AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 got nothing left to give, nothing to lose ▲ ginauden

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ginny McGrath
Ginny McGrath
l'étoile presque bleue
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 ans (05/03)
SURNOM : Virginia Mary Elisabeth, pour un max de confusion.
STATUT : if you love me with all your heart, i'll make you a star in my universe.
MÉTIER : peintre et photographe, co-propriétaire avec Auden et Robin-Hope d'un local collaboratif pour artistes offrant des ateliers créatifs, une galerie d'exposition et une petite boutique d'arts & crafts sur place.
LOGEMENT : éparpille ses affaires (son bordel) entre le #11 Logan City & le #17 Toowong.
got nothing left to give, nothing to lose ▲ ginauden Tumblr_ooetmq4bl51tzu44oo8_400
POSTS : 6069 POINTS : 1590

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Maman de Noah, un petit ange de 8 ans qui se remet doucement d'une grave maladie l'ayant gardé hospitalisé pendant 3 ans. ▲ Recommence à peine à parler à ses parents et à son frère après avoir appris qu'ils ont manipulé sa vie. ▲ Addict au café et au sucre. ▲ N’a que quelques bons amis qu’elle compte sur les doigts d’une main. ▲ Née à Brisbane, expatriée à Londres, revenue depuis 4 ans. ▲ Geek dans l’âme, elle adore les BDs et les jeux vidéos. ▲ Végétarienne, yogi aguerrie et adepte de méditation. ▲ A un humour douteux & très sarcastique. ▲ Maladroite & toujours tachée de peinture.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :


got nothing left to give, nothing to lose ▲ ginauden Hvu5
MCGRATH FAM (fb)LEVI
Still too young to fail, too scared to sail away. But one of these days I'll grow old, and I'll grow brave and I'll go. Everybody's wishing for no more mistakes, and all that I can think about is you.

got nothing left to give, nothing to lose ▲ ginauden Tumblr_nd56smzyuV1tm59yyo1_500
MCJEN #7MCJEN #10 (ds)MCJEN #11
I can feel your heartbeat like it's my own, I can hear your music from a million miles away. Are you something for me to begin again, again?

got nothing left to give, nothing to lose ▲ ginauden Tumblr_n0ds4p4JCj1qhuc9do2_250
GINAUDEN #3 (ua)GINAUDEN #10
There's nothing to see here, people, keep moving on. No one cares when the show is done. No mistakes, only now you're bored. This is the time of your life but you just can't tell.

got nothing left to give, nothing to lose ▲ ginauden DazzlingBoldGroundbeetle-max-1mb
EZNNY #9 (fb) ▲ EZNNY #12
Twenty candles, blow 'em out and open your eyes. We were looking forward to the rest of our lives, but we say we're better now.

got nothing left to give, nothing to lose ▲ ginauden AnotherWeirdBeaver-max-1mb
BAILEY #3BAILEY #4
There's a picture hanging in the outhouse of glory and love, of us and so on. But the colors look like they are cheating, if you stare at our smiles for too long.

améliamollylizziemcjen & robdenloanadèle

RPs EN ATTENTE : aisling + quinn + gab



PSEUDO : hub
AVATAR : Daisy Ridley
CRÉDITS : cristalline ♡
DC : Matt le p'tit con, Ariane l'incandescente et Jack le sensible
INSCRIT LE : 18/10/2016
https://www.30yearsstillyoung.com/t12335-ginny-sit-still-look-pretty https://www.30yearsstillyoung.com/t17242-good-things-to-come https://www.30yearsstillyoung.com/t12358-ginny-mcgrath https://www.30yearsstillyoung.com/t12357-ginny-mcgrath

got nothing left to give, nothing to lose ▲ ginauden Empty
Message(#) Sujet: got nothing left to give, nothing to lose ▲ ginauden got nothing left to give, nothing to lose ▲ ginauden EmptyLun 11 Nov 2019 - 3:56



Le dimanche, tout était en bordel. Malgré mes bonnes intentions, malgré mes résolutions muettes, malgré tout ce que je tentais de mettre en place pour que rien ne tombe, que rien ne salisse, que rien ne donne l'impression que la salle où les ateliers avaient lieu ressemble à une représentation d'art impressionniste qui aurait décidé de jouer aux temps modernes, c'était toujours la même histoire. Et aujourd'hui plus qu'à l'habitude.  

Le soleil entrait à gauche, les chevalets étaient tous alignés sur la droite. À peine la classe était lancée qu'on avait tout changé, tout déplacé, emmené avec nous des restes de peinture, étalés malencontreusement des palettes complètes aux murs. Mais c'était beau de les voir travailler, de les voir comprendre le matériel, de les voir faire de l'atelier le leur, artistes qui n'avaient aucun endroit à eux ailleurs que celui-ci. C'était la maison ici, c'était la famille. C'était la cafetière qui appartenait à tous, les canapés tout autant. Ils étaient rares les créatifs qui partaient tout de suite après l'atelier, ils restaient tous ensuite à discuter, de tout, de rien, de la vie en général, la leur comme celle des autres. Malgré les soupirs d'un Auden ambiant, malgré ses coups d'oeil noirs qui finissaient toujours par brûler même à distance.

La pièce sentait encore la peinture fraîche et le café tout juste moulu lorsque le dernier des élèves avait finalement quitté le local, me laissant constater que non, même après 3 heures à refaire le monde, l'endroit était en aussi piètre état que lorsqu'on avait terminé l'atelier du jour. J'ose même pas jeter un coup d'oeil au pauvre miroir à l'entrée dont la lourde tâche est de me confirmer le compte exact de toutes les couleurs mêlées à mes cheveux lorsque j'inspire tout le courage du monde pour m'atteler à la l'ouvrage, et ranger approximativement les dégâts jusqu'à la prochaine fois. Étrangement, Auden s'est envolé à la seconde où je me suis mise à nettoyer, lui qui avait si bien tenté de montrer sa présence une poignée de minutes plus tôt.  

« Virginia? » le balai entre les mains, le chignon qui ne sert à rien vu toutes les mèches qui s'en échappent, et la voix, que je reconnaitrais entre mille. Assez pour que je m'immobilise, que chaque terminaison nerveuse de mon corps soit incapable de fonctionner pendant une brève mais intense seconde. « Oh non. » je m'entends chuchoter, pas prête, pas prête du tout. « Virginia. » je ravale difficilement, lève instinctivement la tête, incapable de croire qu'ils seraient là, qu'eux deux auraient fait tout le trajet pour venir me voir, pour venir ici surtout. Tout mon corps qui prend un temps d'arrêt, un temps à apprivoiser, qui rassemble ses forces, qui regrette déjà la suite.

Mais ils sont là. Ils avaient dit qu'ils me tiendraient au courant, ils avaient dit qu'ils me donneraient leur réponse, qu'ils y penseraient. Ils l'avaient dit y'a des mois de ça - et avaient finalement choisi de venir m'annoncer leur décision en personne. S'ils voulaient revenir dans la vie de Noah, selon mes conditions et surtout pas les leurs. C'est bon signe, n'est-ce pas? Alors pourquoi est-ce que je tremble, pourquoi est-ce que mon ventre se serre? Pourquoi est-ce que je sens le manche du balai sous mes paumes qui craque, presque prêt à se fendre en deux sous la pression? Pourquoi est-ce que je lance un regard entre la colère et la panique à Auden qui s'est dégagé la tête dans l'embrasure de la porte à l'instant où je décide enfin d'aller les rejoindre?

