauvaise ambiguïté à se demander ce que l’aurait pu donner notre avenir ensemble. Et c’est comme cela que l’on parle de tout, de rien et que j’évoque mon père au détour de la conversation. Sohan le connaissait bien, mon père l’adorait. Il adore tout le monde. Les mots de Sohan me réchauffent le cœur. Je n’ai pas parlé de soucis de santé de papa à beaucoup de monde. Personne n’est réellement au courant, mais j’ai ressenti le besoin de lui dire à lui. « On attend les résultats des examens. Je préfère ne pas imaginer le pire. Pour le moment… » C’est ma façon à moi de gérer les choses, toujours tenter de trouver du positif, quoiqu’il arrive. On ne sait pas de quoi demain sera fait, mais pour le moment mon père est bel et bien avec moi et je ne veux pas penser à autre chose.

Soudainement, c’est comme si on essayait de rattraper le temps perdu, à tenter de mettre le plus d’information possible dans le moins de phrase possible. Il me parle d’Hassan et mon sourire envers lui n’est que plus sincère. Ils se sont retrouvés, après des années de silence qui avait été si compliqué pour Sohan. Et son sourire dit tout. Il va mieux par rapport à cela, il a retrouvé la pièce manquante. « Tu as bien fait de persister. » Je me souviens de conversation où il voulait juste abandonner, je me souviens des doutes et des remises en question. Aujourd’hui cela semble bien loin derrière lui et c’est tout ce qui compte. On évoque sa petite sœur, Yasmine, dont j’ai toujours eu un bon souvenir. Pleine de vie et bien trop malicieuse avec son grand frère. Il m’apprend qu’elle a passé les examens de médecine et je reste surpris un instant. « Mais c’est génial ! » Je lui souris et suis véritablement excité pour la jeune femme. « Je croise les doigts pour elle, mais je suis persuadé qu’elle va l’avoir ! » Cela ne fait aucun doute même. Et je vois dans son regard ce reflet du grand frère fier, c’est touchant. N’ayant pas de frère et sœur, il était certain que Sohan allait m’interroger sur mon quotidien. Il n’a pas oublié ma passion, je l’ai tellement bassiné avec cela en même temps, comment aurait-il pu oublier ? Et sa question me touche. Il n’a pas oublié mes objectifs non plus. « Objectif atteint. » dis-je dans un sourire un brin timide. « Enfin… » Je doute un instant. « Si on va dire que l’objectif est atteint, j’aurais aimé avoir le rôle autrement, mais la vie des fois. » Et je hausse les épaules, pensant à Clément qui me détesterait probablement pour voir cela comme un objectif atteint. « Mais je crois que je serais toujours ce gamin aux yeux rempli d’étoiles dès que l’on lui parle de la scène. J’ai beau avoir trente ans, je n’ai pas tant changé que cela. » Toujours un grand enfant qui reste persuadé que l’on peut vivre de ses rêves. Je ne m’en cache pas même si que cela en exaspère plus d’un. C’est ma personnalité, j’ai la tête dans les nuages, dans mes rôles et mon imagination. « Je reste un grand rêveur. » Une nouvelle fois, je hausse les épaules, pas vraiment désolée d’avancer cela.

Et même si Sohan ne me dois plus rien, même si nous ne sommes plus un couple, je me dois de lui demander si tout va bien, s’il est véritablement heureux. Je n’oublierai jamais les raisons de notre séparation, et même si je ne lui demande pas cela directement, je sais qu’il a compris. Et son honnêteté me fait sourire. Sans détour comme toujours. Et sans réfléchir ma main se pose sur la sienne alors que mon regard croise le sien. « Tu le mérites Sohan. » Je lui souris et retire ma main ne voulant pas causer un malaise entre nous. « Je suis heureux pour toi. » Il a grandi, il a changé, pas physiquement, mais pour le reste. Il est bien plus apaisé, cela se voit dans son regard. Je me doute que tout n’est pas tout rose, que la relation avec ses parents est toujours aussi douloureuse, mais pour le reste, il va bien et c’est tout ce qui compte. « J’ai failli perdre la passion fut un temps. J’enchaînais les échecs dans les castings, je n’avais pas de rôle et je me pensais foutu. J’ai longtemps douté et pourtant, j’ai continué à me battre un peu et la chance m’a souri. Ce n’est pas simple tous les jours, mais je suis heureux oui. J’ai l’impression qu’à trente ans, je vais enfin pouvoir commencer quelque chose de sérieux. » Que ce soit professionnellement ou sentimentalement. Je sens bien que les choses vont changer. « Je reste un gamin bien trop énergique et bruyant, mais j’ai décidé que je ne changerai pour personne. » Qu’il ne le prenne pas personnellement. « Je suis bien comme je suis. »      



