AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 Broken bone [Louanor&Joseph] septembre 2017

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Joseph Keegan
Joseph Keegan
le raton-squatteur
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 36 ans. 26/04/1983
SURNOM : On m'appelle Jo, mais ça m'emmerde. J'aurais préféré avoir un autre prénom.
STATUT : Célibataire qui ne se gêne pas pour (essayer d')en profiter.
MÉTIER : Ex taulard, garde du corps. Ouais : j'ai menti sur mon CV.
LOGEMENT : Hum... Chez Gabriel Lopez en ce moment, demain je serai ailleurs, et après-demain je ne dormirai pas pendant plusieurs jours pour éviter de m'assoupir à la belle étoile.
Broken bone [Louanor&Joseph] septembre 2017 Giphy
POSTS : 20716 POINTS : 740

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Quand j'étais jeune, j'étais facilement manipulable. Beaucoup trop en ont profité. J'ai subi la ceinture de mon père et il m'arrive encore de sentir les mains du curé sur moi. Depuis, j'ai inversé les rôles. Je suis devenu le manipulateur en apprenant de mes erreurs. J'ai rejoint un gang à vingt ans, j'ai vendu de la drogue à ceux qui n'en demandaient même pas. La justice m'a rattrapé, j'ai été emprisonné pendant trois ans et j'ai pu m'en sortir plus tôt en usant de bonnes paroles religieuses, celles que j'avais apprises par cœur contre mon gré. J'erre, maintenant, à la recherche de stabilité
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Broken bone [Louanor&Joseph] septembre 2017 Giphy
KEEGANs. Time hurts. Time heals.

Robin-Hope [FB] - Lou - Kyte [FB] - Lily - Samson - Deborah [4] - Louanor [FB] - Murphy [2] - Juliana [2] - Alfie [3] - Birdie [FB] - Deb [5UA]
RPs EN ATTENTE : Liliana
RPs TERMINÉS : Yanis - Blake - Yanis [2] - Aubrey - Aubrey [2] - Kane - Aubrey [3] - Liam - Owen - Aubrey [4] - Tess - Blake [2 ripblake] - Jolex - Aubrey [5] - Gaby [abandonné] - Lindsey [abandonné] - Clara - Eve - Jolex [2] - Jolex [3] - Jolex [4] - Primrose - Sid - Raelyn - Juliana - Gabriel L. - Rae&Auden - Romy - Caroline - Deborah [2] - Terrence - Charlie - Gabriel L. [2] - Lily - Freya - Adrian [FB] - Manthas [FB] - Jessalyn - Raelyn [2] - Raelyn [3][FB] - Lily [2] - Alfie&Juliana - Théodore - Savannah - Spidey - Romy [2] - Murphy - Alfie [2] - Deborah [3]

Broken bone [Louanor&Joseph] septembre 2017 B4pd
Parce que je ne serais rien sans les mots de Deborah.

PSEUDO : Captain Rogers.
AVATAR : Sebastian Stan.
CRÉDITS : Moi et Google.
DC : Calie le serpent.
INSCRIT LE : 25/09/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t21527-pardonnez-moi-mon-pere-j-ai-peche-sans-un-permis-de-peche https://www.30yearsstillyoung.com/t21547-il-y-a-des-jours-ou-je-ferai-semblant-de-t-apprecier https://www.30yearsstillyoung.com/t23547-joseph-keegan

Broken bone [Louanor&Joseph] septembre 2017 Empty
Message(#) Sujet: Broken bone [Louanor&Joseph] septembre 2017 Broken bone [Louanor&Joseph] septembre 2017 EmptyMar 12 Nov - 22:40