« Maman, papa. » je sors de l'atelier en oubliant complètement à quel point j'ai l'air d'un arc-en-ciel poussiéreux. En oubliant à quel point les prunelles acérées de mon père, la stature trop stoïque de ma mère, leurs présences à tout les deux avaient un effet suffoquant sur moi, effet que je déteste depuis toujours et encore plus maintenant. « J'ignorais vous aviez prévu passer. »



    I've suffered shipwrecks right from the start & I've been underwater, breathing out and in. I think I'm losing where you end and I begin. Basic space, open air, I'm setting us in stone. Piece by piece, before I'm alone. Air tight, before we break. Keep it in, keep us safe.









Revenir en haut Aller en bas
Auden Williams
Auden Williams
les coups de pinceau
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 38 ans, j'ai déjà loupé ma chance de faire parti du club des 27. (25/12/1980)
SURNOM : Essaye même pas si tu veux pas un tête à tête avec mon poing.
STATUT : Pas de seconde bouche à nourrir et c'est très bien comme ça.
MÉTIER : Meilleur amant et peintre d'Australie.
LOGEMENT : #148 spring hill ; le total des chiffres c'est 13. C'est cool, sauf Itziar la coloc qui laisse ses cheveux partout.
got nothing left to give, nothing to lose ▲ ginauden Giphy
POSTS : 572 POINTS : 895

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Connard narcissique sociopathe, pour vous faire chier. Ne jure que par ses coco pops. Âme d'enfant dans un corps d'adulte. Peut être sérieux deux ou trois minutes si on lui parle d'art. Connaît tous les épisodes de T'choupi. Ambidextre et aime bien le rappeler. Sait jouer du piano mais n'aime pas le rappeler.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : (14) : sidginny #3 (ua)jill, ariane + levirobin-hopesavannahallan #2leoden #4 (ua)mayjackrobin, isaac & ginnyginny #10andy #2marius (fb) ☼ rosalie #2

got nothing left to give, nothing to lose ▲ ginauden Tumblr_p12fiuqlLb1qg1jmmo1_540
GINAUDEN. Elle m'ennuyait avec sa gueule de petite fille insolente. Je la laissais traîner toute seule. J'avais honte qu'elle me colle autant. Maintenant j'aurais bien tout mon temps pour elle moi qui ne l'ai jamais trouvée aussi belle. Ma jeunesse.

got nothing left to give, nothing to lose ▲ ginauden Tumblr_inline_pitibiYgVS1qhd4mm_1280
LEODEN. But you just couldn't see my dark side with those rose lenses on. And I don't really know what I'm doing. And I'm sorry I put you through this. But I never said I'd treat you right.

got nothing left to give, nothing to lose ▲ ginauden 82mm
ROBDEN. We'll leave each other cold as ice. And high and dry, the desert wind. Is blowin', is blowin'. Remember what you said to me? We were drunk in love in Tennessee. And I hold it, we both know it.

got nothing left to give, nothing to lose ▲ ginauden Tumblr_ofo1vrdcLB1u1wn47o2_250
FAMILY. Here we go again.

RPs EN ATTENTE : tad
RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens

got nothing left to give, nothing to lose ▲ ginauden Tumblr_ptmop2qHTm1yo6k6ko1_500
PSEUDO : Kaelice
AVATAR : James Franco
CRÉDITS : Schizophrenic (avatar)
DC : Charlie, Caelan & Lily
INSCRIT LE : 29/05/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t24284-auden-canicule-en-ete-mamie-va-y-passer https://www.30yearsstillyoung.com/t26251-charlie-auden-caelan-fiche-commune https://www.30yearsstillyoung.com/t24386-auden-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t24554-auden-williams

got nothing left to give, nothing to lose ▲ ginauden Empty
Message(#) Sujet: Re: got nothing left to give, nothing to lose ▲ ginauden got nothing left to give, nothing to lose ▲ ginauden EmptyLun 11 Nov 2019 - 13:44



Les côtes. C’est ce qui fait le plus mal. Les putains de côté qui me rappellent que je suis une tête à claque à chaque fois que je respire, à chaque fois que je bouge, à chaque fois que je suis autre chose qu’une larve couchée sur le canapé. Et même couché sur le canapé, ça fait mal. N’importe quoi devient raison à s’énerver et à crier - encore pire que d’habitude. Mon seuil de tolérance est inexistant et il est bien sûr hors de question que je me remette en question : tout est à cause de Jack. La prochaine fois que je le vois il est un homme mort.

Je n’ai absolument aucune idée de ma venue à l’atelier en plus.Ce n’aurait pas été la première fois que je ne pointe pas le bout de mon nez ; certainement pas la dernière non plus. J’aurais balancé une blague, elle m’aurait détesté et atténué le tout avec beaucoup de smileys parce que Ginny reste Ginny. Plus j’y pense, plus je me dis que j’aurais dû faire ça plutôt que de prendre toute la place sur le canapé et simplement rester là à tenter de survivre - oui je dramatise, ne faisons pas semblant d’être choqués. Je souffre en silence et c’est au moins déjà un bon point que je n’ai pas mis la peintre au courant de mes folies nocturnes sinon je lui aurais fait un rapport détaillé de mes constantes vitales minute par minute. Et elle aurait passé sa journée à me mettre des coups de coude bien placés dans les côtes. Je sais qu’elle aurait fait ça et que ça serait devenu son nouveau jeu préféré plutôt que d’essayer d’apprendre quoi que ce soit à des artistes de bas étage.

A un moment je me suis levé pour juger leurs œuvres d’art et puis le cours a été considéré comme terminé, la journée avec. Le sol est jonché de couleurs en tout genre, les pinceaux abandonnés de partout et moi, là, comme toujours, il est hors de question que je participe en quoi que ce soit au ménage de ce bazar sans nom. Alors retour case départ, retour sur le canapé duquel mes pieds dépassent largement - on aurait dû en prendre un plus grand, je le savais. Je dos une heure ou deux et ferme l’atelier lorsqu’on s’en ira ensemble, ça sera ma contribution au rangement. Plan parfait. « Virginia? » Sauf ça. « Virginia. » Merde. Problème au carré. Double dose d’emmerdes. Je râle, je peste, je grogne et étend mon cou jusqu’à l’encablure de la porte pour être certain de mes hypothèses. Peut être que quelqu’un d’autre (deux autres personnes) aurait appris son prénom, celui qu’elle n’utilise jamais et dont elle cache bien le secret ? Peut être que ce n’est qu’un mal - … nan. Ils ressemblent bien trop à Ginny pour que ce ne soit un malentendu. Mes yeux dérivent vers l’artiste, celle qui s’agrippe à son misérable balais comme si sa vie en dépendait, celle dont le corps entier vient de se figer alors qu’elle était si heureuse ; même en fisant le ménage. Et pour une fois, je n’y suis pour rien. C’est ce qui me dérange le plus dans cette histoire : que quelqu’un d’autre soit la cause de sa peine et de son trouble. J’ai la carte Gold, la Premium +, la Business. J’ai toutes les cartes et eux n’ont rien. Ils ont perdu ce droit là le jour où ils l’ont arraché à ce pays.