dance with me
The choices we make change the path that we take, but I know, That somewhere out there there's a path that we chose. There's a life that we share, there's a love and it grows

just like way back when » sohan PhAHXv8
just like way back when » sohan 9p9VwN9

Revenir en haut Aller en bas
Sohan Khadji
Sohan Khadji
la tête dans les pixels
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 36 ans. (24.05.1983)
SURNOM : So'.
STATUT : Célibataire.
MÉTIER : Analyste informatique pour la police de Brisbane à temps plein et dépanneur freelance à ses heures perdues.
LOGEMENT : #70 bywong street à Toowong.
just like way back when » sohan Tumblr_plc6ecEdXo1sb2hm8o4_500
POSTS : 2253 POINTS : 30

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Né à Brisbane de parents marocains - Parle Anglais, Amazighe et Arabe standard - Passionné d'informatique et de technologie - Très bon cuisinier - Va courir régulièrement - Très réservé au premier abord - Ne boit pas d'alcool - Homosexuel qui ne s'assume qu'à moitié.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : Nino - Hassan#3 - Loan - Aaron - Edge#2 - Khadjaafari#1 - Yasmine#5
RPs EN ATTENTE : Phoenix
RPs TERMINÉS : Andy - Chadna - Yasmine - Phoebe - Hassan - Dimension fantôme - Kane - Nadia (Fantôme) - Yasmine#2 - Hassan#2 - Yasmine#3 - Caleb - Lukà - Wren - Edge - Yasmine#4
PSEUDO : Sockie.
AVATAR : Rami Malek.
CRÉDITS : Loonywaltz (UB) Carole71 (avatar).
DC : Itziar & Talia.
INSCRIT LE : 14/07/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t20629-sohan-tu-seras-viril-mon-kid-finie https://www.30yearsstillyoung.com/t20694-sohan-friends-are-the-family-you-choose https://www.30yearsstillyoung.com/t20695-sohan-khadji https://www.30yearsstillyoung.com/t20698-sohan-khadji

just like way back when » sohan Empty
Message(#) Sujet: Re: just like way back when » sohan just like way back when » sohan EmptyLun 3 Fév - 7:01



Sohan n'avait pas pensé à cette éventualité. Il n'avait pas pensé à ce qu'il dirait, ou ce qu'il ferait s'il se retrouvait un jour de nouveau en face de Loan. Parce que ça faisait trois ans qu'ils avaient rompus. Trois ans qu'ils ne s'étaient pas vu. Trois ans qui avaient été nécessaire pour Sohan, pour tourner la page, pour panser son coeur et passer à autre chose. Il était plus serein maintenant. Il était même content de ne pas avoir croisé Loan avant aujourd'hui. Il n'aurait peut-être pas été prêt. Aujourd'hui, il avait l'impression que c'était le bon moment. Qu'il était dans une bonne période de sa vie, ce qui lui permettait de discuter sereinement avec Loan. Il n'y avait pas de tristesse. Il y avait un peu de nostalgie, certes, mais il était content de retrouver le jeune homme. De le voir épanoui de la sorte, malgré la santé de son père qui ne semblait pas en très bonne forme. “T'as bien raison, ça ne sert à rien de s'imaginer des scénarios catastrophes. A part à se faire du soucis plus que de raison.” Les résultats parleraient d'eux-mêmes. Ce n'était peut-être pas si grave que cela finalement, avec de la chance, les résultats ne révèleraient rien de mauvais. Rien qui ne puisse se soigner avec quelques médicaments et un bon suivi. C'était ce que Sohan souhaitait pour le père de Loan qui était vraiment un homme adorable. Il n'y avait pas une once de méchanceté en lui et il ne méritait donc pas d'être gravement malade. Personne ne le méritait d'ailleurs et Sohan ne souhaiterait même pas ça à son pire ennemi. Il avait cependant bon espoir que peu importait le diagnostic, Loan et son père surmonteraient ça de front sans jamais perdre espoir.

