AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 music gives wings to the mind » jack #2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bailey Fitzgerald
Bailey Fitzgerald
la tempête émotionnelle
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-sept ans - (28.04.1982)
SURNOM : souvent Bay.
STATUT : marié à sa tornade.
MÉTIER : directeur artistique de la filiale australienne de la maison de disques de papa
LOGEMENT : #323 Bayside avec sa femme.
music gives wings to the mind » jack #2 Tumblr_pdl6kmQq9N1rlvdl7o1_500
POSTS : 1073 POINTS : 600

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Londonien pur souche, est à Brisbane depuis trois ans △ a été marié pendant sept ans à Ginny McGrath, un mariage arrangé par leurs parents △ haut potentiel émotionnel, il ressent tout trop fort △ la musique est toute sa vie et son boulot lui permet de ne pas perdre pied △ a un berger australien, Logan, depuis bientôt deux ans △ à une relation très conflictuelle avec son grand frère △ Jill McGrath lui fait tourner la tête depuis des années.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : music gives wings to the mind » jack #2 Okgc
JAILEY #9 & JAILEY #10 △ would you rescue me? would you get my back? would you take my call when I start to crack? would you rescue me? would you rescue me? would you rescue me when i'm by myself? when i need your love, if i need your help. would you rescue me?

music gives wings to the mind » jack #2 15281c41de0bf336340765977980
BAILINNY #6 △ so, tell me how to be in this world. tell me how to breathe in and feel no hurt. tell me how 'cause i believe in something. i believe in us.


RPs TERMINÉS : Bailinny #1Jailey #1EvaClémentJailey #3Bailinny #2 (fb)Brunch of hellJailey #2 (fb)Jailey #4Jailey #6Bailinny #3Bailinny #4AbelJack #1LeviLeoJailey #5 Jailey #7Bailinny #6Bailisy #1Auden (& gang)Bailinny #5Jailey #8
PSEUDO : paindep.
AVATAR : joseph morgan.
CRÉDITS : (avatar) lux aeterna.
DC : cian, elora & loan.
INSCRIT LE : 19/11/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t22234-bailey-paint-this-town-with-my-very-own-vision https://www.30yearsstillyoung.com/t26874-cian-elora-bailey-loan-fiche-commune https://www.30yearsstillyoung.com/t22409-bailey-fitzgerald#912065 https://www.30yearsstillyoung.com/t25949-bailey-fitzgerald

music gives wings to the mind » jack #2 Empty
Message(#) Sujet: music gives wings to the mind » jack #2 music gives wings to the mind » jack #2 EmptyDim 17 Nov - 11:25



music gives wings to the mind
Jack & Bailey #2


Pour la cinquantième fois en moins d’une heure, j’écoute la démo que m’a envoyée Jack Epstein. J’ai cru qu’il ne répondrait jamais à mon mail, mais j’ai été surpris de trouver une réponse de sa part dans ma boîte mail. Comme je m’y attendais, il n’a pas pris les choses à la légère, bien au contraire. J’avais un peu peur qu’il m’envoie paître, après tout, nous sommes censés être les deux ennemis du milieu de la musique à Brisbane. Pourtant, il a pris le temps de réellement écouter ce que je lui avais envoyé et surtout de me faire des remarques constructives. Je ne m’attendais pas réellement à temps. Encore moins à ce qui prenne le temps d’enregistrer quelque chose pour tenter de me présenter ses idées. J’ai relu son mail une bonne dizaine de fois avant de réaliser que je m’étais probablement réellement trompé à propos de cet homme. Je m’étais bêtement laisser embrigadé par les idées de mon paternel sans prendre le temps de connaître le musicien. Son travail est réellement différent du nôtre. Il ne cherche pas la guerre. Au contraire, j’ai l’impression qu’il veut juste faire son truc de son côté sans qu’on vienne l’emmerder. Surtout, il aime la musique. Seul un vrai passionné viendrait donner des conseils à un autre musicien. C’est comme cela que je vois les choses et c’est bien pour cela que je ne cesse d’écouter sa petite démo. Je vois qu’il a tenté de transmettre mon style. Il a raison, ce n’est pas vraiment ce que je ferais, mais à force de l’écouter, j’ai compris où il voulait en venir. Pourtant, je suis assis devant mon piano depuis plus d’une heure et je n’ai encore sorti aucune note. J’ai la sensation d’être complètement bloqué. J’ai compris ce que voulais me dire l'Epstein dans son mail, mais soudainement l’impression d’être incapable de l’appliquer correctement. Je tente quelques essais, mais rien de bien convaincant. Je devrais arrêter et passer à autre chose pour y revenir plus tard, mais je suis incapable de bouger.