”Ginny la cuisine est en feu !” Ginnny, pas Virginia. Je crie, alors ça fait mal. Ca fait mal, alors je tousse. Et ça fait encore plus mal de bordel d’idée de merde que de frapper dans les côtes. C’est pour la bonne cause, pourtant. C’est pour donner à la brune une seconde de répit, pour mettre au point un plan d’attaque parce que son coeur s’est serré autant que le mien quand elle a prononcé son maman, papa. Je lui offre une porte de sortie de quelques secondes, une pause dans le temps pour qu’on se retrouve seuls un simple instant. Elle accourt, elle a cet air paniqué qui vient davantage d’eux que de moi et mon corps est déjà prêt à changer de cible n°1. Jack peut bien attendre. Jack est loin. Eux sont, là, juste là, dans la gueule du loup.
Je me relève difficilement, grince des dents. Mon ton baisse, mes yeux confrontent les siens ; personne n’a besoin de lui expliquer que rien ne brûle réellement. ”Tu veux qu’ils partent ?” Ca serait un jeu d’enfant pour moi. On le sait tous les deux. ”Méthode forte ou méthode extra forte ?” J'aurai même pas à m'inventer une raison de les détester puisque c'est déjà le cas.


got nothing left to give, nothing to lose ▲ ginauden Eb12021cd3647f20975ec8d5b88824ae

got nothing left to give, nothing to lose ▲ ginauden 383200artist
got nothing left to give, nothing to lose ▲ ginauden 2Gt2RfY


Revenir en haut Aller en bas
Ginny McGrath
Ginny McGrath
l'étoile presque bleue
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 ans (05/03)
SURNOM : Virginia Mary Elisabeth, pour un max de confusion.
STATUT : if you love me with all your heart, i'll make you a star in my universe.
MÉTIER : peintre et photographe, co-propriétaire avec Auden et Robin-Hope d'un local collaboratif pour artistes offrant des ateliers créatifs, une galerie d'exposition et une petite boutique d'arts & crafts sur place.
LOGEMENT : éparpille ses affaires (son bordel) entre le #11 Logan City & le #17 Toowong.
got nothing left to give, nothing to lose ▲ ginauden Tumblr_ooetmq4bl51tzu44oo8_400
POSTS : 6069 POINTS : 1590

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Maman de Noah, un petit ange de 8 ans qui se remet doucement d'une grave maladie l'ayant gardé hospitalisé pendant 3 ans. ▲ Recommence à peine à parler à ses parents et à son frère après avoir appris qu'ils ont manipulé sa vie. ▲ Addict au café et au sucre. ▲ N’a que quelques bons amis qu’elle compte sur les doigts d’une main. ▲ Née à Brisbane, expatriée à Londres, revenue depuis 4 ans. ▲ Geek dans l’âme, elle adore les BDs et les jeux vidéos. ▲ Végétarienne, yogi aguerrie et adepte de méditation. ▲ A un humour douteux & très sarcastique. ▲ Maladroite & toujours tachée de peinture.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :


got nothing left to give, nothing to lose ▲ ginauden Hvu5
MCGRATH FAM (fb)LEVI
Still too young to fail, too scared to sail away. But one of these days I'll grow old, and I'll grow brave and I'll go. Everybody's wishing for no more mistakes, and all that I can think about is you.

got nothing left to give, nothing to lose ▲ ginauden Tumblr_nd56smzyuV1tm59yyo1_500
MCJEN #7MCJEN #10 (ds)MCJEN #11
I can feel your heartbeat like it's my own, I can hear your music from a million miles away. Are you something for me to begin again, again?

got nothing left to give, nothing to lose ▲ ginauden Tumblr_n0ds4p4JCj1qhuc9do2_250
GINAUDEN #3 (ua)GINAUDEN #10
There's nothing to see here, people, keep moving on. No one cares when the show is done. No mistakes, only now you're bored. This is the time of your life but you just can't tell.

got nothing left to give, nothing to lose ▲ ginauden DazzlingBoldGroundbeetle-max-1mb
EZNNY #9 (fb) ▲ EZNNY #12
Twenty candles, blow 'em out and open your eyes. We were looking forward to the rest of our lives, but we say we're better now.

got nothing left to give, nothing to lose ▲ ginauden AnotherWeirdBeaver-max-1mb
BAILEY #3BAILEY #4
There's a picture hanging in the outhouse of glory and love, of us and so on. But the colors look like they are cheating, if you stare at our smiles for too long.

améliamollylizziemcjen & robdenloanadèle

RPs EN ATTENTE : aisling + quinn + gab



PSEUDO : hub
AVATAR : Daisy Ridley
CRÉDITS : cristalline ♡
DC : Matt le p'tit con, Ariane l'incandescente et Jack le sensible
INSCRIT LE : 18/10/2016
https://www.30yearsstillyoung.com/t12335-ginny-sit-still-look-pretty https://www.30yearsstillyoung.com/t17242-good-things-to-come https://www.30yearsstillyoung.com/t12358-ginny-mcgrath https://www.30yearsstillyoung.com/t12357-ginny-mcgrath

got nothing left to give, nothing to lose ▲ ginauden Empty
Message(#) Sujet: Re: got nothing left to give, nothing to lose ▲ ginauden got nothing left to give, nothing to lose ▲ ginauden EmptyLun 11 Nov 2019 - 15:39



”Ginny la cuisine est en feu !” stop, arrêt sur image. Isaïah qui hausse le sourcil, qui juge comme il sait si bien le faire. La dernière fois où je l'avais vu, il avait à peine dit un mot, brèves formalités de bonjour, d'au revoir, quelques toussotements à travers quand mes paroles heurtaient à son sens. Marianne qui se tient droite, impassible, les cheveux parfaitement tirés, le regard vrillé dans le mien. La dernière fois où je l'avais vue, elle avait été sèche, insensible. Elle l'était tout le temps. « Je reviens. » la plus longue inspiration du monde que je prends, et les flashbacks d'eux me disant qu'ils allaient y penser, qu'ils allaient me revenir, qu'ils me tiendraient au courant. Ils l'avaient dit y'a des semaines de ça maintenant, et le plus lâchement du monde, j'aurais préféré rester dans le silence encore un petit moment. « La cuisine est en feu. » je précise, faisant demi-tour, le pas bien trop pressé pour qu'ils ne le remarquent pas.