« Pourquoi tu nous racontes pas, Jo ? Elle est aussi chaude en vrai ? » La voix rauque de l’autre détenu, plus baraqué et imposant que lui, vient s’écraser contre ses tympans et Joseph ne bouge pas d’un centimètre, concentrant toute son énergie pour ne pas réagir. Il a compris qu’il vaut mieux ignorer les intimidateurs, en prison. C’est l’attention qui nourrit leur plaisir de blesser plus petit et moins fort qu’eux. Alors, inébranlable à première vue, le garçon plante sa fourchette en plastique dans une tranche de carotte trop cuite et la porte à sa bouche pour la mâcher sans appétit. Il essaye de ne pas penser à Deborah, celle qui a eu le cran de lui poser un lapin la journée où ils allaient enfin se rencontrer après un échange de lettres. Mais ça lui prend énormément de courage pour l’oublier, parce que l’événement est trop récent et parce que tous les autres détenus à la mauvaise âme tentent de récupérer le moindre détail de cette rencontre qui n’a pas eu lieu. « En tout cas, si on se fit sur ses photos, c’est une putain de cochonne, moi j’te dis ! T’hésites pas, hein, Jo, si t’as besoin d’une deuxième queue pour satisfaire ses désirs ! » Ses photos ? Instantanément, Joseph redresse le dos et la tête pour plonger son regard dans celui du leader de la bande qui l’encercle – des gens qui ne le suivent que parce qu’il est con et musclé, et qu’il vaut mieux l’avoir dans son équipe si on veut survivre ici. Il veut lui souffler une insulte mais il reste sans voix un moment en découvrant les photos de Deborah dans sa main. Il serre les poings, gonfle ses poumons d’un air aussi sec que le pain qui leur a été offert pour le petit déjeuner mais il n’arrive pas à contenir sa rage, dangereux animal qui gruge les barreaux de la cage, inapprivoisable. « Espèce de connard ! » qu’il lance, tandis que son poing s’envoie instinctivement dans la mâchoire de la brute – ou plutôt dans sa main, parce qu’il l’intercepte un peu trop facilement pour ensuite lui tordre le bras. Aussitôt, le plus faible gémit et se rassoit sur la banquette avant de taper la table avec sa main libre, complètement soumis à la force de l’autre qui amplifie la torsion de son bras : il finit naturellement par violemment craquer, arrachant un cri de douleur  à Joseph, humilié devant le groupe hilare. L’intimidateur relâche enfin sa prise, riant à gorge déployée avec les autres. Il glisse les photos en dessous de sa ceinture en ricanant. « Je les utiliserai plus tard. » Et, pour couronner le tout, il appuie sur le crâne de Joseph et son visage s’écrase dans son plat. Il se retrouve rapidement avec une purée de viande brunâtre sur le front mais il ne dit absolument rien. Il tient à garder son second bras. Alors, quand tous les autres sont occupés à récupérer leur souffle, il se redresse sur ses jambes et se fraie un chemin entre les silhouettes pour fuir la situation, essuyant du revers de la main son visage couvert de nourriture. C’est à ce moment que deux gardiens décident enfin d’intervenir (ils auraient pu arriver plus tôt, n’empêche) : « Séparez-vous, tout le monde ! » Joseph n’a qu’à désigner son membre cassé et pendouillant pour que l’un d’eux soupire fortement en récupérant son talkie-walkie : « On a un blessé, l’infirmerie est de service ? » Court moment de silence avant qu’une voix robotique s’élève de la machine de communication : « Yep, ramenez-le, y’a Stevens, elle est prévenue. » Et le fameux blessé se fait traîner jusqu’à l’infirmerie, lui permettant enfin de respirer autre chose que l’odeur de sueur qui semble avoir imprégné les murs de la cantine. Juste devant le local de soin, il se fait rapidement fouiller, comme à chaque fois qu’un détenu entre en contact avec l’infirmière. Le regard de Joseph est aussi vide que celui d’un cadavre parce qu’il en a marre, tout simplement. Et, quand il croise le regard de cette Stevens dont il a entendu parler, il reste impassible et muet, n’ayant pas envie de lui faire la conversation. Il est là pour se faire réparer puis bourrer de pilules, c’est tout. « C’est son poignet, ou son avant-bras, je ne sais pas. » qu’annonce le gardien de sécurité, l’air désintéressé. « Je reste ici, ne vous inquiétez pas. » Il dit, en prenant place dans le coin de la pièce, se mettant tout de suite plus confortable sur la chaise cousinée, mais maintenant bien en évidence sa matraque sur ses genoux. Joseph le lorgne un moment avant de finalement plonger son regard dans celui de la femme. Ça faisait longtemps qu’il en avait pas vue, d’ailleurs. « J’reste debout ou j’ai l’droit de m’asseoir quequ’part ? »


Broken bone [Louanor&Joseph] septembre 2017 Jy0c
Revenir en haut Aller en bas
Louanor Stevens
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans.
SURNOM : Lou.
STATUT : Célibataire depuis deux ans mais encore totalement amoureuse de son ex fiancé.
MÉTIER : Jeune neuro-chirurgienne fraîchement diplômée.
LOGEMENT : 512 daisy hill road with my girl.
Broken bone [Louanor&Joseph] septembre 2017 Original
POSTS : 235 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
Broken bone [Louanor&Joseph] septembre 2017 Giphy
You and I could learn to love again after all this time. Maybe that is how I knew you were the one.
Broken bone [Louanor&Joseph] septembre 2017 ZibQfvUj_o