Cela fait deux heures que je me prends la tête devant mon piano et je n’avance toujours pas. J’ai un début de mélodie, mais cela me semble tellement fade. Pourtant, je ne trouve pas comment réellement améliorer tout cela. Je joue une nouvelle fois la démo d’Epstein et tente de me coller à cette dernière, mais rien ne vient. Je sais que je vais rester bloqué des heures si je ne parle pas de tout cela avec Jack en personne. C’est donc sans hésiter que je prends mon ordinateur, que j’embrasse le front de Jill qui traînait sur le canapé et que je pars en direction du studio d’Epstein. Je ne sais pas vraiment comment les choses vont se passer, mais j’ai besoin de parler de ces deux chansons avec un vrai professionnel et quelqu’un qui, j’ose l’espérer, gardera tout cela pour lui.

Une fois garé devant le studio, j’hésite un long moment avant de sortir de ma voiture. On ne se connaît pas avec Jack. Mon père serait furieux de me savoir ici, mais dernièrement, je me fiche bien de son avis. J’ai envie de travailler sur ma musique et personne ne m’arrêtera. Je finis par entrer dans le bâtiment et tourne un moment avant de tomber sur Epstein dans ce qui semble être son bureau. « Bonjour. » Je lui souris un peu et me permets d’entrer dans la pièce, mon ordinateur portable sous le bras. « Merci d’avoir répondu à mon mail ! » Je me devais de le remercier avant de parler de quoique ce soit d’autres. « J’ai écouté ta démo une centaine de fois, j’aime vraiment. J’ai essayé de travailler dessus, mais je suis bloqué et je crois que c’est en train de me rendre dingue. » Je ris un peu. « Je crois que j’ai besoin de ton aide. »

        




never let me go
Tell me how to be in this world, Tell me how to breathe in and feel no hurt, Tell me how could I believe in something. I believe in us


music gives wings to the mind » jack #2 OHoUPYP
music gives wings to the mind » jack #2 FhycjZK

Revenir en haut Aller en bas
Jack Epstein
Jack Epstein
la vie de bohème
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 43 ans (19/02)
SURNOM : Jack vient de Jackary, au cas où vous vous demandez.
STATUT : veuf depuis 4 ans, amoureux des femmes depuis toujours.
MÉTIER : propriétaire de Bananas & Blow, label indépendant de musique.
LOGEMENT : #257 (maison) Bayside avec Ellie, l’adolescente incomprise.
music gives wings to the mind » jack #2 Giphy
POSTS : 937 POINTS : 45

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Est un passionné de musique, de tous les styles. ▲ S’est marié avec son high school sweetheart. ▲ L’argent lui brûle les doigts, constamment criblé de dettes. ▲ A une gamine de 17 ans, Ellie. Une rebelle dans l’âme, difficile à cerner. ▲ Canadien, emménagé à Brisbane depuis 3 ans. ▲ A l’oreille absolue. ▲ Très près de ses émotions, sensible, attentif. ▲ Fait confiance rapidement, prône la seconde chance. ▲ Vieil hippie dans l’âme. 
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
music gives wings to the mind » jack #2 Tumblr_inline_msgg1n26Lc1qz4rgp
ELLIE #2
Folks say Papa would beg, borrow, steal to pay his bills. Hey Momma, folks say Papa never was much on thinking, spent most of his time chasing women and drinking. Papa was a rolling stone, wherever he laid his hat was his home. And when he left, all he left us was alone.