Auden a mauvaise tête, pire que d'habitude. J'ai pas posé de questions, il se serait vanté de la scène s'il avait voulu en parler anyways. ”Tu veux qu’ils partent ?” et il excellerait à les faire déguerpir, j'en douterai jamais. ”Méthode forte ou méthode extra forte ?” et probablement qu'il prendrait autant de plaisir que moi à les voir sortir de ma vie aussi abruptement qu'ils auraient dû, depuis toujours. « Pas tout de suite. Je veux entendre ce qu'ils ont à me dire avant. » mais apparemment, j'ai fait le deuil d'eux, j'ai réussi à remettre une distance entre eux, j'ai fait l'effort surhumain de me détacher de mes parents pour ne voir que l'objectif derrière, parce que « C'est pour Noah que je fais ça. Pas pour moi. ». Il sait aussi bien que moi que si j'avais pu arrêter de leur parler comme c'était prévu au tout début, je serais restée campée sur mes positions. Mais Noah ne méritait pas de subir le même traitement que moi ; Noah ne méritait pas d'avoir toute une branche de sa famille retirée de sa vie s'il voulait foncièrement les connaître. Alors j'avais mis mes règles, j'avais mis mes pions, j'avais espéré qu'ils les entendent. Et aujourd'hui, j'espérais qu'ils les acceptent. pour lui, pas pour moi.

J'ai occupé mes mains pour les empêcher de trembler à faire du thé. English breakfast sonnait trop cliché, j'y suis allée avec du earl grey, nuage de lait, le typique sur lequel ils railleront quand même j'en suis persuadée. « Est-ce que tu peux amener cette tasse-là s'te-plaît? » est-ce que tu peux rester proche le temps qu'ils sont là, s'te-plaît? Je n'ai pas la force d'assumer qu'ils me font encore peur, quand depuis un an je tente de me reconstruire sans eux.

« Y'avait pas de feu finalement, mais j'ai fait du thé. » « Tu n'as pas besoin de mentir, Virginia. » je tends la première tasse à maman, la deuxième pour papa arrive dans les mains d'un Auden qui est fidèlement dans mon sillage. Ma salive qui passe difficilement le long de ma trachée, je mets ça sur le fait que je retiens de toutes mes forces une insulte, n'importe laquelle, probablement même pas assez acide pour m'outrer de passer mes lèvres même si cela ferait l'effet inverse. Relativise Ginny, tu fais ça pour Noah. « Alors c'est ici que tu travailles? » il parle enfin le patriarche, il parle et il balaie l'endroit des yeux, et il plante ses iris dans ceux de Williams, et j'espère qu'on est rendus télépathes depuis le temps. Pas pour lui dire de se calmer, mais bien pour lui dire de m'empêcher de perdre mon calme.



    I've suffered shipwrecks right from the start & I've been underwater, breathing out and in. I think I'm losing where you end and I begin. Basic space, open air, I'm setting us in stone. Piece by piece, before I'm alone. Air tight, before we break. Keep it in, keep us safe.









Revenir en haut Aller en bas
Auden Williams
Auden Williams
les coups de pinceau
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 38 ans, j'ai déjà loupé ma chance de faire parti du club des 27. (25/12/1980)
SURNOM : Essaye même pas si tu veux pas un tête à tête avec mon poing.
STATUT : Pas de seconde bouche à nourrir et c'est très bien comme ça.
MÉTIER : Meilleur amant et peintre d'Australie.
LOGEMENT : #148 spring hill ; le total des chiffres c'est 13. C'est cool, sauf Itziar la coloc qui laisse ses cheveux partout.
got nothing left to give, nothing to lose ▲ ginauden Giphy
POSTS : 572 POINTS : 895

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Connard narcissique sociopathe, pour vous faire chier. Ne jure que par ses coco pops. Âme d'enfant dans un corps d'adulte. Peut être sérieux deux ou trois minutes si on lui parle d'art. Connaît tous les épisodes de T'choupi. Ambidextre et aime bien le rappeler. Sait jouer du piano mais n'aime pas le rappeler.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : (14) : sidginny #3 (ua)jill, ariane + levirobin-hopesavannahallan #2leoden #4 (ua)mayjackrobin, isaac & ginnyginny #10andy #2marius (fb) ☼ rosalie #2

got nothing left to give, nothing to lose ▲ ginauden Tumblr_p12fiuqlLb1qg1jmmo1_540
GINAUDEN. Elle m'ennuyait avec sa gueule de petite fille insolente. Je la laissais traîner toute seule. J'avais honte qu'elle me colle autant. Maintenant j'aurais bien tout mon temps pour elle moi qui ne l'ai jamais trouvée aussi belle. Ma jeunesse.

got nothing left to give, nothing to lose ▲ ginauden Tumblr_inline_pitibiYgVS1qhd4mm_1280
LEODEN. But you just couldn't see my dark side with those rose lenses on. And I don't really know what I'm doing. And I'm sorry I put you through this. But I never said I'd treat you right.

got nothing left to give, nothing to lose ▲ ginauden 82mm
ROBDEN. We'll leave each other cold as ice. And high and dry, the desert wind. Is blowin', is blowin'. Remember what you said to me? We were drunk in love in Tennessee. And I hold it, we both know it.

got nothing left to give, nothing to lose ▲ ginauden Tumblr_ofo1vrdcLB1u1wn47o2_250
FAMILY. Here we go again.

RPs EN ATTENTE : tad
RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens

got nothing left to give, nothing to lose ▲ ginauden Tumblr_ptmop2qHTm1yo6k6ko1_500
PSEUDO : Kaelice
AVATAR : James Franco
CRÉDITS : Schizophrenic (avatar)
DC : Charlie, Caelan & Lily
INSCRIT LE : 29/05/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t24284-auden-canicule-en-ete-mamie-va-y-passer https://www.30yearsstillyoung.com/t26251-charlie-auden-caelan-fiche-commune https://www.30yearsstillyoung.com/t24386-auden-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t24554-auden-williams

got nothing left to give, nothing to lose ▲ ginauden Empty
Message(#) Sujet: Re: got nothing left to give, nothing to lose ▲ ginauden got nothing left to give, nothing to lose ▲ ginauden EmptyJeu 14 Nov 2019 - 18:06



Je devrais apprendre à ne pas poser les questions pour lesquelles je n’ai pas envie d’en connaître la réponse. Je savais que ce qu’elle allait me dire n’allait pas me plaire et pourtant j’ai encore voulu jouer au plus con - et gagné, bien sûr. « Pas tout de suite. Je veux entendre ce qu'ils ont à me dire avant. » Elle s’active à choisir le bon parfum de thé à leur servir alors que j’aurais plutôt eu tendance à lui montrer dans quel placard se trouve la mort aux rats. Question d’habitude, question de servir ce qui leur est le plus adapté aussi. Ça me tuerait de l’aider à préparer leurs boissons alors je me contente de rester appuyé sur le plan de travail, mon regard analysant le moindre de ses gestes. Je savais que cette journée allait être merdique, mais je ne savais pas à quel point encore. « C'est pour Noah que je fais ça. Pas pour moi. » La voilà qui se justifie, Ginny, qui ressent le besoin de combler ce silence qui s’est rapidement installé entre nous deux alors que jusque là ça n’avait semblé gêner personne. Son mal être est palpable, je déteste les deux vieux de la pièce d’à côté un peu plus encore. Cela ne fait qu’empirer à chaque seconde qui s’écoule.