LukeCalebLachlan

RPs TERMINÉS : Luke
PSEUDO : Lynee.
AVATAR : Leighton Meester.
CRÉDITS : viceroy (avatar) ; tumblr (gif)
DC : None.
INSCRIT LE : 06/10/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t26834-lou-stevens#1133682 https://www.30yearsstillyoung.com/t26843-louanor-i-was-getting-kinda-used-to-being-someone-you-loved https://www.30yearsstillyoung.com/t26845-louanor-stevens

Broken bone [Louanor&Joseph] septembre 2017 Empty
Message(#) Sujet: Re: Broken bone [Louanor&Joseph] septembre 2017 Broken bone [Louanor&Joseph] septembre 2017 EmptySam 16 Nov - 8:55



❝ JOSEPH & LOUANOR ❞
EXORDIUM.
Étais-je l'ombre de moi-même depuis le départ de Luke ? Totalement. Mais malgré ce que je ressentais au plus profond de moi -ou pas d'ailleurs puisque j'avais l'impression de ne plus rien ressentir- je me devais de continuer à avancer, du moins professionnellement. J'avais eu envie de rester au fond de mon lit, à vrai dire chaque jour qui passait était une épreuve de plus et je me félicitais presque lorsque j'arrivais à me lever sans avoir pleuré avant. Je n'étais pas vraiment du genre à m’apitoyer sur mon sort ou à comprendre les femmes dévastées par une rupture mais depuis que je l'avais vécu, je m'en voulais de les avoir jugé. Personne ne pouvait décider ce qu'on devait ressentir et à quel moment on devait le ressentir... Sans compter que chacun gérait la douleur de façons différentes. Après des années à me sentir privilégiée, tout s'était écroulé en quelques secondes. Mon futur mariage, ma vie amoureuse, mes projets, tout ça n'était plus qu'une vieille ruine dont je ne voulais plus entendre parler. Mes sentiments oscillaient entre la peine et la colère et en toute franchise, j'arrivais mieux à travailler lorsque la colère prenait le dessus. D'ailleurs, aujourd'hui n'était pas franchement le bon jour pour laisser la peine me guider, j'avais besoin de forces au vu de ma mission journalière. En pleine internat, j'avais été affectée à l'infirmerie de la prison et puisque les choses n'étaient pas assez compliquées, j'y avais été mise sans tuteur. D'après mon titulaire -celui qui était en quelque sorte mon filet de secours jusqu'à ma thèse-, j'avais largement les capacités pour gérer les urgences de cet établissement, c'était fou comme mes capacités étaient soudainement décuplé, à ses yeux, les jours ou il avait golf. J'avais pris sur moi et je m'étais rendue à la prison tentant de prendre mes marques comme je pouvais puisque bien sur, ce n'était pas une prison pour femmes. Je n'aimais pas les clichés mais après avoir soigné un des détenus, j'avais vite compris qu'ils ne voyaient pas souvent la gente féminine et qu'un certain manque s'était installé laissant leurs instinct de gros goujat reprendre naturellement le dessus. Heureusement pour moi, je n'étais pas le genre de personne à accepter l'irrespect et une gifle plus tard, je l'avais renvoyé à sa cellule.

Je soufflais espérant que la journée passe plus vite que d'habitude lorsque la porte s'ouvrait violemment derrière moi. « Il y a eu une bagarre au réfectoire, on vous emmène un détenu blessé ! » me lançait le gardien alors que j'approuvais de la tête préparant la table d’auscultation. Détenu ou non, l'homme qui arrivait restait un patient et je me devais de le soigner au même titre que ceux que je voyais à l'hôpital. Je poussais les affaires et laissais le gardien amené le blessé en question. « C’est son poignet, ou son avant-bras, je ne sais pas. Je reste ici, ne vous inquiétez pas. » Je le regardais en coin avant de répondre. « Je vais regarder ça... » Je n'étais pas contre le fait qu'il reste, après tout je ne connaissais pas cet homme. « Oui allongez-vous sur la table. Vous avez mal au bras, vous arrivez à le bouger ? » demandais-je en posant ma main sur le bras en question pour tenter d'évaluer les dégâts. « Je vais vous demander d'enlever votre tee shirt. » Il était brun, grand, bel homme, il ressemblait un peu à mon ex et c'était surement ça qui me perturbait le plus. Je m'en voulais de voir Luke partout et si j'avais pu faire un reset de mon cerveau quelques heures, je l'aurais fait volontiers. « Vous pouvez attendre devant la porte. Je doute qu'il soit en état de faire autre chose que de rester allongé. » Le gardien semblait totalement désintéressé du cas du détenu et avoir son regard sur nous alors que je le soignais était étrangement gênant. Je savais qu'ils n'avaient pas forcément d'intimité alors si je pouvais lui en offrir quelques minutes, c'était déjà ça.