CosimoChristmapocalypseRaeBailey #2JillIsaacRobin-HopeGabriel (fb)Gabriel (df)

RPs EN ATTENTE :
levi + kyte #2 + saul + jill #2


RPs TERMINÉS : Street CatsClara #1SamKaneClara #2Sam #3 (au)Sam #2 (fb)TessIreneEvelynClarck #3AnwarFinnleyTess #2Kane #2LouAsherEvaEllie #1BaileyKyteAudenEva #2Quinn
PSEUDO : hub
AVATAR : joaquin phoenix
CRÉDITS : lux aeterna
DC : gin l'artiste, matt le frat boy, ariane la piquante & chloe le caméléon
INSCRIT LE : 04/03/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t17209-jack-how-high-can-you-fly https://www.30yearsstillyoung.com/t17242-good-things-to-come

music gives wings to the mind » jack #2 Empty
Message(#) Sujet: Re: music gives wings to the mind » jack #2 music gives wings to the mind » jack #2 EmptyDim 8 Déc - 10:16


« Bonjour. » il ne l'attendait pas ici, il ne l'attendait pas aujourd'hui. De tous les gens de qui il aurait pu croire recevoir la visite, c'est bien assuré que Jack n'aurait pas mentionné Bailey d'emblée. Il aurait pu croire voir aujourd'hui Lara, la nouvelle compositrice qui venait de rejoindre l'équipe, une gamine d'à peine vingt ans avec le cerveau qui bouillonne d'idées, les gammes qu'elle improvise du bout des doigts comme si elle avait toujours fait ça. Il aurait pu croire voir Ellie, qui traîne de plus en plus dans les studios ces temps-ci. Elle ne le dit pas à voix haute, elle évite le plus possible de le mentionner, mais elle fait son nid dans les locaux, elle teste les instruments, elle s'isole pour écrire parfois, chose qui n'en finit plus d'émouvoir Jack dès qu'il la croise au détour d'un couloir.

Mais Bailey, jamais.
Ils avaient échangé par courriel, un bref message envoyé de l'un vers l'autre, quelques commentaires, deux chansons que Jack avait étudiées au mieux pour lui offrir le meilleur de son avis, de ses connaissances. Pourtant jamais il n'aurait pu croire que Bailey viendrait lui livrer sa réponse en mains propres, officiellement, et surtout ici. À sa connaissance, jamais un Fitzgerald n'avait mis les pieds chez Bananas & Blow. Mis à part être la risée d'un label anglais mainstream où les plus grands de la musique en Australie rêvaient d'être signés, le studio de Jack n'était jamais sur les lèvres de la famille de celui qu'il repéra dans l'embrasure de sa porte, celui que les quelques employés errant dans l'allée n'ont même pas remarqué tant ce scénario est improbable. « Merci d’avoir répondu à mon mail ! » Epstein hoche de la tête pour le dédouaner, un silence qui veut dire qu'il n'y a pas de quoi. Et il pose doucement le carnet de notes sur lequel il bossait, lui qui a le gros bureau de l'endroit parce qu'il est officiellement en charge, mais qui n'en tire pas profit parce que toujours reclus dans sa chaise à écrire, à composer. Il fait tache, mais il s'en fout, il n'en a jamais tenu rigueur.

Puis, vient la raison de sa visite, l'officiel de la chose qui résume tout. « J’ai écouté ta démo une centaine de fois, j’aime vraiment. J’ai essayé de travailler dessus, mais je suis bloqué et je crois que c’est en train de me rendre dingue. Je crois que j’ai besoin de ton aide. » « Entre, fais comme chez toi. » l'ironie ne le frappe même pas Jack, quand les Fitz ont passé toute leur vie à lui faire comprendre qu'il n'était pas chez lui en Australie. Mais il n'a aucune rancoeur, aucune hargne envers eux ; ça le conduira à sa perte un jour, pour sûr.