C'est tout naturellement qu'il lui parle d'Hassan. C'est même inévitable. C'est le plus gros changement dans sa vie depuis qu'ils se sont séparés. Ses retrouvailles avec Hassan, leur réconciliation. C'était impossible qu'il ne le mentionne pas, même si finalement il n'a pas fait grand-chose pour arriver à ce résultat-là, il n'y est pour rien. C'était surtout le destin qui avait bien fait les choses. “Oh j'ai pas vraiment persisté en réalité. Ca a été le silence radio pendant un moment avant qu'on tombe l'un sur l'autre dans un café à Spring Hill.” Il n'avait pas fallu grand-chose pour qu'ils reprennent contact, mais ça avait pris du temps et demandé l'aide de forces extérieures. Le hasard avait bien fait les choses et Sohan ne pouvait pas affirmer avec certitude que s'il n'avait pas croisé Hassan ce jour-là au café il ne serait plus en froid à l'heure actuelle. Le résultat comptait plus que les circonstances, mais tout de même, il ne pouvait pas mentir et dire que ses retrouvailles avec Hassan avaient été le fruit de la persévérance. Il n'était pas très fier de ça d'ailleurs. Puis qui dit entourage de Sohan dit Hassan, mais dit bien évidemment Yasmine qui avait elle aussi eu l'occasion de côtoyer Loan quand il était avec Sohan. Yasmine qui prenait son envol petit à petit, une étape à la fois. Yasmine et ses projets que Sohan soutenait de toute son âme. “J'espère aussi, je sais que ça lui tient vraiment à coeur.” Lui répond-il. Il ne souhaitait que le meilleur pour sa soeur et la suivait sans hésiter dans tout ce qu'elle entreprenait. Tout autant qu'il avait soutenu Loan dans la poursuite de ses rêves quand ils étaient ensemble. En particulier celui de décrocher un premier rôle avant d'avoir trente ans. Un rêve peut-être extravagant du point de vue de certains, un rêve pris très au sérieux par Sohan à l'époque. Un objectif que le jeune homme avait atteint, ce qui ne surprenait pas vraiment Sohan. “Comment ça tu aimerais l'avoir obtenu autrement ? T'as mis les autres comédiens hors-jeu à la Tonya Harding ?” demande t-il en plaisantant, ne pouvant pas imaginer une seule seconde que ce scénario soit envisageable. Il est tout de même curieux de savoir ce qui peut bien le chiffonner dans la façon dont il avait obtenu le rôle. Le Loan qu'il connaissait avait toujours été fair play et croyait en lui-même, ce qui faisait de lui un rival de taille, mais un rival sans une once de méchanceté. “Tant mieux dans un sens ! Si tu n'avais pas des étoiles dans les yeux quand on te parle de scène ou que ça ne te motivait pas autant qu'avant, ça n'aurait pas réellement de sens pour toi de continuer. Alors, bon, il y a pas de mal à rester rêveur. Surtout dans ton milieu je pense.” Rêver lui permet de voir plus grand, de se dépasser aussi, ça ne peut-être que bénéfique à son métier de comédien après tout. Ca ne fait pas pour autant de lui quelqu'un d'immature.

Sohan sourit, ça lui fait plaisir d'entendre les paroles de Loan, il sait que c'est sincère, il peut l'entendre dans sa voix, le voir dans ses yeux aussi. Loan n'avait pas de raison de lui mentir de toute façon. Le mensonge n'avait jamais fait parti de leur relation d'ailleurs, ils avaient toujours été honnête l'un envers l'autre. C'était sans doute pour ça qu'ils avaient pu prendre la décision commune de se séparer, quand ça n'allait plus, quand ils n'étaient plus ce qu'il y avait de mieux pour l'autre. Plutôt que de se voiler la face et de se rendre encore plus malheureux. Ca lui fait donc extrêmement plaisir d'entendre que Loan est content pour lui. “Qu'est ce qui t'a fait tenir et persister quand ça ne marchait pas et que t'enchaînais les échecs ? Comment t'arrivais toujours à te remotiver ?” lui demande t-il. Réellement curieux de savoir. Le monde du spectacle était un monde impitoyable, où le talent valait tout autant que la chance. Sohan pouvait imaginer que ce ne soit pas toujours simple de rester optimiste, de se pousser à aller à un casting de plus plutôt que d'abandonner et de se lancer dans quelque chose de plus certain. “T'as quand même bien fait d'insister. T'imagine si t'avais arrêté juste avant de décrocher le rôle pour West Side Story par exemple ?” Il avait persévéré et ça l'avait mené jusqu'ici, il n'aurait pas eu cette opportunité s'il avait abandonné.


running down to the riptide
I was scared of dentists and the dark. I was scared of pretty girls and starting conversations. Oh, all my friends are turning green. You're the magician's assistant in their dreams ▬ they come unstuck

just like way back when » sohan 3ve2lU9
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

just like way back when » sohan Empty
Message(#) Sujet: Re: just like way back when » sohan just like way back when » sohan Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

just like way back when » sohan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: logan city :: death before decaf
-