Revenir en haut Aller en bas
Joseph Keegan
Joseph Keegan
le raton-squatteur
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 36 ans. 26/04/1983
SURNOM : On m'appelle Jo, mais ça m'emmerde. J'aurais préféré avoir un autre prénom.
STATUT : Célibataire qui ne se gêne pas pour (essayer d')en profiter.
MÉTIER : Ex taulard, garde du corps. Ouais : j'ai menti sur mon CV.
LOGEMENT : Hum... Chez Gabriel Lopez en ce moment, demain je serai ailleurs, et après-demain je ne dormirai pas pendant plusieurs jours pour éviter de m'assoupir à la belle étoile.
Broken bone [Louanor&Joseph] septembre 2017 Giphy
POSTS : 20716 POINTS : 740

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Quand j'étais jeune, j'étais facilement manipulable. Beaucoup trop en ont profité. J'ai subi la ceinture de mon père et il m'arrive encore de sentir les mains du curé sur moi. Depuis, j'ai inversé les rôles. Je suis devenu le manipulateur en apprenant de mes erreurs. J'ai rejoint un gang à vingt ans, j'ai vendu de la drogue à ceux qui n'en demandaient même pas. La justice m'a rattrapé, j'ai été emprisonné pendant trois ans et j'ai pu m'en sortir plus tôt en usant de bonnes paroles religieuses, celles que j'avais apprises par cœur contre mon gré. J'erre, maintenant, à la recherche de stabilité
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Broken bone [Louanor&Joseph] septembre 2017 Giphy
KEEGANs. Time hurts. Time heals.

Robin-Hope [FB] - Lou - Kyte [FB] - Lily - Samson - Deborah [4] - Louanor [FB] - Murphy [2] - Juliana [2] - Alfie [3] - Birdie [FB] - Deb [5UA]
RPs EN ATTENTE : Liliana
RPs TERMINÉS : Yanis - Blake - Yanis [2] - Aubrey - Aubrey [2] - Kane - Aubrey [3] - Liam - Owen - Aubrey [4] - Tess - Blake [2 ripblake] - Jolex - Aubrey [5] - Gaby [abandonné] - Lindsey [abandonné] - Clara - Eve - Jolex [2] - Jolex [3] - Jolex [4] - Primrose - Sid - Raelyn - Juliana - Gabriel L. - Rae&Auden - Romy - Caroline - Deborah [2] - Terrence - Charlie - Gabriel L. [2] - Lily - Freya - Adrian [FB] - Manthas [FB] - Jessalyn - Raelyn [2] - Raelyn [3][FB] - Lily [2] - Alfie&Juliana - Théodore - Savannah - Spidey - Romy [2] - Murphy - Alfie [2] - Deborah [3]

Broken bone [Louanor&Joseph] septembre 2017 B4pd
Parce que je ne serais rien sans les mots de Deborah.

PSEUDO : Captain Rogers.
AVATAR : Sebastian Stan.
CRÉDITS : Moi et Google.
DC : Calie le serpent.
INSCRIT LE : 25/09/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t21527-pardonnez-moi-mon-pere-j-ai-peche-sans-un-permis-de-peche https://www.30yearsstillyoung.com/t21547-il-y-a-des-jours-ou-je-ferai-semblant-de-t-apprecier https://www.30yearsstillyoung.com/t23547-joseph-keegan

Broken bone [Louanor&Joseph] septembre 2017 Empty
Message(#) Sujet: Re: Broken bone [Louanor&Joseph] septembre 2017 Broken bone [Louanor&Joseph] septembre 2017 EmptyVen 22 Nov - 14:19