« Qu'est-ce qui te bloque? » il n'a pas l'intention de faire dans le small talk, Bailey n'a probablement pas envie d'être vu ici tout comme de perdre son précieux temps. Epstein qui lui désigne donc un canapé à proximité, sa main qu'il tend vers les notes que le blond semble avoir amenées avec lui comme preuves du travail sur lequel il avait tout misé pour en finir par venir demander un coup de main. « Si tu veux, on peut même aller au studio pour enregistrer un truc, voir ce que donne ce tu as fais pour l'instant et partir de ça. » qu'il propose, comme plan de match.



    I'm lying on the moon my dear, I'll be there soon. It's a quiet and starry place, time's we're swallowed up. In space we're here a million miles away, there's things I wish I knew. There's no thing I'd keep from you.





Revenir en haut Aller en bas
Bailey Fitzgerald
Bailey Fitzgerald
la tempête émotionnelle
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-sept ans - (28.04.1982)
SURNOM : souvent Bay.
STATUT : marié à sa tornade.
MÉTIER : directeur artistique de la filiale australienne de la maison de disques de papa
LOGEMENT : #323 Bayside avec sa femme.
music gives wings to the mind » jack #2 Tumblr_pdl6kmQq9N1rlvdl7o1_500
POSTS : 1073 POINTS : 600

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Londonien pur souche, est à Brisbane depuis trois ans △ a été marié pendant sept ans à Ginny McGrath, un mariage arrangé par leurs parents △ haut potentiel émotionnel, il ressent tout trop fort △ la musique est toute sa vie et son boulot lui permet de ne pas perdre pied △ a un berger australien, Logan, depuis bientôt deux ans △ à une relation très conflictuelle avec son grand frère △ Jill McGrath lui fait tourner la tête depuis des années.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : music gives wings to the mind » jack #2 Okgc
JAILEY #9 & JAILEY #10 △ would you rescue me? would you get my back? would you take my call when I start to crack? would you rescue me? would you rescue me? would you rescue me when i'm by myself? when i need your love, if i need your help. would you rescue me?

music gives wings to the mind » jack #2 15281c41de0bf336340765977980
BAILINNY #6 △ so, tell me how to be in this world. tell me how to breathe in and feel no hurt. tell me how 'cause i believe in something. i believe in us.


RPs TERMINÉS : Bailinny #1Jailey #1EvaClémentJailey #3Bailinny #2 (fb)Brunch of hellJailey #2 (fb)Jailey #4Jailey #6Bailinny #3Bailinny #4AbelJack #1LeviLeoJailey #5 Jailey #7Bailinny #6Bailisy #1Auden (& gang)Bailinny #5Jailey #8
PSEUDO : paindep.
AVATAR : joseph morgan.
CRÉDITS : (avatar) lux aeterna.
DC : cian, elora & loan.
INSCRIT LE : 19/11/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t22234-bailey-paint-this-town-with-my-very-own-vision https://www.30yearsstillyoung.com/t26874-cian-elora-bailey-loan-fiche-commune https://www.30yearsstillyoung.com/t22409-bailey-fitzgerald#912065 https://www.30yearsstillyoung.com/t25949-bailey-fitzgerald

music gives wings to the mind » jack #2 Empty
Message(#) Sujet: Re: music gives wings to the mind » jack #2 music gives wings to the mind » jack #2 EmptyVen 13 Déc - 4:03