« Est-ce que tu peux amener cette tasse-là s'te-plaît? » Auden le gentil, Auden qui prend la tasse de la main avec laquelle il aimerait tant frapper l’autre homme au visage. Je me retiens de souffler et de faire claquer ma langue sur mon palais, je me dis que mon regard assassin saura parler à ma place et qu’ils reviendront rapidement de là où ils viennent - l’autre côté du monde, c’est pas mal comme endroit. Mais j’accepte néanmoins parce que cette fois ci je ne la laisserai pas seule avec eux, je ne la laisserai pas non plus amener les deux tasses en même temps avec des mains tremblantes qui trahiraient le peu de confiance qu’elle essaye de montrer. Je reste. Je ne promets rien, je ne promets jamais rien, mais je peux rester.

« Y'avait pas de feu finalement, mais j'ai fait du thé. » « Tu n'as pas besoin de mentir, Virginia. » Rester calme rester calme rester calme. Mes doigts se referment dangereusement autour de la poignée de la putain de tasse, frapper du poing n’importe où me démange avec mon autre main. ”Y’a pas d’feu et y’a du thé, c’quoi le problème ?” Mes yeux cherchent ceux de la génitrice mais bien sûr qu’ils ne la trouvent pas, bien sûr qu’elle préfère continuer à juger Ginny plutôt que ne serait-ce oser me faire face. Stronza.

L’atmosphère est toujours aussi électrique, un craquement d’allumette suffirait à tout faire exploser. Là tu l’aurais eu ton feu, connasse. Ca serait sans doute mieux ainsi, peut être, ça éviterait à tout le monde de subir ce supplice consistant à prétendre que les liens familiaux existent toujours. Je connais, aussi. Tous dans la même merde apparemment. « Alors c'est ici que tu travailles? » On se retrouve assis à côté sur le canapé, faisant front face à l’envahisseur. Mes dents crissent, tous mes muscles se tendent alors que je venais d’entourer les épaules de Ginny avec mon bras. De la mère absente, mon regard passe au père qui aurait dû apprendre à se taire. Il aurait dû savoir que j’étais au maximum de mon self contrôle et que là, ce qu’il vient de faire, ce qu’il vient de dire ; c’est réellement de trop. ”Là où on travaille, oui.” Je ne sais pas auquel de nous deux il posait sa question de merde, mais c’est au moins histoire de lui rappeler que sa fille n’est pas seule. Peu importe à quel point ils auront été et continueront à être mauvais pour elle, d’autres seront là. Mon index caresse son épaule comme si elle était un nourrisson qu’il fallait continuer à stimuler. ”N’est ce pas luce dei mei occhi ?” Reste avec moi Ginny, c’est bientôt fini.” Le surnom le plus mielleux que j’ai trouvé, ma langue maternelle que j’ai dû re-explorer le temps de quelques secondes pour remettre en place mes souvenirs. Tout le monde comprend bien que c’est mielleux et que ça dégouline d’un amour qui ne m’est pas familier ceci dit le monde se portera bien mieux tant qu’elle n’en aura pas l’exacte traduction. Qu’elle ne compte pas sur moi pour la lui donner ni répéter ces quelques mots. ”On allait préparer un nouveau vernissage, là, de toute façon.” Donc vous nous dérangez, là. Et je reste encore poli, très poli, trop poli, alors profitez de ce moment tant que vous le pouvez parce que ça ne va pas durer.
Et non je ne compte plus lâcher son père du regard. Pas tant qu’il ne sera pas parti.


got nothing left to give, nothing to lose ▲ ginauden Eb12021cd3647f20975ec8d5b88824ae

got nothing left to give, nothing to lose ▲ ginauden 383200artist
got nothing left to give, nothing to lose ▲ ginauden 2Gt2RfY


Revenir en haut Aller en bas
Ginny McGrath
Ginny McGrath
l'étoile presque bleue
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 ans (05/03)
SURNOM : Virginia Mary Elisabeth, pour un max de confusion.
STATUT : if you love me with all your heart, i'll make you a star in my universe.
MÉTIER : peintre et photographe, co-propriétaire avec Auden et Robin-Hope d'un local collaboratif pour artistes offrant des ateliers créatifs, une galerie d'exposition et une petite boutique d'arts & crafts sur place.
LOGEMENT : éparpille ses affaires (son bordel) entre le #11 Logan City & le #17 Toowong.
got nothing left to give, nothing to lose ▲ ginauden Tumblr_ooetmq4bl51tzu44oo8_400
POSTS : 6069 POINTS : 1590

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Maman de Noah, un petit ange de 8 ans qui se remet doucement d'une grave maladie l'ayant gardé hospitalisé pendant 3 ans. ▲ Recommence à peine à parler à ses parents et à son frère après avoir appris qu'ils ont manipulé sa vie. ▲ Addict au café et au sucre. ▲ N’a que quelques bons amis qu’elle compte sur les doigts d’une main. ▲ Née à Brisbane, expatriée à Londres, revenue depuis 4 ans. ▲ Geek dans l’âme, elle adore les BDs et les jeux vidéos. ▲ Végétarienne, yogi aguerrie et adepte de méditation. ▲ A un humour douteux & très sarcastique. ▲ Maladroite & toujours tachée de peinture.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :


got nothing left to give, nothing to lose ▲ ginauden Hvu5
MCGRATH FAM (fb)LEVI
Still too young to fail, too scared to sail away. But one of these days I'll grow old, and I'll grow brave and I'll go. Everybody's wishing for no more mistakes, and all that I can think about is you.

got nothing left to give, nothing to lose ▲ ginauden Tumblr_nd56smzyuV1tm59yyo1_500
MCJEN #7MCJEN #10 (ds)MCJEN #11
I can feel your heartbeat like it's my own, I can hear your music from a million miles away. Are you something for me to begin again, again?

got nothing left to give, nothing to lose ▲ ginauden Tumblr_n0ds4p4JCj1qhuc9do2_250
GINAUDEN #3 (ua)GINAUDEN #10
There's nothing to see here, people, keep moving on. No one cares when the show is done. No mistakes, only now you're bored. This is the time of your life but you just can't tell.

got nothing left to give, nothing to lose ▲ ginauden DazzlingBoldGroundbeetle-max-1mb
EZNNY #9 (fb) ▲ EZNNY #12
Twenty candles, blow 'em out and open your eyes. We were looking forward to the rest of our lives, but we say we're better now.

got nothing left to give, nothing to lose ▲ ginauden AnotherWeirdBeaver-max-1mb
BAILEY #3BAILEY #4
There's a picture hanging in the outhouse of glory and love, of us and so on. But the colors look like they are cheating, if you stare at our smiles for too long.

améliamollylizziemcjen & robdenloanadèle

RPs EN ATTENTE : aisling + quinn + gab



PSEUDO : hub
AVATAR : Daisy Ridley
CRÉDITS : cristalline ♡
DC : Matt le p'tit con, Ariane l'incandescente et Jack le sensible
INSCRIT LE : 18/10/2016
https://www.30yearsstillyoung.com/t12335-ginny-sit-still-look-pretty https://www.30yearsstillyoung.com/t17242-good-things-to-come https://www.30yearsstillyoung.com/t12358-ginny-mcgrath https://www.30yearsstillyoung.com/t12357-ginny-mcgrath

got nothing left to give, nothing to lose ▲ ginauden Empty
Message(#) Sujet: Re: got nothing left to give, nothing to lose ▲ ginauden got nothing left to give, nothing to lose ▲ ginauden EmptyJeu 14 Nov 2019 - 19:17