Malgré la douleur déchirante dans le bras de Joseph, il arrive tout de même à sentir un léger soulagement en pénétrant dans un nouveau lieu, un lieu qui ne lui était pas familier, une salle dans laquelle il n’avait jamais mis les pieds. C’est bien la première fois depuis le début de son incarcération qu’il voit de nouveaux murs et son regard ne se gêne pas pour se balader dans chaque recoin de l’infirmerie, y compris au niveau des courbes de celle qui s’occupera de lui – c’est une déduction, ce n’est probablement pas le gardien intrusif qui viendra tâter son bras brisé. La voix de la jeune femme vient caresser ses tympans et c’est une sorte de frisson de réconfort qui le calme du même coup. Il n’avait pas entendu une telle voix depuis tellement longtemps. Enfin, si, il y avait bien des filles à la télévision mais leur voix était toujours modifiée par les haut-parleurs de l’appareil et elle perdait leur côté mielleux. C’est donc avec un léger sourire caché que Joseph obéit à la jolie demoiselle, se hissant sur la table en utilisant que son bras encore fonctionnel. Il s’étend sur le dos, très peu surpris de constater que ce matelas qui n’en est même pas un est plus confortable que la croustille qui lui sert de lit dans sa cellule. Les blessés ont droit à un peu de confort, c’est bien à savoir. « Si j’arrive à le bouger ? J’essaye pas trop, il a fait crounch. » qu’il ricane sans oser vérifier lui-même l’état de son os. Il a peur de réveiller une douleur qu’il n’a pas encore ressentie et, la douleur, il ne peut plus la supporter. Il se contente de secouer la tête de droite à gauche en raccrochant son regard au plafond pour éviter de contempler l’infirmière parce que, aux yeux de tous les gardiens de cette prison, Joseph est un homme de religion qui respecte Dieu comme s’il était son propre père. Jamais une telle personne ne poserait ses yeux gourmands sur une poitrine rebondie pointée en sa direction. « Mon t-shirt ? » Il demande, en haussant un sourcil et en se redressant légèrement pour s’exécuter comme un bon soldat.  Grimaçant et le visage déformé par une grimace d’inconfort, il se débarrasse de ce fameux vêtement gris que tous les détenus portent et un gémissement s’échappe de ses lèvres lorsqu’il fait usage de son bras qui lui semble cassé. « Yep, ça fait mal de le bouger. » Au moins, il aura finalement répondu à sa première question. Se retrouvant torse nu – qu’est-ce que cette sensation est étrange, lui qui avait reçu l’ordre de ne jamais se dévêtir de sa tenue sauf dans les douches, évidemment – il déglutit et se laisse à nouveau tomber sur le dos pour se remettre à la contemplation du magnifique plafond. Un sourire amusé éclaire son visage couvert de sueur lorsque l’infirmière propose au gardien de leur laisser un peu d’intimité et il jette un regard curieux vers l’homme interpellé, arborant son air innocent, celui qu’il utilise à chaque fois qu’il veut se tirer d’une situation sans conséquences. C’est tout à son avantage de se trimbaler avec une Bible, il ne regrette pas cette idée qu’il a eue de se prétendre disciple de Jésus et c’est bien la première fois de sa vie qu’il est fier de connaître par cœur le recueil religieux, celui qui a hanté toute son enfance mais qui lui permet enfin d’avoir l’avantage. Le gardien, légèrement perdu, finit par hausser les épaules, conscient que Joseph n’est pas une grande menace pour l’infirmière. « Très bien, mais ne traînez pas. Détenu mille-quatre-cent-vingt-cinq doit retrouver les autres avant quinze heures. » Sur ces mots, il se relève en faisant grincer sa chaise et il sort de la pièce pour se planter près de la porte, dos aux deux autres. Joseph en profite enfin pour jeter un coup d’œil plus intéressé à la jeune femme, les lèvres étirées par un sourire à la fois fier et malin. « C’est moi le détenu mille-quatre-cent-vingt-cinq. T’aimes mon numéro ? » Il n’est pas là pour garder le silence. Si une occasion de déconner se présente à lui, il l’agrippe immédiatement parce que ce ne sont pas ses camarades de cellule qui sont bien ouverts à sa personnalité assez… spéciale.


Broken bone [Louanor&Joseph] septembre 2017 Jy0c
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Broken bone [Louanor&Joseph] septembre 2017 Empty
Message(#) Sujet: Re: Broken bone [Louanor&Joseph] septembre 2017 Broken bone [Louanor&Joseph] septembre 2017 Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

Broken bone [Louanor&Joseph] septembre 2017

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: hors du temps
-