music gives wings to the mind
Jack & Bailey #2


Lorsque j’ai fini par ressentir le besoin de me faire conseiller sur ma musique, j’ai instinctivement pensé à Jack Epstein. Je connais beaucoup de beau monde dans le domaine musical, mais je voulais l’avis de celui que mon père considère comme l’ennemi numéro un. Pas seulement pour tenir tête à mon paternel, mais surtout parce que j’estime, qu’en réalité, Jack est le meilleur à Brisbane. Il est très loin de ce délire mainstream, il ne fait pas cela pour l’argent, mais bel et bien par passion. C’est un amoureux de la musique et cela se voit. Il donnerait tout pour son art. La preuve, il m’a répondu. Pas pour se moquer, pas pour m’envoyer paître, mais plutôt pour me donner des conseils. Il a pris le temps d’écouter mes maquettes, il a réfléchi à tout cela et il m’a offert de nouvelles perspectives. Je ne pouvais pas juste prendre son travail, l’adapter à ma façon et ne jamais être reconnaissant. Je me devais d’aller le voir pour le remercier, mais aussi pour lui demander de l’aide, encore. J’aime ce qu’il m’a envoyé, j’aime la vision nouvelle qu’il a apportée à ma chanson, mais je me retrouve bloqué. Incapable de savoir quelle direction emprunter. J’ai besoin d’en discuter, c’est toujours dans une conversation que les idées se débloquent pour moi. Alors, après une longue hésitation, voilà que je finis par pénétrer dans le bureau d’Epstein.

Je vois bien la surprise qui se dessine sur son visage lorsqu’il réalise que je suis celui qui viens déranger sa session de travail. Soudainement, je me sens comme un adolescent mal dans sa peau qui n’ose pas demander de l’aide. Je me balance sur mes pieds et me mords les lèvres par nervosité tandis que je lui expose la raison de ma présence ici. « Entre, fais comme chez toi. » Un sourire de soulagement se dessine sur mes lèvres tandis que je ne me fais pas prier pour approcher et lui tendre la main pour le saluer. Je m’attendais tellement à un accueil bien plus hargneux que je ne sais pas trop où me mettre. Le musicien m’indique la chaise en face de la sienne. Je prends place sur le bord de l’assise et pose délicatement mon ordinateur sur mes genoux. Jack ne perd pas de temps. Il nous évite les conversations d’usages et autres banalités. Il m’interroge de suite sur ce qui pourrait bien me bloquer dans le processus de création. Il me propose même d’enregistrer dans son studio et l’espace d’un instant, j’hésite à me pincer violemment le bras. Je regarde autour de moi à la recherche du moindre signe de moquerie de sa part. Comment peut-il être aussi gentil ? Aussi avenant ? Alors que mon père a pris un malin plaisir à l’écraser depuis quelques années. Je prends un instant pour reprendre mes esprits et me racle la gorge. « Euh… » Fini l’image du business man que rien n’ébranle. J’ai vraiment l’air d’un gamin intimidé. C’est compliqué pour moi de parler de ma musique et encore plus avec Epstein. Pourtant, ses paroles me confirment, encore une fois, que je peux réellement lui faire confiance. « C’est plutôt une question de mélodie. Enfin, je crois… » Du coin de l’œil, j’aperçois un vieux piano qui orne le fond de son bureau et pointe ce dernier du doigt. « Je peux ? » Un hochement de tête et j’abandonne mon ordinateur portable pour aller m’asseoir sur le banc. Je prends une inspiration et pose lentement mes doigts sur les touches. « Tu m’as donné ça… » Je joue rapidement les accords qu’il m’avait envoyés dans sa démo. « Mais je coince après… Pour la fin. » Je joue un peu plus et bloque sur plusieurs notes. Cela commence à devenir brouillon et comme à chaque fois, cela fini par me frustrer et j’arrête brutalement de jouer comme un enfant vexé. « Je voudrais que ce soit parfait. » Je soupire et chantonne les paroles dans un murmure. Cette chanson signifie beaucoup pour moi. C’est celle que j’ai écrite pour Jill, à propos de Jill. Je me tourne vers Jack en soupirant. « Ou alors c’est trop personnel et je ferais mieux de commencer avec plus simple ? » Je sais qu’il a entendu la démo avec les paroles, il a dû prendre conscience de l’importance de la chose pour moi. « Merde, je te fais perdre ton temps, je crois… »