”Y’a pas d’feu et y’a du thé, c’quoi le problème ?” le problème, ce sont les coups d’œil dont ils nous gratifient, le problème c’est qu’ils soient ici, sans avoir rien dit. Le problème c’est que maman ne me lâche pas des yeux, alors que papa déteste la galerie d’une poignée de mots à peine. ”Là où on travaille, oui.” Auden resserre un bras autour de mes épaules, je fais attention à comment je me replace sur le canapé, ma façon à moi de lui renvoyer un merci silencieux qui lui évitera d’avoir mal aux côtes au moins pour la prochaine minute. ”N’est-ce pas luce dei mei occhi ?” d’ordinaire j’aurais ri du surnom, j’aurais renchéris avec un truc en espagnol censé le faire rager et sur la mauvaise langue, et sur le cheesy de la chose. Mais dans ma tête ça tourbillonne, trop d’éléments en même temps. Ils sont ici, ils sont venus. Ils jugent tout, ils me jugent moi, ils le jugent lui. Et ils n’auront aucune bonne nouvelle à m’apporter, j’arrive déjà à le constater.

« Quel artiste? » maman demande, le sourcil haussé, la question qui prise hors contexte aurait pu être un premier pas de leur part dans ma direction, premier pas avorté par un « Laisse. Ça n’a pas d’importance. » que mon père rappelle d’emblée. Ils n’y avaient jamais cru, à ma lubie de devenir peintre. Encore moins à ce que la galerie (leur champ de bataille, ouais) dans laquelle on se trouvait tous actuellement puisse me rapporter autant de la valeur monétaire que de la valeur tout court. « Ça en a pour moi. » ça en a toujours eu, qu’ils approuvent mes choix, qu’ils les encouragent. Même des années après avoir réalisé que je ne serais que la gamine à protéger, que l’enfant à cacher dans une bulle de coton pour eux.

Papa réalise qu’Auden ne le lâchera pas des yeux, il arrête de l’ignorer pour finir par tourner la tête dans sa direction en faisant tout au ralenti, en s’attendant à ce qu’on y voit un honneur. « Et vous êtes? » « Auden. » je sais pourquoi il pose la question, je sais qu’il veut que je définisse son rôle dans ma vie, je le sais pertinemment. Mais Auden n’a pas de rôle précis ; parce qu’il les joue tous. Il est là depuis toujours, il a porté tous les chapeaux, il est la valeur sûre, et surtout, surtout, ils ont depuis longtemps perdu le droit de choisir qui remplissait quelles cases dans ma vie. « Ce serait possible, qu’Auden nous laisse seuls? » je sais qu’à la seconde où papa exige, Auden se calera encore plus confortablement dans le canapé. « Non. Je vois pas d’inconvénients à ce qu’il entende la suite. » il connaît le début par cœur, le chemin de croix qui a suivi. Tout me confirme que c’est plus que logique qu’Auden assiste aussi à la fin. « Évidemment. » maman pique, gratte, rage, garde tout son poise d’anglaise aussi, évidemment.

L’inspiration vient, celle qui amène avec son expiration les faits difficiles à entendre. « Virginia, nous sommes conscients qu’il y a eu des torts des deux côtés. » je laisse échapper un rire, sec, dépassé. Des deux côtés, bien sûr. « Et nous avons bien entendu ce que tu demandais. » « Mais ce sera impossible. » le glas tombe, et là, juste là, je réalise à quel point j’ai été stupide. À quel point tout le monde me l’avait dit. Ezra le premier ; jamais ils ne plieraient. Jamais ils ne feraient quoi que ce soit en mon sens. Jamais ils ne changeraient. Y’a une boule qui monte le long de ma gorge, les mots bloquent, pas de surprise ici, juste une puissante, puissante déception. « Noah n’a jamais vraiment été un McGrath de toute façon. » mais là, par contre, c’est une claque du revers que je reçois, l’argument que je n’aurais jamais vu venir de leur part, l’argument que je refuse d’une voix que je ne me connais pas. « Tant mieux pour lui. » je me lève, parce que je n’en peux plus de sentir leurs regards qu’ils baissent en harmonie sur nous, comme si on était des moins que rien. Comme si Noah n’était qu’un moins que rien. « Vous êtes venus jusqu’ici que pour ça? » Noah qu’ils détrônent, Noah qu’ils maudissent, Noah qu’ils ont probablement toujours détesté au point de l’utiliser comme une menace, comme une marionnette à mes yeux. Je ne le réalise que trop tard, que maintenant. « C’était la moindre des choses. »

« La moindre des choses aurait été de- » je m’arrête dans mes mots, les cherchent, les énumèrent, me rendant compte que depuis tout ce temps, la seule chose que je voulais, la seule chose que j’espérais de leur part n’était jamais venue. « Vous ne vous êtes jamais excusé. Pour tout ça. » mes iris passent de l’un à l’autre. La seule chose que j’attendais pour tourner la page, la seule chose qui aurait pu tout sauver. « Et vous ne vous excuserez jamais, n’est-ce pas? » la seule chose qui n’arrivera pas. Noah mérite mieux, Noah ne mérite pas ça. Noah ne mérite pas des gens qui restent là à me fixer sans dire un mot, rien que pour prouver un point. Noah ne mérite pas un grand-père qui encercle sa paume autour de mon poignet, qui m’empêche de quitter la salle en serrant fort, alors que j’annonce calmement que « Je n’ai plus rien à vous dire. », paroles étouffées dans un sursaut que j’additionne de mon bras qui tente de se déloger, qu’il retient encore plus fort. « Arrête papa. C’est fini. »



    I've suffered shipwrecks right from the start & I've been underwater, breathing out and in. I think I'm losing where you end and I begin. Basic space, open air, I'm setting us in stone. Piece by piece, before I'm alone. Air tight, before we break. Keep it in, keep us safe.









Revenir en haut Aller en bas
Auden Williams
Auden Williams
les coups de pinceau
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 38 ans, j'ai déjà loupé ma chance de faire parti du club des 27. (25/12/1980)
SURNOM : Essaye même pas si tu veux pas un tête à tête avec mon poing.
STATUT : Pas de seconde bouche à nourrir et c'est très bien comme ça.
MÉTIER : Meilleur amant et peintre d'Australie.
LOGEMENT : #148 spring hill ; le total des chiffres c'est 13. C'est cool, sauf Itziar la coloc qui laisse ses cheveux partout.
got nothing left to give, nothing to lose ▲ ginauden Giphy
POSTS : 572 POINTS : 895

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Connard narcissique sociopathe, pour vous faire chier. Ne jure que par ses coco pops. Âme d'enfant dans un corps d'adulte. Peut être sérieux deux ou trois minutes si on lui parle d'art. Connaît tous les épisodes de T'choupi. Ambidextre et aime bien le rappeler. Sait jouer du piano mais n'aime pas le rappeler.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : (14) : sidginny #3 (ua)jill, ariane + levirobin-hopesavannahallan #2leoden #4 (ua)mayjackrobin, isaac & ginnyginny #10andy #2marius (fb) ☼ rosalie #2

got nothing left to give, nothing to lose ▲ ginauden Tumblr_p12fiuqlLb1qg1jmmo1_540
GINAUDEN. Elle m'ennuyait avec sa gueule de petite fille insolente. Je la laissais traîner toute seule. J'avais honte qu'elle me colle autant. Maintenant j'aurais bien tout mon temps pour elle moi qui ne l'ai jamais trouvée aussi belle. Ma jeunesse.