        




never let me go
Tell me how to be in this world, Tell me how to breathe in and feel no hurt, Tell me how could I believe in something. I believe in us


music gives wings to the mind » jack #2 OHoUPYP
music gives wings to the mind » jack #2 FhycjZK

Revenir en haut Aller en bas
Jack Epstein
Jack Epstein
la vie de bohème
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 43 ans (19/02)
SURNOM : Jack vient de Jackary, au cas où vous vous demandez.
STATUT : veuf depuis 4 ans, amoureux des femmes depuis toujours.
MÉTIER : propriétaire de Bananas & Blow, label indépendant de musique.
LOGEMENT : #257 (maison) Bayside avec Ellie, l’adolescente incomprise.
music gives wings to the mind » jack #2 Giphy
POSTS : 937 POINTS : 45

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Est un passionné de musique, de tous les styles. ▲ S’est marié avec son high school sweetheart. ▲ L’argent lui brûle les doigts, constamment criblé de dettes. ▲ A une gamine de 17 ans, Ellie. Une rebelle dans l’âme, difficile à cerner. ▲ Canadien, emménagé à Brisbane depuis 3 ans. ▲ A l’oreille absolue. ▲ Très près de ses émotions, sensible, attentif. ▲ Fait confiance rapidement, prône la seconde chance. ▲ Vieil hippie dans l’âme. 
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
music gives wings to the mind » jack #2 Tumblr_inline_msgg1n26Lc1qz4rgp
ELLIE #2
Folks say Papa would beg, borrow, steal to pay his bills. Hey Momma, folks say Papa never was much on thinking, spent most of his time chasing women and drinking. Papa was a rolling stone, wherever he laid his hat was his home. And when he left, all he left us was alone.

CosimoChristmapocalypseRaeBailey #2JillIsaacRobin-HopeGabriel (fb)Gabriel (df)

RPs EN ATTENTE :
levi + kyte #2 + saul + jill #2


RPs TERMINÉS : Street CatsClara #1SamKaneClara #2Sam #3 (au)Sam #2 (fb)TessIreneEvelynClarck #3AnwarFinnleyTess #2Kane #2LouAsherEvaEllie #1BaileyKyteAudenEva #2Quinn
PSEUDO : hub
AVATAR : joaquin phoenix
CRÉDITS : lux aeterna
DC : gin l'artiste, matt le frat boy, ariane la piquante & chloe le caméléon
INSCRIT LE : 04/03/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t17209-jack-how-high-can-you-fly https://www.30yearsstillyoung.com/t17242-good-things-to-come

music gives wings to the mind » jack #2 Empty
Message(#) Sujet: Re: music gives wings to the mind » jack #2 music gives wings to the mind » jack #2 EmptySam 18 Jan - 17:45



Son courriel était resté sans réponse, il n'en tenait pas rigueur. Jack savait plus que quiconque que bien souvent, les mots ne servaient à rien. Il était mutin le musicien, il était calme, il vivait des mondes et des marées dans sa tête, en laissant entrevoir très peu lorsqu'il s'agissait de prendre la parole. Quiconque le connaissait le savait, que les mots n'avaient pas autant de valeur que les gestes aux yeux d'Epstein.

« Euh… C’est plutôt une question de mélodie. Enfin, je crois… Je peux ? » de le voir ici donc, de l'avoir aperçu dans l'entrebâillement de sa porte, qu'il se soit déplacé, tout ça, ça compte. Ça compte aux yeux du canadien qui réalise le trouble de Bailey au fur et à mesure où il s'exprime, se perd dans ses mots, dans sa tête. Il dit rien Jack, d'abord parce que le Fitzgerald parle pour deux. Mais quand il réalise que c'est probablement la première fois que le blond vient ici et que donc, il a tout à fait la logique de demander à pouvoir entrer, Jack pense peu, pense vite. « Fais comme chez toi. » oh, la douce ironie. Celle où la famille du producteur avait bien fait comprendre à Jack qu'il n'était pas le bienvenu en Australie. Qu'il n'était pas de leur trempe, pas assez populaire, pas assez mainstream, pas assez bien de choses en somme. Lui, il n'est pas rancunier. Lui, il a déjà oublié.