got nothing left to give, nothing to lose ▲ ginauden Tumblr_inline_pitibiYgVS1qhd4mm_1280
LEODEN. But you just couldn't see my dark side with those rose lenses on. And I don't really know what I'm doing. And I'm sorry I put you through this. But I never said I'd treat you right.

got nothing left to give, nothing to lose ▲ ginauden 82mm
ROBDEN. We'll leave each other cold as ice. And high and dry, the desert wind. Is blowin', is blowin'. Remember what you said to me? We were drunk in love in Tennessee. And I hold it, we both know it.

got nothing left to give, nothing to lose ▲ ginauden Tumblr_ofo1vrdcLB1u1wn47o2_250
FAMILY. Here we go again.

RPs EN ATTENTE : tad
RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens

got nothing left to give, nothing to lose ▲ ginauden Tumblr_ptmop2qHTm1yo6k6ko1_500
PSEUDO : Kaelice
AVATAR : James Franco
CRÉDITS : Schizophrenic (avatar)
DC : Charlie, Caelan & Lily
INSCRIT LE : 29/05/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t24284-auden-canicule-en-ete-mamie-va-y-passer https://www.30yearsstillyoung.com/t26251-charlie-auden-caelan-fiche-commune https://www.30yearsstillyoung.com/t24386-auden-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t24554-auden-williams

got nothing left to give, nothing to lose ▲ ginauden Empty
Message(#) Sujet: Re: got nothing left to give, nothing to lose ▲ ginauden got nothing left to give, nothing to lose ▲ ginauden EmptyMer 20 Nov 2019 - 18:46



Plus la discussion avance et plus ma haine pour eux deux s’accroît. Ils ne font aucun effort, ne tentent même pas de faire un pas vers Ginny alors qu’elle est déjà bien trop gentille de les laisser lui parler après tout ce qu’ils lui ont déjà fait subir. Elle tente encore de recoller les morceaux alors que pour moi tout est déjà trop tard, la frontière a été franchie il y a longtemps de cela et maintenant ils viennent en territoire ennemi sans même avoir de foutu drapeau blanc. Mon sang ne fait qu’un tour lorsque son père daigne enfin me regarder dans les yeux mais qu’il ose ensuite m’adresser directement la parole. Ginny le sait, Ginny contrecarre les paroles cinglantes qui commençaient à prendre vie dans mon esprit. Elle sauve la soirée pour quelques minutes de plus. « Ce serait possible, qu’Auden nous laisse seuls? » Auden a un rire étouffé, Auden manque de griller les étapes et directement passer au moment où il oublie la douleur qui le tiraille pour seulement venir frapper le front du père contre n’importe quel objet solide qui lui ferait atrocement mal. Je m’enfonce dans le canapé, me replace sur le dossier, étend un peu plus mon bras autour de la brune. Mais oui, bien sûr qu’Auden va vous laisser seuls. Continue d’espérer. Continue de me dicter quoi faire de ma vie pour que je prenne un plaisir malsain à faire le contraire.

Le fait que je ne dise rien est un véritable miracle en soit.
Le fait que je laisse ma colère bouillonner à l’intérieur est tout sauf un miracle.

« Et nous avons bien entendu ce que tu demandais. » « Mais ce sera impossible. » Finalement, contre toutes attentes, mes yeux lâchent son père un instant. Je n’en ai soudainement plus rien à faire, de lui, de deux. Je sais cependant ce que ça fait que d’être trahi par la chair de sa chair et c’est la raison pour laquelle mes yeux se posent sur elle seule. Elle encaisse encore sans rien dire mais elle a mal, elle souffre, et je les hais de faire endurer ça à leur fille qui a toujours tout fait pour tenter de les contenter. « Noah n’a jamais vraiment été un McGrath de toute façon. » Pardon ? Ils tombent assez bas pour s’en prendre à un enfant. Leur propre petit enfant qu’ils dénigrent d’un naturel accablant. ”La chance.” « Tant mieux pour lui. » On est sur la même longueur d’onde sans que cela n’ait rien d’étonnant. J’ai pu garder mes remarques pour moi quand elles portaient sur Ginny, mais s’en prendre à Noah est encore un autre degré de lâcheté que je ne peux tolérer.

Mes yeux suivent Ginny quand elle se lève, l’inspectent, la paternent, se préparent à ordonner à mes bras de venir la soutenir si jamais elle en a le besoin. Mais elle gère comme une cheffe, elle gère comme si elle n’était pas la personne la plus douce que je n’aie jamais rencontré de ma vie. Elle leur renvoie leurs arguments, elle leur renvoie des années d’absences et d’erreurs impardonnables à la figure. Même si mon visage reste fermé, ma fierté n’en est pas moindre. Elle sait se battre. Elle sait le faire, et elle le fait. Sauf qu’il vient à nouveau tout gâcher et cette fois ci je me relève aussitôt, supprimant la pression qu’il exerçait autour du poignet de Ginny en venant entourer de mon poing sa main. La position devient inconfortable pour lui et le force à se cambrer alors que ma main se presse toujours un peu plus sur la sienne et que cela ne me dérangerait pas de lui déboîter quelques phalanges. Il s’en est pris à sa propre fille, à son propre petit fils. Il ne mérite aucune considération et n’en recevra certainement aucune de ma part. ”Elle a dit stop.” Il devrait écouter, il devrait vraiment écouter avant que j’aille jusqu’au bout de mes idées. Ma main ne lâche toujours pas la sienne et mes yeux préviennent les siens que rien de tout cela n’a quoi que ce soit de drôle. ”Retournez d’où vous venez.” Et pas à l’hôtel dans n’importe quel quartier de la ville, mais bien dans leur maison à l’autre bout du monde. A Londres. Retournez y, et n’amenez personne avec vous. ”Elle n’a pas besoin de vous et Noah non plus.” Bien au contraire.


got nothing left to give, nothing to lose ▲ ginauden Eb12021cd3647f20975ec8d5b88824ae

got nothing left to give, nothing to lose ▲ ginauden 383200artist
got nothing left to give, nothing to lose ▲ ginauden 2Gt2RfY


Revenir en haut Aller en bas
Ginny McGrath
Ginny McGrath
l'étoile presque bleue
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 ans (05/03)
SURNOM : Virginia Mary Elisabeth, pour un max de confusion.
STATUT : if you love me with all your heart, i'll make you a star in my universe.
MÉTIER : peintre et photographe, co-propriétaire avec Auden et Robin-Hope d'un local collaboratif pour artistes offrant des ateliers créatifs, une galerie d'exposition et une petite boutique d'arts & crafts sur place.
LOGEMENT : éparpille ses affaires (son bordel) entre le #11 Logan City & le #17 Toowong.
got nothing left to give, nothing to lose ▲ ginauden Tumblr_ooetmq4bl51tzu44oo8_400
POSTS : 6069 POINTS : 1590