Les touches de piano ont troqué l'ordinateur sous les doigts de Bailey. Jack s'est décalé pour lui laisser la place dont il aura besoin pour jouer, pour respirer aussi. S'il se sent contraint, il ne créera rien, c'est acté. « Tu m’as donné ça… Mais je coince après… Pour la fin. » et il répète les notes, Jack les reconnaît. Par plusieurs fois, il tente de reprendre le rythme, mais laisse tout de même les doigts de Bailey faire le chemin à sa place. Il n'est pas pressé Epstein, il a tout son temps. Sûrement des urgences qui s'accumulent sur son bureau qu'il ignorera jusqu'au signal d'alarme. Pas de surprise qu'il soit là pour composer, pas pour gérer. C'était à se demander comment il avait réussi à mener sa boîte jusqu'ici, tant il avait tout du créateur et rien de l'administrateur. « Ou alors c’est trop personnel et je ferais mieux de commencer avec plus simple ? » il ne pose pas les bonnes questions Fitz, il s'emmêle sur le clavier et dans sa tête. Il s'enrage, il soupire, il abandonne, il revient. La persévérance était quelque chose que Jack respectait énormément chez les gens, et de le voir ainsi donner tant de ce qu'il avait lui remettait les idées à la bonne place. Lui donnait envie de laisser confirmer ses impressions de plus en plus nombreuses que Bailey était quelqu'un de bien. Qu'il n'avait rien à voir avec le reste de sa fratrie. « Merde, je te fais perdre ton temps, je crois… »

« On perd absolument rien. » il intervient, l'ours mal léché, le bohème en puissance. Il a ce ton calme qu'il use avec Ellie, même quand elle fait tout pour le remettre à sa place, même quand son seul et unique but est d'enrager son père. Il enseignerait à merveille Jack, avec sa patience à toute épreuve, avec son oreille qui entend tout même les plus petits détails, et qui les enregistre avec une précision qui étonnerait n'importe qui voyant à quel point sa vie entière n'était qu'un chaos de désordre sans fond. « Recommence du début.» il l'invite, lentement. Chaque note, chaque pièce, chaque morceau. Pas l'assemblage, pas la suite, pas la mélodie. Il veut les fractions, il veut les bribes, il veut défaire le noeud Epstein, c'en est maintenant sa seule et unique priorité.

Il est intransigeant aussi ; il s'en étonne toujours. « Non. » sa voix est rauque, ses sourcils froncés, ses lèvres pincées. Sa main rêche se pose sur celle de Bailey à un moment, la rattrape solidement au vol pour la repositionner sur les notes et la forcer à refaire le passage où il avait accéléré, où il avait perdu la rythmique de la chose. « Ça, ça, refais-le.» mais y'a du bon pourtant, il le souligne, il le voit, ils y sont presque. « Tu comprends où je veux aller?» aucune condescendance ici, quand Epstein ajoute une note supplémentaire, quand il agrafe ses idées à celles de Bailey, joue avec lui maintenant, sa musique qui se mêle à la sienne. S'il arrive à saisir cette gamme-là, ce sera un jeu d'enfant pour l'appliquer à sa chanson.



    I'm lying on the moon my dear, I'll be there soon. It's a quiet and starry place, time's we're swallowed up. In space we're here a million miles away, there's things I wish I knew. There's no thing I'd keep from you.





Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

music gives wings to the mind » jack #2 Empty
Message(#) Sujet: Re: music gives wings to the mind » jack #2 music gives wings to the mind » jack #2 Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

music gives wings to the mind » jack #2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: bayside
-