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Maman de Noah, un petit ange de 8 ans qui se remet doucement d'une grave maladie l'ayant gardé hospitalisé pendant 3 ans. ▲ Recommence à peine à parler à ses parents et à son frère après avoir appris qu'ils ont manipulé sa vie. ▲ Addict au café et au sucre. ▲ N’a que quelques bons amis qu’elle compte sur les doigts d’une main. ▲ Née à Brisbane, expatriée à Londres, revenue depuis 4 ans. ▲ Geek dans l’âme, elle adore les BDs et les jeux vidéos. ▲ Végétarienne, yogi aguerrie et adepte de méditation. ▲ A un humour douteux & très sarcastique. ▲ Maladroite & toujours tachée de peinture.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :


got nothing left to give, nothing to lose ▲ ginauden Hvu5
MCGRATH FAM (fb)LEVI
Still too young to fail, too scared to sail away. But one of these days I'll grow old, and I'll grow brave and I'll go. Everybody's wishing for no more mistakes, and all that I can think about is you.

got nothing left to give, nothing to lose ▲ ginauden Tumblr_nd56smzyuV1tm59yyo1_500
MCJEN #7MCJEN #10 (ds)MCJEN #11
I can feel your heartbeat like it's my own, I can hear your music from a million miles away. Are you something for me to begin again, again?

got nothing left to give, nothing to lose ▲ ginauden Tumblr_n0ds4p4JCj1qhuc9do2_250
GINAUDEN #3 (ua)GINAUDEN #10
There's nothing to see here, people, keep moving on. No one cares when the show is done. No mistakes, only now you're bored. This is the time of your life but you just can't tell.

got nothing left to give, nothing to lose ▲ ginauden DazzlingBoldGroundbeetle-max-1mb
EZNNY #9 (fb) ▲ EZNNY #12
Twenty candles, blow 'em out and open your eyes. We were looking forward to the rest of our lives, but we say we're better now.

got nothing left to give, nothing to lose ▲ ginauden AnotherWeirdBeaver-max-1mb
BAILEY #3BAILEY #4
There's a picture hanging in the outhouse of glory and love, of us and so on. But the colors look like they are cheating, if you stare at our smiles for too long.

améliamollylizziemcjen & robdenloanadèle

RPs EN ATTENTE : aisling + quinn + gab



PSEUDO : hub
AVATAR : Daisy Ridley
CRÉDITS : cristalline ♡
DC : Matt le p'tit con, Ariane l'incandescente et Jack le sensible
INSCRIT LE : 18/10/2016
https://www.30yearsstillyoung.com/t12335-ginny-sit-still-look-pretty https://www.30yearsstillyoung.com/t17242-good-things-to-come https://www.30yearsstillyoung.com/t12358-ginny-mcgrath https://www.30yearsstillyoung.com/t12357-ginny-mcgrath

got nothing left to give, nothing to lose ▲ ginauden Empty
Message(#) Sujet: Re: got nothing left to give, nothing to lose ▲ ginauden got nothing left to give, nothing to lose ▲ ginauden EmptyHier à 6:30


Les doigts d'Isaïah qui brûlent ma peau, mais pas autant que mon regard brûle le sien. C'est fini, papa. Chaque parcelle de mon corps qui le lui fait comprendre, de ma silhouette immobile à mon visage fermé. C'est terminé, c'est trop tard, c'est derrière moi. Les souvenirs et le passé qu'ils m'ont tissé de force depuis ma naissance, qu'ils ont réitéré depuis celle de Noah. Le chapitre est clos, il aurait dû l'être depuis des années, j'osais enfin le fermer une bonne fois pour toute.

”Elle a dit stop.” Auden est apparu parce qu'il apparaît toujours au pire comme au meilleur moment ; c'est sa marque de commerce après tout. Il dégage la main de papa de mon poignet, il la serre assez pour que j'entende une phalange et autres jointures craquer sous la pression. ”Retournez d’où vous venez.” un frisson qui se perd le long de ma colonne vertébrale à la mention sous-entendue de Londres, le sujet qui fait mal, le sujet qui blesse. Frisson que je me garde bien de ne pas montrer quand je sens le coup d'oeil de maman scruter le moindre millimètre d'une expression vide que je lui renvoie sans craquer une seule fois. Elle scanne, elle cherche la faiblesse, elle cherche la fissure pour se faufiler, pour faire mal à travers. L'ironie restant le masque immuable que j'ai enfilé des années plus tôt grâce à eux, à cause d'eux, et qui aujourd'hui est plus fort encore que tout le reste. ”Elle n’a pas besoin de vous et Noah non plus.” le dernier coup qu'il assène d'une langue claquant sur son palais, les menaces qui suivront s'ils n'obéissent pas.

« J’appelle la police. » les menaces, mais venant d'elle, et non de nous. Marianne qui fait mine de dégainer son portable quand je reprends ses prunelles au vol, que je ne les lâche pas. « C’est moi qui l’appelle si vous ne partez pas d’ici tout de suite. » elle s'arrête dans l'élan. Ils devront comprendre que c'est fichu, que c'est leur fin. Ils devront le comprendre et je pense même qu'ils le comprennent enfin. Quand papa dégage agressivement sa main de celle d'Auden, que ma paume à moi se pose sur le bras de Williams pour le retenir de faire quoi que ce soit d'autre que de les contempler - à distance - sortir enfin de ma vie. « Te fais pas mal pour eux. Ils en valent pas la peine. » il a oublié l'état dans lequel il est entré ce matin, c'est assuré que je ne le laisserai pas s'empirer au profit de parents qui n'en ont jamais vraiment été.

La galerie est plongée dans un silence de coton plusieurs minutes après que leurs dos respectifs se soient tournés à notre intention, soient sortis d'ici aussi vite qu'ils sont entrés. « J’ai - » ma voix se brise dans ma gorge, enrouée d'être restée muette et sur le qui vive, détestant l'impression qu'ils pouvaient aussi bien rebrousser sur leur chemin et revenir pour une deuxième ronde question de faire encore plus mal. Ils en étaient bien capables, l'avaient démontré des dizaines de fois déjà. « Je veux casser quelque chose. » j'en ai besoin. J'ai les doigts qui se triturent, j'ai la boule dans mon ventre qui brûle. « N’importe quoi. » ma tête que je tourne vers lui, la crise que je sens proche, l'explosion qui est là, la bombe au détonateur qui tourne depuis 10 ans déjà. Une toile, un balai, un canevas, un chevalet. N'importe quoi. J'en ai besoin.



    I've suffered shipwrecks right from the start & I've been underwater, breathing out and in. I think I'm losing where you end and I begin. Basic space, open air, I'm setting us in stone. Piece by piece, before I'm alone. Air tight, before we break. Keep it in, keep us safe.









Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

got nothing left to give, nothing to lose ▲ ginauden Empty
Message(#) Sujet: Re: got nothing left to give, nothing to lose ▲ ginauden got nothing left to give, nothing to lose ▲ ginauden Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

got nothing left to give, nothing to lose ▲ ginauden

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: toowong
-